Bruxelles-J

Quelles sont les aides fournies par le CPAS ? A qui s'adressent-elles ? Quelles sont les conditions ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Le revenu d’intégration sociale (RIS)

L’aide financière (anciennement appelée minimex), la plus courante, attribuée aux allocataires du CPAS est appelée « revenu d’intégration sociale » ou RIS.
Il faut bien différencier le RIS de « l’aide sociale » (lire plus bas). Trois statuts ou situations sont à distinguer au niveau des bénéficiaires du RIS : le statut ‘personne isolée’, le statut ‘cohabitant’, et le statut ‘personne isolée avec enfant(s) ou personne(s) à charge’.
Attention, à partir du 1er novembre 2016, tous les bénéficiaires du RIS devront signer un contrat d’intégration ou PIIS.

Les conditions pour avoir droit au revenu d’intégration sociale ou RIS sont :

La résidence

Il faut résider de manière habituelle et permanente en Belgique. On dépend du CPAS de la commune dans laquelle on réside. Il n’est pas nécessaire d’être inscrit dans les registres de la population, ni même de disposer d’un logement pour avoir droit au revenu d’intégration sociale ou à une ‘aide sociale équivalente’.

L’âge

Il faut être majeur (18 ans et plus) ou être assimilé à une personne majeure, « Est assimilé à une personne majeure, la personne mineure d’âge qui soit est émancipée par mariage, soit a un ou plusieurs enfants à sa charge, soit prouve qu’elle est enceinte ». (Article 7, 2° de la loi du 26.05.2002 portant sur le droit à l’intégration sociale)

La nationalité

Il faut soit posséder la nationalité belge ou une des nationalités de l’Union européenne, soit être inscrit comme étranger au « registre de la population » de sa commune, soit être reconnu comme apatride ou réfugié. Les étrangers inscrits au « registre des étrangers » de leur commune ont, pour leur part, droit à une « aide sociale » (cf. ci-dessous).

En ce qui concerne les citoyens européens et les membres de leur famille, il n’y a :

  • pas de droit à l’aide du CPAS pour le citoyen qui a invoqué ou possède la qualité de chercheur d’emploi et les membres de sa famille pendant toute la période au cours de laquelle il séjourne en cette qualité sur le territoire belge ;
  • pas de droit à l’aide du CPAS pour celui qui a invoqué ou possède une autre qualité et les membres de sa famille pendant les trois premiers mois de séjour sur le territoire belge

Enfin, le CPAS n’est pas obligé d’octroyer des aides pour les études ou la formation professionnelle au citoyen européen ou non européen.

Attention, cependant, demander une aide sociale peut avoir des conséquences néfastes sur le droit au séjour d’un citoyen européen ou non européen, et cela  même s’il  a droit à cette aide !
Normalement, le CPAS doit en informer les demandeurs. En effet, le citoyen européen, les membres de sa famille, les membres étrangers de la famille d’un Belge, ne doivent pas devenir une « charge déraisonnable » pour le système d’aide sociale, et ce, durant les 5 premières années du séjour en Belgique.

Les revenus insuffisants

Le CPAS accorde, en principe, une aide aux personnes qui ne disposent pas de ressources ou de revenus suffisants pour pouvoir vivre « dignement ».
Si le demandeur d’aide a des revenus, mais que ceux-ci sont inférieurs au montant du revenu d’intégration (RIS), la différence sera complétée par le CPAS.

Pour décider s’il accorde une aide ou pas, le CPAS va effectuer une « enquête sur les ressources » du demandeur d’aide. On tiendra compte de ses ressources (salaire, allocations,…), mais également,  de celles du conjoint, voire même des parents.
Il faut savoir  aussi que des revenus illégaux (comme du travail non déclaré ou « au noir ») peuvent être pris en compte.

L’absence de droit à d’autres prestations sociales

Le demandeur d’aide n’a pas droit au RIS si, par exemple, il a droit à des allocations de chômage pour un montant supérieur, et qu’il n’a pas fait valoir ce droit. Il doit alors se mettre en ordre par rapport à l’ONEM pour toucher ces allocations. Le CPAS peut cependant lui prêter de l’argent le temps que sa situation au niveau du chômage soit régularisée.

La disposition au travail

Il faut être disposé à travailler, sauf empêchement pour des raisons de santé ou des raisons d’équité (raisons familiales qui empêchent de travailler, par exemple) pour avoir droit à l’intégration sociale.

Le contrat d’intégration ou Projet Individualisé d’Intégration Sociale (PIIS)

Tous les bénéficiaires du RIS doivent, aujourd’hui, signer avec le CPAS un « contrat d’intégration » ou projet PIIS dont il est important de bien négocier les conditions. Une fiche spécifique explique de quoi il s’agit.

L’aide sociale

L’aide sociale est à distinguer du RIS. Il peut s’agir d’une aide financière (avances sur des allocations de chômage ou familiales par exemple) ; d’une aide en nature (colis alimentaires, chauffage, fourniture scolaire, garantie locative) ; d’une demande d’adresse de référence pour personne sans abri ; d’une autre forme d’aide (aide à la gestion financière, aide administrative), etc.

L’aide pour les mineurs belges

En tant que mineur, tu as droit aussi à l’aide sociale, si tu te trouves dans une situation non conforme à la dignité humaine. Pour en savoir plus rends toi à la page suivante de notre site consacrée à ce sujet.

Étrangers en séjour légal

Les personnes étrangères qui :

  • sont en séjour légal, mais ne sont pas inscrites au « registre de la population » (mais  inscrites au registre des étrangers)
  • ne sont pas reconnues comme apatrides ou réfugiées

n’ont pas droit au RIS.

Cependant, le CPAS « doit » leur venir en aide et est sensé leur accorder une « aide sociale » dont les montants peuvent être équivalents à ceux du RIS.
Il y a bien sûr toujours des conditions d’accès à respecter (statut, l’inscription au registre de la population, …).

Étrangers majeurs en séjour illégal

Les CPAS estiment que les personnes en séjour illégal sur le territoire (les « clandestins », les « sans-papiers ») n’ont pas droit à l’aide sociale.
Cependant, certains tribunaux ont donné raison à des demandeurs sans papiers et ont ainsi condamné les CPAS incriminés à verser une aide sociale.
Les étrangers en séjour illégal ont, par ailleurs, toujours droit à l’aide médicale urgente (voir ci-dessous).

Étrangers mineurs en séjour illégal

Dans le cas des mineurs en séjour illégal, ou dont les parents sont en séjour illégal, l’État doit apporter secours à ceux-ci.
Les CPAS ne peuvent pas les aider directement, mais ils se doivent de leur proposer une place au sein d’une structure d’accueil gérée par FEDASIL. Dans certains cas, les parents peuvent également être accueillis dans un centre FEDASIL. Les personnes peuvent refuser l’aide proposée par le CPAS via FEDASIL, mais le CPAS n’est pas dans l’obligation de les aider (en dehors de l’aide médicale urgente).
Comme il s’agit d’une thématique spécifique, il ne faut pas hésiter à s’adresser à un service spécialisé comme le service Droits des Jeunes afin d’obtenir des informations précises à ce sujet.

L’aide médicale urgente

Le CPAS doit aider la personne sans ressources qui se trouve sur son territoire communal si cette personne a besoin de soins immédiats suite à un accident ou une maladie. Cette obligation, sans équivoque, porte donc aussi sur les personnes en séjour illégal, personnes à qui le CPAS aurait précédemment refusé une aide.
Le caractère urgent doit être prouvé par un certificat médical ou « attestation d’aide médicale urgente » signée par un médecin.
Ils s’agit ici d’une aide médicale, et non d’aide financière ou autre aide sociale en nature.

Les autres aides fournies par le CPAS

En dehors des aides énoncées ci-dessus, le CPAS peut fournir d’autres types d’aides :

Une aide financière périodique ou occasionnelle

Une personne peut demander une « aide exceptionnelle » si elle doit faire face à une dépense imprévue (par exemple : un remboursement de dette à un fournisseur d’électricité qui menace de couper le service). Le CPAS peut alors accorder, à titre exceptionnel, une aide spéciale.

Des avances sur les prestations sociales

Il s’agit d’une sorte de prêt si, par exemple, tu as droit à des allocations de chômage, mais tu n’as pas encore pu les toucher pour diverses raisons (problèmes administratifs,…). Les montants doivent bien entendu être remboursés dès que tu touches tes allocations.

Des prestations de services

Par ailleurs, il faut savoir que chaque CPAS peut créer différents services afin de répondre aux besoins de la population comme par exemple : des ateliers d’apprentissage (cuisine, relaxation,…), un service de médiation de dettes, un servi de taxi social, un service d’alphabétisation, un service d’aide à domicile,…
Ces services varient d’un CPAS à l’autre mais chaque CPAS doit informer la population de l’existence de ces services et des conditions pour y avoir droit.

 

Éditeur de la fiche : CIDJ

Mise à jour le 27 juillet 2017

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


45 questions pour “ Quelles sont les aides fournies par le CPAS ? A qui s'adressent-elles ? Quelles sont les conditions ?

  1. Lou
    le 19 août 2017 à 09:40

    Bonjour, je suis une étudiante et je vis avec mes parents. On est résident belges. Nous sommes 4 « enfants » sur la charge de mon père en plus du fait que ma mère est aussi sur la charge de mon père. Mon père bénéfice du chômage depuis longtemps (9ans) et il a 51ans. Ma mère n’a aucun revenue. Nous avons des allocations familiales pour les 4 enfants (22ans la plus grande et 7ans le plus petit). Et nous disposant d’une maison avec crédit hypothécaire que nous devons encore payer pour 19ans (870€ par mois). Le chômage de mon père est de 1100 à 1200 € et les allocations sont de 900€. Ma mère ou moi même (étudiante de 22ans) aurions nous droit à une aide du CPAS? Car en ce moment c’est très difficile au niveau financier pour notre famille.

  2. le 17 août 2017 à 09:56

     

    Bonjour,

    Le CIDJ est en vacances jusqu’au 31 août. Le service en ligne n’est donc pas assuré pour l’instant.

    Pour obtenir une réponse rapide, tu peux appeler INFOR JEUNES au 02/514.41.11 ou BRUXELLES-J au 02/215.63.17. Nous ferons tout pour te donner une réponse.

    Merci pour ta compréhension!

    Bonne journée,

    L’équipe de Bruxelles-J

  3. Mohamed
    le 16 août 2017 à 22:32

    Bonjour
    Je suis résident Bruxelles depuis 2002 avec un sejour ligal
    Aujourd’hui je suis invalide je recois un revennu mensuel de la mutuelle j ai ma femme a charge et deux enfants
    Je suis aussi reconnu handicapé par la vierge noir pour un handicap mental
    Ma question est j ai eu des inprevu et je vous avoir un avance sur mes indemnité ou un prêt
    Je suis inscrit a la commune de bruxelles 1000
    Est ce que c’est possible?
    Merci à vous

    • le 17 août 2017 à 09:55

       

      Bonjour,

      Le CIDJ est en vacances jusqu’au 31 août. Le service en ligne n’est donc pas assuré pour l’instant.

      Pour obtenir une réponse rapide, tu peux appeler INFOR JEUNES au 02/514.41.11 ou BRUXELLES-J au 02/215.63.17. Nous ferons tout pour te donner une réponse.

      Merci pour ta compréhension!

      Bonne journée,

      L’équipe de Bruxelles-J

  4. Mohammed
    le 16 août 2017 à 19:40

    Bonjour
    Je suis un étudiant étranger à l’université de liège Je viens du maroc
    Je veux savoir est ce que je peux avoir une aide de cpas vu que je suis inscrit au registre des étrangers
    Merci de me bien expliquer
    Bonne journée

  5. le 16 août 2017 à 10:06

     

    Bonjour,

    Le CIDJ est en vacances jusqu’au 31 août. Le service en ligne n’est donc pas assuré pour l’instant.

    Pour obtenir une réponse rapide, tu peux appeler INFOR JEUNES au 02/514.41.11 ou BRUXELLES-J au 02/215.63.17. Nous ferons tout pour te donner une réponse.

    Merci pour ta compréhension!

    Bonne journée,

    L’équipe de Bruxelles-J

  6. Fabiennebaguet
    le 14 août 2017 à 11:46

    Bonjour, quelles sont les revenus maximums pour avoir droit au RI S en tant qu’étudiant ?

    • le 16 août 2017 à 10:05

       

      Bonjour,

      Le CIDJ est en vacances jusqu’au 31 août. Le service en ligne n’est donc pas assuré pour l’instant.

      Pour obtenir une réponse rapide, tu peux appeler INFOR JEUNES au 02/514.41.11 ou BRUXELLES-J au 02/215.63.17. Nous ferons tout pour te donner une réponse.

      Merci pour ta compréhension!

      Bonne journée,

      L’équipe de Bruxelles-J

    • le 16 août 2017 à 10:05

      Bonjour,

      Le CIDJ est en vacances jusqu’au 31 août. Le service en ligne n’est donc pas assuré pour l’instant.

      Pour obtenir une réponse rapide, tu peux appeler INFOR JEUNES au 02/514.41.11 ou BRUXELLES-J au 02/215.63.17. Nous ferons tout pour te donner une réponse.

      Merci pour ta compréhension!

      Bonne journée,

      L’équipe de Bruxelles-J

  7. Max
    le 14 août 2017 à 08:44

    Bonjour je suis en pleine séparation avec mon compagnon, je dois donc retourner vivre avec ma maman, avec qui lambiance familial ny est pas vraiment. Beaucoup de dispute. Etant donner que je n’ai aucun revenu pour pourvoir avoir une maison. Aurais je droit au cpas et à une aide pour moi avoir mon propre domicile ? Je suis un peu perdue avec tout cela.merci

    • le 16 août 2017 à 10:05

      Bonjour,

      Le CIDJ est en vacances jusqu’au 31 août. Le service en ligne n’est donc pas assuré pour l’instant.

      Pour obtenir une réponse rapide, tu peux appeler INFOR JEUNES au 02/514.41.11 ou BRUXELLES-J au 02/215.63.17. Nous ferons tout pour te donner une réponse.

      Merci pour ta compréhension!

      Bonne journée,

      L’équipe de Bruxelles-J

  8. Ouaïl
    le 13 août 2017 à 22:39

    Bonjour, je suis un jeune étudiant bruxellois qui est aveugle d’un oeil, je touche donc une allocation de 650€ par mois et j’aimerais vivre tout seul pour diverses raisons. Je me demandais juste si j’allais bénéficier des 850€ fournies par le CPAS ?? Je vous remercie

    • le 16 août 2017 à 10:05

       

      Bonjour,

      Le CIDJ est en vacances jusqu’au 31 août. Le service en ligne n’est donc pas assuré pour l’instant.

      Pour obtenir une réponse rapide, tu peux appeler INFOR JEUNES au 02/514.41.11 ou BRUXELLES-J au 02/215.63.17. Nous ferons tout pour te donner une réponse.

      Merci pour ta compréhension!

      Bonne journée,

      L’équipe de Bruxelles-J

  9. Annaba
    le 13 août 2017 à 22:05

    Bonjour, je suis une étrangère avec un titre de séjour grâce à la cohabitation, entre temps j’ai eu un diplôme d aide soignante puis une petite fille, malheureusement notre couple ne se porte pas bien car il
    Boit beaucoup et n est jamais à la maison, j’aimerais le quittée avoir un travaille une maison et etre avec m’as fille vivre heureuse que puis je faire ? J ai besoin qu on me guide je suis perdue j’aimerais connaître les démarches

    • le 16 août 2017 à 10:05

      Bonjour,

      Le CIDJ est en vacances jusqu’au 31 août. Le service en ligne n’est donc pas assuré pour l’instant.

      Pour obtenir une réponse rapide, tu peux appeler INFOR JEUNES au 02/514.41.11 ou BRUXELLES-J au 02/215.63.17. Nous ferons tout pour te donner une réponse.

      Merci pour ta compréhension!

      Bonne journée,

      L’équipe de Bruxelles-J

  10. Jumelle
    le 12 août 2017 à 23:54

    Bonjour,
    Je suis étudiante et mon mari travaille. Je voudrais faire une demande d’aide au Cpas, ai je Le droit ?
    Nous n’avions que les revenus de mon mari, aucune autre ressource.

    Aussi, je réside à Halle et je suis étudiante à Anderlecht, où dois je faire ma demande ? Quel cpas compétent.
    Merci d’avance

    • le 16 août 2017 à 10:04

      Bonjour,

      Le CIDJ est en vacances jusqu’au 31 août. Le service en ligne n’est donc pas assuré pour l’instant.

      Pour obtenir une réponse rapide, tu peux appeler INFOR JEUNES au 02/514.41.11 ou BRUXELLES-J au 02/215.63.17. Nous ferons tout pour te donner une réponse.

      Merci pour ta compréhension!

      Bonne journée,

      L’équipe de Bruxelles-J

  11. Loulou
    le 12 août 2017 à 02:35

    Bonsoir, concernant l’ouverture d’un dossier pour un revenu d’intégration social. Je voudrai savoir plus ou moins le temps entre l’ouverture du dossier et la cloture(donc le premier mois de paiement)
    Et ma deuxième question on m’a dit que desormais il ne s’agissait plus seulement d’avoir 18 ans pour toucher de la cpas mais aussi d’avoir terminer au moins sa 4 eme secondaire est-ce vrai?

    • le 16 août 2017 à 10:04

       

      Bonjour,

      Le CIDJ est en vacances jusqu’au 31 août. Le service en ligne n’est donc pas assuré pour l’instant.

      Pour obtenir une réponse rapide, tu peux appeler INFOR JEUNES au 02/514.41.11 ou BRUXELLES-J au 02/215.63.17. Nous ferons tout pour te donner une réponse.

      Merci pour ta compréhension!

      Bonne journée,

      L’équipe de Bruxelles-J

  12. Georgina
    le 12 août 2017 à 02:30

    Bonjour.

    Voilà,je vis en Belgique depuis 6ans et sans papiers . Dans 2mois je serai là mère d’un enfant belge .
    Je vis avec le père en concubinage et ma question est : quand mon sejour sera établie, est-ce que je peux bénéficier d’une aide du cpas pour (ex:formation,Ris etc…)? Je bénéficie déjà d’une aide médicale urgente.

    • le 16 août 2017 à 10:04

       

      Bonjour,

      Le CIDJ est en vacances jusqu’au 31 août. Le service en ligne n’est donc pas assuré pour l’instant.

      Pour obtenir une réponse rapide, tu peux appeler INFOR JEUNES au 02/514.41.11 ou BRUXELLES-J au 02/215.63.17. Nous ferons tout pour te donner une réponse.

      Merci pour ta compréhension!

      Bonne journée,

      L’équipe de Bruxelles-J

  13. Victoria
    le 11 août 2017 à 15:35

    Bonjour,
    Je suis mariée, j’ai un enfant de 5 ans et je ne travaille pas. J’habite en Belgique depuis 6 ans, et je possede une carte temporaire pour 1 an. Je vais divorcer avec mon mari(il est brazilien), je vais demenager de lui avec ma fille(elle va être á ma charge). Est-ce que j’ai le droit de recevoir un aide financière de CPAS? Merci

  14. Alpha
    le 10 août 2017 à 13:03

    Bonjour, alors voilà je vis encore chez ma mère avec mes 2 autres frère.
    Je suis encore étudiant, j’aurai voulu savoir si il existe une aide financière dans mon cas où pas.
    Et si il en existe une quelle sont les démarches à faire pour les avoir.
    Merci de votre réponse.

    • le 10 août 2017 à 15:09

      Bonjour Alpha,
      En fait, pour pouvoir être aidé par le CPAS en tant qu’étudiant, il faut entrer dans les conditions suivantes :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Par ailleurs, lorsque l’on est aidé par le CPAS, on doit signer un contrat PIIS dont il faut bien négocier les conditions :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quest-ce-que-le-contrat-dintegration/
      Si ta maman a des revenus insuffisants pour te soutenir durant les études, le CPAS devrait intervenir pour toi. Mais nous ne pouvons pas te répondre à la place du CPAS et te dire si tu auras droit à une aide ou non. Car chaque dossier de demande d’aide est analysé au cas par cas.
      Pour introduire un dossier de demande d’aide, tu dois te rendre au CPAS de ta commune. Le CPAS a besoin de 30 jours pour analyser un dossier de demande d’aide et donner sa réponse/décision par voie postale. (veille bien à recevoir ‘l’accusé de réception’ prouvant que tu as introduit une demande d’aide)
      Enfin, le Service Social Étudiants de ton école peut certainement t’informer aussi et te conseiller par rapport aux aides existantes en dehors de celles accordées par le CPAS.
      N’hésite pas à revenir vers nous après avoir lu les fiches.
      Bien à toi,

  15. Liilii0203
    le 10 août 2017 à 12:55

    Bonjour, je vis chez ma mère et mon beau père j’ai 18 ans je reçois un revenu par le cpas mais mon beau père me demande toujours mon argent, se qui ne fait pas de bonne entendent à la maison.. j’aimerais quitté le domicile comment puis-je procédé?

    • le 10 août 2017 à 15:06

      Bonjour Liilii023,
      Dans un certain sens, en tant que cohabitante, il est normal que tu participes aux frais du ménage et donc que tu donnes une partie de l’aide reçue à la personne qui gère les frais du ménage (n’est-ce pas ta maman qui gère cela ?).
      Mais cela doit être décidé ensemble et tout le monde doit être d’accord.
      Si tu ne parviens pas à discuter avec ta mère et ton beau père, s’il n’y a pas de solution, soit le CPAS jouera le rôle de médiateur, soit il faudra trouver une solution et donc envisager d’aller vivre ailleurs.
      Si tu t’entends bien à avec ton assistant(e) social(e), essaye de le/la contacter pour en parler avec lui/elle pour voir quelles sont tes possibilités.
      Sinon, voici des endroits où on prendra le temps de t’écouter et de te conseiller au mieux:
      http://www.sdj.be/
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      N’hésite pas à revenir vers nous
      Bien à toi,

  16. Incompris000
    le 10 août 2017 à 07:02

    Bonjour j aurais une derniere question puis je vous dirais aurevoir alors esque si je me met dans un studio a 500euro par mois esque j aurais le tarrife cohabitant ou isoler merci beaucoup de votre soutiens et des aide que vous m avez fourni ??

    • le 10 août 2017 à 11:36

      Bonjour Incompris000,
      Si tu vis seul dans un studio et que tu as tout à ta charge (loyer, électricité..), tu dois être considéré comme personne isolée par le CPAS.
      Lorsque l’on remplit toutes les conditions, le RIS pour une personne isolée est de 884,74€.
      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions.
      Bien à toi,

  17. PE1078
    le 10 août 2017 à 00:39

    Bonjour

    Je suis maman d’un enfant handicapé. A partire du 1 septembre 2017 il va aller dans une école spécialisé ce qui n’est pas donner malheureusement.
    Pensez vous que le cpas peut m’aider à financier sà ? Je suis déjà aider par le cpas autant que chef de menage.

    Merci

    • le 10 août 2017 à 11:30

      Bonjour PE1078,
      Le CPAS accorde, dans certains cas, des aides occasionnelles (lorsque l’on a une grosse facture d’énergie pas exemple, ou pour payer certains abonnements scolaires..) et peut-être que tu peux faire appel à ce type d’aide.
      En as-tu déjà discuté avec ton assistant social ?
      Par ailleurs, est-ce que le Service Social de ta mutuelle ne peut pas te conseiller également?
      Enfin, peut-être le Télé-Accueil (ils connaissent les associations spécialisées de ta région) pourrait aussi te donner des informations utiles : http://www.tele-accueil.be/
      Bien à toi,

  18. Arielle
    le 9 août 2017 à 23:55

    Alors moi je suis camerounaise mais jai la carte d une ressortissants belge( ma maman est belge) je vivais avec ma maman.j ai fais une formation d aide soignant. Mâis suis parti un moment en italy par ce que je t’es encouple puis suis tombé enceinte, j’ai accouché. Maintenant j aimerais rentre en belgike,j aimerais savoir pour mes débuts si je pouvais avoir de l aide cpas pour prendre une petit maison. Chez ma Maman est tout petit et elle a 4 enfants, y a pas de place pour moi et mon fils. Avant que je puisse trouve du travail et trouve la crèche pour mon fils . Merci

  19. Emi96
    le 9 août 2017 à 18:44

    Bonjour voilà, je vous contacte car j’avais une question a vous poser, je touche en ce moment de l’aide social du cpas, et je suis une formation en ce moment, ici j envisage de partir en france . Et je ne sais pas si c’est vraiment ici que je dois me renseigner auprès de vous. Et donc ma question était est ce que je peu quitter la belgique? Et au niveau de mes dettes que deviennent telle si je pars? Est puis je partir? Merci

    • le 10 août 2017 à 11:03

      Bonjour Emi96,
      Si nous te lisons bien, tu veux partir t’établir en France ?
      Au niveau des dettes, nous ne pouvons que te conseiller de t’adresser au Service Médiation de Dettes du CPAS de ta commune pour voir quelles sont tes possibilités.
      Et, au niveau du CPAS, tu dois les prévenir si tu pars t’installer définitivement en France.
      Bien à toi,

  20. Nikolas
    le 9 août 2017 à 13:09

    Bonjour

    Voilà j’ai entendu dire par un ami que désormais le cpas aidait financièrement les personnes pour acheter une maison et je voulais savoir si cette information étais exact ?

    • le 9 août 2017 à 16:12

      Bonjour Nikolas,
      Dans certains cas, tout à fait exceptionnels, le CPAS peut aider des personnes (qui sont déjà bénéficiaires d’une aide du CPAS) à acheter un bien mais cela se passe dans un cadre bien spécifique (projet collectif de rénovation d’un immeuble par exemple).
      Par contre, il existe des institutions comme le Fonds du Logement qui aide des ménages à bas revenus :
      http://www.fondsdulogement.be/fr/credits-hypothecaires
      Bien à toi,

  21. Bilal
    le 8 août 2017 à 14:51

    Bonjour j’ai 16 ans et je m’entends plus du tout avec mes parents sa dégénère tout le tems et je voudrais savoir si il n y a pas une solution pour moi parce que je sais pas par ou commencer ou allez svp merci beaucoup

    • le 9 août 2017 à 16:08

      Bonjour Bilal,
      En fait, le CPAS s’adresse aux personnes âgées de plus de 18 ans.
      Si la situation est vraiment devenue intenable à la maison, vu ton âge, tu dois t’adresser à une AMO s’il y en a une près de chez toi.
      Le CPAS peut alors, par exemple (mais il faut voir si toutes les conditions sont remplies), t’aider et/ou demander une forme de pension alimentaire à tes parents si ceux-ci ont des revenus suffisants.
      La fiche suivante t’explique cela en détails :
      N’hésite pas à revenir vers nous après avoir lu la fiche, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes près de chez toi pour avoir des conseils « en direct » :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Bien à toi,

  22. Loubna
    le 8 août 2017 à 01:00

    Bonjour,
    Actuellement etudiante en 5ème année je voudrais savoir quels sont les aides financières que vous offrez pour les elèves majeurs qui sont resident en Belgique

  23. fifita
    le 7 août 2017 à 13:26

    bonjour ,
    merci pour votre réponse .
    moi je béneficie de cpas mon mari travail mais aprés deux mois va sortir au chomage .
    ma question c’est : si mon mari va aussi beneficier de cpas est ce qu’il a un impact sur mon revenu ?et combien va toucher mon mari ?
    merci d’avance

    • le 8 août 2017 à 12:21

      Bonjour Fifita,
      Si ton mari n’a pas droit aux allocations de chômage, le CPAS devrait vous considérer chacun comme cohabitants s’il n’y a pas d’enfants mineurs dans le ménage.
      Le RIS au taux cohabitant est de 589,82€. Pour le ménage, cela représentera une somme de 1179€.
      Cela si vous remplissez chacun les conditions.
      Enfin, même si l’on n’a pas droit au chômage, il est important d’être inscrit chez Actiris/au Forem (on peut être inscrit dans les 2 organismes en même temps!) pour pouvoir bénéficier de certaines offres (offres d’emploi, cours de langues, ateliers,…)
      Bien à toi,

  24. Lily
    le 7 août 2017 à 12:12

    Bonjour je vous expose la situation.Je vis actuellement chez ma grand mère qui touche une pension de veuve, moi je travail à temps partiel 20h semaine. Je suis avec mon petit ami depuis quelque mois.voici sa situation il n’a plus d adresse donc plus de carte d identite depuis deux ans il dors parfois chez sa mère mais souvent près de moi chez ma grand mère. Il aimerais trouver du boulot mais sans domicile c’est compliquer de plus sans argent sa maman l aide bien de temps à autre mais elle doit assumer sa vie avec ses 4 autres garcons dont 2 en bas age. Croyez vous que si l’on introduit une demande au cpas de la commune où je vis avec ma grand mère pourrat il bénéficier d’un revenu d intégration social ? Sa mère ne veux pas le domicilier chez elle au vu de ses dettes et moi je ne peux le domicilier chez ma grand mere. Il ne sais vraiment plus quoi faire il doit rembourser énormément il n’a pas d adresse et personnes ne sais l aider même pas moi. Croyez vous que mes revenus et ceux de ma grand mère seront pris en compte en sachant que ma grand mère n’a rien avoir avec lui, elle l autorise juste à venir ici, et que moi je ne sais pas l assumer.

    • le 8 août 2017 à 12:16

      Bonjour Lily,
      Ton ami doit penser à essayer de régler son problème de carte d’identité.
      Ce qu’il peut faire, comme il est sans adresse/sans domicile, il peut avoir une « adresse de référence » :
      http://www.droitsquotidiens.be/fr/question/puis-je-avoir-une-adresse-de-reference
      Et mettre cette adresse au CPAS de la commune où tu habites avec ta grand-mère (étant donné qu’il est/vit régulièrement dans ta commune). Étant donné qu’il dort parfois chez sa mère, parfois chez ta grand-mère, on ne peut parler ici d’hébergement selon nous.
      Donc, dans ce type de cas, tes revenus ne seront pas pris en compte.
      Une fois que le CPAS aura accepté de l’aider, il pourra chercher un logement, avoir une carte d’identité valable et avoir un RIS (taux isolé en principe).
      Bien à toi,