Bruxelles-J

Comment bien vivre ta grossesse ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Tu viens d’apprendre que tu es enceinte et une foule de questions envahit ton esprit : comment va se développer mon futur bébé ? Puis-je pratiquer un sport pendant ma grossesse ? Et faire l’amour ? Quels sont les examens que je devrai passer ? Dois- je faire attention à ce que je mange ? Que faire pour préserver ma beauté ?…

Voici quelques pistes et conseils pour t’aider à bien vivre ta grossesse.

Tout d’abord, n’hésite pas à poser toutes les questions qui te passent par la tête, surtout à ton gynécologue. Il pourra notamment t‘informer en détail sur l’évolution de ton fœtus au fil des mois de ta grossesse. Tu en apprendras de plus en plus sur le développement des organes, du système nerveux, des sens de ton bébé.

Est-ce que je devrai passer beaucoup d’examens médicaux ?

Cela dépendra de ton état de santé et de l’évolution de ton futur bébé. Mais tu devras au minimum passer 7 examens chez ton gynécologue. Attention : pour avoir droit aux remboursements octroyés par la mutuelle, tu ne pourras manquer aucun examen.

Le premier examen obligatoire doit se dérouler avant la 12è semaine d’aménorrhée (arrêt des règles). Ton gynécologue t’examinera et te prescrira une prise de sang et une sérologie (détermination du groupe sanguin, rubéole, toxoplasmose, hépatite, etc.) ainsi qu’une analyse d’urine (taux de sucre, etc.). Entre la 8è et la 12è semaine, tu subiras une échographie obligatoire qui à trois objectifs principaux : déterminer l’âge de la grossesse, dépister les anomalies chromosomiques et les malformations éventuelles.

Le deuxième examen aura lieu avant la fin du 4ème mois. Ton gynéco pourra évidemment te prescrire d’autres échographies pour suivre l’évolution du fœtus, si cela s’avère nécessaire.

Est-ce que je dois changer ma manière de vivre ?

Être enceinte n’est pas une maladie ! Tu ne dois donc pas supprimer tes loisirs, tes sorties, en évitant toutefois au maximum de boire de l’alcool. Et si tu fumes ou que tu consommes d’autres substances, c’est peut être une bonne occasion, si tu en as envie, de songer à arrêter.

Fais attention également à éviter au maximum des situations stressantes.

Et le sport ?

La pratique d’un sport est fortement conseillée. Les plus adaptés et bénéfiques lorsqu’on est enceinte sont la natation, la marche, l’aquagym, la danse, le yoga, etc. Évite les sports violents et ceux ou le risque de chute est réel. Si tu n’as jamais fait de sport, profites de t’y mettre mais vas-y mollo !

Est-ce que je peux continuer à faire l’amour ?

Si tu n’as pas une grossesse à risque (ton gynéco te le dira), il n’y a pas de contre-indications, au contraire : amour et gros câlins sont les bienvenus !

Dois-je adapter mon régime alimentaire ?

Mieux vaut manger sainement en privilégiant les fruits, légumes, céréales, etc., et en évitant les aliments trop sucrés ou trop gras. Parles-en à ton médecin afin d’être sûre que ton régime est équilibré et ne provoquera aucune carences. Il te conseillera peut-être de compléter ton alimentation par la prise de suppléments vitaminés et riches en oligo-éléments. En effet, ton corps, pendant cette période aura un besoin accru de ceux-ci, notamment le fer, le calcium et l’acide folique.

Et ma beauté ?

Si tu as une bonne alimentation, c’est tout bénéfice pour ta peau qui sera soumise à rude épreuve. L’application régulière d’un soin anti-vergetures aux endroits appropriés, dès le début de la grossesse, peut aussi aider ta peau qui va perdre de son élasticité au fil des semaines.

Évite aussi de prendre du poids trop rapidement, mais n’oublie tout de même pas de manger à ta faim !

Et si je me sens malade, fatiguée ?

Ta fatigue est probablement normale car l’action de la progestérone (hormone) induit, chez la femme enceinte, une envie de dormir. Une petite sieste ne peut pas te faire de mal et si tu te sens vraiment trop fatiguée, ton médecin te prescrira probablement des vitamines.

Des nausées surviennent principalement lors des premiers mois de la grossesse. L’adaptation de ton alimentation (manger moins en une fois, supprimer les aliments difficiles à digérer, etc.) devrait limiter les effets de celles-ci.

Un dernier conseil : si tu as un petit bobo, ne recours pas à l’automédication et consulte ton médecin. Des médicaments qui te semblent anodins peuvent avoir des conséquences désastreuses pour le fœtus.

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


26 questions pour “ Comment bien vivre ta grossesse ?

  1. Lola
    le 31 août 2016 à 11:07

    Bonjour j’ai du mes dernières règles le 7 aout un cycle de 28j des rapport le 12 et le 15 aout non proteges est ce possible d’être enceinte mon ovulation était censé être le 21 j’ai fait une pds le 29 qui s’est révélé négatif était elle faite tro to

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 septembre 2016 à 10:18

      Bonjour Lola,

      Si tu as des rapports vaginaux non protégés et sans contraception, une grossesse est, en effet, possible.

      Etant donné que tes dernières règles datent du 7 août et en admettant que tu as un cycle de 28 jours, ton ovulation était en effet le 21 août. En général, on conseille d’attendre 20 jours après le dernier rapport non protégé pour effectuer un test de grossesse urinaire ou sanguin. Par conséquent, la prise de sang du 29 août a été effectuée trop tôt et le plus judicieux serait d’effectuer un test de grossesse à partir du 2 septembre au plus tôt.

      Les tests de grossesse urinaires sont en vente libre en pharmacie et tu peux effectuer un test de grossesse sanguin auprès de ton médecin, en centre de planning familial ou dans un laboratoire d’analyses sur prescription de ton médecin. Tu trouveras la liste des centres de planning familial en région bruxelloise en cliquant sur le lien suivant: http://www.loveattitude.be/Liste-des-centres

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

       

  2. Sarah
    le 28 août 2016 à 18:28

    Bonjour
    J’ai commencé à travailler le 8/8/2016 et j’ai tombe enceinte par erreur parce que j’avais dès problème règles et j’ai déjà étais chez à gyco pour ça .

    Ma question c’est je travaille comme vendeuse 8h début prendre dès carton Avec des marchandises lourd et à la fin de journée j’ai toujour mal au dos et à ma ventre
    mon médecin m’a dit que je dois arrêter et être sur certificat médicale parce que c’est dangereux j’ai droit de 28jours payante par mon patron mais après ces jours est-ce que c’est le mutuelle qui prend ma charges ou chômage ou CPAS merci

  3. Sarah
    le 28 août 2016 à 16:22

    Bonjour, je suis actuellement enceinte de 3 mois. Je vie chez mon copain et sa mère à Bruxelles du coter flamand, car mes parents m’ont mise à la porte (je vient de Liege). Je n’ai actuellement rien du tout comme revenus…
    J’etait étudiante en communication. mais je vais arrêter les études, car mon accouchement est prévu pour mars..

    Ça fait 2 mois que je vie avec eux..
    J’ai besoin d’aide pour tout ce qui est administrative, un soutient, de l’aide pour trouver un logement (c’est très dur), de l’aide financières.

    J’ai fait une demande au CPAS, mais avant que l’analyse de mon dossier commence.. J’ai pleins de document à leurs fournirs, pleins d’inscription à faire (Vdab, actiris, cours de néerlandais). Ils me disent que dans une communes flamande c’est obligatoire). Est ce vrai?

    Ma belle mère à accepter que je me domicilie chez eux pour au moins que je puisse toucher les allocations familial, est ce que cela se fait automatiquement où est ce que je vais devoir attendre 1-2 mois?

    Est ce que vous connaissez des centres qui pourrait m’aider à gérer tout ça? Je suis totalement perdu.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 août 2016 à 12:55

      Bonjour Sarah,

      Il est effectivement normal que le CPAS te demande toute une série de documents. Ceux-ci leur permettront de vérifier que tu es bien dans les conditions pour prétendre à une aide du CPAS. Il est effectivement possible que le CPAS te demande une preuve d’inscription comme demandeuse d’emploi (étant donné que tu n’es plus étudiante).

      En principe, il n’y a pas d’obligation légale de t’inscrire à un cours de néerlandais, mais chaque CPAS dispose de ses pratiques internes. Il arrive donc souvent que les CPAS flamands imposent une inscription à un cours de néerlandais car tu es dans une commune flamande;  c’est souvent le cas pour les personnes qui présentent des difficultés à parler le néerlandais.

      En ce qui concerne tes allocations familiales, à partir du moment où tu ne vis plus chez tes parents, tu peux en principe les percevoir toi-même. Pour ce faire, tu devras téléphoner à ta caisse d’allocations et le demander (au minimum pour communiquer ton numéro de compte). Par contre, nous ne pourrons malheureusement pas te dire en combien de temps le changement sera effectué. Nous te conseillons de poser également cette question à ta caisse d’allocations familiales.

      Par contre, sache que le CPAS tient généralement compte du montant de tes allocations familiales, autrement dit, il est possible que ce montant soit déduit du revenu d’intégration auquel tu auras droit.

      Si tu souhaites être accompagnée pour toutes tes démarches, tu pourrais éventuellement t’adresser à un centre de planning familial, dans lesquels tu trouveras des assistant(e)s social(e)s qui pourront t’écouter, te conseiller et t’aiguiller dans tes démarches (administratives ou en lien avec ta grossesse, ce qui permettrait, si tu le souhaites, de centraliser différents suivis) ou encore t’orienter vers un service d’accompagnement adapté.
      Si tu n’es pas trop loin de Bruxelles, il existe le service aiguillage (http://www.aiguillages.be/dotclear2/index.php) qui pourrait te soutenir dans tes démarches administratives.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  4. A. Laya
    le 11 août 2016 à 18:40

    Bonjour,
    Mon amies est enceinte de 4mois elle a 17 ans et est encore a l école. .. elle se demandait si une ecole pouvait refuser de l inscrire a cause de sa grossesse ou pas ? Et si non, doit elle les mettre au courant? Et a partir de quand ? Merci.

  5. Camnour
    le 8 août 2016 à 13:17

    Bonjour je suis mineur et enceinte, ai je le droit de garder mon bébé si je le souhaite? Étant donner que la date du terme est prévue aux alentours de mon anniversaire de mes 18 ans. De quel aide financière je bénéficie pour accueillir le futur bébé et pour son éducation ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 août 2016 à 14:33

      Bonjour Camnour,

      Nul ne peut obliger une jeune femme à avorter, même si elle est mineure. Cela signifie que même en étant mineure, si tu décides de poursuivre ta grossesse, la loi protège ton choix.

      Une aide du CPAS pourrait t’être accordée. Cependant, celle-ci ne sera pas automatique. Après ta demande, une enquête sociale sera organisée afin d’évaluer ta situation dans sa globalité. Nous ne pouvons malheureusement pas prévoir la décision qui sera prise par le CPAS. Il est donc important que tu expliques globalement ta situation à l’assistante sociale afin que le CPAS dispose de tous les éléments pour prendre sa décision. Tu trouveras plus d’infos sur la fiche suivante: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      A partir de ton sixième mois de grossesse, tu pourras faire la demande d’une allocation de naissance. C’est un montant qui te sera octroyé par ta caisse d’allocations familiales une seule fois pour la naissance de ton enfant. Pour l’obtenir, tu dois en faire la demande auprès de ta caisse d’allocations familiales et remettant un certificat médical de ton médecin attestant ta grossesse. Tu trouveras plus d’informations à ce sujet sur ce lien : http://www.allocationsfamiliales.be/Les-prestations-familiales/L-allocation-de-naissance

      Après la naissance de ton enfant, tu auras droit à des allocations familiales pour ton enfant. C’est un montant que tu percevras de manière mensuelle. Pour obtenir plus d’informations à ce propos, tu peux consulter la fiche suivante: http://bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/les-allocations-familiales/tu-vas-avoir-un-bebe-quen-est-il-des-allocations-familiales/

      Enfin, si tu es affiliée à une mutuelle, tu pourrais également prétendre à une prime de naissance de la mutuelle. Pour ce faire, tu devras leur remettre un certificat médical attestant de ta grossesse.

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  6. Madame cha
    le 2 mai 2016 à 20:55

    Bonjour,
    Je suis enceinte depuis 4 mois et j’ai pas de papier.j’ai pas d’argent pour acheter les vitamines de la grossesse et j’ai pas droit de l’aide de CPAS.ya t-il une association qui peut m’aider

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 mai 2016 à 16:34

      Bonjour Madame Cha,

      En dehors de l’aide médicale urgente, il n’existe malheureusement pas de service pouvant t’aider financièrement.
      Nous te conseillons cependant de prendre contact avec un Centre d’Action Sociale Globale (CASG).

      Ce sont des centres de service social généralistes bruxellois ont pour objectif d’améliorer les relations entre leurs bénéficiaires et la société.
      Ils permettent de favoriser l’accès de leurs bénéficiaires aux droits fondamentaux ainsi qu’aux ressources sociales, sanitaires, économiques, culturelles, etc.
      Ils pourront donc t’aider à faire valoir tes droits si des aides existent.
      Tu pourra trouver la liste de ces centre sur le site suivant: http://www.fdss.be/index.php?page=centres-d-action-sociale-globale

       

  7. Florine
    le 17 mars 2016 à 10:22

    J’ai accouche sa fais 2 semaines et on m’a dis qu’il me faudrais declarer l’enfant a la commune dans les 15 jours qui precede l’accouchement mais jai pas pu le faire a temps quel sera ma penalite svp?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 mars 2016 à 16:43

      Bonjour Florinne,
      Lorsque la déclaration n’a pas été faite dans le délai prescrit légalement, l’officier de l’état civil, dans les trois jours ouvrables qui suivent l’expiration du délai, doit aviser la personne qui l’a averti de l’accouchement (dans la plupart des cas, l’hôpital).
      Celle-ci est tenue de faire la déclaration dans les trois jours qui suivent la réception de l’avis: si le troisième jour est un samedi, un dimanche ou un jour férié légal, la déclaration peut encore être faite le premier jour ouvrable qui suit.

      Il est donc dans votre intérêt de faire cette déclaration rapidement afin que l’acte de naissance soit dressé.

  8. stephy04
    le 8 mars 2016 à 14:12

    bonjour je suis une étudiante étrangère en 3émé année chimie et j’aimerai savoir quelle aide je pourrais avoir car j’habite avec mon copain et notre fils nous sommes tous les 2 à sa charge et lui touche 1300 euro .A toutes nos dépenses j’ajoutes celle de la crèche mes abonnement car je fais mes études à liège et j’habite verviers . Que dois je faire

    bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 mars 2016 à 17:04

      Bonjour Stephy,
      Cela dépend pourrait dépendre de ta situation administrative, quelle est ton titre de séjour en Belgique?
      Le plus simple serait que tu nous contact par téléphone (02/514.41.11) ou en permanence http://www.inforjeunesbruxelles.be/contact.
      Afin que nous puissions clarifier ta situation et les différentes possibilités.

  9. aponin
    le 24 février 2016 à 13:18

    Bonjour j’aimerais savoir puisque en calculant la date de ma dernière règle j’ai constaté un cycle de 42 c’est a dire du 20 décembre au 1 fev et cela du fait que j’ai pas eu mes règles au mois de janvier bref du au stress et autres
    Quelle est ma date de fécondité sachant que ma dernière regle est le 1er fev merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 février 2016 à 14:50

      Bonjour Aponin,
      En supposant que tous tes cycles soient de 42 jours (ce qui n’est probablement pas le cas, s’il était plus long qu’habituellement du au stress) cela signifierait que la prochaine période d’ovulation est situé autour du 27 mars.

  10. Perla
    le 1 février 2016 à 12:20

    Bonjour,

    Je suis étudiante en dernière année de Communication et
    j’accouche au mois de Juin. Je suis à la recherche d’une crèche à
    mi-temps à partir du mois de septembre car j’ai quelques cours à repasser
    l’année prochaine.

    Je souhaite savoir s’il existes des crèches réservées pour des parents-étudiantes sur Bruxelles ou s’il y a d’autres alternatives car je déjà sur une longue liste d’attente de la commune.

    Merci d’avance pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 février 2016 à 16:04

      Bonjour Perla,

      A notre connaissance, il n’existe malheureusement pas ce type de structure.
      Les places en crèche communale sont effectivement rapidement complètes.
      Si aucune place ne se libère tu pourrais essayer de l’inscrire dans une crèche privée ou rechercher une accueillante. Tu trouveras la liste des structures existantes sur le site de l’ONE.
      http://www.one.be/chercher-un-milieu-d-accueil0/

  11. Clarisse
    le 10 septembre 2015 à 21:12

    Bonjour,

    Je suis étudiante à la haute école et je viens d’apprendre que je suis enceinte de 8 semaines. je vis avec ma grand-mère qui est notre tutrice légale à mes frères et moi. Elle est seule à travailler, elle est propriétaire d’une maison mais je partager ma chambre avec ma soeur.
    Je l’ai pas encore annoncer à ma famille de peur que ma grand-mère me met dehors et j’aurais nul part ou aller car mon copain vit à Namur et moi à Bruxelle, il vit avec sa famille et y a pas de place pour une personne en plus.
    Mon copain est aussi étudiant.
    Je voudrais savoir si je peux être aider par le CPAS sans qu’il demande à ma grand-mère une pension alimentaire.
    Je sais pas vers qui me tourner merci de bien vouloir répondre

    Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 novembre 2015 à 16:18

      Bonjour Clarisse,
      En effet, il est possible qu’une aide du CPAS te soit accordée.
      Cependant, celle-ci ne sera pas automatique, après ta demande, une enquête sociale sera organisé afin d’évaluer ta situation dans sa globalité (les raisons qui justifie ta demande de mise en autonomie mais également ta situation financière et celle de ta grand-mère).
      Nous ne pouvons malheureusement pas prévoir la décision qui sera prise par le CPAS en fonction des éléments qui leur aura été communiqué.
      Il est donc important que tu expliques globalement ta situation à l’assistante sociale afin que le CPAS dispose de tous les éléments pour prendre la décision.

  12. Sophie
    le 31 juillet 2015 à 20:22

    Bonjour. Je viens d apprendre que je suis enceinte hier je dois attendre mardi pour déterminer depuis combien de semaines. Je suis en hésitation total sur l ivg ou le fait de garder. Quel aide s offre à moi ? Voulant terminer mes etudes. J’ai réussi cette année et passe en 5eme mais j accoucherais vers mars avril , juste avant les examen comment faire ?? La somme de 1089 euro est pour le couplé ou chaque personne du couplé ? Mon copain dans la même situation que moi il ne me laisse pas. On est 2. Merci de répondre au revoir

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 août 2015 à 10:52

      Bonjour Sophie,
      Si vous décidez de vivre ensemble avec un enfant à charge, l’un de vous deux pourra percevoir un revenu d’intégration social de 1089.82 pour tout le ménage.

  13. marie
    le 4 mars 2015 à 03:35

    Bonjour je suis étudiante Hors UE et récemment j ai découvert que je suis enceinte de 5 semaines.et je voudrais savoir si mon statut sera affecté si je décide de le garder.en ce moment j ai une situation familiale précaire car je vis dans une frateri de 7 enfants et ma mère célibataire a déjà du mal et n a pa pu supporter le fait de ma grossesse.et préfère que j aille vivre avec le papa(de nationalité belge)travaille à 3/4 temps et maintenant me fais comprendre qu il n est pas pret.
    j essai de mesurer le pour et le contre car je me retrouve donc dans un désarroi totale.que je travail uniquement en été.
    je me suis déjà rendu dans un centre de planning familial pour connaître les possibilités qui s offrent au cas où je décide d avorter . Cependant cette possibilité me trouble psychologiquement

    j’aimerais savoir qu elle sont les possibilités qui s offrent à moi
    Si je décide de le garder malgré tout.pourrais je bénéficier d une quelconque aide ? En quoi est ce que cela influencera le statut de ma mère qui a 7 enfants à sa charge (moi compris).et mon statut d étudiant sera t il affecté? Existe t il des associations qui pourraient M aider à voir plus clair?si le papa refuse de prendre ses responsabilités et que ma mère me demande de partir que pourrais je faire?
    Merci de bien vouloir me répondre.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 mars 2015 à 15:36

      Bonjour Marie,
      Ta situation dépend de plusieurs éléments, d’une part si ton compagnon reconnait votre enfant, alors tu seras reconnu comme auteur d’enfant belge et tu pourras donc obtenir un titre de séjour et faire une demande d’aide auprès du CPAS.
      Par contre, s’il décide de ne pas le reconnaître alors ta situation reste inchangé, tu ne pourras donc pas demande d’aide au CPAS puisque au risque de perdre ton droit de séjour pour la durée de tes études.
      L’idéal serait que tu nous contact par téléphone au 02/5144111 ou en te présentant à nos permanences (155 Rue Van Artevelde, 1000 Bruxelles) afin que nous puissions discuter de ta situation et des différentes possibilités que tu as.