Bruxelles-J

Tes allocations familiales

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Les allocations familiales, c’est une somme d’argent qui est versée chaque mois à tes parents pour les aider à subvenir à tes besoins.

Tes parents ont dû introduire une demande à ta naissance pour les recevoir. Pour ouvrir un droit, il faut qu’un de tes parents travaille ou ait déjà travaillé (chômeur, invalide, pensionné). Si ce n’est pas le cas, il existe quand même une possibilité grâce aux prestations familiales garanties. Ces prestations familiales sont réservées aux familles sans revenus, souvent les plus démunies. Seule FAMIFED est habilitée à payer ce type de prestations familiales. Toute personne qui a la charge financière d’un enfant ou d’un jeune (0 à 25 ans) et qui ne peut pas ouvrir le droit aux allocations familiales, peut demander les prestations familiales garanties. Il n’est pas nécessaire d’avoir un lien de parenté avec l’enfant.

Les allocations familiales sont versées par défaut aux parents (à la maman généralement). Cependant, si tu te domicilies à une autre adresse que celle de tes parents et que tu as au moins 16 ans, les allocations familiales qui te reviennent seront versées sur ton propre compte. S’il n’y a aucun conflit entre tes parents et toi, tu peux également demander à ce que ce soit toujours tes parents qui les perçoivent. Dans ce cas, tu restes dans ce que l’on appelle « les rangs » pour le calcul du montant des allocations familiales. Cela permet de ne pas diminuer le montant des allocations familiales pour toute la famille.

Exemple : Léa vit seule et reçoit elle-même ses propres allocations familiales. Elle reçoit le montant de base pour son âge comme premier enfant soit 122,65 euros (montant A). Sa mère reçoit encore des allocations familiales pour 2 frères plus âgés comme premier et deuxième enfant soit 359,85 euros (montant B). Si Léa demande que ses allocations soient versées à sa mère, celle-ci recevra des allocations familiales globales pour les trois enfants soit 682,74 euros (montant C = premier, deuxième et troisième enfant). Le montant C est supérieur à la somme de A et B (Puisque 122.65 + 359.85 = 482,5 euros). Il est donc dans l’intérêt de Léa que ce soit sa mère qui perçoive les allocations familiales auxquelles elle a droit.

Tu es mineur

Tu es majeur

Tu vis ou tu voyages à l’étranger

Tu vas avoir un bébé

Quelle que soit ta situation, le site de FAMIFED (l’Agence fédérale pour les allocations familiales) est une mine d’informations utiles. Ils ont également un numéro de téléphone gratuit où tu peux poser tes questions, ainsi qu’une calculatrice qui te permet de savoir à combien vont s’élever tes allocations familiales en fonction de ta situation.

Site internet de FAMIFED

La calculatrice de FAMIFED

Numéro de téléphone gratuit : 0800 94 434

Ines, 2014, Ixelles

Ines, 2014, Ixelles

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


111 questions pour “ Tes allocations familiales

  1. Sosote
    le 19 février 2018 à 17:55

    Bonjour je suis famille d’accueil de ma nièce. Je perçois ses allocation familiales et une majoration car je suis invalide. La juge m’a confié ma nièce avec frais. Cependant les frais accordé, le service de placement déduit les allocation mais aussi, depuis peut, la majoration cela veux dire que je ne perçois plus que des cacahuète. Est ce normal ? En plus, ce service ses rendu compte que maintenant donc j’ai une dette de 7 mois. À payer.

  2. maryline
    le 19 février 2018 à 08:51

    bonjour

    je suis une famille d’acceuil depuis 10 ans d’une petite fille handicapée.

    depuis le mois de novembre 2017 nous l’avons adoptée au ficièlement elle se trouve bien dans notre composition de ménage.

    je l’ai signaler a la caise de allocation familiale qui ma verser une prime adoption mais il mon bloquée mais allocation familiale il me dise qu’il doit avoir un document de spj comfirment que l’enfant ne doit plus faire partir de spj.

    j’ai tout de suite fait appel a assistance familiale de spj qui me répond nous devons avoir passée au tribunal pour conclure le dossier toujours pas de convocation je pense si pas de retard se serait fin mars.

    de plus j’ai une deuxieme fille en acceuil plus jeune qui était considéré comme deuxième enfant et de lors il me lon fait passée en premier encore une perte.

    comment faire pour régler se problème avant d’attendre cette convocation .

    merci de me dérigée.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 février 2018 à 16:49

      Bonjour Maryline,

      Il nous semble étonnant que les allocations familiales aient été bloquées puisque même dans le cas d’un enfant placé en famille d’accueil c’est bien la famille d’accueil qui est attributaire et allocataire pour l’enfant. Il n’y a donc en principe aucun changement.

      Puisqu’il s’agit d’une situation très particulière, nous ne sommes hélas pas en mesure de te répondre avec précision quant aux détails administratifs liés à ce type de situation. Nous te conseillons donc de contacter un service juridique (gratuit) plus spécialisé tel que le SDJ: http://www.sdj.be/Bruxelles?v=j ou l’Atelier des droits sociaux (permanence en emploi/sécurité sociale): http://www.atelierdroitssociaux.be/page/permanences-juridiques

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  3. monfilsmavie
    le 16 février 2018 à 20:09

    bonjour, mon enfant est malvoyant et son handicap est reconnu par la dg personnes handicapées depuis la naissance. Dernièrement j’ai reçu une demande de revision d’office que j’ai complétée et renvoyée en respectant les délais demandés. Cela fait un mois et je n’ai toujours pas de réponse, j’ai téléphonné 2 fois et on me répond que le dossier est toujours en attente. Quel est le délai du traitement de dossier pour une révision d’office? merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 février 2018 à 12:02

      Bonjour Monfilsmavie,

      Nous supposons que tu as reçu une demande de révision d’office de la part de la DG Personnes Handicapées (DGPH). Tu es ici sur une page qui parle des allocations familiales et nous ne sommes donc pas spécialisés dans les questions qui concernent la reconnaissance des handicapes par la DGPH. Cependant, en principe le délai légal pour traiter une révision d’office est de 6 mois. Tu peux toujours consulter ton dossier en ligne sur le site internet: http://handicap.belgium.be/fr/mon-dossier/index.htm ou encore contacter la DGPH directement: http://handicap.belgium.be/fr/contact/contactez-nous.htm

      Bien à toi.

  4. melissa
    le 16 février 2018 à 12:22

    Bonjour,

    J’ai 23 ans et je suit une formation en promotion sociale (niveau secondaire) de 11 heures par semaine. j’ai plus le droit au allocation familiale mais j’ai toujours mon statut d’étudiante. J’aimerais savoir si je m’inscrit chez Actiris en aout, es ce que j’aurais le droit de bénéficier au avantages comme: des réduction sur l’inscription de mes cours, une réduction sur mon abonnement STIB? En sachant a partir du mois septembre je dois encore faire 4 cours et 3 mois de stage.

    Bien a vous,

    bonne journé

  5. Soufiane
    le 12 février 2018 à 19:33

    Bonjour
    Je suis un fonctionnaire marocain detaché en belgique et j’ ai tois enfants (14.7 et 5 ans)
    Mon salaire est versé directement de mon pays .
    Ma femme ne travaille pas.
    Est ce que j’ai droit aux allocations familiales
    Si oui quelles sont les démarches que je dois entamer
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 février 2018 à 15:05

      Bonjour Soufiane,

      En principe, si tu es un travailleur détaché, cela veut dire que tu dépends toujours du système marocain et non du système belge. Il semble donc que tu ne répondes pas aux conditions pour pouvoir bénéficier d’allocations familiales belges. Cependant, nous te conseillons de vérifier cela avec le service international de FAMIFED: 0800/94.434

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  6. Angel
    le 12 février 2018 à 15:28

    Bonjour, je viens tombé sur la vierge noir les allocation des enfant vont elle changère merci

  7. Vero
    le 8 février 2018 à 15:56

    Bonjour,

     

    Je suis étudiante (22 ans) et je perçois actuellement le revenu d’intégration du CPAS d’un montant de 485 car je vis en colocation. Ma maman vient de décédée et mon père ne m’ayant pas reconnu je suis considérée comme orpheline. Aujourd’hui j’ai perçu des allocation 424 euro, à l’heure actuelle je m’inquiète car j’aimerai savoir si le CPAS me déduira la somme que je perçois de l’heure part. J’ai peur que l’on me retire de l’argent car je vis vraiment en dessous de mes moyens.

    Ma question : Est ce que le CPAS va me donner moins d’argent parce que je perçois plus des allocations à présent ?

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 février 2018 à 16:53

      Bonjour Vero,

      Si tu perçois toi-même tes allocations familiales en tant qu’enfant, le CPAS prend en compte le montant de ces allocations et le déduit du montant du revenu d’intégration qui pourra t’être octroyé.

      Cependant, sache que de l’ensemble de tes ressources financières, si celles-ci sont inférieures au montant du revenu d’intégration (595,13€ pour un cohabitant; 892,70€ pour un isolé; 1190,27€ pour une personne ayant charge de famille) une partie de tes ressources sera exonérée.

      Cela signifie qu’elle ne sera pas déduite de ton revenu d’intégration.
      Ce montant exonéré varie en fonction de ta situation familiale :

      · 155 EUR / an (soit 12,92 EUR / mois) pour un cohabitant;
      · 250 EUR / an (soit 20,83 EUR / mois) pour un isolé;
      · 310 EUR / an (soit 25,83 EUR / mois) pour une personne avec famille à charge.

      Il s’agit d’une exonération générale: cela signifie que c’est une exonération applicable à l’ensemble des ressources à prendre en compte par le CPAS, une fois que celles-ci ont été calculées et après application d’autres exonérations spécifiques (par exemple exonération applicable au revenu d’un job étudiant).
      En résumé, si tes allocations familiales sont ton seul revenu, le CPAS en tiendra compte et le déduira de ton revenu d’intégration le montant de tes allocations familiales à l’exception de la partie exonérée.
      Et donc en principe, oui, le CPAS te donnera probablement moins d’argent parce que tu reçois des allocations familiales plus élevées.

      Bien à toi

  8. Ana
    le 7 février 2018 à 20:54

    Bonjour, alors voilà j’ai 18 ans et j’habite chez mes parents. Je travaille en tant qu’étudiante depuis le mois de novembre et je ne reçoit plus aucune aide de la part de mes parents depuis que je travaille ( avant je recevais 40€ d’argent de poche). J’aurai voulue savoir si c’est autorisé de recevoir des allocations et de ne pas donner de l’argent de poche? Une autre question est il possible de demander à recevoir ces allocations en restant chez ses parents?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 février 2018 à 15:33

      Bonjour Ana,

      Les parents ont l’obligation de subvenir aux besoins de leur enfant tant que l’enfant est aux études et donc dans l’incapacité de subvenir lui-même à ses besoins. Le parent peut subvenir aux besoins de son enfant en nature (en lui offrant un logement, de la nourriture, etc). Les parents ne sont donc pas dans l’obligation de verser de l’argent de poche à leur enfant.

      En ce qui concerne les allocations familiales, aucun contrôle n’est exercé par rapport à l’utilisation de cet argent.

      Pour qu’un jeune puisse percevoir lui-même ses allocations familiales (versées directement par la caisse d’allocations familiales au jeune), il faut qu’il soit dans l’une de ces situations:
      – être domicilié à une autre adresse que celle de ses parents,
      – être émancipé,
      – être marié,
      – percevoir lui-même des allocations familiales pour ses propres enfants.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  9. Lucky
    le 3 février 2018 à 11:42

    Bonjour , pouvez vous m’éclairer sur les allocations familiales monoparentales . Famifed qui est ma caisse pe paiement me donne 2 versions différentes . Une fois que le montant est calculé suivant le revenus brut imposable globalement plus les charges professionnelles ou autres fois uniquement le brut imposable globalement. En attendant je ne perçois plus mon monoparentale et rembourse ce que j’ai touché depuis 2015. De ce fait ce sont mes enfants qui n’ont plus la rentrée qui leurs est destiné. Merci de votre réponse. Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 février 2018 à 11:24

      Bonjour Lucky,

      Tu retrouveras les informations concernant les conditions pour pouvoir bénéficier du supplément pour famille monoparentale sur cette page: http://bruxelles.famipedia.be/fr/themes/beneficiary/monoparental-families/theory/conditions Tu verras qu’ils entendent par revenus brut: « les revenus professionnels et, sauf exception, tous les revenus de remplacement (ex. allocations de chômage, pensions,…), avant déduction du précompte professionnel et des cotisations sociales. Les autres types de revenus ne sont pas pris en considération (pensions alimentaires, revenus mobiliers et immobiliers…). » Une circulaire précise ce qu’il faut prendre en compte comme revenu: http://bruxelles.famipedia.be/fr/regulations/administrative-instructions/institutional-circulars/CO135100

      La loi semble donc bien parler de revenu brut. Nous ne savons pas exactement ce que tu entends par charges professionnelles mais à priori, celles-ci pourraient effectivement être prises en compte.

      Nous te conseillons de vérifier cela avec un service juridique tel que l’Atelier des droits sociaux:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90
      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  10. Adeline
    le 31 janvier 2018 à 12:38

    Bonjour,

    Je me suis récemment rendue compte que je me suis mal orientée dans mes études supérieures. J’aimerais donc abandonner et reprendre d’autres études en septembre. Mon but étant de travailler entre temps. Si je fais cela, vais-je de nouveau pouvoir percevoir mes allocations à partir de septembre (quand je reprendrai des études) ?

    Merci de vos réponses

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 janvier 2018 à 16:42

      Bonjour Adeline,

      Oui, tu pourras retrouver ton droit aux allocations familiales si t as moins de 25 ans et que tu reprends des études supérieures de plein exercice (27 crédits par an minimum), ou si tu suis une formation en promotion sociale (niveau secondaire) de minimum 17 heures par semaine.
      Tu peux également conserver ton droit aux allocations familiales jusqu’en septembre si tu t’inscris en stage d’insertion auprès d’Actiris ou du Forem. Mais fais alors attention que tu ne les conserveras que pour les mois où tu ne gagnes pas plus de 541,09€ bruts par mois.

      Pour plus d’informations, consulte la page suivante:http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/as-tu-encore-droit-aux-allocations-familiales-apres-tes-18-ans/.
      N’hésite pas à aussi à consulter cette page:http://ijbxl.be/arreter-ses-etudes-en-cours-d-annee-226.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

  11. Laura
    le 30 janvier 2018 à 11:54

    Bonjour je suis la personne qui a posé cette question  » Bonjour est ce que le fait du statut par exemple demandeur d’emploi Ou étudiant chez actiris influe le droit aux allocations familiales ?
    Je touche des allocations familiales d’orphelin donc majorées dont j’ai vraiment besoin
    Durant les vacances je me suis mise en statut étudiant chez actiris Car j’allais reprendre des etudes et qu’ils n’ont pas été très clair sur le statut que je devais prendre. En fait étant en promotion sociale il me fallait le statut » demandeur » d’emploi du coup les allocations n’ont pas voulu me payer pour août et septembre … est ce normal ? Cela me pénalise grandement il s’agit tout de même de 800€  »
    Tout d’abord merci de votre réponse !
    Je voulais vous apporter les eclaircissement pour ma situation en fait l’année passée je faisais le stage d’insertion professionnelle j’ai eu les deux avis positifs, mon stage à donc pris fin fin juillet puis forcément je n’ai pu être inscrite à l’école qu à partir de septembre … donc mes allocations pour le mois d’août sont perdues car je n’étais plus en train de faire mon stage d’insertion mais que je n’étais pas encore inscrite à l’école ? …
    merci de vos réponses !!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 janvier 2018 à 17:03

      Bonjour Laura,

      Nous comprenons mieux ta situation. Dans ce cas, il semble effectivement que ta caisse d’allocations familiales ait raison car tu n’étais pas dans les conditions durant le mois d’août pour pouvoir bénéficier d’allocations familiales puisque tu n’avais plus le statut de demandeuse d’emploi en stage d’insertion (puisque tu avais terminé ton stage) et tu n’avais pas encore le statut d’étudiante (puisqu’il faut que les cours aient effectivement recommencé). Il semble donc hélas qu’il n’y ait rien à faire pour pouvoir récupérer les allocations familiales de ces mois-là.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  12. Laura
    le 29 janvier 2018 à 12:01

    Bonjour est ce que le fait du statut par exemple demandeur d’emploi Ou étudiant chez actiris influe le droit aux allocations familiales ?
    Je touche des allocations familiales d’orphelin donc majorées dont j’ai vraiment besoin
    Durant les vacances je me suis mise en statut étudiant chez actiris Car j’allais reprendre des etudes et qu’ils n’ont pas été très clair sur le statut que je devais prendre. En fait étant en promotion sociale il me fallait le statut  » demandeur  » d’emploi du coup les allocations n’ont pas voulu me payer pour août et septembre … est ce normal ? Cela me pénalise grandement il s’agit tout de même de 800€ …

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 janvier 2018 à 11:43

      Bonjour Laura,

      Le statut du jeune a effectivement un impact sur le droit aux allocations familiales à partir de ses 18 ans. Pour pouvoir bénéficier d’allocations familiales, il faut soit prouver sa qualité d’étudiant (en prouvant le suivi de certaines études) soit prouver sa qualité de demandeur d’emploi en stage d’insertion (en étant inscrit comme tel auprès d’Actiris). Tu retrouveras ces informations ici: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/as-tu-encore-droit-aux-allocations-familiales-apres-tes-18-ans/

      Nous n’avons hélas pas assez d’information sur ta situation. A priori, si tu avais le statut d’étudiante jusque fin juin 2017 et que tu percevais les allocations familiales sur cette base-là, tu devrais pouvoir continuer à les percevoir au moins jusqu’au mois d’aout compris (s’il s’agissait d’études secondaires) ou au moins jusqu’au mois de septembre compris (s’il s’agissait d’études supérieures). Et ce, quelle que soit ton inscription chez Actiris.

      Si tu n’as pas les motifs précis de ce refus, nous te conseillons de contacter ta caisse d’allocations familiales pour essayer de comprendre cette situation. Ensuite, tu peux en discuter avec ce service juridique gratuit qui pourra analyser ta situation personnelle et voir dans quelle mesure tu peux agir:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90
      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  13. SaraL26
    le 29 janvier 2018 à 10:42

    Bonjour, étant depuis septembre en kot (études), j’ai sollicité l’aide du CPAS pour l’obtention du R.I.S. Chaque mois, je perçois donc mon revenu. Je me gère seule , mes factures , mon loyer , ma mutuelle. Cependant, il y a un souci au niveau des allocations familiales. Le CPAS m’avait demandé de changer d’adresse, et de mettre celle-ci à mon kot , chose faite. Ma maman était toujours bénéficiaire de mes allocations familiales étant donné qu’elle paie mes frais scolaires. Mais depuis mon dernier rendez-vous avec l’assistant du CPAS, je devrais apparemment percevoir moi même mes allocations et donc mon R.I.S réajusté (en gros : diminué). Étant issue d’une grande famille (nous sommes 5 enfants ), je voudrais que ma mère reste en possession de mes allocations familiales , et non moi ! Étant donné qu’elle gère les frais scolaires ! Surtout que si elle perd un enfant à charge (en l’occurrence moi ) , elle va perdre énormément d’argent déjà pour moi, mais également pour mes sœurs ! Est-il possible que malgré que je sois domiciliée à mon kot et que je perçois un revenu d’intégration sociale , que maman reste bénéficiaire de mes allocations ?
    Merci d’avance pour votre réponse ! ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 janvier 2018 à 11:26

      Bonjour SaraL26,

      Lorsque l’enfant se domicilie à une autre adresse que celle de ses parents, ses allocations lui sont automatiquement versées directement. La législation est faite comme cela. Par contre, l’enfant peut tout à fait demander à ce que les allocations familiales continuent à être versées à ses parents afin de continuer à être pris en compte dans les rangs (et donc bénéficier d’un montant plus avantageux).

      Cependant, les CPAS prennent en compte les allocations familiales perçues par l’enfant lui-même. C’est pour cette raison que le CPAS t’a demandé de te domicilier dans ton kot et de percevoir tes allocations familiales toi-même. Il faudrait donc voir dans quelle mesure, tu peux négocier le fait que ta maman continue à percevoir tes allocations familiales mais te reverse une partie qui serait alors déduite de ton RIS.

      Nous te conseillons d’en discuter avec un service juridique gratuit qui pourra te conseiller au mieux par rapport à la défense de tes droits face au CPAS:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90
      Pour le service aide sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  14. Berenisse 1ere
    le 29 janvier 2018 à 00:41

    Bonjour!
    Ma situation est complexe l immeuble où je suis a été déclaré inhabitable, n ayant pas trouvé un autre logement faute de santé j’ai été radiee d office.
    Maintenant je suis en fin de formation (étudiante) et mère d un enfant français je voudrais savoir si je peux demander un regroupement familial étant déjà en Belgique pour pouvoir régulariser ma situation et bénéficier des allocations familiales pour mon enfant où faut il forcément que je sois en France comme ma fille est française.
    Dans l attente de vous lire recevez mes sincères salutations.

  15. christine
    le 28 janvier 2018 à 20:16

    bjr mon fils est separe de ca compagne il ont une fille par decision du tribunal elle doit lui versé 90 euro par mois des allocation familialle depuis septembre plus rien n es versé il doit demande un huissier mais il doit versé 35O euro qu il n as pas que faire

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 janvier 2018 à 11:17

      Bonjour Christine,

      Lorsqu’une personne ne respecte pas un jugement, la personne qui souhaite forcer l’exécution du jugement doit effectivement passer par un huissier et avancer les frais. Il s’agit bien uniquement d’une avance puisque c’est l’autre parti qui devra au final payer ces frais. Il est possible d’interpeler le juge du tribunal de famille également. Tu peux en discuter avec un service juridique tel que l’espace social télé-service qui un service spécialisé en droit familial: http://espacesocial.be/site/index.php/fr/nos-services/planing-familial-de-la-senne

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  16. Gazelle
    le 25 janvier 2018 à 21:31

    bsr je suis chomeuse chef de famille ma fille etant encore à l école . mais en septembre elle veut suivre les cours E learning comme elle va accoucher en été. je voudrais savoir si point de vue du chomage je reste encore chef de famille comme c est des cours en ligne ???

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 janvier 2018 à 10:52

      Bonjour Gazelle,

      En ce qui concerne l’ONEm, la statut de chef de famille ne dépend en principe pas du fait que ton enfant suive des cours ou pas mais plutôt du fait qu’il ait des revenus ou que tu perçoives des allocations familiales pour lui. De plus, l’ONEm prend en compte toute la situation familiale et nous n’avons pas suffisamment d’information pour te répondre. En principe, si tu vis seule avec ta fille et qu’elle n’a aucun revenu, tu auras le statut de cohabitant avec charge de famille (chef de ménage). Tu retrouveras toutes les informations sur l’analyse de la situation familiale sur cette page: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      Sache que si ta vis ne vas plus à l’école et qu’elle suit un enseignement à distance, elle ne sera en principe plus dans les conditions pour pouvoir bénéficier d’allocations familiales. Pour pouvoir continuer à en bénéficier, il faudrait qu’elle soit inscrite comme demandeuse d’emploi en stage d’insertion. Tu retrouveras ces informations ici: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/as-tu-encore-droit-aux-allocations-familiales-apres-tes-18-ans/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  17. Nathan
    le 25 janvier 2018 à 13:57

    Bonjour,

    j’ai une question urgente concernant les allocations familial, surtout dans le payement de l’indu pour un étudiant ayant dépassé les 240h autorisé. Car j’ai aujourd’hui reçu une lettre me demandant de rembourser 968e pour les trois moi ou j’ai travaillé et que j’ai tout de même perçu mon allocation. Ma question est : est ce que les 240h ne doivent pas tout d ‘abord être déduis de la somme à rembourser ,car cela concerne au moins 2 mois de travail que j’ai effectué . Et que d’après moi seul 1 mois de travail n’est pas couvert par les 240h légal. Et que ce seul moi est indu .

    Pouvez vous m’aider, et ainsi éclairer mon raisonnement . S’il y a des articles de lois qui soutiennent cette hypothèse ou même seulement des conseils et avis, pouvez vous me répondre et me les présenter.

    Je vous remercie infiniment

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 janvier 2018 à 11:25

      Bonjour Nathan,

      La loi est très précise à ce sujet. La limite est fixée par trimestre. Cela veut dire que si tu travailles plus de 240h sur un trimestre, tu perds le droit aux allocations familiales pour tout le trimestre en question. Peu importe comment les heures ont été presté dans ce trimestre, qu’elles soient également étalées sur les 3 mois ou toutes prestées sur un seil mois, les allocations familiales pour tout le trimestre sont à rembourser.

      De plus, il ne s’agit pas de savoir de combien d’heures tu as travaillé au delà des 240h. La loi a fixé la limite de 240h. Que tu aies travaillé 241h ou 500h sur le trimestre cela ne change rien et il faudra de toute façon rembourser les allocations familiales de tout ce trimestre.

      Tu retrouveras cela aux article 13, 14 et 15 de l’arrêté royal fixant les conditions auxquelles les allocations familiales sont accordées en faveur de l’enfant qui suit des cours ou poursuit sa formation: http://bruxelles.famipedia.be/fr/regulations/executory-decrees/royal-decrees/BAR20050810000 et expliqué sur cette page: http://bruxelles.famipedia.be/fr/themes/beneficiary-child/student/theory/conditions

      Hélas, à priori si tu as travaillé plus de 240h sur un trimestre, il faudra bien rembourser les allocations familiales perçues pour ce trimestre.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  18. Teddy
    le 22 janvier 2018 à 15:36

    Bonjour,

    En décembre, j’ai rendu les documents nécessaires pour les allocations familiales (comme l’attestation de fréquentation scolaire, etc) avec du retard. Ce qui ne m’a donc pas permis de recevoir les allocations familiales du mois de janvier, pourriez-vous me dire si je pourrai y avoir accès et si oui, à quel moment?

    Merci,

    Bonne journée.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 janvier 2018 à 15:04

      Bonjour Teddy,

      Il nous est impossible d’analyser la possibilité d’ouvrir un droit aux allocations familiales et d’évaluer le montant de celles-ci sans toutes les informations nécessaires.

      En effet, le droit aux allocations familiales dépend de la situation sociale des parents (travailleurs, demandeur d’emploi…; en couple ou isolé; montant du revenu annuel; etc) et de la situation des l’enfant (âge, scolarité, etc).

      Le mieux est donc d’attendre la décision de ta caisse d’allocations familiales ou de les contacter directement pour voir où en est ton dossier.

      Sache en tout cas qu’en principe, si tu es bien dans les conditions, tu devrais pouvoir percevoir les allocations familiales rétroactivement à partir du moment où tu remplissais toutes les conditions (avec une rétroactivité maximale de 5 ans).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  19. Mani
    le 12 janvier 2018 à 16:00

    Bonjour,

    Je suis inscrit dans une haute école en 1er année, et je n’ai pas pu payer le minerval, donc je vais perdre mon statut étudiant. Je vis chez ma mère, elle ne travaille pas, et perçois les allocations de mutuel.

    J’ai le projet de poursuivre mes études l’année prochaine,

    Ma question est de savoir si je perds mon droit aux allocations familiales en janvier, sachant que j’ai tout de même payé les frais d’inscriptions. Existe-t-il une autre aide sociale pour m’aider à terminer l’année?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 janvier 2018 à 11:19

      Bonjour Mani,

      Pour pouvoir percevoir des allocations familiales lorsqu’on est majeur, il faut effectivement suivre des cours ou être inscrit comme demandeur d’emploi en stage d’insertion: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/as-tu-encore-droit-aux-allocations-familiales-apres-tes-18-ans/

      Dans ton cas, l’idéal est donc de s’inscrire en stage d’insertion afin de pouvoir continuer à bénéficier des allocations familiales. En tant que jeune est stage d’insertion, tu gardes le droit aux allocations familiales durant ton stage pour les mois où tu ne gagnes pas plus de 541,09 euros brut.

      Il faut s’inscrire comme demandeuse d’emploi auprès du service régional pour l’emploi de ta région (Actiris, Forem, Vdab, Adg): http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/ Cette inscription comme demandeuse d’emploi ne t’empêche pas de pouvoir reprendre des études l’année prochaines.

      Si tu es sans ressource et que tu es majeure, il est toujours possible d’introduire une demande d’aide au CPAS de la commune dans laquelle tu vis. L’aide sociale n’est pas automatique et c’est seulement après enquête sociale que le CPAS décidera s’il peut t’aider et comment. Puisque tu vis avec ta maman, les revenus de ta maman seront pris en compte pour évaluer ta situation.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  20. mademoiselle
    le 12 janvier 2018 à 14:33

    Bonjour,

    je vis actuellement en concubinage avec mon conjoint et nous avons 3 enfants. Je suis sans aucun revenus depuis qq années et suis à la charge de mon conjoint qui est actuellement à la mutuelle.

    Suite à différentes choses nous allons nous séparer parce que les choses ne sont plus vivables entres nous , je ne sais pas exactement comment me retourner ni vers qui? On m’a conseillé d’aller voir une assistante du cpas qui pourrais m’aider? Je voudrais rester au domicile que nous avons actuellement avec mes 3 enfants et lui partirais . Serais-ce possible? Le cpas m’accorderait -il une aide ? dois-je attendre qu’il ait changé de domicile pour commencer mes démarches ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 janvier 2018 à 11:11

      Bonjour Mademoiselle,

      Si tu es sans ressource (ni emploi, ni possibilité d’ouvrir un droit aux allocations de chômage sur base d’un emploi précédent), tu peux effectivement te tourner vers le CPAS de la commune dans laquelle tu vis.

      L’aide du CPAS n’est pas automatique et c’est seulement après enquête sociale, analyse de ta situation personnelle et de ton état de besoin et présentation de ton dossier au Comité, que le CPAS décidera s’il peut t’aider et comment (tout cela doit se faire dans un délai maximal de 30 jours à partir de la date de ta demande). Tu retrouveras toutes les informations sur les CPAS et les aides qu’ils peuvent apporter sur ces pages : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      Sache que le CPAS analyse la situation de la personne au moment de la demande. Si tu introduis ta demande alors que tu vis toujours avec ton conjoint, sa situation et ses revenus seront pris en compte.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  21. Yas
    le 10 janvier 2018 à 03:48

    Bonjour
    Mon mari est au chômage et je ne travaille pas il ne me laisse pas travailler et je touche des allocations familiales mais il refuse de me les données j ai donc ete demander au caise d allocations familiales si il pouvait les versé sur mon compte c est ce qu’il on fait
    Maintenant sa fait 3 mois que je les reçois
    J avhet ce que mes enfants on besoin (vêtements,chaussures,manger,médicament,…)
    Mais mon mari n est pas d accord sur le fait que c’est moi qui les ai allor ma question est a t il raison si non que faire pour qu il me lache les basquets pour etre poli
    Merci

  22. Marco Polo
    le 8 janvier 2018 à 10:53

    Bonjour,

    Pourriez vous m’éclairer sur ma situation. Après plusieurs années a l’étranger, me voila de retour en Belgique avec ma compagne (Étrangère). Au moment de notre arrivée madame était enceinte de notre premier enfant, notre petit bout est donc né en Belgique. J’ai déclaré et reconnu l’enfant. Ma question est la suivante. je suis salarié, madame étant détentrice d’une carte orange (regroupement familiale) a t-elle droit aux allocations familiale?  Éventuellement d’autres droit sociaux?

    Merci

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 janvier 2018 à 14:12

      Bonjour Marco Polo,

      Quel que soit le statut de ta compagne, vous avez droit aux allocations familiales pour votre enfant puisque tu es travailleurs salarié en Belgique. Nous te conseillons donc de contacter ta caisse d’allocations familiales (dont dépend ton employeur) pour voir comment introduire ta demande.

      En ce qui concerne ta compagne en tant que tel, elle n’a en principe pas droit à l’aide sociale durant les 5 premières années du regroupement familial puisqu’elle ne peut pas être une charge déraisonnable pour l’état.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  23. Alixx33
    le 27 décembre 2017 à 15:29

    Bonjour, je vis seule avec ma fille je n’ai aucun revenus apart ses allocations et le cpas et mes allocations , le cpas va déduire mes allocations du ris ? Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 janvier 2018 à 11:23

      Bonjour Alixx33,

      Le CPAS peut effectivement déduire tout ou une partie des allocations familiales que tu perçois pour toi-même (pas celle que tu perçois pour ta fille).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  24. wanhoop
    le 23 décembre 2017 à 19:52

    bonjour

    je suis une belge je n ai aucun revenu ni chomage ni cpas

    mon mari veut separer avec moi et je n ai pas de famille ici ni travaille ni rien sauf que je fais une formation de 2 ans presque de terminer et de prendre on diplome mais le probleme ce que j ai travailler comme benevole et stagiaire maintenant je ne sais rien faire mon mari ne veux pas paye mon ecole 320 EURO par six mois j ai toquer toute les portes je ne sais quoi a faire et ou je vais

    svp qu est ce que je dois faire

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 janvier 2018 à 16:02

      Bonjour Wanhoop,

      Dans le cas où tu n’as pas droit aux allocations de chômage, que tu es sans revenus et que la situation devient compliquée, c’est vers le CPAS de ta commune qu’il faudra te tourner.

      Il te suffit de te rendre directement dans le CPAS de ta commune (http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/ou-sadresser-et-comment-faire-trouver-plus-dinfos-sur-internet/) et de faire une demande en expliquant ton cas à l’accueil. Tu recevras alors un « accusé de réception » de ta demande, c’est important de la garder afin d’avoir ton numéro de suivi de dossier. En plus du dossier, tu peux faire une demande d’audience afin d’expliquer toi-même et de vive voix ta situation ainsi que répondre directement aux questions des conseillers du CPAS. Ils ne peuvent pas te refuser cette audience.

      Le CPAS a alors 30 jours pour remettre sa décision (qu’elle soit positive ou négative). S’il s’agit d’un refus, le CPAS doit expliquer pourquoi tu ne rentres pas dans les conditions pour recevoir de l’aide. Cette motivation doit faire référence aux faits, à la situation du demandeur, ainsi qu’aux règles juridiques appliquées dans la circonstance. Si la réponse est positive et qu’une aide via le revenu d’intégration sociale (RIS) est accordée, tu recevras le montant dans les 15 jours suivant la décision.

      Tu trouveras en outre toutes les conditions pour pouvoir bénéficier de l’aide du CPAS sur cette page-ci : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  25. John
    le 20 décembre 2017 à 00:13

    Bonjour,

    Je suis actuellement au CPAS et je vais bénéficier des allocations familial en tout que orphelin.
    Est-ce que le CPAS déduit cela des revenus qu’ils m’apportent ou cela ne rentre pas en compte dans leur calcul ?
    Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 décembre 2017 à 17:03

      Bonjour John,

      Si tu perçois toi-même tes allocations familiales en tant qu’enfant, le CPAS prend en compte le montant de ces allocations et le déduit du montant du revenu d’intégration qui pourra t’être octroyé.

      Cependant, sache que de l’ensemble de tes ressources financières, si celles-ci sont inférieures au montant du revenu d’intégration (595,13€ pour un cohabitant; 892,70€ pour un isolé; 1190,27€ pour une personne ayant charge de famille) une partie de tes ressources sera exonérée.

      Cela signifie qu’elle ne sera pas déduite de ton revenu d’intégration.
      Ce montant exonéré varie en fonction de ta situation familiale :

      · 155 EUR / an (soit 12,92 EUR / mois) pour un cohabitant;
      · 250 EUR / an (soit 20,83 EUR / mois) pour un isolé;
      · 310 EUR / an (soit 25,83 EUR / mois) pour une personne avec famille à charge.

      Il s’agit d’une exonération générale: cela signifie que c’est une exonération applicable à l’ensemble des ressources à prendre en compte par le CPAS, une fois que celles-ci ont été calculées et après application d’autres exonérations spécifiques (par exemple exonération applicable au revenu d’un job étudiant).
      En résumé, si tes allocations familiales sont ton seul revenu, le CPAS en tiendra compte et le déduira de ton revenu d’intégration le montant de tes allocations familiales à l’exception de la partie exonérée.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

  26. Tine
    le 19 décembre 2017 à 15:16

    Bonjour,

    j’aimerais savoir ce qui se passe réellement si je travaille en tant qu’étudiant plus de 240 heures par trimestre, à part le fait de ne pas pouvoir recevoir d’allocations familiales?

    Je suis en regroupement familial avec mon papa et ce dernier perçoit des allocations de chômage.

     

    Merci

  27. Lalalu
    le 19 décembre 2017 à 10:44

    Bonjour , ma fille a 20 ans et est inscrite dans un établissement scolaire attestation rentrée aux allocations mais elle veut changer d étude qui ne peut se faire qu’ à la rentrée prochaine si elle arrête d aller à l école pour le moment ai-je encore le droit à mes allocations familiales merci pour votre aide

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 décembre 2017 à 15:16

      Bonjour Lalalu,

      Pour conserver Les allocations familiale au-delà de 18 ans, il faut remplir certaines conditions notamment d’études.
      En cas d’arrêt en cours d’année, la caisse d’allocations familiales ne sera, en principe, pas au courant de l’abandon et continuera à verser les allocations familiales.
      Mais dès que la caisse d’allocations familiales l’apprend par le formulaire de contrôle qu’elle envoie au début de chaque année scolaire, elle pourra demander le remboursement de toutes les allocations perçues indûment, c’est-à-dire toutes les allocations reçues après l’abandon.

      Pour éviter cela, il est conseillé de s’inscrire tout de suite comme demandeur d’emploi et de signaler ce changement de situation à ta caisse d’allocations familiales.
      Même s’il existe un projet de reprise d’étude l’année prochaine.
      Cette démarche permet de maintenir les allocations pendant la durée du stage d’insertion professionnelle (sauf si elle gagne plus de 541,09€ brut/mois).

      Pour plus de détail, tu peux consulter le site de FAMIFED (Agence fédérale pour les allocations familiales) : http://bruxelles.famifed.be/fr ou au numéro gratuit 0800/94.434.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

  28. Saraa
    le 17 décembre 2017 à 12:57

    Bonjour madame monsieur
    J’ai une question pour avoir le droit de allocations familiales pour mes deux filles une de 19 an et de 20 an pour le moment il vont plus a l école elles veulent faire une formation l année prochaine pour garder le droit de allocations familiales que se que doit faire??Merci d’avance pour la réponse

  29. Halima
    le 15 décembre 2017 à 03:16

    Bonjour je suis une mère seule avec un enfant de 10 ans c est mon 3 ème enfant c est le seule pour qui je perçois des allocations ordinaire….je suis au cpas revenue intégrale sociale ai-je droit au a location majoré pour mon 3 ème enfants merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 décembre 2017 à 10:16

      Bonjour Halima,

      Hélas, nous n’avons pas suffisamment d’information sur ta situation pour pouvoir te répondre. Le droit aux allocations familiales dépend des 2 parents et de la situation sociale et professionnelle des 2 parents.

      Sache que normalement tous les suppléments (sauf le supplément pour enfant atteint d’une affection ou d’un handicap) sont accordés automatiquement sans qu’il ne faille introduire de demande. En principe donc, si tu ne reçois pas de complément c’est que tu n’es pas dans les conditions. Tu peux cependant tout à fait vérifier ta situation avec ta caisse d’allocations familiales ou avec FAMIFED: 0800/94.434.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  30. hakim
    le 12 décembre 2017 à 18:22

    Bonjour,

    Je m habite a anvers.nationalite belge,d origine algerien,ma femme et mes deux enfants age de trois mois resident en algerier

    Je suis en chomage provisoire.Je voudrais savoir est ce que J  avais le droit d avoir les allocations familliales  pour mes enfant ici en belgique?

    si oui quels procedures a suivre svp?

     

    merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 décembre 2017 à 11:27

      Bonjour Hakim,

      Pour avoir droit aux allocations familiales, votre enfant ne peut ni étudier ni être domicilié en dehors de la Belgique.
      Il existe toutefois des exceptions grâce auxquelles vous pouvez quand même ouvrir ou conserver le droit aux allocations familiales en Belgique même si vous ne remplissez pas ces conditions.
      L’Algérie fait partie de ces exceptions: http://flandre.famifed.be/fr/familles/situation-de-lenfant/mon-enfant-r%C3%A9side-%C3%A0-l%C3%A9tranger

      Vous pouvez introduire votre demande auprès de Famifed. Pour les détails de la procédure, vous pouvez les contacter au numéro gratuit 0800/94.434 (option 3 sur le répondeur).

      Bien à vous

       

  31. ASS
    le 7 décembre 2017 à 10:22

    Bonjour,

    Mon ami et moi même cohabitons dans un appartement, on a tous les deux perdu notre emploi a un mois intervalle.

    Nous touchons donc tous les deux des allocations de chômage depuis peu.

    Pour ma part, j’ai pris des cours du jour en promotion social a temps plein, pour une durée de 18 mois,  j’aurai 25 ans dans 2 mois.

    Je voulais savoir si je pouvait faire rentrer mes droits au allocation familial sur la base des études à temps plein? et si je pouvait cumuler ce montant la au allocation de chômage.

     

    Merci de votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 décembre 2017 à 13:57

      Bonjour Ass,

      A partir du moment où tu es demandeur d’emploi indemnisé, tu ne peux pas récupérer le statut d’étudiant  par rapport à la législation des allocations familiales. Tu ne peux donc pas bénéficier d’allocations familiales tout en bénéficiant d’allocations de chômage. Ces 2 droits ne sont pas cumulables.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  32. jordane27
    le 2 décembre 2017 à 20:26

    bonjours j ai 19 ans je suis encore a l ecole et mon père ne veux pas me donnez d argent de poche es ce normal ?

    comment faire pour en obtenir ?

    job etudiant j attend les reponses

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 décembre 2017 à 12:21

      Bonjour Jordane27,

      En principe, tes parents sont tenus de subvenir à tes besoins pendant la durée de tes études. Cette obligation, se fait généralement de façon spontanée et en nature (te loger, te nourrir, te vêtir, etc.). Tu comprends donc que légalement, rien n’oblige tes parents à te donner de l’argent de poche. Il s’agit plus d’un arrangement familial que d’une obligation.

      Une alternative, comme tu le dis toi-même, serait de rechercher un job étudiant.

      Pour ce faire, tu devras te créer un CV et une lettre de motivation afin de pouvoir postuler (dans les entreprises elles-même, auprès d’intérims, ou en répondant à des offres). Pour t’aider, tu en trouveras un exemple sur notre site ou passer à l’une de nos permanences.

      Tu trouveras également sur notre site des offres de jobs étudiants et pourras les sélectionner par rapport à tes envies et/ou  t’y abonner (http://ijbxl.be/spip.php?page=inscription-jeune).
      Nous avons aussi un répertoire de sites qui publient des offres de jobs étudiants: http://ijbxl.be/autres-services-pour-trouver-un-job-45 , où tu trouveras notamment une liste des employeurs qui embauchent fréquemment des étudiants (http://www.jeepbxl.be/images/SITES_JOBS/Les%20sites%20des%20entreprises%20qui%20engagent%20des%20tudiants.pdf); celle-ci a été créée par le Service JEEP BXL (http://www.jeepbxl.be/), un service d’aide à la recherche de jobs étudiants. Ils ont également une page Facebook (« JEEPBxl Job étudiant« ) dédiée aux offres de job étudiant, et tu pourrais également, si tu le souhaites les rencontrer.Tu retrouveras leurs coordonnées sur http://www.jeepbxl.be/index.php/contact.
      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

  33. Manon
    le 27 novembre 2017 à 14:31

    Bonjour,
    Je viens d’apprendre que ma maman n’a plus fait de demande pour les allocations familiales depuis que j’ai 18ans. Aujourd’hui j’en ai 22ans et suis toujours à l’école.

    Je voulais donc savoir si la caisse pouvait me verser les allocations familiales pour les années précédentes que je n’ai pas perçues, à condition que je prouve via des attestations scolaires ou si toutes ces années tombent à l’eau?

    Merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 novembre 2017 à 15:37

      Bonjour Manon,

      Il est en effet possible de récupérer les allocations dues et qui n’ont pas été payées pour des années écoulées. La rétroactivité est de 5 ans si l’attributaire était sous contrat de travail au moment où il aurait dû faire la demande, et de 1 an s’il était alors sans revenus. Tu dois prendre contact avec ta caisse d’allocations familiale pour faire la demande.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  34. dolcevita
    le 24 novembre 2017 à 09:52

    bonjour, je suis belge mais résidais à l’étranger. Ici je viens de rentrer en belgique, je vis chez mes parents et je n’ai pas de revenus. J’ai scolarisé mon fils de 7 ans malvoyant avec des troubles d’autisme. ai-je droit aux allocations familiales?
    merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 novembre 2017 à 14:19

      Bonjour Dolcevita,

      La personne qui ouvre le droit aux allocations familiales doit avoir le statut de travailleur ou y être assimilé (ex: chômage, pensionnée ou malade) . Elle doit par ailleurs avoir un lien familial avec l’enfant. Si ce n’est pas le cas, il existe quand même une possibilité grâce aux prestations familiales garanties. Ces prestations familiales sont réservées aux familles sans revenus, souvent les plus démunies. Seule FAMIFED est habilitée à payer ce type de prestations familiales. Toute personne qui a la charge financière d’un enfant ou d’un jeune (0 à 25 ans) et qui ne peut pas ouvrir le droit aux allocations familiales, peut demander les prestations familiales garanties. Il n’est pas nécessaire d’avoir un lien de parenté avec l’enfant.

      Etant donné que tu  vis avec ton fils chez tes parents , ceux-ci devraient alors pouvoir ouvrir le droit aux allocations familiales pour ton fils si tu n’es pas encore dans les conditions (s’ils sont travailleur pensionné ou autre)… Quelle que soit ta situation, le site de FAMIFED (l’Agence fédérale pour les allocations familiales) est une mine d’informations utiles. Ils ont également un numéro de téléphone gratuit où tu peux poser tes questions: http://www.famifed.be/home

      Tu n’ as pas précisé si tu travaillais ou non à l’étranger. En principe, pour l’ouverture d’un droit au chômage , si tu as moins de 36 ans,il te faut prester 312 jours de travail sur une période de référence de 21 mois. Si tu as travaillé suffisamment de jours (même à l’étranger) , tu pourrais ouvrir un droit au chômage: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomages
      Mais pour que ce travail puisse être pris en compte, il te faudra travailler au préalable durant 3 mois en Belgique pour ouvrir un droit: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/partir-a-letranger-tout-en-beneficiant-dallocations-de-chomage/. Cette règle est valable pour l’Europe (ou autre pays avec accord).

      Si tu ne peux ouvrir un droit aux allocations de chômage, tu peux demander une aide auprès du CPAS. Mais attention , l’aide du CPAS n’est pas automatique , l’assistant social du CPAS examinera ta situation avant de t’octroyer une aide. Plus d’infos: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/
      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  35. Océane
    le 22 novembre 2017 à 07:23

    Bonjour.
    Alors voilà je me suis inscrite comme demandeur d’emplois il y’a 12 jours j’ai donc fait mes recherches.
    Aujourd’hui j’ai un entretien.
    Si je l’est réussie sais seulement pour aller travailler que 2 mois pour remplacer une personne qui est en maladie.
    Esque je pourrais récupérer mais allocations familiales après les 2 mois? Parce que comme je ne travaillerai plus après les deux mois je me pose la question. Et que j’ai droit à mes allocations 12 mois normalement.
    Merci à vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 novembre 2017 à 16:24

      Bonjour Océane
      Tu as droit aux allocations familiales pendant une période de 12 mois qui suit la fin des études si tu es inscrite en stage d’insertion professionnelle (ce qui est bien ton cas). Cependant, tu perds ce droit pour les mois où tu travailles et gagnes plus de 541,09€ brut sur le mois. Tu vas donc bien les perdre pendant les deux mois où tu travailles. Tu pourras, par contre, sans difficulté récupérer tes allocations familiales si tu te réinscrit comme chercheuse d’emploi à la fin de ton contrat de travail.

      Pour être bien précis, la période des 12 mois a débuté dès la fin de tes études (le 1er août au plus tôt). Apparemment, tu t’es inscrite tardivement chez Actiris. Donc tu as probablement perdu le droit aux allocations familiales pour le mois d’octobre et novembre. Et surtout ton droit aux allocations familiale n’est garanti que jusque fin juillet (ou septembre si tu as terminé tes études en septembre) alors que ton stage d’insertion durera jusque novembre 2018 au moins. Cette période de 12 mois ne se prolonge donc pas à cause d’une inscription tardive chez Actiris.
      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question ?:)

  36. dana
    le 15 novembre 2017 à 21:06

    Bonjour.svp je voudrais comprendre.j’ai 2 enfants et je suis au cpas.le premier enfant reçois 141.74€ d’allocations etje viens de recevoir un courrier disant que la deuxième qui est née le 8/09/2017 recevra 93.93€pour les arrierés de 01/10/2017 à 31/10/2017.sauf qu’en allant sur le site famifed je constate que le deuxième enfant touche plus.Merci pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 novembre 2017 à 14:30

      Bonjour Dana,

      Le calcul du montant des allocations familiales peut être complexe parce qu’il prend en compte beaucoup d’élément tel que l’âge des enfants, la situation professionnelle de l’attributaire (souvent le papa) et de l’allocataire (souvent la maman), s’il s’agit d’une famille monoparentale ou pas etc… Chaque situation peut mener à un supplément ou non. Il nous est donc difficile de te dire si ce que tu reçois est correcte ou pas.

      Cependant, ces montants sont étonnants car, 93,93 euros correspond au montant de base pour un enfant de rang 1 mais 141,74 euros, ne correspond pas au montant de base d’un enfant de rang 2, ni à un montant de base avec un supplément, ni même un montant pouvant faire penser à des prestations familiales garanties.

      Si tu le souhaites, tu peux utiliser ce calculateur qui permet, en indiquant bien ta situation, de calculer le montant précis des allocations familiales. Si tu constates une différence avec ce calculateur ou si ce calculateur est trop compliqué, nous te conseillons de contacter ta caisse d’allocations familiales pour qu’ils puissent t’expliquer ces montants et vérifier si ton dossier est bien en ordre.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  37. Habiye
    le 14 novembre 2017 à 11:26

    Les parents détenteurs de la Carte Orange (Attestation d’immatriculation modèle A) ont toujours eu droit aux allocations familiales de leurs enfants. Quand est-ce que la loi qui aurait supprimé ce droit est sortie? Puis-je avoir la référence complète si la dite loi existe?

    Merci

  38. Océane
    le 13 novembre 2017 à 17:04

    Bonjour, excuser moi de vous déranger.
    Voilà j’ai arrêter mes études ici le 10 novembre 2017, j’ai un petit garçon de presque 3 mois.
    J’ai arrêter mes études en cours d’année donc forcement je n’est pas reçu de diplôme.
    Se serait pour savoir si j’avais quand même droit aux allocations de chômage?
    Sachant que j’ai les allocations familiales de mon fils, plus les miennes.
    Mais comme je suis en recherche d’emplois je voulais savoir si j’y avais droit, parce que personnellement c’est pas évident.. Surtout de trouver du travaille.
    Bien à vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 novembre 2017 à 15:19

      Bonjour Océane,

      Es-tu inscrite pour les études secondaires ou supérieures cette année.
      Car, si tu suis des études supérieures, nous te conseillons tout d’abord de faire la démarche de te désinscrire à ton école avant le 30 novembre, pour ne pas que cette année soit considérée comme une année d’échec. Cela t’évitera également de devoir payer la totalité de ton minerval, même si tu ne vas plus à l’école.

      Il y a deux manières de bénéficier des allocations de chômage. Soit sur base du travail (toutes les conditions ici: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/
      Ou, sur base des études (allocations d’insertion). Pour cela, tu devras d’abord t’inscrire comme demandeuse d’emploi au service emploi de ta région, observer 12 mois de stage d’insertion et obtenir 2 évaluations positives; pour autant que tu aies moins de 25 ans au moment de la demande d’allocations. Mais, comme tu viens d’arrêter tes études, tu ne peux malheureusement pas y prétendre pour l’instant. Tu trouveras plus d’informations sur lestage d’insertion sur la fiche: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Comme tu as arrêté tes études, la seule condition pour continuer à bénéficier des allocations familiales pour toi-même, c’est cette inscription comme demandeuse d’emploi en stage d’insertion. Tu trouveras plus d’informations à ce propos sur: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/as-tu-encore-droit-aux-allocations-familiales-apres-tes-18-ans/
      Quant à celles de ton fils, tu continueras toujours à les percevoir. Tu trouveras toutes informations sur les allocations familiales sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  39. M. Bdnx
    le 11 novembre 2017 à 09:28

    Bonjour,

    Ma belle fille de 18 ans s est domiciliée chez nous apres un conflit avec sa mère. Mes allocations ont été airomatiquement augmentées car nous avons 2 autres enfants de 14 et 5ans. Peu après elle a décidé de vivre en kot tout en restant domiciliée chez nous. C est son papa qui touchait ses allocations et lui versait sur son compte. Hier nous avons reçu une lettre de la caisse d allocations nous demandant de rembourser les montants versés pour 3 enfants car elle ni vivait plus réellement chez nous. Or cela fait plusieurs fois que je lis qu un enfant majeur peut rester domicilié chez ses parents pour qu il n y ai pas d incidence sur les allocations… Pouvez vous m éclairer sur cela et me dire quels sont nos droits. Merci beaucoup.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 novembre 2017 à 11:15

      Bonjour M. Bdnx,

      Tu retrouveras les conditions pour qu’un groupement d’enfant (prise en compte de tous les enfants pour les rangs) puisse avoir lieu sur cette page: http://bruxelles.famipedia.be/fr/themes/beneficiary/group-children/theory/000000000001

      En principe, vous répondez toujours aux critères permettant de regrouper les enfants. Et effectivement, un étudiant peut vivre dans un kot tout en maintenant sa domiciliation chez ses parents car il s’agit toujours de sa résidence principale. Et dans ce cas, cet enfant doit en principe continuer à être pris en compte dans les rangs.

      Nous te conseillons donc d’interpeler ta caisse d’allocations familiales pour leur expliquer ton désaccord avec leur décision. Peut-être y a-t-il une autre explication à cette diminution. En cas de problème, n’hésite pas à en parler avec ce service juridique gratuit:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90
      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  40. Pablo
    le 8 novembre 2017 à 21:58

    Bonjour, est ce que les personnes au Cpas ont droit au supplément des allocations familiales? Avant j’ai été au chômage, ensuite je suis passé au Cpas, j’ai 3 enfants mineurs, les enfants ont 6 4 dt 3 ans, ma femme est sans revenu, elle est à ma charge et je ne touche que 542 € pour enfants, mon bureau des allocations familiales me dit que je n’ai pas le droit au supplément puisque je suis au cpas, est ce que c’est vrai? Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 novembre 2017 à 16:31

      Bonjour Pablo,

      En principe, le supplément pour chômeurs de longue durée est accordé aux demandeurs d’emploi qui perçoivent effectivement des allocations de chômage. Il n’y a pas de supplément pour les personnes bénéficiant d’une aide du CPAS. De plus, si tu es bénéficiaire d’une aide du CPAS, tu n’es normalement plus dans les conditions pour bénéficier d’allocations familiales mais pour bénéficier des prestations familiales garanties (équivalent des allocations familiales pour les personnes qui ne sont pas dans une situation en lien avec l’emploi et qui on peu de revenu). A priori, tu n’as donc effectivement pas droit à un supplément.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  41. karim4141
    le 8 novembre 2017 à 10:53

    bonjour peux t on m éclaircir sur ma situation j ai ma compagne avec moi qui ne touche que ces allocation et qui est a ma charge et mon petit frère de 12an et je touche que 1010 au cpas car il décompte les allocation de ma compagne peu t il le faire?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 novembre 2017 à 15:41

      Bonjour Karim4141,

      Le CPAS peut prendre en compte les revenus de ta compagne. Cependant, selon nous, le CPAS ne peut pas  les allocations familiales de ta compagne comme un revenu. En effet, le CPAS peut prendre en compte les allocations familiales et les déduire du RIS lorsqu’il s’agit des allocations familiales que le jeunes perçoit pour lui-même pas lorsqu’il s’agit d’allocations familiales pour une autre personne. Tu peux donc interpeler le CPAS à ce sujet et introduire un recours. Nous te conseillons de vérifier cela avec ce service juridique gratuit avant d’entamer des démarches:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90
      Pour le service aide sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  42. DirkVDB
    le 2 novembre 2017 à 10:59

    L’année derniere je me suis marié aux Philippines, mon épouse ayant 2 filles je les ait pris en charge. Car en tant que veuve elle ne disposait pas des moyens ni d’aide pour faire face aux frais de scolarisation. Ceci était une mesure nécessaire en vue de s’intégrer ici. D’ici quelques jours ils arriveront ici. A partir de quand ont-ils droit aux allocations, sachent qu’ils n’en ont jamais bénéficié ? Elles seront toutes les 3 dûment enregistré en Belgique dès leur arrivé

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 novembre 2017 à 10:43

      Bonjour DirkVDB,

      Elles devraient y avoir droit à partir du mois qui suit celui où elles sont dans les conditions pour en bénéficier. Donc à priori, à partir du mois qui suit leur arrivée en Belgique. N’hésite pas à contacter ta caisse d’allocations familiales (dont dépend ton employeur par exemple) pour connaitre les modalités de demande.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  43. Max
    le 31 octobre 2017 à 09:53

    Bonjour,

    Je viens de finir un bachelier en haute école et j’avais commencé un master ( sans inscription définitive) que finalement je ne pense pas pour moi. Je compte me tourner vers un autre complément de formation mais qui ne commence qu’en février, que dois je faire niveau allocation familiale? L’inscription à ce bachelier ne se fait qu’en Janvier et je comptais travailler en job d’étudiant jusque là… est-ce possible?

    Merci de votre temps,

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 novembre 2017 à 16:14

      Bonjour Max,

      Si tu te désinscris de ton établissement supérieur, tu dois t’inscrire comme chercheur d’emploi chez Actiris pour garder le droit aux allocations familiales.
      A partir du moment où tu abandonnes ton master et où tu ne suis plus aucun cours, tu n’es plus censé continuer à travailler comme étudiant. Tu peux travailler mais sous contrat « ordinaire » d’employé ou d’ouvrier par exemple.
      Bien à toi

  44. jenny
    le 30 octobre 2017 à 10:33

    Bonjour

    j’aurais bien voulus savoir je vais prendre un congé parental le 1 décembre pour mes 4 enfants c était pour savoir si je doit prévenir les allocations ? et voir si ma situation financier va changé . merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 octobre 2017 à 14:46

      Bonjour Jenny,

      Le fait d’être en congé parental n’a aucun impact sur le droit aux allocations familiales. Tu es toujours considérée comme travailleuse. Il n’est pas nécessaire de prévenir ta caisse d’allocations familiales.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  45. casilas
    le 25 octobre 2017 à 22:39

    bonjour, je viens de lire les conditions pour pouvoir bénéficier de l’allocation d’insertion, entre autre, il faut avoir eu 2 avis positifs.
    Donc cela signifie qu’après mon inscription je ne reçois rien ?
    Bien à vous

  46. Anonyme
    le 22 octobre 2017 à 02:56

    Bonjour, je suis domiciliée seule donc je perçois moi même mes allocations pour moi même, j’ai été m’inscrire au CPAS mais ils me déduisent les allocations car je les reçois moi pour moi même… je me demandais si c’était possible que ma famille perçoive mes allocations (moi étant toujours domiciliée seule) afin que mon cpas ne les déduise plus car c’est invivable. Merci de votre réponse ??

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 octobre 2017 à 13:53

      Bonjour Anonyme,

      Ton CPAS a bien le droit de déduire le montant de tes allocations familiales de ton revenu d’intégration sociale. Il est possible de demander à ta caisse d’allocations familiales pour que tes allocations soient payées à ta famille. Mais malheureusement le fait que tu les reçoives toi-même ou que ce soit ta famille qui les reçoit ne change rien: le CPAS pourra de toute façon continuer à les déduire de ton revenu d’intégration sociale.

      Bien à toi

  47. domi
    le 18 octobre 2017 à 20:34

    Bonjour,

    Jai récemment posté un message à propos d’actiris et des allocations familiales, mais j’aurai une autre question.
    L’inscription pour être en stage d’insertion se fait avant une date précise où elle peut se faire en cours dannee ?
    Parce que j’ai arrêté les cours il ya quelques jours

    Merci encore

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 octobre 2017 à 12:31

      Bonjour Domi,

      On peut s’inscrire à tout moment. Si tu viens d’arrêter tes études, tu peux donc t’inscrire maintenant. Ton stage d’insertion commencera à partir du jour de ton inscription.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  48. gaelle
    le 15 octobre 2017 à 09:18

    bonjour, je suis veuve depuis 6ans et mes enfants beneficient des allocations familliale aux taux orphelins, je voudrais savois si je me remet avec quelqu un est ce que mes enfants beneficieront toujours du taux orphelins

    merci

  49. Etudes
    le 13 octobre 2017 à 18:15

    Bonjours j’ai 17 ans j’ai envie d’arreter l’ecole je suis inscri a l’ecole cette si j’arrete l’ecole est ce je droit au allocation de cette anné ?

    Merci bien de me repondre

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 octobre 2017 à 14:30

      Bonjour Etudes,

      Le droit aux allocations familiales est inconditionnel avant 18 ans, tu garderas donc bien les allocations familiales même si tu n’es pas inscrit à l’école jusqu’à tes 18 ans. A partir de 18 ans, il faudra soit prouver une inscription dans un établissement scolaire soit une inscription comme demandeur d’emploi en stage d’insertion.

      Attention, si tu n’auras 18 ans qu’en 2018, tu es toujours soumis à l’obligation scolaire et tu dois normalement continuer à aller à l’école jusqu’à tes 18 ans. Par contre, si tu auras 18 ans en 2017, tu n’es plus soumis à l’obligation scolaire et tu peux donc arrêter l’école.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  50. Domi
    le 12 octobre 2017 à 22:44

    Bonjour,

    On m’a dit que pour que ma mère ait droit aux allocations familiales, il faut que je m’inscrive comme demandeur d’emploi  ( si vous pouvez me le confirmer ). En fait, j’étais absent les derniers mois de cours de ma 5 ème.  Donc, cela m’a conduit à un redoublement pour 2016-17. Suite à ce redoublement, j’ai passé l’examen d’admission sans cess en aout mais j’en ai réussi que 3 sur les 6, du coup je devrai juste repasser les 3 autres à la prochaine session de juin 2018.

    Je dois juste m’inscrire comme demandeur d’emploi mais j’ai pas compris le rapport avec actiris ?

    Si vous pouviez m’expliquer les démarches à faire s’il vous plait.

    PS: Je vais avoir 19 ans en aout 2018

    Merci

  51. Etudes
    le 11 octobre 2017 à 11:20

    Bonjours j’ai 17 ans je suis en 4eme secondaire j’ai un boulot et j’ai envie d’arreter l’ecole est ce je droit au allocation cette anné si j’arrete l’ecole ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 octobre 2017 à 10:47

      Bonjour Etudes,

      Si tu as 17 ans, tu es peut-être encore soumis à l’obligation scolaire. Si tu vas avoir 18 ans en 2017, tu n’es déjà plus soumis à l’obligation scolaire. Par contre, si tu vas avoir 18 ans en 2018, tu es soumis à l’obligation scolaire jusqu’à tes 18 ans.

      Si tu n’es plus soumis à l’obligation scolaire tu peux arrêter l’école, et tu dois alors t’inscrire comme demandeur d’emploi en stage d’insertion. Durant le stage d’insertion, tu gardes les allocations familiales pour les mois où tu ne gagnes pas plus de 541,09 euros brut.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  52. sara
    le 10 octobre 2017 à 14:45

    merci beaucoup pour votre reponse
    bien a vous

  53. Meg
    le 9 octobre 2017 à 15:13

    Bonjour,

    J’ai 23ans et j’ai repris des cours type secondaire.

    J’ai commencé les cours le 05 septembre quand dois je percevoir mes première allocations familiales ?

    Car tout était en ordre pour que je touche le 08 de ce mois ci et j’ai reçu un courrier en ce jour disant que je n’aurais droit qu’à partir du mois d’octobre et serais donc payée en novembre.

    J’ai pourtant bien suivi les cours tout le mois de septembre. Lorsque je téléphone à ma caisse d’allocation, on me répond avec un français approximatif et on ne peut me donner aucunes explications concrète pour ce mois non payé.

    Savez-vous de quoi il en retourne et que puis-je faire ?

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 octobre 2017 à 14:47

      Bonjour Meg,

      Après avoir vérifié avec Famifed, il semble effectivement normal que le droit ne soit récupéré que le mois qui suit celui où le jeune rempli à nouveau les conditions pour bénéficier d’allocations familiales. En cas de doute, tu peux vérifier cela avec ce service juridique gratuit:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90
      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  54. Hajid
    le 9 octobre 2017 à 15:01

    Bonjour, je suis en kot et je suis toujours domicile chez mon père, j’ai également un revenu d’insertion professionnelle (CPAS). Dois-je renseigner au allocations familiales que je touche le RIS ?

    Et dois-je renseigner au cpas le montant des allocations familiales si c’est mon père qui les touchent ?
    Merci à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 octobre 2017 à 13:43

      Bonjour Hajid,

      Il n’est pas nécessaire de prévenir ta caisse d’allocations familiales que tu perçois le RIS. En ce qui concerne le CPAS, sache que celui-ci prend en compte les allocations familiales (et les déduisent du RIS) lorsque celles-ci sont perçues directement par le jeune. Dans ton cas, si c’est ton papa qui les perçoit, ils ne doivent théoriquement pas en tenir compte.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  55. sara
    le 8 octobre 2017 à 16:50

    bonjour
    voila en 2015-2016 jetait inscrite dans une ecole mais je nyallait jamais jetais sous cm toute lannee jusqu’au moi de mai on ma envoyee un courrier en me disant ke jatait ekeves libre voila et je me suis inscrite chez actiris le lendemain chez actiris le 10 mai 2016 jetait en stage dinsersion professionnel qui est terminer le 10 mai 2017 maintenant je suis au chomage voila ebfaite jai tres peur de remettre kkchosr a la caissr des allocation famillial mais je me dit pendant 1ans on ma rien envoyer voila vous penser ke c poasible kil menvoient apres 1ans pour rembourser
    merci pour votre comprehension

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 octobre 2017 à 11:39

      Bonjour Sara,

      Avant 18 ans, le droit est inconditionnel donc même si tu ne vas pas à l’école, on ne retire pas les allocations familiales. A partir de 18 ans, il faut soit prouver une inscription à l’école, soit prouver une inscription comme demandeur d’emploi en stage d’insertion.

      Théoriquement, si tu étais bien inscrite à l’école et que tu étais couverte par un certificat médical, tu es toujours dans les conditions pour percevoir les allocations familiales. Si dès que tu as été désinscrite de l’école, tu t’es inscrite comme demandeuse d’emploi, tu étais également toujours dans les conditions donc à priori, il ne devrait pas y avoir de raison de devoir rembourser les allocations familiales que tu as perçu. Maintenant que ton stage d’insertion est terminé et que tu ouvres ton droit aux allocations d’insertion, tu n’es plus dans les conditions pour bénéficier d’allocations familiales et tu peux remettre le document à ta caisse d’allocations familiales les informant que tu as terminé ton stage d’insertion.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  56. Gabriel
    le 2 octobre 2017 à 19:55

    Bonjour, je suis Gabriel durant l’année académique 2016-2017 j’étais inscrit en haute école et j’ai du payé les frais d’inscription et comme je suis boursier on aurrai dû me rembourser les frais d’inscription mais j’ai oublier de les demander a l’ecole cad le remboursement des frais d’inscription pourrai il avoir un remboursement si j’y vais ce mois ci alors qu’une nouvelles année académique a commencé.

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 octobre 2017 à 14:53

      Bonjour Gabriel,

      Il devrait bien être encore possible de te faire rembourser le minerval payé l’année passée à condition que tu apportes la
      preuve à ta Haute Ecole que ta demande d’allocation d’études pour 2016-17 a bien été acceptée par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

      Bien à toi

  57. titi158
    le 1 octobre 2017 à 09:01

    Bonjour je vais avoir un enfant au mois de mars son père ne le reconnaîtra pas car il ne veut pas de cet enfant aurais-je droit à une pension d’orphelin?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 octobre 2017 à 10:48

      Bonjour Titi158,

      L’enfant orphelin doit être un enfant légitime, reconnu ou adopté par la personne décédée. Pour ouvrir le droit aux allocations familiales en sa faveur, il faut qu’au moment du décès, le parent décédé, le parent survivant ou un autre attributaire ait
      remplit les conditions pour bénéficier d’au moins 6 allocations forfaitaires mensuelles au cours des 12 mois précédant le décès.

      Tu ne rentres donc pas dans les conditions pour que ton enfant bénéficie d’allocations d’orphelin.

      Selon ta situation précise de vie et selon tes revenus, tu auras peut-être droit à un supplément pour famille mono-parentale.

      N’hésite pas à en discuter avec ta caisse d’allocations familiales.

      Bien à toi