Bruxelles-J

Quelles sont tes obligations en tant que chômeur ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Pour ne pas risquer de sanction de la part de l’ONEM, tu dois remplir une série d’obligations. Dans le jargon de l’ONEM, ces obligations sont également appelées « conditions d’octroi ».

Être chômeur « involontaire »

Pour avoir droit aux allocations de chômage, tu dois être privé de ta rémunération suite à des circonstances indépendantes de ta volonté.
Tu seras considéré comme « chômeur volontaire » si :

  • tu abandonnes un emploi convenable sans motif légitime (pour plus de détails, consulte la fiche quelles sont les sanctions de l’ONEM ?) ;
  • tu es responsable de la perte de ton emploi (par exemple, en cas de licenciement pour faute (pas forcément grave)) ;
  • tu refuses un emploi convenable ;
  • lorsque tu es convoqué, tu ne te présentes pas auprès d’un employeur, du service régional de l’emploi (Actiris) ou de la formation professionnelle (Bruxelles Formation) sauf si tu as une justification suffisante ;
  • tu refuses de participer à un parcours d’insertion proposé par Actiris et/ou Bruxelles Formation ;
  • tu es responsable de l’arrêt ou de l’échec du parcours d’insertion.

Être et rester inscrit comme demandeur d’emploi

Parmi les démarches à effectuer pour obtenir des allocations de chômage, tu dois (sauf en cas de dispense) t’inscrire comme demandeur d’emploi auprès du service régional de l’emploi (Actiris pour Bruxelles). Tu dois également accomplir les formalités requises par ce service afin de maintenir ton inscription.

Si Actiris supprime ton inscription, tu perdras le bénéfice des allocations de chômage. Actiris supprimera d’office ton inscription si :

  • tu n’es plus disponible sur le marché de l’emploi ;
  • tu n’as pas répondu à une de leurs convocations ;
  • tu ne les avertis pas d’un changement d’adresse ;
  • tu n’as pas accompli les formalités requises pour maintenir ton inscription comme demandeur d’emploi.

Être disponible sur le marché de l’emploi

Tu dois accepter tout emploi convenable. Tu ne peux t’opposer (sans justification) à une remise au travail. Si tu es reconnu comme indisponible, tu seras exclu pour la durée de ton indisponibilité.

Être privé de travail et de rémunération

Tu ne peux pas bénéficier d’allocations de chômage pendant la période durant laquelle tu as encore droit à une rémunération. Tu ne peux, par exemple, pas cumuler une indemnité de rupture et le chômage.

De plus, tu ne peux pas bénéficier du chômage :

  • pour les jours où tu effectues, pour ton propre compte, une activité qui peut être intégrée dans le courant des échanges économiques de biens et de services et qui n’est pas limitée à la gestion normale des biens propres ;
  • pour les jours où tu effectues, pour le compte d’un tiers, une activité qui te procure une rémunération ou un avantage matériel de nature à contribuer à ta subsistance ou à celle de ta famille.

Pour plus de détails, consulte la fiche peux-tu effectuer certains travaux sans perdre ton chômage ?

Être apte au travail

Si tu es inapte au travail (malade ou invalide avec plus de 66 % d’incapacité), tu n’as pas droit aux allocations de chômage. Dans ce cas, tu dois t’adresser à ta mutuelle pour être indemnisé.

Si tu tombes malade pendant ta période de chômage, tu dois envoyer un certificat médical à ta mutuelle dans les 48 heures et faire compléter par ton organisme de paiement la feuille de renseignement remise par ta mutuelle.

Si ta maladie dure au moins 4 semaines, tu devras réintroduire une demande d’allocations auprès de ton organisme de paiement et te réinscrire comme demandeur d’emploi auprès d’Actiris dès que tu es guéri.

Être en possession d’une carte de contrôle

Tu dois être en possession d’une carte de contrôle. Tu as le choix entre une carte de contrôle papier ou une carte de contrôle électronique.

La carte de contrôle papier (C3A, C3C ou C3D) est délivrée par ton organisme de paiement. La carte de contrôle électronique est disponible via le site portail de la sécurité sociale (www.socialsecurity.be/citoyen).

Il est important de bien lire les instructions sur la carte de contrôle. Tu dois notamment noircir les cases des jours où tu travailles (avant de commencer le travail). Tu dois également y indiquer les jours de maladie, de vacances ou d’indisponibilité au travail. Toute interruption de chômage doit donc toujours y être mentionnée. Le non-respect de ces obligations peut entraîner de lourdes sanctions.

La carte de contrôle doit être signée et remise à la fin de chaque mois à ton organisme de paiement. Si tu as choisi la carte électronique, tu dois y confirmer les données à la fin de chaque mois.

 

Résider en Belgique

Pour pouvoir bénéficier d’allocations, tu dois avoir ta résidence habituelle en Belgique et y résider de manière effective.

Tu pourras toutefois résider à l’étranger :

  • durant tes vacances (pendant un maximum de 24 jours par an) ;
  • si tu bénéficies d’une dispense expresse de cette obligation et que tu as préalablement demandé celle-ci auprès de l’ONEM. Par exemple, pour chercher un emploi à l’étranger ou pour suivre une formation.

Tu trouveras plus d’information à ce propos sur la fiche peux-tu partir à l’étranger tout en bénéficiant d’allocations de chômage ?

L’ONEM peut vérifier à tout moment si tu résides effectivement en Belgique. A cette fin, l’ONEM envoie chaque mois un certain nombre de convocations à certains chômeurs.

Ne plus suivre d’études de plein exercice

En principe, tu ne peux pas suivre des études de plein exercice tout en bénéficiant des allocations de chômage. Cependant, si les cours sont principalement dispensés le samedi ou en semaine après 17 heures, tu peux continuer à percevoir tes allocations de chômage pour autant que tu continues à respecter tes obligations (rester inscrit comme demandeur d’emploi, être en possession de ta carte de contrôle,…).

Il existe également différentes dispenses (accordées par le bureau de chômage) qui permettent de combiner études ou formations avec allocations de chômage. Pour plus de détails, consulte la fiche peux-tu obtenir une dispense pour te former pendant ton chômage.

Avertir de tout changement de ta situation personnelle ou familiale

Déménagement, changement de la situation d’un membre du ménage, changement de cohabitation, … Toute modification doit être signalée le plus rapidement possible auprès de ton organisme de paiement (et au plus tard le dernier jour du mois civil qui suit le changement). Si tu oublies de le prévenir, tu risques des sanctions (exclusion, remboursement, etc.).

En cas de déménagement, tu dois également prévenir Actiris (ou ton service régional de l’emploi compétent si tu n’habites pas Bruxelles).

Contrôle de la disponibilité sur le marché de l’emploi

Cette compétence a longtemps été celle de l’ONEM. Mais désormais, ce sont les service régionaux de l’emploi (Actiris, Forem, Vdab, Adg) qui contrôlent la disponibilité active des chômeurs de leur région. La disponibilité active, c’est l’obligation pour le chômeur de participer et de collaborer activement et positivement aux actions d’accompagnement, de formation, d’expérience professionnelle ou d’insertion qui lui sont proposées par le service régional de l’emploi compétent et de rechercher lui-même activement un emploi par des démarches personnelles, régulières et diversifiées.
Dorénavant, les sanctions éventuelles sont directement prises et notifiées aux chômeurs par les services régionaux de l’emploi.

Pour des informations sur le contrôle de la disponibilité, consulte les sites des services régionaux compétents : Actiris, Forem, Vdab, Adg.

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


122 questions pour “ Quelles sont tes obligations en tant que chômeur ?

  1. djem112000
    le 25 avril 2018 à 17:12

    Bonjour,

    Je suis en incapacité de travail et je touche des indemnités de la mutuelle depuis plus d’un an. Mon contrat avec mon employeur a été interrompu en janvier 2018. J’aimerai effectuer un stage via Actiris mais pour cela il faut être inscrit à Actiris et au chômage. Si je m’inscris  au chômage en terme de temps quand vais-je toucher des indemnités?

    Merci

    D.

     

  2. Julia
    le 25 avril 2018 à 14:22

    Bonjour que risque t on si ont à pas de preuve suffisante de recherche d’emploi merci

  3. Pitch
    le 17 avril 2018 à 14:11

    Bonjour excusez moi de vous déranger mais en fait je viens seulement d’obtenir un accord de l’ONEM en vue d’allocations de chômages et ce à partir donc du 04/01… j’avais déjà spontanément envoyé ma carte bleue de janvier mais j’ai omis d’envoyer celle de février et mars puis- je encore le faire? Et seront elles prises en compte? Merci bcp

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 avril 2018 à 11:31

      Bonjour Pitch,

      Oui, tu peux encore remettre les cartes de février et mars. Ce n’est pas du tout trop tard (le délai maximum allant jusqu’à 3 ans!).

      Bien à toi

  4. nag
    le 11 avril 2018 à 18:03

    Bonjour. j’ai quitté mon emploi (cdi tps plein ) d’un commun accord  pour faire une formation et des études. Aurais droit aux allocations de chomages ou non ?? merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 avril 2018 à 11:27

      Bonjour Nag,

      Malheureusement quitter un emploi pour reprendre études ou formation n’est jamais considéré comme un motif légitime par l’ONEM. Une exclusion (entre 4 et 52 semaines) des allocations de chômage est donc très probable: http://www.bruxelles-j.be/?p=4619
      Bien à toi

  5. momo
    le 11 avril 2018 à 12:39

    Bonjour , j’ai eu une évaluation positive dernièrement , donc je ne serai convoqué que dans un délai de 12 mois, mais je suis accompagné par un consiller emploie, et voilà ma question: est-ce que j’ai le droit au vacance, (je suis un chômeur de longue durée, et j’ai 59 ans) . MERCI

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 avril 2018 à 15:04

      Bonjour Momo,

      Tous les demandeurs d’emploi ont droit à 24 jours de vacances pas année civile. Il te suffit d’indiquer un « v » sur ta carte de contrôle pour tous les jours où tu es en congé. Si tu n’as pas travaillé en 2017, tous ces jours seront bien indemnisés par l’ONEm. Lorsque tu mets un « v » sur ta carte de contrôle, c’est une justification suffisante pour ne pas être disponible pour un entretien. Tu peux, si tu le souhaites, prévenir ton conseiller de ton départ en vacances afin d’éviter de recevoir une convocation durant cette période mais ce n’est pas une obligation.

      Bien à toi.

  6. jacques
    le 11 avril 2018 à 11:07

    Bonjour,un chomeur peut-il preter son accès à la profession d’électricien à une société sans travailler dans cette société .Il risque de perdre son chomage avec cela? Bien à vous,jacques.

  7. loustic
    le 10 avril 2018 à 21:43

    Bonjour , je suis âgée de 60 ans, dois je encore rechercher activement de l ‘ emploi ???? je n ‘ai que des réponses négatives  si réponses  il y a ????? merci

     

  8. Chris
    le 7 avril 2018 à 16:18

    Si un chômeur doit partir de chez lui pour certains problèmes et qu’il ne nulle part où aller que risque-t-il

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 avril 2018 à 14:20

      Bonjour Chris,

      Pour pouvoir bénéficier d’allocations de chômage, il faut une adresse administrative (domiciliation) et une adresse effective (là où on vit vraiment). Généralement, ces 2 adresses sont identiques mais dans le cas de personnes sans domicile fixe ou en transition ces adresses peuvent être différentes. Il est important de déclarer directement tout changement à ton organisme de paiement même si tu es toujours domicilié à cette adresse. Dans ce cas, il faut expliquer sa situation avec le C1-annexe régis. Ce formulaire permet d’expliquer la différence entre la situation administrative (domiciliation) et la situation de fait (là où tu vis effectivement). Si tu fais cette déclaration directement, tu ne risques aucune sanction.

      Si tu es sans domicile et que tu perds ta domiciliation, il est possible de demander une adresse de référence afin de maintenir une adresse administrative et donc de maintenir ses droits. Tu trouveras plus d’information sur l’adresse de référence sur cette page: https://atd-quartmonde.be/comment-obtenir-son-adresse-de-reference-quand-on-est-sans-domicile/

      Tu peux utiliser cette carte interactive pour trouver des services pouvant t’aider face à cette situation de perte de logement: https://social.brussels/sector/1

      En cas de souci avec ton dossier d’allocations de chômage, n’hésite pas à contacter ce service juridique gratuit qui a une permanence spécialisée en sécurité sociale:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90
      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  9. Ahmed
    le 6 avril 2018 à 14:28

    Que faire en cas de litige judiciaire avec partena pour invalidité non reconnue par partena mais decision contestée par medecin trairant.
    Faut il répondre aux convocations de actiris pour controle malgré le recours judiciaire en cours de jugement ou les decliner durant cetre siyuation.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 avril 2018 à 11:59

      Bonjour Ahmed,

      Puisque tu es actuellement en recours au tribunal du travail, nous supposons que tu perçois des allocations de chômage provisoire et non des allocations de chômage ordinaire. En principe, la procédure de contrôle de la recherche d’emploi peut être suspendue pendant maximum 3 ans à partir de la date à laquelle le travailleurs a été admis au bénéficie des allocations de chômage provisoire.

      Avant d’ignorer cette convocation, nous te conseillons d’en discuter avec ce service juridique gratuit qui a une permanence spécialisée en sécurité sociale et droit du travail:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90
      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  10. Debby
    le 5 avril 2018 à 13:07

    Bonjour,

    Je n’ai plus d’allocation de chômage parce que je suis passée de chef de famille à cohabitant, comme je n’ai plus d’allocation, je me demandais si je dois tout de même rentrer ma carte de chômage à mon syndicat ?

    Merci bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 avril 2018 à 14:11

      Bonjour Debby,

      Tu touchais donc des allocations d’insertion depuis plus de 36 mois et habitais seule (ou avec une personne à ta charge) et tu es maintenant passée au statut de cohabitant ? Si c’est bien cela, il est en effet normal que tu ne bénéficies plus des allocations d’insertion. Dans ce cas, comme tu n’es plus indemnisée tu ne dois plus rentrer ta carte au syndicat.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

  11. Jlis
    le 28 mars 2018 à 16:20

    Bonjour,

    Mon stage d’insertion est terminé. Je n’ai pas droit aux allocations chômage. Suis-je obligé d’être accompagné par le Forem (accompagnement individuel, aller aux convocations) ? Si oui, qu’est-ce que je risque si je ne participe plus à l’accompagnement ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 mars 2018 à 14:39

      Bonjour Jlis,

      Dès lors que tu ne perçois aucune allocation du chômage, tu n’es pas dans l’obligation de répondre aux convocations. Par contre je te conseille de t’inscrire auprès du Forem afin de pouvoir bénéficier de certains plans d’embauche, ce qui te permettra de trouver plus facilement un emploi.

      NB: Ton inscription auprès du Forem devra être renouvelée tous les 3 mois.

      Je t’invite à consulter ce site, afin de découvrir les différentes aides à l’emploi: https://www.leforem.be/particuliers/aides-financieres-emploi.html

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  12. yass
    le 27 mars 2018 à 17:43

    Bonjour , donc si j’ai bien compris je peux interrompre mon stage d’insertion pour aller en vacance et dès que je reviens je me réinscrits auprès d Actiris et il n’ y aura aucune conséquence sur ma première évaluation qui a été positive. Car on m’a dis que je n’avais pas le droit de vacances pendant ma première année et je veux en aucun cas avoir des problème par la suite . je ne touche aucune allocation de chômage de leur part juste l allocation familiale. Donc si je suis convoquer pour une 2 eme évaluation par l onem et que je les préviens que je stop mon stage et que je reprend après je n aurai aucun soucis avec eux ? Ai je le droit de demander quand est ce que ma 2 ème évaluation se déroulera la date exact ? Merci à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 mars 2018 à 09:49

      Bonjour Yass,

      Tu as bien compris. Tu as le droit d’interrompre ton stage si tu le souhaites. Cela n’a pas d’impact sur ta première évaluation positive. La 2e évaluation d’Actiris (ou du Forem si tu es en Wallonie mais en tout cas pas de l’ONEM) a en principe lieu au terme du 9ème mois de ton stage d’insertion professionnelle. Mais tu ne peux pas connaître à l’avance la date exacte. Tu en seras informée par courrier.
      Attention, pendant que tu es en vacances à l’étranger, tu perds en principe le droit aux allocations familiales. De plus, cela te fera perdre également les allocations familiales en fin de stage d’insertion.

      Bien à toi

  13. yass
    le 27 mars 2018 à 12:35

    Bonjour dans le cadre de mon stage d’insertion je n’ai droit a aucun jour de vacances vu que c’est ma première année, et j’ai déjà eu une convocation elle a été positive et si je décide quand même d’aller en vacances et que je reçois une 2 ème convocation et je ne me présente pas car je ne serai pas en Belgique . que dois je faire ? Si je me desinscris et réinscrits dès que je revienne est ce que je devrais recommencer mes 2 évaluation ou juste ma 2 ème ? Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 mars 2018 à 15:34

      Bonjour Yass,

      Tu as le droit d’interrompre ton stage d’insertion professionnelle pour prendre des vacances. Il faut juste faire attention si tu as déjà 24 ans à ne pas atteindre tes 25 ans avant l’ouverture du droit.
      Tes vacances ne vont pas supprimer ta première évaluation positive et cela n’aura pas d’impact sur ta 2e évaluation. Tu seras évaluée sur base de tes recherches d’emploi avant et après tes vacances.
      Bien à toi

  14. Juju
    le 24 mars 2018 à 16:50

    Bonjour voilà j ai un contrat de 6 mois avec l aide à l emploi (impulsion 12 mois et +) est ce que je dois encore remettre une carte de chômage ou pendant les 6 mois je ne remet rien

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 mars 2018 à 13:58

      Bonjour Juju,

      Durant une occupation comme travailleur salarié, il ne faut plus remettre de carte de contrôle. Dans le cadre de l’aide à l’emploi Impulsion, il faut introduire la demande d’activation de l’allocation auprès de ton organisme de paiement au début de l’activité. Chaque mois, l’employeur fera une déclaration électronique. Tu ne dois donc pas faire des démarches chaque mois mais uniquement au début de l’emploi. N’hésite pas à en discuter avec ton conseiller du Forem.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  15. fifi
    le 22 mars 2018 à 20:36

    bonjour je suis au chomage mes depuis le deux suite a une chute  suis a la mutuelle depuis le 2 janvier et j ai encore prolongation jusqu au 30 juin la question es es ce que je peu suspendre mon syndicat pour cette periode

  16. asif
    le 20 mars 2018 à 16:24

    esque  je  peu  demande  avantage  tremplin

    pour  travailler  comme  vendeur  de  vetement  neuf  dans  la  marche  hebdomandaire

    pendant  weekend

    samdi  dimanche

    et  ces  quo    cractere  de  activite  ..  profession accessiore?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 mars 2018 à 13:28

      Bonjour Asif,

      L’avantage tremplin-indépendant est prévu pour les demandeurs d’emploi qui souhaitent s’installer comme indépendant complémentaire. Il s’agit donc d’exercer une activité indépendante en complément de son statut de demandeur d’emploi. L’activité d’indépendant n’est donc pas l’activité principale. Tu retrouveras toutes les informations ici: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t158  Il faut donc voir si tu dois t’installer comme indépendant complémentaire pour exercer cette activité ou si tu l’exerces pour quelqu’un d’autre (employé). Tu peux poser toutes tes questions sur le statut d’indépendant complémentaire, les activités possibles et les démarches à effectuer à notre partenaire le Service 1819.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  17. yass
    le 19 mars 2018 à 13:46

    Bonjour,j’ai eu ma première convocation et elle est positive , la 2 ème convocation sera dans 4 mois et donc tombera pendant les grandes vacances ,si je reçois cette lettre et que je ne suis en vacances que dois je faire ? Les appeler ? Avant d’y aller ?

  18. craksay
    le 19 mars 2018 à 12:45

    Bonjour, Je suis chomeur depuis fin septembre et j’ai commencé des cours de néerlandais depuis le mois de janvier. Fin février j’ai été malade 5 jours. J’ai envoyé mon certificat médical au VDAB, au professeur qui donne cours et au syndicat.  J’ignorais malheureusement que je devais également l’envoyer dans les 48 heures à ma mutuelle; Je m’en suis rendu compte quand mon allocations de chomage étaient fort basse pour février.   Ma mutuelle m’a alors dit que je devais rentrer le certificat original (que je n’ai plus parce que déjà transmis à d’autres organismes) et qu’une indemnité de 10% par jour de retard allaient être retenu.  Comme cela faisait plus de 10 jours, ça ne vallait pas la peine de retourner voir le médecin pour un duplicata. Je me sens un peu lesé dans cette histroire. est-ce normal?

    Merci d’avance pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 mars 2018 à 14:58

      Bonjour Craksay,

      Si vous avertissez tardivement le médecin conseil lors d’une première déclaration de votre incapacité de travail ou lors d’une prolongation, vous perdez dix pourcent de vos indemnités durant la période de retard. (Il ne s’agit pas de 10% par jour mais 10% de l’indemnité qui vous est dû par la mutuelle). La mutualité est toujours obligée légalement d’appliquer cette sanction. Dans certaines situations, une demande peut être introduite auprès de l’Institut National d’Assurance Maladie-Invalidité afin de lever la sanction. Pour pouvoir introduire la demande, vous devez répondre à deux conditions :

      1. le montant de la sanction s’élève au moins à 25 € ;
        vous vous trouvez dans une des deux situations suivantes : La déclaration tardive est la conséquence d’une force majeure.
        Attention, n’est pas considérée comme une force majeure :

      -Vous n’étiez pas au courant que votre déclaration devait être introduite dans un certain délai.
      -Vous étiez de bonne foi.
      -Vous avez reçu une information incorrecte de votre employeur, de votre médecin, de l’hôpital, d’un membre de votre famille etc…

      -Le courrier a été perdu par la poste (excepté en cas de grève, mais votre mutualité en tient déjà compte)

      2. Ou vous vous trouvez dans une situation financière difficile :
      Les revenus totaux de votre famille de l’année qui précède votre maladie sont inférieurs au montant qui donne droit à l’intervention majorée (à savoir 18.335,43 euros, augmenté de 3.394,38 euros par personne supplémentaire dans votre famille). Vous serez invités à fournir les documents nécessaires afin de prouver vos revenus.
      Attention : votre situation sociale et financière difficile ne peut être une raison valable de demande de levée de sanction pour déclaration tardive qu’une seule fois sur une période de 3 ans.

      Si vous pensez répondre à ces deux conditions, prenez contact avec votre mutualité.

      N’hésitez pas si vous avez besoin de plus d’informations

  19. asif
    le 16 mars 2018 à 12:30

    jai  ete  refus   avantage   tremplin  sans  acune   raison..

    esque  je  pux   fait  une  nouvelle   demande?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 mars 2018 à 13:16

      Bonjour Asif,

      En principe, tout acte administratif doit être motivé (http://www.ejustice.just.fgov.be/cgi_loi/change_lg.pl?language=fr&la=F&nm=1991000416). L’ONEm est donc théoriquement obligé de t’expliquer la raison du refus que tu as reçu.

      Celui-ci se trouve peut-être sur le courrier que tu as reçu de l’ONEm qui t’informe du refus que tu as reçu? Sur celui-ci figure d’ailleurs les moyens de recours pour contester la décision de l’ONEm si tu n’es pas d’accord avec celle-ci.

      Tu pourrais également réintroduire une nouvelle demande, mais si tu n’ajoutes pas de nouvel élément à ta situation, il y a peu de chance pour que tu puisses bénéficier de cet avantage. Tu trouveras d’ailleurs les conditions pour en bénéficier sur http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t158#h2_2

      Nous te conseillons de prendre contact avec ce service juridique gratuit et de leur expliquer ta situation:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel: (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax: (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale:
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  20. Laurane
    le 16 mars 2018 à 02:01

    Bonsoir,
    j’ai repris des études de pleins exercices et j’ai pu bénéficier d’une dispense du chômage.
    J’ai repris des études d’enseignantes.
    Je dois donc remplir la carte de chômage.
    Mais je me demandais pour les vacances dois-je les notés vu que j’ai plus de 20jours par an. ?
    Si je suis malade dois-je remettre un certificat a l’organisme de payement ?
    Dois-je le noté sur ma carte de chômage ?
    Je suis un peu perdue il n’y a pas grand choses d’écrit à ces sujets et lorsque l’on est dans l’enseignement c’est assez complexe.
    Merci beaucoup

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 mars 2018 à 11:33

      Bonjour Laurane,

      La dispense est accordée pour la durée d’une année scolaire/académique, vacances comprises.
      Tu es donc dispensée de rechercher un emploi pendant les vacances également.

      Si tu tombes malade pendant ta période de chômage (même sous dispense), tu dois envoyer un certificat médical à ta mutuelle dans les 48 heures et faire compléter par ton organisme de paiement la feuille de renseignement remise par ta mutuelle.
      Si ta maladie dure au moins 4 semaines, tu devras réintroduire une demande d’allocations auprès de ton organisme de paiement et te réinscrire comme demandeur d’emploi auprès d’Actiris dès que tu es guéri.
      Pendant la maladie, tu dois indiquer des M sur ta carte de contrôle et tu seras indemnisée par la mutuelle si tu as fait les démarches nécessaires.

      Bien à toi

       

       

  21. Moms68
    le 14 mars 2018 à 11:21

    J’ai été convoqué devant un collège de 3 personnes chez actiris pour un controle recherche emploi mais ils m’ont demandé de garder mon dossier, est ce normal ? Et cela fait 8 jours et toujours pas de réponse par lettre a la maison. Dois je m’inquiéter ou est ce une procédure normale ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 mars 2018 à 16:16

      Bonjour Moms68,

      Si le collège t’a demandé de garder le dossier, c’est probablement qu’ils souhaitaient l’analyser de plus près. Tu trouveras les explications à propos de cette procédure sur: http://www.actiris.be/ce/tabid/973/language/fr-BE/Controle—Dispenses.aspx

      En principe, leur décision est envoyée par lettre recommandée dans les 7 jours calendrier qui suivent l’entretien. Ils ont peut-être un peu de retard. Tu n’as rien d’autre à faire que d’attendre leur décision. Tu peux essayer de les joindre par téléphone si tu veux en savoir plus.

      Bien à toi

  22. Fran
    le 13 mars 2018 à 10:35

    Bonjour, risque t’on de devoir rembourser les allocations de chômage perçues si nous avons refusé une offre d’emploi d’un employeur? Ou sommes nous seulement sanctionner de ne plus avoir droit aux allocations de chômage par la suite si l’onem le découvrais merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 mars 2018 à 14:53

      Bonjour Fran,

      Non, si tu refuses un emploi tu ne risques pas de devoir rembourser des allocations de chômage déjà perçues. Par contre tu risques effectivement un sanction de l’ONEm et donc un avertissement ou une exclusion allant de 4 à 52 semaines. Note également que tu pourrais être exclu du bénéfice des allocations pour une durée indéterminée si le refus d’emploi ou la non-présentation à un entretien a eu lieu dans l’intention délibérée de continuer à bénéficier des allocations (dans ce cas, tu devras prouver à nouveau des journées de travail salarié pour être réadmis au chômage).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  23. pierre
    le 10 mars 2018 à 13:07

    Bonjour,

    J’ai introduit une demande Tremplin le 12 Janvier 2018 via la CAPAC (C1 et C1C rédigés en leurs bureaux) pour une demande de début d’activité au 1 février 2018.

    Il m’a été stipulé que si je ne recevais pas d’avis contraire sous quinzaine c’est que mon dossier était accepté.

    N’ayant rien reçu j’ai donc débuté mes activités le 1/02/2018.

    Or j’ai reçu par courrier ce 7 mars un avis de l’ONEM m’informant que j’étais placé sous enquête (convocation le 20 mars pour audition). N’importe quoi! Pourquoi pas dans 2 ans…

    Mais il y a mieux: L’objet de la mise sous enquête: « J’aurais déjà exercé ce type d’activité préalablement ». OR et c’est là qu’il faut bien s’accrocher en 2017 j’ai suivi une formation qualifiante FOREM de 3 mois (CEFOCHIM/Clinet; plus de 9000 km de déplacements…) suivie d’un stage en entreprise de 3 mois ceci afin d’acquérir de nouvelles compétences que j’ai mises en avant dans les formulaires C1 et C1C comme activité.

    Je reste abasourdi devant une telle incompétence. Quel est votre avis?

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 mars 2018 à 11:43

      Bonjour Pierre,

      Pour avoir droit aux avantages « Tremplin – indépendants », vous ne devez pas avoir exercé l’activité accessoire en profession principale durant les 6 dernières années. Une formation qualifiante ne devrait pas être assimilées à une profession principale.
      Selon les informations que vous nous communiquez, nous ne comprenons pas non plus ce que l’ONEM vous reproche. Vous pouvez peut-être essayer d’en savoir plus en contactant directement votre bureau de chômage.
      Sinon, il faudra attendre le rendez-vous du 20 mars pour avoir plus d’explications.

      Bien à vous

  24. Yassina
    le 8 mars 2018 à 20:33

    Bonjour,
    J’aimerais savoir si VDAB rembourse les frais de la crèches en cas de formation de néerlandais via VDAB?!
    CORDIALEMENT,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 mars 2018 à 14:32

      Bonjour Yassina,

      Il arrive effectivement que le VDAB prenne en charge les frais de crèche des enfants dont les parents suivent une formation. Nous te conseillons de te renseigner directement auprès de ton VDAB pour savoir si tu bénéficieras de remboursement de ces frais lors que tu sera en formation.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  25. Lucie
    le 7 mars 2018 à 15:34

    Bonjour,
    1) On m’a proposé un travail difficilement conciliable avec les horaires de crèche de mon enfant. Je suppose que l’Onem ne peut pas me sanctionner pour mon refus ? 2) Existe-t-il une dispense pour les mères avec enfants ?
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 mars 2018 à 15:12

      Bonjour Lucie,

      1. Le fait de ne pas pouvoir concilier les horaires de crèche de votre enfant et un emploi ne semble pas être considéré comme une raison valable pour refuser un emploi; en effet ce motif ne se retrouve pas dans les critères qui font qu’un emploi n’est pas convenable prévus dans la loi aux articles 22 à 32 de l’Arrêté ministérielle du 26/11/91: http://www.ejustice.just.fgov.be/cgi_loi/change_lg.pl?language=fr&la=F&cn=1991112630&table_name=loi
      2. En principe, il n’existe pas de dispense particulière pour les mères avec enfant sauf pour les parents qui doivent administrer des soins à un enfant handicapé, de moins de 21 ans . C’est ce qu’on appelle dispense pour « aidant proche ». Tu trouveras plus d’informations sur : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t154.

      Par contre:

      • La période de référence (période sur laquelle l’ONEm comptabilise le nombre de jours suffisants pour ouvrir un droit au chômage) peut être prolongée parce que tu as été inactive pour l’éducation d’un enfant (périodes de minimum 6 mois et situées avant le 6ème anniversaire de l’enfant ou avant son 18ème anniversaire si une allocation familiale majorée a été octroyée suite à un handicap de l’enfant. Pour des périodes situées avant le 01/08/2007, la prolongation peut cependant être limitée aux périodes prévues par l’ancienne législation, soit les périodes situées avant le 3ème anniversaire de l’enfant);
      • Tu peux abandonner un emploi (sans être sanctionnée) pour éduquer ton enfant. Tu ne pourras alors pas demander des allocations de chômage ensuite pendant au moins 6 mois et devras apporter la preuve que ton précédent employeur n’est pas disposé à te réembaucher.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  26. Meli
    le 6 mars 2018 à 21:51

    Bonjour ma question est mon mari travaillait dans une entreprise pendant 14 ans depuis le 15.fevrier elle est sans emploi la société a fait faillites en attendant il c est inscrit au syndicat a et actiris mais le problème est qu le c4 n arrive pas doit ton rentrer une carte de chômage va t il touche des indemnités merci de m éclairés

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 mars 2018 à 14:47

      Bonjour Meli,

      Si ton mari a travaillé plus de 14 ans, il ouvre normalement effectivement son droit aux allocations de chômage sur base du travail. Pour ce faire, il doit s’inscrire comme demandeur d’emploi auprès d’Actiris et ensuite se rendre dans un organisme de paiement (syndicat ou CAPAC) afin d’introduire sa demande d’allocations de chômage. Normalement il doit joindre son C4 à cette demande mais, dans le cas où il ne l’a toujours pas reçu et que son ancien employeur traîne à le lui rendre, il peut alors entrer le formulaire C109 (http://www.onem.be/fr/formulaires/c109) en cochant le point 3.2 «J’ai travaillé en Belgique et mon employeur ne m’a pas remis de formulaire C4 ou n’a pas effectué de déclaration de risque social scénario 1 et ne m’a pas remis de formulaire C4DRS». C’est important qu’il introduise la demande d’allocations le plus rapidement possible car il ne percevra ses allocations de chômage qu’à partir de cette demande.

      Si son employeur traîne de trop à lui remettre son C4, qu’il n’hésite pas à en parler directement avec son syndicat, ils pourront l’aider dans ses démarches pour l’obtenir. Il peut également envoyer un mise en demeure à son employeur ou contacter directement le contrôle des lois sociales (http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=36199).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

  27. Timo7110
    le 6 mars 2018 à 07:26

    Bonjour je vien d àvoie mon c4 pour restructuration ésque je ai 8 jour pour me réinscrire sans compter le week-end ou en le prenant en compte merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 mars 2018 à 14:17

      Bonjour Timo7110,

      Dès le premier jour suivant la fin de ton contrat de travail, tu peux introduire une demande d’allocation auprès d’un organisme de paiement (voir la fiche adresses utiles).

      Si tu as reçu une indemnité de préavis, présente-toi le premier jour suivant la fin de la période couverte par cette indemnité. Il ne peut y avoir cumul des allocations de chômage avec les indemnités de préavis.

      Si tu réponds aux conditions pour bénéficier des allocations, tu seras indemnisé à partir de la date de la demande. Tu as donc intérêt à te présenter à ton organisme de paiement dès le début de ton chômage même si tu n’es pas en possession de tous les documents requis.

      Tu dois également prendre contact avec le service régional de l’emploi compétent (à Bruxelles, Actiris) afin de t’inscrire comme demandeur d’emploi. Tu peux t’inscrire le jour de la demande d’allocations ou dans les 8 jours calendrier suivants (calendrier signifie qu’on compte tous les jours y compris les week-end). Si jamais tu ne peux pas te déplacer, sache qu’il possible de s’inscrire en ligne sur le site d’Actiris (www.actiris.be).

      Tu trouveras sur cette page, les informations concernant les démarches à effectuer:http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  28. Laloula
    le 5 mars 2018 à 12:26

    Bonjour, j’ai quitté volontairement un cdi dans l’horeca avec des horaires de soirées et de nuit car je développais une addiction à l’alcool et je mettais ma santé et mon couple en danger. Je chôme depuis 1 ans. Peut-on m’obliger à accepter à nouveau ce genre de boulot en cas de contrôle de l’onem? Qu’ai-je comme recours pour refuser éventuellement?

    Je vous remercie vivement de votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 mars 2018 à 17:02

      Bonjour Laloula,

      La loi a défini des critères permettant d’évaluer si un emploi est convenable ou pas pour une personne. Aucun article n’aborde cette notion sous cet angle-là. Nous ne savons donc pas te répondre avec précision et nous pensons que ce type de question sera traitée au cas par cas lorsque cela se présente.

      Nous te conseillons cependant de pouvoir te munir d’un certificat médical d’un médecin qui pourra attester de ton problème d’addiction. Il pourrait également être intéressant d’en parler avec le service d’accompagnement social d’Actiris qui peut prendre en compte cet élément dans ton accompagnement en tant que demandeur d’emploi: http://www.actiris.be/ce/tabid/103/language/fr-BE/Un-accompagnement-specifique.aspx

      Une possibilité pourrait également être celle du ruling. Le ruling permet d’expliquer une situation avec précision à l’ONEm et de connaitre à l’avance leur position sur cette question. Tu pourrais donc leur demander si dans ton cas un métier en lien avec la vente d’alcool pourrait être considéré comme un métier non convenable (et ne pas mener à une sanction en cas de refus d’emploi). Tu trouveras le formulaire du ruling sur cette page: http://www.onem.be/fr/formulaires/ruling

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  29. Snake
    le 5 mars 2018 à 09:24

    Bonjour à vous,

    Voilà je vous pose la question ici car je n’ai pas trouvé un sujet qui s’en rapprochait je vais dire.

    Alors voilà, je me suis réinscrit en tant que demandeur d’emploi le 15 septembre 2017, je suis bénéficiaire d’allocation d’insertion en tant que cohabitant depuis ce jour-là et pas encore contrôlé pour cette période.
    Je vais en mars suivre une formation et signer un contrat de formation avec le forem pour une durée de 25 semaines avec comme horaire de formation du lundi au vendredi de 8h15 jusque 16h15.
    Est ce que le service contrôle considéra la formation comme donnant lieu à automatiquement une évaluation positive ou non?

    Merci à vous bonne journée :)

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 mars 2018 à 10:31

      Bonjour Snake,

      Pour pouvoir suivre une formation en tant que bénéficiaire d’allocations d’insertion, tu devras introduire une demande de dispense auprès du Forem. Comme il s’agit d’une formation professionnelle qui est organisée en semaine et pendant le journée, la dispense te sera a priori accordée.
      Avec cette dispense, tu peux continuer à percevoir tes allocations d’insertion et ne dois plus chercher d’emploi ni être disponible sur le marché de l’emploi pendant toute la durée de la formation. Tu trouveras plus d’informations sur cette fiche du Forem: https://www.leforem.be/particuliers/dispenses-formation-professionnelle.html

      Contrairement aux évaluations pendant le stage d’insertion, il n’y a pas, lorsqu’on est chômeur indemnisé, de situation déterminée qui donne automatiquement lieu une évaluation positive.
      Mais il est certain que le suivi d’une formation professionnelle sera un élément positif pour l’analyse de ton comportement de recherche d’emploi par le Forem.
      Et sache que la procédure de suivi est suspendue (aucun entretien d’évaluation n’est mené) pendant la période durant laquelle tu suis une formation ou des études pour lesquelles tu as obtenu une dispense.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  30. marie
    le 2 mars 2018 à 03:44

    Bonjour,

    J’ai oublié d’envoyer ma carte de pointage électronique le jour prévu et l’ai envoyée avec deux jours de retard.

    Y aura-t-il une sanction et si oui, laquelle?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 mars 2018 à 13:46

      Bonjour Marie,

      Non, tu ne risques aucune sanction pour cela. Le seul désavantage de renvoyer ta carte plus tard est d’être payé un peu plus tard.
      Bien à toi

  31. Wendy.291196
    le 1 mars 2018 à 22:30

    Bonjour,

    Je suis en stage d’insertion depuis mai 2017, suite à quelques soucis de santés et un déménagement dans une autre province, je n’ai pas encore pu me rendre aux convocations de contrôle de recherche d’emploi..

    Je suis actuellement enceinte de 6 mois et j’ai reçu une nouvelle convocation. J’ai lu quelque part que nous sommes pas obligé de nous y rendre 3 mois avant la date présumée d’accouchement, est ce vrai ?

    Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 mars 2018 à 15:07

      Bonjour Wendy,

      Tu n’es dispensée de la procédure de recherche active d’emploi que pendant une période protégée de 10 semaines, à savoir les 7 jours qui précèdent la date présumée de l’accouchement et les 9 semaines qui suivent la date réelle de l’accouchement (congé de maternité). Tu ne seras pas convoquée par Actiris ou le Forem pendant cette période mais tu dois pour cela faire parvenir dès que possible au service Contrôle de la Disponibilité une attestation médicale mentionnant la date prévue d’accouchement. Contrairement à une période de maladie, cette période protégée compte dans le stage d’insertion professionnelle même si tu n’es pas tenue de réaliser des démarches de recherche d’emploi durant ces 10 semaines.
      Aussi, pour l’instant, tu n’es pas encore dans cette période protégée et grossesse ne te dispense pas de répondre aux convocations d’Actiris (ou Forem).

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  32. Fatiha
    le 1 mars 2018 à 05:12

    Bonjour j espere c est le bon endroit pour decrire mon probleme

    Bonjour , je suis au chomage j ai un contrat de travaille pour 3 jours par mois
    Mon patron me contact 1-2 jours avant Quant je devrais travailler .
    onem ( forem ) m a demande de leur donner une copie du contract .
    Chaque mois je mets une croix quand j ai travailler sur ma carte du chömage

    Question : quelle sont les ennuies que je pourrais avoir avec onem concernant mon statut du chomage
    Ou bien autre ennuies
    Merci

  33. pai
    le 23 février 2018 à 11:06

    Bonjour,

    J´ai une question pour la carte de contrôle papier..    si ma carte de cette mois est vide (je veux dire, je n´ai rien rempli parce que j´ètait disponible comme cheurcheur d´emploi tous les jours..).. Je dois aussi la donner á mon sindicat?  Et il y a une date limit pour la donner? (peut-etre pendant les premiers 8 jours du mois d´après?)..

    Merci par avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 février 2018 à 14:40

      Bonjour Pai,

      Tu es censé rendre ta carte de contrôle C3 à la fin de chaque mois pour que ton organisme de paiement puisse te rémunérer. Tu as un délai de 3 ans pour pouvoir rendre ta carte C3 mais nous te conseillons de la faire le plus rapidement possible pour être indemnisé au plus vite. C’est normal que la carte soit « vide » si tu n’as aucun événement à déclarer. Et cela n’empêche pas que tu dois effectivement la rendre à ton syndicat.

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

      • pai
        le 1 mars 2018 à 10:03

        Bonjour,

        Merci beaucoup.

        Et pour  la carte de contrôle C3 electronique on a un délai de 3 ans aussi?

        2) Et pour la version electronique on doit la remplir seulement á fin du mois comme la version papier aussi ou chaque jour qu´on n´est pas disponible on doit l´indiquer le même jour dans la app?

         

        Je crois que j´ai vais changer á la version electronique mais je voudrais être sûre que c´est la même procedure.

        Je n´ai plus de question, merci.

        Cordialement, Pai.

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 1 mars 2018 à 15:01

          Bonjour Pai,

          Les mêmes règles s’appliquent pour la carte électronique. Par contre, tu dois savoir que si tu passes à la version électronique, le retour au C3 « papier » n’est pas possible, sauf si tu te trouves dans une situation où tu ne peux plus plus utiliser l’eC3 (si par exemple tu as perdu ta carte d’identité). Dans ce cas, tu dois immédiatement te rendre dans ton organisme de paiement pour effectuer une déclaration.

          En ce qui concerne la manière de remplir ta carte, tout comme la version papier, tu devras la  remplir  en fonction de tes activités du mois (travail, maladies, congés, etc…) et avant l’action en question. Une fois remplie et envoyée, il n’est en principe plus possible de modifier celle-ci sauf dans certaines circonstances (à voir avec ton organisme de paiement).

          N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  34. Mehdi
    le 21 février 2018 à 10:56

    Bonjour j’avais une convocation chez actiris et je n’ai pas pu m’y rendre par oubli, le souci c’est qu’on me demande des documents pour justifier, je n’ai pas de document l’oubli n’est pas une excuse valable.

    Qu’est ce que je risque ?
    Est ce qu’ils me donneront un autre rdv ou une sanction ?

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 février 2018 à 17:32

      Bonjour Mehdi,

      La réglementation prévoit la possibilité pour Actiris d’exclure le demandeur d’emploi de son droit aux allocations pour une période entre 4 et 52 semaines en cas de défaut de présentation auprès d’Actiris après que ce dernier l’ait convoqué.
      Cependant sache qu’habituellement, Actiris ne sanctionne pas dès le premier rendez-vous manqué sans justification. Si ce n’est pas encore fait, nous te conseillons de contacter ton conseiller emploi pour lui expliquer la situation. Il est très probable qu’on te propose un nouveau rendez-vous.
      Bien à toi

  35. Luna
    le 19 février 2018 à 20:57

    Bonsoir j’ai noirci ma carte de contrôle du chômage temporaire par erreur ensuite je l’ai effacé j’ai eu le contrôle de l’onem et il a vu la fraude et m’a pris mes papiers et ensuite il m’a convoqué dans so bureau mais entre temps il m’a renvoyé un duplicata j’ai énormément peur des conséquences

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 février 2018 à 10:49

      Bonjour Luna,

      Tu trouveras les risques de sanction sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-les-sanctions-de-l%e2%80%99onem/
      Tu verras que lorsque la carte de contrôle est mal complétée, tu risques soit un avertissement soit une exclusion des allocations pour une durée entre 4 et 26 semaines.
      En outre, tu devras rembourser les allocations perçues indûment.

      N’hésite pas à demander à être accompagné lors de ton audition au bureau de chômage. Tu peux par exemple t’adresser à ton syndicat (si tu en as un) ou à un service juridique pour être bien conseillé.

      Bien à toi

  36. Lola de Flandre
    le 15 février 2018 à 12:21

    Bonjour,

    Je suis en cours du soir à l’Université pour y étudier le droit. Mon job à pris fin alors que j’avais déjà commencé ces études. Je souhaite les mener à bien à tout prix, cela m’a demandé et me demande encore beaucoup d’efforts et je ne voudrais pas voir tout le projet gâché par des « détails » administratifs.

    Je sais que je n’ai pas droit à une dispense, mais le VDAB souhaite m’obliger à suivre une formation durant des périodes consécutives de 6 semaines, en matinée uniquement, pour apprendre le néerlandais. Le soucis c’est que cette formation risque de tomber au moment de mon blocus, donc au moment où je vais avoir besoin de toute ma journée pour réviser mes cours et me préparer aux examens (si cela ne tombe pas durant les examens, ce qui serait bien-sur pire encore).

    Je ne suis pas contre l’idée d’apprendre le néerlandais bien au contraire, simplement je ne souhaite pas compromettre mes études pour cela, sachant que dès l’année prochaine j’aurais également du néerlandais à l’université. Comment faire pour faire comprendre au VDAB que cette formation de néerlandais, selon le moment où elle tombe, mettra fin à mes chances universitaires ??

    J’ai choisi les cours du soir à l’université car je suis déjà mère de famille et qu’il me faut donc travailler pour subvenir aux besoin de ma famille, cependant, si je n’avais pas perdu mon emploi, j’aurais posé des congés pour la période blocus et examens… Je ne sais pas comment faire… Ai-je des recours vis-à-vis de cette prétendue obligation envers le VDAB? Mon obligation n’est-elle pas de chercher un emploi ?

    De plus, je suis enceinte de 5 mois, cela a pour conséquence qu’il me faut réussir ma session de juin car j’accoucherais en juillet et que donc étudier pour une session de septembre sera très compliqué avec un nouveau-né…

    J’ai l’impression de cette situation va me pousser à devoir arrêter mes études, et je trouve cela tellement abbérant… Nous faisons notre maximum pour nous former réellement et durablement et au final ce n’est pas possible….

     

    Merci d’avance pour votre retour !

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 février 2018 à 14:46

      Bonjour Lola de Flandre,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise car il est fort probable que le VDAB considère que même si tu suis des cours en soirée, tu dois rester disponible en journée pour justifier ta disponibilité sur le marché de l’emploi (ou pour toutes démarches favorisant ton intégration sur le marché de l’emploi); et il te sera compliqué de justifier une indisponibilité par ton blocus.

      Ceci dit, il faudra que tu en discutes avec ton conseiller emploi auprès du VDAB. Peut-être pourrais-tu proposer de suivre des cours de néerlandais dès à présent (en venant éventuellement avec une liste de cours de néerlandais commençant prochainement) afin d’éviter de les faire à ta période de blocus.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  37. Dajo
    le 7 février 2018 à 19:42

    Bonjour je viens tout juste de finir mon article 60 le 31 janvier et je reçois déjà un courrier de mon assistante sociale qui me demande je cite obligatoirement de me présenter à son bureau muni de 4 preuves de recherche d’emploi mon inscription au près du vdab et d’un cv
    Ma question est celle là a t elle le droit de minposer de venir ?
    En plus je suis maintenant au chômage Est ce que le suivi de mon dossier Est à faire avec le vdab ou avec le cpas.
    Merci de me répondre

  38. Guiz
    le 1 février 2018 à 16:38

    Bonjour, je touche dès allocations de chômage depuis septembre. En septembre j’ai fait un stage d’insertion professionnel en entreprise et je me suis inscrit en cours de promotion social uniquement le soir une fois par semaine. Mon stage s’est arrêté en décembre. En janvier je suis passé a 16h par semaine avant 17h. Mais je n’ai pas assez d’heure pour bénéficier d’une dispense. Que dois je faire? Puis-je continuer à bénéficier du chômage? Dois-je continuer à rechercher de l’emploi? Je suis complètement perdue. J’ai besoin de votre aide.
    Bien à vous.
    Guiz

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 février 2018 à 11:09

      Bonjour Guiz,

      Pour la promotion sociale, une dispense spécifique peut être acceptée par le directeur de la Direction Disponibilité d’Actiris. Pour octroyer une dispense, le directeur prendra en considération ton âge, les études déjà suivies, tes aptitudes, ton passé professionnel, la durée de ton chômage, la nature de la formation et les possibilités qu’elle peut t’offrir sur le marché de l’emploi. Il s’agit de démontrer au directeur que la formation que tu veux suivre augmente tes chances de réintégrer le marché du travail.

      Aucune dispense n’est en principe accordée lorsque les cours ou les activités du programme de formation n’atteignent pas au moins 4 semaines et au moins 20 heures en moyenne par semaine. Ce qui semble être ton cas, mais rien ne t’empêche cependant d’au moins faire la demande dans le but de recevoir une autorisation officielle de suivre la formation tout en restant disponible sur le marché de l’emploi.

      Pour obtenir cette dispense, tu dois te présenter à ton organisme de paiement et laisser compléter un formulaire DV 94A par l’établissement d’enseignement ou l’organisateur de ta formation.

      Lorsque tu bénéficies de la dispense, tu ne dois plus
      rester inscrit comme demandeur d’emploi
      être disponible sur le marché de l’emploi
      accepter tout emploi convenable.

      Tu dois, par contre, continuer à respecter les autres obligations?: être privé de travail et de rémunération, être apte au travail, résider en Belgique et être en possession d’une carte de contrôle (auquel tu dois joindre chaque mois une attestation prouvant que tu suis les cours).

      Dans le cas où tu n’obtiens pas cette dispense, tu pourras continuer à bénéficier des allocations de chômage en suivant ta formation, à condition que tu continues à respecter les conditions imposées au chômeurs. Comme précisé dans ta question, ces conditions comprennent effectivement le fait de chercher un emploi et de rester disponible sur le marché de l’emploi (tu ne pourrais donc pas par exemple refuser un emploi convenable sous prétexte que tu suis une formation). Tu retrouveras toutes les conditions sur cette fiche-ci : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-tes-obligations-en-tant-que-chomeur/

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  39. Jean-Claude
    le 30 janvier 2018 à 20:19

    Bonjour,
    Je suis radié de ma commune depuis 2 semaines.
    Je suis actuellement au chômage.
    Ma question est la suivante :
    Dans quel délais L’onem coupe ma rentrée de chômage avant que je me réinstalle à une autre adresse ?
    Puis-je encore espérer avoir un délais ?
    Merci pour votre réponse
    BAV

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 janvier 2018 à 15:15

      Bonjour Jean-Claude,

      Pour bénéficier des allocations, le chômeur doit avoir sa résidence principale en Belgique et doit résider effectivement en Belgique. La commune peut te radier d’office lorsque ton domicile officiel ne correspond pas à la réalité de ta résidence principale. Si tu es radié des registres de la population, l’ONEM pourra être mis au courant car il croise régulièrement ses données avec ceux du registre de la population. L’ONEM pourra décider alors de t’exclure du droit aux allocations de chômage car tu ne prouves plus de résidence principale et effective en Belgique.
      Je ne peux cependant pas te répondre quant au délai. Cependant sois attentif au fait que l’ONEM peut t’exclure rétroactivement de ton droit (pour le passé) si ils estiment que tu ne résidais pas effectivement en Belgique. Il vaut donc mieux régulariser ta situation dès que possible.

      La radiation n’est pas une preuve irréfutable que tu ne résides plus en Belgique.
      Tu as toujours la possibilité d’apporter des preuves de ta résidence en Belgique et conserver ton droit aux allocations de chômage.
      Cependant, tu as tout intérêt a avoir une adresse officielle pour continuer à recevoir les courriers officiels de l’ONEM et d’autres instances et pour rester dans les registres de la population et t’éviter des soucis.

      Contestes-tu la radiation d’office de ton adresse ? Dans ce cas il faut réagir et contester officiellement. Si oui tu trouveras sur cette page la procédure à suivre: https://www.droitsquotidiens.be/fr/question/comment-contester-une-decision-de-la-commune-concernant-une-domiciliation-ou-une-radiation
      Conserve la preuve de ta contestation, cela permettra de plaider ton dossier auprès de l’ONEM en cas de problème. Tu peux même prendre les devants et écrire à l’ONEM en joignant la preuve de ta contestation.

      Si tu ne résides effectivement plus à l’adresse et que tu résides ailleurs, tu dois te domicilier à ta nouvelle adresse.
      Si tu es sans abri ou si tu es hébergé de manière temporaire et transitoire chez quelqu’un car tu n’as pour le moment plus de logement, tu peux solliciter une adresse de référence. il s’agit d’une adresse administrative pour les personnes qui sont sans résidence. Celle-ci peut être établie au CPAS ou chez un particulier. Pour plus d’informations tu peux consulter cette page: https: https://atd-quartmonde.be/comment-obtenir-son-adresse-de-reference-quand-on-est-sans-domicile/

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  40. ralph
    le 29 janvier 2018 à 22:32

    Bonjour,

    Je suis sans emploi a l étranger et compte revenir en Belgique, j ai donc fait ma demande ici (Norvège) et on m a octroyé le droit de venir en Belgique pour chercher un emploi pendant 3 mois. Dans mes papiers on me dit que je dois obtenir un formulaire SED-U009 de l ONEM. Comment puis-je l obtenir et quelles seront mes obligations en Belgique?

    Cordialement.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 janvier 2018 à 14:41

      Bonjour Ralph,

      Nous supposons que tu es bénéficiaire d’allocations de chômage en Norvège.
      Comme tu as l’intention de venir dans un pays membre de l’EEE, tu auras la possibilité d’exporter tes allocations de chômage norvégien pendant trois mois en Belgique. Tu devras t’inscrire comme demandeur d’emploi à ton arrivée en Belgique auprès d’Actiris, Forem, VDAB ou ADG selon la région où tu vivras en Belgique.

      Pour le formulaire SED-U009, nous te conseillons de t’adresser directement à l’Onem. Tu trouveras les bureaux de chômage de l’ONEM sur: http://www.onem.be/fr/bureaux?search=#results
      Tu peux t’adresser à celui compétent pour le lieu où tu vivras en Belgique.

      En devenant bénéficiaire d’allocations de chômage en Belgique, tu auras les mêmes obligations que tout chômeur belge. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus.
      Tu dois probablement également continuer de remplir les obligations du chômeur norvégien. Renseigne-toi à ce propos auprès de l’organisme compétent en Norvège.

      En tant que chômeur indemnisé en Norvège, tu pourrais ouvrir le droit à des allocations de chômage en Belgique; sous certaines conditions. Pour que ta période de travail en Norvège soit prise en compte pour une admissibilité aux allocations de chômage en Belgique, il faudrait que tu travailles au moins 3 mois à ton arrivée. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-beneficier-du-chomage-en-tant-que-travailleur-etranger-ou-apres-avoir-travaille-a-l%e2%80%99etranger/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

      • ralph
        le 31 janvier 2018 à 14:46

        Merci bien pour ce renseignements précieux! :)

        Je suis deja inscrit a VDAB et il semble que je doive aller chercher le formulaire en flandre occidentale

         

  41. Mousti
    le 28 janvier 2018 à 10:39

    Bonjour, j ai été licenciée en décembre 2017 …et introduit une demande d allocations de chômage dès le 1 er janvier..est ce que je dois recevoir un courrier pour me confirmer que ma demande est acceptée ? Ou est ce que cela se fait automatiquement lors de ma remise de carte de contrôle ? Merci d avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 janvier 2018 à 16:37

      Bonjour Mousti,

      Ton organisme de paiement a un délai de deux mois maximum pour transmettre le dossier à ton bureau de chômage. Ton bureau de chômage a alors un délai d’un mois maximum (+ 10 jours en cas de convocation) pour prendre sa décision. Si le dossier est incomplet, ton organisme de paiement te réclamera les informations manquantes. Il est essentiel de fournir ces informations dans le délai demandé.

      Si le bureau du chômage t’admet au bénéfice des allocations, ton organisme de paiement te communiquera cette décision en y joignant les informations relatives au montant de ton indemnisation. Tu seras alors indemnisé par l’organisme de paiement pour autant que tu respectes les obligations prévues par la réglementation.

      En principe, ton organisme de paiement t’indemnisera après avoir reçu une autorisation de paiement délivrée par le bureau du chômage. Cependant, cet organisme de paiement peut parfois payer un montant provisoire avant la réception de cette autorisation, s’il estime que ton droit aux allocations ne peut être mis en doute.

      Si tu n’es pas admis au bénéfice des allocations, le bureau du chômage te notifiera une décision négative. Tu pourras alors introduire un recours devant le tribunal du travail contre cette décision dans les 3 mois à dater de sa notification.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

  42. Mamansolo
    le 28 janvier 2018 à 04:26

    Bonjour je suis prochainement convoquée au forem dans la cadre de mes évaluations de recherche d’emploi si mon médecin me déclare en incapacité de travail suis toujours susceptible d’être convoquée quand même? Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 janvier 2018 à 16:19

      Bonjour Mamansolo,

      Si tu es bénéficiaire des allocations de chômage, tu dois être apte au travail (et donc prouver que tu en cherches via les convocations). Si tu es malade pendant ton chômage, cela signifie donc que tu n’es pas disponible et tu n’as alors plus droit aux allocations de chômage mais tu peux bénéficier des indemnités de malade, à condition d’envoyer dans les 48 heures un certificat médical de ta mutuelle. Tu dois également faire compléter par ton organisme de paiement la feuille de renseignement qui te seras remises par ta mutuelle. Tu coches ensuite «M» dans les cases correspondantes de ta carte de contrôle.

      Si tu as fait ces démarches tu es alors reconnue comme inapte à travailler et ne dois pas te rendre aux convocations du Forem. Attention donc qu’un certificat médical à lui seul ne te dispense donc pas de ne pas te rendre à ces convocations. Il faudra faire toutes les démarches pré-citées.

      En outre, à la fin de ta période de maladie, tu devras réintroduire une demande d’allocations si ton chômage a été interrompu plus de 4 semaines. Tu pourras le faire via le formulaire C6 (http://www.onem.be/fr/formulaires/c6) que ta mutuelle doit te rendre. Si ton chômage a été interrompu plus de 4 semaines mais que ta période de maladie était plus courte, tu peux simplement réintroduire ta demande via le formulaire C109 (http://www.onem.be/fr/formulaires/c109). Note qu’il faudra alors te réinscrire comme demandeuse d’emploi au Forem.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

  43. GIUSEPPEDL
    le 24 janvier 2018 à 16:14

    Bonjour,

    je suis chômeur mais heuresement da demain 25/1/2018 je comence à travailler dans une societé comme aide-comptable avec un contrait intérimaire.

    Quel sont mon obligation pour l’ONEM

    solementt noircissez le Jours de travail intérimaire sur la carte C3A de pointage.

    Vous me pouvez indiquer si il y a autre demarche a faire avec le Forem, Syndicat, Onem, Mutuelle ecc…

    J’ai 53 ans et je reprends à travailler à temp plein après de un chômage du 13/12/2016 jusqu’à 24/1/2018.

    J’ai droit au complement de reprise du travail?

    Merci de Votre réponse.

    Bien à Vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 janvier 2018 à 14:35

      Bonjour GIUSEPPEDL,

      Tu peux prévenir ton organisme régional pour l’emploi (Forem) que tu as recommencé à travailler afin d’éviter de recevoir des convocations inutiles.

      Tu pourras également remettre ta carte de contrôle du mois de janvier en noircissant les cases des jours où tu travaillais. A partir de février, puisque tu travailles, il ne faudra plus remettre tes cartes de contrôle. Il n’y a aucune procédure particulière à faire directement à l’ONEm.

      Bruxelles-J étant une plateforme d’information jeunesse, nous ne sommes pas spécialisés dans les aides à l’embauche pour les travailleurs de plus de 50 ans. Tu trouveras plus d’information à ce sujet sur cette page: http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=32126 Tu peux également en parler avec un conseiller emploi du Forem.

      Bien à toi.

  44. Evi
    le 23 janvier 2018 à 12:59

    Bonjour, je suis partie au syndicats pour se me renseigner a propos de ma situation, ils m’ont dit qu’il n’y a pas de problème pour poursuivre ce parcours d’intégration sociale qui se compose des cours de néerlandais + cours d’intégration sociale. Selon le syndicat il ne s’agit pas d’une formation professionnelle . Ce sont juste des cours de néerlandais 12 heures par semaine. 3 heures par jour.
    Je suis partie également à L’onem , ils m’ont dit aussi que je pourrais suivre des cours de langues . Mais sans me donner une preuve écrite. D’après vous est ce que c’est nécessaire d’avoir une preuve écrite pour éviter tout problème en cas de demande de remboursement.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 janvier 2018 à 14:45

      Bonjour Evi,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise car à priori, si tu continues à rechercher de l’emploi en parallèle et que tu respectes également les autres obligations imposées aux chômeurs (citées sur la fiche ci-dessus), tu ne devrais à priori pas avoir de soucis, car les cours que tu effectues pourraient constituer un plus pour ton intégration sur le marché de l’emploi. Cependant,  il semble tout de même peu probable que le service emploi de ta région accepte que tu justifies un éventuel manque de recherche d’emploi par le fait de suivre des cours de langues.

      Dans la pratique et si tu souhaites obtenir une réponse écrite, nous te conseillerions d’introduire une demande de dispense auprès du service emploi de ta région (Actiris, Forem, ADG, VDAB). Tu trouveras plus d’information à ce sujet sur http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-obtenir-une-dispense-pour-te-former-pendant-ton-chomage . Tu as également la possibilité de demander un avis en introduisant une demande de ruling auprès du service compétent en y expliquant ta situation (pour le Forem: dispenses@forem.be , pour Actiris: http://www.actiris.be/Portals/33/RULING%20-%20FR%20-%20SP.pdf).

      Nous te conseillons également tout de même d’en discuter avec ton conseiller emploi auprès du service emploi de ta région (Actiris, Forem, ADG, VDAB).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  45. L'ourson
    le 21 janvier 2018 à 19:57

     

    J’ai perdu mon statut étudiant car je n’ai pas su payer le minerval.

    j’aimerais faire une formation de 6 mois en web développement qui démarre en septembre 2018 ( dont la condition est d’être en demandeur d’emploi).

    je compte donc m’inscrire en tant que demandeur d’emploi en février 2018, mais je redoute d’être soumis à la recherche d’emploi active, car mon objectif n’est de trouver un travail, mais de suivre cette formation en septembre.

    Est-ce que quand on est inscrit comme demandeur d’emploi en stage d’insertion, faut-il prouver la recherche d’emploi active, et pourrais-je bénéficier des formations?

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 janvier 2018 à 16:40

      Bonjour l’Ourson,

      En effet, si tu t’inscris en qualité de demandeur d’emploi pour entamer ton stage d’insertion, tu dois être disponible sur le marché de l’emploi et rechercher un emploi.

      Au début de ton stage tu seras invité à un entretien avec ton conseiller chez Actiris (ou au Forem) pour mettre en place un plan d’action individualisé qui détaillera les étapes à suivre dans ta recherche d’emploi. Ton plan d’action individuelle pourrait comprendre le suivi d’une formation professionnelle. Parles-en avec ton conseiller.
      Pour obtenir les allocations d’insertion à la fin du stage d’insertion, il faut, entre autres conditions, obtenir deux évaluations positives de ton comportement de recherche d’emploi. Aussi, pendant le stage, il y a au minimum deux évaluations (au 5ème et 9ème mois de stage)de tes démarches de recherche d’emploi. (Pour plus d’informations sur le stage d’insertion et les conditions pour obtenir des allocations d’insertion; consulte la page suivante:http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/).
      Si tu obtiens une évaluation négative, ton stage d’insertion sera prolongé.
      Le stage d’insertion professionnelle ne t’empêcheras pas de suivre une formation.
      On peut distinguer trois types de formations:
      – celles qui sont comptabilisées dans ton stage mais qui ne te dispensent pas de chercher activement un emploi
      – celles qui prolongent la durée du stage: ce sera le cas de la formation d’une durée de plus de 9 mois et à concurrence de 20h/semaines au moins en moyenne dont 10 heures au moins se situent en semaine entre 8h et 18h (en ce compris les périodes de stage) (Pour plus d’informations:http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quelles-sont-les-journees-prises-en-compte-pour-le-stage-dinsertion-professionnelle/).
      – la formation professionnelle pouvant être assimilée à une évaluation positive de manière automatique et suspendre la procédure de contrôle de recherche d’emploi. Ainsi, une formation professionnelle d’au moins 4 mois donnera lieu à une évaluation positive, une formation professionnelle de 8 mois donnera lieu à deux évaluations positives. Attention, on entend par formation professionnelle une formation organisée ou subventionnée par le service régional de l’emploi et de la formation professionnelle ( Bruxelles-Formation à Bruxelles), une formation professionnelle individuelle en entreprise, la formation professionnelle individuelle en établissement d’enseignement, reconnue par ce service régional.
      Si tu as un doute sur le type de formation que tu comptes suivre, il est souvent conseillé de prendre contact avec ton bureau de chômage ou ton organisme de paiement afin de savoir si cette formation prolongera la durée de ton stage d’insertion professionnelle ou pas.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  46. Pepita
    le 12 janvier 2018 à 16:38

    Bonjour j ai accouché il y a une semaine ,quelles sont mes obligations en tant que chômeuse ?j ai rentré le document d indemnité de maternité à la mutuelle mais je ne sais pas si je dois toujours faire rentrer mes cartes de pointages.
    Merci pour vos éclaircissements.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 janvier 2018 à 13:37

      Bonjour Pepita,

      Tu dois continuer à compléter ta carte de contrôle et les rentrer auprès de ton organisme de paiement. Sur celle-ci tu dois indiquer un « M » pour tous les jours couverts par ton congé de maternité.
      A la fin de ton congé de maternité, au plus tard 8 jours après la reprise du chômage, tu dois remettre une attestation de reprise du chômage à ta mutualité. Ce document t’es remis par la mutualité et doit être rempli par l’organisme qui paie l’allocation de chômage. En tant que chômeuse, tu devrais aussi te réinscrire au Forem ou chez Actiris à la fin de ce congé.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  47. Evi
    le 10 janvier 2018 à 14:02

    Bonjour, je suis en chômage temporaire pour force majeure médical, je suis sous contrat de travail, j’ai un dossier contre la mutuelle devant le le tribunal de travail, je suis payé actuellement par l’onem , est ce que je pourrais faire des cours d’integration sociale pour obtenir la nationalité belge ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 janvier 2018 à 16:52

      Bonjour Evi,

      Il s’agit d’une situation très précise et particulière. Les obligations de demandeurs d’emploi pour les personnes qui perçoivent des allocations de chômage temporaire dans le cadre d’un arrêt temporaire du travail pour raison économique (ou intempéries par exemple) sont très clairement définies par la loi. Cela n’est pas aussi claire pour les personnes qui perçoivent des allocations de chômage temporaire dans le cadre d’un recours contre une décision de la mutuelle. Nous sommes donc actuellement en train de faire des recherches afin de te donner une réponse précise.

      Nous reviendrons vers toi dès que nous aurons pu vérifier nos informations.

      Bien à toi.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 janvier 2018 à 12:09

      Bonjour Evi,

      Nous avons eu une réponse d’une juriste du service juridique de l’Atelier des droits sociaux. Selon elle, il faut prendre des précautions dans les deux régimes et donc il faut:
      – vérifier en fonction du type de formation et de l’horaire si une dispense est nécessaire par rapport à la règlementation du chômage et si elle est nécessaire en demander une à ton organisme régional pour l’emploi (Actiris, Forem, Vdab, Adg) ;
      – d’autre part, demander l’autorisation du médecin-conseil de la mutuelle, même si tu n’es pas indemnisé pour le moment par la mutuelle, car si ton recours aboutit et que tu es indemnisé rétroactivement par la mutuelle, tu aurais du avoir l’autorisation du médecin-conseil pour cette période.

      Il convient donc d’être prudent dans ce genre de situation afin d’éviter d’avoir à rembourser des allocations à l’un ou l’autre organisme.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  48. mouna
    le 4 janvier 2018 à 20:48

    Bonsoir je mappel
    jamai mouna

    j’étais sous contrat fpi et mon employeur ma pas donner de raison valable pour mettre fin a mon contrat jai travailler du 6 novembre au 22 décembre

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 janvier 2018 à 11:51

      Bonjour Mouna,

      L’employeur ne peut pas mettre fin au FPI sans raison valable. De plus, le FPI est un accord entre l’employeur, toi et le conseiller FPI. Nous te conseillons donc d’en parler avec ton conseiller pour voir si l’employeur a suivi la procédure légale ou pas et ce que tu peux faire.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  49. Madi
    le 3 janvier 2018 à 22:36

    Bonjour,

    J’ai rendu ma carte de chômage le 29 décembre 2017 pensant travailler entre le 21 et le 29. Pour ne pas rendre une carte faussée et éviter le controle, je l’ai donc rendue le 29, quand serais je payée ? Merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 janvier 2018 à 16:11

      Bonjour Madi,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise mais il semblerait que le paiement de décembre 2017 ait été effectué le 04/01/2018.

      Ceci dit, cette date correspond à celle à laquelle l’ONEM donne l’ordre de paiement à la banque et non le moment où tu recevras les allocations de chômage sur ton compte. Il faut généralement un délai d’environ 3 jours ouvrables pour que l’argent soit réellement sur ton compte bancaire (soit +/- 09/01/2018).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  50. Minie
    le 25 décembre 2017 à 14:58

    Je recherche un emploi dans la vente et je suis convoquée par ma conseillère forem mais je viens d’apprendre que j’étais enceinte de 3mois. Suis-je toujours convocable ou susceptible d’être embauchée en étant enceinte ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 janvier 2018 à 15:34

      Bonjour Minie,

      Une grossesse n’est pas un motif valable pour refuser un emploi ou ne pas se présenter aux convocations du Forem. Tu peux cependant envoyer par recommandé un certificat médical au Forem afin de ne plus te voir proposer des offres d’emploi qui pourrais nuire à ta santé ou au bon déroulement de ta grossesse.

      Tu seras normalement dispensée des procédures imposées aux demandeurs d’emploi pendant la période de 3 mois précédant la date présumée ou réelle de l’accouchement et pendant les 4 mois qui suivent l’accouchement. Le mieux sera de prendre directement contact avec ton facilitateur au Forem afin de lui faire part de ta situation.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

       

  51. Gia
    le 23 décembre 2017 à 19:57

    Bonjour est ce que ont est renumerer jours congé au chomage merci

  52. Jiji
    le 22 décembre 2017 à 18:43

    Bonjour , je devais rendre ma carte le 21 . Est ce que je peux esperé recevoir mes allocations de chômage en l’a rendant le plus vite possible ?

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 janvier 2018 à 14:27

      Bonjour Jiji,

      Rentrer ta carte de chômage en retard ne te supprimera pas les allocations dues pour ce mois. Par contre tu les recevras avec du retard car elle ne seront payées qu’au moment où tu rentreras ta carte de contrôle.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  53. max
    le 13 décembre 2017 à 22:16

    Bonjour, je suis au chômage ( insertion après études) depuis 3 ans jour pour jour, normalement c est une durer de 3 ans donc logiquement je devrais être coupé mais j’ai rien reçu de la par de l’onem, ni convocation ni lettre m’informant que mon chômage aller être couper rien du tout, j’ai appeler la capac pour voir si il y avait du changement dans mon dossier ils m’ont répondu que non. Donc ma question est es ce que l’onem préviens bien à l avance avant coupure, serait il possible que mon chômage ne soit pas couper malgré les 3 ans? étant personne isolé habitant seul j ai peur de ne pas être payer à la fin du moi et d être à la rue

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 décembre 2017 à 16:57

      Bonjour Max,

      Pour les cohabitants avec charge de famille, les isolés et les cohabitants dits « privilégiés », le crédit de 36 mois (3ans) débute à partir du mois qui suit leur 30ème anniversaire: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/jusque-quand-as-tu-droit-a-des-allocations-dinsertion/. Ce qui veut dire que dans les conditions actuelles, tu aurais droit aux allocations d’insertion jusque tes 33 ans…

      Lorsque tu arrives en fin de période de droit aux allocations d’insertion, tu reçois bien un courrier de l’Onem mentionnant la date de fin de tes allocations. Si tu ne l’a pas reçu, c’est probablement que tu n’es pas encore arrivé en fin de période. Nous aurions pu être plus précis sur la durée restante de ton droit aux allocations d’insertion si tu mentionnais ton âge dans ta question mais tu disposes maintenant des informations nécessaires pour évaluer celle-ci.

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  54. Cris
    le 13 décembre 2017 à 11:52

    Bonjour je suis actuellement à charges de mon compagnon puis je toucher des aloction de chaumage en temps que cohabitant?merci bien à vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 décembre 2017 à 16:33

      Bonjour Cris,

      Ta question n’est pas très précise. N’ayant pas plus de détails, nous ne pourrons malheureusement te répondre avec précision. Mais sache qu’il y a deux manières d’ouvrir le droit à des allocations de l’Onem:

      – Soit par le travail: en prouvant un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période de travail salarié. Par exemple, si tu as moins de 36 ans, tu devras travailler minimum 312 jours au cours des 21 mois qui précéderont ta demande. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      – Soit sur base de tes études: tu pourrais éventuellement ouvrir le droit à des allocations d’insertion. Toutes les conditions ici: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Dans tous ces 2 cas, si tu ouvres un droit au chômage et que ton compagnon a des revenus, tu seras bien indemnisée au taux cohabitant.

      Mais, si tu ne remplis aucune de ces 2 conditions et que tu rencontres des difficultés financières, tu pourrais introduire une demande d’aide sociale au CPAS de ta commune de résidence; pour autant que ton compagnon n’ait aucun revenu ou qu’il gagne moins de 1.190,27 euro net par mois.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  55. max
    le 12 décembre 2017 à 13:02

    Bonjour, je suis au chômage ( insertion après études) depuis 3 ans jour pour jour, normalement c est une durer de 3 ans donc logiquement je devrais être coupé mais j’ai rien reçu de la par de l’onem, ni convocation ni lettre m’informant que mon chômage aller être couper rien du tout, j’ai appeler la capac pour voir si il y avait du changement dans mon dossier ils m’ont répondu que non. Donc ma question c’est es ce que l’onem préviens bien à l avance avant coupure, serait il possible que mon chômage ne soit pas couper malgré les 3 ans? étant personne isolé habitant seul j ai peur de ne pas être payer à la fin du moi et d être à la rue.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 décembre 2017 à 13:59

      Bonjour Max,

      Pour les cohabitants avec charge de famille, les isolés et les cohabitants dits « privilégiés », le crédit de 36 mois (3ans) débute à partir du mois qui suit leur 30ème anniversaire: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/jusque-quand-as-tu-droit-a-des-allocations-dinsertion/. Ce qui veut dire que dans les conditions actuelles, tu aurais droit aux allocations d’insertion jusque tes 33 ans…

      Lorsque tu arrives en fin de période de droit aux allocations d’insertion, tu reçois bien un courrier de l’Onem mentionnant la date de fin de tes allocations. Si tu ne l’a pas reçu, c’est probablement que tu n’es pas encore arrivé en fin de période. Nous aurions pu être plus précis sur la durée restante de ton droit aux allocations d’insertion si tu mentionnais ton âge dans ta question mais tu disposes maintenant des informations nécessaires pour évaluer celle-ci.

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  56. doris
    le 11 décembre 2017 à 08:05

    bjr je suis chômeuse basée sur mes  études j ai 49 ans, j’ai travailler en A L E depuis 19 ans je perd mes droits de chômage fin de se mois si, y a t il un moyen de récupérer mon chômage ?, je suis reconnue à 33 pour cents par l’onem à vie

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 décembre 2017 à 15:38

      Bonjour Doris,

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage, il faut prouver un certain nombre de jours de travail salarié sur une période de référence qui précède la demande. Le travail ALE ne permet hélas pas d’ouvrir un droit aux allocations de chômage car la rémunération n’est pas suffisamment importante et aucune cotisation sociale pour le secteur chômage n’est prélevée.

      Tu n’es donc en principe pas dans les conditions pour ouvrir un droit aux allocations de chômage (sur base du travail).

      Sache que les personnes qui bénéficient d’un accompagnement spécifique du service social d’Actiris en raison d’une difficulté due à des problèmes de santé physique ou mentale peuvent bénéficier du prolongation du droit aux allocations d’insertion pour une durée de 2 ans. Si tu n’as pas encore bénéficié de cette prolongation, tu pourrais en parler avec ce service social: http://www.actiris.be/ce/tabid/103/language/fr-BE/Un-accompagnement-specifique.aspx

      Si tu n’arrives pas à prolonger ton droit et que tu es sans ressource, il faudra alors te tourner vers le CPAS de la commune dans laquelle tu vis pour introduire une demande d’aide. Après enquête sociale, le CPAS déterminera s’il peut t’aider et comment.

      Bien à toi.

  57. stef
    le 6 décembre 2017 à 21:47

    Je suis demandeur d emploi et en conge maladie depuis juillet la mutuelle ne veut pas me payer mon mois de decembre car je n ai pas pris mes va au chomage qui va me payer ce mois de decembre

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 décembre 2017 à 11:08

      Bonjour Stef,

      Nous supposons que tu as travaillé en 2016. En effet, si tu as travaillé en 2016, tu as reçu à la fin de ton contrat ton pécule de vacances à l’avance (pour les congés auxquels tu as droit en 2017). Puisque ces jours de congés ont été payés à l’avance, ils ne seront ni payés par l’ONEm, ni payés par la mutuelle. C’est ce pécule de vacances perçu à l’avance qui doit couvrir ces jours de congé. Lorsque le demandeur d’emploi (ou la personne en incapacité de travail) ne prend pas ces jours de congé durant l’année, ils sont automatiquement déduits de l’indemnité du mois de décembre.

      Si tu as travaillé en 2016, il est donc normal que ta mutuelle ne t’indemnise pas pour ces jours qui t’ont déjà été payés par ton employeur précédent.

      Si tu n’as pas du tout travaillé en 2016, cela n’est pas normal et nous te conseillons donc de contacter ta mutuelle pour analyser la situation.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  58. Nicole
    le 6 décembre 2017 à 19:32

    Bonjour,
    J ai un rendez vous chez activists le 04 avril 2018 ( 59 ans ) pour evaluation de ma situation pour recherche emploi.
    Helas c est la periode de paques et j aurais bien voulu partir quelques jours avec mes 3 enfants, pouvez vous me dire si Je pourrais changer cette date,merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 décembre 2017 à 10:20

      Bonjour Nicole,

      En tant que demandeuse d’emploi, tu as droit à 24 jours de congés à répartir comme tu le souhaites sur l’année. Le fait d’être en vacances peut donc être une justification valable pour ne pas pouvoir se présenter à une convocation d’Actiris pour autant que tu mettes bien des « v » sur ta carte de contrôle pour les jours où tu es en vacances.

      Nous te conseillons de prévenir Actiris que tu ne pourras pas te présenter à cette convocation car tu as déjà réservé des vacances. Ils devraient alors fixer une autre date.

      Bien à toi.

  59. E
    le 6 décembre 2017 à 15:16

    Bonjour,

    Je devais commencer une formation en néerlandais il y a quelques mois mais j’ai dû l’annuler car j’avais trouvé du travail qui débutait au même moment. En CDD, ce travail se termine au bout de huit mois. Devrais-je reprendre par la suite une formation en néerlandais (obligation) ?

    Je compte apprendre à conduire et faire d’autres choses pour trouver de l’emploi. Auparavant, je voulais apprendre le néerlandais pour travailler à Bruxelles, mais je pense que je devrais me recentraliser sur ma province d’abord.

    Merci pour votre réponse,

    E.

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 décembre 2017 à 10:06

      Bonjour E,

      A priori, tu n’es en principe pas tenu d’apprendre le néerlandais sauf si cette démarche t’as été imposée par le service emploi de ta région (Actiris, Forem, VDAB, ADG) ou que tu t’y es engagé auprès de ce dernier (par exemple lors de la signature d’un Plan d’Action Individualisé ou si ton conseiller estime que cela est essentiel dans pour ton profil).

      Nous te conseillons tout de même de contacter ton conseiller emploi afin de lui poser la question.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  60. Andy
    le 4 décembre 2017 à 10:35

    Bonjour,

    Je suis domicilié actuellement chez mes parents et je suis chomeur indemnisé, je dois quitter le foyer et chercher un lieu ou vivre, par manque de moyens financieres je vais m’inscrire dans un kot ou le proprietaire me donnera la domiciliation « etudiant », cela posera probleme pour mes allocations de chomage ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 décembre 2017 à 15:02

      Bonjour Andy,

      A partir du moment où tu ne vis plus chez tes parents et que tu te domicilies ailleurs, si tu habites tout seul, tu changes de statut. Tu ne seras plus considéré comme cohabitant ordinaire mais plutôt comme isolé.
      Une domiciliation « étudiant » ne veut rien dire. Le propriétaire ne pas s’opposer à ta domiciliation. Et cela ne devrait pas poser de problème pour le chômage. Le seul risque pour l’ONEM est que tu sois toujours considéré comme cohabitant s’il s’agit d’une colocation.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.