Bruxelles-J

Comment le CPAS prend-il ses décisions ? - Le parcours d'une demande d'aide

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Le travail du service social

Chaque CPAS dispose d’une équipe de travailleurs sociaux. Ce sont toutes et tous des assistants sociaux et/ou des infirmiers. Ils sont, entre autres, chargés de mener ce que l’on appelle « l’enquête sociale » et « l’enquête sur les ressources ».

En fait, dès que le demandeur d’aide introduit une demande d’aide, un travailleur social est désigné pour suivre le dossier. Ce travailleur social devient l’assistant social référent du demandeur d’aide. Par ailleurs, au moment de l’introduction de la demande d’aide, ce dernier reçoit un « accusé de réception » attestant de la demande.
Afin de rédiger son rapport sur la situation du demandeur d’aide, l’assistant social mènera une « enquête sociale » et une « enquête sur les ressources ».  Son objectif est de faire le point sur les besoins du demandeur d’aide. Il arrive souvent donc que l’assistant social effectue une visite au domicile et demande les extraits de compte bancaire sur un certain nombre de mois. Il vérifie aussi bien sûr que le demandeur est bien dans les conditions pour recevoir une aide.

Après ce bilan, le rapport est alors transmis au Comité spécial du service social, qui prend le décision d’octroi ou non d’une aide.

La loi prévoit que l’on ne ne peut pas s’opposer à l’enquête sociale, sous peine de ne pas recevoir d’aide. Ceci dit, la Constitution, ainsi qu’un certain nombre de lois nationales et internationales garantissent le respect de la vie privée et l’inviolabilité du domicile. Ainsi, par exemple, le travailleur social ne peut rentrer chez le demandeur sans son accord, ni fouiller le domicile ou de poser des questions sans rapport avec l’enquête sociale.

Bien entendu, le rôle du travailleur social ne se limite pas à ce « contrôle ». Le travailleur est sensé aussi (cela fait partie de ses missions) accompagner le demandeur d’aide dans ses différentes démarches (comme la mise en ordre au niveau de la mutuelle par exemple), et orienter celui-ci vers des services spécialisés si cela est nécessaire.

Le Conseil de l’Action sociale et les Comités spéciaux

Le CPAS est un organe politique lié à la Commune (qui le finance en partie). L’ensemble des décisions du CPAS sont donc prises par des mandataires politiques réunis au sein du Conseil de l’Aide sociale ou d’autres « Comités spéciaux ».

Le Conseil de l’Action sociale

Le Conseil de l’Aide sociale est composé de conseillers à l’aide sociale (on les appelle souvent « conseillers CPAS ») qui sont élus par le Conseil communal, juste après les élections communales. Comme les conseillers communaux, ils sont donc normalement en poste pour toute une législature (6 ans).

Le Conseil prend des décisions sur la gestion générale du CPAS, les budgets, les orientations politiques, etc.

Le Comité spécial du service social

Au sein du CPAS, il existe obligatoirement un Conseil spécial de l’Aide sociale. Ses membres sont des « conseillers CPAS » spécialement désignés.

C’est ce Comité spécial qui prend les décisions concernant l’octroi des aides et des revenus d’intégration. Pour ce faire, il prend connaissance des rapports et recommandations des travailleurs sociaux.

Autres comités spéciaux

Le CPAS peut aussi mettre sur pied des Comités spéciaux spécialisés dans telle ou telle matière, également constitués de « conseillers CPAS » désignés par la Conseil de l’Aide sociale. Ces Comités spéciaux peuvent alors prendre des décisions dans les matières qui les concernent.

Par exemple, un CPAS peut mettre en place un comité spécial « intégration » qui prend les décisions concernant les contrats d’intégration (contenu du contrat, suivi, évaluation, etc.), ou encore un comité spécial « santé » qui prend les décisions sur les politiques de santé du CPAS.

L’audience

On peut demander à être entendu en audience par l’organe du CPAS qui va décider de la suite à donner à la demande. Le CPAS est obligé d’accorder cette audience au demandeur d’aide.

L’audience permet à celui-ci d’expliquer lui-même, de vive voix, sa situation et de répondre directement aux questions des conseillers. Il peut se faire représenter ou être accompagné de quelqu’un (un avocat, un syndicaliste, un travailleur social d’une association, un travailleur d’un service social étudiant, un parent, etc.).

Il faut savoir aussi que le CPAS doit informer le demandeur de cette capacité à être entendu, largement à l’avance, et ce pendant l’enquête sociale. Il doit aussi l’informer de la date possible de l’audition, et donner accès au dossier social.

La notification de la décision

À partir du dépôt d’une demande d’aide, le CPAS dispose de 30 jours maximum pour prendre sa décision.
La décision prise par le Conseil, que cela soit un octroi d’aide ou un refus, doit ensuite être notifiée par écrit dans les 8 jours ouvrables qui suivent la décision.

S’il s’agit par exemple d’un refus, le CPAS doit expliquer pourquoi le demandeur d’aide ne rentre pas dans les conditions pour recevoir l’aide. Cette motivation doit faire référence aux faits, à la situation du demandeur, ainsi qu’aux règles juridiques appliquées dans la circonstance.

Le paiement de l’aide ou du revenu d’intégration doit être fait par le CPAS dans les 15 jours suivant la décision. Il est à noter cependant que de plus en plus de CPAS paient à terme échu. Cela signifie que l’aide pour un mois donné est versée à la fin de celui-ci (comme c’est en général le cas pour les salaires des travailleurs, les allocations de chômage,…). Si le demandeur a besoin d’argent rapidement et ne peut attendre la fin du mois, le CPAS pourra alors verser une avance qu’il récupérera progressivement sur les montants des mois suivants.

Les sanctions

En cas de non-déclaration de revenus au CPAS (travail au noir par exemple), de fraude ou de déclaration mensongère, des sanctions sont prévues.

Les aides et le revenu d’intégration peuvent ainsi ne plus être accordés et même suspendus pour minimum 6 mois (maximum 12 mois s’il y a une intention frauduleuse avérée). Des sanctions plus importantes encore sont prévues en cas de récidive.

Ceci dit, pendant la durée de la sanction, une nouvelle demande d’aide peut être introduite et une aide accordée si cela est justifié par la situation réelle du demandeur (absence réelle de ressources à ce moment-là).

Des sanctions peuvent également être prononcées en cas de non-respect de modalités prévues dans le contrat d’intégration ou de non-respect de l’obligation de disponibilité sur le marché du travail.

Éditeur de la fiche : CIDJ

Mise à jour le 14 juillet 2016

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


59 questions pour “ Comment le CPAS prend-il ses décisions ? - Le parcours d'une demande d'aide

  1. Yasmine
    le 17 avril 2017 à 20:29

    Bonjour,

    J’aimerai savoir à partir de quel budget la CPAS ne fournit pas d’aide?
    Quel est la somme maximale?

    Bien à vous

  2. tinesvanessa1
    le 14 avril 2017 à 19:55

    Bonjour je voudrais savoir combien de temps sa dure pour avoir une réponse a la demande de la prime d’installation ? Merci

    • le 19 avril 2017 à 17:09

      Bonjour Tinesvanessa1,
      Nous n’avons pas eu assez d’exemples pour pouvoir te donner une réponse précise.
      Mais l’idéal, pour obtenir une réponse rapidement est de te rendre à ton CPAS et d’essayer de rencontrer l’assistant(e) social(e) en charge de ton dossier.
      Le Service Logement de ton CPAS peut certainement aussi te donner une réponse précise à ce niveau quant aux délais de ton CPAS.
      Bien à toi,

  3. Clara2017
    le 10 avril 2017 à 22:54

    Bonjour. J aurai une petite question.Si une sanction de 12 mois a été prise suite à une fraude, le recours d’une nouvelle demande sera t il possible? Étant donné que la personne concerné a 3 enfants et n as pas de revenu? Merci de votre réponse bonne soirée.

  4. Lara2017
    le 7 avril 2017 à 06:55

    Je travaille 28h semaine. Je suis cohabitante mais en pleine séparation et une fille de 15 ans à ma charge mon salaire de 1200€. Croyez vous que je pourrais avoir droit dîné aide au cpas en habitant seul avec ma fille? Merci

    • le 10 avril 2017 à 16:03

      Bonjour Lara2017,
      L’aide ne sera peut-être pas importante mais oui le CPAS peut intervenir pour toi. Mais tu dois pouvoir prouver, notamment, que tu es bien séparée et que tu es effectivement seule à assumer la charge de ton enfant.
      Si le CPAS ne t’aide pas de manière régulière, tu peux au moins avoir droit, en principe, à une ‘aide occasionnelle’ comme tu le liras ici (voir rubrique ‘Les autres aides fournies..’).
      Par ailleurs, il faut entrer dans les conditions suivantes pour recevoir une aide du CPAS de sa commune :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Le CPAS peut t’aider aussi si tu as des frais scolaires importants.
      Le CPAS vérifie souvent aussi si tes parents ne peuvent pas aussi intervenir et t’aider d’une manière ou d’une autre (même si tu ne vis plus avec eux depuis longtemps).
      Sache également que le CPAS peut t’aider pour tes démarches au niveau du divorce notamment (pour réclamer un pension alimentaire par exemple).
      Enfin le Servie Médiation de Dettes du CPAS de ta commune peut aussi te donner des conseils utiles pour réduire tes frais et/ou pour pouvoir payer tes factures de manière échelonnée.
      N’hésite pas à revenir vers nous après avoir lu cette réponse.
      Bien à toi,

  5. Emilie
    le 31 mars 2017 à 15:40

    Bonjour,
    Je suis actuellement étudiante et j’ai déjà un diplome et cela fait 2 ans que je perçois de l’aide du cpas, mais cette année j’ai eu beaucoup de soucis et je me suis rendu compte que l’option dans laquelle j’étais ne me plaisait pas du tout et là je suis en dépression à cause de cela. Je compte reprendre mes études en septembre dans l’option que je veux pour avoir une qualification en plus. Mais sachant que j’habite seule car ce n’étais plus possible de rester chez mes parents. Est ce que le cpas risque de me retirer mon RIS malgré que je reprend les études en septembre?

    • le 3 avril 2017 à 16:32

      Bonjour Emilie,
      Suis-tu toujours les cours actuellement ? As-tu vu ton assistant(e) social(e) récemment ? As-tu pu lui parler de ta situation ?
      Avant toute chose, tu dois vérifier quelles sont les conditions de ton contrat PIIS pour voir si cette situation n’est pas envisagée.
      Par ailleurs, est-ce que tu as un document médical prouvant que tu es en dépression actuellement ? Si, pour des raisons de santé, tu as dû interrompre tes études, le CPAS peut accepter que tu aies interrompu tes études mais tu dois pouvoir argumenter et motiver ton changement d’études (et montrée aussi que tu es motivée pour continuer).
      L’idéal, avec le CPAS, est d’anticiper les choses et ne pas les placer devant le fait accompli.
      T’es-tu déjà rendue à la Cellule Étudiants pour voir quelles sont tes alternatives ?
      N’hésite pas à revenir vers nous
      Bien à toi,

  6. Shasha
    le 30 mars 2017 à 14:41

    J’ai fais une demande le 21 février , jusqu’à maintenant toujours aucune réponse . Que dois-je faire ? D’après l’ssistante sociale sa devrait être octroyé , mais jusqu’à présent toujours aucune réponse et aucune rémunération . J’ai une fille de 6 mois je vis avec ma maman mais on ne s’en sort plus le chauffage est cassé. Que dois-je faire ?

    • le 3 avril 2017 à 16:22

      Bonjour Shasha,
      Idéalement, tu devrais te rendre à ton CPAS munie de ta carte d’identité et de ton ‘accusé de réception’ (document prouvant que tu as introduit un dossier de demande d’aide) que tu as dû recevoir le 21 février. Avec ce document, on devrait pouvoir te donner une réponse quant à ton dossier.
      Le CPAS dispose de 30 jours pour analyser un dossier et donner sa décision. Tu devrais donc recevoir (ou aurais dû recevoir) une réponse (par courrier postal) très prochainement. Mais étant donné que le délai est dépassé, le mieux est de te rendre sur place.
      Il faut savoir aussi que de nombreux CPAS sont débordés pour l’instant.
      N’hésite pas à revenir vers nous.
      Bien à toi,

  7. Asmc
    le 27 mars 2017 à 12:46

    Bonjour,

     

    J’ai 20 ans et je suis actuellement en formation en alternance en cuisine grâce à laquelle je touche 433e par mois plus mes allocations familiales de 120e mais je désire arrêter pour cause de problèmes de dos… Je suis en ménage avec mon copain qui lui est chef de ménage et travaille en ayant un complément du chômage. Je voulais donc savoir si je pouvais bénéficier d’une aide de revenu car quand j’arrêterai ma formation je me retrouverai sans revenus de mon coté et devrais donc dépendre financièrement de mon copain et j’ai peur de ne pas pouvoir s’en sortir avec un seul salaire… Merci d’avance de votre réponse.

    • le 29 mars 2017 à 15:39

      Bonjour Asmc,
      Si tu introduis une demande d’aide au CPAS, comme tu vis avec ton copain, tu pourrais, éventuellement, avoir un RIS au taux cohabitant si tu entres dans les conditions.
      Mais il faut voir quels sont les revenus de ton copain (le CPAS prend en compte les revenus du/de la compagne) car, si ses revenus sont supérieurs au RIS avec charge de ménage (qui est de 1156,53€), le CPAS estimera que tu n’as(ton ménage) pas besoin d’aide.
      Voici, par ailleurs, les conditions à remplir pour demander une aide au CPAS de sa commune :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      Il faut savoir aussi que le CPAS a besoin de 30 jours pour analyser un dossier de demande d’aide et donner sa réponse/décision par voie postale (http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/comment-le-cpas-decide-t-il-daccorder-ou-pas-un-revenu-ou-une-aide/)
      Il est important que ton copain vérifie de son côté, s’il touche un complément du chômage actuellement, qu’il ait toujours droit à ce complément s’il vit avec quelqu’un qui perçoit une aide du CPAS.
      Es-tu sûre de vouloir arrêter ta formation ? Sais-tu déjà ce que tu vas entreprendre par la suite ?
      En tout cas, veille à t’inscrire chez Actiris ou au Forem dés que tu arrêtes afin de pouvoir bénéficier de certains services comme la recherche d’une formation ou d’emploi.
      Bien à toi,

  8. Sou
    le 26 mars 2017 à 19:12

    Bonjour, je suis mere d’une petite fille de 2 ans. Mon mari me quitte et nous laisse ma fille et moi sans revenu. Que puis je faire ?

  9. Fafa
    le 24 mars 2017 à 12:45

    Bonjour je voulais savoir quelle est la date de paiement pour le ris. Car sa varie d’un mois a l’autre. J’ai entendu que le paiement dois se faire le 25 de chaque mois. Merci

    • le 24 mars 2017 à 16:53

      Bonjour Fafa,
      En principe, c’est à la fin du mois que les paiements sont effectués (aux environs du 25).
      Mais les CPAS sont souvent débordés et donc les paiements peuvent être effectués avec du retard et donc les dates peuvent varier d’un mois à l’autre.
      Bien à toi,

  10. Epje95
    le 22 mars 2017 à 21:26

    Bonjour,

     

    Je suis étudiante et actuellement bénéficiaire du RIS taux cohabitant (je vis avec ma grand-mère pensionnée à qui je loue une chambre privative). Je voulais demander si il y avait la possibilité d’ouvrir un contrat d’assurance automobile étant au cpas? J’ai un loyer à payer mais j’ai récolté une petite somme d’argent grâce a mon job d’été avec lequel je pourrais me permettre d’acheter une petite voiture de débutante. Ma question est si cela affecterait mes droits en tant que bénéficiaire du CPAS ?

    Je vous remercie d’avance de votre réponse,

     

    Cordialement

     

     

    E.

    • le 24 mars 2017 à 10:53

      Bonjour Epje95,
      Tu as le droit, selon nous, d’acheter une voiture d’occasion avec tes économies.
      Mais ce serait quand-même utile d’en parler avec ton assistant(e) social(e) si tu t’entends bien avec lui/elle (c’est toujours mieux d’anticiper des questions qui pourraient venir plus tard).
      Par ailleurs si, par exemple, tu habites une région où se déplacer via les transports publics est difficile, cela peut être un argument pour toi.
      Dans certains cas, le CPAS intervient pour l’achat d’une voiture lorsque cela augmente les possibilités de décrocher un emploi du bénéficiaire. Ce n’est pas ton cas étant donné que tu es encore étudiante mais cela pourrait s’expliquer pour ton job d’étudiante et tes déplacements pour les cours/stages éventuellement.
      Enfin, sache que posséder une voiture implique des frais (assurance, essence, entretien…)
      Bien à toi,

  11. Karo2503
    le 20 mars 2017 à 09:46

    Bonjour,

    Pour la prime d’installation faut il obligatoirement avoir une assistante sociale qui passe au domicile ou est ce que ça suffit avec le bail le modèle 2 bis et le fait d avoir été sdf????

    • le 24 mars 2017 à 10:30

      Bonjour Karo2503,
      En fait, ton assistante sociale (cela fait partie de son travail pour tous les dossiers de demande d’aide) passe au domicile dans le cadre de ton dossier de demande d’aide pour vérifier, entre autres, si tu résides bien là où tu le déclares et si tu vis seul.
      Cela dépasse donc le cadre de la prime d’installation.
      Ton bail prouvant le fait que tu as trouvé un logement et le fait d’avoir été SDF font partie des conditions à remplir pour pouvoir bénéficier de la prime d’installation.
      Bien à toi,

  12. christine
    le 6 mars 2017 à 08:06

    bjr je voudrait s avoir si j ai droit a une aide je suis pensionnee avec 1128 euro et beaucoup de charge je suis proprietaire de ma maison

    • le 7 mars 2017 à 14:03

      Bonjour Christine,
      En fait, pour le CPAS, une personne isolée peut s’en sortir (si l’on peut dire) avec un revenu d’intégration (RIS) de 867,40€.
      Donc, pour le CPAS, vos revenus (votre pension) sont suffisants.
      Par ailleurs, pour chaque personne qui se tourne vers le CPAS, celui-ci vérifie si la famille (parents ou enfants directs) ne peut pas aider la personne en question. Dans votre cas, si vous avez des enfants, le CPAS va certainement vous diriger vers eux.
      Par contre, le Service Social de votre commune peut certainement vous indiquer les services adéquats pour personnes pensionnées et quelles possibilités vous avez pour réduire vos frais vu votre statut.
      Enfin, vous avez certainement droit au statut BIM : https://www.partenamut.be/fr/faq/bim
      (cela peut notamment faire réduire vos frais téléphoniques)
      Bien à vous,

  13. luc
    le 28 février 2017 à 15:02

    luc

    bonjour je suis au chômage depuis octobre je touche 1200 euro je viens d avoir un logement sociale

    est ce que je peux demander une prime d installation au CPAS .

    Merci

    cordialement

  14. pIROULY
    le 25 février 2017 à 07:38

    Bonjour le cpas  que peu-t-il réclamé et combien d’année après

  15. Ammel
    le 22 février 2017 à 21:11

    Bonjour,

    Je suis diplômée depuis quelques mois et à la recherche d’un emploi. Je ne perçois aucune allocation d’insertion professionnelle bien qu’étant inscrite au Forem (car j’ai plus de 25 ans). Par chance je loge toujours chez mes parents, je suis donc à leur charge.

    Ceux-ci travaillent tous deux comme ouvriers, j’aimerais savoir si je peux bénéficier d’une quelconque aide financière le temps pour moi de trouver un emploi. Dans ce cas, quel serait le montant des revenus annuels qu’il n’est pas permis de dépasser pour eux afin que je puisse bénéficier d’une aide?

    Par ailleurs, nous habitons dans le Hainaut.

    Merci pour votre réponse,

    Bien à vous

     

     

     

     

    • le 23 février 2017 à 14:33

      Bonjour Ammel,
      Il faut d’abord savoir que pour le CPAS, le montant de 1156,53€ (montant équivalent au RIS avec charge de famille) suffit pour couvrir les besoins d’un ménage.
      Par ailleurs, si tu t’adresses au CPAS (on s’adresse au CPAS de sa commune), celui-ci va vérifier si tes parents ont des revenus suffisants pour t’aider ou non. Et si tes parents ont des revenus suffisants (aux yeux du CPAS) pour t’aider et te loger (le CPAS encourage la ‘solidarité familiale’), le CPAS n’interviendra pas pour toi.
      Enfin, il faut entrer dans les conditions suivantes pour pouvoir être aidé par le CPAS:
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      N’hésite pas à revenir vers nous
      Bien à toi,

  16. Thierry
    le 21 février 2017 à 23:58

    Bonjour actuellement en article 60 cela se passe mal je suis à la limite de la dépression
    Si je suis en arrêt jusqu’à la fin de mon article 60 pour dépression vais je recouvrer mes droits au chômage quand même
    Merci pour votre aide

    • le 22 février 2017 à 10:58

      Bonjour Thierry,
      Est-ce que tu as déjà essayé de parler à ton assistant(e) social(e) ? Est-ce qu’il y a quelqu’un avec qui tu peux parler à ton CPAS?
      Est-ce qu’il n’y a pas moyen de changer de poste de travail ?
      Si tu es absent pour maladie, tu devras travailler par la suite pour obtenir le nombre de jours de travail requis pour récupérer tes droits au chômage.
      Voici ce que nous pouvons te dire pour l’instant
      Bien à toi,

  17. Sarah
    le 21 février 2017 à 21:42

    Bonjour,

    J’ai louée le mois dernier un logement et je me suis fais virée de mon travail. Je me retrouve donc sans emploi et sans argent pour le payer. Est ce que le CPAS peut me venir en aide ? Si oui, sous quelles conditions ?

    Merci.

  18. akabak
    le 20 février 2017 à 19:24

    bonjour etant chomeur cohabitant je suis avec une femme qui es au cpas elle a un enfant de 19 ans qui touche aussi le cpas il  arrive parfois le week end de dormir chez elle ai je le droit ou cela peut t il lui apporter de l ennui merci de votre reponse

    • le 21 février 2017 à 17:09

      Bonjour Akabak,
      Si tu peux prouver que tu n’habites pas là et que tes visites sont occasionnelles (Tu peux prouver que tu habites et vis ailleurs ? – via le bail, les charges,…)
      En principe, ton amie ne devrait pas avoir d’ennuis.
      Il faut voir aussi si ton amie est dans la période ‘enquête sociale’ ou non actuellement.
      Bien à toi,

  19. Léonie
    le 20 février 2017 à 15:18

    Bonjour,

    J’ai 33 ans et suis actuellement isolée et je touche les allocations d’insertions, qui s’arrêteront vraisemblablement à la mi avril. Je travaille régulièrement mais par intermittence, étant artiste mais je n’ai pas obtenu le statut, très difficile à obtenir actuellement.

    Je paye un prêt pour mon logement (acheté avec le fond du logement) et garde de d’argent de côté pour les futurs travaux de copropriété, revenu cadastal etc.

    Ma mère ne travaille pas et mon père est invalide, mais eux-aussi ont des économies. Nous sommes 4 enfants et mes parents ne m’aideront pas, par souci d’équité.

    Voilà ma situation. Je souhaiterais savoir si j’ai droit à l’aide du CPAS dans ma situation. Merci d’avance,

    Léonie

    • le 21 février 2017 à 17:02

      Bonjour Léonie,
      Si tu vis seule, si tes revenus sont inférieurs à 867,40€ (RIS pour une personne isolée) et si tu entres dans les conditions suivantes :
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/
      En principe, tu devrais être aidée par le CPAS.
      On peut être aidé par le CPAS même si l’on est propriétaire.
      Il faut savoir toutefois que le CPAS se tourne souvent vers les parents du demandeur d’aide et si le CPAS estime que tes parents peuvent intervenir pour toi, le CPAS n’interviendra pas pour toi, ou alors, dans une faible mesure.
      C’est difficile de te dire à l’avance si ta demande d’aide sera acceptée ou non car il y a un certain nombre de critères à remplir.
      Enfin, si tu introduits un dossier de demande d’aide, veille bien à conserver ‘l’accusé de réception’ prouvant que tu as introduit une demande.
      Le CPAS a besoin de 30 jours pour analyser un dossier demander d’aide et donner sa réponse/voie postale.
      N’hésite pas à revenir vers nous
      Bien à toi,

  20. Alex
    le 19 février 2017 à 11:07

    Bonjours je voudrais savoir si aide social qui fait enquête vas demander voir Ou la personne dors etc juste voir dans quelle conduction il Vie
    Ps répondez moi pars mail merci

    • le 21 février 2017 à 16:51

      Bonjour Alex,
      Nous venons de répondre à ta question précédente.
      Cette réponse devrait répondre à ta question actuelle.
      Bien à toi,

  21. nabray
    le 15 février 2017 à 13:37

    bonjour,j aurais voulu savoir quel son les sanctions de non paiement de loyer par le cpas.en vous remerciant d avance.

    • le 21 février 2017 à 16:48

      Bonjour Nabray,
      Nous ne comprenons pas bien ta situation.
      Le CPAS te sanctionnerait pourquoi ?
      Peux-tu préciser ta situation ?
      Merci
      Bien à toi,

  22. Alex
    le 10 février 2017 à 19:25

    Voilla d’ici 1 mars je vais vivre cher més grand parent pour cause que més parent mère dehors Pour raison je ne trouve pas assez vite emploie. Je voudrais Savais Si inspection vérifie quoi je voudrais savoir si vas dans la chambre de la personne pour vérifier quelque choses Ou Pas du tous à SÀVOIR j’ai un pc pour pouvoir faire démarche pour trouver emploi je voudrais savoir cpas aide nous à trouver un emploi si on montre notre motivation j’ai toute les preuve que je cherche un emploi que j’ai dès papier qui stypule reception

  23. Mariam
    le 10 février 2017 à 12:37

    Bonjour,

     

    Je travaille en tant qu’employée et mon mari n’a pas de travail, je suis la seule à avoir un salaire et financièrement les fins de mois sont très difficile. Y a til moyen d’obtenir une aide fincancière afin de boucler mes fins de mois?

     

     

  24. SQM
    le 10 février 2017 à 11:55

    Bonjour, je suis actuellement au chômage mais j’arrive en fin de droits (mars), mon compagnon est sur la mutuelle (1050€/mois) depuis octobre Et perdra son travail apres sa période d’incapacité. Nous somme propriétaire (avons acheté quand nous avions un emploi tout les 2), avons une voiture (payée qui a 7ans) Et une petite fille de 6mois. Aurais je droit à une aide quand je n’aurai plus de chômage ? Merci pour votre réponse.

  25. Blondine
    le 8 février 2017 à 06:23

    Bonjour,

    Ma mère a déjà été aidée par Cpas auparavant et moi aussi

    Maintenant mère qui a sa pension et à 73 ans devient ingerable et ne sait plus vivre seule. Elle touche 1100 de pension je crois.
    Perso je suis malade et je suis incapable de m’occuper d’elle physiquement et financièrement.
    Nous logeons d’ailleurs toute les deux dans logement sociaux différents.
    J’ai besoin d’aide car je ne sais pas payer le supplément qu’il faut payer pour son home ainsi que pour ses docteurs médicaments etc
    Je crois que c’est 43,.. par jour plus ses docteurs médecins…
    Comment faire ???
    Et où la placer ??!
    Quel est le délai ???
    C’est urgent,
    Merci beaucoup à vous de me répondre

    Je subviens juste à mes besoins avec aide mutuelle.
    Sa deuxième fille est insolvable et à sept enfants. Et ne veut en aucun cas s’occuper de sa mère non plus.
    Ma mère a encore in frère mais insolvable aussi.
    Soit personne n’a de l’argent dans la famille et personne ne sait la prendre en charge.

    Merci pour vos conseils.
    Salutations distinguées
    Blondine

    • le 10 février 2017 à 17:07

      Bonjour Blondine,
      Est-ce que ta maman vit dans un home géré par un CPAS ?
      Est-ce que tu es déjà allée te renseigner au CPAS de sa commune pour essayer d’obtenir dse conseils pour réduire les frais médicaux?
      Est-ce que le service social de sa mutuelle ne peut pas te donner des conseils pour réduire ces frais justement?
      Dans l’immédiat, le Service Médiation de Dettes du CPAS de ta commune peut certainement te donner des conseils avisés et t’aider dans certaines démarches.
      Enfin, le télé-accueil de ta région devrait pouvoir te renseigner au niveau des associations de ta région qui pourraient t’aider au mieux : http://www.tele-accueil.be/
      Voici ce que nous pouvons te dire pour l’instant.
      Bien à toi,

  26. Berthe
    le 6 février 2017 à 11:10

    Bonjour,

    J’ai 33 ans, je suis française inscrite à ma commune depuis presque 5 ans (ça fera 5 ans en juin).

    Je suis également propriétaire avec mon conjoint (artiste qui a le statut artiste pour 850€/mois) et on rembourse un prêt hypothécaire de 840€/mois. Je travaille en temps partiel dans l’horeca, et depuis août dernier j’ai changé de travail, je suis engagée au jour le jour dans un bar, mes horaires ont baissé et je touche à peu près 400€ par mois. Je n’ai pas le droit à un complément au chômage.

    Par dessus tout ça, je suis enceinte de 3 mois.

    Quand je suis arrivée dans ma commune, ils m’ont fait signé un papier comme quoi j’acceptais de ne pas demander le cpas pour une durée de 5 ans pour pouvoir m’inscrire à la commune. Le quotidien est très difficile quand on a pas assez de contrats sur un mois. Ai je droit à quelque chose malgré le fait que je sois propriétaire et que j’ai signé ce papier à la commune? Merci d’avance.

  27. Giz
    le 2 février 2017 à 15:33

    Jai fait ma demande le 5janvier il mon dit que mon dossier était passer au comiter le 30janvier ma question c’est combien de temps prend la decision

  28. carine
    le 27 janvier 2017 à 13:35

    bonjour ,voila je me sépare et je n ai aucun revenu. j’ai été hebergee chez un ami malheureusement pour moi il était célibataire,donc pour l’assistante  sociale(couvin) elle m’a textuellement dis que je couchais avec lui ce qui est faux et ils n ont rien voulu me donner. alors que j’ai bien dis que je voulais avoir ma maison et que je suis en recherche d’emplois que je peux prouver bien sur. je me suis donc abaissée a revenir chez moi ou je suis allée au cpas de ma commune cette fois. j explique la situation, la non plus on ne veux pas m’aider car mon (conjoins) du quel je me sépare gagne de trop. il est en médiation et reçois 1072 eur par mois .  pourriez me dire ce que je dois faire pour avoir le revenus d’intégration sociale car je ne sais plus quoi faire.ou alors en belgique quand ca ne va plus dans un couple on dois continuer a vivre avec un conjoins quoi qu il arrive si on a pas d’argent.
    carine

  29. Alexandre
    le 24 janvier 2017 à 18:56

    Je suis renseigner ét parament. Il vont faire une enquête sur Moi Vue que je vais vivre més grand parent je voudrais savoir je peux DejA demander cpas De la commune je vais habiter Pour faire demande Ou je dois le faire dee que je Vie cher més grand parent. SÀVOIR si font enquête que més parent gagné Bien leurs Vie que il mon foutue dehors la raison je trouve pas d’emploi est ce que il vont regarde le revenue més parent. Leurs demander m’aider Ou il vont regarder revenue més grand parent Vue 1 mars cohabitant et que j’ai aucun revenue Je voudrais pas être à la charge de més grand parent à long terme més pouvoir les aider ét payer més facture ét cours terme trouver un emplois. Serais gentil de m’aider

    • le 25 janvier 2017 à 12:58

      Bonjour Alexandre,
      Tu peux introduire un dossier de demande d’aide auprès du CPAS de Schaerbeek (commune de résidence de tes grands-parents) dès que tu es installé chez tes grands-parents et inscrit à la commune.
      Le CPAS peut, normalement, t’accorder une aide financière car le CPAS n’est pas sensé prendre en compte les revenus de tes grands-parents (ascendants au 2e degra).
      Il faudra bien expliquer au CPAS de Schaerbeek que la situation avec tes parents est visiblement sans issue (aide impossible de leur part) et donc, en principe, le CPAS ne va pas s’adresser à eux.
      De plus, sache que la cellule Emploi du CPAS peut t’épauler dans ta recherche d’emploi. Si tu montres que tu es motivé pour trouver du travail, ce sera un élément positif supplémentaire pour ton dossier.
      Bien à toi,

  30. Alexandre
    le 23 janvier 2017 à 03:06

    J’ai 26 ans sans emploi depuis mai 2016 Si je déménage de cher més parent pour cause d’arcelement Pars que je trouve pas un emplois date butoir 1 mars 2017 est que le revenue més grand parent 2100€
    Est ce que j’aurais droit Vue que j’ai aucune rentrer que j’ai preuve de ce que je dis sur le harcèlement

  31. Véronique
    le 23 janvier 2017 à 02:02

    Mon papa est dans une maison de repos et ne peut pas payer seul les ferais, pour le moment je l’aide mais j’ai demandé au cpas de bien vouloir intervenir.
    Ma question est la suivante. Une enquête sociale est lancée sur mes revenus. J’habite dans mon appartement que je rembourse en prêt hypothécaire 800€ mon salaire est de 2000€. J’ai un peu d’économies mais j’aimerais savoir si le fait que j’ai une sœur qui ne s’est jamais occupée de mes parents et qui est insolvable car elle ne travaille pas, m’oblige à prendre seule la charge du home de papa ou si le calcul du cpas sera divisé par 2, vu que ma sœur est censée payer avec moi?
    Je vous remercie pour votre réponse

    • le 23 janvier 2017 à 16:27

      Bonjour Véronique,
      Si parmi les 2 descendants, un seul descendant a des revenus suffisants, le montant que le CPAS pourrait (mais n’est pas obligé!) récupérer, devrait être divisé par 2 comme si chaque descendant avait des revenus suffisants.
      Il faut savoir que, si le CPAS vous demande d’intervenir et donc de rembourser une partie de l’aide accordée, cela doit se faire dans la mesure de vos moyens (attention que le CPAS ne prend pas en compte le montant du loyer mais plutôt la situation familiale).
      Bien à vous,