Bruxelles-J

Le SIDA

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Qu’est-ce que le SIDA ?

Le SIDA (initiales de Syndrome d’Immuno Déficience Acquise) est une maladie, provoquée par un virus appelé VIH (Virus de l’Immmunodéficience Humaine) qui s’introduit dans les cellules du sang jouant un rôle important dans la défense immunitaire du corps. Celui-ci perd ses défenses naturelles qui habituellement le préservent contre les atteintes des microbes.

Le VIH est ainsi une infection sexuellement transmissible (IST) ( appelée auparavant MST : maladie sexuellement transmissible) comme les hépatites, le HPV (Papillomavirus Humain pouvant être responsable du cancer du col de l’utérus), la syphilis, l’herpès, etc.

Actuellement, on distingue deux types de VIH : le VIH-1 et le VIH-2. Le VIH-1 est le virus majoritaire dans le monde. Le VIH-2 se retrouve surtout en Afrique de l’ouest, il est moins pathogène que le VIH-1 dont il est cousin mais très différent génétiquement. Dans ces deux types de VIH, il existe plusieurs souches du SIDA, ce qui en fait sa complexité et engendre de grandes difficultés quant à la mise au point d’un vaccin.

Comment se transmet le virus du SIDA ?

Le virus du SIDA se transmet essentiellement de 3 façons : rapports sexuels non protégés, transmission sanguine (notamment lors de l’utilisation d’aiguilles, de seringues non stérilisées, matériel de sniff) ou transmission de la mère séropositive à l’enfant (pendant la grossesse ou par allaitement).

Modes de transmission du virus du SIDA

  • Pénétration vaginale : Oui, risque important
  • Pénétration anale : Oui, risque important
  • Partage de seringues : Oui, risque important
  • Fellation : Oui, risque modéré pour la personne qui fait la fellation et pour la personne qui la reçoit, si blessures importantes dans la bouche, si éjaculation dans la bouche
  • Grossesse, accouchement, allaitement : Oui transmission mère/enfant
  • Cunnilingus : Non mais il existe une risque exceptionnel de transmission à la personne qui fait le cunnilingus ; si lésions buccales ou pendant les règles
  • Utilisation d’un godemiché ou d’un autre objet sexuel : Non mais il y a un risque uniquement s’il a été utilisé par plusieurs personnes et qu’il n’est pas recouvert d’un préservatif
  • Anulingus : Non. Aucun cas de transmission du Sida mais il y a risque de transmission des autres IST et de l’hépatite A
  • Circoncision : Non sauf si le matériel utilisé pour l’intervention chirurgicale n’est pas stérilisé
  • Piercing, tatouage : Non sauf si le matériel utilisé pour l’intervention chirurgicale n’est pas stérilisé
  • Don de sang, transfusion : Non, en principe il n’y a plus de risques de contamination dans nos pays, (sauf si matériel non stérilisé)
  • Soins dentaires : Non (sauf si matériel non stérilisé mais plus de risques en ce qui concerne la transmission d’autres m.s.t.)
  • Moustiques, animaux domestiques : Non
  • Baisers, caresses, masturbation : Non
  • Se prendre dans les bras, se serrer la main : Non

Comment se protéger ?

Utiliser un préservatif est le seul mode de protection efficace contre les risques de transmission du SIDA lors de rapports sexuels. Il sera donc nécessaire l’utiliser à chaque rapport, principalement au début d’une relation avec un(e) nouveau(velle) partenaire (même si l’on n’ose pas aborder le sujet !), à plus forte raison si celui ou celle-ci a eu une ou des relations à risque ou si un dépistage au VIH n’a pas été effectué récemment par toi ou ton/ta partenaire. En effet, lorsqu’on a une relation exclusive avec un ou une partenaire, il est préférable d’effectuer un test de dépistage des différentes IST avant d’envisager l’arrêt du préservatif.

En cas d’usage de drogues, le partage d’une seringue entre plusieurs utilisateurs est à exclure. Ici, le risque de contamination encouru est très important. Lors de l’injection, il ne faut partager ni seringue, ni aiguille, ni filtre, ni coton, ni cuillère, car la transmission du VIH se fait également par le matériel d’injection et pas seulement par la seringue !

Le test de dépistage du VIH, c’est quoi ?

C’est une prise de sang que l’on peut faire pratiquer dans un Centre de planning familial, un centre de dépistage, un laboratoire d’analyses médicales, un hôpital ou chez son médecin généraliste. Pour qu’un test de dépistage de 4ème génération soit fiable, une période de 6 semaines est requise entre une prise de risque (une relation sexuelle sans préservatif par exemple) et le test, pour laisser le temps aux anticorps du virus de se développer dans l’organisme. Si le dépistage est fait 3 mois après la prise de risque, il est possible de le faire via une piqure au bout du doigt. Dans les deux cas, il n’est pas nécessaire d’être à jeun pour le faire.

Si le 1er test s’avère positif, c’est-à-dire qu’il révèle la présence d’une infection par le VIH, le même échantillon est soumis à un test de confirmation appelé Western Blot.
Les résultats sont généralement disponibles après une semaine. C’est seulement si ce second test est également positif qu’on a la certitude que l’échantillon analysé renferme l’infection au VIH. Dans ce cas, on effectue une 2ème prise de sang pour confirmer ce résultat afin d’exclure le risque de toute erreur de manipulation.

Une personne séropositive, est-elle pour autant malade du SIDA ?

Une personne séropositive a été contaminée par le virus du SIDA. Pendant des années, elle peut avoir très peu de symptômes (état grippal les 15 premiers jours qui suivent la contamination) et vivre normalement mais le virus se développe dans son corps et détruit petit à petit les défenses immunitaires. Le VIH vit aux dépens des cellules humaines, les attaques et détruit les globules blancs qui protègent des infections. La transition vers le stade SIDA est liée à l’apparition d’infections opportunistes (dues à des germes habituellement peu agressifs mais qui sont susceptibles de provoquer de graves complications en affectant des personnes ayant un système immunitaire très affaibli), de certains cancers et d’infections neurologiques.

Rappelons aussi qu’une personne contaminée par le VIH qui a des relations sexuelles non protégées pourrait être recontaminée par une souche virale plus résistante du SIDA.

Traitement du SIDA

Le SIDA est une maladie incurable. Actuellement, grâce aux multi-thérapies, on arrive à contrôler la réplication du virus, donc à éviter cet effondrement du système immunitaire et à ralentir l’évolution de la maladie. Chaque traitement est adapté à la personne en fonction de l’état de son système immunitaire. On y combine différentes classes de médicaments : les inhibiteurs de la transcriptase inverse, les antiprotéases, les inhibiteurs de fusion, les interleukines. Ces traitements sont très lourds au niveau physique (effets secondaires), au niveau économique (le prix), au niveau de la vie quotidienne (pour de meilleurs résultats, il faut prendre ses médicaments à horaire fixe).

Quelles sont les statistiques de l’épidémie du SIDA en Belgique ?

En 2012, 1227 nouveaux cas de VIH ont été diagnostiqués. Il s’agit du nombre le plus élevé enregistré depuis le début de l’épidémie. Cela signifie que presque 3 ,4 personnes sont diagnostiquées séropositives au VIH en moyenne chaque jour en Belgique.

On constate aussi une augmentation des cas de certaines IST chez les jeunes de 15 à 25 ans, notamment de la chlamydia et de l’herpès génital, qui sont plus souvent dépistées chez les filles, et enfin de la syphilis, qui concernent plus particulièrement les garçons .

Les informations ci-dessus n’ont pas la prétention d’être des informations médicales, elles te donnent des renseignements généraux sur le VIH/SIDA. Ainsi, n’hésite pas à prendre contact avec ton médecin ou un organisme spécialisé.

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


166 questions pour “ Le SIDA

  1. Yob
    le 22 juin 2018 à 16:56

    Bonjour j’ai 1 rapport de sexuel proteger avec une pute.
    Le problême, lendemain je sens mon pénis me piqué, je ne sais pas si l… etait déchiré.
    Après une semaine j’étais voir à la pharmacie et il me donné antibiotique pour 6 jours car il y avait 1 liquide qui avorté parfois.
    Maintenant j’ai eu mal au reins, en haut mes fesses, mal au estomac, je sens une chaleur sur dos jusqu’à mon lombaire et en bas mes abdos.
    Ma copine a fait le test de VIH mais elle est négative car elle a des douleurs abdominales estomac.
    Maintenant je commence avoir peur.

  2. Maite
    le 21 juin 2018 à 20:03

    Bonjour, avant hier mon cousin a relevé son taux de glycémie à l’aide d’un petit appareil muni d’une aiguille. Il a piqué dans son doigt et à ensuite mesuré son taux. Il a insisté pour que je prenne mon taux avec le même appareil. Y a-t-il un risque que je contracte le sida si il en est porteur ? Il a essuyé l’appareil avant que je pique dans mon doigt.

    Merci

    M

  3. Marc
    le 18 juin 2018 à 00:19

    Bonjour je suis hetero et j ai 2 fellation d une fille ( je connais pas son dossier medical) avec un écart de 5 min, sans préservatif, j ai ejacule a moitier a l intérieur de sa bouche y a t il un risque de contamination du hiv/sida, le lendemain j ai ete a l hopital il m ont dit que le risque est minime et que c est plutot la fille qui risque s il y lesion, aphte,.. dans la bouche. J aimerai être rassuré l’hopital ne m a pas fait de tratitemnt, merci?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 juin 2018 à 14:08

      Bonjour Marc,

      Comme tu peux le lire ci-dessus dans cette fiche informative, lors d’une fellation il y a une possibilité de prise de risque modéré pour la personne qui fait la fellation et pour la personne qui la reçoit. En présence de blessures dans la bouche, il y a un risque de transmission pour la personne qui reçoit la fellation car le VIH se transmet aussi à travers le sang. Il faut que la quantité de sang soit suffisamment importante pour donner lieu à une contamination. C’est pour cette raison que nous avons spécifié qu’il y a un risque modéré en cas de blessures « importantes ».  Par exemple, il est tout de même recommandé d’éviter de se brosser les dents avant ou après une fellation pour la personne qui la pratique afin de diminuer les risques. En effet, le brossage de dent peut occasionner de petites lésions susceptibles de donner lieu à une contamination tant pour la personne qui donne une fellation que pour la personne qui la reçoit.

      En cas de doute suite à une éventuelle prise de risque, le plus judicieux est d’effectuer un test de dépistage afin de vérifier l’absence de contamination. Tu peux effectuer un test de dépistage en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses sur prescription de ta.ton médecin.

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  4. Julien
    le 1 juin 2018 à 17:58

    Bonjour,

    J’ai eu mon premier rapport sexuel durant la nuit du 27-28 mai. Celui-ci fut avec une prostituée on avait un préservatif mais je ne sais pas si celui-ci a percé ou non.
    Une fois le rapport finit j’ai enlevé le preservatif sans prêter aucune attention si l’extrémité près du gland etait intact ou non.

    Le lendemain je me suis posé des questions par rapport a cela.. mais je n’ai aucune idée si l’extrémité était déchirée ou non.

    Depuis ce jour là j’ai une petite diarrhée et mal dans le bas du ventre.

    Est ce dû au stress je ne sais pas…

    Est il possible que ce soit déjà des symptômes du vih ?

    Merci de votre réponse.

  5. Keida
    le 18 mai 2018 à 01:54

    Sida info service en France me fait croire ma question n est plus le vih parce que le test Rapide vih est approuve scientifiquement .Donc ,je pense que l organisation mondiale de la sante n allait pas autosisee si ce n etait pas fiable .Amed ,tu me donnes la force mais malheureusement nous ne pouvons pas parle en prive . L avenir dira le reste ,je vais suivre l evolution de ma sante .

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 mai 2018 à 12:21

      Bonjour Amed, Bonjour Keida,

      En Europe, les tests de 4ème génération permettent d’obtenir un résultat avec un haut degré de certitude à partir de 6 semaines après la prise de risque. Après un dépistage à 6 semaines, il est préférable de confirmer cela 3 mois après la prise de risque. Les tests de 3ème génération permettent un résultat fiable à 100% à partir de 3 mois après la prise de risque.

      Les TROD, quant à eux, sont des tests rapides dont la fiabilité est garantie lorsque le test est fait au minimum 3 mois après la prise de risque (donc comme les tests de 3ème génération).

      Enfin, nous vous signalons que Bruxelles-J est une plateforme d’information pour les jeunes bruxellois de 12 à 26 ans et non un forum de discussions médicales. Ainsi, nous ne sommes, malheureusement, pas en mesure de vous informer sur la qualité des tests disponibles en dehors de la Belgique ou, dans certain cas, de l’Europe.

      Bien à vous

  6. James
    le 16 mai 2018 à 16:22

    Bonjours j ai recus un postilon dans l oeil ça m’a piquer directement possible qu’il avais un peut de sang dans la salive serait ils possible que ça rentre dans la muqueuse de l’oeil et avoir une contamination par ce biais les avis sont partagés je voulais juste savoir si sais possible bien à vous Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 mai 2018 à 10:29

      Bonjour James,

      Le risque de transmission du VIH par crachat dans l’oeil est très faible puisque cela n’est possible que si et seulement si la personne qui te crache dans l’œil a du sang en quantité suffisamment grande dans sa salive. Ainsi, pour un postillon, le risque est encore moins élevé.

      En cas de doute, le plus judicieux serait de consulter ta·ton médecin ou un·e médecin dans un centre de planning familial afin d’effectuer un test de dépistage des différentes IST. Tu peux effectuer un test de dépistage en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses sur prescription médicale. Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/depistage/ et la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant sur le lien suivant: http://www.loveattitude.be/services/repertoire_v2/portal/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  7. Yves
    le 13 mai 2018 à 11:21

    Bonjour Merci beaucoup pour la reponse et la precision,en Europe 6semaines,tests 4e generation parcontre en Rdc,possibilité d’attendre 3mois,ok,mais pour etre plus clair il faut la fin du 3e mois ou meme deja le milieu ou debit du 3e mois?bref le mec a eu des rapports sexuels à risque vers la fin du mois de fevrier,aujourd’hui ca fait 3mois(mars,avril et mai)il peut faire un test ou attendre la fin du mois?je pense que tout revient au meme debit 3e mois et fin 3e mois…
    vers le debit du milieu du 3e mois aprés l’exposition au risque le resultat est negatif,test determine vih1/vih2,de 3e generation en Rdc,il Ya Des possibilités que ce resultat change en positit aprés quelques jours cad la fin du 3e mois?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 mai 2018 à 11:53

      Bonjour Yves,

      C’est au bout d’un délai de 3 mois révolus que les tests de 3ème génération donnent un résultat fiable. Ainsi, si tu as eu un rapport à risque le 1er mars, tu pourras obtenir un résultat fiable si tu effectues ce test au 1er juin.

      Bien à toi,

  8. Yves-Saint Laurent
    le 3 mai 2018 à 13:42

    Bonjour je suis Yves,habitant en Rdcongo,ma question est la suivante:je vis avec un mec qui a fait une relation sexuelle avec une fille atteinte du vih sans le savoir,il ne s’est pas protegé,il a eu des blessures au niveau du penis,il est aller dans 48h dans un centre de santé et on l’a administré des medicament dit quit pp a boire pendant 28jours,arrivé au 10eme jours,il a eu une fievre et a bu le medicament de la malaria et a été guerri,aprés il n’a plus bu les medicaments,il a donc interompu sa cure,aujourd’hui c’est la fin du 2eme mois et quelques jr aprés le risque,il a passé un test et ca a eté negatif,mais il me dit qu’il a une fatigue,peu des maux d tete,plus de 2semaines,est-il atteint du vih?entant qu’africain peut etre le test qu’on utilise à l’hopital est faible,risque de montrer un faux resultat,enfin quel est le sort du traitement interompu pendant 10jrs aulieu de 28jrs?il peut etre sauver?psychologiquement il est deja troubler…

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 mai 2018 à 12:29

      Bonjour Yves-Saint Laurent,

      La seule façon d’être fixé vis-à-vis d’une éventuelle contamination à une ou plusieurs IST est d’effectuer un test de dépistage.

      En Europe, les tests de 4ème génération permettent d’obtenir un résultat fiable seulement 6 semaines après une prise de risque. En revanche, il est possible qu’en RDC, seuls les tests précédents soient disponibles. Ainsi, il est nécessaire d’attendre un délai de 3 mois pour obtenir un résultat fiable à la suite d’un test de dépistage du VIH.

      Concernant le traitement qu’il a reçu, le plus judicieux serait de consulter à nouveau un médecin afin de recevoir son avis médical et déterminer à quel moment il serait judicieux de vérifier l’absence de contamination au VIH. Il pourrait éventuelle s’adresser à l’asbl Caritas Congos asbl

      Si tu souhaites plus d’informations sur le dépistage, tu peux consulter le site suivant: https://depistage.be/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

       

  9. Noble
    le 3 mai 2018 à 07:42

    La personne avec laquelle j’ai eu une relation a passé un test au mois de janvier et que parce que je m’inquiéter elle a refait en fin avril encore negatif.Alors est-ce qu’il y a risque d’être contaminé ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 mai 2018 à 11:18

      Bonjour Noble,

      Si tu as des rapports sexuels non protégés une contamination à une ou plusieurs IST est possible.

      Si la personne qui a fait des tests de dépistage des différentes IST obtient un résultat négatif, cela signifie qu’elle n’est pas porteuse d’une IST. En revanche, ce n’est qu’en faisant toi-même un test de dépistage que tu pourras être fixé·e vis-à-vis d’une éventuelle contamination. En effet, le fait que tu ne lui ai rien transmis ne signifie pas pour autant que tu n’es pas porteur·euse d’une ou plusieurs IST.

      Ainsi, en cas de doute, le plus judicieux serait de consulter ta·ton médecin ou un·e médecin dans un centre de planning familial afin d’effectuer un test de dépistage des différentes IST. Tu peux effectuer un test de dépistage en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses sur prescription médicale. Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant ici: https://depistage.be/depistage/ et la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant sur le lien suivant: http://www.loveattitude.be/services/repertoire_v2/portal/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  10. Bilbao34
    le 28 avril 2018 à 18:38

    Bonjour,
    je voudrais savoir s’il y a un risque de contamination par le VIH en essuyant son gland par une serviette imprégnée de sperme frais juste quelques minutes après que la première personne y est masturbée.
    Bien cordialement

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 mai 2018 à 11:03

      Bonjour Bilbao34

      Le virus du SIDA se transmet essentiellement de 3 façons: rapports sexuels non protégés, transmission sanguine (notamment lors de l’utilisation d’aiguilles, de seringues non stérilisées, matériel de sniff) ou transmission de la mère séropositive à l’enfant (pendant la grossesse ou par allaitement).
      Par contre, Il existe un risque de transmission d’une ou plusieurs autres IST lorsqu’il y a un contact sexuel non protégé, qu’il y ait présence de liquide séminal ou non.
      Le plus judicieux serait en effet d’effectuer un test de dépistage des différentes IST afin de vérifier l’absence de contamination. Tu pourras alors demander un dépistage du VIH, de l’hépatite B, de la syphilis, de l’herpès génital, du papilloma virus humain, de la chlamydia, du trichomonas et de la gonorrhée. Le mode et le délai de dépistage des IST varie d’une IST à l’autre. En effet, certaines IST peuvent être détectées au bout de quelques jours, d’autres au bout de plusieurs mois, par prise de sang ou autre prélèvement. Par exemple, grâce aux tests de 4ème génération, il est possible de dépister une contamination au VIH seulement 6 semaines après un rapport à risque.
      Tu peux effectuer un dépistage des différentes IST auprès d’un centre de dépistage, auprès d’un.e médecin en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyse médicale sur prescription de ta.ton médecin.
      Tu trouveras la liste des centres de dépistage en région bruxelloise en cliquant sur le lien suivant: http://depistage.be/depistage/ et la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/services/repertoire/
      Enfin, si tu souhaites plus d’informations sur les modes de transmission des différentes IST, tu peux te rendre sur la page suivante: http://depistage.be/prise-de-risque/
      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question :)

  11. mike
    le 27 avril 2018 à 13:38

    bonjour,
    pourquoi je trouve sur votre site que recevoir une fellation est un risque modéré? selon SIS recevoir une fellation n’est pas in risque. seulement si la personne qui vous fait la fellation pisse du sang de la bouche. une Petite blessure dans la bouche n’est pas un risque.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 mai 2018 à 16:46

      Bonjour Mike,

      Comme écrit dessus, lors d’une fellation il y a une possibilité de prise de risque modéré pour la personne qui fait la fellation et pour la personne qui la reçoit. En présence de blessures dans la bouche, il a un risque de transmission pour la personne qui reçoit la fellation car le VIH se transmet aussi à travers le sang. Il faut que la quantité de sang soit suffisamment importante pour donner lieu à une contamination; c’est pour cette raison que nous avons spécifié qu’il y a un risque modéré en cas de blessures « importantes ».  Par exemple, il est tout de même recommandé d’éviter de se brosser les dents avant ou après une fellation pour la personne qui la pratique afin de diminuer les risques. En effet, le brossage de dent peut occasionner de petites lésions susceptibles de donner lieu à une contamination tant pour la personne qui donne une fellation que pour la personne qui la reçoit.

      En cas de doute suite à une éventuelle prise de risque, le plus judicieux est d’effectuer un test de dépistage afin de vérifier l’absence de contamination. Tu peux effectuer un test de dépistage en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses sur prescription médicale. Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant sur le lien suivant : https://depistage.be/depistage/  la liste des centres de planning familial en Belgique francophone ici : http://www.loveattitude.be/services/repertoire_v2/portal/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question :)

  12. Moro
    le 25 avril 2018 à 16:48

    Je voulais s avoir est ce que on peut atrape le sida en succent le mamelon d une femme seri positive?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 avril 2018 à 17:12

      Bonjour Moro,

      Si la femme séropositive n’est pas en période d’allaitement, les risques de transmission en suçant ses mamelons sont inexistants.

      En cas de doute vis-à-vis d’une éventuelle contamination, le plus judicieux serait d’effectuer un test de dépistage des différentes IST avec ta·ton partenaire. Tu peux effectuer un test de dépistage en centre de dépistage, en centre de planning familial ou en laboratoire d’analyses sur prescription de ta·ton médecin. Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant sur le lien suivant: https://depistage.be/depistage/ et la liste des centres de planning familial en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/services/repertoire_v2/portal/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  13. Enzo
    le 17 avril 2018 à 19:01

    Bonjour j’ai effectué un test alere combo par piqûre au bout du doigt après 10semaines d’un risque qui sais avéré négatif. Est ce une bonne indication quand même ? Ya t’il bcp de chance que cela change durant les 2 semaines pour atteindre les 12 semaines requises ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 mai 2018 à 11:00

      Bonjour Enzo,
      Les auto-tests te donneront un résultat fiable si ils sont réalisés 12 semaines après la prise de risque. Si tu as des doutes vis-à-vis de ce test, tu peux effectuer un test de 4éme génération (Elisa). Faire ce test seulement 10 semaines après ta prise de risque ne te permet pas d’obtenir un résultat fiable.
      Les tests de 4ème génération permettent de dépister une éventuelle contamination au VIH seulement 6 semaines après la prise de risque. Tu peux effectuer un test de dépistage des différentes IST en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses médicales sur prescription de ta·ton médecin.
      Tu trouveras la liste des centres de dépistages en cliquant sur le lien suivant: http://depistage.be/depistage/ et la liste des centes de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/services/repertoire/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question :)

       

  14. topi
    le 15 avril 2018 à 07:36

    est ce que une égratignure de la peau avec l’ongle peut transmettre le VIH si le sang n’as pas coulé ? et svp je voudrais aussi savour si le test par la prise du sang au doigt est celui qui donne un résultats fiable en peut de temps

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 avril 2018 à 12:26

      Bonjour Topi,

      Une personne ayant une égratignure faite avec un ongle et par laquelle le sang n’a pas coulé n’est pas susceptible de contaminer une personne en contact avec cette égratignure.

      Les test Elisa de 4ème génération, par prise de sang, permettent d’obtenir un résultat fiable seulement 6 semaines après le dernier rapport à risque. En revanche, les tests rapides qui consistent à prélever du sang au bout du doigt te donneront un résultat fiable lorsque le prélèvement est effectué 3 mois après la rapport à risque. Les tests rapides sont appelés ainsi car tu es en mesure d’obtenir le résultat seulement 30 minutes après avoir fait le test de dépistage.

      Si tu souhaites plus d’informations sur le dépistage, les délais en fonction de l’IST et les centres de dépistage, tu peux te rendre sur le site suivant: https://depistage.be/depistage/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  15. marou
    le 13 avril 2018 à 17:16

    Bonjour,

    est ce que les anticorps peuvent etre absentent ou non detectable par le test de depistage    en cas d’une infection vih pendant 6 mois

    merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 avril 2018 à 09:59

      Bonjour Marou,
      Les tests de 4ème génération permettent de dépister une éventuelle contamination au VIH seulement 6 semaines après la prise de risque. En cas de doute, le plus judicieux est alors d’effectuer un test de dépistage du VIH et des autres IST dès que possible. Tu peux effectuer un test de dépistage des différentes IST en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses médicales sur prescription de ta·ton médecin. La charge virale du virus est dite « indétectable » lorsqu’une personne contaminée au VIH suit un traitement depuis un certain temps. En revanche, il n’existe pas de règles générale pour estimer si une charge virale est détectable ou non. En effet, la charge virale est mesurée lorsque les personnes séropositives font des analyses de sang régulièrement.
      Ainsi, si tu réalises un test de dépistage du VIH six mois après ta prise de risque, le résultat sera fiable. En revanche, si tu as pris des risques pendant 6 mois, le plus judicieux serait d’attendre un délai de 6 semaines minimum après ta dernière prise de risque afin d’obtenir un résultat fiable.
      Tu peux effectuer un test de dépistage des différentes IST en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses médicales sur prescription de ta·ton médecin. Tu trouveras la liste des centres de dépistages en cliquant sur le lien suivant: http://depistage.be/depistage/ et la liste des centes de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/services/repertoire/http://www.loveattitude.be/services/repertoire/
      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question :)

  16. James
    le 12 avril 2018 à 10:01

    Bonjour je connait les modes de tramission une personne tousser j ai reçus un postillon dans oeil ça m’a piquer dans cette oeil lendemain je suis enrhumé ma question peut on attraper le hiv de cette manière par voie oculaires je connaît pas la.sérologie de cette personne juste pour info Merci à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 avril 2018 à 16:24

      Bonjour James,

      Le virus est en quantité trop faible dans la salive, la sueur, les larmes, les vomissures ou l’urine pour être transmis.
      Il n’est donc pas possible de transmettre le VIH par postillon.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

  17. Joël 12
    le 11 avril 2018 à 09:10

    J’ai été en contact avec un porteur du VIH je lui est serré la main et avait sur le corps des points noir et des blessures moi je n’avais aucune blessure sur la main je me suis gratté le fisage Avec la même. Mains par la suite sa fait maintenant deux semaines que cela ces passer mon test est négatif fait en 2014 je ne pratique pas l’acte sexuel très souvent et actuellement j’ai des douleur articulaires brûleur d’estomac et fraîcheur corporel je voudrais savoir si cela peut être lier au VIH et quel sont mes chances d’être positive ou négative merci de me répondre

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 avril 2018 à 11:33

      Bonjour Joel,

      Comme tu pux le lire sur la page ci-dessus, les modes de transmission du virus du SIDA sont relativement limités. Le fait de se serrer la main n’en fait pas partie.

      Bien à toi.

  18. Jomolo
    le 8 avril 2018 à 23:28

    J a eu une relation sexuelle avec une personne seropositive ,17 mois apres la prise de risque j ai Dix TROD negatif .est ce que c est fiable .c est ce qui me fait peur j ai une diarhee chronique ,fievre ,probleme de deglutition ,soeur nocturne .je ne said quoi faire .Dan’s Mon pays ,on utlise que Les tests rapide .j attend votre reponse et je serai suppris si au cour de la vie j arrive a obtenir un resultat negatif .En g vais finir par conclure ,que Les TROD vih me mettront dans la phase avancee de l infection .g n arrive pas a comprendre cela .

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 avril 2018 à 14:54

      Bonjour Jomolo,

      Nous avons répondu à de nombreuses reprises à ta question.
      Tu trouveras les réponses à ta question sous tes différents pseudo : Boulou, Inamoto, Tchikito, Kimono et Jojo.

      Bien à toi.

  19. Hyacinthe
    le 26 mars 2018 à 12:22

    salut..c’est hyacinthe en effet il est vrai quevle lumbago n’est pas une MST mais je vous assure que quand j’ai été infecté par le VIH mon tout premier signe d’aller te c’était ça ..j’avais eu un lumbago très fort qui m’enpechait de faire quoi que ce soit et ça c’était la 2eme semaine de mon infection .je vis au Gabon et ici ya pas les texte de 4G..il m’as fallu 3 mois plein pour que le test se positive et même à la confirmation ça donnait des résultat discordant .voilà actuelemnt mon cousin a le même symptômes sans avoir exercé aucune activité de force ..il m’explique que c’est un matin a son réveil qu’il a constaté la douleur et tout ce qu’il dit je me vois dedans car c’est de la même manière que ça s’était passé avec moi ya quelques mois .donc là j’ai peur je me dis qu’il a peut être été indirectement en contact soit avec mon sang ou mon sperme ..tout ça me mélange .de toute façon de suis presque sûr que c’est une primo infection bien qu’on n’ai eu aucune relation sexuelle lui et moi .

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 mars 2018 à 15:28

      Bonjour Hyacinthe,

      Les douleurs musculaires et articulaires peuvent en effet faire partie de symptômes qui apparaissent peu fréquemment lors d’une primo-infection.

      Cependant, les douleurs musculaires et articulaires peuvent avoir de nombreuses explications et ne sont pas suffisantes pour établir le diagnostic d’une primo-infection au VIH.

      En cas de doute, le plus judicieux serait de consulter sa·son médecin et d’effectuer un test de dépistage en respectant le délai de 3 mois après la prise de risque dans le cas où ton cousin n’a pas accès à des tests de 4ème génération. De cette manière, ton cousin pourra recevoir un diagnostic médical et envisager la solution la plus adaptée à sa situation.

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  20. basil
    le 24 mars 2018 à 19:21

    bjr besoin de conseil Après une prise de risque je viens de retiré mon test fait au labo voila le résultat

    test immuno enzymatique
    ratio_vih *34(1) <1
    (1) positif si ratio supérieur a 1
    test complémentaires
    serotype indéterminé
    conclusion
    serologie vih-indéterminé
    résultat a confirmer refaire un test après 3mois en précisant ce resultat

    voilà je ne sais pas quoi penser besoin des avis svp

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 mars 2018 à 11:33

      Bonjour Basil,

      Seul un médecin pourra interpréter correctement ces résultats et poser un diagnostic.
      Nous te conseillons de prendre contact avec le. la médecin qui t’a prescrit ces analyses.

      Bien à toi.

  21. Hyacinthe
    le 23 mars 2018 à 22:34

    salut. mon tout premier symptôme en tnt k’s+ était un lumbago sévere.voilà sans avoir eu aucun contact sexuel avec mon cousin (avec qui je partage la chambre)il a commencé par ressentir la même douleur .actuellement hospitalisé pour ça …pensez vous qu’il a pu chopper kllchoz de moi?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 mars 2018 à 11:11

      Bonjour Hyacinthe,

      Ta question n’est pas très claire, de quelle infection s’agit-il?
      Le lumbago est une douleur située dans la partie basse du dos, dans la région lombaire.
      Souvent la conséquence d’une rotation excessive, le lumbago se manifeste par une douleur brutale, un blocage, l’impossibilité de mouvements au niveau des lombaires. Il ne s’agit donc pas d’une infection transmissible.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

  22. Triste
    le 19 mars 2018 à 22:31

    9semaine apres une prise de risque ,j ai effectue test : un test Elisa de 4eme generation et un qui donne 1resultat negatif .est ce que c est fiable ?? Je m inquiete beaucoup dans ce cas la .pour moi ,le virus est la mais on arrive pas a le detecter toutefois ,je resens Des symptomes semblables a ceux du vih .

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 mars 2018 à 16:04

      Bonjour Triste

      Comme dit précédemment, les test Elisa, dits de 4ème génération qui sont effectués en Belgique sont fiables à 100% lorsqu’ils sont effectués au minimum 6 semaines après la prise de risque, il n’y à donc aucune raison d’avoir un doute dans ta situation.

      Bien à toi.

  23. Triste
    le 18 mars 2018 à 22:15

    Bonjour
    Je viens de faire une sérologie l’hépatite B à 9 semaine de prise de risque
    HÉPATITE B: AC ANTI HBc TOT
    Antigene Hbs. Réaction Négatif
    Indice Ag Hbs 2,280 Sup.A -1.000

    HÉPATITE B: ANTIGENE HBs
    Antigene HBs. Réaction Négatif
    Indice Ah Hbs 0.342 INF.A -0.855

    VIH
    Ac anti HIV 1-2/AG p24 Réaction négatif
    0.173 Inf.A 1.000

    Svp est ce que quilqun peut me répondre paraport aux valeurs de référence est ce qu’il son pas élevé

    J’ai toujours des symptômes des sensations bizar dans mai cuisse comme brûlures et parfois une vibration de muscule et des crampe dans mai pied et je me sen pas bien dans mon ventre

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 mars 2018 à 16:59

      Bonjour Triste,

      Seul un médecin pourra interpréter correctement ces résultats poser un diagnostic.
      Nous te conseillons de prendre contact avec le. la médecin qui t’a prescrit ces analyses.

      Bien à toi.

  24. Bianco
    le 17 mars 2018 à 03:28

    Bonjour!

    Je suis italo-brésilien, séropositif mais indétectable il y a 3 ans.
    Au Brésil le traitement et les consultations médicales sont complètement ‘gratuits’ – ça veut dire que tous les citoyens payent dans ses impôts.
    Je vais travailler à Bruxelles et je voulais savoir s’il y a un coût lié au médicaments ou si ça marche comme au Brésil. S’il y a un coût, combien faudra-t-il dépenser par mois en médicaments?

    Merci beaucoup !

  25. REGIS
    le 14 mars 2018 à 07:50

    BONJOUR Jai fait le test lannee passé (2017) et jai decouvert ma seropositivité  je voudrais savoir s’il est possible de continuer les etudes  en belgique je prends les arv depuis 8 mois deja

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 mars 2018 à 16:56

      Bonjour Regis,

      Le fait d’être séropostif ne devrait pas être un frein à ta demande.
      En effet, ton dossier devra comporter un certificat médical attestant que tu n’es pas atteint d’une des maladies pouvant mettre en danger la santé publique.
      Ces maladies sont énumérées en annexe de la loi du 15 décembre 1980 sur l’accès au territoire, le séjour, l’établissement et l’éloignement des étrangers et sont:

      1. maladies quarantenaires visées dans le règlement sanitaire international de l’Organisation mondiale de la santé, signé à Genève le 23 mai 2005;

      2. tuberculose de l’appareil respiratoire active ou à tendance évolutive;

      3. autres maladies infectieuses ou parasitaires contagieuses pour autant qu’elles fassent, en Belgique, l’objet de dispositions de protection à l’égard des nationaux.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

       

  26. Jojo
    le 12 mars 2018 à 17:56

    J ai pris une prise de risque avec une personne seropositive , j ai effectue un test Elisa qui donne un resultat negatif et un trod negatif apres 14 mois .cependant ,g ressens des symptomes semblables a ceux du vih ??? Est ce que dans certains cas rares le virus peut rester cacher sans qu on arrive pas a le detecter ???

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 mars 2018 à 10:15

      Bonjour Jojo,

      Nous avons répondu à de nombreuses reprises à ta question.
      Tu trouveras les réponses à ta question sous tes différents pseudo : Boulou, Inamoto, Tchikito, Kimono, Jomolo et Jojo.

      Bien à toi.

  27. Jomolo
    le 2 mars 2018 à 15:23

    Est ce que dans certains cas rares une personne seronegative peut entrer dans une relation sexuelle avec une personne seropositive sans pour autant la personne seronegative n arrive pas a contaminer??
    Est ce que dans certains cas rares le virus peut dectable apres un an d une prise de risque ???? Un auto test peut il detecter le vih apres 16 mois ???

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 mars 2018 à 11:38

      Bonjour Jomolo,

      À l’heure actuelle, le VIH/SIDA ne se guérit toujours pas et reste une maladie mortelle. La transmission sexuelle du VIH se produit après l’exposition à des liquides corporels contenant le virus, tels que le sperme et les sécrétions vaginales et rectales. On mesure régulièrement la charge virale dans le sang des personnes vivant avec le VIH afin de vérifier l’efficacité de leur thérapie antirétrovirale (TAR). Lorsque le partenaire séropositif est sous traitement depuis plus de 6 mois et que sa charge virale est indétectable, le risque de transmission par acte sexuel est de l’ordre de zéro. Si tu as des relations sexuelles avec une personne séropositive dont la charge virale n’est pas indétectable ou avec une personne dont tu ne connais pas le statut sérologique, l’utilisation de préservatifs est capitale.

      La plupart des tests proposés sont de 4ème génération et permettent de détecter la présence du virus avec certitude 6 semaines après la prise de risque. Dans certains cas, le test peut déjà être fait 3 semaines après la prise de risque, mais son degré de certitude est moindre et il faut le refaire 6 semaines après la prise de risque pour être certain.e du résultat. Les autotests s’adressent aux personnes souhaitant évaluer leur statut sérologique face à une exposition au VIH datant de plus de trois mois. Si ta dernière prise de risque date d’il y a 16 mois, le résultat du test que tu feras sera fiable.

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  28. Arouna
    le 23 février 2018 à 18:47

    Bsr a vous apres 2 semaine a une pris de risque j’ai eu des symptome semblable a grippe je suis faire des examen on dit que j’ai la fievre typhoid et chlomonalis intestinal.j’ai recu des traitement mai jusqua 2 mois me symptome persiste et j’ai entendu que la fievre typhoid parait etre les symptome du primo je suis deboussoler aide moi merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 février 2018 à 11:14

      Bonjour Arouna,

      Les symptômes d’une contamination au VIH varient d’une personne à l’autre. Ainsi, la seule façon d’être fixé suite à une prise de risque est d’effectuer un test de dépistage des différentes IST, dont le VIH.

      En Belgique, il est possible, grâce aux tests Elisa (de 4ème génération), d’obtenir un résultat fiable seulement 6 semaines après une prise de risque. Dans le cas où ton centre de dépistage ne dispose pas de tests de 4ème génération, il est nécessaire d’attendre 3 mois pour que le test de dépistage puisse te donner un résultat fiable.

      Tu peux effectuer un test de dépistage en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses sur prescription de ta·ton médecin.

      Si tu souhaites plus d’informations sur les différentes prises de risque, les délais de dépistage, et les centres de dépistage en Belgique, tu peux te rendre sur la page suivante: http://depistage.be/depistage/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  29. Kimono
    le 21 février 2018 à 13:40

    Combien type de test Elisa diastingue t on ??? 16 mois apres une prise de risque ,j ai effectue un test Elisa qui donne un resultat negatif .mais sur le papier on a mis : test Elisa negatif .la Grande question que je me pose pourquoi on a pas mentionne le type de test a savoir Si c est un test de 3 eme generation ou de 4 eme generation .Est ce que tous Les test Elisa sont de 4 eme generation meme si on n a pas precise???

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 février 2018 à 16:32

      Bonjour kimono,

      Les tests Elisa sont des tests de 4e génération.
      Par ailleurs, dans ta situation tout autre test aurait également donné un résultat fiable puis qu’il a été réalisé 16 mois après la prise de risque.

      Bien à toi.

  30. arouna
    le 21 février 2018 à 09:16

    bonjour je suis au Burkina,merci pour votre reponse precedent.j’aimerai vous précise qu’apres 2 semaines un raport non proteger j’ai eu des symptômes comme :nez qui ce gratte et qui acompagner du cracha avec du sang,mal des articulation, maux de tete,langue blanche,mal au ventre, fatigue sur tout le corps,des bouton rose sur les bras,des gagouillements.apres 31jours de risque moi et ma partenaire nous sommes aller faire le test de depistage moi et elle on à reçu nos resulta negatif mais je ne suis pa rassure du tout en sachant pa à quel type de test j’ai fait en plus mais symptômes continue,es ce que il ya une fiabilité dans mn test que j’ai effectué ? merci à vous !

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 février 2018 à 14:54

      Bonjour Arouna,

      Ce n’est pas possible de poser un diagnostic sur la base des symptômes décrits sur internet. Nous te conseillons de consulter un médecin.

      Bien à toi

  31. Arouna
    le 20 février 2018 à 12:12

    Bjr a vous je suis au burkina faso et j’ai fait un test qui indique son nom: test utilise IMMUNO COMBO 2.et j’aimerai comprendre ce un test de depistage de quel GENERATION ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 février 2018 à 17:03

      Bonjour Arouna,

      Nous sommes désolés mais nous ignorons le type de test pratiqué au Burkina faso, le plus judicieux serait d’interroger le médecin qui l’a réalisé.

      Bien à toi.

       

  32. Eme
    le 17 février 2018 à 06:51

    Bonjour,

    J’aimerais me faire dépister des mst, ist et vih ( un bilan COMPLET pour s’assurer d’être en bonne santé).

    Je pensais prendre un rdv chez une gynécologue afin qu’elle réalise tous ces tests.
    Est-elle en mesure de me faire passer la totalité d’un bilan ( vih, mst, vih) ou dois-je me tourner vers quelqu’un d’autres?

    Aussi, si je compte prendre mon premier rdv chez la gynécologue, puis-je directement prendre rdv chez elle ou dois-je passer par un généraliste pour lui expliquer d’abord ma demande?

    Merci beaucoup de votre réponse.

    Bonne journée!

    Lola

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 février 2018 à 15:56

      Bonjour Eme,

      Le dépistage peut se faire chez un médecin, dans un centre de dépistage, dans un centre de planning familial.
      Il est inutile de passer par un médecin traitant pour prendre rendez-vous avec ton.ta gynécologue.

      Dans la pratique chaque médecin/cabinet travaillant différemment, il est possible que ton.ta gynécologue pratique une partie de l’examen et te demande de te rendre dans un autre service pour la prise de sang par exemple.

      Il existe de nombreux centre de dépistage en Belgique, tu trouveras la liste complète sur la page suivante: http://preventionist.org/centres-de-depistage-ist/trouver

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

  33. Boulou
    le 16 février 2018 à 09:35

    14 mois apres une prise de risque ,j ai effectue deux test : un test Elisa de 3 eme generation et un autotest qui donnent un resultat negatif .est ce que c est fiable ?? Je m inquiete beaucoup dans ce cas la .pour moi ,le virus est la mais on arrive pas a le detecter toutefois ,je resens Des symptomes semblables a ceux du vih .

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 février 2018 à 16:31

      Bonjour Boulou,

      Comme dit précédemment, les test Elisa, dits de 4ème génération qui sont effectués en Belgique sont fiables à 100% lorsqu’ils sont effectués au minimum 6 semaines après la prise de risque, il n’y à donc aucune raison d’avoir un doute dans ta situation.

      Bien à toi.

  34. Maxmax13
    le 15 février 2018 à 07:11

    Bonjour. Je suis belge en voyage au canada pour 4 mois. J’ai réalisé l’un de leur test rapide qui ma donné comme résultat: négatif. Problème, j’ai réalisé ce test après 83 jours donc 12 semaines moins 1 jour. Le test est il donc moins sûr? De plus est ce que c’est 3 mois révolus (90 jours) ou 12 semaines ?
    Je doute au fond de moi alors que je veux mettre cette histoire derrière moi… merci bcp

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 février 2018 à 16:23

      Bonjour Maxmax13,

      Après une prise de risque (rapport sexuel non protégé, rupture de préservatif,…), il faut un délai de 3 mois (12 semaines) pour avoir la certitude de ne pas être infecté.
      Il s’agit ici d’une moyenne permettant de considérer que le résultat est fiable et pas d’un délai absolu qui invaliderai un résultat obtenu un jour trop tôt.

      Bien à toi.

  35. Mael47
    le 10 février 2018 à 10:01

    bonjour

    j’ai fait un test HIV et le résultat est le suivant  (ci joint) , ce qui m’intrigue c’est que je m’explique pas pourquoi en 2012 j’étais 0,12 et là je suis à 0,29 ! Pouvez vous m’expliquer rapidement la cause ou la raison svp? merci car je me triture l’esprit./ …j’ai pas eu de relations à risque . Cordialement,

    Mael.

    Résultat : 

    Ac antiHIV1/2 – Ag p24 …………….. Négatif      0,29 (Index)   26/06/2012 : 0,12   

    Valeurs de référence :  <0.9=neg / >1.09=pos       

    Attention : Nouveaux seuils de références .

    Qu’en pensez-vous ? Dois je m’inquiéter ?

    Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 février 2018 à 11:25

      Bonjour Mael,

      Le test de dépistage ELISA, utilise la réaction anticorps-antigène pour détecter la présence des anticorps anti-VIH. Le taux mesuré entre deux tests ne sera jamais identique.
      Le 0 est un score « idéal » mais jamais observé en réalité, il n’y a donc pas de raison de s’inquiéter tant que le résultat reste en dessous des valeurs considérées comme positive.

      Bien à toi.

  36. Stressoreal
    le 6 février 2018 à 23:43

    Bonjour,
    J’ai une petite question à poser j’angoisse énormément je suis gay est j’ai 25 ans un jour je vais voir quelqu’un que je connais depuis bien longtemps est finalement on se frotte juste (penis contre anale)puis j’apprends qu’il a le hiv y’a t’il un risque de transmission ? Merci d’avance bonne journée

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 février 2018 à 16:19

      Bonjour Stressoreal,

      Le virus du SIDA se transmet essentiellement de 3 façons?: rapports sexuels non protégés, transmission sanguine (notamment lors de l’utilisation d’aiguilles, de seringues non stérilisées, matériel de sniff) ou transmission de la mère séropositive à l’enfant (pendant la grossesse ou par allaitement).
      Par contre, Il existe un risque de transmission d’une ou plusieurs autres IST lorsqu’il y a un contact sexuel non protégé, qu’il y ait présence de liquide séminal ou non.
      Le plus judicieux serait en effet d’effectuer un test de dépistage des différentes IST afin de vérifier l’absence de contamination. Tu pourras alors demander un dépistage du VIH, de l’hépatite B, de la syphilis, de l’herpès génital, du papilloma virus humain, de la chlamydia, du trichomonas et de la gonorrhée. Le mode et le délai de dépistage des IST varie d’une IST à l’autre. En effet, certaines IST peuvent être détectées au bout de quelques jours, d’autres au bout de plusieurs mois, par prise de sang ou autre prélèvement. Par exemple, grâce aux tests de 4ème génération, il est possible de dépister une contamination au VIH seulement 6 semaines après un rapport à risque.
      Tu peux effectuer un dépistage des différentes IST auprès d’un centre de dépistage, auprès d’un.e médecin en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyse médicale sur prescription de ta.ton médecin.
      Tu trouveras la liste des centres de dépistage en région bruxelloise en cliquant sur le lien suivant: http://depistage.be/depistage/ et la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/services/repertoire/
      Enfin, si tu souhaites plus d’informations sur les modes de transmission des différentes IST, tu peux te rendre sur la page suivante: http://depistage.be/prise-de-risque/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question :)

       

  37. Inamoto
    le 30 janvier 2018 à 21:14

    2 Octobre 2016,j ai pris une prise risque .jai fait plusieus test de depistage : janvier 2017 ,Mars 2017 ,juin 2017 ,Octobre 2017 ,decembre 2017 et le dernier test Elisa en 2018 .tous ces test sont negatifs .est ce que je peux tjrs continuer a m angoisser ??? Toutefois ,je pense que le virus peut encore prendre du temps avant d etre detectable dans Mon sang .

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 janvier 2018 à 13:43

      Bonjour Inamoto

      Comme dit précédemment, les test Elisa, dits de 4ème génération qui sont effectués en Belgique sont fiables à 100% lorsqu’ils sont effectués au minimum 6 semaines après la prise de risque, il n’y à donc aucune d’avoir un doute dans ta situation.

      Bien à toi.

  38. Inamoto
    le 30 janvier 2018 à 13:34

    Est ce qu on peut avoir Les symptoms du sida ??? Sans pour au tant quand vous faites le test ,c est negatif .

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 janvier 2018 à 13:45

      Bonjour Inamoto,

      Dans les semaines qui suivent l’entrée du VIH dans l’organisme, environ 30 % des personnes infectées ressentent des symptômes semblables à ceux de la grippe ou de la mononucléose (fièvre, céphalée, maux de gorge, rougeurs sur la peau, fatigue, douleurs musculaires, etc.). Il n’est donc pas possible de faire reposer un diagnostic sur ce type de symptôme.

      Bien à toi.

  39. Anonyme1990
    le 30 janvier 2018 à 10:23

    Bjr , svp je suis une personne hypocondrique et je stresse bqp , apres un an et demi de prise de risque je me.suis fait depister( test elisa) resultat negatif ma question: apres ce temps la esque le test est fiable?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 janvier 2018 à 16:50

      Bonjour Anonyme1990,

      Les tests de 4ème génération permettent de dépister une éventuelle contamination au VIH seulement 6 semaines après la prise de risque. En cas de doute, le plus judicieux est alors d’effectuer un test de dépistage du VIH et des autres IST dès que possible. Tu peux effectuer un test de dépistage des différentes IST en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses médicales sur prescription de ta·ton médecin.

      Ainsi, si tu as effectué un test un an et demi après ta prise de risque peut être considérée comme fiable. En revanche, si tu as pris des risques pendant un an et demi, le plus judicieux serait d’attendre un délai de 6 semaines minimum après ta dernière prise de risque afin d’obtenir un résultat fiable.

      Tu peux effectuer un test de dépistage des différentes IST en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses médicales sur prescription de ta·ton médecin. Tu trouveras la liste des centres de dépistages en cliquant sur le lien suivant: http://depistage.be/depistage/ et la liste des centes de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/services/repertoire/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  40. Inamoto
    le 28 janvier 2018 à 02:24

    combien de mois apres une prise de risque que le test Elisa est il fiable ???? On m a dit que ce test n est pas trop fiable .

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 janvier 2018 à 10:57

      Bonjour Inamoto,

      Les test Elisa, dits de 4ème génération qui sont effectués en Belgique sont fiables à 100% lorsqu’ils sont effectués au minimum 6 semaines après la prise de risque. Tu peux effectuer un dépistage dans un centre de dépistage, dans un centre de planning familial ou dans un laboratoire sur prescription de ta·ton médecin. Tu trouveras la liste des centres de dépistage en région bruxelloise en cliquant sur le lien suivant: http://www.stpierre-bru.be/fr/service/autres/elisa.html et la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/Liste-des-centres

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question :)

  41. Basile
    le 27 janvier 2018 à 17:49

    Bonjour j’ai eu un rapport non protégé il ya 2-3mois de cela j’ai fait un test rapide positif je me suis rendu à l’hôpital négatif puis un second positif je suis donc aller dans un laboratoire de référence et après 1semaine on me demande de repasser pour un autre prélèvements pour expertise que les résultats sont intermédiaire donc il faut que je fasse un second prélèvements en laboratoire à présent je stress bocoup et je doit précisé que je fesai un Palu+une grippe +et un début de typhoide donc j’étais sous traitement lors des premier test quelle sont mes chance d’être négatif après le second prélèvements ??

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 janvier 2018 à 16:37

      Bonjour Basile,

      Il est effectivement possible que ton état de santé et les traitement que tu as pris ai influencé le résultat de tes test précédent.
      Cependant, il n’est pas possible d’estimer tes chance d’avoir positif ou négatif lors du prochain test.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

       

  42. Tchikito
    le 26 janvier 2018 à 07:01

    Dans quel cas peut on parler de charge virale faible ??

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 janvier 2018 à 15:20

      Bonjour Tchikito,

      On parle de charge virale faible, il s’agit du risque de transmission du virus.
      Ainsi, lorsqu’une personne contaminée au VIH suit un traitement qui permet de maintenir son système immunitaire, il est possible, au bout d’un certain temps d’éviter de transmettre le VIH.
      C’est pour cela, par exemple, qu’une personne contaminée au VIH dont la charge virale est inexistante (et après évaluation de sa charge virale à plusieurs reprises) est en mesure d’avoir des rapports sexuels non protégés sans contaminer sa·son partenaire (et sans contaminer le fœtus pour la femme qui souhaite concevoir un enfant).

      Bien à toi.

  43. Tchikito
    le 23 janvier 2018 à 19:11

    Le virus peut il prendre 6 mois afin de le detecter ?? Certaines personnes disent ,on peut avoir le sida dans le sang 12 mois apres une prise de risque ,mais quand vous faites le test c est negatif car il peut prendre plusieurs annees avant qu il soit detectable .

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 janvier 2018 à 17:54

      Bonjour Tchikito
      Une contamination au virus VIH est d’office détectable au bout de 6 semaines tandis qu’il peut y avoir beaucoup de temps entre la contamination (détectable au bout de 6 semaines) et le passage au stade SIDA (qui peut prendre plusieurs années).
      Il n’y a aucune base scientifique qui peut faire croire que le virus puisse rester « caché » 12 mois.
      Si le dépistage donne un résultat négatif 6 semaines après la prise de risque cela signifie que tu n’es pas contaminé au VIH et, par conséquent, aucun SIDA (Syndrome d’Immuno-Déficience Acquise) ne se développera.
      Si ta situation t’inquiète tu peux nous appeler au 02 514 41 11 et on en parlera de vive voix.

      Bièn à toi.

  44. Tchikito
    le 23 janvier 2018 à 02:24

    Un autotest et un test realise dans un laboratoire ,lequel est plus efficace c est a dire capable de deceler la presence du vih dans six semaines ????

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 janvier 2018 à 16:12

      Bonjour Tchikito

      Les tests de 4ème génération permettent de dépister une éventuelle contamination au VIH seulement 6 semaines après la prise de risque. En cas de doute, le plus judicieux est alors d’effectuer un test de dépistage du VIH et des autres IST. Tu peux effectuer un test de dépistage des différentes IST en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses médicales sur prescription de ta·ton médecin. Tu trouveras la liste des centres de dépistages en cliquant sur le lien suivant: http://depistage.be/depistage/ et la liste des centes de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/services/repertoire/

      Concernant l’autotest, un résultat non réactif à un autotest n’est valable que si aucune prise de risque n’a eu lieu dans les trois mois précédent le test.
      C’est pour cette raison qu’il est nécessaire d’attendre les 12 semaines, puisqu’il n’existe pas de pourcentage de taux de fiabilité à 10 semaines.
      Si tu veux donc faire un dépistage 6 semaines après la prise de risque tu devras effectuer un test de 4ème génération.

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question :)

  45. Jojo
    le 22 janvier 2018 à 15:25

    Si on veut s arreter d utiliser le preservatif avec votre partenaire sexuel ,quelles sont Les mesures a prendre afin d eviter toute contamination ??? Et comment peut on confirmer a 100 % que le test est fiable afin d eviter Les angoisses ???

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 janvier 2018 à 11:59

      Bonjour Jojo,

      Lorsque tu es dans une relation exclusive avec un·e partenaire, le plus judicieux est d’effectuer un test de dépistage des différentes IST avant d’envisager l’arrêt du préservatif.

      Tu peux effectuer un test de dépistage en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses médicales sur prescription de ta·ton médecin. Tu trouveras la liste des centres de dépistages en cliquant sur le lien suivant: http://depistage.be/depistage/ et la liste des centres de planning familial en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/services/repertoire/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  46. Jojo
    le 22 janvier 2018 à 00:11

    15 mois apres une prise de risque ,j ai fait cinq test dans Des laboratoires differentes ,Les resultats sont negatifs .est ce que ces resultats sont fiables a 100% ??

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 janvier 2018 à 15:08

      Bonjour Jojo,

      Les tests de 4ème génération permettent de dépister une éventuelle contamination au VIH seulement 6 semaines après la prise de risque.
      Si tu n’as pas eu de rapport à risque récemment, les résultats peuvent être considérés comme fiable.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

  47. Francesco
    le 19 janvier 2018 à 19:53

    J’ai fais les rapports protéger et pendant les rapports ma partenaire à toucher à m sexe qui était déjà entré dans son sexe et puis elle m’a griffé au dos avec cette main . Il y a risque du vih?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 janvier 2018 à 13:18

      Bonjour Francesco,

      Si tu as des rapports sexuels non protégés, une contamination à une ou plusieurs IST est en effet possible.

      La transmission du VIH a un risque élevé lors de la pénétration sexuelle non protégée par un préservatif, lors de l’échange de seringue et de la mère à l’enfant. Le risque est faible lors d’une fellation, lors d’un cunnilingus et lors de partage de matériel de sniff. Ainsi, le risque d’être contaminé au VIH en ayant simplement été griffé dans le dos est inexistant (à moins qu’elle t’aie ouvert une plaie en te griffant).

      Les tests de 4ème génération permettent de dépister une éventuelle contamination au VIH seulement 6 semaines après la prise de risque. En cas de doute, le plus judicieux est alors d’effectuer un test de dépistage du VIH et des autres IST. Tu peux effectuer un test de dépistage des différentes IST en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses médicales sur prescription de ta·ton médecin. Tu trouveras la liste des centres de dépistages en cliquant sur le lien suivant: http://depistage.be/depistage/ et la liste des centes de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/services/repertoire/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  48. Brasilien
    le 15 janvier 2018 à 11:31

    Bon jour « je suis bresilien je n’ecri pas bien le francais desole »

     

    J’ai une question, je vais partir pour habite a Bruxelles cette année et je suis séropositif indétectable, et je voudrais savoir où je peux continuer à fair le traitement à Bruxelles.

     

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 janvier 2018 à 11:11

      Bonjour Brasilien,

      Le traitement pourra techniquement se poursuivre en Belgique, si tu es en ordre de séjour et de mutuelle (pour plus d’information: http://bruxelles-j.be/?p=20472) cela ne devrait pas poser de problème.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

  49. Vicben050317
    le 15 janvier 2018 à 00:34

    Bonjour j’ai une question , J’ai des rapports sexuels non protéger mais mon copain ejacule jamais dans moi donc cela peut provoquer quand même des maladies ou pas ?

  50. Adn84
    le 2 janvier 2018 à 02:21

    Derniere question:la situation ci dessous necessite t elle un TPE? Secretions vaginales infectées sur gland via doigts aucours de caresses…

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 janvier 2018 à 15:21

      Bonjour Adn84,

      Ce traitement est prescrit sous certaines conditions par le médecin de la salle d’urgence ou du Centre de référence sida. La prescription se fait après un entretien qui permettra au médecin d’analyser le risque de contamination par le virus. Le traitement est délivré gratuitement mais les consultants et les frais médicaux divers (prise de sang, éventuelle prise en charge psychologique, etc.) restent à charge du patient.

      Ce traitement doit être pris le plus rapidement possible,  la prise de risque, idéalement dans les 72h. Plus vite le traitement est pris, plus il a des chances d’être efficace. Dans ta situation cela n’est donc pas utile.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

  51. Adn84
    le 2 janvier 2018 à 01:58

    Salut à tous…votre avis sur un test negatif via TROD à onze semaines quatre jours
    S’il fallait reprendre un autre test(TROD)faut il le faire à douze semaines pil poil?ou juste après merci pour la reponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 janvier 2018 à 14:35

      Bonjour Adn84,

      Un délai de 3 mois (12 semaines) doit s’être écoulé après la dernière prise de risque pour le TROD (Test Rapide d’Orientation Diagnostique). Ce qui signifie que le résultat sera considéré comme fiable à partir de ce moment, mais qu’il peut évidement être fait après.
      Si tu ne souhaite pas attendre davantage, un test « classique » (par prise de sang) est fiable 6 semaines après le risque.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

  52. Azerty1234
    le 30 décembre 2017 à 14:57

    Bonjour voilà ma question j’ai connu un gars je l’es embrasser malheureusement j’ai appris qu’il étais séropositif mais qu’il étais indétectable mais après avoir embrassé le lendemain j’ai eu un petit bouton près d’en mes lèvres penses vous que la transmission est possible ?
    Merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 janvier 2018 à 11:41

      Bonjour Azerty1234,

      Le baiser (même s’il est profond) n’est pas une voie de transmission du VIH.
      Le sida n’est pas une maladie contagieuse par l’air ou la salive, que l’on attraperait de cette manière.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

  53. Aure
    le 18 décembre 2017 à 04:05

    Bonjour,
    J ai eu un traitement post exposition. 1 semaine avant la fin du traitement, j ai fait une felation (avec un preservatif) mais j ai leché les testicules et le bas du sexe de mon partenaire (j avais une gengivite mais pas de contact avec le gland). J ai eu un aphte environ une semaine apres et mal à la gorge. Depuis environ un mois j ai toujours mal à la gorge et j ai les amygdales qui ont gonflé, avec des plaies blanches (comme une angine blanche). Je me suis demandée si mon partenaire n avais pas la syphillis (bcp de petits boutons sur le corps). Y a-t-il un risque d avoir été contaminé par le vih? Si mon partenaire avqit le vih + la syphillis, est-ce possible d avoir été contaminée par la syphillis et pas par le vih?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 décembre 2017 à 15:14

      Bonjour Aure,

      Il y a un risque pour certaines IST, même s’il est moins grand que pour d’autres pratiques sexuelles à risque (exemples : pénétration vaginale ou anale).

      Il est possible de contracter différentes IST par fellation et/ou contact, tel que :
      – L’herpès
      – La gonorrhée et la chlamydia
      – L’hépatite B
      – La syphilis

      Le risque vient de micro-lésions dans la bouche qui sont des « portes d’entrée » pour le virus.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

  54. Ppp
    le 18 novembre 2017 à 12:12

    Bjr
    Je fais deux teste de 4eme generation hiv ag/ac le premier à 15 jours et la deuxième à 22 jours et les deux négatif après un relation no protégée est ce que c’est un bon indication ? ??
    J’ai encore des symptômes et est cen que je dois refaire un autre teste à 6 semain. Merci à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 novembre 2017 à 12:18

      Bonjour PPP,

      Les résultats des tests de 4ème génération sont fiables lorsque le test a été effectué au minimum 6 semaines après la prise de risque. Ainsi, les résultats des tests que tu as effectués à 15 et à 22 jours après la prise de risque ne sont pas fiables.

      Tu trouveras plus d’informations sur le dépistage et sur les centres de dépistage en cliquant sur le lien suivant: http://depistage.be/depistage/ Par ailleurs, tu peux également effectuer un test de dépistage des différentes IST en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses sur prescription de ta·ton médecin. Tu trouveras la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant sur lien suivant: http://www.loveattitude.be/services/repertoire/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  55. Yoyo
    le 12 novembre 2017 à 20:46

    Sa veux dire quoi ag/ac?
    Moi je fais un teste après 16jours c’est négatif mais je m’en gousse trop car j’ai tt les symptômes fiÉvreux depuis 2semain je gratté surtout la nuit j’ai des bouton parfois j’envie de vomir mal au ventre jusque mnt est ce que je suis contaminé ? ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 novembre 2017 à 16:30

      Bonjour Yoyo
      La mention ag/ac indique que le test effectué est un test combiné de 4ème génération, capable de détecter le deux virus HIV1 et HIV 2, responsables du développement de la maladie su SIDA.
      Pour que le résultat soit fiable, les tests de 4ème génération doivent être effectué au minimum 6 semaines après la prise de risque. Le plus judicieux sera donc de refaire un test de dépistage après 6 semaines afin de confirmer l’absence de contamination.
      Tu peux effectuer à nouveau un dépistage des différentes IST auprès d’un centre de dépistage, auprès d’un.e médecin en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyse médicale sur prescription de ta.ton médecin.
      Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant sur le lien suivant: http://depistage.be/depistage/ et la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/services/repertoire/
      Enfin, si tu souhaites plus d’informations sur les modes de transmission des différentes IST, tu peux te rendre sur la page suivante: http://depistage.be/prise-de-risque/

      Concernant les symptômes que tu évoques, ils peuvent avoir de nombreuses explications, il est donc impossible de poser un diagnostic sur cette base.
      Par conséquent, le plus judicieux serait de consulter ton médecin afin qu’ils puissent poser un diagnostic.

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question :)

  56. Alex
    le 26 octobre 2017 à 22:32

    Bonjour,

    J’ai reçu une fellation d’un jeune homme dont j’ai des doutes sur son statut serologique. J’ai demandé un test VIH auprès de mon médecin traitant au bout de 4-5 semaines après le risque, j’ai fait la prise de sang dans un labo près de chez moi. Le résultat est inscrit ‘Négatif’ devant ‘HIV 1+2 duo (Ag+Ac)’ et il n’y a pas d’autres commentaires.

    Ce test est-il fiable ? Est il de dernière génération ?

    D’avance je vous remercie.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 novembre 2017 à 14:26

      Bonjour Alex,

      En Belgique, les tests effectué en centre de dépistage et en laboratoire médical sont des tests de 4ème génération.

      Pour que le résultat soit fiable, les tests de 4ème génération doivent être effectué au minimum 6 semaines après la prise de risque. Ainsi, il serait préférable de refaire un test de dépistage après 6 semaines afin de confirmer l’absence de contamination.

      Tu peux effectuer un dépistage des différentes IST auprès d’un centre de dépistage, auprès d’un.e médecin en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyse médicale sur prescription de ta.ton médecin.

      Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant sur le lien suivant: http://depistage.be/depistage/ et la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/services/repertoire/

      Enfin, si tu souhaites plus d’informations sur les modes de transmission des différentes IST, tu peux te rendre sur la page suivante: http://depistage.be/prise-de-risque/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  57. Célibataire
    le 26 octobre 2017 à 01:52

    Si tu fait des rapport avec lésions sur le pénis avec la partenaire seropositive sans lésion dans son vaguin peut contaminé son partenaire ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 novembre 2017 à 13:39

      Bonjour Célibataire,

      Si tu as des rapports sexuel non protégés, le fait d’avoir des lésions sur le pénis favorise, en effet, la transmission du VIH et d’autres IST, quand bien même ta partenaire n’a pas de lésion dans son vagin.

      Tu pourras alors demander un dépistage du VIH, de l’hépatite B, de la syphilis, de l’herpès génital, du papilloma virus humain, de la chlamydia, du trichomonas et de la gonorrhée. Le mode et le délai de dépistage des IST varie d’une IST à l’autre. En effet, certaines IST peuvent être détectées au bout de quelques jours, d’autres au bout de plusieurs mois, par prise de sang ou autre prélèvement. Par exemple, grâce aux tests de 4ème génération, il est possible de dépister une contamination au VIH seulement 6 semaines après un rapport à risque.

      Tu peux effectuer un dépistage des différentes IST auprès d’un centre de dépistage, auprès d’un.e médecin en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyse médicale sur prescription de ta.ton médecin.

      Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant sur le lien suivant: http://depistage.be/depistage/ et la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/services/repertoire/

      Enfin, si tu souhaites plus d’informations sur les modes de transmission des différentes IST, tu peux te rendre sur la page suivante: http://depistage.be/prise-de-risque/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  58. Brux73
    le 25 octobre 2017 à 09:02

    Bonjour. Les prostituées de Bruxelles sont-elles suivies médicalement et font-elles des tests de dépistage régulièrement ?
    Préservatif déchiré et rapport non protégé durant quelques secondes. D’ou ma question. Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 novembre 2017 à 12:55

      Bonjour Brux73,

      Comme pour n’importe qui en Belgique, le dépistage est effectué sur base volontaire et n’est pas obligatoire. Ainsi, il incombe à chacun.e d’effectuer des tests de dépistage des différentes IST de manière à vérifier l’absence de contamination suite à une prise de risque.

      Tu pourras alors demander un dépistage du VIH, de l’hépatite B, de la syphilis, de l’herpès génital, du papilloma virus humain, de la chlamydia, du trichomonas et de la gonorrhée. Le mode et le délai de dépistage des IST varie d’une IST à l’autre. En effet, certaines IST peuvent être détectées au bout de quelques jours, d’autres au bout de plusieurs mois, par prise de sang ou autre prélèvement. Par exemple, grâce aux tests de 4ème génération, il est possible de dépister une contamination au VIH seulement 6 semaines après un rapport à risque.

      Tu peux effectuer un dépistage des différentes IST auprès d’un centre de dépistage, auprès d’un.e médecin en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyse médicale sur prescription de ta.ton médecin.

      Tu trouveras la liste des centres de dépistage en cliquant sur le lien suivant: http://depistage.be/depistage/ et la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/services/repertoire/

      Enfin, si tu souhaites plus d’informations sur les modes de transmission des différentes IST, tu peux te rendre sur la page suivante: http://depistage.be/prise-de-risque/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  59. Fernando
    le 12 octobre 2017 à 15:21

    Bonjour,

    J’ai eu un rapport sexuel avec deux prostituées l’une à la suite de l’autre. Les deux rapports étaient protégés et je ne me souviens pas de déchirures sur le préservatif.

    Mais je stresse un peu depuis quelques jours parce que j’ai posé sur le lit mon genou sur lequel il y’avait une croûte d’une ancienne blessure de foot et j’ai peur que cela a été en contact avec le liquide d’un autre client ou quoi. Et quand je me suis lavé les coucougnettes dans le levier, celles-ci ont touchés le levier, je risque qqch?

    J’ai fais une prise de sang deux jours après et tout est bon. Dois-je m’inquiéter? Comme j’étais défoncé , je stresse un peu plus pour savoir si la capote a été déchirée ou pas mais je pense pas…

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 octobre 2017 à 16:59

      Bonjour Fernando,

      La durée de vie de la plupart des IST est de quelques minutes à l’air libre, il est donc peux probable que tu ai contracter le VIH par le contacte de ton ancienne blessure sur le drap.

      Si tu souhaites plus d’informations sur les IST et leur mode de contamination, tu peux te rendre sur la fiche suivante: http://bruxelles-j.be/?p=30835 et consulter le guide disponible au lien suivant: http://preventionsida.org/v2/objects/docs/WP/brochureIST-2014.pdf

      N’hésite pas à nous contacter pour toute autre question.

  60. Lali
    le 4 octobre 2017 à 01:07

    Bonsoir , Est ce qu il y a une risque de transmission du vih si on a un bouton de fièvre ouvert sur la lèvre lors d une fellation ? En fait le garçon n a pas ejaculer dans ma bouche mais sur mon visage et en m essuyant j ai remarqué que mon bouton de fièvre c était ouvert, il y avait une petite croûte Et qu il y avait une micro ouverture seulement
    Un peu d sang genre 1 millimètre il m a fallut 1 minute pour m essuyer le temps d allez chercher du papier toilette et de le frotter

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 octobre 2017 à 10:58

      Bonjour Lali,

      Bien que le sexe oral soit moins risquée q’une pénétration vaginale ou anale pour la transmission du VIH, une infection reste possible.
      Plus la quantité de liquide biologique (sperme, sécrétions vaginales, liquides pré-éjaculatoire) est importante, plus les risques augmentent.
      Par ailleurs, le sexe oral représente un risque de transmission pour d’autres infections transmissibles sexuellement comme la gonorrhée, la chlamydia, la syphilis, l’herpès, les hépatites A ou B et la LGV (lymphogranulomatose vénérienne).

      En cas de doute, le plus judicieux est d’effectuer un test de dépistage.
      Tu peux effectuer ce test dans un centre de dépistage, dans un centre de planning familial ou dans un laboratoire sur prescription de ton médecin. Tu trouveras la liste des centres de dépistage en région bruxelloise en cliquant sur le lien suivant: http://www.stpierre-bru.be/fr/service/autres/elisa.html et la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/Liste-des-centres

      Si tu souhaites plus d’informations sur les IST et leur mode de contamination, tu peux te rendre sur la fiche suivante: http://bruxelles-j.be/?p=30835

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

  61. ferdinand
    le 3 juillet 2017 à 14:54

    Bonjour,

    J’ai reçu une masturbation d’un autre homme. Existe-t-il un risque pour le SIDA/HIV?

    Quid des autres IST?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 juillet 2017 à 14:10

      Bonjour Ferdinand,

      A moins que ton sexe soit entré en contact avec le sexe de ton partenaire ou qu’il ait touché son pénis avant de te masturber, les risques de transmission du VIH ou de toute autre IST à la suite d’une masturbation sont inexistants.

      Si tu souhaites plus d’informations sur les IST et leur mode de transmission, tu peux te rendre sur la fiche disponible au lien suivant: http://bruxelles-j.be/?p=30835

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  62. Kris
    le 9 juin 2017 à 11:03

    Bonjour,

    j’aimerais savoir si lors d’un don de sang, le test VIH effectué est un test de 4ème génération. J’ai en effet reçu une transfusion et cette question me préoccupe.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 juin 2017 à 15:24

      Bonjour Kris,

      En Belgique, la plupart des tests proposés sont de 4ème génération, ils permettent donc de détecter la présence du virus avec certitude 6 semaines après la prise de risque.

      Il faut savoir que la sécurité lors d’une transfusion repose sur un interrogatoire précis du donneur et sur une quantité importante de tests pratiqués. Au moindre doute le don de sang n’est pas accepté ou bien le sang prélevé est détruit.

      La quantité et la précision des tests pratiqués rendent donc la transfusion sanguine très sûre.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

       

  63. Lili
    le 1 juin 2017 à 22:35

    Bonjour, j’aimerai savoir s’il est possible de contracté le VIH en embrassant quelqu’un et qu’a ce moment il y a eu un petit saignement de la gencive?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 juin 2017 à 10:26

      Bonjour Lili,

      Le virus du VIH ne se transmet pas en s’embrassant et ce même si la personne que tu embrasses a une plaie dans la bouche.

      Si tu souhaites plus d’informations sur les IST et leur mode de transmission, tu peux te rendre sur la fiche disponible au lien suivant: http://bruxelles-j.be/?p=30835

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  64. marc
    le 26 mai 2017 à 13:13

    fiablite d un teste vih ag ac combo apris 8 semaine avec syphtome langue blanche qui prisiste 6 mois et j fait de teste de frotte pour la langue negatif  pas de champinon ni rien d autre mais ça me fait filippe cet langue blanche (risque fellation  insertive)

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 mai 2017 à 10:28

      Bonjour Marc,

      S’il s’agit d’un test dits de 4ème génération, le résultat pourra être considéré comme fiable à 100% à partir de 6 semaines.
      Le fait d’avoir la langue blanche peut avoir diverses explications sans aucun lien avec une quelconque IST , seul un médecin pourrait poser un diagnostic après un examen médical.

      Bien à toi,

  65. Allan
    le 23 mai 2017 à 01:59

    Bonjour je voudrais savoir ma femme na jamais couché avec quelqu’un elle a 21 an moi 24 an elle attendait le bon est ce que la première fois on peut le faire dans préservatif ??? moi j’ai eu deux relations avant avec préservatif est ensuite plus de préservatif et j’ai fait test vih rien du tout on avait confiance j’ai eu une coucherie avec une fille je connais depuis longtemps 1 fois en mars de cette année mais sans préservatif on avait confiance avant cette fille couché avec préservatif avec moi nan bon depuis je n’est pas fait de test la depuis mars ya t’il des risque ou nan avec ma femme actuellement de le faire sans directement ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 mai 2017 à 11:38

      Bonjour Allan,

      Même si on n’a pas eu de partenaire auparavant, le plus judicieux, lorsqu’on est dans une relation exclusive avec un ou une partenaire est d’effectuer un test de dépistage des différentes IST avant d’envisager l’abandon du préservatif. Tu peux effectuer un dépistage dans un centre de dépistage, dans un centre de planning familial ou dans un laboratoire sur prescription de ton médecin. Tu trouveras la liste des centres de dépistage en région bruxelloise en cliquant sur le lien suivant: http://www.stpierre-bru.be/fr/service/autres/elisa.html et la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/Liste-des-centres

      Si tu souhaites plus d’informations sur les IST et leur mode de contamination, tu peux te rendre sur la fiche suivante: http://bruxelles-j.be/?p=30835

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  66. ION
    le 22 mai 2017 à 07:58

    Bon jour , je refait un autotest vih a 92 jours qui est toujour negatif.Je me pose la question si il faut le refaire plus tard, si ce sont de cas quand le test peu donner de fiax negatifs?Merci pour votre reponse

    Ion

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 mai 2017 à 15:47

      Bonjour Ion,

      En cas de résultat négatif, si ta dernière prise de risque remonte à plus de trois mois (90 jours), tu peux être rassuré sur son statut sérologique: cela signifie que tu n’es pas contaminé.

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

       

  67. V4444
    le 19 mai 2017 à 14:13

    Un test VIH négatif , 9 semaines après la prise de risque, est-il 100% fiable? Dois je refaire un  test supplémentaire à 3 mois?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 mai 2017 à 11:24

      Bonjour V4444,

      Les test Elisa, dits de 4ème génération qui sont effectués en Belgique sont fiables à 100% lorsqu’ils sont effectués au minimum 6 semaines après la prise de risque. Par conséquent, si le test que tu as effectué 9 semaines après la prise de risque est négatif, cela signifie que tu n’es pas contaminé.

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      • V4444
        le 22 mai 2017 à 14:49

        Et est-ce inquiétant d’avoir un index de 0.8 aux anticorps (alors que le seuil est de 0.9)? Pourquoi ce n’est pas nul?

        Tout ceci m’angoisse terriblement.

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 24 mai 2017 à 14:56

          Bonjour V4444,

          Le taux d’anticorps détectés ne doit pas être nécessairement à 0 pour indiquer que n’est pas contaminé mais seulement en dessous de 1. Par conséquent, le ton taux d’anticorps indique que tu n’es pas contaminé du tout.

          Si tu souhaites avoir une interprétation plus approfondie de ces résultats, n’hésite pas à te rendre chez ton médecin ou chez un médecin dans un centre de planning familial. Tu trouveras la liste des centres de planning familial en Belgique francophone en cliquant sur le lien suivant: http://www.loveattitude.be/Liste-des-centres

          N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  68. taro
    le 19 mai 2017 à 06:45

    quant est-il de l’allégement quand on est sous tar .

    la plupart des médecins sont contre .

    pour ma part je suis sous trithérapie comme la plupart des séropositifs et je dois prendre un cachet par jour .

    après trois mois de traitement j ai diminué sans avis médical en 4/7 donc 7 prises par semaine et tout va bien .

    Je suis à 9 mois de traitement et là encore je diminue en 3/7 si tout va bien je vais passer en 2/7 et par après en 1/7.

    Pourquoi les médecins sont contre l’allégement alors que pour moi il fonctionne indétectable et amélioration de mon système immunitaire.

  69. Christophe
    le 10 mai 2017 à 23:32

    Bonjour le 22/02/2017 Relation a risque sans capote  avec un homme actif  depuis la aucune autre relation même fellation rien! J’ai fais le test le 3/05/2016 Test Elisa il c’est avéré négatif est-ce sur que je suis seronegatif ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 mai 2017 à 11:06

      Bonjour Christophe,

      Les tests de dépistage Elisa, aussi appelés tests de 4 génération, garantissent un résultat fiable à 100% s’ils sont effectué 6 semaines après une prise de risque. Par conséquent, si le test que tu as effectué le 03/05/2017 est négatif et que tu n’as eu aucun rapport à risque depuis le 22/02/2017, cela signifie que tu n’es pas contaminé au VIH.

      N’hésite pas à nous contacter pour toute autre question.

  70. V4444
    le 6 mai 2017 à 17:05

    Faire une fellation sans préservatif sans éjaculation (et sans blessures dans la bouche) est-il à risque pour le VIH? J’ai remarqué qu’il y a un débat sur cette question (Ex: en Suisse, aucun risque ; en France ou en Belgique: risque faible).

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 mai 2017 à 17:04

      Bonjour V4444,

      Il est possible de contracter le VIH/sida par fellation, même si le risque est moins grand que pour d’autres pratiques sexuelles (exemples : pénétration vaginale ou anale). Le risque augmente lorsqu’il y a éjaculation dans la bouche. De même, quand il y a du liquide séminal (liquide qui apparaît pendant l’excitation), même s’il est beaucoup moins contaminant. Le risque est augmenté en cas de problèmes buccaux chez celui/celle qui fait la fellation : gingivite, angine, aphtes, plaies ouvertes comme des soins dentaires…

      Par ailleurs, le VIH n’est pas la seule IST qui est transmissible par fellation. En effet, par fellation, il existe un risque:

      • élevé de transmission de l’hépatite B, de la syphilis et de l’herpès génital;
      • moyen de transmission du VIH, de la chlamydia et de la gonorrhée;
      • et un risque faible de transmission du papilloma virus humain.

      Le port du préservatif reste donc le seul moyen efficace pour éviter toute contamination par voie sexuelle. Si tu souhaites plus d’informations sur les IST, leur mode de contamination et de dépistage, tu peux te rendre sur la fiche suivante: http://bruxelles-j.be/?p=30835

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  71. ION
    le 3 mai 2017 à 20:47

    Bon jour , 2 mois et demi j ai prix un risk pour VIH , j ai un un raport sexuelle avec un homme que je suis presque sure que il est vih positive.J ai recu un felation pas protege- et c est possible que j avais des petites plais sur le penis.3 jours et de mi apres j ai eu des ganglions cervicales , axilaires et inguinalle douleureux mais pas augmente , qui ont dure environ 8 jours, j ai eu aussi une nuit de soueures nocturnes . nausee, fatigue , pas de fievre.De puis ce moment la j ai un prurigo sur le mains et cou .J ai appeller InfoSida en France et je ne sais pas mais ils sont trop relax – ca n a rien avoir avec le VIH , vous etes pas expose a aucun risk etc .J ai prix un autotest VIH du pharmacie a Bruxelles a 10 semaines qui a ete negatif.J ai toujour appeller le infoSIDA qui mon dit que le resultat et fiable mais de refaire a 12 semaines .Est ce que ya moyenne de savoir si a 10 semaines se sont de grandes chances que le resultat change?Percentage si ca existe?Et apres que est que vous pensee de mes symptomes?Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 mai 2017 à 16:06

      Bonjour Ion,

      En effet, les symptômes que tu évoquent peuvent avoir de nombreuses explications, il est donc impossible de poser un diagnostic sur cette base.
      Concernant l’autotest,  un résultat non réactif à un autotest n’est valable que si aucune prise de risque n’a eu lieu dans les trois mois précédent le test.
      C’est pour cette raison qu’il est nécessaire d’attendre les 12 semaines, puisqu’il n’existe pas de pourcentage de taux de fiabilité à 10 semaines.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

  72. marc
    le 25 avril 2017 à 16:05

    bounjour si elle existe des seroconversion tardive apres 6 semaine

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 avril 2017 à 11:53

      Bonjour Marc,

      On appelle séroconversion le moment où les anticorps anti-VIH apparaissent chez une personne contaminée. La période entre la contamination et la séroconversion s’appelle le délai de séroconversion (passage d’une négativité de la recherche des anticorps à une positivité de cette recherche) ou fenêtre sérologique.

      Puisque les anticorps anti-VIH sont décelables dans le sang à partir du 21e-26e jour après la contamination. Cette période correspond au début de la séroconversion.

      Bien à toi,

  73. marc
    le 25 avril 2017 à 10:22

    bonjour je veux savoir la fiabilité de test combo vih1 et vih2 ag ac apres  6 semain et merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 avril 2017 à 15:57

      Bonjour Marc,

      Les tests Elisa combinés sont des tests dits de 4ème génération, ils permettent de détecter en même temps les anticorps IgG, IgM anti-HIV-1 et anti-HIV-2 et l’antigène p24. Ils décèlent l’infection à partir de 3 à 4 semaines après la contamination. C’est pourquoi, on attend une période de 6 semaines afin de garantir un résultat fiable à 100%.
      Le test permet de rechercher la présence ou l’absence dans votre sang de l’un ou l’autre des deux virus connus (VIH1 et VIH2).

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  74. marc
    le 24 avril 2017 à 12:58

    teste combo vih 1 et vih 2 ag ac de quelle generation par presse de sang che mon medcin

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 avril 2017 à 15:29

      Bonjour Marc,

      Les tests Elisa combinés sont des tests dits de 4ème génération, ils permettent de détecter en même temps les anticorps IgG, IgM anti-HIV-1 et anti-HIV-2 et l’antigène p24. Ils décèlent l’infection à partir de 3 à 4 semaines après la contamination.
      Le test permet de rechercher la présence ou l’absence dans votre sang de l’un ou l’autre des deux virus connus (VIH1 et VIH2).

      Bien à toi,

  75. marc
    le 22 avril 2017 à 19:25

    c’est quoi la différence entre un teste VIH I et II + l’antigène (mais pas avec le seuil -50pg) ET  un testeVIH I et II + l’antigène (mais avec le seuil -50pg)

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 avril 2017 à 12:37

      Bonjour Marc,

      On distingue actuellement deux types de VIH : le VIH-1 et le VIH-2. Ces deux virus sont très proches (42 % d’homologie au niveau de leur génome). Le VIH-1 est le plus répandu.
      L’antigène auquel tu fait référence est antigène p24.
      L’analyse des antigènes p24, permet de déceler une protéine (la protéine p24) associée au VIH.

      Le seuil minimal requis par la réglementation européenne en vigueur pour les tests de détection de l’Ag p24 seul est d’au moins 50pg.

      Un résultat positif à l’analyse des antigènes p24 signifie que la personne testée est infectée par le VIH. En revanche, un résultat négatif peut signifier trois choses.

      La personne n’est pas infectée par le VIH.
      La personne est infectée par le VIH, mais l’analyse n’a pas décelé la présence de protéines p24 parce que l’infection s’est produite il y a plus de quatre à six semaines.
      La concentration d’antigènes p24 est trop faible pour être décelée par les technologies actuelles.

      Bien à toi,

  76. marc
    le 22 avril 2017 à 16:30

    Bonjour,
    j’ai fait un test VIH Ag et Ac à 8 semaines du risque (fellation insertive par un trans)Le résultat est-il fiable malgré mes symptome qui persistent  meme a apres 5 moi? langue blanche et patusse mais si pas un mucus buccal (champignon) apris mon test de frotte negatif

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 avril 2017 à 12:54

      Bonjour Marc,

      Si tu n’as pas eu de rapport à risque depuis, il n’y a pas de raison de douter du résultat.
      Cependant, n’hésite pas à recontacter ton médecin afin de lui parler des symptômes, ceux-ci peuvent avoir une toute autre explication.

      Bien à toi,

  77. caro
    le 21 avril 2017 à 23:56

    bonjour,

    Je me demandais pourquoi au canada ils gardent le delais de 3 mois, meme pour les test elisa de 4e generation, si en belgique et en france le delais n’est que de 6 semaines.

    J’ai fait un test elisa 4e generation à 6 semaines négatif, mais puisqu’ils gardent le delais de 3 mois, j’engoisse toujours un peu.

    selon vous, mon resultat à 6 semaines( elisa 4e generation) est il definitif?

    merci !

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 avril 2017 à 10:48

      Bonjour Caro,

      Nous ignorons le type de test utilisé au Canada et la raison du délai évoqué.
      En effet, nous ne pouvons nous prononcer que pour le test réalisé en Belgique.
      N’hésite pas à recontacter ton médecin pour aborder la question avec lui et être rassuré si nécessaire.

      Bien à toi,

  78. Monsieur
    le 15 avril 2017 à 22:10

    Bonjour, enfait hier j’ai eu des relations et apres j ai vu que le capot etait cassé,apres deux jours je suis partis a faire un test de 4e generation VIH 1 et VIH 2 et c etait negatif je peux etre tranquile?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 avril 2017 à 15:55

      Bonjour Monsieur,

      Si tu as des rapports sexuels non protégés ou si tu as eu un accident de préservatif, une contamination à une ou plusieurs IST est, en effet, possible.

      Les test de dépistage du VIH de 4ème génération permettent de donner un résultat fiable à partir de 6 semaines après la prise de risque / accident de préservatif. Par conséquent, le test que tu as effectué deux jours après ton rapport à risque ne te donnera pas de résultat fiable. Le plus judicieux serait de recommencer ce test de dépistage en respectant le délai d’efficacité de 6 semaines. De plus, le VIH n’est pas la seule IST  que tu peux contracter à la suite d’un accident de préservatif ou d’un rapport sexuel non protégés. Par conséquent, il serait judicieux, en plus de refaire le test de dépistage du VIH, d’effectuer un test de dépistage des autres IST.

      Tu peux effectuer un test de dépistage des différentes IST dans un centre de dépistage, dans un centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses médicales sur prescription de ton médecin.

      Tu trouveras la liste des centres de dépistages en région bruxelloise en cliquant sur le lien suivant: http://www.stpierre-bru.be/fr/service/autres/elisa.html et la liste des centres de planning familial en région bruxelloise en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/Liste-des-centres

      Si tu souhaites plus d’informations sur les IST, leur mode de contamination et de dépistage, tu peux te rendre sur la fiche suivante: http://bruxelles-j.be/?p=30835

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  79. estou
    le 11 avril 2017 à 04:22

    Bonjour, j’ai fait un test elisa, au canada (j’imagine de 4e generation) à la 2e 4e et 6e semaine.

    Tous étaieng négatifs.

    Cela fait maintenant plus de 6 mois, mais quelques fois l’angoise revient. Devrais-je refaire un test pour etre sur, ou mon resultat à 6 semaines est definitif? Certains disent que tout est ok, d’autres disent que c’est seulement à 3 mois qu’il est definitif. Que faire?

    Merci d’avance !

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 avril 2017 à 13:43

      Bonjour Estou,

      Si le test réalisé est un test de 4è génération, le résultat à 6 semaines peut être considéré comme fiable.
      Si tu n’as pas eu de nouveau rapport à risque, il n’y a pas de raison d’en réaliser un nouveau.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

       

  80. Chris77
    le 4 avril 2017 à 06:01

    Lorsque vous dites pour la fellation qu’il peut y avoir un risque lorsqu’il y a ejaculation c’est pour le personnel qui fait la fellation ou celle qui la reçoit ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 avril 2017 à 16:48

      Bonjour Chris 77 ,

      Le risque de transmission du VIH suite à une fellation non protégée, est considéré comme moyen et les deux personnes y sont exposés de la même manière. Dans ce cas ci, pour répondre à ta question, en cas d’éjaculation dans la bouche, le risque est plus important pour la personne qui fait la fellation puisqu’elle entre directement en contact avec une quantité importante de sperme, ce qui peut favoriser la transmission.

      Par conséquent, en cas de doute, le plus judicieux serait d’effectuer un test de dépistage de 4ème génération qui permet de se prononcer seulement 6 semaines après une prise de risque. Les tests de 3ème génération, quant à eux, sont efficaces à partir de 3 mois après une prise de risque. En Belgique, les tests effectués sont ceux de 4ème génération. Par conséquent, un test effectué 6 semaines après une prise de risque te donnera un résultat fiable.
      Tu trouveras la liste des centres de dépistages en région bruxelloise en cliquant sur le lien suivant: http://www.stpierre-bru.be/fr/service/autres/elisa.html et la liste des centres de planning familial en région bruxelloise en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/Liste-des-centres

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  81. marc
    le 22 mars 2017 à 17:44

    si la reponse de sida mst charleroi mons( tout dépend de la fellation: les risques sont différents en cas de fellation insertive (se faire sucer) ou réceptive (sucer quelqu’un).
    La fellation insertive ne représente pas de risque pour le VIH ni l’hépatite C (sauf éventuellement en présence de sang) et un risque faible pour l’hépatite B.
    La fellation réceptive peur présenter un risque (faible) pour le VIH, surtout s’il y a éjaculation dans la bouche, et peut potentiellement transmettre l’hépatite B.
    Dans tous les cas nous recommandons l’usage du préservatif afin de se protéger de l’ensemble des IST. Lorsque ce n’est pas le cas, le mieux est de faire un test de dépistage.) je veux savoir votre reponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 mars 2017 à 11:45

      Bonjour Marc,

      Même si le risque est, en effet, plus grand pour la personne qui fait la fellation que pour celui qui la reçoit, que tu reçoives une fellation ou tu fasses une fellation, le risque de transmettre ou de contracter une ou plusieurs IST existe.

      Comme précisé précédement, le VIH et l’Hépatite B ne sont pas les seules IST que tu peux contracter à la suite d’une fellation. En effet, par fellation, il existe un risque:

      • élevé de transmission de l’hépatite B, de la syphilis et de l’herpès génital;
      • moyen de transmission du VIH, de la chlamydia et de la gonorrhée;
      • et un risque faible de transmission du papilloma virus humain.

      Par conséquent, en cas de doute, le plus judicieux serait de compléter le dépistage que tu as effectué par un test de dépistage des autres IST et envisager le traitement approprié à ta situation avec un médecin. Tu trouveras la liste des centres de dépistages en région bruxelloise en cliquant sur le lien suivant: http://www.stpierre-bru.be/fr/service/autres/elisa.html et la liste des centres de planning familial en région bruxelloise en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/Liste-des-centres

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  82. marc
    le 22 mars 2017 à 12:25

    j fais aussi pour l hepatit b et c  negatif

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 mars 2017 à 10:58

      Bonjour Marc,

      Comme précisé précédement, le VIH et l’Hépatite B ne sont pas les seules IST que tu peux contracter à la suite d’une fellation. En effet, par fellation, il existe un risque:

      • élevé de transmission de l’hépatite B, de la syphilis et de l’herpès génital;
      • moyen de transmission du VIH, de la chlamydia et de la gonorrhée;
      • et un risque faible de transmission du papilloma virus humain.

      Par conséquent, en cas de doute, le plus judicieux serait de compléter le dépistage que tu as effectué par un test de dépistage des autres IST et envisager le traitement approprié à ta situation avec un médecin. Tu trouveras la liste des centres de dépistages en région bruxelloise en cliquant sur le lien suivant: http://www.stpierre-bru.be/fr/service/autres/elisa.html et la liste des centres de planning familial en région bruxelloise en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/Liste-des-centres

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  83. marc
    le 21 mars 2017 à 16:47

    bonjour apres mon test( combo ag+ac) chez cndg laboratoir de biologie clinique a 7 semaine negatif je dois fair un autre a 3 mois (oui ou non) le risque si une fellation insertive non protige par une transexslle mais j di symptome langue blanche boton de fievre je vien de faire le 2 eme herpesse desole je suis trop strsse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 mars 2017 à 11:33

      Bonjour Marc,

      Les tests de 4ème génération qui sont effectué en Belgique sont à 100% fiables. Par conséquent, si ton test de dépistage du VIH à 7 semaines est négatif, cela signifie que tu n’es pas contaminé au VIH.

      Par ailleurs, le fait d’avoir la langue blanche peut avoir de nombreuses explications. Par conséquent, si cela t’inquiète, il est préférable de consulter ton médecin ou un médecin dans un centre de planning familial afin d’avoir un avis médical.

      Enfin, le VIH n’est pas la seule IST qui est transmissible par fellation. En effet, par fellation, il existe un risque:

      • élevé de transmission de l’hépatite B, de la syphilis et de l’herpès génital;
      • moyen de transmission du VIH, de la chlamydia et de la gonorrhée;
      • et un risque faible de transmission du papilloma virus humain.

      Par conséquent, le plus judicieux serait d’effectuer un test de dépistage des différentes IST et envisager le traitement approprié à ta situation avec un médecin. Tu trouveras la liste des centres de dépistages en région bruxelloise en cliquant sur le lien suivant: http://www.stpierre-bru.be/fr/service/autres/elisa.html et la liste des centres de planning familial en région bruxelloise en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/Liste-des-centres

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  84. mouss
    le 25 février 2017 à 22:16

    bonjour voila mon histoire il y’a 4 mois ( 15/octobre°) j’ai un rapport non protégé avec une personne aprés cela j’étais angoissé d’avoir attraper le vih 2 mois ( le 3janvier) plus tard j’ai eu des rapports protégés avec la meme personne sauf la fellation que j’ai recu le 2eme rapport c’était juste pour voir le test de ma parternaire le 5 janvier j’ai fais un test de depistage rapide (negatif) etant rassuré du resultat du 1er rapport j’ai commencé a angoissé pour le 2eme rapport pensant peut etre qu’elle a saigné de la bouche lors de la fellation ou peut etre la capote a craqué j’avais trop peur je suis  allé refaire un test de depistage classique prise de sang pour le 2eme rapport au lieu d’etre rassuré j’ai des idées qui me dit peut etre qu’ils se sont trompés de personnes vu que c’etait un depistage gratuit et anonyme dans un centre elisa a bruxelles j’y suis retourné pour reverifier mon resultat la docteure me montre la preuve que c’est vraiment mon test grace au numero elle ma reconforter un peu quand je suis rentré chez moi encore cette idée sombre qui me dit peut etre qu’elle a collé mon etiquette sur un mauvais sang ( sang d’un inconnu) j’essaie d’ignorer cette pensée 1 semaine apres cette pensée revient et me dit que peut etre j’ai été infecté a c’ause d’une serringue d’autre patient selon vous le mieux cest que j’ignore cette pensée ou je dois voir un psy ?

    je pense aussi que c’est du au faite que j’ai trop peur d’etre contaminé

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 février 2017 à 16:10

      Bonjour Mouss,

      Si tu a des rapports sexuels non protégés, une contamination éventuelle à une ou plusieurs IST est en effet possible. Cependant si le résultat du test que tu as fait à la suite de ton rapport non protégé avec cette partenaire est négatif, cela signifie que tu n’es pas contaminé.

      Le risque de transmission du VIH suite à une fellation non protégée, est considéré comme moyen. Par conséquent, en cas de doute, le plus judicieux serait d’effectuer un test de dépistage de 4ème génération qui permet de se prononcer seulement 6 semaines après une prise de risque.  Les tests de 3ème génération, quant à eux, sont efficaces à partir de 3 mois après une prise de risque. En Belgique, les tests effectués sont ceux de 4ème génération. Par conséquent, un test effectué 6 semaines après une prise de risque te donnera un résultat fiable.

      Tu trouveras la liste des centres de dépistages en région bruxelloise en cliquant sur le lien suivant: http://www.stpierre-bru.be/fr/service/autres/elisa.html et la liste des centres de planning familial en région bruxelloise en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/Liste-des-centres

      Les aiguilles utilisées lors d’un dépistage, sont à usage unique et sont conservées, avant leur utilisation, dans un emballage stérile. Par ailleurs, l’organisation des centres de dépistage est telle qu’elle identifie les flacons de sang prélevés à un patient par le biais d’un numéro unique ce qui rend impossible toute confusion entre deux patients. Tous ces éléments garantissent un suivi efficace et des conditions sanitaires appropriées pour un dépistage anonyme et gratuit qui est fiable.

      Sache que le stress lié à une éventuelle contamination peut être néfaste pour ta santé. Par conséquent, si cela t’inquiète et que souhaites en parler, tu peux te rendre chez un psychologue ou consulter un psychologue dans un centre de planning familial.

      Si tu souhaites plus d’informations sur les IST et leur mode de contamination, tu peux te rendre sur la fiche suivante: http://bruxelles-j.be/?p=30835

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  85. Infor Jeunes Bruxelles
    le 2 mars 2018 à 15:16

    Bonjour Kimimimi,

    Un test de dépistage rapide peut être considéré comme fiable s’il est fait 12 semaines après le rapport à risque.