Bruxelles-J

Peux-tu obtenir une dispense pour te former pendant ton chômage ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

La dispense te permet de ne pas devoir répondre à toutes les obligations imposées par l’ONEM et ton service régional de l’emploi. Si tu remplis certaines conditions, tu peux bénéficier des allocations de chômage (ou d’insertion) tout en te formant. Les dispenses et les conditions à remplir diffèrent selon le type de formation que tu désires suivre et les formalités à remplir diffèrent selon ton service régional de l’emploi (Actiris, Forem, VDAB, ADG).
Depuis le 1er janvier 2016, le Forem est compétent pour attribuer les dispenses aux chômeurs de Wallonie et l’ADG est compétent pour les chômeurs de la Communauté germanophone.
Depuis le 1er mars 2016, Actiris est compétent pour attribuer les dispenses pour ceux qui habitent en Région de Bruxelles-Capitale.
Pour l’instant, le VDAB n’assure pas encore cette compétence. Pour les chômeurs de Flandre, c’est toujours l’ONEM qui est compétent pour attribuer les dispenses.

Dans tous les cas

Quel que soit le type de formation que tu souhaites entreprendre, la dispense ne sera accordée que si la formation se déroule en semaine et pendant la journée.
Si ta formation se déroule en semaine après 17 heures ou le samedi, la dispense ne sera pas accordée. Tu peux néanmoins continuer à bénéficier d’allocations si tu continues à respecter les obligations imposées aux chômeurs (voir la fiche « quelles sont tes obligations en tant que chômeur ? » ).

Dispense pour une formation professionnelle

Il doit s’agir :

  • soit d’une formation organisée ou subventionnée par Bruxelles formation ou par un autre organisme public de l’emploi et de la formation (FOREM, VDAB, ADG) ;
  • soit d’une formation professionnelle individuelle dans une entreprise ou dans un établissement d’enseignement, reconnue par Bruxelles formation, le FOREM, le VDAB ou l’ADG et agréée par le directeur de la Direction Disponibilité d’Actiris.

Tu dois être chômeur complet indemnisé pour bénéficier de cette dispense. Si tu n’es pas indemnisé, sache qu’il existe des allocations de formation destinées aux jeunes qui suivent une formation professionnelle individuelle en entreprise (FPI – PFI).

Pour obtenir cette dispense, tu dois introduire ton contrat de formation auprès de ton organisme de paiement (CAPAC ou syndicat). Lorsque tu bénéficies de la dispense, tu ne dois plus être disponible sur le marché de l’emploi et tu peux refuser un emploi proposé.

Tu dois, par contre, continuer à respecter les autres obligations : être privé de travail et de rémunération, être apte au travail, résider en Belgique et être en possession d’une carte de contrôle (auquel tu dois joindre chaque mois une attestation prouvant que tu suis les cours).

A la fin de la dispense, le responsable de la formation te délivre un formulaire C 91 que tu dois remettre à ton organisme de paiement.

Dispense pour une formation en alternance

Une formation en alternance est une formation qui répond aux conditions suivantes :

  • la formation est composée d’une partie effectuée en milieu professionnel et d’une partie effectuée au sein d’un établissement d’enseignement ou de formation ;
  • la formation mène à une qualification professionnelle ;
  • la partie effectuée en milieu professionnel prévoit une durée de travail moyenne d’au moins 20 heures par semaine ;
  • la partie effectuée au sein ou à l’initiative de l’établissement d’enseignement ou de formation comporte, au moins 150 heures de cours ;
  • les deux parties de la formation sont effectuées dans le cadre d’un contrat d’apprentissage auquel l’employeur et toi êtes parties ;
  • le contrat d’apprentissage prévoit une rétribution financière qui est à charge de l’employeur.

Tu peux obtenir cette dispense si tu es chômeur complet et que tu appartiens à l’une de ces deux catégories :

  • tu n’as pas de diplôme ou de CESS (certificat d’études du cycle secondaire supérieur)
    ET tu as bénéficié d’au moins 156 allocations (= 6 mois d’allocations) au cours des 2 années qui précèdent la date officielle du début de la formation en alternance ;
  • cette formation prépare à des professions pour lesquelles il existe une pénurie significative de main-d’œuvre (la liste des professions concernées à Bruxelles est consultable sur le site d’Actiris).
    ET tu as bénéficié d’au moins 78 allocations (= 3 mois d’allocations) au cours des 2 années qui précèdent la date officielle du début de la formation en alternance.

Pour avoir la dispense, les avantages financiers du contrat d’apprentissage doivent se limiter à l’indemnité à charge de l’employeur (fixée conformément à la réglementation applicable en matière de contrat d’apprentissage).
Pour obtenir cette dispense, tu dois te présenter à ton organisme de paiement et laisser compléter un formulaire DV94.7 par l’établissement d’enseignement ou de formation.

Lorsque tu bénéficies de la dispense, tu ne dois plus :

  • rester inscrit comme demandeur d’emploi ;
  • être disponible sur le marché de l’emploi ;
  • accepter tout emploi convenable.

Tu dois, par contre, continuer à respecter les autres obligations : être apte au travail, résider en Belgique, être en possession d’une carte de contrôle (auquel tu dois joindre chaque mois une attestation prouvant que tu suis les cours) et être privé de travail et de rémunération. Tu reçois cependant une indemnité à charge de ton employeur durant la formation en alternance. Elle peut être cumulée avec le bénéfice des allocations mais dans une mesure limitée.
A la fin de la dispense, tu dois te présenter à ton antenne Actiris et te réinscrire comme demandeur d’emploi (dans les 8 jours ouvrables).

Dispense pour des études de plein exercice

Pour obtenir cette dispense, tu dois remplir toutes ces conditions :

  • être chômeur complet indemnisé ;
  • avoir terminé depuis 2 ans au moins tes études ou ton apprentissage à la date officielle du début de la première année scolaire académique. L’ONEM prend en compte les études qui précèdent le moment où le demandeur d’emploi a été admis pour la première fois au bénéfice des allocations de chômage ou d’insertion ;
  • avoir bénéficié d’au moins 312 allocations (= un an d’allocations) au cours des 2 années qui précèdent la date officielle du début de la première année. Si tu n’as pas bénéficié d’au moins 312 allocations, tu peux néanmoins obtenir une dispense pour entamer de telles études pour autant que ces études préparent à des professions pour lesquelles il existe une pénurie significative de main-d’œuvre. La liste des professions concernées pour Bruxelles est consultable sur le site d’Actiris.
  • être inscrit comme élève régulier (pas comme élève libre) et suivre les activités imposées par le programme ;
  • reprendre des études d’un niveau équivalent ou supérieur aux études déjà suivies ou bien d’un niveau inférieur aux études déjà suivies à condition que ces études relèvent de l’enseignement supérieur (universitaire ou non) ;
  • ne pas avoir un diplôme de fin d’études de l’enseignement supérieur (sauf dérogation exceptionnelle accordée par le directeur de la Direction Disponibilité d’Actiris) ;
  • les études doivent être organisées, subventionnées ou reconnues par une Communauté. Aucune dispense ne peut être accordée pour suivre des études de plein exercice à l’étranger.

Pour obtenir cette dispense, tu dois te présenter à ton organisme de paiement et laisser compléter un formulaire DV 93 par l’établissement d’enseignement.

Lorsque tu bénéficies de la dispense, tu ne dois plus :

  • rester inscrit comme demandeur d’emploi ;
  • être disponible sur le marché de l’emploi ;
  • rechercher activement un emploi ;
  • accepter tout emploi convenable.

Tu dois, par contre, continuer à respecter les autres obligations : être privé de travail et de rémunération, être apte au travail, résider en Belgique et être en possession d’une carte de contrôle.

La dispense est accordée pour la durée d’une année scolaire, y compris les périodes de vacances. Elle peut être prolongée si l’année est réussie.
À la fin de la dispense, tu dois te présenter à ton organisme de paiement et te réinscrire comme demandeur d’emploi (dans les 8 jours ouvrables).

Dispense pour une autre formation ou études

Les formations ou études visées par cette dispense sont toutes celles qui ont une autre forme que celles décrites plus haut. Cela concerne notamment l’enseignement de promotion sociale.

Une dispense spécifique peut être acceptée par le directeur directeur de la Direction Disponibilité d’Actiris si tu es chômeur complet. Cette dispense concerne essentiellement des chômeurs peu ou pas qualifiés qui désirent réintégrer le marché du travail grâce au suivi d’une formation. Pour octroyer une dispense, le directeur prendra en considération ton âge, les études déjà suivies, tes aptitudes, ton passé professionnel, la durée de ton chômage, la nature de la formation et les possibilités qu’elle peut t’offrir sur le marché de l’emploi. Il s’agit de démontrer au directeur que la formation que tu veux suivre augmente tes chances de réintégrer le marché du travail.

Pour certaines formations qui sont proposées par Actiris (ou Forem, VDAB, ADG) et qui sont prévues dans ton plan d’action individuel, la dispense est automatiquement accordée.

Aucune dispense n’est en principe accordée lorsque les cours ou les activités du programme de formation n’atteignent pas au moins 4 semaines et au moins 20 heures en moyenne par semaine.

Pour obtenir cette dispense, tu dois te présenter à ton organisme de paiement et laisser compléter un formulaire DV 94A par l’établissement d’enseignement ou l’organisateur de la formation.

Lorsque tu bénéficies de la dispense, tu ne dois plus :

  • rester inscrit comme demandeur d’emploi ;
  • être disponible sur le marché de l’emploi ;
  • accepter tout emploi convenable.

Tu dois, par contre, continuer à respecter les autres obligations : être privé de travail et de rémunération, être apte au travail, résider en Belgique et être en possession d’une carte de contrôle (auquel tu dois joindre chaque mois une attestation prouvant que tu suis les cours).

Tu peux également obtenir cette dispense pour suivre une formation ou un stage à l‘étranger.
Dans ce cas, tu es également dispensé de l’obligation d’avoir ta résidence habituelle en Belgique et de résider effectivement en Belgique. La dispense est accordée pour une période de 3 mois maximum par année civile. Pour prendre sa décision, le directeur de la Direction Disponibilité d’Actiris tiendra également compte des possibilités de suivre un stage ou une formation similaire en Belgique.

À la fin de la dispense, tu dois te présenter à ton antenne Actiris et te réinscrire comme demandeur d’emploi (dans les 8 jours ouvrables).

Si tu cherches des informations sur les différentes formes d’enseignement qui existe, tu peux consulter la section étudier et se former de notre site.

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


74 questions pour “ Peux-tu obtenir une dispense pour te former pendant ton chômage ?

  1. Hugo
    le 2 décembre 2016 à 23:07

     

    Bonjour,

    J’ai 31 ans, je n’ai pas de diplômes supérieurs, j’ai validé une 1ère année Bachelier Soins Infirmiers, il y a qq années. J’ai arrêté mes études et travaillé.

    Cette année, j’ai intégré la 2ème année Bachelier Soins Infirmers dans le cycle à 3 ans comme élève régulier. Je n’ai pas les 312 allocations mais Infirmier est un métier en pénurie. Je viens de reçevoir le refus de dispense du Services Dispenses de Charleroi indiquant que je ne réunis pas les conditions d’octroi sans plus de précision, ni d’information sur les recours possibles (Tribunal du travail /ex 3 mois).

    Pensez-vous s’il vous plaît que le fait d’intégrer la 2ème année est le problème? car il indique (au début du cycle des études). J’ai impérativement besoin de cette dispense. Je vais me rapprocher du Forem mais vu le niveau d’informations présent dans la lettre …, je préfère d’abord vous demander conseil. D’abord, je contacte le Forem; Ensuite, à qui dois-je adresser en recommandé le recours au Tribunal du travail dans les 3mois? Pendant le traitement du recours au Tribunal du travail, je ne souhaite pas me désinscrire de l’école mais comment procéder concernant les allocations de chômage durant cette attente? Si, malgré tout, cette dispense est rendue impossible pour des raisons obscures (libre appréciation alors qu’il y a pourtant des conditions strictes …), quelles solutions de financements alternatives existent: CPAS? et comment en bénéficier? car financièrement, je ne peux me permettre de financer 2années d’études qui me sont nécessaires pour obtenir la stabilité professionnelle, l’épanouissement personnel et une véritable formation.

    Cela fait beaucoup de questions :) Je vous remercie d’avance pour votre temps et vos conseils précieux.

    Qui peut obtenir cette dispense ?

    • vous êtes chômeur complet indemnisé ; JE LE SUIS
    • vous avez, à la date officielle du début de la première année scolaire (ou académique) du cycle d’études qui fait l’objet de votre demande de dispense, terminé depuis 2 ans au moins vos études ou votre apprentissage ; J’AI TERMINE MES ETUDES DEPUIS PLUS DE 2 ANS, JE REPRENDS EN 2ème ANNEE, LA 1ère ANNEE 2009-2010 AYANT ETE VALIDEE (JE SUIS DANS LE CYCLE A 3ANS EN INFIRMIER BACHELIER)
    • vous avez bénéficié d’au moins 312 allocations* (= un an d’allocations) au cours des 2 années qui précèdent la date officielle du début de la première année scolaire (ou académique) du cycle d’études. JE N’AI PAS BENEFICIE DE 312 ALLOCATIONS MAIS MA DEMANDE DE DISPENSE PORTE SUR DES ETUDES D’INFIRMIER QUI APPARTIENT AUX METIERS EN PËNURIE REPRIS SUR : pénurie significative de main d’œuvre (voir liste des études pour 2016-2017 )
    • vous êtes inscrit comme élève régulier (pas comme élève libre). JE SUIS INSCRIS COMME ELEVE REGULIER 2ème ANNEE BACHELIER SOINS INFIRMIERS
    • vous reprenez des études d’un niveau équivalent ou supérieur aux études déjà suivies ou bien d’un niveau inférieur aux études déjà suivies à condition que ces études relèvent de l’enseignement supérieur (universitaire ou non) IL S’AGIT D’UNE REPRISE D’ETUDES D’UN NIVEAU EQUIVALENT ET DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DE TYPE COURT.
    • vous n’avez pas déjà un diplôme de fin d’études de l’enseignement supérieur (sauf dérogation exceptionnelle accordée par le directeur du Forem). JE N’AI PAS DE DIPLOMES DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR.

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 décembre 2016 à 10:44

      Bonjour Hugo,

      C’est bien le fait que tu ne commences pas le cycle au début qui pose probablement problème.
      Pour obtenir la dispense pour un métier en pénurie, il faut en effet entamer des études au début de la première année du cycle d’études.

      Cette règle vient de l’article 93 de l’AR de 1991 sur le chômage:

       » Le chômeur doit avoir bénéficié d’au moins 312 allocations comme chômeur complet (7) au cours des deux années précédant le début des études (8) . Par dérogation à cette condition, le chômeur doit seulement avoir droit aux allocations comme chômeur complet (9) au moment du début des études pour lesquelles la dispense est demandée, si ces études préparent à des professions dans lesquelles il y a pénurie significative de main-d’oeuvre. »

      Cette règle date de l’époque où l’ONEM accordait la dispense. Manifestement, le Forem applique les règles de la même manière que l’ONEM précédemment.

      Un recours au Tribunal du travail (dans les 3 mois) devrait bien être possible. Mais nous craignons qu’il ait peu de chance d’aboutir si la réglementation est respectée. Nous te conseillons de recontacter le service dispense de Charleroi pour vérifier que c’est bien cela qui pose problème.
      Tu pourrais aussi en discuter avec ce service juridique:

      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel: (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax: (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale?:
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h

      Si l’aide du chômage n’est pas possible, tu pourrais essayer d’obtenir une aide du CPAS: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/
      Mais il y a d’autres conditions à remplir. Et si par exemple, tu vis avec quelqu’un qui a des revenus suffisants, cela ne sera pas possible.

      Une autre piste pour obtenir une aide est celle de l’allocation d’études: http://www.allocations-etudes.cfwb.be/

      Bien à toi

  2. ougo
    le 2 décembre 2016 à 07:41

    Bonjour,
    Je viens de recevoir enfin ma nouvelle dispense pour un an pour suivre ma dernière année pour obtenir mon cess en promotion sociale de plein exercice du FOREM l école de trouvant à Bruxelles je voudrais déménager sur Bruxelles ma question est actiris dont je vais dépendre peut-il remettre en question la décision du FOREM qui. à octroyé cette dispense? Dois je leur signaler ou pis je attendre es 8 hors réglementaires après la fideladispense pour me réinscrire chez actiris ?
    Je vous remercie
    Bon à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 décembre 2016 à 13:36

      Bonjour Ougo,

      Le fait de déménager ne change rien pour ta dispense. Tu devras bien t’inscrire chez Actiris au plus tard dans les 8 jours qui suivent ton déménagement mais il n’y a pas de démarches à faire pour ta dispense.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  3. Jo
    le 1 décembre 2016 à 13:56

    J’ai fini avec réussite ma formation en alternance en tant que apprentie, maintenant je fait une formation en alternance en chef d’entreprise, ais-je le droit a une allocation complémentaire du chômage ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 décembre 2016 à 16:44

      Bonjour Jo,

      Normalement si tu as obtenu la qualification professionnelle à la fin de ta formation en alternance, le stage d’insertion professionnelle de 310 jours est diminué du nombre de jours (excepté les dimanches) situés dans la période couverte par le contrat d’apprentissage. Il faudrait donc voir si tes périodes d’apprentissage couvrent tout le stage d’insertion ou pas. Si c’est le cas, tu pourrais alors faire une demande d’allocation d’insertion directement et demander une dispense pour pouvoir suivre une nouvelle formation en alternance. Cependant, comme tu peux le voir ci-dessus dans le paragraphe « Formation en Alternance », tu n’es pas dans les conditions pour obtenir la dispense puisqu’il faut avoir perçu des allocations pendant au moins 6 mois.

      Tu dois donc choisir entre suivre ta formation ou ouvrir directement un droit aux allocations d’insertion.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  4. GEOMETRIE
    le 25 novembre 2016 à 09:29

    bonjour à tous;

    je suis un demandeur d’emploi et j’ai 40 ans.  je veux bien m’inscrire le mois de janvier 2017 à une formation en construction (bachelier en construction) qui aura lieu en journée ( 08h00 à 17h00 du LU au VE) à Bruxelles.

    je fais à votre connaissance que je suis de la ville de Mons ( province de Hainaut ), et j’ai remarqué que cette formation est dispensée par la wallonie-bruxelles et elle est classée parmi les métiers en pénurie.

    es ce que je peux déposer ma demande de dispense avec le formulaire C93 ou D94A ?

    et d’après vous es ce que je suis dans condition pour avoir cette dispense?

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 novembre 2016 à 14:01

      Bonjour Geometrie,

      Si tu vis à Mons, tu dois faire ta demande de dispense au FOREM. S’il s’agit d’un bachelier de plein exercice (étude supérieure en haute école ou à l’université), il faudra demander la dispense D93: https://www.leforem.be/particuliers/dispenses-etudes-plein-exercice.html

      S’il s’agit d’un bachelier dans l’enseignement de promotion sociale (donc dans une école de promotion sociale), il faudra demander la dispense D94A: https://www.leforem.be/particuliers/dispenses-formation-stage-certaines-etudes.html

      Les critères pour la dispense dans l’enseignement de plein exercice sont très précis (voir ci-dessus). Par contre, les critères pour la dispense dans l’enseignement de promotion social le sont moins, et c’est au directeur des dispenses de voir si cette formation sera un plus pour ton insertion sur le marché du travail. Nous n’avons pas assez d’information à ton sujet pour pouvoir te dire si tu es dans les critères d’octroi de la dispense pour des études de plein exercice.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  5. sam
    le 21 novembre 2016 à 20:46

    Bonjour

    je m’appelle Samira et j’ai 25ans je reçois le chômage sa fait 1ans et j’aimerais bien reprendre mes études on sachant que j ai fait mes études au Maroc jusque 2008, et pour reprendre ici je dois refaire de basiss ondewijs (j’habite a Aalst). Ma question est ce que j’aurais droit au dispense .

    Je vous remercie pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 novembre 2016 à 16:42

      Bonjour Sam,

      Pour avoir une dispense te permettant d’entreprendre des études, tu dois introduire une demande auprès de l’Onem (comme tu vis en Flandre). Les conditions à remplir vont dépendre du type de formation que tu veux et elle devra se dérouler en semaine pendant la journée. Tu trouveras toutes les informations sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas de nous recontacter.

  6. Cathou
    le 18 novembre 2016 à 07:11

    Bonjour,

    Ma fille a reçu une dispense pour reprendre des études, donc elle suit les cours (pour 3 ans) pour être instit maternelle.

    Elle a une fille de 4 ans, qu’elle conduit tous les matins en bus à l’école, ensuite elle reprends 2 bus pour aller aux cours, mais elle termine souvent tard, ce qui fait qu’elle doit payer la garderie, ensuite refaire les trajets à l’envers, courses, ménage, bain, repas et étudier, elle a des journées de dingue.

    Existe-t-il une ou des aide(s) pour la soulager un tant soit peu ??? Car avec les allocations de chômage ce n’est pas possible financièrement de prendre des titres service en plus du loyer, courses etc…et surtout manque de temps pour tout faire.

    Je vous remercie pour votre réponse et vous souhaite une belle journée.

     

    Cathou

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 novembre 2016 à 11:16

      Bonjour Cathou,

      Votre fille pourrait peut-être solliciter une aide sociale auprès du CPAS de la commune dans laquelle elle est domiciliée. En effet, le CPAS octroi parfois des aides ponctuelles pour aider les personnes qui éprouvent des difficultés a financer certaines de leurs factures. Cela dit, le CPAS effectuera une enquête sociale afin de vérifier si tu remplis les critères d’admission. Plus d’infos sur le CPAS en cliquant sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      Une autre alternative serait de contacter le service babysitting de la ligue des familles (https://www.laligue.be/Public/babysitting/) afin de voir s’il n’est pas possible d’obtenir de l’aide pour aller conduire/ chercher sa fille à l’école,  et de bénéficier d’un tarif réduit étant donné qu’elle est bénéficiaire d’allocations de chômage.

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

  7. doudou
    le 10 novembre 2016 à 18:39

    Bonjour,

    je suis au chômage depuis juin 2015. J’ai un bachelier en relations publiques.

    je voudrais demander une dispense pour l’année scolaire prochaine pour une reprise d’études de plein exercice en sciences de gestion.

    Dans les critères, il est noté avoir fini ses études depuis 2 ans. J’ai eu mon bachelier en 2011. Cependant, je fais un master en cours du soir , est-ce que cela compte?

    Bien à vous,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 novembre 2016 à 13:04

      Bonjour Doudou,

      A priori, la règle des 2 ans n’est pas valable dans ta situation. En effet, celle-ci concerne les études entamées avant la date à laquelle tu as commencé à percevoir tes allocations de chômage. Ton Master en cours du soir ne sera donc pas pris en compte.

      Cependant, tu ne remplis malheureusement pas une autre des conditions, à savoir, celle de ne pas avoir un diplôme de fin d’études de l’enseignement supérieur.

      Pour bénéficier d’une dispense, il faudra donc que tu introduises également une demande de dérogation exceptionnelle auprès du directeur de la Direction Disponibilité d’Actiris, du Forem ou auprès du directeur de ton bureau de chômage si tu habites la Flandre.

      Sache qu’elle est généralement accordée, si on estime que le diplôme que tu as n’est pas suffisamment porteur sur le marché de l’emploi.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  8. Clemi03
    le 8 novembre 2016 à 16:42

    J’ai terminé mes études en 2014, ai-je le droit ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 novembre 2016 à 11:56

      Bonjour Clemi03,

      Dans ce cas, tu répondras donc au critère d’avoir terminé ses études depuis 2 ans mais pas à celle d’avoir perçu au moins 312 allocations de chômage. Ce critère n’est pas obligatoire pour les personnes qui reprennent des études en pénurie. Cependant le métier d’assistant social n’est pas sur la liste des études menant à un métier en pénurie en Région Wallonne: https://www.leforem.be/MungoBlobs/896/476/Etudes_qui_preparent_aux_metiers_en_penurie.pdf

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  9. Clemi03
    le 7 novembre 2016 à 19:55

    Bonjour, cette année je travaille pour la première fois, je me suis inscrite au forem le 20 août et je travaille depuis Septembre mais l’année prochaine j’aimerais reprendre des etudes d’assistante social mais en ville. Est ce que j’aurais des aides pour payer mon logement étudiant et mes etudes ? (Chômage ?)

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 novembre 2016 à 15:07

      Bonjour Clemi03,

      Si tu termines ton stage d’insertion (normalement le 20 août 2017 si tout se passe bien), tu pourras ouvrir un droit aux allocations d’insertion. Dans ce cas, tu peux demander une dispense pour pouvoir suivre des études tout en bénéficiant d’allocation d’insertion. Cependant, les conditions pour pouvoir bénéficier d’une dispense pour suivre des études de plein exercice sont très précise (voir ci-dessus). A priori, tu ne seras pas dans les conditions pour obtenir la dispense puisqu’il faut avoir terminé ses études depuis au moins 2 ans et avoir bénéficier d’allocations depuis au moins 1 an, or ce ne seras pas ton cas.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  10. amelie
    le 7 novembre 2016 à 19:18

    je ne comprend pas pourquoi on me refuse ma dispense depuis 2 ans alors que je rentre dans les condition: je n ai qu un cess plus d un an de chomage complet, ma formation est de 20h semaine alors que d autre de ma classe eux ont ete accorde a croire que ces a la tete de la personne

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 novembre 2016 à 15:01

      Bonjour Amelie,

      Cela dépend de quelle dispense tu parles. Certaines dispenses sont laissées à l’appréciation du directeur de la Direction Disponibilité d’Actiris. Il évalue les situations au cas par cas et prendra en considération ton âge, les études déjà suivies, tes aptitudes, ton passé professionnel, la durée de ton chômage, la nature de la formation et les possibilités qu’elle peut t’offrir sur le marché de l’emploi. Il est donc difficile de te dire, sans savoir de quelle dispense tu parles, s’il est normal ou non que cette dispense te soit refusée.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  11. Thomp
    le 5 novembre 2016 à 12:18

    Bonjour,

    Ma situation est celle ci, je suis en cdi depuis 3 ans dans le privé, je compte reprendre des études en septembre 2017, mon employeur est d’accord de me licencier mais pas s’il en perd des avantages de recrutement par la suite, ma question est celle ci, quel motif mon employeur peut il mettre sur le c4 afin que je puisse en toute sûreté bénéficier d’une dispense, et que lui puisse réengager après mon départ?

    Bien à vous

    Thomas

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 novembre 2016 à 11:41

      Bonjour Thomp,

      Hélas, aucun motif n’est sûr à 100%. Le motif le plus commun est « ne convient plus à la fonction ». Cependant, même avec ce motif, il arrive que l’ONEM enquête et que les gens soient sanctionnés. Nous ne pouvons donc pas te conseiller de motif idéal.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  12. Violette
    le 4 novembre 2016 à 19:48

    Bonjour,

    J’ai repris des études d’institutrice primaire en septembre 2015 et je bénéficie d’une dispense qui a été renouvelée sans problèmes cette année. Par contre, je ne comprends pas bien pourquoi mon chômage est tombé sur la dégressivité alors que cela fait un an qu’on me dit qu’il sera gelé tout au long de mes études (3 ans). Mon syndicat me prétend aujoud’hui que c’est comme ça. J’ai en effet pris conscience du T60 mais mon syndicat n’était-il pas tenu de m’indiquer la dégressivité ? Est-ce qu’elle s’applique dans tous les cas ? Merci d’avance pour vos conseils

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 novembre 2016 à 11:00

      Bonjour Violette,

      Comme tu as pu le lire dans la T60:

      Pendant la période de dispense, le montant de vos allocations sera maintenu de la manière suivante:

      • si vous êtes en première période d’indemnisation, la dégressivité s’appliquera jusqu’à ce que vous soyez en première phase de la deuxième période, moment où le montant de vos allocations sera maintenu,
      • si vous êtes en première phase de la deuxième période, ou dans une phase ultérieure, le montant de vos allocations sera maintenu.
        Cela signifie que durant vos études, le montant de vos allocations ne diminuera plus du fait de la dégressivité.

      Cet avantage vous est accordé automatiquement.

      Si tu était en 1ère période, il est donc bien normale que tes allocations aient diminué. Mais si tu as atteint la phase 2A, tes allocations ne diminueront plus pendant la suite de tes études. Tu trouveras plus d’informations sur ces différentes phase sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/

      Bien à toi

  13. shayma1987
    le 30 octobre 2016 à 01:56

    bonjour je suis actuellement une formation chez bruxelles formation je me suis renseigner pour la dispense on m’a dit que ca ce fait automatiquement chez bruxelles formation et que je ne devais rien faire est ce vrai ?merci

  14. Mahamadou
    le 27 octobre 2016 à 22:37

    Je viens d’obtenir mon diplôme de Bachelier informatique et systèmes octobre 2016 et je compte me spécialiser en cybersecurite à l’ULB pour un master. J’avais déjà bénéficié d’une dispense de 2012 à 2015 pendant ma formation en promotion sociale pour le même bachelier obtenu en 2016 pour cause de TFE retardé. Je viens d’avoir l’inscription à l’ULB, est ce je pourrais obtenir une dispense d’autant plus que je tiens énormément à ce master.
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 octobre 2016 à 11:45

      Bonjour Mahamadou,

      Les conditions pour pouvoir bénéficier d’une dispense pour suivre des cours de plein exercice sont très précises (voir ci-dessus). A priori, tu n’es pas dans les conditions pour pouvoir bénéficier de la dispense puisqu’il faut avoir terminé ses études depuis au moins 2 ans et ne pas déjà avoir obtenu de diplôme d’études supérieures. Tu peux toujours faire la procédure du ruling qui permet à l’organisme régional pour l’emploi (Actiris, Forem…) de t’informer de la décision qu’ils prendraient si tu introduisais réellement une demande de dispense.

      Attention, si tu suis déjà ces études tout en percevant des allocations de chômage et que la dispense est refusée, tu devras rembourser les allocations de chômage que tu as reçu pendant que tu étais en formation et prouver que tu t’es désinscrit si tu souhaites récupérer tes allocations.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  15. Djoss76
    le 26 octobre 2016 à 11:59

    Je suis chômeur complet et je suis pour le moment une formation (1 an) en effets spéciaux  »CGItrainer » à Mons, j’ai obtenu une dispense pour cette année.

    Suite à des difficultés personnelles, je décide d’arrêter cette formation que j’ai entamé…

    Quels sont les démarches que je devrais faire ???

    Bien à vous,

     

     

     

     

    Quels sont les démarches à faire ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 octobre 2016 à 15:26

      Bonjour Djoss76,

      A priori, tu devras signaler au Forem que tu ne comptes plus suivre tes cours. Tu devras alors à nouveau respecter toutes les obligations de chômeur (http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-tes-obligations-en-tant-que-chomeur/). Tu devras donc prioritairement te réinscrire comme demandeur d’emploi dans les 8 jours calendrier auprès du Forem.

      Si tu as une carte de contrôle papier, tu devras également te présenter à ton organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) qui te donnera alors une autre carte de contrôle.
      Attention, sache qu’une dispense n’est généralement accordée qu’une seule fois.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  16. Justine
    le 21 octobre 2016 à 15:11

    Bonjour,

    j’ai fais une demande de dispense pour reprendre des études d’infirmière A1.
    Je suis au chômage depuis juin 2016 mais ce métier est en pénurie, je pensais donc avoir cette dispense et j’ai commencé à suivre les cours.
    Mais la dispense m’a été refusée car j’ai déjà un diplôme du supérieur : graphiste.

    Face à cette situation, sur les conseils du Forem (par téléphone) j’ai donc écrit une lettre pour expliquer mes motivations au Directeur régional du Forem de Liège. Je n’ai pas eu de réponse.
    J’ai donc recontacté le Forem qui m’a dit que je devais finalement envoyer cette lettre par e-mail à dispense@forem.be.
    Cela fait maintenant 10 jours et je n’ai toujours pas de réponse…

    J’ai contacté plusieurs fois le Forem mais personne ne sait me répondre (« ce n’est pas de leur ressort »), impossible également d’avoir le numéro de téléphone du service concerné … Le fameux service dispense de Charleroi !
    Auriez-vous ces informations ? Que puis-je faire pour avoir une réponse ?
    Est-ce bien la bonne démarche cette fois-ci ? (j’ai lu également que l’on pouvait s’adresser au tribunal du travail, cette démarche entraîne-elle des coûts ?)

    Entre temps je continue à chercher un emploi ET je continue ma formation d’infirmière …  je touche donc mes allocations de chômage.
    Pourrait-on me demander de « rendre » ces allocations si ma demande de dispense est refusée ?

    D’avance un grand merci pour vos réponses !

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 octobre 2016 à 17:05

      Bonjour Justine,

      A priori, lorsque l’ONEm te refuse une dispense et qu’il ne t’autorise pas à suivre tes cours,  il te demande de te désinscrire de ton école et d’en fournir la preuve à ton organisme de paiement (CAPAC ou syndicat). Si dans ce cas tu persistes à suivre tes cours et que l’ONEm s’en aperçoit, alors tu pourrais effectivement avoir à rembourser des allocations de chômage.

      Par contre, s’il ne t’impose pas de te désinscrire, tu pourrais effectivement continuer à percevoir des allocations de chômage tout en continuant parallèlement à chercher un emploi. En effet, tu ne pourras alors pas, lors d’une évaluation auprès du Forem, justifier ton manque d’investissement dans ta recherche d’emploi par le fait de suivre des cours.

      A priori, si ta demande a été refusée, tu pourrais effectivement introduire un recours auprès du Tribunal du Travail dans un délai de 3 mois qui suit la décision.

      Par contre nous ne disposons malheureusement pas d’informations concernant les services de dispenses wallons, ni le coût d’une procédure auprès du Tribunal du Travail.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  17. Ornella
    le 16 octobre 2016 à 17:52

    Bonjour,

    J’ai une dispense pour reprise d’ études de bachelier d’institutrice primaire. Je suis en derniere année (3e année). Que se passe-t-il si je ne réussis pas ma 3e année?

    Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 octobre 2016 à 14:00

      Bonjour Ornella,

      En principe, ta dispense ne peut être accordée qu’une seule fois et ne peut être prolongée qu’en cas de réussite de l’année scolaire.

      Nous te conseillons de tenter la demande auprès d’Actiris (si tu es de Bruxelles). Si elle est refusée, tu pourras peut-être obtenir l’aide du CPAS pendant que tu termines tes études. Je t’invite à te rendre sur le site d’Actiris: http://www.actiris.be/portals/33/7vous%20souhaitez%20reprendre%20des%20%C3%A9tudes%20de%20plein%20exercice.pdf

      N’hésite pas si tu as d’autres questions

  18. Morgane
    le 15 octobre 2016 à 13:37

    Bonjour,

    Je viens d’obtenir une dispense pour suivre une formation en temps plein.

    Puis-je cependant accepter un travail de 3 jours, en cochant les cases de chômage,

    ou est-il interdit de travailler durant la dispense?

    Merci beaucoup & bon week-end!

    Morgane

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 octobre 2016 à 16:09

      Bonjour Morgane,

      La dispense te couvre pour certaines obligations en tant que demandeur d’emploi mais ne t’interdit pas de travailler si tu indiques sur ta carte de travail les jours prestés.

      Tu peux donc accepter ce travail et noircir ta carte de contrôle.

      Bonne Continuation

  19. Sarah d
    le 13 octobre 2016 à 14:38

    Bonjour,
    Pourriez-vous m’informer du temps qu’il faut patienter avant de recevoir une réponse à une demande de dispense auprès d’Actiris par le biais du syndicat fgtb? (J’ai déposé ma demande vendredi matin dernier).
    Je tiens à vous remercier pour vos promptes, claires et précises réponses.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 octobre 2016 à 14:56

      Bonjour Sarah D,

      La rapidité de traitement par la service dispense d’Actiris peut varier d’une période à l’autre. En principe, cela ne dépasse pas 15 jours (et c’est souvent plus rapide). Si tu n’as pas de réponse d’ici une semaine, n’hésite pas à appeler le service dispense d’Actiris (02/536.34.39) pour savoir où cela en est.
      Bien à toi

  20. Jen17
    le 12 octobre 2016 à 21:01

    Bonjour,
    J ai 32 ans maman et en couple. Je suis actuellement aide ménagère. Je voulais reprendre mes études d assistante sociale. Je n ai pas mon CESS et donc je prépare actuellement les examens d entrer. Je voulais savoir si je pouvais reprendre mes cours en journée car on me propose toujours en cours du soir mais cela me semble extrêmement difficile de cumuler les études, mon travail très physique (en temps plein ) et ma vie de famille. Y a t il un moyen?
    Je vous remercie d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 octobre 2016 à 14:18

      Bonjour Jen17,

      Tu peux, si tu le souhaites, reprendre des études de plein exercice.  Toutefois, si tu abandonnes ton emploi pour cela, et sans présumer de la décision de l’ONEm, tu t’exposes à un risque important de sanction.  Celle-ci peut être de 4 à 52 semaines !

      En outre, tu dois rester attentive quant à tes obligations contractuelles.  En effet, en cas de démission, tu devras prester un préavis.  Les règles de celui-ci diffèrent en fonction de ta situation spécifique.

      Pour éviter une sanction de l’ONEm, tu pourrais, si tu t’entends bien avec ton employeur, discuter de ton projet pour voir s’il ne serait pas d’accord de te licencier (sans indiquer de faute sur le C4).  Dans ce cas, tu pourrais ouvrir un droit au chômage sans risque de sanction.

      Mais pour suivre des études de plein exercice tout en bénéficiant du chômage, l’obtention d’une dispense est nécessaire (comme expliqué ci-dessus).  Et tu ne sembles malheureusement pas être dans les conditions pour obtenir cette dispense.

      N’hésite pas à nous recontacter.

      Bien à toi.

  21. Mel
    le 12 octobre 2016 à 10:59

    Bonjour,
    Je suit actuellement une formation à l’EFPME en tant que stagiaire (chef d’entreprise avec année préparatoire) en coiffure. J’ai cour un jour par semaine et le reste du temps je suis en salon.
    Aurais-je droit aux allocations de chômage? En sachant que je suis rémunérée 430 euros/mois ce qui ne m’aide pas beaucoup.
    Je me suis inscrite l’année passée pour mon stage d’insertion et cette année j’ai reçue une lettre qui mentionne que je ne suis plus inscrite chez Actiris.
    Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 octobre 2016 à 14:43

      Le suivi d’une formation comme chef d’entreprise à l’EFP n’est pas compatible avec le stage d’insertion professionnelle. Cela invalide même tout le stage d’insertion que tu as effectué avant de commencer la formation. Il semble donc logique qu’Actiris t’aie désinscrite. Par contre, à la fin de ta formation chef d’entreprise, si tu l’as réussie et si tu peux valoriser au moins un an (310 jours) de stage, tu devrais avoir droit immédiatement à des allocations d’insertion (si tu as moins de 25 ans).

  22. Celine16
    le 8 octobre 2016 à 11:10

    Bonjour,
    Le forem m’a dit que lorsque l’on reprenait des études en pénurie (instituteur primaire) on avait droit au chômage. Cependant, le forem a finalement refusé de me les octroyer car cela ne faisais pas 2 ans que j’avais fini mes études mais un an.  Est ce valide pour les métiers en pénurie?
    Le problème c’est que le syndicat m’a tout de même versé mon chômage pour le mois dernier. Ma question est alors: Ai je droit au chômage ou non?

    Merci d’avance, Céline.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 octobre 2016 à 16:08

      Bonjour Céline16,

      Comme indiqué ci-dessus, il y a plusieurs conditions à remplir pour pouvoir entreprendre des études de plein exercice tout en bénéficiant d’allocations de chômage, dont avoir terminé ses études depuis 2 ans. Cette condition est différente de celle pour laquelle intervient le critère du métier en pénurie.

      En effet, il faut également avoir bénéficié d’au moins 312 allocations (= un an d’allocations) au cours des 2 années qui précèdent la date officielle du début de la première année. Dans ce cas là, si tu entames une formation préparant à un métier en pénurie, tu ne dois pas remplir ce critère.

      Tu auras donc droit au chômage si tu arrêtes de suivre tes études (ton syndicat est d’ailleurs susceptible de te demander une preuve de désinscription). Par contre, si tu poursuis tes études tu ne pourras malheureusement plus bénéficier d’allocations de chômage.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  23. Jordan
    le 7 octobre 2016 à 13:22

    Je suis une formation technicien de bureau + CESS, Elle se fait en 2 ans mais j’ai déjà terminé la première année sans dispense , POUR la dernière année j’ai demandé une dispense et ils me l’ont refusé je ne comprends pas alors que je touche les allocations depuis plus de 312 jours et ma formation est du lundi au vendredi de 8h40 À 15h20 et ils me l’ont refusé pourquoi ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 octobre 2016 à 13:29

      Bonjour Jordan,

      Ton service régional de l’emploi (Actiris ou Forem) n’a-t-il pas indiqué dans sa réponse pourquoi la dispense avait été refusée?
      Nous t’invitons à leur poser directement la question.
      D’après ce que tu nous dis, nous supposons que cela a été refusé parce que tu n’avais pas bénéficié d’au moins 312 allocations au cours des deux années calendrier précédant le début de la première année de ton cycle d’études.

      Bien à toi

  24. Djawette
    le 6 octobre 2016 à 08:14

    Bonjour,
    J ai repris des études de plein exercice pour unmétier en penurie. J ai obtenu une dispense mais je souhaiterai abandonner mes etudes. Aurais je une sanction au niveau chômage ou dois je juste déclarer mon abandon?
    Bien à vous et merci d avance.
    C Denee

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 octobre 2016 à 11:19

      Bonjour Djawette,

       

      Tu as le droit de renoncer à cette formation. Tu ne risques pas de sanction pour cela. Par contre, il est possible que tu ne puisses plus obtenir une autre dispense de ce type (on ne peut généralement en bénéficier que d’une seule mais tu peux vérifier auprès de ton service régional de l’emploi).

      Si tu ne désires plus poursuivre tes études, tu devrais immédiatement te présenter à ton service régional de l’emploi (Actiris pour Bruxelles) pour te réinscrire comme demandeur d’emploi et à ton organisme de paiement.

      Bonne continuation

  25. rayan
    le 4 octobre 2016 à 09:51

    Bonjour,

    L’onem ma récemment accorder une dispense pour pouvoir suivre un bachelier en soins-infirmiers tout en percevant mes allocations de chômage.

    Je vais en cours tout les jours,donc aucun problème niveau assiduité.

    Ma question est, si je rate mon année aurais-je encore  la possibilité de redemander une dispense pour recommencer la même année ou éventuellement changer de secteur(tout en restant dans un secteur en pénurie),me sera t-elle de nouveau accorder ou n’ai-je droit qu’à une seul chance?

    Merci d’avance pour votre réponse

    Cordialement

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 octobre 2016 à 14:27

      Bonjour Rayan,

      En principe, ta dispense ne peut être accordée qu’une seule fois, et ne peut être prolongée qu’en cas de réussite de l’année scolaire.

      Plus d’informations sur le site de l’ONEm : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t60

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  26. liberatio
    le 30 septembre 2016 à 10:49

    Bonjour, si je rentre dans les conditions, plus de 20 périodes semaine, métier en pénurie, etude supérieur à mon diplôme actuel.
    Le forem à le forem à t il le droit de refuser la dispence sur leur appréciation professionnel?
    Comment faire un recourt lors d’un refuse?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 octobre 2016 à 10:48

      Bonjour Liberatio,

      Normalement, si tu remplis toutes les conditions, la dispense devrait t’être accordée. Le seul point qui est laissé à l’appréciation du directeur est si tu possèdes déjà un diplôme d’études supérieures.

      Il est toujours possible de faire un recours contre une décision du Forem auprès du Tribunal du travail (dans les 3 mois qui suivent la notification). Normalement, les modalités de recours sont toujours indiquées dans le courrier qui t’informe de la décision du Forem.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  27. Lilou
    le 26 septembre 2016 à 11:45

    Bonjour je voudrais permettre fin à mon cdi pour l occuper de mon enfant et pouvoir orienté à autre chose et suivre une formation est ce que je risque une sanction au près du chômage

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 septembre 2016 à 16:00

      Bonjour Lilou,

      Le fait de quitter son emploi pour s’occuper de son enfant ou pour suivre une formation n’est pas une raison valable pour l’ONEM. Si tu démissionnes ou si tu fais une rupture d’un commun accord, tu risques donc une sanction de l’ONEM pouvant être un avertissement ou une exclusion du droit aux allocations de chômage pour une durée de 4 à 52 semaines. Dans le cadre de la constitution de ton dossier de demande, tu seras convoquée par l’ONEM pour expliquer les raisons de cette fin de contrat. Hélas, nous ne savons pas prévoir les décisions de l’ONEM.

      Pour éviter la sanction, il faut soit être licencié soit trouver un autre travail qui ait une durée minimale de 4 semaines avant de faire une demande d’allocations de chômage.

      Si tu souhaites te former tout en percevant des allocations de chômage, tu devras probablement demander une dispense. Les différentes dispense sont expliquées ci-dessus.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  28. Sarah d
    le 21 septembre 2016 à 14:01

    La dispense octroyée par Actiris est-elle valable si je déménage ensuite à Namur? La formation spécialisation en salle d’opération se déroule sur Namur.
    Merci
    Bonne après-midi

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 septembre 2016 à 11:57

      Bonjour Sarah,

      Oui, la dispense reste valable, même si tu déménages dans une autre région. Elle reste valable jusqu’à la fin de la dispense accordée.
      Par contre, si tu dois demander un renouvellement de la dispense, par exemple pour un passage à l’année supérieure, il faudra introduire cette demande de renouvellement auprès du Forem si tu habites en Wallonie. En cas de réussite, la demande devrait être acceptée sans problème.
      Bien à toi

  29. faiza
    le 21 septembre 2016 à 13:17

    Bonjour,

    ma dispense prend fin le 30 septembre 2016, pour m’engager mon employeur demander une carte activa?

    possible de l’avoir avant?

     

    Merci bien

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 septembre 2016 à 10:06

      Bonjour Faiza,

      Si tu ne suis plus d’étude et que tu es de nouveau disponible sur le marché de l’emploi, tu peux tout à fait te réinscrire comme demandeur d’emploi et demander ta carte Activa si tu as dans les conditions.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  30. rebecca
    le 19 septembre 2016 à 15:49

    Bonjour je voudrais savoir si on pouvait percevoir ses allocation après stage d’insertion jeune(-De 25 ans) si je suis inscrite en programme passerelle ou master en horaire décalé ? ou alors je dois faire une demande spécifique ? bien à vous merci de votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 septembre 2016 à 16:48

      Bonjour Rebecca,

      Cela dépend de la situation précise. Il faudrait savoir s’il y a eu une interruption ou non de tes études et le nombre de crédit que tu suis.
      Si tu veux en discuter par téléphone, tu peux nous joindre au 02/514.41.11 (et demander François)
      Bien à toi

      • rebecca
        le 19 septembre 2016 à 18:39

        ce sera un programme passerelle ou master de 60 credit et mes etudes on été interrompus durant 1 an (période du stage insertion) mais je ne sais pas si j’ai droit aux allocation si je m’inscris..

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 20 septembre 2016 à 09:47

          Bonjour Rebecca,

          Si ton stage d’insertion est terminé, tu peux demander des allocations d’insertion: http://www.bruxelles-j.be/?p=7221
          Tu pourras commencer tes études de plein exercice en horaire décalé (si elles se déroulent principalement après 17 h ou le samedi) sans dispense tout en bénéficiant des allocations d’insertion à condition que ton stage d’insertion soit terminé avant le début de la rentrée académique.
          Si tu ne remplis pas cette condition, une reprise en cours de stage d’insertion professionnelle d’un nouveau cycle d’études de plein exercice (même en horaire décalé!) invalide tout le stage d’insertion professionnelle déjà effectué (sauf s’il compte moins de 27 crédits).
          Bien à toi

          • rebecca
            le 20 septembre 2016 à 20:56

            Mon stage d’insertion se termine en octobre donc après la rentrée académique.. Je ne peux donc pas bénéficier d’allocations d’insertion donc?..

            • Infor Jeunes Bruxelles
              le 21 septembre 2016 à 12:08

              Malheureusement, non. Et dans ce cas, en reprenant en cours de stage d’insertion professionnelle un nouveau cycle d’études de plein exercice (même en horaire décalé), cela invalide tout le stage d’insertion professionnelle déjà effectué. Tu devras le recommencer après la fin de tes études (si tu n’as pas encore 24  ans).
              Bien à toi

  31. Rose
    le 13 septembre 2016 à 21:29

    Bonjour,

    Je suis en préavis, suite à une réorganisation de mon entreprise, depuis le 30 mai et celui-ci se s’est terminé aujourd’hui (13/09/2016). Après réflexion et quelques tentatives avortées de retrouver un emploi cette année, j’ai décidé de réorienter ma carrière professionnelle – je suis titulaire d’un Master en Histoire sans l’agrégation, et celui-ci m’ouvre peu de portes. Je souhaite me réorienter vers la kinésithérapie, une profession en pénurie en région bruxelloise.

    Mon préavis s’est terminé fort tard par rapport à la rentrée académique des hautes écoles (le 15 septembre). J’ai tout de même pris le parti d’essayer d’obtenir une dispense de disponibilité auprès d’actiris. Je suis donc inscrite au cours depuis le 30/08/16 date qui figure sur la 2e partie du Formulaire DV93 destiné à actiris. Mais aujourd’hui lorsque j’ai voulu remettre ce formulaire au syndicat au même moment que les documents nécessaires à mon inscription, l’employé à refusé de prendre en compte mes documents, car selon lui ma demande serait d’office refusée.

    Je n’ai effectivement pas bénéficié de 312 allocations, mais la kiné est une profession pour laquelle il existe une pénurie significative de main-d’œuvre à bruxelles, ce qui permet de déroger à la règle des 312 allocations. Le seul problème, c’est que j’ai déjà un diplôme du cycle supérieur, mais sur la fiche info d’actiris concernant les dispenses, il est question « d’une dérogation exceptionnelle accordée par le directeur de la direction disponibilité d’actiris ».

    Pensez-vous que je pourrais bénéficier d’une dispense dans ces conditions?

    Concernant les échéances de remises des documents, suis-je toujours dans les temps pour introduire mon dossier, car ce n’est toujours pas fait (mon dossier de chômage est lancé depuis aujourd’hui, mon inscription à l’école finalisée depuis le 30 août, mais je n’ai encore introduit aucune demande de dispense)? Jusqu’à quand puis-je le faire? Est-ce encore bon d’ici le 23 septembre?

    Je vous remercie pour votre réponse.

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 septembre 2016 à 14:11

      Bonjour Rose,

      En principe, il est conseillé d’introduire ta demande de dispense préalablement au début des cours, mais il n’existe pas réellement de date limite pour l’introduire. Ton organisme de paiement n’a normalement pas la possibilité de refuser d’introduire ta demande étant donné que c’est Actiris qui prendra la décision.

      C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il nous sera par contre difficile de prédire si ta demande de dispense pourra être accordée car en effet, la décision reviendra au directeur de la Direction Disponibilité d’Actiris.

      Pour octroyer une dispense (et ta dérogation), le directeur prendra en considération ton âge, les études déjà suivies, tes aptitudes, ton passé professionnel, la durée de ton chômage, la nature de la formation et les possibilités qu’elle peut t’offrir sur le marché de l’emploi (c’est par exemple le cas des métiers en pénurie).  Il faudra alors que tu démontre que la formation que tu veux suivre augmentera tes chances de réintégrer le marché du travail (en joignant une lettre explicative de ta situation).

      Sache que si ta demande est refusée, on te demandera d’apporter une preuve de désinscription . Il est également possible qu’on te conseille de faire une agrégation.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  32. AnaïsLiyam
    le 13 septembre 2016 à 20:26

    Bonjour,

    Je me suis inscrite le 2 septembre 2014 , pour obtenir mon stage d’attente et puis j’ai eu droit au chomage le 31 aout 2015 . Est ce que je suis enfin dans les conditions pour avoir une dispense pour rentrer en promotion sociales en cours du jour ?

    Merci d’avance,

    Anaïs

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 septembre 2016 à 12:22

      Bonjour AnaïsLiyam,

      Il nous sera difficile de répondre à ta question de manière précise.

      En effet, comme indiqué ci-dessus, pour les cours en promotion sociale, une dispense spécifique peut être acceptée par Actiris (à Bruxelles), Le Forem (en Wallonie), ou l’ONEm (en Flandre) si tu es chômeur complet.

      Pour octroyer une dispense, le directeur prendra en considération ton âge, les études déjà suivies, tes aptitudes, ton passé professionnel, la durée de ton chômage, la nature de la formation et les possibilités qu’elle peut t’offrir sur le marché de l’emploi (c’est par exemple le cas des métiers en pénurie). Il s’agit donc de démontrer que la formation que tu veux suivre augmentera tes chances de réintégrer le marché du travail.

      Il faudra donc que tu en introduise la demande.

      Une alternative serait de demander un avis au service Ruling de ton service emploi (si tu vis à Bruxelles voici le formulaire: http://www.actiris.be/Portals/33/RULING%20-%20FR%20-%20SP.pdf)

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  33. Deby
    le 9 septembre 2016 à 18:30

    Bonjour,

    Je suis au chômage depuis maintenant 6 mois, sachant qu’avant cela j’ai travaillé pendant 2 ans.

    Mais j’aimerai reprendre les études , dans une haute Ecole, est ce que je bénéficierai encore d’allocations quelconque ?

    Merci !

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 septembre 2016 à 09:57

      Bonjour Deby,

      Comme tu peux le lire ci-dessus, pour pouvoir suivre des études tout en percevant des allocations de chômage, il faut demander une dispense. Le type de dispense dépend du type d’études que tu vas suivre.

      Si tu suis des études de plein exercice, les critères d’obtention de la dispense sont très précis. Par contre, les critères pour d’obtention de la dispense pour suivre des études de promotion sociale le sont beaucoup moins (Dispense pour une autre formation ou études).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  34. resd
    le 8 septembre 2016 à 17:02

    bonjour ont m’a dit que je pourrais obtenir une dispense du au fait que je fait des études pour un métier en pénurie (je compte faire des études de cybersécurité pour pouvoir devenir policier dans la cybercriminalité ) ai-je vraiment le droit ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 septembre 2016 à 14:30

      Bonjour Resd,

      Il a d’autres conditions pour pouvoir prétendre à une dispense. En effet, comme indiqué ci-dessus, pour des études de plein exercice tu dois (en plus du fait de choir un métier en pénurie):

      • être chômeur complet indemnisé;
      • avoir terminé depuis 2 ans au moins tes études ou ton apprentissage à la date officielle du début de la première année scolaire académique. L’ONEM prend en compte les études qui précèdent le moment où le demandeur d’emploi a été admis pour la première fois au bénéfice des allocations de chômage ou d’insertion;
      • être inscrit comme élève régulier (pas comme élève libre) et suivre les activités imposées par le programme;
      • reprendre des études d’un niveau équivalent ou supérieur aux études déjà suivies ou bien d’un niveau inférieur aux études déjà suivies à condition que ces études relèvent de l’enseignement supérieur (universitaire ou non);
      • ne pas avoir un diplôme de fin d’études de l’enseignement supérieur (sauf dérogation exceptionnelle accordée par le directeur de la Direction Disponibilité d’Actiris);
      • les études doivent être organisées, subventionnées ou reconnues par une Communauté. Aucune dispense ne peut être accordée pour suivre des études de plein exercice à l’étranger.

      De plus, les études que tu comptes entreprendre ne semble malheureusement pas dans les différentes les listes des métiers en pénurie (http://blog.siep.be/2015/09/les-metiers-en-penurie-et-forte-demande-onem-actiris-forem-vdab-manpower/): on y retrouve effectivement agent de sécurité dans les fonctions critiques à Bruxelles, et un master en ingénierie industriel (spécialisation sécurité).   A priori, il faudrait que l’intitulé précis corresponde à ce qui se trouve sur la liste des métiers en pénurie.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  35. Flopi
    le 7 septembre 2016 à 16:46

    Bonjour,

    Je termine mon préavis le vendredi 16 septembre ( Licenciée pour réorganisation de la société).  J’irai introduire ma demande de chômage ainsi que ma demande de dispense pour reprendre des études en cours du jour en plein exercice le plus rapidement possible. (Mardi 20/09). Je serai donc « chômeur complet indemnisé » au moment où j’introduis ma demande de dispense. Je souhaite reprendre des études d’institutrice primaire. Je suis déjà inscrite à l’école et j’ai le formulaire complété. je suis inscrite comme élève régulière. Je n’ai pas  bénéficié de 312 allocations mais je me dirige vers des études en pénuries. J’ai eu fini mes études durant l’année académique 2013-2014. Je ne connais plus la date précisément. Je n’ai pas de diplôme de l’enseignement supérieur.

    Pensez-vous que j’entre dans les conditions?

    Bien à vous

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 septembre 2016 à 09:24

      Bonjour Flopi,

      Tu sembles bien remplir toutes les conditions pour obtenir cette dispense.
      Bien à toi