Bruxelles-J

Comment faire pour payer tes médicaments moins cher ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Sur le marché, différents médicaments équivalents cohabitent. Les prix varient pourtant parfois très fort de l’un à l’autre, pour un effet identique. Sois-y attentif, tu réaliseras d’intéressantes économies !

Médicament original, copie, générique, kesako ?

Un médicament original est un médicament vendu sur le marché par la firme pharmaceutique qui l’a créé. Il est protégé par un brevet pendant 20 ans. Ce sont probablement les marques auxquelles tu es habitué depuis toujours. Mais ce ne sont pas toujours les plus intéressantes sur le plan financier.

Une copie est, comme son nom l’indique, une copie de l’original. En effet, quand l’original est commercialisé depuis au moins 10 ans, les firmes peuvent proposer des médicaments équivalents sur base d’une sorte de « notice » ou mode d’emploi scientifique. Puisqu’il n’y a alors pas de frais de recherche, ces médicaments sont généralement moins chers.

Un médicament générique est un médicament identique à l’original mais vendu sous une autre dénomination (la DCI, qui reprend le nom de la molécule). Le principe actif du médicament est identique à celui du produit de marque, c’est-à-dire que le médicament a le même effet. Les seules différences peuvent se situer au niveau de la présentation du médicament et de ses excipients (servant à donner une texture ou une couleur particulière par exemple, mais n’affectant en rien l’effet du médicament).

La DCI = (dénomination commune internationale).
Tu utilises du Dafalgan ? Demande du paracétamol, le nom de la molécule en DCI !

Ces médicaments génériques peuvent être produits après expiration du brevet, ou en l’absence de brevet. Ils couvrent aujourd’hui un large éventail de maladies aiguës ou chroniques, graves ou moins graves et ils coûtent la plupart du temps moins cher ! La réglementation prévoit qu’ils soient au moins 31 % moins cher que le médicament original.

Par exemple : tu dois prendre un anti-diarrhéique. Le classique Imodium te coûtera 7,90 euros pour 20 capsules de 2mg, tandis que l’un de ses génériques, le Loperamide Teva, pour une même dose et un même conditionnement, ne te coûtera que 4,71 euros, soit près de 40 % moins cher !

Mais ce n’est pas toujours le cas car certains laboratoires ont décidé de baisser le prix de leurs originaux pour encourager les médecins à continuer à les prescrire. Ainsi, certains médicaments originaux se retrouvent moins chers que les génériques.

Pour ne pas te tromper, renseigne-toi auprès de ta mutualité. La Mutualité chrétienne, la Mutualité socialiste Solidaris et la Mutualité Libre par exemple, ont développé un module en ligne, te permettant de comparer le prix des médicaments et de trouver le moins cher.

Cependant, n’hésite surtout pas à demander conseil à ton médecin (ou à ton pharmacien), il est le plus à même de te délivrer le bon médicament !

Toujours pas convaincu ?

Tu te demandes…

… si les génériques sont contrôlés de la même manière que les autres ?

Oui. En plus, le générique doit démontrer sa « bioéquivalence », c’est-à-dire le fait qu’il contient le même principe actif, le même dosage et le même mode d’administration. Il doit aussi avoir la même « biodisponibilité » que l’original, c’est-à-dire, la même façon d’agir et la même vitesse d’action dans le corps.

… si les génériques ne sont pas plus dangereux que les autres puisqu’ils ne sont pas exactement équivalents ?

Non. Il est vrai que certains éléments de leur composition peuvent varier, mais ce sont des éléments qui n’influencent en rien leurs effets (la couleur, la forme, le nombre de cachets, …).

… si les génériques sont aussi efficaces que les originaux ?

Oui. Les génériques ne sont pas des « produits blancs ». Ils sont de même qualité que les originaux, les firmes qui les produisent doivent d’ailleurs le prouver en les enregistrant au SPF Santé publique, comme tous les autres. Et pour cela, ils doivent répondre à toute une série de critères de qualité.

Quelques conseils pour ton portefeuille

Demande un médicament générique directement à ton médecin

Tu peux demander à ton médecin de te prescrire des médicaments génériques ou de prescrire directement en DCI. Certains le font déjà sans qu’on le leur demande. Si ton médecin continue à te prescrire un original c’est souvent parce qu’il le connaît et qu’il a pour habitude de le prescrire, discutes-en avec lui !

Demande un médicament générique à ton pharmacien

Plusieurs cas de figure chez le pharmacien :

S’il s’agit d’un médicament sur prescriptionfile0001466200438

  • Le pharmacien sera obligé de respecter les indications de la prescription. Donc, si ton médecin prescrit une marque et l’indique explicitement sur l’ordonnance, le pharmacien ne te sera pas de grand secours.
  • Par contre, s’il s’agit d’un antibiotique, le pharmacien te donnera d’office le moins cher (la législation l’y oblige).
  • Si ton médecin a prescrit en DCI, le pharmacien doit te donner le médicament le moins cher, correspondant aux indications de la prescription.

S’il s’agit d’un médicament disponible sans prescription, tu ne dois pas hésiter à demander le moins cher à ton pharmacien !

Consulte sans attendre les informations et brochures

Auprès de ta mutualité, et de Question Santé pour trouver des trucs et astuces, réfléchir sur les médicaments, la publicité dans les pharmacies, … Profites-en, elles sont consultables en ligne !

generiques

« Les médicaments génériques : qu’en penser ? » (Question Santé)

medpub 

« Publicité pour les médicaments. Soyons vigilants » (Question Santé)

pharmacies

« Qu’achète-t-on dans les pharmacies ? » (Question Santé)

medicalisation_societe

« Médicalisation de la société : une question de limites ? » (Question Santé)

recours_medicaments

« Paroles sur… le recours aux médicaments (…) » (Question Santé)

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


2 questions pour “ Comment faire pour payer tes médicaments moins cher ?

  1. Valentina
    le 10 octobre 2016 à 18:15

    J’ai 18 ans, je suis belge et j’habites toute seule à Bruxelles, j’ai deux questions:
    -Est ce que en ayant 18 ans je dois m’inscrire à la mutuelle où comment je fais pour aller au medecin si je tombre malade, et qui me rembouse les prix du soignement?
    -Si je commence à travailler dans un job étudiant je perd quelque bénéfices?

    J’attends une réponse,
    Merci beaucoup, bonne journée.

    • Question Santé
      le 26 octobre 2016 à 11:31

      Bonjour Valentina,
      Merci pour tes questions!
      Si je comprends bien tu es aux études.
      – Si tu es toujours à la charge de tes parents (si tu habites en kot par exemple), alors tu es sur leur mutuelle. Si ce n’est plus le cas, alors tu dois effectivement prendre une mutuelle à ton nom (assurance obligatoire).
      Dans ce cas-là tu bénéficieras de remboursements, si tu as des frais de santé (si tu vas chez le médecin par exemple). Tu trouveras leurs coordonnées et les infos sur leurs missions sur cette page.
      – Si tu travailles en tant qu’étudiante, tes droits (ton statut) en tant qu’étudiante changent si tu dépasses un certain montant/ nombre d’heures de travail. Tu trouveras des infos à ce sujet sur cette page.
      N’hésites pas à contacter les mutuelles pour obtenir plus d’informations et comparer ce que chacune propose.
      Bonne continuation!
      L’équipe de Question Santé