Bruxelles-J

Qu'en est-il pour les étudiants de plein exercice ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

L’accès au revenu d’intégration (RIS) ou à l’aide sociale

Les conditions d’accès de base sont les mêmes que pour les autres bénéficiaires. Nous t’invitons donc à compulser la fiche ad hoc.

Il y a cependant des exigences particulières à respecter :

  • faire valoir ses droits aux allocations d’étude éventuelles (allocations versées par la Communauté française) ;
  • en cas de rupture avec les parents, entreprendre toutes les démarches nécessaires en vue d’obtenir de la part des parents le versement direct d’éventuelles allocations familiales et/ou pensions alimentaires ;
  • être disposé à travailler, au moins une partie du temps, pendant les vacances scolaires (par exemple sous contrat étudiant) ; cela peut être dérogé pour des raisons de santé ou autres, à l’appréciation du CPAS.

Le CPAS doit aussi accepter le projet d’études du bénéficiaire (en regard de l’âge de la personne, des perspectives d’emploi liées aux études, de la réussite ou non d’années d’études antérieures, etc.).

Il est important de noter que le CPAS compétent au début des études le restera pendant toute la durée des études en question, même si l’allocataire déménage.

Les aides complémentaires

Le CPAS peut, en plus du revenu d’intégration ou d’une aide sociale, fournir un soutien financier complémentaire pour couvrir des frais liés aux études. Il peut s’agir de payer, en tout ou en partie, un minerval ou des frais d’inscription, des frais de transports, mais aussi du matériel indispensable à la poursuite des études (matériel professionnel, matériel informatique, vêtements spécifiques, etc.).

Tu ne dois donc pas hésiter à faire appel au CPAS en cas de nécessité pour le financement de frais spécifiques.

Les étudiants venant étudier en Belgique

Les étudiants européens venant étudier en Belgique peuvent consulter la fiche de nos collègues d’Infor Jeunes Bruxelles concernant les conditions d’accès au séjour, et la fiche suivante pour les étudiants non européens.
Il est déconseillé de demander une aide au CPAS au risque de recevoir un OQT ou Ordre de Quitter le Territoire. Par ailleurs, le Service Social Étudiants de chaque école peut donner des informations utiles sur les aides éventuelles fournies par l’école.

Le contrat d’intégration ou PIIS

Si tu as moins de 25 ans, l’accès au RIS sera conditionné à la signature et au respect d’un contrat d’intégration.
Si tu es étudiant, ce dernier portera certainement, entre autres éléments, sur la réussite de tes études. Chaque contrat est différent. Il est dès lors conseillé, lorsque c’est possible, de se faire accompagner pour bien négocier toutes les conditions de ce contrat. À ce propos, il est bon de rappeler que le Service Social Étudiants (SSE) de ton école peut intervenir dans certains cas.
Dans le cas d’études de plein exercice, le contrat d’intégration couvrira toute la durée des études.

Éditeur de la fiche : CIDJ

Mise à jour le 29 juillet 2016

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


34 questions pour “ Qu'en est-il pour les étudiants de plein exercice ?

  1. anais
    le 16 janvier 2017 à 16:41

    Bonjour, je suis étudiante et je voudrais savoir si j’ai un membre de ma famille qui est au cpas, est ce que je peut aussi avoir droit au cpas et est ce qu’ils vont lui diminuer ses revenus? Et dans ce cas là je reste à charge de mon père ou non? Merci d’avance

    • le 17 janvier 2017 à 14:52

      Bonjour Anais,
      Si tu vis dans un ménage où le chef de ménage (ton papa nous supposons ici) perçoit un RIS ou revenu d’intégration et que, si à présent, tu demandes une aide au CPAS (si tu as 18 ans) et si tu obtiens le statut de cohabitante, vous aurez alors tous les deux, ton père et toi, un RIS au statut cohabitant. Et donc si vous entrez dans toutes les conditions, vous devriez chacun avoir un RIS de 578,27€.
      Il faudra alors vous arranger pour vous répartir les frais du ménage.
      Si tu as 18 ans, tu n’es plus considérée (par le CPAS) comme étant à charge de tes parents.
      Voici une fiche sur le CPAS et les étudiants :
      Si le CPAS accepte de t’aider, il faudra signer un contrat PIIS dont il faudra bien négocier les conditions :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quest-ce-que-le-contrat-dintegration/
      N’hésite pas à revenir vers nous si ce n’est pas clair.
      Bien à toi,

  2. Extasia
    le 10 janvier 2017 à 13:22

    Bonjour j’aimerais savoir quel taux prend le cpas sur le revenu d’un job étudiant ?
    Merci :)

    • le 11 janvier 2017 à 14:40

      Bonjour Extasia,
      Il ne s’agit pas d’un taux en fait. Mais il a y une différence, au niveau du calcul du RIS, entre un étudiant boursier et un étudiant non boursier.
      L’exonération pour un étudiant boursier est de 66,73€. Et, pour un non boursier, elle est de 239,25€.
      Si ton salaire est de 320€ par exemple et que tu es non boursière, en principe, on doit t’enlever 80,25€ de ton RIS (320-239,25€)
      Bien à toi,

  3. Lili97
    le 9 janvier 2017 à 10:50

    Bonjour, aujourd’hui je me suis rendu au cpas de ma commune du brabant flamand je suis entrer jai dit que c’etais pour une inscription ensuite on ma demander de pacienter dans le couloire, un homme est arriver et ma demander cest pourquoi je lui ai dit que cetais pour une aide il ma demander combien gagne ma mere je lui ai dit que mes parent sont divorcer et que ma mere a un chomage de 1100 ou 1200€ il ma alor dit que je navais pas droit. Tout ca sest passer dans le couloir il ne ma meme pas envoyer chez quelqun pour quon analyse mon dossier etc, jaimerais savoir si c possible que je n’ai pas droit au cpas car mes parents sont divorcer, ma mere paie un loyer de 700€ +les charges de 100€, des factures etc et j’ai recu 20€ le mois de decembre, jaimerais etre aider pour mes etudes et pour pouvoir aider ma mere. Je trouve ca bizarre que je n’ai pas droit au cpas car des amies a moi qui viennent de Bruxelles ont des parents avec des salaires beaucoup plus eleves et ont droit a une bonne aide donc voila jesper que vous pourriez m’eclairer un peu plus. Bonne journée

    • le 11 janvier 2017 à 14:29

      Bonjour Lili97,
      Il faut savoir que le CPAS, pour décider d’accorder une aide ou non, se base sur les revenus et non sur les montants du loyer d’un ménage.
      Le montant ‘de référence’ pour le CPAS est le montant de 1156,53€ (montant équivalent au RIS avec charge de famille). Et donc si un ménage a des revenus supérieurs à ce montant, le CPAS estime qu’une aide n’est pas nécessaire.
      Mais tu as tout à fait raison, on aurait dû prendre le temps de te recevoir et de discuter avec toi. Il faut savoir que cela se passe en 2 étapes lorsque l’on veut demander une aide au CPAS,:
      d’abord on doit remplir un document spécifiant que l’on veut introduire un dossier de demande d’aide, à ce moment-là on reçoit un ‘accusé de réception'(à bien conserver) et une date de rdv avec un travailleur social, dans un second temps, tu as un entretien avec un travailleur social, où tu peux bien expliquer ta situation en détails.
      Dans ton cas, tu dois introduire un dossier en tant qu’étudiant. Donc, lors de l’entretien, tu dois bien préciser que tu as des frais scolaires et que tu es motivé (tu dois pouvoir défendre ton projet de formation).
      Enfin, voici une fiche sur les étudiants et le CPAS :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Voici ce que nous pouvons te dire pour l’instant.
      N’hésite pas à revenir vers nous
      Bien à toi,

  4. Julien
    le 7 janvier 2017 à 15:12

    Bonjour,

     

    Je suis actuellement étudiant en 2ème année en Haute-Ecole (20 ans). Suite à mon homosexualité, mes parents ne me tolèrent plus au sein de la maison (et ma soeur encore moins, elle m’en fait voir de toutes les couleurs !). Je crains que mes parents ne me gardent à la maison uniquement pour ne pas avoir à payer d’éventuelles charges à mon égard.

    Dès lors, je voudrais partir, car la situation devient invivable !!! (J’en prends pour mon grade à la moindre dispute, à la moindre chose qui risque de les contrarier…)

    J’aurais donc plusieurs questions :

    Serait-il possible que, si je venais à me faire mettre à la porte, que je puisse bénéficier d’une aide sociale même sans domicile ?
    Pourrai-je toujours bénéficier d’un revenu d’intégration (mais moindre) si je viens à emménager avec quelqu’un qui travaille ?

    Merci pour votre réponse ! Bien à vous.

    • le 10 janvier 2017 à 12:49

      Bonjour Julien,
      Il faut savoir que les parents ont le devoir de soutenir leurs enfants durant toute la durée de leur formation.
      Donc tu as des droits mais il faut parvenir à les faire valoir.
      Si tu te tournes vers le CPAS (on s’adresse au CPAS de la commune où l’on réside), il faut savoir que celui-ci s’adresse généralement vers les parents du demandeur d’aide pour voir si ceux-ci peuvent intervenir financièrement ou non.
      Si le CPAS estime que les parents ont des revenus suffisants pour aider leur enfant, le CPAS n’intervient pas.
      Mais dans le cas de situations conflictuelles comme la tienne, le CPAS peut te venir en aide, quitte à se « faire rembourser » les aides accordées par la suite par tes parents.
      En tout cas, si tes parents te mettent à la porte, tu dois te rendre au CPAS et bien expliquer ta situation à l’assistant social qui te recevra au CPAS. On a droit à une aide du CPAS même si l’on n’a pas de domicile mais, attention, il faut toujours veiller à protéger ses droits et penser au système d’adresse de référence (http://www.droitsquotidiens.be/fr/question/puis-je-avoir-une-adresse-de-reference).
      Si tu emménages avec une personne qui travaille, il faudra voir si le CPAS te considère comme un couple ou non. Si ton compagnon a des revenus, soit tu n’auras aucune aide, soit une aide minime (cela dépendra de ses revenus).
      Si tu vis avec un ami avec qui tu n’as aucun lien, tu devrais, en principe, avoir droit au revenu d’intégration en tant que personne cohabitante (montant de 578,27€).
      Dans l’immédiat, tu peux te rendre au Service Droit des Jeunes pour voir exactement quels sont tes droits et possibilités (dans certains cas on peut y aller jusqu’à l’âge de 20 ans) : http://www.sdj.be/
      Si, par la suite, tu t’adresses au CPAS de ta commune, explique bien ta situation familiale et montre aussi ta volonté de terminer tes études.
      Enfin, voici une fiche sur les étudiants et le CPAS : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      N’hésite pas à revenir vers nous par la suite.
      Bien à toi,

  5. Saraphina
    le 7 janvier 2017 à 01:29

    Je vis actuellement avec mon pere à Paris, je suis originaire de la Belgique et j’aimerai y retourner pour faire mes études mais le problème étant que j’ai arrêté l’école à 17 ans (maintenant j’en est 20 )en troisième secondaire professionnel et là je me suis faite hospitalisé pendant 7 mois mais j’ai repris des cours á domicile , je ne sais pas si ça va peser un problème dans le dossier et j’aimerai prendre mon indépendance et vivre seule peut on m’aider ?

    • le 12 janvier 2017 à 12:12

      Bonjour Saraphina,
      En fait, il faut savoir que le CPAS s’adresse avant tout aux personnes sans aucune aide familiale, ni ressource financière.
      De plus, il faut remplir certaines conditions.
      Tu trouveras tous les détails sur ces conditions ici :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Il faut, notamment, résider en Belgique et avoir la nationalité belge (ou alors il faut prouver que l’on réside en Belgique depuis longtemps).
      Quel type de carte d’identité as-tu ?
      Par ailleurs, il faut savoir, par exemple, que si une personne de nationalité française demande une aide sociale au CPAS en arrivant en Belgique, cette personne risque de recevoir un Ordre de Quitter le Territoire.
      Voici ce que nous pouvons te dire pour l’instant.
      Ce serait utile, dans l’immédiat, que tu te renseignes auprès du CIDJ en France pour voir quelles sont tes possibilités dans la région où tu vis actuellement : http://www.cidj.com/
      Bien à toi,

  6. Camille.1234
    le 6 janvier 2017 à 20:11

    Bonjour je souhaiterais après mon bac L refaire un bac mais std2a (j’ai 18 ans en ce moment et je suis en terminale) le soucis est que les établissements préparant a ce bac sont a minimum 50km de ma ville il m’est donc impossible de rester vivre chez moi l’année prochaine et mes parents ne pourront mz donner que 100 euros par mois. Que faire puisque je n’ai donc pas le droit au crous si je recommence un bac pour payer mon logement me nourrir etc? Ai je le droit a un revenu du type bourse du crous?

    • le 9 janvier 2017 à 12:49

      Bonjour Camille1234,
      Tu es ici sur site d’informations belge.
      Nous écris-tu de la France ?
      Si c’est le cas, nous te conseillons de contacter au plus vite le CIDJ en France : http://www.cidj.com/
      Bien à toi,

  7. Vanessa
    le 27 décembre 2016 à 23:21

    Bonjour,
    Je suis étudiante et toujours domiciliée chez mes parents à Mons mais j étudie à l ulb et je kot donc sur Bruxelles à uccle. A quel cpas dois je m adresser?

    Merci d’avance

  8. Jason1234
    le 26 décembre 2016 à 04:17

    Bonsoir,
    Je vous écris car j’ai une petite question, depuis peu j’ai obtenu une aide du CPAS en tant qu’étudiant en haute école, mais dérnièrement j’ai reçun un courrier m’informant que je dois me rendre le 9 janvier à la cellule etudiant, je n’ai pas vraiment été informé de ce rendez vous, ça ne me dérange pas du tout de m’y rendre mais ce serais juste pour savoir en quoi ça consistera et qu’est ce que je dois amener avec moi ce jours là? ( attestation de réussite etc ) et une autre question, actuellement je ne trouves pas de stage, la cellule etudiant pourrait m’aider à trouver un stage?
    Merci d’avance pour vos futurs réponses et joyeux noël :)

    • le 6 janvier 2017 à 11:46

      Bonjour Jasaon1234,
      Merci pour ton message. Nous te souhaitons une belle année 2017.
      Tu ne dois pas t’inquiéter pour ce rendez-vous. La Cellule Étudiants est sensée te soutenir et t’accompagner.
      Naturellement, ils vérifieront avec toi si cela se passe bien pour tes études (si tu es toujours motivé et si cela te correspond) et si tu passes bien les examens (c’est un peu surprenant quand-même tu que aies un rendez-vous le 9 si tu es en session d’examen ?).
      Par contre, nous ne pensons pas que la Cellule Étudiants puisse t’aider dans ta recherche de lieux de stage.
      Le Service Social Étudiants de ton école ainsi que des étudiants (qui sont passés par là avant toi dans ta section) pourront plus t’aider.
      Mais rien ne t’empêche d’en parler lors de ton rdv (car si, par exemple, tu cherches dans le secteur social la Cellule devrait pouvoir, dans ce cas-là, te fournir des renseignements utiles).
      Bien à toi,

  9. Madisson
    le 25 décembre 2016 à 19:56

    Bonsoir j ai arrêter l école et je n ais pas de diplôme et je touche de rien et j aimerais prendre ma vie en mains comme avoir une maison quesque je peux faire ? Merci d avance

  10. Yougo
    le 21 décembre 2016 à 20:12

    Bonjour,

    merci de votre réponse, j’ai lu votre lien, ma 1 ere question est:
    Est il possible que cela soit seulement le cpas qui subvient à mes besoins et sans entrainer mes parents dans mon aide ou dans quoi que ce soit d’autre , quand je lis « pensions alimentaire »,
    car je pense que cela entrainerait que plus de dégats.
    la seconde, je vis actuellement à schaerbeek avec mon oncle temporairement, je souhaite habité dans cette commune. Mes parents habite a Zaventem. Dois je obligatoirement m’adresser aux service d’aide de zaventem ( néerlandais) pour le cpas où puis je m’adressé a ceux de schaerbeek ou autre a bruxelles ?

    • le 22 décembre 2016 à 11:42

      Bonjour Yougo,
      On dépend du CPAS de la commune où l’on réside. Donc si tu trouves un logement (ce sont des démarches importantes) à Schaerbeek, tu dépendras du CPAS de Schaerbeek.
      Par contre, que tu habites à Schaerbeek ou ailleurs, ton CPAS vérifiera toujours si tes parents peuvent intervenir et t’aider s’ils en ont les moyens et cela peut se faire « à l’amiable » sans par la procédure de demande de pension alimentaire.
      Par ailleurs, n’oublie pas qu’il y a des conditions à remplir pour pouvoir recevoir une aide du CPAS et nous ne pouvons pas te dire si ton dossier de demande d’aide sera accepté car chaque dossier doit répondre à un certain nombre de critères.
      Enfin, sache que le CPAS « invit »e souvent les enfants demandeurs d’aide à rester chez leurs parents le plus longtemps possible tant que les enfants n’ont pas de revenus professionnels.
      Bien à toi,

  11. Huhu
    le 21 décembre 2016 à 01:10

    Bonjour,

    Voila ma situation; je suis etudiant en 1er année de haute école et je vis avec mon père et ma mère. Seulement mon père de travail pas et ma mère à mi-temps. Donc est-il possible pour moi d’avoir recours au CPAS?

  12. Yougo
    le 19 décembre 2016 à 16:05

    Bonjour,

    j’ai 22 ans, et je suis en 2 eme année d’étude de type long (5 ans) , je vis actuellement chez mes parents qui travaillent tout les deux et sont propriétaires.
    Je souhaite ne plus être a leur charge et vivre seul du a des problèmes familiaux. Je voulais vous demandez si le cpas m’aiderait et si oui, pourront ils assez m’aider pour subvenir a mes besoins sachant que je vivrai seul et durant tout mon cursus scolaire ?

    Bien à vous

  13. zouhair
    le 13 décembre 2016 à 21:47

    Bonjour enfait c’est pour si on a le droit d’avoir cpas et de fair quelque jour de job etudiant en plus pendant les vacances scolaires?

    • le 14 décembre 2016 à 11:42

      Bonjour Zouhair,
      Il faut d’abord vérifier que tu entres bien dans les conditions d’octroi d’aide du CPAS
      Tu trouveras ces conditions sur la fiche suivante : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Si tes parents ne peuvent pas te soutenir financièrement, en principe le CPAS devrait intervenir pour toi.
      Il faut savoir que le CPAS estime que le montant de 1156,53€ suffit pour couvrir les besoins du ménage.
      Tu dois t’adresser au CPAS de la commune où tu résides si tu veux demander une aide.
      Le service social étudiants de ton école peut aussi t’aider à préparer ton entretien avec le CPAS (entretien que tu auras après avoir introduit un dossier de demande d’aide).
      Si tu travailles comme jobiste, dans le cas où le CPAS t’aide, le CPAS « prendra en compte » (une déduction sera faite) une partie de tes revenus. La déduction sera plus ou moins importante selon que tu sois étudiant boursier ou non.
      N’hésite pas à revenir vers nous après avoir lu la fiche
      Bien à toi,

  14. Jeune déterminé
    le 10 décembre 2016 à 17:40

    Bonjour, je suis dans une situation assez particulière j’ai 19 ans et je veux reprendre des études au cefa.Le problème est que en ce moment j’habite chez ma soeur et des conflits se créer de plus en plus et cela devient impossible d’habiter ensemble et surtout que je n’ai pas assez d’argent pour payer mon  loyer ma caution ect…ma question est : Est-ce-que le cpas peut m’aider car je voudrais avoir un logement afin d’être épanouie.Je suis bien entendue inscrit au cefa et à la recherche d’un employeur ? Merci à vous.

    • le 12 décembre 2016 à 12:30

      Bonjour Jeune déterminé,
      Si tu t’adresses au CPAS, il faut savoir que le CPAS prend en compte les revenus des parents même si tu n’habites plus avec eux.
      Si le CPAS estime que tes parents ont des revenus suffisants pour t’aider, le CPAS n’interviendra pas pour toi, ou alors, dans une faible mesure.
      Par contre, le CPAS n’est pas sensé prendre en compte les revenus de ta sœur si tu habites avec elle.
      Sache que, si le CPAS accepte de t’accorder une aide, le CPAS peut intervenir le paiement d’une garantie locative.
      Pour pouvoir introduire un dossier de demande d’aide, tu dois te rendre au CPAS de ta commune. Il faut avoir que le CPAS a besoin de 30 jours pour analyser un dossier et donner sa réponse/décision par voie postale.
      Enfin, sache qu’il est important d’avoir une adresse pour conserver ses droits sociaux. Donc, si à un moment donné, tu te retrouves sans domicile, tu peux utiliser le système d’adresse de référence : http://www.droitsquotidiens.be/fr/question/puis-je-avoir-une-adresse-de-reference
      Est-ce que ton CEFA peut t’aider à trouver un employeur ? Ils doivent en tout cas pouvoir te conseiller et te donner des pistes.
      N’hésite pas à revenir vers nous
      Bien à toi,

  15. Riri
    le 8 décembre 2016 à 01:28

    Bonjour, j’ai 18ans je suis a charge du cpas je vis actuellement avec ma mère et mon frère qui sont eux aussi au cpas. On me dit que si travaille leurs revenus seront supprimer. Comment puis je subvenir aux besoins de mon foyer et construire un avenir ?

    • le 8 décembre 2016 à 14:44

      Bonjour Riri,
      Pour que les aides accordées à ta mère et à ton frère soient totalement supprimées, il faut que tu commences avec un salaire supérieur à 1156,53€ (montant équivalent au RIS avec charge de famille). Le CPAS estime que ce montant suffit à couvrir les besoins du ménage.
      Il faut voir quel type de travail tu trouveras : temps plein ou non, CDD ou CDI, le secteur où tu travailles….
      Si maintenant, tu travailles à temps partiel et obtiens un salaire de 700€ par exemple, le CPAS est sensé continuer d’intervenir pour ta famille sous forme de RIS ‘réduits’…
      Une des solutions (si on analyse froidement la situation), si tu obtiens un salaire bien supérieur à 1156,53€, c’est de ne plus habiter sous le même toit que ta famille mais d’aider celle-ci dans la mesure de tes moyens, et alors, ton frère et ta mère devraient continuer de recevoir une aide du CPAS.
      De notre côté, nous ne pouvons malheureusement t’en dire plus.
      Bien à toi,

  16. Fille en détresse
    le 2 décembre 2016 à 18:24

    Bonjour,

    Je suis au cpas 18-24 ans dans une petite ville et j’habite bruxelles. J’étais jusqu’ici en taux isolé donc je m’en sortais mais maintenant du jour au lendemain on m’a remis au taux cohabitant car je suis en coloc a bruxelles. La ville où je suis inscrite au cpas ne comprend pas qu’a bruxelles, il est impossible de vivre seule car c’est trop cher.

    Que puis-je faire pour redevenir isolé? J’ai vraiment besoin d’aide je ne m’en sortirai pas sans ça. Avez vous des pistes?

    Peut-etre en me domiciliant au cpas, je retomberai en isolée?

    Merci

    • le 5 décembre 2016 à 12:10

      Bonjour Fille en détresse,
      Est-ce que tes colocs et toi partagez toutes les questions ménagères ?
      Ce point-là a son influence.
      N’oublie pas que, comme tu es étudiante, le CPAS peut t’apporter des aides supplémentaires (occasionnelles) en dehors du RIS pour tes frais scolaires.
      Est-ce que le Service Social Étudiants de ton école ne peut pas aussi te donner une aide de son côté ?
      Par contre, on ne se ‘domicilie’ pas au CPAS, il existe le système d’adresse de référence (http://www.droitsquotidiens.be/fr/question/puis-je-avoir-une-adresse-de-reference ) mais tu n’entres pas dans les conditions.
      Voici ce que nous pouvons te dire pour l’instant.
      Bien à toi,

  17. Gloluxia
    le 30 novembre 2016 à 13:15

    Bonjour, j’ai 20 ans et étudiante en première année soins infirmiers, je ne vie plus avec ma mère , mais je fait une demande d’aide sociale au CPAS ixelles ils ont dit non et ils m’ont c a mon cpas de sint-niklaas de me prendre en charge, je suis allé faire la demande et aussi ils ont refusé en disant ils vont pas me prendre en charge par ce que ils sont pas d’accord que je fasse mes dr soins infirmiers a Brussels , ils disent que je peux aussi le faire la bas a sint-niklaas en néerlandais, ils savent bien que toutes mes études je les ai fait en français comment je peux aller faire mon université en néerlandais en plus en soins infirmiers. Epuis comme je suis la je ne pas encore payer mon loyer par manque d’argent et je ne sais plus quoi faire . Je vraiment besoin d’aide s’il vous plaît aider moi.

    • le 1 décembre 2016 à 12:09

      Bonjour Gloluxia,
      Dans l’immédiat, il faudrait t’adresser au Service Social Étudiants de ton école pour voir s’ils ne peuvent pas t’accorder une aide temporaire (les hautes écoles et universités ont souvent des fonds pour aider les étudiants dans ta situation).
      Par ailleurs, ce serait utile que tu consultes le Service Droit des Jeunes ou SDJ : http://www.sdj.be/spip.php?page=sommaire-pro&v=p
      Ils ont des permanences ce jeudi après-midi: http://www.sdj.be/les-services-droit-des-jeunes/bruxelles/
      Il faut vérifier si le CPAS peut te refuser une aide sur une base linguistique notamment.
      N’hésite pas à revenir vers nous par la suite.
      Bien à toi,