Bruxelles-J

Eviter les diminutions des allocations de chômage en tant qu’artiste : le "statut d'artiste"

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

En temps normal, le montant des allocations de chômage dont bénéficie un demandeur d’emploi diminue avec le temps. Concrètement, au fil du temps, un demandeur d’emploi reçoit de moins en moins d’allocation de chômage.

Pour plus de détails, consulte la page concernant les montants des allocations de chômage.

Si tu es artiste et que tu développes cette activité, il est possible, à certaines conditions, d’éviter cette diminution des allocations de chômage. Cette demande doit se faire après un an durant lequel tu as bénéficié d’allocations.

Retiens que c’est dans ce cadre que l’on parle du « statut d’artiste ».

Quelles conditions dois-tu respecter ?

  • Tu dois effectuer des activités artistiques ;
  • et démontrer 156 jours de travail sur les 18 derniers mois, dont au moins 104 constituent un travail artistique.

Autrement dit, si l’ensemble de tes activités artistiques ne comptabilisent pas les 156 jours pendant la période concernée, tu pourrais tout de même bénéficier de cet avantage réservé aux artistes si tu as presté au moins 104 jours de travail artistique et 52 autres jours de travail non artistiques.

Exemple

Tu as effectué, par exemple en tant que comédien dans une pièce de théâtre, 140 jours en tant que comédien salarié. Parallèlement, tu as eu l’occasion de travailler pendant 20 jours au sein d’un grand magasin. Pour ce second emploi, il ne s’agit pas d’une activité artistique. Il pourra cependant être pris en compte.

Comment en bénéficier ?

Si tu penses pouvoir bénéficier de cet avantage, tu dois en faire la demande à la fin de la première « période » de chômage, c’est-à-dire à la fin de la première année durant laquelle tu bénéficies d’allocations de chômage.

Cette demande doit être introduite via ton syndicat ou la CAPAC auprès de qui tu déposes tes C4. Il vaut mieux que tu gardes une copie de tous les documents relatifs à tes activités artistiques, au cas où l’ONEM te demanderait des compléments d’informations et des preuves du caractère artistique de tes prestations.

Si tu arrives à prouver tes 156 jours de travail artistique, tu pourras bénéficier de la « non dégressivité » des allocations de chômage pendant une période d’un an.

Après une nouvelle année en tant que bénéficiaire d’allocations de chômage, un nouveau contrôle sera effectué mais les conditions à remplir sont différentes :

Tu devras :

  • Démontrer 3 prestations artistiques correspondant à 3 journées de travail ;
  • Pendant une période de référence de 12 mois.

 

Pour plus d’info, consulte le site d’Artist Project et inscris-toi à la séance d’info.

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


2 questions pour “ Eviter les diminutions des allocations de chômage en tant qu’artiste : le "statut d'artiste"

  1. cheetah
    le 18 février 2016 à 16:11

    Bonjour
    Je suis une danseuse et j’ai le status d’artiste depuis 2013.
    J’ai une question concernant le renouvellement du statut d’artiste dans une année d’une grossesse et de l’accouchement:
    Je suis enceinte maintenant et je suis attendu pour donner naissance en septembre 2016. Je vais avoir besoin de renouveler mon statut en 2017. Est-ce que les conditions sont les mêmes que d’habitude (3 contrats en 1 an)? ou puis-je obtenir plus de temps pour avoir ces contrats? car il va y avoir des mois où je ne serai pas capable de danser (en fin de grossesse, le congé de maternité, etc.)
    Merci de votre aide

  2. toctoc
    le 21 octobre 2015 à 15:23

    Bonjour,

    Si je suis étudiante en art ET que j’ai été salariée dans le passé (à l’étranger et en Belgique), ayant plus de 26 ans, et que je suis actuellement en recherche d’emploi tout en terminant mes études, que puis-je faire ?