Bruxelles-J

Tes premières fois

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Une relation sexuelle n’est pas une sorte de gymnastique physique ou un acte purement technique, mais un épanouissement de ta sensualité, de la découverte de ton corps et de celui de ton ou ta partenaire. Partir à la découverte de ton corps et de ton(tes) plaisir(s), c’est emprunter différents chemins, chercher les nuances, apprendre à découvrir ton plaisir. C’est l’occasion de partager un moment intime avec une personne (ou plusieurs) de ton choix. Le consentement est un aspect important dans toute relation sexuelle car le désir sexuel de l’un ne correspond pas forcément à celui de l’autre et chacun est en droit de dire « non » à une pratique dont il n’a pas vraiment envie. Le respect du consentement et du désir de l’autre permet alors de partager une excitation et complicité avec son, sa ou ses partenaire(s). Ainsi, vous découvrez chacun le corps de l’autre et partagez un moment de plaisir et de bien-être.

La 1ère fois que tu as une relation sexuelle avec un/une partenaire, tu découvres certaines sensations inconnues. Cela t’apportera beaucoup de plaisir ou un peu de déception. Cependant, au fur et à mesure, tes relations sexuelles vont évoluer et tu découvriras ce qui te plait et ce qui plait à ton/ta partenaire (en terme de caresses et autres pratiques).

Marie, 2015, Anderlecht

Marie, 2015, Anderlecht

Comment savoir si je suis prêt(e) ?

Lorsque tu découvres la sexualité, il est possible que tu aies des craintes, des doutes, etc. Au final, la décision d’avoir une relation sexuelle est propre à chacun. En effet, chacun est libre d’avoir des relations sexuelles ou non. Tu peux aussi ne pas te sentir prêt/prête à cause de différents éléments : tes convictions religieuses, la peur d’une grossesse, ou un tas d’autres raisons qui te sont personnelles. Tu es la seule personne à pouvoir prendre les décisions concernant ton corps, ainsi c’est en discutant avec ton/ta partenaire que vous pourrez parler de vos désirs respectifs. En matière de sexualité et surtout pour ce qui concerne la tienne, il n’existe pas de règle ou de norme auxquelles tu dois te conformer ou d’urgence à avoir.

D’abord, tu éviteras de faire ça dans de mauvaises conditions : ex. après une soirée, lorsque tu as bu trop d’alcool ou fumé un joint… et que tu n’as plus les idées très claires. Ces conditions risquent fort de diminuer ta concentration et tu risques alors de prendre des risques inutiles comme oublier de mettre un préservatif ou de prendre un moyen de contraception. De plus, si tu es dans un état second, tu feras peut-être des choses que tu regretteras par la suite.

Il est aussi important de bien se connaître (tes envies, tes désirs, etc.) avant d’avoir des rapports sexuels et ne pas le faire contre son gré. En effet, tu peux être prêt(e) physiquement mais pas dans ta tête et vice-versa.

On peut avoir des relations sexuelles sans amour et aimer quelqu’un sans avoir de relations sexuelles.

Accepter ton corps tel qu’il est, et accepter que l’autre le découvre, te permettras de te sentir plus en confiance et de mieux t’épanouir lors de tes relations sexuelles, de prendre des initiatives, de guider ton partenaire vers ce qui te procure du plaisir.

Avec le temps, toutes ces expériences devraient te permettre de te forger ta propre conception de la relation sexuelle et tu découvriras qu’il y a des pratiques que tu aimes plus que d’autres, par exemple.

Le plaisir sexuel

La sexualité peut se vivre de très nombreuses manières : plaisir solitaire (masturbation), avec un ou plusieurs partenaires, avec un partenaire du même ou d’un autre sexe . Les baisers, les caresses, les mots doux, etc., sont toutes des choses qui stimulent le plaisir avant et pendant la relation sexuelle.

L’orgasme est le point culminant du plaisir sexuel, c’est une jouissance intense accompagnée de spasmes musculaires. Il s’accompagne de manifestations physiques : la lubrification du vagin (se fait en général naturellement mais on peut aussi avoir recours à un gel lubrifiant) chez la femme et l’éjaculation du sperme chez l’homme. Mais aussi de manifestations psychiques : sentiment de satisfaction, impression de bien-être général. Chez la femme l’orgasme n’est pas toujours atteint au terme du rapport sexuel car le plaisir sexuel de la femme est atteint par la stimulation du clitoris et/ou du vagin. Cela signifie qu’il faut prendre plus de temps et stimuler ce plaisir qui est totalement différent de celui de l’homme. L’orgasme ou plutôt les orgasmes sont très différents d’une personne à l’autre dans la façon de se déclencher, de les ressentir, dans leurs intensités. Il ne se déclenche pas nécessairement en même temps chez les deux partenaires.

Le désir sexuel est souvent orienté vers le partenaire mais il peut aussi être stimulé par des fantasmes qui se forment à partir de ton imagination, de lectures ou de films érotiques. Tous nos fantasmes ne se réalisent pas et ne doivent pas nécessairement l’être.

Déçu(e) …

Il peut arriver que ton premier rapport sexuel ne soit pas à la hauteur de ce que tu avais imaginé et que tu sois déçu(e) ou même « dégoûté(e) » ou simplement parce que ce n’était pas la première fois pour ton/ta partenaire contrairement à toi. L’important, c’est que tu te demandes pourquoi ça n’a pas été afin que ça se passe mieux la prochaine fois, n’hésite donc pas à en discuter avec ton/ta partenaire. Tu peux aussi en discuter avec tes ami(e)s qui eux/elles ont un autre vécu de la sexualité et ainsi échanger vos impressions.

Respecter ton/ta partenaire

Dans les mots relation sexuelle, il y a “relation”, c’est à dire le lien existant entre 2 ou plusieurs personnes, penses donc à tenir compte de ton/ta partenaire, respecter ses choix sexuels et ne pas lui imposer des pratiques sexuelles qu’il/elle n’apprécierait pas.
C’est pourquoi, il est important de connaître ses besoins et ses envies et surtout de pouvoir discuter de votre sexualité avant, pendant et/ou après le rapport sexuel. Avoir confiance l’un envers l’autre va favoriser la communication entre vous.

Protection et contraception

Respecter ton/ta partenaire c’est aussi le/la protéger contre les Infections sexuellement transmissibles (IST) dont le SIDA et le seul moyen d’y arriver c’est de porter un préservatif. Le moyen le plus efficace est le préservatif.
Lors de tes premières relations, il est normal que tu sois un peu gêné(e) de sortir un préservatif à ton/ta partenaire mais tu dois arriver à dépasser ce tabou car il est tellement important de se protéger qu’il ne faut pas prendre un risque inutile ! N’oublie pas qu’il suffit d’un seul rapport non-protégé pour contracter une IST !
De plus, saches qu’il existe des préservatifs de couleurs et de goûts différents et pour te sentir plus à l’aise, tu peux donc aborder la question de manière moins sérieuse en proposant à ton/ta partenaire quel goût est-ce qu’il/elle préfèrerait…

Choisir une méthode contraceptive qui te convienne est aussi important, discutes en avec ton partenaire, ton médecin ou un centre de planning familial.

Majorité sexuelle

Tu as bien lu… il existe bel et bien une majorité sexuelle. En effet, tu n’es pas libre de faire ce qu’il te plaît avant d’avoir eu 16 ans. Concrètement cela veut dire que la loi interdit aux jeunes en dessous de 16 ans d’avoir des relations sexuelles. Plus d’info…

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


32 questions pour “ Tes premières fois

  1. Rubie45
    le 16 janvier 2017 à 11:39

    Bonjour, j’ai fait une ennorme erreur.
    Avec mon copain nous avons eu un rapport sexuelle alors que j’etais en regle, il a ejacule en moi et le lendemain mes regles etais tres peu abondante. est il possible que je tombe enceinte?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 janvier 2017 à 14:57

      Bonjour Rubie45,

      Il est difficile de déterminer soi-même sa période d’ovulation avec précision car les cycles d’ovulation sont souvent irréguliers même si tu as des règles régulières. Cela veut dire que l’ovulation n’arrive pas toujours au même moment du cycle menstruel et qu’on ne peut donc pas savoir avec précision quand des rapports sexuels peuvent ne pas mener à une grossesse. Même si le rapport n’a pas lieu pendant ta période d’ovulation, les spermatozoïdes peuvent rester actifs plusieurs jours jusqu’à la prochaine ovulation. Pour toutes ces raisons, n’importe quel rapport vaginal sans protection et sans contraception peut mener à une grossesse.

      Si ce rapport non protégé et sans contraception date de moins de 72 heures et que tu n’as pas désir de grossesse, le plus judicieux serait de prendre une pilule du lendemain ou de consulter ton gynécologue ou un médecin dans un centre de planning familial pour évaluer s’il serait plus judicieux de prendre la pilule du surlendemain. Tu trouveras la liste des centres de planning familial en région bruxelloise en cliquant sur le lien suivant: http://www.loveattitude.be/Liste-des-centres

      Suite à la prise de la pilule du lendemain ou du surlendemain, il est possible de ressentir certains effets secondaires. Il s’agit principalement de nausées et de vomissements, de maux de tête, des douleurs au bas ventre, des saignements ou encore des sensations de tension au niveau de la poitrine. Il est possible que ton cycle menstruel soit perturbé et que tes règles arrivent en avance ou en retard mais ce n’est pas automatique.

      Reste donc attentive à la date de tes prochaines règles. La seule façon d’être fixée vis-à-vis d’une grossesse éventuelle est d’effectuer un test de grossesse urinaire ou sanguin. En général, on recommande d’attendre au moins 20 jours après le rapport non protégé ou 7 jours de retard de règles avant d’effectuer un test de grossesse urinaire ou sanguin. En effet, un test de grossesse effectué trop tôt pourrait indiquer faussement l’absence de grossesse. Les tests de grossesse urinaires sont en vente libre en pharmacie ainsi que dans les centres de planning familial. Tu peux effectuer un test de grossesse sanguin auprès de ton gynécologue ou dans un centre de planning familial. Le test de grossesse sanguin permet d’avoir un résultat plus précis, dont la fiabilité est de 100%. Plus fiable que le test urinaire, il peut être réalisé avant même le retard de règles, dès la deuxième semaine après la conception. Par conséquent, si tu souhaites confirmer l’absence de grossesse, le plus judicieux sera d’effectuer un test de grossesse sanguin. Tu trouveras la liste des centres de planning familial en région bruxelloise en cliquant sur le lien suivant: http://www.loveattitude.be/Liste-des-centres

      Les pilules du lendemain et du surlendemain sont des contraceptions d’urgence, il ne s’agit donc pas de contraception régulière. Il s’agit plutôt d’un « joker » en cas d’accident de contraception (un oubli de pilule, un préservatif qui se rompt par exemple). L’utilisation fréquente de la pilule du lendemain ne pose pas d’inconvénient médical. Son utilisation répétée n’a pas été évaluée et c’est pour cette raison qu’il est généralement déconseillé par les médecins de prendre la pilule du lendemain ou du surlendemain plusieurs fois dans un même cycle. C’est pourquoi, il serait peut-être judicieux de trouver un moyen de contraception qui te convient si tu ne souhaite pas avoir d’enfant. En effet, il est préférable d’opter pour une contraception hormonale classique qui, prise correctement, reste beaucoup plus efficace. Tu pourras te faire prescrire une méthode contraceptive par ton gynécologue, par ton médecin traitant ou par un médecin dans un centre de planning familial. Pour plus d’informations sur les méthodes contraceptives classiques, tu peux te rendre sur le lien suivant: http://bruxelles-j.be/?p=9436

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  2. Fifi42
    le 9 janvier 2017 à 18:53

    bonjour, j’ai quelque doute. le 17/12/16 j’ai eu mes regles et j’ai eu un rapport non protege le 02/01/17. mon copain n’a pas ejacule dans mon vagin alors je n’ai rien pris.J’ai eu un autre rapport non protege le 4/01/17 mais j’ai pris la pilulle de 72 heurs a ce moment la. le probleme c’est que mon cycle change souvent parfois il dure 28jours et parfois 32. je voudrais savoir si il y a un risque de grossess
    e dans mon cas? et est ce que c’est vrai que l’ovulation s’arrete au 16 jour du cycle? merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 janvier 2017 à 16:38

      Bonjour Fifi42,

      Pour calculer ta période d’ovulation en fonction de ton premier jour de règle je t’invite à te rendre au lien suivant: http://www.magicmaman.com/,mon-calendrier-regles-et-ovulation,388,1228254.asp

      Pour un cycle de 28 jours , ta période d’ovulation se situe plus ou moins entre le 29 décembre et le 2 janvier
      http://www.magicmaman.com/,mon-calendrier-regles-et-ovulation,388,1228254.asp

      Pour un cycle de 32 jours, entre le 2 et le 6 janvier 2017: http://www.magicmaman.com/,mon-calendrier-regles-et-ovulation,388,1228254.asp

      C’est effectivement à ces périodes là que tu as le plus de risques tomber enceinte en cas de rapports non protégés. La pilule du lendemain bloque l’ovulation et évite donc la fécondation. Elle se présente sous la forme d’une pilule à prendre le plus rapidement possible, de préférence dans les 24h qui suivent le rapport à risque et au plus tard dans les 72h (3 jours). Au plus vite tu la prends, au plus la pilule du lendemain est efficace (efficace à 95?% si prise dans les 24h, à 85?% dans les 72h).

      En cas de doute, il est conseillé de faire un test de grossesse +/-20 jours après le rapport à risque.
      Bien que ce délai puisse paraître long, un test fait prématurément ne permet pas d’obtenir un résultat fiable.

      Concernant, « le retrait », cela ne peut être considéré comme une méthode de contraception fiable.
      En effet, l’éjaculation peut être parfois incontrôlable.
      De plus, les premières gouttes de sperme, qui peuvent contenir beaucoup de spermatozoïdes, sortent parfois sans que l’homme ne les sente : le liquide pré-éjaculatoire contient des spermatozoïdes en nombre suffisant pour féconder et donc entraîner une grossesse.
      Si tu n’as pas de désir de grossesse, le plus judicieux serait de trouver un moyen contraceptif qui te convient. Pour plus d’informations sur les méthodes contraceptives classiques, tu peux te rendre sur le lien suivant: http://bruxelles-j.be/?p=9436

  3. Charlotte
    le 27 décembre 2016 à 00:00

    Bonjour, je m’apprête à faire ma première fois à bientôt 20 ans.
    Le préservatif est prévu mais je ne prends pas la pilule.
    Est-ce grave?
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 janvier 2017 à 12:13

      Bonjour Charlotte,

      Les fabricants de préservatifs reconnaissent une efficacité de 99,9%. Par conséquent, les risques de transmission (par pénétration) d’une IST ou d’une grossesse éventuelle sont inexistants.

      Etant donné que tu ne prends pas de pilule contraceptive, en cas de rupture du préservatif, le plus judicieux est de prendre la pilule du lendemain. La pilule du lendemain est une contraception d’urgence, il ne s’agit donc pas d’une contraception régulière. Il s’agit plutôt d’un « joker » en cas d’accident de contraception. Même si son utilisation fréquente ne pose pas d’inconvénient médical, il est préférable d’opter pour une contraception hormonale classique qui, prise correctement, reste beaucoup plus efficace. Tu trouveras plus d’infos sur les différents moyens de contraception sur la fiche suivante: http://bruxelles-j.be/?p=9436

      Enfin, lorsqu’on a une relation exclusive avec un/une partenaire, le plus judicieux est d’effectuer un test de dépistage des différentes IST avant d’envisager l’arrêt du préservatif ou du carré de latex. Tu peux effectuer un test de dépistage des différentes IST en centre de dépistage, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses sur prescription de ton médecin.

      Tu trouveras la liste des centres de dépistages en région bruxelloise en cliquant sur le lien suivant: http://www.stpierre-bru.be/fr/service/autres/elisa.html et la liste des centres de planning familial en région bruxelloise en cliquant ici: http://www.loveattitude.be/Liste-des-centres

      Si tu souhaites plus d’informations sur les IST et leur mode de contamination, tu peux te rendre sur la fiche suivante: http://bruxelles-j.be/?p=30835 et consulter le guide disponible au lien suivant: http://preventionsida.org/v2/objects/docs/WP/brochureIST-2014.pdf

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  4. Fannie 74
    le 15 septembre 2016 à 19:42

    bonjour, depuis mes 1ère règle on m’a toujour dit que pour évité les grossesses non désirer il faut toujour évité de faire l’amour durant la période d’ovulation. moi je l’ai fait le 26ème jour de mon cycle et j’ai pris la pilulle d’urgence mais 4heures après j’ai eu un autre rapport sexuelle mais j’ai plus reprie la pilulle. Est il possible que je tombe enceinte? merci de vos réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 septembre 2016 à 14:31

      Bonjour Fannie 74,

      La pilule du lendemain est efficace lorsqu’elle est prise dans les 72 heures (3 jours) après le rapport non protégé. Plus tu la prends tôt après le rapport à risque, plus elle est efficace. En revanche, elle n’est pas efficace pour les rapports à risque que tu as après que tu aies pris la pilule et elle n’est pas efficace non plus, si ton ovulation a déjà eu lieu.

      Si ton ovulation a déjà eu lieu, le plus judicieux serait de consulter ton gynécologue ou un médecin en centre de planning familial dans les plus brefs délais pour qu’il te prescrive, éventuellement, la pilule du surlendemain. Cette pilule bloque la nidation, c’est-à-dire qu’elle empêchera l’ovule fécondé de se nicher dans la paroi de l’utérus pour s’y développer. Elle est efficace si elle est prise dans les 120 heures (5 jours) qui suivent le rapport à risque. Plus tu la prends tôt après le rapport à risque, plus elle est efficace.

      Les pilules du lendemain et du surlendemain sont des contraceptions d’urgence, il ne s’agit donc pas de contraception régulière. Il s’agit plutôt d’un « joker » en cas d’accident de contraception (un oubli de pilule, un préservatif qui se rompt par exemple). L’utilisation fréquente de la pilule du lendemain ne pose pas d’inconvénient médical. Son utilisation répétée n’a pas été évaluée et c’est pour cette raison qu’il est généralement déconseillé par les médecins de prendre la pilule du lendemain ou du surlendemain plusieurs fois dans un même cycle. C’est pourquoi, il serait peut-être judicieux de trouver un moyen de contraception qui vous convienne à tous les deux si vous ne souhaitez pas avoir d’enfant. En effet, il est préférable d’opter pour une contraception hormonale classique qui, prise correctement, reste beaucoup plus efficace. Vous pourrez vous faire prescrire une méthode contraceptive par le gynécologue de ta copine, par votre médecin traitant ou par un médecin dans un centre de planning familial. Pour plus d’informations sur les méthodes contraceptives classiques, tu peux te rendre sur le lien suivant: http://bruxelles-j.be/?p=9436

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  5. julien
    le 26 août 2016 à 16:33

    Bonjour

    J’ai 20 ans et je suis toujours puceau, je me pose des questions par rapport aux autres garçons je voulais savoir si c’était normal pour d’être puceau à mon âge ?

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 août 2016 à 12:54

      Bonjour Julien,

      La moyenne d’âge de perte de la virginité est de 17 ans en Belgique. En revanche, il s’agit d’une moyenne et ce n’est pas un standard ou une norme à respecter. En effet, beaucoup de jeunes font leur première fois après 20 ans, tout comme d’autres la font avant 17 ans. Le principal étant de découvrir sa sexualité en étant à l’aise avec soi-même, que ton ou ta partenaire et toi en ayez envie et sans s’imposer les barrières de la normalité.

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

      • julien
        le 30 août 2016 à 15:25

        bonjour et merci pour la réponse

        en fait quand je discute j’ai l’impression d’être le seul à être encore puceau à mon âge et des fois j’entends des commentaires. J’espère que les filles ne trouvent pas ça ridicule si elles ont de l’expérience.

         

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 31 août 2016 à 11:55

          Bonjour Julien,

          Il y a beaucoup d’hommes dans ta situation et sache que l’âge auquel on fait sa première fois n’a pas d’importance tant nos parcours sexuels nous sont propres. En effet, le parcours sexuel de chacun est subjectif, relatif et varie en fonction de nombreux critères (personnalité, confiance en soi, rencontres, religion, éducation, parcours personnel, …).

          Il n’existe donc pas d’âge parfait pour avoir son premier rapport et il n’est pas ridicule de ne pas avoir eu de rapport sexuel avant ses 20 ans ou +.

          N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  6. Épie
    le 8 août 2016 à 15:12

    Salut . J’ai des douleurs règles et je souhaite avoir mon premier rapport mais certaine personnes prétendent que même si cela est protégé je risque d’être enceinte . Est ce que c’est cela est possible?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 août 2016 à 16:36

      Bonjour Epie,

      Les fabricants de préservatifs reconnaissent une efficacité de 98%. Bien que cela soit possible de tomber enceinte même avec utilisation du préservatif, cette possibilité est donc très rare.

      Si tu n’as pas de désir de grossesse, tu peux également, en plus du préservatif, utiliser une méthode contraceptive qui te convient. Si tu souhaites plus d’informations sur les méthodes contraceptives, tu peux te rendre sur la fiche suivante: http://bruxelles-j.be/?p=9436

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  7. Épie
    le 8 août 2016 à 15:03

    Bonjour ; j’ai des douleurs règles et je n’ai pas encore eu de rapport . Mais est ce que au cour de mon premier rapport je peux tomber enceinte?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 août 2016 à 15:58

      Bonjour Epie,

      Comme précisé précédemment, que ce soit la première fois ou non, des rapports vaginaux non protégés et sans contraception peuvent mener à une grossesse. Chez certaines filles, il arrive qu’il y ait des saignements se produisent pendant la première fois et continuent légèrement pendant quelques jours.

      En revanche, si les saignements que tu as te paraissent anormaux, le plus judicieux serait de consulter ton médecin / gynécologue ou un médecin dans un centre de planning familial. Tu trouveras la liste des centres de planning familial en région bruxelloise en cliquant sur le lien suivant: http://www.loveattitude.be/Liste-des-centres

      Sache qu’en plus d’une grossesse éventuelle, en ayant des rapports sexuels non protégés, tu es susceptible de contracter une ou plusieurs IST. Si tu souhaites plus d’informations sur les IST et leur mode de transmission, tu peux te rendre sur la fiche suivante: http://bruxelles-j.be/?p=30835 ou sur le guide disponible sur le lien suivant: http://preventionsida.org/v2/objects/docs/WP/brochureIST-2014.pdf

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  8. Gédéon nahin
    le 8 août 2016 à 02:07

    Saul! Je voudrai savoir si l’on tomber enceinte en ayant des douleurs règles au quotidien lors des premiers rapports sexuels?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 août 2016 à 14:18

      Bonjour Gédéon nahin,

      Que ce soit la première fois ou non, des rapports vaginaux non protégés et sans contraception peuvent mener à une grossesse. Chez certaines filles, il arrive qu’il y ait des saignements se produisent pendant la première fois et continuent légèrement pendant quelques jours.

      En revanche, si les saignements que tu as te paraissent anormaux, le plus judicieux serait de consulter ton médecin / gynécologue ou un médecin dans un centre de planning familial. Tu trouveras la liste des centres de planning familial en région bruxelloise en cliquant sur le lien suivant: http://www.loveattitude.be/Liste-des-centres

      Sache qu’en plus d’une grossesse éventuelle, en ayant des rapports sexuels non protégés, tu es susceptible de contracter une ou plusieurs IST. Si tu souhaites plus d’informations sur les IST et leur mode de transmission, tu peux te rendre sur la fiche suivante: http://bruxelles-j.be/?p=30835 ou sur le guide disponible sur le lien suivant: http://preventionsida.org/v2/objects/docs/WP/brochureIST-2014.pdf

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  9. lala
    le 8 avril 2016 à 19:08

    bonsoir, je voulais savoir, j’ai des pertes de sang en dehor de mes règles. j’ai pris la pilulle du lendemain il y a 5jours et c’est peut être ça! mais on dit les perte de sang est aussi un signe de grossesse! comment être sûre que ce n’est pas que je ne suis pas enceinte? et est il possible que ce soit mes règles? merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 avril 2016 à 10:30

      Bonjour Lala,

      Si rapport sans protection a eu lieu il y a un peu plus de 5 jours, il est trop tôt pour d’éventuels symptômes de grossesse.
      Tes saignement sont probablement liés à la prise de contraceptif d’urgence.

      Dans tout les cas, tu pourras faire un test de grossesse afin d’être fixée, +/- 20 jours après le dernier rapport à risque.

      Par ailleurs, il faut garder à l’esprit que la contraception d’urgence est une solution de dépannage et ne peut remplacer une méthode de contraception régulière. Tu trouveras plus d’info sur les différents moyens de contraception sur la fiche suivante: http://www.bruxelles-j.be/amour-sexualite/comment-choisir-une-methode-contraceptive-qui-te-convienne/

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  10. éli354
    le 6 avril 2016 à 15:03

    bonjour, ben voilà, le 17avr j’ai eu mes règle et j’ai un cycle de 29j. le 16em j de mon cycle vers 12h 45 j’ai eu un rapport non protégé. mon copin ma dit kil na pas ejaculé mais j’ai pris la pilulle le lendemain vers 12h mais depuis klk temp je trouve k mon ventre grossi un peu! doit je m’inquièté? merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 avril 2016 à 17:13

      Bonjour Eli,

      Comme expliquer dans la fiche  » La contraception d’urgence »: Le liquide pré-éjaculatoire contient des spermatozoïdes en nombre suffisant pour féconder l’ovocyte. Le retrait ne doit donc pas être considéré comme un moyen de contraception fiable.
      Cependant si tu as pris la pilule du lendemain dans les délai, le risque de grossesse est relativement faible mais pas inexistant.

      Par conséquent, si tu constates un retard à la date de tes prochaines règles, n’hésite pas à faire un test de grossesse.

  11. éli354
    le 4 avril 2016 à 19:47

    Bonjour, j’ai eu mon 1er rapport le 22j de mon cycle et je n’est pas pris la pilulle mais 8j après j’ai eu mes règles normalement. mais depuis klk temps j’ai des nausé. suis je enceinte?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 avril 2016 à 13:11

      Bonjour Eli354,

      Si tu as eu tes règles et qu’elles ne te semblaient pas inhabituelles (plus courtes, flux plus léger,…), cela signifie à priori que ton ovule n’a pas été fécondé et que par conséquent, tu n’es pas enceinte. Les symptômes que tu évoques ont donc sans doute une autre explication. Si ceux-ci persistent, n’hésite pas à consulter ton médecin/gynécologue afin d’avoir un avis médical.

      Par ailleurs, si tu ne souhaites pas tomber enceinte, tu trouveras plus d’informations sur les différents moyens de contraception sur la fiche suivante: http://www.bruxelles-j.be/amour-sexualite/comment-choisir-une-methode-contraceptive-qui-te-convienne/

      N’hésite pas nous contacter pour toute question supplémentaire.

  12. Nina
    le 3 janvier 2016 à 02:58

    Bonsoir , j’ ai 17 ans et me pose cette question :

    Comment doit on prendre la pilule : avant ou après sa première relation sexuelle?
    Et doit on la prendre continuellement après son premier rapport?

    Merci d’ avance!

  13. Emily
    le 11 novembre 2015 à 20:58

    Bonsoir ,
    Après ma première fois , j’ai eu un retard de mes règles (d’habitude sans aucun soucis) , j’ai eu des doutes que ça soit une grossesse mais le teste était négatif et j’ai eu mes règles douloureux sur 3 jours après 2 mois de la relation.Aujourd’hui après 2 mois de plus j’ai pas encore mes deuxièmes règles et ça m’inquiète vraiment trop. Que puis je faire svp , quel conseil pouvez vous me donner , dois je attendre encore ou quoi faire ? Merci d’avance pour vos conseils.Emily

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 novembre 2015 à 10:39

      Bonjour Emily,
      Tes cycles sont-ils habituellement réguliers ou des retards sont-ils fréquents?
      Dans tous les cas, si tu as eu des rapports sans protection une grossesse est toujours possible.
      En cas de doute, seul un test de grossesse pourrait permettre de savoir ce qu’il en est.
      Pour qu’il soit considéré comme fiable il est conseiller d’attendre +/- 1 semaine de retard avant de faire un test urinaire.

      • Emily
        le 12 novembre 2015 à 22:51

        Bonsoir , merci pour votre réponse . En effet comme j’ai indiqué dans ma question précédente j’ai fais mon test urinaire deux fois de suite (aprés 1 mois et 1 mois et demi de ma première relation)et les deux tests se sont avérés négatifs. Aprés ceci j’ai eu mes règles douloureux deux mois aprés ma première fois.
        Maintenant ça fait déjà 4 mois depuis mon premier rapport et j’ai pas toujours eu mes deuxièmes règles .
        Avant ma première relation j’avais des cycles réguliers.
        SVP Existe t il toujours un risque de grossesse ? Sinon que puis je faire dans ce cas . Je panique Merci d’avance

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 13 novembre 2015 à 11:50

          Bonjour Emily,
          Si les tests étaient négatifs il n’y pas de raison de penser que les résultats n’étaient pas fiable.
          Cependant si tu as eu de nouveaux rapports sans protection depuis a pu débuter ensuite.
          Même s’il ne s’agit pas d’une grossesse, nous te conseillons de prendre rendez-vous avec ton gynécologue afin d’en discuter. En effet, il est surprenant que tu n’aies eu tes règles qu’une seule fois en 4 mois, d’autant plus si tu avais des cycles régulier auparavant.

  14. falcko
    le 10 octobre 2015 à 16:30

    Bonjour j’ai 16 ans et j’aimerai goûté a une relation sexuel mais je n’est pas de partenaire avec qui le faire.. Comment puis-je faire? Existe t-il des femmes qui propose une relation sexuel sur Bruxelles a une personne de 16 ans? Question serieuse, merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 octobre 2015 à 16:55

      Bonjour Falcko,

      À partir de 16 ans, tu peux légalement avoir des rapports sexuels, c’est pourquoi on parle alors de « majorité sexuelle ». A priori, tu pourrais donc avoir des rapports sexuels avec une prostituée. Cependant, dans la pratique, il se pourrait que cette dame refuse d’entretenir une relation sexuelle avec toi de par ton jeune âge. Nous te conseillons de ne pas céder à “l’urgence” et à l’excitation que tu ressens à l’idée de vivre ta première expérience sexuelle. La sexualité, ça s’apprend. Il faut donc prendre son temps et ne pas se précipiter. Tu dois garder à l’esprit que c’est un moment important dans ta vie de jeune adolescent qui influencera la suite de ta vie, alors autant faire en sorte de démarrer cette nouvelle expérience sur de bonnes bases.

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.