Bruxelles-J

Qu'en est-il pour les étudiants de plein exercice ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

L’accès au revenu d’intégration (RIS) ou à l’aide sociale

Les conditions d’accès de base sont les mêmes que pour les autres bénéficiaires. Nous t’invitons donc à compulser la fiche ad hoc.

Il y a cependant des exigences particulières à respecter :

  • faire valoir ses droits aux allocations d’étude éventuelles (allocations versées par la Communauté française) ;
  • en cas de rupture avec les parents, entreprendre toutes les démarches nécessaires en vue d’obtenir de la part des parents le versement direct d’éventuelles allocations familiales et/ou pensions alimentaires ;
  • être disposé à travailler, au moins une partie du temps, pendant les vacances scolaires (par exemple sous contrat étudiant) ; cela peut être dérogé pour des raisons de santé ou autres, à l’appréciation du CPAS.

Le CPAS doit aussi accepter le projet d’études du bénéficiaire (en regard de l’âge de la personne, des perspectives d’emploi liées aux études, de la réussite ou non d’années d’études antérieures, etc.).

Il est important de noter que le CPAS compétent au début des études le restera pendant toute la durée des études en question, même si l’allocataire déménage.

Les aides complémentaires

Le CPAS peut, en plus du revenu d’intégration ou d’une aide sociale, fournir un soutien financier complémentaire pour couvrir des frais liés aux études. Il peut s’agir de payer, en tout ou en partie, un minerval ou des frais d’inscription, des frais de transports, mais aussi du matériel indispensable à la poursuite des études (matériel professionnel, matériel informatique, vêtements spécifiques, etc.).

Tu ne dois donc pas hésiter à faire appel au CPAS en cas de nécessité pour le financement de frais spécifiques.

Les étudiants venant étudier en Belgique

Les étudiants européens venant étudier en Belgique peuvent consulter la fiche de nos collègues d’Infor Jeunes Bruxelles concernant les conditions d’accès au séjour, et la fiche suivante pour les étudiants non européens.
Il est déconseillé de demander une aide au CPAS au risque de recevoir un OQT ou Ordre de Quitter le Territoire. Par ailleurs, le Service Social Étudiants de chaque école peut donner des informations utiles sur les aides éventuelles fournies par l’école.

Le contrat d’intégration ou PIIS

Si tu as moins de 25 ans, l’accès au RIS sera conditionné à la signature et au respect d’un contrat d’intégration.
Si tu es étudiant, ce dernier portera certainement, entre autres éléments, sur la réussite de tes études. Chaque contrat est différent. Il est dès lors conseillé, lorsque c’est possible, de se faire accompagner pour bien négocier toutes les conditions de ce contrat. À ce propos, il est bon de rappeler que le Service Social Étudiants (SSE) de ton école peut intervenir dans certains cas.
Dans le cas d’études de plein exercice, le contrat d’intégration couvrira toute la durée des études.

Éditeur de la fiche : CIDJ

Mise à jour le 29 juillet 2016

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


38 questions pour “ Qu'en est-il pour les étudiants de plein exercice ?

  1. Maeva
    le 17 juillet 2017 à 13:05

    Bonjour,

    Je me permets de vous contacter car je voulais savoir si un étudiant qui reçoit le RIS ici à Bruxelles peut aller habiter en Flandre?

    • le 18 juillet 2017 à 15:21

      Bonjour Maeva,
      C’est le CPAS qui a conclu ton contrat (pour le suivi de tes études) qui reste compétent pour toute la durée des études. Donc si c’est le CPAS de Bruxelles qui a initié ton contrat (au début de ton cycle d’ études) et si tu n’as pas interrompu tes études entre temps, c’est le CPAS de Bruxelles qui reste ‘ton’ CPAS même si tu changes de commune (ce principe est spécifique aux étudiants).
      Tu étudies à Bruxelles ?
      N’hésite pas à revenir vers nous.
      Bien à toi,

  2. Aliel
    le 16 juillet 2017 à 14:42

    Bonjour,

    J’ai un contrat pour un job étudiant pour une semaine dans le courant du mois de juillet. Je suis actuellement au CPAS et je perçois un revenu co-habitant. Je suis étudiante universitaire à plein temps.

    Comment mon revenu du mois de juillet sera -t-il calculé?
    Merci

    • le 17 juillet 2017 à 12:21

      Bonjour Aliel,
      Connais-tu le système d’exonération professionnelle ?
      En fait, il faut voir si tu es étudiante boursière ou pas.
      L’exonération pour un étudiant boursier est de 68,06€ aujourd’hui. Mais, pour un non boursier, elle est de 244,03€.
      Donc si, par exemple, le salaire de l’étudiant est de 320€, en principe on doit enlever 75,97€ du RIS (320-244,03€) de l’étudiant non boursier.
      Dès que tu recevras ta fiche de salaire, tu devras remettre une copie de celle-ci à ton assistant(e) social(e).
      N’hésite pas à revenir vers nous.
      Bien à toi,

  3. Fa
    le 14 juillet 2017 à 10:39

    Bonjour,
    Je suis au cpas ét j’ai reçu une bourse en janvier. Mais maintenant je n’ai plus rien et je ne peux plus faire de job étudiant car on me retire de l’argent de le mois d’après. Savez vous si l’année oú on reçoit la bourse terminé le 30 juin oú à la fin de l’année scolaire c’est à dire le 15 septembre. Au quel cas je pourrais retravailler en juillet -aout?
    Merci

    • le 17 juillet 2017 à 12:15

      Bonjour Fa,
      Nous ne sommes pas sûrs de bien comprendre ta question. Le CPAS n’est pas sensé prendre le montant de la bourse en compte.
      Le seul moment où le CPAS prend en compte la bourse, c’est lors du calcul de l’exonération professionnelle.
      L’exonération pour un étudiant boursier est de 68,06€ aujourd’hui. Mais, pour un non boursier, elle est de 244,03€.
      Donc si, par exemple, le salaire de l’étudiant est de 320€, en principe on doit enlever 75,97€ du RIS (320-244,03€) de l’étudiant non boursier.
      Est-ce que ton CPAS tient bien compte de l’exonération professionnelle ?
      N’hésite pas à revenir vers nous.
      Bien à toi,

  4. Uly
    le 13 juillet 2017 à 11:11

    NB: avec cette dette je ne pourrai pas étudier l’année prochaine. Et mon compagnon est au chômage.
    Merci de votre réponse

  5. Uly
    le 13 juillet 2017 à 11:09

    Bonjour je suis une jeune étudiante étrangère récemment désinscrite pour non paiement du minerval. Je me retrouve avec une énorme dette à l’Université.
    J’ai une carte d’un an et un enfant dont le père à une carte B. Pourrais je bénéficier de l’aide du cpas pour apurer ma dette?

    • le 17 juillet 2017 à 11:14

      Bonjour Uly,
      Est-ce que tu as déjà contacté le Service Social Étudiants de ton université pour établir un plan (échelonné) de paiement ? As-tu déjà prévenu l’université que tu ne pourras pas payer tout de suite ?
      Le Service Social Étudiants peut jouer le rôle de médiateur à ce niveau.
      Au niveau du CPAS, c’est mieux que ce soit ton compagnon qui s’adresse au CPAS car il a un titre de séjour plus ‘valable’ (idéalement ce serait mieux qu’il ait la carte F+ ou E+ en fait). La carte F+ ou E+ donne une ‘sécurité maximale’.
      En effet, il faut savoir que, dans certains cas (titre de séjour temporaire), il faut éviter de s’adresser au CPAS car on risque de recevoir un OQT ou Ordre de Quitter le Territoire.
      Dans ton cas (titre d’un an), il est déconseillé de t’adresser au CPAS.
      Donc, la première chose à faire est de voir, par rapport à ton titre de séjour (et aussi par rapport à celui de ton mari pour avoir 100% de certitude), ce que tu « peux » faire et « ne peux pas faire » par rapport au CPAS.
      Tu peux t’adresser ici : http://www.cjdasbl.be/contact/
      Voici un autre lien utile concernant le droit des étrangers: http://www.vivreenbelgique.be/sejour-en-belgique/services-juridiques-et-sociaux-specialises-en-droit-des-etrangers
      Il faut savoir aussi que si le montant des allocations de chômage de ton compagnon est supérieur à 1179,65€ (montant du revenu d’intégration avec charge de ménage), tes chances pour que le CPAS intervienne pour ton ménage sont réduites.
      Enfin, le Service Médiation de Dettes du CPAS de ta commune peut aussi te donner des conseils pour pouvoir, par exemple, payer les factures du ménage de manière échelonnée.
      Bien à toi,

  6. Anonyme
    le 11 juillet 2017 à 14:06

    Bonjour,

    Je suis un étudiant de 20 ans, ma situation est la suivante: ça fait presque 6 ans que j’habite en Belgique, je suis de nationalité italienne. En septembre je serai en 6ème technique de qualification. Cependant, je ne peux plus vivre chez mes parents car ils veulent plus me financier, vous comprenez que je ne peux donc pas me permettre de me payer les frais liées aux études, stages, voyages obligatoires… J’ai meme pas des sous pour me permettre d’acheter des nouveaux vetements et meme pas pour pour me payer l’auto-école, bref les choses d’un garcon normal… J’ai deux frères et une soeur, ils sont tous petits, et ont plus de priorité que moi car ils sont plus jeunes, je partage ma petite chambre avec tous mes frères, donc je n’ai pas de privacy et des fois faut que je sort pour me concentrer à étudier. Je m’adresse à vous car j’ai le projet de me trouver un petit loyer, ou une chambre étudiante et vous comprenez que j’ai malheureusement pas les moyens de me le permettre et je cherche un job étudiant depuis des mois mais jamais de réponses car pas d’expérience… Je vous demande donc si c’est possible de bénéficier du CPAS sans que l’on me dise que j’ai les parents qui me nourrissent et donc j’en a pas besoin. Je vous prie de me répondre, je suis déséspèré… Bonne journée.

    • le 12 juillet 2017 à 15:49

      Bonjour Anonyme,
      Nous supposons que tu as une carte F+ ou E+. Si c’est le cas, tu peux t’adresser au CPAS sans courir le risque de recevoir un Ordre de Quitter le Territoire (OQT).
      Si ce n’est pas le cas, tu dois t’adresser au Service Droit des Jeunes (http://www.sdj.be/) pour savoir ce que tu peux (et ne peux pas) entreprendre comme démarches.
      Par contre, nous ne pouvons pas te répondre à la place du CPAS et t’affirmer que tu auras une aide.
      Il faut savoir, par ailleurs, que les parents ont le devoir de soutenir leurs enfants durant toute la durée de leur formation.
      Si tu t’adresses au CPAS (on dépend du CPAS de la commune où l’on réside), tu dois bien expliquer ta situation familiale et expliquer que tes parents ne veulent plus te soutenir financièrement. Le CPAS pourra peut-être t’entendre (estimer que la situation familiale est critique) et donc intervenir en ta faveur mais nous ne pouvons pas te l’assurer.
      Lorsque l’on est aidé par le CPAS, on doit signer un contrat (qu’il faut bien lire avant de signer): http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quest-ce-que-le-contrat-dintegration/
      Le CPAS ne va pas t’aider à trouver un logement, c’est à toi à entreprendre toutes les démarches mais tu dois d’abord te renseigner auprès de ton CPAS (si ton droit de séjour le permet).
      Enfin, n’hésite pas à t’adresser à un centre d’informations près de chez toi pour recevoir des conseils ‘en direct’ :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Bien à toi,

  7. Anonyme10
    le 4 juillet 2017 à 10:33

    Bonjour j’ai 18 ans toujours Domicilee chez les parents ET décembre prochain je pars vivre seule dans un appartement, je vais rentrer dans une école supérieur d’art qui me prendra énormément de temps et je voudrais pouvoir etre indépendante et pouvoir payer mes besoins moi meme. Le cpas pourrait IL ME venir en aide ? et je bénéficierai d’un versement de quel genre de somme ?

  8. Une-Citoyenne1210
    le 1 juillet 2017 à 15:06

    Bonjour,

    je suis étudiante et je viens d’avoir 19 ans.

    j’ai fait 2 demande d’aide sociale au CPAS de la commune au quel je réside, et elles ont été refuser sous prétexte que mes parents ont les moyens de me nourrir et de me loger !

    Sauf que, je désire avoir mon propre logement, et de dépendre de moi même, ce qui est normal.

    Malheureusement, je ne possède pas les moyens de payer mon loyer etc, vue que je suis toujours étudiante.

    C’est ce qui m’a pousser a demander une aide financière auprès du CPAS.

    Mes questions sont les suivantes:

    Quelle démarche doit-je faire pour pouvoir bénéficier d’une aide sociale et quitter le foyer parental?

    Faut-il avoir une raison pour quitter le foyer parental et vivre seul?

    Selon vous, à partir de quel âge a-t-on le droit de devenir indépendant?

     

    j’espère avoir été claire dans mes questions, et j’espère aussi avoir une réponse au plus vite de votre part!

     

    Bien à vous,

    • le 12 juillet 2017 à 15:10

      Bonjour Une-Citoyenne1210,
      Il faut, en fait, savoir que le CPAS s’adresse avant tout aux personnes sans ressources/revenus et sans aucune aide familiale (le CPAS compte souvent sur la solidarité familiale).
      Dans ton cas, le CPAS a besoin d’un motif ‘valable’ à leurs yeux pour que tu quittes tes parents.
      Si ta famille (tes parents) a de la place pour t’accueillir et des revenus suffisants pour t’aider, le CPAS n’est pas censé intervenir pour toi, d’autant que les parents ont le devoir de soutenir leurs enfants durant toute la durée de leur formation.
      Devenir indépendant (dans le sens où tu l’entends) n’est pas spécifiquement une question d’âge.
      Enfin, voici des liens qui peuvent peut-être t’être utiles si tu cherches un job d’étudiant : http://www.inforjeunesbruxelles.be/jobs-etudiants-55
      Voici ce que nous pouvons te dire à notre niveau.
      N’hésite pas à t’adresser à un centre d’informations pour avoir des conseils ‘en direct’ :
      Réseau CIDJ (voir onglet ‘Les centres CIDJ’): http://www.cidj.be/
      Réseau Infor Jeunes : http://www.infor-jeunes.be/site/centre
      Bien à toi,

  9. Sam
    le 29 juin 2017 à 14:22

    Bonjour, je bénéfice du CPAS depuis le mois de Octobre, vue que j’avais été accepté pour une formation qui dure 1 ans et demi.

    Jusque la mes points et résultats sont exemplaires et ils me restent plus que 6 mois a suivre ma formation, et on m’accorde un mois de vacances en juillet, pour reprendre les cours en août.

    C’est ma première fois que je suis au CPAS, et j’entends d’une amie qu’apparemment, on est obligé de trouvé un job de vacances pour un mois, et que on est pas payé durant ce mois.

     

    J’ai essayé de contacter mon assistante sociale pour plus d’info, mais pendant les heures ou elle est joignables, moi je suis mes cours a temps plein. Je ne la vois que le 4 juillet, je ne sais pas quoi faire.

    Est-ce que mon amie avait raison sur le sujet de ces jobs de vacances?

    Merci de votre aide

     

    • le 30 juin 2017 à 12:22

      Bonjour Sam,
      Les étudiants qui entament un long cycle, doivent pouvoir (selon leurs possibilités/cours) être disponibles pour travailler durant les vacances. Pour ta part, la formation est courte, donc, selon nous, tu n’es pas dans les mêmes obligations que ton amie.
      Si tu es sans revenus durant un mois, le CPAS doit intervenir pour toi. Les étudiants qui perçoivent un salaire de jobiste (comme le salaire d’un mois est supérieur au montant du RIS) ne reçoivent pas d’aide du CPAS après avoir travaillé un mois.
      Concernant les étudiants qui ne trouvent pas de job durant les vacances (ce n’est pas toujours facile de trouver) le CPAS doit continuer de les soutenir durant les vacances d’été (même s’ils n’ont pas cours donc).
      Bien à toi,

  10. Anonyme
    le 29 juin 2017 à 07:22

    Bonjour, j’ai bénéficiais du CPAS dès mon entrée à l’université, c-à-d en septembre 2014 jusqu’en septembre 2016. Le CPAS a arrêté de me payer car j’ai ratée pour la deuxième fois ma 1e année en droit à l’université et cette année, de septembre à Juin j’ai stoppé mes études mais je souhaite reprendre dès la rentrée académique 2017-2018 toujours dans la mm option et en 1e mais cette fois-ci dans une haute école. J’ai 23ans à présent et est-il possible que le CPAS m’accorde une nouvelle fois son aide ? Car son refus de continuer à m’aider était que je voulais rester à l’université au lieu de changer et aller dans une haute école mais elle ne sait pas que j’ai arrêté depuis donc sera t-elle d’accord de recommencer à me payer en sachant que j’ai fait une année « sabbatique » (en travaillant bien sur qqes mois d’Octobre à Avril 2017) ?

  11. Liloo
    le 22 juin 2017 à 13:58

    Bonjour
    J’ai 18 ans et je voulais savoir si j’ai droit au RIS , je suis encore au étude et vis toujours chez mes parents , mon papa travail ma maman est femme au foyer et j’ai un petit frère

  12. Céline
    le 21 juin 2017 à 16:31

    Bonjour,

    Je suis une étudiante de 3ème année. Je loge dans un appartement et je bénéficie du revenu d’intégration du CPAS pour payer mon loyer, mes charges, etc. Les années précédentes j’ai reçu un refus de bourse d’études. Cette année, pour m’en sortir, j’ai trouvé un job étudiant. J’ai découvert sur Internet que le montant exonéré de mes ressources est de 239,25 euros.

    Or, je viens d’apprendre, non sans soulagement, que cette année je vais recevoir la bourse d’études.

    M’est-il imposé de rembourser le CPAS sur mes revenus de 2016/2017 puisque pour les étudiants boursiers le montant exonéré n’est pas de 239,25 euros mais de +/- 66 euros ?

    Merci d’avance

     

    • le 22 juin 2017 à 12:32

      Bonjour Céline,
      S’il y a un remboursement à effectuer (si la bourse couvre l’année scolaire qui se termine), le CPAS peut déduire une petite somme de ton RIS chaque mois. Cela peut se faire petit à petit sans qu’il n’y ait un gros impact pour toi.
      Aujourd’hui l’exonération professionnelle pour un étudiant boursier est de 68,06€, et pour un non boursier, de 244,03€ (depuis le 1er juin 2017).
      N’hésite pas à revenir vers nous
      Bien à toi,

  13. Nhi
    le 20 juin 2017 à 14:53

    Bonjour,

    Je suis en première année en soins infirmiers, et depuis que j’avais fait mon stage, je me rends compte que ce n’est plus l’étude dont je veux faire. Et je veux entamer l’étude en medecine. J’en avais parlé à mon assistant social mais il m’a dit de continuer jusqu’à la fin et de faire au moins les 45 crédits. Mais je n’avais plus la motivation de continuer et je n’ai plus la motivation d’étudier pour quelque chose dont je n’aime plus.. Je stresse depuis et je suis vraiment perdue car j’ai peur que le cpas n’accepte plus m’aider si je ne fais pas les 45 crédits.. Et si je ne fais pas les 45 crédits mais que je me concentre pour me preparer pour les examens d’entrée de médecine (j’ai également trouvé un job d’étudiant pendant les vacances) est ce que Le cpas va m’enlever le RIS et est ce qu’il va accepter mon projet?

    Cordialement,

    • le 21 juin 2017 à 11:08

      Bonjour Nhi,
      Par rapport au CPAS, il est important de te présenter aux examens et donc de « terminer » ton année même si tu sais que tu veux changer.
      Par contre, as-tu déjà parlé de ton souhait de changer à ton assistant(e) social(e) ? Es-tu sûre que tu pourras mener ces études à terme ? Ce sont des études longues et pas faciles.
      T’es-tu bien renseignée?
      En fait, dès que tu as une question importante, si cela est possible, tu dois en parler à ton assistant(e) social(e) ou à la Cellule Études de ton CPAS et ne pas attendre le prochain rdv d’évaluation.
      De notre côté, nous ne pouvons pas te dire si le CPAS va accepter ton nouveau projet. Si, par exemple, tu as bien travaillé cette année dans une matière (qui a un lien avec la médecine) et si un prof peut parler en ta faveur, cela peut t’aider vis à vis du CPAS.
      Bien à toi,

  14. Vaness
    le 15 juin 2017 à 17:41

    Bonjour,
    J’ai 23 ans et désire reprendre des études mon mari est depuis peu au chômage. Sachant que les études sont assez coûteuse, quelle aide pourrais je bénéficier ?
    Deuxième question, j’ai bénéficiée pendant un court moment d’un RIS (4 à 5 mois) dans une ville où j’habitais à l’époque est ce encore ce CPAS de référence pour moi ou celui dans la ville dans laquelle je réside actuellement.
    Merci d’avance.
    Bonne journée

  15. Kev2908
    le 14 juin 2017 à 21:11

    Je suis apprenti en couverture je souhaite prendre un petite appartement avec mon cousin lui aussi apprenti je voudrait savoir de quelle aide puis-je bénéficier, je suis toujours étudiant et mon cousin aussi

    • le 15 juin 2017 à 12:25

      Bonjour Kev2908,
      En fait, pour pouvoir être aidé par le CPAS en tant qu’étudiant ou apprenti, il faut entrer dans les conditions suivantes :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Par ailleurs, lorsque l’on est aidé par le CPAS, on doit signer un contrat PIIS dont il faut bien négocier les conditions avant la signature :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quest-ce-que-le-contrat-dintegration/
      Si tes parents ont des revenus insuffisants pour te soutenir durant ta formation, le CPAS devrait intervenir pour toi.
      Par contre, si le CPAS estime que tes parents peuvent t’aider, le CPAS n’interviendra pas pour toi, ou alors, dans une faible mesure.
      On dépend du CPAS de la commune où l’on réside.
      Lorsque l’on introduit un dossier de demande d’aide (bien vieller à recevoir ‘l’accusé de réception’ à ce moment-là), il faut savoir que le CPAS a besoin de 30 jours pour analyser un dossier de demande d’aide et donner sa réponse/décision par voie postale.
      Il faut savoir aussi que le montant du RIS pour une personne cohabitante est de 589,82€ et donc si, par exemple, tu remplis toutes les conditions et si le CPAS accepte de t’aider, tu pourrais, en principe, recevoir une aide de 589,82€ – ton salaire d’apprenti (donc une somme inférieure à 589,82€). Cela si ton dossier est accepté donc.
      Enfin, le Service Social Étudiants de ton école peut certainement t’informer et te conseiller par rapport aux aides existantes en dehors de celles accordées par le CPAS.
      N’hésite pas à revenir vers nous après avoir lu les fiches.
      Bien à toi,

  16. inconnu
    le 14 juin 2017 à 17:49

    bonjour, mon assistante sociale dit que si je travaille en job étudiant tout mon salaire du job sera décompter de mon revenu du cpas.. Alors que je suis non boursière et que normalement j’ai droit à une exonération de environ 230 euro. Les factures s’entassent, je ne touche que 217 euro du cpas en co-habitante. voilà ma question est donc celle la: Si je travaille en job étudiant sans qu’elle ne le saches et sans dépasser les 230 euro que peut il m’arriver? Sachant que je m’endette vraiment..

    • le 15 juin 2017 à 12:18

      Bonjour Inconnu,
      L’exonération professionnelle pour un étudiant non bousier est aujourd’hui de : 244,03€.
      Si tu travailles un mois complet temps plein cet été, le salaire peut être important et là tu n’entreras pas, temporairement donc, dans les conditions pour recevoir une aide du CPAS
      Ton assistante sociale t’a expliqué pourquoi tu n’aurais pas droit à cette exonération. Il serait bon de vérifier ce point-là.
      D’autre part, nous te déconseillons de travailler comme jobiste ‘incognito’ car le CPAS a la possibilité de vérifier très vite si tu as travaillé ou pas.
      Si tu as des soucis avec le CPAS, ne sachant pas où tu habites, sache qu’il existe aussi (pour des questions juridiques) le SDJ ou Service Droit des Jeunes : http://www.sdj.be/
      N’hésite pas à revenir vers nous.
      Bien à toi,

  17. Anonyme
    le 13 juin 2017 à 14:34

    Bonjour,
    J’ai 25 et toujours dans mes études. Cependant je suis issue d’une famille monoparentale et les revenus de ma maman suffisent à peine pour les besoins de ma petite soeur et d’elle meme.
    Elle exige que je cotise pour les dépenses alors que je n’ai aucun revenu et presque plus d’heures pour exercer un job étudiant. L’année prochaine je dois continuer mes études car pour des raisons de santés et problèmes familiaux j’ai du m’écarter de ma scolarité.
    Puis-je bénéficier d’une aide partielle telle que : financement pour le minerval, et/ou aide financière pour un court terme le temps de finir mes études?

    Merci

  18. Bilal
    le 13 juin 2017 à 13:46

    Bonjour,

    suit a une conversation téléphonique, le cpas  m’annonce qui sont refuse ma demande d’aide financier. pour les raison suivantes:
    – cette année, je rate mon année universitaire
    – parce que j’ai quitté ma famille (cause problème familiale) sans prévenir le cpas (ma premier demande de cpas a été demande après mon souci familiale.

    je vie actuellement seul et dispose d’aucun revenue.

    ps: la décision du cpas, j’ai l’ai reçu 60 jours après ma demande. (légal il sont le droit a 30 jours).

    que dois-je faire?

  19. Quentinn
    le 2 juin 2017 à 23:55

    Bonjour, j’aimerai vous posez quelques questions…
    Je vis actuellement chez mon papa, mes parents son séparé, et j’aimerai quitté mon domicile ( Familliale ) afin de vivre seul. Je suis en 5e année secondaire, et en contrat apprentissage ( Cefa ). Ai-je droit au CPAS? Si oui combien? Quel sont les conditions? Merci de votre aide, bonne journée.

    • le 8 juin 2017 à 11:42

      Bonjour Quentinn,
      Il faut d’abord vérifier que tu entres bien dans les conditions d’octroi.
      Tu trouveras ces conditions sur la fiche suivante : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quen-est-il-pour-les-etudiants-de-plein-exercice/
      Si le CPAS estime que tes parents ne peuvent pas te soutenir financièrement, en principe, le CPAS devrait intervenir pour toi.
      Mais si le CPAS estime que tes parents, chacun de son côté, peuvent t’aider et si le CPAS considère que la situation familiale n’est pas critique (et donc qu’il n’est pas nécessaire que tu quittes le domicile familial), le CPAS n’interviendra pas pour toi.
      Tu dois t’adresser au CPAS de la commune où tu résides pour introduire un dossier de demande d’aide. Le service social étudiants de ton école peut aussi t’aider dans tes démarches auprès du CPAS.
      Pour notre part, nous ne pouvons pas t’assurer, à l’avance, que le CPAS interviendra pour toi surtout si celui-ci estime que tes parents ont des revenus suffisants.
      N’hésite pas à revenir vers nous.
      Bien à toi,

  20. sabrina
    le 2 juin 2017 à 13:06

    bonjour,

    Je vie chez mes parents et je suis au cpas. j ai signer un contrat d étudiant avec 15h semaine ça me ft 60h le mois mais du coup je me demande si avec ce job étudiant j aurai droit a avoir une paie du cpas ce mois là ? vue que je vais pas toucher beaucoup plus que ce que je reçois au cpas et que travail du lundi au vendredi 3h donc je voudrais savoir si c est intéressant vue que je suis en examen ?

    • le 2 juin 2017 à 14:35

      Bonjour Sabrina,
      Le CPAS est sensé tenir compte de l’exonération professionnelle. Donc, si par exemple, tu as un salaire de 400€, le CPAS doit tenir compte de l’exonération professionnelle, si tu es non boursière le CPAS doit déduire le montant de 55,97€ (400-244,03) de ton aide/RIS. Pour un étudiant non boursier, l’exonération est de 68,06€
      Donc on ne peut déduire l’entièreté du salaire. Maintenant, il faut voir quel sera le montant de ton salaire et quel est le montant de ton aide.
      N’oublie pas que le Service Social Étudiants de ton école peut également te donner des informations utiles pour pouvoir réduire tes frais scolaires.
      Bien à toi,