Bruxelles-J

As-tu droit à des vacances lorsque tu es chômeur ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

En tant que chômeur complet, tu as droit à 24 jours (4 semaines) de congés par an. Les jours éventuellement pris pendant une période de travail (la même année civile) sont compris dans ces 24 jours.

Que tu aies travaillé ou chômé l’année précédente, tu as droit à ces 24 jours de congés. Mais ces jours seront indemnisés différemment selon ta situation.

Tu as travaillé l’année précédente

Dans ce cas, tu as dû recevoir, au moment de quitter ton emploi, un pécule de vacances couvrant tes jours de congés. Lorsque tu es au chômage, tu dois d’abord prendre les jours de congés payés couverts par ce pécule. Pour ces jours, tu ne reçois pas d’allocations de chômage. Par conséquent, tu peux exercer certaines activités incompatibles avec le chômage (des activités pour ton propre compte qui dépassent la gestion normale de tes biens propres) MAIS tu ne peux pas travailler comme salarié pendant ces jours de vacances ! Si tu effectues néanmoins une activité non-cumulable (par exemple du travail intérimaire), tu dois mentionner cette activité sur ta carte de contrôle. Tu ne perçois pas d’allocations de chômage pour ces jours-là et ceux-ci ne sont pas considérés comme des jours de vacances qui ont été pris.

Si tu ne prends pas les jours de congés couverts par un pécule avant la fin de l’année, ces jours seront déduits d’office des allocations du mois de décembre.

Tu n’as pas travaillé l’année précédente

Dans ce cas, tu as droit à 24 jours de « vacances chômage » par an. Puisque ces jours ne sont pas couverts par un pécule, tu continues à percevoir tes allocations de chômage. Par conséquent, tu ne peux exercer d’activité incompatible avec le chômage pendant ces vacances.

Si tu n’as travaillé qu’une partie de l’année précédente, les premiers jours que tu prends seront couverts par un pécule de vacances et les suivants seront couverts par le chômage.

Quelles sont tes droits et devoirs pendant ces vacances ?

Pendant les vacances, tu es dispensé de l’obligation d’être disponible pour le marché de l’emploi et de résider en Belgique. Tu peux donc partir en vacances à l’étranger.

Par contre, tu ne peux ni travailler ni bénéficier d’une rémunération.

Tu dois rester en possession de ta carte de contrôle (même à l’étranger) et tu dois indiquer la lettre « V » sur les jours que tu prends. Un samedi qui suit directement 5 jours de vacances est compté comme un jour de vacances (sauf si le vendredi est le 24ème jour de vacances).

Si un séjour à l’étranger dépasse les 24 jours auxquels tu as droit, tu devras inscrire un «A» dans les cases correspondantes de ta carte de contrôle pour indiquer que tu es indisponible sur le marché de l’emploi. Tu ne seras pas indemnisé pour ces jours-là.

Si tu interromps ton chômage pendant plus de 28 jours, tu devras effectuer une nouvelle inscription auprès de ton organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) pour bénéficier à nouveau des allocations de chômage.

Quand peux-tu prendre ces vacances ?

Tu peux prendre tes 24 jours de vacances à n’importe quel moment de l’année en une seule ou en plusieurs fois. Si tu prends tes vacances en plusieurs fois, tu dois prendre au moins une période de vacances de 6 jours consécutifs (sauf si tu as déjà pris au moins 6 jours de vacances – consécutifs ou non – pendant une période de travail). Les autres jours peuvent être pris librement en une ou plusieurs fois, avant et/ou après la période précitée de 6 jours consécutifs.

Quelles formalités dois-tu accomplir pour prendre tes vacances ?

Tu dois indiquer la lettre « V » sur ta carte de contrôle pour chaque jour de vacances que tu prends. A part cela, tu n’as aucune formalité particulière à effectuer. Ni avant, ni pendant, ni après tes vacances.

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


114 questions pour “ As-tu droit à des vacances lorsque tu es chômeur ?

  1. julie
    le 24 avril 2018 à 12:54

    pour des raisons personnelles, j’aimerais prendre plus que 24 jours de vacances . Es-ce que dans les « 28 jours d’interruption  du chômage « sont compris les 24 jours de vacances ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 avril 2018 à 15:13

      Bonjour Jul

      Interrompre son chômage signifie qu’aucune rémunération ne te seras octroyée pendant ce laps de temps. Si ton interruption excède 28 jours (maladie, reprise du travail, indisponibilité), tu devras te réinscrire auprès d’Actiris et réintroduire une demande d’allocation de chômage auprès de ton organisme de paiement.

      Les 24 jours où tu indiques des V ne sont pas considérés comme une interruption.
      Au delà de ces 24 jours, tu dois indiquer des A si tu n’es pas disponible pour le marché du travail. Ces journées marquées de A ne sont bien sûr pas indemnisées par le chômage. Ce n’est que si tu as plus de 28 A consécutifs que tu devras faire les démarches pour te réinscrire.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  2. LK
    le 17 avril 2018 à 14:27

    Bonjour,
    J’ai été licenciée en août 2017, je n’avais pas encore pris les congés. J’ai eu mes indemnités.
    Cependant, je suis toujours en préavis, celui-ci se termine fin mai 2018 et donc je serai chômeuse à partir de juin 2018.
    À combien de jours de congés ai-je droit sachant que je n’ai pas encore pris mes congés de 2017.
    Merci pour votre réaction
    Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 avril 2018 à 11:42

      Bonjour LK,

      Il est trop tard pour prendre tes jours de congé de 2017. Si tu ne les as pas pris, ils sont perdus.
      Tu as droit à 4 semaines de vacances en 2018. Ces jours sont payés par ton employeur (à la fin de ton contrat). Ils ne seront donc pas payés par le chômage. Comme expliqué ci-dessus, si tu ne prends pas ces jours avant la fin de l’année, ils seront automatiquement déduits de tes allocations de chômage du mois de décembre.

      Bien à toi

  3. Dany
    le 11 avril 2018 à 22:29

    Bonjour j’ai travaillé en 2017 les deux premiers mois et le reste de l’année j’ai chômé combien de jours j’ai le droit en 2018 par rapport à ce que j’ai chômé

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 avril 2018 à 15:05

      Bonjour Dany,

      Tu as droit à deux jours de congés par mois de prestations effectuées si tu as travaillé six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à des jours de congés proportionnellement à ton régime de travail. Pour connaître le nombre de jours de vacances, tu peux vérifier ce qui est indiqué sur l’attestation de vacances que tu as dû recevoir de ton employeur à la fin de ton contrat de 2 mois en 2017. (https://www.securex.eu/lex-go.nsf/PrintReferences?OpenAgent&Cat2=72~~2&Lang=FR)

      – Si actuellement tu travailles tu pourras aussi prendre des vacances européennes (elles impacteront ton double pécule de l’année prochaine) en plus de tes jours de congés ordinaires (non payés car, ils ont été payés à la fin de ton contrat).

      – Si tu es chômeur tu devras prendre tes jours de congés ordinaires qui ne te seront pas payés. Par contre en tant que chômeur tu as droit à 24 jours de congés par an (payé). Attention de ces 24 jours, tes jours de congés ordinaires seront déduits et non payés.

      Je t’invite à consulter ces fiches:
      http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t89
      http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  4. Bleu
    le 11 avril 2018 à 15:28

    Bonjour,

    J’ai travaillé jusqu’au 31 mars 2017 en Article 60 CPAS et mon contrat s’est terminé. J’ai cumulé, il me semble, 6 jours de vacances. Depuis avril 2017 je suis donc au chômage en tant que chercheur d’emploi.

    A combien de jours de vacances indemnisées par le chômage ai-je droit cette année? Quid de ces 6 jours de vacances payés par mon employeur en Art 60 (le CPAS), dois-je les prendre obligatoirement en 2018, et seront-ils non-indemnisés? Je m’y perds…

    Je vous remercie d’avance!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 avril 2018 à 15:11

      Bonjour Bleu,

      Comme expliqué sur la fiche ci-dessus, en tant que chômeur complet indemnisé, tu as droit à 24 jours (4 semaines) de congés par an. Les jours éventuellement pris pendant une période de travail (la même année civile) sont compris dans ces 24 jours. Que tu aies travaillé ou chômé l’année précédente, tu as droit à ces 24 jours de congés. Mais ces jours seront indemnisés différemment selon ta situation.

      Donc, en plus des 6 jours de vacances auxquels tu as ouvert le droit en 2017, tu auras droit à 18 jours de vacances-chômage cette année. Par contre, tu ne recevras pas d’allocations pour tes 6 premiers jours de vacances car ces jours t’ont déjà été payés sous forme de pécule par ton employeur à la fin de ton contrat. Et, tu dois obligatoirement prendre ces jours de vacances en marquant des « V » sur ta carte de contrôle. Sinon, l’Onem les déduira automatiquement de tes allocations du mois décembre.

      Quant au reste de tes jours de vacances (les 18 jours), ils seront indemnisés par l’Onem. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  5. momo
    le 11 avril 2018 à 12:58

    BONJOUR , je suis accompagné pour mes recherches d’emploie , est-ce que j’ai droit au vacance ?

    Merci.

  6. Sarah
    le 6 avril 2018 à 18:52

    Je souhaite partir a l etranger plus que le nombre de vacances indique si dessus (je ne souhaite pas etre payee pour cette periode mais je veux vraiment etre honnete par rapport a ma recherche d emploi.donc je voudrais indiquer « V » par exemple pendant 1mois et demi).
    Est ce possible?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 avril 2018 à 16:43

      Bonjour Sarah,

      En tant que chômeuse indemnisée, tu as droit à 24 jours de vacances-chômage par an. Tu devras alors indiquer des « V » sur ces jours pour lesquels tu recevras des indemnisation. Comme tu comptes t’absenter plus de 4 semaines, tu devras indiquer des lettre « A » sur ta carte de contrôle pour ces jours pour lesquels tu ne recevras pas d’allocations.
      Si tu interromps ton chômage pendant plus de 28 jours, tu devras effectuer une nouvelle inscription auprès de ton organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) et te réinscrire comme demandeuse d’emploi à ton service régional de l’emploi pour bénéficier à nouveau des allocations de chômage. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  7. Elii29
    le 1 avril 2018 à 15:40

    Bonjour , les jours fériés légaux sont il payé par le chômage ? Ou c’est
    Considérée comme un dimanche ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 avril 2018 à 12:13

      Bonjour Eli,

      Les jours fériés sont bien rémunérés par le chômage et ne sont pas considérés comme un dimanche sauf si le jour férié tombe un dimanche.

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  8. ASSIK132
    le 26 mars 2018 à 22:41

    Bonjour,mon épouse à été au chômage 9 mois l’année passé et 2 mois de travail à temps complet et chômage complet,elle a retrouvé du boulot dans une société titre service à temps partiel cet année et quand elle a voulu donner ces jours de congé on lui à répondu qu’elle n’avait pas le droit d’en prendre cette année !!!! es ce normal et si non comment faire comprendre à cette société qu’elle y à droit ?  merci à vous

  9. samantha
    le 26 mars 2018 à 09:37

    Bonjour,

    J’ai été au chômage pendant un an l’année 2017 ( 09 janvier 2017 au 15 février 2018) . J’ai actuellement un CDD depuis le 166 février et jusqu au 31 juillet 2018 . Dés lors , puis je prendre des congés ? J’ai vu qu’après 3 mois je pouvais en avoir, quelles sont les modalités et autres ? Puis je prendre aussi des congés de petit chômage ( Mariage ? )

    Que se passe t’il après mon CDD fin juillet, devrais je prendre des jours de congé en 2018 ? ( de août à décembre ? ) Je tombe sur la mutualité car grossesse accouchement prévu pour août .

    Merci pour votre aide

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 mars 2018 à 16:38

      Bonjour Samantha,
      En principe, si tu étais indemnisée par l’ONEm durant toute l’année 2017, tu n’as malheureusement pas le droit à des vacances annuelles.
      Par contre, tu peux prétendre à des vacances européennes pour autant que tu aies presté 3 mois dans l’année civile en cours (période d’amorçage), c’est-à-dire en 2018. Ce n’est donc qu’à partir de fin mai que tu pourras y prétendre.

      A la fin de cette période d’amorçage, tu ouvriras le droit à une semaine de congé (le nombre de jours exact dépend de ton régime de travail).

      Après cette période d’amorçage, tu auras droit à un certain nombre de jours de congés supplémentaires par mois de prestations effectuées (Ce nombre dépend également de ton régime de travail). Plus d’information sur http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires
      Concernant tes jours de petit chômage, il faudra que tu te réfères à la convention collective de travail de l’entreprise pour laquelle tu travailles, ou à ton règlement de travail. N’hésite donc pas à consulter ces documents ou à poser la question à ton employeur pour savoir ce à quoi tu peux prétendre.
      A la fin de ton contrat, tu ne seras pas tenue de prendre des congés, étant donné que ces vacances européennes doivent être prises pendant ton contrat.

      En travaillant en 2018 tu te seras constitué un certain nombre de jour de travail pour 2019. Cela signifie concrètement que si tu es indemnisée par l’ONEm en 2019, ces jours ne te seront donc pas rémunérés (puisqu’ils auront été payés par ton employeur à la fin de ton contrat CDD).

      Par contre, tu devras en principe réintroduire une demande d’allocations de chômage auprès de ton organisme de paiement (syndicat ou CAPAC). Sache d’ailleurs que ton CDD te permet de prolonger la période d’indemnisation à laquelle tu étais avant de débuter cet emploi.

      Cela dit, pour bénéficier d’allocations de chômage, il faut être apte à travailler, cela fait partie des obligations de chômeurs (http://bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-tes-obligations-en-tant-que-chomeur).

      Mais la grossesse n’est en principe pas considérée comme une raison valable pour refuser une offre d’emploi (sauf si tu es couverte par un certificat médical qui indique le contraire, dans ce cas tu ne pourras plus prétendre au chômage et devra t’adresser à ta mutuelle pour être indemnisée).

      Pendant ton congé de maternité, tu devras remplir correctement ta carte de contrôle. Tu devras mettre un « M » dans les cases correspondant aux jours où tu es en congé de maternité. Il faudra alors que tu introduises un certificat médical auprès de ta mutuelle pour percevoir des indemnités de mutuelle pour la durée de ton congé de maternité.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  10. Julie
    le 25 mars 2018 à 21:26

    Bonjour,

    Ayant un peu plus d’1 an d’ancienneté, j’ai perçu une indemnité de rupture de 9 semaines (5 semaines +4 semaines de congés payé). Sachant que j’ai du attendre la fin des 9 semaines pour faire une demande d’allocation de chômage, est-ce que j’ai encore le droit de 24 jours de congés ou ont-ils été consommé pendant mon préavis?

    D’avance merci

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 mars 2018 à 15:00

      Bonjour Julie,

      En principe, tu n’étais pas dans l’obligation d’attendre l’écoulement de tes congés pour introduire ta demande d’allocations de chômage. On ne peut pas introduire de demande d’allocations de chômage avant la fin de la période couverte par l’indemnité de préavis mais cela ne concerne pas les congés. Dans ce cas, tu as donc utilisé tous tes congés payés de l’année, et tu n’es en principe plus en droit d’utiliser les 24 jours de congés prévus pour les demandeurs d’emploi (ces 24 jours n’auraient tout de même été indemnisés par l’ONEm puisqu’ils t’avaient été payé à l’avance dans ton pécule de sortie). Il faudra bien préciser que tu as utilisé tes congés payés avant d’introduire ta demande d’allocations afin que ceux-ci ne soient pas déduit de tes allocations de chômage.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  11. J
    le 24 mars 2018 à 19:19

    Bonjour,

    L’an dernier j ai travaillé dans le secteur public. J ai touché un pécule au moment de mon départ mais on m’a toujours dit que si je travaillais dans le secteur privé cette année, je n aurais pas droit à des congés payés car ce pécule couvrait les congés déjà pris au cours de l’année dernière. Du coup, étant chômage, vais-je toucher une allocation si Je prends des vacances cette année? Merci d avance pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 mars 2018 à 14:43

      Bonjour J,

      Il faut vérifier le type de pécule que tu as reçu (pour quelle année?). En général dans le secteur public les congés sont acquis pour l’année en cours alors que dans le privé, les congés sont acquis pour l’année suivante. En principe, si tu as reçu un pécule couvrant les congés de 2018, tu as donc perçu la rémunération couvrant tes congés pour l’année 2018 « à l’avance », et tu ne seras alors pas indemnisé par l’ONEm pour ces journées-là (le cumule de ces 2 revenus est interdit). Cela veut dire que lorsque tu mettras un « v » sur ta carte de contrôle, tu ne seras pas indemnisé. Si tu ne mets aucun « v » durant toute l’année, le nombre de jours de vacances payés à l’avance sera automatiquement déduit de ton allocations de chômage du mois de décembre.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  12. Moon
    le 7 mars 2018 à 13:18

    Bonjour,

    Je voudrais savoir en tant que chômeur complet si les jours fériés sont aussi payés?

    Bien à vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 mars 2018 à 16:32

      Bonjour Moon,

      En tant que chômeur à temps plein, tu reçois 6 allocations journalières par semaine (du lundi au samedi) jours fériés compris.

      Par mois, cela correspond en moyenne à 26 allocations journalières.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  13. abdou
    le 2 mars 2018 à 18:02

    Si on a depasse les 24 jours en 2017 et qu’on l’a pas declare et en 2018 on a pris une semaine.que se passera t-il vis à vis des allocations?.Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 mars 2018 à 11:37

      Bonjour Abdou,

      En principe, le fait de ne pas avoir déclaré tes jours de congé en 2017 n’y a pas de conséquence directe sur tes jours de congé en 2018.

      En effet, en règle générale, les chômeurs ont, chaque année, droit à 24 jours de congé.  En fonction du fait d’avoir travaillé l’année passée ou non, tes jours de « vacances  chômage » te sont ou non rémunérés par l’ONEm. Les jours de congé au-delà des 24 jours de vacances chômeurs ne sont par contre jamais rémunérés par l’ONEm; il faut d’ailleurs indiquer un « A » pour indiquer son absence.

      Il faut savoir que le fait de remplir correctement ta carte de contrôle et d’y d’indiquer des « V » pour les jours de « vacances chômage » et des « A » pour les jours d’absence (ou pour les jours de vacances au-delà des 24 jours auxquels tu as normalement droit) fait partie des obligations imposées aux chômeurs.Tu trouveras celles-ci sur la fiche suivante : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-tes-obligations-en-tant-que-chomeur/.

      Si l’ONEm constate que tu as volontairement décidé de ne pas indiquer tes jours de vacances l’année passée (ou cette année), tu risques une sanction pouvant aller d’un avertissement à une exclusion du droit aux allocations pendant 4 à 13 semaines. De plus, il faudra que tu rembourses les allocations perçues indûment.

      L’Onem dispose d’un délai de 5 ans pour réclamer des allocations indûment perçues. Le délai de 5 ans prend cours le 1er jour du trimestre civil qui suit celui au cours duquel les allocations indues ont été payées.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  14. Fatiha
    le 1 mars 2018 à 05:02

    Bonjour , je suis au chomage j ai un contrat de travaille pour 3 jours par mois
    Mon patron me contact 1-2 jours avant Quant je devrais travailler .
    onem ( forem ) m a demande de leur donner une copie du contract .
    Chaque mois je mets une croix quand j ai travailler sur ma carte du chömage

    Question : quelle sont les ennuies que je pourrais avoir avec onem concernant mon statut du chomage
    Ou bien autre ennuies
    Merci

  15. Hussein
    le 25 février 2018 à 13:24

    Bonjour,

    Je suis actuellement en contrat tâche déterminée dont la fin (durée) n est pas estimable, si je quitte cet employeur en cours de contrat pour accepter un poste temporaire dans l enseignement.

    Dans l hypothèse que après un mois cela ce passe mal, aurais je droit a mes allocations de chaumage car j aurai quitte mon employeur précédent mais dans le but de m orienter vers un emplois stable ?

    Merci de votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 février 2018 à 17:14

      Bonjour Hussein,

      Étant donné que tu comptes démissionner pour un autre emploi d’au moins 4 semaines, tu ne risques pas de sanctions dans l’exemple que tu cites. C’est à dire que tu ne devrais pas avoir de problèmes par rapport au chômage si tu te fais licencier après plus de 4 semaines de ton nouveau travail.

      En principe,  un CDD conclu à partir du 1er janvier 2014 peut être rompu unilatéralement (moyennant un délai de préavis) par une des deux parties uniquement durant la première moitié de la durée convenue du contrat (avec un maximum de 6 mois). Si  tu es dans la seconde partie du contrat , il n’est plus possible de le quitter de manière unilatérale (tant pour l’employeur que l’employé) moyennant la prestation d’un préavis. Lorsqu’un contrat de travail à durée déterminée arrive à son terme, il n’y a aucun préavis ni indemnité de rupture.

      De manière générale, si tu souhaites rompre ton contrat avant sa fin prévue (ex: durant ton préavis ou avant la fin de ton contrat), l’employeur sera en droit de te réclamer une indemnité de rupture. Dans le cas d’un contrat conclu pour un travail nettement défini, la rémunération due jusqu’au terme sera déterminée en évaluant le temps nécessaire pour achever le travail confié.

      En principe, pour l’ouverture d’un droit au chômage , il te faut prester 312 jours de travail sur une période de référence de 21 mois : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      N’hésitez pas si vous avez besoin de plus d’informations

  16. Ulysse
    le 22 février 2018 à 21:36

    Bonjour,

    Je suis indemnisé depuis avril 2017 et j’ai pris 23 jours de vacances en 2017. Pour le paiement correspondant à décembre 2017, on m’a retiré un jour pour solder et arriver à 24 jours de vacances, ce à quoi je m’attendais.

    Par contre, j’ai pris 6 jours de vacances en janvier 2018 et je pensais être indemnisé pour ces 6 jours mais on les a déduit du paiement correspondant à janvier. Le compteur des 24 jours ne reprend-il pas à zéro en début d’année?

    Merci

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 février 2018 à 10:13

      Bonjour Ulysse,

      Tu nous dis que tu touches des allocations de chômage depuis avril 2017, est-ce parce que tu as travaillé avant cela ? Si c’est le cas, alors c’est probablement qu’en travaillant entre janvier et avril 2017, tu as débloqué des jours de congés légaux pour l’année 2018. Dans ce cas, à la fin de ton contrat, ton ancien employeur a dû te verser un « pécule de vacances de sortie » qui représente en fait en partie le paiement de ces jours de vacances légaux. Dans ce cas l’ONEm ne te verse pas d’allocations pour ces jours, comme ils t’ont déjà été payé par ton ancien employeur. Note que ces jours de congés légaux sont à prendre obligatoirement avant les jours de congé chômage, c’est pourquoi l’ONEm te les as automatiquement décomptés.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  17. Margaux
    le 19 février 2018 à 05:32

    Bonjour
    J ai travaille durant deux ans et demi et je suis actuellement au chomage. Je compte partir en vacance bientot pour environ deux semaines mais je viens de recvoir une convocation d actiris pour un rendez vous obligatoire le deuxieme jour de mes vacances. Que dois je faire?
    Merci d avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 février 2018 à 14:23

      Bonjour Margaux,

      Nous te conseillons de prendre contact avec ton conseiller emploi afin de l’avertir de ton départ en vacances. N’hésite pas à lui préciser ta période de vacances afin d’éviter que tu sois re-convoquée pendant celle-ci.

      Par contre, il est également important que tu indiques bien, sur ta carte de chômage,  au moyen d’un « V » les jours que tu prends. Cela fait partie des obligations imposées aux chômeurs.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  18. Alexis
    le 13 février 2018 à 13:50

    Bonjour j ai travaillé 16 mois à temps partiel 22h je suis retourné au chômage combien de jours de congés dois je cocher pour cette Année 2018 j ai eu fini mon contrat fin décembre Et je suis chômeur complet avec charme de famille merci Si vous savez me répondre ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 février 2018 à 13:43

      Bonjour Alexis,

      Tu as dû recevoir une attestation de vacances de la part de ton dernier employeur. Cette attestation indique le nombre de jours de congés payés auxquels tu as droit en 2018.
      Si tu n’as pas reçu cette attestation, il faut la réclamer à ton employeur. N’hésite pas à en discuter avec ton organisme de paiement.
      Comme ces jours ont déjà été payés par ton ancien employeur à la fin de ton contrat sous forme de pécule de départ, tu ne recevras pas d’allocations de la part de l’Onem pour les jours de congé en tant que chômeur. Tu devras juste parquer des « V » sur ta carte de contrôle.
      Nous te conseillons d’étaler ces jours sur toute l’année; car si tu ne prends de jours de vacances pendant ta première année de chômage, l’Onem de te les déduira d’office de tes allocations du mois de décembre.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  19. samantha
    le 10 février 2018 à 11:09

    Bonjour,

    J’ai été au chomage du 23 décembre 2016 au 30 janvier 2018 ( j’ai suivie une formation de aout 2017 à janvier 2017 au forem ) . Je suis engagée en cdi depuis le 01 février 2018 . Dés lors puis je prendre des congés en 2018 ? Sans solde, avec solde ?

    Merci de votre retour

    B

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 février 2018 à 15:09

      Bonjour Samantha,

      Pour obtenir des congés ordinaires en 2018, il faut avoir travaillé en 2017 ce qui n’est malheureusement pas ton cas.

      Par contre tu peux obtenir des congés européens. Pour ce faire,  tu dois travailler 3 mois dans l’année civile.  A l’issu de cette période tu auras droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.

      Après cette période de 3 mois, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations  effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à des jours de vacances proportionnellement à ton régime de travail.
      Sache qu’en prenant des vacances européennes, celles-ci impacteront ton double pécule de l’année prochaine, celui-ci ne te sera pas versé ou sera diminué.
      Il t’est aussi possible de t’arranger avec ton employeur pour obtenir des congés sans solde. Ton employeur n’est pas dans l’obligation de t’accorder des congés sans solde, par contre les congés européens sont un droit si tu remplis les conditions pour en bénéficier

      Je t’invite à consulter cette fiche: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  20. carle
    le 8 février 2018 à 19:34

    Bonjour

    j’étais au chômage durant l’année 2016 mais je travail depuis le mois de juillet 2017, est que je devais prendre des jours de congés, car j’ai complètement oublié, est que je risque quelque chose ?

    merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 février 2018 à 17:11

      Bonjour Carle,

      Si tu étais au chômage toute l’année en 2016, tu ne devais pas prendre de vacances en 2017.
      Il n’y a donc aucun problème.

      Bien à toi

  21. Jeffy
    le 7 février 2018 à 18:39

    Bonjour,

    J’ai introduis une demande d’allocations d’insertion pour moins de 25 ans depuis le 6 novembre 2017 à la CAPAC.

    L’ONEM ayant répondu positivement qu’il y a une semaine (après plusieurs demandes en révision), j’ai été payé, aujourd’hui, rétroactivement pour les mois de novembre 2017, décembre 2017 et janvier 2018.

    Par contre, on ne m’a compté que deux jours de chômage en décembre. Donc, je suppose qu’on m’a retiré les 24 jours de vacances d’un coup… Est-ce normal si je suis inscris que depuis novembre ? Pourquoi ces congés-vacances ne sont pas payés?

    Bien à vous,

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 février 2018 à 14:09

      Bonjour Jeffy,

      As-tu travaillé toute l’année en 2016?
      Si oui, il semble normal que l’Onem ait déduit des jours de vacances au mois de décembre. Car, ces jours t’auront déjà été payés par ton ancien employeur sous forme de pécule de sortie.
      Mais vu que tu nous parles de stage d’insertion et d’ouverture de droit en novembre 2017, cela nous semble vraiment étrange qu’on te retire 24 jours de congé en décembre.
      Nous te conseillons de demander des explications à ton organisme de paiement.

      Pour d’autres questions, n’hésite à nous recontacter.

      • Jeffy Jeff
        le 8 février 2018 à 14:51

        Merci beaucoup de votre réponse éclairée !

        Effectivement, je n’ai pas travaillé en 2016 et j’ai bien ouvert mon droit aux allocations en novembre 2017.

        Ainsi, suite à votre réponse, j’ai  contacté mon organisme de paiement et, après avoir répondu à leurs questions, ils ont corrigé leur erreur et ont effectué le paiement.

        Encore un grand merci !

  22. Bob
    le 7 février 2018 à 12:40

    Bonjour,
    De janvier 2017 à mars 2017 j ai travaillé comme intérimaire. J ai été au chômage durant tout le mois d’avril 2017.De mai 2017 à décembre 2017 j’ai travaillé. J’aurais bien voulu savoir si le mois d avril au chômage me donne droit à des jours de congé que je peux prendre en 2018?Merci d avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 février 2018 à 15:23

      Bonjour Bob,

      Malheureusement, le mois d’avril ne te donne pas droit à des jours de congés supplémentaires. Tu as droit à deux jours de congé par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à des jours de vacances proportionnellement à ton régime de travail.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  23. Chrichri
    le 6 février 2018 à 08:38

    Bonjour ; je suis chômeuse depuis plusieurs années .je voulais savoir si je peux prendre des vacances et si celles ci étaient payés et comment sa va après pour les contributions et doit ton les demandais à l’ avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 février 2018 à 12:01

      Bonjour Chrichri,

      En tant que chômeur complet, tu as droit à 24 jours (4 semaines) de congés par an. Les jours éventuellement pris pendant une période de travail (la même année civile) sont compris dans ces 24 jours. Que tu aies travaillé ou chômé l’année précédente, tu as droit à ces 24 jours de congés. Mais ces jours seront indemnisés différemment selon ta situation:

      – Si tu as travaillé l’année dernière, tu as dû recevoir, au moment de quitter ton emploi, un pécule de vacances couvrant tes jours de congés. Lorsque tu es au chômage, tu dois d’abord prendre les jours de congés payés couverts par ce pécule. Tu ne perçois pas d’allocations de chômage pour ces jours-là et ceux-ci ne sont pas considérés comme des jours de vacances qui ont été pris. Si tu n’as travaillé qu’une partie de l’année précédente, les premiers jours que tu prends seront couverts par un pécule de vacances et les suivants seront couverts par le chômage. Si tu ne prends pas les jours de congés couverts par un pécule avant la fin de l’année, ces jours seront déduits d’office des allocations du mois de décembre.

      – Si tu n’es pas couvert par un pécule, tu continueras à percevoir tes allocations de chômage durant tes vacances. Tu n’as pas besoin de les demander à l’avance, il suffit de les indiquer sur ta carte de contrôle C3 par un  »V » dans les cases correspondantes à tes jours de vacances.

      A priori, il n’y a pas d’impact pour les contributions.

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  24. Tina
    le 5 février 2018 à 09:23

    Bonjour,

    Je suis au chômage depuis 4 ans.

    L’année passée j’ai suivi des cours pour les demandeurs d’emploi et en septembre j’ai commencé le travail avec un contrat FPI (6 mois stage, CDD ou CDI après). Donc jusqu’au fin février je suis toujours au chômage, mais depuis 1 mars je vais avoir un contrat de travail.

    Et donc, pour 2018, j’ai droit aux 4 jours de vacances (comme sont seulement 2 mois de chômage cette année), ou plus?

    Je dois les prendre avant fin février?

    Merci d’avance pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 février 2018 à 11:44

      Bonjour Tina,

      Durant la période de PFI (IBO), tu es toujours considérée comme demandeuse d’emploi en formation. Il n’y a donc pas de contrat de travail en tant que tel et en tant que chômeur complet, tu as droit à 24 jours (4 semaines) de congés par an. Tant que tu es au chômage , tu as droit à ces 24 jours et tu peux les prendre dans l’année civile en cours et indiquer les jours que tu as pris sur ta carte de contrôle C3 en cochant les cases correspondants par un V.

      Nous ne comprenons pas bien ta question concernant les 4 jours de congés? As-tu des congés payés provenant d’un travail salarié précédent? Si c’est le cas , tu dois d’abord prendre ceux-ci et tu ne seras pas payé par le chômage pour ces jours.

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

      • Tina
        le 8 février 2018 à 12:26

        Bonjour,

        Merci beaucoup pour votre réponse.

        Concernant les 4 jours de congé:

        Pour 2018, je suis considérée comme demandeuse d’emploi seulement en janvier et février. En mars, je vais finir mon stage et nous allons signer un contrat de travail CDI.

        Donc en 2018 je suis au chômage seulement les premiers 2 mois. C’est à cause de ça que j’ai pensé 4 jours. C’est bien vrai, ou j’ai plus? Et si j’ai peut avoir plus, quand est-ce que je peux les prendre? Je vais avoir une carte de contrôle jusqu’au fin février, pour pouvoir les noter. Je peux prendre mes jours après février aussi? Comment est-ce que je les note dans ce cas?

        Merci d’avance pour votre réponse.

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 8 février 2018 à 14:32

          Bonjour Tina,

          Tant que tu es au chômage, tu as droit à 24 jours au total sur une année civile que tu peux prendre maintenant  (même plus que 4 jours) si ton employeur est d’accord. Ces jours de congé ne seront pas payés par l’employeur (tu auras juste tes allocations de chômage).

          Étant donné que tu vas signer un CDI temps plein et que tu ne seras plus au chômage à partir du 1er mars, tu devras utiliser le système de congé en vigueur pour les travailleurs et correspondant à ta situation. Ainsi le lien suivant peut t’intéresser s’il s’agit concrètement de ton premier emploi après les études: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/ Par exemple, tu auras droit à une semaine de vacances européennes après 3 mois de contrat de travail. Par contre, il est important de rappeler que si tu travailles, il n’est plus nécessaire de remplir la carte C3 puisque tu ne seras plus au chômage.

          Si tu retournes au chômage après ta période de travail durant cette même année civile et que tu n’as pas épuisé tes 24 jours de congés (que tu aurais pris en février par exemple) tu pourras utiliser ce qu’il te reste de ces 24 jours durant l’année civile en cours en n’oubliant pas bien sûr de le mentionner sur ta carte de contrôle C3 (par un V).

          N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  25. DOUNIA
    le 2 février 2018 à 22:07

    Bounjour,

    Je viens de recevoir mon chômage complet.
    Je voulais savoir si j’ai droits au vacances?
    Jai travaillé 6 mois et je suis tombé malade de suite pendant 8 mois.
    Donc j’ai eu le droit des allocations de chômage.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 février 2018 à 13:17

      Bonjour Dounya,

      En tant que chômeur complet, tu as droit à 24 jours (4 semaines) de congés par an (peu importe si tu étais à la mutuelle avant). Tu dois rester en possession de ta carte de contrôle (même à l’étranger) et tu dois indiquer la lettre « V » sur les jours que tu prends.

      Etant donné que tu as travaillé , ces jours de vacances ont dû être payés par ton employeur (via la pécule de départ) ou par ta caisse de vacances. Ils ne seront donc pas payés par le chômage, comme expliqué ci-dessus.

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  26. El bekkay
    le 1 février 2018 à 09:48

    Bonjour, juste pour une petite renseignement,en tant que chômeur complet depuis avril 2017et j ai déjà pris tout mescongés avant décembre 2017. Pour cette année 2018 par exemple est ce que je peux avoir des congés pour l’etranger En juillet ou août et merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 février 2018 à 14:43

      Bonjour El Bekkay,

      Si tu as travaillé de janvier à Avril 2017, tu devrais avoir droit à plus ou moins une semaine de congés obligatoires. Pour ces jours de vacances tu ne recevras pas d’allocations de chômage, car tu as dû recevoir ton pécule des vacances à la clôture de ton contrat de travail d’employé. Si tu es ouvrier, tu recevras le pécule de la part de ta caisse de vacances.

      En tant que chômeur tu as droit à un total de 24 jours (samedis compris) de congés par an. Tu auras donc droit à environ 3 semaines de vacances payées par le chômage (pour compléter la semaine de congés déjà payés).

      Si ton séjour à l’étranger dépasse les 24 jours de congé auxquels tu as droit, tu devras inscrire un « A » dans les cases correspondantes de ta carte de contrôle pour indiquer que tu es indisponible sur le marché de l’emploi. Tu ne seras pas indemnisé pour ces jours-là.
      Si tu interromps ton chômage pendant au moins 28 jours, tu devras effectuer une nouvelle inscription auprès de ton organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) pour bénéficier à nouveau des allocations de chômage.
      Tu trouveras plus d’information à ce sujet sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/partir-a-letranger-tout-en-beneficiant-dallocations-de-chomage/

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question :)

  27. Emilia
    le 28 janvier 2018 à 17:01

    Bonjour,

     

    Ayant travaillé a cheval sur l’année 2016-2017 (2 semaines en décembre 2016 et 1 mois en janvier 2017) que dois-je faire cette année concernant les Vacances?

    J’ai en effet reçu un pécule de vacances avec un montant  : 63,17€ (et non un nombre de jour) Combien de jour de Vacances non payées par le chômage dois-je donc prendre ? Je n’ai pas envie d’avoir une surprise en décembre 2018 ….

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 janvier 2018 à 14:34

      Bonjour Emilia,

      Normalement à la fin de ton contrat, ton ancien employeur aurait dû te remettre une attestation de vacances sur laquelle il est inscrit le nombre de jours couverts par le pécule de sortie lors de ta fin de contrat. Si tu n’as pas reçu ce document ou que tu ne le retrouve plus, tu peux en refaire la demande auprès de ton ancien employeur.

      Pour ton info, si tu as travaillé un mois en 2017 et à temps plein, tu auras logiquement débloqué un peu moins de 2 jours de congés légaux pour l’année 2018 (1,66 selon le calcul).

      Comme tu le précises dans ta question, si tu es au chômage, tu devras alors d’abord prendre ces jours de congé légaux (qui ne seront pas indemnisés par le chômage) et ensuite prendre les jours de vacances chômage (pour obtenir un maximum de 24 jours sur l’année).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  28. Gpitbull
    le 23 janvier 2018 à 13:10

    Bonjour je vs écris concernant une petite question sujet des 24j de vacances lettre v .je suis depuis plusieurs années déjà au chômage en incapacité de travail à 33 % mais cela fais q que années je ne me rappelle plus exactement que je ne vais jamais en vacances et ne met jamais de v sur ma carte de chômage..
    Ece grave ou normal ???
    Pourriez vs me répondre au plus vite merci bien

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 janvier 2018 à 13:48

      Bonjour Gpitbull,

      En tant que chômeur complet, vous avez droit à 24 jours (4 semaines) de congés par an. Les jours éventuellement pris pendant une période de travail (la même année civile) sont compris dans ces 24 jours.Vous devez indiquer un « v » sur votre carte de contrôle C3 uniquement pour les jours de vacances que vous avez pris ou comptez prendre.

      Légalement, il faut effectivement prendre ces jours de congé. Cependant, si vous n’avez pas travaillé l’année précédente vous ne risquez donc aucune sanction si vous n’avez pas été en vacances et n’avez pas indiqué de V sur votre carte.

      N’hésitez pas si vous avez besoin de plus d’informations

  29. Mina0479
    le 22 janvier 2018 à 11:08

    Bonjour.

    Qu’en est-il des mes vacances et dune convocation FOREM qui tombe mal?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 janvier 2018 à 14:42

      Bonjour Mina0479,

      En principe, le demandeur d’emploi a droit à 24 jours de vacances par année civile. Ces 24 jours de congé peuvent être pris comme bon te semble durant l’année. Le fait d’être en vacances est une raison valable pour ne pas se présenter à une convocation pour autant qu’il y ait bien des « v » sur ta carte de contrôle pour les jours où tu es en vacances. Dans l’idéal et pour éviter tout mal-entendu, il est préférable de prévenir de son absence à l’avance en indiquant le motif.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  30. Mina0479
    le 21 janvier 2018 à 19:06

    Bonjour!

    Depuis des mois j’avais prévu de prendre des congés et à chaque fois de 1 semaine au cours du début de cette année. les prochain du 4 au 11 février. Les autres , je ne connais pas encore les dates exactes….. Je dois voir avec ma famille éparpillée en France, Italie et Croatie……. Première étape, Italie pour au moins aller sur la tombe de mon père. Le hic c’est que j’ai une convocation du Forem pour le 8 février.

    En gros… 1 semaine en février, 1 semaine en mars, 1 semaine en avril.

    Que peut se passer si, en cas de re-convocation pendant toute cette période???

    Je vais déjà renvoyer un premier talon-réponse pour le 4 au 11 février pour pouvoir partir.

    Quels sont les risques? Merci pour votre réponse!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 janvier 2018 à 13:07

      Bonjour Mina0479,

      Nous ne pourrons malheureusement pas te dire quels sont les risques que tu encoures en ne te présentant pas à une convocation car tout dépend de ta situation (si c’est ta première évaluation ou non, le résultat de tes évaluations,…)

      Ceci dit, il est toujours conseillé de prévenir le service emploi de sa région (Actiris, VDAB, ADG, Forem) lorsqu’on souhaite partir en vacances afin d’éviter d’être convoqué à cette période ou de recevoir une nouvelle convocation pendant la période de vacances.

      En effet, théoriquement, à Bruxelles, si tu ne te présentes pas, mais que tu justifies ton absence dans les 7 jours calendrier suivant la date de ta convocation et que le motif évoqué est considéré comme justifié par Actiris, alors tu recevras une nouvelle convocation dans les 7 jours. Par contre, si ton motif est considéré comme non-valable, tu seras re-convoqué dans un délia de 15 jours calendrier suivant la date de ta première convocation.

      Dans les deux cas, si tu ne sais pas te présenter à cette nouvelle convocation, tu risques alors une évaluation négative.

      Tu trouveras la procédure « en cas d’absence » du Forem  sur https://www.leforem.be/particuliers/controle-recherche-emploi-beneficiaire-allocations-consequences-absence-entretien.html

      En plus de le signaler au service emploi de ta région, il faudra également que tu indiques correctement tes périodes de vacances sur ta carte de contrôle (http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/as-tu-droit-a-des-vacances-lorsque-tu-es-chomeur/)

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  31. Sylviane
    le 18 janvier 2018 à 18:31

    Bonjour, j’ai travaillé en 2017 de avril à octobre puis au chômage jusqu’à fin décembre ou j’ai pris mes jours de congé pécule de vacances, étant au chômage en janvier puis je prétendre à prendre des vacances d’ici mon prochain emplois ? Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 janvier 2018 à 10:12

      Bonjour Sylviane,

      Les jours de congé que tu as pris en 2017 ne sont pas en lien avec tes prestations de 2017 mais étaient en principe des jours de congé auxquels tu avais droit en raison de prestations de travail salarié effectuées dans le cour de l’année 2016.
      Puisque tu as travaillé quelques mois en 2017, tu as droit à un certain nombre de jours de congé indemnisés par un pécule de vacances en 2018. Si tu as travaillé en tant qu’ouvrier, ce pécule te sera versé par l’Office national de vacances annuelles (ONVA) entre le 1er mai et le 30 juin 2018. Si tu étais employée tu as du recevoir ton pécule à la fin de ton contrat. Tu connaitras ton nombre de jours de vacances en te référant à l’attestation de vacances qu’a du te remettre ton employeur (si tu étais emmployée) ou via une attestation de vacances que tu peux demander l’ONVA.En tant que chômeuse (au chômage complet), tu as droit à 24 jours (4 semaines) de congé par an que tu aies travaillé ou chômé l’année précédente. Les jours éventuellement pris pendant une période de travail (la même année civile) sont compris dans ces 24 jours. Tu peux les prendre quand tu veux dans l’année. Si tu prends des congés pendant que tu es au chômage tu dois d’abord prendre les jours de congé couverts par le pécule. Pour ces jours, tu ne reçois pas d’allocations de chômage. Pour les jours non couverts par ce pécule, tu perçois des allocations normales.
      N’oublies pas que tu dois indiquer la lettre « V » sur ta carte de contrôle pour chaque jour de vacances que tu prends.
      Tu trouveras plus d’informations d’ordre général dans la fiche ci-dessus.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  32. Ash
    le 17 janvier 2018 à 08:53

    Bonjour,

    J’ai une question similaire à Khaly mais je voulais vérifier si la conclusion était la même :

    Travail de début mai 2016 à début mai 2017
    Chômage de début mai 2017 à fin décembre 2017
    Nouvel emploi le 1er janvier 2017
    Utilisé tous mes jours V au chômage (+ des jours A)

    Je suppose que comme Khaly je n’ai pas droit à des vacances annuelles cette année (sauf si je fais appel au système de vacances européens) ?

    Merci d’avance pour votre réponse,

    Ash

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 janvier 2018 à 15:43

      Bonjour Ash,

      Si tu as utilisé tout tes jours de congés (vacances annuelles) pendant ta période de chômage, il faudra effectivement que tu fasses appel au système de vacances européennes pour compléter le nombre de jours de congé auquel tu as ouvert le droit en travaillant en 2017 et pouvoir prétendre à 4 semaines des congés en 2018.

      En fonction du nombre de jours de congé auquel tu as ouvert le droit, tu auras donc droit à une partie (ou n’auras pas droit) de la semaine de congé à laquelle tu ouvres théoriquement le droit après la période d’amorçage (soit après avoir presté 3 mois dans l’année civile en cours).

      Après cette période d’amorçage, tu auras droit à un certain nombre de jours supplémentaires par mois de prestations effectuées défini en fonction de ton régime de travail. Là aussi, si le nombre de jours de congé auquel tu as ouvert le droit en travaillant en 2017 pourrait couvrir ses jours de congés supplémentaires.
      A titre d’exemple, une personne qui travaille en régime de 6 jours/semaine toute une année ouvre le droit à 24 jours de congés (soit 2 jours /mois). Si cette personne a ouvert le droit  à 8 jours de congés annuels pour 2018 et travaille 6jours/semaine :

      • Il n’aura pas droit à la semaine de congé après la période d’amorçage car les 8 jours de vacances annuelles couvrent celle-ci.
      • mais le mois suivant, il n’aura pas droit à ses 2 jours de congés supplémentaires car il sont également couverts par les 2 jours restant de ses vacances annuelles.

      Tu trouveras plus d’informations à ce sujet sur http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaire

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  33. Marie
    le 16 janvier 2018 à 16:30

    Bonjour,
    Une travailleuse a travaillé à plein temps en 2016.

    Elle a été au chômage pendant un mois en 2017 et à ensuite travaillé à mi-temps chez nous (19h de juillet et août – puis 22h).

    Nous lui avons accordé selon l’attestation de son ancien employeur 76h (20j) de VA, qu’elle a pris sur son régime de travail.

    Le chômage lui compte 24j. Prétend qu’elle n’a prit que 55h.5 alors qu’elle à pris 76h.
    Le chômage ne compte pas les jours pris en décembre et lui décompte 13 jours et à retenue tout son complément en décembre.

    Est-ce normal ?
    Merci pour votre réponse

    Et surtout quel est le service qui pourrait débloquer la situation  qui perdure depuis le 1er janvier!

     

    merci pour votre réponse

     

     

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 janvier 2018 à 16:02

      Bonjour Marie,

      Ne pourrons malheureusement pas répondre à votre question car la situation n’est pas très claire.

      En effet, en travaillant en 2016, votre travailleuse a ouvert le droit à un certain nombre de congés en 2017 que généralement  l’ONEm reprend (pour autant que l’attestation de vacances lui ait été transmise). Il faudra donc savoir si l’ONEm a bien reçu l’attestation de vacances.

      Si vous avez la possibilité de fournir à l’ONEm la preuve du décompte des jours de congés que la travailleus a utilisé pendant sa période de contrat, n’hésitez pas à essayer de contester la décision de l’ONEm en fournissant cette preuve.

      Si vous souhaitez être accompagnées dans cette démarche, nous vous conseillons de prendre contact avec ce service juridique gratuit et de leur expliquer ta situation:

      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel: (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax: (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale?:
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      • Marie
        le 22 janvier 2018 à 12:46

        Merci pour votre réponse.

        précision :

        un travailleurs qui a travaillé à plein temps ouvre le droit à 20jours de congés pour l’année suivante.

        Dans ce cas précis : 2016 : temps plein : 20 jours (attestation de l’ancien employeur).

        En 2017 : le chômage oblige à prendre combien de jours ?

        dans le cas d’un chômage complet :

        dans le cas d’un temps partiel avec complément de chômage :

         

        merci

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 24 janvier 2018 à 13:38

          Bonjour Marie,

          Nous ne pourrons malheureusement pas répondre de manière précise à l’ensemble de votre question:

          Si une personne est au chômage complet, elle aura doit à prendre 24 jours dont 20 ne seront pas rémunérés par l’ONEm étant donné qu’ils sont déjà couvert par un pécule de vacances qu’elle a reçu.

          Par contre dans le cas d’un travail à temps-partiel avec AGR (complément de chômage), nous nous renseignons auprès de l’ONEm pour savoir comment est calculé le nombre de jours de congés auxquels elle peut prétendre et revenons vers vous dès que possible.

           

          • Infor Jeunes Bruxelles
            le 7 février 2018 à 17:27

            Bonjour Marie,

            Il semblerait effectivement logique que l’ONEm ait décidé de lui compter 24 jours de congé.

            Si la personne a perçu un pécule de vacances pour 20 jours de congé en travaillant une année complète en 2016, l’ONEm va tenir compte du fait qu’elle a (en fonction de son ancien régime de travail), ouvert le droit à 4 semaines de vacances annuelles.

            Aux yeux de l’ONEm, 4 semaines de vacances correspondent à 24 jours de congé; cela explique pourquoi l’ONEm lui a compté ce nombre de jours de congé. Puisqu’elle a utilisé 20 jours (et non 24) l’ONEm lui a donc retiré en fin décembre les jours qu’elle n’a malheureusement pas utilisés.

            En effet, étant donné qu’elle a donc été rémunérée (par un pécule) pour ces 4 semaine de vacances annuelles, l’ONEm ne l’indemnisera pas pour les jours de vacances qu’elle a pris et elle ne pourra donc malheureusement pas percevoir de pécule de vacances pour ces jours.

            D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

             

  34. GiuseppeDL
    le 10 janvier 2018 à 09:24

    Bonjour, depuis 13/12/2016 je suis chômeur. J’ai travaille pendant l’année 2016 da Février jusqu’à le 12/12/2016 à mi-temps.

    A février 2017 mon syndicat m’a envoyé un papier pour me signaler que j’avais pour l’année 2017 9,0 jours de vacances.

    J’ai pris 1 jour ad Avril, 3 jours à Octobre, 4 Jours à Novembre e 1 jour à Décembre et j’ai mis toute le fois la lettre « V » sur la Carte de Contrôle C3A.

    Maintenant pour le mois de décembre j’ai été payé 9 jours moins.
    À la Caisse de Chomage, on m’avait dit qu’étant Chomeur à mi-temp, je devais prendre 18 jours de vacances et que par conséquent la communication que j’avais reçu du reste des jours de vacances devait être comprise comme 9 jours de vacances à temps plein.

    Merci de connaître votre avis précieux.

  35. Lina
    le 5 janvier 2018 à 17:01

    Merci pour votre réponse j en aurait une autre

    Voilà j ai déjà eu une prolongation l année dernière de mon chômage normalement il prend fin décembre 2017 donc en conséquence je n’ ai plus droit à mon chômage l assistante sociale de chez actiris m’a dit que la réforme étais encore en négociation et qu il n avait pas encore reçu de courrier pour voire si effectivement il y aura encore une prolongation ou pas savez vous quelques chose à ce propos? Je précise que je suis en litige contre l INAMI depuis 4 ans et que je n’ ai pas reçu de courrier ni de l ONEM ni de mon syndicat me disant que mon chômage est fini merci pour votre reponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 janvier 2018 à 10:59

      Bonjour Lina,

      Ta question n’est pas suffisamment précise pour nous. Je ne vois pas à quelle réforme tu fais allusion. Parles-tu d’allocations d’insertion ?
      En principe, tu aurais dû recevoir un courrier de l’ONEM si ton droit aux allocations de chômage a pris fin pour une raison ou une autre.
      Si ce n’est pas le cas, je te conseille de téléphoner à l’ONEM pour te renseigner. S’ils confirment que tu n’as plus droit aux allocations, écris leur pour demander qu’ils t’envoient la décision par écrit.
      Si tu as un avocat dans pour ton litige avec l’INAMI, n’hésite pas à lui faire part de ta question également.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  36. Khaly
    le 4 janvier 2018 à 17:42

    Bonjour,en 2017, je n’ai pas travaillé, j’étais au chômage, j’ai droit à des congés dans mon nouvel emploi? Je dois demander un papier pour mon nouveau travail, où puis-je aller le chercher?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 janvier 2018 à 17:20

      Bonjour Khaly,

      Si tu n’as pas travaillé en 2017, tu n’as malheureusement pas droit à des vacances annuelles pour 2018.

      Il faudra donc que tu fasses appel au système des vacances européennes pour pouvoir prétendre à des congés payés.

      Pour ce faire, il te faudra prester 3 mois dans l’année civile en cours (=période d’amorçage), c’est-à-dire en 2018. Ce n’est donc qu’à partir de mars que tu pourras y prétendre.

      A la fin de cette période d’amorçage, tu ouvriras  le droit à une semaine de congé (soit 5 ou 6 jours de congé en fonction de ton régime de travail si tu travailles à temps-plein).

      Après cette période d’amorçage, tu auras droit à un certain nombre de jours supplémentaires par mois de prestations effectuées défini en fonction de ton régime de travail.

      Tu trouveras plus d’informations à ce sujet sur http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaire

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  37. GIUSEPPEDL
    le 2 janvier 2018 à 13:54

    Bonjour, depuis 13/12/2016 je suis chômeur. J’ai travaille pendant l’année 2016 da Février jusqu’à le 12/12/2016 à mi-temps.

    A février 2017 mon syndicat m’a envoyé un papier pour me signaler que j’avais pour l’année 2017 9,0 jours de vacances.

    J’ai pris 1 jour ad Avril, 3 jours à Octobre, 4 Jours à Novembre e 1 jour à Décembre et j’ai mis toute le fois la lettre « V » sur la Carte de Contrôle C3A.

    Maintenant pour le mois de décembre j’ai été payé 9 jours moins.
    À la Caisse de Chomage, on m’avait dit qu’étant Chomeur à mi-temp, je devais prendre 18 jours de vacances et que par conséquent la communication que j’avais reçu du reste des jours de vacances devait être comprise comme 9 jours de vacances à temps plein.

    Merci de connaître votre avis précieux.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 janvier 2018 à 10:24

      Bonjour GIUSEPPEDL,

      Si tu perçois une demi-allocation par jour, il semble effectivement possible que l’ONEm est dédoublé ton nombre de jour de vacances pour déduire 9 allocations (soit 18 demi-allocations) .

      Ceci dit, nous te conseillons tout de même de contacter ce service juridique gratuit et de leur expliquer ta situation:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel: (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax: (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale?:
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

      D’autres questions? N’hésite pas à nous recontacter!

  38. Bibou
    le 29 décembre 2017 à 15:29

    Bonjour,je suis inscrite au chômage depuis juillet 2017 mais ai perçu des allocations depuis le 29 mais 2017 on m’avait dit que je n’avait pas droit à des vacances durant ma première année chômage donc il ne vont pas me retirer les 24 jours sur mon paiement du mois de décembre merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 janvier 2018 à 15:58

      Bonjour Bibou,

      Ta situation n’est pas très claire.

      Mais si tu travaillé en 2016, tu as sans doute reçu un pécule de vacances (à la fin de ton contrat) pour tes jours de congé 2017. Si c’est le cas, les jours couverts par ce pécule de vacances ne te seront pas indemnisés par l’ONEm et te seront retirés à la fin du mois de décembre 2017 si tu ne les a pas pris pendant ta période de chômage.

      Si tu as travaillé entre janvier et juillet 2017, tu as également reçu un certain montant représentant le pécule de vacances des jours de congés 2018 (auxquels tu as ouvert le droit en travaillant en 2017). Nous te conseillons donc de répartir ce nombre de jours de congé sur l’année afin d’éviter que l’ONEm te les retire du paiement du mois de décembre 2018.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  39. Stephanieemilie
    le 28 décembre 2017 à 14:47

    Bonjour si je par en vacance et que je trouve un emploi la ba , à ce moment là je dois simplement prévenir le ch omage que je ne suis plus disponible sur le marcher de l emploi ? Une fois revenue en Belgique je récupérerai mes droit de cho mage?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 janvier 2018 à 13:44

      Bonjour Stéphanie,

      Dans quel pays étranger comptes-tu partir chercher un emploi? Tu voyages dans quel cadre?
      Car, sache qu’en tant que demandeuse d’emploi, tu la possibilité de partir chercher du travail à l’étranger et y exporter ton droit aux allocations de chômage sous certaines conditions.

      Si tu as l’intention de partir dans un pays membre de l’EEE, tu auras la possibilité d’exporter tes allocations de chômage pendant trois mois (renouvelable une fois); pour autant que tu sois chômeuse complet indemnisée depuis au moins 4 semaines. Pour cela, tu devras introduire une demande auprès de l’Onem via le formulaire U2. Tu devras également t’inscrire comme demandeuse d’emploi à ton arrivée dans le pays.

      Et, si tu souhaites partir dans un pays hors EEE, tu peux également le faire, mais pour une période de 2 semaines maximum; pour autant que tu aies déjà pris tous tes jours de vacances. Ta demande devra être introduite via le formulaire C66A et l’Onem prendra une décision.

      Tu trouveras plus d’informations sur les possibilités d’exporter tes allocations de chômage sur: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/partir-a-letranger-tout-en-beneficiant-dallocations-de-chomage/. Nous te conseillons également de consulter la feuille-info de l’ONEM: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t122

      L’autre possibilité, c’est partir en renonçant à tes allocations de chômage durant ton séjour à l’étranger. Dans, ce cas, ta seule démarche à faire sera de te désinscrire au service emploi de ta région avant ton départ. Et, pour pouvoir bénéficier des allocations à ton retour en Belgique, tu devras juste te réinscrire au service emploi de ta région; pour autant que tu reviennes au maximum 3 ans qui suivent ton dernier jour de rémunération. Si à ton retour tu ne remplis plus cette condition d’année de référence, tu devras alors retravailler à ton arrivée en Belgique pour rouvrir le droit à des allocations de chômage. Mais, sache tout de même que le travail à l’étranger prolonge cette période de 3ans.

      En fonction du pays dans lequel tu pars, si tu y travailles suffisamment, tu pourrais ouvrir le droit à des allocations de chômage en Belgique à ton retour; sous certaines conditions. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche-info de l’Onem: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t31#h2_1
      Pour que ta période de travail à l’étranger soit prise en compte pour une admissibilité aux allocations de chômage en Belgique, il faudrait que tu travailles au moins 3 mois à ton arrivée. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-beneficier-du-chomage-en-tant-que-travailleur-etranger-ou-apres-avoir-travaille-a-l%e2%80%99etranger/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  40. Jessie
    le 28 décembre 2017 à 12:51

    Bonjour,

    J’ai repris des études en septembre 2016 et j’avais droit au chômage grâce à une attestation d’actiris.

    Depuis octobre 2017 j’ai un travail en temps plein en CDI.

    Apparemment je n’ai pas droit à de congés payés la première année, pourtant lorsque j’étais au chômage, on m’ a envoyé un courrier disant que j’avais des jours de congés à devoir prendre.
    Cela a-t-il un point en commun? Ai-je droit à des jours de congés payés en ayant été aux études l’année passée ?

    D’avance merci et bien à vous.

    Jessie

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 janvier 2018 à 10:49

      Bonjour Jessie,

      Pour avoir droit à des jours des congés en 2017, il faut avoir travaillé en 2016. Si tu n’as pas du tout travaillé en 2016, il est normal que tu n’aies pas bénéficié de ces jours de congé en 2017.
      En effet, en tant que bénéficiaire d’allocations de chômage, on a droit des jours de vacances-chômage « V » (différent des congés ordinaires), que l’on ait travaillé l’année d’avant ou pas.

      Les jours de congés payés étant proportionnels à la période de travail, comme ton contrat a débuté en octobre 2017, tu ouvriras droit à une semaine de congés payés en 2018 (soit 5 ou 6 jours, en fonction de ton régime de travail) .
      En plus de cette période d’une semaine, tu pourrais éventuellement si tu le souhaites, bénéficier d’un autre type de vacances: les vacances européennes. Tu trouveras plus d’informations à ce propos sur: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  41. Silverlolo
    le 28 décembre 2017 à 12:31

    Bonjour. Je m’en demandais si, ayant été chômeur l’année précédente, je pouvais ou bien dévais prendre mes 24 jours de congé. Y a-t-il ou non une répercution pour l’année suivante si ils sont pris/pas pris.
    D’avance merci pour votre réponse.
    Laurent

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 janvier 2018 à 12:10

      Bonjour Laurent,

      Théoriquement tu es obligée d’épuiser tes 24 jours de « vacances chômage » avant la fin de l’année (décembre 2017). En effet, dans le cas où tu ne le fais pas, l’ONEm déduira de ton allocation de décembre les jours de « vacances chômage » que tu n’auras pas pris.

      Dans la pratique, comme tu n’as pas travaillé l’année passée, tes jours de « vacances chômage »sont indemnisés par l’ONEm car ils ne sont pas couverts par un pécule de vacances. Cela signifie concrètement que l’ONEm t’indemnisera pour ces jours de congé.

      Par contre il n’est pas possible de conserver/reporter les jours de « vacances chômeurs » non-utilisés pour l’année suivante.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  42. Sysy
    le 28 décembre 2017 à 10:17

    Bonjour. Voilà l’année passée (2016) je n’ai pas travaillé et je n’ai perçu que 2 mois et demi de chômage (de mi-octobre à fin décembre),avant j’étais à charge de mon conjoint et je ne percevais donc aucuns revenus. En 2017 j’ai perçu Janvier puis en février,mars et avril j’ai perçu un RIS (CPAS) car j’étais sensée être en congé maternité mais je n’avais pas assez de jours de chômage/travail pour pouvoir percevoir une indemnité pour ce congé maternité par ma mutuelle. Après ce « congé maternité » je me suis ré-inscrite en tant que demandeuse d’emploi et j’ai donc récupéré le chômage (donc à partir de mai 2017). Cette année je n’ai pas pris de « V » car je ne suis au chômage cette année que depuis 8 mois consécutifs (+ 1 mois pour janvier 2017). Est-ce qu’on pourra me retirer des jours d’indemnité sur mon paiement de décembre ? Devais-je prendre ces jours de congés « V » ou n’était-ce pas obligatoire ? Car un ami me dit qu’ils vont me déduire les 24 jours que je n’ai pas pris cette année…ce que je trouve bizarre étant donné que je n’ai que 8 mois de chômage consécutifs cette année et en 2016 je n’ai que 2 mois et demi de chômage et je n’ai pas travaillé ni reçu d’autres revenus en 2016. Merci d’avance pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 janvier 2018 à 12:08

      Bonjour Sysy,

      Théoriquement tu es obligée d’épuiser tes 24 jours de « vacances chômage » avant la fin de l’année (décembre 2017). En effet, dans le cas où tu ne le fais pas, l’ONEm déduira de ton allocation de décembre les jours de « vacances chômage » que tu n’auras pas pris.

      Dans la pratique, comme tu n’as pas travaillé l’année passée, tes jours de « vacances chômage »sont indemnisés par l’ONEm car ils ne sont pas couverts par un pécule de vacances. Cela signifie concrètement que l’ONEm t’indemnisera pour ces jours de congé.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  43. Jamel m
    le 27 décembre 2017 à 23:49

    Bonjour j’ai travailler l’année 2016 mais je n’ai pas reçue de pécule de vacance et je suis au chômage depuis 1 janvier 2017 dois-je remplire quand même les case V sur ma carte de chômage ou non ? Je suis syndiqué et je n’ai reçue aucun courrière à ce sujet là. Il me reste 3 jours pour me décide. Merci à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 janvier 2018 à 11:44

      Bonjour Jamel M,

      Si tu n’as pas pris de vacances durant toute l’année 2017, l’ONEm te retirera automatiquement tes jours de congés à la fin du mois de décembre (que tu aies mis de V ou non). Tu trouveras plus d’informations à ce sujet sur http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t89#h2_1 .

      Si tu as travaillé en 2016, il semble cela dit particulier que tu n’aies pas reçu de pécule de vacances pour l’année 2017. N’hésite pas à recontacter ton ancien employeur pour lui poser la question (peut-être était-il compris dans ton pécule de sortie?).

      Si tu n’as réellement pas reçu de pécule de vacances, nous te conseillons d’en fournir la preuve à l’ONEm pour éviter que ce dernier ne t’indemnise pas pendant cette période de « vacances non-prises ».

      Nous nous excusons tout de même pour le délai de notre réponse; nous étions malheureusement absents pendant les vacances d’hiver 2017.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  44. Af
    le 27 décembre 2017 à 19:27

    Bonjour,
    Mon amie a fini son CDD en fin Octobre et à commencer des cours du jour en promotion social début de ce mois ci donc en Décembre, Elle a eu une dispense d’Actiris pour les suivres.

    Cômme elle aurait touché un pécule de vacance, elle doit apparament prendre 24jours de conge en Décembre.

    Ma question est la suivante, que doit on mettre sur sa carte de pointage sachant qu elle suit des cours et n a donc pas réellement pris dè vacance.

    Doit elle quand même indiqué des V ou recevra t elle une indemnité de chaumage car elle a suivie des cours avec une dispense ?

    Merci de votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 janvier 2018 à 12:10

      Bonjour Af,

      Il n’est pas possible de cumuler pécule de vacances et allocations de chômage. Donc, qu’elle indique des « v » ou pas sur sa carte de contrôle, les jours couverts par le pécule de vacances ne seront pas indemnisés par l’ONEm (même si elle a une dispense). Si elle met des « v » sur sa carte de contrôle se sont c’est journées-là qui ne seront pas indemnisées (elle peut donc choisir quand elle les indique et les étaler sur l’année par exemple). Si elle ne met aucun « v » durant toute l’année, les journées couvertes par le pécule de vacances seront automatiquement déduites de l’allocation du mois de décembre de l’année pour le lequel ce pécule se rapporte.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  45. Bibi
    le 25 décembre 2017 à 21:05

    Ma Situation est un peu complexe,j’ai travaillé pendant 5ans dans une société qui m’a viré en 11/2015, le 22/02/16 j’ai reçu un c4 médicale, malade je suis à la Mutuelle depuis cette date. L’année passée, la mutuelle ne m’a pas indemnisés le mois de 12/2016 car couvert par le pecule de vacances payés par mon ancien employeur…donc je n’ai pas travaillé en 2016. En 09/2017, j’ai commencé une reprise d’activité partielle pendant mon incapacité de travail…on me demande de remplir l’attestation de vacances..mais comment ca se fait si j’ai pas travaillé en 2016???
    MERCI

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 janvier 2018 à 16:54

      Bonjour Bibi,

      Ta situation n’est pas très claire pour nous. Tu n’as reçu aucun salaire de ton employeur en 2016 avant d’avoir un C4 force majeure ( par exemple le salaire garanti ?)?
      Comme tu étais encore employé en 2016 (avant le c4 force majeure) et que d’après ce que tu expliques tu as été pris en charge par la mutuelle qu’à partir du 22 février 2016, tu devrais avoir bénéficié d’une rémunération de ton employeur jusqu’au 22 février. Est-ce exact ?
      Est-ce que c’est la mutuelle qui te demande de compléter une attestation de vacances ? Dans ce cas, il serait plus simple de les contacter directement pour qu’ils t’expliquent ce qui t’es demandé. Fais attention de transmettre l’attestation dans le délai imparti, car sinon, la mutuelle pourrait retenir automatiquement de 24 jours d’indemnités au cours du mois de décembre. Si tu es dans l’impossibilité de le faire, il faut au moins leur écrire pour les prévenir et expliquer pourquoi tu n’as pas pu le faire.
      Si c’est l’attestation de vacances de la mutuelle qui t’es demandé, il faut selon moi que tu demandes à ton nouvel employeur de la compléter. Si tu as bénéficié d’allocations de chômage cette année, tu dois également faire compléter l’attestation de vacances par ton organisme de paiement.
      Enfin, il faudrait également faire compléter l’attestation de vacances par ton ancien employeur.

      Je t’invite à vérifier cela auprès de ta mutuelle.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  46. lina
    le 25 décembre 2017 à 15:54

    Bonjour je suis au chômage depuis 3 ans et je n’ ai pas pris de congés pour cette année sachant que je n’ ai pas encore envoyé ma carte pour le mois de décembre suis je obligé de mettre des V pour 24 jours ? Et si je ne met rien est ce que je vais toucher mon mois normal ou vont il déduire mes 24 jours ? Merci pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 janvier 2018 à 15:42

      Bonjour Lina,

      Si tu n’as pas travaillé en 2016, tu n’as pas d’obligation de prendre tes jours de vacances. Il n’y aura aucune conséquence si tu ne les prends pas. Tu percevras toutes tes allocations de chômage comme d’habitude pour le mois de décembre. De la même manière, il n’y aura aucune conséquence financière si tu prends tes 24 jours de vacances : tu continueras à percevoir tes allocations.
      Ce qui change c’est que pendant les jours où tu prends des vacances, tu es dispensée de certaines obligations à savoir l’obligation d’être disponible pour le marché de l’emploi et celle de résider en Belgique. Tu peux donc partir en vacances à l’étranger.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  47. Jojo20
    le 20 décembre 2017 à 11:59

    Bonjour voila ses pour savoir si je suis obligé de prendre ses vacances j été en stage d attaque en 2016 et j ai travaillé que 5 jour en intérim et j ai commencé à touché le chômage en août 2017

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 janvier 2018 à 12:02

      Bonjour Jojo20,

      Si tu n’as travaillé que 5 jours en 2016, tu n’as pas droit à des congés payés en 2017 et tu n’es donc pas obligé de prendre des vacances.
      Bien à toi

  48. Lolo05
    le 19 décembre 2017 à 14:48

    Je suis au chômage depuis 3 ans je n’ai pas preste mes 24 jours de vacances esque on va me les retirer

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 décembre 2017 à 13:30

      Bonjour Lolo05,

      Les jours de vacances octroyés pendant une période de chômage se calculent annuellement. Dès lors les jours que tu n’as pas pris pour les années précédentes sont perdus. Cela signifie simplement que tu n’as pas eu de jours pendants lesquels tu étais dispensé des démarches imposées aux demandeurs d’emploi ces années-là. Cela n’aura pas d’impact sur le montant de tes allocations de chômage dans le sens où ces jours de «vacances» sont également indemnisés, la seule différence étant la dispense de démarches octroyées aux personnes en qui indiquent un «V» sur leur carte de chômage.

      Pour l’année 2017, si tu n’as pas encore pris un jours de vacances tu pourras, par exemple, te mettre en vacances («V») sur ta carte de chômage jusqu’à la fin de l’année et tu seras dispensés d’être disponible sur le marché de l’emploi pour cette période tout en continuant à percevoir tes allocations de manière tout à faite normale (attention qu’il te faut au moins une période de vacance de 6 jours consécutifs). Dans le cas où tu ne voudrais pas prendre ces jours de vacances, cela n’aura aucun impact sur les allocations du mois de décembre. Il en va de même pour 2018, tu disposeras alors à nouveau de 24 jours que tu pourras prendre quant tu veux sur l’année (toujours avec la règle des 6 jours consécutifs au moins une fois dans l’année).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

      • Lolo05
        le 20 décembre 2017 à 19:08

        Donc je suis obligé de cocher 6 v et ont va me les déduire alors ? ??

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 21 décembre 2017 à 14:05

          Bonjour Lolo05,

          Comme dit dans le précédent message, les jours pour lesquels tu prends des vacances, «V», sont indemnisés de manière normale, cela n’aura aucun impact sur tes allocations de chômage. La seule chose qui change est que pendant ces jours tu es dispensé de répondre aux obligations d’un demandeur d’emploi.

          Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

  49. Sul
    le 18 décembre 2017 à 15:03

    Bonjour j ai travaillee en temp comme employee en anne 2016 pour 2mois temp plein, et en mars 2017 ma stage d attente est finie jai eu le droit au allocation chomage. Est ce que j ai le droit a utiliser les jours de vacances si oui combien de jour? Sinon je suis obliger a les utiliser?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 décembre 2017 à 14:09

      Bonjour Sul,

      Ta question/situation n’est pas très claire. Mais a priori, si tu as travaillé 2 mois en temps plein en 2016, cela aurait dû t’ouvrir le droit à quelques jours de congés pour 2017. Normalement, à la fin de ton contrat, tu aurais dû recevoir un pécule de vacances couvrant tes jours de congés. Lorsque tu es au chômage, tu dois alors d’abord prendre les jours de congés payés couverts par ce pécule. Pour ces jours, tu ne reçois pas d’allocations de chômage. Si tu n’as pas pris les jours de congés couverts par un pécule avant la fin de l’année, ces jours seront déduits d’office des allocations du mois de décembre. Le nombre de jours de vacances pour lesquels tu as reçu le pécule devrait être noté sur l’attestation de vacances que ton employeur a du te remettre au moment où tu as quitté ton emploi.

      Pour ce qui est de 2018, si tu n’as pas travaillé en 2017et que tu perçois toujours des allocations de chômage, dans ce cas tu as droit à 24 jours de « vacances chômage » par an. Puisque ces jours ne sont pas couverts par un pécule, tu continueras à percevoir tes allocations de chômage. Pendant les vacances, tu es dispensé de l’obligation d’être disponible pour le marché de l’emploi et de résider en Belgique. Tu peux donc partir en vacances à l’étranger par exemple. Tu peux prendre tes 24 jours de vacances à n’importe quel moment de l’année en une seule ou en plusieurs fois. Si tu prends tes vacances en plusieurs fois, tu dois prendre au moins une période de vacances de 6 jours. Les autres jours peuvent être pris librement en une ou plusieurs fois, avant et/ou après la période précitée de 6 jours consécutifs. Tu dois indiquer la lettre « V » sur ta carte de contrôle pour chaque jour de vacances que tu prends. A part cela, tu n’as aucune formalité particulière à effectuer. Ni avant, ni pendant, ni après tes vacances.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  50. Mimi
    le 18 décembre 2017 à 14:27

    Est on obliger de prendre des vacances en tant que chomeur ? Et si oui quel est le nombre exact qu on nou oblige a prendre ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 décembre 2017 à 16:25

      Bonjour Mimi,

      Comme expliqué sur la fiche ci-dessus, que tu aies travaillé ou chômé l’année précédente, tu as droit à 24 jours de congés par an. Mais ces jours seront indemnisés différemment selon ta situation.
      Si tu as travaillé en 2016, tes vacances ont dû être payées via un pécule de vacances à la rupture de ton contrat et ne le seront plus par le chômage. Dans ce cas, prendre les vacances est obligatoire. Si tu ne prends pas tous tes jours auxquels tu as droit, le montant correspondant sera déduit de ton indemnisation du mois de décembre.

      Par contre, si tu n’as pas travaillé en 2016, tes jours de vacances seront payés par le chômage. Alors que tu aies marqué des « V » sur ta carte de contrôle ou pas, tu reçois tes indemnisations mensuelles. Dans ce 2e cas, il n’est pas obligatoire de prendre ses vacances.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  51. dodo200
    le 17 décembre 2017 à 16:48

    Bonjour j ai pas pris mes 24 jours de congés cette année 2017 ? es que il risque de mes les déduires enfin de cette année 2017 pas travailler en 2016

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 décembre 2017 à 13:12

      Bonjour dodo200,

      Si tu n’as pas travaillé en 2016, tu n’as pas d’obligation de prendre tes jours de vacances. Il n’y aura aucune conséquence si tu ne les prends pas. Tu percevras toutes tes allocations de chômage comme d’habitude pour le mois de décembre.
      Bien à toi

  52. G
    le 16 décembre 2017 à 16:43

    Bonjour

     

    Je suis licencié avec une indemnité compensatoire de préavis. Celle ci se termine le 25 décembre; Puis je prendre le reste de l’année 2017 sous forme de congé payé 2018 payé par mon employeur? Ou suis je obligé de les prendre en 2018?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 décembre 2017 à 15:19

      Bonjour G,

      Il n’est malheureusement pas possible d’utiliser des jours de congés de 2018 pour les prendre en 2017. Il te faudra donc attendre 2018 pour le faire.

      Par contre si tu n’a pas épuiser tes jours de congés de 2017, tu pourrais techniquement prendre tes congés avant d’introduire ta demande d’allocations de chômage. Il faudra sans doute que tu l’expliques à ton organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) afin que l’ONEm en tienne compte lors du calcul du nombre de jours de congés auxquels tu as droit.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  53. Hugues2
    le 15 décembre 2017 à 16:16

    Bonjour Monsieur,
    Résident en wallone,Je suis bénéficiaire des allocations d’insertion depuis juillet 2017, sachant qu’il y a une limite de 36 mois. Est ce que je serai convoqué par l’onem pour un contrôle ? Si oui quand serai-je convoqué pour un éventuel contrôle auprès de l’onem?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 décembre 2017 à 10:35

      Bonjour Hugues2,

      En tant que chômeur indemnisé, tu seras effectivement convoqué par le Forem (et non par l’Onem) pour évaluer tes efforts de recherche d’emploi. En principe, ce premier entretien a lieu au plus tôt 9 mois après ton inscription comme demandeur d’emploi. Si cette évaluation est positive, tu seras convoqué pour un 2ème entretien au plus tôt dans un an si tu ne trouves pas de travail. Tu trouveras plus d’informations sur cette procédure de contrôle sur le site du Forem: https://www.leforem.be/particuliers/controle-recherche-emploi-beneficiaire-allocations.html

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.