Bruxelles-J

Manifeste « Des raisons de jeunes, aujourd’hui et demain »

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

ManifesteLa FMJ – Fédération des Maisons de Jeunes vient de publier un manifeste « Des raisons de jeunes, aujourd’hui et demain ». Il positionne et défend les fondements d’une politique culturelle de jeunesse.

Aujourd’hui, il est crucial de renforcer le pouvoir d’accès de tous les jeunes aux différents langages et lieux d’expression favorisant les processus de socialisation, la participation associative et l’engagement citoyen.

Si les futurs élus politiques ne relèvent pas rapidement le défi d’une démocratie où les jeunes ont le sentiment d’être acteurs de leur vie, ils risquent de les désespérer.

« Nous rêvons d’une démocratie politique, sociale et culturelle, ouverte de manière critique sur le Monde, faite d’individus qui savent d’où ils viennent et où ils vont.

Nous rêvons d’une société d’accueil, de respect, de solidarité et d’égalité. Aujourd’hui, il est crucial de renforcer le pouvoir d’accès de tous les jeunes aux différents langages contemporains ainsi qu’aux lieux de rencontre et d’expression favorisant les processus de socialisation, la participation associative et l’engagement citoyen. Ils sont cruciaux ces lieux de vie où les jeunes peuvent individuellement et collectivement expérimenter des pratiques, s’essayer à des rôles, assumer des responsabilités trop souvent refusées, prendre des initiatives, inventer de nouvelles façons d’être ensemble, entreprendre et innover. Il s’agit avant tout de miser sur leurs potentialités. Rarement le désir de prendre la parole, de débattre, d’intervenir de manière créative dans l’espace public a été aussi vif chez les jeunes, tant dans leurs interventions au sein des médias ou réseaux sociaux qu’à travers leurs performances artistiques, leurs créations impertinentes. Il est dès lors essentiel de soutenir ces jeunes pratiques citoyennes… pour ouvrir le champ des possibles !

Si les futurs élus politiques ne relèvent pas rapidement le défi d’une démocratie où les jeunes ont le sentiment d’être acteurs de leur vie, ils risquent de les désespérer, en les maintenant otages de crises chroniques et de politiques d’austérité… Faute d’un signal politique clair et de moyens en découlant, les associations de jeunesse risquent de ne plus pouvoir jouer leur rôle de soutien aux nouvelles formes de démocratie, dans une société de plus en plus complexe, toujours plus mondialisée… »

Pour plus d’infos, rendez-vous sur www.manifeste.be sans tarder.

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*