Bruxelles-J

As-tu encore droit aux allocations familiales après tes 18 ans ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Après le 31 août de l’année de tes 18 ans, tu peux encore recevoir des allocations familiales mais à certaines conditions et jusqu’à tes 25 ans au plus tard (à partir de 25 ans, il n’est plus du tout possible de recevoir des allocations familiales).

Étudiant ou en formation ?

Pour pouvoir recevoir les allocations familiales à partir de tes 18 ans, tu dois prouver (chaque année) que tu suis des études. On entend par études, les études secondaires de plein exercice ou les études supérieures de plein exercice (minimum 27 crédits sur l’année). Tu devras remplir un formulaire (l’école également si c’est une école de la Fédération Wallonie Bruxelles) que tu devras faire parvenir à la caisse d’allocations familiales dont tes parents dépendent.
Bien sûr, tu dois effectivement suivre les cours. Cela veut dire que si tu as des absences injustifiées, tu risques de perdre le droit aux allocations familiales pour les jours où tu as été absent.

Si tu suis une formation en alternance ou en promotion sociale, que ce soit de niveau secondaire ou supérieur, les conditions peuvent être un peu différentes. Tu trouveras plus d’informations sur cette fiche :
Vas-tu continuer à toucher des allocations familiales en entrant en formation ?

En plus des conditions d’études, tu dois rester prudent si tu souhaites avoir un job étudiant. En effet, il y a d’autres conditions liées à l’exercice d’un travail. Tu trouveras plus d’informations sur les conditions à respecter sur cette fiche :
L’étudiant qui travaille reçoit-il encore les allocations familiales et la mutuelle, qu’en est-il du chômage ?

Et si tu suis des cours à distance ?

Si tu suis un enseignement non-supérieur belge à distance (pour préparer le jury central par exemple), tu ne pourras pas bénéficier des allocations familiales sur cette base-là. Par contre, si tu suis un enseignement non-supérieur étranger (dispensé par un organisme d’enseignement reconnu par l’état étranger), tu pourras ouvrir un droit aux allocations familiales.

Pour l’enseignement supérieur à distance, celui-ci permet d’ouvrir un droit aux allocations familiales s’il est dispensé par un organisme belge pour autant que tu sois inscrit à au moins 27 crédits (ou 13h de cours par semaine). Si tu suis un enseignement supérieur à distance organisé par un organisme étranger, tu pourras ouvrir un droit aux allocations familiales si cet organisme est reconnu par l’état étranger ou, s’il n’est pas reconnu par l’état étranger, si tu es inscrit à au moins 27 crédits (ou 13h de cours par semaine).

Demandeur d’emploi en stage d’insertion professionnelle ?

Si tu as fini tes études et que tu t’es inscrit comme demandeur d’emploi, tu as également le droit de conserver tes allocations familiales durant ton stage d’insertion professionnelle pour les mois où tu n’as pas gagné plus de € 541,09 euros brut. Attention, en tant que jeune demandeur d’emploi, tu gardes le droit aux allocations familiales pendant une période de 360 jours. Cette période commence le lendemain du jour où tu as arrêté tes études si tu as arrêté en cours d’année ou le 1er août si tu as terminé l’année scolaire. Même si tu fais ton inscription comme demandeur d’emploi tardivement, cette période de 360 jours commencera à la date prévue. Dans ce cas, tu perdras une partie de ton droit. Il est donc important de s’inscrire rapidement comme demandeur d’emploi après la fin des études. Une fois que tu ouvres ton droit aux allocations d’insertion, le droit aux allocations familiales s’arrête.

Si à la fin de ton stage d’insertion, tu n’as pas obtenu 2 évaluations positives (au 5ème et au 9ème mois) de la part d’Actiris, celui-ci sera prolongé et tu n’ouvriras donc pas directement ton droit aux allocations d’insertion. Dans ce cas, tu peux garder les allocations familiales durant la prolongation pour autant que tu avertisses ta caisse d’allocations familiales et que tu leur transmettes spontanément toutes les évaluations faites avec Actiris.

Attention, depuis le 1er septembre 2015, certains jeunes de moins de 21 ans ne sont plus dans les conditions pour pouvoir ouvrir un droit aux allocations d’insertion en raison de l’absence de diplôme valable. La liste des diplômes, des certificats et des attestations qui ouvrent un droit se trouve sur le site de l’ONEM. Si tu es dans ce cas, sache que tu peux percevoir tes allocations familiales durant ton stage d’insertion mais qu’une fois que ton stage d’insertion est validé (2 évaluations positives), tu perds ton droit aux allocations familiales, même si tu n’ouvres pas de droit aux allocations d’insertion !

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


105 questions pour “ As-tu encore droit aux allocations familiales après tes 18 ans ?

  1. Camilou
    le 20 août 2018 à 02:11

    Peux-t’on savoir par le CPAS sur quelle caisse d’allocation nous sommes?

  2. Portugal
    le 14 août 2018 à 15:49

    Bonjour,

    J’ai 23 ans et j’ai terminé mes études en février 2018. J’ai commencé à travailler dans le même mois.

    A présent, je souhaite reprendre des études. Je compte suivre un master au Portugal.

    Mon entreprise actuelle me propose de continuer de travailler pour eux durant 1j/semaine sous un statut étudiant lors de mon master au Portugal.

    Pourrais je avoir droit aux allocations familiales ?

    Merci à vous.

  3. AC
    le 10 août 2018 à 23:36

    Bonjour,

    Après avoir fini mon année d’études au mois de mai. J’ai directement voulu m’insérer dans le monde du travail, j’ai donc travaillé deux mois (juin, juillet) mais non comme étudiant.

    J’aimerais continuer des études a l’université en septembre. Aurais-je toujours droit aux allocations familiales?

    J’ai 20ans.

     

    Merci à vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 août 2018 à 11:08

      Bonjour AC,

      Si tu poursuis des études l’an prochain à l’Université dans un cursus comportant minimum 27 crédits, tu conserves (ou retrouve) en principe ton droit aux allocations familiales (jusqu’à maximum 25 ans). Tu devras remplir un formulaire (l’école également si c’est une école de la Fédération Wallonie Bruxelles) que tu devras faire parvenir à la caisse d’allocations familiales dont tes parents dépendent. Attention que tu dois effectivement suivre les cours.
      Tu conserves ce droit pendant les vacances situé entre deux années d’études. Attention cependant que si tu travailles, cela peut avoir une influence sur le droit aux allocations familiales même si tu es encore étudiant: en effet, tu perds ton droit aux allocations familiales pour les trimestres pendant lesquels tu travailles plus de 240h sur le trimestre (excepté pour le troisième trimestre où il n’y a pas de limite). Tu trouveras les informations à ce propos ici : http://bruxelles-j.be/travailler/travailler-pendant-tes-etudes/letudiant-qui-travaille-recoit-il-encore-les-allocations-familiales-et-la-mutuelle-quen-est-il-du-chomage/

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  4. Lilou
    le 8 août 2018 à 21:02

    Bonjour,

    Si je pars faire 6 mois du volontariat à l’étranger à l’extérieur de l’Europe juste après ma rhéto, pourrai je toujours recevoir les allocations familiales?

    Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 août 2018 à 16:11

      Bonjour Lilou,

      Voici les 5 situations qui permettent à une jeune de garder son droit aux allocations familiales en résidant dans un pays hors de l’Union Européenne :

      – Séjour dans un autre pays, au maximum deux mois par an, en une ou plusieurs fois

      – Séjour dans un autre pays pendant les vacances scolaires, au maximum 120 jours par an

      – Séjour dans un autre pays pour des raisons de santé, au maximum 6 mois par an

      – Etudier en dehors de la Belgique avec une bourse d’étude d’un organisme belge ou étranger

      – Après l’obtention d’un diplôme d’enseignement secondaire en Belgique, suivre des études ailleurs que dans l’enseignement supérieur en dehors de l’EEE (au maximum un an), ou après l’obtention d’un diplôme final de l’enseignement supérieur en dehors de l’EEE (au maximum un an) ou faire des études supérieures dans un pays en dehors de l’EEE sans avoir obtenu de diplôme de l’enseignement supérieur en Belgique ou à l’étranger.

      Si ton voyage ne répond à aucune de ces situations, tu ne pourras plus bénéficier des allocations.

      Note que la Belgique a conclu des accords bilatéraux avec les pays suivants : Algérie, Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Macédoine, Maroc, Monténégro, Serbie, Tunisie et Turquie. Si ton voyage est dans l’un de ces pays, tu peux prendre contact avec Famifed pour connaître les conditions à remplir pour continuer à en bénéficier (info.mediation@famifed.be)

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  5. Abeliino
    le 7 août 2018 à 19:09

    Bonjour, je suis rentré en prison à l’âge de 18 ans et aujourd’hui j’en ai 26, je voudrais savoir si je pouvais réclamer mes allocations non perçu jusqu’à mes 25ans!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 août 2018 à 15:40

      Bonjour Abeliino,

      Pour percevoir les allocations familiales entre 18 et 25 ans, il faut répondre à certaines conditions d’études ou d’inscription comme demandeur d’emploi. Il semble difficile de pouvoir remplir ces conditions durant une période d’incarcération mais ces critères doivent tout de même être rempli pour pouvoir en bénéficier: https://bruxelles.famipedia.be/fr/themes/beneficiary-child/internee-prisoner-child/theory/prisoner_child

      Si jamais tu remplissais effectivement ces conditions durant ton incarcération, il est possible de bénéficier rétroactivement de son droit mais avec un retour en arrière maximum de 5 ans. Nous te conseillons d’en discuter directement avec FAMIFED qui est l’organisme fédéral compétent en matière d’allocations familiales: 0800/94.434 – http://bruxelles.famifed.be/fr/contact

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  6. maman
    le 7 août 2018 à 17:18

    Bonjour,

    Mon fils a eu 18ans ce 19 juillet. Il vient de terminer ses études secondaires et entre en études supérieures en septembre.

    Dois-je contacter ma caisse d’allocation familiales pour leur signaler qu’il continue ses études ou vont-ils d’eux-mêmes prendre contact avec moi afin que je leur envoie l’attestation d’inscription que j’ai reçue de l’université où il s’est inscrit?

    Merci à vous!

     

     

    • maman
      le 7 août 2018 à 17:29

      Re bonjour,

       

      Je tien à préciser que mon fils fait un job étudiant, je vis seule avec lui, je perçois les allocations d’orphelin son papa étant décédé.

      Je crois qu’afin de continuer à percevoir les allocations familiales, il faut qu’il reste à ma charge. Pour qu’il reste à ma charge, il ne peut dépasser un certain montant de revenus. Je crois qu’il en est loin, il travaille environ 30 à 40h/ mois, perçoit environ 300 à 400 euros/mois X 12 mois, ça lui fait maximum 4800/an.

      Pouvez-vous me dire quel est ce montant à ne pas dépasser? et s’il y a d’autres règles à respecter afin de ne pas perdre ce droit aux allocations familiales?

      Merci à vous!

  7. JH
    le 6 août 2018 à 14:51

    Bonjour,

    Je pars étudier aux Pays-Bas l’année prochaine et compte me domicilier là-bas. Puis-je encore recevoir les allocations familiales ou non ?

    Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 août 2018 à 16:40

      Bonjour JH,

      Dans le cas d’études à l’étranger, le programme d’études doit être reconnu par l’Etat de ce pays ou l’étudiant doit suivre au moins 17 heures de cours par semaine.

      Si tes études répondent à l’un de ces deux critères, tu pourras continuer de bénéficier des allocations familiales

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  8. Le Loup
    le 31 juillet 2018 à 14:50

    Perd on les allocations familiale avec 2 evaluation negative ? Mais etant toujours demandeur demploi en stage dinsertion

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 août 2018 à 15:07

      Bonjour Le Loup,

      Tant que tu es en stage d’insertion et que tu as moins de 25 ans, tu bénéficies des allocations familiales. Si ton stage est prolongé du fait de tes évaluations négatives, tu maintiendras ton droit aux allocations le temps de cette prolongation mais avec un maximum de 360 jours à dater du début de ton stage d’insertion.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  9. Charlie
    le 27 juillet 2018 à 11:41

    Bonjour,

    J’aimerais recevoir moi-même mes allocations. Quelle est la démarche à suivre ? J’ai 22 ans, suis en deuxième master. Je compte prendre un an supplémentaire afin de rendre mon mémoire. Je suis actuellement domicilié chez ma mère mais j’ai la possibilité de me domicilier ailleurs.

    Bien à vous,
    Charlie

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 juillet 2018 à 14:02

      Bonjour Charlie,

      Un jeune perçoit automatiquement ses allocations familiales s’il répond à une de ces situations:

      • Il est marié
      • Il perçoit lui-même des allocations familiales pour un ou plusieurs enfants
      • Il est émancipé
      • Il a 16 ans accomplis et ne vit plus chez sa mère ou la personne responsable de son éducation

      A partir du moment où tu seras domiciliée à une autre adresse que celle de tes parents, tu pourras percevoir tes allocations familiales toi-même. Une fois que le changement d’adresse est fait, le paiement est normalement automatiquement changé mais tu peux toujours contacter ta caisse d’allocations familiales pour les prévenir et communiquer ton numéro de compte en banque personnel.

      Tu retrouveras également des information concernant la possibilité de bénéficier d’allocations familiales durant une année mémoire sur ce site: http://bruxelles.famifed.be/fr/familles/situation-de-lenfant/enfant-suit-des-%C3%A9tudes-sup%C3%A9rieures

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  10. Nyx
    le 25 juillet 2018 à 09:20

    Bonjour, j’ai terminé ma rhéto cette année, j’ai 19 ans et je souhaite prendre une année sabbatique avant de reprendre des études à Bxl. Je souhaite partir en Amérique latine pour +/- 8 mois sac à dos, donc sans organisme.Est-ce que je peux encore bénéficier des allocations familiales? Merci de votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 juillet 2018 à 11:59

      Bonjour Nyx,

      A partir de 18 ans, pour pouvoir continuer à bénéficier d’allocations familiales, il faut soit suivre des études, soit être demandeur d’emploi en stage d’insertion. Si tu pars voyager, il semble difficile de maintenir ton droit aux allocations familiales. Une possibilité serait de s’inscrire comme demandeur d’emploi en stage d’insertion et de demander à ce que cette période à l’étranger soit pris en compte dans ton stage d’insertion. Pour qu’une période à l’étranger soit prise en compte dans le stage d’insertion, il faut qu’elle soit un plus pour ton insertion sur le marché de l’emploi. Des périodes de volontariat pourraient donc être prise en compte mais un voyage sac à dos ne le sera probablement pas. Tu peux tout à fait en discuter avec ta caisse d’allocations familiales.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  11. Saramali
    le 24 juillet 2018 à 11:33

    Ma fille est orpheline et Elle a 19 en juillet Je veux savoir si Elle reçoit ses allocations à vie
    Merci à vous

  12. Ayhan
    le 23 juillet 2018 à 00:20

    Bonjour, j’ai terminer mes études secondaires, j’ai 24 ans. J’ai bien obtenu mon CESS.

    Justement je compte faire des études supérieur, mais j’hésite encore si je fais sa en journée ou en cours du soir, je compte m’inscrire à l’INSTITUT ROGER GUILBERT à CERIA.

    J’ai une amie qu’elle m’a confirmé que si je fais sa en cours du soir, je ne pourrai pas bénéficier des allocations..

    Est-ce vrai? Y’a vraiment pas moyen de bénéficier des allocations en cours du soir?

    Je compte faire un Bachelier en Gestion des Ressources Humaines.

    Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 juillet 2018 à 14:34

      Bonjour Ayhan,

      Pour la promotion sociale, tu dois être inscrite avant le 30 novembre pour au moins 27 crédits pour bénéficier des allocations familiales durant toute l’année académique. Si tu t’inscris après le 30 novembre et que le minimum de 27 crédits est atteint, tu bénéficieras des allocations familiales à partir du mois qui suit ton inscription.

      Le crédit est l’unité de mesure qui comprend non seulement les heures de cours mais aussi les heures d’études personnelles, les périodes d’examen, de stage et de préparation d’un mémoire. Si la formation n’est pas exprimée en crédit, tu dois suivre au moins 13 heures de cours par semaine.

      Cela dépendra donc des études que tu vas reprendre. Dans le cas où ta formation répond bien aux critères ci-dessus tu continueras à bénéficier des allocations familiales le temps de ta formation, tant que tu n’as pas 25 ans.

      Tu trouveras toutes les informations sur cette fiche-ci : http://bruxelles-j.be/etudier-se-former/se-former/vas-tu-continuer-a-toucher-des-allocations-familiales-en-entrant-en-formation/

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  13. Alain
    le 17 juillet 2018 à 11:02

    Bonjour j’ai u fini fin juin de cette année je me suis inscri an demandeur d’emploi et je me demandai m’ai par toucheront toujour les allocations familiales pandan combien de temps exactement svp

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 juillet 2018 à 11:45

      Bonjour Alain,

      Si tu as moins de 25 ans, tes parents toucheront les allocations familiales pendant la durée de ton stage d’insertion. Ce stage est d’une durée de 310 jours (mais peut parfois être prolongé en cas d’évaluation négative). Si tu valides ton stage d’insertion tu toucheras alors des allocations d’insertion. Toutes les informations ici : http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Attention également que tu ne toucheras pas les allocations familiales pour les mois où tu gagnerais plus de 541,09€.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  14. Lnbai
    le 13 juillet 2018 à 12:10

    Bonjour, je perçois des allocations familiales de ma fille qui a 22ans et est mariée. Elle a terminée ces études supérieures au mois de juin. Percevra t elle encore des allocations familiales en s inscrivant comme demandeuse d emploi tout en sachant qu elle est sous la charge de son mari. Je vous remercie.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 juillet 2018 à 16:49

      Bonjour Lnbai,

      En principe, votre fille devra effectivement continuer a percevoir ses allocations familiales.

      En effet, comme elle est âgée de moins de 25 ans et qu’elle est inscrite comme demandeuse d’emploi, elle sera sans doute automatiquement inscrite en stage d’insertion professionnelle.

      Pendant cette période, les jeunes peuvent continuer à percevoir leurs allocations familiales. Les revenus du mari de votre fille n’auront pas d’impact sur ce droit.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  15. Unhappyness
    le 28 juin 2018 à 00:08

    Je ne m’entend pas du tout avec ma mère, et c’est elle qui reçoit mes allocation familiale. J’habite encore chez elle et j’aimerai savoir si c’est Possible d’avoir mes allocations meme si j’habite chez elle? Car elle ne veut pas me les donner. J’ai 20 ans et je suis toujours aux études.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 juillet 2018 à 16:06

      Bonjour Unhappyness,

      Tant que le jeune vit avec ses parents, il ne peut pas percevoir ses allocations familiales lui-même sauf s’il est marié ou s’il perçoit lui-même des allocations familiales pour ses propres enfants. En dehors de ces cas-là (autre adresse, marié ou avec enfants), se sont bien les parents qui continuent à percevoir les allocations familiales et ils n’ont aucune obligation de verser les allocations familiales à leurs enfants. Tes parents sont par contre dans l’obligation de subvenir à tes besoins (hébergement, nourriture… ou si tu ne vis plus avec eux en payant une pension alimentaire).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  16. Etudiant
    le 25 juin 2018 à 14:16

    J’ai 20 ans et j’habite avec ma mere, mon frere et ma soeur. Il existe un conflit entre moi et ma mere. Je poursuis des etudes. Que dois je payer obligatoirement? Je cherche un job mais c’est pas si simple pour moi.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 juin 2018 à 11:42

      Bonjour Etudiant,

      Ta question n’est pas très claire. En effet, dans la loi, rien n’indique qu’un enfant majeur vivant chez ses parents doit obligatoirement payer certains frais.  Généralement, quand c’est le cas, cela relève d’une négociation, un arrangement, un “contrat” mutuel de confiance, un terrain d’entente, de convention, entre tes parents et toi.

      Sache tout de même qu’en principe, depuis tes 18 ans, tu n’es plus soumis à l’autorité parentale. Donc tout ce qui concerne ton éducation, la gestion de tes biens (par exemple une dette que tu aurais contracté en tant que majeur) sont sous ta responsabilité. Cela dit, en pratique, si tu vis toujours chez tes parents, ils auront probablement toujours des exigences en ce qui concerne ton éducation, tes études, etc…
      Aussi, il faut savoir que même si tu es majeur, tes parents ont toujours une obligation d’entretien envers toi tant que tu n’as pas fini tes études. Cette obligation d’entretien consiste à t’héberger, t’entretenir (nourrir, veiller aux soins de santé, etc.) et à t’offrir une formation adéquate. En général, les parents remplissent cette obligation d’entretien « en nature » puisqu’ils continuent à héberger et à entretenir leurs enfants, même après 18 ans.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  17. Reoaard
    le 24 juin 2018 à 10:12

    Bonjour,

    J’ai 18 ans et, pour des raisons familiales personnelles, je vis chez des parents d’ami. Mon père, qui touche des allocations familiales pour moi, ne me donne pas régulièrement d’argent. Pourrais-je, comme j’ai 18 ans et suis étudiant, recevoir directement le montant de ces allocations familiales sur mon compte ? (Ou sinon sur le compte des parents de mon ami ?)

    Merci de votre aide.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 juin 2018 à 17:16

      Bonjour Reoaard,

      Normalement, à partir du moment où tu es domicilié à une autre adresse que celle de tes parents, tu dois automatiquement recevoir tes allocations familiales toi-même. Pour cela, il faut effectivement être domicilié à cette autre adresse (et pas être hébergé et avoir toujours sa domiciliation à l’adresse du domicile familiale). Tu peux tout à fait en discuter avec ta caisse d’allocations familiales si tu la connais ou encore avec Famifed au numéro gratuit: 0800/94.434.

      Sache que tant que tu es étudiant, tes parents sont dans l’obligation de subvenir à tes besoins, soit en nature (en t’hébergeant et en te nourrissant) soit en te versant une pension alimentaire.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  18. Marie
    le 23 juin 2018 à 15:04

    Bonjour
    Ma fille qui est tjrs à l école et à 21 ans souhaiterai vivre avec son copain qui est sur la mutuelle et qui touche 900 se demande si elle touchera tjrs ses allocations merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 juin 2018 à 15:28

      Bonjour Marie,

      Le fait qu’elle aille vivre avec son copain ne met pas fin à son droit aux allocations familiales. Par contre, normalement lorsqu’un jeune de 16 ans ou plus se domicilie à une autre adresse que celle de ses parents, il perçoit lui-même ses allocations familiales. Cela a pour effet qu’il n’est plus pris en compte dans les « rangs » (si jamais tu as plusieurs enfants) et peut donc diminuer le montant global des allocations familiale perçues par toute la famille. Dans ce cas, si le jeune le souhaite, il peut demander à votre caisse d’allocations familiales de continuer à verser les allocations familiales aux parents. Tu peux tout à fait en discuter avec ta caisse d’allocations familiales.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  19. lidwine
    le 18 juin 2018 à 14:11

    Bonjour,

    Je termine mes études cette année à la haute école. Je souhaite partie 3 mois (à partir de septembre) faire un projet de volontariat au Vietnam. Je me demandais si mes parents percevront toujours les allocations familiales pendant ces trois mois?

    Merci d’avance pour votre réponse!

  20. Evan
    le 13 juin 2018 à 20:46

    Bonjour,

    J ai 19 ans et je termine ma première année à la haute école.
    J aimerais ensuite partir 1 an à l étranger afin d’y faire quelques jobs et revenir poursuivre les études en Belgique à la rentrée 2019.
    Mes parents percevront-ils toujours les allocations familiales ? Si oui pendant combien de temps? Si non quand s arrêtera le droit de les percevoir?
    Merci pour les renseignements.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 juin 2018 à 15:40

      Bonjour Evan,

      Si tu décides de partir à l’étranger pour l’année scolaire 2018-2019, tu ne seras plus considéré comme étudiant. Dès lors tes parents ne percevront plus tes allocations familiales.
      Lorsque tu reprendras les études à la rentrée de septembre 2019, tu seras considéré comme étudiant et tu pourras faire valoir ton droit aux allocations familiales et ce jusque tes 25 ans pour autant que tu sois inscrit dans un établissement scolaire.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  21. Tamara
    le 13 juin 2018 à 14:28

    Bonjour , j’ai 21ans et je compte reprendre mes études en septembre , je me demande si j’aurais le droit à mes allocations familial tout en sachant que je suis entrain de leur rembourser de l’argent perçu alors que je n’allais plus à l’ecole. Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 juin 2018 à 17:01

      Bonjour Tamara,

      Comme écrit ci-dessus, pour pouvoir recevoir les allocations familiales à partir de tes 18 ans, tu dois prouver (chaque année) que tu suis des études. On entend par études, les études secondaires de plein exercice ou les études supérieures de plein exercice (minimum 27 crédits sur l’année). Tu devras remplir un formulaire (l’école également si c’est une école de la Fédération Wallonie Bruxelles) que tu devras faire parvenir à la caisse d’allocations familiales dont tes parents dépendent.
      Bien sûr, tu dois effectivement suivre les cours. Cela veut dire que si tu as des absences injustifiées, tu risques à nouveau de perdre le droit aux allocations familiales pour les jours où tu as été absent.e

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question :)

  22. Roseline
    le 10 juin 2018 à 22:07

    Bonjour, j’ai décidé de faire une réorientation ( paramédicale à économique). J’ai été au cours jusqu’au bout de l’année ms j’ai signé mes examens de juin car ils ne me sont pas nécessaires. Aurais-je droit encore aux allocations ? Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 juin 2018 à 12:07

      Bonjour Roseline,

      Tout à fait! Le fait de changer d’orientation, de recommencer un année ou simplement signer ses examens n’a aucun impact sur le droit aux allocations familiales. Tu auras donc toujours droit aux allocations familiales l’année prochaine (pour autant que tu aies toujours moins de 25 ans).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  23. Crisi
    le 8 juin 2018 à 19:14

    Bonjour Madame/Monsieur,

    Je suis actuellement étudiante en deuxieme année à l’ULB. Je suis d’origine roumaine et je suis venue ici pour mes études. Ça veut dire que je suis pas venue ici avec ma famille/ mes parents. Je sais qu’en Belgique on peut recevoir une allocation familiale même si on a plus de 18 ans ( j’ai 21). J’ai essayé plusieurs fois voir si je pourrais recevoir l’allocation ou non.. parfois la réponse étais oui au début mais finalement, après presque 2 ans des études j’ai tien reçu. J’aimerais savoir si j’ai le droit à une allocation et si oui ou je doit aller pour introduire la demande. Si vous avez besoin de plus d’informations n’hésitez pas à me contacter.
    Je vous remercie d’avance pour votre réponse!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 juin 2018 à 15:18

      Bonjour Crisi,

      Pour avoir droit aux allocations familiales il faut avoir moins de 25 ans, être étudiant (ou demandeur d’emploi en stage d’insertion) et avoir une personne (appelé attributaire) qui réponde aux conditions pour ouvrir le droit. L’étudiant ne peut pas ouvrir le droit pour lui-même. Il faudrait donc voir avec qui tu vis ou si tu as de la famille en Belgique ou pas (même s’il ne s’agit pas de tes parents). Tu peux en discuter avec FAMIFED qui est l’organisme fédéral qui s’occupe des allocations familiales: 0800/94.434.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  24. Lise
    le 1 juin 2018 à 23:02

    Bonjour,
    J’aurais 25 ans en septembre. Je suis actuellement inscrite en 3eme année de l’enseignement supérieur. Étant étudiante, je fais pendant les vacances d’été un job étudiant.
    Suis je considéré toujours comme étudiante durant les mois de juillet et août si j’arrête en juin ?
    Merci d’avance pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 juin 2018 à 16:53

      Bonjour Lise,

      En principe, si tu termines et arrêtes tes études en juin, tu pourras encore travailler comme étudiante jusqu’au 30 septembre.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  25. Catherine
    le 1 juin 2018 à 20:33

    Lorsque la mère garde les allocations familiales pour son propre usage sans en faire bénéficier ses enfants majeurs toujours aux études, est-il possible que ceux-ci demandent de les recevoir sur leur compte directement même s il sont toujours domicilié chez elle?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 juin 2018 à 16:46

      Bonjour Catherine,

      Il n’est hélas pas possible de demander à percevoir ses allocations familiales soi-même si on est toujours domicilié à la même adresse que ses parents (sauf si tu es marié ou si tu perçois toi-même des allocations familiales pour ton propre enfant). La règlementation sur les allocations familiales ne prévoit aucun contrôle ou obligation par rapport à l’utilisation des allocations familiales. Dans ce cas, les seules possibilités sont de faire opposition au paiement dans son propre intérêt auprès du tribunal de la Famille ou d’effectivement être domicilié à une autre adresse.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  26. ju
    le 23 mai 2018 à 08:42

    bonjour, mon fils aura 25 ans le 4 juin vai je encore les recevoir le 8 juin car je lui donne a l avance merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 mai 2018 à 14:31

      Bonjour Ju,

      Le droit aux allocations familiales se termine à la fin du mois civil au cours duquel le jeune atteint l’âge de 25 ans (c’est-à-dire juin dans ton cas).

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

  27. biomed
    le 8 mai 2018 à 21:42

    Bonsoir, je suis à l’université et je ne compte pas passer trois examens sur 10 car je compte me réorienter et ces cours ne me sont pas indispensables. J’ai assisté à tous mes travaux pratiques durant cette année, je n’ai donc aucunes absences injustifiées. Serai je pénaliser via les allocations familiales si je ne vais pas passer ces 3 examens?  Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 mai 2018 à 15:30

      Bonjour Biomed,

      Le fait de passer ou pas les examens n’a en principe pas d’impact sur ton droit aux allocations familiales pour autant que tu es bien inscrit à l’année et que tu suis effectivement les cours.

      Le fait de ne pas passer des examens peut par contre avoir un impact sur ton allocations d’étude si jamais tu en as fait la demande. En effet, dans ce cas il faut présenter au moins une fois tous ces examens. Une simple signature de l’examen est suffisante.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  28. Redzij
    le 6 mai 2018 à 12:31

    Bonjour
    Ma fille termine son master et remet son mémoire en septembre. Elle compte partir plusieurs mois à la étranger à partir du mois de novembre. Aurais je encore droit aux allocations familiales? Et jusqu’à quand? Remise du memoire en septembre ? Je suppose que en quittant le pays elle perdra toutes allocations… Merci de me renseigner

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 mai 2018 à 16:33

      Bonjour Redzij,

      Le droit aux allocations familiales après 18 ans est possible sur base de 2 situations: L’enfant suit des études ou l’enfant est demandeur d’emploi en stage d’insertion. Elle aura en principe droit aux allocations familiales jusqu’à la fin du mois de septembre sur la base de ses études. Par la suite, si ta fille part à l’étranger, il faut voir ce qu’elle va y faire. S’il s’agit d’un voyage touristique, elle ne pourra pas bénéficier d’allocations familiales sur cette base-là. S’il s’agit d’études ou de formation, il faudrait vérifier si ces études répondent aux critères permettant de bénéficier d’allocations familiales en étudiant à l’étranger: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/les-allocations-familiales/tu-vis-ou-tu-voyages-a-letranger-mais-as-tu-encore-droit-aux-allocations-familiales/

      Si elle part pour faire un stage ou du volontariat, elle pourrait s’inscrire comme demandeuse d’emploi en stage d’insertion et faire la demande pour que cette période soit prise en compte dans son stage. Si cette période est bien prise en compte, elle garde le droit aux allocations familiales en tant que demandeuse d’emploi en stage d’insertion: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/partir-a-letranger-pendant-le-stage-dinsertion-professionnel/

      Tu peux tout à fait contacter ta caisse d’allocations familiales pour expliquer ta situation en détail. Tu peux également en parler avec FAMIFED: 0800/94.434.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  29. Jess
    le 26 avril 2018 à 23:30

    Bonjour, je suis actuellement en première bachelier à l’université, j’ai pris conscience en novembre que j’avais fait un mauvais choix. Depuis je ne suis plus les cours mais je signe quand même mes examens. Je compte reprendre des études en haute école à partir de septembre 2018
    J’aimerais savoir ce qu’il en est des allocations familiales dans mon cas
    Merci d’avance pour votre réponse
    Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 avril 2018 à 12:04

      Bonjour Jess,

      Une des conditions pour pouvoir bénéficier des allocations familiales est d’être étudiante. Ainsi, ton inscription à l’université/Haute Ecole te couvre pour cette année scolaire. Cependant, si la caisse d’allocations familiales fait un contrôle et se rend compte que tu ne vas plus en cours, tu pourrais devoir rembourser les allocations pour chaque mois où tu as arrêté de suivre tes études. Bien qu’il y ait peu de contrôles et que sans désinscription il est difficile de prouver qu’un étudiant a abandonné son année, nous conseillons cependant d’au moins signer tes examens afin d’être certaine que la caisse d’allocations ne puisse rien te reprocher (il reste cependant toujours un petit un risque que tu doives rembourser ces allocations si la caisse prouve que tu n’es plus étudiante dans les faits).

      Légalement, sache que pour éviter tout risque par rapport aux allocations familiales, l’idéal est de te désinscrire officiellement de ton établissement et de t’inscrire comme demandeuse d’emploi. Cela te permet de garder légalement le droit aux allocations familiales.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  30. Jeandmt
    le 25 avril 2018 à 22:40

    Bonjour,

    J’ai 18 ans et je souhaiterais mettre mes études entre parenthèses car elles ne me plaisent plus, et profiter de cette fin d’année pour partir en séjour linguistique à l’étranger. Cette décision supprimerait-elle automatique mes allocations familiales? Et est-il possible de les récupérer (si je les perds en ne passant pas mes examens) l’année prochaine à la reprise d’un nouveau cursus?

    Bien à vous,

    Jean Dumont

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 avril 2018 à 16:59

      Bonjour Jean,

      Tu trouveras sur cette fiche les conditions pour pouvoir bénéficier d’allocations familiales tout en suivant une formation à l’étranger: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/les-allocations-familiales/tu-vis-ou-tu-voyages-a-letranger-mais-as-tu-encore-droit-aux-allocations-familiales/ Cela peut varier en fonction de ta destination et du type de formation. N’hésite pas à en discuter avec ta caisse d’allocations familiales avant de partir (ou avec FAMIFED: 0800/94.434 si tu ne connais pas ta caisse d’allocations familiales).

      Si jamais ta formation n’est pas prise en compte et que tu perds ton droit aux allocations familiales durant cette période à l’étranger, tu pourras tout à fait récupérer ton droit dès que tu seras à nouveau dans les conditions (et donc dès ta reprise d’études en septembre 2018).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  31. Penelope
    le 25 avril 2018 à 16:32

    Bonjour je suis étudiante en droit a Namur j ai 21 ans et je touche un revenu intégration du cpas car je vis seule.Ai je droit aux allocations familiales majorées vu mon faible revenu? J ai pour l instsnt les allocations familiales normales. Merci
    Penelope

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 avril 2018 à 15:35

      Bonjour Penelope,

      Le montant des allocations familiales est calculé sur base de l’âge de l’enfant, du nombre d’enfants dans le ménage et de la situation sociale des parents. Même si tu vis seule, les majorations prévues en fonction de la situation sociale ne dépendent que des parents. De plus, si tu vis seule et que tu perçois tes allocations familiales toi-même, celles-ci sont généralement déduites du revenu d’intégration sociale perçu par le jeune lui-même.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  32. Loïs
    le 12 avril 2018 à 00:58

    Bonsoir,

    Si, à mes 18 ans (en juin, je décide de mettre mon domicile chez ma copine (qui vit avec ses parents), est ce que je serai obligatoirement fiscalement à charge de son père, sachant que sa mère n’a pas de revenus ?
    Ou est-ce que ce n’est pas obligatoire qu’il me prenne fiscalement à charge ?
    Tout cela en sachant que ma mère est décédée et que mon père n’intervient plus dans mes besoins.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 avril 2018 à 10:16

      Bonjour Loïs,

      Tu es ici sur une page qui parle des allocations familiales et non de fiscalité.

      Tu trouveras sur cette page du site du SPF finance toutes les explications concernant les possibilités de prendre un enfant à charge: https://finances.belgium.be/fr/particuliers/famille/personnes_a_charge/enfants Il est possible de prendre fiscalement à charge un enfant qui n’est pas le sien si on s’en occupe effectivement et qu’il fait partie du ménage au 1er janvier de l’année qui suit l’année fiscale concernée (donc pour l’imposition des revenus 2018, être domicilié avec l’enfant au 1er janvier 2019). Cela n’est en principe pas obligatoire. Si tu as des questions sur ton imposition ou celle des parents de ta copine, nous te conseillons de contacter directement le SPF finance car les questions de fiscalité sont généralement complexe et nous ne sommes pas spécialisés dans cette matière: https://finances.belgium.be/fr/Contact

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  33. LG06
    le 9 avril 2018 à 17:19

    Bonjour,
    Je suis actuellement placé en faille d’accueil. Ma mère est decedee et je n’ai aucun contact avec mon père et il n’intervient pas financièrement dans les études ou mes besoins.
    Je reçois actuellement des allocations d’orphelin. En juin, j’aurai 18 ans, et ma famille d’accueil ne sera plus considérée comme telle. Je pourrai donc mettre mon domicile chez eux. Aurais je encore droit à mes allocations d’orphelin ? Ou vais recevoir des allocations familiales normale ? Serai-je encore considéré comme orphelin jusqu’à mes 25 ans ?

    Ensuite, quelles aides financières pourrais-je recevoir pour accéder à l’université ?

    Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 avril 2018 à 10:28

      Bonjour LG06,

      Le jeune garde le droit à la majoration pour orphelin tant que le parent survivant est isolé (ou s’il est cohabitant s’il est prouvé qu’il ne s’occupe pas de son enfant) ou tant que le jeune lui-même n’est pas marié. Le fait d’avoir 18 ans et d’être domicilié chez ta famille d’accueil ne devrait donc avoir aucun impact sur tes allocations familiales. N’hésite pas à en discuter avec ta caisse d’allocations familiales ou avec FAMIFED: 0800/94.434

      En ce qui concerne les aides financières pour suivre des études, sache qu’il est possible de demander une allocations d’études (si tu suis des études de plein exercice). Cette allocation peut être demandée à partir de la mi-juillet 2018 et au plus tard le 31 octobre 2018 (pour l’année scolaire 2018-2019). Tu retrouveras plus d’information à ce sujet sur ce site: http://www.allocations-etudes.cfwb.be/ Les étudiants bénéficiant d’une allocation d’études ne doivent pas payer le minerval d’inscription dans l’enseignement supérieur. Si tu n’es pas dans les conditions pour pouvoir bénéficier de cette allocation, la plupart des écoles et universités ont un service social pour leurs étudiants et ils peuvent intervenir dans les frais d’inscription ou apporter certaines aides.

      Il est également possible de demander une aide au CPAS de la commune dans laquelle tu vis. L’aide du CPAS n’est pas automatique et c’est seulement après une enquête sociale que le CPAS déterminera s’il peut t’aider et comment.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  34. suzon1950
    le 26 mars 2018 à 16:50

    Bonjour ,

    Mon petit fils aimerait faire des études de pilote de ligne , il a 17 ans termine sa dernière année d’humanités  , il doit attendre 18 ans pour commencer ses cours . Ses parents aimeraient savoir si il aura toujours droit à ses allocations familiales en faisant cette formation .

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 mars 2018 à 16:22

      Bonjour Suzon 1950,

      Certaines études dans les écoles privées permettent de maintenir son droit aux allocations familiales. Les conditions sont généralement :

      – Suivre au moins 17h de cours par semaine

      – Suivre les cours de manière de manière effective

      – Suivre une formation qui mène à un métier

      Il semblerait que les études de pilote de ligne entrent bien dans ces conditions.

      Cependant, afin d’être certain qu’il maintiendra bien son droit, le mieux sera de directement le demander à sa caisse d’allocation familiales en leur indiquant le nom de l’école dans laquelle suivra sa formation.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  35. Daniela
    le 21 mars 2018 à 15:47

    Bonjour …daniela
    Voila ma fille a décrochée l ecole a la mort de son papa …elle c est inscrite comme demandeur d emploi bientot elle fini son stage .mais elle n.est pas trop nien dans son.corps depuis le décès….dit moi quelle don ses droit apres me stage …
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 mars 2018 à 16:08

      Bonjour Daniela,

      Lorsque ta fille aura fini son stage d’insertion, elle pourra prétendre à l’allocation d’insertion seulement si:
      – Elle a reçu 2 évaluations positives
      – Elle a de 21 à 25 ans
      ou
      – elle a de 18 à 20 ans munie d’un diplôme.

      Si malheureusement elle ne remplit pas ces conditions, elle ne pourra pas prétendre à l’allocation d’insertion et n’aura plus droit aux allocations familiales.
      Si ta fille veut garder les allocations familiales, elle doit pour ce faire obtenir une évaluation négative afin de prolonger son stage d’insertion.

      Je t’invite à consulter cette fiche: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Concernant la détresse de ta fille je te propose de contacter un centre de guidance. Des psychologues pourront aider ta fille à surmonter le drame.
      Voir sur: https://pro.guidesocial.be/associations/services-sante-mentale-ssm-1704.html,

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  36. lou
    le 20 mars 2018 à 14:01

    Bonjour, je suis en cefa et je n’ai plus d’employeur.J’ai 20 ans et je ne peux plus suivre les cours, j’aimerais reprendre un cefa en septembre.Mais le soucis c’est que d’ici là , je perdrais surrement les allocations familiales , que faire? Comment celà fonctionne t-il? Peut on les perdre et les récuperer ? Comment éviter de les perdre? Et surtout si on les perds peut-on reprendre des études par aprés? Car s’inscrire au chômage alors que je n’y peux vraiment rien si je ne retrouves pas d’employeurs , et que mon école ne m’a clairement pas aidée car sois disant je suis majeur, je trouve ça  un peu honteux.Merci pour vos réponses..J’éspere que vous saurez m’aider et repondre à mes questions car je suis vraiment dans l’embarras..

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 mars 2018 à 12:06

      Bonjour Lou,

      Pour ne pas perdre tes allocations familiales, il te suffit de t’inscrire comme chercheur d’emploi chez Actiris.
      Cela ne t’empêchera pas de reprendre ta formation en CEFA en septembre et de récupérer tes allocations familiales en tant que jeune qui suit une formation en CEFA.

      Bien à toi

      • lou
        le 21 mars 2018 à 12:45

        Merci pour votre réponse.Mais il n’y a pas d’Actiris dans ma région, il y a le Forem ça va aussi?

  37. Gaby
    le 19 mars 2018 à 14:41

    Bonjour madame, monsieur,

    J’ai 21 ans, je fais des études supérieur et vit en colocation. Mais j’aimerais aller vivre avec mon copain. En mettant mon nom dans son contrat sans me domicilé. Aurais-je toujours droit à mes allocations familiale?
    Merci d’avance pour la réponse
    Gabrielle

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 mars 2018 à 14:40

      Bonjour Gaby,

      Tu as droit aux allocations familiales tant que tu as moins de 25 ans et que tu suis des études supérieures de plein exercice.
      Si tu restes domiciliée chez tes parents (même en vivant avec ton copain), tes parents continuent à percevoir les allocations familiales pour toi.
      Si tu quittes le domicile de tes parents et que tu te domiciles avec ton copain, tu percevras tes propres allocations familiales. Tu perdras cependant peut être le bénéfice du « rang », à savoir que si plusieurs enfants du ménage perçoivent les allocations familiales, le second percevra un montant plus important (rang 2), le troisième et les suivants encore un peu plus( rang 3).

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  38. Rose
    le 18 mars 2018 à 23:11

    Bonsoir j ai une connaissance son fils de bientôt 19ans il vis toujour chez elles elle me demander si elle peux encore avoir son famialles mais ne travail pas ne vas plus a l ecole sa fais plus ou moin 1 an donc elle ne c est pas quoi faire merci pour votre reponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 mars 2018 à 11:07

      Bonjour Rose,

      Après 18 ans, pour pouvoir recevoir les allocations familiales , le fils de votre ami doit prouver (chaque année) que tu suis des études. On entend par études, les études secondaires de plein exercice ou les études supérieures de plein exercice (minimum 27 crédits sur l’année).

      Si le fils de votre ami suit des cours de minimum 17h/semaine, cela peut lui donner le droit de conserver ses allocations familiales. Nous l’invitons à prendre connaissance des formations existantes sur le site suivant: http://www.dorifor.be

      Pour garder ses allocations familiales lorsqu’on n’est plus étudiant, il faut s’inscrire chez Actiris comme chercheur d’emploi.  Si il a fini tes études et s’ inscrit comme demandeur d’emploi, il a également le droit de conserver ses allocations familiales durant son stage d’insertion professionnelle pour les mois où il n’a pas gagné plus de € 541,09 euros brut. Attention, en tant que jeune demandeur d’emploi, il garde le droit aux allocations familiales pendant une période de 360 jours. Cette période commence le lendemain du jour où il a arrêté ses études si il a arrêté en cours d’année ou le 1er août si il a terminé l’année scolaire. Même si il fait son inscription comme demandeur d’emploi tardivement, cette période de 360 jours commencera à la date prévue. Dans ce cas, il perdra une partie de son droit. Il est donc important de s’inscrire rapidement comme demandeur d’emploi après la fin des études. »

      N’hésitez pas si vous avez besoin de plus d’informations

  39. yasmine
    le 17 mars 2018 à 22:36

    j’ai arreter l’ecole il y’a 4 mois, depuis je reçoit toujours les allocations que doit je faire

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 mars 2018 à 16:30

      Bonjour Yasmine,

      En principe si tu as arrêté tes études, tu ne peux plus légalement travailler comme étudiante et tu ne remplis plus les conditions pour pouvoir bénéficier d’allocations familiales sous le statut d’étudiant. Il est alors conseillé de s’inscrire comme demandeuse d’emploi. Cela permet de maintenir le droit aux allocations familiales ».

      Si tu ne t’inscrits pas comme demandeuse d’emploi, tu dois impérativement prévenir ta caisse d’allocation familiale afin de rembourser le trop perçu.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  40. Agnes
    le 11 mars 2018 à 00:05

    Bonjour,
    Je vis toujours avec mes parents je suis seule à charge de ma mere cependant celle ci ne me donne pas d’argent je paie tout moi même avec l’argent que je gagne grâce à mon job étudiant les weekend. ( payer mes études, mes vêtements, etc )
    Est – il possible de changer le numéro de compte afin que ce soit moi qui touche les allocations et non plus ma mere sachant que je vie toujours chez elle?

    Merci d’avance, bien à vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 mars 2018 à 13:40

      Bonjour Agnes,

      Les parents ont l’obligation de subvenir aux besoins de leur enfant tant que l’enfant est aux études et donc dans l’incapacité de subvenir lui-même à ses besoins. Le parent peut subvenir aux besoins de son enfant en nature (en lui offrant un logement, de la nourriture, etc) mais n’est pas dans l’obligation de verser de l’argent de poche à leur enfant. Dans ton cas, si tu estimes que ta mère ne répond pas à cette obligation, tu peux t’adresser à un médiateur familial voire au tribunal de la famille afin de remédier à cette situation.

      En ce qui concerne les allocations familiales, aucun contrôle n’est exercé par rapport à l’utilisation de cet argent. Pour qu’un jeune puisse percevoir lui-même ses allocations familiales (versées directement par la caisse d’allocations familiales au jeune), il faut qu’il soit dans l’une de ces situations:
      – être domicilié à une autre adresse que celle de ses parents,
      – être émancipé,
      – être marié,
      – percevoir lui-même des allocations familiales pour ses propres enfants.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  41. mandupont
    le 8 mars 2018 à 14:37

    Bonjour,

     

    Je suis en dernière année d’étude. J’aimerais faire un master complémentaire pour continuer des études mais le programme commence en Février 2018. Mes parents vont-il continuer à recevoir mes allocations?  Y aura-t-il une pause pour les quelques mois ou je ne serai pas à l’université, cela recommencera-t-il en Février?

     

    Il y a-t-il des démarches à effectuer?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 mars 2018 à 16:38

      Bonjour Mandupont,

      Tu gardes le droit aux allocations familiales jusqu’au 30 septembre. Ensuite, pour ne pas avoir d’interruption du paiement des allocations familiales entre octobre et février, il faudra t’inscrire comme chercheur d’emploi chez Actiris pour cette période. Si tu vis en Wallonie, tu dois t’inscrire au Forem et en Flandre au VDAB.
      Bien à toi

  42. Maissane
    le 1 mars 2018 à 22:47

    Bonjour.
    Je vis seules avec 2 enfants 19 ans et 5 ans. Avec 1 travail a mi temps et 1 salaire de 652 euros
    Je perçois des allocations familiales pour mes 2 enfants , dont 10p de soutien familiales.
    Ma grande veut arrêter l’école et reprendre en septembre , et à ce jour elle a trouvé 1 emploie service civique !
    Dois.je le dire à la caf ou vais perdre mes allocations familiales .On me dit qu’on a pas à le déclarer à la caf ! Je suis perdu.
    Pourriez vous m’éclairer, merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 mars 2018 à 14:24

      Bonjour Maissane,

      Nous sommes un site d’information belge. Nous ne sommes malheureusement pas aptes à répondre aux questions qui concernent la législation française. Nous te conseillons de te tourner directement vers le service responsable des allocations familiales en France afin de leur poser ta question.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  43. Océane
    le 27 février 2018 à 18:12

    Bonjour, je voulais vous poser une question, j’ai arrêté l’ecole en novembre, la caisse d’allocations et au courant mais je voulais savoir, si je reprend l’ecole en septembre j’aurai le droit de gageure les allocations ou non ? Merci à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 février 2018 à 14:02

      Bonjour Océane,

      A partir du moment où tu remplis à nouveau les conditions, tu peux effectivement récupérer ton droit aux allocations familiales.

      Sache que si tu t’inscris comme demandeuse d’emploi en stage d’insertion durant cette période où tu n’es plus étudiante, tu pourrais également bénéficier d’allocations familiales sur base de ce statut pour les mois où tu ne gagnes pas plus de 541,09 euros brut (si jamais tu travailles). Ceci est expliqué dans le dernier paragraphe sur la fiche ci-dessus.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

       

  44. dandy
    le 17 février 2018 à 22:04

    Bonjour
    j’ai un frere qui fait ces etudes en Belgique comme etudiant etranger.il est a ma charge.il a 19 ans. est ce que il a le droit aux allocations familiales. Merci
    dandy

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 février 2018 à 12:09

      Bonjour Dandy,

      Si tu vis en Belgique avec ton frère, il est effectivement possible d’ouvrir un droit aux allocations familiales pour son frère. Cependant, il y a d’autres critères d’octroi auxquels tu dois répondre pour pouvoir ouvrir ce droit pour lui (avoir un emploi par exemple) et nous ne pouvons donc pas te répondre avec précision. L’idéal est donc de contacter la caisse d’allocations familiales dont dépend ton employeur ou alors FAMIFED (au numéro gratuit): 0800/94.434

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  45. melissa
    le 16 février 2018 à 12:44

    Bonjour,

    J’ai 23 ans et je suit une formation en promotion sociale (niveau secondaire) de 11 heures par semaine. j’ai plus le droit au allocation familiale mais j’ai toujours mon statut d’étudiante. J’aimerais savoir si je m’inscrit chez Actiris en aout, es ce que j’aurais le droit de bénéficier au avantages comme: des réduction sur l’inscription de mes cours, une réduction sur mon abonnement STIB? En sachant a partir du mois septembre je dois encore faire 4 cours et 3 mois de stage.

    Bien a vous,

    bonne journé

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 février 2018 à 11:21

      Bonjour Mélissa,

      La définition du statut étudiant n’est pas très claire. Pour les allocations familiales, par exemple, il faut suivre au minimum 17h de cours par semaine pour pouvoir continuer à bénéficier du droit aux allocations familiales en tant qu’étudiant. Pour ce qui est du travail étudiant, pour pouvoir signer un contrat étudiant et bénéficier des avantages que cela représente, il faudra alors que « étudier soit ton activité principale ». Pour La STIB tu pourras bénéficier de la réduction pour le statut d’étudiant si tu suis en cours du jour au minimum 20h/4jours par semaine ou en cours du soir 9h/3 jours minimum par semaine (tu peux voir leurs conditions sur leur site). Attention donc que ton statut étudiant n’est pas si évident et que, a priori, tu n’es plus vraiment considérée comme étudiante.

      Le mieux dans ton cas sera de t’inscrire chez Actiris mais pas en tant que « demandeuse d’emploi ». Tu peux t’y inscrire en tant qu’étudiante et tu pourras dès lors bénéficier de réduction sur ton inscription aux cours si tu continues en promotion sociale. Tu ne bénéficieras par contre pas de réductions par rapport à la STIB. De même, si tu ne t’inscris pas en tant que « demandeuse d’emploi », ton stage d’insertion de débutera pas. Il faudra alors que t’inscrives comme « demandeuse d’emploi » une fois tes études terminées afin de commencer ce stage d’insertion.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  46. Insafbrg
    le 16 février 2018 à 02:30

    Je viens d’avoir 18 ans, je vais me desinscrire le plus vite possible de l’ecole. Je veux suivres des cours particuliers, fin plutot un jury centrale ou il faudrait être present au moins 17h par semaines. Cela me convient, mais apres les 17h j’aimerais bien trouver un travaille, car mes parents ne sont pas au courant que j’ai quitter l’ecole. Je veux venir a l’ecole 4h par jour, et travailler l’après midi. Si je travaille, ai-je encore le droit au allocations familiale?

    Deux eme question: des que j’arrete l’ecole, mais je suis deja inscrite dans un centre de formation aurais-je des soucis au niveau de MES allocations familiale?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 février 2018 à 15:34

      Bonjour Insafbrg,

      Excuse-nous pour le délai de réponse, suite à un bug, ta question ne nous était pas parvenue.

      Pour garder le droit aux allocations familiales en tant qu’étudiante, il faut suivre soit un enseignement de plein exercice, soit un enseignement en alternance, soit une enseignement en promotion sociale (au moins 17h de cours par semaine), soit un enseignement dans un établissement privé (au moins 17h de cours par semaine). S’il n’y a pas de trou entre tes 2 inscriptions, il ne devrait pas y avoir de problème par rapport à ton droit aux allocations familiales. Nous te conseillons de contacter ta caisse d’allocations familiales pour voir s’il y a des documents à leur envoyer en cas de changement. Si tu ne connais pas ta caisse d’allocations familiales, tu peux la connaitre en contractant FAMIFED au numéro gratuit: 0800/94.434.

      En tant qu’étudiante, tu gardes le droit droit aux allocations familiales pour autant que tu ne travailles pas plus de 240h par trimestre dans ton job étudiant (cela correspond à 20h/semaine).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  47. Jille
    le 16 février 2018 à 01:15

    Bonjour, je suis des études en haute école, j’ai quelques cours obligatoire par semaine si je décide de ne plus en suivre un mais que je vais quand même à tout les autres cela possera t’il un soucis pour mes parents au niveaux des allocations ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 février 2018 à 16:45

      Bonjour Jille,

      Le droit aux allocations familiales dépend de ton statut. Tant que tu es étudiante et que tu as moins de 25 ans, tu y as droit. Le statut d’étudiant n’est pas très clair mais la règle veut que tu bénéficies de ce statut à partir du moment où « étudier est ton activité principale ». Si tu restes donc inscrite dans ton école et que tu suis tous les cours sauf un, tu gardes alors en principe ton statut et ton droit aux allocations.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      • Albert
        le 22 février 2018 à 16:01

        Selon le site de Famifed, pour des études supérieures « le droit aux allocations familiales est acquis pour toute l’année académique si le total d’au moins 27 crédits est atteint ».

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 26 février 2018 à 11:42

          Bonjour Albert,

          Les conditions pour bénéficier d’allocations familiales lorsqu’on suit un enseignement supérieur sont les suivantes:
          – être inscrit dans un ou plusieurs établissements d’enseignement supérieur
          – afin de suivre une ou plusieurs formations
          – totalisant au moins 27 crédits par année académique
          Théoriquement, il faut donc suivre les cours. Dans la pratique, les caisses d’allocations familiales ne savent pas vérifier si l’étudiant suit effectivement les cours. Cependant, lorsqu’il s’agit de cours obligatoires, il faut vérifier si l’absence au cours ne mènera pas à une désinscription de l’élève car dans ce cas, cela posera un problème par rapport au droit aux allocations familiales.

          Bien à toi.

  48. Tabor
    le 15 février 2018 à 07:13

    Bonjour
    Mon fils désire arrêter ses études avant l’obtention de son diplôme
    S’il est inscrit comme demandeur d’emploi, garde-t-il le droit aux allocations familiales ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 février 2018 à 14:22

      Bonjour Tabor,

      Si votre fils a arrêté ses études et qu’il s’inscrit comme demandeur d’emploi (et qu’il a moins de 25 ans) , il pourra conserver ses allocations familiales pendant son stage d’insertion professionnelle (360 jours) pour les mois où il ne gagne pas plus de € 541,09 euros brut. Cette période des 360 jours commence le lendemain du jour où il a arrêté ses études si il a arrêté celles-ci en cours d’année (ce qui est son cas) ou le 1er août si il a terminé l’année scolaire. Attention, s’ il fait son inscription comme demandeur d’emploi tardivement, cette période de 360 jours commencera quand même à la date prévue. Nous lui conseillons donc de s’inscrire le plus rapidement possible comme demandeur d’emploi: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/tu-termines-tes-etudes-quelles-demarches-dois-tu-effectuer/

      N’hésitez pas si vous avez besoin de plus d’informations

  49. Liline
    le 11 février 2018 à 21:11

    Bonjour je touche des allocations orphelin pour ma fille de 21 ans celle ci voudrait emménager avec son copain et continuer ses études aura t elle encore droit aux taux orphelin ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 février 2018 à 12:18

      Bonjour,

      Le fait que ta fille cohabite avec son copain n’aura pas d’incidence sur son droit aux allocations familiales et sur le taux orphelin.
      C’est le fait que le parent survivant cohabite ou se remarie qui pourra faire perdre le droit aux allocations d’orphelin.
      Si ta fille se domicile à sa nouvelle adresse, elle percevra par contre elle-même ses allocations.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  50. Jade
    le 7 février 2018 à 14:29

    Bonjour,

    Au-delà de l’âge de l’obligation scolaire, si un jeune  suit des cours au service d’enseignement à distance de la Communauté française*, a-t-il droit à des allocations familiales ?

    *Concernant ces cours, il s’agit de modules diffusés exclusivement en ligne que le jeune peut suivre librement et à son rythme avec le but de présenter quand il sera prêt les épreuves des Jurys de la Communauté française.

    En vous remerciant,

  51. para
    le 27 janvier 2018 à 18:13

    Bonjour, je suis des études d’esthétique dans une école privée et je suis également des stages quelques jours par semaine, en plus de ça je suis des cours du soir. Ma formation se termine en juin. Si j’arrete Mes stages mais que je continue de suivre les cours, est-ce que ma mère toucheras encore les allocations familiales pour moi? J’ai 20 ans

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 janvier 2018 à 14:34

      Bonjour Para,

      Il nous manque quelques informations afin de répondre à ta question. En effet, le type de formation que tu suis aura un impact sur les conditions pour continuer à bénéficier des allocations familiales.

      En ce qui concerne les formations, tu trouveras toutes les informations sur les conditions sur cette fiche-ci : http://bruxelles-j.be/etudier-se-former/se-former/vas-tu-continuer-a-toucher-des-allocations-familiales-en-entrant-en-formation/

      Si tu as besoin d’une réponse plus précise, donne nous plus d’informations quant à tes différentes formations.

      Quoiqu’il en soit tu peux également directement contacter FAMIFED (0800 94 434) afin de leur exposer ton cas et demander leur avis.

      Si tu as besoin d’autres information, n’hésite pas !