Bruxelles-J

Quelles conditions dois-tu remplir pour bénéficier des allocations de chômage ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Rappel : pour des allocations d’insertion (allocations de chômage sur base d’études), reporte-toi à la fiche « le stage d’insertion professionnelle ».

Nous n’envisagerons ici que les conditions qu’il faut satisfaire pour bénéficier du chômage complet sur base d’un travail salarié à temps plein en Belgique. Nous n’exposerons pas les conditions à remplir pour bénéficier du chômage à temps partiel sur base d’un travail à temps partiel. Tu trouveras plus d’information à ce propos sur la fiche qui parle du travail à temps partiel ou sur le site de l’ONEM.

Principe de base

Pour être admis aux allocations de chômage, tu dois prouver :

  • un certain nombre de jours de travail salarié (stage) ;
  • au cours d’une certaine période (période de référence) précédant immédiatement la demande d’allocations de chômage.

Nombre de jours de travail salarié requis (stage)

Age Nombre minimum de jours de travail salarié à prouver (stage) et période de référence
Moins de 36 ans – soit 312 jours au cours des 21 mois précédant ta demande ;
– soit 468 jours au cours des 33 mois précédant ta demande ;
– soit 624 jours de travail au cours des 42 mois précédant ta demande.
De 36 à 49 ans – soit 468 jours au cours des 33 mois précédant ta demande ;
– soit 624 jours au cours des 42 mois précédant ta demande ;
– soit 234 jours dans les 33 mois + 1.560 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 33 mois ;
– soit 312 jours dans les 33 mois + pour chaque jour qui manque pour arriver à 468 jours, 8 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 33 mois.
A partir de 50 ans – soit 624 jours au cours des 42 mois qui précèdent ta demande ;
– soit 312 jours dans les 42 mois qui précèdent ta demande et 1.560 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 42 mois ;
– soit 416 jours dans les 42 mois + pour chaque jour qui manque pour arriver à 624 jours, 8 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 42 mois.

Si tu ne remplis pas la condition prévue pour ta catégorie d’âge, tu peux toutefois être admis si tu satisfaits à celle prescrite pour une catégorie d’âge plus élevée.

La période de référence de 21, 33 ou 42 mois peut être prolongée par certains événements : naissance ou adoption, interruption de carrière, emprisonnement, reprise d’études ou de formation comme chômeur non indemnisé, exercice d’une profession non-assujettie à la sécurité sociale (secteur chômage), etc.

Quels sont les jours pris en considération ?

Les journées de travail prises en considération pour le calcul de ta période de stage sont celles :

  • qui ont donné lieu au paiement de cotisations de sécurité sociale (y compris pour le secteur chômage) ;
    ET
  • qui ont été effectuées dans une profession salariée (les prestations de travail accomplies par un travailleur indépendant ne comptent pas) ;
    ET
  • qui ont bénéficiées d’une rémunération que la législation considère comme suffisante.

Certaines journées d’inactivités sont assimilées à des journées de travail :

  • les jours de vacances légales (ou européennes) et les jours de vacances en vertu d’une convention collective de travail rendue obligatoire, s’ils ont donnés lieu au paiement d’un pécule de vacances ;
  • les jours de vacances-chômage couverts par un pécule de vacances ;
  • les journées d’absence non rémunérées à raison de 10 jours maximum par année civile ;
  • les journées de formations professionnelles (organisée ou subventionnée par le service régional de l’emploi et de la formation professionnelle), les journées de PFI et FPI et les journées de Stage First à concurrence de 96 jours maximum ;
  • les congés de circonstance, les journées indemnisées par l’assurance maladie-invalidité, les journées non prestées pour cause d’accident de travail ou de maladies professionnelles, les journées de grève, les absences pour raisons familiales impérieuses, les jours de chômage temporaire, etc.

Comment calculer tes jours ?

Pour le calcul des journées de travail, l’ONEM considère que le travail a été effectué à raison de 6 jours par semaine. Lorsque le travailleur a presté le travail en régime 5 jours par semaine, l’ONEM examine s’il s’agit du régime habituel dans ce secteur et assimile alors le régime 5 jours de travail par semaine au régime 6 jours par semaine sans appliquer de calcul de rapport.

Pour les périodes d’occupation ininterrompues à temps plein (horaire de 35 heures minimum en moyenne par semaine), 26 jours de travail sont pris en considération par mois civil.

Dans les autres cas, le nombre de jours de travail pris en considération est égal au nombre de jours de travail effectués pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen de jours de travail.

Pour les périodes de travail à temps partiel (et en vue d’une admission au chômage à temps plein), le nombre de jours de travail pris en considération est égal au nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction.

Est-ce que tu gardes ton droit au chômage si tu l’as interrompu ?

Si tu interromps ton chômage (par exemple, pour voyager quelques mois), tu peux récupérer le bénéfice des allocations si tu introduis une nouvelle demande et que tu te réinscris comme demandeur d’emploi au plus tard 3 ans après ton dernier jour indemnisé.

Tu dois avoir bénéficié d’un jour au moins d’allocation avant cette interruption.

Cette période de 3 ans peut dans certains cas (par exemple, reprise d’études ou travail indépendant) être prolongée.

Suite à cette nouvelle demande, tu bénéficieras des allocations sans devoir à nouveau apporter la preuve d’une période de travail. Le montant de tes allocations risque cependant d’être inférieur au dernier montant perçu avant l’interruption. La diminution progressive des allocations continue à courir, même pendant la période d’interruption où tu ne reçois rien. Tu trouveras plus d’information sur cette diminution progressive dans la fiche quels sont les montants des allocations de chômage ?

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


141 questions pour “ Quelles conditions dois-tu remplir pour bénéficier des allocations de chômage ?

  1. charlemagne
    le 23 août 2017 à 16:55

    Madame, Monsieur,

    Une personne est chômage complet; elle habite un immeuble qui est divisé en deux unités distinctes, et une partie de l’immeuble est loué.

    Toutefois, il y a deux portes d’entrée une pour chaque unité mais un seul numéro de maison à la commune.

    Si la personne loue une partie une partie dit immeuble peut-elle perdre son chômage car le bien n’a qu’un seul numéro à la rue mais comme dit ci-avant il y a deux portes d’entrée distinctes et les deux unités ne communiquent pas entre elles.

    Pensez-vous que la personne au chômage risque-t-elle de perdre son chômage dans ce cas de figure

    Il ni a aucun cumul de revenus entre les deux parties

    Merci de m’éclairer à ce sujet.

     

     

  2. Lilabri
    le 23 août 2017 à 13:07

    Bonjour j’ai été en CDI pendant plus de 2 ans en 25h semaine mais desormais je me retrouve au chomage, combien quel est le montant de mes allocations de chômage ? Merci

  3. Lilabri
    le 23 août 2017 à 13:06

    Bonjour j’ai été en CDI pendant plus de 2 ans,mais desormais je me retrouve au chomage, combien quel est le montant de mes allocations de chômage ? Merci

  4. charleroi
    le 23 août 2017 à 09:11

    Bejamin

    Bonjour

    j’etais en fin de droit au allocation d insertion en juillet 2015

    en avril 2016 j ai retrouver du travail en entreprise 8 mois interim et 10 mois en cdd cet periode de travail se termine le 30 septembre 2017 ai je droit aux allocation de chomage

    merci

  5. Jason
    le 23 août 2017 à 06:54

    Bonjour petite question
    J’ai eu cette année plusieurs cdd de la même entreprise a temps pleins pendant 9 mois celui ci n’étant plus prolonger j’ai trouver un mi temps pour un mois qui va se finir dans quelques jours
    Au niveau du chômage ma première question est y ai je droit ? et ensuite sur quel CDD sera t- il calculer ?

  6. David
    le 23 août 2017 à 02:38

    Bonjour j’ai une amie qui a finis son article 60 et maintenant elle va s’inscrire au chômage et elle voudrait savoir à combien s’élèvera ses allocation de chômage ?

  7. Virginie
    le 22 août 2017 à 19:52

    Je suis espagnole et j ai travaille en france pendant 7 mois comme assistante de langue espagnole et j ai droit au chomage en france mais maintenant pour des motifs des etudes jai demenager e bruxelles je voudrais savoir si j ai le droit au chomage aussi en bruxelles.Merci d avance

  8. Laurent
    le 22 août 2017 à 16:56

    Bonjour actuellement je suis en chomage économique je compte changé de société mais je craint que si après la période d essais la nouvelle société ne me garde pas ais je droit au allocation de chômage sur base de mon ancien employeur pour qui je travaille depuis 11 ans merci

  9. asma
    le 22 août 2017 à 02:47

    Bonjour,

     

    ayant 25 ans, j’ai terminé mes études en septembre. N’ayant pas le droit aux allocations d’insertion et vivant avec mes parents (qui vivent  avec un seul salaire et 2 autres enfants à charge), puis-je demander de l’aide au CPAS? Sous quelles conditions? Il est injuste de rester sans ressources après avoir fini un master et recherchant activement un emploi…Merci!

  10. aurelie
    le 20 août 2017 à 13:54

    Bonjour,

    Je travaille de puis 5 ans a temps plein (avec une interruption de 3 mois en 2014 dont 1 mois indemnisés par le chomage). Je voudrais demissionner pour reprendre des études. Je ne rentre absolument pas dans les conditions pour obtenir une dispense, je vais travailler pdt cette annee d études, probablement a temps partiel, je ne sais pas encore où ni avec quelqu’un type de contrat. Si au terme de ces études je ne trouve pas directement d emploi, pourras je bénéficier d allocations a temps plein, sur base de mes 5 ans de travail, ou tomberais je d emblee dans un régime a temps partiel?

    Merci d avance et bonne journée

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 août 2017 à 15:23

      Bonjour Aurélie,

      Au terme de tes études, tu pourrais probablement récupérer le chômage à temps plein. Cependant, pour calculer le montant de tes allocations, une nouvelle rémunération sera probablement prise en compte par l’ONEM. Si ta dernière rémunération avant de demander le chômage est celle d’un travail à temps partiel, c’est cette rémunération qui servira de base de calcul.
      Par ailleurs, on ne peut pas écarter le risque d’une sanction de la part de l’ONEM à cause de ta démission. Il n’est donc pas impossible que tu sois exclue du bénéfice des allocations de chômage pour une période entre 4 et 52 semaines.
      Il pourrait être judicieux d’introduire ta demande d’allocations de chômage quelques mois avant la fin de tes études pour que la sanction s’écoule pendant tes études.
      Bien à toi

  11. youyoulili
    le 18 août 2017 à 18:55

    Bonsoir, alor voilà en janvier 2018 j’ai juste reçu une lettre d’actiris me disant que je n’avais plus droit à mes indemnités..j’étais au chômage depuis 3 ans et dans cette période ci je suis tomber enceinte qui était bien stipuler dans mon dossier du coup Onem m’a mise en maladie et depuis je n’ai jamais eu de convocation ni rien du tout juste une lettre qui vous dit bye bye..là ça va faire 6 mois que je suis sans sous… Est-il possible de refaire une demande au près de l’onem ou je n’aurai droit à rien? merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 août 2017 à 14:13

      Bonjour Youyoulili,

      Nous supposons que tu percevais des allocations d’insertion. Si tu es arrivé à la fin de ton crédit des 36 mois (le congé de maternité ne prolonge pas le crédit des 36 mois) et que tu n’as pas de période de travail ou autre qui peuvent prolonger ton droit, tu ne pourras pas le récupérer: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/jusque-quand-as-tu-droit-a-des-allocations-dinsertion/

      Tu pourras ouvrir un droit aux allocations de chômage, lorsque tu pourras prouver au moins 312 jours de travail sur les 21 mois qui précèdent ta demande.

      Si tu n’es pas dans les conditions pour ouvrir un droit et que tu es sans ressource, tu peux t’adresser au CPAS de la commune dans laquelle tu vis. Après enquête sociale, le CPAS déterminera s’il peut t’aider et comment.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  12. kotman
    le 18 août 2017 à 16:00

    bonjour

    je travaille depuis 10 MOIS a pleins temps et je voulais savoir si j ai droit au allocation de chomage ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 août 2017 à 13:49

      Bonjour Kotman,

      Si tu n’as pas eu d’autre emploi avant, tu n’es pas encore dans les conditions pour pouvoir ouvrir un droit aux allocations de chômage. En effet, avant 36 ans, il faut prouver au moins 312 jours de travail sur les 21 mois qui précèdent la demande. 312 jours de travail correspondent à 12 mois de travail à temps plein.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  13. Médina
    le 18 août 2017 à 14:15

    Bonjour,
    Je travaille depuis 11mois en tant qu employé (vendeuse) à temps partiel (18h/semaines)
    Je voulais savoir si j’ai droit au chômage si je quitte mon boulot, tout en tenant compte que je vis encore chez mes parents ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 août 2017 à 12:56

      Bonjour Médina,

      Pour pouvoir ouvrir un droit aux allocations de chômage (sur base du travail) il faut prouver au moins 312 jours de travail (ou 312 demi-jours de travail puisque tu travailles à temps partiel) sur une période de référence. Il faut donc avoir travaillé au moins 1 an. Cela ne semble hélas pas ton cas. Peut-être es-tu dans les conditions pour ouvrir un droit aux allocations d’insertion: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Sache également que si tu quittes volontairement ton emploi, tu risques une sanction de l’ONEm pouvant être un avertissement ou une exclusion du droit aux allocations de chômage d’une durée de 4 à 52 semaine ou l’annulation de ton stage d’insertion.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  14. stev2001
    le 17 août 2017 à 10:12

    bonjour mon fils a 16 ans il a été en CAP Boulangerie pendant 1 an. Des septembre, il veut faire un CAP peintre en bâtiment, mais il ne trouve pas d’entreprise. En attendant de trouver son entreprise, j’ai décidé de le réinscrire à l’école, peut il percevoir l’allocation chômage tout en étant à l’eCole

  15. Judite
    le 16 août 2017 à 11:40

    Je travaille maintenant comme indepandante et mon travail il va pas bien je voulais savoir si maintenant je met fin au contrat si j’ai droit au chômage.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 août 2017 à 16:31

      Bonjour Judite,

      Le travail indépendant ne permet d’ouvrir un droit aux allocations de chômage. Par contre, si tu travaillais comme salarié avant ou si tu avais déjà ouvert un droit aux allocations de chômage avant de travailler comme indépendant, tu pourrais peut-être récupérer ce droit. En effet, le travail indépendant prolonge la période de référence pour une première demande ou la période de 3 ans pour récupérer un droit déjà ouvert pour autant que l’activité ait durée au moins 6 mois (et pour un maximum de 15 ans).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  16. Jade
    le 16 août 2017 à 11:26

    Bonjour,

    Je suis au chômage depuis un an et demi après trois ans dans dans une compagnie privé. Durant cette période de chômage j’ai suivi une formation et un stage. J’ai essayé de trouver un emploi suivant mon stage mais je suis tombée enceinte, les employeurs étaient donc réticents à m’engager. Je suis enceinte de 6 mois aujourd’hui et mes allocations ont considérablement baissé. Mes questions sont les suivantes:
    Mon mari a une petite société dont l’adresse est la même que celle de mon domicile, et il cherche quelqu’un pour mettre à jour son administration avant la fin de l’année. Peut-il m’engager pour un CDD d’un mois? Cela serait-il suffisant pour rétablir mes allocations de chômage sur base du dernier salaire? Le fait qu’on soit domicilié à la même adresse, moi et la société qui m’engage pose-t-il un problème? Puis-je être engagée pour un CDD à 7 mois de grossesse? Et enfin, y a-t-il un moyen pour rétablir mes allocations de chômage sans passer par un CDD, étant donné que je suis enceinte et que je ne peut pas travailler pour l’instant?

    D’avance, e vous remercie pour  temps et votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 août 2017 à 16:26

      Bonjour jade,

      Nous supposons que tu perçois toujours des allocations de chômage mais que celles-ci ont diminuées. Pour revenir en première période, il faut prouver 12 mois de travail sur les 18 mois qui précèdent. Un CDD d’un mois ne sera donc pas suffisant pour revenir en première période d’indemnisation. C’est la seule manière de revenir en première période. Sache que pour qu’un nouveau salaire soit pris en compte, il faut ne plus avoir perçu d’allocations de chômage pendant au moins 24 mois.

      Durant ton congé de maternité (de 15 semaines qui doit commencer au plus tard 1 semaines avant la date prévue de ton accouchement), tu seras indemnisée par la mutuelle.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  17. sivon
    le 15 août 2017 à 17:07

    bonjour j ai demissioner de mon travail ou j etais en cdi pour raison medical mon patron a fait ma lettre de demission en y mettant que c etait bien pour raison medical est ce que je conserve mon droit au chomage ou pas ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 août 2017 à 13:43

      Bonjour Sivon,

      Pour être sûr de ne pas être sanctionné pour rupture de contrat pour raison médicale, il faut normalement suivre la procédure d’évaluation de mise en place d’un trajet de réintégration. Si cette évaluation abouti à une impossibilité de reprise de travail et mène donc à une rupture pour force majeure médicale, l’ONEm ne sanctionne pas.

      Dans ton cas, si cette procédure n’a pas été suivie, l’ONEm peut faire appel à son médecin agréé pour vérifier si selon lui tu n’étais effectivement plus apte à exercer cet emploi. En fonction de la décision du médecin, tu pourrais donc être sanctionné ou pas. Nous ne savons hélas pas prédire les décisions de l’ONEm.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  18. ALEX
    le 15 août 2017 à 16:47

    Bonjour,

    Je travaille actuellement sous contrat à durée déterminée (1an) prenant fin le 31 août 2017. Dans 2 semaines,le contrat prend donc fin.
    Cependant, j’ai signé récemment un contrat à durée indéterminée prenant effet le 18 septembre 2017. Je me retrouve donc sans emploi du 01 septembre au 17 septembre. Puis—je bénéficier du droit aux allocations de chômage pendant ce délai ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 août 2017 à 14:32

      Bonjour Alex,

      Sous certaines conditions tu pourrais effectivement bénéficier d’une indemnisation de l’Onem pendant cette période de rupture entre les deux contrats.

      Si tu bénéficiais d’allocations de chômage avant de commencer ton CDD d’un an, tu rouvriras automatiquement le droit au chômage à la fin de ce contrat.
      Par contre, si tu n’étais pas chômeur indemnisé, pour prétendre aux allocations de chômage, tu devras prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période de référence; en fonction de ton âge. Par exemple, si tu as moins de 36 ans, tu devras prouver 312 jours de travail salarié au cours des 21 mois précédant ta demande. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus.

      Donc, si tu as moins de 36 ans et que tu as effectivement travaillé sans interruption pendant une année complète, tu pourras donc bénéficier d’allocations de chômage du 1er au 17 septembre.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  19. laulau
    le 14 août 2017 à 23:29

    bonjour,

    je suis belge et je travaille actuellemsent en Belgique (employé, CDI), ma compagne est a la recherche d’un emploi.

    Si celle-ci trouve un emploi dans le Sud de la France, est ce qu’il est possible que je démissionne pour suivi de conjoint ? et cela sans perdre mes droits aux chômages  ?

    faut-il obligatoirement être marié ? cohabitant légaux ?

     

    merci à vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 août 2017 à 12:50

      Bonjour Laulau,

      Pour éviter une sanction, il faut effectivement un motif légitime. Le fait de suivre son conjoint pour raison professionnelle peut effectivement être un motif légitime mais il n’est pas clairement indiqué dans la loi. Nous te conseillons donc de faire un ruling avant de démissionner. Le ruling permet d’expliquer une situation à l’ONEm et de voir quelle serait leur décision si tu venais réellement à démissionner. Tu trouveras le formulaire du ruling sur cette page: http://www.onem.be/fr/formulaires/ruling

      Sache que pour percevoir des allocations de chômage Belges, il faut effectivement vivre en Belgique. Une possibilité si tu ouvre bien un droit est de demander l’export des droits pour une durée de 3 mois (renouvelable une fois) pour aller chercher du travail dans un autre pays européen. Tu trouveras plus d’information à ce sujet sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/partir-a-letranger-tout-en-beneficiant-dallocations-de-chomage/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  20. Kiv
    le 14 août 2017 à 13:39

    Bonjour ,

    Enfaite voila je me suis re inscrit pour faire une demande dès allocations d’insertion début juillet et donc je devais rentre ma carte fin juillet mais depuis j’ai plus de nouvelles. On m’a dis que c’était normal que sa durait longtemps parce que ils devais re faire la demande etc etc. Es vrai ? Dois je encore attendre ou bien aller au syndicate et voire ou en es la procédure ?

    Merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 août 2017 à 15:24

      Bonjour Kiv,

      Cela peut effectivement prendre un certain temps. Tu trouveras les informations à ce sujet sur cette page: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quelles-sont-les-demarches-a-effectuer-en-fin-de-stage-dinsertion-professionnelle/

      Tu verras que ton organisme de paiement a un délai de deux mois maximum pour transmettre le dossier à ton bureau de chômage. Ton bureau de chômage a alors un délai d’un mois maximum pour prendre sa décision. Si ton bureau de chômage décide de te convoquer pour t’entendre sur un point, le délai maximum s’allonge à un mois et 10 jours.

      Si ta demande est acceptée par le bureau de chômage, tu recevras tes allocations calculées à partir de la date de ta demande. Le délai est très souvent beaucoup plus rapide.
      Si le dossier est incomplet, ton organisme de paiement te réclamera les informations manquantes. Il est essentiel de fournir ces informations dans le délai demandé.

      N’hésite pas à contacter ton syndicat et/ou ton bureau de chômage pour savoir où cela en est.

  21. Verlaine
    le 14 août 2017 à 11:59

    Bonjour,

    J’ai perdu mon chomage il y a quelques années et suis tombé au cpas. Bientôt, je vais toucher des droits d’auteur d’un montant de 20.000 euro non net.

    Est-ce qu’avec ce montant, je pourrais récupérer le chômage ou le montant n’est pas encore suffisant. Le cas échéant, quel est le montant minimal pour pouvoir en bénéficier à nouveau. J’ai 41 ans.

    Merci d’avance.

  22. Mumu
    le 12 août 2017 à 13:38

    Bonjour,

    Avons-nous le droit à toucher du chômage si, après une année échouée dans l’enseignement supérieur, on décide de travailler un an en temps plein/partiel dans une société avant de reprendre après cette année-là de nouvelles études ? Aurai-je droit à la sortie de mes études de bénéficier du chômage sachant que j’aurai presque 25 ans à ce moment-là et que j’aurai travailler durant un an précédemment en tant que salariée ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 août 2017 à 10:48

      Bonjour Mumu,

      Si tu travailles au moins un an et que tu perds ton dernier emploi de manière involontaire, tu pourras bien prétendre à des allocations de chômage.
      Mais attention, les chômeurs ont des obligations: http://www.bruxelles-j.be/?p=4592
      Ils doivent être disponibles sur le marché de l’emploi et ne peuvent en principe pas bénéficier d’allocations de chômage tout en étudiant. Cependant, si tu remplis certaines conditions, il est parfois possible de bénéficier du chômage tout en suivant des études. Tu trouveras les informations à ce sujet sur: http://www.bruxelles-j.be/?p=4627

      Bien à toi

       

  23. Morad
    le 11 août 2017 à 11:11

    Merci d avoir répondu a ma question, je comprends ts a fais, mais dans mon cas je suis au chomage temporaire mais je ne peux pas percevoir car je n ai pas assez presté assez de jours, je suis en cdi , j ai des frais mais pas de salaire. Mes jours de chomage temporaire sont quand même assimilé?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 août 2017 à 13:23

      Bonjour Morad,

      Seul les jours de chômage temporaire pour lesquels il y a payement d’une allocation de chômage temporaire peuvent être assimilés. Dans ton cas, ces journées ne peuvent donc pas être assimilées. Sache tout de même que cela pourrait alors être apparenté à des journées de congés sans solde. L’ONEm prend en compte maximum 10 jours de congé de sans solde dans les journées assimilées à des journées de travail pour ouvrir un droit aux allocations de chômage.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  24. jason
    le 10 août 2017 à 15:58

    bonjour , voila je travaille actuellement en temps que ouvrier dans l hôtellerie mes voila plus rien ne va correctement au travaille et je voudre savoir si je part de mon travaille combien es que je gagnerais pour que je puise toujours subvenir au besoin de mon enfant, ma compagne et savoir payer mon loyer le temps que je retrouve quelque chose.

     

     

     

    merci a vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 août 2017 à 13:15

      Bonjour Jason,

      Attention, si tu démissionnes de ton emploi et que tu demandes des allocations de chômage, l’ONEM risque de t’exclure du droit au bénéfice des allocations pour une durée entre 4 et 52 semaines.
      Nous te conseillons de trouver un autre emploi avant de démissionner ou de voir avec ton employeur s’il ne peut pas te licencier.

      Si tu ouvres un droit au chômage, tu seras indemnisé au taux cohabitant avec charge de famille si ta compagne n’a aucun revenu.
      Bien à toi

  25. Morad
    le 10 août 2017 à 15:56

    Bonjour , je voudrai savoir si les journée de choamage temporaire sont assimilés car on m a dit le contraire merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 août 2017 à 10:11

      Bonjour Morad,

      Les journées où tu as perçu des allocations de chômage temporaire devraient être assimilées à des journées de travail pour l’ouverture du droit aux allocations de chômage. L’article 38 de l’arrêté royal du 25/11/91 explique les journées assimilées et indique  » les journées qui ont donné lieu au paiement d’une indemnité en application de la législation relative à l’assurance obligatoire soins de santé et indemnités, la réparation des dommages résultant des accidents du travail, des accidents sur le chemin du travail et des maladies professionnelles, l’assurance chômage et la pension d’invalidité pour ouvriers mineurs » L’ONEm commente « L’article 38 vise également les allocations « chômage temporaire », octroyées avec dispense de stage (art. 42bis). Ces jours peuvent donc être comptabilisés pour l’application des art. 30 et suivants ».

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  26. Adele
    le 9 août 2017 à 09:26

    Bonjour,

    J’ai travaillé durant 6 mois puis j’ai eu un accident début février 2017 et j’ai été mise en arrêt-maladie.

    Durant mon arrêt-maladie j’ai été licenciée mais j’ai continué à bénéficier d’indemnités d’incapacité.

    Quand cet arrêt va prendre fin (fin septembre après une dernière intervention chirurgicale), est-ce que cela m’ouvre des droits au chômage ? Les jours d’arrêt-maladie sont-ils considérés comme des jours prestés (car j’étais employée au moment du début de l’arrêt) ou non ?

    Merci d’avance pour votre réponse !

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 août 2017 à 12:05

      Bonjour Adèle,

      Si tu n’as jamais perçu d’allocations d’insertion, les journées de maladie indemnisées par la mutuelle sont effectivement assimilées à des journées de travail pour ouvrir un droit aux allocations de chômage. Par contre, si tu as déjà perçu des allocations d’insertion, ces journées ne pourront pas être assimilées (qu’elles se situent ou non durant une période couverte par un contrat de travail).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      • Adele
        le 12 août 2017 à 16:14

        Bonjour,

         

        Un grand merci pour votre réponse !

        Je n’ai jamais perçu d’allocations d’insertion, par contre je ne sais pas si j’aurai suffisamment de jours prestés pour avoir droit au chômage : j’ai été sous contrat de travail du 10/08/16 au 06/02/17 puis en incapacité du 02/02/17 au 30/09/17.

        De plus, étant titulaire d’un master en histoire, je souhaite commencer l’agrégation à partir de la rentrée afin de devenir enseignante. J’ai vu que comme il y a une pénurie pour le métier de prof, Actiris accordait une dispense qui permet de suivre la formation tout en bénéficiant du chômage. Savez-vous quelles sont les démarches ? À savoir que le délai limite pour l’inscription pour l’AESS à l’ULB est le 30/09/17…

         

  27. deydey
    le 8 août 2017 à 23:32

    Bonjour je vais avoir 23 ans. J’ai commencé mes études d’infirmières en septembre 2016 avec une dispenses pour le chômage, mais j’ai raté mon année donc plus droit au chômage et je décide d’y renoncer pour les maximums 3 ans …

    Est ce que mon papa peut me reprendre sur les allocations familliales jusqu’à mes 25 ans ou doit-il juste me reprendre à sa charge ?

    Comme je serai étudiante pourrais-je travailler comme étudiante ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 août 2017 à 12:58

      Bonjour Deydey,

      Étant donné que tu ne seras plus inscrite comme demandeuse d’emploi mais dans un établissement d’enseignement supérieur et pour autant que ton année scolaire comporte au minimum 27 ects (crédits européens), tu seras alors à nouveau étudiante et tu pourras à nouveau bénéficier des allocations familiales.
      Par ailleurs, la possibilité de travailler en tant qu’étudiante varie en fonction de la forme d’enseignement dans lequel tu poursuis tes études. S’il s’agit d’études de plein exercice et de jour, tu pourras travailler en tant qu’étudiante tandis que s’il s’agit d’études de promotion sociale en cours du soir, cela ne sera pas possible.
      Tu trouveras plus d’informations sur le statut étudiant dans le cadre d’un contrat d’occupation étudiant en cliquant sur le lien suivant: http://bruxelles-j.be/travailler/travailler-pendant-tes-etudes/qui-est-etudiant-et-qui-peut-conclure-un-contrat-doccupation-etudiant/

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  28. Megancorygan
    le 7 août 2017 à 21:39

    Bonjour j ai travailler 17 mois en temps que apprentis esque je vais avoir droit direcetement

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 août 2017 à 11:20

      Bonjour Megancorygan,

      Le travail en tant qu’apprenti ne permet d’ouvrir un droit aux allocations de chômage. Par contre, il permet de diminuer le stage d’insertion et dans certains cas d’ouvrir alors directement un droit aux allocations d’insertion.

      Si tu as terminé une formation en alternance, le stage d’insertion professionnelle de 310 jours est diminué comme suit :
      – Tu as obtenu une qualification professionnelle : le stage d’insertion professionnelle de 310 jours est diminué du nombre de jours (excepté les dimanches) situés dans la période couverte par le contrat d’apprentissage.
      – Tu n’as pas obtenu de qualification professionnelle : le stage d’insertion professionnelle de 310 jours est diminué de la moitié du nombre de jours (excepté les dimanches) situés dans la période couverte par le contrat d’apprentissage. Mais dans ce cas, le stage d’insertion professionnelle doit au moins toujours comporter 155 jours.

      Tu peux te présenter à un organisme de paiement (Syndicat ou CAPAC) pour que ta situation soit analysée.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  29. niki
    le 7 août 2017 à 15:34

    Bonjour ,

    j’ai donné ma démission au travail que j’occupais à mis temps depuis 5 ans au Quick pensant m’installer en Suisse mais ce projet tombe à l’eau mon préavis ce termine le 31 aout on ne me reprendra pas à mon travail je viens d’en avoir confirmation aurais je droit au chomâge le temps de retrouver un autre emplois

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 août 2017 à 10:45

      Bonjour Niki,

      Comme il s’agit d’une démission, tu risques une sanction de l’Onem allant d’un simple avertissement à une exclusion du droit du chômage de 4 à 52 semaines.

      Pour éviter ce risque de sanction, tu pourrais trouver un nouvel emploi d’une durée minimale de 4 semaines avant d’introduire ta demande d’allocations.

      Pou d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  30. Robin
    le 6 août 2017 à 15:06

    Bonjour,

    Existe-t-il un endroit en ligne où je peux consulter le nombre de jours de travail cumulés dans ma progression vers l’obtention de mon droit au chômage complet ? (312 jours/21 mois).

    Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 août 2017 à 11:15

      Bonjour Robin,

      Ce genre de calculateur n’existe pas. Tu peux contacter ton syndicat et leur demander de réaliser le calcul.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      • Robin
        le 19 août 2017 à 22:22

        Merci pour votre réponse.

        Mais le fait est que je ne suis actuellement pas syndiqué, étant donné que j’ai été exclu du chômage (il y a un moment déjà).
        Je ne vois pas l’intérêt pour moi de continuer à payer pour un service (bien souvent incompétent) qui ne m’est actuellement pas utile.

        Donc que dois-je faire ? Vers qui me tourner et à quel moment ?

        Merci encore.

  31. Knin
    le 5 août 2017 à 09:14

    Bonjour,

    Je suis en CDD de 6 mois, 25 heures par semaine et je viens de decouvrir que mon contract va pas être prolongée. Esct ce que j’ai un droit aux chômage avant que je trouve un autre contract de travail. Sachant que c’est mon premier travail apres l’université.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 août 2017 à 11:18

      Bonjour Knin,

      Malheureusement, tu ne pourras pas directement prétendre à des allocations de chômage. En effet, pour ce faire tu dois totaliser un certain nombre de jours de travail en fonction de ton âge à comptabiliser sur une période de référence (par exemple, si tu as moins de 36 ans et que tu travail à temps partiel, tu dois totaliser au minimum 312 demi-jours, soit 1 an, sur les 27 mois précédant ta demande, les 27 mois étant la période de référence).

      Pour calculer le nombre de demi-jours que tu as effectué, tu dois prendre le nombre d’heures de travail que tu as fait pendant l’occupation, le multiplier par 6, et le diviser par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction. Ensuite, tu multiplies le résultat obtenu par 2.

      Tu trouveras un tableau récapitulatif et plus d’explications sur la fiche suivante : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  32. Terry
    le 4 août 2017 à 14:05

    Bonjour, j’ai 25 ans et je suis actuellement au cpas. Je bénéficie dun revenu d’intégration social pour la 3 année scolaire de suite. Je fini au mois d’août mon bachelier en assistant social. Voulant continuer mon Master, je me demandais si en quittant le cas j’avais droit au chômage. Le cpas ne voulant pas continuer à me financer durant mon Master. Je travaille en tant qu’étudiant chez proximus depuis 2 ans. Merci de votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 août 2017 à 14:03

      Bonjour Terry,

      Malheureusement, si le CPAS ne t’accorde pas l’autorisation de poursuivre tes études, tu ne pourras pas bénéficier des allocations de chômage, le contrat d’occupation étudiant ne pouvant ouvrir le droit aux allocations de chômage. Pour y prétendre, comme tu as 25 ans, tu devras prouver 312 jours de travail salarié au cours des 21 mois précédant ta demande d’allocations. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus.

      Ta seule possibilité pour poursuivre tes études tout en bénéficiant du revenu d’intégration sociale (en attendant de trouver un emploi) serait de trouver un Master en cours du soir. Cela te permettrait d’être disponible sur le marché de l’emploi en journée. Nous te conseillons tout de même d’en parler à ton assistant social.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  33. Yoana
    le 3 août 2017 à 23:47

    Bonjour

    Si je suis chomeur complet indemnise, ais-je le droit de demenager a l’etranger ( m’enregistrer a la commune) et beneficier toujours  des allocations jusqu’au moment quand je trouve un travail dans l’autre pays?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 août 2017 à 10:39

      Bonjour Yoana,

      Effectivement, il est possible de partir dans n’importe quel pays du monde pour chercher du travail pour une période de deux semaines maximum. Tu dois faire la demande via le formulaire C66A. L’ONEM t’accordera l’autorisation si ce séjour à l’étranger est jugé opportun pour retrouver un emploi (et si tu as déjà épuisé tes jours de vacances).

      Si tu pars chercher du travail en Europe, une autre possibilité est d’exporter tes allocations dans ce pays pendant 3 mois (éventuellement renouvelable une fois). Pour obtenir cette autorisation, tu dois être chômeur complet indemnisé depuis au moins 4 semaines avant ton départ (dérogation possible) et tu dois introduire une demande via le formulaire U2. Tu devras t’inscrire comme demandeur d’emploi dans le pays choisi.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  34. Youyou
    le 3 août 2017 à 15:13

    Bonjour voila jai voulu demander mais c4 pour ma bourse etude en france il a une interim qui me les a donner et lautre qui me dit tu peut du au statut etudiant pourtant chaque annee je travaille comme etudiant ya que cette année jai se probleme

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 août 2017 à 10:54

      Bonjour Youyou,

      Lorsque tu travailles sous contrat étudiant, l’employeur ne te remet pas de C4 à la fin de ton contrat.

      Si tu as besoin d’une preuve, tu peux demander à ton employeur une attestation prouvant ton travail dans sa société.

      Ou, tu peux aussi utiliser ton contrat de travail et tes fiches de paies afin de prouver tes revenus.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  35. Sem
    le 3 août 2017 à 05:13

    Bonjour
    Je suis en contrat article 60 ayant été le dernier mois au mutuel sachant que je n’est jamais toucher au chômage est ce que j’aurai droit àu allocations de chômage ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 août 2017 à 16:46

      Bonjour Sem,

      Pour bénéficier des allocations de chômage, tu devras prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période de référence. Par exemple, si tu as moins de 36 ans, tu devras prouver 312 jours de travail salarié au cours des 21 mois précédant ta demande. Tu trouves plus d’informations sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  36. mirou
    le 1 août 2017 à 18:22

    bonjour ,

    j’avais  faire  un stage de transition de 6 mois et maintenant j’ai un contrat de 6 mois est ce que j’ai le droit de chômage après que je termine mon contrat ??

    merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 août 2017 à 13:03

      Bonjour Mirou,

      Si tu as moins de 36 ans, il te faudra prouver 312 jours de travail sur une période de référence de 21 mois pour ouvrir un droit aux allocations de chômage.

      Les journées de Stage First (ex: stage de transition) peuvent être compris dans ce calcul à concurrence de 96 jours maximum. A priori , tu ne rentrerais pas encore dans les conditions pour bénéficier d’allocations de chômage mais tu pourrais être dans les conditions pour pouvoir bénéficier d’allocations d’insertion (parce que le stage de transition se fait en fin de stage d’insertion) :http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

       

       

       

  37. Celine3630
    le 1 août 2017 à 13:38

    Bonjour, je travaille à temps partiel à raison de 24h par semaine et mon contrat de 2ans se termine bientôt. Ai-je droit aux allocations de travail après avoir reçu mon c4? Sachant qu’avant de commencer ce travaille j’ai reçu dès allocations de chômage pendant 3ans. Merci pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 août 2017 à 09:28

      Bonjour Céline3630,

      Tu es bien dans les conditions pour pouvoir ouvrir un droit aux allocations de chômage.

      Si tu percevais déjà des allocations de chômage complètes (sur base du travail) avant cette période de travail à temps partiel et que tu avais fait une demande maintien des droits, tu pourras récupérer des allocations de chômage complètes.

      Si tu percevais des allocations d’insertion (sur base de études) avant et qu’il s’agit de ta première demande d’allocations de chômage, tu devrais pouvoir percevoir des demi-allocations de chômage (sur base d’un travail à temps partiel volontaire). Tu peux en discuter avec ton organisme de paiement.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  38. Medamine
    le 1 août 2017 à 12:13

    Bonjour , je viens de recevoir une lettre de mon syndicat qui constate que j’ai droit au chômage prenant cours le 26/05/2017 donc ma questions est : que dois je faire stp merci pour vos réponses

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 août 2017 à 15:20

      Bonjour Medamine,

      Ta situation n’est pas très claire. Est-ce que tu as introduit une demande d’allocations de chômage fin mai début juin et tu viens de recevoir une réponse? Si c’est le cas, il faut (si ce n’est déjà fait) remettre tes cartes de contrôle pour les mois écoulés (mai, juin, juillet) afin de pouvoir percevoir tes allocations de chômage. Il faudra continuer à remettre ces cartes à la fin de chaque mois. Si tu n’as pas reçu de carte de contrôle, tu peux en demander à ton syndicat. Sinon, il est également possible de faire cette déclaration mensuelle par internet: https://www.socialsecurity.be/citizen/fr/static/applics/calidris/index.htm

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  39. Marcos
    le 1 août 2017 à 11:56

    Bonjour,

    Habitant pour le moment seul et bénéficiant des allocations de chômage, je vais devoir déménager et partager un appartement avec quelqu’un, passant au statut de cohabitant légal.

    Quel sera le montant approximatif de mes allocations, étant donné que je suis au chômage depuis un an et demi et que je commence une formation en novembre pendant dix mois.

    Est-ce que ce sera dégressif?

    J’ai oublié de demander si les heures que je passerai en formation seront rémunérées et à quelle hauteur?

    Merci.

    Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 août 2017 à 15:08

      Bonjour Marcos,

      Malheureusement, n’ayant pas plus d’informations sur ta situation, nous ne serons pas en mesure de te dire quel sera le montant de tes allocations de chômage. Le montant de tes allocations de chômage est calculé sur base du salaire brut pris en compte et va dépendre de la situation de la personne avec qui tu vas habiter. Si cette personne possède un revenu (professionnel ou de remplacement), tu bénéficieras de taux cohabitant ordinaire. Par contre, si elle n’a aucun revenu ou qu’elle travaille et gagne moins de 781,27 euro brut par mois, tu auras droit au taux cohabitant avec charge de famille. Tu trouveras plus d’informations sur les montants sur la fiche: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/

      Tu veux faire quel type de formation? Malheureusement, nous ne pouvons pas te dire si tu recevras une prime de formation pour ta future formation ou pas. Sache qu’en général, celles organisées par Bruxelles-Formations ( le Forem pour la Wallonie) sont rémunérées à 1 euro de l’heure.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  40. Maria
    le 31 juillet 2017 à 12:36

    Bonjour,

     

    J’ai terminé mes études et effectué mon stage d’insertion professionelle avec deux contrôles positifs. Suite à ça, j’ai bénéficié des allocations d’insertion pendant six mois, et puis ai fait un CDD de quatre mois. Ce contrat termine aujourd’hui et je reprends mes études en fin Septembre. Puis-je denouveau bénéficier des allocations d’insertion/de chomage pour la période entre la fin de mon contrat et le début de mes études? Et si c’est le cas, quelle est la démarche que je dois faire, apart me réinscrire comme demandeur d’emploi et envoyer le certificat à mon organisme de paiement?

     

    Bien à vous,

    Maria

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 août 2017 à 11:23

      Bonjour Maria,

      Effectivement tu as droit à récupérer ton allocation d’insertion à la fin de ton contrat pour cela tu dois te réinscrire auprès d’Actiris et te rendre à ton organisme de paiement (FGTB, CSC, CAPAC…) muni de ton C4 et de la preuve d’inscription à Actiris.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  41. luna
    le 31 juillet 2017 à 09:35

    Bonjour

    je viens de cesser mon activité d’indépendante apres 7 ans ,j’ai 55 ans aije droit au allocations de chomage ou doije attendre 1 ans avant d’etre chomeur indemnisé . je me suis inscrite a la maison de l’emploi eux m’on dit de me renseigner au syndicat ? merçi

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 août 2017 à 10:35

      Bonjour Luna,

      En tant qu’indépendante, tu n’as en principe pas droit aux allocations de chômage. Sauf si tu avais le statut de travailleuse avant de devenir indépendante ou que tu avais ouvert un droit au chômage avant de devenir indépendante.

      Pour percevoir une allocation, tu dois respecter certaines conditions. Ces conditions diffèrent selon que tu as démissionné ou que tu as été licenciée.

      Si tu as été licenciée, pour ensuite devenir indépendante :
      Après minimum six mois ou maximum quinze ans en tant qu’indépendante, tu peux demander une allocation de l’ONEM sur la base de ton précédent emploi en tant que salarié. L’allocation de l’ONEM sera calculée sur le dernier salaire perçu.

      Si tu as démissionné pour devenir indépendante :
      Si, avant ton activité d’indépendante, tu avais travaillé assez longtemps en tant que salarié,tu peux, après avoir cessé ton activité d’indépendante, être admis au bénéfice des allocations sur la base de cet emploi précédent.  Mais tu risques une sanction, car tu avais quitté un emploi convenable pour un emploi d’indépendante.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  42. Nébuleuse
    le 30 juillet 2017 à 14:59

    Bonjour,

    Je vais démissionner de mon emploi actuel. Je sais que j’encoure une période de sanction en étant exclue du chômage. Ma question est la suivante: si au cours de ma période de sanction (imaginons le pire, 52 semaines), je retravaille plus de 4 semaines en CDD par exemple. Aurais-je droit aux allocations de chômage ou serais-je toujours exclue (sanction de la démission)?

     

    merci d’avance et bien à vous,

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 juillet 2017 à 16:30

      Bonjour Nébuleuse,

      La sanction ne sera pas supprimée si tu trouves un CDD en cours de route.

      Par contre, si après avoir démissionné, tu trouves un CDD d’au moins 4 semaines avant de faire une demande de chômage, tu n’auras pas de sanction.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as besoin d’autres informations.

  43. Zlata
    le 29 juillet 2017 à 20:22

    Alors 312 j = 240 j travaille sur l’année si ont travaillé 5 j semaine ??

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 juillet 2017 à 15:31

      Bonjour Zlata,

      Comme nous te l’avons déjà dit (en réponse à ta question du 28 juillet 2017), l’onem calcule comme suit: 1 trimestre = 78 jours; pour autant que tu aies travaillé des mois complets. Donc en 4 semestres, on travaille 312 jours. Ce sont des chiffres donnés par l’Onem que tu retrouveras sur cette fiche info: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t31

      Donc 365 jours de l’année = 312 jours de travail effectif par an. Par exemple, si tu as effectivement travaillé à temps plein pendant toute une année civile sans interruption (qu’il s’agisse d’un régime de 5 ou 6 jour semaine) et que tu as moins de 36 ans, alors tu remplis les conditions de jours de référence pour ouvrir le droit à des allocations de chômage.

      Mais si n’as pas travaillé des mois complets, il faut faire le calcul suivant: le nombre de jours de travail pris en considération est égal au nombre de jours de travail effectués pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen de jours de travail. Tu trouveras toutes les explications sur cette fiche de l’Onem: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t31#pdf-hide-source

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  44. laura
    le 29 juillet 2017 à 14:20

    Bonjour,

    je viens d’atteindre 312 jours de travail. J’aimerais savoir si je termine le 4 août, est ce qu’il monte un mois à l’avance c’est à dire du 4 juillet au 4 aout pour pouvoir calculer le montant auquel j’ai droit ou ils vont prendre en compte tout le mois de juillet. Le problème est ce que je travaille comme intérimaire et malheureusement, je ne presterai que deux jours cette semaine-ci. C’est pourquoi je me demande si c’est intéressant que je vais travailler ces deux jours puisque tout le mois de juillet j’ai travaillé non stop. Le calcul des mes indemnités sera donc plus intéressant?J’espère que ma question est claire.

    Bien à vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 juillet 2017 à 13:42

      Bonjour Laura,

      L’ONEm calcule les allocations de chômage sur base du dernier salaire brut perçu au cours des 4 dernières semaines prestées chez le même employeur. C’est bien le dernier salaire sur les 4 dernières semaines devrait être pris en compte. Nous ne savons hélas pas t’informer sur le détail du calcul si tu as perçu des rémunérations différentes en ayant différentes missions sur ces 4 semaines. Tu peux en discuter avec ton agence intérim ou avec ton organisme de paiement.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  45. Kathe
    le 29 juillet 2017 à 13:39

    Bonjour
    Je suis en contrat article 60 et j’aimerais savoir si les arrêts maladie de plus de 15 jours sont pris en compte pour mon accès au chômage svp.
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 juillet 2017 à 13:34

      Bonjour Kathe,

      Les jours de maladie durant lesquels tu continues d’être payé par ton employeur sont bien pris en compte. Généralement après un mois de maladie, l’employé passe à la mutuelle. Dans ce cas, les journées de maladie indemnisées par la mutuelle, ne seront pris en compte que si tu ne percevais pas d’allocations d’insertion avant.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  46. Nana
    le 28 juillet 2017 à 21:36

    Bonjour , 

    j’ai une petite question , voila depuis septembre 2013 je travaille en tant que commis de cuisine en 25h/semaines malheureusement ou je travaille ferme c’est porte en septembre 2017 donc je me retrouverais au chômage est ce que j’ai le droit au chômage? depuis le 1 Juillet je fais deux contrat de travail donc celui de 25H/semaine  et alors j’ai acceptée un autre contrat de 19 h semaine comment sera calcule mon montant au chômage ? En sachant que mon preavis ce termine fin septembre de mon boulot qui ferme et mon autre contrat se termine aussi en septembre 

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 juillet 2017 à 13:50

      Bonjour Nana,

      A la fin de tes deux contrats en septembre, tu devras t’inscrire comme demandeuse d’emploi au service emploi de ta région et introduire une demande d’allocations de chômage à un organisme de paiement (CAPAC ou syndicat).

      N’ayant pas plus d’informations sur ta situation, nous ne pourrons malheureusement pas te dire avec précision quel sera le montant de tes allocations de chômage. Mais sache que lorsqu’il y a deux temps partiels simultanés (ou plus), l’ONEM tient compte des différentes rémunérations et les additionne. Donc, le calcul de tes allocations se fera sur base des dernières rémunérations brutes de tes deux contrats et de ta situation personnelle et familiale (isolée, cohabitante ordinaire ou cohabitante avec charge de famille).

      Pour bénéficier des allocations de chômage, tu devras prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période de référence; selon que ton contrat soit à temps plein ou à temps partiel. Par exemple, comme tu n’auras pas suffisamment travaillé à temps plein au mois de septembre, si tu as moins de 36 ans, tu devras avoir travaillé 312 demi-jours au cours 27 mois qui précéderont ta demande. Dans ce cas, 3 années de travail suffiront. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Dans tous les cas, si tu ouvres le droit au chômage, tu recevras des demi-allocations.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  47. Maitee
    le 28 juillet 2017 à 17:19

    Bonjour,

    Ma maman qui est agée de 41 ans, elle est gardienne ONE conventionnée depuis 4 ans et souhaiterait bénéficier des allocations de chômage suite à sa séparation.

    Y a t’elle droit?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 juillet 2017 à 11:52

      Bonjour Maitee,

      Tu retrouveras ces informations ici: http://www.one.be/index.php?id=1874 Tu verras que le fait de travailler comme accueillante d’enfants ne permet pas d’ouvrir un droit aux allocations de chômage. Il faut donc voir si elle a eu un autre emploi avant ou si elle avait ouvert un droit avant.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  48. Simonette
    le 28 juillet 2017 à 17:03

    J’ai quitté un cdi, en janvier 2017 et J’ai retrouvé un cdd de janvier 2017 qui prendra fin le 31 janvier 2018.
    Mon cdi était un mi temps et mon code actuel est de 32 heures.
    Aurais je droit au chômage et à quel montant en sachant que je suis cohabitant avec deux enfants.
    Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 juillet 2017 à 11:37

      Bonjour Simonette,

      La durée de travail hebdomadaire dans ton entreprise est-elle de 32h (considérées comme temps plein)? Car pour bénéficier des allocations de chômage, il faut prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période de référence; en fonction de son âge.

      Dans tous les cas, n’ayant pas plus d’information dans ta situation, nous ne pourrons malheureusement pas de répondre avec précision par rapport au montant de tes allocations de chômage. En effet, le calcul du montant des allocations de chômage se fait sur base de ta dernière rémunération brute, de ta situation familiale et personnelle.

      Mais sache que s’il s’agit d’un temps plein par exemple, tu pourrais avoir droit aux allocations de chômage sur base de ton CDD d’un an; pour autant que tu aies moins de 36 ans. Car tu auras prouvé 312 jours de travail au 31 janvier 2018. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus.

      Même si ton contrat actuel était considéré comme un contrat temps partiel, tu pourrais bénéficier soit de demi-allocations de chômage si tu as moins de 36 ans et que tu prouves 312 jours demi-allocations de chômage au cours des 27 mois qui précéderont ta demande. Soit d’allocations de chômage complète si en transformant ton travail à temps partiel en journée de travail complète tu arrives à 312 jours sur les 21 mois qui précèdent et que ton salaire était au moins équivalent à 1.562,59 euros brut.?Tu trouveras plus d’informations sur la fiche: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Dans tous les cas, si tu vis seule avec tes enfants ou avec un conjoint qui n’a aucun revenu, tu bénéficieras du taux cohabitant avec charge de famille. Par contre si tu vis avec tes enfants et un conjoint qui perçoit un salaire ou un revenu de remplacement, tu auras droit au taux cohabitant ordinaire.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  49. Samia
    le 28 juillet 2017 à 13:26

    Bonjour,

     

    Je travaille depuis presque 3 ans pour le même employeur mais j’aimerais démissionner pour chercher un travail en France afin de rejoindre mon compagnon.

    Avant d’aller m’installer, j’aimerais pouvoir régler mes affaires et chercher du travail là bas. Si je démissionne, aurais-je droit au chômage? Devrai-je prester un préavis? Et, aurai-je le droit de chercher du travail en France tout en conservant mon chômage? (Je resterai en Belgique le temps de trouver un emploi s’il faut)

    Merci d’avance pour votre réponse,

    Samia

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 juillet 2017 à 16:59

      Bonjour Samia,

      Tu peux à tout moment mettre fin à un contrat de travail. En le faisant, tu risques une sanction de l’Onem pour abandon d’un poste convenable allant d’un simple avertissement à une exclusion du droit de chômage de 4 à 52 semaines; si l’Onem juge que le motif n’est pas valable.

      Dans tous les cas tu devras, pour mettre fin à ton contrat, soit prester un préavis, soit payer une indemnité de préavis ou encore trouver un arrangement avec ton employeur afin de rompre le contrat à l’amiable.

      N’ayant pas plus de détails sur ta situation, nous ne pouvons te dire avec précision si dans ton cas tu risques une sanction ou pas. Sache que démissionner pour rejoindre un conjoint qui est parti pour des raisons professionnelles, peut être considéré comme un motif valable par exemple. Pour savoir si ton motif de démission sera considéré comme légitime par l’Onem, tu peux écrire au Service Ruling de ton bureau de chômage. Tu trouveras plus d’informations à ce propos sur le site de l’Onem: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t91

      Si tu parviens à ouvrir un droit à des allocations de chômage belges, tu pourrais bien sûr chercher un travail en France. Il est même possible d’exporter ses allocations de chômage belges pour chercher du travail tout en résidant en France (pendant 3 mois maximum). Tu trouveras les informations à ce sujet sur: http://www.bruxelles-j.be/?p=12239http://www.bruxelles-j.be/?p=12239http://www.bruxelles-j.be/?p=12239 et également sur: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t122http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t122

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  50. Zlata
    le 28 juillet 2017 à 01:16

    Vous dites que pour ouvrir droit au chômage il faut 312 jour de travaille me sur 1 ans ce pas possible de travaille 312 jours ?? Et aussi comment connaître ce jours de travaille en intérim ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 juillet 2017 à 11:20

      Bonjour Zlata,

      Il est tout à fait possible de travailler 312 jours par an. L’onem calcule comme suit: 1 trimestre = 78 jours. Donc en 4 semestres, on travaille 312 jours.

      Pour connaitre tes jours de travail en intérim, tu devras soit voir sur tes différents contrats, soit sur tes fiches de paie ou encore demander aux agences d’intérim. Tu peux également les retrouver sur tes C4.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  51. tina love
    le 27 juillet 2017 à 15:57

    Bonjour
    j’aimerais savoir a 38 un article 60 combien de temps je dois faire et combien je cerai paye par mois et au niveaux des trajets esque sais totalement pris en charge merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 juillet 2017 à 09:42

      Bonjour Tina Love,

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage entre 36 et 49 ans, il faut prouver 468 jours de travail sur les 33 mois qui précèdent la demande. Un emploi en article 60, te permet de travailler suffisamment que pour ouvrir un droit aux allocations de chômage. Si tu n’as encore aucun jour de travail à prouver, tu devrait donc travailler au moins un an et demi avant de pouvoir ouvrir un droit.

      Le revenu et le remboursement des trajet dépendent de l’endroit où tu travailles et de ta fonction. Nous te conseillons d’en parler avec ton conseiller Artcile 60 du CPAS.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  52. Khadi
    le 27 juillet 2017 à 12:34

    Bonjour,

    Je voudrais savoir ou m’adressé pour savoir si j’ai droit au chômage sans être inscrit dans un syndicat?

    J’ai 57 ans et fin de contrat depuis le 01 juillet 2017.

    Merci bien de votre aide.

    Khadi

  53. Jessica
    le 27 juillet 2017 à 07:02

    Bonjour ,
    J’ai 29 ans et je travaille depuis 6 ans en temps plein . Mon CDD se termine en août , aurais- je drois au chômage ? J’aimerais suivre une formation de formateur en alphabétisation qui dispense des obligations en terme de chômage . Quelles démarches dois- je faire ?
    Merci bcp
    Jessica

  54. FVR
    le 26 juillet 2017 à 19:53

    Bonjour,

    J’ai terminé mes études en juin 2016.

    Depuis le 11 août 2016, je travaille en tant que salariée à raison de 38 h/semaine – 6j/s.

    Ce 11 août 2017, j’aurai donc cumulé 1 an de travail (4 CDD de 3 mois).

    Je suis actuellement enceinte de 5 mois et mon employeur ne souhaite plus me donner de CDD à compter du 11 août.

    Ai-je droit aux allocations de chômage et quel serait le montant ?

    Je suis en couple avec une personne qui vit à la même adresse que moi pas nous ne sommes pas cohabitants légaux.

    En vous remerciant,

    Bien à vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 juillet 2017 à 10:38

      Bonjour FVR,

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage avant 36 ans, il faut prouver 312 jours de travail sur les 21 mois qui précèdent la demande. 312 jours correspondent normalement à un an de travail à temps plein. Tu serais donc à priori dans les conditions pour ouvrir un droit aux allocations de chômage.

      Le montant des allocations de chômage est calculé sur base du salaire brut. Nous ne savons donc pas te répondre avec précision. Durant les 3 premiers mois, tu percevras environ 65% de ton salaire brut. Les 9 mois suivants, tu percevras environ 60% de ton salaire brut. Après un an, la situation familiale à plus d’impact. Si tu vis avec une personne qui a des revenus, tu auras le statut de cohabitant. Dans ce cas, après un an, tu passeras à 40% de ton salaire brut, puis les allocations diminuent en fonction de la carrière professionnelle pour arriver au forfait. Tu trouveras plus d’information sur le montant des allocations de chômage sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/

      Sache que durant ton congé de maternité, tu ne seras pas indemnisée pas l’ONEm mais par la mutuelle. Le congé de maternité dure 15 semaines et doit commencer au plus tard 1 semaine avant la date prévue de ton accouchement.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  55. Daniela
    le 26 juillet 2017 à 11:51

    Bonjour, je voudrais savoir si mon mari à droit au chômage si on envisageait l’idée de nous transférer en Belgique. Mon mari est à tout aujourd’hui embauché dans une usine. Si il se licencie et à son c4 si il prend c’est droit tout de suite? Et moi j’ai 47 ans. Je suis née en Belgique mais je n’ai jamais travaillé ni en Belgique ni en Italie comment dois-je faire pour reprendre mes droits. Je voud remercie à l’avance pour votre réponse. Je vous salue. Daniela

  56. Jacques
    le 26 juillet 2017 à 08:47

    Bonjour,

    Je suis en rupture de contrat et ma période de préavis expire le 31.07.2017.

    Quand devrais-je introduire ma demande d’allocation chômage?

    D’avance merci.

    Jacques

  57. Sra4288
    le 25 juillet 2017 à 17:20

    bonjour.

    j’avais chomé en tant que cohabitante sur base de mes études. donc mes droits se sont terminé le 25 aout 2015. là je vais commencer une formation au forem qui durera surement plus ou moin 1 an. est ce que ceci sera assez pour regagner mon droit au chomages. j’ai 29 ans

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 juillet 2017 à 10:45

      Bonjour Sra4288,

      Nous n’avions pas vu la suite de ta question. Si tu percevais des allocations d’insertion avant, tu pourrais récupérer ce droit si cela fait moins de 3 ans (prolongeable pas les période de travail indépendant) que tu n’en a plus perçu et pour autant que tu n’avais pas encore utilisé tout le crédit des 36 mois. Nous te conseillons de te rendre à ton organisme de paiement pour que ta situation soit analysée.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  58. Sra4288
    le 25 juillet 2017 à 17:19

    bonjour.
    j’ai travaillé du 20juin 2016 au 20 mars 2017 a temp plein et cdd. en même temp j’étais indépendant complémentaire. hormis ses dates j’ai toujour été indépendant à titre principal. je veux cesser mon activité d’indépendabt car sa ne me rapporte plus assez. regagnerais je droit à mon chomage ? merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 juillet 2017 à 10:42

      Bonjour Sra4288,

      Le travail indépendant ne permet pas d’ouvrir un droit aux allocations de chômage mais il permet de prolonger la période de référence. Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage, il faut prouver un certain nombre de jours de travail sur une période de référence qui précède la demande. Cela varie en fonction de l’âge. Si tu as moins de 36 ans, tu dois prouver 312 jours de travail sur les 21 mois qui précèdent la demande. En travaillant du 20 juin 2016 au 20 mars 2017, tu ne prouves pas encore 312 jours puisque cela correspond à 1 an de travail à temps plein.

      Cependant tu parle de « regagner » tes droits au chômage. Avais-tu déjà ouvert un droit? Dans ce cas, tu devrais pouvoir le récupérer. En effet, on peut récupérer son droit si on en refait la demande dans les 3 ans qui suivent le dernier jour indemnisé et cette période de 3 ans est prolongé par le travail indépendant (pour maximum 15 ans).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  59. annie
    le 25 juillet 2017 à 14:55

    j’ai 18 ans 19 au mois de septembre je viens de passer mon bac et voudrais faire une prépa au mois d’octobre

    pour un concours d’infirmier

    j’ai travaillé pour les vacances est ce que je pourrais prétendre une aide par le chômage

    combien d’heure de travail

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 juillet 2017 à 14:04

      Bonjour Annie,

       

      Nous somme un site belge et par conséquent nous ne connaissons pas la réglementation française.
      Si tu poses la question pour la Belgique, tu doisfaut avoir travaillé au moins un an pour avoir droit au chômage sur base du travail et tu ne rentre donc pas dans les conditions.

      Pour les règles en France, tu peux t’orienter vers le lien suivant:  http://www.cidj.com

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  60. SAM
    le 24 juillet 2017 à 21:00

    bonjour,

    je suis tunisien,je viens de s’installer en Belgique et j’ai travaillé 6 ans en Tunisie. Je voudrais savoir si je pourrais bénéficier d’allocation de chômage ici et quelles sont les conditions si c’est le cas ??

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 juillet 2017 à 14:17

      Bonjour Sam,

      Hélas, la Tunisie ne fait pas partie des pays pouvant être pris en compte pour l’ouverture du droit aux allocations de chômage. Tu ne pourras donc pas ouvrir un droit aux allocations de chômage belges sur base de ton travail en Tunisie. Tu retrouveras ces informations ici: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t31#h2_1

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage en Belgique, il faudra donc d’abord travailler au moins 1 ans en Belgique (si tu as moins de 36 ans, voir tableau ci-dessus).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  61. Dinosaure 437
    le 24 juillet 2017 à 10:49

    Bonjour
    J ai du arrêté de travailler pour garder mon enfant de 12mois car je ne sais pas la faire garder mais aurai la chance de travailler en intérim dans un camping ai je droit à recevoir des allocations de chômage ?

    Voici une autre question
    _ après combien d heure de travail aurais je droit au chômage alors que je n ai jamais travaille ?

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 juillet 2017 à 10:34

      Bonjour Dinosaure 437,

      Pour ouvrir un droit à des allocations de chômage, il faut travailler un certain nombre de jours sur une période de référence qui précède la demande. Cela varie en fonction de l’âge (voir tableau ci-dessus). Si tu as moins de 36 ans, tu dois prouver 312 jours de travail sur les 21 derniers mois (cela correspond à 1 an à temps plein).  Comme tu n’as jamais travaillé, tu ne pourras pas recevoir d’allocation pour les jours non prestés pendant la durée de ton contrat intérimaire.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  62. Bilou
    le 24 juillet 2017 à 10:27

    Bonjour,

    Je suis sous la charge de mon mari suite a ma demande de mon c4 en mars 2016 (démission).

    Aujourd’hui je souhaiterais faire les démarches nécessaires pour pouvoir bénéficier des allocations de chômage sachant que j’ai travaillé directement après mes études de mi-mai 2007 jusqu’en mars 2016 avec les 5ans interruptions de carrières épuisées.

    Ai-je droit aux allocations de chômage complet ?

    D’avance je vous remercie.

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 juillet 2017 à 13:32

      Bonjour Bilou,

      Afin d’obtenir les allocations de chômage, tu dois t’inscrire auprès d’Actiris et te rendre à ton organisme de paiement muni de ton C4.

      Etant donné que tu as démissionnée tu risques une sanction de l’Onem qui te prive de ton droit à percevoir  une allocation de chômage. Celle-ci peut  s’étendre de 4 à 52 semaines.
      Il est dommage de ne pas avoir introduit ta demande de chômage dès le mois de mars 2016. L’éventuel sanction que pourrait décider l’ONEM aurait probablement déjà été terminée à cette date.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  63. jean-pol
    le 23 juillet 2017 à 23:40

    Bonjour ,

    Je travail actuellement à l’étranger dans un pays faisant partie de l’U.E. et ce depuis 3 ans ,

    J’aimerai mettre fin à mon contract fin de cette année, et revenir en belgique définitivement, en attendant de retrouver un emplois en belgique , pourrais je bénéficier des allocations de chômage ?

    j’ai Déjà effectué mon stage d’attende quand je suis sorti de l’école il y a 10 ans.
    Avant d’aller travailler à l’étranger j’ai travaillé 3 ans a temps plein dans la même boîte.

    MERCI

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 juillet 2017 à 13:59

      Bonjour Jean-Pol,

      Tu pourrais effectivement ouvrir le droit aux allocations de chômage sur base de tes 3 années de travail dans ce pays membre de l’UE, sous certaines conditions; pour autant ton contrat ait été un travail salarié et que tu travailles comme salarié minimum 3 mois à ton retour en Belgique avant d’introduire ta demande d’allocations de chômage.

      L’autre possibilité serait d’ouvrir directement (sans travailler pendant 3 mois à ton retour) le droit aux allocations de chômage, sur base de tes 3 années de travail en Belgique avant de partir. Mais tout dépend de ce qu’il s’est passé pendant ces 10 années. Cela pourrait fonctionner si pendant ces 10 ans, tu as constamment travaillé ou tu t’es occupé de tes enfants par exemple.

      Dans tous les cas, si tu démissionnes de ton emploi, tu risques une sanction de l’Onem pour abandon d’un poste convenable allant d’un simple avertissement à une exclusion du droit de chômage de 4 à 52 semaines avant de commencer à bénéficier des allocations de chômage en Belgique. Mais, si tu prouves que tu as démissionné pour un motif légitime (comme venir retrouver tes enfants ou vivre avec le père des enfants, etc.).

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  64. Angel
    le 23 juillet 2017 à 00:52

    Bonjour, mon epoux a travaillé en article 60 d aout 2008à aout 2009. Il a été ensuite au chomage jusque avril 2011. Il a ensuite travaillé jusque juin 2011 où il est tombé malade.il a recu son c4 avec pour motif ne convient pas à l emploi demandé Depuis est indemnisé par la mutuelle. Il souhaiterai retourner sur le marché du travail. Il n a jamais eu de sanction par l Onem. Quand je regarde votre tableau pour les jours de référence ci dessus, je vois que les jours de maladie sont pris en compte comme journée de travail. Il a 39 ans As t il toujours droit aux allocations chomage ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 juillet 2017 à 16:21

      Bonjour Angel,

      Ton mari peut effectivement demander une allocation de chômage à la fin de sa période de maladie. Il pourra récupérer son droit à une allocation de chômage.
      Pour cela, il doit se présenter à son organisme de paiement avec le C4 de son dernier emploi et le C6 de la mutuelle. Plus d’information à ce propos sur : http://www.bruxelles-j.be/?p=4573

      Pour plus d’informations, contacte nous !

       

  65. pat.
    le 21 juillet 2017 à 11:56

    bonjour j ais un ami qui travail en article 60 pour le cpas combien d heures semaine peux t il faire et peux t il travailler le samedi .c est le cpas qui le fais travailler pour une asbl.son contrat a 2 tranche d orraire  de 8h a 16h30 et de 8h30a17h maintenant il lui demande de faire le samedi et de 14ha20h ece normal?merci de repondre.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 juillet 2017 à 16:10

      Bonjour Pat,
      A priori, si les termes du contrat conclu avec le CPAS ne prévoit pas qu’il travaille le samedi et/ou jusqu’à 20 heures, il pourrait théoriquement refuser.
      Ceci dit, dans la pratique, si cette demande est exceptionnelle (par exemple pour maque de personnel), rien n’empêche un employeur de demander à une personne d’effectuer un remplacement ou un changement d’horaire.
      Nous lui conseillons tout de même de contacter son conseiller emploi auprès du CPAS. En effet, lorsqu’on travail en tant qu’Art. 60, c’est le CPAS qui reste l’employeur et qui fixe donc en principe les horaires et les flexibilités à avoir quant à d’éventuelles modifications demandées par leurs partenaires.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  66. Daphna
    le 21 juillet 2017 à 11:09

    Bonjour,

    Après mes études, j’ai directement travaillé 3 mois (aout-septembre-octobre 2016) à temps plein (32H/semaine). J’ai ensuite démissionné et je travaille depuis le 1er novembre 2016, à mi-temps en cdi (19H/semaine). Faute de moyen, mon employeur nous a annoncé que mon contrat allait se terminer fin novembre 2017. Je compte partir quelques mois en voyage de décembre à avril prochain.

    Est-ce que je pourrai m’inscrire au chômage en rentrant ?

    Rappel de la chronologie : 

    Statut d’étudiant jusqu’au 31 juillet 2016
    Travail à plein temps du 1 aout 2016 au 31 octobre 2016 (3 mois) en cdi 32H/semaine
    Démission 
    Travail à mi-temps depuis le 1e novembre 2016 jusqu’au 24 novembre 2017 (un peu plus d’1 an) en cdi 19H/semaine
    Petits jobs de serveuses de temps en temps (+- 30 heures accumulées) en parallèle
    Licenciement
    Voyage du 27 novembre 2017 au 25 mars 2017 (4 mois)

    Merci

    Daphna

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 juillet 2017 à 12:30

      Bonjour Daphna,

      Si tu as moins de 36 ans, tu pourras en principe ouvrir un droit à des demi allocations de chômage, et ce même si tu décides d’introduire ta demande après ton retour de l’étranger.

      En effet, comme tu as travaillé à temps-partiel, tu dois totaliser 312 jours de travail salarié (soit 1 an) sur les 27 mois précédent ta demande. En partant 4 mois, tu ne risques donc pas de perdre la possibilité d’ouvrir un droit.

      Attention, cette possibilité d’ouverture du droit aux allocations de chômage dépend de ton âge. Si tu as plus de 36 ans, il faudra donc te référer au tableau sur cette page: http://bruxelles-j.be/?p=16006 pour savoir le nombre de jours de travail salarié que tu as à totaliser.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  67. A.B
    le 20 juillet 2017 à 14:07

    Bonjour,

    Ma femme travail a temps partiel depuis novembre 2016 23H/semaine et depuis avril elle est passé a 30h, et nous attendons un enfant pour le mois d’octobre, son contrat termine au mois de février 2018, la 1er question es ce que son congé de maternité est cumulable avec les jours de prestation, la 2eme combien de jour faut-il presté quand on est a temps partiel?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 juillet 2017 à 10:39

      Bonjour A.B,

      Pour ouvrir un droit à des allocations de chômage, il faut travailler un certain nombre de jours sur une période de référence qui précède la demande. Cela varie en fonction de l’âge (voir tableau ci-dessus). Si elle a moins de 36 ans, elle doit prouver 312 jours de travail sur les 21 derniers mois (cela correspond à 1 an à temps plein). Comme elle travaille à temps partiel, elle doit prouver 312 demi-jours de travail sur les 27 mois qui précède sa demande. Dans ce cas, elle ouvrira un droit à demi-allocations de chômage. Il est possible d’ouvrir un droit à des allocations de chômage complètes sur base d’un travail à temps partiel pour autant qu’en transformant le travail à temps partiel en travail à temps plein on atteigne bien 312 jours de travail complet et que le salaire perçu soit au moins égale à 1.562,59 euros brut. Tu retrouveras toutes les informations concernant le travail à temps partiel sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Le congé de maternité (les 15 semaines) devrait bien être assimilé à des journées de travail pour l’ouverture de son droit aux allocations de chômage.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  68. Glad
    le 20 juillet 2017 à 11:52

    Française residente belge ai- je droit a une aide ou allications daide au retour a l’emploi

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 juillet 2017 à 15:51

      Bonjour Glad,

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage (sur base du travail), il faut prouver un certain nombre de jours de travail sur une période de référence qui précède la demande. Cela varie en fonction de l’âge (voir tableau ci-dessus). Si tu as travaillé suffisamment en Belgique, tu pourrais ouvrir un droit.

      Si tu as travaillé suffisamment en France, tu pourrais ouvrir un droit pour autant que tu aies travaillé au moins 3 mois en Belgique après ton travail en France et avant d’introduire ta demande d’allocations de chômage.

      Il est également possible si tu as moins de 25 ans, d’ouvrir un droit aux allocations d’insertion (sur base des études). Si tu n’as pas fait tes études secondaires en Belgique, il te faudra prouver (en plus des autres conditions) une équivalence de ton diplôme d’études secondaires et au moins 78 jours de travail salarié (ou 3 mois de travail indépendant). Tu trouveras plus d’informations sur les allocations d’insertion sur cette page: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Il est également possible, si tu es sans ressource, de bénéficier d’une aide du CPAS de la commune dans laquelle tu vis. Après enquête sociale, le CPAS déterminera s’il peut t’aider et comment. Attention cependant, si tu n’as pas encore la carte E+, le fait de bénéficier d’une aide sociale pourrait interrompre ton droit de résider en Belgique.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  69. Liisoute
    le 20 juillet 2017 à 00:46

    Bonjour

    Mes insertions de chômage se termine en septembre 2017 après 3 ans au chômage.
    Comment faire pour prolonger ca ou quel démarchage je dois faire ???

    Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 juillet 2017 à 15:19

      Bonjour Liisoute,

      Tu retrouveras toutes ces informations ici: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/jusque-quand-as-tu-droit-a-des-allocations-dinsertion/

      Tu verras que s’il y a eu des périodes de travail durant la période où tu percevais des allocations d’insertion, ton droit sera automatiquement prolongé de la durée de ces périodes de travail. Ensuite, à la fin du droit prolongé, tu peux également bénéficier d’un droit additionnel de 6 mois, tu prouves au moins 6 mois de travail sur les 24 mois qui précèdent la fin du droit. Le droit additionnel de 6 mois n’est pas automatique et il fut donc en faire la demande.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  70. Imaneziad
    le 18 juillet 2017 à 13:00

    Bonjour
    Je touche une allocation de pension de veuve qui va terminer bientôt
    La femme qui a fait mon dossiers d’allocation de pension ma dis que j’aurais droit au chômage, mais vu que j’ai jamais travaillé je voix pas d’ou j’aurais droit au chômage.
    Pourriez-vous me dire si j’ai droit de demandé une allocation de chômage malgré j’ai jamais travaillé ou nn .
    Merci

  71. tillens 24
    le 17 juillet 2017 à 12:07

    Bonjour,

    Voilà j’ai fait pendant deux ans le CEFA travail en alternance deux jours à l’école et puis trois jours chez un patron et toutes les semaines durant les congés scolaire.

    En m’inscrivant au chômage et au syndicat pouvez-vous le dire si j’ai le droit de bénéficier d’allocation de chômage?

    Si tel n’est pas le cas, je dois effectuer un stage d’attente de combien de temps?

    merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 juillet 2017 à 16:51

      Bonjour Tillens 24,

      Si tu as terminé une formation en alternance, le stage d’insertion professionnelle de 310 jours est diminué comme suit :
      – Si tu as obtenu une qualification professionnelle : le stage d’insertion professionnelle de 310 jours est diminué du nombre de jours (excepté les dimanches) situés dans la période couverte par le contrat d’apprentissage.
      – Si tu n’as pas obtenu de qualification professionnelle : le stage d’insertion professionnelle de 310 jours est diminué de la moitié du nombre de jours (excepté les dimanches) situés dans la période couverte par le contrat d’apprentissage. Mais dans ce cas, le stage d’insertion professionnelle doit au moins toujours comporter 155 jours.

      En fonction de ta situation, tu pourrais soit ouvrir directement un droit aux allocations d’insertion soit avoir un stage d’insertion plus court. N’hésite pas à te rendre auprès d’un organisme de paiement (syndicat ou CAPAC) pour que ton droit soit analysé.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  72. Botem
    le 15 juillet 2017 à 01:58

    Bonsoir je travaille avec un 24/semaine de juin2016 à août 2017 puis je avoir accès au chômage ?

  73. Sifeddine
    le 14 juillet 2017 à 18:20

    Bonjour
    Voilà, j’ai travaillé dans un restaurant en novembre 2013 jai été déclaré a mi-temps 6 mois plus tard jai été déclaré plein temps jusqu’à que j’ai arrêté sans terminer mon préavis cause problème familial jai arrêté le premier décembre 2016 et le premier janvier j’ai été déclaré dans la meme société mais avec un contrat de 6 mois qui a fini fin juin voyer me dire svp si quoi le droit que jai en chômage merci pour votre compréhension

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 juillet 2017 à 10:03

      Bonjour Sifeddine,

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage, il faut prouver un certain nombre de jours de travail sur une période de référence. Cela varie en fonction de l’âge (voir tableau ci-dessus). Si tu as moins de 36 ans, tu dois prouver 312 jours de travail sur les 21 mois qui précèdent ta demande. Tu sembles prouver suffisamment de jours mais il faudrait plus de précision pour être sûr.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.