Bruxelles-J

Tout le monde peut-il devenir indépendant ou bien faut-il remplir certaines conditions ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Pour devenir indépendant, il y a certaines conditions que tu dois remplir sous peine de te voir refuser le statut.

Tout d’abord, tu dois avoir 18 ans sauf si tu choisis le métier d’artisan. Dans ce cas, tu peux devenir indépendant dès 16 ans, mais alors il faut une autorisation de tes parents ou de ton tuteur. Si tu n’es pas belge ou ressortissant UE, tu devras te procurer une carte professionnelle (sauf si tu es dispensé). Tu dois également jouir de tes droits civils.

Ensuite, il te faut acquérir les connaissances de gestion de base. C’est une sorte de mini-diplôme qui prouve que tu as les connaissances nécessaires pour gérer une entreprise. Il existe plusieurs moyens de l’obtenir :

  • N’importe quel diplôme d’études supérieures obtenu en Belgique te donnera cet accès (graduat, baccalauréat, master, …). Si tu as obtenu ton diplôme à l’étranger, tu devras passer par un guichet d’entreprises agréé pour voir si une équivalence de diplôme est possible ;
  • Si tu as un diplôme d’études secondaires à orientation économique, comptable ou de gestion, tu as également accès à la gestion ;
  • Si tu n’as aucun de ces diplômes, tu peux suivre des cours dans un organisme de formation et passer un examen qui te donnera l’accès à la gestion. Il est possible de te former en quelques mois ! Pour trouver un organisme, rends-toi sur le site www.dorifor.be ;
  • Enfin, tu peux également passer directement l’examen au jury central du Service Public Régional de Bruxelles. En ce qui concerne la matière à étudier, tu la trouveras dans ce syllabus.

En plus de la gestion de base, certaines professions nécessitent un accès à la profession. Par exemple, si tu veux devenir coiffeur, boulanger, garagiste,… il te faudra prouver tes compétences spécifiques dans ce domaine. Pour cela, il te faut un diplôme ou une pratique de plusieurs années de cette profession. Pour retrouver toutes les professions réglementées et les conditions pour y avoir accès, tu peux aller sur cette page du Service Public Régional de Bruxelles.

Si je remplis ces conditions, quelles démarches dois-je faire pour devenir indépendant ?

Pour démarrer ton activité d’indépendant, tu devras faire les démarches suivantes :

  1. Pour commencer, tu dois ouvrir un compte professionnel dans la banque de ton choix ;
  2. Ensuite, tu devras te rendre dans un guichet d’entreprises agréé pour t’inscrire à la Banque Carrefour des Entreprises (BCE). C’est à ce moment que tu devras prouver que tu remplis bien toutes les conditions pour exercer une activité indépendante ;
  3. Une fois inscrit à la BCE, tu dois t’assujettir à la TVA : pour cela, tu dois remplir une déclaration de commencement d’activité que tu trouveras dans ton bureau de contrôle de la TVA. Si tu veux, le guichet d’entreprise peut faire les démarches pour toi moyennant payement ;
  4. Tu dois ensuite t’inscrire à une caisse d’assurances sociales pour travailleurs indépendants. Cela te donne droit aux prestations familiales, à la pension et à l’assurance maladie ;
  5. Enfin, tu dois t’affilier à une mutualité et prendre les assurances nécessaires.

En fonction de ton activité, tu devras peut-être obtenir d’autres autorisations comme l’autorisation AFSCA, le débit de boissons, les permis d’urbanisme et d’environnement ou encore la carte de marchand ambulant… Pour être sûr de bien avoir toutes les autorisations, appelle le 1819 !

Éditeur de la fiche : Service 1819

Mise à jour le 30 août 2018

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


150 questions pour “ Tout le monde peut-il devenir indépendant ou bien faut-il remplir certaines conditions ?

  1. Kel
    le 17 octobre 2018 à 22:24

    Bonjour
    Mon compagnion menuisier voudrais se mettre indépendant mais ne possède pas ça gestion mais moi oui peut il en bénéficier ?

  2. Rania
    le 16 octobre 2018 à 20:18

    Bonjour,
    J’ai un Master de gestion des institutions de soins et j’exerce maintenant une activité salariée. Pour des raisons personnelles je veux devenir indépendante mais comme je suis étrangère je dois avoir une carte professionnelle.
    Pensez – vous que je pourrai l’obtenir facilement ?

    • le 19 octobre 2018 à 16:24

      Bonjour Rania,

      Les travailleurs de nationalité hors UE qui souhaitent travailler comme indépendant en Belgique doivent obligatoirement disposer d’une carte professionnelle. Il existe toutefois certaines catégories d’étrangers qui sont dispensées de l’obligation d’avoir une carte professionnelle. d’avoir une carte professionnelle. Pour en voir la liste, je t’invite à consulter ce lien.

      Si ton profil ne fait pas partie des exceptions, il te faut demander une carte professionnelle. Les conditions à remplir pour obtenir une carte professionnelle sont :

      1.Le droit au séjour

      C’est Bruxelles Economie et Emploi qui vérifie que tu disposes d’un droit au séjour, valide, en Belgique ou dans le pays où tu as introduit la demande de carte professionnelle ;

      2.Le respect des obligations réglementaires.

      Bruxelles Economie et Emploi contrôle si tu disposes des connaissance de base en gestion et éventuellement des compétences professionnelles pour l’accès à la profession.
      A cette fin, tu auras annexé à ta demande de carte professionnelle les attestations fournies par le guichet d’entreprises.

      3. L’utilité du projet

      Bruxelles Economie et Emploi recueille toutes les informations nécessaires à l’examen de ce critère : description détaillée du projet, compétences et expériences du demandeur, capacité financière, étude de marché, analyse financière, contacts avec des partenaires commerciaux, projets de contrats, statuts de société ou projet de statuts, etc. En bref, tout élément permettant de juger de l’utilité du projet pour la Région de Bruxelles-Capitale.

      La demande d’une carte professionnelle se fait soit

      • auprès du poste diplomatique ou consulaire belge de votre pays de résidence, si tu vis à l’étranger ;
      • auprès du guichet d’entreprises agréé de ton choix. Ce dernier te demandera de leur fournir une « attestation d’immatriculation modèle A » ou d’un « certificat d’inscription au registre des étrangers », en ordre de validité.

      Bien à toi,

      Charlotte pour le 1819

  3. Nelson
    le 16 octobre 2018 à 19:38

    Bonjour.

    Je suis titulaire d’un master en sciences de gestion ici en belgique (UMONS). Je suis entrain de faire les démarches pour faire associé actif avec un ami. Je demande si j’ai une chance d’avoir la carte professionnelle.

    • le 19 octobre 2018 à 16:22

      Bonjour Nelson,

      Les travailleurs de nationalité hors UE qui souhaitent travailler comme indépendant en Belgique doivent obligatoirement disposer d’une carte professionnelle. Il existe toutefois certaines catégories d’étrangers qui sont dispensées de l’obligation d’avoir une carte professionnelle. Pour en voir la liste, je t’invite à consulter ce lien.

      Si ton profil ne fait pas partie des exceptions, il te faut demander une carte professionnelle. Les conditions à remplir pour obtenir une carte professionnelle sont :

      1.Le droit au séjour

      C’est Bruxelles Economie et Emploi qui vérifie que tu disposes d’un droit au séjour, valide, en Belgique ou dans le pays où tu as introduit la demande de carte professionnelle ;

      2.Le respect des obligations réglementaires.

      Bruxelles Economie et Emploi contrôle si tu disposes des connaissance de base en gestion et éventuellement des compétences professionnelles pour l’accès à la profession.
      A cette fin, tu auras annexé à ta demande de carte professionnelle les attestations fournies par le guichet d’entreprises.

      3. L’utilité du projet

      Bruxelles Economie et Emploi recueille toutes les informations nécessaires à l’examen de ce critère : description détaillée du projet, compétences et expériences du demandeur, capacité financière, étude de marché, analyse financière, contacts avec des partenaires commerciaux, projets de contrats, statuts de société ou projet de statuts, etc. En bref, tout élément permettant de juger de l’utilité du projet pour la Région de Bruxelles-Capitale.

      La demande d’une carte professionnelle se fait soit

      • auprès du poste diplomatique ou consulaire belge de ton pays de résidence, si tu vis à l’étranger ;
      • auprès du guichet d’entreprises agréé de ton choix. Ce dernier te demandera de leur fournir une « attestation d’immatriculation modèle A » ou d’un « certificat d’inscription au registre des étrangers », en ordre de validité.

      Bien à toi,

      Charlotte pour le 1819

  4. Magou
    le 16 octobre 2018 à 15:24

    Bonjour,

    j’ai un diplôme d’assistante administrative et de gestion de base.

    J’aimerai être indépendante en temps qu’aide administrative et Grh au petite entreprise.

    Pour cela il me faut mon diplôme de Grh, j’en suis consciente.

    Mais es-ce qu’un diplôme non reconnu par la Fédération W-B et équitable à un diplôme reconnu pour me mettre à mon compte??

    • le 19 octobre 2018 à 17:02

      Bonjour,

      Cette profession n’étant pas soumise à l’accès à la profession / à des compétences professionnelles (au sens de ce qui est prévu par la Région ici http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/activites-a-but-commercial), il ne semble pas qu’il faille autre chose qu’un diplôme dans le secteur concerné et l’accès à la gestion.

      Vous pouvez confirmer cette information avec un guichet d’entreprise pour en être certaine.

      Cordialement,

      Le 1819

  5. Véro
    le 15 octobre 2018 à 10:01

    Bonjour,

    J’ai plusieurs questions.

    Je voudrais savoir si mon diplôme est reconnu pour devenir indépendante complémentaire dans la vente. J’ai un CESS Technique de qualification en « Distribution » délivré en juin 1999 mais je n’ai pas obtenu ma qualification.

    Par contre, j’ai continué mes études et j’ai un AESI Commerce, obtenu en 2003. Je suis donc, enseignante.

    L’autre question est, puis-je être indépendante complémentaire en étant enseignante?

    Merci d’avance,

    Véro

    • le 16 octobre 2018 à 13:12

      Bonjour,

       

      En effet pour pouvoir se lancer en tant qu’indépendant en Belgique il faut avoir l’accès à la gestion.

       

      D’après ce que tu dis, ton CESS obtenu avant l’année 2000 te donnerait l’accès à la gestion, cependant nous te conseillons d’aller le faire valider auprès d’un guichet d’entreprise.

       

      Concernant l’autre question, si l’activité salariée relève de l’enseignement, pour être assujetti à titre complémentaire, tu devras prester :

       

      – au moins 5/10ème du nombre d’heures de travail prestées par un travailleur qui est occupé à plein temps dans le même établissement, si tu es enseignant à titre temporaire

      – au moins 6/10ème de l’horaire prévu pour l’attribution d’un traitement complet, si tu es enseignant nommé

       

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute information complémentaire.

       

      Bien à toi,

       

      L’équipe 1819

      • Véro
        le 17 octobre 2018 à 09:47

        Merci pour votre réponse.

        Aussi, je suis nommée dans l’enseignement.

        Donc, quand vous parlez de 6/10e de l’horaire prévu, vous parlez de mon métier d’enseignante, pas d’indépendant à titre complémentaire.

        C’est juste pour être sûr.

        Et, c’est minimum 6/10e ou je peux faire plus?

        Donc, si je compte bien, en ayant 22 h, je dois prester 13,2 h en tant que prof pour avoir un traitement complet?

        Merci d’avance,

         

  6. Laury
    le 15 octobre 2018 à 00:09

    Bonjour,
    Est-il possible de se mettre indépendante en tant qu’aide soignante?
    D’avance merci

    • le 16 octobre 2018 à 13:02

      Bonjour Laury,

      Il semble qu’il ne soit pas possible pour une aide-soignante seule d’être indépendante car vous ne pouvez pas avoir votre propre numéro INAMI. La solution pour avoir un numéro INAMI serait de rejoindre un groupe de minimum 4 infirmiers.
      Vous trouverez via ce lien sur le site web de l’INAMI un article complet sur la possibilité et les conditions pour une aide-soignante d’intégrer un service de soins infirmiers à domicile.

      N’hésitez pas à contacter l’INAMI à ce sujet: 02/739 74 79.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

  7. Louise
    le 14 octobre 2018 à 21:19

    Bonjour,
    Je suis française vivant en Belgique (Flandre), je souhaite devenir indépendante et exercer à mon domicile le métier de technicienne en extension de cils (avec un diplôme officiel belge). J’ai un BTS français (bac +2). Est ce que mon BTS justifi « les connaissances de gestion de base »?

    • le 16 octobre 2018 à 10:28

      Bonjour Louise,

      L’accès à la gestion a été supprimé en flandre.

      Si tu as d’autres questions concernant le statut d’indépendant en flandre tu peux t’adresser au VLAIO: https://www.vlaio.be/nl.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

  8. Besnik23
    le 11 octobre 2018 à 14:13

    Bonjour, je suis diplômé en Bac droit en haute Ecole

    j’aurai aimé savoir si ce diplôme me suffit afin de devenir franchisé auprès d’une banque et de mettre en indépendant

    Bien à vous

    • le 12 octobre 2018 à 16:38

      Bonjour,

      un diplôme de l’enseignement supérieur en Belgique donne accès à la gestion quelle que soit la matière étudiée. Donc le bachelier en droit te donne bien accès à la gestion.

      Par ailleurs, il n’y a pas d’accès à la profession exigé pour l’activité que tu souhaites lancer.

      Tu entres donc dans les conditions pour avoir le statut d’indépendant.

      Néanmoins, tu devras très probablement passer un examen auprès de la FSMA pour pouvoir exercer dans le secteur bancaire. La banque pour laquelle tu souhaites devenir franchisé pourra te renseigner à ce sujet.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

  9. EndobioBzh
    le 11 octobre 2018 à 11:47

    Bonjour,

    je suis né et je vis en France. Je travaille comme salarié à temps partiel en France et j’ai obtenu un certificat de naturopathe en France donc l’autre partie de mon temps est normalement destinée à développer mon activité de naturopathe en France. J’ai créé mon statut d’auto-entrepreneur en France en juin 2017. Cependant, j’ai décidé de continuer à me former, formation que je réalise sur quelques wkends en Belgique sur une année mais qui me demande beaucoup de travail personnel donc j’ai pour le moment 0 euro de CA car je ne consulte pas encore. Par le biais de ma formation que je réalise en Belgique, je vais, à priori, avoir l’opportunité de venir réaliser des consultations dans la future clinique qu’il va ouvrir en Belgique (vers Bruxelles). Au départ, je pense venir une journée par semaine ou 2 jours par mois, parallèlement à mon activité salariée en France, afin de voir si cela correspond à mes attentes et aux attentes du médecin qui me fait cette proposition, je n’aurais pas le statut de salarié en Belgique, je viendrais comme indépendant. Le but ensuite, si cela correspond à nos attentes communes, serait de prendre un congé sans solde par rapport à mon travail de salarié en France pour venir dans un premier temps 2 ou 3 mois en Belgique afin de bien me former. Donc, j’ai plusieurs questions :

    Est-ce que je peux venir travailler en Belgique avec mon statut d’auto-entrepreneur français sans formalités particulières ? si non, que dois-je faire ?

    Si je dois m’inscrire comme indépendant, puis-je réaliser les formalités à distance ? mon diplôme de « brevet de technicien supérieur force de vente » (BAC +2) me permet-il d’éviter une formation en gestion ?

    J’aurais toujours une adresse en France et notamment celle de mon statut d’auto entrepreneur mais sans chiffre d’affaire donc où devrais-je payer mes impôts sur le CA réalisé en Belgique ?

    Je vous remercie du temps que vous prendrez pour me répondre.

    EndobioBzh

    • le 12 octobre 2018 à 12:59

      Bonjour,

      Si vous restez domicilié en France et que vous venez uniquement effectuer quelques prestations en Belgique, vous pouvez facturer avec votre statut d’autoentrepreneur français, vous payerez vos impôts en France.
      Si vous venez habiter en Belgique et que vous ne travaillez plus comme salarié en France, vous devrez prendre un statut d’indépendant en Belgique.

      Pour d’avantage de précisions, n’hésitez pas à nous contacter via le numéro de téléphone 1819 de 8h30 à 13h ou en nous envoyant un mail à info@1819.brussels.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

  10. Angus
    le 10 octobre 2018 à 11:08

    Bonjour ,

    Je suis âge de 51 ans , je travaille en CDI comme technicien maintenance , j’ai 30 années d’expérience professionnel et j’ai déja fait souvent du travail technique domestique .

    Je suis en plein changement de vie et je compte vivre au Luxembourg , j’y ai déja un domicile a terme .

    J’ai comme projet soit de faire une SARL ou être indépendant artisan en dépannage électricité domestique et petit travaux divers chez le particulier.

    Quel est selon vous la meilleur formule pour quitter mon emploi , une pause carrière a temps plein ??

    Quel sont mes obligations pour moi continuer a cotiser pour ma pension et ma sécurité sociale , quel formalité dois je faire vis a vis de l’état Belge et de l’Onem ??

    J’ai une demande de bussiness plan via une fiduciaireLuxembourgeoise qui m’éclairera sur le devenir de mon projet  .

    Je suis en pleine phase de reflexion de d’information , merci d’avance pour vos réponses

    Cordialement votre .

     

    • le 12 octobre 2018 à 16:28

      Bonjour Angus,

      Etant donné le nombre de vos questions et la spécificité de votre statut, je vous invite à contacter notre service par téléphone en composant le 1819 (numéro au tarif national fixe, équivalent à un « 02 » donc). Notre service est ouvert du lundi au vendredi, de 8h30 à 13h ainsi que les mardis de 17h à 19h30.

      Cordialement,

      Le service 1819

  11. Bc
    le 9 octobre 2018 à 16:44

    Bonjour,
    Je n’ai pas de diplôme officiel d’esthetique, puis je passer devant le jury central ? Merci

    • le 10 octobre 2018 à 17:00

      Bonjour,

      Le principe du Jury central consiste justement à permettre à tout le monde de prouver une connaissance suffisante pour exercer   un métier qui nécessite un accès à la profession alors même que l’on n’a pas pas un diplôme dans ce domaine. C’est en quelque sorte la réussite du Jury central qui fournit ce diplôme. Si tu estimes que tes connaissances sont suffisantes, n’hésite pas à présenter cet examen !

      Bien à toi,

      Charlotte pour le 1819

  12. hasgot
    le 8 octobre 2018 à 13:09

    Comment monter un projet?suis en études de sciences d’économiques…

    • le 9 octobre 2018 à 15:59

      Bonjour,

      Chaque projet est différent, nous avons besoin de plus de précisions sur votre projet pour pouvoir vous aider. Vous pouvez nous contacter par téléphone au numéro 1819 de 8h30 à 13h ou nous envoyer un mail à info@1819.brussels afin de nous expliquer quel est votre projet.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

  13. hasgot
    le 8 octobre 2018 à 13:02

    Comment monter un projet?

    • le 9 octobre 2018 à 16:00

      Bonjour,

      Chaque projet est différent, nous avons besoin de plus de précisions sur votre projet pour pouvoir vous aider. Vous pouvez nous contacter par téléphone au numéro 1819 de 8h30 à 13h ou nous envoyer un mail à info@1819.brussels afin de nous expliquer quel est votre projet.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

  14. Pat
    le 8 octobre 2018 à 11:31

    Bonjour il y a 14 ans j était condamné à une peine de prison puige devenir entrepreneurs d une société de transport express en véhicule léger

    • le 10 octobre 2018 à 10:31

      Bonjour,

      pour lancer une société de transport express, vous ne devez pas délivrer de certificat de bonne vie et moeurs. La peine de prison ne vous sera donc pas préjudiciable dans le cadre du lancement de cette activité.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

       

  15. Tony
    le 8 octobre 2018 à 08:09

    Bonjour, pourriez vous m’aider? Je suis belge resident en France, comment puis-je devenir indépendant belge en Belgique?
    Merci pour vos renseignements

    • Service 1819
      le 10 octobre 2018 à 09:58

      Bonjour Tony,

      pour pouvoir s’enregistrer comme indépendant en Belgique, il faut obligatoirement avoir son siège social en Belgique (quel que soit votre lieu de résidence).

      Cordialement,

      L’équipe du 1819

       

       

  16. Souhail
    le 4 octobre 2018 à 21:15

    Je suis en étude de comptabilité et j’aimerais plustard ouvrir une entreprise sur les voiture en achat/vente etc.. de toute sorte de voiture est ce que mon displome de comptabilité pourra me donner accès à cela ? Merci

  17. Emami
    le 3 octobre 2018 à 14:27

    Bonjour, ma fille de 24 ans a fait des études d’agent immobilier. Elle travaille maintenant pour une agence qui l’a embauché comme indépendante. Elle voudrait avoir son logement personnel mais ses revenus sont limités pour l’instant. Existe t’il des aides financières pour jeunes indépendants débutants en Wallonie ? Merci

    • le 5 octobre 2018 à 15:23

      Bonjour,

      Vous pouvez contacter les structures d’aide aux entreprises en Wallonie:

      • Le site reprenant toutes les aides à l’entrepreneuriat en Wallonie : https://www.cheques-entreprises.be/web/
      • Il existe en Wallonie la Maison de l’Entreprise qui propose, entre autres, un accompagnement et un soutien aux entrepreneurs dans la création et le développement de leur entreprise :http://www.lme.be/
      • Vous trouverez une série d’outils et d’informations sur l’entrepreneuriat en Wallonie sur le portail de la région Wallonne : http://www.infos-entreprises.be/fr

      Cordialement,

      L’équipe 1819

  18. Laure
    le 2 octobre 2018 à 22:33

    Bonjour,
    Je suis actuellement en repos de maternité et je voudrais ensuite ouvrir un petit commerce de dragées chez moi en aménageant mon bureau. Quelles sont les démarches que je dois entreprendre ?
    Mon repos de maternité prend fin le 30 octobre.

    • le 5 octobre 2018 à 16:12

      Bonjour Laure,

      Ta question génère un certain nombre d’interrogations chez moi. Je te recontacte via ton adresse mail afin d’avoir certaines précisions.

      Bien à toi,

      Pierre pour le 1819

  19. Fabi
    le 1 octobre 2018 à 20:37

    Fabi,

    Bonsoir,

    Je travaille dans une maison de repos en tant qu’aide-soignante

    Serait-il possible d’exercer le métier d’aide-soignante en indépendant complémentaire en créant ma propre société (SPRL)

    Merci

     

    • le 2 octobre 2018 à 11:00

      Bonjour Fabi,

      Vous pouvez exercer le métier d’aide-soignante en indépendant complémentaire en créant votre propre société. Pour pouvoir être indépendant complémentaire vous devez travailler minimum à mi-temps.

      Veillez cependant à vérifier sur votre contrat de travail si vous avez besoin de l’autorisation de votre employeur.

      Attention toutefois si vous souhaitez facturer des prestations d’aide soignante avec votre société à votre employeur, étant donné que c’est le même fonction que celle que vous exercez en tant que salarié, l’ONSS pourrait requalifier votre travail de salarié.

      Si vous facturez à d’autres clients il n’y a aucun souci.

      N’hésitez pas à nous téléphoner au 1819 ou à nous envoyer un mail à info@1819.brussels si vous souhaitez d’avantage d’informations.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

       

       

  20. Patou
    le 28 septembre 2018 à 12:11

    Bonjour je suis retraitée depuis 2ans statut isolée, j aimerai travailler quelques heures semaines .une annonce m intéresse comme distribuer des journaux dans mon quartier mais c est sous le statut d indépendant donc j hesite a les contacter aillant toujours travaillé comme salarié.

    • le 1 octobre 2018 à 16:11

      Bonjour,

      Je vous conseille d’en discuter directement avec un guichet d’entreprise ou une caisse d’assurances sociales car le statut d’indépendant peut impacter votre pension dans certains cas. Ceci dit, si vous avez au moins 65 ans et 45 ans de carrière, cela ne devrait pas poser de problèmes. Vous trouverez plus de détails sur ce lien. Vous pouvez également appeler le 1765, numéro dédié aux questions qui portent sur la pension.

      Bien à vous,

      L’équipe 1819

  21. Valo17
    le 28 septembre 2018 à 11:34

    Je suis installé en Wallonie avec un séjour d’un an renouvelable chaque année. J’ai obtenu mon diplôme de bachelier en juin 2018

    Je suis actuellement en 1ère année de master mais je veux m’installer en compte indépendant (début de l’exercice septembre 2019. Mon activité sera lié à mon diplome

    Etant donné que j’ai une carte d’un an, je me demande quel titre de séjour je dois avoir pour pouvoir exercer mon activité?

  22. Mohamed
    le 27 septembre 2018 à 18:44

    Bonjour j’ai cru voir que pour avoir accès a des cours pour acquérir la gestion de base il fallait avoir un cess, j’ai stopper les cours en 5e technique puis je passer ma gestion de base?

  23. Fil
    le 27 septembre 2018 à 14:10

    Bonjour ,
    Je me posait la question si en Flandre faut il toujours gestion de base pour crée un societe en tant que indepandent
    complémentaire ?
    Bien à vous

    Filipe

    • le 28 septembre 2018 à 11:12

      Bonjour Filipe,

      Le service 1819 est compétent pour la Région de Bruxelles-Capitale. Ceci dit, il semble que la connaissance de base en gestion ne soit plus nécessaire en Flandre depuis le 1er septembre 2018. Tu pourras confirmer cette information auprès d’un guichet d’entreprises agréé.

      Bien à toi,

      Charlotte pour le 1819

  24. Mme
    le 27 septembre 2018 à 14:04

    Bonjour,

    Peux-t-on être indépendant en exercent deux activités en même temps? Genre secrétaire et pédicure au même temps?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Mme

    • le 28 septembre 2018 à 15:32

      Bonjour,

      Oui, un indépendant peut exercer différentes activités professionnelles. Attention par contre qu’elles seront liées. Si l’une va mal, cela risque d’impacter l’autre.

      Bien à toi,

      Charlotte pour le 1819

  25. Ali
    le 27 septembre 2018 à 08:59

    Bonjour je vous remercie cordialement pour votre exlpication et je savoir pour devenir indépendant en nettoyage c’est quoi les procédures…?et combien les taxes il faut payé au etat de chaque année… Je savoir mieux les détails…. Pour un personne de nationalité espagnole…. Et merci

    • le 27 septembre 2018 à 12:56

      Bonjour Ali,

      Les démarches pour devenir indépendant se trouvent sur ce lien.

      Un indépendant paye des cotisations sociales et des impôts qui sont calculés sur base de son revenu.

      Les cotisations sociales des indépendants s’élèvent à 20.5% avec un minimum d’environ 720€/trimestre. Il est possible de payer des cotisations sociales réduites si vous avez un revenu brut diminué des charges professionnelles de moins de 13550.5€/an.

       

      L’impôt est calculé comme suit : revenu brut – frais professionnels – cotisations sociales = revenus nets imposables

      Les impôts des indépendants sont calculés par tranches à partir du revenu net imposable, vous trouverez les différents pourcentages sur ce lien.

      Je t’invite également à participer à une séance d’informations qui explique tout ce qu’il faut savoir avant de lancer une entreprise à Bruxelles. Ces séances sont gratuites, tu peux t’inscrire via ce lien.

      Si tu souhaites d’avantage de précisions, n’hésites pas à nous contacter par téléphone au 1819 ou par mail à info@1819.brussels.

      Bien à toi,

      L’équipe 1819

  26. Orla
    le 26 septembre 2018 à 18:49

    Bonjour

    Mes parents ont une société est il possible que je rentre dans la société ??
    Ou q’elle est là meilleur option ??
    Sans etre salarier

  27. le 26 septembre 2018 à 15:31

    Bonjour Johanna,

    Si tu obtiens ton certificat de gestion de base, tu peux démarrer une entreprise, en tout cas dans le secteur de la couture. Pour ton information, je précise que certaines professions nécessitent un accès à la profession en plus (alimentation, construction, véhicules, soins aux personnes,…).

    Je te souhaite bonne chance pour ton certificat de gestion et dans la création de ton entreprise.

    Bien à toi,

    Pierre, pour le 1819

  28. Didier
    le 26 septembre 2018 à 14:14

    J’ai dejas été indépendant en 1991
    Comment dois-je faire pour l’être à nouveau comme occasionnel

    • le 27 septembre 2018 à 14:58

      Bonjour Didier,

      Il n’existe pas un statut d’indépendant « occasionnel ». Je suppose que tu parles du statut d’indépendant complémentaire (càd en complément d’un autre statut, celui d’employé minimum mi-temps).

      Les démarches pour devenir indépendant complémentaire sont les suivantes :

      1. Ouvrir un compte bancaire professionnel. L’idée est qu’on puisse faire clairement la distinction de ton compte particulier. Tu peux soit ouvrir un compte en banque professionnel (payant généralement) soit un nouveau compte à vue ( souvent gratuit)

      2. Inscription auprès d’un guichet d’entreprises agréé. Coût unique = 87 €

      A ce stade, il te sera généralement demandé de fournir la preuve que tu disposes de connaissances de gestion de base et, éventuellement, des compétences professionnelles spécifiques dans le cadre de l’exercice d’une profession réglementée ou un agrément.

      3. Assujettissement à la TVA : Pour ce faire, tu dois remplir une déclaration de commencement d’activité (formulaire 604A à télécharger ) et la déposer au bureau de la TVA qui se trouve à la Tour des finance – Boulevard du Jardin Botanique / Kruidtuinlaan  50 – 1000 Bruxelles. Si tu le souhaites, tu peux également mandater le guichet d’entreprises pour qu’il s’acquitte de cette formalité en ton nom, moyennant payement ;

      4.      Inscription à une caisse d’assurances sociales pour travailleurs indépendants. Les indépendants et administrateurs de société doivent s’affilier à une caisse d’assurances sociales dès le commencement de l’activité. Ceci leur ouvre le droit aux prestations familiales, à la pension et à l’assurance maladie ;

      Tu devras payer des cotisations trimestrielles. Ces cotisations sociales sont calculées sur le revenu professionnel annuel net imposable de l’année en cours. Comme ces revenus ne sont pas encore connus en cours d’année, tu devras faire une évaluation préalable de ce que tu penses gagner, et des cotisations provisoires te seront réclamées.

      Les cotisations définitives sont établies une fois que tes revenus professionnels de l’année de cotisation même sont connus (en général 2 ans plus tard), et tu devras, le cas échéant, régulariser ta situation. Cette régularisation correspond à la différence entre le montant que tu as versé forfaitairement et le montant réel que tu aurais dû verser. Ainsi, en fonction de ton chiffre d’affaire, il est conseillé d’évaluer quel sera le montant réel de ces cotisations, et de mettre en réserve le montant nécessaire à la régularisation prévue ou d’augmenter le montant des cotisations provisoires, afin de ne pas avoir une mauvaise surprise après 2 ans.

      Tu trouveras ici le montant des cotisations 2018. Les indépendants complémentaires ne payent des cotisations sociales trimestrielles qu’à partir d’un revenu annuel de +-1500 EUR par an. Pour les indépendants complémentaires qui dépassent ce montant, une cotisation sociale de minimum 80 €/trimestre sera due trimestriellement.

      5.      Affiliation à une mutualité ou déclaration de ton changement de statut, pour pouvoir bénéficier des prestations en matière de soins de santé (en tant que personne physique) ;

      6.      Prendre les assurances nécessaires.

       

      Bien à toi,

      Charlotte pour le 1819

       

  29. Joanna
    le 25 septembre 2018 à 14:58

    Bonjour, je n’ai pas de diplôme de secondaire ou autre. Mais juste un certificat de couture de base que j’ai eu il a 3mois, je viens de m’inscrire pour une formation de gestion à l’IFAPME et je voulais savoir que même sans un diplôme de secondaire ,mais juste avec un certificat de couture de base et ma gestion  » si je l’obtient » si je peu quand même ouvrir mon entreprise?

  30. julie
    le 25 septembre 2018 à 13:40

    Bonjour,

    Je suis employée le jour. J’aimerais travailler dans l’Horeca le soir. Environ 10h par semaine. Parfois plus. Parfois moins.

    Quelles sont les conditions que je dois remplir?

    Vais-je être fort taxée niveau impôts?

    Et quelles sont les montants des cotisations sociales?

    D’avance, je vous remercie pour votre réponse.

     

    Bien à vous,

     

    Julie

    • le 26 septembre 2018 à 15:14

      Bonjour Julie,

      Je me permets de te recontacter via ton adresse mail.

      En effet, il me manque certaines données pour répondre correctement à tes questions.

      Bien à toi,

      Pierre, pour le 1819

  31. fred
    le 24 septembre 2018 à 18:04

    Bonjour ,

    Je viens d’ avoir 40 ans , depuis l’âge de 16 ans je me suis lancé dans la restauration ( cuisinier ) cela fait donc quelques années dans le domaine . bien évidemment je suis sans diplôme car j’ai arrêté mes études pour ce métier . maintenant  ma compagne et moi aimerions bien ouvrir un petit restaurant de jour sympa et donc enfin travailler pour nous .

    Puis je avoir un accès a la profession ? comment l’obtenir ?

    Je suppose que pour la gestion de base , je devrais faire un examen pour l’obtenir ?

    j’ai pas mal de questions et surtout je ne trouve pas vraiment de réponse a mon cas , si quelqu’un pouvait m’aidé ou même me dirigé ce serais super sympa .

    merci

     

    • le 25 septembre 2018 à 13:20

      Bonjour,

      Pour l’accès à la gestion, si votre compagne l’a, c’est suffisant. Sinon, vous avez la possibilité de passer un examen. Vous trouverez toutes les informations concernant l’examen sur ce lien. Il existe également des formations (comme Iles, Microstart ou des formations certifiantes via Dorifor) ainsi qu’un syllabus pour vous y préparer.

      Concernant votre accès à la profession, vous devez fournir la preuve d’une pratique pendant 5 ans au moins au cours des 10 dernières années. Il doit s’agir d’une période de 5 ans ininterrompue.

      Ces accès sont à prouver / vérifier auprès d’un guichet d’entreprise agréé.

      N’hésitez pas à nous appeler directement au 1819 tous les matins entre 8h30 et 13h pour toutes vos questions.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

      • fred
        le 27 septembre 2018 à 08:49

        merci

  32. Nbasession
    le 24 septembre 2018 à 18:03

    Bonjour j ai effectué a,20ans un graduat administration et gestion du personnel est ce valable sachant que j ai 45 ans pour obtenir la gestion de base

    • le 25 septembre 2018 à 12:49

      Bonjour,

      A priori cela semble suffire pour vous donner l’accès à la gestion, mais vous devez vérifier cela et montrer une preuve de votre diplôme à un guichet d’entreprise (UCM, Securex, Xerius, Acerta, Zenito, Partena, Formalis, Eunomia, etc.).
      Ce sont eux qui sont compétents pour vérifier si vous avez bien l’accès.

      Bien à vous,
      l’Equipe 1819

  33. Nat
    le 24 septembre 2018 à 16:46

    Madame, monsieur.

    Je ne possède pas mon diplôme définitif en boulangerie .

    Il me manque 1 année de cours généraux pour pouvoir l’obtenir.

    Je ne peux la continuer car j’ai signer un contrat d’employé en boulangerie , du fait on ma refusé de terminer cette dernières année .

    Seriez vous me dire comment procéder pour obtenir mon diplôme au complet tout en gardant mon emploi .

    Seriez vous me confirmer , que l’on obtient bien sont diplôme définitivement au bout de 10 ans de travaille dans cette carrière.
    J’ai commencer à 19 ans donc à 29 ans je devrais acquérir mon diplôme ?

    Bien à vous
    Merci

  34. Renata
    le 23 septembre 2018 à 22:15

    Bonjour mon marie pense devenir independent .mais pour moi cet mieux salarie ?? Non ?? Pasque on vá beaucoup payer des impôs?? Non?? Et pour la pension apres cet pas bien non plus ??? Vrais?? Merci

  35. Pierre
    le 22 septembre 2018 à 18:10

    Bonjour ma question est je suis un jeune garçon de 32 ans je n’ai aucun diplôme car je n’ai pas fini mes études mais j’ai travaillé en tant qu’il est trop mécanicien électricien depuis plus de 5 ans est-ce qu’avec ces années-là puis-je ouvrir une activité en tant que technicien en électroménager ?

    • le 24 septembre 2018 à 16:14

      Cher Pierre,

      Pour démarrer en tant qu’indépendant en tant que technicien en électroménager, il vous faudra en tout cas prouver votre accès à la gestion. Je vous invite à vérifier auprès d’un guichet d’entreprise s’il vous faut en plus un accès à la profession.

      Pour prouver votre gestion sur base de l’expérience, vous devez prouver un certain nombre d’années de pratique :

      • en tant que chef d’entreprise indépendant : en activité principale 3 ans, en activité complémentaire 5 ans.
      • en tant que responsable de la gestion journalière sans contrat de travail : en activité principale 3 ans, en activité complémentaire 5 ans.
      • en tant qu’employé dans une fonction dirigeante : 5 ans.
      • en tant qu’aidant indépendant : 5 ans.

      Si votre expérience est insuffisante et si vous ne disposez pas de diplôme adéquat, vous avez également la possibilité de passer un examen de gestion. Toutes les informations à ce sujet se retrouvent sur ce lien.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

  36. Mohsine
    le 22 septembre 2018 à 00:11

    J ete vendeur 3 ans edt ce sue j ai droit droit d etre indepant

    • le 24 septembre 2018 à 16:06

      Bonjour,

      Pour prouver votre gestion sur base de l’expérience dans une entreprise, vous devez prouver un certain nombre d’années de pratique :

      • en tant que chef d’entreprise indépendant : en activité principale 3 ans, en activité complémentaire 5 ans.
      • en tant que responsable de la gestion journalière sans contrat de travail : en activité principale 3 ans, en activité complémentaire 5 ans.
      • en tant qu’employé dans une fonction dirigeante : 5 ans.
      • en tant qu’aidant indépendant : 5 ans.

      Si votre expérience est insuffisante et si vous ne disposez pas de diplôme adéquat, vous avez également la possibilité de passer un examen de gestion. Toutes les informations à ce sujet se retrouvent sur ce lien.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

  37. Ballag
    le 21 septembre 2018 à 17:30

    Bonjour
    En fait je suis associé dans la société ou je travaille et j’aimerais savoir c j’ai le droit à avoir un numéro de tva sans gistion car je voudrait ouvrir ma propre société
    Merci de vôtre réponse

    • le 24 septembre 2018 à 15:15

      Bonjour,
      Pour créer une société, as besoin d’avoir la gestion.
      Dans les SPRL, les gérants sont obligés d’avoir la gestion. Si tu n’as pas un diplôme qui te donne automatiquement accès à la gestion (bac, master, ..), au autre moyen d’obtenir la gestion est de passer l’examen du Jury Central organisé par la Région. Tu peux par exemple te préparer à cet examen en suivant des cours chez Microstart, Iles, Bruxelles Formation, ..
      Si tu te poses des questions sur le statut d’associé actif et que tu ne t’y retrouves plus dans ce statut, lis l’article suivant:
      https://www.1819.brussels/fr/blog/quitter-une-sprl-quelles-sont-les-demarches

      N’hésite pas à appeler le 1819 pour des conseils personnalisés et plus adaptés à ta situation et tes explications.
      L’Equipe 1819

  38. Rose
    le 20 septembre 2018 à 15:29

    Bonjour je suis sur la mutuelle depuis 2 ans car j ai une maladie chronique , j aimerais travailler à mon rythme car ma maladie ne me permet pas d avoir beaucoups d heures, rester débout j aimerais travailler de mon domicile. Ma question est en étant à la mutuelle peut t on devenir indépendant et percevoir un complément de ma mutuelle ?
    Bien à vous merci

    • le 21 septembre 2018 à 16:23

      Bonjour,

      Voici des informations qui pourraient être utiles.

       

      Combiner la perception d’allocations de maladie ou invalidité et le statut d’indépendant complémentaire, c’est possible mais seulement à certaines conditions.

      Si l’ incapacité de travail s’élève au moins à 66% et que l’indemnité est au moins équivalente à la pension d’un travailleur indépendant isolé, un salarié en incapacité de travail pourra, sous réserve de l’accord du médecin conseil, exercer une activité d’indépendant complémentaire. Il faut donc préalablement prendre contact avec le médecin conseil de votre mutualité pour obtenir une autorisation préalable. C’est très important, car sans son autorisation, le cumul d’ une (nouvelle) activité indépendante avec la perception d’indemnités ne sera pas possible. Le médecin-conseil de votre mutualité vérifiera quel travail est possible pendant l’capacité de travail en fonction de l’état de santé de la personne . Une autre option est d’attendre d’être apte à travailler (au sens légal et médical du terme) pour se lancer et commencer l’exercice de d’une nouvelle activité en tant qu’indépendant complémentaire. L’autorisation du médecin sera limitée dans le temps : maximum 6 mois, et prolongeable jusque 18 mois.

      Plus d’informations auprès de votre mutuelle. Attention, il y a une limite au cumul des revenus ! Votre allocation risque d’être revue à la baisse.

       

      Cordialement,

      L’équipe 1819

  39. PIM
    le 20 septembre 2018 à 09:59

    bonjour,

    quelles démarches faire, avec master en gestion (économie) pour offrir services de consultance (études, rapports…) aux PME et ONG, en freelance? Merci.

  40. Thibaut
    le 19 septembre 2018 à 20:31

    Bonjour je suis français résident en Belgique et je voudrait faire livreur uber eat cependant je n’ai pas de numéro de sécurité social belge , est ce que je peut quand même avoir un statut indépendant ?

  41. John
    le 19 septembre 2018 à 12:28

    Bonjour

    Est ce que le BES web développeur de promotion sociale donne un accès à la gestion ?

    Merci à vous

    • le 19 septembre 2018 à 16:39

      Bonjour,

      Pour avoir une réponse sûre, je vous invite à vérifier votre diplôme auprès d’un guichet d’entreprise agréé. Ce sont eux qui sont compétents pour valider l’accès à la gestion.

      Cordialement,

      Le 1819

  42. Dom
    le 18 septembre 2018 à 18:52

    Pour ouvrir une petite société avec un camion remorque et faire l étranger..deux chauffeurs.dois je avec une gestion ou un comptable suffi?ou est il possible de renseigné?merci

    • le 19 septembre 2018 à 16:37

      Bonjour,

      Pour créer votre société de transport, il vous faudra l’accès à la gestion. Vous trouverez toutes les informations concernant cet accès sur ce lien.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

  43. Jeanne
    le 18 septembre 2018 à 11:52

    Bonjour, je suis en possession d’un baccalauréat gestion administration que j’ai obtenu en France. Je souhaiterais savoir si ce diplôme donne accès à la gestion ?

    • le 19 septembre 2018 à 16:34

      Bonjour,

      Pour avoir une réponse sûre, je vous invite à vérifier votre diplôme auprès d’un guichet d’entreprise agréé. Ce sont eux qui sont compétents pour valider l’accès à la gestion.

      Cordialement,

      Le 1819

  44. liballoux
    le 17 septembre 2018 à 20:30

    Bonjour,

    Je suis indépendant menuisier en société depuis 30 ans avec les accès à la profession, mon fils vient d’obtenir son diplôme de menuisier, peut-il devenir indépendant et obtenir la gestion en travaillant quelques années avec moi?

    merci de votre réponse

    • le 18 septembre 2018 à 18:58

      Bonjour,

       

      Si votre fils devient votre associé temps plein pendant au moins trois ans, il aura la gestion en son nom. Autre option, vous apportez la gestion à votre fils qui deviendrait indépendant personne physique (sans consituter de société), après trois ans il aura la gestion en son nom.

       

      Cordialement,

       

      Le 1819

  45. Bénédicte
    le 14 septembre 2018 à 11:34

    Bonjour  Madame,Monsieur,
    Je suis une enseignante mise en disponibilité suite à une dépression réactionnelle en mars 2017. Le médecin conseil parle de me mettre à la pension. Je cherche donc à me reconvertir dans un domaine artisan (création en crochet et au tricot). J’aimerais connaître mes droits, mes devoirs et les pertes que ce statut occasionneraient sur une pension.
    Quelles sont les démarches à faire pour monter « cette petite entreprise »?
    Quelles sont les frais qui découlent d’un tel statut?
    Est-ce une bonne idée? Il faut savoir que je n’aurais pas beaucoup de revenus supplémentaires grâce à cette activité. Le jeu en vaut-il la peine?
    Merci de l’attention portée à ce mail.
    Bien à vous.

    • le 14 septembre 2018 à 16:26

      Bonjour Madame,

      La prépension n’est pas une véritable pension, mais une allocation de chômage complétée par une prime versée par l’employeur.
      Vous devez demander l’autorisation de l’ONEM pour pouvoir cumuler votre allocation avec une activité indépendante. Vous pouvez être affilié en tant qu’indépendant à titre complémentaire à condition que les allocations de chômage soient au moins égales au montant de la pension minimum garantie d’un indépendant, ou si vous constituez des droits de pension dans le régime des salariés sur base de l’allocation.

      Vous pouvez soit prendre un statut d’indépendante complémentaire, soit facturer par une coopérative d’activité comme Smart ou Tentoo.

      Vous trouverez les démarches à effectuer pour devenir indépendante à titre complémentaire sur ce lien.

      Dans les deux cas, vous payerez de la TVA, des cotisations sociales et des impôts au prorata des montants que vous aurez gagné.

      Vous pouvez bénéficier d’un accompagnement gratuit auprès d’une structure qui vous aidera à préciser votre projet et le statut le plus adapté à votre situation.

       

      Je vous invite à participer à une séance d’information générale sur le lancement d’une entreprise à Bruxelles.

      N’hésitez pas à nous contacter par téléphone au numéro 1819 ou par mail à info@1819.brussels.

      Cordialement,

      L’équipe du 1819

  46. micaille
    le 13 septembre 2018 à 21:00

    Bonsoir,

    Est ce qu’un français peut exercer une activité complémentaire d’indépendant en Belgique?

    Merci d’avance.

    • le 14 septembre 2018 à 09:48

      Bonjour,

      La nationalité française n’est en soi pas un frein. Pour être indépendant complémentaire, il faut exercer une activité mi-temps salariée (min.19h/semaine) en principe en Belgique, pour avoir accès au statut d’indépendant complémentaire en Belgique.

      Il est aussi envisageable de prendre ce statut en combinaison avec le chômage (Tremplin indépendants), mais uniquement pour une durée limitée (max 12 mois) et avec un plafond de revenus. Dans ce cas il faut aussi d’abord recevoir l’autorisation de l’ONEM.

      Concernant l’endroit où tu payeras des impôts (FR ou BE) : Si tu es salarié et indépendant complémentaire en Belgique, tu peux faire des allers-retours en France, mais tu dois être considéré comme ‘résident fiscal belge’ si tu y réside plus de 183 jours sur l’année.

      Pour plus d’informations, n’hésite pas à nous donner plus de détails précis sur ta situation à l’adresse info@1819.brussels ou bien à demander de l’aide à l’INASTi.

      Cordialement,

      L’Equipe du 1819

  47. Nadège
    le 12 septembre 2018 à 07:49

    Bonjour, je suis coiffeuse avec plus de 30 ans d’expérience.

    J’aimerais travailler pour une société comme indépendante mais je n’ai pas ma gestion de base (essais par 2 fois et rater).

    Que puis-je faire pour y aboutir? est-ce que mon expérience peut-elle jouer en ma faveur?

    J’ai 50 ans et j’ai très difficile à trouver un travail en temps que salarié dans mon domaine.

    En vous remerciant

     

    • le 13 septembre 2018 à 17:12

      Bonjour Nadège,

      Il est possible de prouver la connaissance de base en gestion via une expérience professionnelle mais avec un poste de gestionnaire:
      – en tant que chef d’entreprise indépendant :en activité principale : 3 ans, en activité complémentaire : 5 ans.

      – en tant que responsable de la gestion journalière sans contrat de travail :en activité principale : 3 ans, en activité complémentaire : 5 ans.

      – en tant qu’employé dans une fonction dirigeante : 5 ans ;en tant qu’aidant indépendant : 5 ans.

      – ou en tant qu’aidant indépendant : 5 ans.

       

      Une autre option consiste en ce qu’un tiers vous prête sa connaissance de base en gestion. Ce tiers peut être :

      -dans le cas d’un lancement en tant personne physique

      • le conjoint ou la conjointe
      • le cohabitant légal
      • le partenaire avec qui il/elle vit depuis au moins 6 mois
      • un salarié avec un contrat de travail à durée indéterminée
      • un aidant indépendant, parent au premier, deuxième ou troisième degré du chef d’entreprise, qui soumet une déclaration d’une caisse d’assurances sociales pour indépendants dont il ressort qu’il est aidant indépendant du chef d’entreprise concerné

      -dans le cas d’un lancement en société :

      • en tant qu’organe de la personne morale : le gérant dans une SPRL, l’administrateur-délégué dans une SA, l’administrateur, le dirigeant d’entreprise, l’associé gérant, … ou
      • en tant que membre du personnel avec un contrat à durée indéterminée.

      Pour terminer, une dernière option consiste en devenir indépendant grâce à la coopérative d’indépendants BRUCOOP (demandez leur activité Rcoop). On devient associé actif de la coopérative, ce qui permet dès lors de ne pas devoir prouver la connaissance de base. De plus, cette coopérative offre un accompagnement et un soutien dans tous les aspects administratifs et comptables. L’indépendant n’est donc pas « seul » dans le développement de son activité.

      J’espère que ces informations vous seront utiles.

      Charlotte pour le 1819

  48. sofia
    le 11 septembre 2018 à 19:35

    bonjour j’aimerais savoir si sans accès a la gestion je pouvait ouvrir un salon de massage bien être et non médicale je précise bien merci

    • le 12 septembre 2018 à 14:46

      Bonjour Sofia,

      Quel que soit le secteur d’activité que tu choisisses, la connaissance de base en gestion est obligatoire en Région de Bruxelles-Capitale pour devenir indépendant ou créer une société.

      L’accès à la profession et la connaissance de base en gestion sont deux choses distinctes. La connaissance de base est requise pour tout le monde, l’accès à la profession est limité à une série de professions réglementées. N’hésite pas à cliquer sur les liens si tu souhaites en savoir plus.

      Bien à toi,

      Charlotte pour le 1819

  49. Tony69
    le 11 septembre 2018 à 18:41

    Bonjour, jai un diplôme CESS en orientation dominante economique et langues modernes.

    Est ce que je peux ouvrir une société en tant qu’indépendant ?

    Merci pour votre réponse :)

    • le 12 septembre 2018 à 15:54

      Bonjour Tony,

      A moins que tu n’aies obtenu ton CESS avant le 30 septembre 2000, ce diplôme ne donne pas l’accès à la gestion. Les seuls diplômes de secondaire qui te donne l’accès à la gestion sont les certificats de qualification obtenus à la fin d’études dans l’enseignement qualifiant après une 6e année technicien comptable ou technicien commercial ou une 7e professionnelle gestionnaire de petites entreprises.

      Il existe néanmoins d’autres moyens pour prouver les connaissances de gestion de base. Tu les trouveras sur le site de la région bruxelloise.

      J’espère que ces infos te seront utiles. Je t’invite à nous recontacter si tu veux plus de précisions.

      Bien à toi,

      Pierre, pour le 1819

  50. babou
    le 11 septembre 2018 à 14:58

    bonjour , j’ai un diplome de puéricultrice et j’excerce ce metier depuis maintenant dix ans, je voulais savoir si je peu etre puericultrice independante a titre complementaire , car je travail sur le regime employéé a 4/5 temp et je voudrai faire independante quelque heure en plus les week end   en personne physique  aller aux domicile des parents  pas chez moi . pourriez vous me renseigner ou me donner des liens utiles pour trouver mes renseignement  merci

  51. vinc
    le 10 septembre 2018 à 20:43

    Bonjour,

    Si je souhaite m’installer comme coiffeuse indépendante, dois-je obligatoirement avoir une expérience professionnelle  de 2 ans en sachant que j’ai suivi et réussi ma 6ème année  professionnel option coiffure et que je dispose de mon diplôme de gestion ?

    Merci pour votre réponse.

  52. Jade
    le 6 septembre 2018 à 16:17

    Bonjour, dans le cas où l’on souhaite vendre sur une plateforme comme Etsy ou Tictail, a-t-on besoin d’un statut d’indépendant ? Si c’est uniquement en plus d’une activité comme l’école secondaire ? En tant que mineur donc. (Consentement des parents accordé bien entendu)

    Aussi, que dois-t-on faire par rapport à la TVA ? Si ne vends pas beaucoup (y a-t-il une certaine limite ?) doit-on déclarer ça, inclure la TVA dans nos prix… ?

    Merci.

    • le 7 septembre 2018 à 11:31

      Bonjour Jade,

      Si tu effectues plusieurs ventes, ça sera considéré comme une activité régulière et ces revenus devront être déclarés.
      Pour vendre sur une plateforme il est nécessaire d’avoir un statut d’indépendant ou de déclarer ses revenus via une coopérative d’activité. Pour ce, il faut avoir minimum 18 ans, sauf si tu as un métier d’artisan, dans ce cas il faut avoir minimum 16 ans. Il te faudra l’autorisation de tes parents ou de ton tuteur et il faudra que quelqu’un te prête son accès à  la gestion de base.
      Il y aura une TVA à priori de 21%. Le taux de TVA varie selon le type de produit vendu:
      Si ton chiffre d’affaires ne dépasse pas 25000€/an, tu peux demander le régime de la franchise TVA. Tu ne devras alors pas facturer de TVA ni effectuer de déclaration TVA. Tu ne pourras pas non plus déduire la TVA de tes achats.
      Quelques informations concernant la TVA sur ce lien.
      Pour d’avantage d’informations, n’hésites pas à nous contacter au numéro de téléphone 1819 ou à nous écrire à info@1819.brussels.

      Bien à toi,

      L’équipe 1819

  53. Titi
    le 5 septembre 2018 à 13:43

    Bonjour,je viens de m’installer en Belgique,je suis africaine, je voudrais travailler en freelance(prise de rendez-vous), j’ai une carte d’identité spéciale, est ce que cette dernière me permettra d’exercer dans ce domaine sachant que mon conjoint est diplomate ?
    Si affirmatif, quelles démarches il faut suivre ? Merci.

    • le 6 septembre 2018 à 09:24

      Bonjour Titi,

      Peux-tu nous dire ce qu’est exactement ta carte d’identité spéciale s’il te plait ? (son nom administratif) Sans quoi, nous ne pouvons te répondre. Tu peux nous répondre sur le site de Bruxelles-J ou bien directement sur notre boite info@1819.be, à ta meilleure convenance.
      Bien à toi,

      Charlotte pour le 1819

  54. Infernale
    le 5 septembre 2018 à 07:07

    Bonjour, j’ai obtenu mon graduat en chimie en promotion sociale en 2014 (j’ai eu des cours de gestion pendant ce graduat). Cela est-ce il suffisant pour les cours de gestion de base pour devenir indépendant ? Merci

  55. Kali
    le 4 septembre 2018 à 22:22

    Bonjour je suis un marocain marié avec une belge j ai une carte identité orange je voudrais exercer une activité indépendant comme gerant de ma société est ce que j ai le droit puisse que je possède un numéro de registre national merci de me répondre c est vraiment urgent

    • le 5 septembre 2018 à 11:59

      Bonjour,

      Pour pouvoir devenir indépendant, vous devez avoir un permis de travail et une carte professionnelle. Vous trouverez plus d’informations sur ce lien du 1819. En cas de doute dans votre situation, je vous conseille de contacter l’Association pour le Droit des Etrangers:

      ADDE asbl – service juridique
      Rue du Boulet, 22
      1000 Bruxelles
      Le lundi de 9h à 12h et le mercredi de 14h à 17h
      Tel : 02 / 227.42.42
      servicejuridique@adde.be

      Cordialement,

      L’équipe 1819

  56. Marc
    le 4 septembre 2018 à 17:35

    Bonjour.

    Dois je avoir un diplôme de gestion pour faire un peu de brocante comme pensionné et sans pratiquement aucun investissement et à petite échelle ?

    Merci.

    • le 5 septembre 2018 à 12:03

      Bonjour,

      Vous avez le droit d’exercer une activité occasionnelle sans devenir indépendant. Dans ce cas, il faut déclarer les revenus dans les « revenus divers ». Ceci dit, dès que votre activité devient récurrente, il vous faudra devenir indépendant et obtenir l’accès à la gestion.

      Pour toute question liée à la pension, vous pouvez appeler le 1765.

      Bien cordialement,

      L’équipe du 1819

  57. Max
    le 3 septembre 2018 à 23:23

    Bonjours, si ma maman donne sa gestion pour être indépendante complémentaire elle feras partie de la société ? Dois donc la payer ?

  58. Tiffhnct
    le 2 septembre 2018 à 20:04

    J’ai un diplôme de secondaire général supérieur, orientation mathématiques et sciences sociales . Est ce suffisant pour devenir indépendant ? Ou me faut-il obligatoirement une gestion ? Merci de votre réponse

  59. Vincent
    le 31 août 2018 à 23:13

    Bonjour j’ai le cap en travaux de bureau
    Ma question est
    Puije faire le gestion en cour du soir
    Est demarer mon activiter apret avoir fait toute les demarche etcommencer mon activiter

  60. Alex
    le 30 août 2018 à 18:29

    Bonjour,

    Je suis belgo-grecque et habite principalement en Grèce où j exerce la profession d enseignante. J aimerais me mettre à mon compte pour commencer des traductions et des cours de français en ligne et donc déclarer mes revenus de ces deux activités en Belgique. En France on appelle ça « statut d auto entrepreneur ». Est-ce faisable ? Quelles démarches dois-je entreprendre et surtout à quel taux serai-je taxée ?

    • le 31 août 2018 à 15:30

      Bonjour Alex,

      En Belgique on ne parle pas d’auto-entrepreneur, mais d’indépendant en personne physique (en principal ou en complémentaire).

      Je ne suis pas certaine de comprendre où tu habites (où es-tu domiciliée?) et où tu vas exercer ton activité. Or cela a son importance. Par exemple, un indépendant de nationalité européenne peut s’inscrire à la Banque-Carrefour des Entreprises même s’il n’habite pas à la Belgique (son siège social peut être son domicile à l’étranger), par contre, le siège d’exploitation de ce dernier doit se trouver en Belgique. Tu pourrais discuter de ta situation particulière avec un guichet d’entreprises agréé. Ce sont eux qui t’inscrivent comme indépendant et qui te donnent un numéro d’entreprise. Ils pourront sûrement te conseiller au niveau de ta localisation. Si tu es domiciliée en Belgique, peut-être que tes activités en Grèce pourront être considérées comme du déplacement ? A voir avec eux donc.

      Il serait aussi intéressant que tu te renseignes en Grèce pour connaitre leur législation en la matière. Par exemple, est-ce que seul ton statut d’indépendante belge sera suffisant pour exercer là-bas ou devras-tu aussi prendre le statut d’indépendant en Grèce ?

      Les démarches pour entreprendre sont les suivantes :

      1. Ouvrir un compte bancaire professionnel. L’idée est qu’on puisse faire clairement la distinction avec ton compte particulier. Tu peux soit ouvrir un compte en banque professionnel (payant généralement) soit un nouveau compte à vue (souvent gratuit)

      2.      Inscription auprès d’un guichet d’entreprises agréé. Coût unique = 87 €

      A ce stade, il te sera demandé de fournir la preuve que tu disposes de connaissances de gestion de base et, éventuellement, des compétences professionnelles spécifiques dans le cadre de l’exercice d’une profession réglementée ou un agrément.

      3.      Assujettissement à la TVA : Pour ce faire, tu dois remplir une déclaration de commencement d’activité (formulaire 604A à télécharger ) et la déposer au bureau de la TVA qui se trouve à la Tour des finances – Boulevard du Jardin Botanique / Kruidtuinlaan  50 – 1000 Bruxelles. Si tu le souhaites, tu peux également mandater le guichet d’entreprises pour qu’il s’acquitte de cette formalité en ton nom, moyennant payement ;

      4.      Inscription à une caisse d’assurances sociales pour travailleurs indépendants. Les indépendants et administrateurs de société doivent s’affilier à une caisse d’assurances sociales dès le commencement de l’activité. Ceci leur ouvre le droit aux prestations familiales, à la pension et à l’assurance maladie ;

      Tu devras payer des cotisations trimestrielles. Ces cotisations sociales sont calculées sur le revenu professionnel annuel net imposable de l’année en cours. Comme ces revenus ne sont pas encore connus en cours d’année, tu devras faire une évaluation préalable de ce que tu penses gagner, et des cotisations provisoires te seront réclamées.

      Les cotisations définitives sont établies une fois que tes revenus professionnels de l’année de cotisation même sont connus (en général 2 ans plus tard), et tu devras, le cas échéant, régulariser ta situation. Cette régularisation correspond à la différence entre le montant que tu as versé forfaitairement et le montant réel que tu aurais dû verser. Ainsi, en fonction de ton chiffre d’affaires, il est conseillé d’évaluer quel sera le montant réel de ces cotisations, et de mettre en réserve le montant nécessaire à la régularisation prévue ou d’augmenter le montant des cotisations provisoires, afin de ne pas avoir une mauvaise surprise après 2 ans.

      Tu trouveras ici le montant des cotisations 2018. Les indépendants à titre principal payent des cotisations trimestrielles de +- 700 € /trimestre.

      Les indépendants complémentaires ne payent des cotisations sociales trimestrielles qu’à partir d’un revenu annuel de +-1500 EUR par an. Pour les indépendants complémentaires qui dépassent ce montant, une cotisation sociale de minimum 80 €/trimestre sera due.

      5.      Affiliation à une mutualité ou déclaration de ton changement de statut, pour pouvoir bénéficier des prestations en matière de soins de santé (en tant que personne physique) ;

      6.      Prendre les assurances nécessaires.

      En ce qui concerne l’imposition :

      L’impôt des personnes physiques est dû par les habitants du royaume, c’est-à-dire les personnes qui ont leur domicile ou le siège de leur fortune en Belgique. Jusqu’à preuve du contraire, toutes les personnes physiques inscrites au Registre national sont considérées comme telles. Le « domicile » représente une situation de fait, caractérisée par le séjour ou la résidence permanente dans le pays. Quitter momentanément le pays ne signifie pas changer de domicile (d’où l’importance de connaitre ton lieu de domicile).

      En Belgique, les indépendants sont taxés part tranches dans l’impôt des personnes physique qui se présente comme tel :

      Jusque 12.990 € de revenus : 25% d’imposition sur cette tranche
      De 12.990 € à 22.290 € : 40% d’imposition sur cette tranche
      De 22.290 € à 39.660 € : 45% d’imposition sur cette tranche
      A partir de 39.660 € : 50% d’imposition

      Avant de calculer l’impôt, on détermine la quotité de revenu exempte d’impôt. Ce montant doit être comptabilisé sur la tranche d’imposition la plus faible. Pour l’exercice d’imposition 2019 (revenus 2018), celui-ci s’élève à 7.430 €. Les personnes qui disposent d’un revenu inférieur à 45.750 € voient leur quotité exemptée d’impôt monter à 7.730 €.

      Je t’invite à contacter le SPF Finances via leur call center gratuit (lun-ven 8h-17h) au 0257 257 57 pour leur demander quels sont les accords fiscaux entre la Grèce et la Belgique pour les revenus des indépendants (afin de savoir s’il existe ou non un principe de double imposition).

      N’hésite pas à aussi contacter le service des finances grec.

      Je te souhaite bonne continuation.

      Bien à toi,

      Charlotte pour le 1819

       

  61. Mélo
    le 30 août 2018 à 09:18

    Bonjour, je ne trouve nulle part une réponse à ma question. En effet, je souhaiterais ouvrir un genre de tea-room, mais style américain en vendent des cookies et des muffins, mais je n’ai pas de diplôme en pâtisserie ni une pratique de plusieurs année professionnel, donc comment faire ? Je ne vais quand même pas suivre des cours de boulangerie – pâtisserie seulement pour vendre des cookies et des muffins ?

    Je vous en remercie.

    Mélo.

    • le 30 août 2018 à 10:35

      Bonjour Mélo,

      Si tu veux faire les cookies et muffins toi-même, tu auras besoin de l’accès à la profession en boulangerie-pâtisserie.

      Suivre une formation est un des moyens pour obtenir cet accès, mais il en existe d’autres, dont la pratique  comme tu le mentionnes. Tu peux également passer un examen au jury central pour prouver que tu disposes de ces connaissances. Je vais t’envoyer par mail des informations complémentaires sur le jury central.

      A titre d’information, la Flandre a décidé de supprimer les accès à la gestion et à la profession. Si tu ouvres ton tea-room en Flandres, tu n’auras pas besoin de ces accès.

      J’espère avoir répondu à tes questions. Je t’envoie les infos complémentaires par mail.

      Bien à toi,

      Pierre, pour le 1819

      • Mélo
        le 30 août 2018 à 10:39

        Super, un grand merci pour votre réponse !! J’attend votre mail !

        Bonne journée !

      • Sylvia
        le 6 septembre 2018 à 12:17

        Bonjour,

        J’aimerai passer l’examen au Jury central pour la boulangerie-patisserie également.

        Pouvez-vous m’envoyer le syllabus dont vous parlez ?

        Je vous remercie pour les infos,

        Sylvia

        • le 6 septembre 2018 à 15:28

          Bonjour Sylvia,

          Il y a eu un malentendu, car notre service ne dispose pas de syllabus pour l’accès à la boulangerie-pâtisserie. Le seul syllabus dont nous disposons et dont tout le monde peut disposer est la connaissance de base en gestion (qui est nécessaire pour devenir indépendant, quel que soit le secteur d’activité).
          Si tu souhaites te préparer à l’examen du Jury central pour l’examen de boulangerie-pâtisserie, tu peux te rendre dans des établissements scolaires et acheter leurs syllabi et/ou te mettre en élève libre.

          Bien à toi,

          Charlotte pour le 1819

  62. NicoP
    le 29 août 2018 à 19:45

    Bonjour,

     

    Je suis actuellement indépendant complémentaire et mon Avantage Tremplin via Forem se termine le 31/12/2018.  Quelles seraient les différentes solutions à la fin de cette période pour rester indépendant complémentaire et continuer à développer mon activité de coaching en développement personnel ?

    J’envisage de créer une ASBL, cela peut – il se faire, à quelles conditions ?

    D’autres pistes?

    Merci d’avance

     

    • le 30 août 2018 à 09:35

      Bonjour Nicolas,

      Tu nous as envoyé la même demande sur notre adresse mail info@1819.be. Comme tu nous as communiqué ton numéro de téléphone, nous avons essayé de te joindre. Nous t’avons laissé un message vocal.

      Bien à toi,

      Charlotte pour le 1819

  63. Ludon
    le 29 août 2018 à 13:50

    Bonjour,

    Je voudrais savoir si je peux devenir indépendant assistant comptable./ employé administratif.

    Je mets bien l’accent sur assistant comptable pour être considérer comme comptable qui lui doit être agrée.

    Merci.

    Bien à vous.

     

    • le 30 août 2018 à 11:15

      Bonjour Ludon,

      Dans le cas de figure où un indépendant comptable décide de sous-traiter des tâches à un indépendant assistant-comptable, ce dernier doit être agréé, c’est-à-dire disposer au moins d’un diplôme de base en la matière et avoir effectué un stage de minimum 1 an jusqu’à maximum 3 ans. Ceci s’explique par le fait que votre responsabilité à tous les deux sera engagée.

      C’est l’IPCF qui m’a assuré par téléphone que cet agrément est nécessaire. Par contre, si tu choisis d’être employé assistant comptable, cet agrément n’est pas nécessaire.

      Donc, si tu décides de devenir indépendant assistant comptable, en plus de l’agrément, tu devras remplir les conditions suivantes :

      Ouvrir un compte bancaire professionnel. L’idée est qu’on puisse faire clairement la distinction avec ton compte particulier. Tu peux soit ouvrir un compte en banque professionnel (payant généralement) soit un nouveau compte à vue (souvent gratuit)
      2.      Inscription auprès d’un guichet d’entreprises agréé. Coût unique = 87 €

      A ce stade, il te sera demandé de fournir la preuve que tu disposes de connaissances de gestion de base et, éventuellement, des compétences professionnelles spécifiques dans le cadre de l’exercice d’une profession réglementée ou un agrément.

      3.      Assujettissement à la TVA : Pour ce faire, tu dois remplir une déclaration de commencement d’activité (formulaire 604A à télécharger ) et la déposer au bureau de la TVA qui se trouve à la Tour des finances – Boulevard du Jardin Botanique / Kruidtuinlaan  50 – 1000 Bruxelles. Si tu le souhaites, tu peux également mandater le guichet d’entreprises pour qu’il s’acquitte de cette formalité en ton nom, moyennant payement ;

      4.      Inscription à une caisse d’assurances sociales pour travailleurs indépendants. Les indépendants et administrateurs de société doivent s’affilier à une caisse d’assurances sociales dès le commencement de l’activité. Ceci leur ouvre le droit aux prestations familiales, à la pension et à l’assurance maladie ;

      Tu devras payer des cotisations trimestrielles. Ces cotisations sociales sont calculées sur le revenu professionnel annuel net imposable de l’année en cours. Comme ces revenus ne sont pas encore connus en cours d’année, tu devras faire une évaluation préalable de ce que tu penses gagner, et des cotisations provisoires te seront réclamées.

      Les cotisations définitives sont établies une fois que tes revenus professionnels de l’année de cotisation même sont connus (en général 2 ans plus tard), et tu devras, le cas échéant, régulariser ta situation. Cette régularisation correspond à la différence entre le montant que tu as versé forfaitairement et le montant réel que tu aurais dû verser. Ainsi, en fonction de ton chiffre d’affaires, il est conseillé d’évaluer quel sera le montant réel de ces cotisations, et de mettre en réserve le montant nécessaire à la régularisation prévue ou d’augmenter le montant des cotisations provisoires, afin de ne pas avoir une mauvaise surprise après 2 ans.

      Tu trouveras ici le montant des cotisations 2018. Les indépendants à titre principal payent des cotisations trimestrielles de +- 700 € /trimestre.

      Les indépendants complémentaires ne payent des cotisations sociales trimestrielles qu’à partir d’un revenu annuel de +-1500 EUR par an. Pour les indépendants complémentaires qui dépassent ce montant, une cotisation sociale de minimum 80 €/trimestre sera due.

      5.      Affiliation à une mutualité ou déclaration de ton changement de statut, pour pouvoir bénéficier des prestations en matière de soins de santé (en tant que personne physique) ;

      6.      Prendre les assurances nécessaires.

      Cordialement,

      Charlotte pour le 1819

       

  64. Alexis
    le 27 août 2018 à 19:50

    bonjour j’aimerais faire du marketing publicitaire(donc e fais de la pub pour les autres)

    j’ai des clients qui sont interesse mais je ne sais pas comment se deroule  le payment?

    je lui fait chaque mois de la pub sur les reseau sociaux et il me donne par exemple 2000 euro par mois pour ca !

    donc je dois faire chaque mois une pub sur internet(facebook,…)

    puis le mois prochaine je lui fait une nouvelle pub ?

    ca se passe comment pouvez-vous m’expliquer svp ?

     

  65. Jorge
    le 27 août 2018 à 13:01

    Bonjour,

     

    Je me demandais quelles étaient les conditions à remplir pour la mise en place d’un site E-commerce regroupant des ventes.

    J’ai déjà accès à la gestion mais ne possède pas encore de société donc pas de numéro de TVA.

    Disons maintenant que je possède tout cela, quelles sont les démarches à suivre pour satisfaire les législations en vigueur concernant les éventuelles déclarations, ventes, chiffres d’affaires ,..

     

    En vous remerciant d’avance,

     

    Jorge

     

     

    • le 30 août 2018 à 09:48

      Bonjour Jorge,

      Nous t’avons répondu par email, car nous t’avons joint des documents attachés.

      Bien à toi,

      Le Service 1819

  66. dzfinances
    le 26 août 2018 à 23:07

    Bonjour,

     

    Récemment j’ai eu, je l’admet, quelques problèmes financiers qui m’ont rendu incapable de payer mes cotisations sociales ou mes impôts la première année et j’ai fermé mon numéro de tva pour bénéficier des services sociaux à fin de ne pas être à la rue. Je me relève enfin et je veux rembourser mes dettes et pour ce faire je dois réouvrir un numéro de TVA, est-ce que c’est toujours possible malgré le fait que je ne sois pas en ordre à ce niveau pour l’instant ?

     

    • le 27 août 2018 à 11:43

      Bonjour,

      Pour obtenir de bons conseils dans votre situation bien spécifique, je vous conseille de contacter le CED (Centre pour Entreprises en Difficultés): 02/643.78.42.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

  67. Babeth
    le 24 août 2018 à 13:58

    Ayant mon CESS et ma gestion? Mes diplôme sont ils suffissant pour devenir indépendant? Ou alors dois je avoir un diplôme supérieur?

    • le 27 août 2018 à 11:38

      Bonjour,

      L’accès à la gestion est suffisant pour devenir indépendant. Certaines activités nécessitent en plus l’accès à la profession. Ce sont les guichets d’entreprise qui pourront vous confirmer les accès dans votre situation.

      Cordialement,

      L’équipe 1819

  68. ALEXIS
    le 18 août 2018 à 15:58

    Salut ,dernier message quelquen me donne 2500 euro pour que je fasse de la pub ! Alors je lui fais de la pub sur facebook et instagram et c’est tout??(tu peux m’expliquer en 3 4 ligne)! Mais pour la suite quand tu as plus de clients tu peux que faire ca pour qu’une partie car tu n’as pas assez de temps alors ca se passe comment ??merci d’avance pour ta reponse!

    • le 20 août 2018 à 09:41

      Cher Alexis,

      Je te propose de nous appeler pour parler de ta question, ce sera plus clair pour le 1819 de comprendre ce que tu cherches exactement. C’est difficile de comprendre de ton message comment nous pourrions aider.

      Nous sommes disponibles par téléphone tous les matins (lun-ven) de 8h30 à 13h au numéro de téléphone 1819.

      Tu peux aussi déjà consulter notre site pour comprendre les sujets que nous pouvons aborder: http://www.1819.be

      Cordialement,

      L’Equipe 1819

  69. Martyxxx
    le 16 août 2018 à 20:29

    Bonjour avec plus de 15 ans en tant qu’employé puis cadre dans une société commerciale et voulant me lancer en tant qu’indépendant complémentaire dans une micro-entreprise aux yeux de la loi(seul)puis-je me lancer sans le diplôme de gestion? Merci

    • le 17 août 2018 à 13:17

      BOnjour,

      C’est un guichet d’entreprise qui pourra vous dire si votre expérience suffit pour vous donner l’accès à la gestion grâce à cela.

      Voici tout de même les règles en la matière qui se trouvent sur le site de Bruxelles Economie et mploi:
      « Toute pratique dans une des entreprises suivantes, effectuée durant les 15 dernières années, peut être acceptée:
      -dans une entreprise industrielle
      -dans une entreprise commerciale
      -dans une entreprise artisanale
      -dans une entreprise ayant des activités agricoles ou horticoles

      Vous devez prouver un certain nombre d’années de pratique :
      -en tant que chef d’entreprise indépendant : en activité principale 3 ans, en activité complémentaire 5 ans.
      -en tant que responsable de la gestion journalière sans contrat de travail : en activité principale 3 ans, en activité complémentaire 5 ans.
      -en tant qu’employé dans une fonction dirigeante : 5 ans.
      -en tant qu’aidant indépendant : 5 ans.

      Les ressortissants d’un état membre de l’Espace économique européen (Union européenne, Norvège, Islande et Liechtenstein) ou de la Suisse peuvent également prouver les compétences professionnelles en application des droits qui leur ont été conférés dans le cadre de la Directive européenne 2005/36 relative à la reconnaissance des qualifications professionnelles telle que transposée par l’arrêté royal du 17 août 2007.

      En cas de question sur votre expérience professionnelle, adressez-vous à un guichet d’entreprises agréé.
      Ce sont en effet les guichets d’entreprises agréés qui sont compétents pour déterminer si la pratique professionnelle ou le diplôme est suffisant pour prouver les connaissances en gestion. »

      Cordialement,

      L’Equipe 1819

  70. ALEXY.777
    le 16 août 2018 à 12:01

    Bonjour j’ai 16 ans et j’aimerais faire mon propre businesse en ligne,mais peux-je le faire à 16 ansou dois je attendre mes 18 ans ??

    • le 16 août 2018 à 13:13

      Bonjour,

       

      Pour devenir indépendant, tu dois avoir 18 ans sauf pour le métier d’artisan. Pour un commerce en ligne, tu dois donc attendre tes 18 ans.

      Bien à toi,

      Stéphanie, pour le 1819

  71. Justine
    le 16 août 2018 à 01:51

    Bonsoir,
    Mon compagnon travaille en tant qu’ouvrier-électricien depuis 10 ans dans l’entreprise familiale. Il a réussi ses 3 ans de formation à l’ifaPme mais n’a pas passé son TFE. Pour reprendre cette entreprise, doit-il passer absolument sa gestion ou peut-il reprendre la société grâce aux années de pratique?

    Bien à vous,

    • le 16 août 2018 à 13:07

      Bonjour Justine,

      Les connaissances en gestion peuvent en effet être prouvées via un diplôme ou via une expérience professionnelle dans une fonction de dirigeant. Plus de détails sur le site de Bruxelles-Economie-Emploi. Je vous invite à contacter un guichet d’entreprise. Ils pourront vous dire si les 3 ans de formation ou son expérience suffisent pour l’accès à la gestion.

      J’attire votre attention sur le fait que la profession d’électricien exige également un accès à la profession qui se prouve également via un diplôme ou une pratique professionnelle. Un guichet d’entreprise pourra également vous indiquer si le diplôme ou l’expérience permettent de prouver l’accès à la profession.

       

      Bien à vous,

       

      Stéphanie, pour le 1819.

       

  72. Pseudo
    le 15 août 2018 à 13:17

    Bonjour, j’ai un bachelier d’éducatrice, je souhaiterais entreprendre une formation de coaching familial. Au terme de celle ci, devrais-je obtenir un certificat de gestion de base pour exercer en tant que coatch ou mon bachelier est-il suffisant? Merci

    • le 16 août 2018 à 11:51

      Bonjour,

      En principe, tous les diplômes de l’enseignement supérieur donnent accès à la gestion. Votre bachelier devrait donc suffire. Toutefois, je vous invite à vérifier auprès  d’un guichet d’entreprise. Ce sont eux qui sont compétents pour valider l’accès à la gestion au moment de l’inscription comme indépendant.

       

      Cordialement,

       

      POur le 1819, Stéphanie

  73. Pseudonyme
    le 15 août 2018 à 08:03

    Bonjour,
    Est ce qu’une validation de compétence en gestion administrative en tant qu’adjoint administratif est elle valable et suffisante?
    Merci de votre retour.

    • le 16 août 2018 à 10:12

      Bonjour,

      Vous pouvez prendre contact avec un guichet d’entreprise. Ils pourront vous dire si votre diplôme d’adjoint admnistratif donne accès à la gestion. Ce sont eux qui sont compétents pour valider l’accès à la gestion au moment de l’inscription comme indépendant.

      Cordialement,

       

      Stéphanie, pour le 1819

       

  74. Elodie
    le 14 août 2018 à 14:55

    Bonjour,
    J’ai passé mon jury central esthéticienne le 16juillet que j’ai réussi, mais je n’ai pas de gestion.
    Si je veux me mettre à mon compte, n’est il pas possible de prendre la gestion de mes parents ou de mon fiancé ? Surtout si je prend un comptable ?
    Merci d’avance.
    Cordialement,
    Ancelot Elodie.

    • le 16 août 2018 à 10:13

      Bonjour,

      Effectivement, vous pourriez bénéficier de la gestion de vos parents ou fiancé dans le cas :

      L’entrepreneur ou un préposé:

      -pour les personnes physiques:
      -conjoint
      -le partenaire avec contrat de cohabitation légale
      -partenaire cohabitant (depuis au moins six mois)
      -aidant (parent ou allié jusqu’au troisième degré inclus)
      -employé sous contrat à durée indéterminée

      -pour les sociétés: la personne qui exerce la gestion journalière étant :
      -gérant, administrateur délégué, administrateur
      -représentant permanent
      -directeur salarié (dans le cas d’une S.A)

      Cordialement,

  75. Ragofire
    le 13 août 2018 à 12:16

    Bonjour , je souhaiterais vendre des formations en ligne

    Quel statut devrai-je prendre ?
    Merci

    • le 13 août 2018 à 15:14

      Bonjour,

      Si vous voulez exercer une activité à votre propre compte, il faut un numéro d’entreprise propre. Soit vous prenez le statut d’indépendant, avec votre propre numéro d’entreprise, soit vous pouvez par exemple travailler via un organisme comme la Smart (www.smartbe.be) à qui vous empruntez le numéro d’entreprise, ce qui vous permet de ne pas devoir prendre le statut d’indépendant (ni de payer des cotisations sociales). En échange de ce service, la SMart prélève un pourcentage de l’ordre de 6,5 % de votre chiffre d’affaire.

      Quelque soit votre projet, je vous recommande de vous faire accompagner dans votre projet par une structure gratuite d’aide à la création d’entreprise (dont on a déjà beaucoup parlé ici: ce sont les GEL’s, Microstart, Credal, Iles, Unizo, …).

      Je vous recommande également de bien vous renseigner sur le statut d’indépendant et des obligations qui y sont liées (comptabilité, accès gestion, cotisations sociales, TVA, impôts). Des séances d’information sont organisées par le 1819 à partir de septembre : « Les 10 clefs ». Si vous avez besoin d’information en août déjà, adressez-vous à Village Partenaire pour une séance d’information ou aux autres guichets d’economie locale (par exemple ceci: https://www.1819.brussels/fr/events/seance-dinformation-le-parcours-du-createur-dentreprise-43).

      La Smart organise aussi des séances d’information sur le fonctionnement de leur service, et qui est obligatoire si vous souhaitez facturer via eux.

      Cordialement,

      L’Equipe 1819