Bruxelles-J

Quelles conditions dois-tu remplir pour bénéficier des allocations de chômage ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Rappel : pour des allocations d’insertion (allocations de chômage sur base d’études), reporte-toi à la fiche « le stage d’insertion professionnelle ».

Nous n’envisagerons ici que les conditions qu’il faut satisfaire pour bénéficier du chômage complet sur base d’un travail salarié à temps plein en Belgique. Nous n’exposerons pas les conditions à remplir pour bénéficier du chômage à temps partiel sur base d’un travail à temps partiel. Tu trouveras plus d’information à ce propos sur la fiche qui parle du travail à temps partiel ou sur le site de l’ONEM.

Principe de base

Pour être admis aux allocations de chômage, tu dois prouver :

  • un certain nombre de jours de travail salarié (stage) ;
  • au cours d’une certaine période (période de référence) précédant immédiatement la demande d’allocations de chômage.

Nombre de jours de travail salarié requis (stage)

Age Nombre minimum de jours de travail salarié à prouver (stage) et période de référence
Moins de 36 ans – soit 312 jours au cours des 21 mois précédant ta demande ;
– soit 468 jours au cours des 33 mois précédant ta demande ;
– soit 624 jours de travail au cours des 42 mois précédant ta demande.
De 36 à 49 ans – soit 468 jours au cours des 33 mois précédant ta demande ;
– soit 624 jours au cours des 42 mois précédant ta demande ;
– soit 234 jours dans les 33 mois + 1.560 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 33 mois ;
– soit 312 jours dans les 33 mois + pour chaque jour qui manque pour arriver à 468 jours, 8 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 33 mois.
A partir de 50 ans – soit 624 jours au cours des 42 mois qui précèdent ta demande ;
– soit 312 jours dans les 42 mois qui précèdent ta demande et 1.560 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 42 mois ;
– soit 416 jours dans les 42 mois + pour chaque jour qui manque pour arriver à 624 jours, 8 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 42 mois.

Si tu ne remplis pas la condition prévue pour ta catégorie d’âge, tu peux toutefois être admis si tu satisfaits à celle prescrite pour une catégorie d’âge plus élevée.

La période de référence de 21, 33 ou 42 mois peut être prolongée par certains événements : naissance ou adoption, interruption de carrière, emprisonnement, reprise d’études ou de formation comme chômeur non indemnisé, exercice d’une profession non-assujettie à la sécurité sociale (secteur chômage), etc.

Quels sont les jours pris en considération ?

Les journées de travail prises en considération pour le calcul de ta période de stage sont celles :

  • qui ont donné lieu au paiement de cotisations de sécurité sociale (y compris pour le secteur chômage) ;
    ET
  • qui ont été effectuées dans une profession salariée (les prestations de travail accomplies par un travailleur indépendant ne comptent pas) ;
    ET
  • qui ont bénéficiées d’une rémunération que la législation considère comme suffisante.

Certaines journées d’inactivités sont assimilées à des journées de travail :

  • les jours de vacances légales (ou européennes) et les jours de vacances en vertu d’une convention collective de travail rendue obligatoire, s’ils ont donnés lieu au paiement d’un pécule de vacances ;
  • les jours de vacances-chômage couverts par un pécule de vacances ;
  • les journées d’absence non rémunérées à raison de 10 jours maximum par année civile ;
  • les journées de formations professionnelles (organisée ou subventionnée par le service régional de l’emploi et de la formation professionnelle), les journées de PFI et FPI et les journées de stage de transition à concurrence de 96 jours maximum ;
  • les congés de circonstance, les journées indemnisées par l’assurance maladie-invalidité, les journées non prestées pour cause d’accident de travail ou de maladies professionnelles, les journées de grève, les absences pour raisons familiales impérieuses, les jours de chômage temporaire, etc.

Comment calculer tes jours ?

Pour le calcul des journées de travail, l’ONEM considère que le travail a été effectué à raison de 6 jours par semaine. Lorsque le travailleur a presté le travail en régime 5 jours par semaine, l’ONEM examine s’il s’agit du régime habituel dans ce secteur et assimile alors le régime 5 jours de travail par semaine au régime 6 jours par semaine sans appliquer de calcul de rapport.

Pour les périodes d’occupation ininterrompues à temps plein (horaire de 35 heures minimum en moyenne par semaine), 26 jours de travail sont pris en considération par mois civil.

Dans les autres cas, le nombre de jours de travail pris en considération est égal au nombre de jours de travail effectués pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen de jours de travail.

Pour les périodes de travail à temps partiel (et en vue d’une admission au chômage à temps plein), le nombre de jours de travail pris en considération est égal au nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction.

Est-ce que tu gardes ton droit au chômage si tu l’as interrompu ?

Si tu interromps ton chômage (par exemple, pour voyager quelques mois), tu peux récupérer le bénéfice des allocations si tu introduis une nouvelle demande et que tu te réinscris comme demandeur d’emploi au plus tard 3 ans après ton dernier jour indemnisé.

Tu dois avoir bénéficié d’un jour au moins d’allocation avant cette interruption.

Cette période de 3 ans peut dans certains cas (par exemple, reprise d’études ou travail indépendant) être prolongée.

Suite à cette nouvelle demande, tu bénéficieras des allocations sans devoir à nouveau apporter la preuve d’une période de travail. Le montant de tes allocations risque cependant d’être inférieur au dernier montant perçu avant l’interruption. La diminution progressive des allocations continue à courir, même pendant la période d’interruption où tu ne reçois rien. Tu trouveras plus d’information sur cette diminution progressive dans la fiche quels sont les montants des allocations de chômage ?

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


160 questions pour “ Quelles conditions dois-tu remplir pour bénéficier des allocations de chômage ?

  1. Mg
    le 19 janvier 2017 à 15:07

    Merci beaucoup pour votre réponse.
    J’ai une dernière question, est ce que je dois m’inscrire chez Actiris ou quelque part entre mes 2 contrats ? en sachant que mon contrat actuel se termine fin janvier que je commence de l’autre côté le 1 février (donc aucun jour sans contrat entre les 2)

    Merci beaucoup

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 janvier 2017 à 17:25

      Bonjour MG,

      Dans ce cas, aucune inscription n’est nécessaire entre les 2 emplois.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  2. Cta
    le 19 janvier 2017 à 14:49

    Bonjour , voilà j’ai un statut d’indépendante salariée , associée active dans une société (snack-friterie) depuis le 1 juillet 2016 , avant ça j’ai travaillé comme ouvrière 8h/semaine pendant 1 an et 4 mois en boulangerie. Aujourd’hui je suis enceinte et ma grossesse se déroulement plutôt mal je suis en maladie pour le moment mais mon associé (patronne) veut me faire sortir de ma société car ma grosesse ne les arrangent pas et encore moins le faite que je sois en maladie. Après la signature qui ne devrait pas tarder pour me faire sortir de la société aurais-je le droit à une allocation de chômage ? Sachant que je vis cher mes parents avec une petite fille déjà de 12 ans une semaine sur deux et que mes parents un est au chômage ( perde de son travail il y a peu) et l’autre à la mutuelle qui bientôt sera sans revenu et tout deux en règlement de dettes collectif comme moi également . Merci d’avance pour votre réponse et votre aide .

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 janvier 2017 à 17:15

      Bonjour Cta,

      Si tu as le statut d’associé actif, cela veut dire que tu es indépendante. Le travail indépendant ne permet hélas pas d’ouvrir un droit aux allocations de chômage.

      Pour pouvoir bénéficier d’allocations de chômage (ou plutôt de demi-allocations de chômage dans ton cas) il faut prouver un certain nombre de jours. De plus, il faut prouver au moins une occupation de 12h/semaine (ou un tiers temps). Dans ta situation, tu ne sembles donc pas prouver assez de jours de travail que pour ouvrir un droit aux allocations de chômage (Tu peux tout de même te présenter à un organisme de paiement si tu souhaites vérifier cela).

      Dans ce cas, il faudrait faire une demande d’aide au CPAS de la commune dans laquelle tu vis. Après enquête sociale, le CPAS déterminera s’il peut t’aider et comment.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

       

  3. Nono12
    le 19 janvier 2017 à 10:15

    Merci pour votre réponse on m’a également dit de m’inscrire comme demandeur d emplois au forem pendant 6 mois pour obtenir un plan activa évidement ce serait donc plus facile pour avoir du travaille c’est possible de l obtenir Comme cela ? Merci de votre réponse

  4. Mg
    le 19 janvier 2017 à 09:46

    Bonjour,

    Je travaille depuis juin 2011 dans la meme société. J’ai pris un congé de maternité et 1 mois de congé parental en 2015. J’ai pris un congé de maternité et un credit temps avec motif (pour m’occuper d’un enfant de moins de 8 ans) pendant 6 mois en 2016.
    On me propose un cdd de 5 semaines temps plein (si ils sont contents de moi ils me proposeront un cdi) avec des horaires et une localisation qui me conviennent mieux que chez mon employeur actuel.
    Si je donne ma demission chez mon emplyeur actuel pour accepté le cdd de 5 semaines mais qu’apres les 5 semaines de cdd on ne me,propose pas de cdi, que va-t’il se passer ?
    J’ai peur de perdre tous mes droits si je donne ma demission
    Merci de votre aide.

    Mg

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 janvier 2017 à 14:39

      Bonjour Mg,

      En principe, tu devrais pouvoir ouvrir un droit aux allocations de chômage sans être sanctionnée d’avoir quitté ton emploi actuel.

      Puisque tu démissionnes pour un emploi de plus de 4 semaines (et ce peu importe n’importe le type de contrat), tu ne devrais pas être sanctionnée si ton CDD n’est pas reconduit en CDI, car l’ONEm ne sanctionne pas les personnes dans ce genre de situation.

      Tu trouveras plus d’informations à ce sujet sur http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t47 (Vous avez abandonné votre emploi ? – Règles particulières)

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  5. Aliali
    le 18 janvier 2017 à 17:03

    Bonjours je travail depuis le 17mai 2016 mon contrat est censée se terminer le 17mais 2017 aurai-je droit à être augmenter de mon chômage ? Sachant que je touchais 430 euro avant de travailler. Et que cela fera en tout 1ans que je travail en temps plein

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 janvier 2017 à 14:48

      Bonjour Aliali,

      Si tu as moins de 36 ans , tu dois effectivement prouver 312 jours de travail au cours des 21 mois précédant ta demande pour que les allocations de chômage te soient versées sur base de ton dernier salaire. Il semble qu’avant tu bénéficiais des allocations d’insertion (chômage sur base des études). Maintenant tes allocations seront nettement plus élevées puisque tu devrais passer dans le régime des allocations de chômage sur base du travail.

      Pour avoir plus de précisions sur les montants au chômage , je t’invite à te rendre à l’adresse suivante: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  6. Jiy
    le 17 janvier 2017 à 21:04

    Bojours
    Je travail 26 heure par semaine 5 6 heure par jours depuis 4 ans et je le droit au chaumage

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 janvier 2017 à 11:35

      Bonjour Jiy,

      Comme tu peux le voir ci-dessus, le nombre de jours de travail à prouver dépend de ton age. Comme tu travailles à temps partiel, il y a 2 possibilités (allocations de chômage complètes ou demi-allocations de chômage).

      Si ton salaire est au moins égale à 1.531,93 euros brut, tu pourrais être assimilé à un travailleur à temps plein. Pour cela, il faut faire le calcul suivant: nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction. Si tu as moins de 36 ans et qu’un temps plein est de 38h dans ton entreprise, nous arrivons donc à 373 jours, ce qui serait suffisant pour ouvrir un droit à des allocations de chômage complètes.

      Si ton salaire est inférieur à 1.531,93 euros brut, tu pourrais ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage. Tu trouveras plus d’information à ce sujet sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  7. francisboirs
    le 17 janvier 2017 à 16:24

    Bonjour, je bossais dans une entreprise de transport depuis environ 10 ans en CDI, je suis parti de moi même de commun accord, donc j’ai perdu mes droits.

    Combien de temps dois je bosser pour récupérer mes droits, même si le but n’est pas d’en bénéficier.

    PS : beaucoup me disent 28 jours !!

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 janvier 2017 à 12:08

      Bonjour Francisboirs,

      Si tu n’as pas introduit de demandes d’allocations de chômage, tu peux éviter une sanction pour ta démission si tu parviens à travailler ailleurs pendant au moins 4 semaines et que tu perds ton dernier emploi de manière involontaire. Dans ce cas, l’ONEM ne reviendra pas sur le motif de ton C4 précédent.

      Si tu ne trouves pas un autre emploi et que tu décides d’introduire une demande d’allocations de chômage, tu seras alors convoqué par l’ONEM pour entendre les raisons de ta démission. Si l’ONEM considère que le motif n’est pas légitime, tu seras exclu des allocations pour une durée entre 4 et 52 semaines. Sache que même si tu ne trouves pas de travail pendant cette période de sanction, tes droits seront rétablis à la fin de la sanction. Tu les récupéreras en introduisant une nouvelle demande à ce moment-là.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

       

  8. Mhmimi
    le 17 janvier 2017 à 15:09

    Bonjour je reviens vers vous avec une autre question.alors pour mon cas je vois dans le tableau pour les gens qui sont plus que 50 ans ils vont qui travaille au moins 624 jour !et je ne sais pas faire les calculs ?!même les week-ends et les congés sa compte ? Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 janvier 2017 à 10:52

      Bonjour Mhmimi,

      Ce qui est important à retenir dans le tableau, c’est le nombre de jours de travail salarié (stage) par rapport à la période de référence; en fonction de votre âge. Pour votre catégorie d’âge, les 642 jours correspondent à deux années de travail salarié (les jours pour lesquels vous aurez cotisé) et les 42 mois (soit 3 ans et 5 mois ) correspondent à la période durant laquelle le travail doit être accompli avant de pouvoir demander les allocations de chômage.

      Donc, si vous travaillez jusqu’au 31/07/2017, vous aurez travaillé au moins 642 jours pendant moins de 3 ans et mois. Vous remplirez alors les conditions pour avoir droit aux allocations de chômage.

      Pour le calcul des journées de travail, l’ONEM considère que le travail a été effectué à raison de 6 jours par semaine. Lorsque le travailleur a presté le travail en régime 5 jours par semaine, l’ONEM examine s’il s’agit du régime habituel dans ce secteur et assimile alors le régime 5 jours de travail par semaine au régime 6 jours par semaine sans appliquer de calcul de rapport.

      Pour les périodes d’occupation ininterrompues à temps plein (horaire de 35 heures minimum en moyenne par semaine), 26 jours de travail sont pris en considération par mois civil.

      Pour d’autres questions, n’hésitez pas à nous recontacter.

  9. Nono12
    le 17 janvier 2017 à 13:24

    Bonjours comment percevoir dès allocation de chômage à savoir que je n’es pas droit au allocation de chômage vus que je n’es pas terminer les cours je n’es jamais travailler j ai 28 ans pouvez vous me dire si c’est possible de les obtenirs Merci de votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 janvier 2017 à 12:14

      Bonjour Nono12,

      Sache qu’il y a deux sortes d’allocations de chômage. On peut bénéficier des allocations de chômage soit sur base des études ( allocations d’insertion), soit sur base de travail.

      Malheureusement, tu ne peux plus bénéficier des allocations d’insertion car tu as plus de 25 ans. Tu ne peux non plus pas prétendre à des allocations de chômage sut base du travail, comme tu n’as jamais travaillé.

      Pour pouvoir prétendre à des allocations de chômage, tu dois prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période de référence précédant ta demande. Comme tu as 28 ans, tu devras travailler 312 jours au cours des 21 mois qui précéderont ta demande d’allocations. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus.

  10. Ut
    le 17 janvier 2017 à 12:04

    Bonjour
    De juin 2013 à septembre 2014 j ai été gérante à titre gratuit après je. Suis partie en espagne jusque août 2016. De novembre 2002 à novembre 2012 j ai été indépendante . Avant 2002 jusqu’à 1998 j étais épouse aide indépendant je ne. Cotisais donc pas j’ai travaillé pour un patron en tant que secrétaire de 1994 à 1998
    Avis je droit au chômage ? J ai maintenant 45 ans
    Merci pour votr réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 janvier 2017 à 12:41

      Bonjour Ut,

      Sachez que vous ne percevrez pas d’allocations de chômage pour les jours pour lesquels vous avez travaillé gratuitement. Lorsqu’on exerce une activité pour laquelle on ne perçoit pas de salaire (et donc pour laquelle on ne cotise pas pour le chômage), ces jours ne sont pas pris en compte par l’Onem.

      Vous ne pouvez plus recevoir d’allocations de chômage pour votre travail de 1994 à 1998, car on n’est plus dans la période de référence.

      Malheureusement, vous ne pouvez pas non plus percevoir d’allocations de chômage sur base de votre activité d’indépendante de 11/2002 à 11/2012; même si vous perceviez un salaire pendant cette période.

      Pour pouvoir ouvrir droit à des allocations de chômage, vous devriez prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période de référence précédant votre demande. Par exemple, comme vous avez 45 ans, vous devrez travailler 468 jours au cours des 33 mois précédant l’introduction de votre demande d’allocations. Vous trouverez plus d’informations sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions n’hésitez pas à nous recontacter.

  11. Mica.spain
    le 16 janvier 2017 à 14:39

    Bonjour, je revient vers vous avec une autre question. Donc j’ai démissionner de mon cdi 24h pour re signer un cdd 38h. Mon brut de mon cdd est de 1800€. Est il vraie que si je suis admis au chômage sur base de temps plein le minimum légal par jour de 45,41€ et que donc mon brut de 1800€ ne sera pas prix en considération ?
    Merci beaucoup.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 janvier 2017 à 16:56

      Bonjour Mica

      Lorsque tu quittes un emploi en contrat à duré indéterminé pour un contrat à durée déterminée, il faut que celui-ci soit un contrat de minimum 4 semaines.
      De plus pour bénéficier des allocations de chômage, tu dois avoir travaillé 312 jours au cours des 21 mois précédant ta demande? si tu as moins de 36 ans.

      Lorsque tu as signé ton CDI, as-tu fait les démarches pour le statut de travailleur à temps partiel avec maintien des droits (document C131A) ?

      Pour les périodes de travail à temps partiel (et en vue d’une admission au chômage à temps plein), le nombre de jours de travail pris en considération est égal au nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction.
      Et pour tes  périodes d’occupation ininterrompues à temps plein (horaire de 35 heures minimum en moyenne par semaine), 26 jours de travail sont pris en considération par mois civil.

      Tu trouveras les montants des allocations de chômage à temps plein sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/
      Si tu es cohabitant avec charge de famille, le minimum est en effet de 45,41€ par jour. Mais si tu es dans une autre situation familiale, les minima sont inférieurs.

      Si tu n’as pas droit à des allocations de chômage à temps plein, tu auras peut-être droit à des demi-allocations de chômage : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Si tu veux en discuter par téléphone, tu peux appeler le 02/514.41.11(et demander François)

  12. mhmimi
    le 15 janvier 2017 à 14:48

    meriem j’ai 55 et je travaille depuis 1 8 2015 et c’est mon première contrat et je veux savoir il me reste combien de jours de travail pour avoir le droit de chômage merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 janvier 2017 à 15:50

      Bonjour Mhmimi,

      Pour votre catégorie d’âge, il faut travailler au moins 2 ans pour ouvrir le droit à des allocations de chômage. Comme votre contrat a débuté le 01/08/2015, vous devez travailler au moins jusqu’au 31/07/2017 pour pouvoir introduire une demande d’allocations de chômage.

      Pour d’autres questions, n’hésitez pas à nous recontacter.

  13. Hafia
    le 14 janvier 2017 à 18:00

    En mars 2017 mes droits au chômage seront activés. Puis je travailler en intérim pour le moment en attendant mars 2017?
    Si j’arrête ma mission d’intérim le 28 février.Aurais je droit au chômage ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 janvier 2017 à 15:05

      Bonjour Hafia,

      Malheureusement, nous ne pouvons répondre à ta question car nous sommes une plate-forme d’informations belge. Nous ne sommes pas compétents quant à la législation française sur le droit aux allocations de chômage. Pour t’aider dans ta recherche de réponse, nous te conseillons de te rendre au service Pôle Emploi le plus proche de chez toi.

      Cordialement.

  14. kznull
    le 14 janvier 2017 à 16:54

    re jai refuser un plan d’action individuelle jai ete a  un  proces-verbal d’audition forem

    jai expliquer que  vu mon etat de santer mal de dos position debout assis  voyage en vehicule le chirugien me deconseille tout ca  mon emploi et ma recherche etait trés limiter je risque 4 a52 semaine dexclusion ou autre merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 janvier 2017 à 15:34

      Bonjour Kznull,

      Ta question n’est pas très claire.

      En principe, tu risques effectivement une sanction. Nous ne pourrons te dire quelle sera la hauteur de celle-ci mais tu pourrais effectivement être exclu, car en principe, pour pouvoir bénéficier d’allocations de chômage, il faut être apte à travailler.

      En effet, cette condition fait partie des obligations de chômeurs (http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-tes-obligations-en-tant-que-chomeur).

      Il est donc possible que le Forem t’oriente vers ta mutuelle pour te faire indemniser. Ça sera notamment le cas si le médecin conseil de la mutuelle te déclare en incapacité de travail à plus de 66%.

      Sache que l’ONEm pourrait également te demander de rembourser les allocations que tu as perçues.

       

      Le mieux serait donc de discuter avec un conseiller emploi du Forem pour voir s’il est possible d’aménager tes conditions de recherche d’emploi par rapport à ton état de santé.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  15. kznull
    le 14 janvier 2017 à 16:44

    bonjour voila jai des probleme de dos canal lombaire retrecit disque abimer Arthrose  ligament jaune calcifier ect

    le chirurgien certifie que mon eta de santer nécesite l’abstention de charge lourde de plus de 5kg position assise/debout prolonger longs traget en voiture camion camionette

    je peut quand meme travailler pour le cpas ou il i a quelque chose de prevu  car je sait pas rester debout toute la journer meme assis ces des fois pas facile ? merci

    bien a vous

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 janvier 2017 à 12:35

      Bonjour Kznull,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise car tout dépend des profils recherchés par le CPAS,  du régime de travail des postes disponibles et de l’importance qu’accorde ton agent d’insertion à ton aptitude au travail.

      En effet, sache que si tu souhaites travailler en Art 60, il faut que tu sois aidé par un CPAS (et généralement suivi par le servie Insertion socioprofessionnelle (ISP) de ce CPAS, ou plutôt par un agent d’insertion de ce service).

      Peut-être serait-il judicieux de demander à ton médecin un document donnant des exemples de type de fonctions adaptées à ton état de santé, un secteur d’activité  ou un régime de travail qui pourrait te convenir (mi-temps, temps partiel, …).

      S’il estime que tu ne peux travailler, il faudra alors demander un certificat médical l’attestant afin de le remettre à ton assistant(e) social(e) et de demander à être dispensé de recherche d’emploi pour raison d’équité.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  16. jeny
    le 14 janvier 2017 à 15:06

    bonjour  , j’ai terminer mes etudes  secondaire y a de cela  3 ans . et j’ai eu un petit garcon , aujourd’hui je touche 442 du chomage et un complement du cpas.

    j’aimerai en septembre prochain reprendre des etudes de pleins exercices de sage femme ? cela est possible ?

    et aussi j’aimerai savoir si je commence a faire des contrats de remplacements cela pourrait jouer sur le fait que j’ai besoins d’une dispense pour  reprendre mes etudes ?  que dois  je faire , juste ne pas travailler en attendant septembre oubien accepter ce contrat de remplacement silvous plait ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 janvier 2017 à 12:05

      Bonjour Jeny,

      Si tu souhaites entreprendre des études, il faudra effectivement que tu demandes une dispense au service emploi de ta région (Actiris, Forem, ADG, VDAB). Si tu comptes commencer des études de plein exercice, celle-ci te sera normalement accordée si :

      • tu as bénéficié d’au moins 312 allocations (= un an d’allocations) au cours des 2 années qui précèdent la date officielle du début de la première année. Tu peux éventuellement être dispensée de cette condition si les études de sage femme se retrouve dans la liste des métiers en pénurie, ce qui n’est malheureusement actuellement pas le cas.
      • tu es inscrite  comme élève régulière (pas comme élève libre) et que tu suis les activités imposées par le programme?;
      • si tu reprends des études d’un niveau équivalent ou supérieur aux études déjà suivies ou bien d’un niveau inférieur aux études déjà suivies à condition que ces études relèvent de l’enseignement supérieur (universitaire ou non)?;
      • tu n’as pas de diplôme de fin d’études supérieures
      • les études sont organisées, subventionnées ou reconnues par une Communauté.

      Tu trouveras plus de détails concernant les conditions pour obtenir une dispense sur cette fiche.

      Comme tu es aidée par le CPAS, il faudra également que tu en parles avec ton assistant(e) social(e) afin que ce changement de projet soit accepté.

      Par contre, nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise car la décision d’accepter ou non un contrat de remplacement en attendant septembre te revient.

      Mais en principe, si tu travailles, en fonction de ton régime de travail, il faudra vérifier si tu as toujours droit à une aide du CPAS, à tes allocations de chômage, et surtout que tes cours soient compatibles avec tes horaires de travail.

      De plus, sache que si l’ONEm apprend que tu as refusé un emploi convenable ou sans motif légitime, il pourrait te sanctionner.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  17. BXL-1234
    le 14 janvier 2017 à 03:52

    Bonjour,

    J’ai du déménager à l’étranger pour le travail pour une période indéterminé (min. 6 mois) avec ma femme.

    Pour cela ma femme a du quitter son job. Elle a 26 ans et travaille depuis environ 1 ans plein temps.

    On ne sait pas encore quand on rentre en Belgique mais elle essaye déjà de trouver un nouveau job.
    Maintenant on se demandait si elle aurait droit au chômage une fois de retour en Belgique si elle ne trouve pas un travaille immédiatement?

    Merci,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 janvier 2017 à 12:40

      Bonjour Bxl-1234,

      Tout dépendra de la durée du séjour à l’étranger et de ce qu’il se passe pendant son séjour à l’étranger. Si elle ne travaille pas et si aucun événement ne permettent de prolonger la période de référence, elle risque de perdre le droit. En effet, elle risque de ne plus pouvoir prouver 312 jours dans les 21 derniers mois.
      Si tu souhaites en discuter par téléphone, tu peux nous joindre au 02/514.41.11 (et demander François).

      Bien à toi

  18. Rinade
    le 13 janvier 2017 à 21:36

    Bonsoir je ss une femme marié venant de l espag ça fais un ans déjà mon mari n as pas le droit de chômage car il as pas complie des conditions même le CPAS nous n avons pas a cause des nouveau règlement de office des étranger il faut que mon Mari travaille 468 jour sur 33 mois selon âge (36) ans
    mais moi j n est jamais travailler je garde les enfants chez moi et je ss insrite chez actiris comme demandeuse d emploie est ce que cela est suffisant pour avoir des allocations de chômage pour moi ou nn ?
    Merci de me répondre.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 janvier 2017 à 11:05

      Bonjour Rinade,

      Malheureusement, si tu n’as jamais travaillé en Belgique, tu ne peux pas ouvrir le droit aux allocations de chômage (même en étant inscrite à Actiris). Mais, comme vous êtes ressortissants d’un pays membre de l’EEE, les jours de travail comptabilisés dans ce pays peuvent être pris en compte dans le calcul des droits aux allocations de chômage en Belgique. Tu trouveras plus d’explications sur ce lien: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t31#h2_1

      Donc si toi ou ton mari avez suffisamment travaillé en Espagne (pour pouvoir y ouvrir les droits aux allocations de chômage), un contrat CDD d’au moins 3 mois sera suffisant pour rentrer dans les conditions pour introduire une demande d’allocations de chômage sur base de travail à la fin de ce contrat (voir le tableau ci-dessus).

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  19. Padawan
    le 12 janvier 2017 à 17:07

    Bonjour ,j’ai 18ans et je suis sous un contrat d’apprentissage depuis novembre 2015 pour le même patron. Souhaitant changer d’orientation professionnelle ,j’aimerai savoir si j’ai un droit au chômage ?au cas je ne trouverai pas un boulot directement .

    Cordialement

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 janvier 2017 à 14:38

      Bonjour Padawan,

      Le travail sous contrat d’apprentissage n’ouvre pas le droit à des allocations de chômage sur base du travail. Sauf s’il donnait lieu à des retenues de cotisations sociales pour le secteur chômage (ce qui n’est en principe jamais le cas). Par contre, il permet d’être dispensé de tout ou d’une partie du stage d’insertion professionnelle (et donc d’ouvrir un droit à des allocations d’insertion) si tu as terminé ton apprentissage. Ce qui ne semble pas être ton cas. Tu n’as donc à priori aucun droit au chômage pour l’instant.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  20. Ego7110
    le 12 janvier 2017 à 17:06

    Bonsoir voilà je voudrai mettre mon adresse cher mon frere qui lui travaille en restauration et il fai 1/3 temp quel et le montant des allocations qui me seron verser en sachant que je paye une pension allimentair et esqu il va diminuer merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 janvier 2017 à 10:15

      Bonjour Ego7110,

      En principe, si tu décides d’emménager avec ton frère, tu seras considéré comme cohabitant simple (sans charge de famille) malgré le fait que tu aies une pension alimentaire à payer.

      Tes allocations de chômage risque donc effectivement de diminuer. Par contre, nous ne pourrons malheureusement pas te dire quel sera le montant de tes allocations de chômage car celui-ci dépend de ta dernière rémunération  brute et de la période d’indemnisation dans laquelle tu te trouves actuellement.
      Tu trouveras sur la fiche suivante la manière dont tu peux calculer le montant de tes allocations de chômage: http://bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/
      D’autres questions? N’hésite pas à nous recontacter !

  21. Ed
    le 12 janvier 2017 à 10:52

    Bonjour,

    J’ai démissionné de mon job actuel (cela faisait quasi 2 ans et demi que je travaillais pour cette boite en plein temps).

    Je preste mon dernier jour le 25 janvier et je commence mon nouveau job le 9 février dans une autre boite.

    Dois-je faire une démarche particulière auprès de vous?

    Aurais-je droit à une quelconque allocation pour la période allant du 26 janvier au 9 février?

     

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

    Cordialement,

    ED

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 janvier 2017 à 14:01

      Bonjour Ed,

      Tu peux t’inscrire comme demandeur d’emploi auprès d’un organisme régional pour l’emploi (Actiris, Forem, Vdab, Adg) et faire une demande d’allocations de chômage auprès d’un organisme de paiement (Syndicat ou CAPAC). Cependant, comme tu as démissionné de ton emploi, tu risques une sanction de l’ONEm pouvant être un avertissement ou une exclusion du droit aux allocations de chômage d’une durée de 4 à 52 semaines. Il se peut donc que tu ne puisses pas percevoir d’allocations de chômage entre tes 2 contrats.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  22. ninio
    le 11 janvier 2017 à 15:19

    j’ai 40 ans, suis arrivé en belgique dans les annes 2000, marié  je n’ai malheureusement jamais travaillé suffisament longtemp pour ouvrir mon droit au chomage et suis sans revenus; Mon dernier emploi 2015-2016 était un CDD Activa de 2×3 mois , tous mes autres jobs étaient surtout des interims en contrats de jour.

    Ma question : je suis actuellement une formation de 11 mois dans une asbl chapeautée par le Forem, j’ai  signé un contrat de formation  et percois un salaire horaire de 1e/heure qui est imposable. Je voulais savoir si cette période peut elle être considérée comme « assimilée » pour m’ouvrir un droit au allocations de chômage, le cas chéant si je ne trouve pas d’emploi au terme de ma formation?

     

    Je vous remercie et vous adresse toute ma condidération.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 janvier 2017 à 11:22

      Bonjour Nino,

      A priori, puisque ta formation est organisée par le Forem, alors tes journées de formations peuvent effectivement être prise en considération dans le calcul du nombre de jours requis pour pouvoir ouvrir un droit au chômage, et ce à concurrence de 96 jours maximum.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  23. E
    le 11 janvier 2017 à 12:33

    Bonjour,
    J ai lu que pour obtenir le droit aux allocations de chômage pour une personne de moins de 30, il faut prouver 312 jours de travail sur les 21 mois qui suivent l’inscription. Si je ne peux prouver que 200 jours de travail en 21 mois, je serai alors forcée d’en prouver 438 sur 33 mois. Ai-je bien compris?
    Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 janvier 2017 à 15:52

      Bonjour E,

      En règle générale, tu dois effectivement prouver 312 jours de travail salarié au cours des 21 mois précédant ta demande. Si tu ne peux les prouver, tu peux alors essayer de prouver 468 jours au cours des 33 mois précédant ta demande. Si tu y parviens, il te sera alors possible d’ouvrir un droit aux allocations de chômage.

      Sache que si tu n’as pas la possibilité d’ouvrir un droit aux allocations de chômage, tu pourrais alors éventuellement t’adresser au CPAS de ta commune afin de leur solliciter une aide financière. Cela dit, le CPAS effectuera une enquête sociale afin de vérifier si tu remplis les critères d’admission. Plus d’infos sur le CPAS en cliquant sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  24. karim
    le 10 janvier 2017 à 18:41

    bonjour, enfaite voila j ai travailler 14 mois no stop donc j’ai eu droit a mon chomage complet ,apres 3 mois j’ai trouver un contrat cdd de 2 fois 3 mois et mnt je suis retomber au chomage mais mon syndicat me dis aujourdhui que dans 3 mois mon chomage va diminuer alor que j ai casser mon chomage de 6 mois, logiquement quand je retourne au chomage je reprend le chomage dou je les laisser pas le perdre je comprend rien!pouvez vou m’expliquer svp

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 janvier 2017 à 10:46

      Bonjour Karim,

      En principe, le fait d’avoir travaillé 2 fois pendant une durée de 3 mois, t’a effectivement permis de pouvoir, lorsque tu es retourné au chômage, bénéficier d’allocations de chômage au même taux que la période avant d’avoir commencé ton contrat.

      En effet, une période de travail de plus de 3 mois prolonge la période d’indemnisation par la durée du travail, donc, dans ton cas, pendant 6 mois. Si ces 6 mois sont passés, il est effectivement possible que la dégressivité de tes allocations de chômage ait malheureusement repris son cours.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter au 02.514.41.11 !

  25. Loïc
    le 10 janvier 2017 à 17:37

    Bonjours bonjours j ai une Question je suis inscrit au chômage depuis mars 2016 j ai toujours travailler en intérimaire depuis mars je travaille dans le terrassement pour le moment mes vu le temps nous allons avoir de jour de chaumage mes je n’es ses pas combien de temps on doit attendre pour avoir droit au chaumage saver vous m aider

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 janvier 2017 à 10:31

      Bonjour Loïc,

      En principe, ton employeur pourrait te mettre en chômage technique pour intempérie si tes prestations de travail sont temporairement rendues impossible suite aux conditions atmosphériques.Dans ce cas tu peux directement prétendre à des allocations de chômage temporaire. En effet, pour avoir droit à celles-ci il ne faut pas avoir effectué de stage (nombre de jours de travail à totaliser). Plus d’informations sur http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/e26

      Si ton employeur ne peut te déclarer au chômage technique, tu devrais pouvoir récupérer tes allocations de chômage au taux où tu les percevais avant de commencer ton emploi.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  26. cris
    le 10 janvier 2017 à 10:43

    Bonjour,
    Je travaille au sein d’une entreprise depuis septembre 2013, pour raison économique, les 3 employés , dont je fais partie , ont reçu un préavis fin décembre, dans le but ,au terme de ce préavis,de nous ré engager tous avec moins d’heures.
    Cependant , vu les chiffres, il se pourrait qu’il n’y ai pas renouvellement de nos contrats et que même l’entreprise ferme ces portes
    Au terme du contrat de licenciement , qu’elles sont les démarches à entreprendrent et qu’elles aides aurons nous droit le temps de retrouver un nouvel emploi.

    Merci beaucoup

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 janvier 2017 à 14:22

      Bonjour Cris,

      Si tu es finalement licencié définitivement, il faudra t’inscrire comme demandeur d’emploi auprès d’un organisme régional pour l’emploi (Actiris, Forem, Vdab, Adg) et introduire une demande d’allocations de chômage auprès d’un organisme de paiement (Syndicat ou CAPAC).

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage, il faut prouver un certain nombre de jours de travail sur une période de référence. Tu retrouveras ces explications ci-dessus dans le tableau. Le nombre de jours à prouver dépend de ton age.

      Si tu es tout de même réengagé à temps partiel, nous te conseillons de faire une demande de maintien des droits (et éventuellement d’allocations de garantie de revenu=complément chômage). Tu trouveras plus d’information à ce sujet sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  27. Edwin
    le 9 janvier 2017 à 18:17

    Bonjour,

    Je vous contacte quant au comptage du nombre de jours à prendre en considération pour savoir si je rentre dans les conditions pour accéder aux allocations de chômage. Ayant moins de 36 ans et comme c’est mon premier job, je rentre dans la première condition ( 312 jours au cours des 21 mois précédant ta demande?)

    J’ai réalisé 6 mois complet sous contrat PFI  ( en régime 5 jours par semaine. )
    10 mois et deux semaines en contrat à durée déterminée ( en régime 5 jours/semaine)

    Si je m’en tiens au texte :

    96 jours assimilés ( j’ai presté tous les jours ouvrables du lundi au vendredi pendant mon contrat PFI).
    (223 jours assimilés  x 6 ) : 5 = 267,6 jours

    ==> Total = 363, 6 jours

    Le calcul est-il correct ? Egalement, j’ai pu bénéficier de quelques jours extra-légaux. Rentrent-t-ils dans le comptage de jours assimilés?

     

    Merci d’avance pour votre aide.

    Edwin

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 janvier 2017 à 11:02

      Bonjour Edwin,

      Si tu as moins de 36 ans, tu dois effectivement prouver 312 jours de travail sur les 21 mois précèdent. Tu sembles tout à fait être dans les conditions pour ouvrir le droit vu que tu dépasses les 312 jours. (Il nous faudrait les dates exactes pour être précis mais nous arrivons à environ 368 jours)

      Les jours de congés payés (même les extra-légaux) sont bien pris en compte.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  28. Guillaume
    le 9 janvier 2017 à 14:22

    Bonjour, J’ai 22 ans et actuellement je touche les allocations d’insertion! J’ai eu un entretien et j’ai peut-être la possibilité d’avoir un CDI de 6 mois, je voulais savoir si jamais je signe pour ce CDD de 6 mois, si après je ne suis pas repris, vais-je retoucher les allocations d’insertion ? ou bien ai-je le droit de demander les allocations de chômage? (mais il me semble qu’ils font répondre à certains critiques pour qui sont de avoir travailler au moins 312 jours sur une durée de 21 mois si je me trompe?) Donc si après ce CDD de 6 mois, on ne me fait pas continuer, que dois-je faire? à quoi ai-je droit? merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 janvier 2017 à 11:00

      Bonjour Guillaume,

      Actuellement tu bénéficies d’une allocation d’insertion, il s’agit d’une allocation sur base des études et non sur base du travail. Celle-ci est limitée à 3 ans.

      Lien utile: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/jusque-quand-as-tu-droit-a-des-allocations-dinsertion/

      Pour ouvrir ton droit à une allocation de chômage, il te faut travailler pendant  312 jours au cours des 21 mois précédant ta demande car tu as moins de 36 ans.

      A la fin de ton cdd de 6 mois,  tu ne pourras pas bénéficier du chômage sur base du travail, mais tu récupéreras ton allocation d’insertion. Pour ce faire, il te faudra te réinscrire auprès d’Actiris et de ton organisme de payement.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  29. Pseudo
    le 9 janvier 2017 à 00:28

    Bonjour je voulais démander combien de mois faut il travailler pour avoir droit au chômage ?? Én fait je voulais continuer mes etudes je suis aide soignante pour le moment je voulais être infirmière mais ayant un enfant et juste un revenu de travail à temps partiel je voudrais savoir si j’arrête le travail apres 1ans de travail escesque je toucherai le chômage c’est pour m’assurer de toujours avoir un toit pour vivre jai 21 ans

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 janvier 2017 à 16:06

      Bonjour Pseudo,

      Sache tu peux toujours mettre fin à un contrat de travail. Mais, si tu quittes ton emploi (même pour reprendre des études), tu risques une sanction de l’Onem pouvant aller d’un simple avertissement à une exclusion du droit de chômage de 4 à 52 semaines.

      Et, comme pour le travail à temps plein, si tu travailles à temps partiel tu dois prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période de référence. Donc, dans ta situation, tu devras travailler 312 demi-jours au cours des 27 mois précédant ta demande pour ouvrir le droit aux allocations de chômage. Mais, sache que comme tu travailles à temps partiel, tu auras des demi-allocations de chômage. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Sache aussi que pour pouvoir entreprendre des études en étant au chômage, tu devras faire une demande de dispense. Tu pourras introduire ta demande à Actiris si tu vis en Région Bruxelloise, au Forem si tu vis en Wallonie ou à l’Onem si tu vis en Flandre. Les conditions à remplir vont dépendre du type de formation que tu veux faire et elle devra se dérouler en semaine pendant la journée. Tu trouveras toutes les informations sur la fiche: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-obtenir-une-dispense-pour-te-former-pendant-ton-chomage/#comment-547330

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  30. Marouan
    le 8 janvier 2017 à 00:52

    Bonjour ,j’ai 44 ans je travail à temps partiel 4sur5 32heures par semaine depuis le 1/07/2015 jusqu’à maintenant est ce que j’ai droit au chômage.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 janvier 2017 à 12:40

      Bonjour Marouan,

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage complètes sur base d’un travail à temps partiel il faut transformer le travail à temps partiel en journées de travail complètes et faire le calcul suivant: nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction. Dans ton cas, si le temps plein d’en l’entreprise est normalement de 38h, nous arrivons à 394 jours, ce qui n’est pas suffisant. Si tu ne travaillais pas avant, tu n’es donc pas dans les conditions pour pouvoir ouvrir un droit aux allocations de chômage complètes.

      Tu devrais cependant être dans les conditions pour pouvoir bénéficier de demi-allocations de chômage. Tu trouveras plus d’information à ce sujet sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  31. Fab
    le 7 janvier 2017 à 14:57

    Si je fait une formation en tant que demandeur d emplois libre vais je recuperer mes droits au chomage ? Question2 si je travail a mi temps combien de temps dois je travailler pour avoir droit au chomage ps: je n ai plus droit a rien et je suis cohabitant

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 janvier 2017 à 11:59

      Bonjour Fab,

      Comment se fait-il que tu n’aies plus droit à rien? As-tu été définitivement exclu du droit aux allocations de chômage ou est-ce que ton droit aux allocations d’insertion est arrivé à son terme?

      Le fait de reprendre une formation comme demandeur d’emploi ne suffit pas à ouvrir les droits aux allocations de chômage. Mais sache que certaines formations (notamment les formations pour demandeurs d’emploi) sont assimilées à des journées de travail dans une certaines mesure (maximum 96 jours).

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage complètes, il faut prouver 312 jours de travail (à temps plein) sur les 21 mois qui précèdent la demande (si tu as moins de 36 ans. Voir explications ci-dessus). Si tu travailles à mi-temps, il faudra prouver 312 demi-jours de travail pour pouvoir ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage (un an de travail à mi-temps). Tu trouveras plus d’explications sur l’ouverture du droit aux allocations de chômage sur base d’un travail à temps partiel sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Si tu n’as aucun aucun revenu, tu peux faire une demande au CPAS de la commune dans laquelle tu vis. Après enquête sociale, le CPAS déterminera s’il peut t’aider et comment.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  32. hello
    le 6 janvier 2017 à 20:23

    Mon C4 contient ne convient pas et je n’ai pas droit au chômage …est-ce normal ?

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 janvier 2017 à 10:36

      Bonjour Hello,

      Il n’y a aucun motif de licenciement qui assure le demandeur d’emploi de ne pas être sanctionné. Nous ne pouvons donc pas te dire sans connaitre ta situation personnelle si cela est normal ou non. Si l’ONEm suspecte un licenciement de complaisance, ils peuvent décider de sanctionner. Le motif « ne convient pas » pourrait par exemple ne pas être justifiable pour un employé qui travaille depuis longtemps pour l’entreprise.

      Si tu n’es pas d’accord avec la décision de l’ONEm, tu peux introduire un recours auprès du tribunal du travail dans les 3 mois qui suivent la décision de l’ONEm.

      Tu peux en parler avec ce service juridique gratuit:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90
      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  33. Niguel
    le 6 janvier 2017 à 14:52

    Bonjour
    Je bénéficiais des allocations de CPAS mais ils ont décidé de couper leur aide… du coup je me demande si je peu bénéficier des allocations de chômage sachant que je suis des cours du soir et je suis inscrit comme demandeur d’emploi chez actiris.
    Merci,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 janvier 2017 à 15:00

      Bonjour Niguel,

      Pour être admis aux allocations de chômage, tu dois prouver?:

      • un certain nombre de jours de travail salarié (stage)
      • au cours d’une certaine période (période de référence) précédant immédiatement la demande d’allocations de chômage.

      Tu peux te référer en haut de cette page  pour voir le nombre de jours recquis selon ton âger pour avori droit aux allocations de chômage. En principe, si tu as moins de 36 ans, tu dois prouver au moins 312 jours de travail au cours des 21 derniers mois précédant ta demande.

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’infos

  34. Aldeiberd
    le 6 janvier 2017 à 11:40

    Bonjour, juste une question :

    J’ai été au chomage d’avril 2016 à decembre 2016, avant ça : j’ai travaillé 6ans dans la même entreprise (5ans à temps plein, dernière année à 30h/s).

     

    Bref, si à la fin de mon  cdd actuel dans une nouvelle entreprise (temps plein) qui se termine le 31 mars, l’employeur ne me garde pas : aurais-je droit à une allocation de chomage après réinscription au forem & organisme de paiement?

     

    Logiquement oui si j’en crois votre tableau des jours de stages requis, j’ai moins de 36ans. Toutefois, je préfère demander directement, car je trouve les informations confuses sur ce sujet sur le net : je peux prouver via mes 6ans cd1 de mon ancienne entreprise + les 4 mois de CDD actuel, que j’ai assez fait de jours de stages, non?

    merci d’avance (& une excellente année 2017 à tout le staff).

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 janvier 2017 à 16:24

      Bonjour Aldeiberd

      Oui, à la fin de ton CDD actuel, si celui-ci n’est pas renouvelé, tu pourras bénéficier des allocations de chômage. Tu devras alors te réinscrire comme demandeur d’emploi au Forem et réintroduire une demande d’allocations de chômage auprès de ton organisme de paiement (syndicat ou CAPAC).
      Cette période de 4 mois de travail prolongera la période de chômage en cours (la dégressivité est donc suspendue pendant ce travail car il a une durée d’au moins 3 mois).

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  35. giu
    le 5 janvier 2017 à 20:45

    je travail depuis 4 mois à tps pleins 38h/sem. si l’employeur me donne le C4 , ais-je droit aux allocations de chômage?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 janvier 2017 à 11:07

      Bonjour Giu,

      Pour avoir accès aux allocations de chômage, tu dois prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période précédant immédiatement ta demande d’allocations de chômage. Le nombre de jours et la durée de cette période dépendent de ton âge.

      4 mois de travail temps plein ne sont pas suffisants pour ouvrir un droit au chômage, si tu n’as jamais bénéficié d’allocations de chômage précédemment.  Si tu as moins de 36 ans, tu dois avoir travaillé 312 jours au cours des 21 mois précédant ta demande.  Tu trouveras tous les détails sur cette page : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/#comment-556770

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as besoin d’autres informations.

  36. Biti
    le 5 janvier 2017 à 18:11

    Bonjour j’ai 33 ans et je travaille depuis le 1/4/2016 comme employée et j ai pris mon congé de maternité le 22/8/2016 mais pendant mon congé de maternité j ai pas reçu mes indemnités car j ai travaillé que 80 jours pas 120 jours alors la mutuelle n a pas accepté
    mon contrat de travail va finir le 30/4/2016
    Ma question c est si j ai droit au chômage après que mon contrat fini
    Merci pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 janvier 2017 à 10:47

      Bonjour Biti,

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage il faut prouver 312 jours de travail sur une période de référence de 21 mois qui précède la demande.

      Les journées de maladie indemnisées par l’assurance maladie-invalidité sont assimilées à des journées de travail. Hélas, dans ton cas, comme ces journées n’ont pas été indemnisées, tu n’es prouve pas encore assez de jours de travail que pour pouvoir ouvrir un droit (sauf peut-être si tu avais travailler avant).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  37. Nafi
    le 5 janvier 2017 à 11:52

    Bonjour !

    Quant on est au chômage , est-ce obligé de s’inscrire dans les interim une fois chaque semaine pour prouvé qu’on cherche du travail, si non l’argent du chômage sera coupé?

    Merci…..

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 janvier 2017 à 16:28

      Bonjour Nafi,

      Non, en principe tu n’es pas obligé de t’inscrire chaque semaine dans une intérim sous peine de ne plus pouvoir percevoir d’allocations de chômage (sauf si cela a été convenu avec ton conseiller emploi). Par contre, tu dois effectivement être disposé à travailler et monter que tu cherches activement un emploi. C’est ce qu’on appelle « l’activation du comportement de recherche d’emploi »; celui-ci est évalué par l’ONEm lors de contrôle (http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t153). Tu trouveras plus d’informations sur les obligations des chômeur en lisant cette fiche.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  38. Farhad
    le 4 janvier 2017 à 00:24

    Bonjour
    J’ai eu mon diplôme en juin 2016.
    Et j’ai trouvé un travail au mois de octobre 2016.
    Le patron m’a fait un contrat de 3 mois pour 5 jours par semaine et de 9h jusqu’à 17:30,et il ma dit qu je doit travailler 4 contrats de 3 mois et puis il va me faire un contrat définitif.
    Je voudrais savoir si après le premier contrat de 3 mois il prolonge pas mon contrat est ce qu j’ai droit d’avoir d’allocations chômage ou non ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 janvier 2017 à 10:56

      Bonjour Farhad,

      En principe tu ne pourras malheureusement pas ouvrir de droit aux allocations de chômage, sauf si tu as déjà travaillé avant ton actuel contrat (par exemple un job étudiant qui était soumis aux cotisations sociales classiques, c’est-à-dire au-delà des « 50 jours »).

      En effet, pour ouvrir un droit aux allocations de chômage tu dois en principe totaliser un certain nombre de jours déterminé en fonction de ton âge  à comptabiliser sur une période de référence. Sache que si tu as moins de 36 ans, tu dois, au minimum, avoir travaillé  312 jours (soit 1 an) sur une période de référence de 21 mois précédant ta demande.

      Si tu as moins de 25 ans, tu pourrais également prétendre à des allocations d’insertion. Pour ce faire, tu devras à la fin de ton contrat, t’inscrire comme demandeur d’emploi auprès du service emploi de ta région (Actiris, VDAB, Forem ADG) afin d’effectuer un stage d’insertion de 310 jours (soit 1 an). Il faudra également que tu obtiennes deux évaluations positives au cours de celui-ci.  Tu trouveras plus d’informations sur le stage d’insertion sur : http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Une alternative si tu n’as pas la possibilité d’ouvrir un droit aux allocations de chômage, serait d’éventuellement t’adresser au CPAS de ta commune afin de leur solliciter une aide financière. Cela dit, le CPAS effectuera une enquête sociale afin de vérifier si tu remplis les critères d’admission. Plus d’infos sur le CPAS en cliquant sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  39. Arnaud
    le 3 janvier 2017 à 18:23

    Et pourriez vous me dire à combien s’élève les allocations d’insertions avec charge de famille ?

  40. Edwin :)
    le 1 janvier 2017 à 21:02

    Bonjour si je preste min 4 semaine de travail salarié combien de temps j’aurais droit au chômage après ? Et à quel taux et si je preste 2 mois.? Je suis cohabitant avec charge de famille

  41. Novac adela binca
    le 31 décembre 2016 à 17:08

    J ai une contract d avenir j ai le droit au chômage ??

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 janvier 2017 à 10:56

      Bonjour Novac adela binca,

      Malheureusement, nous ne pouvons répondre à ta question car nous sommes une plate-forme d’informations belge. Nous ne sommes pas compétents quant à la législation française sur les contrats de travail. Pour t’aider dans ta recherche de réponse, nous te conseillons de te rendre sur le site: http://www.cidj.com/

      Cordialement.

  42. Sisi
    le 31 décembre 2016 à 09:08

    Bonjour moi je voudrais savoir si jaurait droit au chômage sachant que j’ai trouvé un travail au titre services dun contrat de 3 mois et je viens de l’Algérie et j’ai travaillé la bas sachant que je suis ici en Belgique depuis le mois avril 2015.
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 janvier 2017 à 10:35

      Bonjour Sisi,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question car ta situation n’est pas très claire.

      En effet, pour ouvrir ton droit aux allocations de chômage sur base du travail en Belgique, tu dois totaliser un certain nombre de jours sur un certain  nombre de mois précédant ta demande; ceux -ci étant déterminés par ton âge. Tu trouveras ci-dessus un tableau dans lequel tu pourras voir combien de jours tu dois totaliser.

      Puisque tu as effectué au moins trois mois de travail en Belgique , ton expérience professionnelle en Algérie peut effectivement rentrer dans le calcul des jours à condition que tu sois soit de nationalité algérienne ou européenne, et la période de travail accomplie en Algérie soit considérée comme ouvrant le droit au chômage en Algérie.

      Attention, il faudra tout de même tenir compte de la période de référence pour savoir si tous les jours pourront être pris en compte.
      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  43. Hamdi-31
    le 30 décembre 2016 à 07:42

    J’ai 42ans et j’ai travaillé à la étranger (algerie)et maintenant je réside en belgique avec mon épouse qui fait parti de UE esque j’ai le droit de bénificier des allocations de chômage et qu’elles sont les documents à fournir

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 janvier 2017 à 16:42

      Bonjour Hamdi-31,

      Pour ouvrir ton droit aux allocations de chômage sur base du travail, tu dois totaliser 468 jours de travail salarié sur les 33 mois précédant ta demande.

      Si tu as travaillé en Algerie, ton expérience professionnelle peut effectivement rentrer dans le calcul des jours à condition que tu sois soit de nationalité algérienne ou européenne, et que tu effectues au moins trois mois de travail en Belgique pour pouvoir faire comptabiliser tes jours de travail à l’étranger. Attention, il faudra tout de même tenir compte de la période de référence.

      Cette règle est d’application depuis de 01 octobre 2016.
      En outre, la période de travail accomplie en Algérie doit être considérée comme ouvrant le droit au chômage en Algérie.
      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  44. Sony
    le 28 décembre 2016 à 23:22

    Mon fils veut arrêter l école en alternance et s’inscrire à l intérim il a 18 ans peut il le faire sans passer par l inscription à l onem et syndicat comme demandeur d’emploi? Merci de votre réponse

  45. tschlesser
    le 28 décembre 2016 à 10:43

    Bonjour

    Je suis intérimaire depuis 10mois ( 200 jours de travail plus moins).
    Et je me suis inscrite comme demandeuse d emploi en septembre 2015.
    Mon contrat se finissant fin décembre, vais je toucher du chômage vu que cela fait 1an que je me suis inscrite ?

    Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 janvier 2017 à 15:47

      Bonjour Tschlesser,

      Nous manquons malheureusement d’éléments pour répondre à ta question de manière précise. Mais sache cela dit qu’il existe deux possibilités pour ouvrir un droit au chômage en Belgique:

      – Soit totaliser un certain nombre de jours de travail salarié déterminé en fonction de ton âge et à comptabiliser sur une période de référence (au minimum 312 jours, soit 1 an, sur une période de référence de 21 mois précédant ta demande). Tu trouveras un tableau récapitulatif en lisant la rubrique « Nombre de jours de travail salarié requis (stage) » sur la fiche ci-dessus. C’est ce qu’on appelle le droit aux allocations de chômage sur base du travail. Tu comprends donc que dans ce cas, ta période d’inscription comme demandeur d’emploi n’a pas d’importance.

      – Soit, si tu as entre 18 et 25 ans, effectuer un stage d’insertion de 310 jours (soit un an) à la fin de tes études. Tu trouveras plus d’informations sur le stage d’insertion sur : http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  46. Gégé
    le 28 décembre 2016 à 07:34

    Bonjour, j’ai 33ans il y a 2 ans que je suis en incapacité de travail (maladie)la mutuelle avait mis fin à mon incapacité et mon médecin avait contester contre cette décision et nous sommes allés en tribunal la juge m’a donné raison. Pendant tout ce temps ma compagnie a été vendu de la Commune de kraainem vers Zaventem dû coût il m’a été difficile de reprendre mon travail après cette longue durée d’absence (titre service) je me suis mis d’accord avec la nouvelle compagnie pour me mettre en chômage à la miable le patron a été d’accord est à m’a grande surprise il m’a remis un c4 en mentionnant que c moi qui a voulu quitter le travail et je ne sais pas que faire pour le chômage ?? Est-ce que j’ai toucherai facilement le chômage ?? Et surtout que j’ai 4 gosses à nourrit ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 janvier 2017 à 15:26

      Bonjour Gégé,

      Si ton employeur a indiqué que tu as souhaité quitter ton emploi, l’ONEm considèrera que tu as démissionné. Dans ce cas, tu risques une sanction de l’ONEM (pouvant aller d’un avertissement à une exclusion du droit aux allocations de chômage d’une durée de 4 à 52 semaines) si ton emploi est jugé comme étant convenable aux yeux de l’ONEm.

      Pendant une sanction, tu peux éventuellement t’adresser au CPAS de ta commune, cependant, il faudra vérifier que tu entres bien dans les critères d’admission. Tu trouveras des informations à ce sujet sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      Une autre solution si tu n’as pas encore introduit de demande auprès d’un organisme de paiement (CAPAC ou Syndicat), serait d’éventuellement redemander à ton employeur d’indiquer un licenciement sur ton C4. Cependant, si l’ONEm l’apprend (si par exemple ton employeur te dénonce), tu pourrais être sanctionné d’avoir refusé un emploi convenable.

      Une autre alternative pour ne pas être sanctionné serait de trouver n’importe quel autre emploi (quel que soit le type de contrat) de minimum 4 semaines avant de demander tes allocations de chômage.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  47. Assou
    le 26 décembre 2016 à 21:31

    Bonjour, je quitte un cdi pour un stage ifapme. Aurais-je droit à un complément chômage ? Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 janvier 2017 à 13:27

      Bonjour Assou,

      En principe, tu ne pourras malheureusement pas avoir droit à des allocations de chômage. En effet, en cas de démission, tu risques une sanction de l’ONEM (pouvant aller d’un avertissement à une exclusion du droit aux allocations de chômage d’une durée de 4 à 52 semaines) si ton emploi est jugé comme étant convenable aux yeux de l’ONEm et/ou que tu as démissionné sans motif légitime. Sache que reprendre une formation en cours du jour n’est jamais considéré comme motif légitime pour quitter un emploi.

      Pendant une sanction, tu peux éventuellement t’adresser au CPAS de ta commune, cependant, il faudra vérifier que tu entres bien dans les critères d’admission. Tu trouveras des informations à ce sujet sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/
      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  48. Arnaud
    le 23 décembre 2016 à 15:28

    Bonjour Alors ma question est la suivante,
    J’ai 23 ans et actuellement je suis intérimaire à temps pleins.
    Vu que je perçois un salaire ma copine ne peut bénéficier du cpas.
    Puis-je la prendre à ma charge si je retombée sur le chômage ?
    Car sinon comment payer les factures …
    bien à vous Arnaud

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 janvier 2017 à 10:26

      Bonjour Arnaud,

      Effectivement, si ta copine n’a aucun revenu, tu pourras avoir le statut de cohabitant avec charge de famille pour les allocations de chômage. Par contre, si elle perçoit un revenu d’intégration du CPAS, tu auras le statut de cohabitant ordinaire.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  49. momo
    le 22 décembre 2016 à 23:19

    bonjour d s l pour les faute je vous écrie pour une amie suite a la perte de sa maman elle a érite de la maison avec un bar vitrine il son mi le batiment en vendre pas ponsible de le vendre avec la famille ell di on va ouvrie le bar pour le vendre plu fasilment elle a une pension d’endicape elle demende a bruxelle si elle peux faire un sosété on lui di oui elle se lence un jour une fille vien se presente un bulgare elle va voir a la comune si elle peux travailler la fame de la comune lui di oui ok mais voila un cotrole la fille n pouver pas travailler mon amie n est pas la pour le controle mais elle a porte les papier du bar mais vue que les cotroleur éte amie avec l’ enciene locataire il on fais cotroler mon amie et il on bouger  sa pension  d’endicap normalement sa pension ete a vie les medecien non pas pri la peine de voir tous c est papier on lui di quelle peux travailler d l oreca mais le bar elle na ja mais travaille dend le bar resulta elle la tous perdu le batiment est vendu est elle na plus droi a rien vue que la societe a paye les amende comme si elle ete independent elle a dro au chaumage dsl  pour mais faute je veux aider mon amie merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 décembre 2016 à 10:25

      Bonjour Momo,

      Pour commencer, une première possibilité serait de faire un recours contre la décision de l’INAMI.

      Ensuite, pour ouvrir un droit aux allocations de chômage, il faut prouver un certain nombre de jours de travail salarié sur une période de référence (comme expliqué ci-dessus). Le travail indépendant ne permet hélas pas d’ouvrir le droit aux allocations de chômage, seul le travail salarié peut être pris en compte.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  50. Sihamato
    le 22 décembre 2016 à 21:24

    Je suis marocaine agee de 33ans jai jamais travaillé et jai venu en belgique ca fait un ans et demi jai fait une formation dune orientation professionnelle pour 6 mois et mnt je travaille titre services temps partiel alors il faut combien de temps pour avoir mon droit de chaumage

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 décembre 2016 à 10:51

      Bonjour Sihamato,

      Comme pour le travail à temps plein, si tu travailles à temps partiel tu dois prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période de référence. Donc, dans ta situation, tu devras travailler 312 demi-jours au cours des 27 mois précédant ta demande pour ouvrir le droit aux allocations de chômage. Mais, sache que comme tu travailles à temps partiel, tu auras des demi-allocations de chômage. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas de nous recontacter.

  51. dome
    le 21 décembre 2016 à 18:39

    Bonjour,
    Mon fils a travaillé comme indépendant et a démissionné depuis le mois de septembre.
    Avant cela il a travaillé à l’étranger de 2010 à 2015
    Pouvez vous me renseigner sur ses droits aux allocations de chômage et s’il peut s’inscrire comme demandeur d’emploi
    merci de votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 décembre 2016 à 14:28

      Bonjour Dome,

      Si ton fils a travaillé à l’étranger dans un pays qui a signé une convention avec la Belgique, alors il pourra ouvrir un droit au chômage s’il travaille au moins 3 mois en Belgique. Tu trouveras la liste des pays concernés en cliquant sur le lien suivant: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t31#h2_1  Si tu souhaites plus d’informations sur l’ouverture du droit au chômage en Belgique après une période de travail à l’étranger, tu peux consulter la fiche disponible au lien suivant: http://bruxelles-j.be/?p=4583

      Etant donné qu’il a travaillé en tant qu’indépendant, il n’a pas cotisé auprès de l’ONSS. Par conséquent, il ne peut pas ouvrir de droit au chômage sur base de son travail en tant qu’indépendant. Cependant, la période pendant laquelle il a travaillé en tant qu’indépendant augmente la durée de sa période de référence pour l’ouverture du droit au chômage.

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  52. walid
    le 21 décembre 2016 à 15:46

    Bonjour

    Je suis au chômage complet avec charge de famille.Ma femme a travaillé 2 ans temps partiel (15 h par semaine 654 eur Brut).Est ce qu’elle a droit de demander demi -allocations de chômage ?Est ce que mes allocation vont diminuer surtout que je suis en dernière étape de dégressivité?.

    BONNES FÊTES

    Cordialement

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 décembre 2016 à 10:09

      Bonjour Walid,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise car pour savoir si ta femme a droit à des demi-allocations de chômage, il faudrait connaitre son âge  et calculer le nombre de jours suffisants requis pour ouvrir un droit.

      En effet, Le nombre de demi-jours pris en considération est égal au nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction. Ensuite, tu multiplies le résultat obtenu par 2. Ce résultat ne peut dépasser en moyenne 78 par trimestre (26/mois).

      Tu trouveras plus d’informations à ce sujet en cliquant ici.

      Si ta femme peut ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage, vous serez tous deux considérés comme cohabitants simples (sans charge de famille). Tes allocations de chômage risquent donc effectivement de diminuer. Si tu es en période forfaitaire, tu percevras 20,15 euros/jours (augmentés d’au moins 26,46 euros si ta femme peut percevoir des allocations de chômage et que celles-ci ne dépassent pas 34,13 euros/jours).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  53. Katia
    le 21 décembre 2016 à 13:44

    Bonjour, je suis actuellement au chômage complet je touche chef de famille. Mon conjoint travail pour une intérim depuis 1semaine dois je le déclarer ou ils s’en apercevront eux même?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 décembre 2016 à 16:11

      Bonjour Katia,

      Il faut déclarer tout changement dans ta situation familiale immédiatement. Nous te conseillons donc de prévenir ton organisme de paiement au plus vite.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  54. Christophe
    le 21 décembre 2016 à 10:10

    Bonjour,

     

    Après avoir touché le chômage à partir de sept 2014 et ensuite une formation de presque un an, je retrouve du travail en mai 2016 mais le contrat se termine ce mois-ci (fin décembre), donc moins de 312 jours. Vais-je me retrouver sans droit au chômage (alors qu’avant je l’avais) pour avoir trouvé un emploi de moins de 312 jours dans les 21 derniers mois? Aurais-je du rester à la maison à regarder les mouches voler au lieu de travailler?

     

    Merci beaucoup pour votre réponse

    Bonne journée

    Christophe

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 décembre 2016 à 15:26

      Bonjour Christophe,

      Tu récupéreras bien ton droit au chômage à la perte de ton emploi. Comme tu as travaillé moins d’un an, tu récupéreras tes allocations là où elle s’était arrêtée (à la même phase de dégressivité).
      Pour récupérer ses allocations de chômage au taux octroyé en 1ère période (65%), il faut travailler à temps plein 12 mois pendant une période de 18 mois.
      Dans ce cas, on récupère les allocations qu’on avait précédemment en première période mais on ne prendra pas en compte le dernier salaire comme base de calcul. La rémunération journalière moyenne, qui a été prise en considération au début du chômage, est maintenue comme base de calcul de l’allocation de chômage pendant toute la durée du chômage.
      Toutefois, cette base de calcul est revue lorsque le travailleur introduit une nouvelle demande d’allocations au moins 24 mois après sa plus récente journée indemnisée comme chômeur complet à condition qu’il y ait dans cette période une rémunération qui peut être prise comme base de calcul.

  55. Sisi
    le 20 décembre 2016 à 17:54

    Bonjour moi je viens de l’Algérie et il m’ont dit je peux avoir droit au chômage mais après avoir travaillé ici en Belgique 3 mois sachant que j’ai travaillé en Algérie 2 ans et je veux savoir est ce que je vais travailler 3 mois ici temps plein ou temps partiel

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 décembre 2016 à 13:38

      Bonjour Sisi,

      En effet, les journées de travail que tu as prestées en Algérie peuvent être comptabilisées pour être admis au chômage si tu travailles au moins trois mois comme salarié en Belgique après la période de travail à l’étranger (et avant l’introduction de la demande).
      Qu’il s’agisse d’un contrat à temps partiel ou à temps plein, cela n’a pas d’importance pour pouvoir ouvrir ton droit. Mais pour déterminer le montant de ton allocation de chômage, l’ONEM se basera sur ta dernière rémunération journalière brute moyenne, plafonnée, à laquelle tu pouvais prétendre à la fin de la dernière période d’au moins 4 semaines consécutives auprès d’un même employeur. Si tu travailles à temps partiel en Belgique, ton allocation de chômage sera donc moins élevée que si c’est à temps plein.

      Tu trouveras de plus amples informations à ce sujet sur le site de l’ONEM : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t31#h2_1

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  56. Mica.spain
    le 19 décembre 2016 à 11:33

    Bonjour, excusez-moi de vous déranger j’aimerais vous posez une petite question.
    Voila cella fait 5 ans que je travaille comme employé 24h semaine. J’aimerais démissionner et tout de suite apres signer un contract cdd ouvrie temps pleins. Est ce que quand mon contract CDD d un mois prend fin pourrai-je prétendre à des allocations de chômage à temps plein ?
    si oui ça sera bien sûr base d’un temps plein ? Merci beaucoup

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 décembre 2016 à 13:44

      Bonjour Mica.spain,

      Si ton dernier contrat est un contrat à temps plein et que tu remplis les conditions de stage, tu devrais pouvoir ouvrir un droit à des allocations de chômage complètes calculées sur base du salaire brut de ton emploi à temps plein.

      Pour transformer du travail à temps partiel en journée de travail complète, il faut faire le calcul suivant: le nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction.

      Ensuite, tu ajoutes au nombre obtenu, le nombre de jours travaillé à temps plein durant ton CDD (l’ONEm compte 26 jours par mois complet à temps plein).

      Pour ouvrir un droit, tu dois prouver 312 jours de travail (complet) sur les 21 mois qui précèdent ta demande (si tu as moins de 36 ans, si tu es plus âgé, tu peux te référer au tableau ci-dessus).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  57. Missmissa
    le 19 décembre 2016 à 01:22

    Bonjour jai 36 ans jai travailler pendant 6 mois 19 heures par semaine depuis le mois de mai jusquau moi de octobrd et maintenant jai obtenu un contrat pour une année depuis le mois de novembre 2016 mon contrat fini novembre 2017 je vais travailler 7heures par jours du lundu au vendredi en total jaurai 18 mois de travail est ce que jai le droit apres la fin de mon contrat lannée prochaine de beneficier des allocation de chomage complete ou dois jd encore faire des jours de plus est ce que le faite que jai travaillé a mis temps les premiers 6 mois change mon statut merci de me repondre

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 décembre 2016 à 14:17

      Bonjour Missmissa,

      Si tu n’as pas travaillé avant le mi-temps, tu n’auras pas droit à des allocations de chômage à temps plein. A 36 ans, il faut en effet avoir travaillé au moins 18 mois à temps plein (468 jours au cours des 33 mois précédant ta demande) pour ouvrir un  droit au chômage à temps plein.

      Tu pourras cependant ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage (pour lequel il faut prouver 468 demi-jours au cours des 39 mois précédant ta demande). Tu trouveras les explications à ce sujet sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Bien à toi

  58. Alia
    le 18 décembre 2016 à 15:36

    Rebonjour,
    Apparemment il paraîtrait que je ne peux plus prétendre à ce droit si entre temps je n’ai plus travaillé depuis plus de 10 ans. Est ce vrai ? Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 décembre 2016 à 14:45

      Bonjour Alia,

      Nous avons déjà répondu à ta question.

      Tu pourras lire notre réponse en cliquant ici ou en la lisant ci-dessous.

      Bien à toi.

  59. Alia
    le 18 décembre 2016 à 10:01

    Bonjour, j’ai travaillé de 1990 à 1994 et je ne sais pas par quelle erreur je perçois des allocations de chômage sur base d’études. Ma question est peut-on rectifier cela si je n’ai plus travaillé depuis?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 décembre 2016 à 14:33

      Bonjour Alia,

      En principe, si tu n’as plus travaillé depuis 1994, il nous semble difficile de régulariser ta situation. En effet, pour voir si tu as droit à des allocations de chômage sur base du travail, l’ONEm va regarder si tu totaliser suffisamment de jours de travail sur une période de référence (déterminée en fonction de ton âge). Cela dit, il n’est en en principe pas possible de remonter jusque 1994, sauf si tu disposes d’éléments qui prolongent la période de référence (tels qu’une naissance ou adoption, interruption de carrière, emprisonnement, reprise d’études ou de formation comme chômeuse non indemnisée, exercice d’une profession non-assujettie à la sécurité sociale (secteur chômage)).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  60. Louisa
    le 17 décembre 2016 à 22:25

    Je travaillais à temps partiel pendant 1an puis je suis tombée en maladie durant 2 ans ou je percevais plus ou moins 1100€ par mois seule avec 2 enfants à charge.
    Depuis 8 mois j’ai repris un nouveau travail à temps plein ou je gagne 1750€ par mis dans l’horeca.
    Pourriez-vous me dire de combien seront mes allocations de chômage si je perds mon boulot.
    J’ai 41 ans et 2 enfants à charge.

    Merci pour votre reponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 décembre 2016 à 13:54

      Bonjour Louisa,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre de manière précise à ta question car le montant de tes allocations de chômage dépend de ta dernière rémunération brute et de ta situation familiale (sache que si tu vis exclusivement avec tes enfants tu seras sans doute considérée comme cohabitant avec charge de famille).

      Par contre, il faudra vérifier que tu puisses bien ouvrir un droit au chômage, et dans le cas échéant, savoir si c’est un droit à des demi-allocations de chômage ou à des allocations de chômage à temps-plein.

      En effet, en principe comme tu as travaillé à temps-partiel tu dois totaliser 468 demi-jours de travail (soit 1 an et demi) sur une période de 39 mois.

      Pour compter le nombre de jours pris en considération tu dois faire : le nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction. Ensuite, tu multiplies le résultat obtenu par 2. Ce résultat ne peut dépasser en moyenne 78 par trimestre (26/mois).

      Plus d’informations à ce sujet sur http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Tu pourrais également voir si ton travail à temps partiel te permet d’ouvrir un droit au chômage à temps plein: en effet, si ta rémunération brute mensuelle pour ton emploi à temps partiel est supérieure à 1.531,93, alors tu pourras effectuer le calcul suivant pour que tes jours de travail soient assimilés à des jours de travail à temps-plein : le nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction.
      Nous te conseillons tout de même de contacter ton organisme de paiement (CAPAC ou Syndicat) dès la fin de ton contrat afin d’obtenir en fonction de ta situation précise.

      D’autres questions? N’hésite pas à nous recontacter!

  61. Rabadi
    le 17 décembre 2016 à 19:44

    bonjour

    J’ai travaille’ depuis le mois juillet 2014 jusqu’au 31/12/2014 temps plein (328h semaine),toute l’annee 2015 (22h semaine),

    en 2016 ,Janvier et Fevrier(22h semaine),Mars et Avril(38h semaine) Mai et  Juin je n’ai pas travaille’,depuis Juillet je travaille

    (38h semaine), mon contrat prendra fin en Decembre 2016.

    Est ce j’aurai droit au chommage ? Sachant que j’ai plus que 50 ans.

    Si non il me reste combien pour avoir droit au chommage?

    merci beaucoup!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 décembre 2016 à 13:46

      Bonjour Rabadi,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre de manière précise à ta question.

      Mais en principe tu devrais pouvoir ouvrir un droit  des demi-allocations de chômage. En effet, tu dois totaliser 624 demi-jours de travail (soit 2 ans) sur une période de 49 mois. Plus d’informations à ce sujet sur http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Par contre, si auparavant tu as travaillé à temps-plein et que tu as introduit une demande de maintien des droits, tu pourras effectivement ouvrir un droit à des allocations de chômage à temps-plein.

      Si ce n’est pas le cas,il faudrait voir si ton travail à temps partiel te permet d’ouvrir un droit au chômage à temps plein: en effet, si ta rémunération brute mensuelle pour ton emploi à temps partiel est supérieure à 1.531,93, alors tu pourras effectuer le calcul suivant pour que tes jours de travail soient assimilés à des jours de travail à temps-plein : Le nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction.
      Pour ce faire, tu pourrais éventuellement contacter ton organisme de paiement (CAPAC ou Syndicat) afin de calculer ce nombre de jours.

      D’autres questions?N’hésite pas à nous recontacter!

  62. Smith
    le 16 décembre 2016 à 19:38

    Bonjour, voilà ma situation je vit encore chez mes parents , j’ai travailler durant 2 ans pour la même société et mon contrat arrive en échéance le 31 décembre 2016. Combien bais-je percevoir sachant que mon contrat est de 30heures semaines.

    Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 décembre 2016 à 11:12

      Bonjour Smith,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise.

      En effet, pour connaitre le montant de tes allocations de chômage tu dois :

      • savoir si tu totalises suffisamment de demi-jours de travail pour ouvrir un droit aux allocations de chômage (en fonction de ton âge). Par exemple, si tu as moins de 36 ans et comme tu as travaillé à temps-partiel, tu dois totaliser 312 demi-jours de travail sur les 27 mois précédent ta demande. Pour calculer le nombre de demi-jours pris en considération, il faudra faire le nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction. Ensuite, tu multiplies le résultat obtenu par 2. Ce résultat ne peut dépasser en moyenne 78 par trimestre (26/mois). Plus d’informations en cliquant ici.
      • savoir quel est ton statut aux yeux de l’ONEm; celui-ci sera défini en fonction des revenus de tes parents. Si au moins un de tes deux parents perçoit un revenu de remplacement ou un revenu professionnel, alors tu seras considéré comme cohabitant simple (sans charge de famille). Par contre si tes deux parents n’ont ni revenus professionnels, ni revenus de remplacement tu seras considéré comme cohabitant avec charge de famille.
      • savoir quel est le montant de ta rémunération brute. Sache qu’en première période d’indemnisation, tu percevras 65% de ta rémunération brute pendant les trois premiers mois. En effet, les allocations de chômage sont dégressives, c’est-à-dire qu’elles diminuent avec le temps. Tu trouveras des tableaux récapitulatifs sur http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  63. Lara
    le 15 décembre 2016 à 17:01

    Bonjour
    Je me rend compte que j avais mal écris …
    J ai 36 ans , j ai travailler donc 30 mois temps plein chèz différents employeurs mais sans interruption.
    Auparavant j etait indépendante et encore avant salarié
    J ai jamais ete demandeur d emploie …
    Je ne comprend pas cette Période de référence de 33 mois …
    pouvez vous m éclairer dans la tête pour moi il faut avoir ete salarié pdt 33 mois ….
    Je vous remercie d avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 décembre 2016 à 10:48

      Bonjour Lara,

      La période de référence de 33 mois signifie que l’ONEM va regarder ce que tu as fait durant les 33 mois qui précèdent ta demande. Dans ces 33 mois, ils vont voir s’il y a du travail et ils vont comptabiliser les jours de travail qu’ils trouvent sur ces 33 mois. S’il arrivent à trouver au moins 468 jours, tu ouvres un droit aux allocations de chômage. Dans ton cas, puisque tu as travailler 30 mois à temps plein, tu as donc environs 780 jours dans les 33 mois qui précèdent. Tu devrais alors pouvoir ouvrir un droit aux allocations de chômage sans aucun problème.

      N’hésite pas à nous recontacter si notre explication n’est pas claire ou si tu as d’autres questions.

  64. zobigili
    le 15 décembre 2016 à 12:45

    Bonjour,

    Sortie de l’école au 30/6/16 et inscrite à l’ONEM fin 09/16 (cause rapatriement France vers Belgique)

    J’ai un travail en tant que salarié depuis le 2/11/16 et ce jusqu’au 7/1/17.  Ensuite, j’ai un cdd dans l’enseignement du 10/1/17 au 25/2/17.

    Est-ce que j’ai droit au chômage après mon cdd?

    Merci pour votre aide.

     

    L.

  65. Lara
    le 15 décembre 2016 à 06:39

    Bonjour je suis salarié depuis 30 mois j ai travailler temps sans interruption avant n etait indépendante pdt 5 ans et encore avant j etait salariés …aussi je droit au chômage Comme je n ai pas 33 mois de travail salarié ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 décembre 2016 à 15:45

      Bonjour Lara,

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage, il faut avoir travaillé un certain nombre de jours :

      –         Pour les moins de 36 ans:  312jours (12 mois) au cours des 21 mois précédant la demande ;

      –         De 36 à 49 ans:  468 jours (18 mois) au cours des 33 mois précédant la demande ;

      –         A partir de 50 ans:  624 jours (24 mois) au cours des 42 mois précédant la demande ;

      Par conséquent, peu importe ton âge, il semble que tu as travaillé suffisamment longtemps pour ouvrir ton droit au chômage. De plus, ta période de travail en tant qu’indépendante prolonge ta période de référence (du laps de temps que tu as travaillé en tant qu’indépendante), ce qui permet de pouvoir prendre en compte tes jours de travail d’avant ta période de travail en tant qu’indépendante.

      Si tu es donc en situation de chômage involontaire, tu pourras bénéficier de l’allocation de chômage (c’est-à-dire que tu n’as pas été licenciée pour faute grave ou que tu n’as pas démissionné – auquel cas tu pourrais d’abord avoir une période de sanction avant de débloquer le droit aux allocations de chômage).

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  66. KARIM
    le 14 décembre 2016 à 21:12

    Bonjour

    Je suis chômeur à temps plein avec charge de famille ,ma femme vient de finir son contrat mi -temps est ce

    que c’est avantageux pour nous si elle demande des allocations mi-temps ?

    Autre question pour les chômeurs avec des diplômes  supérieurs droit d’introduire les années des études pour

    calculer la pension.

    Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 décembre 2016 à 09:43

      Bonjour Karim,

      Si ta femme gagnait moins de 765 euros bruts/ mois en travaillant, tu étais donc considéré comme cohabitant avec charge de famille. Auquel cas, si elle demande des allocations de chômage, tu ne seras plus considéré comme cohabitant avec charge de famille mais considéré comme cohabitant simple. Par conséquent, tes allocations de chômage risquent bien de diminuer. En revanche, si elle gagnait plus que 765 euros brut par mois et qu’elle demande des allocations de chômage, cela ne diminuera pas le montant de tes allocations de chômage.

      Enfin, tu trouveras plus d’informations sur la régularisation des périodes d’études dans ta pension en cliquant sur le lien suivant: http://www.onprvp.fgov.be/FR/profes/calculation/contribute/study/Pages/default.aspx

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  67. Om walid
    le 14 décembre 2016 à 21:05

    Bonjour

    J’aimerais bien savoir si les jours de maternité sont pris en considération  comme jours de référence,je suis âgée de 30 ans.

    Concrètement je travail depuis 9 mois temps plein et le jour d’accouchement est prévue pour 20 janvier alors je ne sais pas si j’aurais droit au chômage après la fin du congés de maternité.

    Cordialement

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 décembre 2016 à 14:50

      Bonjour Om walid,

      Étant donné que tu as moins de 36 ans, pour ouvrir un droit aux allocations de chômage, tu dois totaliser au minimum 312 jours de travail salarié sur une période de référence de 21 mois .

      Les journées qui donnent lieu à un paiement d’une indemnité de maternité sont assimilés à des journées de travail et peuvent donc entrer dans le calcul du nombre de jours suffisants pour ouvrir un droit.

      Après ton congé de maternité, il faudra donc que tu vérifies que celui-ci te permette de totaliser les 312 jours (au minimum) requis.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  68. Zouzou
    le 14 décembre 2016 à 16:36

    Bonjour,

    J’ai 27 ans, Je travaille depuis 3 ans pour la même entreprise, j’aimerais d’ici 2017 demander mon C4, quels sont mes droits après avoir envoyé mon préavis, ai-je droit à des allocations au chômage malgré que je me licencie ?

    Les lois sur le temps de préavis, ont apparemment changées, pouvez-vous aussi m’orienter sur la durée du préavis a prester, sachant que j’ai un salaire annuel de 18.000€

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 décembre 2016 à 10:18

      Bonjour Zouzou,

      En cas de démission, tu risques une sanction de l’ONEM (pouvant aller d’un avertissement à une exclusion du droit aux allocations de chômage d’une durée de 4 à 52 semaines) si ton emploi est jugé comme étant convenable aux yeux de l’ONEm.

      Pendant une sanction, tu peux éventuellement t’adresser au CPAS de ta commune, cependant, il faudra vérifier que tu entres bien dans les critères d’admission. Tu trouveras des informations à ce sujet sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      Une alternative pour ne pas être sanctionné serait de trouver n’importe quel autre emploi (quel que soit le type de contrat) de minimum 4 semaines avant de demander tes allocations de chômage, car en principe, l’ONEm ne sanctionne pas les personnes dans ce cas.

      Par contre, nous ne serons pas te dire quel est ton délai de préavis, car pour le calculer, il te faudra connaître ta date d’engagement, la date à laquelle tu comptes démissionner et surtout ton statut (employé ou ouvrier). Le changement de méthode de calcul concerne les personnes ayant signé un contrat après le 01.01.2014.

      Tu trouveras sur cette page la manière dont tu pourras connaître ton délais de préavis : http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=42152 . Tu peux également utiliser la calculette de ce site: http://www.préavis.be/ECMS_CLIENT/configuration/pages/calculator.php

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  69. Tony
    le 14 décembre 2016 à 12:04

    Bonjour,

    Cela fait 4 ans que je travaille dans le domaine de l’ingénierie. Dernièrement j’ai obtenu un nouvel emploi mais avec une période de 4 mois d’intérimaire. Ma période d’interimaire se termine à la fin de ce mois de décembre.

    L’entreprise m’a proposé de signé un CDI à la fin de ma période interim mais je ne le souhaite pas car je souhaite changer de domaine de travail.

    D’où ma question, puis-je bénéficier des allocations chomages (dans le cadre d’une réorientation professionnelle)?

    Merci d’avance

  70. Tarik
    le 13 décembre 2016 à 14:29

    Bonjour,

    je suis un résident Belge de nationalité Marocain j’ai travailler au Maroc durant 12 ans (3380 jours ), ici je travaille avec statut intérimaire durant presque deux ans , ma question est ce que j’ai droit au chômage?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 décembre 2016 à 16:54

      Bonjour Tarik,

      Depuis un changement de législation récent, un travailleur marocain ne permet plus d’ouvrir un droit au chômage sur base de son travail au Maroc.

      Tu ne pourras donc ouvrir un droit au chômage que sur base de ton travail en Belgique.  Cela veut dire que tu devras prouver un certain nombre de jour de travail au cours de la période précédant ta demande d’allocations de chômage.

      Par exemple, si tu as moins de 36 ans, tu devras prouver 312 journées de travail dans les 21 mois précédant ta demande.

      Toutes les informations utiles pour calculer ton éventuel droit au chômage se trouvent dans la fiche ci-dessus.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

       

  71. mumu
    le 13 décembre 2016 à 13:59

    Je voudrais récupérer mon chômage car ayant été rayé en mars 2006 et ayant tjrs travaille mais épisodiquement je conptabilise de2011 a 2016 1842 heures j ai 57 ans ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 décembre 2016 à 09:49

      Bonjour Mumu,

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage, il faut avoir travaillé un certain nombre de jours :

      –          Soit 624 jours (24 mois) au cours des 42 mois précédant la demande ;

      –          soit 312 jours (12 mois) dans les 42 mois précédant la demande + 1560 jours de stage dans les 10 ans qui précèdent les 42 mois ;

      –          soit 416 jours dans les 42 mois précédant la demande + pour chaque jour qui manque pour arriver à 624 jours, 8 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 42mois.

      Si tu as besoin d’un accompagnement juridique pour rouvrir ton droit aux allocations de chômage, tu peux contacter l’atelier des droits sociaux par téléphone au: 02.512.71.57 ou au : 02.512.02.90  ou te rendre directement dans leur locaux pendant leur permanences sur le droit au chômage le mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h et le mercredi de 9h à 12h (et le jeudi de 16h à 20h sur rendez-vous uniquement) ou encore leur envoyer un mail à l’adresse suivant : emploi@atelierdroitssociaux.be

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  72. Lola
    le 13 décembre 2016 à 08:36

    Bonjour,
    Mon congé maternité pour mes jumelles se termine le 03/01/17.
    Je dois me ré inscrire au chômage le 04/01 d’office (Actiris ok le 04/01 mais pour la Fgtb?) ou j’ai quelques jours pour pouvoir le faire?
    Et si oui combien de jours maximum svp?
    Car pas facile avec 2 bébés!
    Merci, bonne journée.
    Lola

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 décembre 2016 à 11:13

      Bonjour Lola,

      Normalement, le droit s’ouvre à partir du jour de la demande. Dans l’idéal, il faudrait donc que tu puisses introduire ta demande auprès de ton organisme de paiement le 04/01. Cependant, la plupart des organismes de paiement ont pour pratique de revenir un peu en arrière si le demandeur d’emploi introduit sa demande en retard (maximum 2 mois et pour autant qu’il était bien inscrit comme demandeur d’emploi durant cette période). Mais il s’agit d’une pratique et non d’un droit officiel (L’ONEm pourrait donc forcer l’organisme de paiement à ne t’indemniser qu’à partir de la vrai date de demande). Nous te conseillons donc d’introduire ta demande le plus rapidement possible.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  73. justineh
    le 12 décembre 2016 à 12:41

    Bonjour ,

    Je suis résidente  française mais je travaille en Belgique depuis 2012 , d’abord en tant qu’étudiante et désormais en tant qu’employé . J’ai un contrat de 24 h au sein de mon entreprise  ai-je le droit au complément de revenu auprès de l’onem  ? Si cela  est possible quelle sont les démarches à suivre? Dois- je faire  ces démarches auprès de l’administration française ou belge ?   J’ai 24 ans et je suis maman d’une petite  fille ,nous  percevons les allocations familiales  en Belgique  vu que mon compagnon travaille lui aussi en  Belgique . Cordialement

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 décembre 2016 à 15:35

      Bonjour Justineh,

      Pour ouvrir un droit à l’allocation de garantie de revenu (AGR=complément chômage), il faut être dans les conditions pour ouvrir un droit à de allocations de chômage complètes (et donc prouver un certain nombre de jours de travail sur une période de référence, comme expliqué ci-dessus). Puisque tu vis et travailles en Belgique, c’est bien en Belgique que tu dois faire les démarches. Il n’y a aucune démarche à faire par rapport à la France.

      Tu trouveras plus d’information sur le travail à temps partiel et l’AGR sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Peut-être pourrais-tu ouvrir un droit aux allocations d’insertion (sur base des études) et obtenir un complément sur cette base. Cependant, le montant des allocations d’insertion pour un cohabitant étant peu élevé (442,78 € par mois), il y a peu de chance que tu puisses avoir un complément sur cette base-là (puisqu’il faudrait que ton salaire soit inférieur à 442,78 € par mois).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  74. giany
    le 11 décembre 2016 à 11:03

    Bonjour,

    je suis reconnu réfugié en Belgique depuis février 2016,

    j’ai fini mon master complémentaire en gestion des risques Naturels en novembre 2015 à l’université de liège. alors que j’attends une réponse par rapport à mon équivalence de diplôme de licence que j’ai eu sur Kinshasa j’ai eu la chance d’avoir un job a temps plein a Bruxelles dans le secteur de l’hôtellerie.

    je suis présentement réceptionniste à temps plein. je n’ai signé que de contrat de 3mois et là j’ai commencé depuis le 2fev 2016; MON CONTRAT PRENDRA FIN NORMALEMENT ce 31 dec. il se pourrait qu’on me prolonge encore 3 mois, je ne sais pas, mais pensez vous que j’aurais droit au chômage si je n’ai plus de contrat?

    j’ai 36 ans et je vis a anderlecht, je suis un peu dérangé car je dois payer mon loyer principalement.

    cordialement

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 décembre 2016 à 11:08

      Bonjour Giany,

      Comme tu peux le voir ci-dessus, pour avoir droit à des allocations de chômage, tu dois pouvoir prouver 468 jours de travail au cours des 33 mois précédant ta demande. Cela correspond à 18 mois de travail. Fin de ce mois, tu ne seras malheureusement qu’à 11 mois de travail et tu ne pourras donc pas prétendre à ces allocations. Tu dois encore travailler au moins 7 mois à partir de janvier pour pouvoir y prétendre.
      Si tu n’as plus d’emploi et pas droit au chômage, tu pourras peut-être obtenir le droit au revenu d’intégration sociale du CPAS: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/
      Bien à toi

       

  75. Hary
    le 11 décembre 2016 à 02:01

    Bonjour, j’était en chômage d’études et, je suis indépendant depuit 5 ans et j’ai jamais travaillé comme ouvriers ou salarié est-ce que j’ai le droit au chômage je suis chef de famille trois enfants madame à pas de salaire et jai 32 ans .
    Merci pour un conseil

  76. Kaléidoscope
    le 9 décembre 2016 à 16:30

    Bonjour,

     

    Je suis actuellement en congé sans solde : je suis infirmière et sage-femme. J’ai pris ce temps de 12 mois, afin de relancer ma pratique d’indépendante complémentaire et ainsi donc de me former à temps plein : stages, voyages comme sage-femme en Afrique, études à distance… Afin d’acquérir plus de cordes à mon arc et d’être plus performante dans le cadre de ma vision professionnelle.

    Etant en congé sans solde, je souhaiterai savoir si une allocation de chômage pourrait m’être attribuée. Infirmière sage-femme à Verviers, engagée avec un CDI à 4/5 tps, j’ai pris 3 mois de « pause-carrière » du Septembre 2016 au 15 décembre. De ce 15 décembre 2016 jusqu’au 1 Janvier 2018 je serai en congé sans solde ! J’ai 8 ans d’ancienneté et souhaiterai pouvoir me concentrer un MAXIMUM sur ce défis qui est de créer un espace pour les femmes enceintes, mais mais également les femmes en générales. Ce temps de « pause » est un temps de réflexion et de création. Pour cela je me demandais si je pouvais entrer dans les conditions d’allocations chômage.

     

    Merci et bien à vous !

     

    Karidja

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 décembre 2016 à 09:54

      Bonjour Karidja,

      Une des conditions pour avoir droit au chômage est de perdre son emploi de manière involontaire. Dans le cas contraire, tu risques une sanction lors de l’introduction d’une demande d’allocations de chômage: http://www.bruxelles-j.be/?p=4619
      Mais dans ton cas, l’introduction même d’une demande d’allocations de chômage ne semble pas possible pour la simple raison que ton contrat de travail n’a pas été rompu. Pour pouvoir introduire une demande d’allocations de chômage, tu as besoin du C4 que l’on reçoit en fin de contrat. Dans ton cas, nous supposons qu’un C4 ne t’a pas été rendu puisque le contrat est juste interrompu (à ta demande).
      Des allocations de chômage ne semblent donc pas une option envisageable. Et nous ne voyons malheureusement pas à quelle aide tu pourrais prétendre dans une telle situation.
      Bien à toi

      • Kaléidoscope
        le 13 décembre 2016 à 09:46

        Un tout grand merci pour cette réponse… C’est ce qu’il me semblait, mais une amie a mis le doute en moi…

         

         

  77. matt88
    le 9 décembre 2016 à 12:34

    Bonjour,

     

    Actuellement chomeur indemnisé depuis plus qu’un an, je viens d’accepter un CDD de 6 mois.

    Est-ce que, au cas où le contrat n’est par renouvelé, on peut re-introduire une demande d’allocations ?

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 décembre 2016 à 15:14

      Bonjour Matt88

      Oui, à la fin de ton contrat CDD de 6 mois, si celui-ci n’est pas renouvelé, tu devras te réinscrire comme demandeur d’emploi au service emploi de ta région et réintroduire une demande d’allocations de chômage auprès de ton organisme de paiement (syndicat ou CAPAC).

      Cette période de 6 mois de travail prolongera la période de chômage en cours (la dégressivité est donc suspendue pendant ce travail car il a durée d’au moins 3 mois).

      Pour d’autres questions, n’hésite pas de nous recontacter.

      • matt88
        le 14 décembre 2016 à 11:23

        Merci beaucoup pour votre réponse !

        Avec le CDD, je ne devrais donc rien communiquer à l’ONEM?

        Pour le calcul des allocations, le montant sera augmenté suite aux 6 mois de travail temps plein ?

         

        Merci encore !

        Matt

  78. Eliot
    le 6 décembre 2016 à 15:52

    Bonjour ayant travailler pratiquement 600 jours sur les 2 derniere année,ma période de référence serait celle des 33mois mais après avoir rentrer ma demande on me dit que je ne rentre pas dans les conditions puisque je n’ai pas travailler 312jours sur les 21 deniers mois hors comme je l’ai indiqué j’ai travailier 600 jours et non 312 jours , est ce que il y a erreur ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 décembre 2016 à 09:58

      Bonjour Eliot,

      Ta situation n’est pas assez claire pour que nous pussions te répondre de manière précise.

      Si tu as moins de 36 ans, il faut effectivement que tu totalises 312 jours de travail salarié sur 21 mois.

      Concrètement cela signifie, qu’au moment où tu introduiras ta demande de chômage, on regardera si tu as bien travaillé minimum 312 jours sur les 21 mois qui précèdent celle-ci.

      Donc si tu as introduit ta demande en décembre 2016, tu pourras ouvrir un droit à condition de totaliser 312 jours de travail salarié entre mars 2015 et décembre 2016.

      Il faudrait également savoir quel(s) type(s) d’emploi(s) tu as fait, les dates exactes de tes contrats, s’il y a eu des interruptions entre tes contrats,…

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  79. Elena
    le 6 décembre 2016 à 09:40

    ELENA

    Bonjour,

    J’ai plus de 38 ans de carrière et il est possible que la société ou je travaille ferme dans les prochaines semaines si sa situation financière ne s’amméliore pas.

    Mes questions sont les suivantes :

    1/Au chomage, vais-je également avoir  des indemnités dégrésives malgré toutes ces années de carrière?

    2/ J’ai 56 ans, puis-je demander le RCC même si mon patron n’en fait pas la demande?

    Merci d’avance pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 décembre 2016 à 14:58

      Bonjour Elena,

      Bruxelles-J étant une plateforme d’information jeunesse, nous ne sommes pas spécialisé dans ces thématiques. Tu trouveras plus d’information sur la dégressivité des allocations de chômage des personnes de 55 ans et plus sur cette page: http://www.onem.be/fr/quelles-sont-les-3-exceptions-qui-permettent-de-ne-pas-avoir-de-degressivite

      Tu trouveras plus d’information sur le régime de chômage avec complément d’entreprise (RCC) (prépension) sur cette page: http://www.onem.be/fr/node/16274

      Tu peux également discuter des aspects légaux de ta situation avec le service juridique gratuit « L’Atelier des droits sociaux »:
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90
      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h.

  80. Frederic
    le 5 décembre 2016 à 15:38

    Bonjour,j’ai une copine Roumaine qui travaille depuis 1an dans les titres service avec un contrat 24h00 semaine
    Région flammande
    La société peut la mettre en chômage technique ?
    Suite à un manque de travaille ?
    Et combien de jours de travaille à tel besoin pour être en ordre avec le chômage
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 décembre 2016 à 14:59

      Bonjour Frédéric,

      En principe, son employeur pourrait effectivement la mettre en chômage technique si ses prestations de travail sont temporairement réduites ou suspendues.Dans ce cas elle peut directement prétendre à des allocations de chômage temporaire. En effet, pour avoir droit à celles-ci il ne faut pas avoir effectué de stage (nombre de jours de travail à totaliser). Plus d’informations sur http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t32

      Si ta question est de savoir si elle ouvre un droit aux allocations de chômage sur base de son travail, sache que pour ce faire, elle devra perdre son emploi de manière involontaire et, dans ce cas, totaliser un certain nombre de jours de travail salarié en fonction de son âge, à comptabiliser sur une période de référence. Tu trouveras plus de renseignements à ce sujet sur le lien suivant: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!