Bruxelles-J

Quelles conditions dois-tu remplir pour bénéficier des allocations de chômage ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Rappel : pour des allocations d’insertion (allocations de chômage sur base d’études), reporte-toi à la fiche « le stage d’insertion professionnelle ».

Nous n’envisagerons ici que les conditions qu’il faut satisfaire pour bénéficier du chômage complet sur base d’un travail salarié à temps plein en Belgique. Nous n’exposerons pas les conditions à remplir pour bénéficier du chômage à temps partiel sur base d’un travail à temps partiel. Tu trouveras plus d’information à ce propos sur la fiche qui parle du travail à temps partiel ou sur le site de l’ONEM.

Principe de base

Pour être admis aux allocations de chômage, tu dois prouver :

  • un certain nombre de jours de travail salarié (stage) ;
  • au cours d’une certaine période (période de référence) précédant immédiatement la demande d’allocations de chômage.

Nombre de jours de travail salarié requis (stage)

Age Nombre minimum de jours de travail salarié à prouver (stage) et période de référence
Moins de 36 ans – soit 312 jours au cours des 21 mois précédant ta demande ;
– soit 468 jours au cours des 33 mois précédant ta demande ;
– soit 624 jours de travail au cours des 42 mois précédant ta demande.
De 36 à 49 ans – soit 468 jours au cours des 33 mois précédant ta demande ;
– soit 624 jours au cours des 42 mois précédant ta demande ;
– soit 234 jours dans les 33 mois + 1.560 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 33 mois ;
– soit 312 jours dans les 33 mois + pour chaque jour qui manque pour arriver à 468 jours, 8 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 33 mois.
A partir de 50 ans – soit 624 jours au cours des 42 mois qui précèdent ta demande ;
– soit 312 jours dans les 42 mois qui précèdent ta demande et 1.560 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 42 mois ;
– soit 416 jours dans les 42 mois + pour chaque jour qui manque pour arriver à 624 jours, 8 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 42 mois.

Si tu ne remplis pas la condition prévue pour ta catégorie d’âge, tu peux toutefois être admis si tu satisfaits à celle prescrite pour une catégorie d’âge plus élevée.

La période de référence de 21, 33 ou 42 mois peut être prolongée par certains événements : naissance ou adoption, interruption de carrière, emprisonnement, reprise d’études ou de formation comme chômeur non indemnisé, exercice d’une profession non-assujettie à la sécurité sociale (secteur chômage), etc.

Quels sont les jours pris en considération ?

Les journées de travail prises en considération pour le calcul de ta période de stage sont celles :

  • qui ont donné lieu au paiement de cotisations de sécurité sociale (y compris pour le secteur chômage) ;
    ET
  • qui ont été effectuées dans une profession salariée (les prestations de travail accomplies par un travailleur indépendant ne comptent pas) ;
    ET
  • qui ont bénéficiées d’une rémunération que la législation considère comme suffisante.

Certaines journées d’inactivités sont assimilées à des journées de travail :

  • les jours de vacances légales (ou européennes) et les jours de vacances en vertu d’une convention collective de travail rendue obligatoire, s’ils ont donnés lieu au paiement d’un pécule de vacances ;
  • les jours de vacances-chômage couverts par un pécule de vacances ;
  • les journées d’absence non rémunérées à raison de 10 jours maximum par année civile ;
  • les journées de formations professionnelles (organisée ou subventionnée par le service régional de l’emploi et de la formation professionnelle), les journées de PFI et FPI et les journées de stage de transition à concurrence de 96 jours maximum ;
  • les congés de circonstance, les journées indemnisées par l’assurance maladie-invalidité, les journées non prestées pour cause d’accident de travail ou de maladies professionnelles, les journées de grève, les absences pour raisons familiales impérieuses, les jours de chômage temporaire, etc.

Comment calculer tes jours ?

Pour le calcul des journées de travail, l’ONEM considère que le travail a été effectué à raison de 6 jours par semaine. Lorsque le travailleur a presté le travail en régime 5 jours par semaine, l’ONEM examine s’il s’agit du régime habituel dans ce secteur et assimile alors le régime 5 jours de travail par semaine au régime 6 jours par semaine sans appliquer de calcul de rapport.

Pour les périodes d’occupation ininterrompues à temps plein (horaire de 35 heures minimum en moyenne par semaine), 26 jours de travail sont pris en considération par mois civil.

Dans les autres cas, le nombre de jours de travail pris en considération est égal au nombre de jours de travail effectués pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen de jours de travail.

Pour les périodes de travail à temps partiel (et en vue d’une admission au chômage à temps plein), le nombre de jours de travail pris en considération est égal au nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction.

Est-ce que tu gardes ton droit au chômage si tu l’as interrompu ?

Si tu interromps ton chômage (par exemple, pour voyager quelques mois), tu peux récupérer le bénéfice des allocations si tu introduis une nouvelle demande et que tu te réinscris comme demandeur d’emploi au plus tard 3 ans après ton dernier jour indemnisé.

Tu dois avoir bénéficié d’un jour au moins d’allocation avant cette interruption.

Cette période de 3 ans peut dans certains cas (par exemple, reprise d’études ou travail indépendant) être prolongée.

Suite à cette nouvelle demande, tu bénéficieras des allocations sans devoir à nouveau apporter la preuve d’une période de travail. Le montant de tes allocations risque cependant d’être inférieur au dernier montant perçu avant l’interruption. La diminution progressive des allocations continue à courir, même pendant la période d’interruption où tu ne reçois rien. Tu trouveras plus d’information sur cette diminution progressive dans la fiche quels sont les montants des allocations de chômage ?

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


112 questions pour “ Quelles conditions dois-tu remplir pour bénéficier des allocations de chômage ?

  1. Delphine
    le 1 mars 2017 à 13:20

    Bonjour,

    J’ai une amie (33 ans de Bruxelles) qui aimerait développer un projet de traiteur.

    Le souci, c’est qu’elle est depuis 2 ans sans revenu (ni chomage, ni CPAS).

    Du coup, elle n’a pas droit aux allocations de chômage.

    Elle a fait quelques heures de travail durant l’année, mais pas énormément.

    Sous quelles conditions pourrait-elle bénéficier à nouveau du chômage ?

    Le souci n’étant pas tellement de toucher des allocations, mais surtout que sa situation ne lui permet pas d’accéder aux systèmes Smart par exemple, pour se lancer en toute sécurité. Et sans revenu, elle peut difficilement payer des charges sociales en se mettant indépendante…

     

    Pouvez-vous m’aider par hasard ?

     

    Un tout grand merci !

    Delphine

  2. evelyne
    le 27 février 2017 à 18:59

    Bonjour,

     

    Je travaillais à temps partiel mais je n’étais pas inscrite à l’ONEM. Aujourdh’ui, je n’ai plus mon boulot à temps partiel et je ne suis pas reconnu en chômage complet indemnisé. Est ce que cette information est juste ?

    Quelles sont les conditions pour retrouver mes droits au chômage en ayant le statut « chômage complet indemnisé » ?

    D’avance je vous remercie pour votre réponse.

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 février 2017 à 14:37

      Bonjour Evelyne,

      Lorsque tu signes un contrat à temps partiel, il est important d’introduire le  formulaire C 131 auprès de ton organisme de paiement. Ce document te permet d’obtenir le « statut de travailleur à temps partiel avec maintien des droits »

      L’introduction du C131 n’est intéressant que si tu remplis les conditions pour être reconnu comme travailleur à temps partiel avec maintien des droits : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t30
      .
      Sans ce formulaire, tu ne pourras pas être considérée comme « chômeur complet indemnisé ». Seul un nouvel emploi te permettra de récupérer tes droits.

      Les conditions pour ouvrir un droit au chômage à temps plein sur la page ci-dessus.

      Les différents types de travailleurs à temps partiel et leurs possibilités pour ouvrir un droit au chômage sur cette page : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

       

      Pour plus d’informations, contacte nous !

       

  3. Rhim
    le 27 février 2017 à 09:30

    Bonjour, je suis une femme et j’ai 26 ans je travail 5 jours par semaine et 31h par semaine. Ma question : je dois travailler combien année au d’heures pour que je puis-je avoir mes droit au chômage. Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 février 2017 à 14:16

      Bonjour Rhim,

      Dans un tel régime et si un temps plein dans cette entreprise est de 38h, il faudrait travailler environ 15 mois pour prouver 312 jours de travail. Si ton salaire est au moins équivalent à 1.531,93 euros brut, tu pourrais alors être assimilée à un travailleur à temps plein et ouvrir un droit à des allocations de chômage complètes. Sinon, tu pourrais ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage après un an de travail à temps partiel.

      Tu trouveras plus d’information sur le travail à temps partiel sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  4. yves
    le 25 février 2017 à 19:48

    Bonjour,

    j ai travaille depuis août 2015 comme interimaire jusque janvier 2016 puis ai signer un CDI en février 2016 jusqu a présent.

    l onem me dit que je n ai pas droit a du chômage Economique car je n ai pas les 468 jours de travail….d après eux je n aurait que 385 jrs…cela me semble bizarre.

    j étais indépendant depuis 2008 jusqu a ce que je trouve le travail en intérim.

    pourriez vous me renseigner

    merci

    yves

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 février 2017 à 12:00

      Bonjour Yves,

      468 jours de travail correspond à 18 mois de travail à temps plein ininterrompu. Il se pourrait donc que tu atteignes tout juste 468 jours mais il faudrait avoir le détail très précis de tes jours de travail pour pouvoir te dire si oui ou non tu atteins le nombre de jours minimal. Il est expliqué dans fiche ci-dessus comment l’ONEm calcul le nombre de jour.

      Le travail indépendant, n’est pas pris en compte comme des jours de travail pour pouvoir ouvrir un droit aux allocations de chômage.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  5. An-So
    le 25 février 2017 à 14:45

    Bonjour, je travaille 38 heures semaine au village n°1 en article 60. Est il possible de faire une demande à mon CPAS afin de faire un 4/5 temps .J’ai 47 ans mon contrat normalement se terminera le 23 janvier…je suis prête a travailler plus longtemps, en article 60 afin de pouvoir bénéficier d’un 4/5 temps, car même si ce travaille me plait il est très éprouvant physiquement et psychologiquement. Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 février 2017 à 11:08

      Bonjour An-So,

      L’objectif principal de l’article 60, est d’ouvrir tes droits aux chômages après une année de travail. Si tu travailles en 4/5 temps, le délai sera plus long.

      La décision dépendra du CPAS. Je te propose d’en discuter avec ton assistant social référant.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  6. Tiffany.34
    le 24 février 2017 à 18:53

    Bonjour je voudrais savoir si en mi temp de 20 heure semaine on a le droit au allocations chômage ? Merci j’attend votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 février 2017 à 11:04

      Bonjour Tiffany.34,

      Ta question n’est pas très claire. est-ce que tu te demandes si tu peux ouvrir un droit aux allocations de chômage pour la première fois après une période de travail à temps partiel? Ou est-ce que tu te demande si en travaillant à temps partiel, tu peux bénéficier d’un complément d’allocations de chômage?

      Tu trouveras tout ce qui concerne le travail à temps partiel sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Tu verras sur cette page, qu’il est possible d’ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage sur base d’un travail à mi-temps en prouvant un certain nombre de demi-jours de travail sur une période de référence. Et tu verras également que si tu as déjà ouvert un droit à des allocations de chômage (ou d’insertion) et que tu entame un emploi à temps partiel, tu peux faire une demande d’allocations de garantie de revenu (AGR=complément chômage).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu souhaites préciser ta situation ou si tu as d’autres questions.

  7. Lucy
    le 23 février 2017 à 13:51

    Bonjour, suite à un travail que je dois rédiger sur le chômage j’ai quelques questions à vous poser

    ° Qu’est ce que le stage d’insertion ?

    ° Qu’est ce qu’un salaire plafonné ?

    ° Qu’est ce qu’un chômeur RCC ?

    ° Qu’est ce qu’une activité accessoire ?

    ° Qu’est ce qu’une cellule d’emploi ?

    Merci de répondre à mes questions

    Bien à vous

  8. Aure
    le 23 février 2017 à 09:58

    Bonjours,j’ai un cdi de 3h par jours donc 15h semaine et je me demandais si j’aurai droit à un complément sachant que je n habite plus cher mes parents mais chez mon fiancé ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 février 2017 à 13:14

      Bonjour Aure,

      Si tu travailles à temps-partiel alors que tu as ou aurais droit à des allocations de chômage (ou d’insertion), tu pourrais éventuellement faire la demande de « maintien des droits » et d’allocation de garantie de revenu(AGR ou complément de chômage).

      En principe, ta demande sera acceptée si tu remplis la condition précitée et que ton salaire est inférieur au montant de l’allocation de chômage auquel tu pourrais prétendre si tu avais été au chômage à temps plein (sans aucun contrat de travail) ou si ton salaire mensuel brut moyen est inférieur à 1.531,93  euros.

      Par contre, nous ne pourrons malheureusement pas te dire si tu y auras droit car le calcul de l’AGR est compliqué. Tu trouveras plus d’information à ce sujet sur : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t70
      Si tu n’as actuellement pas droit à des allocations de chômage (ou que tu n’as pas droit à une AGR), tu pourrais, si tu le souhaites, éventuellement t’adresser au CPAS de ta commune afin de leur solliciter une aide financière en complément de ton revenu.

      Cela dit, le CPAS effectuera une enquête sociale afin de vérifier si tu remplis les critères d’admission. Sache que comme tu vis avec ton fiancé, le CPAS est obligé de tenir compte de ses revenus. Dans ce cas, le CPAS tiendra compte de tout ce qui dépasse le montant auquel tu as droit , c’est-à-dire qu’il fera en sorte qu’ensemble, l’ensemble de vos revenus soit égal à 1156,53 €/mois. Tu comprends donc que si ton fiancé perçoit plus que ce montant par mois, tu n’auras pas droit à de complément du CPAS.

      Plus d’infos sur le CPAS en cliquant sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/
      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  9. Barbara
    le 22 février 2017 à 11:13

    Bonjour, je suis à ce jour en temps plein mais le mois prochain mon employeur me fera passer en 4/5 sur un nouveau contrat. Puis je bénéficie du chômage pour le 1/5 restant. Un grand merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 février 2017 à 16:34

      Bonjour Barbara,

      Tu retrouveras toutes les informations concernant le travail à temps partiel sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Pour commencer, il faut voir s’il s’agit d’une réduction du temps de travail volontaire ou pas. S’il s’agit d’une réduction de travail volontaire, tu n’auras pas droit à une allocations de garantie de revenu (AGR=complément chômage). S’il s’agit d’une réduction de travail involontaire, tu pourrais y avoir droit à certaines conditions.

      Pour ouvrir un droit à l’AGR, il faut être dans les conditions pour ouvrir un droit aux allocations de chômage (ou d’insertion). Tu trouveras plus d’information sur les conditions à remplir pour ouvrir un droit aux allocations de chômage sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Si tu ouvres un droit aux allocations de chômage, tu pourrais bénéficier d’une AGR si ton salaire est inférieur à l’allocation de chômage à laquelle tu aurais droit si tu était complètement au chômage. Dans tous les cas, il faut faire une demande maintien des droits (et éventuellement d’AGR) à ton organisme de paiement (Syndicat ou CAPAC) via les formulaires C 131A-travailleur et C 131A-employeur. Le maintien des droits permet de maintenir des droits aux allocations de chômage complètes après une période de travail à temps partiel.

      Sache qu’une réduction du temps de travail (même involontaire) chez un même employeur implique automatique une période de carence de 3 mois. Cela veut dire que même si tu es dans les conditions pour pouvoir bénéficier d’une AGR, tu n’y aura pas droit pour les 3 premiers mois. Tu retrouveras plus d’information sur l’AGR sur cette page du site de l’ONEm: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t70

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  10. Nico
    le 22 février 2017 à 05:02

    Bonjour j’ ai commencer à travailler le 26 juin 2015 en cdi jusqu’à septembre ou je suis en incapacite de travail depuis le mois de octobre 2016. J’ai de du 26 juin a décembre 2015 148 jours de travail à temps plein

    à sa s’ajoute 204 jours de temps plein et je suis m1intenant en incapacite de travail depuis octobre et toujours sous contrat cdi.

    Je viens de à prendre que la société a fait faillite et que je vais recevoir un c4 aurais je dom roitelet au chomage j ai effectuer plus de 350 jours de travailles et je suis sur incapacite depuis octobre 2016

    Je sais qu’il faut 312 dans les 21 mois qui précédent la demande donc ici ça revient à quel DATE? Et est ce que les jours d’incapacité compte comme jour de travail pour le Chômage??

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 février 2017 à 11:49

      Bonjour Nico,

      Si tu as moins de 36 ans, pour ouvrir un droit aux allocations de chômage, il faut bien prouver 312 jours de travail sur les 21 mois qui précèdent la demande d’allocations de chômage (donc 21 mois en arrière par rapport à la date où tu feras ta demande d’allocations de chômage). Les journées d’incapacité indemnisées par la mutuelle sont assimilées à des journées de travail. Si tu es sous contrat à temps plein depuis juin 2015, tu devrais être dans les conditions pour pouvoir ouvrir un droit aux allocations de chômage.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  11. ADAM
    le 21 février 2017 à 20:36

    Bonjour

    j’ai 54ans,   j’ai travaille’ depuis  Juillet 2014 jusqu’au 31/12/2014  38h semaine, pendant toute l’année 2015 j’ai travaille’22h semaine et puis en 2016  j ‘ai travaillé les premiers 4 mois 38h semaine. Mai et Juin je n’ai pas travaille’. Depuis Juillet 2016 je suis sous contrat CDI  38h semaine sauf que je viens de recevoir un préavis qui dis que  mon contrat prendra fin le 31 Mars.

    Est ce que j’aurai droit aux allocations de chômage ? Si oui que dois je faire ?

    Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 février 2017 à 13:43

      Bonjour Adam,

      En principe, vous pourrez effectivement ouvrir un droit au chômage à temps-plein, même si vous avez travaillé à temps-partiel en 2015.

      En effet, lorsqu’on souhaite savoir combien de jours de travail à temps partiel peuvent être pris en compte  pour ouvrir un droit à temps plein, il faut effectuer le calcul suivant : Le nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction.

      Par exemple, si on calcule le nombre de jours à prendre en compte pour votre période à temps-partiel sur base d’un 38 heures/semaine, vous arriveriez à 674 jours en tout,  soit :

      • 494 jours pour le travail à temps plein;
      • et 180 jours pour la période à temps-partiel: (22x52x6)/38

      Or comme vous pouvez le voir sur le tableau de la fiche ci-dessus, vous devez en totaliser au minimum 624 pour ouvrir un droit. Vous comprenez donc que vous totalisez suffisamment de jours pour ouvrir un droit au chômage à temps-plein.

      Au niveau des démarches à faire pour ouvrir un droit, vous devrez principalement introduire une demande auprès de l’organisme de paiement de votre choix (Syndicat ou CAPAC) et vous inscrire comme demandeur d’emploi auprès du service de l’emploi de votre région (VDAB, Actiris, Forem, ADG). Si vous souhaitez obtenir des explications détaillées à ce sujet, nous vous conseillons de consulter cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

  12. Cédric1985
    le 20 février 2017 à 17:42

    Bonjour,

    j’ai perdu mes droits au chomage il y a quelques mois, mais j’ai trouvé du travail pour un mois qui va se terminer bientot, est-ce que je pourrai de nouveau me réinscrire au chomage?

    D’avance merci pour la réponse

  13. George
    le 20 février 2017 à 13:34

    J’étais un partenaire actif dans une entreprise. Ai-je droit au chômage ????? Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 février 2017 à 09:59

      Bonjour George,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise.
      Sache qu’en principe, pour ouvrir un droit, tu dois totaliser un certain nombre de jours de travail salarié en fonction de ton âge à comptabiliser sur une période de référence (par exemple, si tu as moins de 36 ans, tu dois totaliser au minimum 312 jours, soit 1 an, sur les 21 mois précédant ta demande, les 21 mois étant la période de référence). Tu trouveras d’ailleurs un tableau récapitulatif à ce sujet ci-dessus.

      Il faudra donc vérifier que tu aies travaillé suffisamment de jours. Cela dit tu ne devrais pas pouvoir  ouvrir de droit au chômage en étant partenaire actif, car sous ce statut tu n’es en principe pas considéré comme un travailleur salarié.

      Nous te conseillons tout de même de prendre contact avec ce service juridique gratuit et de leur expliquer ta situation:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel: (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax: (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale:
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  14. Alessandre
    le 20 février 2017 à 11:44

    Bonjour,

    je bénéficiais d’allocation de chômage jusqu’au mois de septembre 2016.

    j’ai eu une interruption pendant 3 mois et je bénéficie en ce moment à nouveau des allocations, je me retrouve donc en   période 3 (cohabitant).

    un employeur m’engage pour 4 semaines en CDD

    A l’issue du contrat, vais-je récupérer des allocations catégorie cohabitant période 1 ?

    merci pour votre réponse,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 février 2017 à 16:17

      Bonjour Alexandre,

      Ton CDD ne te permettra malheureusement pas de récupérer tes allocations de chômage en première période d’indemnisation. Par contre, tu pourras prolonger la période d’indemnisation dans laquelle tu es de la durée de ton contrat.

      En effet, pour récupérer ses allocations de chômage au taux octroyé en première période, il faut prouver une période de 12 mois de travail dans les 18 derniers mois pour revenir en début de première période.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  15. suzon
    le 20 février 2017 à 09:15

    Bonjour,

    La société dans laquelle je me trouve, suite à un rachat, va supprimer mon poste. J’ai 57 ans 1/2. Quels vont être mes droits au chômage puisque l’on m’a dit que je serai licenciée économique et quelle sera la durée et le montant de mes indemnités.

    D’avance merci pour votre réponse.

    Suzon

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 février 2017 à 16:06

      Bonjour Suzon,

      Pour ouvrir un droit au chômage,  tu dois totaliser au minimum 624 jours, soit 2 an, sur les 42 mois précédant ta demande. Tu trouveras un tableau récapitulatif ci-dessus.

      Le droit au chômage, est illimité dans le temps, mais,  les allocations de chômages sont dégressives, c’est-à-dire qu’elles diminuent avec le temps.

      Malheureusement nous ne pourrons pas répondre à ta question de manière précise car le montant de tes allocations de chômage et leur évolution dépendront de ta dernière rémunération brute et de ta situation familiale. Tu trouveras sur la fiche suivante la manière dont tu peux calculer le montant de tes allocations de chômage: http://bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/
      D’autres questions? N’hésite pas à nous recontacter !

  16. Davy
    le 19 février 2017 à 17:38

    Bonsoir,

    Après avoir travaillé presque 6 ans sans interruption(cdi) je perds mon emploi (raisons économiques). Je touche le chomage pendant 3 mois. Je retrouve du travail pendant 2 mois (cdi) mais l’employeur ne peut me garder (faute de commandes) qu’en est-il de la dégressivité du chomage? Elle repart à zéro? Les 3 mois touchés précédemment sont- ils pris en compte? ( je passerais donc directement en seconde période?).

    Merci en tout cas d’être là et de nous donner des réponses claires! Pas toujours simple de retrouver du travail ( même avec des compétences) et la dégressivité fait peur, en pensant à tous ces gens qui ont profité du système si longtemps!

    Merci encore!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 février 2017 à 14:43

      Bonjour Davy,

      Seules les périodes de travail d’au moins 3 mois prolongent les périodes de dégressivité. Dans ton cas, cette période de travail n’a pas prolongé la période de référence et tu devrais donc récupérer des allocations en phase 1.2. La période 2 ne débute qu’après un an de chômage.

      Sache également que si tu arrives à prouver 12 mois de travail sur les 18 mois qui précèdent, tu pourras remonter en première période.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

       

      • Davy
        le 21 février 2017 à 21:31

        Je peux en effet justifier de 12 mois de travail sur les 18 mois. Cela signifie-t-il donc que je puisse retourner en période 1.1 et donc recommencer un cycle complet? (1.1 3 mois, 1.2 3 mois, 1.3 6 mois etc)

        Je voulais savoir si j’ai bien compris ou pas :).

        D’avance merci encore!

        Davy

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 22 février 2017 à 10:17

          Bonjour Davy,

          Il faut prouver 12 mois de travail sur les 18 mois qui précèdent mais cela depuis la première demande d’allocations de chômage (ou depuis le dernier retour en première période). Tu ne peux pas utiliser du travail d’avant la demande d’allocations de chômage.

          N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  17. Dada
    le 18 février 2017 à 09:38

    Bonjour,
    J’ai 32 ans et je suis chômeur complet depuis janvier 2016.
    Je travaille régulièrement en intérim avec complément au chômage et on me propose un contrat CDD de 3 mois.
    Je voulais savoir si ça allait changer quelques chose pour le chômage après la fin du contrat?
    -Indemnisation?
    -Stage d’attente?

  18. Besnik
    le 17 février 2017 à 21:11

    Bonjour, j’ai 33ans j’aimerais savoir si j’ai droit au chômage sachant que je travaille depuis 2,5ans mais par intérim? Je ne suis pas certaine que j’ai le nombre de jours requis et je vais devoir bientôt rompre toutes activités étant données que je suis enceinte et que l’accouchement est prevu pour début mai.
    Ais-je droit à quelques choses pendant cette période? A qui puis je m’adresser?

    D’avance merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 février 2017 à 12:51

      Bonjour Besnik,

      En règle générale, lorsqu’on a moins de 36 ans, on doit totaliser au minimum 312 jours de travail salarié (soit 1 an), sur une période de 21 mois.

      En principe si tu as travaillé à temps-plein, tu pourras donc ouvrir un droit à des allocations de chômage. Il faudra simplement vérifier que tu totalises bien 312 jours de travail sur les 21 mois qui précède la date d’introduction de ta demande. Si tu as travaillé à temps partiel, tu devras plutôt te référer à cette page : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel

      Par contre, sache qu’en principe, pour bénéficier d’allocations de chômage, il faut:

      • perdre son emploi de manière involontaire; donc ne pas avoir démissionné ou conclu de rupture de commun accord. Comme tu travailles en intérim, tu pourrais par exemple refuser une mission pour interrompre tes activités. Attention, si l’ONEm l’apprend (par exemple si ton employeur te dénonce), tu pourrais être sanctionnée d’avoir refusé un emploi convenable;
      • être apte à travailler (cette 2e condition fait partie des obligations de chômeurs que tu retrouveras sur http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-tes-obligations-en-tant-que-chomeur). Mais en principe, même si tu es enceinte, la grossesse n’est pas considérée comme une raison valable pour refuser une offre d’emploi. Il faudra donc que tu indiques des « M »  dans les cases qui correspondent aux jours où tu es en congé de maternité, et que tu introduises un certificat médical auprès de ta mutuelle pour percevoir des indemnités de mutuelle pour la durée de ton congé de maternité.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  19. John
    le 17 février 2017 à 12:19

    Bonjour.
    Si j’ai un contrat CDD mi-temps , et j’ai moins de 36 ans , j’ai commencer à travailler début 12/2016 et fin du 12/2017 je vais avoir 36 ans exactement apres combien de jours de travail ais-je droit aux allocations de Chômage svp?
    Merci davantage pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 février 2017 à 12:47

      Bonjour John,

      L’ONEM distingue 3 types de travailleurs qui travaillent à temps réduit?:

      les travailleurs à temps partiel assimilés à des travailleurs à temps plein?;
      les travailleurs à temps partiel avec maintien des droits?;
      les travailleurs à temps partiel dits « volontaires ».

      Tu peux te rendre sur ce lien où tu verra que  les rémunérations différeront en fonction de la catégorie dans laquelle tu te trouves: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Avec le peu d’éléments que tu nous donnes dans ta question, nous supposons que tu es un travailleur dit « à temps partiel »volontaire. Dans ce cas, nous t’invitons à te référer au tableau qui se trouve sur le même lien et voir les montants correspondants à ton âge. Dans ton cas, si tu as moins de 36 ans au moment de la demande d’allocations , tu dois avoir au moins 312 demi-jours de travail salarié au cours des 27 mois précédant ta demande. Ce qui sera probablement le cas avec les dates que tu as mentionné dans ton contrat. Par contre, si tu as plus de 36 ans au moment de la demande d’allocations, il te faudra 468 demi-jours de travail au cours des 39 mois précédant ta demande.

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations.

  20. Aurélie
    le 16 février 2017 à 21:01

    Bonjour,

    J’ai été radié du chômage en 2015. Ici en 2016, au mois de novembre j’ai signé mon premier contrat en CDD de 3 mois à 20h/semaine que j’ai renouvelée ce moi si en février jusqu’au 30 juin. En juillet et août je n’aurai presque pas de travail, peut’être même pas du tout de travail, car la production est en baisse…

    Est ce que je vais avoir droit au chômage ? Pour juillet et août étant donner que mon contrat se termine le 30 juin et qu’il me reprenne à la rentrée scolaire en septembre.

    Merci de votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 février 2017 à 10:16

      Bonjour Aurélie,

      Nous supposons que tu as été exclu des allocations d’insertion (et non des allocations de chômage).

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage (sur base du travail), il faut prouver 312 jours de travail sur les 21 mois précèdent la demande (si tu as moins de 36 ans, voir tableau ci-dessus). Cela est équivalent à un an de travail à temps plein. Si tu as commencé à travailler en novembre 2016, tu n’auras pas encore assez de jours si ton contrat se termine le 30 juin 2017.

      Si tu es sans ressource, tu peux faire une demande d’aide au CPAS de la commune dans laquelle tu vis. Après enquête sociale, le CPAS déterminera s’il peut t’aider et comment.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      • Aurélie
        le 20 février 2017 à 13:05

        Re bonjour,

        La F.G.T.B m’a dis que si ma patronne me donnais un C4 Prolonger, que la j’aurai droit au chômage éco.

        Etant donner que mon contrat se termine le 30 juin et qu’elle me reprend en septembre.

        Est il possible ?

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 20 février 2017 à 16:00

          Bonjour Aurélie,

          Nous ne voyons pas ce que la FGTB veut dire par C4 prolongé. Si tu es toujours sous contrat en juillet-août et qu’il n’y a plus assez de travail durant cette période, ton employeur pourrait te mettre en chômage temporaire. Mais pour cela, il faut que tu sois toujours sous contrat. Tu trouveras plus d’information sur le chômage temporaire sur cette page: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t32

          Il faudrait peut-être essayer de préciser avec la FGTB ce qu’ils entendent par C4 prolongé.

          N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  21. keke
    le 16 février 2017 à 12:29

    Bonjour, je travaille depuis 10 ans dans une société qui est depuis plus d’un an en grosses difficultés financières ce qui fait que je suis en chômage économique la plupart du temps.

    Si je venais à trouver un emploi en CDD et que cela n’est pas prolongé aurais je droit au chômage ou bien perdrais je mes droits ?

    Cela me fait un peu peur de quitter un CDI pour un CDD.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 février 2017 à 16:04

      Bonjour Keke,

      En principe, si tu quittes ton CDI pour un CDD de plus de 4 semaines tu ne devrais pas être sanctionné par l’ONEm.

      En effet, l’ONEm ne sanctionne pas les personnes qui démissionnent puis trouvent un autre emploi (quel que soit le type de contrat) pour autant que ce nouvel emploi ait une durée minimal de 4 semaines.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  22. Miss
    le 15 février 2017 à 22:09

    Bonjour, j’ai 35 ans j’était au chômage de long duré la j’ai signé un contrat intérimaire depuis 22/12/2016. Le boulot me plaît mais les horaires me convient pas du tout exemple 14h 21h30….
    je souhaite savoir si j’arrête pour reprendre une formation est ce que j’ai le droit au chômage ou pas ?
    Cordialement

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 février 2017 à 14:57

      Bonjour Miss,

      Si tu quittes ton emploi , tu risques d’être sanctionnée par l’ONEm (une sanction pouvant aller d’un avertissement à une exclusion du droit aux allocations de chômage d’une durée de 4 à 52 semaines)  si l’ONEm considère que tu disposais d’un emploi convenable et que tu as démissionné sans motif légitime.

      Sache que reprendre des études en cours du jour n’est jamais considéré comme motif légitime pour quitter un emploi.

      Pendant une sanction, tu as la possibilité de solliciter l’aide du CPAS de ta commune pour la période où tu ne perçois pas d’allocations de chômage. Cependant, il faudra vérifier que tu entres bien dans les critères d’admission. Tu trouveras des informations à ce sujet sur : http://bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/obtenir-de-laide-du-cpas/ . Il te sera alors peut-être possible d’entreprendre tes études pour autant que tu entreprennes des études qui te donnent plus de chance de réintégrer le marché de l’emploi que dans ta situation actuelle.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  23. MARIE
    le 15 février 2017 à 21:32

    Bonsoir,

    Je suis au chômage avec deux jeunes à ma charge. Mes deux enfants (25 ans et 29 ans

    sont demandeurs d’emplois dont le plus âgé va signer un CDD de 6 mois. Que devient le montant de mes allocations va t-il diminuer ? Quel sera nos statuts .

    MERCI.

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 février 2017 à 14:30

      Bonjour Marie,

      Si pour le moment aucun de tes enfants n’a de revenu et que tu as le statut de cohabitant avec charge de famille, tu pourrais garder ce statut (pendant 12 mois maximum après le début de l’activité professionnelle) malgré qu’un de tes enfants commence à travailler, pour autant qu’il s’agisse bien de son premier emploi après la fin de ses études.

      Si ce n’est pas son premier emploi, tu devrait alors passer au statut de cohabitant (ordinaire) s’il gagne plus de 410,19 euros brut par mois. Dans ce cas, en fonction de ta période de chômage, tes allocations pourraient diminuer.

      Tu retrouveras ces informations ici: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147#h2_4 (dans le paragraphe: Qu’est-ce qu’un revenu professionnel? – Votre enfant dispose d’un revenu professionnel?)

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  24. Olivier
    le 15 février 2017 à 14:03

    Bonjour je travaille depuis 6mois la société va fermer avant ça j’ai été indépendant puis en maladie pendant 5an à la mutuelle puis je tombe au cpas ensuite travail 6mois en tant que salarié puis je avoir droit au chômage. Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 février 2017 à 12:07

      Bonjour Olivier,

      Pour pouvoir ouvrir un droit aux allocations de chômage, il faut prouver un certain nombre de jours de travail sur une période de référence. Cela dépend de ton age (voir tableau ci-dessus).

      6 mois de travail salarié n’est donc pas suffisant que pour ouvrir un droit aux allocations de chômage. Le travail indépendant n’est pas pris en compte et nous supposons que si tu as été indemnisé par la mutuelle, c’est sur base de cotisations particulières de travailleur indépendant et que donc cette période d’invalidité ne peut pas être assimilée. Nous te conseillons tout de même de vérifier cela avec ce service juridique gratuit:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90
      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  25. Edwin
    le 14 février 2017 à 17:14

    Bonjour,

    Je reviens vers vous concernant la réponse que vous m’avez donnée.

    Mon contrat s’est terminé le 31 janvier. J’ai été à la CAPAC et ces derniers m’ont signalé qu’il me manquait des jours afin de pouvoir prétendre aux allocations de chômage.

    Pour résumer, j’ai travaillé du 14 septembre 2015 au 31 janvier 2017 (en temps-plein, 5 jours par semaine). Cette période est à scinder en 3 parties :

    De 14 septembre 2015 au 13 mars 216 : Contrat PFI : prestations normales pendant la durée du 1er contrat
    Du 14 mars au 13 septembre : premier  CDD temps-plein de 6 mois : prestations normales
    Du 14 septembre 2016 au 31 janvier 2017 : second CDD temps- plein : prestations normales

    Le conseiller de la CAPAC m’a évoqué ne pas avoir d’informations sur mon PFI et que les prestations pendant cette durée ne sont pas prises en compte. Dès lors en ne comptabilisant que mes CDD, je n’atteint pas le nombre de jours requis.

    Quelle est l’information correcte? Faut-il une condition spécifique pour évoquer les 96 jours PFI que je pensais assimilés?

    D’avance je vous remercie pour votre retour.

    Cordialement,

     

     

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 février 2017 à 10:42

      Bonjour Edwin,

      Il n’y a, à notre connaissance, aucune condition particulière. C’est l’article 38 de l’arrêté royal du 25/11/91 qui décrit les journées assimilées à des journées de travail: « 12° les jours au cours desquels une formation professionnelle au sens de l’article 27, 6°, a effectivement été suivie ou au cours desquels le travailleur a été actif dans le cadre d’un stage visé à l’article 36quater, à concurrence de 96 jours maximum. »

      Nous ne comprenons pas pourquoi la CAPAC n’a aucune trace de ton PFI puisqu’un contrat a du être conclu entre toi, l’employeur et le Forem. Tu peux prendre contact avec ton conseiller du Forem pour voir d’où vient le problème (mauvais encodage dans ton dossier?).

      Si la situation ne s’arrange pas, nous te conseillons de prendre contact avec ce service juridique gratuit afin de faire analyser ta situation et t’aider à faire valoir tes droits:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90
      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  26. Daniel
    le 14 février 2017 à 16:56

    J’ai travaillé toute l année 2016 par régime d’intérim.
    J’ai juste pris un mois de congé.
    Puis je mérité le droit de chômage et jusqu’à quand ?

  27. fifi
    le 13 février 2017 à 19:23

    Bonjour, voilà je vais vous expliquez ma situation. Alors j ai toujours travailler en temps partiel mais mes allocations de chomage etait sur base d étude. La csc m avais dit quand janvier 2017 je perdais mon chômage si je fesais pas un travaille a temps plein pdt min un an. Donc j ai commencer dans une Crèche entant q employer a temps plein le 19 mars 2016 j ai eu un cdd de 6 mois qui se termine le 18 sepetembre 2016 ensuite par chance j ai direct trouvée un job le 19 septembre 2016 entant qu intérimaire a temps plein. Mon boss s est me garder jusqu au 19 mars 2017 pas plus. Sachant que j ai 32 ans ! ma question est la suivante pourrais je avoir droit au allocations de chomage complet ? Si oui, combier s élève le montant que je vais percevoir sachant que je suis cohabitante avec un enfant a charge et que mon mari travaille. Un grand merci a vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 février 2017 à 11:02

      Bonjour Fifi,

      Pour bénéficier des allocations de chômage, tu dois prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période de référence. Comme tu as 32 ans, tu devras alors prouver 312 jours de travail au cours des 21 derniers mois. Comme tu as travaillé à temps plein depuis le 19 mars 2016, si à la fin de ton dernier contrat le 19 mars 2017 celui-ci n’est pas renouvelé, tu pourrais bénéficier des allocations de chômage complet.

      Le montant de tes allocations va dépendre de ta situation personnelle et familiale et de ta dernière rémunération brute. Donc, ne sachant pas le montant de ta dernière rémunération, nous ne pourrons malheureusement pas te dire avec précision à combien s’élèvera le montant de tes allocations de chômage. Mais sache que tu bénéficieras en principe du taux cohabitant, si ton mari perçoit plus de 765,97 euros brut par mois. S’il perçoit moins que ce montant, tu seras considéré comme chef de ménage.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

       

  28. Said
    le 13 février 2017 à 14:32

    Bj,apres avoir travaille en italie plusieure annee je me trouve en belgic et je travaille mais pour des raisons je decide de quitter ce travaille fesant 4mois. ma demande combien de temps je devrais travailler encore pour demander les allocatinos familliare? Merci encore

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 février 2017 à 10:11

      Bonjour Said,

      Ta question nous semble particulière.

      Si tu souhaites obtenir des allocations familiales pour ton (tes) enfant(s), tu devras t’adresser à ton employeur  afin de connaitre la caisse d’allocations à laquelle il est affilié. Une fois ton contrat terminé, c’est cette même caisse qui restera compétente; il en va de même si tu ouvres un droit aux allocations de chômage après ce contrat.

      Cela dit, lorsque tu quittes un emploi, tu risques une sanction de l’ONEM (pouvant aller d’un avertissement à une exclusion du droit aux allocations de chômage d’une durée de 4 à 52 semaines) si ton emploi était toujours jugé convenable.

      En effet, pour ouvrir un droit au chômage, tu dois perdre ton emploi de manière involontaire.

      De plus, il faudra vérifier que tu totalises un certain nombre de jours de travail en fonction de ton âge à comptabiliser sur une période de référence (par exemple, si tu as moins de 36 ans, tu dois totaliser au minimum 312 jours, soit 1 an, sur les 21 mois précédant ta demande, les 21 mois étant la période de référence) Tu trouveras un tableau récapitulatif sur http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/
      Cela dit, si tu as travaillé en Italie, ton expérience professionnelle pourrait rentrer dans le calcul des jours à condition qu’ils soient situés dans la période de référence.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  29. Cris
    le 13 février 2017 à 10:47

    Bonjour,
    Jai bénéficier des allocations de chômage en tant que chef de famille pendant plusieurs mois, et je suis à actuellement employée à contrat indéterminé à temps partiel 19h/semaine, mon patron veut mettre fin à mon contât, aurais- je droit au allocations de chômage en sachant que je touche actuellement un complément de chômage ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 février 2017 à 14:12

      Bonjour Cris,

      S’il ne s’agit pas d’une fin de contrat volontaire (donc s’il s’agit bien d’un licenciement), tu devrais pouvoir récupérer tes allocations de chômage complètes sans aucun problème.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  30. Rajou
    le 11 février 2017 à 00:25

    Bonjour j été toujour indépendant de 2006 à 2016 et depuis je suis sans activité suite à une faillite.
    Est ce que j ai droit au allocations de chômage.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 février 2017 à 12:13

      Bonjour Rajou,

      En principe, en tant qu’indépendant, en cas de cessation de tes activités, tu n’as pas droit à des allocations de chômage. Mais, si tu avais suffisamment travaillé en qualité de salarié avant de commencer ton activité d’indépendant, tu pourrais faire valoir cette période de travail pour demander des allocations de chômage.

      Le nombre de jours dépendant de l’âge que tu dois avoir au moment de la demande et ne connaissant pas ton âge, nous te pouvons malheureusement pas te dire si tu auras droit à des allocations de chômage ou pas. Tu trouveras les explications plus détaillées sur: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t87

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

       

  31. Jielmen
    le 10 février 2017 à 23:40

    Bonjour suite j ai ete retirait droit chomage En 2013 car je n’avait pas travailler vu que j’avais 4 enfant Et probleme sante. Mais ici je me trouve sens rein je doit faire coment aide moi car je sais pas à qui ou quoi m’adresse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 février 2017 à 11:26

      Bonjour Jielmen,

      Ta question n’étant pas très précise, nous ne pouvons y répondre avec précision. Mais sache que si tu ne peux pas prouver un certain nombre de jours de travaillé salarié au cours d’une certaine période de référence, tu ne pourras malheureusement pas avoir droit au chômage. Par exemple, si tu as moins de 36 ans, il faut que tu travailles 312 jours au cours des 21 derniers mois avant de pouvoir demander les allocations de chômage. Tu trouveras plus d’informations sur la page ci-dessus.

      Si tu ne remplis pas ces conditions pour ouvrir le droit au chômage, tu peux demander une aide au CPAS de ta commune de résidence. Une enquête sociale sera menée par un(e) assistant(e) social(e) afin de déterminer l’état de tes besoins et tu pourrais éventuellement bénéficier du revenu d’intégration sociale ou d’une aide équivalente. Tu trouveras plus d’informations sur: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  32. Sergei
    le 10 février 2017 à 13:49

    Merci pour votre réponse. Je n’ai pas encore 36ans. Je ne les aurais qu’au mois de Mai 2017.
    Outre les nombres de jours salariés bien spécifiques qui offrent le droit aux allocations de chômage, sous quelles autres conditions peut-on y bénéficier ?

    Comment peut introduire ma demande aux allocations au plus vite ? Je pense pouvoir en bénéficier.

    Merci et bien à vous de m’éclairer.

  33. Sacha
    le 10 février 2017 à 13:28

    Bonjour,
    Je travaille 18h/semaine répartis sur 3 jours semaine depuis bientôt 2 ans.
    Aurais-je droit au chômage si je suis licenciée de mon emploi ?
    Si non, comment avoir droit au chômage apres avoir travaillé à mi-temps ?
    Merci d’avance de votre réponse.

  34. François
    le 10 février 2017 à 13:06

    Bonjour, j’ai été au chômage durant plusieurs mois. Dernièrement j’ai eu la chance de pouvoir le projet de brasserie de ma famille en tant que cuisinier. J’ai aussi apporter l’accès à la profession grâce à mon diplôme d’hôtellerie, ce qui fait de moi un co-gérant. Je pensais ne plus pouvoir bénéficier du chômage mais certaines personnes me disent le contraire en prétendant que je pourrais encore en bénéficier pendant 1an. Est ce que vous pouvez me donner des éléments de réponse s’il vous plait ?

     

    François

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 février 2017 à 15:05

      Bonjour François,

      Cela peut dépendre de ton activité. Il est quelque fois possible de préparer un activité indépendante ou d’être indépendant complémentaire tout en continuant à percevoir des allocations de chômage. Tu trouveras toutes les informations nécessaires sur le travail indépendant et les allocations de chômage en fonction de ta situation sur cette page: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t87. La possibilité de pouvoir commencer une activité d’indépendant complémentaire et de la maintenir pendant un an est détaillé sur cette page: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t158

      Si tu es déclaré comme indépendant (ordinaire), tu n’as normalement plus droit aux allocations de chômage.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  35. Diallo
    le 10 février 2017 à 12:54

    Bonjour
    Au fait je viens de finir un contrat fpi avec l agence Bruxelles propreté et j’aimerais savoir si on me renouvele mon de 6 mois ce qui ferait 1 ans au total est ce que j’aurai droit aux allocations de chômage . Parce que j’ai entendu que les heures du FPI ne comptait pas parce que c’est un contrat de formation . Merci de bien vouloir me répondre .

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 février 2017 à 15:01

      Bonjour Diallo,

      En principe, à la fin de ton FPI, ton employeur est obligé de t’engager au minimum pour une durée équivalente à ta période de formation.

      Mais comme ton PFI est effectivement considéré comme une formation, tu ne pourras malheureusement pas comptabiliser 1 an de travail.

      Par contre, sache que dans le calcul du nombre de jours pour ouvrir un droit au chômage sur base du travail, un PFI peut être pris en compte à raison de 96 jours maximum.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  36. Sergei
    le 10 février 2017 à 09:35

    J’étais étudiant jobiste au supérieur de sept 2010 à janvier 2017 . j’ai un graduat. Et je suis titulaire d’une Carte d’identité F depuis janvier 2017. J’ai beaucoup travaillé en intérim durant ces dernières années en marge bien sûr de mes jours d’étudiants. Donc j’ai beaucoup travaillé comme intérimaire taxé. Ai-je droit au chômage? J’ai arrêté mes études et je suis inscrit au FOREM comme demandeur d’emploi.
    Merci de me répondre au plus vite.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 février 2017 à 13:23

      Bonjour Sergei,

      Tout travail salarié pour lequel des cotisations sociales complètes sont payées, permet d’ouvrir un droit aux allocations de chômage. Le travail étudiant en dehors des jours étudiant avec réduction de cotisations sociales peut donc être pris en compte pour l’ouverture du droit aux allocations de chômage.

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage (sur base du travail), faut prouver 312 jours de travail sur les 21 mois qui précèdent la demande (si tu as bien moins de 36 ans). Nous ne pouvons donc pas te dire si oui ou non tu y a droit. Il faut calculer le nombre de jours de travail que tu prouves sur les 21 mois précédent.

      Ton titre de séjour (regroupement familiale) ne devrait pas poser de problème pour pouvoir ouvrir un droit aux allocations de chômage.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  37. Karim
    le 8 février 2017 à 12:21

    Bonjour enfaite j’étais indemniser part l’onem grâce à mes études et jai travailler pendant 3 mois mnt je travaille plu je peut retoucher le chômage ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 février 2017 à 17:07

      Bonjour Karim,

      Comme tu étais déjà bénéficiaire d’allocations d’insertion, à la fin de ton contrat de travail de 3 mois, tu auras toujours droit à tes allocations d’insertion. Ce travail de trois mois va prolonger ton crédit de 36 mois (de bénéfice des allocations d’insertion).
      Comme expliqué ci-dessus, pour ouvrir un droit au chômage sur base du travail, tu dois avoir travaillé au moins un an dans les 21 derniers mois.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      • karim
        le 8 février 2017 à 17:13

        Donc si jai bien compris j’ai le droit de toucher des allocation d’insertion ?

        Je dois faire une nouvelle demande au pres de l’onem ?

        pouvez vous m’aider pour les demarches me dire qu’elle demarches je dois faire pour retoucher les allocation d’insertion ?

         

         

        merci bien a vous ,

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 9 février 2017 à 10:43

          Bonjour Karim,

          Tu devrais effectivement pouvoir récupérer ton droit aux allocations d’insertion. Pour cela, tu dois à nouveau t’inscrire comme demandeur d’emploi auprès d’un organisme régional pour l’emploi (Actiris, Forem, Vdab, Adg) et introduire ta demande directement auprès d’un organisme de paiement (Syndicat ou CAPAC).

          N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  38. MIMI
    le 7 février 2017 à 13:29

    J’ai travaillé pendant 12 années dans l’enseignement en Algérie,mariée en BELGIQUE depuis 5 ans, je n’arrive pas à trouver un emploi quoi que je fasses..

    Est-ce que je peux bénéficier de l’allocation chomage .

    MERCI

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 février 2017 à 11:12

      Bonjour MIMI,

      Pour ouvrir le droit à des allocations de chômage en Belgique, il faut prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période de référence. Par exemple, les personnes de moins de 36 ans doivent avoir travaillé au moins 312 jours au cours des 21 mois précédant leur demande. Donc, si tu n’as jamais travaillé en Belgique, il ne sera malheureusement pas possible pour toi d’ouvrir les droits aux allocations de chômage.

      L’Algérie faisant partie des pays dont les ressortissants peuvent faire valoir la période de travail pour demander les allocations de chômage en Belgique, tu aurais pu bénéficier de ce droit en travaillant pendant 3 mois si tu rentrais encore dans la période de 21, 33 ou 42 mois. Mais, comme tu es en Belgique depuis 5 ans, tu ne remplis plus cette condition de période de référence non plus. Dans ta situation, tu dois d’abord travailler suffisamment en Belgique avant de pouvoir ouvrir le droit à des allocations de chômage. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  39. Burak
    le 3 février 2017 à 16:00

    Bonjour, je voudrais savoir si les jours d’interruption de carrière sont prises en considération pour bénéficier de l’allocation de chômage ? Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 février 2017 à 12:47

      Bonjour Burak,

      Malheureusement, les jours d’interruption de carrière ne sont pas pris en considération pour le chômage. Par contre, cela prolonge la période de référence.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  40. Bapaso
    le 3 février 2017 à 14:19

    Bjour j’ai 27ans,je suis en Belgique depuis janvier 2016 et j’ai commencé à travailler en février 2016 jusqu’au mois de novembre 2016 comme intérimaire temps plein depuis je ne travaille plus continuellement je n’est pas rempli le droit au chômage comment faire pour pouvoir vivre en Belgique dignement merci de me repondre

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 février 2017 à 12:38

      Bonjour Bapaso,

      Si tu n’as pas suffisamment travaillé pour remplir les conditions pour avoir droit au chômage, tu peux toujours introduire une demande d’aide au CPAS de ta commune de résidence. Une enquête sociale sera menée par un(e) assistant(e) social(e) afin de déterminer l’état de tes besoins et tu pourrais alors bénéficier d’une aide sociale du CPAS.

      Mais attention, si tu es en Belgique dans de cadre d’un regroupement familial ou que tu es venu d’un pays membre de l’UE en tant que travailleur, bénéficier de l’aide du CPAS pendant plus de 3 mois, risque de te faire perdre le droit au séjour en Belgique.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  41. urbain
    le 2 février 2017 à 15:36

    Bonjour,

    Je m appelle urbain et je suis belge . Cela fais maintenant 2 Ans que je vis en Angleterre et je viens d apprendre que j ai perdu mon boulot. je dois en revenir vivre en Belgique a cause de problemes de sante de mes parents. Donc je voulais juste savoir si je suis dans mes droits pour faire une demande et si c est le cas qu elle type de document dois je fournir comme preuve.

     

  42. Rim
    le 2 février 2017 à 11:17

    Bonjours j’ai travaillé 2 mois en.2013 et j’ai commencé le travail le 23novembre2016 et je termine le 15 juillet 2017 et j’ai 31 ans est ce que j’aurais le droit davoir les allocation de chomage svp et merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 février 2017 à 14:43

      Bonjour Rim,

      Il faut avoir travaillé un minimum de jours sur une période donnée pour ouvrir un droit au chômage.
      A savoir pour les moins de 36 ans :
      – soit 312 jours au cours des 21 mois précédant ta demande (12 mois temps plein);
      – soit 468 jours au cours des 33 mois précédant ta demande (18 mois temps plein);
      – soit 624 jours de travail au cours des 42 mois précédant ta demande.

      Donc dans ton cas, tu n’as pas travaillé assez de jours pour ouvrir un droit au chômage.

      Dépendamment de ta situation (si tu vis avec quelqu’un qui a un revenu ou pas), tu pourrais peut-être demander une aide au CPAS. Tu trouveras plus d’infos sur cette page : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as besoin d’autres informations.

  43. sau
    le 1 février 2017 à 19:16

    Bonjour,

    Jai travaille 32h sem de mai2015 à avril2016 et puis ici en 28h sem de Aout 2016 jusque mai2017. Aurais je assez bossé pour ouvrir des droits de chomage autre que mes allocations d’insertion?Jai fais un maintien des droits.

    Merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 février 2017 à 11:07

      Bonjour Sau,

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage, il faut prouver un certain nombre de jours de travail sur une période de référence qui précède la demande. Cela peut varier en fonction de ton age (voir tableau ci-dessus). Si tu as moins de 36 ans, tu dois prouver 312 jours de travail sur les 21 mois qui précèdent. Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage complètes sur base d’un travail à temps partiel, il faut faire le calcul suivant: le nombre d’heures de travail effectuées pendant tout l’occupation (sur toute la période de référence), multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction.

      Après un calcul approximatif basé sur 8 mois de travail à 32h/semaine et 10 mois de travail à 28h semaine dans des entreprises où un temps plein est habituellement de 38h (donc pour une période de référence de 21 mois pour un travailleur de mois de 36 ans), nous arrivons à un total de 366 jours de travail complet. Si ton dernier salaire est au moins équivalent à 1.531,93 euros brut, tu devrais donc pouvoir ouvrir un droit aux allocations de chômage complètes. Nous te conseillons de refaire le calcul avec les dates précises de tes contrats.

      Tu retrouveras ces informations pour ouvrir un droit aux allocations de chômage complètes sur base d’un travail à temps partiel sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Si tu n’ouvres pas un droit aux allocations de chômage complètes (parce que tu n’as pas le salaire requis par exemple), tu devrais être dans les conditions pour ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage. Dans ce cas, il faudrait voir ce qui serait le plus avantageux pour toi: ouvrir le droit aux demi-allocations de chômage ou aux allocations d’insertion.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  44. Chris
    le 1 février 2017 à 14:17

    Bonjour,

     

    Une personne ayant le plan activa peut elle consciemment (et sans conséquences négatives) y renoncer de son plein gré si elle ne désire plus de ce système?

    bàvous

  45. jessica
    le 1 février 2017 à 11:46

    Bonjour, j’ai été refusée pour une adresse de reference parce que j’ai la possibilité de mettre mon adresse chez ma grand mere , le problème c’est que chez ma grand mere vit déjà ma soeur et son compagnon donc 3 revenus dans la maison.

    Moi je viens de touché un RI avec charge de famille du fait que j’ai une garde alternée et que j’ai mes enfants le week end et la moitié des vacances est ce que si je met mon adresse à ce domicile je vais encore toucher quelque chose.

    Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 février 2017 à 17:11

      Bonjour Jessica,

      En principe, si tu te domicilies chez ta grand-mère, tu pourrais en principe continuer à bénéficier d’un taux chef de famille, mais il paraitrait plus probable que le CPAS t’octroi une partie de ton revenu d’intégration mensuel au taux cohabitant,  et une autre partie (correspondant au temps ou tu as tes enfants) au taux charge de famille.

      Par contre, sache qu’il est en principe de s’inscrire en adresse de référence auprès d’un particulier. Par contre si ta grand-mère accepte, sache que dans ce cas, tu ne peux en aucun cas résider chez elle.

      Tu pourras trouver plus d’explications sur l’adresse de référence sur: http://www.atd-quartmonde.be/Comment-obtenir-une-adresse-de-reference-quand-on.html
      Par contre, si tu as déclaré au CPAS que tu vivais de manière effective chez ta grand-mère, il est alors effectivement possible qu’il estime que tu n’as pas besoin d’une adresse de référence.

      Tu pourrais également prendre contact avec ce service juridique gratuit et de leur expliquer ta situation:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel: (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax: (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale?:
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  46. Elodieelodie
    le 31 janvier 2017 à 12:33

    Bonjour je suis actuellement une formation en alternances à l’EFP. C’est a dire 38h par semaine de travail en entreprise rémunéré qui inclu aussi une à deux journée de formation au centre de formation . Je termine bientôt mon stage qui a durée deux année. Je voudrais savoir si j’ai droit au allocations de chômage ou pas ? J’ai 21ans.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 janvier 2017 à 14:45

      Bonjour Elodieelodie,

      Tu n’auras pas droit aux allocations de chômage car le contrat d’apprentissage ne permet pas de cotiser à toutes les branches de la sécurité sociale et ne permet donc pas d’ouvrir un droit au chômage sur base du travail.

      Cependant, tu pourrais ouvrir un droit aux allocations d’insertion. Tu trouveras plus d’information sur le stage d’insertion et les allocations d’insertion sur cette page: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Sache que si tu ad terminé une formation en alternance, le stage d’insertion professionnelle de 310 jours peut être diminué :
      – si tu as obtenu la qualification professionnelle (formation en alternance réussie): le stage d’insertion professionnelle de 310 jours est diminué du nombre de jours (excepté les dimanches) situés dans la période couverte par le contrat d’apprentissage.
      – si tu n’as pas obtenu de qualification professionnelle : le stage d’insertion professionnelle de 310 jours est diminué de la moitié du nombre de jours (excepté les dimanches) situés dans la période couverte par le contrat d’apprentissage. Mais dans ce cas, le stage d’insertion professionnelle doit au moins toujours comporter 155 jours.

      Si tu as réussi ta formation en alternance, tu pourrais donc directement percevoir des allocations d’insertion. Lorsque tu auras terminé ta formation, inscris-toi directement comme demandeuse d’emploi (Actiris, Forem, Vdab, Adg) et rends-toi dans un organisme de paiement (Syndicat ou CAPAC) afin que ta situation soit analysée.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  47. Aless
    le 31 janvier 2017 à 09:04

    Bonjour je suis actuellement entrain de réalisé un stage sur les personnes sans-abris en maison d’accueil et j’aurai besoin de savoir ce qui fait que aujourd’hui ces personnes n’ont plus droit au chômage, les causes et aussi savoir ce qu’ils peuvent faire pour récupérer leur droit. Merci bonne journée

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 janvier 2017 à 11:42

      Bonjour Aless,

      Les causes peuvent être multiples. Un cas n’est pas l’autre.
      Certains peuvent avoir été exclus pour une des nombreuses raisons qui donnent lieu à une sanction (http://www.bruxelles-j.be/?p=4619), d’autres parce qu’ils ont perdu le droit aux allocations d’insertion (qui sont limitées dans le temps) et qu’ils n’ont jamais travaillé suffisamment (cfr tableau ci-dessus) pour ouvrir un droit au chômage sur base du travail, d’autres encore parce qu’ils ne sont domiciliés dans aucune commune et qu’ils n’ont pas d’adresse de référence,…

      Vu que les causes sont multiples, les solutions pour récupérer les allocations peuvent aussi être multiples.
      Il faut donc discuter avec chacun de manière individuelle pour connaître les possibilités d’action pour pouvoir réouvrir un droit au chômage.

      Ceux qui n’ont pas droit au chômage devraient peut-être pouvoir ouvrir un droit à l’aide du CPAS.

      Bien à toi

  48. Joel
    le 30 janvier 2017 à 09:58

    Ma compagne est en contrat cdi depuis 17 ans mais actuellement à la mutuelle pour maladie prolongée moi au chômage avec le taux cohabitant, si on se marie est ce que je perd mon chômage ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 janvier 2017 à 15:30

      Bonjour Joel,

      Le mariage ne changera rien à ton statut. En matière de chômage, ce qui est importe c’est la cohabitation de fait. Que vous soyez mariés ou pas, du moment que vous habitez ensemble et que vous partagez les frais du ménage, vous êtes considérés comme cohabitants. Donc, même après le mariage, du bénéficieras toujours du taux cohabitant.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  49. malak
    le 29 janvier 2017 à 18:06

    bonjour

    j ai 33 ans j ai commencer a travaller en novembre 2015 a 35h par semaines  comme remplacante jusqu a le mois de mars 2017.

    combien de mois me reste pour obtenir mon droit au chomage?

  50. Perle
    le 29 janvier 2017 à 13:27

    Ma question , j’ai 44 ans , j’ai plus chômages depuis presque 4mois , j’ai jamais travailler en tant que travailleures déclare, j’ai été gérantes dans une librairie pendant 2ans. Pour l’instant je suis à la recherche d’un emploi, dès que je postule on me demande si j’ai la carte activa? Est ce que je peux l’avoir ? !

  51. Neel4
    le 28 janvier 2017 à 09:23

    Bonjour,

    J’étais en CDI pendant un an et un mois. Mon contrat s’est terminé pour manque de résultats (j’étais commercial interne). J’ai terminé ma mission officiellement le 8 décembre 2016. J’ai repris un job intérimaire le 10/01 (j’ai donc touché 3 semaines de chômage + la première semaine de Janvier qui doit arriver début du mois de Février). Ma mission Intérim se termine le 03/02. Je voulais donc savoir si je gardais tous mes droits d’allocations chômage calculés sur Mon précédant CDI ou si ces allocation était recalculées sur ma période de travail Intérim (Du 10/01/17 Au 03/02/17) ?

    Merci d’avance pour votre retour.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 janvier 2017 à 11:15

      Bonjour Neel4,

      Ton allocation sera calculée sur base de ton salaire précédent.
      En effet,  il faut une interruption de plus de 24 mois  de chômage et avoir travaillé, au moins 4 semaines consécutives chez un même employeur pendant cette période pour que l’allocation puisse être calculée sur base d’un nouveau salaire brut.

      Pour info, dans ton cas, tu pourras directement rouvrir un droit au chômage en réintroduisant une nouvelle demande auprès de ton organisme de paiement (ton Syndicat ou la CAPAC). Il faudra également que tu t’inscrives comme demandeur d’emploi auprès du service emploi de ta région (Actiris, Forem, VDAB, ADG) au plus tard dans les 8 jours qui suivent l’introduction de ta demande d’allocations de chômage.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  52. pol
    le 27 janvier 2017 à 22:43

    OK

  53. fabienne
    le 27 janvier 2017 à 22:41

    Bonjour Ma question est la suivante a 42 ans j ai travaillé 18 mois j ai acquis mes droits sur base du travail actuellement j ai 52 ans j ai entendu dire que si maintenant je tombé malade supposons 6 mois de mutuelle.quand irai me réinscrire au chômage a 52ans et demi je n aurai plus droit car a ce moment on va me reprocher que je n ai pas 2 ans de travail effectué car j aurai dépassé les 50ans.dans ces conditions je peux jamais tomber malade merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 janvier 2017 à 11:26

      Bonjour Fabienne,

      Bruxelles-J est un plateforme d’information jeunesse et nous ne sommes donc pas spécialisés dans les questions qui concernent les travailleurs âges.

      Cependant, une fois que le droit a été ouvert, il ne faut plus prouver à nouveau une période de travail. Tu peux tout simplement récupérer ton droit aux allocations de chômage dès que tu ne seras plus en période d’incapacité.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  54. nou
    le 27 janvier 2017 à 16:24

    bonjour

    je suis une femme marocaine qui vit ici en Belgique depuis le mois de juin 2013, je suis mariée avec un citoyen belge , j’ai eu un enfant juste après mon arrivé en Belgique, donc je n’ai pas pu chercher un travail toute suite , mais la quand je dépose des candidatures pas de réponses « j’ai travaillé 10 ans au Maroc j’étais secrétaire  au Maroc », et la je fais des études , je suis en deuxième année bachelier en comptabilité », et je voulez savoir si j’ai droit à un chômage ici en Belgique.

    merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 janvier 2017 à 10:12

      Bonjour Nou,

      En principe, tu ne pourras pas directement prétendre à des allocations de chômage. En effet, depuis le 01 octobre 2016, les personnes ayant travaillé au Maroc ne peuvent plus ouvrir un droit au chômage suite à leur expérience à l’étranger.

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage sur base du travail en Belgique, il faudra donc que tu totalises un certain nombre de jours de travail salarié (en Belgique)  en fonction de ton âge, et à comptabiliser sur une période de référence. Par exemple, si tu as moins de 36 ans, tu dois totaliser au minimum 312 jours, soit 1 an, sur les 21 mois précédant ta demande, les 21 mois étant la période de référence

      Tu trouveras donc un tableau récapitulatif sur la fiche ci-dessus.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  55. Jess
    le 27 janvier 2017 à 14:49

    Bonjour,

    J’ai 25 ans et je vais bientôt finir mon contrat de 1 an, à temps plein (38h/semaine), sans congé non payé. La CAPAC me dit que ce ne sera pas suffisant pour avoir le chômage, que l’ONEM va compter le nombre exact de jours de travail. Dans ce cas, je ne pourrais prouver que 260 jours… Est-ce que c’est vrai?

    D’ailleurs, si j’applique le calcul dont vous parlez dans l’article, j’arrive à exactement 312 jours.

    Merci d’avance !

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 janvier 2017 à 10:24

      Bonjour Jess,

      Comme tu as moins de 36 ans, tu dois effectivement prouver 312 jours de travail salarié au cours des 21 derniers mois précédant ta demande. Pourrais-tu nous préciser la date exacte du début de ton contrat? Peut-être que les informations transmises à la CAPAC sont erronées. Car, à l’issue d’une année de travail à temps plein (sans interruption), tu remplis en principe les conditions pour prétendre à des allocations de chômage.

      Pour d’autres questions,n’hésite pas à nous recontacter.

      • Jess
        le 30 janvier 2017 à 16:39

        Bonjour,

        Je vous remercie infiniment pour votre réponse. Je vais vous donner tous les détails.

        Mon contrat a commencé le 9 mai 2016 et se finit le 8 mai 2017 (un an tout pile). C’est un 38h/semaine, un régime de 5 jours/semaine, sans interruption, ni congé sans solde.

        J’étais assez étonnée de la réponse de la CAPAC car même en leur mentionnant le calcul repris sur le site de l’ONEM qui compte suivant un régime de 6 jours/semaine, la personne que j’ai eue au téléphone m’a dit presque exactement « non mais l’ONEM ne va pas s’embêter avec un calcul comme ça, c’est le nombre de jours prestés qui est calculé ». Je lui ai aussi évoqué les articles 60 où les jeunes de mon âge doivent travailler un an pour bénéficier des allocations mais il m’a dit que ça n’avait rien à voir…

        Il m’a aussi dit que je pourrais bénéficier des allocations d’insertion mais j’ai 25 ans, je n’y ai plus droit depuis le changement de loi il y a deux ans non? De plus, il faudrait que je fasse un stage d’attente d’un an ou est-ce que le fait d’avoir travaillé un an m’en exempterait (si j’y avais droit) ?

        Dans tous les cas, je vous remercie pour votre réponse à venir.

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 31 janvier 2017 à 11:11

          Bonjour Jess,

          Comme la durée effective de ton contrat sera d’un an (09/05/2016 au 08/05/2017) et que tu as 25 ans (cf ton message précédent), tu auras droit aux allocations de chômage à la fin de celui-ci. Comme je te l’ai dit déjà dit, peut-être que les informations transmises à la CAPAC étaient erronées ou qu’elle fait le calcul du début de ton contrat à maintenant (sans mettre la date du 08/05/2017 comme date de fin).

          Il nous semble que tu as tombée à la CAPAC sur une personne qui ne connaît pas bien la réglementation. Nous te rassurons que cela arrive et pour nous il n’y a pas de doute sur ton droit aux allocations de chômage sur base du travail à partir du 9 mai 2017.

          Donc, tu n’as plus démarches particulières à faire. A la fin de ton contrat, tu devras juste t’inscrire comme chercheuse d’emploi au service emploi de ta région et introduire une demande d’allocations auprès de l’Onem.

          Quant aux allocations d’insertion, comme tu l’as dit, tu ne rentres plus dans les conditions pour y prétendre.

          Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter