Bruxelles-J

Quels sont les montants des allocations de chômage ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Cette fiche explique la manière de calculer les allocations de chômage complet sur base du travail. Les allocations d’insertion (=allocations de chômage sur base des études) ne se calculent pas de la même manière (voir la fiche quels sont les montants des allocations d’insertion ?).

Les allocations de chômage sont accordées pour tous les jours de la semaine à l’exception des dimanches (6 allocations par semaine).

Le montant des allocations de chômage dépend de trois critères :

  • ta dernière rémunération brute ;
  • ta situation personnelle et familiale (cohabitant avec charge de famille, isolé, cohabitant) ;
  • la durée de ton chômage (3 périodes d’indemnisation).

Ta dernière rémunération brute

Le montant de ton allocation est calculé sur base de ton dernier salaire brut plafonné à 2.619,09€ pour les 6 premiers mois de la première période d’indemnisation).

L’ONEM prend en compte ta dernière rémunération à condition que :

  • ce jour fasse partie d’une période de travail d’au moins 4 semaines qui se suivent chez le même employeur ;
  • cette rémunération soit assujettie à la sécurité sociale belge.

Si ces conditions ne sont pas remplies, le montant de l’allocation de chômage est calculé sur base d’un salaire de référence qui est de 1.562,59€ brut.

Ta situation personnelle et familiale

Si tu es cohabitant avec charge de famille (anciennement appelé « chef de ménage »), tu reçois 65 % de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 16ème mois, tu reçois 60 % de ta dernière rémunération. Ensuite, cela dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.246,44€/mois.

Si tu es isolé, tu reçois 65 % de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60 % de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 55 % de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.031,94€/mois.

Si tu es cohabitant, tu reçois 65 % de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60 % de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 40 % de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 539,76€/mois.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant avec charge de famille ?

  • Si tu vis seul et que tu paies une pension alimentaire (sur base d’une décision judiciaire ou d’un acte notarié).
  • Si tu cohabites avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.
    Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation, même si ces personnes disposent de revenus.
  • Si tu ne cohabites pas avec un conjoint ou un partenaire mais exclusivement avec :
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition que tu puisses prétendre aux allocations familiales pour au moins un de ceux-ci ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition qu’aucun de ceux-ci de dispose de revenu professionnels ou de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfants (avec bénéfice d’allocations familiales pour au moins un) et d’autres parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus. Pour autant que ces derniers ne disposent ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus, ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.

La présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation à condition que ces personnes ne disposent d’aucun revenu (professionnel ou de remplacement).

Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas pris en compte si le montant brut ne dépasse pas 418,39€ par mois. Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas considérés comme des revenus, peu importe le montant de ce revenu, pendant une période de 12 mois prenant cours le jour où l’enfant perçoit pour la première fois un revenu professionnel après la fin de ses études.

Dans quel cas es-tu considéré comme isolé ?

Tu es considéré comme isolé lorsque tu habites seul.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant ?

Si tu n’habites pas seul et que tu ne peux pas justifier de charge de famille, tu es considéré comme cohabitant.

Il y a cohabitation lorsque deux ou plusieurs personnes vivent sous le même toit ET règlent principalement en commun les questions ménagères.

Si tu habites dans une maison communautaire, l’ONEM considère qu’il y a cohabitation lorsque les commodités sont utilisées en commun et qu’il y a :

  • soit partage des frais concernant le loyer, l’entretien ou la nourriture ;
  • soit une répartition interne des tâches.

Si tu habites dans une chambre, que tu t’occupes de ton propre ménage et que tu ne partages aucun frais avec d’autres habitants, tu seras considéré comme isolé par l’ONEM même si certaines commodités (douche, WC, cuisine) sont communes. Cependant, s’il s’agit d’une chambre chez tes parents ou chez un membre de ta famille, tu ne seras pas considéré comme « isolé ».

La durée de ton chômage

Les allocations de chômage ne sont pas limitées dans le temps. Elles diminuent cependant progressivement. On distingue 3 périodes d’indemnisation :

  • 1ère période = 1ère année de chômage. Elle est divisée en 3 phases (3 mois, 3 mois et 6 mois). A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 2ème période = Sa longueur dépend de ta carrière professionnelle. Elle dure au minimum 4 mois et au maximum 3 ans. Elle est divisée en 6 phases maximum. A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 3ème période = débute à la fin de la 2ème période.

Les montants

Tu trouveras un tableau récapitulatif en fonction de ta situation personnelle et familiale en cliquant sur l’image qui y est associée :

Si tu es cohabitant avec charge de famille :    cohabitant avec charge de famille

 

Si tu es isolé :isole

 

Si tu es cohabitant :

cohabitant

Les allocations sont soumises à un précompte professionnel de 10,09 %. Certaines catégories de chômeurs ne sont toutefois pas soumises à ce précompte. Il s’agit notamment des chômeurs complets avec charge de famille et chômeurs complets isolés.

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


176 questions pour “ Quels sont les montants des allocations de chômage ?

  1. Sam
    le 24 juin 2018 à 21:28

    Bonjour ,
    Je suis actuellement en contrat CDD d’un an, j’ai 25 ans et touche un salaire de 2029€ brut soit 1600€ par mois .
    Je suis en cohabitation avec une personne qui travail à temps plein .
    Ma question est la suivante :
    Si à la fin de mon contrat mon employeur ne prolonge pas celui- ci . Quels sera le montant de mon allocation de chômage sachant que j’aurais travailler plus d’un an et devrais donc à priori avoir droit à mon chômage complet mais sachant que je suis cohabitante et non isolé ou chef de famille .

    Merci d’avance.

  2. Gene
    le 24 juin 2018 à 10:16

    Bonjour; après une faillite je me suis inscrite au chômage au mois de mars à ce jour il me convoque seulement le 28 juin pour un c4 que je viens seulement d avoir du curateur. En temps que ancienne indépendante j aurai droit au chômage et combien toucherai je MERCI

  3. Sqm
    le 22 juin 2018 à 14:08

    Bonjour, en septembre 2016 j’ai eu droit à 6mois de droit additionnel, en mars 2017 encore 6mois, en septembre 2017 encore 6mois et je devais donc être rayée fin mars 2018 mais j’ai commencé un ptp en 30h le 1er Mars 2018. Ai je droit à re faire une demande de droit additionnel ? Si oui, encore 4x 6mois ? Et quel sera le montant des allocations ?

    • Sqm
      le 22 juin 2018 à 17:34

      J’ai oublié de vous dire que mon contrat ptp se termine le 30juin. Et qu’ils ne me reprennent pas en septembre.

      • Sqm
        le 23 juin 2018 à 08:40

        Et que j’ai eu 30ans en janvier

  4. andyboys
    le 22 juin 2018 à 13:25

    Bonjour

    Je vous ai posé une question le 20/06/2018 et je n ai pas eu de réponses .

    Voici la question si j habite avec ma copine qui travaille comme femmes de ménage dans les titres services avec un salaire mensuel brut qui varie entre 400 et 500 eur . Dans ce cas , quelle sera ma situation au chomage et a combien s eleveraient mes allocations de chomage ?

    Je vous remercie .

  5. Tec
    le 21 juin 2018 à 14:13

    Bonjour
    Je suis cohabitation avec qq qui travail plein temp et j’ai un statut d’incapacité de 33%
    Je vous demande de m’informer sur le montant mensuel ou journalier que le onem doit me payer
    Merci

  6. Ad
    le 21 juin 2018 à 12:48

    Bonjour,
    J’ai 57 ans et vit seule avec ma fille qui vient d’entrer dans le monde du travail.
    J’ai plus de 32 ans ininterrompus de travail à mon actif, je n’ai jamais été au chômage
    Je me retrouve aujourd’hui sans travail, dans quelle catégorie est-ce que je serai?
    Que se passera-t-il lorsque ma fille quittera la maison +/- 6 mois.
    Merci pour votre aide

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 juin 2018 à 15:40

      Bonjour Ad,

      Si ta fille travaille et dispose donc d’un revenu professionnel, tu seras considéré comme « cohabitant ». Ainsi, si tu ouvres bien ton droit au chômage, tu peux te référer à ce tableau-ci en ce qui concerne le montant de tes allocations : http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2017/09/cohabitant-1.png.

      Lorsque ta fille partira, dans le cas où tu te retrouves à habiter seul, tu seras alors considéré comme « isolé » et tu pourras dès lors te référer à ce tableau-ci : http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2017/09/isole-1.png

      Tout changement de situation familial est à communiquer le plus rapidement possible à son organisme de paiement. Ainsi, lorsque ta fille déménagera, n’oubliez pas de bien le signaler.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  7. vander
    le 21 juin 2018 à 01:08

    bonjour,je n’ai pu répondre à mes étudiants à la question suivante : un employé doit obtenir un nombre x de jours de travail pour obtenir des allocations de chômage évaluée à 65 % de son dernier salaire brut (tenant compte du plafond maximum).Après un certain nombre de mois, s’il est cohabitant , ses allocations diminuent d’année en année pour terminer au plafond le plus bas .
    Mais si cet employé travaille 10 mois par an suivi de 2 mois de chômage ( car travaillant comme acs dans l’enseignement ) et ainsi de suite pendant 10 ans , a-t-il droit à des allocations à 65 % chaque année ou celles-ci varient-elles d’années en années .Pouvez m’éclairer et me donner des références de calculs ou de publications officielles ? D’avance je vous remercie pour vos réponses et vous souhaite de futures bonnes vacances.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 juin 2018 à 11:57

      Bonjour Vander,

      Pour les enseignants il existe un régime spécial appelé la « rémunération différée » qui permet de payer les employés pendant les vacances scolaires. Cette rémunération différée n’est pas la même chose que les allocations de chômage, elle ne suit donc pas la règle de la dégressivité mais d’autres règles. Tu trouveras toutes les informations sur cette fiche de l’ONEm : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t86

      Note que si le statut de tes étudiants n’est pas « enseignants » mais qu’ils travaillent comme employés dans ce secteur et ont donc des contrats CDD qui vont de septembre à juin, le palier de dégressivité est remis à zéro si la personne peut prouver 12 mois de travail sur les 18 mois précédant sa demande. Ainsi dans le cas où une personne signerait un CDD de 10 mois équivalent temps plein chaque année, il pourrait prouver ces 12 mois de travail sur les 18 derniers mois à chaque fois et ferait ainsi revenir le montant de ses allocations à la première période d’indemnisation. Tu trouveras la règle sur cette fiche-ci, dans la partie « Puis-je revenir à la première période d’indemnisation ? »: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67

      Finalement note que tu précises dans ta question que le montant des allocations est dégressif pour les « cohabitant ». C’est en fait le cas pour tout le monde, peu importe le statut familial. C’est simplement les taux des paliers qui diffèrent mais la dégressivité est bel est bien appliquée pour tout le monde. Tu trouveras toutes les informations sur la fiche ci-dessus.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  8. Manon
    le 20 juin 2018 à 15:26

    Bonjour,

     

    J’ai 45 ans, j’ai trois enfants (15,14 et 11 ans). Mon mari est employé. Je travaillais à mi-temps (volontaire). J’ai perdu mon emploi, quelles seront mes allocations de chomage?

     

    Merci pour votre réponse,

     

    Manon

  9. Patounet
    le 20 juin 2018 à 09:10

    Bonjour,

    J’ai travaillé durant 33 ans malheureusement j’ai été licencié pour restructuration en 2016. J’ai 60 ans. Je vais toucher le chômage en 2019. Nous sommes cohabitants légaux sans enfants et ma partenaire ne travaille pas. Quel serait mon statut Cohabitants ou cohabitants avec charge de famille et de quel montant je peux prétendre avoir ?
    D’avance merci pour votre réponse
    P.

  10. Marizou
    le 19 juin 2018 à 20:57

    « 1Bonjour, je suis mariée et au chomage…j ai 2 enfants et mon m’ai un de 20 ans… forcément je ne serai pas vivre décemment avec tels revenus… j ai une activité complètementaire comme psy (ça commence à bien marcher…) mais l entente avec mon mari nous « pousse » au divorce. Nous avons une maison commune que nous souhaiterions vendre.., évidemment c est la première fois que je suis dans une situation pareille … quasi plus de revenus, des frais
    obligatoires de déménagements, je suis comptlement deboussolee car il ne me reste plus rien financièrement ait ai deux enfants en bas âge en garde alternée. Si tu es passée par la je suis preneuse de toute information, conseils et surtout de trouver un logement ou je pourrais exercer qqs/h comme psy mon travail de psy en activité complementaire…Si vous connaissez de associations (ou des personnes dans le même cas, qui on traverser tout ça, je serai ravir de pouvoir en discuter (ici j habite à nivelles mais souhaite me rapprocher de genval, la hulpe, rixensart , Lasne et environ… si de bonnes ames avaient qqchose à me proposer ce serait formibadle… surtout en terme de logements à prix réduit ce serait vraiment super…. d avance merci de me soutenir dans cette épreuve, qui est loin d être agréable… mais je continue à garder espoir et tente de rester optimiste pour mes deux zamour… un grand merci et à bientôt peut être, marie

  11. lara
    le 19 juin 2018 à 17:12

    Bonjour,

    Je suis isolée (1200€) avec ma fille, je devrais aller vivre avec ma maman qui travaille 15h semaine.
    Quel sera le montant de mes allocations chomage ?

    Qu’est ce qui changera ?

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 juin 2018 à 14:43

      Bonjour Lara,

      Comme ta mère a des revenus professionnels, si ta fille et toi allez vivre avec elle, tu ne seras plus considérée comme cohabitante avec charge de famille mais plutôt comme cohabitante ordinaire.
      N’ayant pas plus d’informations sur ta situation, nous ne sommes malheureusement pas en mesure de te dire quel sera le montant de tes allocations. Sache tout de même que le calcul se fait non seulement sur base de la dernière rémunération brute, de la situation personnelle et familiale, mais aussi de la durée du chômage. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

    • andyboys
      le 20 juin 2018 à 20:18

      Bonjour,

      J ‘ envisage d ‘ habiter avec ma copine qui travaille dans le domaine des titres services avec un salaire brut de 442  eur  brut et je voulais savoir quel sera ma situation au chomage ? Combien je toucherai dans ce cas ?

      Merci bien à vous .

       

      • Infor Jeunes Bruxelles
        le 22 juin 2018 à 14:09

        Bonjour Andyboys,

        Le fait de vivre avec ta copine aura un impact sur ta situation.
        En effet, si ses revenus dépassent 781,27 euro brut, tu seras considéré comme cohabitant ordinaire.
        Par contre, si elle touche moins, tu seras considérée comme cohabitant avec charge de famille.

        Il faudra cependant déclarer ses revenus auprès de ton organisme de paiement (sur un formulaire C1, disponible auprès de cet organisme)

        N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

  12. Jilly
    le 18 juin 2018 à 21:34

    Ma mere touche le chômage complet et à 2 enfants à charges. J’habite avec mon copain qui est étudiant et je touche un petit chômage (600€ par mois ). Si je retourne vivre chez ma mere, sont montant de chômage baissera t-il ? Le mien ? Les deux ? Merci d’avance pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 juin 2018 à 15:36

      Bonjour Jilly,

      Ta situation n’est pas assez claire pour que nous puissions répondre à ta question de manière précise. Quel statut l’ONEm t’a-t-il attribué?(cohabitante avec charge de famille ou cohabitante simple?)

      A priori, le montant que tu sembles nous décrire semble plus correspondre à des allocations de chômage à la suite d’un emploi à temps-partiel.

      Si c’est le cas et que ton copain ne perçoit aucun revenu, tu devrais être considérée comme cohabitante avec charge de famille.

      Dans tous les cas, si tu vas vivre avec ta mère et qu’elle perçoit des allocations familiales pour au moins un des enfants à sa charge, elle restera cohabitante avec charge de famille.

      Dans le cas où tu es actuellement considérée comme cohabitante avec charge de famille, tu serais considérée comme cohabitante sans charge de famille (cohabitantes simples) à partir du moment où tu iras vivre avec elle.

      En passant de cohabitante avec charge de famille à cohabitante simple, le montant de l’allocation de chômage risque effectivement de baisser, et ce en fonction de la période d’indemnisation à laquelle la personne concernée se trouve. Sache également que les allocations de chômage des personnes considérées comme cohabitantes simples (sans charge de famille) sont également soumises à un précompte professionnel de 10,09%.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter pour repréciser ta situation !

  13. Elana
    le 18 juin 2018 à 17:25

    Bonjour voila je travaille depuis juin 2018 comme aide soignanteje touche 1271brut pour un 24h et j aimerai savoir si j ai droit a un complement de chomage

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 juin 2018 à 15:49

      Bonjour Elana,

      Nous ne pouvons pas répondre à ta question car nous ne connaissons pas ta situation.
      Pour avoir droit à une aide complémentaire du chômage (Allocation de Garantie de Revenus), il faut que tu sois dans les conditions pour avoir droit à des allocations de chômage sur base d’un temps plein (ou en tout cas à un régime de travail plus élevé qu’actuellement). Si tu n’avais pas droit au chômage avant de commencer cet emploi, alors tu ne peux pas prétendre actuellement à un complément du chômage. En effet, ce complément permet de garantir au chômeur qu’il ne gagnera pas moins en travaillant à temps partiel plutôt qu’en restant au chômage.
      As-tu déjà bénéficié d’allocations de chômage ou as-tu déjà travaillé avant ton emploi actuel ?

      Pour des informations sur le chômage suite à une occupation à temps partiel, tu peux consulter cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/
      Ainsi que cette page sur le site de l’ONEM concernant l’Allocation de garantie de Revenus: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t70

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  14. Laeti
    le 17 juin 2018 à 10:20

    Bonjour. Mon mari travail depuis plus de 17 ans au même travail mais il va tomber au chômage dans quelle catégorie va t il être ? Combien va t il toucher ? Nous avons un enfant de 10 ans et je travaille en tant au enseignante. Son dernier brut est de 2900 euro. Mon mari est ouvrier. J’aimerais savoir le montant qu’il va toucher par mois ? Et pendant combien de temps? Et le montant minimum après combien de temps ? Et si il suit des cours par distance par le cdf be est ce que ça change quelque chose ? On havite le brabant wallon. Quel esr numero de telephone pour des renseignements? Merci D avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 juin 2018 à 15:00

      Bonjour Laeti,

      Si tu travailles et que ton salaire est supérieur à 781,27 euros brut par mois, ton mari aura le statut de cohabitant. Tu peux alors te baser sur le tableau cohabitant. Puisque son salaire brut dépasse le plafond maximal pris en compte, tu peux simplement regarder la dernière colonne (maximum par mois). La période 1 est bien détaillée dans le tableau. En ce qui concerne la période 2, 17 ans de carrière étant la maximum pouvant être pris en compte il aura donc la durée maximum pour chaque période soit 2 mois en 2A puis 10 mois en 2B puis 6 mois dans toutes les phase suivante. Il arrivera donc au minimum forfaitaire après 4 ans de chômage. Toutes ces informations sur reprise en détail sur cette fiche du site de l’ONEm: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67

      Il existe des spécificités dans la dégressivité pour les travailleurs d’un certain âge ou ayant une carrière suffisante (55 ans et plus ou plus de 25 ans de carrière) mais étant une plateforme d’information jeunesse nous ne sommes pas spécialisés dans ces questions.

      Ton mari peut en parler directement avec son organisme de paiement ou contacter Infor Jeunes Bruxelles par téléphone au 02/514.41.11

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  15. Romain1040
    le 14 juin 2018 à 22:16

    Bonjour , j’aurai une petite question. , ma femme ne travail pas depuis janvier 2017 , pour pouvoir s’occuper de nos enfant, elle n’a jamais demander lé chômages , elle n’a aucun revenu, est il encore possible de demander le chômage ? Elle a travailler 3 ans en temps plein .

    Merci de votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 juin 2018 à 15:10

      Bonjour Romain1040,

      Ta femme pourrait bénéficier des allocations de chômage sur base de sa période de travail de 3 ans, sous certaines conditions. Pour bénéficier des allocations de chômage, il faut prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période de travail, en fonction de son âge.
      Par exemple, dans la situation de ta femme, si elle a moins de 36 ans, elle devra prouver 624 jours (2 ans ) de travail au cours des 42 mois (3,6 ans) précédant sa demande. Mais, si elle est dans cette catégorie d’âge, elle remplira pas les conditions pour bénéficier des allocations de chômage sur base de sa période de travail de 3 ans.
      Tu trouveras toutes les conditions pour prétendre aux allocations de chômage sur la fiche: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Mais, si elle a au moins un enfant de moins de 6 ans et qu’elle a arrêté le travail pour s’en occuper, elle a d’office droit au chômage sur base de ses 3 années de travail. Le fait de s’occuper d’enfant(s) de moins de 6 ans prolonge en effet la période de référence.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  16. Blue
    le 14 juin 2018 à 16:05

    Merci pour votre réponse.
    Mais combien vais-je toucher en phase 2.Donc si je comprend bien on ne se base pas sur mon dernier salaire pour le calcul de mes allocations de chômage?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 juin 2018 à 15:08

      Bonjour Blue,

      Le calcul de ton allocation de chômage va dépendre de ta situation avant le début de ton contrat (dans quelle phase étais-tu?) et non de ton dernier salaire car, tu as travaillé moins d’1 an.

      Si tu étais en dernière phase (phase 3), à la fin de ton contrat tu seras à nouveau en phase 3 (minimum 539.76 euros)
      Si tu étais en phase 2, tu retourneras en phase 2 (minimum 585 euros) et celle-ci sera simplement prolongée de 6 mois.

      je t’invite à regarder le tableau ci-dessus « cohabitant sans charge de famille »

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  17. Blue
    le 13 juin 2018 à 11:45

    Bonjour,

    J’ai travaillé pendant 3 mois en intérim de Mars 2017 à Juin 2017 ensuite j’etais Au chômage jusque qu’en décembre 2017.Je viens d’etre Licenciée à ce jour après 6 mois de service.Je suis cohabitante et avec un enfant à ma charge pour laquel je touche des allocations familiales.Combien de pourcentage par rapport à mon salaire brut vais-je toucher au chômage en sachant que Mon conjoint travaille?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 juin 2018 à 14:23

      Bonjour Blue,
      Il te faut travailler 12 mois sur une période de 18 mois pour revenir en début de phase 1 de la dégressivité. Tu as travaillé 6 mois, ce n’est donc pas suffisant. Sache que Tes 6 mois de travail te permettent de prolonger la phase dans laquelle tu te trouvais avant de commencer ton contrat.

      Dès lors, si tu étais en phase 2, après 6 mois de travail tu retournes d’office en phase 2, et celle-ci est prolongée de 6 mois. Si tu étais en phase 3, tu restes en phase 3 et le montant que tu percevras en tant que cohabitante sera de 539.76 euros. (Cohabitante sans charge de famille)

      Je t’invite à regarder le tableau ci-dessus.

       

  18. Sisi
    le 13 juin 2018 à 06:36

    Bonjour,
    Je suis restée 5 ans chômage avant de pouvoir trouver un job me correspond durant 8 mois. Au mois d’avril j’ai reçu mon préavis et mon dernier jour de prestation a été le 29 mai.
    Je suis chef de manage je vis seule avc elle mes deux enfants.
    J’ai reçu des allocations de chômage pour le 30 et 31 mai et le montant que j’ai reçu ne correspond pas au 65% du dernier salaire mais le minimum de 47,94 euros par jour.
    Qu’en pensez vous?
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 juin 2018 à 14:16

      Bonjour Sisi,
      Il te faut travailler 12 mois pour revenir en début de phase 1 de la dégressivité. Tu as travaillé 8 mois, ce n’est donc pas suffisant. A partir de 3 mois de travail, la phase dans laquelle tu te situes est prolongée.  Dès lors, si tu étais en phase 3, après 8 mois de travail tu retournes d’office en phase 3 en percevant 47.94 euros d’allocation de chômage.

      Pour plus d’informations, contacte nous

  19. Isa
    le 11 juin 2018 à 11:00

    Bonjour à vous,

    J’ai une question à laquelle je n’arrive pas à trouver une réponse cohérente !

    Je suis isolée et âgée de 55 ans.

    Après avoir terminé un contrat de remplacement à temps plein durant 14 mois dont le salaire brut était de 2884,72 euros, j’ai trouvé, 5 jours après, un contrat d’un an à mi-temps (susceptible d’être prolongé). J’ai de gros problèmes pour pouvoir prétendre percevoir l’allocation de garantie de revenus (AGR) pour l’autre mi-temps.

    Sur mon contrat le montant brut est de 1442,36 euros, donc la moitié de mon temps plein car en fait c’est dans la même organisation (CAW) mais dans un autre lieu et pour un autre service (Foyer d’accueil pour hommes seuls) alors qu’avant je faisais partie de l’équipe de service social mobile (Outreach).

    Sur ma fiche de paie (acerta) que j’ai reçu pour la période du 16 au 31 mai, il est également noté 1442,36 salaire fixe.

    Cependant, sur le document électronique c131a que acerta (le secrétariat social) a envoyé à mon syndicat il est mentionné plus de 1700 euros (1740 environ) ce qui dépasse le montant maximum pour avoir droit à une AGR (1525 euros je pense).

    Après ma 1ère demande au syndicat je suis allée voir la responsable des ressources humaines chez mon employeur, elle s’est renseignée auprès d’acerta, ils lui ont répondu que leur formulaire était correct.

    Cette dame ne comprenait pas très bien pourquoi cette différence, mais elle m’a dit que c’était peut-être qu’ils prenaient en compte ma prime de fin d’année et le pécule de vacances dans le montant brut ou alors mes primes de nuits et de week-ends (travail que je fais en réalité).

    Suis retournée ce matin au syndicat, l’employée m’a dit que tout ce qui concernait mes primes devaient être mentionné chaque fin du mois sur le formulaire c131b où il  doit être indiqué ce que j’ai effectivement perçu et alors je n’aurais pas d’AGR. (bref pour finir au début j’aurai encore moins que si j’étais au chômage complet mais ça c’est mon problème, je préfère travailler et j’adore mon nouveau travail !!).

    Mais si je prends un mois de récup, ce qui arrivera vite car je fais énormément d’heures supplémentaires et en juillet et août ce sera encore davantage (du 22 au 31 mai j’ai presté 52 hs alors que je dois faire 19 hs semaine…) ou si je prends congé (j’ai encore plein d’heures de congé de mon ancien contrat et mon employeur m’a dit que j’y avais encore droit car je travaille pour la même organisation), alors j’y aurais droits.

    L’employée du syndicat m’a également dit que le salaire brut ici en question ne doit pas prendre en compte la prime de fin d’année ni le pécule de vacances.

    Problème : je ne peux pas téléphoner moi-même au secrétariat social, ni mon syndicat (pourtant j’ai le nom de la personne de référence) et la personne responsable chez mon employeur n’arrive pas à aboutir  à un résultat correct. Donc je suis coincée………

    A votre avis que puis-je faire et mon syndicat a-t-il bien raison quand il dit que le pécules et la prime fin d’année n’entrent pas en compte.

    Je suis activement à la recherche d’un temps partiel complémentaire, mais ce n’est pas facile surtout à mon âge !!!

    Merci beaucoup de bien avoir voulu me lire et de me répondre.

    Isabelle

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 juin 2018 à 16:04

      Bonjour Isabelle,

      L’AGR est effectivement une matière complexe et nous ne sommes pas sûrs de pouvoir répondre de manière précise à ta question. Tu trouveras sur le site de l’ONEm une fiche technique concernant le calcul de l’AGR. Tu verras qu’effectivement, pour avoir droit à l’AGR, il faut entre autre que le salaire brut soit inférieur au salaire brut de référence (1.562,59 euros). Cela est également repris dans les conditions générales d’octroi.

      Voici les explications de l’ONEm concernant le salaire brut (appelé Y brut):
      -> Y BRUT = salaire brut pour l’occupation à temps partiel dans le mois concerné:

      • y compris: heures complémentaires, sursalaire, commissions, primes, avantages en nature avec cotisations ONSS, allocations de foyer et de résidence, repos rémunéré, arriérés de rémunération, salaire journalier ou hebdomadaire garanti, salaire garanti en cas de maladie ou d’accident, salaire garanti pour les vacances secteur public, rémunération normale pour les heures V en tant qu’employé, jours fériés payés ;
      • non compris: prime de fin d’année, pécule de vacances des ouvriers occupés dans le secteur privé, double pécule de vacances, pécule de vacances complémentaire secteur public et pécule de vacances en cas de désengagement, prime de mobilité, avantages en nature pour lesquels aucune cotisation ONSS n’est due, salaire en cas de maladie comme fonctionnaire statutaire.

      -> Salaire brut moyen théorique = le salaire brut prévu pour l’emploi à temps partiel pendant un mois complet

      • y compris: les primes connues d’avance, avantages en nature avec cotisations ONSS, les repos rémunérés, l’allocation de foyer et de résidence ;
      • non compris: la prime de fin d’année, le double pécule de vacances, sursalaire, avantages en nature pour lesquels aucune cotisation ONSS  n’est due.

      C’est bien Y brut qui est utilisé pour calculer Y net qui sera utilisé pour calculer le montant de l’AGR et la fiche précise que c’est Y brut qui ne doit pas être supérieur au salaire de référence (donc en principe les primes et les heures complémentaires doivent donc être prises en compte mais pas la prime de fin d’année ni le double pécule de vacances).

      Nous te conseillons d’en discuter avec ce service juridique gratuit qui a plus d’expérience dans les questions qui concernent le droit à l’AGR: l’Atelier des droits sociaux.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  20. Jul
    le 11 juin 2018 à 02:01

    Bonjour, j’ai travaillé du 16/10/2017 au 01/06/2018 en 38h semaine
    Je voulais savoir combien ai j’en droit d’eco chèques ? Car j’ai eu 93 euro comment cela est calculé

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 juin 2018 à 15:46

      Bonjour Jul,

      Le montant ainsi que le nombre d’éco-chèques auxquels ont droit les travailleurs doit être indiquer dans la Convention Collective de Travail (CCT) du secteur dans lequel tu travailles. Si ton secteur n’est pas régit par une CCT, c’est alors une Convention Individuelle qui définira les règles concernant les éco-chèques.

      Tu peux retrouver les CCT ici: http://www.emploi.belgique.be/searchcao.aspx?id=4708

      Il nous est donc impossible de répondre à ta question car cela dépend de ton secteur d’activité. N’hésite pas à demander plus d’information à ton ancien employeur.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  21. Nicki
    le 10 juin 2018 à 20:23

    Bonjour, je suis maman d’un petit garçon, je bénéficie de l’allocation du chômage depuis quelque mois, je vie avec mon conjoint qui lui n’a pas de revenu mais cherche du travail. Ce qui me donne le statu de cohabitant avec charge de famille.

    Maintenant ma question est : combien je toucherai lorsque mon conjoint commence à travailler et gagne plus que 700€ part moi en sachant que j’ai la charge de notre enfant.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 juin 2018 à 13:50

      Bonjour Nicky,

      Pour l’ONEm, à partir du moment où le demandeur d’emploi vit avec un partenaire, seule la situation de ce partenaire est prise en compte, peu importe qu’il y ait d’autres personnes dans le ménage. A partir du moment où ton conjoint travaille et gagne plus de 781,27 euros brut par mois, tu auras le statut de cohabitant (même si vous avez encore un enfant à charge).

      Les allocations de chômage étant calculées sur base du salaire brut pris en compte, de la situation familiale et de la période de chômage, nous ne savons pas te répondre sans ces informations. Tu peux te baser sur la tableau cohabitant pour évaluer tes allocations de chômage.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  22. sissi
    le 10 juin 2018 à 19:22

    bonjour , suite a une suspension pour radiation a la commune , je suis sans allocations et sans logements , j’ai la possibilité de retrouver un logement , puis je récupérer mon droit aux allocations en tenant compte que je suis isolée , merci , bien a vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 juin 2018 à 13:45

      Bonjour Sissi,

      Il est possible de récupérer son droit aux allocations de chômage après une interruption pour autant qu’on en refasse la demande dans les 3 ans qui suivent le dernier jour indemnisé (cette période de 3 ans peut être prolongée par certains événements). N’hésite pas à te présenter à ton organisme de paiement pour introduire une nouvelle demande.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  23. Jessica
    le 10 juin 2018 à 13:21

    Bonjour je suis cohabitation pas mariée avec un enfants et je touche 500 e je trouve ça bizarre on dirait qu’il ne prenne pas en charge mon enfant

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 juin 2018 à 11:59

      Bonjour Jessica,

      Effectivement, l’ONEm ne prend pas en compte ton enfant. Lorsque le demandeur d’emploi vit avec un partenaire, seule la situation du partenaire est prise en compte, peu importe qu’il y ait d’autres personnes dans le ménage. Tu as donc à priori le statut de cohabitant.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  24. Mihail
    le 9 juin 2018 à 18:05

    Bonjour.  J’étais déjà au chômage. Après cela, j’ai continué à travailler et travaille déjà pendant près de deux ans. J’ai un salaire net  de 1420 euros par mois. En novembre, je serai âgé de 62 ans. Quel montant de chômage vais-je recevoir? Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 juin 2018 à 16:55

      Bonjour Mihail,

      Comme tu peux le lire sur la fiche ci-dessus, les allocations de chômage sont calculées sur base d’un salaire brut. Si cela fait plus de 24 mois que tu n’as pas perçu d’allocations de chômage (parce que tu travaillais par exemple), celles-ci seront calculées sur base de ton dernier salaire brut. Tu devrais en principe percevoir 65% du salaire brut durant les 3 premiers mois puis 60% du salaire brut durant les 9 mois suivants. Ensuite, la dégressivité varie en fonction de la situation familiale et de la carrière. Étant une plateforme d’information jeunesse, nous ne sommes pas spécialisés dans les spécificités de la dégressivité pour les personnes de plus de 60 ans. Tu retrouveras des informations plus détaillées sur cette page du site de l’ONEm: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67

      Bien à toi.

  25. K
    le 9 juin 2018 à 13:22

    Bonjour,

    Je suis au chômage et cohabitante mais je vais malheureusement devoir changer de domicile… Je vais donc habiter avec ma maman qui est veuve et qui perçoit une pension de survie de 900 euros. Si je me domicilie avec elle, y aura-t-il un changement du montant de mes allocations de chômage? Et cela risque-t-il de changer quelque chose au montant de la pension de veuve de ma maman?

     

    Merci d’avance pour votre aide

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 juin 2018 à 16:46

      Bonjour K,

      Cela pourrait effectivement avoir un impact sur le montant de tes allocations de chômage. Si tu vis uniquement avec ta maman qui a une pension inférieure à 1.348,45 euros brut par mois, tu auras le statut de cohabitant avec charge de famille (et plus de cohabitant). Dans ce cas, tes allocations de chômage pourraient effectivement augmenter. Il faudra bien directement prévenir ton organisme de paiement de ce changement de situation.

      En ce qui concerne l’impact sur la pension de ta maman, nous te conseillons de contacter directement l’ONP. Étant une plateforme d’information jeunesse, nous ne sommes pas spécialisés dans les questions qui concernent la pension.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  26. Freeman
    le 9 juin 2018 à 11:14

    Bonjour, voilà je travail comme article 60 j’ai un contrat de 18 mois la fini de mon contrat terminé septembre 2018 je touche en (brut 1.774,87) et je touche (1.533,79 mensuel net) combient je vais touché en chômage merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 juin 2018 à 16:42

      Bonjour Freeman,

      Comme expliqué ci-dessus, les allocations de chômage sont calculées sur base du salaire brut et varient en fonction de la situation familiale et de la période de chômage. Durant la première année de chômage, la situation familiale n’a pas beaucoup d’impact sur le montant. Donc durant les 3 premiers mois, tu percevras 65% de ton salaire brut (soit 1153 euros/mois) ensuite, tu passeras à 60% du salaire brut durant les 9 mois suivants (soit 1064 euros/mois). Ensuite, la dégressivité varie en fonction de ton statut familial. Attention, si tu as le statut de cohabitant avec charge de famille, tu percevras à priori 1246 euros/mois puisque c’est le minimum prévu pour ce statut. Tu peux consulter les tableau ci-dessus en fonction de ta situation familiale.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  27. Yusif
    le 9 juin 2018 à 05:42

    Bonjour
    Je suis au chomage depuis 4 ans. Par example si je travail 3 mois avec un salaire 2800 euro, apres 3 mois je tombe encore au chomage et donc combien je toucherai en tant que chomage?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 juin 2018 à 15:50

      Bonjour Yusif,

      Il faut savoir que les périodes de travail d’au moins 3 mois interrompent la dégressivité des allocations de chômage. A la fin d’une période de travail de 3 mois, tu récupéreras donc le même montant d’allocations de chômage que ce que tu recevais juste avant ce travail.
      Une période de travail de 12 mois (sur 18 mois) permet de revenir en début de première période de chômage. Et pour qu’un nouveau salaire soit pris en compte pour calculer les allocations de chômage, il faut ne plus avoir perçu d’allocations de chômage pendant au moins 24 mois.
      Bien à toi

  28. Yami
    le 7 juin 2018 à 12:33

    Quel sont les montan de chômage mis temps

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 juin 2018 à 16:00

      Bonjour Yami,

      Nous ne pouvons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise.

      En effet, le montant des allocations de chômage dépendent de la dernière rémunération brute du dernier emploi effectué pendant au moins 4 semaines auprès d’un même employeur.

      Da plus, le calcul des demi-allocations de chômage est assez complexe. Nous te conseillons donc de demander à ton organisme de paiement (CAPAC ou Syndicat) de calculer le montant de tes allocations avec toi; ou de téléphoner à ce service juridique gratuit afin d’obtenir une estimation du montant:

      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel: (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax: (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale:
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  29. Mallauryie09
    le 6 juin 2018 à 14:36

    Et j’aurai souhaiter savoir, j’habite à Liege je suis donc au forem si je viendrai à déménager vers la côte Belge, comment sa se passe? J’aurai toujours droit à mon chômage complet?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 juin 2018 à 15:42

      Bonjour Mallauryie09,

      Le fait de changer de région n’a pas d’influence sur tes allocations de chômage (contrairement au changement de statut familial).

      Cependant, pour ne pas perdre tes allocations de chômage, il faudra bien respecter tes obligations liées à un déménagement. En effet, en cas de déménagement dans une autre région, il faut obligatoirement prévenir l’organisme régional pour l’emploi qui est compétent dans ta nouvelle région (Vdab en Flande) dans les 8 jours qui suivent ton déménagement. Il faut également prévenir ton organisme de paiement (et il faudra probablement en trouver compétent pour la région où tu vas vivre). Tu retrouveras ces informations ici: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t78#h2_0

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  30. Jennifer
    le 5 juin 2018 à 12:39

    Bonjour excuser-moi de vous. Dérange j’ai travaillé pendant 6mois dans la même boîte mais mln’contra Se termine le 30 juin , car j’ai une interruption de contract est ce que je vais avoir droit aux allocations de chômage ?

  31. Naths
    le 5 juin 2018 à 11:46

    bonjour,

    j’ai été licencié après 5 ans de travail à temps partiel depuis le 16/04/2018.
    je me suis réinscrite au forem et maintenue mais droits au Agr à partir du 17/04/2018 , je viens de recevoir un paiement de 337 euro pour le demi mois d’Avril,

    comment l’Agr est calculé en sachant que je suis cohabitante avec mon partenaire sans revenu et il est à ma charge ainsi que mon fils de 2ans?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 juin 2018 à 14:03

      Bonjour Naths,

      Tu ne perçois en principe pas une AGR car l’AGR est un complément pour les personnes qui ont ouvert un droit à des allocations de chômage et qui reprennent un emploi à temps partiel. Il s’agit donc d’un complément sur salaire. En principe, si tu ne travailles plus et qu’avant tu travaillais à temps partiel, tu bénéficies maintenant de demi-allocations de chômage.

      Les demi-allocations de chômage sont calculées sur base du salaire brut pris en compte, du régime de travail à temps partiel dans lequel tu étais, du régime de travail à temps plein dans l’ancienne entreprise, de la situation familiale et de la période de chômage. Il s’agit d’un calcul relativement complexe. Si tu vis avec un partenaire qui n’a aucun revenu, tu as en principe le statut de cohabitant avec charge de famille. L’ONEm ne prend en compte que la situation du partenaire et donc cela ne change rien que vous ayez ou non des enfants dans le ménage.

      Pour vérifier le montant de tes demi-allocations de chômage, tu peux en discuter avec ton organisme de paiement.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  32. Alex
    le 5 juin 2018 à 11:00

    Bonjour,

     

    Quel est l’allocation de chômage que l’on reçoit lorsqu’on a travaillé sous un régime de 18h/sem. et que les deux dernières semaines ( sont les deux premières du mois de juin : 1-06 au 15-06 ) ) sous un régime de 25h/sem.

    C’est dans la vente le travail et déclaré employé.

     

    Merci d’avance pour votre réponse précise.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 juin 2018 à 12:16

      Bonjour Alex,

      Si tu n’as jamais ouvert de droit aux allocations de chômage avant et que tu as toujours travaillé à temps partiel, tu pourras en principe ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage (et non à des allocations de chômage complètes). Pour calculer le montant des demi-allocations de chômage, l’ONEm prend en compte le salaire brut, le régime de travail à temps partiel dans lequel tu étais, le régime de travail à temps plein dans l’entreprise, la situation familiale et la période de chômage. Ce calcul est donc complexe et nous ne savons donc pas t’informer avec précision.

      En ce qui concerne le changement de régime 2 semaines avant la fin de ton contrat, cela peut dépendre du fait qu’il y ait eu ou non changement d’employeur. Par rapport au salaire brut pris en compte, l’ONEm se base sur le salaire brut perçu durant les 4 dernières semaines consécutives chez le même employeur (dans ton cas, une moyenne sera alors faite si ce changement a eu lieu chez le même employeur). Par rapport au calcul du nombre de demi-allocations, l’ONEm sélectionne le dernier C4 d’au moins 4 semaines consécutives chez le même employeur et à partir de ce C4 fait une moyenne du nombre d’heures prestées sur les 12 derniers mois. S’il n’y a pas eu de changement d’employeur, les 2 semaines prestées à 25h/semaine seront prises en compte pour faire la moyenne (mais n’auront pas beaucoup d’impact puisqu’il ne s’agit que de 2 semaines sur 12 mois).

      Le calcul des demi-allocations de chômage est très complexe. Si tu as d’autres questions précises, n’hésite pas à contacter l’Atelier des droits sociaux.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  33. Mallauryie09
    le 4 juin 2018 à 13:26

    Bonjour,

    J’ai 21 ans, je viens de travailler une année complète. Je vais donc avoir le chômage pleins une fois mon contrat terminer. Ayant un salaire brut de 1850€ pourrai-je savoir à quoi aurait droit en étant cohabitante avec charge de famille (conjoint n’ayant aucun revenu)? Ou à quoi aurai-je drois si je venais à rester chez mes parents?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 juin 2018 à 15:27

      Bonjour Mallauryie09,

      Si tu vis avec ton conjoint qui ne dispose ni de revenu professionnel, ni de revenu de remplacement (allocations de chômage, un revenu d’intégration du CPAS,…), tu seras effectivement considérée comme cohabitante avec charge de famille et tu percevras 1.246,44€/mois, à savoir le montant minimum pour une cohabitante avec charge de famille.

      Si tu vis avec tes parents, tout dépendra de leurs revenus. Par exemple, si tu vis exclusivement avec tes parents (pas de frères et soeurs) et que l’un d’entre eux dispose d’un revenu professionnel ou de remplacement, l’ONEm te considérera comme cohabitante simple (sans charge de famille).

      Dans ce cas, tu percevras 65% de ta rémunération brute pendant les 3 premiers mois (1202,5 euros); cela dit, les allocations des cohabitants simples sont soumises à un précompte professionnel de 10,09%, tu auras donc droit à 1081,17 euros.

      Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60% de ta dernière rémunération (soumis au précompte), soit 998,01 euros. Ensuite, tu reçois 40% (soumis au précompte) de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 539,76€/mois.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  34. genevieve89
    le 4 juin 2018 à 10:10

    Bonjour  je suis au chômage chef de famille mon fils  unique travaille comme stagiaire , en août il aura 750euros  je sais que mon chômage va diminuer   mais de combien ? Merci pour votre reponse

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 juin 2018 à 16:28

      Bonjour Genevieve89,

      Tout dépendra du type de stage qu’effectue votre fils.

      Si par exemple vous vivez exclusivement avec votre fils, qu’il effectue un stage dans le cadre d’un apprentissage en alternance et que le montant de son indemnité de stage excède 304,77 €, vous serez alors considérée comme cohabitante sans charge de famille.

      Le montant de votre allocation risque alors de diminuer. Par contre, nous ne pourrons pas vous donner le montant exact de votre allocation car celui-ci dépendra de votre dernière rémunération brute et de la période d’indemnisation à laquelle vous vous trouvez actuellement.

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous repréciser votre situation!

  35. Prince chafik
    le 3 juin 2018 à 10:25

    Salut
    J’ai obtenu sur un carte de sejour F article 47 de regroupement familial ave les citoyens de l’union depuis 7 mois danc (j’ai mon adress avec mon frére) danc je peux changer autre adress?? Sachant que j’ai travil et Quand puis-je changer d’adresse?? Merci bcp

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 juin 2018 à 15:52

      Bonjour Prince Chafik,

      Tu es ici sur une page qui parle des allocations de chômage et nous ne sommes donc pas spécialisés dans les questions qui concernent les titres de séjour.

      En principe, dans le cadre d’un regroupement familial, il faut vivre au moins 5 ans avec le personne que l’on a rejoint sauf si on prouve qu’on dispose de ressources suffisantes et d’une assurance maladie, ou qu’on est membre d’une famille déjà constituée en Belgique d’une personne répondant à ces conditions :
      – S’il y a eu vie commune de trois ans au moins, dont un an en Belgique (avant la procédure judiciaire de dissolution ou d’annulation de mariage),
      – OU si le droit de garde des enfants a été confié ou accordé à ce membre de la famille de commun accord ou par décision judiciaire
      – OU si le droit de visite d’un enfant mineur a été accordé au membre de la famille de commun accord ou par décision judiciaire et que le juge estime que ce droit doit être exercé en Belgique
      – OU si des situations particulièrement difficiles l’exigent, par exemple, lorsque le membre de famille prouve avoir été victime de violences dans la famille

      Nous te conseillons d’en discuter avec un service spécialisé tel que l’ADDE ou le CIRE.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  36. Dylan
    le 2 juin 2018 à 23:56

    Bonjour,
    L’onem se base sur le dernier salaire brut pour déterminé le montant des allocations de chômage.
    Est ce que pour calculer le dernier salaire brut, l’onem prend en compte les primes de nuit et de week end? J ai un mini salaire de base se sont les primes de nuit et de week end qui font monter mon salaire brut chaque mois…

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 juin 2018 à 15:05

      Bonjour Dylan,

      Voici ce qui est indiqué dans l’arrêté royal du 25/11/91 portant sur la législation des allocations de chômage (Article 111):  » Il faut entendre par rémunération journalière moyenne, la rémunération journalière moyenne visée à l’arrêté royal du 10 juin 2001 établissant la notion uniforme de « rémunération journalière moyenne » en application de l’article 39 de la loi du 26 juillet 1996 portant modernisation de la sécurité sociale et assurant la viabilité des régimes légaux des pensions et harmonisant certaines dispositions légales. Il ne sera tenu compte que des montants ou avantages pour lesquels des cotisations de sécurité sociale pour le secteur chômage, sont dues. » A priori, si des cotisations sociales y compris pour le secteur chômage ont été prélevées, ces rémunérations devraient être prises en compte. S’agissant d’une question très précise, tu pourrais vérifier cela avec le service règlementation de l’ONEm: reglement@onem.be

      Bien à toi.

  37. le rock
    le 2 juin 2018 à 02:13

    Bonjour,

    je seul et je paie une pension alimentaire , je touchais plus ou moins 1270 euros maintenant je suis à plus ou moins 1000 euros 992 euros le mois passé et 1070 ce mois ci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 juin 2018 à 13:34

      Bonjour Le rock,

      Quelle est ta question? Te demandes-tu si tu as le bon statut familial par rapport à tes allocations de chômage? Si tu perçois des allocations de chômage complètes, il semblerait vu les montants dont tu parles que tu as le statut d’isolé. Lorsqu’on vit seul et qu’on paye une pension alimentaire, il est possible d’avoir la statut de cohabitant avec charge de famille pour autant qu’il s’agisse soit
      – d’une pension alimentaire sur la base d’une décision judiciaire;
      – d’une pension alimentaire sur la base d’un acte notarié dans le cadre d’une procédure de divorce ou de séparation de corps par consentement mutuel;
      – d’une pension alimentaire sur la base d’un acte notarié (en dehors d’une procédure de divorce) pour votre enfant mineur ou pour votre enfant majeur en état de besoin;

      En fonction de ta situation, nous te conseillons d’en discuter avec ton organisme de paiement.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  38. Madi
    le 1 juin 2018 à 23:36

    Bonjour,

    Depuis mes 4 mois de grossesse j’ai perdu mon travail depuis je suis au chômage, Je vie chez le papa de mon conjoint ainsi que mon conjoint même ils ont tout les deux un revenu.
    dans mon dossier je suis cohabitante ce qui veut dire que je perçois +/- 450€ par moi si je met ma fille à charge est ce que cela serait plus avantageux ? Les courses, factures, loyer, etc cela n’est pas évident avec aussi peu..

    Merci d’avance et à bientôt

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 juin 2018 à 12:10

      Bonjour Madi,

      Comme tu vis avec ton conjoint et que celui-ci dispose de revenu professionnel, tu seras considérée comme cohabitante ordinaire. Le fait d’avoir un enfant (voire plusieurs enfants) ou qu’il y ait d’autres personnes qui cohabitent avec vous n’aura aucun impact. Seule le situation de ton conjoint rentre en ligne de compte.

      Tu serais considérée comme cohabitante avec charge de famille si ton conjoint n’avait pas revenu professionnel ou qu’il gagnait un salaire brut ne dépassant pas 781,27 euro par mois OU, si tu habitais toute seule avec ton enfant. Tu trouveras plus de détails sur les situations familiales sur cette fiche-info de l’Onem: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  39. Reza
    le 1 juin 2018 à 21:27

    Bonjour,

    je travaille à temps partiel de 20h/38  depuis janvier 2017 avec salaire brut 1150 € et je reçois l’allocation garantie. je suis cohabitant chef de ménage. je veux savoir combien je touche si je tombe en chômage . pour info : avant de commencer le travail partiel j’ai eu droit au allocation chômage complet .merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 juin 2018 à 16:40

      Bonjour Reza,

      Le fait d’avoir fait une demande de maintien des droits (avec allocation de garantie de revenu) te permet d’avoir à nouveau droit à des allocations de chômage à temps plein (calculées en principe sur une rémunération à temps plein) à la perte du travail à temps partiel. Nous ne pourrons malheureusement pas te dire quel sera le montant de ton allocation de chômage car cela dépendra de la période d’indemnisation à laquelle tu te trouvais avant de débuter ton emploi.

      En principe, le fait d’avoir travailler plus de 3 trois mois te permet de prolonger la période d’indemnisation à laquelle tu étais avant de commencer ton emploi et ce, de la durée de ta période de travail.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  40. Bella
    le 1 juin 2018 à 15:50

    Bonjour j’ai travailler 18mois ptp 38h semaine mon contrat ce fini lundi je retombe au chômage et je suis cohabitant a combien mes allocation seront car je ne comprend pas trop merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 juin 2018 à 16:32

      Bonjour Bella,

      Cela peut dépendre de ta situation avant ce contrat de travail. Les allocations de chômage sont calculées sur base de ton salaire brut. Cependant, si tu as bénéficié d’allocations de chômage (sur base du travail) avant ce contrat, c’est toujours le salaire qui avait été pris en compte à l’époque qui sera utilisé pour calculer tes allocations de chômage. En effet, il faut une interruption d’au moins 24 mois pour qu’un nouveau salaire puisse être pris en compte. Tu sera alors en première période d’indemnisation avec le statut cohabitant calculé sur base de ton précédent salaire brut.

      Si tu percevais des allocations d’insertion avant (ou si tu ne percevais aucune allocation, ou le revenus d’intégration sociale ou autre…) ou si tu as eu une interruption de ton droit aux allocations de chômage avant ce contrat de travail et que tu as donc au moins 24 mois sans allocations de chômage, c’est ton salaire brut actuel qui sera pris en compte.

      Tu percevras donc 65% du salaire brut pris en en compte durant les 3 premiers mois, puis tu passeras à 60% du salaire brut pris en compte durant les 9 mois suivants. Après un an, tu passeras à 55% du salaire brut pris en compte (Début de la 2e période). Ensuite, les allocations continueront à diminuer progressivement en fonction de ta carrière pour arriver à un montant forfaitaire (3e période). Tu peux te baser sur la tableau cohabitant: http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2017/09/cohabitant-1.png

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  41. Nour27
    le 1 juin 2018 à 01:07

    Je cohabite avec une personne qui possède un revenu mais qui ne paye avec moi car il est constamment en déplacement mais pour le moment il est en invalidité il a des revenu de la mutuelle que ce passe t’il

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 juin 2018 à 17:07

      Bonjour Nour27,

      Si tu vis avec une personne qui des revenus professionnels ou une indemnité de la mutuelle, tu as en principe le statut de cohabitant. En effet, les indemnités de la mutuelle sont prises en compte comme des revenus de remplacement.

      Tu retrouveras toutes les informations sur les différentes situations familiales et les différents revenus pris en compte sur cette page du site de l’ONEm: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  42. Olivia
    le 28 mai 2018 à 21:53

    Bonjour,

    Je suis au chômage isolé depuis à peu près 2,5 ans et je suis en ce moment en formation aide soignante.
    J aimerais savoir si en étant chômage je peux avoir un job étudiant durant les vacances juillet août ?

  43. Lila
    le 28 mai 2018 à 11:40

    Bonjour, je suis chef de ménage avec invalidité de 66%,j ai un fils qui reçoit un revenu d intégration étudiant cohabitant, dois je le déclarer à la société de logement et pour les impôts ? Il a 20 ans et 3290 €/an.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 mai 2018 à 14:24

      Bonjour Lila,

      C’est à ton fils de déclarer ses revenus dans sa déclaration d’impôts personnelle.

      S’il s’agit d’un logement social, à priori, tout changement dans la situation familiale et dans les revenus du ménages doivent effectivement être déclaré. Nous te conseillons d’en discuter avec ta société de logement.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  44. Lulu19
    le 26 mai 2018 à 10:39

    Bonjour, je suis chômeur isolé depuis +/- 5 ans  » en travaillant principalement comme intérimaire  » et j’aimerai savoir pourquoi je ne perçois que +/- 845 Euros/mois pour un mois complet sans travailler hors que je vois sur vos tableaux récapitulatif des montants que je devrais percevoir +/- 1031 Euros/mois ? Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 mai 2018 à 17:00

      Bonjour Lulu19,

      Il est difficile de te répondre avec certitude sans connaitre la situation.
      Le montant de 1031,94 € est un montant brut. Un précompte professionnel peut être prélevé, éventuellement aussi des retenues peuvent être prélevées si tu as des dettes vis-à-vis de l’ONEM. Si tu demandes une attestation des paiements de la dernière année à ton organisme de paiement, tu pourras en principe voir apparaître le nombre de jours d’allocations, le montant brut de l’allocation, le montant net, le précompte professionnel et les retenues.
      Cela te permettra de vérifier le montant, le nombre de jours d’allocations pris en compte et le calcul.

      Par ailleurs, si un précompte professionnel trop important a été prélevé, tu devrais être remboursé des impôts.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  45. Soso87
    le 25 mai 2018 à 15:13

    Bonjour, je suis au chômage vivant seule avec 3enfants a charge(donc statut chef de famille), cependant j ai rencontré qlq et nous pensons eventuellemnet à emménager ensemble, mon « compagnon » lui a un travail et perçois un salaire. Ma question est si nous vivons ensemble à combien je descendrai? Le montant cohabitant est bien de 760€?(sachant je n ai pas retrouver de travail depuis plusieurs années malheureusement) je m
    Y perd un peu dans ce tableau! Une autre question, mes 3enfants ne sont pas les siens, est-ce à lui de les prendre à sa charge dans le cas où nous vivons ensemble ? Ou bien ai-je toujours le droit les prendre à ma
    Charge en tant que chef de famille puisque ce ne sont pas ses enfants à lui? Dans ce cas quelle sera le montant une je percevrai ? Merci d avance pour votre aide.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 mai 2018 à 16:28

      Bonjour Soso87,

      Pour l’ONEm, à partir du moment où le demandeur d’emploi vit avec un partenaire, seule la situation de ce partenaire est prise en compte pour évaluer la situation familiale (peu importe qu’il y ait des enfants dans le ménage ou pas). Donc si tu vis avec ton compagnon et qu’il a un revenu professionnel supérieur à 781,27 euros brut par mois, tu auras le statut de cohabitant. Le montant minimal (montant forfaitaire en dernière période) prévu pour ce statut en cas de chômage complet sur base du travail est de 537,76 euros par mois: http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2017/09/cohabitant-1.png

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  46. Caroline
    le 24 mai 2018 à 21:51

    Bonjour,
    Je m’appelle Caroline j’ai 23 ans et je suis enceinte de 3 mois et 1 semaines.
    Je suis toujours avec le papa mais nous n’habitons pas ensemble.
    Je possède un appartement et un revenu d’intégration social provenant du cpas.
    Si moi et mon partenaire décidons de nous mettre en ménage ensemble, sachant qu’il n’a aucun revenu (pas de cpas et ni droit au chômage) il a 27 ans.

    Cette cohabitation changerait elle m’a situation financière ? Quel statut vais je avoir ?

    Bien à vous,

    Caroline

  47. arielle
    le 24 mai 2018 à 13:58

    Bonjour,

    J’ai travaillé pendant 1 an a temps plein et j’ai fait ma demande d’allocation de chômage aujourd’hui. J’aimerai savoir quand je vais recevoir mon premier payement. On m’a dit que ça peut mettre 3 mois ! Du coup j’aurai le payement en aout? Parce que je vis en colloc et j’ai un loyer a payer et 3 mois sans revenus c long! Aussi vers quelle date sur le mois qu’ils payent?
    Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 mai 2018 à 16:43

      Bonjour Arielle,

      En effet trois mois peuvent s’écouler avant que tu ne touches tes premières allocations de chômage. En fait ton organisme de paiement a deux mois pour remettre ton dossier à l’ONEm qui a lui-même un mois pour analyser ton dossier et te remettre une réponse. Note cependant que généralement c’est beaucoup plus rapide que ça. Si ton dossier est complet l’organisme de paiement n’attendra effectivement pas deux mois pour le transmettre à l’ONEm.

      La date à laquelle tu fais ta demande correspond à la date à laquelle tu as droit à ta première indemnisation. Ainsi, même si tu n’es pas indemnisée tout de suite, tu as droit à tes allocations dès le mois où tu introduis ta demande. Pour cette raison il est parfois possible de demander une avance sur les allocations sociales au CPAS. Ils analyseront ton dossier avec toi et, dans le cas où tu ouvres effectivement bien ton droit aux allocations de chômage, le CPAS peut t’octroyer une avance sur les allocations sociale. Si ton dossier prend du temps et que tu te retrouves en difficulté financière, tu peux dès lors t’adresser au CPAS de ta commune.

      En ce qui concerne la date de paiement des allocations de chômage, tu trouveras sur cette feuille les dates auxquelles l’ONEm donne l’ordre de paiement aux banques : http://www.onem.be/fr/calendrier-des-paiements-2018 Selon ton organisme de paiement il faut encore compter quelques jours pour toucher les allocations sur ton compte en banque.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

  48. Cat
    le 23 mai 2018 à 21:17

    Ma fille 25 ans en cdi vendeuse optique depuis six mois. À reçu son préavis à t elle droit au chômage ? Pour combien de temps? Elle est isolée avant formation de 9 mois pour être vendeuse en optique et au cpas en même temps. Merci de votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 mai 2018 à 14:47

      Bonjour Cat,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à votre question de manière précise.

      En principe, votre fille ne pourra pas ouvrir de droit au chômage sur base du travail. En effet, pour  ouvrir un droit lorsqu’on a moins de 36 ans, il faut totaliser minimum 312 jours de travail salarié (soit 1 an) sur les 21 mois précédant sa demande. Plus d’information sur http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Par contre, si votre fille était inscrite comme demandeuse d’emploi (tout en étant aidée par le CPAS) avant de débuter son CDI, il est peut-être possible qu’elle ouvre un droit à des allocations d’insertion.

      En effet, lorsqu’un jeune de moins de 25 ans s’inscrit comme demandeur d’emploi auprès du service emploi de sa région, il est inscrit en stage d’insertion. Ce dernier permet au jeune de pouvoir percevoir des allocations de chômage (après études) pour autant que sur une période de 310 jours (soit 1 an), il parvienne à prouver qu’il cherchait concrètement de l’emploi et ce au travers de deux évaluations positives .

      En principe, le stage d’insertion doit être clôturée et la demande d’allocation d’insertion  introduite  avant son 25 ème anniversaire sauf si une occupation comme travailleur salarié explique que le jeune n’a pas introduit sa demande avant ses 25 ans, ce qui pourrait être le cas de votre fille.

      Concrètement, il faudra donc vérifier si votre fille était âgée de moins de 24 ans et inscrite comme demandeuse d’emploi avant sa formation de 9 mois (sachant qu’une formation peut parfois être pris en compte dans le stage d’insertion, et que les expériences professionnelles sont généralement pris en compte et peuvent parfois donner lieux à des évaluations positives (c’est le cas pour une expérience professionnelle de minimum 4 mois).

      Si ce n’est pas le cas, votre fille pourra, si elle le souhaite, s’adresser à nouveau au CPAS de sa commune pour solliciter une aide financière.

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

  49. gribouille
    le 23 mai 2018 à 18:52

    Bonjour,

    Je vis avec ma fille et mon compagnon, je suis considérée comme à charge de famille car mon compagnon n’a aucun revenu.

    J’ai peut-être trouvé du travail mais seulement pour quelques heures par semaine, je ne pourrais évidemment pas vivre de cela, sous quelles conditions pouvons nous avoir un complément de chomage? et quels sont les montants?

    merci

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 mai 2018 à 15:12

      Bonjour Gribouille,

      Si tu es actuellement demandeuse d’emploi indemnisée et que tu as trouvé un emploi à temps partiel, il faut faire une demande maintien des droits et éventuellement d’allocation de garantie de revenu (AGR=complément chômage). Le maintien des droits permet de récupérer des allocations de chômage complètes après la période de travail à temps partiel et l’AGR permet de compléter les revenus. Il faut faire cette demande à ton organisme de paiement via les formulaires C 131A-travailleur et C 131A-employeur au plus tard dans les 2 mois qui suivent le début de l’activité à temps partiel. Tu retrouveras ces informations ici: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Il est en principe possible de percevoir une AGR si le salaire perçu en travaillant à temps partiel est inférieur à l’allocation de chômage complète (théorique) à laquelle tu aurais droit si tu ne travaillais pas du tout. Le calcul de l’AGR est complexe et prend en compte ton allocation de chômage théorique, ton salaire à temps partiel et ton régime de travail. Nous ne savons donc pas t’informer avec précision sur son montant. Il existe un simulateur sur le site de l’ONEm: http://www.onem.be/agrforms/home.jsf;jsessionid=mJUrmCND28ZIra6lRIPtcQJt.proddmz6101?dswid=2917

      Tu peux tout à fait en discuter avec ton organisme de paiement.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      • gribouille
        le 29 mai 2018 à 13:30

        un tout grand merci d’avoir pris le temps de me répondre!

        Belle journée à vous,

        Gribouille

  50. EVE84
    le 23 mai 2018 à 14:30

    Bonjour,

     

    Je réside en France et suis actuellement en contrat dans un magasin (employée) en france depuis 2 ans, je souhaite venir en Belgique m’inscrire en école infirmière (durée des études 3 ans et demi) à la rentrée septembre 2018,  à Mons 30 kms de la frontière, puis je prétendre au chômage ?

    Quelles sont les conditions ?

    Dois je résider côté français ou Belge pour prétendre à des indemnités.

     

    Merci pour vos réponses

  51. Af
    le 23 mai 2018 à 12:34

    Bonjour,

    J’aimerais savoir si les jours fériés sont payés par l’onem ?

    Ensuite j ai une deuxième question, ma conjointe et moi touchons tous les deux des allocations de chômage aux taux cohabitant chacun sans charges de famille, on a perdus nos emploie pour fin de contrat, elle un mi temps et moi un temps plein.

    Je vais bientôt arrives au plus bas donc les 40 % cômme énonce plus haut dans vos explications, et elle ne touche deja pas beaoucoup, donc on n’aura même pas 1050 euro à nous deux.

    L’onem pourra elle recalculer les montants en fonction de ses revenue ou existe il des aides complémentaire ?

    A la fin du mois, ils ne nous restera rien du Tous en payant toutes les factures.

    Un grand merci de vos réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 mai 2018 à 16:59

      Bonjour Af,

      Pour répondre à ta première question, oui les jours fériés sont bien indemnisés par l’ONEm.

      Ensuite, en ce qui concerne le montant de vos allocations de chômage, l’ONEm ne recalcule pas le montant selon la situation du partenaire. Seul le statut familial compte. Ce qu’il est possible de faire est que l’un de vous deux peut renoncer à ses propres allocations afin que l’autre passe au statut de cohabitant avec charge de famille. Attention que ce n’est pas toujours le plus intéressant, il vaut mieux faire le calcul avant. Cela pourrait également mettre celui qui renonce à ses allocations dans l’embarras en cas de séparation plus de trois ans après avoir renoncé à ses allocations.

      Note que vous pourrez sans doutes tous les deux bénéficier du statut de cohabitant privilégier. Ainsi l’ONEm prévoir que «Les allocations au taux cohabitant sont, en fin de dégressivité, augmentée à (au moins) 27,94 EUR si vous et votre partenaire bénéficiez uniquement des allocations de chômage et le montant journalier de l’allocation du partenaire ne dépasse pas 35,09 EUR».

      Si tu es actuellement à la troisième période de chômage, seule une expérience de travail peut te faire retourner en période une. Il faut ainsi justifier 12 mois de travail en équivalent temps plein (sur une période de 18 mois) pour pouvoir revenir en période 1. Toutes les informations se trouvent sur cette fiche de l’ONEm, dans le point «Puis-je revenir à la première période d’indemnisation?»: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67

      Finalement sache que si toi et ta compagnie vous retrouvez dans une situation financière difficile, ce sera alors vers le CPAS qu’il faudra vous tourner. Attention cependant que si vos revenus restent supérieurs au RIS (revenu d’intégration sociale), ce qui est fort probable, vous ne pourrez malheureusement pas bénéficier de l’aide sociale. Tu trouveras toutes les informations concernant l’aide du CPAS sur ces fiches-ci: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

  52. hubert
    le 23 mai 2018 à 10:40

    bjr je suis prepensionné  avec complemant d entreprisse je vient de divorcé et j habitte avec mon fils qui est cohabittant ces pour voir si mon statut va changer

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 mai 2018 à 14:52

      Bonjour Hubert,

      Bruxelles-J étant une plateforme d’information jeunesse nous ne sommes pas spécialisés dans les questions qui concerne la pré-pension.

      En ce qui concerne le statut familial, nous devrions connaitre ton statut actuel pour te dire s’il y aura éventuellement un changement de statut. Actuellement, si tu vis seul avec ton fils (et qu’il n’y a personne d’autre dans votre ménage), tu pourras avoir le statut de cohabitant avec charge de famille si :

      • ton fils n’a aucun revenu;
      • ton fils a des revenus professionnels qui ne sont pas supérieurs à 418,39 euros brut par mois;
      • ton fils a des revenus professionnels qui proviennent de son premier emploi après la fin de ses études (pour une durée maximal de 12 mois, peu importe le montant);
      • ton fils perçoit des allocations de chômage ou d’insertion d’un montant ne dépassant pas 456,04 euros par mois.

      Si tu ne vivais déjà plus avec ta/ton partenaire, le simple fait d’officialiser un divorce n’a pas d’impact sur la situation familiale. Seule la situation de fait (avec qui tu vis vraiment) est importante pour l’ONEm. Tu peux discuter de cela avec ton organisme de paiement.

      Tu retrouveras toutes les situations familiales possible, la définition de ce qui est pris en compte comme un revenu et l’impact sur le statut familial du demandeur d’emploi sur cette page du site de l’ONEm: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  53. Huron
    le 23 mai 2018 à 00:31

    Bonjour,

    Je suis cohabitant avec charge de famille puisque mon conjoint touche des revenus de remplacement (pension de retraite) en dessous du plafond de 627 euros. Je pense louer  une partie de ma maison mais j’ai peur que ces revenus locatifs soient pris en compte comme revenus et donc que je perde mon statut de cohabitant de charge de famille et devienne cohabitant tout court.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 mai 2018 à 17:08

      Bonjour Huron,

      Les revenus locatifs ne sont pas pris en considération pour déterminer le statut auquel tu as droit en tant que chômeur. Tu resteras donc bien cohabitant avec charge de famille.

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  54. Brooklyn
    le 22 mai 2018 à 08:46

    Bonjour je suis au chômage ça fais 2 ans et ca fais 2 ans que j’ai paie une pension alimentaire alors que j’ai été ignorant de signalé cela à mon syndicat et je suis payer comme isoler.

    Ma question est celle ci es ce que j’ai droit à un rappel de tout les années passer ?
    Bien à vous

    Brooklyn

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 mai 2018 à 17:13

      Bonjour Brooklyn,

      Malheureusement il n’y a aucune règle qui prévoit une rétroactivité sur des allocations de chômage dues dans le cas où l’erreur a été faite par le bénéficiaire. Dans ton cas, si c’est toi qui a oublié de mentionner la pension alimentaire dans ton formulaire de demande il y a peu de chances que tu puisses récupérer les allocations de chômage en tant que « isolé avec charge de famille » que tu aurais pu percevoir les deux années précédentes. Tu peux cependant tenter d’en faire la demande via ton syndicat en apportant les preuves que tu payes cette pension alimentaire depuis deux ans.

      La règle dit que tout changement de situation familiale doit être communiqué au plus tard à la fin du mois civil dudit changement. Dans ton cas il y a donc peu de chances que l’ONEm prenne en compte la pension que tu as payés les mois précédents. Tu peux malgré tout communiquer ton changement de situation dès maintenant afin de commencer à bénéficier des allocations au taux « avec charge de famille » le plus rapidement possible.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  55. Kerm
    le 21 mai 2018 à 20:29

    Bonjour voila je vien de me marier et mon epouse et chef de menage elle percois des allocation de chomage …je suis aussi sur le chomage si on met nos adresse ensemble quesqu y change exactement

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 mai 2018 à 11:39

      Bonjour Kerm,

      Si ton épouse et toi même disposez de revenus du chômage et vivez ensemble , vous percevrez des allocations de chômage au taux cohabitant ( ce taux est plus bas que le taux isolé ou cohabitant avec charge de famille).

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

       

  56. Yass
    le 21 mai 2018 à 12:38

    Bonjour voilà j’ai trouver un emploi 13h semaine. sachant que je touche 8euro l’heure. Je perçois entre 950 et 1060 au chômage par mois. Ma question est comment l’onem Calcule ? quel est le montant que je percevrais plus ou moins ( complément ) merci

  57. Maow
    le 18 mai 2018 à 12:14

    Bjr j ai travaille de1988 a2018 même société seule avec une enfant de 13 ans .quel sera mon revenu et pendant combien de temps j aurais droit au chômage. J ai 5ans

    Rectification j ai 54 ans et active dans le travail depuis 1982
    Répondre

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 mai 2018 à 16:21

      Bonjour Maow ,

      Malheureusement, n’ayant pas plus d’informations sur votre situation, nous ne pourrons vous dire avec précision quel sera le montant de vos allocations de chômage en tant que chômeur indemnisé. Mais, sachez que le montant des allocations de chômage dépend toujours de la dernière rémunération brute, de la situation familiale et personnelle et aussi de la durée du chômage.
      Donc, comme vous vivez seul avec votre enfant, vous bénéficierez du taux cohabitant avec charge de charge de famille. Vous trouverez tous les montants sur la fiche ci-dessus.

      Et, sachez que les allocations de chômage ne sont pas limitées dans le temps en Belgique. Tant que vous remplissez les conditions (notamment preuves de recherches d’emploi), vous continuerez à percevoir vos allocations. Mais comme vous avez moins de 55 ans, une dégressivité s’appliquera.

      Pour d’autres questions, n’hésitez pas à nous recontacter.

  58. Moiii
    le 18 mai 2018 à 10:22

    Bonjour a vous ;
    Je voudrais vous poser une question pour aider ma soeur .
    Elle au chômage mi temps ( donc pas grand chose 800_900 euros ) elle loue un appartement de casi 6oo euros et personne n Aide plus malheureusement…
    Ma question et que se passerait il si son copain qui et encore étudiant ( école plus jobs étudiant ) irai habiter avec elle sur sa charge a elle ? C est possible ? Ou elle risque de perdre son chomage .
    Merci à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 mai 2018 à 12:04

      Bonjour Moiii,

      Ta sœur est tout a fait libre de vivre avec son copain (ou qui elle veut), sans perdre ses allocations de chômage.  Mais en habitant avec son copain, sa situation familiale et personnelle pourrait changer.
      A supposer qu’elle vive seule pour l’instant et bénéficie donc tu taux isolé, si son copain vient vire avec elle, cela pourrait avoir un impact sur le montant de ses allocations. Comme celui-ci a un job étudiant, ses revenus pourraient être pris en compte dans le calcul des allocations de chômage de ta sœur.
      Les mois pour lesquels son copain gagne un salaire dépassant 781,27 euro brut, elle sera considérée comme cohabitante ordinaire. Et, s’il touche moins, elle sera considérée comme cohabitante avec charge de famille.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  59. Tayfun
    le 17 mai 2018 à 12:40

    Bonjours je viens davoir mon c4 sa fesais 17 mois je travaillais , combien je toucheras car jetais en cdd et javais une fiche de paie de 1400 1500 je voudrais savoir vue mon syndicat ma pas expliquée quand je lui aie demandé, il ma juste dis en fonction de votre salaire et j’ai demandé d’approfondir ou donné un exemple rien donc voila je voudrais savoir merci a vous

  60. domi64
    le 17 mai 2018 à 12:15

    Bonjour,

    J’ai 53 ans et je suis au chômage comme isolé ou je perçois une allocation de 36,69€/par jour et je voudrais me mettre en ménage avec mon compagnon qui lui a 60 ans chômeur isolé aussi avec une allocation de 45,54€/jour.

    Pourriez vous me dire quel serait le montant de nos allocations si nous cohabitions et si mon compagnon pourrait me prendre à sa charge.

    Je suis chômeuse isolée sans complément d’ancienneté et lui avec complément d’ancienneté, je ne sais pas ce que cela représente et si cela a une importance.

    Merci de votre réponse et d’éventuels conseils

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 mai 2018 à 12:13

      Bonjour domi64,

      Si toi et ton compagnon emménagez ensemble et que vous bénéficiez tous les deux d’allocations de chômage, vous passerez tous les deux du statut d’isolé à celui de cohabitant.

      La condition pour qu’une personne puisse être à la charge d’un tiers est qu’elle ne bénéficie d’aucun revenus (que ce soit du travail ou de remplacement). Comme tu bénéficies d’allocations de chômage, tu ne pourras pas être à la charge de ton compagnon et vice-versa. La seule manière afin de passer à la charge de ton compagnon est de renoncer à tes propres allocations de chômage.

      Si vous passez du statut d’isolé à celui de cohabitant, cela aura un impact sur le montant de vos allocations respectives (le statut de cohabitant étant moins avantageux que celui d’isolé). Ainsi vous devrez désormais vous baser sur le tableau suivant pour calculer le montant de votre allocation : http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2017/09/cohabitant-1.png Pour ton compagnon, tu trouveras les montant avec complément d’ancienneté ici: http://www.onem.be/fr/documentation/bar%C3%A8mes/chomage-complet-avec-complement-danciennete

      Il faudra ainsi que vous calculiez si il est plus intéressant de cumuler vos deux montants au taux cohabitant ou si, en renonçant à tes propres allocations et en passant à la charge de ton compagnon, le montant des allocations de ce dernier sera plus avantageux en bénéficiant du taux avec charge de famille.

      Si tu as besoin d’autres information, n’hésite pas !

  61. Beulky
    le 17 mai 2018 à 09:42

    Bonjour,

    J’ai été licenciée en 2015 et mon préavis se termine le 1 juillet 2018. J’ai travaillé durant cette période de préavis en CDD et en intérim et depuis septembre 2017 en CDI. Pour des raisons que je ne souhaite pas exposer ici, je compte démissionner cette semaine (préavis de 6 semaines), ce qui voudrais dire (sauf erreur de ma part) que ce préavis prendrait fin le 30 juin 2018.

    Questions : lequel des 2 C4’s sera pris en compte? Est-ce que j’aurai droit au chômage et si oui, sur base de quel travail (celui dont le préavis se termine le 30 juin ou celui qui se termine le 1er juillet?)

    Pour info: j’ai un autre travail en vue mais rien n’est encore concrétisé et je ne voudrais pas prendre de risque et au moins avoir droit au chômage le temps de retrouver autre chose (si pour une raison ou une autre la procédure de recrutement pour le nouveau travail ne devait pas aboutir).

    Merci de votre réponse.

    Excellente journée à vous,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 mai 2018 à 16:19

      Bonjour Beulky,

      Légalement, tu dois fournir tous tes C4. L’ONEm ne prend en compte que le motif de fin de contrat et la rémunération du dernier C4 pour analyser l’éventualité d’une sanction et le montant de l’allocation de chômage. Dans ton cas, si ton contrat de travail actuel s’arrête bien avant la fin de la période couverte par ton préavis, c’est bien le C4 de l’emploi de 2015 qui devrait être pris en compte (et tu ne devrais donc pas être sanctionné pour avoir quitté ton emploi actuel).

      Cependant, pour être sûr, tu pourrais faire la procédure du ruling. Cela permet d’expliquer à l’avance une situation à l’ONEm et de voir quelle serait leur décision si jamais ce qu’on a expliqué dans le formulaire se produisait vraiment. Tu trouveras le formulaire de ruling sur cette page: http://www.onem.be/fr/formulaires/ruling

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      • Beulky
        le 19 mai 2018 à 11:21

        Bonjour,

        Merci beaucoup pour votre réponse très claire. Vous faites un travail très utile et c’est important pour de nombreuses personnes de pouvoir bénéficier de ce type de service. Je n’hésiterai pas à conseiller votre site.
        Bonne continuation.

        Beulky

  62. Math mig
    le 17 mai 2018 à 08:54

    Bonjour, je suis sdf mais je dors un peu ou je sais le temps de pouvoir retrouver un logement, j avais un boulot en 2017, celui ci étant fini et ayant reçu le même c 4,je n ai jamais fait les demarches pour obtenir le chômage. Aujourd’hui je me dit que ce serais bien. Est ce possible ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 mai 2018 à 15:41

      Bonjour Math mig,

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage (sur base du travail), il faut prouver un certain nombre de jours de travail sur une période de référence qui précède la demande. Si tu as moins de 36 ans par exemple, il faut prouver 312 jours de travail sur les 21 mois qui précèdent la demande. Tu retrouveras ces informations ici: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Si c’est ton cas, tu peux effectivement introduire une demande auprès d’un organisme de paiement (Syndicat ou CAPAC) et t’inscrire comme demandeur d’emploi auprès d’un organisme régional pour l’emploi (Actiris, Forem, Vdab, Adg). Cependant, pour pouvoir bénéficier d’allocations, il faut également une adresse administrative ainsi qu’une adresse effective. Dans ton cas, tu peux déjà introduire ta demande mais il faudra expliquer ta situation à l’aide du formulaire C1 – annexe régis. Ce formulaire permet d’expliquer un problème de domiciliation (différence entre ce qui est enregistré officiellement dans le registre la national et la situation de fait).

      Si tu n’as pas de logement, il faudra demander une adresse de référence. Cela te permettra de te facilité l’accès à tes droits sociaux en te donnant une adresse administrative officielle. Tu trouveras plus d’information sur l’adresse de référence sur cette page: http://atd-quartmonde.be/comment-obtenir-son-adresse-de-reference-quand-on-est-sans-domicile/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  63. Elodie
    le 16 mai 2018 à 10:28

    Bonjour,

    D’après le tableau (charge de famille), le minimum par mois est de 1246.44€. Mais ce montant est basé sur un mois de 26 jours. Et vu que la plupart des mois ne font pas 26 jours, mais 24-25 (à cause de jours feriés pour certain), on se retrouve généralement plus avec un chômage a 1150.56€… C’est bien cela?

  64. Bilal
    le 15 mai 2018 à 11:13

    Bonjour à vous j’ai une question à propos du chômage en faite mon contrat à pris fin le 23mars dernier et le chômage ma payer 124 euro pour les 4jour du moi de mars et pour le mois d’avril 498euro parce je suis marié cohabitant alor que ya 1an je touchait 1000euro à 1050euro avant que je travaillais er maintenant il me paye 498 euro et quand j’ai appeler mon syndicat il mon dit il mon payer le minimum en attendant lonem pour voir si il me rembourser la différence
    Qu’est ce que vous pensait ?
    Merci à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 mai 2018 à 10:15

      Bonjour Bilal,

      Nous ne pouvons pas te dire à combien tu devrais prétendre. Cela dépend de l’historique précis de tes périodes de chômage et de travail. Nous supposons que le syndicat te paie une « avance » en attendant la décision de l’ONEM.
      Si tu veux en savoir plus sur le montant auquel tu pourrais prétendre, tu peux nous donner un historique précis de tes périodes de chômage et de travail. Tu peux aussi nous joindre par téléphone (02/514.41.11) pour en discuter.
      Bien à toi

  65. nanou
    le 14 mai 2018 à 17:45

    bonjour

    j ai 39 ans et je suis  j ai appris que j était 66 pour cent handicape

    en plus mon compagnon il est a ma charge .pas d enfant

    je paye un appartement a 700 euro  plus la nourriture 200 euro plus gaz électricité et en plus j ai des dette a payer

    alors pouvez m expliquez combien je gagnerais et me citez toute les avantages ex je paye mes sejour a l hopital svp cela peux me soulager si j ai des avatange

    peut on avoir  un domicile pour payer moins cher en prioritaire merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 mai 2018 à 16:32

      Bonjour Nanou,

      Nous ne savons pas te dire à combien tu pourras prétendre. La situation que tu décris n’est pas suffisamment précise. Et surtout, nous ne sommes pas spécialisés dans les allocations pour personnes handicapées.
      Si tu vis à Bruxelles, il faut que tu te renseignes auprès du service Phare: https://phare.irisnet.be/
      Si tu vis en Wallonie, adresse-toi à l’AVIQ : https://www.aviq.be/handicap/
      Ces organismes pourront également te renseigner sur les avantages que tu peux obtenir. Que ce soit au niveau des frais médicaux ou du logement.

      Si tu le souhaites, tu peux aussi t’adresser à ce service juridique gratuit:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90
      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h.

      Bien à toi

  66. Sam
    le 14 mai 2018 à 14:37

    Bonjour.
    Mon mari travail a mi temps depuis 1 an et demi. On a 2 enfants. Et moi comme je travail en art.60 d ici quelque mois je serai au chomage. Je voudrai savoir combien je vais toucher??
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 mai 2018 à 10:05

      Bonjour Sam,

      Nous ne pouvons malheureusement pas te répondre de manière précise.

      En effet, le montant de tes allocations de chômage dépendra de ton statut aux yeux de l’ONEm et de ton salaire brut.

      Au niveau de ton statut, tout dépendra de ce que ton mari perçoit comme salaire: s’il gagne moins de 781,27 euros bruts par mois, tu seras considérée comme cohabitante avec charge de famille.

      Dans ce cas, tu recevras 65?% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 16ème mois, tu recevras 60?% de ta dernière rémunération. Ensuite, cela dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.246,44€/mois. Tu pourras te faire une idée plus précise de l’évolution des allocations de chômage en consultant ce tableau.

      Par contre, s’il perçoit plus de ce montant (781,27 euros bruts/mois), tu seras alors considérée comme cohabitante simple (sans charge de famille). Tu recevras également 65?% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois, 60 % du 4ème mois au 12ème mois, 40?% de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle et  539,76€/mois en période forfaitaire; par contre les cohabitants ordinaires sont soumis à un précompte professionnel de 10,09%. Plus d’infos sur ce tableau.

      Le fait des enfants à charge n’a malheureusement pas d’impact dans ta situation car lorsque l’ONEm détermine un statut, il faut savoir que la situation financière du compagnon/mari prime toujours sur le fait d’avoir un(des) enfant(s) au sein du ménage.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  67. Soum
    le 14 mai 2018 à 12:35

    Bonjour , je suis en stage d’insertion depuis août 2016 . J’ai depuis fait une’ formation un stage de transition et eu un contrat travaille . J’ai reçu les deux positives , à combien va s’élever mon taux de chômage
    1 j’ai travailler d’un 12/11/2017 au 28/02/2018
    2 j’habite chez mes parents et pas de charge de familles
    3 j’ai plus de 21 ans

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 mai 2018 à 13:50

      Bonjour Soum,

      En tant que bénéficiaire d’allocations d’insertion, comme tu vis chez tes parents, tu seras considéré comme cohabitant ordinaire. Le montant de tes allocations s’élèvera à 17,54 €/ jour; soit 456,04 €/ mois.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  68. Kelly
    le 14 mai 2018 à 10:51

    Bonjour je suis chef de famille au chômage et comme ma fille perçoit un revenu pour personne handicape l onem veut me retirer le statut de chef de famille et me mettre cohabitant . Est ce normal .Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 mai 2018 à 13:08

      Bonjour Kelly,

      A priori, si vous vivez exclusivement avec votre fille  vous devriez continuer à être considérée par l’ONEm comme cohabitante avec charge de famille.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  69. Tressy
    le 13 mai 2018 à 22:55

    Bonjour,

    Ma question est:

    A combien s élève le complément de chomage auquel aurait droit une personne isolée âgée de 24 ans habitant seule et travaillant sous contrat de 18h semaine soit un salaire entre 800 et 90p€/ mois ?

    Bien à vous,
    Tressy

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 mai 2018 à 16:33

      Bonjour Tressy,

      Malheureusement, nous ne pouvons répondre avec précision à ta question. Mais sache que si tu es chômeur complet indemnisé et que tu gagnes un salaire moins conséquent que les allocations de chômage que tu perçois, tu pourrais avoir droit à un complément de l’Onem en faisant une demande d’Allocations de Garantie de Revenu. Ta demande devra être introduite dans les deux mois suivant le début de ton temps partiel. Tu devras faire la demande de travailleur à temps partiel avec maintien des droits. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus et sur cette-info fiche de l’Onem : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t70#h2_5

      Mais sache que le montant des allocations dépend non seulement de la dernière rémunération brute, de la situation familiale, mais aussi de la durée du chômage. Ne sachant pas le montant actuel de tes allocations, nous ne pouvons pas te dire à combien s’élèvera le complément auquel tu pourrais avoir droit. Dans tous les cas, tu toucheras au moins la différence entre ton salaire net et le montant actuel de tes allocations.

      Nous te conseillons d’utiliser le simulateur de calcul en ligne sur le site de l’ONEM:
      http://www.onem.be/agrforms/home.jsf;jsessionid=jAzY9OhLhQn-l2FZ5SskMCHN.proddmz6101?dswid=-6947

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  70. Brook
    le 12 mai 2018 à 19:08

    J’ai oublier de déposer ma carte de pointage pour le chômage il y a t il un délais pour le dépôt ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 mai 2018 à 14:24

      Bonjour Brook,

      Si tu as oublié de remettre ta carte, sache qu’il n’est pas trop tard pour le faire et recevoir ton paiement. En effet, le délai pour déposer une carte de contrôle est de 3 ans maximum.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

       

  71. Brenda
    le 12 mai 2018 à 10:40

    Bonjour je n’ai jamais travaillé je sors des études, j’ai été au CPAS je ne trouve pas de travail mais le CPAS veut m’envoyer au chômage je voudrais savoir combien j’aurai droit au chômage s’il vous plaît

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 mai 2018 à 16:52

      Bonjour Brenda,

      Malheureusement nous ne pourrons pas répondre à ta question de manière précise.

      A priori, nous supposons que le CPAS à la possibilité que tu aurais d’ouvrir un droit aux allocations d’insertion.

      Les allocations d’insertion (ou chômage après études) sont des allocations de chômage auxquelles tu peux ouvrir un droit si tu es inscrite auprès du service emploi de ta région (Actiris, VDAB, ADG, Forem) et que tu as :

      • entre 18 et 24 ans,
      • effectuer un stage d’insertion à la fin de tes études de 310 jours (soit 1 an)
      • obtenu deux évaluations positives au cours de ton stage d’insertion.

      Tu trouveras plus d’informations sur le stage d’insertion sur : http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Si c’est le cas et que tu ouvres un droit aux allocations d’insertion, sache que le montant de celles-ci dépend de ton âge et de ta situation familiales. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche suivante : http://bruxelles-j.be/?p=7240

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  72. Mona
    le 10 mai 2018 à 15:16

    Bonjour , je vis actuellement avec mon fils , il a 27 ans, et sans revenu , je suis au chômage et touche comme chef de ménage , 1246euros par mois, si mon fils qui la maison , combien je toucherais comme isolé au chômage , je vous remercie de votre réponse ,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 mai 2018 à 16:03

      Bonjour Mona,

      Lorsque ton fils quittera le domicile, tu seras considérée comme isolée et ton allocation de chômage s’élèvera à minimum 1031.94 euros.

      Je t’invite à regarder le tableau ci-dessus.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  73. Juju
    le 10 mai 2018 à 14:53

    bonjour je suis cohabitant sans charges on me retire 10 pour cent en plus je suis à 60 pour cent au mois de novembre je retombe à 40 pour cent je vais avoir combien et est ce que on va me retirer encore les 10 pour cent en retombant à 40 pour cent merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 mai 2018 à 16:45

      Bonjour Juju,

      Effectivement en phase 1 et 2, le chômage retire 10.09% de précompte professionnel. Ce précompte ne te sera pas retiré en phase 2 si ton conjoint dispose uniquement de revenus de remplacement.

      Le minimum que tu percevras en phase 2 (a et b ) sera de 765.96 euros.

      En phase 3, on ne te retirera plus de précompte professionnel et tu percevras 539.76 euros.

      Je t’invite à regarder le tableau ci-dessus.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  74. Juju
    le 10 mai 2018 à 14:50

    bonjour j’ai travaillé l’année passée en article 60 jai eu fini le 13 novembre 2017 est ce que j’ai droit en mai 2018 à des congé payer merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 mai 2018 à 16:53

      Bonjour Juju,

      Le nombre de jours de vacances rémunérés auxquels tu as droit en 2018 dépend du nombre de jours pendant lesquels tu as travaillé en 2017. Si tu as travaillé pendant toute l’année, tu as droit à 4 semaines de vacances rémunérées l’année suivante. Si tu as travaillé six mois en 2017, tu n’as droit qu’à 2 semaines de vacances rémunérées et qu’à la moitié du pécule de vacances en 2017. Ce sont les vacances annuelles ordinaires.

      En tant que chômeur complet, tu as droit à 24 jours (4 semaines) de congés par an. Les jours éventuellement pris pendant une période de travail (la même année civile) sont compris dans ces 24 jours. Que tu aies travaillé ou chômé l’année précédente, tu as droit à ces 24 jours de congés. Mais ces jours seront indemnisés différemment selon ta situation.

      Si tu as travaillé l’an dernier comme employé, tu as dû recevoir, au moment de quitter ton emploi, un pécule de vacances couvrant tes jours de congés. Si tu as travaillé comme ouvrier en 2017, tu as en effet peut-être droit à demander un pécule à ta caisse de vacances. Tu peux te renseigner auprès de ton ex-employeur (ou directement auprès de sa caisse de vacances).

      Lorsque tu es au chômage, tu dois d’abord prendre les jours de congés payés couverts par ce pécule. Pour ces jours, tu ne reçois pas d’allocations de chômage. Si tu ne prends pas les jours de congés couverts par un pécule avant la fin de l’année, ces jours seront déduits d’office des allocations du mois de décembre.

      Plus d’infos: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/as-tu-droit-a-des-vacances-lorsque-tu-es-chomeur/

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  75. Michel1310
    le 8 mai 2018 à 10:40

    Bonjour je vais toucher un revenu de la vierge noire de 400 euros
    Est ce que mon compagnon gardera son chômage comme chef de famille merci pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 mai 2018 à 17:38

      Bonjour Michel1310,

      Les allocations pour personnes handicapées ne sont pas considérées comme des revenus par l’ONEm. Celles-ci n’ont donc aucun impact sur le statut familial et ton compagnon devrait alors pouvoir garder le statut de cohabitant avec charge de famille.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  76. Ilyès
    le 7 mai 2018 à 22:24

    Bonsoir j’avais une question je suis considéré isolé
    Mais j’aimerais bien que après la naissance du bébé mon copain vient vivre avec moi mais il ne travaille pas et touche aucun revenue ni même de chômage es ce que cela changera à mon montant de chômage ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 mai 2018 à 17:03

      Bonjour Ilyès,

      Si ton compagnon ne dispose d’aucun revenu professionnel (un salaire de plus de 781,27 euros brut par mois) ou de remplacement (CPAS ou chômage), tu seras considérée comme cohabitante avec charge de famille.

      En principe, il est peu probable que le montant de ton allocation change sauf si tu perçois le montant minimum pour ta période d’indemnisation ou que tu es en début de 2e période d’indemnisation. Tu trouveras plus de détail sur ce montant en consultant le tableau suivant : http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2017/09/cohabitant-avec-charge-de-famille-1.png

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  77. aperezra
    le 7 mai 2018 à 13:27

    Bonjour,

    En mars j’ai fini en tant qu’éducatrice avec un contrat de remplacement pour 3 mois (janvier-mars). J’ai reçu le document c4 pour demander le chômage. Je voudrais savoir si en tant qu’étudiante de master, nationalité espagnole et sans travails antérieurs (travail qu’avec contrat étudiant), j’aurais droit à demander le chômage.

    Cordialement

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 mai 2018 à 14:40

      Bonjour Aperezra,

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage, il faut prouver au moins 312 jours de travail sur les 21 mois qui précèdent la demande. Cela correspond à 12 mois de travail et le travail étudiant avec réductions de cotisations sociales n’est pas pris en compte.

      Tu n’es donc pas encore dans les conditions pour ouvrir ce droit. En tant qu’européenne résident en Belgique, à partir du moment où tu prouves suffisamment de jours de travail, tu pourras effectivement bénéficier d’allocation de chômage (aux mêmes conditions que pour un résident de nationalité belge).

      Nous attirons tout de même ton attention sur le fait qu’en tant que demandeur d’emploi, il faut être disponible pour chercher de l’emploi et il n’est donc en principe pas possible de faire des études tout en bénéficiant d’allocations de chômage. Il faut en principe demander une dispense avant le début des études. C’est pourquoi il n’est généralement pas possible d’ouvrir un droit pour la première fois en tant qu’étudiant.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  78. crouton
    le 7 mai 2018 à 09:07

    Bonjour

    Puis je vous poser la question suivante :

    Si je travaille en interim à temps plein ou à temps partielpendant la période de préavis (j’ai touché des indemnités donc ne dois pas prester mon préavis), mes allocations de chômage seront-elles calculées sur le salaire des interim ou sur mon salaire de mon dernier emploi sur lequel elles seraient calculées si je ne travaillais pas pendant ma période de préavis ?

    D’avance merci et bonne journée

    Crouton

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 mai 2018 à 14:05

      Bonjour Crouton,

      Nous ne comprenons pas très bien ta situation.

      Si tu devais prester un préavis mais que tu as été indemnisé et qu’ainsi ton contrat s’est terminé, c’est le salaire de chez ton ancien employeur qui devrait être pris en compte à condition que la période de ton contrat intérim ne dépasse pas la période que devait couvrir ton préavis.

      Si tu es toujours en période de préavis avec ton ancien employeur et que ce dernier t’a simplement dispensé de venir travailler mais que tu es toujours lié via ton contrat de travail, tu ne peux signer d’autres contrats sans demander à ton employeur de rompre d’abord ta période de préavis (tu ne peux être engagé simultanément chez deux employeurs). Une fois le contrat rompu ou terminé, il te suffira de faire la demande d’allocations de chômage avant d’entamer ton travail intérim. Ce sera bien le salaire de chez ton ancien employeur et non le salaire en tant qu’intérimaire qui sera pris en compte pour le montant de tes allocations.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  79. Bader mrt
    le 7 mai 2018 à 01:06

    Bonjour
    Ma question est : je suis marié , ma femme travaille et elle a un salaire de 1800€ net
    Par contre moi j’ai qu’un salaire de 1540 net , et mon contrat CDD se termine bientôt …et je m’inquiètes si j’en teouve pas de boulot d’ici à ce moment la ??
    Est-ce que je peux savoir combien then vais toucher si je vais au chômage ,en sachant que je travaille y’a deux ans ,j’ai jamais arrêté , en temps pleins bien sûr !!
    On habite dans la même maison et on est mariés , mais on a pas denfants ( mais elle est enceinte )
    Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 mai 2018 à 15:38

      Bonjour Bader mrt,

      En principe, si tu as travaillé pendant 2 ans de manière interrompue, tu devrais pouvoir ouvrir un droit au chômage à la fin de ton CDD.

      Par contre, nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question concernant le montant de tes allocations.

      En effet, pour le savoir, l’ONEm se base sur le montant brut que tu perçois et ta situation familiale.

      Au niveau de ta situation familiale, comme ta femme travaille, tu seras considéré comme cohabitant sans charge de famille, et ce même si vous allez bientôt avoir un enfant, car seul les revenus de ta femme sont importants pour déterminer ton statut aux yeux de l’ONEm.

      Au niveau du montant, lorsqu’on est cohabitant, on reçoit 65?% de sa dernière rémunération brute pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, on reçoit 60?% de sa dernière rémunération brute. Ensuite,  40?% de la dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de la carrière professionnelle. Et en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 539,76€/mois. A cela est également prélevé un précompte de 10,09 %. Tu trouveras plus d’informations à ce sujet sur ce tableau : http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2017/09/cohabitant-1.png

      Tu comprends donc que le montant des allocations de chômage diminue avec le temps.

      D’autres question ? N’hésite pas à nous recontacter!

  80. françoise
    le 5 mai 2018 à 14:11

    Bonjour,

    j’ai quitté la Belgique en octobre 2010 après avoir mis fin à mon contrat CDI d’environ 24 ans à temps partiel avec un  salaire final brut de 1749.52 euros.

    J’ai quitté la Belgique pour rejoindre mo compagnon en France, à Nice.

    Je suis restée 3 ans et 7 mois sans travailler ni bénéficier du chômage.

    Je travaille de puis le 01 mai 2014 et termine mon CDD fin du mois de mai 2018.

    Ce qui fait 4 ans de travail à 30H semaine.

    Pour un dernier salaire de 1400,00 euros bruts/mois.

    Je suis dans l’obligation de rentrée en Belgique pour cause de séparation.

    Pouvez-vous me dire de quel montant je pourrais bénéficier en attendant de retrouver du travail.

    Et si il y a des aides au logement…

    J’ai 60 ans.

    Je vous remercie,

     

    Françoise

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 mai 2018 à 15:43

      Bonjour Françoise,

      Il semble difficile de pouvoir récupérer des allocations de chômage en Belgique sur base de ton travail ici jusqu’en 2010. En effet, soit tu avais ouvert un droit avant de partir et dans ce cas, il est possible de le récupérer si on en refait la demande dans les 3 ans qui suivent le dernier jour indemnisé. Cette période de 3 ans peut être prolongée par le travail à l’étranger ou par une période d’inactivité pour s’occuper d’un enfant de moins de 6 ans: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t39

      Si tu n’avais pas ouvert de droit précédemment en Belgique, il faudrait prouver un certain nombre de jours sur une période de référence qui précède la demande. Tu retrouveras cette information ici: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/ Ton travail en Belgique semble trop éloigné pour pouvoir ouvrir le droit uniquement sur cette base-là. Il faudrait donc utiliser le travail en France pour ouvrir ton droit. Pour pouvoir utiliser des journées de travail prestées dans un autre pays européen, il faut travailler au moins 3 mois en Belgique après le travail à l’étranger et avant d’introduire sa demande d’allocations de chômage. Dans ce cas, pour faciliter la transition entre les 2 pays, une possibilité est d’ouvrir le droit aux allocations de chômage en France et ensuite demander à exporter tes droits pour une période de 3 mois (renouvelable une fois). Cela te permet de continuer à bénéficier d’allocations de chômage française tout en vivant en Belgique pour y chercher un emploi. N’hésite pas à en parler avec Pôle-Emploi. Tu devras faire cette demande d’exportation via le formulaire U2. N’hésite pas à demander le formulaire U1 en France car celui-ci te sera utile pour ouvrir ton droit en Belgique (et prouver ton travail en France).

      En Belgique, il n’existe pas d’aide au logement (similaire au système français). Il existe des aides pour des situations spécifiques comme pour les personnes qui vivent dans un logement insalubre. Il est également possible de demander un logement sociale mais les listes d’attente sont généralement longue (http://logement.brussels/fr/primes-et-aides)

      Bien à toi.

  81. Kat59
    le 4 mai 2018 à 23:41

    Bonsoir,

    Mon conjoint suit une formation d’éducateur en Belgique. Je travaille pour ma part en France et nous projetons de louer une maison en Belgique. Il ne pourra pas travailler à côté de sa formation l’an prochain car il fera trop d’heures de stage. Peut il prétendre à l’allocation chômage française en résidant en Belgique. Pôle emploi semble dire oui si il est en France mais quid si nous habitons en Belgique ?

    Merci à vous pour votre aide,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 mai 2018 à 17:21

      Bonjour Kat59,

      Nous ne connaissons pas la réglementation du chômage français. Il semble peu probable que Pôle Emploi accepte de l’indemniser s’il vit en Belgique mais il faudrait poser la question directement à Pôle Emploi..

      Sache néanmoins que s’il remplit l’une ou l’autre condition, en tant que chômeur indemnisé en France, il pourrait ouvrir le droit à des allocations de chômage en Belgique. Pour que sa période de travail en France soit prise en compte pour une admissibilité aux allocations de chômage en Belgique, il faudrait qu’il travaille au moins 3 mois à son arrivée en Belgique. Il trouvera plus d’informations sur la fiche: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-beneficier-du-chomage-en-tant-que-travailleur-etranger-ou-apres-avoir-travaille-a-l%e2%80%99etranger/

      Il est parfois possible d’exporter le droit au chômage d’un pays membre de l’EEE vers la Belgique. Il pourrait alors bénéficier des allocations de chômage en Belgique pendant une période de 3 mois pour y chercher du travail. Nous lui conseillons de se renseigner auprès de Pôle Emploi.

      Par contre, s’il perçoit des allocations de chômage en Belgique, pour continuer sa formation, il devra introduire une demande de dispense auprès de son service régional de l’emploi de sa région. Il trouvera plus d’informations sur les dispenses sur la fiche: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-obtenir-une-dispense-pour-te-former-pendant-ton-chomage
      Le souci étant qu’il est souvent nécessaire d’obtenir cette dispense AVANT le début de la formation.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  82. Lili
    le 4 mai 2018 à 22:19

    Bonjour,

    Je suis enseignante depuis 4 ans et j’enchaine les remplacements. Cependant, il y a des périodes assez courtes où je n’ai pas d’interim et donc je perçois des allocations de chômage. Cette année, j’ai du chômer au mois de novembre, décembre et avril complet. J’ai toujours perçu plus ou moins 1300€ mais pour le mois d’avril j’ai perçu 713€. Je suis cohabitante mais je ne comprends pas une telle différence et diminution d’un coup surtout que mes périodes de chômage sont entrecoupées par des périodes de travail. Pouvez-vous m’eclairer?

    Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 mai 2018 à 15:28

      Bonjour Lili,

      Il est possible que les périodes de dégressivité aient continuées pendant des périodes de travail. En effet, seules les périodes de travail d’au moins 3 mois ininterrompues bloquent temporairement la dégressivité. Il ne nous est donc pas possible de te dire si cette diminution est normale ou pas sans connaitre avec détail tes périodes de travail (la date de début de chômage et le salaire brut qui avait été pris en compte). Cependant, cette diminution semble tout de même forte et nous te conseillons donc de vérifier avec ton organisme de paiement le calcul de ton allocation (sur base des périodes de travail pour évaluer où tu te trouves dans le processus de dégressivité et sur base du salaire brut qui avait été pris en compte lors de la première demande).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  83. Rosalie
    le 4 mai 2018 à 09:19

    Bonjour,

    je suis divorcée, demandeur d’emploi , je paie des pensions alimentaires pour des enfants domiciliés chez mon ex mari en application à un jugement.

    j’ai donc  le statut « cohabitant avec charge de famille »

    j’ai rencontré quelqu un (qui a un emploi) si nous vivons ensemble, vais je maintenir mon statut ?

    Merci de me renseigner

    Rosalie

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 mai 2018 à 16:49

      Bonjour Rosalie,

      Si tu emménages avec un compagnon qui a des revenus professionnels, tu seras indemnisée au taux cohabitant (et tes allocations de chômage risquent donc de diminuer). Sauf s’il travaille comme salarié et que le montant brut de ses revenus ne dépasse pas 781,27 euros par mois.

      Bien à toi

  84. christ
    le 3 mai 2018 à 13:30

    bjr, voila cela fait 5 ans que je suis a la mutuelle cohabitante sans personne a charge pouvez vous me dire +- combien vais jeperçevoire svp.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 mai 2018 à 14:39

      Bonjour Christ,

      Ta question n’est pas très précise.
      Je suppose que tu vas retomber sur le chômage après avoir été 5 ans sur la mutuelle.
      Les périodes indemnisées par la mutuelle ne suspendant pas la dégressivité de l’ONEM, tu devrais être indemnisé par le chômage au montant forfaitaire minimum de 539,76€ par mois.

      Bien à toi

  85. DIDI
    le 2 mai 2018 à 20:55

    bonjour   je travaille et ma compagne aussi, la petite amie du fils de ma compagne travaille aussi,elle voudrais venir habiter chez nous ;ma question est,si je tombe au chomage ,esqu il diminue du fait quel travaille ou le chomage se basse seulement sur le fait que je cohabite avec ma compagne  merci d avance pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 mai 2018 à 13:44

      Bonjour Didi,

      A partir du moment où tu vis avec une compagne qui a des revenus, tu es considéré pour le chômage comme cohabitant. Dès lors, si tu étais amené à percevoir une allocation de chômage celle-ci serait calculé au taux cohabitant (sans tenir compte du nombre de personne sous ton toit).  Le fait que la petite amie de ton beau-fils ait des revenus n’a donc aucun impact sur ton chômage.

      Je t’invite à regarder le tableau ci-dessus : cohabitant.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  86. .
    le 2 mai 2018 à 13:13

    Bonjour depuis septembre je suis un formation et j’ai une dispense d’étude, j’habite toute seule et je dois toucher 819€ par mois mais après octobre je touche entre 600-650 par mois, c’est normal que sa change? Il y a 2 semaine que j’ai reçu un lettre de l’onen on disent que je devais payer 23€ parce que á cause de ça ils m’ont retenu le 10% mais c’est plus de 10% j’ai déjà payer mais ils ne sont pas encore remboursé. C’est normal? Merci beaucoup

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 mai 2018 à 15:56

      Bonjour .,

      Ta situation n’est pas très claire. Quel type d’allocations perçois-tu? Les montants dont tu parles ne semblent ni correspondre à des allocations d’insertion, ni à des allocations de chômage complètes. Peut-être perçois-tu des demi-allocations de chômage (sur base d’un travail à temps partiel)?

      Si tu perçois des allocations de chômage (ou demi-allocations), sache que celles-ci sont dégressives. Cela veut dire que leur montant diminue avec le temps. Le fait d’avoir une dispense pour suivre des études, n’interrompt pas automatiquement la dégressivité. Cela peut dépendre du type de dispense obtenu et de la période de dégressivité dans laquelle tu te trouves.

      Nous te conseillons d’en rediscuter avec ton organisme de paiement pour mieux comprendre la raison de cette diminution. En cas de problème ou d’erreur, tu pourrais en parler avec ce service juridique gratuit:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90
      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  87. Yonamar
    le 2 mai 2018 à 11:11

    Bonjour, à ce jour j’ai été payé 529 € , est ce normal ? Cela fait 1 ans et demi que je suis o chômage, au tout début je percevais 1200 euro , je vien de finir mon préavis le mois passé , j’ai 23 ans je vie chez ma mère avec mes 2 frères .

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 mai 2018 à 13:36

      Bonjour Yonamar,

      L’allocation de chômage se calcule sur la base des années de travail et sur la base de ton statut de cohabitante.

      Pendant la première année de chômage (phase 1) tu percevras pendant 3 mois 65% de ton salaire brut et ensuite pendant 9 mois 60% de ton salaire brut. La phase 2 dépendra des tes années de travail ! La dernière étape est la phase 3, dans laquelle tu percevras de façon continue 539.76 euros. De plus, un précompte professionnel de 10.09 % te sera enlevé en phase 1 et en phase 2.

      Les activités professionnelles de moins de 3 mois ne stoppent pas la dégressivité. Cette dernière continue à courir même si tu travailles. Pour revenir en phase 1, tu devras travailler pendant une année.

      je t’invite à consulter le tableau ci-dessus : cohabitante

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  88. Mumu
    le 2 mai 2018 à 09:51

    Bonjour voilà j’ai travaillée en article 60 j’ai eu finie le 9 avril . J’habite avec mon conjoint qui lui travaille. Ce mois ci je n’ai que touché 722 euros alors que j’en touchais 1500.. est ce normal ? Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 mai 2018 à 13:42

      Bonjour Mumu,

      Etant donné que tu vis avec ton compagnon, tu percevras l’allocation de chômage au taux cohabitant. Dès lors tu percevras pendant 3 mois 65% de ton salaire brut (minimum 765.96 euros)  ensuite tu percevras pendant 9 mois 60% de ton salaire brut (minimum 765.96) . Par la suite ton chômage diminuera progressivement en fonction de tes années de travail (phase 2 puis phase 3). Le montant minimum que tu auras en phase 3 sera de 539.76 euros.

      A savoir en phase 1 et en phase 2 , un précompte professionnel de 10.09% te sera retiré.

      De plus, tu as travaillé jusqu’au 9 avril. Donc pour le mois d’avril, tu as droit à une rémunération pour ton travail jusqu’à cette date (tu l’as certainement déjà reçue). Et pour le reste du mois tu as droit à des indemnités de chômage. Ne s’agissant pas d’un mois complet, tu devrais bien sûr avoir des allocations de chômage plus élevées au mois de mai.

      Je t’invite à regarder le tableau ci-dessus « Cohabitant »

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  89. Infor Jeunes Bruxelles
    le 3 mai 2018 à 13:46

    Bonjour Archi,

    Si tu as 50 ans, afin d’ouvrir ton droit aux allocations de chômage en Belgique il faut que tu justifies :

    – 624 jours sur les 42 mois précédant ta demande

    – 312 jours sur les 42 mois précédant ta demande + 1.560 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 42 mois

    – 416 jours dans les 42 mois + pour chaque jour qui manque pour arriver à 624 jours, 8 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 42 mois

    Cela signifie donc qu’avec uniquement ton contrat CDI temps plein de 2016, tu n’atteins pas encore le nombre de jours suffisant. Tu l’atteindras au bout de deux années complètes de travail. Cependant, si tu as travaillé avant ce contrat belge, tu pourras faire valoir ces jours de travail même si c’était à l’étranger. Il faudrait donc que tu fasses le calcul de savoir si en additionnant ton contrat actuel et les éventuels contrats d’avant tu peux répondre à une des trois conditions ci-dessus.

    Si c’est le cas, tu ouvriras alors bien ton droit aux allocations de chômage. Dans ce cas, en tant que cohabitant, le montant de tes allocations sera calculé selon le tableau suivant : http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2017/09/cohabitant-1.png Le calcul se fait bien entendu sur base de ton dernier salaire brut bien que ce dernier soit plafonné selon les périodes de chômage. Ainsi, par exemple, dans ton cas pour les 3 premiers mois de chômage tu toucherais 65% de 2619.09€ (plafond), soit environ 1700€ par mois. La dégressivité de ton chômage débuterait ensuite dès le 4ème mois ou tu ne toucherais alors plus que 60%, etc.

    Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  90. Infor Jeunes Bruxelles
    le 3 mai 2018 à 17:29

    Bonjour Mig,

    Avant tout, sache qu’un isolé est une personne qui vit toute seule, sans aucune autre personne sur sa composition de ménage.
    Comme tu as la garde alternée de ton enfant, tu pourrais être considéré comme cohabitant avec charge de famille; en fonction du montant la pension de veuve de ta mère. En effet, la pension de veuve de ta mère ne sera pas considérée comme revenu de remplacement si le montant brut de celle-ci ne dépasse pas 2.187,20 euros brut par mois.

    Si ta mère touche plus, tu seras considéré comme cohabitant ordinaire.

    Dans tous les cas, tu recevras 65% de ton salaire brut (plafonné à 2619,09) pendant tes trois premiers mois de chômage, puis 60% pendant les 9 mois suivants et ainsi de suite. Voir le tableau ci-dessus.
    Sache que les allocations de chômage sur base de travail sont illimitées dans le temps. Par contre, le montant peut être dégressif en fonction de la durée du chômage.

    Et, pour pouvoir suivre des études tout en bénéficiant du chômage, tu devras introduire une demande de dispense auprès du service régional de ta région. Malheureusement, nous ne pouvons prédire une décision de ce genre. Mais comme a priori les jours se dérouleront en journée, tu devrais pouvoir y accès; pour autant que tu remplisses les autres conditions.Tu trouveras plus d’informations à ce sujet sur: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-obtenir-une-dispense-pour-te-former-pendant-ton-chomage/

    Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.