Bruxelles-J

Comment organiser ta recherche d’emploi ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Une fois les études finies et l’inscription chez ACTIRIS effectuée, tu peux te lancer à la recherche d’un emploi. Si tu te demandes comment tu vas t’y prendre pour trouver le boulot rêvé, voici quelques conseils pratiques pour t’aider dans tes démarches.

Émile, 2014, Ixelles

Émile, 2014, Ixelles

Déterminer ce que tu cherches

Cela peut sembler évident mais avant de commencer tes recherches, il est important de bien identifier le type de job que tu voudrais décrocher et le type d’entreprise dans lequel tu te sentiras le plus à ton aise. Cela implique une bonne connaissance de tes potentialités : que sais-tu faire ? Quels sont tes points forts ? Qu’est-ce qui te plaît ? Qu’est-ce qui est important pour toi ? Quels sont les secteurs d’activités qui t’intéressent ?

Un petit tour sur le site d’information sur le marché du travail à Bruxelles pourra peut-être t’aider : imtb.actiris.be

Si tu as du mal à définir ton projet professionnel, tu peux, par exemple, contacter le Service de Guidance Recherche Active d’Emploi d’ACTIRIS (voir le fiche « à quoi ça sert ACTIRIS » ). Ils ne manqueront pas de t’aider à concevoir un projet professionnel. Ne sois pas non plus trop restrictif. Une idée trop précise de ce que tu veux faire peut te faire passer à côté de nombreuses offres qui pourraient te convenir.

À l’assaut des entreprises

Une fois ton projet professionnel défini, tu peux le confronter à la réalité des entreprises. Il est donc important que tu puisses récolter un maximum d’informations sur celles-ci : leurs activités, l’organisation du travail, les fonctions à pourvoir, les contraintes et les avantages de tel ou tel métier, les exigences des employeurs (en terme d’horaire, de compétence, de mobilité, etc.). Pour trouver toutes ces informations, tu peux faire des recherches dans les divers annuaires des entreprises, dans la presse, dans des centres de documentation spécialisés tels que par exemple l’Espace Ressource Emploi d’ACTIRIS, etc.

Le contact avec des professionnels peut te permettre d’affiner ton opinion sur un métier déterminé. De la même manière, en rencontrant des travailleurs de l’entreprise où tu comptes postuler, tu peux mieux te rendre compte de l’environnement où tu risques de travailler. Ou encore, l’analyse des offres d’emploi te permet de mieux identifier les exigences des employeurs et le type d’emploi proposé. Muni de toutes ces informations, te voila prêt pour te lancer dans la recherche concrète d’un emploi.

Te faire connaître des employeurs

Il s’agit ensuite de convaincre un employeur que tu es la personne qui correspond le mieux au poste à pourvoir. Le moyen de plus classique est d’envoyer un curriculum vitae (CV), que ce soit par courrier, par fax ou par email. L’envoi par email est d’ailleurs de plus en plus fréquent et a l’avantage d’être très rapide.

Généralement, une lettre de motivation personnalisée et adaptée au poste pour lequel tu postules est également requise. Traditionnellement, celle-ci est manuscrite. Mais cette tendance semble progressivement disparaître et la majorité des demandeurs d’emploi envoie maintenant des lettres de motivation dactylographiées. Si l’employeur le demande, fais l’effort d’écrire ta lettre à la main.

Le CV et la lettre d’accompagnement doivent être particulièrement soignés si tu veux accrocher l’attention de l’employeur. Ils doivent bien mettre en évidence tes qualités et tes éventuelles expériences, tes points forts, etc. Sers-toi de la lettre pour démontrer à l’employeur que ton profil correspond bien à ce qu’il recherche ou ce qu’il pourrait rechercher. Bref, tu dois te vendre sans bien sûr exagérer (les « gros coups » ne sont pas nécessairement bien vus).

Ne te limite pas à répondre à quelques annonces. En multipliant les candidatures spontanées auprès des entreprises, tu augmentes tes chances d’être repéré par un employeur. Ne te décourage pas si tu ne reçois pas une réponse tout de suite : certains employeurs conservent les candidatures un certain temps.

Il est également important de recontacter l’employeur. C’est ce qu’on appelle « la relance ». Une fois que tu as envoyé ton CV et ta lettre de motivation à un employeur, n’hésite pas à le recontacter par téléphone, par exemple une semaine plus tard, pour voir s’il a bien reçu ta candidature et pour savoir où en est la procédure de sélection. Cela permet de montrer ton réel intérêt pour le poste et de te rappeler à la mémoire de l’employeur.

N’hésite pas non plus à demander conseil auprès des services spécialisés d’ACTIRIS : ils pourront t’aider à rendre ton CV aussi performant que possible.

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


7 questions pour “ Comment organiser ta recherche d’emploi ?

  1. ghazel nawal
    le 11 mai 2016 à 10:44

    Salut à tous Comment je fais pour avoir la carte de résidence Belgique je suis algérienne merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 mai 2016 à 12:11

      Bonjour Nawal,

      Pour pouvoir venir travailler en Belgique, tu auras besoin d’un permis de travail (et d’un contrat de travail) et d’une Autorisation de Séjour Provisoire (ASP).

      Si tu souhaites venir étudier en Belgique, tu auras besoin d’une équivalence de ton diplôme de fin de secondaire.  Tu devras ensuite obtenir une préinscription auprès d’un institut d’enseignement (université, Haute Ecole ou Ecole Supérieur des Arts).  Et c’est sur base de cette préinscription que tu pourras introduire une demande de titre de séjour auprès des autorités consulaires belges en Algérie.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

       

       

  2. soraya
    le 21 avril 2016 à 00:06

    Bonjours,

    Actuellement je viens dans ménager en Belgique et je ne suis plus étudiante et je suis a la recherche d’un travail pour travail pendant les semaines et les weekends.

    -Quels sont vos meilleurs conseils ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 avril 2016 à 11:54

      Bonjour Soraya,

      Pour travailler en Belgique, tu auras besoin d’un permis de travail et/ou d’une carte de résident, selon ta situation. En revanche, si ta situation n’est pas régulière, beaucoup de portes risquent de t’être fermées.

      Si tu n’as pas encore de carte de résidente mais bien un permis de travail, tu peux déjà envoyer des candidatures spontanées dans les structures de ton choix ou répondre à des offres d’emploi sur les sites internet d’agences interim (attention car certaines agences interim demanderont ton numéro national donc il te sera nécessaire d’avoir une carte de résidente).

      Une fois que tu as une carte de résident, tu peux, en plus des démarches décrites plus haut, t’inscrire comme demandeuse d’emploi chez Actiris. Au travers de rendez-vous avec ton conseiller emploi, tu pourras découvrir les offres d’emploi qui sont disponibles et compléter ton profil.

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  3. Mima
    le 18 juin 2015 à 19:13

    Bonjour!

    Alors voila, j’ai arrêté l’école en 4 ème secondaire technique ( je ne l’ai pas réussie ) , ensuite j’ai suivie une formation de secrétaire chez VDAB et une formation de gestion d’entreprise ( que j’ai tous 2 réussis ) , ainsi que des cours du soirs en néerlandais.

    J’ai pas mal d’expériences dans le domaine de l’administration ( en tant qu’intérimaire ) mais je n’arrive pas à décrocher un CDI..

    Est-ce encore possible de trouver un emploie dans ce domaine sans le CESS? Sinon comment puis-je y remédier? Je vis seule, j’ai un loyer à assumer, je travailles pour le moment à mi-temps en CDD en tant que vendeuse, mon contrat se finit dans 2 mois, et je stresse à l’idée de ne rien trouver.. j’aimerai suivre des cours pour obtenir mon CESS mais je ne touche que 800 euros du chômage et je ne pourrais pas assumer mon loyer et tout le reste.. SVP aidez moi, merci!!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 juin 2015 à 10:35

      Bonjour Mima,

      On ne peut pas dire qu’il est impossible de trouver un emploi dans ce secteur sans CESS. Mais de manière générale, il est certain qu’il est très difficile de trouver un emploi à durée indéterminée. Il y a malheureusement beaucoup plus de chercheurs d’emploi que d’emplois disponibles.
      De manière générale, il est plus facile de trouver un emploi lorsqu’on a la qualification requise pour celui-ci. Nous ne sommes pas certains que le CESS serait vraiment un atout pour ta recherche d’emploi. L’intérêt principal du CESS est de permettre l’accès à l’enseignement supérieur et pas tellement au monde du travail.
      Obtenir un certificat de qualification ou suivre une autre formation professionnelle serait peut-être plus porteur pour toi sur le marché de l’emploi. Mais il faudrait en discuter avec des personnes plus spécialisées pour ton secteur de recherche. Nous te conseillons d’en discuter avec les services d’aides de ton service régional de l’emploi (le VDAB apparemment).

      • Mima
        le 23 juin 2015 à 17:26

        Bonjour!

        Merciiii pour votre réponse! Je suis de la région de Bruxelles, je vais suivre vos conseilles et me renseigner auprès du VDAB ou de Actiris!

        Excellente journée à vous!