Bruxelles-J

Quels sont les montants des allocations de chômage ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Cette fiche explique la manière de calculer les allocations de chômage complet sur base du travail. Les allocations d’insertion (=allocations de chômage sur base des études) ne se calculent pas de la même manière (voir la fiche quels sont les montants des allocations d’insertion ?).

Les allocations de chômage sont accordées pour tous les jours de la semaine à l’exception des dimanches (6 allocations par semaine).

Le montant des allocations de chômage dépend de trois critères :

  • ta dernière rémunération brute ;
  • ta situation personnelle et familiale (cohabitant avec charge de famille, isolé, cohabitant) ;
  • la durée de ton chômage (3 périodes d’indemnisation).

Ta dernière rémunération brute

Le montant de ton allocation est calculé sur base de ton dernier salaire brut plafonné à 2.619,09€ pour les 6 premiers mois de la première période d’indemnisation).

L’ONEM prend en compte ta dernière rémunération à condition que :

  • ce jour fasse partie d’une période de travail d’au moins 4 semaines qui se suivent chez le même employeur ;
  • cette rémunération soit assujettie à la sécurité sociale belge.

Si ces conditions ne sont pas remplies, le montant de l’allocation de chômage est calculé sur base d’un salaire de référence qui est de 1.562,59€ brut.

Ta situation personnelle et familiale

Si tu es cohabitant avec charge de famille (anciennement appelé « chef de ménage »), tu reçois 65 % de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 16ème mois, tu reçois 60 % de ta dernière rémunération. Ensuite, cela dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.246,44€/mois.

Si tu es isolé, tu reçois 65 % de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60 % de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 55 % de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.031,94€/mois.

Si tu es cohabitant, tu reçois 65 % de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60 % de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 40 % de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 539,76€/mois.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant avec charge de famille ?

  • Si tu vis seul et que tu paies une pension alimentaire (sur base d’une décision judiciaire ou d’un acte notarié).
  • Si tu cohabites avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.
    Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation, même si ces personnes disposent de revenus.
  • Si tu ne cohabites pas avec un conjoint ou un partenaire mais exclusivement avec :
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition que tu puisses prétendre aux allocations familiales pour au moins un de ceux-ci ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition qu’aucun de ceux-ci de dispose de revenu professionnels ou de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfants (avec bénéfice d’allocations familiales pour au moins un) et d’autres parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus. Pour autant que ces derniers ne disposent ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus, ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.

La présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation à condition que ces personnes ne disposent d’aucun revenu (professionnel ou de remplacement).

Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas pris en compte si le montant brut ne dépasse pas 418,39€ par mois. Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas considérés comme des revenus, peu importe le montant de ce revenu, pendant une période de 12 mois prenant cours le jour où l’enfant perçoit pour la première fois un revenu professionnel après la fin de ses études.

Dans quel cas es-tu considéré comme isolé ?

Tu es considéré comme isolé lorsque tu habites seul.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant ?

Si tu n’habites pas seul et que tu ne peux pas justifier de charge de famille, tu es considéré comme cohabitant.

Il y a cohabitation lorsque deux ou plusieurs personnes vivent sous le même toit ET règlent principalement en commun les questions ménagères.

Si tu habites dans une maison communautaire, l’ONEM considère qu’il y a cohabitation lorsque les commodités sont utilisées en commun et qu’il y a :

  • soit partage des frais concernant le loyer, l’entretien ou la nourriture ;
  • soit une répartition interne des tâches.

Si tu habites dans une chambre, que tu t’occupes de ton propre ménage et que tu ne partages aucun frais avec d’autres habitants, tu seras considéré comme isolé par l’ONEM même si certaines commodités (douche, WC, cuisine) sont communes. Cependant, s’il s’agit d’une chambre chez tes parents ou chez un membre de ta famille, tu ne seras pas considéré comme « isolé ».

La durée de ton chômage

Les allocations de chômage ne sont pas limitées dans le temps. Elles diminuent cependant progressivement. On distingue 3 périodes d’indemnisation :

  • 1ère période = 1ère année de chômage. Elle est divisée en 3 phases (3 mois, 3 mois et 6 mois). A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 2ème période = Sa longueur dépend de ta carrière professionnelle. Elle dure au minimum 4 mois et au maximum 3 ans. Elle est divisée en 6 phases maximum. A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 3ème période = débute à la fin de la 2ème période.

Les montants

Tu trouveras un tableau récapitulatif en fonction de ta situation personnelle et familiale en cliquant sur l’image qui y est associée :

Si tu es cohabitant avec charge de famille :    cohabitant avec charge de famille

 

Si tu es isolé :isole

 

Si tu es cohabitant :

cohabitant

Les allocations sont soumises à un précompte professionnel de 10,09 %. Certaines catégories de chômeurs ne sont toutefois pas soumises à ce précompte. Il s’agit notamment des chômeurs complets avec charge de famille et chômeurs complets isolés.

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


157 questions pour “ Quels sont les montants des allocations de chômage ?

  1. Mxst
    le 23 octobre 2017 à 13:58

    Bonjour ,
    Les montants indiqués dans les tableaux sont Bruts ou nets ?
    Bien à vous

  2. Nina
    le 21 octobre 2017 à 22:39

    Bonjour, jsuis considérée comme cohabitante. Et perçois un chômage de 456,04€ et ce jusque octobre 2018.
    Je voudrais m’installer et être considérée comme personne isolée. Ma question est donc celle-ci : combien aurais-je d’allocations de chômage ? Et pour combien de temps ?

  3. J.
    le 20 octobre 2017 à 22:10

    Concerne: dégressivité des allocations

    Bonjour,

    J’aurais aimé savoir si les deux situations suivantes donnent lieu à une prolongation de la 1ère période d’indemnisation:

    formation de 3 mois auprès de Bruxelles formation
    jours indemnisés par l’assurance maladie invalidité (congé maternité). ex: mon congé maternité commence au 11ème mois d’indemnisation. Est-ce que les 1semaines seront calculée sur base de l’allocation en fin de première période ou au bout de 4 semaines, je  »tomberais » en 2è période et le nouveau montant constituerait la base du calcul de l’indemnité de la mutuelle?

    Je ne sais pas si je m’exprime clairement mais en d’autres termes, je voudrais savoir si ces deux situation « suspendent » le compte des mois de la 1ère période? (dans la même logique que la question d’Emma posée le 17/10).

    Merci d’avance pour votre réponse,

    J.

  4. fred
    le 20 octobre 2017 à 16:56

    bonjour,risque de subir un licenciement economique apres 28 ans passé chez mon employeur statut ouvrier commission paritaire 302,les 4 dernieres année regime 4 cinquieme fin de carriere salaire brut 2140 euros,pouvez vous me dire a combien séleveront mes indemnités de chomage je suis cohabitant et ai 53 ans

  5. Carol
    le 20 octobre 2017 à 16:54

    Bonjour,
    Mon patron n a pas résigné mon CDD de 24h/semaine (temps partiel) après une période d un an.
    Je me suis inscrite au chômage et je ne touche que 25,43€ par jour, en habitant seule avec 3 enfants qui ne sont pas à ma charge.
    Comment vais-je faire pour payer un loyer de 650€ avec les charges à part plus nourrir mes enfants ???
    Le chômage 605€+530€ d allocations = 1135€
    650€ loyer
    200€ élect + gaz
    90€ d eau
    70€ tv
    ————
    1110€
    Il me restera 25€ pour vivre!!!
    Avez-vous une solution pour moi ???
    Merci

  6. Adel
    le 20 octobre 2017 à 15:58

    Bonjour
    Je suis chômeur indemnisé
    J’aimerai bien savoir en cas de maladie, est ce que je continue à apercevoir le même montant qu’au chômage?
    Et est ce que ça prolonge ma période, c.a.d je ne subit pas de dégressivité
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 octobre 2017 à 16:51

      Bonjour Adel,

      Si tu es malade, tu n’as pas droit aux allocations de chômage. Tu dois indiquer un M sur ta carte de contrôle et tu ne seras pas indemnisé par le chômage. Tu dois demander à ta mutuelle pour être indemnisé pendant les périodes de maladie.
      La maladie ne prolonge pas la période de chômage. La dégressivité continue donc à courir pendant la maladie et tu risques malheureusement de recevoir moins lorsque tu retomberas au chômage.

      Bien à toi

  7. Mel1603
    le 20 octobre 2017 à 15:47

    Bonjour je déménage avec ma petite fille chez mon compagnon lui il travaille. Je serais compté cohabitan ou cohabitan avec chef de famille?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 octobre 2017 à 16:57

      Bonjour Mel1603,

      A partir du moment où tu vis avec un partenaire qui a des revenus, tu auras le statut de cohabitant ordinaire si le salaire de ton compagnon est supérieur à 781,27 euros par mois même s’il y a des enfants dans le ménage.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  8. Bicky
    le 20 octobre 2017 à 15:13

    Bonjour, ma compagne est indemnisée comme chômeuse complète depuis octobre 2016. Elle a été en congé maternité de mars à juin 2017, période durant laquelle elle n’a pas été indemnisée par l’assurance chômage. Quel l’incidence du congé maternité sur la date de fin de première période d’indemnisation ?
    Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 octobre 2017 à 16:54

      Bonjour Bicky,

      Les périodes indemnisées par la mutuelle n’ont aucun impact sur la dégressivité. Cela veut dire que les allocations de chômage continuent à diminuer durant cette période même si le demandeur d’emploi ne perçoit plus d’allocations de chômage.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  9. Reine des neiges
    le 19 octobre 2017 à 19:25

    Je suis chef de ménage et g 4 enfants et mon conjoint à charge
    Je vais bientôt me séparer de mon conjoint je voulais savoir si notre séparation affectera mes allocations de chômage

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 octobre 2017 à 15:50

      Bonjour Reine des neiges,

      Si tu vis seule avec tes enfants, tu garderas bien le statut de chef de ménage et donc ce changement familial n’aura pas d’impact sur le montant de tes allocations de chômage. Mais il faudra tout de même déclarer à ton organisme de paiement lorsque ton conjoint n’habitera plus avec toi.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  10. Nouchette
    le 19 octobre 2017 à 11:25

    Bonjour,
    J’étais cohabitante légale et travaillais à mi-temps.
    Je suis maintenant seule avec 1 enfant à charge et au chômage depuis octobre 2017.
    Le syndicat vient de me dire que je toucherais normalement 65% de mes derniers revenus bruts. Quelqu’un peut-il me dire si c est exact? Car je pensais que seule avec un enfant,il y avait un minimum légal, et ça même si travail à mi-temps avant.
    Merci bcp

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 octobre 2017 à 13:37

      Bonjour Nouchette,

      Cela dépend si tu perçois des allocations de chômage complètes ou des demi-allocations de chômage. Si tu ouvres un droit àd es allocations de chômage complète, le montant correspond effectivement à 65% du salaire brut avec en montant minimum (voir tableau cohabitant avec charge de famille ci-dessus). Ensuite, tu passe à 60%. Si tu arrives sous le minimum, tu devrais tout de même percevoir le minimum.

      En ce qui concerne les demi-allocations, le calcul est différent et dépend du régime de travail. Mais il y a également un minimum et si le calcul arrive sous le minimum, tu devrais tout de même percevoir le minimum. N’hésite pas à demander plus de détail à ton organisme de paiement.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  11. Emma
    le 17 octobre 2017 à 18:43

    Bonjour,

    En CDD temps plein depuis janvier 2017, je ne touche plus d’allocations depuis le début de l’année.
    J’ai cependant reçu un courrier de mon syndicat m’informant d’une révision de mes droits aux allocations, avec des échelons de dégressivité aux dates notamment du 01/06/2017 et 01/08/2017, périodes durant lesquelles je travaillais donc en CDD.

    Mon contrat touche bientôt à sa fin et je m’inquiète de voir que bien que je n’ai pas touché d’allocations durant dix mois, le montant de celles-ci ait pu continuer à décroître. Cette situation est-elle normale ?

    Merci d’avance pour votre réponse !

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 octobre 2017 à 14:05

      Bonjour Emma,

      Normalement, les périodes de travail à temps plein de plus de 3 mois interrompent la dégressivité. Cela veut dire que tu devrais récupérer des allocations de chômage au même montant que juste avant de commencer à travailler (http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67#h2_2 paragraphe « Les périodes d’indemnisation peuvent-elles être prolongées ? »).

      Il se peut que ton syndicat ne soit pas au courant de la reprise de travail et que ce type de courrier doit envoyé automatiquement. Il ne faut alors pas prendre en compte ces courriers car ton travail devrait bien interrompre la dégressivité. Tu peux en discuter avec ton organisme de paiement au moment où tu iras introduire ta nouvelle demande d’allocations de chômage.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  12. cricri
    le 16 octobre 2017 à 19:14

    bonjour

     

    je suis cohabitante mais la situation ne s’y prêtant plus (séparation), j’aimerais que l’on m’explique comment faire pour avoir un chômage isolé afin de pouvoir loué un domicile seule.

     

    vous remerciant

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 octobre 2017 à 14:01

      Bonjour Cricri,

      Pour pouvoir bénéficier du taux isolé des allocations de chômage, tu dois vivre seule dans les faits. C’est à dire que la séparation doit être effective; toi ou ton compagnon devra quitter votre actuel logement.
      Mais, tant que vous vivez sous le même toit, tu seras toujours considérée comme cohabitante ordinaire par l’Onem.
      Pour être indemnisée au taux isolé, tu devras d’abord trouver un nouvel appartement où tu irais vivre toute seule. Ou, ton ex devra aller vivre ailleurs.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  13. Philie
    le 16 octobre 2017 à 16:57

    Bonjour !

    Mon mari est enseignant temporaire et travaille en tant que tel dans le secteur publique depuis 6 ans. On lui avait promis un emploi à temps plein pour cette année également mais finalement : arrivés au 5 septembre : rien et pas de temps pour se retourner.

    Nous avons reçu aujourd’hui une lettre de la FGTB disant qu’il aurait 64,96 € (bruts ? Nets ?) par jour les 3 premiers mois vu notre situation (seul revenu pour notre famille avec 3 enfants à charge).
    Nous avons « perdu » 2 jours au mois de Septembre (attente d’une place dans l’enseignement).
    Et avons perçu 1104 € pour Septembre … (il touchait +/- 2100 € nets/mois)

    Je ne comprends pas comment ils arrivent à ce montant… Pourriez-vous m’éclairer ?

    Quel serait son montant perçu si je reprenais un travail salarié ?

    Merci énormément pour votre site et le temps que vous nous dédiez ! On se sent un peu « perdus » face à « tout ça »…

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 octobre 2017 à 16:23

      Bonjour Philie,

      Le montant perçu au mois de septembre semble correspondre à 17 jours de chômage (17 x 65 = 1105€). Il semble que vous avez perdu plus que 2 jours au mois de septembre. S’il s’agit d’une erreur, il faut interpeller l’organisme de paiement ou le bureau de chômage.
      Si tu travailles comme salariée et que tu gagnes plus de 781,27 euros brut par mois, ton mari sera indemnisé comme cohabitant. Ce qui ne change pas grand chose la 1ere année de chômage: on lui retirera juste 10,09% de précompte en tant que cohabitant.
      Par contre, la différence est plus importante à partir de la 2e année de chômage.

      Bien à toi

       

       

  14. K1P
    le 16 octobre 2017 à 11:40

    Combien recoit on d allocation de chômage sachant que la personne na jamais travailler

  15. Laura
    le 15 octobre 2017 à 19:51

    Bonjour,
    Ma fille suit une formation à l’IFAPME depuis l’année dernière et dès sa fin de rhétorique en 2016, elle est inscrite comme demandeuse d’emp.
    Elle travaille 12 heures semaine et jusqu’à fin septembre je percevait des allocations familiales pour elle.
    Elle a reçu 2 avis positifs du Forem que j’ai envoyé à la caisse d’allocations.
    J’a reçu du courrier de cette dernière m’informant que à daté de octobre,je ne percevrais plus d’allocations.
    Ma question est : à quoi peut prétendre ma fille ?
    _si elle continue à vivre avec moi ,sachant qu’elle gagne +/_400€par mois pour ses 12h/semaine.
    _si elle prend un appartement et qu’elle quitte le domicile pour habiter seule et qu’ elle gagne +/_ 400€ par mois pour ses 12h/semaine.

    Merci beaucoup pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 octobre 2017 à 09:50

      Bonjour Laura,

      Cette situation est particulière parce que théoriquement on ne peut pas suivre de formation durant le stage d’insertion (sauf si c’est moins de 20h par semaine stage compris).

      Il faut voir dans quelle situation ta fille se trouve. Si elle a terminé son stage d’insertion et qu’il est validé, elle pourra théoriquement ouvrir un droit aux allocations d’insertion.

      Si elle n’ouvre pas de droit aux allocations d’insertion, elle peut normalement continuer à percevoir les allocations familiales en tant qu’étudiante (et pas en tant que demandeuse d’emploi en stage d’insertion).

      Il faut donc se rendre à un organisme de paiement (Syndicat ou CAPAC) pour voir si elle peut ouvrir un droit aux allocations d’insertion et si elle ne peut pas, elle doit prévenir sa caisse d’allocations familiales qu’elle suit une formation à l’IFAPME.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  16. Sim
    le 15 octobre 2017 à 19:46

    Bonjour,

    J’aimerais habiter en cohabitation avec mon ami. Je travail à temps plein et lui viens d’arrêter de travailler ( contrat CDD) et donc va percevoir un chômage complet.

    Ma question quel sont les risques pour son paiement chômage Si j’habite chez lui. Et combien il risque de perdre par mois de l’argent

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 octobre 2017 à 16:32

      Bonjour Sim,

      La situation familiale peut effectivement avoir un impact sur le montant des allocations de chômage. Si vous habitez ensemble, il aura en principe le statut de cohabitant et des allocations de chômage calculées pour ce statut. Cependant, sache que la première année, il n’y a pas de différence entre les statuts (sauf pour les salaires qui dépassent les plafonds). S’il est isolé actuellement, vous pouvez comparer le tableau isolé: http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2017/09/isole-1.png et le tableau cohabitant: http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2017/09/cohabitant-1.png Les allocations de chômage étant calculées sur base du salaire brut, nous ne savons pas te dire la différence.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  17. Cricri
    le 15 octobre 2017 à 13:13

    Je travaille en ALE 20h semaine si je suis isolée je toucherait combien

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 octobre 2017 à 15:52

      Bonjour Cricri,

      Nous ne pourrons malheureusement pas te répondre mais sache que les travailleurs de l’ALE sont rémunéré sous forme de chèque. La valeur d’un chèque-ALE varie entre 5,95 € et 7,45 € et est défini par l’agence locale pour l’emploi.
      Si tu bénéficiais d’allocations de chômage avant de commencer à travailler en ALE, sache qu’il t’est possible de maintenir ton droit au chômage. Tu bénéficieras d’ailleurs d’une exonération de 4,10 EUR par heure prestée. Concrètement, tu pourrais donc percevoir 82 euros en plus de tes allocations de chômage.

      Plus d’informations sur http://www.pwa-cheque-rva.be/info.php#cout

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  18. Emeric
    le 14 octobre 2017 à 22:08

    Si je vis chere ma mère et Que je dois donner une pension alimentaire pour mon enfant conbien j vais touché

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 octobre 2017 à 15:25

      Bonjour Emeric,

      Le montant des allocations de chômage est calculé sur base du salaire brut pris en compte et varie en fonction de la situation familiale et de la période de chômage, nous ne savons donc pas te répondre avec précision sans ces informations. Si tu vis avec ta maman, ton statut dépend de ses revenus. Tu retrouveras les différentes situations familiales possible sur cette page du site de l’ONEm: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147 En fonction de ta situation familiales, tu peux te baser sur les tableau dans le fiche ci-dessus.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  19. Toto
    le 14 octobre 2017 à 11:33

    Bon jours je pourrai savoir combien je vais gagner en était cohabitant en payant une panssion allimentaire re 150 euro merci bien a vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 octobre 2017 à 14:59

      Bonjour Toto,

      Le montant des allocations de chômage est calculé sur base du salaire brut pris en compte et varie en fonction de la situation familiale et de la période de chômage, nous ne savons donc pas te répondre avec précision sans ces informations. Si tu vis avec un partenaire qui a des revenus, tu seras en principe cohabitant (même si tu payes une pension alimentaire). Tu peux alors te baser sur ce tableau pour évaluer le montant de tes allocations de chômage: http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2017/09/cohabitant-1.png

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  20. Gatche
    le 13 octobre 2017 à 14:27

    Combien de tant faut t’il attendre pour avoir une réponse de l’onem sachant que cela fait déjà une semaine?merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 octobre 2017 à 14:15

      Bonjour Gatche,

      L’organisme de paiement (syndicat ou CAPAC) a 2 mois pour compléter ton dossier de demande et l’envoyer à l’ONEm. Ensuite, l’ONEm a un mois pour analyser ton dossier et communiquer sa décision. Cela fait un délai total de 3 mois. Il s’agit du délai maximum et cela prend généralement moins de temps. Mais si cela fait une semaine qui tu as introduit ta demande, il est à priori normal que tu n’aies pas encore de réponse.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autre questions.

  21. Amed
    le 13 octobre 2017 à 06:46

    Bonjour
    Une personne qui a travaillé un an avec un contrat de 13h ou 15h aura il droit au chomage partiel ?
    Si oui il aura combien par moi?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 octobre 2017 à 12:48

      Bonjour Amed,

      Il nous sera difficile de répondre clairement à tes questions.

      En effet, il semble probable qu’une personne qui a travaillé à temps partiel pendant un an puisse ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage, pour autant qu’elle ait moins de 36 ans.

      En effet, pour ouvrir un droit, il faut totaliser un certain nombre de jours de travail en fonction de son âge à comptabiliser sur une période de référence (Plus d’info sur http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/).

      Ceci-dit, pour savoir combien de jours totalise cette personne, il faut effectuer le calcul suivant : nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction. Ensuite, tu multiplies le résultat obtenu par 2.

      En ce qui concerne le montant que cette personne percevra, sache que celui-ci dépend du salaire brut qui sera pris en compte, de la situation familiale de la personne. Le mieux serait donc de s’adresser à un organisme de paiement (syndicat ou CAPAC) pour obtenir une explication du calcul du montant des demi-allocations de chômage.

      Tu pourrais également contacter cet organisme gratuit et leur expliquer la situation:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel: (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax: (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be<mailto:emploi@atelierdroitssociaux.be>
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale?:
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  22. Zoé
    le 13 octobre 2017 à 00:46

    Bonjour,

    A la fin de mes études, j’ai exercé une activité professionnelle en tant qu’indépendant à l’étranger. Etant belge, je suis revenue en Belgique en 2012. J’ai trouvé du travail en 2013. Depuis, j’ai eu des contrats à temps plein et quelques-uns à temps partiel. En ce moment, je suis en préavis et me retrouverai sans travail à partir du mois de novembre 2017. Comment savoir si j’aurai droit au chômage? Mon dernier contrat a été signé le 2/5, donc à la date du 16 novembre, j’aurai travaillé plus de 6 mois chez le même employeur.

    D’avance, je vous remercie.

    Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 octobre 2017 à 12:33

      Bonjour Zoé,

      Si tu travailles depuis 2013, il semble fort probable que tu puisses ouvrir un droit. Ceci dit, en règle générale, tu dois totaliser un certain nombre de jours de travail à temps-plein (ou à temps partiel), qui est déterminé en fonction de ton âge et à comptabiliser sur une période de référence.

      Par exemple, si tu as moins de 36 ans, tu dois totaliser au minimum 312 jours, soit 1 an, sur les 21 mois précédant ta demande si tu as travaillé à temps plein (ou sur les 27 derniers mois si tu as travaillé à temps-partiel).

      Ton travail indépendant pourrait peut-être être pris en compte dans ce nombre de jours à totaliser pour autant qu’il permettait d’ouvrir un droit au chômage dans le pays où tu as travaillé.

      Sache aussi qu’il est parfois possible de convertir le nombre de jours de travail à temps partiel pour ouvrir un droit à temps plein. C’est généralement le cas si ton dernier emploi est à temps-partiel et que ta rémunération brute mensuelle pour ton emploi à temps partiel est supérieure à 1562,59 euros. Dans ce cas, tu peux effectuer le calcul suivant pour que tes jours de travail à temps partiel soient assimilés à des jours de travail à temps-plein : Le nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction.

      De la même manière, il est possible de convertir tes jours de travail à temps plein pour savoir si tu totalises suffisamment de jours de travail pour bénéficier de demi-allocations de chômage. En effet, le nombre de demi-jours pris en considération est égal au nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction. Ensuite, tu multiplies le résultat obtenu par 2. Ce résultat ne peut dépasser en moyenne 78 par trimestre (26/mois).

      Tu trouveras plus d’explications concernant le droit à temps plein sur http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/; et le droit à temps partiel sur http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  23. Jo
    le 12 octobre 2017 à 19:10

    Bonjour à vous,
    J’ai une question, car j’ai déjà travaillé plusieurs mois en Belgique, mais mon contrat a changé, j’ai travaillé 9 mois en tant que temps partielle (18h/semaine) , et après, 3 mois en tant que temps plein (38h/semaine),donc ma question est; comment peux-je calculer si j’ai le droit d’une allocations? et combien est-il la quantité ?

    Merci beaucoup.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 octobre 2017 à 11:54

      Bonjour Jo,

      Pour savoir si tu ouvres un droit aux allocations de chômage, il faut voir si tu prouves suffisamment de jours de travail. Cela varie en fonction de l’âge. Tu retrouveras ces informations ici:

      Si tu as moins de 36 ans, tu es à priori dans les conditions pour ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage. Pour voir si tu ouvres un droit à des allocations de chômage complètes, il faut transformer le travail à temps partiel en travail à temps plein et faire le calcul suivant: nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction. Dans ton cas (si un temps plein est à 38h), le calcul arrive à environ: 110 jours (temps partiel) auxquels on ajoute 78 jours (temps plein) soit un total de 188 jours, ce qui n’est pas encore suffisant pour ouvrir un droit à des allocations de chômage complètes.

      Le montant des allocations de chômage (ou demi-allocations de chômage) dépend du salaire brut pris en compte, de la situation familiale (et du régime de travail). N’hésite pas à en parler avec un organisme de paiement (Syndicat ou CAPAC).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  24. nad
    le 12 octobre 2017 à 18:24

    bonjour,

    Etant au chomage (j’ai 60 ans) avec mon fils de 16 ans à charge , puis-je accepter (afin de l’aider) qu’une personne qui à des revenus de mutuelle mette son domicile chez moi sans toutefois y dormir.

    Mes allocations vont-elles changer?

    Merci de m’éclairer sur ce sujet

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 octobre 2017 à 11:40

      Bonjour nad,

      Si cette personne a une adresse de référence chez toi, cela n’aura aucun impact sur ta situation familiale. Il faut bien faire une demande d’adresse de référence à la commune et non une domiciliation ordinaire. Attention, pour avoir une adresse de référence chez un particulier, il ne faut pas vivre chez cette personne. Il s’agit simplement d’une adresse administrative et non de son lieu de résidence (et c’est pour cela que ça n’a pas d’impact sur la statut familial). Tu trouveras plus d’information sur l’adresse de référence sur cette page: http://www.atd-quartmonde.be/Comment-obtenir-une-adresse-de-reference-quand-on.html

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  25. Jean
    le 12 octobre 2017 à 10:33

    Bonjour,

    Je suis chômeur isolé depuis 2 ans, je perçois 1050 euros d’allocation de chômage par mois. J’envisage l’année prochaine si cela ce passe bien de me mettre en ménage avec une personne qui est veuve et qui a une pension mensuelle de 740 euros. Mon chômage va t’il diminuer? Et si c’est le cas la diminution est elle calculée en rapport avec le montant de le pension ou est ce que je vais retomber a 530 euros comme cohabitant?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 octobre 2017 à 16:34

      Bonjour Jean,

      L’ONEm ne considère pas les pensions perçues par le partenaire du demandeur d’emploi comme des revenus de remplacement si les montants mensuels bruts de celles-ci ne dépassent pas 630,23 euros par personne. Puisque la pension de la personne avec qui tu vas cohabiter est supérieure à ce montant, tu auras effectivement le statut de cohabitant. Le montant n’est pas pris en compte pour calculer l’allocation de chômage en tant que tel et donc si tu es en 3e période d’indemnisation, tes allocations de chômage passeront donc à 539,76 euros par mois.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  26. Thea
    le 11 octobre 2017 à 21:05

    Bonsoir à vous :-),

    Alors j’aurais une question ^^, cette année je suis obligée d’arrêter mes étude car je dois me faire opérée ( j’ai 19 ans), je suis vais mes cours en alternance, j’ai reçus ma qualification en tant que auxiliaire de vente. Je voulais continué cette année pour avoir ma qualification vente pour ensuite avoir ma gestion, mais ma santé ma rattraper, donc cette année je suis dans l’obligation de mettre mes cours en suspend. Je suis actuellement encore chez mes parents mon papa touche de la mutuel pour maladie et ma maman travaille à une moindre rémunération, j’ai juste mon grand frère qui touche sont salaire en ayant un enfants et vivant chez nous, et mon frère autiste qui touche un revenue du as sa maladie. Ma question est donc ai-je droit au chaumage avec tout cela ?, combien pensée vous que je puisse touchée ?

     

    bien que je ne resterais pas des année au chaumage car des que ma santé me le permets je reprends donc mes étude au soir ou en plein jours et je travaillerais également bien à vous et merci de vos raiponce

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 octobre 2017 à 15:10

      Bonjour Thea,

      Pour bénéficier d’allocations de l’ONEm, il faut être dans certaines conditions. Pour pouvoir percevoir des allocations d’insertion (sur base des études), il faut avoir fait un stage d’insertion. Normalement, le stage d’insertion a une durée d’un an. Pour les jeunes qui ont suivis des études en alternance, le stage est diminué:
      – Si tu as obtenu une qualification professionnelle : le stage d’insertion professionnelle de 310 jours est diminué du nombre de jours (excepté les dimanches) situés dans la période couverte par le contrat d’apprentissage.
      – Si tu n’as pas obtenu de qualification professionnelle : le stage d’insertion professionnelle de 310 jours est diminué de la moitié du nombre de jours (excepté les dimanches) situés dans la période couverte par le contrat d’apprentissage. Mais dans ce cas, le stage d’insertion professionnelle doit au moins toujours comporter 155 jours.

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage (sur base du travail), il faut prouver 312 jours de travail sur les 21 derniers mois et les apprentissage ou les jobs étudiant (avec réductions de cotisations sociales) ne sont pas pris en compte.

      Si tu ouvres un droit aux allocations d’insertion (ou de chômage mais cela semble peu probable), sache que pour percevoir ces allocations, il faut être apte au travail. Si tu n’es pas apte au travail, tu passes alors sur la mutuelle. Pour ouvrir ton droit aux allocations d’insertion, tu dois t’inscrire comme demandeuse d’emploi (Actiris, Forem, Vdab, Adg) et introduire une demande auprès d’un organisme de paiement (syndicat ou CAPAC).

      Si tu n’ouvres pas de droit aux allocations d’insertion, tu ne pourras alors avoir aucun revenu durant cette période. Tu peux alors te tourner vers le CPAS de la commune dans laquelle tu vis. L’aide du CPAS n’est pas automatique. Après enquête sociale, le CPAS déterminera s’il peut t’aider et comment.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  27. Audrey
    le 10 octobre 2017 à 20:58

    Bonjour
    Voila je voudrais avoir des renseignements concernant l exportation des droits vers la france . J ai eu le droit a mes 3mois et la, ca vient de se terminer. maintenant on m a dit au debut que mon chômage continurait mais pôle emploi m a refusé le chômage une explication? Car je suis perdue merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 octobre 2017 à 10:11

      Bonjour Audrey,

      En ce qui concerne ton droit en Belgique, tu y as droit durant 3 mois tout en vivant à l’étranger. A la fin de cette période de 3 mois, il est possible de demander un renouvellement de 3 mois avec l’accord de Pôle emploi. Si ton droit n’est pas renouvelé ou que tu as déjà épuisé le renouvellement, tu peux soit revenir en Belgique pour continuer à percevoir tes allocations de chômage belges, soit voir dans quelle mesure tu peux ouvrir un droit en France. Si tu ne reviens pas en Belgique, tu ne peux pas continuer à percevoir des allocations de chômage belges. Étant une plateforme d’information belge, nous ne sommes compétents en ce qui concerne la législation française et nous ne savons donc pas te dire s’il est normal ou pas que ton droit en France soit refusé. Tu peux peut-être poser la question à un centre d’information français tel que le CIDJ: http://www.cidj.com/reseau-ij/france-metropolitaine

      Bien à toi.

  28. Sarah
    le 10 octobre 2017 à 13:08

    bonjour.
    Je voulais savoir quel est le montant d allocations de chomage quand on est isolé avec charge de famille (1 enfant) lorsqu on travaille mi temps.ici le brut est dans les 1600 euros.est ce qu on obtient 65- 60 % de ce brut ou est ce que on calcule sur un plafond plus elevé?compte tenu de la situation familiale?
    merci pour votre reponse.

  29. sarah
    le 9 octobre 2017 à 09:06

    bonjour.
    Je voulais savoir quel est le montant d allocations de chomage quand on est isolé avec charge de famille (1 enfant) lorsqu on travaille mi temps.ici le brut est dans les 1600 euros.est ce qu on obtient 65- 60 % de ce brut ou est ce que on calcule sur un plafond plus elevé?compte tenu de la situation familiale?
    merci pour votre reponse.

    • chantal
      le 10 octobre 2017 à 10:00

      bonjour je suis en preavis apres 20 ans ds l   entreprise pr fermeture.je suis aide soignante en couple avec 1 enfant a ma change 14 ans .quel calcule dois je faire.en .regime de 36h/38h.je suis agees de 46 ans

      merci de vos renseignements

       

      • Infor Jeunes Bruxelles
        le 11 octobre 2017 à 16:42

        Bonjour Chantal,

        A priori, tu auras droit à des allocations de chômage complète. Si ton compagnon travaille, tu auras en principe le statut de cohabitant. Si ton compagnon n’a aucun revenu, tu auras en principe le statut de cohabitant avec charge famille (Le fait qu’il y ait un enfant à charge ou pas ne change rien).

        Le montant des allocations de chômage est calculé sur base du salaire brut (plafonné). Il équivaut à 65% du salaire durant les 3 premiers mois puis à 60% du salaire brut durant les 9 mois suivants. Après un an, le taux dépend du statut familial. Tu peux te référer au tableau correspondant à ta situation familiale dans la fiche ci-dessus pour évaluer le montant de tes allocations de chômage.

        N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 octobre 2017 à 15:36

      Bonjour Sarah,

      Tu percevras en effet des demis-allocations de chômage. Le montant de la demi-allocation de chômage varie en fonction du dernier salaire, de la situation familiale (chef de ménage, isolé ou cohabitant) et de la durée du chômage.

      Le calcul de ce montant est complexe. Fais-toi aider par ton organisme de paiement pour le connaître.
      Le nombre de demi-allocations que tu perçois par semaines est calculé comme suit?:
      (nombre hebdomadaire d’heures de travail à temps partiel x 12) / nombre hebdomadaire d’heures de travail à temps plein dans la même fonction
      Exemple
      (19×12)/38 = 6 demi-allocations

      Le nombre de demi-allocations obtenu est réparti sur tous les jours de la semaine de la manière suivante?: 1 demi-allocation par jour à partir du lundi (sauf pour les dimanches). Si le nombre de demi-allocations est supérieur à 6, les demi-allocations restantes sont à nouveau attribuées à partir du lundi de la semaine suivante: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Pour une information plus complète sur le travail à temps partiel et le droit au chômage, n’hésite pas à surfer sur le site de l’Onem: http://www.onem.be/fr/citoyens/travail-temps-partiel

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  30. Valerie
    le 7 octobre 2017 à 18:12

    Je suis chômeuse isolée avec une saisie sur salaire de presque 300e sur presque 1700e je voudrais m’installer avec quelqu’un que perçois un petit salaire. Je voudrais savoir qu’ elle en seront les conséquences pour moi et que poutrait-on faire pour que mon chômage ne diminue pas car je suis déjà sans un sous à la moitié du moi et j’ai une petite fille que j’aimerai recuperer

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 octobre 2017 à 11:38

      Bonjour Valérie,

      Si vous cohabitez avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) disposant de revenus professionnels ou de revenus de remplacement, vous serez considéré comme cohabitant et cela aura bien un impact sur vos allocations de chômage. (Voir tableaux en haut de la page).

      L’ONEM ne considérera pas le revenu de votre conjoint(e) ou de votre partenaire comme un revenu professionnel si les trois conditions suivantes sont remplies:

      – vous déclarez ces revenus auprès de votre organisme de paiement (sur un formulaire C1, disponible auprès de cet organisme) lorsque vous introduisez votre demande d’allocations ou au début de l’activité professionnelle ou de la cohabitation;
      – ces revenus proviennent d’un travail salarié;
      – le montant brut ne dépasse pas 781,27 euros par mois.

      N’hésitez pas si vous avez besoin de plus d’informations

  31. Geneviève
    le 7 octobre 2017 à 07:44

    Bonjour mon fils est à l ifapme comme stagiaire vendeur dans 9 mois il aura 700 euros on ma dit que je passerait de chef de famille à cohabitante combien j aurais et es que sa diminuera ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 octobre 2017 à 11:11

      Bonjour Geneviève,

      Les allocations de formation de votre fils ne seront pas prises en compte pour déterminer votre statut.

      Vous pourrez donc en principe garder votre statut de cohabitante avec charge de famille; le montant de votre allocation de chômage restera donc le même.

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

  32. Ali
    le 5 octobre 2017 à 14:00

    Bonjour, j’aimerais mieux savoir , j’ai bientôt terminé mes 6 mois de stages d’insertion et on m’a dit que quand on termine on perçois le chômage complet mais sa veux dire quoi exactement je dois percevoir combien ? En sachant que mon père est au chômage aussi et que j’habite dans la même maison

  33. Vicky
    le 5 octobre 2017 à 13:05

    Bonjour ,

    Je reviens à nouveau vers vous, car vous m’aviez répondu avec exactitude là où personne n’avait pu le faire ;-)

    Donc voici ma situation :

    En novembre 2015  j’ai été admise au chomage suite à une C4 de force mageur.

    J’ai alors touché des indemnités sur base d’un temps partiel (29/38)

    En Fevrier 2016 j’ai suivi une formation d’employée administrative via  Le FOREM jusqu’au 31 aout 2016.

    Le 10 octobre 2016 j’ai débuté une intérime temps plein Chez BNP et ce jusqu’au 30 novembre 2017 inclus .

    Mon contrat prendra donc fin d’ici peu..

    Mon syndicat me dit que mon si je retombe sur le chomage, mon taux sera identique à celui perçu en novembre 2015 ?

    Et ce même après une année civile complète de travail temps plein.

    Que pour percevoir des indemnités sur base de mon salaire actuel je dois avoir travailler 2 années complètes.

    Savez-vous m’éclairer à ce sujet?

    Car je vous avoue que j’ai reçu deux réponses différantes :

    *une me disant qu’il me fallait une année civile

    *l’autre 2 années

    Un tout grand merci à vous

    Virginie

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 octobre 2017 à 14:42

      Bonjour Virginie,

      Il faut ici faire la distinction entre récupérer un ancien droit et ouvrir un nouveau.

      Lorsqu’on récupère un ancien droit, il faut:

      • prouver 12 mois de travail sur les 18 dernier mois si on veut revenir en première période d’indemnisation (ce qui est ton cas).
      • ne plus avoir perçu d’allocations pendant au moins 24 mois pour qu’un nouveau salaire soit pris en compte (ce qui n’est pas ton cas).

      Selon, nous tu devrais alors percevoir des allocations de chômage calculé sur ton ancien salaire mais au taux de la première période d’indemnisation.

      Cependant, si tu as moins de 36 ans, nous pensons que tu pourrais ouvrir un nouveau droit à temps plein sur base de ton travail à temps plein puisque tu prouves 312 jours de travail à temps plein sur les 21 derniers mois.

      En cas de problème, nous te conseillons d’en parler avec ce service juridique gratuit:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90
      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  34. Pippin
    le 5 octobre 2017 à 10:54

    Si les colocataires son tous deux dans une situation de 1 chômage et l’autre invalidité. No droit question (salaire) reste t’il comme si on habitait seul ?

  35. Nicolas
    le 5 octobre 2017 à 09:25

    Bonjour,

    Je viens de recevoir mon préavis, après 2 ans avec un salaire brute de 2280€/mois.

    Je vais me retrouver au chomage et je compte faire des contrats « smartbe » en tant que graphiste freelance.  (smartbe est une coopérative qui permet d’être salarié pour une mission définie).

    Je vais donc avoir régulièrement des contrats de 200€ à 1500€ pour 2-3 jours de travail.

    Ma question concerne la dégression du chômage. Est ce que chaque fois que je travail un jour, mon chomage sera maintenu en 1er phase ? donc à 60% ? ou cela va diminuer comme si je ne travaillais pas ?

    Qu’elle est la règle pour pouvoir garder un chomage haut ? le minium de jour qu’il faut travailler ?

    Merci d’avance

    Nicolas

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 octobre 2017 à 13:49

      Bonjour Nicolas,

      Une occupation à temps plein ou un occupation à temps partiel avec maintien des droit et sans allocations de revenu prolonge la période d’indemnisation pour autant qu’on prouve une période d’au moins 3 mois. Dans ton cas, si tu travailles quelques jours de temps en temps, cela ne prolongera pas la période d’indemnisation.

      Pour pouvoir revenir en première période d’indemnisation, il faut prouver au moins 12 mois de travail sur les 18 mois qui précèdent.

      Tu retrouveras toutes ces informations sur cette page du site de l’ONEm: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  36. Mass
    le 3 octobre 2017 à 18:38

    Bonjour je voudrais savoir combien de temps dur cette demande:

    Nature de la demande/Etat de la demande en cours
    :vos droits aux allocations en tant que chômeur complet en cours.

     

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 octobre 2017 à 10:38

      Bonjour Mass,

      Hélas, nous n’avons pas accès au détail de l’avancement des procédures.

      Sache que l’organisme de paiement a 2 mois pour compléter ton dossier et pour l’envoyer à l’ONEm et l’ONEm a un mois pour analyser la demande et envoyer sa décision.

      Tu peux contacter ton organisme de paiement pour avoir plus de détail et pour savoir si ton dossier a déjà été envoyé à l’ONEm.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  37. Mary
    le 3 octobre 2017 à 09:27

    Bjr.
    Je suis instit et j ai quasi travaillé tte l annee.
    ce mois ci je n ai eu que quelques h et j’ai touché +- 800€
    Je suis cohabitante
    Je n ai recu qu’en complètement 46€ est ce normal?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 octobre 2017 à 16:04

      Bonjour Mary,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise. En effet, le calcul de l’AGR (allocation de garantie de revenu ou complément chômage) est assez compliqué.

      Tu trouveras cela dit, en cliquant sur ce lien, un simulateur de calcul : http://app.rva.be/Application/IGU/IGU_1/ContentFR.htm
      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

       

  38. Lili
    le 2 octobre 2017 à 14:56

    Bonjour je suis enceinte au chômage je perçois le minimum comme indemnité entre 500 et 520 par mois mon dernier emploi était un contrat de remplacement de 6 semaines en 2017. Ma question est la suivante combien vais je toucher comme indemnité quand je serais en congé maternité?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 octobre 2017 à 16:01

      Bonjour Lili,
      En principe tu percevras le montant de ton allocation + 19,5%  de celle-ci pendant les 30 premiers jours de ton congé de maternité . Ensuite, et ce jusqu’à la fin du congé de maternité, tu percevras le montant de ton allocation de chômage à laquelle s’ajouteront 15% de cette dernière.
      Pour obtenir plus d’informations à ce sujet, nous te conseillons de contacter ta mutuelle.
      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  39. Orosh
    le 2 octobre 2017 à 14:38

    Bonjour,

    Je suis en CDD depuis quelques mois et il est probable que le mon contrat prenne fin, je me retrouverais donc au chômage.

    Nous comptons nous marier avec mon compagnon, nous serions donc cohabitant.

    Si tel est le cas, l’ONEM prendrait-il en compte mon dernier salaire, afin de m’assurer 65% de mon salaire brut durant les  (voir votre tableau cohabitant), si oui, durant combien de temps? …ou tomberais-je à 539,76€?

    De façon plus globale, qu’est-ce que le mariage changerait réellement?

    D’avance merci.

    Bien à vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 octobre 2017 à 15:10

      Bonjour Orosh,

      Il nous sera difficile de répondre à ta question de manière précise.

      En effet, le montant de tes allocations dépendra du fait que aies ou non déjà perçu des allocations de chômage avant ton CDD.

      Si tu as déjà perçu des allocations de chômage, nous ne pourrons malheureusement pas te dire comment va évoluer le montant de ton allocation car cela dépendra de la période d’indemnisation dans laquelle tu te trouvais avant de débuter ton CDD. Sache tout de même qu’une expérience de travail de plus de trois mois prolonge une période d’indemnisation de la durée de cet emploi. Par contre, il faut prouver une période de 12 mois de travail à temps plein dans les 18 derniers mois pour revenir en début de première période (période à laquelle tu perçois 65% de ta rémunération). Sache aussi que si tu souhaites que ton allocation puisse être calculée sur base d’un nouveau salaire brut, il faut une interruption de plus de 24 mois de chômage et avoir travaillé au moins 4 semaines consécutives chez un même employeur pendant cette période.

      Si tu n’as jamais perçu d’allocations de chômage, le montant de celle-ci sera effectivement calculé sur ta dernière rémunération brute; tu percevras alors 65% de celle-ci pendant trois mois. Par contre l’évolution de ce montant dépendra de ta situation familiale.

      Concernant ton statut, si tu habitais déjà avec ton compagnon, il est possible que tu aies déjà été considérée comme cohabitante aux yeux de l’ONEm, dans ce cas, le fait d’être mariée ne changera rien. Par contre si tu as l’intention d’emménager avec  ton compagnon, tout dépendra de ses revenus. Tu seras soit considérée comme cohabitante avec charge de famille (s’il perçoit un revenu professionnel de moins de 781,27 euros but par mois ou qu’il n’a aucun revenu), soit comme cohabitante simple. Ça sera le cas s’il perçoit des allocations de chômage, un revenu d’intégration ou s’il perçoit un revenu professionnel de plus de 781,27 euros brut par mois.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  40. Gigi
    le 30 septembre 2017 à 22:44

    Bonjour,
    J’ai fini l’école et je suis à la recherche d’un emploi je me suis inscrit chez actiris et l’onem.
    J’habite avec mon épouse et ma mere.
    Ma femme ne dispose aucun revenue ( toujours étudiante ) et ma mère elle travaille. Combien je vais toucher ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 octobre 2017 à 15:00

      Bonjour Gigi,

      S’agit-il bien d’allocations d’insertion (allocations sur base de tes études) dont tu parles? Si oui, si au moment de l’introduction de ta demande à l’Onem (via un organisme de paiement) tu n’avais pas encore fêté ton 25e anniversaire et que tu as effectué un stage d’insertion d’un an (après tes études) au cours duquel tu as obtenu 2 évaluations positives, tu bénéficieras de ces allocations. Mais, sache que le montant va dépendre de ta situation familiale et personnelle. Tu peux retrouver ces montants sur: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quels-sont-les-montants-des-allocations-dinsertion/

      Si les parents de ta femme ne perçoivent pas d’allocations familiales pour elle, tu peux la déclarer à ta charge et tu pourras bénéficié du taux le plus avantageux de cohabitant avec charge de famille : 1214,20 €/mois.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  41. Luna
    le 29 septembre 2017 à 19:11

    Bonjour,

     

    Je n’ai pas bien compris, si je suis au chômage avec mon fils en garde alternée 50/50, suis je cohabitant chef de ménage? Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 octobre 2017 à 14:21

      Bonjour Luna,

      Tu peux prétendre à des allocations de chômage au taux cohabitant avec charge de famille pour autant que tu gardes ton fils au minimum 2 jours par semaine.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  42. Mo
    le 28 septembre 2017 à 22:05

    Bonjour,

    Est-il normal que moi et mon compagnon ne touchons que la somme de 1117,60  du chômage, alors que j’ai ma fille de 5ans qui vit également avec nous?

    Nous avons introduit une demande auprès du cpas de notre commune et la décision a été refusée.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 octobre 2017 à 10:21

      Bonjour Mo,

      Il nous est malheureusement impossible de répondre à ta question de manière précise.
      En effet, les montants respectifs de vos allocations de chômage dépendent  de vos dernières rémunérations brutes et de la période d’indemnisation à laquelle vous vous trouvez chacun.
      Concrètement, si ton compagnon et toi percevez tous les deux des allocations de chômage, il est fort probable que vous soyez chacun considérés comme « cohabitants simples » aux yeux de l’ONEm. En effet, dans ce genre de situation, le fait d’avoir un enfant à sa charge n’a pas d’impact, puisque la situation financière du partenaire/conjoint prime toujours sur le fait d’avoir des enfants au sein du ménage.

      Il est cela dit parfois possible pour les couples de demander à ce que l’un des deux conjoints renonce à son allocation de chômage; dans certain cas cette option s’avère plus avantageuse. Nous te conseillons donc d’en discuter avec vos organismes de paiement respectifs (syndicat ou CAPAC).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  43. marc-l
    le 28 septembre 2017 à 13:57

    Bonjour,

    quand on dit que les allocation de chômage ne diminue pas pendant la formation, par exemple si une formation professionnel type FOREM est débuté les allocation sont gelée meme en premiere période si je comprend bien? si je trouve une formation pendant les 3 premiers mois de chomage, je reste a 65% pendant ma formation c’est bien ca?

    est ce qui l’en va de meme pour une formation longue pour demandeur d’emploi Technifutur?(sart-Tilman)

    Merci ;-)

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 octobre 2017 à 16:58

      Bonjour Marc,

      Oui, tu as bien compris. En cas de dispense pour une formation professionnelle à temps plein, le gel de la dégressivité est immédiat (même en 1ere période).

      Il doit s’agir?:

      • soit d’une formation organisée ou subventionnée par Bruxelles formation ou par un autre organisme public de l’emploi et de la formation (FOREM, VDAB, ADG)?;
      • soit d’une formation professionnelle individuelle dans une entreprise ou dans un établissement d’enseignement, reconnue par Bruxelles formation, le FOREM, le VDAB ou l’ADG et agréée par le directeur de la Direction Disponibilité du Forem.

      Tu peux trouver les explications à ce propos sur: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t58#h2_4

      N’hésite pas à vérifier avec Technifutur et avec le Forem que cela fonctionnera bien pour la formation que tu as en tête.

      Bien à toi

  44. henry
    le 27 septembre 2017 à 22:40

    bonjour je me suis inscrit à un syndicat j’aimerais une aide financière supplémentaire mais je sais pas comment faut faire

    merci a vous
    henry

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 octobre 2017 à 16:00

      Bonjour Henry,

      Ta situation n’est pas très claire.

      Si tu es actuellement bénéficiaire d’allocations de chômage et que tu souhaites obtenir une aide financière en plus, tu pourrais éventuellement t’adresser au CPAS de ta commune. Le CPAS pourrait peut-être t’octroyer un complément à ton allocation de chômage. Le CPAS dispose de deux types d’aide : soit l’aide mensuelle, appelée revenu d’intégration sociale (qui se calculera en complément de ce que tu perçois déjà); soit l’aide sociale (une aide ponctuelle sous forme d’une aide financière, en nature : alimentation, chauffage, fourniture scolaire,…). Dans les deux cas, le CPAS effectuera toutefois une enquête sociale au préalable afin de vérifier si tu remplis les critères d’admission. Plus d’infos sur le CPAS en cliquant sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      Si tu as droit au chômage et que tu travailles à temps partiel, peut-être pourrais tu introduire une demande de maintien des droit et d’allocations de garantie de revenus. Plus d’informations sur http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  45. Heggggar
    le 27 septembre 2017 à 15:52

    Bonjour .je suis divorcé maman de 3 enfants a ma charge je suis au cpas .le secale il payer monsielment 172eur pour 3 enfants .mon x mari il veut pas payer ce montant a secale .encor il prendre un avocat pour garder mes enfants et pour pas payer le pention de mes mes enfents .ma question et ce que le juje doner le droit a mon x mari pour gardermes enfants ? Et ce que le juge couper la pention alimentaire? Moi pas travailler et j’ai garder mes enfants bien .qui est ceque je peut faire maintenat svp .x mari aussi au cpas et habite un studio 20 metre caré.!! Repond moi svp

    Bien a vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 octobre 2017 à 11:49

      Bonjour Heggggar,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise car la décision reviendra au Juge.

      Pour prendre une décision, le Juge prendra en compte tout une série d’éléments dont notamment, les possibilités financières de chacun pour pouvoir subvenir aux besoins des enfants, les moyens mis en place par chacun pour pouvoir garder les enfants,… Le fait que Monsieur ne paie pas les allocations familiales au SECAL pourrait éventuellement être un élément pris en compte par le Juge.

      Nous vous conseillons tout de même de prendre contact avec ce service juridique gratuit et de leur expliquer ta situation:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel: (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax: (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale:
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

  46. michele
    le 27 septembre 2017 à 11:44

    Bonjour , je suis isolé avec enfant a charge , je travail a mi-temps si je demande a un complement de chomage sur base de quoi il calcule ? je touche 860eu brut avec le transport rembourser je touche 960 +-

    merci de votre réponse :-)

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 septembre 2017 à 16:25

      Bonjour Michele,

      Le complément de chômage dit AGR est accordée si ton salaire est inférieur au montant de l’allocation de chômage auquel tu peux prétendre si tu es au chômage à temps plein et si ton salaire mensuel brut moyen est inférieur à 1562.59€.

      si tu étais déjà au chômage avant d’accepter ton mi-temps, tu peux peut-être faire la demande de « maintien des droits » et d’allocation garantie au revenu (AGR ou complément de chômage)
      J’espère t’avoir éclairé,
      N’hésite pas! ;-)

  47. Paul
    le 27 septembre 2017 à 08:36

    Bonjour,
    Je suis au chômage depuis plusieurs années, je serai à la retraite l’année prochaine . Je suis isolé, mais j’aimerais me mettre en ménage avec mon amie, qui est également au chômage . Nous avons chacun environ 1000 euros par mois, si nous nous mettons en ménage, combien toucherions nous encore ?

    Paul

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 septembre 2017 à 14:38

      Bonjour Paul,

      En effet, le montant des allocations de chômage varie selon la dernière rémunération brut mais également en fonction de votre situation personnelle et familiale. Le fait que votre compagnon et vous vous mettiez en ménage, vous percevrez tous les deux des allocations de chômage au taux cohabitant.

      J’espère vous avoir éclairé,

      N’hésitez pas! ;-)

       

  48. Karin
    le 26 septembre 2017 à 18:02

    Bonjour ,

    après 14 ans sous le statut d’ employé  je viens de recevoir mon préavis avec le Outplacement.

    Je suis à titre complémentaire indépendante , mon patron me propose que je continue après ma période de préavis à travailler pour lui quelques heures par semaine  et de lui facturer  avec mon statut d’ indépendante complémentaire

    j’ ai des doutes sur la légalité de cette proposition

    pourquoi me virer si il a quand même besoin de moi ….

    commission paritaire 201

     

    un tout grand merci pour votre éclairage …
    belle fin de journée

    Karin

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 septembre 2017 à 16:29

      Bonjour Karin,

      A priori, cette mesure ne semblerait pas illégale, ton employeur pourrait demander tes services dans un autre cadre.

      Par contre nous te conseillons tout de même de demander le motif de ton licenciement à ton employeur et de contacter le contrôle des lois sociales de la région de ton lieu de travail (http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=6552)

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  49. Maite200495
    le 26 septembre 2017 à 17:34

    Bonjour, je voulais savoir si je souhaite me mettre en ménage avec mon conjoint qui travail en intérim et que moi je bénéficie du cpas isolé comme actuellement, je vie seul est ce que mon conjoint doit me prendre à sa charge ou si nous allons devoir nous mettre en cohabitation? Quels sont les montants que nous allons pouvoir percevoir en sachant que je compte passer mon permis et biensur trouver un emplois.
    Merci d avance bien à vous
    6220 Fleurus

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 septembre 2017 à 15:58

      Bonjour Maite200495,

      En fonction des montants de ses revenus, tu risques de perdre ton droit à l’aide du CPAS si vous vivez ensemble. Si ses revenus sont supérieurs à 1190,27 € par mois, le CPAS ne t’aidera probablement plus.

      Bien à toi

  50. Chocolat
    le 26 septembre 2017 à 16:58

    Bonjour,
    Je suis au Cpas et chef de famille, j’aimerais réprendre mon Pere sous mon toit, il est pensionné, vais je diminuer au niveau des allocations ?
    Merci

    • le 3 octobre 2017 à 09:56

      Bonjour Chocolat,
      Le CPAS prendra en compte le montant del a pension d e ton père et donc, oui, cela aura un impact sur le montant de ton RIS actuel.
      Par ailleurs, il faut voir aussi quel type de pension perçoit ton père actuellement car le montant peut changer aussi s’il n’habite plus seul.Il doit pour cela se renseigner auprès de son organisme.
      Bien à toi,

  51. Caro
    le 26 septembre 2017 à 13:49

    Bonjour
    Le 31/1/2017 mon préavis à pris fin mais je me suis mis en tant qu’independant mais mon statut ne marche pas très bien et voulais savoir si j’avais droit au chômage et que dois je faire
    Merci

  52. Fazi
    le 25 septembre 2017 à 23:03

    Bonjour je suis en cohabitation non marié et monsieur perçoit un chômage complet chef de familles nos enfants sont à sa charge ai-je droit au chômage je viens de finir mon contrat de deux ans en temps pleins sachant que lui reçoit 47/j en tant que chef de famille lui et nos enfant.merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 septembre 2017 à 13:05

      Bonjour Fazi,

      Le montant des allocations de chômage dépend non seulement de la dernière rémunération brute, de la durée du chômage, mais aussi de la situation personnelle et familiale. Donc, ton compagnon étant déjà bénéficiaire de chômage, si tu introduis une demande, vous bénéficierez chacun du taux cohabitant. Le fait d’avoir des enfants n’aura aucun impact sur la situation. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus.

      A priori, ton compagnon est déjà indemnisé au taux cohabitant (puisque tu travaillais à temps plein). Donc ses allocations ne devraient pas changer.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  53. Caline
    le 25 septembre 2017 à 21:54

    Bonsoir est il normal que mon compagnon et moi touchons +- 1100 euros à nous deux avec un enfant de 4 ans ? Je suis au chômage depuis un mois et mon compagnon 2ans . Merci de vos réponses

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 septembre 2017 à 15:36

      Bonjour Caline,
      Il nous est malheureusement impossible de répondre à ta question de manière précise.
      En effet, le montant des allocations de chômage dépend de ta situation familiale, de ta dernière rémunération brute et de la période d’indemnisation à laquelle tu te trouves.
      Concrètement, lorsque tu as commencé à percevoir des allocations de chômage, le statut de ton compagnon est probablement passé à « cohabitant simple ». Le fait d’avoir des enfants à sa charge n’a donc pas d’impact dans votre cas puisque la situation financière du partenaire/conjoint prime sur le fait d’avoir des enfants au sein du ménage.

      Il est cela dit parfois possible pour les couples de demander à ce que l’un des deux conjoints renonce à son allocation de chômage; dans certain cas cette option s’avère plus avantageuse. Nous vous conseillons donc d’en discuter avec vos organismes de paiement (syndicat ou CAPAC).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  54. Imran
    le 24 septembre 2017 à 13:21

    Bonjour
    J’ai touché un complément de chomage plus ou moins 500 euro, mon cohabitant gagne plus ou moins 800 euro brut. Si je travaille un temps partiel, mon chomage va diminuer de 500 euro? Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 septembre 2017 à 14:13

      Bonjour Irman,

      Ta situation n’est pas très claire.

      En principe, si tu touches un complément de chômage (AGR ou allocation garantie de revenu), c’est que tu travailles déjà à temps-partiel.

      Si tu comptes augmenter ton temps de travail hebdomadaire (travailler plus d’heure par semaine, mais toujours à temps-partiel), l’ONEm effectuera un recalcul de ton complément chômage.

      Par contre, nous ne pourrons malheureusement pas te dire ce qui te sera déduit de ton complément actuel car le calcul de l’AGR est complexe. Tu pourrais par contre, si tu le souhaites, utiliser ce simulateur: http://app.rva.be/Application/IGU/IGU_1/ContentFR.htm

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  55. Natha
    le 22 septembre 2017 à 14:43

    Bonjour,
    Je suis actuellement domiciliée seule avec ma fille de 1 an et touche des allocations de chômage. Si mon compagnon (et père de ma fille) qui travaille plein temps se domicilie chez moi, qu’est ce qui va changer par rapport à mes allocations de chômage?
    Merci d’avance de m’informer.
    Natha

  56. Jon
    le 22 septembre 2017 à 13:01

    Bonjour,

    Mon épouse est puéricultrice et travaille dans une école communale depuis quelques années (elle entame sa 6ème année). Elle est engagée sous contrat (« précaire ») APE. Ce type de contrat court, chaque année, du 01 septembre au 30 juin. Elle est donc au chômage les mois de juillet et août et ce, chaque année. De 2012 à 2016, elle travaillait à temps partiel (4/5ème) et touchait aux alentours de 970€ par mois de chômage. En 2017, elle a travaillé à temps plein et pourtant ses allocations de chômage ont diminué! Environ 930€ par mois. Ne devrait-elle pas toucher plus qu’auparavant? Le syndicat lui explique que c’est « dégressif ». Dans quelle partie du tableau se situe-t-elle? Elle est donc cohabitante (je travaille et nous avons 3 enfants). Dois-je regarder dans la période 1 ou 2 du tableau? Quelle phase? Après 10 mois de travail, ne devrait-elle pas recommencer à chaque fois dans la période 1, phase 1.1?

    Merci pour vos éclaircissements.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 septembre 2017 à 10:02

      Bonjour Jon,
      Il nous sera difficile de répondre de manière détaillée à votre question.

      En effet, il faut savoir que le montant des allocations de chômage dépend de la situation familiale de la personne et de la dernière rémunération brute perçue.

      Ces allocations de chômage sont effectivement dégressives c’est à dire qu’elles diminuent avec le temps. Pour comprendre la dégressivité de ses allocations de chômage vous pourrez vous referez au tableau sur la fiche ci-dessus (Attention notez que les cohabitants sont soumis à un précompte professionnel de 10,09% ).

      Ceci dit, en règle générale une période de travail de minimum 3 mois permet de prolonger la période de chômage par la durée du travail. De plus,  il est possible de revenir en première période d’indemnisation si l’on prouve 12 mois de travail dans les 18 derniers mois. Ce qui signifierait que votre épouse, devrait en principe percevoir le même montant. Nous vous conseillons donc de reprendre contacte avec votre organisme de paiement (syndicat ou CAPAC).

      Par contre, il aurait fallu une interruption de chômage de plus de 24 mois  et une période de travail d’au moins 4 semaines consécutives chez un même employeur pendant cette interruption pour que son allocation puisse être calculée sur base du salaire qu’elle a perçu en 2017.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  57. bilal
    le 22 septembre 2017 à 12:56

    Bonjour je travaille depuis 2008 maintenant je dois quitter mon travail force majeure de malade j’ai une accident de travail j’ai repris le travail ça va pas le médecin de travail a décidé de me faire arrêter de travail qui qui doit me payer est-ce que c’est le chômage ou la mutuelle et le montage de recevoir combien je suis marié ma femme ne travaille pas pas de pas de revenu j’ai 3 enfants 7 6 3 ans

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 septembre 2017 à 14:25

      Bonjour Bilal,

      Si tu es apte pour un autre travail, tu peux introduire une demande d’allocations de chômage dès que ton contrat de travail est rompu. Tu trouveras les démarches à suivre sur: http://www.bruxelles-j.be/?p=4573

      Si tu n’es pas apte au travail pour un autre emploi, c’est la mutuelle qui doit continuer à t’indemniser.

      Que tu sois indemnisé par la mutuelle ou par le chômage, tu seras indemnisé au taux cohabitant avec charge de famille.

      Bien à toi

  58. Plokoune
    le 22 septembre 2017 à 12:05

    Bonjour,

    j’ai perdu mon emploi et me suis retrouvée au chômage pendant 2-3mois ensuite je me suis retrouvée sur la mutuelle pour une maladie de longue durée (1 an et demi plus ou moins). Celle-ci vient de se terminer et je me suis donc réinscrite comme demandeuse d’emploi.

    Est-ce normal que les mois de maladies sont comptés comme des mois de chômage et que je perçois des allocations de chômage comme si ça faisait presque 2 ans que j’étais au chômage?

    Bien à vous et d’avance merci pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 septembre 2017 à 09:45

      Bonjour Plokoune,

      Effectivement, les périodes de maladie n’arrêtent pas la dégressivité du montant des allocations de chômage. Donc, si en tant que bénéficiaire d’allocations de chômage tu tombes malade et te retrouves indemnisée par la mutuelle, en fonction de la durée de ta maladie, tes allocations risquent de diminuer.

      Le montant des allocations de chômage dépendant aussi de la durée du chômage, il est donc normal que tes allocations diminuent après presque 2 ans. Tu trouveras plus d’informations sur les montants (en fonction de la période de chômage et de la phase dans laquelle tu trouves) sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  59. Aline
    le 22 septembre 2017 à 11:40

    Bonjour, je souhaiterai beneficier des allocations de chomage a partir de novembre. Ma situation est delicate, en effet je suis actuellement en contrat jusque novembre en tant qu’employé, mais je suis actuellement en ecartement de grossesse je suis donc payé par la mutuelle, est ce que ca compte pour le calcule de mon chomage ? Je ne suis pas encore inscrite au syndicat dois-je le faire? Jai travaillé 2 ans a mi temps mais souvent 3/4 temps car je fais beaucoup d’heure, je suis actuellement en cohabitation légale avec mon conjoint et je dois accoucher pour novembre. Du coup ma situation de famille change, je dois me référer aux allocations cohabitant? Est ce que je toucherai quand meme le chomage? Merci pour votre reponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 septembre 2017 à 13:08

      Bonjour Aline,

      Pendant le congé de maternité, tu ne peux pas prétendre à des allocations de chômage. C’est la mutuelle qui est compétente pour t’indemniser pendant cette période.
      Si ton contrat de travail est terminé après ton congé de maternité, tu pourras bien prétendre à des allocations de chômage.
      Les journées indemnisées par la mutuelle ne sont prises en compte pour ouvrir un droit au chômage que si tu n’as jamais perçu d’allocations d’insertion (chômage sur base des études).
      Tu devrais pouvoir toucher des demi-allocations de chômage au taux cohabitant. Tu trouveras les informations à ce propos sur: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Bien à toi

  60. Ludo
    le 21 septembre 2017 à 19:36

    Bonjour, merci de bien vouloir m’éclairer :)

    La situation est telle que : Mes revenues de chomage se sont arreter le 1 juillet, je viens d’effectué mon changement d’adresse je suis maintenant isolé, étant au chomage vais je de nouveau obtenir mes droits ? Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 septembre 2017 à 16:19

      Bonjour Ludo,

      Nous supposons que tu parles des allocations d’insertion.
      En effet, depuis le 1er janvier 2012, le bénéfice des allocations est limité à un crédit de 36 mois.
      Le calcul du crédit de 36 mois débute :

      • pour les cohabitants « ordinaires », le crédit s’épuise depuis le jour auquel ils ont droit aux allocations?;
      • pour les cohabitants avec charge de famille, les isolés et les cohabitants dits « privilégiés », le crédit de 36 mois débute à partir du mois qui suit leur 30ème anniversaire.

      Si tu es dans la deuxième situation, tu pourras donc rouvrir un droit suite à ton changement de situation.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

  61. mdsa
    le 21 septembre 2017 à 19:08

    Bonjour,

    Je viens d’avoir la confirmation pour avoir droit aux allocation de chomage aprés un travail à mi-temps. Lors de ma derniére visite chez le csc ils avaient fait une erreur dans mon dossier voilà pourquoi j’ai dû attendre longtemps avant d’avoir une réponse positive de l’onem mais la csc me dit en même temps que je ne toucherais que dans les 500€ car je suis cohabitante avec ma mére qui touche également le chomage. Le problème est que la derniére fois à la csc en voyant mon dossier on m’avait dit que je toucherais dans les 600€  et là on me dit autre chose , donc maintenant vue qu’ils avaeient déjà fait une erreur dans mon dossier ,(une erreur qui m’aurait coûté mon droit aux allocation mais grâce à vous j’ai pu le démontrer) je me demande si il n’y aurait pas encore une fois une erreur de leur part …

    Je précise que j’ai travaillé auparavant à mi-temps et que je suis cohabitante avec ma mére qui touche aussi du chomage , pensez-vous que je devrais réellement toucher dans les 500 € alors qu’on m’avait dit avant cela dans 600 € ?

    Je vous remercie d’avance de bien vouloir me réponse .

     

  62. natichou
    le 21 septembre 2017 à 16:10

    bonjour je suis actuellement au cpas taux chef de ménage (3 enfants a charge) mon compagnon percois du chomage comme cohabitant

    nous venons de nous domicilié ensemble le cpas me dit que je vais perdre tout mes revenus et que mon compagnon doit obligatoirement devenir le chef de ménage

    est ce normal ? sachant que les enfants portent mon nom

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 septembre 2017 à 11:32

      Bonjour Natichou,

      Pour rester bénéficiaire du revenu d’intégration sociale, il faut être dans un ménage qui ne perçoit soit aucun revenu professionnel ou de remplacement, soit qui en reçoit moins.
      Donc, à partir du moment où tu te domicilies avec ton compagnon et que celui-ci bénéficie d’allocations de chômage, tu ne seras plus considérée comme chef de ménage.

      Quant à ton compagnon, il bénéficiera désormais du taux cohabitant avec charge de famille (chef de ménage) des allocations de chômage. Le fait que les enfants portent ton nom (ou qu’ils soient de ton compagnon ou pas) n’aura aucun impact sur la situation. Et, comme le montant de ses allocations dépasseront le taux charge de famille dont tu bénéficiais, ton RIS sera malheureusement coupé.

      Il faut noter que l’aide du CPAS est résiduaire. Ce qui signifie qu’il est obligatoire de faire valoir toute autre aide possible avant celle du CPAS. Ici, il est donc obligatoire de faire valoir le taux chef de ménage au chômage et de renoncer à l’aide du CPAS.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  63. Caliskan
    le 21 septembre 2017 à 14:59

    Bonjour voila je suis actuellement isole chomage complet mais ma conpagne va venir vivre chez moi elle na aucun revenue aucun droit en belgique car elle et etrangere que dois je faire pourrais je la mettre a ma charge ?? Merci beaucoup

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 septembre 2017 à 15:36

      Bonjour Caliskan,

      Tu peux la mettre à ta charge si elle est en ordre de titre de séjour et qu’elle n’a aucun revenu.
      Si elle n’a pas de titre de séjour valable, tu peux la mettre à ta charge à la condition qu’elle n’ait aucun revenu ET qu’elle ait entamé une procédure de régularisation.
      Si elle n’a pas de titre de séjour légal et qu’elle n’a pas entamé la procédure de régularisation, tu seras considéré par l’ONEM comme cohabitant si vous vivez ensemble.

      Bien à toi

  64. bol
    le 20 septembre 2017 à 22:46

    Bonjour,

    j’ai lu que seul les allocations des personnes ayant le statut de cohabitant sans charge de famille sont soumises au précompte professionnel de 10,09%.
    Cela veut dire que le montant des allocations lors de la première année sont de 10% moins élevées que pour les autres statut ? Il faut retirer 10% au montant indiqué dans les tableaux ?
    merci pour votre réponse,
    Bol.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 septembre 2017 à 14:10

      Bonjour Bol,

      Effectivement, les allocations de chômage pour les personnes ayant le statut de cohabitant sont soumises au précompte professionnel. Cela est indiqué en dessous des 3 tableaux sur la fiche ci-dessus. Il faut donc effectivement enlever 10,09% des montants indiqués dans le tableau.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  65. Caro
    le 20 septembre 2017 à 10:23

    Bonjour j aimerai savoir si je suis considéré comme isolé ou cohabitant avec charge de familles étant donné que je vis avec mes trois enfants en garde alternée 1 semaine sur deux.
    Je précise également que les enfants ne sont pas domiciliés avec moi. Merci de répondre

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 septembre 2017 à 16:47

      Bonjour Caro,

      Quand il y a garde partagée, il faut que tes enfants vivent avec toi au moins en moyenne 2 jours par semaine et sans obligation de domiciliation.

      Tu es donc considérée comme isolée avec charge de famille étant donné que tu vis seul avec tes 3 enfants une semaine sur deux.

      J’espère t’avoir éclairé,

      N’hésite pas! ;-)

  66. pupuce
    le 19 septembre 2017 à 16:20

    Bonjour;

    Un amis veux mettre son domicile chez moi il a un revenu temps pleins âgés de 56 ans.

    Moi je travaille a temps partiels avec un complément de chômage, ma question est ce que j’aurais encore droit a mon complément chômage. Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 septembre 2017 à 16:09

      Bonjour Pupuce,

      Qu’entends-tu exactement par « mettre son domicile »?

      S’il vit effectivement chez toi, cela pourrait avoir un impact sur ton droit aux allocations de chômage en fonction du statut familial que tu as actuellement. En effet, si tu passes au statut cohabitant alors que ce n’est pas le statut de tu as actuellement, tes allocations pourraient diminuer ou s’arrêter.

      S’il est sans domicile fixe et qu’il ne fait qu’avoir une adresse de référence chez toi (mettre son adresse administrative chez toi mais ne pas y vivre), cela n’aura pas d’impact sur ton statut et donc aucun impact sur tes allocations de chômage. Tu trouveras plus d’information sur l’adresse de référence ici: http://www.atd-quartmonde.be/Comment-obtenir-une-adresse-de-reference-quand-on.html

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  67. Lili
    le 19 septembre 2017 à 15:12

    Bonjour je me suis déclaré cohabitant avec mon compagnon qui lui touche du chômage comme isolé et moi mon chômage avec charge de famille combien je toucherai et lui ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 septembre 2017 à 15:14

      Bonjour Lili,

      Si vous percevez tous les 2 allocations de chômage et que vous vivez ensemble, vous percevrez chacun vos allocations au taux cohabitant. Le montant des allocations de chômage étant calculé sur base du salaire brut pris en compte et variant en fonction des périodes de chômage, nous ne savons pas te répondre avec précision. Cependant, tu peux te baser sur le tableau cohabitant pour évaluer vos allocations de chômage: http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2017/09/cohabitant-1.png

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  68. Sonia
    le 19 septembre 2017 à 15:08

    Bonjour je travaille tempplein depuis 5 ans en titre service. Et mon mari travaille temps partiel. J’ai une fille qui est 3ans.je voudrais savoir si je laisse le travail combien je peux avoir le montant du chômage ? Merci pour la répondre

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 septembre 2017 à 16:00

      Bonjour Sonia,

      Les allocations de chômage sont calculées sur base du dernier salaire brut et en fonction de la situation familiale. Nous ne savons donc pas te répondre avec précision. Si ton mari a un salaire supérieur à 781,27 euros brut par mois, tu auras le statut de cohabitant. Dans ce cas, tu peux te baser sur ce tableau: http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2017/09/cohabitant-1.png. Si ton mari a un salaire inférieur 781,27 euros brut par mois, tu auras le statut de cohabitant avec charge de famille et dans ce cas, tu peux te baser sur ce tableau: http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2017/09/cohabitant-avec-charge-de-famille-1.png

      Sache que si tu quittes ton emploi (démission ou rupture d’un commun accord), tu risques une sanction de l’ONEm pouvant être un avertissement ou une exclusion du droit aux allocations de chômage d’une durée de 4 à 52 semaines.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  69. Julie
    le 19 septembre 2017 à 14:23

    Bonjour,

    J’ai 32 ans, je suis cohabitante avec mon compagnon, j’ai travaillé pendant plus d’un an mais mon contrat n’a pas été renouvelé ( j’ai osé faire un enfant je suis enceinte de 6 mois )

    Mon syndicat m’annonce que je vais toucher 500€ par mois car il me manque sois disant 5 jours de travail. Comment contester cette décision totalement absurde ?

    Merci à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 septembre 2017 à 15:07

      Bonjour Julie,

      Si tu as moins de 36 ans, il faut prouver 312 jours de travail sur les 21 mois qui précèdent ta demande. En principe, si tu as travaillé plus d’un an à temps plein (et sans période de maladie ou de congés sans solde qui peuvent modifier le calcul), tu devrais prouver suffisamment de jours de travail. Si effectivement, il ne te manque que 5 jours et s’il te restait des jours de congés annuels que tu n’as pas pris avant la fin de ton contrat, tu peux dire que tu les prends maintenant donc introduire ta demande d’allocations 5 jours plus tard disant que tu as pris tes congés annuel (qui t’ont été payé dans ton pécule de sortie).

      Il est difficile de te dire avec précision si le syndicat a raison ou pas sans connaitre les dates exactes du contrat et ton régime de travail.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu a d’autres questions.

  70. Falouna
    le 19 septembre 2017 à 10:55

    Bonjour,
    Si mon compagnon est indépendant, ai-je droit au chômage ? Si oui, combien ai-je droit ?

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 septembre 2017 à 14:28

      Bonjour Falouna,

      Si ton compagnon travaille comme indépendant (peu importe le montant de ses revenus) , tu recevras des allocations de chômage aux taux cohabitant. Dans ce cas, tu reçois 65?% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60?% de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 40?% de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 539,76€/mois.

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  71. Marina
    le 18 septembre 2017 à 20:28

    BOnjour
    Je suis belge est travail en France
    Je suis marie , un enfant
    Mon Mari travail à temps pleins en belgique
    Si , je donne ma démission en France
    Ais-je le chômage en France ou en belgique ?
    Combien aurais-je droit de chômage ?
    Cordialement

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 septembre 2017 à 17:59

      Bonjour Marina,

      Nous supposons que tu es travailleuse frontalière: tu travailles en France tout en vivant en Belgique avec ton mari.
      C’est toujours le pays de résidence qui détermine le chômage. Si tu vis en Belgique, c’est en Belgique que tu dois demander le chômage.

      Si tu démissionnes, tu risques cependant une sanction pour abandon d’emploi convenable (entre 4 et 52 semaines d’exclusion). Il faudrait cependant vérifier si ton emploi est bien considéré comme convenable. Il n’est par exemple pas convenable si tu as plus de 4 heures de déplacement par jour ou si tu es absente de ton domicile plus de 12 heures par jour.

      Vu que ton mari travaille à temps plein, si tu as droit au chômage, tu serais indemnisée au taux cohabitant. En tant que travailleuse frontalière, tes allocations de chômage seraient calculées sur base de ta dernière rémunération brute en France.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  72. sina
    le 18 septembre 2017 à 08:46

    je suis chef de famille ,mon cohabitant,a  travaillé 3 semaines et a touché 1000 euros .

    Dois-je le déclarer au chômage ou pas?

    merci de me répondre

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 septembre 2017 à 12:23

      Bonjour Sina,

      En tant que bénéficiaire d’allocations de chômage, tout changement dans ta situation doit être signalé à l’Onem via ton organisme de paiement.
      Comme tu es chef de ménage, les revenus de ton compagnon pourraient être pris en compte dans le calcul du montant de tes allocations de chômage; sous certaines conditions. S’il gagne un salaire ne dépassant pas 781,27 euro brut par mois, tu continueras à bénéficier du taux cohabitant avec charge de famille.
      Pour les mois pour lesquels il travaille et gagne un salaire dépassant ce montant, tu bénéficieras du taux cohabitant simple. Tu trouveras tous les montants sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  73. coco
    le 17 septembre 2017 à 20:28

    bonjour ma question et esque avec mes année de travaille j ai droit au chômage j ai 52 et j ai travailler 3 ans 24 heure semaine je me suis fait licencier j ai retrouver un travaille après 1 mois mais pendant ce mois la je ai était inscrire nulpard vus que tout me monde me dit que je n’ais pas droit au chômage il faut savoir a la central de repassage ou je travaille actuelment hiver il y a du chômage économique et je me demande si j’en aurrais droit ou pas et esque le faite d’être rester un mois sans rien ne coupe pas les jour assimiler pour ouvrier le droit au chômage je vous remercie

  74. Melina
    le 17 septembre 2017 à 16:59

    Bonjour,mon mari est au chômage depuis juillet 2017 après un travail de 11 années,moi je viens de trouver un travail 10h semaine. Vont ils lui diminuer ses allocations si oui combien?et après combien de temps.merci de votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 septembre 2017 à 17:10

      Bonjour Mélina,

      Il nous sera difficile de répondre à ta question de manière précise.

      En effet, tout dépendra de votre situation . Si par exemple, votre mari est considéré aux yeux de l’ONEm comme étant cohabitant avec charge de famille, il est possible qu’il soit considéré comme cohabitant simple (sans charge de famille)  si vous percevez plus de 781,27 euros brut par mois lors de votre nouvel emploi. Dans ce cas la diminution des allocations de chômage dépendent de la période d’indemnisation à laquelle se trouve votre mari et de la dernière rémunération brute de ce dernier.

      Si vous percevez moins que ce montant il pourrait rester cohabitant avec charge de famille.

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter pour repréciser votre situation !

       

  75. Oli
    le 16 septembre 2017 à 20:54

    Bonjour,

     

    J’étais en mi-temps médical depuis 3 ans et voilà que mon employeur est tombé en faillite.  Mon indemnité de rupture (faisant partie de la déclaration de créance) sera basée sur un temps plein étant donné que c’est le médecin-conseil de la mutuelle qui m’a conseillé de prester un mi-temps.

    Ceci dit, je suppose que je retombe à présent entièrement à charge de la mutuelle vu que je n’ai plus d’employeur.  Pendant la période censée couverte par mon indemnité de rupture, qui va me payer ? Pas la mutuelle, je suppose.. ni le chômage ?

     

    Et plus tard, le jour où je ne serai plus à la mutuelle, le chômage va-t-il m’indemniser sur base d’un temps plein ?  A certaines conditions ?

     

    Merci d’avance de m’éclairer.

     

    Oli

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 septembre 2017 à 15:48

      Bonjour Oli,

      En principe le Fond de Fermeture des Entreprise devrait s’occuper du paiement de vos indemnités de rupture. Vous trouverez plus d’informations sur que faire lors d’une faillite en consultant la page suivante : http://www.onem.be/fr/ffe/que-faire-en-cas-de-faillite

      Si vous étiez indemnisé à la mutuelle (ou au chômage avant) sur base d’un temps plein, vous devriez, le jour où vous serez à nouveau apte au travail, percevoir des allocations de chômage à temps-plein.

      Tant que vous n’êtes pas apte au travail, c’est la mutuelle qui va continuer à vous indemniser.

       

      Vous pouvez aussi discuter de votre situation avec ce service juridique gratuit :

      L’atelier des droits sociaux

      Rue de la Porte Rouge 4

      1000 – Bruxelles

      02.512.71.57

      02.512.02.90

      Pour le service emploi/sécurité sociale :

      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h

      Mercredi de 9h à 12h.

      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h.

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

  76. damien
    le 16 septembre 2017 à 17:08

    Bonjour, j’ai travaillé en apprentissage pendant 4 ans en Belgique, maintenant j’habite en France et je suis demandeur d’emploi je suis donc inscrit chez pôle emploi ai-je droit à une allocation de chômage le temps que je retrouve un travaille?
    Je vous remercie d’avance.
    Bonne soirée.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 septembre 2017 à 16:01

      Bonjour Damien,

      Bruxelles-J étant une plateforme d’information belge, nous ne sommes pas compétents en ce qui concerne la législation française. Le fait d’avoir fait un apprentissage permet, en Belgique, de diminuer la durée du stage d’insertion et donc parfois d’ouvrir directement le droit aux allocations d’insertion mais ne permet pas d’ouvrir un droit aux allocations de chômage (sur base du travail). Nous te conseillons donc de te renseigner directement auprès de Pôle emploi ou de poser ta question à un service d’information français tel que le CIDJ: http://www.cidj.com/reseau-ij/france-metropolitaine

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  77. Domi
    le 15 septembre 2017 à 20:44

    le 15 septembre 2017

    Bonjour,

    Agée de 49 ans je suis en préavis jusqu’au 23.02.2018, seulement a ce moment là j’aurai droit aux allocations de chômage, j’ai travailler pendant 11 ans dans une société qui vient de délocaliser ces

    activités, mon  salaire brut été de  3500 euros brut par moi  et la je serai chef de famille avec ma femme et deux enfants 16 et 10 ans a charge , je voudrais connaître le montant de ma future allocation de chômage s’il vous plait.

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse

    Domenico

     

     

  78. Ewelina
    le 14 septembre 2017 à 14:37

    Bonjour,

    Agée de 30 ans, je travaille actuellement dans le système des titres-services, sous contrat à durée indérterminée 30h/sem depuis 03/2010, mon salaire mensuel net est de €1200,- .

    Mon employeur souhaite me licencier et je voudrais connaître le montant de ma future allocation de chômage.

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse

    Ewelina

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 septembre 2017 à 12:00

      Bonjour Ewelina,

      Les allocations de chômage sont calculées sur base de le rémunération brute.
      Vu que tu ne travailles pas à temps plein, tu risques d’être indemnisée dans le régime des demi-allocations de chômage.
      Sauf si tu es assimilées à une travailleuse à temps plein. Il faut pour cela percevoir tous les mois une rémunération au moins égale à 1.562,59 euros brut?.
      Tu trouveras les explications à ce sujet sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/
      Tu verras que contrairement au travailleur à temps plein qui a droit à 6 allocations par semaine, le travailleur à temps partiel volontaire est indemnisé dans un système de demi-allocations.
      Le montant de la demi-allocation de chômage varie en fonction du dernier salaire, de la situation familiale (chef de ménage, isolé ou cohabitant) et de la durée du chômage.
      Le calcul de ce montant est complexe. Fais-toi aider par ton organisme de paiement pour le connaître.

      Bien à toi

  79. Haley Jane
    le 14 septembre 2017 à 13:28

    Bonjour, merci de bien vouloir m’éclairer :)

    La situation est telle que :

    Je vis avec ma mère qui touche un revenu de remplacement.

    J’étais en stage d’insertion a partir de septembre 2016, ayant trouvé du travail les évaluations sont positives.

    J’ai commencé à travailler en mars 2017 avec 3 mois de PFI (début mars à debut juin) ensuite CDD jusqu’à présent. Si je garde mon emploi, la situation financière de ma mere va changer à partir de mars 2018 ou juin 2018 ? De quel taux sera t elle diminuée ?

    Si je perd mon emploi début octobre (fin du contrat), qu’en sera t il de notre statut et de nos revenus de remplacement ?

    Pouvez vous me renseigner ? Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 septembre 2017 à 14:45

      Bonjour Haley Jane,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise étant donné que nous n’avons pas de détails sur la situation de ta mère (quel type de revenu de remplacement perçoit-elle ? Allocations de chômage, revenu d’intégration du CPAS?).

      Si tu vis exclusivement avec ta mère, qu’elle perçoit des allocations de chômage et que tu continues à travailler il est possible que la situation de ta mère puisse changer si tu continues à percevoir un revenu au delà de un an de travail (par exemple si ta mère est considérée comme chef de famille ou isolée elle sera sans doute considérée comme cohabitante sans charge de famille après une période d’un an de travail). En effet, l’ONEm ne tient pas compte du revenu professionnel de l’enfant s’il s’agit du premier revenu professionnel perçu par celui-ci après la fin de ses études, pendant une période de 12 mois, et ce peu importe le montant.

      Si tu perds ton emploi, tu pourras ouvrir ton droit aux allocations d’insertion. Dans ce cas, si ta mère bénéficie d’allocations de chômage, tes allocations d’insertion ne seront pas prises en compte si  le montant brut de celles-ci ne dépasse pas 456,04 euros par mois.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  80. Lalie
    le 22 septembre 2017 à 13:35

    Bonjour,

    Oui merci beaucoup ! Je m’en doutais …

    Autre question dans le même ordre. Je souhaite partir un ou deux mois en Espagne et trouver un petit job de façon à travailler mon espagnol. Je connais la procédure et le formulaire avant départ. Si par exemple j’y travaille pendant quelques semaines et puis que je reviens en Belgique: quid de mon chômage ? Il sera aussi calculer sur base de ce dernier salaire ? Si oui, ne vaut mieux t-il pas alors faire un stage non rémunéré ? Ou alors ne travailler que 3 semaines maximum ?

     

    Merci merci merci.

  81. Infor Jeunes Bruxelles
    le 26 septembre 2017 à 10:22

    Bonjour Lalie,

    Si tu ouvres un droit au chômage en Belgique et puis que tu pars travailler en Espagne, ta rémunération en Espagne n’aura aucun impact sur ton allocation de chômage belge à ton retour.
    Bien à toi