Bruxelles-J

Quelles sont les aides fournies par le CPAS ? A qui s'adressent-elles ? Quelles sont les conditions ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Le revenu d’intégration sociale (RIS)

L’aide financière (anciennement appelée minimex), la plus courante, attribuée aux allocataires du CPAS est appelée « revenu d’intégration sociale » ou RIS.
Il faut bien différencier le RIS de « l’aide sociale » (lire plus bas). Trois statuts ou situations sont à distinguer au niveau des bénéficiaires du RIS : le statut ‘personne isolée’, le statut ‘cohabitant’, et le statut ‘personne isolée avec enfant(s) ou personne(s) à charge’.
Attention, à partir du 1er novembre 2016, tous les bénéficiaires du RIS devront signer un contrat d’intégration ou PIIS.

Les conditions pour avoir droit au revenu d’intégration sociale ou RIS sont :

La résidence

Il faut résider de manière habituelle et permanente en Belgique. On dépend du CPAS de la commune dans laquelle on réside. Il n’est pas nécessaire d’être inscrit dans les registres de la population, ni même de disposer d’un logement pour avoir droit au revenu d’intégration sociale ou à une ‘aide sociale équivalente’.

L’âge

Il faut être majeur (18 ans et plus) ou être assimilé à une personne majeure, « Est assimilé à une personne majeure, la personne mineure d’âge qui soit est émancipée par mariage, soit a un ou plusieurs enfants à sa charge, soit prouve qu’elle est enceinte ». (Article 7, 2° de la loi du 26.05.2002 portant sur le droit à l’intégration sociale)

La nationalité

Il faut soit posséder la nationalité belge ou une des nationalités de l’Union européenne, soit être inscrit comme étranger au « registre de la population » de sa commune, soit être reconnu comme apatride ou réfugié. Les étrangers inscrits au « registre des étrangers » de leur commune ont, pour leur part, droit à une « aide sociale » (cf. ci-dessous).

En ce qui concerne les citoyens européens et les membres de leur famille, il n’y a :

  • pas de droit à l’aide du CPAS pour le citoyen qui a invoqué ou possède la qualité de chercheur d’emploi et les membres de sa famille pendant toute la période au cours de laquelle il séjourne en cette qualité sur le territoire belge ;
  • pas de droit à l’aide du CPAS pour celui qui a invoqué ou possède une autre qualité et les membres de sa famille pendant les trois premiers mois de séjour sur le territoire belge

Enfin, le CPAS n’est pas obligé d’octroyer des aides pour les études ou la formation professionnelle au citoyen européen ou non européen.

Attention, cependant, demander une aide sociale peut avoir des conséquences néfastes sur le droit au séjour d’un citoyen européen ou non européen, et cela  même s’il  a droit à cette aide !
Normalement, le CPAS doit en informer les demandeurs. En effet, le citoyen européen, les membres de sa famille, les membres étrangers de la famille d’un Belge, ne doivent pas devenir une « charge déraisonnable » pour le système d’aide sociale, et ce, durant les 5 premières années du séjour en Belgique.

Les revenus insuffisants

Le CPAS accorde, en principe, une aide aux personnes qui ne disposent pas de ressources ou de revenus suffisants pour pouvoir vivre « dignement ».
Si le demandeur d’aide a des revenus, mais que ceux-ci sont inférieurs au montant du revenu d’intégration (RIS), la différence sera complétée par le CPAS.

Pour décider s’il accorde une aide ou pas, le CPAS va effectuer une « enquête sur les ressources » du demandeur d’aide. On tiendra compte de ses ressources (salaire, allocations,…), mais également,  de celles du conjoint, voire même des parents.
Il faut savoir  aussi que des revenus illégaux (comme du travail non déclaré ou « au noir ») peuvent être pris en compte.

L’absence de droit à d’autres prestations sociales

Le demandeur d’aide n’a pas droit au RIS si, par exemple, il a droit à des allocations de chômage pour un montant supérieur, et qu’il n’a pas fait valoir ce droit. Il doit alors se mettre en ordre par rapport à l’ONEM pour toucher ces allocations. Le CPAS peut cependant lui prêter de l’argent le temps que sa situation au niveau du chômage soit régularisée.

La disposition au travail

Il faut être disposé à travailler, sauf empêchement pour des raisons de santé ou des raisons d’équité (raisons familiales qui empêchent de travailler, par exemple) pour avoir droit à l’intégration sociale.

Le contrat d’intégration ou Projet Individualisé d’Intégration Sociale (PIIS)

Tous les bénéficiaires du RIS doivent, aujourd’hui, signer avec le CPAS un « contrat d’intégration » ou projet PIIS dont il est important de bien négocier les conditions. Une fiche spécifique explique de quoi il s’agit.

L’aide sociale

L’aide sociale est à distinguer du RIS. Il peut s’agir d’une aide financière (avances sur des allocations de chômage ou familiales par exemple) ; d’une aide en nature (colis alimentaires, chauffage, fourniture scolaire, garantie locative) ; d’une demande d’adresse de référence pour personne sans abri ; d’une autre forme d’aide (aide à la gestion financière, aide administrative), etc.

L’aide pour les mineurs belges

En tant que mineur, tu as droit aussi à l’aide sociale, si tu te trouves dans une situation non conforme à la dignité humaine. Pour en savoir plus rends toi à la page suivante de notre site consacrée à ce sujet.

Étrangers en séjour légal

Les personnes étrangères qui :

  • sont en séjour légal, mais ne sont pas inscrites au « registre de la population » (mais  inscrites au registre des étrangers)
  • ne sont pas reconnues comme apatrides ou réfugiées

n’ont pas droit au RIS.

Cependant, le CPAS « doit » leur venir en aide et est sensé leur accorder une « aide sociale » dont les montants peuvent être équivalents à ceux du RIS.
Il y a bien sûr toujours des conditions d’accès à respecter (statut, l’inscription au registre de la population, …).

Étrangers majeurs en séjour illégal

Les CPAS estiment que les personnes en séjour illégal sur le territoire (les « clandestins », les « sans-papiers ») n’ont pas droit à l’aide sociale.
Cependant, certains tribunaux ont donné raison à des demandeurs sans papiers et ont ainsi condamné les CPAS incriminés à verser une aide sociale.
Les étrangers en séjour illégal ont, par ailleurs, toujours droit à l’aide médicale urgente (voir ci-dessous).

Étrangers mineurs en séjour illégal

Dans le cas des mineurs en séjour illégal, ou dont les parents sont en séjour illégal, l’État doit apporter secours à ceux-ci.
Les CPAS ne peuvent pas les aider directement, mais ils se doivent de leur proposer une place au sein d’une structure d’accueil gérée par FEDASIL. Dans certains cas, les parents peuvent également être accueillis dans un centre FEDASIL. Les personnes peuvent refuser l’aide proposée par le CPAS via FEDASIL, mais le CPAS n’est pas dans l’obligation de les aider (en dehors de l’aide médicale urgente).
Comme il s’agit d’une thématique spécifique, il ne faut pas hésiter à s’adresser à un service spécialisé comme le service Droits des Jeunes afin d’obtenir des informations précises à ce sujet.

L’aide médicale urgente

Le CPAS doit aider la personne sans ressources qui se trouve sur son territoire communal si cette personne a besoin de soins immédiats suite à un accident ou une maladie. Cette obligation, sans équivoque, porte donc aussi sur les personnes en séjour illégal, personnes à qui le CPAS aurait précédemment refusé une aide.
Le caractère urgent doit être prouvé par un certificat médical ou « attestation d’aide médicale urgente » signée par un médecin.
Ils s’agit ici d’une aide médicale, et non d’aide financière ou autre aide sociale en nature.

Les autres aides fournies par le CPAS

En dehors des aides énoncées ci-dessus, le CPAS peut fournir d’autres types d’aides :

Une aide financière périodique ou occasionnelle

Une personne peut demander une « aide exceptionnelle » si elle doit faire face à une dépense imprévue (par exemple : un remboursement de dette à un fournisseur d’électricité qui menace de couper le service). Le CPAS peut alors accorder, à titre exceptionnel, une aide spéciale.

Des avances sur les prestations sociales

Il s’agit d’une sorte de prêt si, par exemple, tu as droit à des allocations de chômage, mais tu n’as pas encore pu les toucher pour diverses raisons (problèmes administratifs,…). Les montants doivent bien entendu être remboursés dès que tu touches tes allocations.

Des prestations de services

Par ailleurs, il faut savoir que chaque CPAS peut créer différents services afin de répondre aux besoins de la population comme par exemple : des ateliers d’apprentissage (cuisine, relaxation,…), un service de médiation de dettes, un servi de taxi social, un service d’alphabétisation, un service d’aide à domicile,…
Ces services varient d’un CPAS à l’autre mais chaque CPAS doit informer la population de l’existence de ces services et des conditions pour y avoir droit.

 

Éditeur de la fiche : CIDJ

Mise à jour le 27 juillet 2017

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


103 questions pour “ Quelles sont les aides fournies par le CPAS ? A qui s'adressent-elles ? Quelles sont les conditions ?

  1. joelle
    le 21 avril 2018 à 08:42

    Bonjour, je me sépare de mon mari j’ai 50 ans un enfant de 8 ans et je suis au chômage en tant que cohabitant je voudrais partir malheureusement je ne trouve pas de logement car les propriétaires ne veulent pas de cette situation j’ai pas de garant je suis vraiment seule pour gérer tout est ce que le cpas peut me donner un coup de main. Merci.

  2. Yasmina
    le 20 avril 2018 à 22:24

    Bonjour
    Je suis marié jai 3 enfants âgés de 7 ans 5 ans et 1 ans 5 mois je n’ai pas de revu et ni chômage je suis à la charge de mon mari qui lui est au chômage
    Je veux divorce mais je suis totalement perdu et je ne sais pas par où commencer
    Je voudrais des conseils et où me diriger

  3. mariegobi@hotmail.fr
    le 20 avril 2018 à 19:49

    Peut on supprimer le ris si on ne respecte pas le piis

  4. Lola568888
    le 19 avril 2018 à 18:27

    Bonjour en fait j’ai pas de domicile fixe et jzi po de revenu c’est une copine qui m’aide comment je pourrais m’oriente pour avoir un domicile de rue

  5. Chouchou
    le 19 avril 2018 à 14:59

    Bonjour
    J ai été licencier par mon employeur aujourd’hui j ai 48 ans et malheureusement atteind de la maladie de Parkinson j ai droit bien évidemment mais mon problème c est que je suis divorcé et que dois payer 460 euros de pension alimentaires plus les frais extrascolaires je actuellement avec ma nouvelle compagne qui travail à temps plein mais au bout du mois payer notre prêt pour la maison et toute mes factures mon chômage et sont salaire plus la pension alimentaire il me reste parfois moins de 150 euros pour manger payer mes médicament 60 euros par.mois donc ils nous reste à peine 100.euros pour vivre y’a t il des solutions ?

  6. Mikamika
    le 18 avril 2018 à 21:32

    Bonjour je suis actuellement sans adresse et sans logement j’ai une adresse de référence chez eux je recherche un logement et donc pour le moment sans revenu .
    J’ai besoin d’aller au dentiste c’est urgent car une dent me fait souffrir et abcès a répétition mais pas du tout les moyens de me payé une prestations chez le dentiste pensez vous que le cpas pourras m’accorder une aide pour un dentiste si seulement il existe des medecins qui travail avec le cpas ?

  7. Alexis
    le 18 avril 2018 à 18:59

    Bonjour, voilà je suis au Cpas et j’ai le revenu d’un cohabitants cars je vie chez la mère de mon compagnon et je verse des sous à sa mère pour tout. Mes comme elle compte de déménager donc faudrait que je trouve un logement j’ai déjà vue des studios mes faut une garantie locative plus il faudrait que mon revenu se lève ? Et en plus j’ai mon compagnon qui n’a pas de revenu que ses allocations familiales mes j’ai déjà entendu parler et on m’a dit que je devrais demander pour le prendre à ma charge et sa monterai mon revenu exseque ses exactes ?

    Ou il a t’il une autre solution ?
    Qui pourrait faire augmenter mon revenu et savoir me prendre un petit studio pas chère.

    Merci bonne journée

  8. Binta
    le 18 avril 2018 à 17:49

    Au fait j veux savoir kom j ai une carte F de 5ans esque quand je demande moi même le divorce il vont pas me la retirer.com on a pas pas fait 5ans ensemble et je sw venu ici par regroupement familial.mais jai vraiment des problèmes avec lui en ce moment je sw obligé de rester avc lui.car je n’est pas où aler

  9. Aysboys
    le 18 avril 2018 à 15:45

    J’ai 18 ans et je veux quitté la maison et vivre seul, sans avoir aucune aide de mes parents, que dois-je faire , y a t- il des solutions possibles ?

    • le 18 avril 2018 à 16:02

      Bonjour Aysboys,
      Il faut savoir que les démarches auprès du CPAS peuvent être longues et que le CPAS s’adresse avant tout aux personnes sans ressources et sans famille pour les aider;
      Par ailleurs, si le CPAS estime que tes parents ont des revenus suffisants pour t’aider, le CPAS n’interviendra pas pour toi, ou alors, dans une faible mesure.
      Dans certains cas, quand la situation familiale est vraiment critique (critique aux yeux du CPAS), le CPAS ne peut pas aggraver la situation et peut, par exemple, verser une aide au demandeur d’aide et « se rembourser » ensuite auprès des parents.
      Il y a en fait différents types de situations ou de réactions.
      Voici les conditions à remplir en tant qu’étudiant : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Sache aussi que, lorsque l’on est aidé par le CPAS sous forme de RIS, on doit signer un contrat PIIS avec le CPAS qu’il faut bien lire avant de signer :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quest-ce-que-le-contrat-dintegration/
      Tu dois t’adresser au CPAS de la commune où tu vis habituellement.
      Comme tu le constateras, pour notre part, nous ne pouvons pas te dire à l’avance si tu seras aidé ou pas par le CPAS ou pas.
      Enfin, le CPAS a besoin d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Dans l’immédiat, tu devrais te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi pour avoir des conseils « en direct » :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Bien à toi,

  10. Mustapha
    le 18 avril 2018 à 11:20

    Bonjour Bonjour je réside avec ma femme et mes trois enfants ma femme a beaucoup de dettes et pour le moment je ne peux travailler je n’ai pas trouver du travail trouver du travail on a difficile financièrement je possède la carte F et j’aimerais savoir si je peux demander une aide financière le temps de pouvoir trouver un travail ma compagne touche des indemnités de la mutuelle et beaucoup de dette

    • le 18 avril 2018 à 15:08

      Bonjour Mustapha,
      Comme tu as une carte F, et non une carte F+ (qui est une carte « plus sûre » si l’on peut parler comme ça), il est préférable que ce soit ta femme qui demande une aide au CPAS de la commune où vous résidez.
      Si ton ménage a des revenus inférieurs ou égaux à 1190,27€ (montant du RIS avec charge de ménage), le CPAS doit en principe intervenir pour ton ménage.
      Si ces revenus dépassent un peu 1190,27€, il est toujours possible de demander une ‘aide occasionnelle’ au CPAS pour, par exemple, payer une facture d’électricité.
      La Cellule Énergie peut voir avec vous aussi, si vous avez des difficultés pour payer certaines factures d’énergie, comme il est possible de réduire ces factures et votre consommation.
      Enfin, le Service Médiation de Dettes du CPAS de ta commune peut également te donner des conseils et t’aider dans tes démarches afin de pouvoir payer tes factures de manière échelonnée.
      Bien à toi,

  11. Binta
    le 17 avril 2018 à 20:55

    Bnjr. Je sw séparer avc mon mari,esque j’ai le droit d’une aide de cpas étant à sa charge qui est citoyen belge depuis 1ans.jai une carte séjour F de 5 ans.mais mon mari refuge de divorcer légalement avc moi

    • le 18 avril 2018 à 14:58

      Bonjour Binta,
      En fait, pour pouvoir recevoir une aide du CPAS, tu dois d’abord pouvoir prouver que tu es seule à assumer la charge du ménage (et donc que tu ne dépends plus des revenus de ton mari). Est-ce que ton mari habite toujours avec toi ?
      Sache, en tout cas, que le CPAS peut t’aider dans tes démarches au niveau du divorce et t’aider aussi à demander une pension alimentaire (cela fait partie des missions du CPAS). Pour cela, tu dois t’adresser au CPAS de ta commune.
      Au niveau de ton droit de séjour, si tu avais une carte F+, tu serais tout à fait à l’abri mais tu as une carte F actuellement.
      En fait, les personnes qui ont un droit de séjour limité ici, risquent de recevoir un OQT/Ordre de Quitter le Territoire si elles demandent une aide au CPAS.
      Donc, dans ton cas, il est préférable de demander une ‘aide sociale équivalente’ et non un RIS/revenu d’intégration.
      Concernant ton droit de séjour, tu dois, dès que tu le peux, consulter une association spécialisée, voici une liste d’adresses :
      http://www.vivreenbelgique.be/sejour-en-belgique/services-juridiques-et-sociaux-specialises-en-droit-des-etrangers
      C’est ce que tu dois faire en premier lieu (vérifier tes droits par rapport à la question de séjour).
      Au niveau du logement, si tu cherches un logement, le CPAS peut, via sa Cellule Logements, te donner des conseils, mais toutes les démarches (recherches) seront à faire de ton côté. Le CPAS intervient, dans certains cas, dans le paiement de la garantie locative (à rembourser par la suite ou non selon la situation).
      Sache aussi que, dans des situations d’urgence, le CPAS peut loger des mères seules avec enfants dans des lieux d’accueils spécifiques ou logements communaux.
      Voici, dans le détail, les conditions d’octroi pour demander une aide :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Enfin, sache que le CPAS a besoin de 30 jours pour analyser un dossier de demande d’aide et donner sa réponse par courrier recommandé. Veille bien à recevoir « l’accusé de réception » lorsque tu introduiras ton dossier de demande d’aide.
      Bien à toi,

  12. jasmoon
    le 17 avril 2018 à 00:04

    comment pouvez-vous aider mon frere qui a vecu 18 ans en belgique en situation illegalesans papier et qui a été tracheostomisé puis repatrié . il se trouve actuellement sans travail, sans prise en charge medicale

    • le 17 avril 2018 à 10:33

      Bonjour Jasmoon,
      Tu es ici sur un site d’informations pour jeunes, et plus précisément sur la rubrique CPAS. Nous ne sommes donc pas le CPAS.
      Les personnes sans papiers se trouvant sur le territoire ont droit, via le CPAS de la commune où elles se trouvent, à « l’aide médicale urgente ».
      Si ton frère ne se trouve plus ici, il sera malheureusement impossible de bénéficier d’une aide.
      Nous sommes désolés de ne pouvoir t’en dire plus.
      Bien à toi,

  13. Sana
    le 16 avril 2018 à 19:16

    Bonjour, mon mari est independent associe actif, il gagne 1300 euros par mois mais depuis 4 semaine l’entreprise n’a pas de travaille pour lui donc il ne va rien toucher, je ne travaille pas ni touche a rien et on a 3 enfants , une rente pour notre maison , un credit et bref.. l’eau, eletricite..etc

    es ce que on a le droit a une aide du Cpas???

     

    Merci beaucoup et bonne soiree

    • le 17 avril 2018 à 10:29

      Bonjour Sana,
      Si ton ménage est sans revenus et si tu n’as pas d’aide familiale, le CPAS de ta commune peut intervenir pour ton ménage.
      Les conditions à remplir sont les suivantes:
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Il faut voir maintenant comment le CPAS va calculer les revenus de ton ménage étant donné que ton mari a le statut d’indépendant.
      Pour le CPAS, la somme de 1190,27€ (montant du RIS avec charge de ménage) suffit à couvrir les besoins d’un ménage.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important) et ensuite un rendez-vous avec un assistant(e) social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS a besoin d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Tu devras peut-être consulter le Service Médiation de Dettes du CPAS pour y recevoir des conseils si tu vois que tu ne pourras payer tes factures à temps.
      Bien à toi,

  14. El mourabit
    le 16 avril 2018 à 10:43

    j ai une aide du cpas je touche 1190 euro je paye 600 euro de loyer plus 128 électricité 50 eur à l onem pour une dette 49 eur de voô 15 eau 100 euro meuble dette 15 musuelle il me reste 233 eur pour vivre et je ai encore 1200 de garantie locative que je ai pas encore payer le cpas doit intervenir ou pas

    • le 17 avril 2018 à 10:19

      Bonjour El mourabit,
      Le CPAS peut (‘peut’ mais ne ‘doit’ pas) intervenir pour ta garantie locative, as-tu déjà posé la question à ton assistant(e) social(e) ?
      Le CPAS peut aussi intervenir, de temps à autre, via des ‘aides occasionnelles’ pour payer une facture d’énergie par exemple.
      As-tu déjà consulté la Cellule Énergie de ton CPAS pour voir s’il n’y avait pas moyen de réduire cette facture ou si tu n’as pas droit à un tarif social ?
      Enfin, as-tu déjà consulté le Service Médiation de Dettes de ton CPAS pour y recevoir des conseils?
      Bien à toi,

  15. philippe
    le 15 avril 2018 à 21:11

    bonsoir a vous

    jais quitter  la Belgique  pendant quelque mois pour la France pour raison     personnelle

    mes je vais revenir  an Belgique    mes je ne possède  plus rien

    doc j aimerais savoir  comment faire   pour savoir   si  jais droit d avoir une aide

     

     

    • le 17 avril 2018 à 10:10

      Bonjour Philippe,
      Connais-tu quelqu’un chez qui tu peux loger le temps d’entreprendre toutes les démarches ?
      Il est important d’avoir une adresse pour entrer un dossier de demande d’aide.
      Il existe aussi les « adresses de référence » (explication provenant du site d’Anderlecht) mais les communes sont très réticentes au niveau de ce type d’adresse:
      http://www.anderlecht.be/fr/les-differentes-aides#10
      Voici les conditions à remplir pour recevoir une aide du CPAS de la commune où l’on réside :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important) et ensuite un rendez-vous avec un assistant(e) social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS a besoin d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Malheureusement, pour notre part, nous ne pouvons pas te dire si le CPAS acceptera de t’aider ou pas.
      Bien à toi,

  16. Babe2018
    le 15 avril 2018 à 15:22

    Bonjour j’aurais une question j ai un salaire de 595€ plus au moins à cause que je vis chez mes parents mes le problème je dois me débrouiller seul avec des paiements à faire mon père ne voudras jamais intervenir pour des frais d’avocat et vus qu’on ce base sur le faite que dans le ménage on as un salaire élevé je n’est pas droit à l’aide juridique (prodeo) ces juste pour savoir ci le cpas peut aider à avancer les frais d’avocat et rembourser en plusieurs mensualités surtout que sa reviendra à mon avis assez élevé vus que ces un procès assez long sur ce je vous souhaite une bonne journée j’espère avoir un retour de ce message

    • le 16 avril 2018 à 17:24

      Bonjour Babe2018,
      Nous ne pensons pas que le CPAS puisse intervenir dans ce type de situation et t’accorder une ‘avance’.
      Il serait utile, dans l’immédiat, de t’adresser au Service Médiation de Dettes du CPAS de ta commune pour voir quelles sont tes possibilités (de paiement par étalements notamment).
      Bien à toi,

  17. Chayma22
    le 15 avril 2018 à 14:29

    Bonjour, j’aimerais savoir si le Cpas intervient dans l’aide financière des formations de maquillage professionnel ?

    • le 16 avril 2018 à 16:55

      Bonjour Chayma22,
      Es-tu déjà aidée par le CPAS actuellement ou pas ?
      Lorsque l’on est aidé par le CPAS, dans le cadre d’une formation, c’est que le CPAS soutient ce projet de formation car cette formation augmente les possibilités, pour le bénéficiaire/l’étudiant, de décrocher un emploi plus facilement.
      Mais le CPAS soutient les projets de formation selon un certain nombre de conditions.
      Chaque demande d’aide, pour ce type de projet, est analysée au cas par cas.
      Si le CPAS se trouve devant un projet dont les coûts d’inscription sont élevés et s’il pense que les débouchés/possibilités d’emploi sont peu nombreux/ses, le CPAS n’interviendra pas.
      Bien à toi,

  18. Jokorrr
    le 15 avril 2018 à 10:36

    Bonjour, je suis étudiant je vis chez ma mère qui est seule elle est invalide donc sur la mutuelle et touche pas bcp mon père paie une pension alimentaire seulement avec les factures et tout ça elle a pas assez pour me donner un peu d’argent je travail en tant qu’étudiant quelque samedi mais sa me fais pas grand chose vous pensez que j’aurais droit à quelques chose? Merci

    • le 16 avril 2018 à 16:46

      Bonjour Jokorrr,
      Voici les conditions à remplir en tant qu’étudiant pour recevoir une aide du CPAS de la commune où l’on habite :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Lorsque l’on est aidé sous forme de RIS/revenu d’intégration, on doit respecter un contrat :
      Si le CPAS estime que ta situation familiale (financière) ne permet pas de couvrir tous tes besoins, le CPAS devrait intervenir pour toi en principe, mais nous ne pouvons pas te répondre à la place du CPAS et te dire si celui-ci va t’aider ou pas car chaque dossier de demande d’aide est analysé au cas par cas.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important) et ensuite un rendez-vous avec un assistant(e) social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS a besoin d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Dans l’immédiat, tu devrais te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi pour avoir des conseils « en direct » :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Bien à toi,

  19. Lucie lou
    le 14 avril 2018 à 14:57

    Puis je avoir une aide pour régulariser ma situation avec une personne compétente pour l’administratif
    Car je suis veuve depuis le 31 janvier 2018 et je suis perdue et en très mauvaise santé merci si il vous est possible de m’aider j’ai 72 ans….

    • le 16 avril 2018 à 16:40

      Bonjour Lucie lou,
      Vous êtes ici sur un site d’informations pour jeunes.
      Au niveau de l’aide, votre administration communale devrait pouvoir vous indiquer un service, ou une association pas loin de chez vous, pouvant vous aider et voir avec vous ce qu’il y a lieu de faire dans votre situation.
      Bien à vous,

  20. Dandy02
    le 14 avril 2018 à 14:25

    Bonjour, depuis 2002 sur la mutuelle pour incapacité à plus de 66% ,ma santé c’est encore dégradé, marié et 3 enfants a domicile, a cause de ma maladie je ne m’en sort plus dans les factures médicaux, je voudrait savoir si c’était possible de m’aider à titre exceptionnel pour sortir la tête de l’eau’ sachez que mon épouse travail 80% dans un home comme infirmière. Merci pour votre reponce

    • le 16 avril 2018 à 10:19

      Bonjour Dandy02,
      Si tu demandes une aide pour ton ménage, il faut savoir que le CPAS va prendre en compte les revenus du conjoint ou du cohabitant. Et si le CPAS estime que ton ménage a des revenus suffisants pour couvrir les besoins du ménage, le CPAS n’interviendra pas pour toi.
      Il faut savoir que le CPAS estime que la somme de 1190,27€ (montant équivalent au « RIS taux ménage ») suffit pour couvrir les besoins d’un ménage. Il faut donc voir quels sont les revenus de ton ménage (est-ce que ceux-ci dépassent fortement le montant de 1190,27€ ?).
      Si le CPAS n’intervient pas pour toi ou ton ménage, il est possible de demander une « aide occasionnelle » (comme tu le liras sous la rubrique ‘les autres aides fournies…’) pour certaines factures (comme le décompte annuel pour la consommation d’eau par exemple):
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Enfin, le Service Médiation de Dettes du CPAS de ta commune peut certainement aussi te donner des conseils, et te renseigner sur tes droits, pour pouvoir payer tes factures de manière échelonnée.
      Bien à toi,

  21. Sara
    le 14 avril 2018 à 10:23

    Bonjour, j’ai arrêté mes études
    et je suis actuellement en formation jusqu’à septembre. Je touche 1€ de l’heure en allant en cours.
    Je vais faire des cours du soir en haute ecole l’année prochaine, et j’aimerais savoir s’il est possible de toucher un peu d’argent du CPAS ? Pour que je puisse vivre seul, d’ici septembre j’aurais du travail mais j’aimerais vraiment déjà vivre seul.
    D’avance merci
    bonne journée

    • le 16 avril 2018 à 10:13

      Bonjour Sara,
      Voici les conditions à remplir, pour recevoir une aide du CPAS de la commune où l’on réside :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      C’est difficile de te dire à l’avance si le CPAS va accepter de t’aider ou pas car si, par exemple, le CPAS estime que tes parents ont des revenus suffisants pour t’aider, le CPAS n’interviendra pas pour toi.
      Le CPAS peut réagir de plusieurs manières différentes en fait.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important) et ensuite un rendez-vous avec un assistant(e) social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS a besoin d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Dans l’immédiat, tu devrais peut-être te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi pour avoir des conseils « en direct » :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Bien à toi,

  22. Angel
    le 13 avril 2018 à 03:29

    Bonjour, alors j’ai 18 ans et je suis actuellement étudiante dans le secondaire. Je vous explique, je compte arrêter mes études dans le secondaire, et commencer la haute école en septembre, la haute école se situe à Liège et je compte aller m’installer là-bas. Je ne travaille pas pour l’instant, car habitant dans un village et ayant des bus qui passent toutes les 4h, impossible. Je ne dispose que de mes allocations familiales qui s’élèvent à 190 euros. Vous pensez que ce serai possible que je puisse bénéficier du CPAS juste pour 2/3 mois maximum le temps que je trouve un travail sur Liège?  Ayant des contacts sur Liège, cela se fera très rapidement, donc j’aurai juste besoin d’un petit coup de pouce pour tout mettre en marche. Merci de votre réponse.

    • le 16 avril 2018 à 10:09

      Bonjour Angel,
      Lorsque tu dis que tu comptes arrêter tes études dans le secondaire, achèves-tu tes études pour avoir le CESS (nécessaire pour accéder à la haute école) ? Ou interromps-tu tes études ?
      En tant qu’étudiante, voici les conditions à remplir pour recevoir une aide du CPAS :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      C’est difficile de te dire à l’avance si le CPAS va accepter de t’aider ou pas car si, par exemple, le CPAS estime que tes parents ont des revenus suffisants pour t’aider, le CPAS n’interviendra pas pour toi.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important) et ensuite un rendez-vous avec un assistant(e) social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS a besoin d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Dans l’immédiat, tu devrais peut-être te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi pour avoir des conseils « en direct » :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Bien à toi,

  23. hani
    le 12 avril 2018 à 23:17

    Bonjour,

    En étant a la CPAS est ce que je peux acheter une maison?

    Quand je vois les prix des loyers, au prix du loyer je peux payer un crédit (bien sûre en dehors de Bruxelles).

    Mes freres peut m’avancer le montant du notaire.

    Est ce que vous pensez que ça serait un probleme pour la CPAS?

    • le 16 avril 2018 à 09:37

      Bonjour Hani,
      C’est difficile à dire. Le CPAS soutient parfois ses bénéficiaires dans ce type de situation mais, bien souvent, il s’agit d’un projet d’habitat groupé. Cela se passe souvent dans un cadre de projet collectif ou, en tout cas, un projet dans lequel la commune peut s’impliquer. Peut-être dois-tu en parler avec ton assistant(e) social(e) ?
      Par ailleurs, n’oublie pas que si tu déménages et changes de commune, tu dois prévenir ton CPAS actuel à l’avance afin que celui-ci prépare un dossier de transfert pour ton futur CPAS.
      Bien à toi,

  24. Gema
    le 12 avril 2018 à 13:57

    Bonjour Madame, Monsieur,

    Je suis demandeuse d’emploi, ça fait 4 mois que je ne travaille pas et je n’ai pas non plus droit au chômage. Il m’en reste 25 jours de travail pour l’avoir. il y a-t-il une aide pour ce type de cas?

    Merci en avance.

    • le 12 avril 2018 à 16:12

      Bonjour Gema,
      Si tu n’as pas d’allocations, si tu vis seule (ou avec quelqu’un qui n’a pas de revenus), et si tu entres dans les conditions suivantes :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions
      Le CPAS de ta commune devrait intervenir pour toi en principe.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important) et ensuite un rendez-vous avec un assistant(e) social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS a besoin d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      N’hésite pas à revenir vers nous.
      Bien à toi,

  25. hamama khadija
    le 12 avril 2018 à 11:36

    je suis une polonaise et j’ai une carte de séjour E , est ce que j’ai le droit de l’aide financière du cpas

  26. Angella77
    le 12 avril 2018 à 09:29

    Bonjour,je voulais demande Ai-je le droit pour aidé social? Je suis mère célibataire, je un enfant à charge et pour le moment je suis on chômage.Mon ex compagnon il travail pas.Pour le moment ce moi je suis obligé payer tout et pour moi le moment et très difficile.Bien à vous.

    • le 12 avril 2018 à 10:57

      Bonjour Angella77,
      Donc tu as le statut de cohabitant avec charge de famille actuellement au niveau du chômage ?
      Si ton allocation est inférieure ou avoisine le montant de 1190,27€ (montant du RIS avec charge de ménage) le CPAS peut intervenir pour ton ménage sous forme d’aide. Mais il s’agira d’une aide bien inférieure à celle d’un RIS au taux cohabitant (595€).
      Si ton CPAS refuse de t’aider mensuellement, il est possible de demander des ‘aides occasionnelles’ pour payer une facture d’énergie par exemple.
      Enfin, le Service Médiation de Dettes du CPAS de ta commune peut également te donner des conseils et t’aider dans tes démarches afin de pouvoir payer tes factures de manière échelonnée.
      N’hésite pas à revenir vers nous
      Bien à toi,

  27. Miranda
    le 11 avril 2018 à 11:49

    Bonjour,

    Je suis actuellement étudiante et enceinte. Je vis pour le moment seule et bénéficie du RIS au statut isolé.

    À la naissance de mon bébé, j’aimerais emménager avec le papa de mon bébé, qui a fini ses études il y a moins d’un an et est à la recherche de travail, et ne perçoit donc aucun revenu puisqu’il vit chez ses parents.

    Ses parents acceptent de faire un geste pour lui en lui achetant une maison. Nous emménagerions donc dans cette maison à la naissance du bébé. Est-ce que lui et moi auront dès lors chacun droit au RIS au statut cohabitant ? Je redoute que le CPAS disent « Si les parents de monsieur on bien eu les moyens de lui acheter une maison, vous n’avez pas besoin du RIS ni l’un ni l’autre, les parents de monsieur n’ont qu’à vous entretenir. » Or, ils ne le feront pas. Dès lors, c’est bien beau d’avoir une maison si on n’a pas de quoi payer l’eau, l’électricité, ni la nourriture.

    J’aimerais vraiment ne pas priver mon enfant de père, mais si vivre seule est le seul moyen pour avoir un minimum de revenu afin de m’en occuper, il faudra bien… Pour le moment je vis dans un kot, mais je ne sais même pas où je pourrais loger à la naissance du bébé. La vie en kot n’est plus possible avec un enfant, et je n’ai pas les moyens de payer un appartement dans une ville étudiante avec mon RIS (d’autant plus que j’ai déjà essuyé nombre de refus lors de mes prises de contact avec différents propriétaires, étant donné que je suis dépendante du CPAS et qu’ils ne veulent pas « de locataires à problèmes »). Et le CPAS de ma commune exige que je trouve un logement où je puisse me domicilier, mais cela est également très dur dans le milieu étudiant où je me trouve, où les logements sont prévus pour des fils à papa et maman qui sont domiciliés chez eux.

    D’avance merci pour votre réponse.

    • le 12 avril 2018 à 10:41

      Bonjour Miranda,
      En effet, vivre en kot avec un bébé n’est pas des plus simples.
      Tu as raison aussi de dire que le CPAS peut estimer que les parents de ton copain peuvent vous aider.
      Dans certains cas, le CPAS accorde une aide réduite lorsque le bénéficiaire ne doit pas payer de loyer (ne pas payer de loyer représente un avantage en nature). Mais nous ne pouvons pas te répondre à la place du CPAS et te dire, à l’avance, comment ils vont réagir.
      Est-ce qu’il n’y a pas, au niveau communal, une association qui puisse t’aider pour ta recherche de logements ? Le Service Social Étudiants ne peut pas non plus te donner un coup de pouce dans ta recherche ?
      C’est difficile de te répondre de manière précise.
      N’hésite pas à revenir à nous, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Bien à toi,

  28. Sarah
    le 11 avril 2018 à 03:19

    J’aurais une question d’urgence svp , je vis avec un colocataire qui me demande 350 euro par mois et le cpas m aide de 500 euro , et je vais a l ecole de neerlandais que actiris m à conseiller pour mieux trouver un job et je suis de nationalité belge MA QUESTION est ce que y’a moyen que cpas m’aide un peu plus svp si oui que dois je faire ?? Merci d avance ..

    • le 12 avril 2018 à 10:19

      Bonjour Sarah,
      En plus des aides ‘régulières’, on peut demander des aides ‘supplémentaires’ ponctuellement au CPAS. Mais tu ne perçois pas un RIS de 595,13€ (montant du RIS au taux cohabitant) ?
      Et est-ce que tu règles toutes les charges et les questions ménagères avec ton colocataire ou seulement le loyer ? Peut-être as-tu droit au statut isolé en fait ?
      N’hésite pas à revenir vers nous, ou à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi pour avoir des conseils « en direct » :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Bien à toi,

  29. Nath
    le 10 avril 2018 à 22:05

    Bonjour,

    voilà, j’ai 20 ans. Je viens d’emménager chez la grand mère de mon compagnon avec lui même.

    Mon compagnon est au chômage ( actuellement a la recherche d’emploies), ma situation est que je reprend les cours en septembre, je n’ai aucun revenus, ni même les allocations familiales. Mes parents ne peuvent vraiment pas m’aider..

    Le soucis est que j’aimerais pouvoir avoir un minimum sur moi et ne pas vivre sur le compte de qui que se soit, sachant qu’on y arrive pas trop..

    J’aimerai passé mon permis de conduire en ayant déjà ma théorie.

    Aurais-je droit a de l’aide du CPAS ?

  30. lulu
    le 10 avril 2018 à 21:26

    bonjour moi mon compagnon

    set sur la mutuelle depuis de nombreuse année

    il est reconnu invalide

    moi je n ai pas droit au chomage car j ai travailler 6 mois mi temps

    on n est en médiation de dette

    depuis le mois de novembre une fois par semaine au colis alimentaire

    maintenant plus

    est ce que j aurais droit au minimun au cpas merci

     

    • le 11 avril 2018 à 10:25

      Bonjour Lulu,
      Si ton ménage a des revenus inférieurs à 1190,27€ (montant du RIS/revenu d’intégration avec charge de ménage), le CPAS devrait intervenir pour toi.
      Est-ce le cas de ton ménage ?
      N’hésite pas à revenir vers nous
      Bien à toi,

  31. paul
    le 10 avril 2018 à 16:22

    ma copine est étudiante
    elle vit chez ses parents
    mais si elle vient chez moi
    je touche 1610 net par moi avec un loyer de 710
    peut-elle avoir droit au revenues de cohabitation?

  32. cha
    le 10 avril 2018 à 11:52

    Bonjour,

    Mon père est sous administration provisoire ayant la Korsakoff .

    Il n’a pas eu de revenu lors de la désignation de l’avocat qui se porte administrateur de biens.

    La mutuel lui verse uniquement un montant de 1.050,25 euros/mois , pouvez-vous nous venir en aide ?

    Actuellement il vit dans une asbl à la ferme de Froidmont mais son bail de 3 ans est bientôt à l’échéance et nous le placeons donc à Bruxelles auprès de ses enfants.

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Bien à vous,

    Charl

    • le 10 avril 2018 à 15:50

      Bonjour Cha,
      Juste une précision, nous sommes un site d’informations pour jeunes, et tu es ici sur la rubrique CPAS.
      Une personne qui doit être placée dépend du CPAS de la commune où elle est inscrite à titre de résidence principale (dans le registre de la population).
      Malheureusement, nous ne pouvons pas te répondre à la place du CPAS et te dire si le CPAS interviendra pour ton père.
      Le RIS pour une personne isolée est de 892,70€ actuellement (les montants devraient augmenter au mois de septembre). Comme ton père reçoit plus que ce montant, il est difficile de dire dans quelle mesure le CPAS pourrait intervenir.
      Peut-être via une carte médicale ? (voici un exemple repris sur un site bruxellois (CPAS)) : http://www.cpas-molenbeek.be/fr/aides-financieres-et-medicales/aides-medicales/carte-medicale
      Bien à toi,

  33. Sara-f
    le 10 avril 2018 à 01:15

    Bonjour,je suis mariée avec 3 enfants ,mon mari est indépendant, il n’a pas de salaire et je voudrais savoir si je pouvais avoir une aide du cpas ? Mon mari et mes enfants sont de nationalité belge et moi j’ai un titre de séjour E+

    • le 10 avril 2018 à 14:39

      Bonjour Sara-f,
      Avec une carte E+, tu peux t’adresser au CPAS sans risquer de perdre ton droit de séjour.
      Le souci est que le CPAS prend toujours en compte les revenus du/de la partenaire de vie.
      Et donc si le CPAS estime que ton mari a des revenus suffisants pour subvenir aux besoins du ménage, le CPAS n’interviendre aps pour toi ou ton ménage. Le CPAS estime que la somme de 1190,27€ (montant du RIS/revenu d’intégration au taux ménage) suffit à couvrir ces besoins.
      Il est toutefois possible, si le CPAS ne t’aide pas de manière régulière, qu’il intervienne pour des ‘aides occasionnelles’ comme tu le liras ici (voir ‘Les autres aides….’) :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Il faut voir comment le CPAS va estimer ta situation.
      Au niveau des documents demandés, ceux- ci sont : la carte d’identité (carte de séjour, ou l’annexe,…), et celle de chaque membre de votre ménage, le contrat de bail, les preuves de paiement de tes 3 derniers loyers, la dernière facture d’énergie (électricité, eau, gaz), les preuves des ressources de chaque membre du ménage (salaire, chômage, indemnités de mutuelle, allocation familiales, pension, etc.)
      La liste de charges (si tu as des dettes et/ou des ouvertures de crédit, prêts en cours)
      Bien à toi,

  34. Salima
    le 9 avril 2018 à 21:17

    Bonjour, actuellement je suis enceinte et je vis encore avec mes parents. Je viens d’être diplômée et étant donné qu’aucune employeur n’accepte de m’embaucher sous ces conditions. J’ai introduit une demande de mise en autonomie à la date du 20/02/18 et depuis j’ai pas eu de réponse et quand j’ai appellé 1 mois et demi aprés ils m’ont dis que le CPAS a refusé soit disant que je vis bien avec mes parents et il n’y a pas de conflit entre nous donc ma demande de mise en autonomie est injustifiée. Seulement la question n’est pas de bien s’entendre avec mes parents mais ils ne peuvent pas me prendre en charge moi et le bébé. En guise de rappel je ne bénéficie d’aucune aide et c’est seulement mon père qui travaille tout en sachant que j’ai des frères et soeurs qui sont égalment pris en charge par mon père. J’ai voulu introduire une demande au tribunal de travail mais le delai minimum qu’ils prennent en charge mon dossier sera de minimum 6 mois alors que je suis déja à 5 mois de grossesse. Durant ce temps d’attente j’aurais déja accouchée. Je voulais savoir s’il n’y a pas une autre alternative de recours? D’avance, merci.

    • le 10 avril 2018 à 11:08

      Bonjour Salima,
      On peut s’adresser à plusieurs reprises au CPAS même si le CPAS a refusé de nous aider auparavant. Tu dois argumenter le fait que la naissance et les premières nécessités pour le bébé représenteront un coût que ton père ne pourra pas assumer avec son seul salaire.
      Est-ce que tu as des frères et sœurs sont toujours aux études ? Est-ce que le salaire de ton père est largement supérieur au RIS au taux ménage (1190,27€) ?
      Tout autre chose, as-tu déjà entamé les démarches pour la demande d’allocations familiales ? : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/les-allocations-familiales/
      Il serait en fait que tu consultes un des services suivants pour pouvoir mieux te défendre :
      SDJ : http://www.sdj.be/ ou encore un centre d’infos
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Mais n’hésite pas à revenir vers nous
      Bien à toi,

  35. Af
    le 9 avril 2018 à 16:32

    Bonjour,

    Etant actuellemnt au chomage, j’ai reçu plusieurs facture du passe avec frais de huissier etc.

    C’est tres difficil pour les paiements.

    Je voudrais savoir si le CPAS peut intervenir pour m’aider pour les paiements de ses amende

    • le 10 avril 2018 à 10:48

      Bonjour Af,
      Pour les factures en retard avec les frais de huissier, c’est plus délicat.
      Tu devrais te diriger vers le Service Médiation de Dettes de ton CPAS qui te conseillera au mieux par rapport à ta situation.
      Bien à toi,

  36. Cloclo
    le 9 avril 2018 à 14:36

    BJ j’ai une pension invalidité de France 743€ mois, pas de fiche F ou autre je réside en Belgique ,suis isolé et 3 enfants à charges le CPAS l’octroi 423€ pour les enfants , mais j’ai 24555€ d’économie que je devait dire au CPAS lors du montagne de dossier et que j’ignorais , je voulait savoir quel montant des 423€ vont t’il me déduire merci

    • le 10 avril 2018 à 10:46

      Bonjour Cloclo,
      Le CPAS ne tient pas compte des allocations familiales que l’on perçoit pour les enfants que l’on élève.
      Si tu ne remplis pas toutes les conditions d’octroi, tu devras demander une ‘aide sociale équivalente’ (exemple du site du CPAS de Molenbeek) :
      http://www.cpas-molenbeek.be/fr/aides-financieres-et-medicales/aides-financieres/aide-sociale-equivalente
      Le CPAS prend en compte l’épargne (donc réduit un peu le montant de l’aide à laquelle on a droit) lorsque celle-ci dépasse le montant de 6200€.
      Au niveau des documents demandés, ceux- ci sont : la carte d’identité (carte de séjour, ou l’annexe,…), et celle de chaque membre du ménage
      le contrat de bail, les preuves de paiement de tes 3 derniers loyers, la dernière facture d’énergie (électricité, eau, gaz), les preuves des ressources de chaque membre du ménage (salaire, chômage, indemnités de mutuelle, allocation familiales, pension, etc.)
      La liste de charges (si tu as des dettes et/ou des ouvertures de crédit, prêts en cours).
      Enfin, sache que le CPAS a besoin de 30 jours pour analyser un dossier de demande d’aide et donner sa réponse par courrier recommandé. Veille bien à recevoir « l’accusé de réception » lorsque tu introduiras ton dossier.
      Bien à toi,

  37. Youna
    le 9 avril 2018 à 14:33

    Bonjour

    Je suis résidente en belgique depuis 5 ans. je suis diplomée ingénieur ( depuis 2012 )  mais je ne travaille pas encore .. je suis une formation et je ouche rien ( ni aide , ni bourse , ni chomage ..) car la situation financiére de mon mari n’est pas aussi mal.

    Mon mari m’a payé les frais de permis de conduire mais je n’ai malheuresement pas réussi à le décrocher….  Maintenant je voudrais repasser le permis de conduire mais il ne veut plus me financer ( des probléme financier )…. Puis je avoir une solution auprés de vous ? Est ce que les auto ecole sociale  ( à prix réduit ) existent à Bruxelles ? Le permis est trés important pour moi pour trouver un travail.

    Merci

    • le 10 avril 2018 à 10:38

      Bonjour Youna,
      Nous sommes un site d’informations pour jeunes. Nous ne sommes pas le CPAS donc.
      En Wallonie, dans des cas très spécifiques, le CPAS intervient auprès de leurs bénéficiaires pour le permis. Mais, jusqu’à présent il n’existe pas d’auto écoles sociales.
      Peut-être dois-tu contacter l’organisme suivant ? : https://betapage.co/startup/benjago
      Nous ne le connaissons pas mais peut-être y trouveras-tu réponse à ta question.
      Bien à toi,

  38. Lichioui
    le 9 avril 2018 à 13:49

    Bjr
    Je travail en belgique depuis huit année en instance d’en divorce je me suis trouver à la rue rue depuis le 4 janvier je n’ai pas d’argent pour appartement caution vu que je paye les dettes du couple celle ci ces rendue insolvable
    Que dois-je faire pour vivre dignement et avoir le soir de rien et recevoir mes enfant dignement ? Jusqu’à oresn t je ne rentre pas dans les conditions financière parce que le Cpas regarde les salaire avant Saisie une nouvelle ces qu’en je suis ateins du cancer et que je suisbun traitement chimio je doit faire comment pour n’en pas etre a la rue ? Merci de m’aider bav

  39. Walid
    le 8 avril 2018 à 20:55

    Bonsoir,
    J’ai introduit une demande au cpas ensuite mon assistante sociale ma donner un montant complet comme cohabitant mais après j’ai était payer moins que doit je faire et pourquoi ma ton payer moins que la moitié de ce que mon assistante m’avait dit.

    • le 9 avril 2018 à 11:11

      Bonjour Walid,
      Seule ton assistante sociale pourra te donner une réponse précise et spécifique à ta situation.
      Es-tu étudiant ? Travailles-tu comme jobiste ? Ne s’agit-il pas des allocations familiales qui sont déduites dans la plupart des cas ?
      Tu dois demander le calcul précis à ton assistante sociale.
      Mais n’hésite pas à revenir vers nous, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi pour avoir des conseils « en direct » :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Bien à toi,

  40. Jb
    le 6 avril 2018 à 22:32

    Bonjour,
    Aider vous les étudiants qui ne sont plus chez leurs parents et qui n’ont pas encore de logement à leur nom?

    • le 9 avril 2018 à 11:08

      Bonjour Jb,
      Tu es ici sur un site d’informations pour jeunes, et plus précisément, sur la rubrique CPAS. Nous ne somme donc pas le CPAS.
      Le CPAS peut intervenir auprès des étudiants (qu’ils vivent chez leurs parents ou pas), mais il y a des conditions à remplir :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Lorsque l’on est aidé sous forme de RIS (revenu d’intégration social), on doit respecter un contrat PIIS :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quest-ce-que-le-contrat-dintegration/
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important) et ensuite un rendez-vous avec un assistant(e) social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS a besoin d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      N’hésite pas à revenir vers nous, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi pour avoir des conseils « en direct » :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Bien à toi,

  41. Soumia
    le 5 avril 2018 à 13:54

    Bonjour
    J’ai lancé une activité en tant qu’indépendant mais je n’ai encore perçu aucun salaire revenu ,puis je demander une aide financière au c.p.a.s.

    • le 5 avril 2018 à 14:34

      Bonjour Soumia,
      Si tu n’as pas d’aide familiale et si tu vis seule (tu n’as pas un compagnon qui a des revenus), tu peux essayer d’entrer un dossier de demande d’aide au CPAS de ta commune.
      Il faut entrer par ailleurs dans les conditions suivantes:
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important) et ensuite un rendez-vous avec un assistant(e) social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS a besoin d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Dans certains cas, le CPAS peut accorder une ‘avance’.
      Bien à toi,

  42. Mari
    le 5 avril 2018 à 11:29

    Désolé je vous ai envoyé deux fois la même question. Non je n’ai reçu aucun courrier me confirmant que je serais aidée par celui ci. L’assistante sociale m’a juste dit que mon dossier devrait être accepté car je rentre dans toutes les conditions et que j’étais présente chez moi lors de son passage.

    • le 5 avril 2018 à 12:54

      Bonjour Mari,
      En fait, il faut souvent attendre un bon mois pour recevoir ce courrier confirmant l’aide accordée.
      Si tu as besoin d’une avance, tu dois te rendre à ton CPAS au plus vite.
      Tu devras peut-être t’adresser au Service Médiation de Dettes de ton CPAS pour qu’ils t’aident, par exemple, à écrire un lettre à ton propriétaire si tu vois que tu paieras ton loyer en retard.
      Si tu as introduit ta demande le 12 mars, c’est à partir du 12 mars que tu seras ‘couverte’ par le CPAS.
      Bien à toi,

  43. Mari
    le 5 avril 2018 à 11:22

    Bonjour, étant séparée et sans revenus, je me suis inscrite au cpas. L’inscription à été faite le 12 mars 2018. Pouvez-vous me dire combien de temps après l’inscription il faut pour être payée. L’assistante sociale m’a dit que je serais payée début avril mais à ce jour je n’ai toujours rien reçu. Merci pour votre réponse.

  44. Cloclo
    le 5 avril 2018 à 04:50

    Isolé sans allocations familial ,je suis en invalidité française depuis janv je touche 743€/ mois.j’ai 3 enfants à charge mais 25575€ d’économie, ai-je droit un complément ris pour la situation ou je me trouve

  45. Mari
    le 4 avril 2018 à 13:12

    Bonjour, étant séparée et sans revenus je me suis inscrite au cpas le 12 mars. Pouvez-vous me dire combien de temps il faut après l’inscription pour être payée. L’assistante sociale m’a dit début avril mais ici je n’ai toujours rien reçu. Merci pour votre réponse

    • le 5 avril 2018 à 11:21

      Bonjour Mari,
      As-tu bien reçu un courrier « officiel » du CPAS confirmant que tu serais aidée par celui-ci et quel était le montant de cette aide?
      En général, le CPAS a besoin d’un mois pour analyser un dossier et une semaine supplémentaire pour envoyer sa décision, décision envoyée par courrier recommandé.
      Est-ce ton cas ?
      N’hésite pas à revenir vers nous
      Bien à toi,

  46. Soufiane
    le 3 avril 2018 à 17:23

    Bonjour j aimerais savoir, comme je désirerais étudier a L ULB l année prochaine pour mon master, serais je éligible au cpas comme j aimerais résider dans un logement universitaire ( hors je ne pourrais pas être domicilié la bas ).
    Merci d avance.

    • le 4 avril 2018 à 10:50

      Bonjour Soufiane,
      Voici les conditions à remplir pour recevoir une aide du CPAS en tant qu’étudiant :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Lorsque l’on est aidé par le CPAS sous forme de RIS, il faut respecter un contrat qu’il faut bien lire avant de signer :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quest-ce-que-le-contrat-dintegration/
      L’aide que le CPAS pourrait t’accorder éventuellement dépend, entre autres, de ta situation familiale. Il faut aussi que le CPAS accepte ton projet de formation.
      On dépend du CPAS du domicile des parents lorsque l’on kote et que l’on a toujours des liens avec les parents.
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important) et ensuite un rendez-vous avec un assistant(e) social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Il faut savoir aussi que le CPAS a besoin d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      Au niveau du logement, le Service Social Étudiants peut peut-être te donner un coup de pouce dans tes recherches.
      Mais, dans l’immédiat, tu devrais peut-être te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi pour avoir des conseils « en direct » :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Bien à toi,

  47. oceane
    le 3 avril 2018 à 14:33

    bonjour admin

    je suis camerounaise résidant, sur le territoire belge depuis 8 mois et étudiante dans une université publique de la la place. je suis enceinte de 2 mois de mon copain belge travailleur et dont le salaire est compris entre 1200-1700 euros brut. je vis dans mon kot d’étudiante à Bruxelles et mon copain à liège. pour la venue de l’enfant l’on compte prendre une maison à liège et s’y installer nous 3 vu qu’il vit encore chez ses parents pour l’instant mais l’on me fait comprendre que si je m’installe avec lui je ne recevrai aucune allocation car lui salarié et le bb et moi à sa charge. je ne sais donc pas si je dois m’installer avec lui et garder mon ancienne adresse afin de ne pas entrer dans sa composition de ménage et recevoir des allocations car avec son salaire pour nous 3 ça ne saurai aller ou alors ne même pas m’installer avec lui. si je m’installe avec lui vais je recevoir ces allocations? et si l’enfant naît à liège vers quel service social allons nous nous diriger vu que mon adresse légal se trouve à Bruxelles. je suis un peu confuse et mon copain aussi  n’en sait pas trop.merci

  48. Babur
    le 3 avril 2018 à 01:59

    Que doige faire pour refaire mais dent vis-à-vis du cpas

    • le 4 avril 2018 à 11:35

      Bonjour Babur,
      Si tu es bénéficiaire d’une aide du CPAS actuellement, tu dois t’adresser à ton assistant(e) social(e).
      Si ce n’est pas le cas, tu dois t’adresser au CPAS de ta commune et introduire une demande d’aide médicale.
      Après examen de ton dossier, le CPAS, si tu es dans les conditions, t’indiquera les dentistes agréés par ton CPAS.
      Bien à toi,

  49. Schm
    le 2 avril 2018 à 20:38

    Bonjour ,
    Je touche actuellement des allocations d’insertion .
    J’envisage de vivre avec ma copine ici mais celle-ci est étudiante (pas de revenu ) et de nationalité française .
    Sur quel statut je vais passer car elle sera donc à ma charge ?
    Serai-je isolé ou cohabitant avec charge de famille ?
    Sachant qu’elle n’est pas belge
    Merci

  50. Chercher solution
    le 31 mars 2018 à 20:02

    J ai perdu mon emploi pour faute grave je me retrouve sans revenu avec ma copine qui ne touche rien non pu et un bebe nee prematuree toujours a l’hôpital on vi chez ma mere mes avec la venu du bebe cela risque d etre impossible que doije faire

    • le 3 avril 2018 à 10:57

      Bonjour Chercher solution,
      Le CPAS peut déjà intervenir, même si ta compagne et ton bébé et toi logez encore un petit temps chez ta mère.
      Il y a des démarches à entreprendre et les conditions (âge, nationalité, …) sont les suivantes :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Il faut savoir que le CPAS a besoin de 30 jours pour analyser une demande d’aide et donner sa décision par voie postale (courrier recommandé).
      Mais, dans certaines situations d’urgence, le CPAS peut accorder une avance.
      Au niveau du logement, le CPAS peut, via sa Cellule Logements, te donner des conseils, mais toutes les démarches (recherches) seront à faire de ton côté. Le CPAS intervient, dans certains cas, dans le paiement de la garantie locative (à rembourser par la suite ou non selon la situation).
      Lorsque tu iras au CPAS (avec un maximum de documents concernant la situation de ton ménage), veille bien à recevoir « l’accusé de réception » attestant que tu as introduit une demande d’aide. En général, c’set la mère qui perçoit le RIS au taux ménage (1190,27€) lorsqu’il y a un enfant mineur dans le ménage (donc ta compagne devra aussi se rendre au CPAS pour les démarches.)
      Si toutes les conditions sont remplies, le CPAS devrait accorder à ta compagne le RIS au taux ménage (1190,27€).
      Il faut savoir aussi que le CPAS prend en compte les revenus des parents dans le sens où le CPAS demande parfois aux parents, dans la mesure de leurs moyens, d’intervenir. Est-ce que ta maman a des revenus ?
      Enfin, le Service Médiation de Dettes du CPAS de ta commune peut également te donner des conseils et t’aider dans tes démarches afin de pouvoir payer tes factures de manière échelonnée.
      N’hésite pas à revenir vers nous si ce n’est pas clair.
      Bien à toi,

  51. Aurore1993
    le 30 mars 2018 à 14:31

    Bonjour, je suis à la charge de la compagne qui est au chômage et qui est en règlement collectif de dettes. Sa médiatrice ne veut pas nous donner l’argent pour que je puisse commander des nouveaux verres pour les lunettes. Il y a assez d’argent sur le compte mais la médiatrice dit qu’elle ne veut pas donner l’argent et que je dois m’adresser au CPAS qui me donnera l’argent. Mais je sais très bien que vous allez vérifier les ressources de la compagne et que vous allez vérifier le compte de la médiation et vous allez voir qu’il y a bien assez pour payer mes verres. Que puis-je faire alors ? Merci

    • le 3 avril 2018 à 10:33

      Bonjour Aurore1993,
      Tu es ici sur un site d’informations pour jeunes, et plus précisément sur la rubrique CPAS. Nous ne sommes donc pas le CPAS.
      Avant toute chose, es-tu certain que ta mutuelle ne peut pas intervenir pour les verres ? T’es-tu déjà renseigné auprès de ta mutuelle ?
      Le CPAS peut, éventuellement, sous certaines conditions bien sûr, t’avancer une somme d’argent que tu devras rembourser progressivement par la suite lorsque ta mutuelle sera intervenue.
      Dans l’immédiat, il serait utile que tu consultes d’abord ta mutuelle.
      Bien à toi,

  52. Camelia
    le 30 mars 2018 à 12:40

    Est ce que le cpas doit passer mon dossier au comité car je me desinscris de leur cpas Ét que je me suis inscrite dans une autre commune donc un autre cpas ?? Ét suspendre mon dernier paiement ?

    • le 3 avril 2018 à 10:24

      Bonjour Camelia,
      Es-tu inscrite dans une autre commune car tu viens de déménager ou ?
      Sauf erreur de notre part, ton dossier ne doit pas passer devant le comité dans ton cas (lorsque l’on quitte). Mais est-ce que ton ancien CPAS a préparé un dossier de transfert pour ton nouveau CPAS ?
      Ton dernier paiement a été suspendu peut-être si ton (ancien) CPAS a enregistré le fait que tu étais prise en charge par ton nouveau CPAS ?
      As-tu reçu un courrier explicatif ou des explications de ton ancien assistant social ?
      N’hésite pas à revenir vers nous
      Bien à toi,

  53. Glodie
    le 30 mars 2018 à 00:11

    Bonjour, je j’ai 19 ans, au mois de mai j’aurais 20. Je voulais quitté ma maison familiale et prendre mon indépendance, ça fais 4 ans que je suis en Belgique, je n’ pas encore la nationalité belge. Et j’aimerais prendre une appartement ou une studio est ce que puis je demandé de l’aide auprès de CPAS??

    • le 3 avril 2018 à 10:10

      Bonjour Glodie,
      Il faut savoir que les démarches auprès du CPAS peuvent être longues et que le CPAS s’adresse avant tout aux personnes sans ressources et sans famille pour les aider.
      Il y a des conditions à remplir :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Par ailleurs, si le CPAS estime que ta famille a des revenus suffisants pour t’aider, le CPAS n’interviendra pas pour toi, ou alors, dans une faible mesure.
      Il y a en fait différents types de situations ou de réactions.
      De plus, si tu as un droit de séjour limité actuellement, il faut éviter de demander un RIS/revenu d’intégration au CPAS car tu risques de recevoir un OQT/Ordre de Quitter le Territoire.
      Tu dois faire attention à cela.
      La solution serait, peut-être, de demander une ‘aide sociale équivalente’.
      Mais nous ne pouvons que te conseiller d’abord de t’adresser au SDJ ou le Service Droit des Jeunes pour voir quels sont tes droits et tes possibilités exactement: http://www.sdj.be/
      Il existe aussi les centres d’informations pour jeunes (12-26 ans):
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      N’hésite pas à revenir vers nous.
      Bien à toi,

  54. Myre
    le 29 mars 2018 à 17:34

    J’ai 61ans et inscrit aux registres des étrangers. J’habite actuellement avec ma cousine qui travaille à mi-temps et gagne 1200€,ai-je droit d’obtenir des indemnités du cpas?

  55. Massinissa
    le 29 mars 2018 à 15:31

    Bonjour, je suis un étranger en situation régulière (inscrit au registre des étrangers). Je viens de louer un appartement et je voulais savoir si c’est possible d’avoir la prime d’installation afin de d’aménager l’appartement (meubles ,frigo…etc) ou encore une aide en nature ( bon alimentaire)
    Merci

    • le 29 mars 2018 à 17:01

      Bonjour Massinissa,
      S’il s’agit de ta première installation et si tu es considéré comme demandeur d’asile, en principe, tu devrais y avoir droit.
      Mais bénéficies-tu déjà d’une aide du CPAS actuellement ?
      N’hésites pas à revenir vers nous
      Bien à toi,

  56. alice
    le 29 mars 2018 à 02:11

    Bonjour, j’ai une amie française qui habite en Belgique avec son copain qui est enceinte son copain travaille il touche un peu prés 1500 euros , mais elle ne travaille pas a telle droit a une aide pour son bébé car le salaire de son copain passe pour les factures etc et il reste quasiment plus rien pour vivre, exemple ce soigner manger etc. veuillez bien vouloir me répondre je vous en remercie cordialement. alice

    • le 29 mars 2018 à 11:58

      Bonjour Alice,
      En dehors de la question du droit de séjour, pour le CPAS, la somme de 1190,27€ suffit à couvrir les besoins d’un ménage (avec enfant). Le RIS/revenu d’intégration avec charge de ménage est de 1190,27€ en fait.
      Donc, le CPAS peut estimer que ton amie n’a pas besoin d’aide.
      Si elle est de nationalité française et qu’elle réside depuis peu ici, il faut éviter de demander une aide au CPAS car elle risque de perdre son droit de séjour ici comme tu le liras sur la fiche suivante (voir Fin de séjour) : http://www.adde.be/ressources/fiches-pratiques/citoyens-union-europeenne/sejour-3-mois-ue
      Dans ce type de situation, ce que l’on peut faire c’est demander une ‘aide’ (et non un RIS/revenu d’intégration) pour une courte période (voir un exemple repris sur le site du CPAS de Molenbeek StJ) :
      http://www.cpas-molenbeek.be/fr/aides-financieres-et-medicales/aides-financieres/aide-sociale-equivalente
      Mais le problème est que le CPAS risque de lui dire que le ménage a des revenus suffisants. Elle peut toutefois essayer de demander une aide occasionnelle (pour une grosse facture d’énergie par exemple).
      Au niveau des allocations familiales, sais-tu si elle a fait le nécessaire ?
      Est-ce que son copain a bien une mutuelle ou une assurance hospitalisation qui devrait aussi intervenir au moment de la naissance ?
      Enfin, le Service Médiation de Dettes du CPAS de sa commune peut également lui donner des conseils et l’aider dans tes démarches afin de pouvoir payer ses factures de manière échelonnée par exemple.
      Bien à toi,

  57. le 5 avril 2018 à 12:36

    Bonjour Cloclo,
    Tu habites bien en Belgique et tu perçois une allocation d’invalidité française ?
    Tu résides depuis longtemps ici ? As-tu une carte F+ ou E+ ? La question du droit de séjour est importante en fait par rapport au CPAS.
    En dehors de la question de séjour, si tu as une épargne, le CPAS la prend en compte lorsque celle-ci dépasse le montant de 6200€. Au-delà de ce montant un pourcentage est pris en compte.
    Donc, par exemple si tu as droit à une aide, celle-ci sera un peu diminuée selon le calcul du pourcentage.
    Le RIS pour une personne avec charge de famille (enfants mineurs!) est de 1190,27€ actuellement. Donc, si tu entres dans les conditions, le CPAS devrait t’aider car tu as un revenu inférieur à 1190€.
    Bien à toi,