Bruxelles-J

Quels sont les montants des allocations de chômage ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Cette fiche explique la manière de calculer les allocations de chômage complet sur base du travail. Les allocations d’insertion (=allocations de chômage sur base des études) ne se calculent pas de la même manière (voir la fiche quels sont les montants des allocations d’insertion ?).

Les allocations de chômage sont accordées pour tous les jours de la semaine à l’exception des dimanches (6 allocations par semaine).

Le montant des allocations de chômage dépend de trois critères :

  • ta dernière rémunération brute ;
  • ta situation personnelle et familiale (cohabitant avec charge de famille, isolé, cohabitant) ;
  • la durée de ton chômage (3 périodes d’indemnisation).

Ta dernière rémunération brute

Le montant de ton allocation est calculé sur base de ton dernier salaire brut plafonné à 2.619,09€ pour les 6 premiers mois de la première période d’indemnisation).

L’ONEM prend en compte ta dernière rémunération à condition que :

  • ce jour fasse partie d’une période de travail d’au moins 4 semaines qui se suivent chez le même employeur ;
  • cette rémunération soit assujettie à la sécurité sociale belge.

Si ces conditions ne sont pas remplies, le montant de l’allocation de chômage est calculé sur base d’un salaire de référence qui est de 1.562,59€ brut.

Ta situation personnelle et familiale

Si tu es cohabitant avec charge de famille (anciennement appelé « chef de ménage »), tu reçois 65 % de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 16ème mois, tu reçois 60 % de ta dernière rémunération. Ensuite, cela dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.246,44€/mois.

Si tu es isolé, tu reçois 65 % de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60 % de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 55 % de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.031,94€/mois.

Si tu es cohabitant, tu reçois 65 % de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60 % de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 40 % de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 539,76€/mois.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant avec charge de famille ?

  • Si tu vis seul et que tu paies une pension alimentaire (sur base d’une décision judiciaire ou d’un acte notarié).
  • Si tu cohabites avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.
    Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation, même si ces personnes disposent de revenus.
  • Si tu ne cohabites pas avec un conjoint ou un partenaire mais exclusivement avec :
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition que tu puisses prétendre aux allocations familiales pour au moins un de ceux-ci ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition qu’aucun de ceux-ci de dispose de revenu professionnels ou de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfants (avec bénéfice d’allocations familiales pour au moins un) et d’autres parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus. Pour autant que ces derniers ne disposent ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus, ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.

La présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation à condition que ces personnes ne disposent d’aucun revenu (professionnel ou de remplacement).

Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas pris en compte si le montant brut ne dépasse pas 418,39€ par mois. Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas considérés comme des revenus, peu importe le montant de ce revenu, pendant une période de 12 mois prenant cours le jour où l’enfant perçoit pour la première fois un revenu professionnel après la fin de ses études.

Dans quel cas es-tu considéré comme isolé ?

Tu es considéré comme isolé lorsque tu habites seul.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant ?

Si tu n’habites pas seul et que tu ne peux pas justifier de charge de famille, tu es considéré comme cohabitant.

Il y a cohabitation lorsque deux ou plusieurs personnes vivent sous le même toit ET règlent principalement en commun les questions ménagères.

Si tu habites dans une maison communautaire, l’ONEM considère qu’il y a cohabitation lorsque les commodités sont utilisées en commun et qu’il y a :

  • soit partage des frais concernant le loyer, l’entretien ou la nourriture ;
  • soit une répartition interne des tâches.

Si tu habites dans une chambre, que tu t’occupes de ton propre ménage et que tu ne partages aucun frais avec d’autres habitants, tu seras considéré comme isolé par l’ONEM même si certaines commodités (douche, WC, cuisine) sont communes. Cependant, s’il s’agit d’une chambre chez tes parents ou chez un membre de ta famille, tu ne seras pas considéré comme « isolé ».

La durée de ton chômage

Les allocations de chômage ne sont pas limitées dans le temps. Elles diminuent cependant progressivement. On distingue 3 périodes d’indemnisation :

  • 1ère période = 1ère année de chômage. Elle est divisée en 3 phases (3 mois, 3 mois et 6 mois). A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 2ème période = Sa longueur dépend de ta carrière professionnelle. Elle dure au minimum 4 mois et au maximum 3 ans. Elle est divisée en 6 phases maximum. A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 3ème période = débute à la fin de la 2ème période.

Les montants

Tu trouveras un tableau récapitulatif en fonction de ta situation personnelle et familiale en cliquant sur l’image qui y est associée :

Si tu es cohabitant avec charge de famille :    cohabitant avec charge de famille

 

Si tu es isolé :isole

 

Si tu es cohabitant :

cohabitant

Les allocations sont soumises à un précompte professionnel de 10,09 %. Certaines catégories de chômeurs ne sont toutefois pas soumises à ce précompte. Il s’agit notamment des chômeurs complets avec charge de famille et chômeurs complets isolés.

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


164 questions pour “ Quels sont les montants des allocations de chômage ?

  1. Emmanuelle
    le 19 août 2018 à 19:55

    Bonjour voilà je vie toujours chez mes parents et j’ai 23ans et j aimerais habiter dans appartement qu’elle son les démarche à faire je touche du chômage en étant chez met parents met en statut cohabitation qu’elle son les démarche à faire

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 août 2018 à 11:10

      Bonjour Emmanuelle,
      J’imagine que ta question porte sur les démarches à effectuer pour être considéré comme isolée et non plus comme cohabitante.
      Lorsque tu déménages, tu dois aller signaler ce déménagement à la commune (au service population) et également signaler le fait que tu habites seule. Il faudra ensuite communiquer cette information à l’Onem via ton organisme de payement.
      En effet, tout chômeur a l’obligation d’avertir son organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) de tout changements de situation personnelle ou familiale.
      J’espère avoir répondu à ta question! N’hésites pas si tu as besoin d’autres informations!

  2. Jeje
    le 16 août 2018 à 14:13

    Bonjour je suis au chomage et je suis enceinte je dois accoucher pour le mois novembre qu est ce que je dois faire pour le chomage

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 août 2018 à 17:39

      Bonjour Jeje,

      En principe, pendant ta grossesse, il n’y a pas de démarches particulières à effectuer.

      En effet, même s’il faut être apte à travailler et que cela fait partie des obligations imposés aux chômeurs, la grossesse n’est pas considérée comme une raison valable pour refuser une offre d’emploi.

      Pendant ton congé de maternité, tu devras par contre remplir correctement ta carte de contrôle. Tu devras mettre un « M » dans les cases correspondant aux jours où tu es en congé de maternité. Il faudra alors que tu introduises un certificat médical auprès de ta mutuelle pour percevoir des indemnités de mutuelle pour la durée de ton congé de maternité.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  3. Prisci93
    le 15 août 2018 à 19:18

    Je suis cohabitante je perçois 440€ +- par mois est ce normale car je n’en vois aucun montant de ce genre dans les tableau ci dessus ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 août 2018 à 16:47

      Bonjour Prisci93,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise.

      Ne perçois-tu pas d’allocations d’insertion (chômage après études) ? Ou as -tu travaillé à temps partiel ?

      Si c’est le cas, il est probable que le montant de ton allocation de chômage soit justifié. Pour en être sûre, tu pourrais te renseigner auprès de ton organisme de paiement.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  4. Julie
    le 14 août 2018 à 21:42

    Bjr,

    Actuellement je suis chef de famille, et je touche +/- 46 € par jour. Qui eux sont calculer sur base de mes études.
    Si j’emmenage avec mon copain qui lui gagne 1500 € net, combien je peux espérer toucher?

    Merci

    Julie

  5. Alex
    le 14 août 2018 à 07:43

    Bonjour, je dois quitter mon domicile car mon propriétaire veut récupérer son bien , le problème c’est que je trouve pas de logement et je risque de me retrouver à la rue ac mon compagnon. Ma belle soeur nous a proposé de venir habiter chez elle le temps de trouver du travail et un appart.je voulais savoir si je serai considéré comme cohabitant et combien je toucherai et qu elles sont les démarches à suivre … bien à vous .
    J’ai oublié de préciser que ma belle soeur est chef de famille car elle a trois enfants à sa charges et touche des allocations. ..

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 août 2018 à 13:01

      Bonjour Alex,

      En ce qui concerne tes allocations de chômage, cela dépend uniquement de la situation de ton compagnon. En effet, pour l’ONEm seule la situation du compagnon du demandeur d’emploi est prise en compte pour évaluer la situation familiale peu importe qu’il y ait d’autre personne dans le ménage.

      En ce qui concerne ta soeur, la situation est particulière et n’est pas prévu directement par la fiche info de l’ONEm. Afin de connaitre avec certitude son statut familial, vous pourriez faire une demande de ruling en expliquant en détail toutes les personnes qui vivront dans le ménage et l’ONEm pourra évaluer à l’avance l’impact du déménagement sur l’analyse de votre situation familiale. Tu trouveras le formulaire du ruling sur cette page: http://www.onem.be/fr/formulaires/ruling

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  6. Lali
    le 12 août 2018 à 20:48

    Bonjour,
    J’ai entendu dire que lorsqu’on commençait des études de professeur nous pouvons bénéficier d’un chômage comme pour les infi. Est ce vrai? Je n’ai jamais etudie en tant que salarié mais seulement en étudiant? Quelles sont les démarches? Bàv

  7. Kev
    le 10 août 2018 à 09:12

    Bonjour. Si je postule à un CDD de 3 mois dont le salaire est bien inférieur à mon dernier salaire et que je suis pris, est-ce que mes allocations de chômage vont baisser après ce CDD ou est-ce que je percevrai le même montant qu’auparavant ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 août 2018 à 12:11

      Bonjour Kev,

      Lorsque tu introduis une demande d’allocations pour la première fois, l’ONEM prend en considération la rémunération de ta dernière occupation d’au moins 4 semaines consécutives chez un même employeur pour déterminer ton allocation de chômage.
      Lorsque tu introduis une demande d’allocations de chômage, après un interruption de ton chômage (ce n’est donc pas ta première demande), l’ONEM continueras à calculer le montant de ton allocation sur la base de la rémunération qui a été prise en considération lors de ta première demande d’allocation SAUF si tu n’as pas touché d’allocations pendant au moins 2 ans et que tu as, durant cette période, travaillé au moins 4 semaines consécutives chez un même employeur (ou travaillé à l’étranger). Dans ces cas-là, l’ONEM déterminera le montant de ton allocation sur la base de la rémunération de la dernière occupation (si tu as plus de 45 ans, l’ONEM prendra en compte la rémunération la plus élevée).
      En conclusion, si tu interromps ton chômage pour trois mois, en raison du fait que tu es occupé en CDD, après ton CDD, tes allocations devront en principe être calculées sur base de la rémunération qui avait été prise en compte pendant ta précédente demande et pas sur la rémunération perçue pendant ce CDD.

      Attention cependant que le fait de reprendre le travail pendant trois mois ne suspend pas la dégressivité des allocations de chômage et ne te fait pas revenir à la première période d’indemnisation.
      Pour revenir à la première période d’indemnisation, il faut avoir retravaillé pendant 12 mois à temps plein sur une période de 18 mois.

      Tu trouveras toutes les explications sur le calcul du montant de tes allocations de chômage sur cette page: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  8. taxi
    le 9 août 2018 à 17:36

    bonjour je me sépare de mon compagnon j’ai une fille 16ans et un garcon 25ans je travaille 13 h semaine en titre sevice je vais etre chef de famille combien je vais avoir comme complement chomage mon salaire est entre 460 et 500 euro sa fait 12ans que je travaille en titre service merci

  9. Tabinda
    le 9 août 2018 à 16:25

    Bonjour
    J’ai travaillé dupuis10 ans, j’ai une fille3 ans et mon mari travaille à temps partial, brut mensuel moins de 780euro.maintenant je prends le allocation de chômage. Est ce que je reste toujour être chef de famille ? Et quelle est le montant de chômage ? Il m’a envoyer un papier écrire commeça
    à partir du 30/03/2018 46,98 Euros.
    à partir du 16/05/2018 43,37 Euros.
    à partir du 16/08/2018 43,37 Euros.
    à partir du 16/02/2019 29,46 Euros.
    à partir du 16/04/2019 20,76 Euros
    Pour quelle raison il a diminuer le chômage après un ans.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 août 2018 à 11:53

      Bonjour,

      Si je comprends bien ce que tu écris tu es au chômage depuis plus d’un an et tes allocations de chômage ont diminué.
      Le montant de tes allocations dépend de ta situation familiale, ta dernière rémunération brute et de la durée de ton chômage.
      Si tu cohabites avec ton conjoint et que celui-ci dispose de revenus du travail, tu seras considérée comme cohabitante.
      Par ailleurs, les allocations de chômage sont soumises à la dégressivité. C’est à dire qu’elles diminuent avec le temps.
      Après un an d’indemnisation, les allocations de chômage d’un cohabitant passe de 60% de la dernière rémunération brute à 40% de la dernière rémunération brute.
      Tu trouveras ici un tableau récapitulatif reprenant les différentes périodes et phases d’indemnisation qui te permettront de comprendre les étapes de la dégressivité des allocations de chômage d’un cohabitant.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  10. Jhon
    le 9 août 2018 à 12:11

    Bonjour,

     

    Ma question est simple, je suis cohabitant légal avec ma copine. Elle est salariée dans le privé ( gagne plus que 780€ / brut).

    Moi je suis en art.60 jusque mi-novembre. Du coups mi-novembre je vais être au chômage.

    Je serais considéré par l’ONEM comme cohabitant sans charge de famille ça je suis d’accord, mais aurais-je bien droit à mes 65% de mon salaire brut ? Et ainsi de suite suivant la dégressivité ou bien vais-je avoir le minimum forfaitaire de 700€et une chic dû au revenu professionnel de ma copine.. ?

    Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 août 2018 à 11:32

      Bonjour Jhon,

      En principe, tu devrais bien recevoir 65 % de ta rémunération pendant les 3 premiers mois (avec un maximum de 1702,48 euros par mois).

      Au bout de ces trois mois, le montant de tes allocations de chômage va effectivement diminuer selon la dégressivité prévue. Sur ce tableau, tu trouveras l’ensemble des montants maximum pour chaque période d’indemnisation.

      En effet, le montant de tes allocations de chômage est toujours calculé sur base de ton précédant salaire (soit le salaire que tu perçois en tant qu’Art. 60) pour autant que ce dernier ne dépasse pas le plafond salarial.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      • Jhon
        le 13 août 2018 à 11:43

        Donc il ne se basent pas sur le salaire ma copine même si on vit ensemble ?  Car j ai lu quelques part que si ma copine avait un revenu professionel je toucherait moins que mon brut de 65%.

         

        Bien à vous

         

         

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 20 août 2018 à 14:12

          Bonjour John,

          Le salaire de ta copine est pris en compte pour déterminer ton statut aux yeux de l’ONEm.

          En effet, en fonction des revenus du conjoint, tu peux être sois considéré comme cohabitante avec charge de famille (si elle perçoit un revenu professionnel de moins de 781,27 euros but par mois), soit comme cohabitante simple (si elle perçoit un revenu professionnel de plus de 781,27 euros brut par mois) (Plus d’infos sur http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147).

          Le calcul du montant des allocations de chômage des cohabitants simples sont calculées comme pour les autres statuts: tu reçois 65?% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60?% de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 40?% de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 539,76€/mois.

          Par contre,  lorsqu’on compare la dégressivité des allocations de chômage de cohabitants simples (sans charge de famille) à celles des autres statuts, on constate que la dégressivité est plus importante pour les cohabitants simples.

          Aussi, en tant que cohabitant simple tu es généralement soumis à un précompte professionnel de 10,09%.

          D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

           

  11. Aurore
    le 8 août 2018 à 22:31

    Étant pendant 15 ans salarié a temps plein au Luxembourg et ayant quittée d un commun accord au 4 mai de cette année.
    N.ayant pas eu droit au chômage durant la période de 2mois sans travail.car commun.accord .

    Je retravaille sous contrat depuis le 1 er juillet de cette année à 30heures en belgique

    Ai.je droit à une. Compensation de chômage ou autre vu que je ne.suis.qu a 30 heures

    Merci d avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 août 2018 à 16:28

      Bonjour Aurore,

      Pour pouvoir bénéficier de l’AGR (allocation de garantie de revenu = complément du chômage), il faut d’abord avoir ouvert son droit aux allocations de chômage à temps plein. Pour ce faire, il faut prouver un certain nombre de jours de travail sur une période déterminée selon ton âge. Tu trouveras les infos dans le tableau du haut de cette page : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Le travail à l’étranger peut entrer en compte dans le calcul du nombre de jour, à condition de d’abord travailler au moins trois mois en Belgique. Il faudra donc que tu travailles trois mois complets en Belgique avant de pouvoir ouvrir ton droit (toutes les informations ici : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t31)

      Une fois ton droit au chômage complet ouvert, tu pourras demander à passer sous le statut de « travailleur à temps avec maintien des droits » et ensuite faire une demande d’AGR. Tu trouveras toutes les informations sur cette fiche de l’ONEm : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t70 Tu noteras que pour pouvoir bénéficier de l’AGR, tu ne peux être occupé à plus qu’un 4/5 d’un temps plein pour ton poste. Il faudra donc encore vérifier si tu entre dans les conditions.

      N’hésite pas à te faire aider par un organisme de paiement pour les questions autour de l’AGR.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  12. Meli
    le 8 août 2018 à 17:47

    Bonjour,

    Je compte sous loué une chambre dans une maison sue je loue. Le propriétaire est d’accord. J’ai ma fille à ma charge et je compte demandé des allocations de chômage suite à une rupture de contrat de la part de mon employeur. Si une colocataire étudiante vit en partie avec l’aide financière de sa maman et de son chômage. Serais je toujours considérée comme chef de ménage? Elle occupera une chambre avec son loyer et nous partagerons les communs . Pas de frais en commun si ce n’est son loyer. Deuxième question: y aurait il moyen de rédiger un contrat entre nous deux pour fixer qlqs règles comme deux mois de préavis si depart de sa part ou mésentente?

    Merci!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 août 2018 à 15:23

      Bonjour Meli,

      Si l’étudiante ne se domicilie pas dans ta maison, elle ne fera alors pas partie de ton ménage et ta situation familiale vis-vis de l’ONEm ne sera pas modifiée. Dans ce cas de figure, le logement (la chambre donc) que tu loues à l’étudiant est considérée comme un « Kot » et la législation en vigueur est le droit commun (et non la loi sur les loyers). Le kot est considéré comme la résidence secondaire de l’étudiant et est un contrat de bail de moins de 12 mois. Nous ne savons par contre pas t’informer précisément en ce qui concerne le bail en tant que tel, c’est-à-dire la valeur qu’un contrat entre toi et l’étudiant aurait (comme tu n’es pas la propriétaire). Pour les questions plus techniques et juridiques, nous te conseillons de contacter le service logement de l’Atelier des Droits Sociaux (http://www.atelierdroitssociaux.be/) Ils sont cependant fermés jusqu’au 24 août inclus.

      Attention que si l’étudiante souhaite se domicilier chez toi, elle apparaîtra alors bien sur ta composition de ménage et pourrait modifier ton statut familial. En effet, vous seriez alors considérée comme étant en colocation et il est parfois difficile de prouver à l’ONEm qu’il ne s’agit pas de cohabitation mais bien de simple colocation (la reconnaissance n’est pas automatique). A nouveau, nous te conseillons d’en discuter avec l’Atelier des Droits Sociaux avant qu’elle ne se domicilie si elle envisage de le faire.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  13. Wiola
    le 8 août 2018 à 11:14

    Bonjour,

    J’ai finis les etudes a KU Leuven (master) en juin 2017. Pour la periode de mars 2017 a fevrier 2018 (un an) j’ai effectue un stage a Bruxelles a EUROCONTROL (remuneration 900 euros). Puis j’ai fait un stage chez la Commission Europeenne pour 5 mois (remuneration presque 1200 euros). J’ai finis ce stage en juillet et maintenant je suis en recherche d’un travail en plein temps.

    Puisque le processus de recruitement est parfois dur et long je voudrais me renseigner si pour la periode de la recherche de travail fixe je peux beneficier d’allocation de chomage pour etre bien capable de me supporter.

    J’habite seul a Bruxelles et je paye 650 TTC par mois pour mon studio.

    Pourriez vous m’expliquer si c’est possible de beneficier d’allocation dans ce cas? Je peux me presenter chez votre bureau si necessaire.

    Cordialement,

    Wioleta

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 août 2018 à 10:57

      Bonjour Wiola,

      A priori les stages effectués dans le cadre d’un cursus scolaire ne sont pas pris en compte pour l’ouverture du droit au chômage en Belgique. En effet, voici ce que prévoit l’ONEm : « Quels sont les jours qui comptent? Les jours de travail qui ont été effectués dans une profession salariée (les prestations de travail accomplies par un travailleur indépendant ne comptent pas); Avec une rémunération que la législation considère comme suffisante; Pour lesquels il y a eu des retenues de sécurité sociale, y compris pour le secteur chômage. » Il faudrait donc voir si ton premier stage répond à ces conditions et si le stage à la commission européenne était bien assujetti à la sécurité sociale belge.

      Si c’est le cas, il faudra lors que tu prouves un certain nombre de jours de travail sur une période déterminée selon ton âge. Si tu as moins de 36 ans, tu devras prouver 312 jours de travail sur les 21 derniers mois. Toutes les informations sont ici : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Si ce n’est pas le cas et que tu n’ouvres donc pas de droit au chômage sur base du travail, il faudrait vérifier si tu as droit aux allocations d’insertion. Inscris-toi rapidement comme demandeur d’emploi auprès de Actiris, Forem ou VDAB afin de débuter (ou continuer voire valider) ton stage d’insertion. Le stage d’insertion est ce qui te permet d’ouvrir ton droit aux allocations d’insertion (chômage sur base des études) après un an de stage et deux évaluations positives en ce qui concerne ta recherche d’emploi. Tu trouveras toutes les informations ici : http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/ Nous pensons qu’il peut être possible que, si tu as travaillé en stage d’août 2017 à juillet 2018 sans interruption et que tu t’inscris rapidement comme demandeur d’emploi, tu puisses déjà valider ton stage. Nous n’avons pas assez d’informations pour en être sûres, cela dépendra si tes stages seront bien pris en compte pour ton stage d’insertion ou non.

      Nous te conseillons donc d’aller t’inscrire comme demandeur d’emploi le plus rapidement possible auprès de Actiris, Forem ou VDAB (selon la région dans laquelle tu es domiciliée). Apporte tous les documents relatifs à tes stages lors de ton inscription et demande à la personne en charge de ton dossier si ton parcours te permet de valider ton stage d’insertion ou non.

      Ta situation étant un peu particulière, n’hésite pas à nous contacter au 02 514 41 11 ou à te rendre dans l’une de nos permanences avec tous tes documents : http://ijbxl.be/nos-permanences

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  14. Anais
    le 7 août 2018 à 15:57

    Bonjour,
    j étais employé en 24h semaine de octobre 2016 à avril 2018 soit 4 CDD de 6 mois , après ça ( avril 2018) je me suis mise comme indépendante complète. Je vais quitter mon statut d indépendante pour reprendre mes études d institutrice. Est ce que je peux bénéficier d’une aide du chômage sur base de mon travail d employé ?

    Merci d avance et belle journée vous !

    Anais

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 août 2018 à 15:18

      Bonjour Anaïs,

      Pour ouvrir son droit au chômage sur base du travail il faut prouver un certain nombre de jours (ou de demi-jours pour les demi-allocation pour le temps partiel) de travail sur une période déterminée.

      En ayant travaillé 24h par semaine depuis octobre 2016, il est fort peu probable que tu puisses assimiler ton temps partiel à un temps plein pour ouvrir ton droit à des allocations de chômage complètes. Tu pourras par contre ouvrir ton droit à des demi-allocations. Pour cela il faut prouver un certain nombre de demi-jours de travail sur une période déterminée. Si tu as moins de 36 ans, tu devras prouver 312 demi-jours sur les 27 mois qui précèdent ta demande. Pour transformer tes heures de travail en demi-journées tu peux faire le calcul suivant : Le nombre de demi-jours pris en considération est égal au nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction. Ensuite, tu multiplies le résultat obtenu par 2. Ce résultat ne peut dépasser en moyenne 78 par trimestre (26/mois).

      Contrairement au travailleur à temps plein qui a droit à 6 allocations par semaine, le travailleur à temps partiel volontaire est indemnisé dans un système de demi-allocations.

      Le montant de la demi-allocation de chômage varie en fonction du dernier salaire, de la situation familiale (chef de ménage, isolé ou cohabitant) et de la durée du chômage.

      Le calcul de ce montant est complexe. N’hésite pas à te faire aider par ton organisme de paiement (Capac ou syndicat) pour le connaître. Tu pourras également trouver un simulateur sur le site de l’ONEm : https://www.google.be/search?q=simulateur+agr+onem&oq=simulateur+agr+onem&aqs=chrome..69i57.3566j0j7&sourceid=chrome&ie=UTF-8

      Toutes les informations sur l’ouverture de droit au chômage sur base d’un temps partiel ici : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Sache que si tu bénéficies des allocations de chômage sur base de ton temps partiel et que tu souhaites reprendre des études, il faudra que tu demandes une dispense à ton office régional pour l’emploi pour pouvoir continuer à les percevoir. Toutes les informations se trouvent ici : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-obtenir-une-dispense-pour-te-former-pendant-ton-chomage/

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  15. Sarah
    le 6 août 2018 à 23:10

    Bonjour, je suis au chômage complet depuis mi mai, j’ai 2 enfants à charge (donc +/-1250€)
    Suite à une hospitalisation, mon papa ne pourra pas vivre seul, mais pas assez grabataire pour un home.
    Avant d’entamer toute démarche, je souhaite me renseigner car les infos diffèrent.
    Il aura 65 ans fin de ce mois et touche une pension aussi de +/- 1250€ net.
    Aurais-je toujours le même barème si je le prends à ma charge ou je risque de passer cohabitante?
    Merci d’avance pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 août 2018 à 16:56

      Bonjour Sarah,

      Cela dépendra du montant de la pension de ton papa. En effet, si tu habites avec des enfants et un proche allié jusqu’au 3ème degré inclus, une pension n’est pas considérée comme un revenu de remplacement si son montant brut ne dépasse pas 2187,20euros par mois. Il faudrait donc que tu vérifies le montant brut de sa pension.

      Si il ne dépasse pas le montant pré-cité, ton papa est alors considéré comme «sans revenus» et sera également à ta charge. Si par contre il touche plus, sa pension sera considérée comme revenu de remplacement et, s’il emménageait avec toi, tu passerais alors au statut (et donc au taux) de cohabitant sans charge de famille.

      Tu trouveras toutes les informations concernant le statut familial sur cette fiche de l’ONEm: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  16. france
    le 6 août 2018 à 15:09

    a l heure actuelle je vis chez ma mère..je touche du chômage et en partie de mon patron (avicq)
    je vais bientôt avoir un appartement ou je serai isolé quel sera le montant de mes allocations. merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 août 2018 à 16:43

      Bonjour France,

      Il ne nous est pas possible de répondre précisément à ta question.

      Tout ce que nous pouvons te dire c’est que, si tu es actuellement considérée comme cohabitant (si ta mère touches donc des revenus professionnels ou de remplacement) et que tu emménages seule, tu passeras alors au statut d’isolé. Il est donc probable que le montant de tes allocations augmente (voir la fiche ci-dessus). Tu sembles bénéficier de l’AGR (allocation de garantie de revenu). Le calcul de cette allocation est complexe. Nous te conseillons de t’adresser directement à ton organisme de paiement si tu souhaites plus de précisions.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  17. amadeus
    le 6 août 2018 à 13:49

    le magasin pour lequel je travail vient de fermer. je me retouve donc au chomage. travaillant pour la meme enseigne depuis 6 ans et etant cohabitant sans enfant touchant un salaire brut de 2100euro à combien va s estimer mon revenu en attendant de retrouver un travail? j ai 32 ans…

  18. DurDur
    le 6 août 2018 à 10:58

    Bonjour

    Suite à une restructuration je perds mon emploi, j’ai un passé professionnel de +/- 30 ans, mon âge : bientôt 52…. difficile à digérer.

    En tant que cohabitant sans charge, est-ce que mon allocation va chuter en 2e période  comme indiqué dans le tableau: de 765,96 à 585/912 à 609 …et atteindre 539 en forfait de 3e période?  Vu mon âge, je ne peux que regarder ce qu’il va se passer en 2e et 3e période.

    Merci d’avance, bien à vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 août 2018 à 13:59

      Bonjour DurDur,
      Effectivement ton allocation de chômage diminuera progressivement en fonction de tes années de travail.
      Puisque tu as +/-30 ans de travail les périodes maximales seront applicable dans ta situation.
      Lors de la période 2 tu percevras 40% de ton salaire brut, et ce,  pendant 12 mois.
      Ensuite une diminution de 1/5 ème tous les 6 mois sera appliquée pour atteindre un minimum de 539,76 euros en phase 3 et ce après 5 ans de chômage.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  19. disizkevin
    le 5 août 2018 à 21:22

    bonjour je voulais savoir. je suis au chomage complet je voudrais savoir si je travail en ALE et que je deviens cohabiant avec ma copine qui est au cpas est ce que je serais diminué

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 août 2018 à 17:07

      Bonjour Disizkevin,

      Si nous comprenons bien, tu touches actuellement des allocations de chômage au taux isolé et tu souhaites travailler pour une ALE et emménager avec ta copine.

      Le principe de l’ALE est de travailler pour la communauté en échange d’un supplément sur tes allocations de chômage. Ainsi, en plus de tes allocations au taux isolé, tu toucheras un supplément de 4,10€ par heure prestée avec un maximum de 45h sur le mois. Tes allocations seront donc augmentées.

      Si maintenant tu emménages avec ta copine et que celle-ci bénéficie d’un revenu de remplacement (CPAS), tu passeras au taux cohabitant. Tes allocations de chômage seront donc diminuées au taux cohabitant. Si tu continues de travailler pour une ALE tu continueras de toucher le supplément à hauteur de 4,10€.

      La diminution des allocations n’a donc pas de rapport avec l’ALE mais bien avec ton changement de statut.

      Attention que ta copine devra également déclarer son changement de situation à son CPAS. En effet, tout changement doit être communiqué à l’organisme de paiement ou au CPAS le plus rapidement possible sans quoi vous risqueriez des sanctions. Votre emménagement pourrait également avoir un impact sur le montant du RIS de ta copine.

      Toutes les informations sur cette fiche-ci : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  20. sdt
    le 4 août 2018 à 15:43

    Bonjour,
    Je sais pas si je dois m’adresser a vous ou au bureau du chomage concernant les indemnités.
    Le mois passé j’ai touché en deux partie mon allocation de chomage (le 1er du mois puis le 5 du mois) et ce pour la premiere fois depuis que je suis au chomage logiquement je recoit toujours en une fois est ce normal ?
    Par ailleurs, comment dois je  calculer mes indemnités apres une année écoulé s’il vous plait ?

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 août 2018 à 14:06

      Bonjour Sdt,

      Nous te conseillons de prendre contact avec ton organisme de paiement (Syndicat ou Capac) afin d’obtenir une explication quant à ton problème.

      A la fin de ta première année de chômage le montant de ton allocation diminuera. Si tu es isolé tu percevras 55% de ton salaire brut pendant minimum 4 mois.Par la suite, la diminution sera progressive en fonction de tes années de travail, pour atteindre un minimum de 1031.94 euros par mois.

      Je t’invite à consulter les tableaux ci-dessus : Isolé, cohabitant et cohabitant avec charge de famille.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  21. Martine
    le 3 août 2018 à 16:51

    Bonjour,
    Mon copain est français et aimerait s’installer chez moi, en Belgique. Il bénéficie du RSA (430€ par mois), il arrêtera de le percevoir évidemment avant de venir s’installer en Belgique.
    Je perçois des allocations de chômage en tant qu’isolée (suite à mes études, je n’ai pas encore travaillé). Donc, ma question est la suivante: s’il vient s’installer en Belgique, afin de trouver du travail via les interims, mais qu’il ne touche rien du tout, qu’en est-il de ma situation au niveau du chômage s’il s’installe chez moi ? Vais-je être simple cohabitante ou avec charge de famille ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 août 2018 à 12:06

      Bonjour Martine,

      Le fait de cohabiter avec une personne pourrait effectivement avoir un impact sur le montant de tes allocations de chômage. Si ton copain emménage chez toi et qu’il s’y domicilie, tu passeras du taux isolé au taux cohabitant avec charge de famille; pour autant qu’il n’ait pas de revenus ou qu’il perçoit un salaire ne dépassant pas 781,27 euro brut par mois.
      S’il travaille et qu’il gagne plus que ce montant, tu bénéficieras du taux cohabitant ordinaire. Tu trouveras plus d’informations sur le montant des allocations d’insertion sur la fiche: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quels-sont-les-montants-des-allocations-dinsertion/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  22. christine
    le 3 août 2018 à 15:30

    Bonjour , suite à mon licenciement en février 2018 ( j’étais puéricultrice APE dans une école ) je suis en incapacité de travail pour dépression. Le médecin conseil va me remettre au travail ( donc au chômage) à partir du moi d’octobre 2018 . En étant considérée comme chef de famille , de combien sera mon indemnité au chômage ?? J’ai travaillé pendant 20 ans dans les écoles en APE ( donc 10 mois sur l’année et en juillet et août j’étais sur le chômage ) Merci pour votre réponse car je suis perdue avec tous ces changements .

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 août 2018 à 14:12

      Bonjour Christine,

      Si tu as été licenciée et que tu prouves suffisamment de jours de travail que pour ouvrir ton droit aux allocations de chômage (http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/), le montant de tes allocations sera calculé comme expliqué sur la fiche dessus.

      Si tu es donc cohabitant avec charge de famille, tu reçois 65?% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 16ème mois, tu reçois 60?% de ta dernière rémunération. Ensuite, cela dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.246,44€/mois.

      En ce qui concerne ta dernière rémunération (celle qui est prise en compte pour le calcul) tu indiques que tu touchais des allocations de chômage pour les mois de juillet et août. Était-ce des allocations de chômage dont tu as du faire la demande ou un système de rémunération différée comme pour les enseignants (http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t86)? S’il s’agissait d’allocations de chômage, le salaire qui sera pris en compte est le salaire sur base duquel tu avais ouvert ton droit pour ces allocations. S’il s’agissait d’une rémunération différée, le salaire de référence sera alors celui que tu as reçu chez ton dernier employeur (et non les indemnités de la mutuelle).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  23. Pat
    le 3 août 2018 à 14:45

    Comment se fait-il qu’ un chômeur qui n’a jamais travaillé…continu à recevoir un chômage après 43 années   » sans emploi » et qu’arriver à l’âge de la pension, il perçoit AUTANT qu’un salarié? Idem pour une personne sur la mutuelle depuis 35 ans …y a quelque chose qui m’interpelle dans ce système des pensions..

     

  24. maigamette
    le 3 août 2018 à 12:52

    Bonjour,

    mon fils touche des allocations d’insertion ,je voudrais savoir s ‘il reste toujours sur notre charge comme enfant?

    Bien a vous merci pour la réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 août 2018 à 10:57

      Bonjour Maigamette,

      Pour qu’un enfant reste à charge, ses ressources ne peuvent pas dépasser un certain montant net. Ainsi, tu es imposé avec ton/ta conjoint, le montant est de 3.270 € (= 6.807,50 € brut) pour l’année 2018. Si tu es imposé séparément ce montant est de 4.720 € (= 8.620 € brut). Si les allocations de ton fils dépassent ce montant, il ne sera dès lors plus à ta charge.

      Toutes les information sont sur le site du SPF finances : https://finances.belgium.be/fr/particuliers/famille/personnes_a_charge/enfants

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  25. M
    le 3 août 2018 à 09:05

    Bonjour,
    Mon compagnon touche le chômage d’artiste depuis 2 ans. Nous allons devenir parents et je n’ai pas d’emploi. Est ce qu’en ayant deux personnes à charge (moi et l’enfant) son chômage augmente ?
    Bonne journée
    M

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 août 2018 à 14:13

      Bonjour M,

      Non, le fait d’avoir un enfant n’augmentera pas ses allocations de chômage si il était déjà considéré comme cohabitant avec charge de famille.

      Vous pourrez par contre bénéficier d’une prime de naissance ainsi que des allocations familiales.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  26. Aure
    le 1 août 2018 à 17:13

    Bonjour

    Je suis actuellement sous contrat de travail qui est de 34h/semaine mais je fais une semaine 38 h et la semaine qui suis 36h . Si jamais je viendrais à devoir aller au chômage cela fonctionne comment ? Est ce que un 34h/ semaine équivaut à un temps pleins ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 août 2018 à 11:24

      Bonjour Aure,

      Si le régime de travail à temps plein dans l’entreprise est de 34h/semaine, ton emploi sera considéré comme un emploi à temps plein. Si ce n’est pas le cas, ton emploi sera considéré comme un emploi à temps partiel. Cependant, si tu travailles 34h/semaine, tu devrais facilement pouvoir assimiler tes heures de travail à un emploi temps plein pour ouvrir un droit à des allocations de chômage complètes (pour autant que tu prouves une période de travail suffisamment longue. La période de travail à prouver varie en fonction de l’âge). Pour cela, il faut faire le calcul suivant: le nombre d’heures de travail effectuées pendant tout l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction. Tu retrouveras tout ces informations ici: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  27. Paty1991
    le 1 août 2018 à 16:06

    Bonjour actuellement j’habite avec la femme veuve qui resté avec mon papa adoptif mais maintenant je voudrais savoir comme j’ai un compagnon on aimerait habité ensemble
    Lui travail dans la toiture si je trouve pas de travail après mon chômage diminuera si on habite ensemble

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 août 2018 à 11:34

      Bonjour Paty1991,

      Si tu décides d’habiter avec ton compagnon, ton statut aux yeux de l’ONEm pourrait changer et dépendra de ce qu’il gagne.

      En effet, si ton compagnon gagne moins de 781,27 euros bruts par mois, tu seras considérée comme cohabitante avec charge de famille.

      Par contre, s’il perçoit plus de ce montant, tu seras alors considérée comme cohabitante simple (sans charge de famille) et le montant de tes allocations de chômage pourrait être moins élevé.

      Pour savoir si le montant de ton allocation de chômage changera, il faudrait connaitre ton statut actuel et la période d’indemnisation à laquelle tu te trouves. Pour t’aider, tu pourrais consulter les tableaux de la fiche ci-dessus ou, si tu es syndiquée, t’adresser à ton organisme de paiement pour calculer le montant exact de ton allocation.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  28. nicole
    le 1 août 2018 à 15:09

    Bonjour,

    j’aurais 50 ans au 21 aout de cette année dois je encore rendre des comptes au forem concernant mon activité suite à un licenciement je me suis retrouvée au chômage et quelques temps après comme je vivais avec mon conjoint j’ai appris qu’il était atteint d’un cancer, là je me suis occupée de lui et n’ai plus chercher de travail cela était prioritaire à mes yeux..quand il est décédé j’ai une dépression mais non déclarée est ce valable ?
    Je vais être bientôt convoquée au forem, donc dois je le dire ou pas, après 50 ans suis je encore dans la tranche d’âge pour aller travailler?
    Bien à vous merci pour la réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 août 2018 à 11:26

      Bonjour Nicole,

      En principe, avant l’âge de 60 ans, vous êtes soumise à une obligation de disponibilité active et passive. Vous devez donc effectuer des recherches d’emploi,  accepter tout emploi convenable et ne pouvez pas vous opposer à une remise au travail sauf si vous disposez de motifs légitimes et que vous justifiez votre indisponibilité peu après l’événement.

      Dans votre cas, il est fort probable que votre conseiller ne puisse malheureusement pas tenir compte de vos arguments car il pourrait considéré que ceux-ci n’ont pas été déclarés suffisamment tôt.

      En effet, lors d’un changement de situation, vous êtes normalement tenue d’en informer l’ONEm pour que le motif soit pris en compte (par exemple par le biais d’une demande de dispense d’aidant proche ou en étant couverte par un certificat médical), et ce même si ces changements entrainent des impacts sur le montant ou le paiement de vos allocations de chômage. Être disponible sur le marché de l’emploi et être apte au travail font partie des obligations imposées aux chômeurs pour les personnes âgées de moins de 60 ans.

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

  29. Chéché11
    le 1 août 2018 à 11:46

    Bonjour j’ai une petite question ? J’ai un enfant, et je suis domiciliée avec ma belle mère qui est sur la mutuelle. A partir de ce mois ci je vais toucher du chômage. Je serais donc cohabitante avec un enfant à charge. Quel seras mon revenu ? Merci de votre aide…

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 août 2018 à 10:11

      Bonjour Chéché11,

      Comme indiqué sur la fiche de l’ONEm, « Les allocations de maladie et d’invalidité et les allocations dans le cadre de l’assurance maternité sont toujours un revenu de remplacement, quel que soit leur montant ». Tu seras donc considérée comme simple cohabitant et non comme « comme cohabitant avec charge de famille » comme ta belle-mère touche un revenu.

      Tu peux dès lors te référer à ce tableau-ci pour le calcul de tes allocations de chômage : http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2017/09/cohabitant-1.png

      Attention que si tes allocations sont des allocations d’insertion (chômage sur base des études), les montants ne sont pas les mêmes. Tu peux alors te référer à cette fiche-ci : http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quels-sont-les-montants-des-allocations-dinsertion/ Mais quoiqu’il en soit, tu seras toujours dans la catégorie « cohabitant ».

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas.

  30. So
    le 31 juillet 2018 à 23:32

    Bonjour
    J etais au chomage depuis 3 ans et j ai retrouvé du travail en interim de mai à septembre 2018 en remplacement.
    Aurais je droit à une allocation de chomage ensuite ?
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 août 2018 à 17:01

      Bonjour So,

      Oui, ayant par le passé ouvert des droits au chômage et été indemnisé sans interruption entre tes périodes d’occupation, tu retrouveras des droits au chômage à la fin de ton occupation en septembre 2018.
      Par ailleurs, au niveau de la dégressivité de tes allocations de chômage, ton occupation (si elle dure plus de 3 mois) permettra de prolonger la période de chômage dans laquelle elle tu trouvais (et donc ralentir la dégressivité).

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  31. Ranacula
    le 31 juillet 2018 à 15:53

    Bonjour,

    Je travaille à temps partiel avec une allocation de garantie de revenus depuis plus de quatre ans. Je voudrais connaître le montant auquel j’aurais le droit si (par malheur) je retournais au chômage ? Je touche 940 euros (de salaire net) et entre 150 et 170 euros de complément chômage.

    Dans l’attente d’une réponse de votre part, je vous souhaite une agréable journée.

     

    Bien à vous.

    Ranacula

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 août 2018 à 15:44

      Bonjour Ranacula,

      Il ne nous est pas possible de répondre à ta question. Tout d’abord parce qu’il nous manque certaines informations (sur quelles bases tu as ouvert ton droit à l’AGR par exemple) mais surtout parce que le calcul de l’allocation de chômage d’un travailleur à temps partiel avec maintien des droits est très compliqué et nous le connaissons pas.

      Voici la fiche de l’ONEm qui en parle : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t28

      Tu peux également t’adresser directement à ton organisme de paiement.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  32. Sandy
    le 31 juillet 2018 à 14:02

    Bonjour avant d habiter en cohabitation avec mon compagnon j etais chez mes parent et je travaillais temp plein a temp partiel au carrefour pour 1 intérim et je me demandais comment cela ce faisais que juillet et août quand je travaillais moin du fait qu’il y avait plus d étudiant que je ne touchais pas un salaire normal du chômage car je n ai que 430 euro a peu pret je me demandais si cela étais normal ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 août 2018 à 15:26

      Bonjour Sandy,

      Ta situation n’est pas très claire;

      Si tu travaillais à temps-plein, il est en principe normal que tu ne perçoives pas d’allocations de chômage, puisque en principe ton salaire était plus élevé que ton allocation.

      Si tu travaillais à temps-partiel, il est généralement conseillé de demander un maintien des droits. Une fois cette demande faite, il est parfois possible d’ouvrir un droit à une allocation de garantie de revenu (AGR ou complément chômage). En effet, pour que ta demande d’AGR soit acceptée, il faut que ton salaire soit inférieur au montant de l’allocation de chômage et/ou qu’il soit inférieur à 1.562,59 euros bruts par mois. Aussi, cette demande  doit en principe être introduite dans les 2 mois du début de l’occupation à temps partiel.

      Cette AGR te permet également de pouvoir avoir à nouveau droit à des allocations à temps plein (calculées en principe sur une rémunération à temps plein) à la perte du travail à temps partiel. Plus d’information sur http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      Plus d’information

  33. Rametteuse
    le 31 juillet 2018 à 08:44

    Bonjour .pouvez vous m expliquer les nouvelles lois concernant les allocations de chômage .j ai travailler 26 ans et je deviens cohabitation. est ce vrai si je ne fais pas une formation en métier en pénurie …je risque de perdre mon chômage même si je cherche.merci beaucoup

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 août 2018 à 13:55

      Bonjour Rametteuse,

      Si tu cherches du travail, tu ne dois en principe pas craindre de perdre ton droit aux allocations de chômage. Le chômage sur base du travail reste illimité dans le temps. Le gouvernement a prévu récemment d’accroître la dégressivité des allocations. Mais cela n’est pas encore d’application pour le moment.
      Si tu suis une formation pour un métier en pénurie, il est possible de bénéficier d’un gel de la dégressivité. Tu trouveras les explications à ce sujet sur: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t58#h2_4

      Bien à toi

  34. Laulia
    le 31 juillet 2018 à 00:52

    bonjour ,

    je vis actuellement depuis 8 mois avec mon conjoint ( non marié) il est reconnu chef de famille et perçois entre 1160 et 1214 euros par mois car je ne perçoit aucun revenu .. Aurais-je le droit d obtenir un cohabitant de 450 euros par tout en gardant son statut de chef de famille ?

    Merci de votre réponse bien a vous .

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 août 2018 à 13:36

      Bonjour Laulia,

      Nous supposons que ton conjoint est au chômage. Si tu perçois également des allocations, vous serez tous les deux indemnisés au taux cohabitant. En fonction de la situation précise, vous pourrez peut-être prétendre au taux de cohabitant dit « privilégié ». Mais il n’aura en tout cas plus droit au taux cohabitant avec charge de famille (= chef de famille).

      Bien à toi

  35. Manu
    le 31 juillet 2018 à 00:02

    Bonjours je suis au chômage et loue un appartement chez mes parents qui son eux pensionnés J ai toute les charges à mon nom gaz électricité… suis je considère isolée

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 août 2018 à 11:34

      Bonjour Manu,

      Généralement l’ONEM considère une personne qui loue un appartement chez ses parents comme cohabitant.
      Cependant, en fonction du montant de leurs pensions, tu pourrais aussi être considéré comme cohabitant avec charge de famille. En effet, voici ce qui est indiqué à ce sujet sur le site de l’ONEM:

      Vous cohabitez exclusivement avec des parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus ?

      Les pensions de ces parents ou alliés ne sont pas un revenu de remplacement si le montant brut total de celles-ci, éventuellement cumulés, ne dépasse pas 1.348,45 euros par mois.
      Si une attestation délivrée par le SPF Sécurité Sociale (Direction générale Personnes handicapées, www.handicap.fgov.be) établit que l’état de santé d’un parent ou allié provoque un manque total d’autonomie d’au moins 9 points dans le cadre de la législation applicable aux handicapés,

      alors les pensions de ces parents ou alliés ne sont pas un revenu de remplacement si le montant brut total de celles-ci, éventuellement cumulés, ne dépasse pas 2.187,20 euros par mois.

      Si leurs pensions dépassent ces montants, l’ONEM te considérera probablement comme cohabitant. Mais si tu peux prouver que tu ne partages aucun frais avec tes parents et qu’il s’agit bien d’un appartement distinct de leur logement, tu pourrais quand même revendiquer le taux isolé.
      Si nécessaire, en cas de désaccord avec l’ONEM, un recours au tribunal du travail pourrait valoir la peine. Mais tout dépend de la situation précise.

      Bien à toi

  36. Ryan
    le 30 juillet 2018 à 23:29

    Bonsoir ,

    Mon contrat d’article 60 à pris fin mi juillet . Est ce que le chômage paie l’autre moitié du mois ?

    Merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 août 2018 à 11:26

      Bonjour Ryan,

       

      Tu auras bien droit au chômage dès la fin de ton contrat CDD si tu t’es inscrit comme demandeur d’emploi chez Actiris. Le chômage peut commencer en cours de mois sans problème.
      Tu trouveras les démarches à accomplir sur : http://www.bruxelles-j.be/?p=4573

      Bien à toi

  37. sabd
    le 30 juillet 2018 à 21:29

    Bonjour,

    Je me permets de vous écrire pour vous posez une question, voilà je travaillais depuis 2 ans à mi -temps , après cela mes patrons ne voulaient plus renouveler  mon contrat et donc depuis le mois d’août 2017 je suis tombé à nouveau au chômage.

    Je ne touchais que +- 820€ dans mon ancien travail , l’onem , après un calcul de leur part m’ont dit que que j’ai droit à +- 430€ car étant cohabitante avec ma mère qui touche également le chômage.

    Là , je viens de recevoir une lettre de l’onem me prévenant que mes allocations de chômage vont considérablement diminuer de +-18.60€ journalier à 14.50€ au mois d’août donc dans très peu de temps  .

    Ma question est étant cohabitante avec ma mère dans un appartement sociale , je partage évidemment les coût ménagère et celle de la nourriture etc  avec elle , n’aurais-je donc pas droit à toucher plus ?

    Et puis je compte faire une formation à partir du mois de septembre et le signaler au syndicat et donc leur faire parvenir le c98 pour qu’ils voient que je suis occuper avec une formation à temps plein ,vont-ils quand même diminuer mes allocations de chômage ??

    Que puis-je faire pour qu’ils ne diminuent pas ?

    Je voulais poser une dernière question si vous permettez  , mes mère touche dans les 1080€ et nous habitons dans un appartement sociale et le cpas m’a refuser dû à cela mais étant cohabitante et bientôt étudiante n’ai je droit à rien du cpas ?

    Merci de bien vouloir me répondre svp.

    Bien à vous ,

    sabd

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 août 2018 à 14:21

      Bonjour Sabd,

      Malheureusement la dégressivité du chômage est la même pour tout le monde, que tu occupes un logement social ou non. La seule possibilité pour revenir en période 1 est de prouver au moins 12 mois de travail en équivalent temps plein sur les 18 derniers mois. Pour le temps partiel le calcul est différent, tu peux te référer au tableau « Puis-je revenir à la première période d’indemnisation ? » de cette fiche de l’ONEm : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67

      Il est parfois possible de « geler » le montant des allocations de chômage mais la formation que tu envisages de suivre doit répondre à des conditions bien précises. Voici ce que prévoit l’ONEm :

      « Si vous avez obtenu une dispense pour suivre une formation professionnelle à temps plein :
      · le montant de vos allocations sera maintenu et il ne diminuera donc pas du fait de la dégressivité à condition que la formation professionnelle ait duré au moins 4 semaines,
      · si vous habitez en Wallonie et si vous aviez déjà un an de chômage au début de la formation professionnelle à temps plein, vous percevez, pour le dernier mois de la formation professionnelle, un supplément unique de 247,89 euros, à condition que la formation professionnelle ait duré au moins 6 mois et ait débuté avant le 01.07.2017.

      Si vous avez obtenu une dispense pour : 
      · suivre des études de plein exercice préparant à un métier en pénurie,
      · suivre la formation comme indépendant,
      · vous préparer à une activité indépendante au moyen d’une coopérative d’activités,
      le montant de vos allocations sera maintenu comme suit: 
      · si vous êtes dans la première période d’indemnisation, le montant de vos allocations diminuera jusqu’à la deuxième période. A partir de la deuxième période, le montant de vos allocations sera maintenu;
      · si vous êtes dans la deuxième période, le montant de vos allocations sera maintenu.
      Cela signifie que, durant vos études, le montant de vos allocations ne diminuera plus du fait de la dégressivité.

      Cet avantage vous est octroyé automatiquement »

      Il faudra donc voir si ta formation entre bien dans les critères. De plus, si le montant de tes allocations diminue en août, il sera malheureusement trop tard en septembre étant donné que la dégressivité aura déjà été appliquée.

      En ce qui concerne ta question sur le CPAS, si tu touches des allocations de chômage il est n’est pas surprenant que le CPAS ai refusé de t’octroyer une aide. C’est probablement que les revenus de ta mère ajouté aux tiens semblent au-dessus du seuil pour pourvoir bénéficier du RIS. Le CPAS prend toujours en compte l’entièreté des revenus du ménage, ainsi, si tu habites avec ta mère, ils ont également pris ses revenus en compte dans leur calcul. L’aide du CPAS est une aidé résiduaire. Cela signifie que tu peux bénéficier de cette aide, c’est parce que tu ne peux bénéficier d’aucunes autres. Cependant, comme le montant de tes allocations de chômage va diminuer, tu pourras éventuellement refaire une demande d’aide au CPAS. Ainsi, il réanalyseront ton dossier en prenant en compte cette diminution et, peut-être que tu rentreras alors dans les conditions pour bénéficier d’un complément du CPAS.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      • mdsa
        le 1 août 2018 à 14:53

        Bonjour,

        j’aimerais tout d’abord vous remercier de m’avoir répondu, concernant la formation , je compte la commencer au mois de septembre et puisque j’ai dû attendre 1an d’être au chomage (je voulais la faire dés que j’ai perdue mon travail mais la formation n’étant plus en penurie cela n’était pas possible , comme vous le syndicat m’a aussi dit d’attendre 1 ans pour la commencer) la dispense devrait être accepté car la formation dure un peu plus d’un 1 an.

        Par contre puisque je vais l’entamer au mois de septembre 2018  le supplément unique de 247,89 euros ne me sera pas perçu?

        Pour le cpas , non évidemment je ne voulais pas demander de l’aide d’eux tout en percevant le chomage , je me suis mal exprimé , un moment donné le syndicat avait mal fait leur travail et m’ont dit que je ne pouvais pas percevoir le chômage , je me suis donc retourne vers le cpas qui m’ont aussi refusé.

        Ma question est plutôt  , avais-je droit à une aide du cpas si jamais je n’avais pas trop au chômage avec tout ce que je vous ai expliquer ?

        Merci d’avance

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 2 août 2018 à 11:28

          Bonjour Mdsa,

          En ce qui concerne le supplément unique dont tu parles, cela ne concerne que les formations ayant débuté avant le 1er janvier 2017, tu n’y auras donc en effet pas droit.

          En ce qui concerne le CPAS, il nous est difficile de répondre à ta question. En effet c’est le Conseil du CPAS qui décide d’octroyer l’aide ou non. Une fois la demande d’aide introduite, ils mènent alors une « enquête sociale » afin d’avoir un maximum d’information par rapport à ta situation. Si ta mère touche un revenu professionnel, il est possible que son revenu dépasse le seuil maximum pour avoir accès au RIS pour un ménage.

          Quoiqu’il en soit nous te conseillons de refaire une nouvelle demande d’aide si vous vous trouvez dans une situation financière difficile. Le CPAS devra alors prendre ta nouvelle situation en considération.

          Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  38. Jonathan
    le 30 juillet 2018 à 16:36

    Bonjour j’aimerais savoir si il y a du changement du versement pendant les vacances est ce que je toucherait bien le 2 août

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 juillet 2018 à 14:56

      Bonjour Johnathan,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question car la date du versement d’un salaire dépend des règles en vigueur l’entreprise dans laquelle tu travailles.

      En effet, la date du paiement peut être déterminée de 3 manières différentes :

      • par la convention collective de travail : la loi ne fixe pas de date limite ;
      • dans le règlement de travail  : dans ce cas, la date de paiement doit être fixée au plus tard le 7ème jour ouvrable suivant la période de travail pour laquelle la rémunération est due ;
      • à défaut ton salaire doit être payée au plus tard le 4ème jour ouvrable (dimanches et jours fériés non-compris) qui suit la période de travail pour laquelle la rémunération est due.

      N’hésite donc pas à te renseigner auprès de ton employeur pour connaitre la date à laquelle tu seras rémunéré.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  39. nicolas
    le 30 juillet 2018 à 10:58

    Bonjour, je me rends compte que je n’ai jamais perçu le montant minimum en tant que isolé ! J’ai toujours perçu moins . pouvez-vous me conseiller sur quoi faire ?

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 juillet 2018 à 14:39

      Bonjour Nicolas,

      Bénéficies-tu des allocations de chômage sur base du travail ou des allocations d’insertion (sur base des études) ? Attention que les montants ne sont pas les mêmes. Si tu bénéficies d’allocations d’insertion tu peux te référer à cette fiche-ci : http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quels-sont-les-montants-des-allocations-dinsertion/

      Si tu as bien ouvert ton droit sur base du travail et que tu estimes que les montants qui t’ont été accordés ne sont pas corrects, tu peux directement t’adresser à ton organisme de paiement afin de vérifier s’il y a bien eu une erreur ou non.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  40. lulu
    le 30 juillet 2018 à 10:34

    Bonjour,

    Je termine mon article 60 fin septembre, une formation dans un métier en pénurie me fera t elle éviter la dégressivité de mon chômage le temps de la formation? merci

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 août 2018 à 11:58

      Bonjour Lulu,

      Voici ce que prévoit l’ONEm :

      « Avantage financier supplémentaire pour certaines formations
      . Si vous avez obtenu une dispense pour suivre une formation professionnelle à temps plein :
      – le montant de vos allocations sera maintenu et il ne diminuera donc pas du fait de la dégressivité à condition que la formation professionnelle ait duré au moins 4 semaines,
      – si vous habitez en Wallonie et si vous aviez déjà un an de chômage au début de la formation professionnelle à temps plein, vous percevez, pour le dernier mois de la formation professionnelle, un supplément unique de 247,89 euros, à condition que la formation professionnelle ait duré au moins 6 mois et ait débuté avant le 01.07.2017.

      . Si vous avez obtenu une dispense pour : 
      – suivre des études de plein exercice préparant à un métier en pénurie,
      – suivre la formation comme indépendant,
      – vous préparer à une activité indépendante au moyen d’une coopérative d’activités,

      Le montant de vos allocations sera maintenu comme suit: 

      – si vous êtes dans la première période d’indemnisation, le montant de vos allocations diminuera jusqu’à la deuxième période. A partir de la deuxième période, le montant de vos allocations sera maintenu;
      – si vous êtes dans la deuxième période, le montant de vos allocations sera maintenu.

      Cet avantage vous est octroyé automatiquement.

      En cas de réussite, et si vous continuez à percevoir des allocations de chômage, vous pourrez encore conserver ce montant avantageux pendant une période de 6 mois “bonus 6 mois” à dater de la fin de votre dispense.

      Vous demandez ce bonus en introduisant un formulaire C114-Bonus  auprès de votre organisme de paiement. »

      Toutes les informations ici: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t58 

      Ainsi, si tu reprends des études de plein exercice menant à un métier en pénurie, la dégressivité de ton chômage sera gelée à partir du moment où tu entres dans la période 2 de dégressivité. Le passage de la période 1 à la période 2 ne sera quant à lui pas gelé.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  41. melou
    le 30 juillet 2018 à 01:09

    bonjour je me permet de venir demande ici car je viens de retombe sur le chomage depuis le 1 juillet et je ne sais pas combien je vais touche en etant chef de famille deux enfants a charge est ce que vous seriez me dire le montant par jour svp car je suis perdue avec les changement qu il y a

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 juillet 2018 à 12:22

      Bonjour Melou,

      Il nous est impossible de répondre de manière précise à ta question. En effet, comme indiqué sur la fiche ci-dessus, le montant des allocations de chômage est calculé sur base de
      – ton dernier salaire brut
      – ta période de chômage
      – ton statut familial

      Si tu es considérée comme cohabitant avec charge de famille, tu toucheras d’abord 65% de ton dernier salaire brut pendant les trois premiers mois. En suite du toucheras 60% pour les six mois suivants. Ensuite tu rentreras en période 2. La durée de la période 2 dépend du nombre d’année pendant lesquelles tu as travaillé. Tu maintiens alors encore ton allocation à 60% pendant deux mois par année de travail. Une fois la période 2 terminée du passeras en période 3 qui est un forfait de 1246,44€ par mois pour les personnes ayant charge de famille. Tu peux te référer à ce tableau-ci : http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2017/09/cohabitant-avec-charge-de-famille-1.png

      Note que tu nous indique que tu vas « retomber » sur le chômage. Tu ne redémarreras qu’en période 1 si tu as travaillé au moins 12 mois en équivalent temps plein sur les 18 derniers mois (pour le temps partiel le calcul est différent. Toutes les infos sur cette fiche-ci : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67). Si ce n’est pas le cas, la dégressivité de ton chômage reprendra là où elle était au moment où tu as touché ta dernière allocation.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  42. Mr George
    le 27 juillet 2018 à 19:13

    Bonjour si une personne a travailler 5 ans toute sa vie peut elle percevoir une pension à son arriver à la retraite

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 juillet 2018 à 15:59

      Bonjour Mr George,

      Bruxelles-J étant une plateforme d’information jeunesse, nous ne sommes pas compétents dans la thématique de la pension. A priori, tout travail salarié donne droit à une pension. Certaines autres périodes peuvent être prises en compte dans une certaine mesure (c’est le cas des périodes de chômage indemnisées). Nous te conseillons de prendre contact avec l’ONP. Tu peux également faire une simulation du calcul de ta pension via le site MyPension.

      Bien à toi.

  43. Erika
    le 27 juillet 2018 à 01:11

    Bonjour,

    Mon compagnon nous quitte et me laisse donc seule avec 3 enfants.

    Comme j’ai été licenciée pendant ma grossesse je suis au chomage pour le moment.

    Si j’ai bien compris, s’il reste domicilié chez nous je serais perdante seulement à long terme au vu de la paie mensuelle vu que la première année ça ne change rien entre cohabitant et cohabitant chef de famille (ce que je deviendrais s’il change son domicile je pense).

    Par contre s’il fait ça je ne devrais pas payer de précompte professionnel? Je gagnerais donc quand même 10,09% tout de suite? Les allocations ne sont pas du tout majorée en tant que « chef de famille seule »?

    D’avance merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 juillet 2018 à 14:38

      Bonjour Erika,

      Pour l’ONEm c’est normalement la situation de fait qui compte. Cela veut dire que si ton compagnon de vit plus avec toi, c’est ce qu’il faut déclarer à l’ONEm. Quand le situation de fait ne correspond pas à la situation administrative, il faut compléter le formulaire C1-annexe régis. N’hésite pas à en discuter avec ton organisme de paiement.

      En tant que cohabitant, un précompte professionnel est normalement déduit des allocations de chômage. Par ce contre, ce n’est pas le cas pour les cohabitants avec charge de famille ou les isolés. Il n’existe pas de majoration supplémentaire pour les personnes ayant le statut de cohabitant avec charge de famille (anciennement chef de famille).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  44. Khan
    le 26 juillet 2018 à 23:45

    Bonjour
    Je suis mere d un enfant.
    Je vis seule avec mon bebe et mon mari est a l etranger.
    Il peut pas venir en belgique.
    Alors je le rend visite une fois par ans.
    J ai traville un ans a temps plein.
    Sa fait un ans que je sans travail.
    Du coup je peut faire la demande de chomage.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 juillet 2018 à 15:27

      Bonjour Khan,

      Rien ne t’empêche de demander une allocation de chômage. Pour que celle-ci te soit accordée tu dois prouver 312 jours de travail au cours des 21 mois précédant ta demande si tu as moins de 36 ans. La période de référence des 21 mois peut être prolongée par des périodes pendant lesquelles tu t’occupes d’un enfant de moins de 6 ans.

      i tu as moins de 36 ans, tu devrais donc avoir droit à des allocations de chômage. Tu trouveras les démarches à accomplir sur cette page: http://www.bruxelles-j.be/?p=4573

      Pour ce faire tu dois t’inscrire auprès d’ Actiris et te rendre à ton organisme de paiement (Syndicat ou Capac) munie de ton C4 et de ta preuve d’inscription chez Actiris.

      Si tu ne peux pas bénéficier d une ‘allocation de chômage tu peux demander une aide sociale auprès du CPAS de ta commune. Voir sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/ou-sadresser-et-comment-faire-trouver-plus-dinfos-sur-internet/

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  45. Laeti
    le 26 juillet 2018 à 23:41

    Bonjour j aimerais savoir le montant perçu pour un chef de famille avec deux personnes a charge

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 juillet 2018 à 13:49

      Bonjour Laeti,

      Le montant des allocations de chômage (sur base du travail) est calculé sur base du salaire brut pris en compte et varie en fonction de la situation familiale et de la période de chômage. Sans ces informations, nous ne savons pas t’aider à calculer tes allocations de chômage. Le fait d’avoir un ou plusieurs enfants à charge de change rien au montant.

      Tu peux te baser sur le tableau cohabitant avec charge de famille pour évaluer le montant de tes allocations de chômage: http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2017/09/cohabitant-avec-charge-de-famille-1.png

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  46. Ism
    le 26 juillet 2018 à 17:23

    Bonjour voila je suis au chômage j envisage de me remettre avec la mere de mes enfts apres des annee .elle est au cpas comme chef de famille je voudrais savoir se qui va en devenir de nos revenu qu allons nous touche elle cpas et moi chomage svp est ce que meme ces alloc famille changerons? Vais je mois prendre le chef de gamille et elle avoir un complement du cpas comme cohabitant?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 juillet 2018 à 12:31

      Bonjour Ism,

      Effectivement, le fait de vivre avec une personne ayant des revenus aura un impact sur tes allocations de chômage et sur son revenu d’intégration sociale.

      En tant que demandeur d’emploi, tu auras le statut de cohabitant si elle perçoit une aide du CPAS. Et elle pourrait bénéficier d’un complément du CPAS si tes allocations de chômage sont inférieures à 1.230,27 euros par mois.

      Nous ne pouvons pas te dire à combien s’élèveront tes allocations de chômage si tu passes au statut de cohabitant car les allocations de chômage sont calculées sur base du salaire brut qui a été pris en compte et de la période de chômage dans laquelle tu te trouves. Tu peux te baser sur la tableau cohabitant: http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2017/09/cohabitant-1.png Si elle ne perçoit pas d’aide du CPAS, tu pourras avoir le statut de cohabitant avec charge de famille: http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2017/09/cohabitant-avec-charge-de-famille-1.png

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  47. Sam
    le 25 juillet 2018 à 21:48

    Bonjour je suis chef de famille au cpas je voudrais savoir si je mz mzt avec mon partenaire qui a lui son chomage complet qu allons nous avoir comme recenu svp

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 juillet 2018 à 16:47

      Bonjour Sam,

      Pour rester bénéficiaire du revenu d’intégration sociale, il faut soit être dans un ménage qui ne perçoit aucun revenu professionnel ou de remplacement, soit qui en reçoit très peu.

      Donc, comme à partir du moment où tu te domicilies avec ton compagnon et que celui-ci bénéficie d’allocations de chômage, cela aura un impact sur le bénéfice de l’aide que tu reçois du CPAS.

      Quant à ton compagnon, il bénéficiera désormais du taux cohabitant avec charge de famille des allocations de chômage. Et, comme le montant de ses allocations dépassera le taux charge de famille dont tu bénéficiais, ton revenu d’intégration sociale sera malheureusement coupé.

      Il faut savoir que l’aide du CPAS est résiduaire. Ce qui signifie qu’il est obligatoire de faire valoir toute autre aide possible avant celle du CPAS. Ici, il est donc obligatoire de faire valoir le taux chef de ménage au chômage et de renoncer à l’aide du CPAS.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  48. Mina
    le 25 juillet 2018 à 16:48

    Bonjour,

    Je suis actuellement au chômage et j’ai ma mère à charge et je suis des études supérieurs en promotion sociale. Je voulais vous demander, est ce possible que j’effectue un job en tant qu’étudiant? Ou, si une fois qu’on est chômeur, même si on a le bon nombre d’heure pour être considéré comme étudiant, on ne peut pas être étudiant… le statut de chômeur l’ « annule »?

    Bien à vous,

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 juillet 2018 à 15:28

      Bonjour Mina,
      Effectivement tu ne peux pas travailler comme étudiante en percevant une allocation de chômage.

      Tu es considérée comme une demandeuse d’emploi (tu es dispensée de rechercher un emploi pendant ta formation) et non pas comme une étudiante.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

       

  49. coco
    le 24 juillet 2018 à 17:18

    Bonjour,

    j’ai reçu mon préavis après 7 ans dans la société

    Mon épouse travaille temps plein et nous avons 3 enfants à charge.

    Pouvez vous me dire combien vais je toucher de chômage, on m’a dit le minimum de 5 00 € par mois

    Je croyais que nous touchions 65% de notre dernier salaire les 3 premier mois et après décrésif.

    Merci pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 juillet 2018 à 11:10

      Bonjour Coco,

      Comme indiqué sur la fiche ci-dessus, tu toucheras en effet d’abord un pourcentage défini de ton dernier salaire brut et ensuite la dégressivité des allocations débutera jusqu’à atteindre un forfait fixe.

      Dans ton cas, si tu habites avec ton épouse et que cette dernière travaille, tu seras considéré comme simple cohabitant. Tu peux dès lors te baser sur ce tableau-ci pour calculer le montant de tes allocations : http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2017/09/cohabitant-1.png

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  50. Giovanna
    le 24 juillet 2018 à 13:30

    Bonjour, je sais pas si cest ici que je peux demander mais voila je travaillait dans un commerce de pret a porte jy suis rester 5 mois avant que mes patrons me revoie avec indemnisation. Pour ce boulot nai utiliser mon plan activa, si je trouve un autre boulot je pourrais le réutiliser? Merci d’avance.

  51. Tamaradiego
    le 23 juillet 2018 à 12:01

    Bonjour voilà avec mon conjoint nous vivons séparément pour l instant mais nous venons d avoir un enfant et donc nous aimerions vivre ensemble.moi je suis isolé et sur la mutuelle ( congé maternité ) pour l instant et à partir de fin août je retombe sur le chômage et mon conjoint est aussi isolé pour l instant ( il a travailler 15 ans au paravent )… ma question est : combien nous toucheront en habitant ensemble ? Merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 juillet 2018 à 14:45

      Bonjour Tamaradiego,

      Si vous vivez ensemble, vous serez tous les deux indemnisés au taux cohabitant. Dans un tel cas de figure, la présence de l’enfant ne change rien par rapport au chômage.

      Bien à vous

  52. Anthony
    le 23 juillet 2018 à 10:27

    Bonjour,

    J’ai travaillé pendant plus d’un an et demi dans une entreprise à temps plein, celle-ci me retire la moitié de mes heures durant le dernier mois et je me retrouve à 18h/semaine pour ce dernier mois de travail chez eux. Ma dernière rémunération brute sera forcément le mi-temps, mais aillant travailler à temps plein pendant plus d’un an… Je voudrais connaître le montant des allocations de chômage que je percevrai si je ne retrouve pas tout de suite du travail? Je suis cohabitant « chef de ménage » et ma compagne travaille à temps plein.

    Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 juillet 2018 à 14:33

      Bonjour Anthony,

      Comment s’est passée cette réduction de ton temps de travail ? Le contrat à temps plein a-t-il été rompu ? Y a-t-il eu un avenant au contrat ?
      Il serait utile de demander le statut de travailleur à temps partiel avec maintien des droits: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t28#h2_3

      Sans ce statut, tes allocations de chômage seront calculées sur base de ta rémunération à temps partiel. Cela sera donc beaucoup moins intéressant.
      Par contre, avec ce statut, tes allocations devraient être calculées sur base de ta rémunération à temps plein.

      En vivant avec une compagne qui travaille à temps plein, tu seras indemnisé au taux cohabitant.

      Bien à toi

  53. Mike
    le 21 juillet 2018 à 13:22

    Bonjour , je vis avec ma compagne , je travaille et elle non , à t’elle droit au chômage cohabitant sachant qu’elle n’a pas terminer sa 3ème année secondaire ( professionnel) et qu’elle aura 21 ans dans 3 mois, merci de votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 juillet 2018 à 16:53

      Bonjour Mike,
      Pour avoir droit au chômage sur base du travail, il faut avoir travaillé au moins 312 jours lors des 21 mois précédent ta demande. Tu peux lire toi même les conditions pour ouvrir le droit au chômage sur cette fiche http:http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/.
      Si elle rentre dans ces conditions elle pourra effectivement ouvrir un droit au chômage au taux cohabitant.

      Si elle n’a pas travaillé au moins un an mais qu’elle a terminé au moins une 3e année (pas forcément réussie), elle pourrait prétendre à des allocations d’insertion après un stage d’insertion professionnelle d’un an : http://www.bruxelles-j.be/?p=520
      Si elle n’a jamais été au terme d’une 3e année, elle ne rentre malheureusement pas dans les conditions.
      Nous ne pouvons que lui conseiller de poursuivre sa formation. Elle peut passer à une de nos permanences (http://ijbxl.be/nos-permanences) pour en discuter.
      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question :)

  54. Lolo
    le 21 juillet 2018 à 00:22

    Mon contrat de travail a pris fin le 14juillet 2018.
    Je travaillais à temps partiel (28h) je sais que j’ai droit au compléments de chômage pour ce mois ci en sachant que ma mère ne travaille pas. J’aimerais connaître le montant de mon complément.
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 juillet 2018 à 15:59

      Bonjour Lolo,

      Pour demander un complément au chômage, il faut remettre dans les 2 mois du début de l’occupation à temps partiel. Il est parfois encore possible de régulariser ta situation au-delà du délai de 2 mois. Tu devais demander un maintien de droits (et un complément) durant ton occupation à temps partiel si tu bénéficiais d’allocations à temps plein avant ton entrée en fonction. Il n’est donc plus possible de le faire si tu ne travaille plus à temps partiel.

      Plus d’infos sur le travail à temps partiel: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Si ta question porte sur les demis-allocations de chômage auxquels tu as droit sur base de ton travail à mi-temps:

      Si tu prouves le nombre de jours recquis pour l’ouverture d’un droit à des demis-allocations de chômage (voir lien précédent), le montant de la demi-allocation de chômage variera en fonction de ton dernier salaire, de ta situation familiale (chef de ménage, isolé ou cohabitant) et de la durée du chômage. Le calcul de ce montant est complexe. Fais-toi aider par ton organisme de paiement pour le connaître.

      Le nombre de demi-allocations que tu perçois par semaines est calculé comme suit?:
      (nombre hebdomadaire d’heures de travail à temps partiel x 12) / nombre hebdomadaire d’heures de travail à temps plein dans la même fonction

      Exemple

      (19×12)/38 = 6 demi-allocations

      Le nombre de demi-allocations obtenu est réparti sur tous les jours de la semaine de la manière suivante?: 1 demi-allocation par jour à partir du lundi (sauf pour les dimanches). Si le nombre de demi-allocations est supérieur à 6, les demi-allocations restantes sont à nouveau attribuées à partir du lundi de la semaine suivante.

      Pour une information plus complète sur le travail à temps partiel et le droit au chômage, n’hésite pas à surfer sur le site de l’ONEM: http://www.onem.be/fr/citoyens/travail-temps-partiel

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  55. DEPS
    le 20 juillet 2018 à 14:05

    Bonjour , je suis  au chômage et je touche au moins 20 eur/jour

    J’ai  trouvé un travaille d’intérime où j’ai presté pendant 3 mois .

    A la fin de ce travail , si je remets mon C4, est ce que l’on pourra  revoir les calculs  de  mes  allocations ou je recevrai toujours le même montant ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 juillet 2018 à 14:09

      Bonjour DEPS,

      Malheureusement, le montant de tes allocations de chômage ne sera pas revu à la hausse. En effet, pour ce faire, il faut une interruption de plus de 24 mois de chômage et avoir travaillé pendant cette période au moins 4 semaines consécutives chez un même employeur  pour que l’allocation puisse être calculée sur base d’un nouveau salaire brut. (Plus d’information sur http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67)

      Cela dit, une période de travail de 3 mois permet de prolonger la période d’indemnisation à laquelle tu te trouvais avant de travailler, et ce de la durée du travail (soit 3 mois). Si tu constates un changement dans le montant de ton allocation, tu pourrais donc en parler à ton organisme de paiement (ton Syndicat ou la CAPAC).

      Aussi, il faudra que tu aies signalé ton emploi (en noircissant les cases de ta carte de contrôle qui correspondent à ta période de travail; du moins pour le premier mois). En effet, puisque tu as interrompu ton droit chômage pendant une période de plus de 28 jours, tu devras  réintroduire une nouvelle demande auprès de ton organisme de paiement.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  56. Brook
    le 18 juillet 2018 à 16:11

    Bonjour, je suis chômeur avec charge familiale compte tenu que je paie une pension alimentaire pour mes enfants.

    Ma question est celle ci combien reviendra mes l’allocation si je cohabite avec ma copine qui travaille à mi temp (20heures par semaine )

    Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 juillet 2018 à 11:51

      Bonjour Brook,

      N’ayant pas plus d’informations sur ta situation, nous ne pouvons malheureusement pas te dire avec précision quel sera le montant de tes allocations si tu cohabites avec ta copine. Mais sache que le montant des allocations de chômage dépend toujours de la dernière rémunération brute, de la durée du chômage, mais également de la situation personnelle et familiale.

      Donc, comme ta copine travaille, si tu cohabites avec elle, le montant de tes allocations va dépendre de celui de son salaire. Si elle perçoit un salaire brut dépassant 781,27 euro par mois, tu seras considéré comme cohabitant ordinaire. Par contre si elle gagne moins, tu resteras cohabitant avec charge de famille.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  57. Mallo
    le 18 juillet 2018 à 08:38

    Bonjour,

    Je suis en fin de contrat!Je vais avoir droit en septembre au chômage pleins je compte emménager avec mon compagnon qui lui n’a rien comme revenu, seulement je souhaiterai partir vers la côte belge je ne serais donc sous le service de l’onem. Pourriez-vous me donner des informations par rapport au chômage si il y a certaine réglementation pour pouvoir allez habiter là bas?

    Merci;

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 juillet 2018 à 16:03

      Bonjour Mallo,

      Théoriquement, pour ouvrir ton droit aux allocations de chômage sur base du travail, tu dois totaliser un certain nombre de jours de travail salarié en fonction de ton âge, et à comptabiliser sur une période de référence. Tu trouveras plus de renseignements à ce sujet sur le lien suivant: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      En habitant avec ton compagnon, tu seras en principe considérée comme cohabitante avec charge de famille (voir tableau ci-dessus) pour autant qu’il ne perçoit ni revenu professionnel de plus 781,27 euros bruts, ni revenu de remplacement (y compris CPAS).

      Si tu habites en Belgique, ton droit au chômage sera bien géré par l’ONEm (qui est appelé RVA en Flandre). Il n’existe pas de réglementation spécifique pour aller habiter en Flandre tout en bénéficiant d’allocations de chômage.

      Tu devras t’inscrire comme demandeuse d’emploi auprès du VDAB et adresser ta demande de chômage auprès de l’organisme de paiement de ton choix (syndicat ou CAPAC -HVW en Flandre). Plus d’information sur http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  58. Melo
    le 17 juillet 2018 à 18:43

    Bonsoir, ma compagne vient d’être Licenciée. Nous sommes en train de faire les démarches par rapport au chômage.
    Normalement, je travaille, mais je suis actuellement en incapacité et donc payée par la mutuelle.
    Dans quel catégorie va-t-elle se retrouver (cohabitant avec famille à charge, isolée ou cohabitante) ?
    Merci d’avance et bonne soirée

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 juillet 2018 à 17:03

      Bonjour Melo,

      Votre épouse sera considérée comme « cohabitante » puisque vous disposez de revenus de remplacement. Elle gardera ce statut lorsque vous reprendrez votre emploi par la suite. En ayant le statut de cohabitante, elle recevra 65?% de sa dernière rémunération (brute) pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, 60?% de sa dernière rémunération. Ensuite, 40?% de sa dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de sa carrière professionnelle. Lorsqu’elle arrivera en dernière période de chômage, elle recevra une allocation forfaitaire de 539,76€/mois.

      N’hésitez pas si vous avez besoin de plus d’informations

  59. Maud
    le 16 juillet 2018 à 18:15

    Bonjour,
    J’ai rompu mon CDI, mon preavis etait de 13 semaines mais mon employeur a accepte de le raccourcir. Je quitte donc l’entreprise le 20 juillet et prends mes conges legaux du 23 juillet au 10 aout. J’ai retrouve un emploi entretemps pour lequel j’ai demande un CDD qui debuterait le 23 juillet et qui se terminerait le 31 octobre. En effet, je compte partir l’etranger pour une periode de 3 mois pour effectuer un stage en entreprise. Je suis cohabitante et mon compagnon travaille et donc touche des revenus. Pourrais-je etre eligible au chomage pour avoir un revenu alors que je serais a l´etranger? Merci d’avance pour votre reponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 juillet 2018 à 12:12

      Bonjour Maud,

      En perdant ton emploi de manière involontaire (licenciement ou fin de contrat), tu peux effectivement prétendre à des allocations de chômage pour autant que tu totalises suffisamment de jours de travail salarié pour ouvrir un droit.

      En ayant un préavis théorique de 13 semaines, nous supposons que tu as travaillé au moins 8 ans. Si c’est le cas, tu remplis la condition de jours suffisants pour ouvrir un droit au chômage.

      Toutefois, lorsqu’on quitte un emploi, on s’expose à un risque de sanction de l’ONEm (pouvant aller d’un avertissement à une exclusion du droit aux allocations de chômage d’une durée de 4 à 52 semaines). Ceci dit, le fait d’avoir trouver un autre emploi de plus de 13 semaines avant de demander tes allocations de chômage te permettra d’éviter cette sanction.

      Une fois ta demande introduite, l’ONEm te considérera sans doute comme cohabitante simple (sans charge de famille) car ton compagnon travaille (ca sera le cas s’il perçoit plus de 781,27 euros brut par mois).

      Pour ton départ à l’étranger, sache qu’il n’est pas toujours évident d’exporter ses droits au chômage (c’est-à-dire bénéficier de ses allocations de chômage tout en étant à l’étranger).

      • Pour un stage, il faudra que tu introduises une demande auprès du service emploi de ta région (Actiris, VDAB, ADG, Forem). Sache qu’il est possible de demander préalablement un avis au service disponibilité compétent.
      • Si ton stage en entreprise est considéré comme un emploi, tu ne pourras malheureusement pas percevoir  d’allocations de chômage pendant ta période à l’étranger.

      Tu trouveras plus d’informations à ce sujet sur http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/partir-a-letranger-tout-en-beneficiant-dallocations-de-chomage/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  60. Fatii
    le 14 juillet 2018 à 16:50

    Bonjour je vis avec mon marie et ma fille et je suis chef de famille au chomage c pour savoir c ma fille quite chez moi et habite seul dans son le logment est ce que je aurai toujours mon chomage complet merci de me repondre.bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 juillet 2018 à 13:34

      Bonjour Fatii,

      À priori, ton statut au chômage est définie par la situation financière de ton mari car celle-ci prime toujours sur le fait d’avoir un enfant au sein du ménage.

      Si ton mari ne dispose d’aucun revenu (ni professionnel, ni de remplacement), alors tu devrais rester cohabitante avec charge de famille même si ta fille décide d’aller habiter ailleurs.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  61. Sarah
    le 13 juillet 2018 à 19:29

    Bonjour, je suis isolée avec 2 enfants donc chef de famille et je viens de me mettre en cohabitation avec mon ami qui est étudiant à l’Université et travaille comme étudiant dans une société sous un statut étudiant, quels sont les risques encourus ? Est-ce que le fait que ses contrats intérim soient sous le statut étudiant et non salarié peuvent malgré tout me porter préjudice quand aux allocations ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 juillet 2018 à 11:10

      Bonjour Sarah,

      Les revenus perçus par l’étudiant, dans le cadre d’un contrat d’occupation d’étudiant n’auront aucune incidence sur le code chef de ménage du conjoint/partenaire.

      Tant que ses contrats sont des contrats étudiants, il n’y aura pas d’impact sur ta situation, tu continueras à être considérée comme ayant charge de famille.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  62. pascale
    le 12 juillet 2018 à 15:57

    Bonjour

    Je serai au chomage à partir du 18 juillet 2018, je suis seule avec ma fille à charge

     

    J aimerais connaitre le montant/jour de mon chomage en sachantt que mon dernier salaire brut était de 2.719,41€

     

    D’avance, je vous remercie

     

    Bien  vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 juillet 2018 à 10:36

      Bonjour Pascale,

      Le montant de ton allocation est calculé sur base de ton dernier salaire brut plafonné à 2.619,09€ pour les 6 premiers mois de la première période d’indemnisation). Dans ton cas, tu es légèrement au delà du plafond maximal mais ta rémunération sera donc calculé sur base du salaire brut maximum de 2.619,09 euros.
      L’ONEM prend en compte ta dernière rémunération à condition que?:

      • ce jour fasse partie d’une période de travail d’au moins 4 semaines qui se suivent chez le même employeur?.
      • cette rémunération soit assujettie à la sécurité sociale belge.

      Ensuite , le calcul se fait en fonction de ta situation personnelle et familiale. Par exemple, si tu es isolé, ta rémunération journalière (étant donné que tu es à l’échelle salariale la plus haute), tu gagneras (les 3 premiers mois le montant de 65.48 euros /jour ou 1702,48 euros/mois. Dans les 3 mois suivants, ce montant sera de 60.44 euros / jour ou 1571,44 euros par mois. (Voir les 3 tableaux en bas de la fiche dans la rubrique: Les montants).

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  63. Sarah
    le 12 juillet 2018 à 12:02

    Bonjour j’ai 24 ans et suis au chomage depuis 1 an et demi. Le droit m’a été ouvert grâce à mes études et étant chef de famille je touche un taux journalier de 46,70 euro. Est-il vrai qu’à partir de mes 25 ans (dans 1 mois) ce taux augmentera ? Je vous remercie

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 juillet 2018 à 17:06

      Bonjour Sarah,

      Tu trouveras les informations sur les allocations d’insertion sur cette page: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quels-sont-les-montants-des-allocations-dinsertion/

      Les allocations n’augmentent malheureusement pas à l’âge de 25 ans (ni plus tard).
      Par contre, sache que si tu prouves 78 jours de travail salarié pendant le stage d’insertion professionnelle, tu peux bénéficier d’une allocation légèrement majorée pendant les 16 premiers mois de chômage. Mais si cela fait 18 mois que tu en bénéficies, tu n’es plus concernée par cette majoration.

      Bien à toi

  64. Ihssan
    le 11 juillet 2018 à 21:12

    Bonjour, je suis mariée, mais ça ne va plus alorsje vais aller vivre chez mes parents en attendant de trouver un appartement. . J’ai 3 enfants à ma charge. Combien je vais toucher?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 juillet 2018 à 17:00

      Bonjour Ihssan,

      Dès que tu déménages, tu dois signaler le changement de situation à ton organisme de paiement.
      Il se peut que tes allocations de chômage diminuent. Tout dépend de ta situation actuelle (cohabitante ou cohabitante avec charge de famille) et de la composition de ménage complète chez tes parents et des revenus de toutes les personnes qui composent le ménage.

      Bien à toi

  65. Lio2893
    le 11 juillet 2018 à 13:18

    Bonjour , j ai ete sanctionner j ai 13 semaine de diminution du chômage . Comment puis je calculer le montant que je peux percevoir? parce que je ne vois aucune loi ou regle qui me permet de calculer la somme a percevoir aider moi svp

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 juillet 2018 à 15:09

      Bonjour Lio2893,

      Nous supposons que tu dépends d’Actiris et que tu as reçu une évaluation négative lors de ton 2e entretien.
      En cas d’évaluation négative à ce deuxième entretien, tu reçois en effet une sanction qui dure 13 semaines:

      • soit une réduction du montant de tes allocations de chômage si tu es travailleur ayant charge de famille ou isolé(e).
        Il s’agit d’une réduction du montant des allocations au niveau du montant du revenu d’intégration sociale, c’est-à-dire 45,78€/jour si tu es cohabitant avec charge de famille et 34,33€/jour si tu es isolé;
      • soit une exclusion du bénéfice des allocations, si tu es travailleur cohabitant ou si tu bénéficies des allocations d’insertion.

      Tu seras reconvoqué(e) au plus tard 5 mois après, à un 3ème entretien.

      Bien à toi

  66. Nat
    le 11 juillet 2018 à 09:38

    Nat,bonjour je voudrais savoir si je travaille plus de 30 ans a 60ans je perd le travaille avec un salaire de minimum 1000 euro par mois combien me donne de chomage?merci de l’info et de votare reponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 juillet 2018 à 12:22

      Bonjour Nat,

      Nous ne pouvons pas répondre à ta question avec les seules informations dont nous disposons.
      Le montant des allocations de chômage dépend de trois critères?:
      • ta dernière rémunération brute?;
      • ta situation personnelle et familiale (cohabitant avec charge de famille, isolé, cohabitant)?;
      • la durée de ton chômage (3 périodes d’indemnisation).
      Tu trouveras toutes les explications nécessaires plus haut sur cette fiche et sur cette fiche de l’ONEM : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67
      Tu trouveras également ici des explications concernant le chômage suite à une occupation à temps partiel si nécessaire : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/
      Le calcul des allocations à temps partiel est complexe. Fais-toi aider par ton organisme de paiement pour le connaître.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  67. Steffy
    le 5 juillet 2018 à 12:04

    Bonjour,

    L’année dernière complète, j’étais au chômage et touchais le minimum de +- 520 € étant cohabitante.

    Là je travaille depuis 5 mois avec un salaire net de 1.750 €  et suis sous contrat indéfini avec l’aide Impulsion 12 mois+ pour mon patron de 500 € net par mois.

    Comme il y a de la tension dans l’air avec mon employeur, si il décidait de me renvoyer maintenant, est-ce que je retomberai à +- 520 €  ou c’est un 65 % de mon salaire net ou c’est un autre calcul à faire?

    Aussi, est-ce qu’il y a un minimum de temps à travailler pour reprendre des droits à 65% du salaire (les 3 premiers mois)?

    Et, dans quel cas il peut me renvoyer?  Il faut bien 3 fautes graves ou à la 1ere il peut me donner un C4? Ou puis-je trouver les détails à ce sujet svp?  Il a essayé de m’en donner une mais j’ai réussi à lui prouver le contraire.

    Merci de votre réponse

    Steffy

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 juillet 2018 à 14:40

      Bonjour Steffy,

      Malheureusement, si tu perds ton emploi maintenant, tu retomberas au montant forfaitaire.
      Pour récupérer un chômage plus élevé, tu dois travailler au moins un an. Une période de travail de 12 mois (sur 18 mois) permet en effet de revenir en début de première période de chômage. Et pour qu’un nouveau salaire soit pris en compte pour calculer les allocations de chômage, il faut ne plus avoir perçu d’allocations de chômage pendant au moins 24 mois.

      Il n’y a pas de règle générale pour le nombre de fautes qui amènent à un licenciement. En principe, une seule faute (pas forcément grave) pourrait mener à une décision de licenciement. Mais tout dépend néanmoins des circonstances précises. Cela peut aussi dépendre de ton secteur de travail (des conventions collectives de travail) ou de ton règlement de travail. Parfois les règlements de travail prévoient une procédure (avec un système d’avertissement et de discussion avec la délégation syndicale par exemple).

      Bien à toi

      • Steffy
        le 10 juillet 2018 à 18:02

        Bonjour,

        Merci pour ces informations.  Je vais regarder ce qu’il y a sur mon contrat.

         

        Si je comprend bien, comme j’ai l’aide « impulsion 12+ » pour mon employeur, tout le temps travailler chez cet employeur ne m’aide pas à remonter mon chomage si j’y retombe, même 2 ans après?  Car cette aide est valide sur 2 ans.  D’abord 500 puis moins.

        C’est bien çà?

        Steffy

         

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 11 juillet 2018 à 11:37

          Bonjour Steffy,

          Après un an de travail, tu récupéreras des allocations de chômage plus élevées puisque tu reviendras en début de dégressivité (début de première période de chômage): 65% pendant 3 mois, puis 60%, etc.
          Par contre, on ne prendra pas en compte de nouvelle rémunération. La rémunération qui a servi précédemment de base de calcul sera la même. On ne prendra en compte ta dernière rémunération brute que s’il y a une interruption du chômage pendant au moins 24 mois.

          Bien à toi

  68. Mary
    le 3 juillet 2018 à 22:30

    Bonsoir,
    Voilà, je suis instit et donc au chômage à partir de septembre, le temps de retrouver quelque chose. . Je suis cohabiante et aurai aimé connaître le montant approximatif de mon chômage que je recevais a ce moment là… sur quoi dois je me baser sachant que j ai presque travailler toute l année

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 juillet 2018 à 16:50

      Bonjour Mary,

      Il faut bien avoir travaillé au moins un an pour ouvrir un droit au chômage sur base du travail.
      Le montant des allocations de chômage dépend de trois critères?:
      ta dernière rémunération brute?;
      ta situation personnelle et familiale (dans ce cas là, tu es cohabitante)?;
      la durée de ton chômage (3 périodes d’indemnisation)
      Tu peux te référer au tableau « cohabitant » de la fiche ci-dessus pour avoir plus d’infos, à titre d’exemple;
      Si tu es cohabitante et tu gagnes 2029 euros brut tu recevras;
      Pendant les 3 premiers mois, : 2029 x 0.65 = 1318 – 133 (10,09% de précompte professionnel) = 1185€/mois
      Pendant les 9 mois suivants : 2029 x 0.60 = 1217 – 123 = 1094€
      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question :)

  69. John
    le 3 juillet 2018 à 08:30

    Bonjour

    Ma fille et moi venons de recevoir notre préavis , on travaillait tout deux dans la même boite.

    Du fait que ma fille vit toujours chez moi mais qu’elle est majeur (+25 ans) , quel statut aurons nous ?

    Cohabitant tous les deux ?

    John

  70. Jen08
    le 2 juillet 2018 à 11:46

    Bonjour, je voulais savoir si une personne qui cohabite avec une autre personne qui ne perçois absolument rien, était considéré comme simple cohabitent ou cohabitant à charge de famille ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 juillet 2018 à 11:45

      Bonjour Jen08,

      Si un demandeur d’emploi indemnisé vit uniquement avec une autre personne qui n’a aucun revenu son statut sera en principe « cohabitant avec charge de famille ». Tu peux en discuter avec ton organisme de paiement.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  71. Coco
    le 1 juillet 2018 à 15:36

    Je vais avoir 62 Ans en novembre 2018 et je suis chômeuse depuis octobre 2015,je rempli ma carte de pointage électronique chaque mois et je j’ai constaté que je suis payé avant que je n’ai envoyé ma carte de contrôle.
    Ma question vu mon âge peut être que je ne dois plus le faire ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 juillet 2018 à 11:43

      Bonjour Coco,

      Bruxelles-J étant une plateforme d’information jeunesse, nous ne sommes pas spécialisés dans les questions qui concernent les travailleurs de plus de 60 ans. Cependant, tu verras sur le site de l’ONEm que l’obligation d’être en possession d’une carte de contrôle se limite aux personnes de moins de 60 ans. Tu peux vérifier cela avec ton organisme de paiement pour voir si tu peux simplement arrêter de remplir tes cartes de contrôle et pour t’informer sur les autres spécificités liées à ton âge.

      Bien à toi.

  72. MikeM
    le 1 juillet 2018 à 12:32

    Bonjour,
    Moi et ma conjointe comptons habiter ensemble prochainement. Je suis actuellement employé avec CDI. Elle est en formation et suis un stage temps plein. Elle perçoit une partie des allocations de chômage et une partie allocation de stage. Si nous devenons cohabitants aura t’elle une forte diminution des allocations vu que son statut changera et qu’elle ne sera plus considéré comme isolé ? Nous comptons également avoir un enfant. N’existe t’il pas d’aide à ce sujet car elle sera encore étudiante un certain tmps?
    Merci pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 juillet 2018 à 11:39

      Bonjour Mike M,

      Nous n’avons hélas pas assez d’information pour pouvoir prédire l’impact du changement familial. En principe, si elle vit avec toi et que tu travailles, elle aura alors le statut de cohabitante et ces allocations de chômage seront recalculées par rapport à ce statut. Si elle perçoit des allocations de chômage (sur base du travail), le statut familial a moins d’impact durant la première année de chômage. Ensuite, il faut voir quel type de stage elle fait et quel type de dispense elle a. Par exemple, si elle fait actuellement un FPI l’employeur comblera en principe la diminution du montant des allocations de chômage.

      En connaissant sa période de chômage et le salaire brut sur base duquel les allocations ont été calculées, tu peux estimer la diminution en te basant sur le tableau cohabitant.

      Sache que pour l’ONEm, lorsque le demandeur d’emploi vit avec son partenaire, seule la situation du partenaire est prise en compte, peu importe qu’il y ait d’autre personne dans le ménage. Si vous avez un enfant, elle gardera le statut de cohabitant tant que ta situation ne changera pas. Par contre, vous pourrez en principe bénéficier d’allocations familiales ainsi que de l’allocation de naissance.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  73. Mimi
    le 29 juin 2018 à 16:24

    Bon je suis au chomage mon marie va recevoir son c 4 donc il sera aussi au chomage et moi j aurais encore droit au chômage????

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 juillet 2018 à 14:43

      Bonjour Mimi,

      Si tu perçois des allocations de chômage sur base du travail, le fait que ton mari en reçoive ne te fait pas perdre ton droit. Vous serez par contre tous les deux indemnisés au taux cohabitant.
      Si tu reçois des allocations d’insertion, tu pourrais perdre ton droit. Tout dépend de la situation précise: http://www.bruxelles-j.be/?p=19505

      Bien à toi

  74. Mag0707
    le 28 juin 2018 à 14:46

    Bonjour, je suis belge mais résidente au Maroc depuis 3 ans. J ai déjà eu droit aux allocations de chômage et j ai déjà travaillée en Belgique.
    Je souhaite revenir vivre en Belgique avec mes enfants et mon mari (Marocain). Je voudrai savoir si j aurai droits aux allocations de chômage ? Si oui, quel montant? Ainsi que la durée.
    Mon mari n a jamais quitté le Maroc, pourra-t-il lui aussi bénéficier d allocations de chômage ? Si oui, combien? Et la durée ?

    D avance merci. Bien à vous.
    Vincent Magali

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 juillet 2018 à 12:06

      Bonjour Mag,

      Tu pourras à nouveau bénéficier des allocations si tu as perçu au moins une allocation de chômage dans les 3 ans qui précèdent la demande. Le travail salarié effectué à l’étranger (ne pouvant pas être pris en compte pour l’ouverture d’un droit au chômage parce qu’il n’est pas suivi d’une période de travail en Belgique) prolonge cette période de 3 ans de la durée du travail effectué. Le montant de l’allocation sera en principe équivalent au dernier montant perçu avant le départ à l’étranger.
      D’autres événements permettent de prolonger les 3 ans (comme s’occuper d’un enfant de moins de 6 ans): http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t39

      Concernant la durée des allocations de chômage (sur base du travail), elles ne seront pas limitées dans le temps. Par contre, comme tu peux le voir sur les tableaux ci-dessus, le montant de tes allocations sera dégressif en fonction de la situation familiale et de la carrière.

      Pour ton mari, le travail au Maroc ne pourra pas être pris en compte. Il devra d’abord travailler suffisamment longtemps en Belgique pour pouvoir ouvrir un droit au chômage.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

  75. Jessica
    le 28 juin 2018 à 13:10

    Bonjour je suis au chômage complet jai toujour travailler mes pas des moi complet la j avais trouver un travail mes il mon areter port de charge lourde interdit pendant la grossesse je vais toucher que 500 e si je travail pas car je suis cohabitante avec déjà un enfants à charge quand même ..alors peut ton recalculer mon taux ou moi je avoir une aide car je ne vais pas savoir payer mes facture avec ce salaire si c impossible merci de m’aider svp

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 juillet 2018 à 11:49

      Bonjour Jessica,

      La situation que tu décris n’est pas suffisamment précise pour que nous puissions te répondre.
      L’idéal serait d’en discuter par téléphone. Tu peux nous joindre au 02/514.41.11 (et demander François).

      Bien à toi

  76. creatikat
    le 28 juin 2018 à 11:56

    Bonjour,

    Je travaille depuis 10 ans au luxembourg mais n’y suis domiciliée que depuis 2014.
    La société qui m’emploi vient de me prévenir qu’elle va licencier du personnel en janvier 2019.
    Je compte alors revenir en belgique (et m’y domicilier à nouveau).
    1/ Pourrais- je prétendre aux allocations de chomage ou dois- je d’abord retrouver un travail en belgique durant une durée déterminée?

    2/ Sur base de quel salaire ces allocations seront calculées?

    ps: je suis agée de 54 ans

    Merci beaucoup

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 juillet 2018 à 11:55

      Bonjour Creatikat,

      Pour bénéficier des allocations de chômage sur base du travail en Belgique, il faut pouvoir justifier un certain nombre de jours de travail sur une période déterminée. Tu peux te référer au tableau du haut de cette fiche-ci : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/. Le travail à l’étranger peut entrer en compte dans le calcul de ces jours à condition de d’abord travailler au moins trois mois en Belgique. Ainsi, il te faudra d’abord travailler ici avant de pouvoir prétendre aux allocations de chômage.

      En ce qui concerne le montant des allocations, L’ONEM prend en considération la rémunération de la dernière occupation d’au moins 4 semaines consécutives chez un même employeur. Ainsi, si tu travailles au moins trois mois chez le même employeur en Belgique afin de pouvoir valoriser tes jours de travail à l’étranger, ce sera le salaire de ton contrat en Belgique qui sera pris en compte pour le calcul du montant.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  77. Gino
    le 28 juin 2018 à 00:02

    Bonjour,

    Je travaille à mi-temps depuis près de 10 ans chez un employeur (environ 2000 euros brut/mois ) + je suis indépendant complémentaire.

    Je suis cohabitant légal avec 2 enfants.

    Sauriez-vous me dire

    1/ quelle serait approximativement mon allocation de chômage (sachant que je suis employé à mi-temps) + le délai de perception des allocations :

    ·         Si l’employeur me donne mon C4 ?

    ·         Si je pars de ma propre initiative ?

    2/ quelle serait la durée de préavis :

    ·         Si l’employeur me donne mon C4 ?

    ·         Si je pars de ma propre initiative ?

    3/ que se passe-t-il avec mon statut d’indépendant complémentaire ? Est-il préférable d’arrêter ? Suis-je requalifié comme indépendant à titre principale si je continue?

    Merci beaucoup

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 juillet 2018 à 11:38

      Bonjour Gino,

      1/ Si tu as travaillé à temps partiel, il faudrait tout d’abord voir si tu peux assimiler ton temps partiel à un temps plein pour l’ouverture de ton droit au chômage. Dans ce cas, tu dois prouver un certain nombre de jours de travail sur une période déterminée selon ton âge (cf tableau du haut de cette page : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/). Dans ton cas, Le nombre de jours de travail pris en considération est égal au nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction. Si tu sais prouver ce nombre de jour, tu ouvriras alors ton droit à temps plein et percevra ainsi une des allocations complètes. En ce qui concerne le montant de ces allocations, tu peux te référer à la fiche ci-dessus pour le calcul. Ainsi, selon ta situation familiale, tu percevras un certain pourcentage de ton dernier salaire brut (de 2000€ donc).

      Si, en faisant le calcul, tu ne parviens pas au nombre de jour suffisant, tu ouvriras alors ton droit au chômage à temps partiel. Dans ce cas, tu dois prouver un certain nombre de demi-jours de travail sur une période déterminée (cf tableau du bas de cette page : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/) . Le nombre de demi-jours pris en considération est égal au nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction. Ensuite, tu multiplies le résultat obtenu par 2. Contrairement au travailleur à temps plein qui a droit à 6 allocations par semaine, le travailleur à temps partiel volontaire est indemnisé dans un système de demi-allocations. Le montant de la demi-allocation de chômage varie en fonction du dernier salaire, de la situation familiale (chef de ménage, isolé ou cohabitant) et de la durée du chômage. Le nombre de demi-allocations que tu perçois par semaines est calculé comme suit?: (nombre hebdomadaire d’heures de travail à temps partiel x 12) / nombre hebdomadaire d’heures de travail à temps plein dans la même fonction.

      En ce qui concerne le délai de perception, il faut compter entre un et trois mois maximum après ta demande pour toucher les premières allocations. Cela dépend si ton dossier est en ordre ou non et le temps que prend ton organisme de paiement ainsi que l’ONEm à traiter ta demande. Quoiqu’il en soit, sache que la date de ta première indemnisation correspond à la date de la demande. Que ce soit toi qui parte ou ton employeur qui te licencie, ce délai est le même, comme c’est à toi de rentrer une demande. Cependant, si tu remets ta démission, tu t’exposes à une sanction de l’ONEm pour abandon d’emploi volontaire et ainsi être exclu du chômage pour une période allant de 4 à 52 semaines. Toutes les infos sur cette fiche : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-sont-les-sanctions-de-l%E2%80%99onem/

      2/ En ce qui concerne ton préavis :

      En cas de démission tu peux te baser sur cette page-ci : http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=42198. Comme ton contrat est à cheval sur l’ancien et le nouveau système, tu dois additionner les deux modes de calcul, avant 2014 et après 2014. Pour la première partie, ton délai sera de 1,5 mois si tu as travaillé moins de 5 ans entre le début de ton contrat et le 31 décembre 2013 et 3 mois si tu as travaillé plus de 5 ans. La deuxième partie du calcul correspond à la durée de ton contrat entre le 1er janvier 2014 et maintenant, ce qui te fait environ 4 ans et donc 7 semaines de préavis. Ainsi, ton préavis sera soit de (1,5 mois + 7 semaines) soit (3 mois + 7 semaines) selon la date de début de contrat.

      En cas de licenciement, c’est toujours le système à cheval sur l’ancien et le nouveau calcul. Tu peux alors te référer à cette page : http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=42171. Ton délai sera alors de 3 mois (ancien système) additionné à 15 semaines (nouveau système).

      3/ Si tu ne travailles plus sous contrat, tu perdras ton statut d’indépendant complémentaire et deviendra ainsi indépendant à temps plein. Dans ce cas, attention qu’il n’est pas toujours possible de cumuler allocations de chômage et travail indépendant. Tu trouveras toutes les informations sur cette fiche de l’ONEm : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t87. Il est parfois possible d’exercer une activité accessoire tout en bénéficiant des allocations de chômage mais il faut répondre à 4 conditions assez strictes. Toutes les infos sur cette fiche : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t46

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  78. Bzzbzz
    le 26 juin 2018 à 00:43

    Bonsoir,
    Je suis actuellement en CDD de 8mois, j’aimerai savoir si mes allocations de chômage seront augmentées?
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 juillet 2018 à 14:31

      Bonjour Bzzbzz,

      Pour récupérer tes allocations de chômage en début de première période d’indemnisation, il faut au moins travailler un an sur une période de 18 mois. Donc, à la fin de ton CDD de 8 mois, tu n’auras malheureusement pas suffisamment travaillé pour que le montant de tes allocations de chômage augmente.
      Et, que pour qu’une nouvelle rémunération soit prise en compte, il faut une interruption du chômage d’au moins 24 mois (et avoir travaillé pendant cette interruption).

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  79. Sam
    le 24 juin 2018 à 21:28

    Bonjour ,
    Je suis actuellement en contrat CDD d’un an, j’ai 25 ans et touche un salaire de 2029€ brut soit 1600€ par mois .
    Je suis en cohabitation avec une personne qui travail à temps plein .
    Ma question est la suivante :
    Si à la fin de mon contrat mon employeur ne prolonge pas celui- ci . Quels sera le montant de mon allocation de chômage sachant que j’aurais travailler plus d’un an et devrais donc à priori avoir droit à mon chômage complet mais sachant que je suis cohabitante et non isolé ou chef de famille .

    Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 juin 2018 à 11:28

      Bonjour Sam,

      Si tu es cohabitante, tu seras alors indemnisé comme telle, tu peux ainsi te référer au tableau « cohabitant » de la fiche ci-dessus. Par exemple;

      Pendant les 3 premiers mois, tu recevras : 2029 x 0.65 = 1318 – 133 (10,09% de précompte professionnel) = 1185€/mois
      Pendant les 9 mois suivants : 2029 x 0.60 = 1217 – 123 = 1094€
      Et ainsi de suite suivant le tableau.
      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question :)

       

  80. Gene
    le 24 juin 2018 à 10:16

    Bonjour; après une faillite je me suis inscrite au chômage au mois de mars à ce jour il me convoque seulement le 28 juin pour un c4 que je viens seulement d avoir du curateur. En temps que ancienne indépendante j aurai droit au chômage et combien toucherai je MERCI

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 juin 2018 à 13:19

      Bonjour Gene,

      Etais-tu indépendante ou salariée ? Le travail indépendant n’ouvre pas de droit au chômage. Le travail salarié en revanche ouvre le droit.

      Si tu étais indépendante, ta situation avant ta profession d’indépendante sera déterminante pour obtenir une allocation de chômage. Si tu as travaillé suffisamment comme salariée avant le travail indépendant, tu pourras bénéficier d’une allocation de chômage sur la base de cet emploi. De plus,  l’occupation salariée précédente ne vaut que si tu as exercé ta profession indépendante pendant une période qui est limitée (de minimum 6 mois à maximum 15 ans).

      Tu trouveras plus d’information à ce propos sur: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t87#h2_5

      Tu trouveras les explications sur la manière dont sont calculées les allocations de chômage ci-dessus.

      Si tu ne peux pas percevoir d’allocation de chômage, tu pourras te tourner vers le CPAS de ta commune afin de demander une aide sociale (voir sur: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/ou-sadresser-et-comment-faire-trouver-plus-dinfos-sur-internet/)

      Pour plus d’informations, contacte nous !