Bruxelles-J

Qu'en est-il pour les étudiants de plein exercice ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

L’accès au revenu d’intégration (RIS) ou à l’aide sociale

Les conditions d’accès de base sont les mêmes que pour les autres bénéficiaires. Nous t’invitons donc à compulser la fiche ad hoc.

Il y a cependant des exigences particulières à respecter :

  • faire valoir ses droits aux allocations d’étude éventuelles (allocations versées par la Communauté française) ;
  • en cas de rupture avec les parents, entreprendre toutes les démarches nécessaires en vue d’obtenir de la part des parents le versement direct d’éventuelles allocations familiales et/ou pensions alimentaires ;
  • être disposé à travailler, au moins une partie du temps, pendant les vacances scolaires (par exemple sous contrat étudiant) ; cela peut être dérogé pour des raisons de santé ou autres, à l’appréciation du CPAS.

Le CPAS doit aussi accepter le projet d’études du bénéficiaire (en regard de l’âge de la personne, des perspectives d’emploi liées aux études, de la réussite ou non d’années d’études antérieures, etc.).

Il est important de noter que le CPAS compétent au début des études le restera pendant toute la durée des études en question, même si l’allocataire déménage.

Les aides complémentaires

Le CPAS peut, en plus du revenu d’intégration ou d’une aide sociale, fournir un soutien financier complémentaire pour couvrir des frais liés aux études. Il peut s’agir de payer, en tout ou en partie, un minerval ou des frais d’inscription, des frais de transports, mais aussi du matériel indispensable à la poursuite des études (matériel professionnel, matériel informatique, vêtements spécifiques, etc.).

Tu ne dois donc pas hésiter à faire appel au CPAS en cas de nécessité pour le financement de frais spécifiques.

Les étudiants venant étudier en Belgique

Les étudiants européens venant étudier en Belgique peuvent consulter la fiche de nos collègues d’Infor Jeunes Bruxelles concernant les conditions d’accès au séjour, et la fiche suivante pour les étudiants non européens.
Il est déconseillé de demander une aide au CPAS au risque de recevoir un OQT ou Ordre de Quitter le Territoire. Par ailleurs, le Service Social Étudiants de chaque école peut donner des informations utiles sur les aides éventuelles fournies par l’école.

Le contrat d’intégration ou PIIS

Comme pour tous les autres allocataires, l’accès au RIS sera conditionné à la signature et au respect d’un contrat d’intégration.
Pour les étudiants, ce contrat porte, entre autres éléments, sur la réussite de tes études. Il est conseillé, lorsque c’est possible, de se faire accompagner pour bien négocier toutes les conditions de ce contrat. À ce propos, il est bon de rappeler que le Service Social Étudiants (SSE) de ton école peut intervenir dans certains cas.
Dans le cas d’études de plein exercice, le contrat d’intégration couvrira toute la durée des études, et donc ce sera le même CPAS qui sera le ‘référent’ jusqu’à la fin des études même si l’étudiant déménage.

Éditeur de la fiche : CIDJ

Mise à jour le 26 octobre 2017

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


41 questions pour “ Qu'en est-il pour les étudiants de plein exercice ?

  1. Julien
    le 26 avril 2018 à 11:23

    Bonjour.
    Je touche du RIS, l’année passee j’ai travaillé 2 semaines en tant quetudiant. Mais après avoir reçu mon salaire j’ai d’un rembourser de celui ci 600€ au cpas! Est ce normal?
    D’un côté j’ai trouvé un job mais d’en lautre on me retire m’en 3/4 de mon salaire.
    Cette année j’ai peur de retravailler car je bosserai pour « rien » vu que je devrai rembourser m’en 3/4…

  2. Job étudiant
    le 25 avril 2018 à 14:43

    Bonjour, je voudrais travailler les 2 mois de vacances et mi juin. Je suis étudiante en haute école je termine mes examens en mi-juin. Cependant, j’ai signer un contrat avec le C.P.A.S. qui stipule que j’accepte de travailler 1 mois. Bien évidemment j’ai trouver un job mais j’aimerais y rester 2 mois étant donnée que je ne part pas en vacances. Ai-je le droit de gaspiller mes 475h dont j’ai droit en tant qu’étudiante? Que va t’-il se passer vis-à-vis de mon salaire ? Aurais-je droit au revenu du C.P.A.S. ? Et étant donnée que je travailler mi-juin qu’en sera t’il de mon salaire de juin ? Merci de répondre à ces questions.. Pas évident de n’avoir aucune idée.

  3. Ezra
    le 24 avril 2018 à 23:04

    Bonjour

    Pour un job etudiant ,au dessus de combiens (somme) le cpas commence à diminuer?

    Et si un membre de la famille touche plus que son revenue au cpas (le cpas ne le paie pas le mois qui suit) mais et il possible que en plus de cela, le cpas reduise le revenu d un autre membre de la famille qui lui ne travaille pas?

    • le 26 avril 2018 à 16:53

      Bonjour Ezra,
      Si par exemple tu as un salaire de 300€ et que tu es étudiant boursier, le CPAS déduira la somme de 231,94€ de ton RIS (300-68,06).
      Si tu n’es pas boursier, on déduira 55,97€ de ton RIS (300-244,03€).
      Si maintenant, le salaire est plus « important » et que les revenus/allocations du ménage (les revenus de tous les membres) dépassent le montant du RIS au taux ménage (1190,27€), cela peut impacter les aides ou RIS perçus par les autres membres du ménage.
      N’hésite pas à revenir vers nous, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi pour avoir des conseils « en direct » :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Bien à toi,

  4. sofie
    le 20 avril 2018 à 20:04

    Bonjour je trouve cela absurde qu’il n’y ait que cette option pour moi. J’ai 18 ans mes parents sont décédés je suis dans un centre pour femme battues et je n’ai droit qu’au RIS avec déduction de mes allocations familiales car je suis orpheline. Le cpas est injuste. Gagner aussi peu est injuste je vais donc pour les 4 prochaines années galérer à me nourrir à payer mon appartement car il n’y a aucune option pour une orpheline qui continue ses études. Je suis sensée gagner 1200€ avec le RIS + mes allocations ce qui est juste assez pour moi mais non on me diminue tout ça car j’ai de trop grande allocations je n’ai pas demandé à être orpheline et je ne peux rien faire?c’est injuste.

    • le 25 avril 2018 à 16:48

      Bonjour Sofie,
      En effet, le système de prise en compte des allocations familiales est injuste. Il existe aussi les « exonérations générales » mais elles sont très « faibles ». L’exonération générale pour une personne isolée est de 20,83€/mois. Tu as le droit signaler que tu peux bénéficier de cette exonération si ce n’est pas le cas aujourd’hui.
      Au niveau de ton logement, t’es-tu déjà renseignée auprès du Service Social Étudiants de ta future école pour voir si tu pouvais bénéficier d’un logement à prix démocratique ?
      Peut-être que le SDJ/Service Droit des Jeunes (http://www.sdj.be/) peut mieux te renseigner au niveau des exonérations et t’aider à défendre tes droits auprès du CPAS ?
      N’hésite pas à revenir vers nous, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi pour avoir des conseils « en direct » :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Bien à toi,

  5. Jelou
    le 19 avril 2018 à 19:41

    Bonjour
    Je suis étudiante boursière et je bénéfice du RIS Isolé. Je ne comprends pas bien le principe concernant les jobs étudiants. Imaginons que je gagne 1500€ en tant que jobiste en juillet. Que se passera t il concrètement ?
    Merci d’avance !!

    • le 25 avril 2018 à 11:43

      Bonjour Jelou,
      Comme au mois de juillet, tu auras des revenus largement supérieurs au RIS au taux isolé, tu ne percevras pas de RIS durant ce mois de juillet.
      Il est possible aussi qu’au mois d’août tu ne perçoives pas l’entièreté de ton RIS.
      Dans ce cas, « l’exonération socioprofessionnelle » n’est pas appliquée car le salaire est largement supérieur au montant du RIS que la bénéficiaire perçoit habituellement.
      N’hésite pas à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi pour avoir des conseils « en direct » :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Bien à toi,

  6. Elj
    le 16 avril 2018 à 09:55

    Bonjour je suis actuellement au cpas et je touche leur aide j’aimerai savoir si je vais des jobs étudiant, le cpas a le droit de me couper une partie de mon revenu d intégration ?

    • le 16 avril 2018 à 16:07

      Bonjour Elj,
      Le CPAS prend en compte les revenus ou salaires.
      Mais il existe le système d’exonération socioprofessionnelle. Ce qui veut dire que le CPAS ne peut pas déduire l’entièreté de ton salaire de ton RIS.
      Par exemple, si tu as un salaire de 300€ et que tu es étudiant boursier, le CPAS déduira la somme de 231,94€ de ton RIS (300-68,06), l’exonération étant de 68,06€ pour un étudiant boursier.
      Si tu n’es pas boursier, on déduira 55,97€ de ton RIS (300-244,03€).
      N’hésite pas à revenir vers nous, ou encore, à te rendre, dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi pour avoir des conseils « en direct » :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Bien à toi,

  7. UnseeingLake
    le 14 avril 2018 à 00:07

    Bonjour, je suis une étudiante en première année à l’université, j’ai 18 ans. Mes parents ne savent plus payer les dépenses scolaires notamment le kot qui m’est indispensable étant donné que je vis à plus de 2h30 de trajet. J’ai actuellement presque 3 mois de retard sur mon loyer, ce qui m’empêche de le relouer pour l’année qui arrive. (La demande doit être introduite avant le 31 mai, autant dire que ca va être difficile…) J’aimerais introduite une demande d’aide au CPAS, mais mes parents sont persuadés qu’ils paieront encore plus comme ça. Sachant que je n’ai pas droit à une bourse étant un tantinet au dessus du seuil, si je décide de prendre un studio avec mon copain et de m’inscrire au CPAS pour obtenir de l’Aide, serais-je boursière ?
    Mes parents me menacent aujourd’hui de couper les ponts si je décide de partir, prétextant que ca les mettrait sur la paille, mais je suis persuadée qu’il y a une solution…

    • le 16 avril 2018 à 15:25

      Bonjour UnseeingLake,
      Le CPAS et le service d’allocations d’études (bourse) sont tout à fait indépendants. Ce n’est donc pas parce que, par exemple, le CPAS t’aide que tu vas recevoir une bourse.
      Au niveau du CPAS, si le CPAS estime que tes parents peuvent t’aider (ont des revenus suffisants), le CPAS n’interviendra pas pour toi, ou alors dans une faible mesure.
      Voici les conditions à remplir pour obtenir une aide du CPAS :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      As-tu déjà contacté le Service Social Étudiants pour voir s’il y a des possibilités d’aides du côté de ton école/université ?
      Dans l’immédiat, outre discuter avec ton Service Social Étudiants, tu peux demander aussi conseil auprès d’un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi pour avoir des conseils « en direct »
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Mais n’hésite pas à revenir vers nous
      Bien à toi,

  8. Juju
    le 11 avril 2018 à 17:47

    Bonjour,
    Je suis étudiante et je vis chez mes parents (en bon terme). Malheureusement mes parents ne peuvent et ne veut veulent pas + que ça pas me payer l’ecole privée où je voudrais aller pour faire mes études (3750€ l’année) je travailles donc 4-5 jours semaine + parfois la nuit dans des restos/bar pour parvenir à économiser pour mes études et parvenir à payer ma voiture, mon assurance et mon essence!
    J’ai 21 ans je n’ai plus de vie sociale, mal au dos et aux genoux tellement je travailles et je ne peux même pas aller boire un verre ou faire un peu de shopping car je dois économiser le moindre euro! Puis-je bénéficier d’une aide pour financer mes études malgré le fait que mes parents gagnent sûrement plus que le salaire minimum?
    Merci

    • le 12 avril 2018 à 12:20

      Bonjour Juju,
      En fait, en dehors de la question des revenus de tes parents, il faut que le CPAS accepte ton projet de formation. Et s’il s’agit d’une formation non reconnue et chère, le CPAS ne soutiendra pas ton projet.
      Est-ce qu’il n’y a pas une alternative au niveau de cette formation ? As-tu déjà contacté le CEDIEP à ce sujet ? : http://cediep.be/infosetudes/coordonnees-generales/
      N’hésite pas à revenir vers nous, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi:
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Bien à toi,

  9. paul
    le 10 avril 2018 à 16:51

    je touche 1600 euros
    pour un loyer dd 710
    ma copine peut avoir une aide? sachant qu’elle est étudiante à temps pleins

    • le 11 avril 2018 à 10:34

      Bonjour Paul,
      Nous venons de te répondre via l’autre rubrique.
      Bien à toi,

  10. Kakou
    le 10 avril 2018 à 00:33

    De nationalité française et cela fait plus de 2 ans que je reside en Belgique…

    • le 10 avril 2018 à 15:08

      Bonjour Kakou,
      Peux-tu préciser ta question et ta situation ?
      Merci
      Bien à toi,

  11. Chaimae
    le 4 avril 2018 à 15:58

    Bonjour, je suis actuellement étudiante en promotion sociale le soir et sous la charge de mon mari qui travaille en temps plein. Est je droit au CPAS?

    MERCI DE VOTRE REPONSE

  12. Mary
    le 3 avril 2018 à 04:14

    Où puis je aller pour le CPAS?

    • le 3 avril 2018 à 11:40

      Bonjour Mary,
      Es-tu étudiante ou pas ? Vis-tu toujours chez tes parents ?
      Les étudiants qui, par exemple, kotent et qui sont toujours en contact (en bons termes) avec leurs parents, dépendent du CPAS du domicile de leurs parents.
      Dans chaque commune, ou presque, il y a un CPAS (cela doit être indiqué sur le site internet de ta commune).
      N’hésite pas à revenir vers nous, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi pour avoir des conseils « en direct » :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Bien à toi,

  13. Doudoune
    le 29 mars 2018 à 21:36

    Bonsoir, c’était pour savoir si mon salaire est exonéré durant les vacances d’été ( juillet, août et septembre) si je suis au cpas en tant d’étudiant ?

    • le 3 avril 2018 à 11:37

      Bonjour Doudoune,
      Es-tu boursier ou pas ?
      Si par exemple tu as un salaire de 300€ et que tu es étudiant boursier, le CPAS déduira la somme de 231,94€ de ton RIS (300-68,06), l’exonération est de 68,06€ pour un boursier.
      Si tu n’es pas boursier, on déduira la somme 55,97€ de ton RIS (300-244,03€), l’exonération est de 244,03€ dans ce cas.
      Si, maintenant, ton salaire dépasse le montant de ton RIS actuel, le CPAS n’interviendra pour toi pendant que tu travailles.
      N’hésite pas à revenir vers nous, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi pour avoir des conseils « en direct » :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Bien à toi,

  14. Mels
    le 29 mars 2018 à 20:32

    J’ai un revenu du cpas , mais en meme temps jai travaillé pendant 2jours dans une librairie, depuis que j’ai déclaré que j’avais travaillé je ne suis pas payer.. est-ce que c’est normale ?

    • le 3 avril 2018 à 11:26

      Bonjour Mels,
      Ton salaire, pour 2 jours, n’équivaut pas un RIS au taux cohabitant quand-même ?
      Es-tu sûre que cela est dû à tes journées de travail ? As-tu discuté avec ton assistant(e) social(e) récemment ?
      De plus, il existe le système d' »exonération socioprofessionnelle » qui fait que le CPAS ne peut pas décompter l’entièreté du salaire du RIS.
      Ou ton CPAS est-il en retard au niveau de ses paiements ? Tu dois absolument essayer d’obtenir des explications de la part de ton assistant(e) social(e) pour en savoir plus.
      Bien à toi,

  15. Kakou
    le 25 mars 2018 à 14:05

    Bonjour, je suis étudiant étranger en Belgique venant d’un pays membre de l’UE et domicilié en Belgique, je suis sans revenu puis je beneficier du CPAS ?

  16. hakim
    le 21 mars 2018 à 19:29

    Bonjour,

    je suis étudiant à l’université, je suis en première année et je suis boursier. Ma question est de savoir si le fait que je sois boursier, m’empêche oui ou non de travailler et de percevoir un salaire de moins de 240euros ? ( ce qui est la limite autorisée pour un étudiant travailleur. ) j’ai lu plusieurs fois les conditions d’octroi d’un cpas pour un étudiant, il est formulé que je suis obligé d’introduire une demande de bourse et le cpas invite également l’étudiant en question à trouver un travail lors de ses disponibilités.

    • le 23 mars 2018 à 10:54

      Bonjour Hakim,
      Le CPAS invite souvent les étudiants à travailler en effet. Cela pour leur permettre acquérir de l’expérience, mais aussi, pour ne pas avoir de trop lourdes « charges » (ce n’est pas la meilleure formule).
      Car le CPAS prend en compte une partie du salaire de l’étudiant (déduit du RIS). Heureusement il existe « l’exonération socioprofessionnelle » qui est de 68,06€ pour un étudiant boursier.
      Et donc, si par exemple tu as un salaire de 300€ et que tu es étudiant boursier, le CPAS déduira la somme de 231,94€ de ton RIS (300-68,06) au lieu de l’entièreté du salaire.
      N’hésite pas à revenir vers nous, ou encore, à te te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi pour avoir des conseils « en direct » :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Bien à toi,

  17. sopho.l
    le 21 mars 2018 à 19:24

    Bonjour, je suis française et je suis scolarisé en Belgique pour des etudes de soins infirmière en 1ere annee
    Je souhaite savoir si j’ai droit a une aide ayant très peut de revenue.
    merci

  18. Mel
    le 21 mars 2018 à 16:06

    Bonjour,

    J’avais commencé des études d’assistante sociale il y a de ça 2ans ensuite arrivée en deuxième année j’ai arrêté pour travailler. Qd j’étais aux études le CPAS m’aidait financièrement.

    Depuis je n’ai fait que travailler. Maintenant j’aimerai reprendre mes etudes en septembre, là où je les ai laissées. Il me reste 2ans.

    Est ce que je peux redemander au CPAS de l’aide?

    Bien à vous,
    Mel

  19. B.Fatoumata
    le 21 mars 2018 à 13:56

    Bonjour Madame/Monsieur

     

    Je suis aide parla CPAS depuis mais 20 ans, je reçois mon allocations en fonction des revenues de mes parents; Je vie chez mes parents. J’ai déjà complété l’allocation de naissance.

    merci

  20. Céline
    le 18 mars 2018 à 16:29

    Bonjour,

    Pour avoir accès au cpas, est-ce que le revenu des parents était-il examiné ? Est-ce que une des conditions est que les parents ne doivent pas avoir un revenu dépassant un certain montant ? Ou est-ce que le fait qu’ils refusent de payer le loyer, les factures, etc est suffisant ? (Sachant qu’ils sont néanmoins d’accord de donner une pension alimentaire et que les allocations me reviendront)

    • le 20 mars 2018 à 12:51

      Bonjour Céline,
      Tu vis en kot actuellement ou ?
      Le CPAS vérifie toujours si les parents peuvent aider ou non leurs enfants dans la mesure de leurs moyens.
      D’autant que les parents ont le devoir de soutenir leurs enfants tant que ceux-ci sont en formation.
      Pour recevoir une aide du CPAS en tant qu’étudiante, il faut entrer dans les conditions suivantes :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Lorsque l’on se rend la première fois au CPAS pour introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un « accusé de réception » (document important) et ensuite un rendez-vous avec un assistant(e) social(e) qui écoute la situation du demandeur d’aide en détails et indique la procédure à suivre.
      Aujourd’hui, chaque CPAS a une Cellule Étudiants en principe, et tu peux t’y renseigner directement.
      Il faut savoir aussi que le CPAS a besoin d’un mois pour analyser un dossier de demande d’aide et envoyer sa décision par courrier recommandé.
      N’hésite pas à revenir vers nous, ou encore, te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi pour avoir des conseils « en direct » :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Bien à toi,

  21. Théo
    le 16 mars 2018 à 20:27

    Bonjour,

    Je me suis déclaré en tant que micro entrepreneur il y a de ça 2 mois.
    Je perçois chaque mois entre 1,5k et 2,5k € par mois pour l’instant grâce à mes affaires.

    Je me demandais si d’un coup ça n’allait plus est-ce que je pourrai toujours benificier du cpas ( directement sans une attente d’1 mois puisque je suis isolé ) ?
    Sachant, qu’avant m’être déclaré en tant que micro entrepreneur, j’étais au cpas car j’étais étudiant (je le suis toujours).

    Cordialement

    • le 20 mars 2018 à 12:37

      Bonjour Théo,
      Nous savons que, pour le CPAS, le dossier d’un indépendant est toujours ‘complexe’ et donc tu devras certainement attendre, au moins un mois, la réponse (négative ou positive) du CPAS.
      Il faut voir maintenant sous quel statut le CPAS va analyser ton dossier si tu demandes à nouveau une aide.
      Mais il est bien possible que tu doives entreprendre toutes les démarches (et donc attendre) comme si tu introduisais une demande d’aide pour la première fois.
      Bien à toi,

  22. Julien
    le 14 mars 2018 à 16:15

    Bonjour,

    Je suis étudiant de plein exercice dans le supérieur et je suis bénéficiaire du RIS au taux isolé. J’ai plus de 25 ans et je bénéficie de la bourse d’étude de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

    Dans le cadre de mon PIIS, je suis censé trouver un job étudiant. Mon assistante sociale m’a dit que le salaire que je toucherais ne serait pas exonéré. Cependant, beaucoup de personnes me disent le contraire.

    J’aimerais savoir concrètement de quelle façon une partie de mon salaire du job étudiant serait retirée par le CPAS et quel serait le montant de cette exonération ? Aussi, que se passe-t-il si je travail par exemple un jour par semaine au lieu de travailler un mois en bloc ?

    Merci!

    • le 15 mars 2018 à 11:19

      Bonjour Julien,
      L’exonération socioprofessionnelle, pour un étudiant boursier, est de de 68,06€. Le CPAS ne peut déduire l’entièreté de ton salaire du RIS;
      Donc, si par exemple, tu as un salaire de 300€, le CPAS déduira la somme de 231,94€ de ton RIS (300-68,06).
      Si l’on n’est pas boursier, dans ce cas, on déduit 55,97€ du RIS (300-244,03€).
      L’idéal est de travailler un jour par semaine.
      Il existe aussi « l’exonération générale » qui est de 20,83 EUR/mois pour un isolé. Mais tous les CPAS ne l’appliquent pas systématiquement (ils ne sont pas obligés).
      N’hésite pas à revenir vers nous, ou encore, à te rendre dans un centre d’informations pour jeunes (12-26 ans) près de chez toi pour avoir des conseils « en direct » :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Bien à toi,