Bruxelles-J

Tous les services sociaux sont-ils les mêmes ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Non. Il existe de nombreux services sociaux avec des missions différentes. Ils peuvent apporter de l’aide face à différents types de difficultés. Certains t’apporteront une aide sociojuridique, d’autres une aide psychologique, d’autres une aide financière, administrative ou un accompagnement familial. Leur intervention peut être gratuite ou non.

Pour les mineurs d’âge, on peut les répartir en deux grandes catégories :

Les services intervenant directement à la demande des usagers

Il s’agit de services dits de « première ligne ». Parmi ces services, il existe notamment des services AMO (Aide en milieu ouvert), des centres de guidance, des centres PMS, des centres de planning familiaux, des CPAS, des maisons de quartiers, l’ONE (Office de la Naissance et de l’Enfance), etc.

Les services intervenant à la suite d’une décision d’une autorité administrative ou judiciaire

Il s’agit de services dits « mandatés » (par le SAJ, le SPJ ou le Tribunal) . Une mission précise leur est confiée pour un temps déterminé (court ou long) : par exemple, travail autour de difficultés familiales, accompagnement dans un projet d’autonomie, suivi d’une prestation éducative ou encore hébergement d’un enfant en dehors de son milieu familial etc.

Ils doivent remettre des « rapports » aux autorités qui leur ont demandé d’intervenir. Ces documents écrits expliquent notamment comment se passe l’exécution de leur mission, comment évolue le jeune, la famille ; si la mesure décidée est appropriée ou non etc.

Il s’agit notamment des COE (Centre d’orientation éducative), des MIIF (Mission d’Intervention Intensive en Famille), des SAIE (service d’accompagnement et d’intervention éducative), des SAAE (service d’aide et d’accompagnement éducatif), des SARE (Services d’Actions Restauratrices et Éducatives), des CAU (centre d’accueil d’urgence), des CAS (Centres d’accueil spécialisés) etc.

Tu pourras trouver des informations sur les différents types de services et leurs missions en téléphonant au 103 (service « Écoute Enfants »), accessible entre 10h00 et 24h00 tous les jours, sur le site de l’Aide à la Jeunesse en Fédération Wallonie-Bruxelles ou en consultant le guide social.

Quels sont les principaux services de 1ère ligne ?

Les Services AMO  (Services d’Aide en Milieu Ouvert)

Ils accordent une aide sociale et éducative pour des jeunes de 0 à 18 ans (dans certains cas jusqu’à 20 ans). Ils interviennent dans le milieu de vie du jeune et/ou son environnement social (sa famille, son quartier,…). Ils peuvent t’aider ainsi que ta famille dans de nombreux types de démarches : information, écoute, accompagnement en cas de difficultés familiales, demande d’aide auprès d’un CPAS, rencontre de l’école en cas de difficultés, démarches administratives, etc.

Leurs équipes sont pluridisciplinaires et composées d’assistants sociaux, d’éducateurs, d’animateurs etc.

Leur intervention est gratuite.

Voir également notre fiche d’information Qu’est-ce qu’une AMO ?
Tu trouveras sur le site de l’Aide à la Jeunesse toutes les informations utiles liées aux AMO.

Les CPAS (Centres Public d’Action Sociale)

La première mission des CPAS est de veiller à ce que chaque personne (qui réside sur le territoire de sa commune) puisse vivre le plus correctement possible (on dit : conformément à la dignité humaine). L’aide apportée par le centre peut être ponctuelle ou régulière. Elle peut être :

  • matérielle : par exemple, service de repas à domicile, colis alimentaire, épicerie sociale, bons d’achats pour du mobilier, hébergement d’urgence, chèques sport, chèques « lire »… ;
  • sociale : par exemple, aide à la recherche d’emploi, médiation de dettes, aide psychosociale, aide juridique, accompagnement dans de nombreuses démarches administratives ;
  • médicale par une prise en charge de frais médicaux, de séances de kiné,… ;
  • financière (avec l’aide sociale financière ou le revenu d’intégration sociale)

Leur intervention est gratuite.

Tu peux consulter notre dossier Obtenir une aide du CPAS pour avoir plus d’informations.

Pour la Wallonie, tu trouveras sur le site de l’Union des Villes et Communes de Wallonie toutes les informations utiles du CPAS de ta commune.

Les centres PMS (centres psycho – médico – sociaux)

Tu peux les trouver dans ton école. Ces centres offrent un lieu d’information, d’écoute et d’accompagnement autour des questions scolaires (orientation scolaire et professionnelle, difficultés scolaires, éducation etc.), à destination des jeunes et des familles, dès l’entrée dans l’enseignement maternel et jusqu’à la fin de l’enseignement secondaire.

Leur équipe pluridisciplinaire est composée de psychologues (conseillers et assistants psychopédagogiques), d’assistants sociaux (auxiliaires sociaux) et d’infirmiers (auxiliaires paramédicaux). Un médecin est également attaché à chaque Centre PMS.

Leur intervention est gratuite.

Les Services de Santé Mentale

Ces services offrent un lieu d’écoute et d’accompagnement à toute personne rencontrant des difficultés d’ordre psychologique, relationnel. Leur équipe pluridisciplinaire est composée d’assistants sociaux, psychologues, médecin, psychiatre et/ou pédopsychiatre etc. Tu trouveras les coordonnées de tous ces services à l’adresse suivante : http://pro.guidesocial.be/associations/services-sante-mentale-ssm-1704.html

Attention, leur intervention est payante. Mais, ces services veillent à ce que des difficultés financières n’empêchent pas l’accès aux consultations.

Les Centres de Planning familial

Ces centres offrent un lieu d’information, d’écoute et d’accompagnement autour des questions liées à la vie affective et sexuelle. Ils proposent des consultations médicales, psychologiques, sociales ou juridiques. Ils peuvent, par exemple, te prescrire un moyen contraceptif (sans le dire à tes parents), te donner des conseils si tu rencontres des difficultés avec ton petit ami/ ta petite amie,… Certains centres peuvent pratiquer des interruptions de grossesse (aux conditions prévues par la loi) en cas de grossesse non désirée.

Leur équipe pluridisciplinaire est composée d’assistants sociaux, juristes, médecin gynécologue, psychologue.

Leur intervention est payante. Toutefois, les tarifs des consultations prennent toujours en considération la situation financière du demandeur.

 

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*