Bruxelles-J

Quels sont les montants des allocations de chômage ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Cette fiche explique la manière de calculer les allocations de chômage complet sur base du travail. Les allocations d’insertion (=allocations de chômage sur base des études) ne se calculent pas de la même manière (voir la fiche quels sont les montants des allocations d’insertion ?).

Les allocations de chômage sont accordées pour tous les jours de la semaine à l’exception des dimanches (6 allocations par semaine).

Le montant des allocations de chômage dépend de trois critères :

  • ta dernière rémunération brute ;
  • ta situation personnelle et familiale (cohabitant avec charge de famille, isolé, cohabitant) ;
  • la durée de ton chômage (3 périodes d’indemnisation).

Ta dernière rémunération brute

Le montant de ton allocation est calculé sur base de ton dernier salaire brut plafonné à 2.671,37€ pour les 6 premiers mois de la première période d’indemnisation).

L’ONEM prend en compte ta dernière rémunération à condition que :

  • ce jour fasse partie d’une période de travail d’au moins 4 semaines qui se suivent chez le même employeur ;
  • cette rémunération soit assujettie à la sécurité sociale belge.

Si ces conditions ne sont pas remplies, le montant de l’allocation de chômage est calculé sur base d’un salaire de référence qui est de 1.593,81€ brut.

Ta situation personnelle et familiale

Si tu es cohabitant avec charge de famille (anciennement appelé « chef de ménage »), tu reçois 65 % de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 16ème mois, tu reçois 60 % de ta dernière rémunération. Ensuite, cela dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.271,14€/mois.

Si tu es isolé, tu reçois 65 % de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60 % de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 55 % de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.052,48€/mois.

Si tu es cohabitant, tu reçois 65 % de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60 % de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 40 % de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 550,42€/mois.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant avec charge de famille ?

  • Si tu vis seul et que tu paies une pension alimentaire (sur base d’une décision judiciaire ou d’un acte notarié).
  • Si tu cohabites avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.
    Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation, même si ces personnes disposent de revenus.
  • Si tu ne cohabites pas avec un conjoint ou un partenaire mais exclusivement avec :
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition que tu puisses prétendre aux allocations familiales pour au moins un de ceux-ci ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition qu’aucun de ceux-ci de dispose de revenu professionnels ou de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfants (avec bénéfice d’allocations familiales pour au moins un) et d’autres parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus. Pour autant que ces derniers ne disposent ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus, ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.

La présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation à condition que ces personnes ne disposent d’aucun revenu (professionnel ou de remplacement).

Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas pris en compte si le montant brut ne dépasse pas 426,74€ par mois. Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas considérés comme des revenus, peu importe le montant de ce revenu, pendant une période de 12 mois prenant cours le jour où l’enfant perçoit pour la première fois un revenu professionnel après la fin de ses études.

Dans quel cas es-tu considéré comme isolé ?

Tu es considéré comme isolé lorsque tu habites seul.

Si tu habites dans une chambre, que tu t’occupes de ton propre ménage et que tu ne partages aucun frais avec d’autres habitants, tu seras considéré comme isolé par l’ONEM même si certaines commodités (douche, WC, cuisine) sont communes. Cependant, s’il s’agit d’une chambre chez tes parents ou chez un membre de ta famille, tu ne seras pas considéré comme « isolé ».

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant ?

Si tu n’habites pas seul et que tu ne peux pas justifier de charge de famille, tu es considéré comme cohabitant.

Il y a cohabitation lorsque deux ou plusieurs personnes vivent sous le même toit ET règlent principalement en commun les questions ménagères.

Si tu habites dans une maison communautaire, l’ONEM considère qu’il y a cohabitation lorsque les commodités sont utilisées en commun et qu’il y a :

  • soit partage des frais concernant le loyer, l’entretien ou la nourriture ;
  • soit une répartition interne des tâches.

Pour plus d’information sur la délicate question de la possibilité de bénéficier du taux isolé tout en vivant en colocation, tu trouveras plus d’information sur le site de Droits Quotidiens consacré aux jeunes.

La durée de ton chômage

Les allocations de chômage ne sont pas limitées dans le temps. Elles diminuent cependant progressivement. On distingue 3 périodes d’indemnisation :

  • 1ère période = 1ère année de chômage. Elle est divisée en 3 phases (3 mois, 3 mois et 6 mois). A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 2ème période = Sa longueur dépend de ta carrière professionnelle. Elle dure au minimum 4 mois et au maximum 3 ans. Elle est divisée en 6 phases maximum. A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 3ème période = débute à la fin de la 2ème période.

Les montants

Tu trouveras un tableau récapitulatif en fonction de ta situation personnelle et familiale en cliquant sur l’image qui y est associée :

Si tu es cohabitant avec charge de famille :    cohabitant avec charge de famille

 

Si tu es isolé : isole

 

Si tu es cohabitant :

cohabitant

Les allocations sont soumises à un précompte professionnel de 10,09 %. Certaines catégories de chômeurs ne sont toutefois pas soumises à ce précompte. Il s’agit notamment des chômeurs complets avec charge de famille et chômeurs complets isolés.

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


166 questions pour “ Quels sont les montants des allocations de chômage ?

  1. Hamza
    le 19 octobre 2018 à 23:12

    Je suis isolé, je touche 1200 euros brut par mois, je travail depuis presque 3 ans en mi temps 20 par semaine, est ce que j’ai le droit dans le chomage?? Si oui, combien je toucherai en net par mois? Bien à vous

  2. Zohir
    le 19 octobre 2018 à 10:50

    Ma question,je voudrais savoir si je doit déclarer les 30 jours de travail que j’ai réalisé en France actuellement en Belgique je suis en chômage mais chômage bloqué car j’ai quitté la Belgique en novembre 2016 les servir ce de l’fgtb m’ont informer que je puisse conserver mon chômage il ne faut pas dépasser 3 ans pour renouveler ma demande de chômage,mais entre temps j’ai travaillé pendant un mois c’était en date du 23/04/2018 au 31/05/2018 en France et maintenant j’ai l’intention de revenir en Belgique est ce que je doit déclarer le mois de travail. Merci

  3. Alvine Choula
    le 18 octobre 2018 à 04:45

    Je suis étudiante et mon copain vit avec moi et est au chômage.
    Si job en tant que étudiante, est-ce que son chômage sera coupé?

  4. Micheline
    le 17 octobre 2018 à 08:33

    Je suis chômeuse à temps complet. Je vais me domicilier chez ma maman qui sest pensionnée.  Où puis-je m’adresser pour savoir ce que ça changera pour elle comme pour moi ?

     

    Merci

     

    Micheline

  5. Ben Jamin
    le 15 octobre 2018 à 21:07

    Bonjour,

    Pour vous expliquer ma situation, je suis Belge et aurai 21 ans le mois prochain. Étant demandeur d’emploi (en Belgique donc) depuis dix mois, je serai en droit de bénéficier des allocations de chômage d’ici décembre.

    Sauriez-vous m’aiguiller en me disant combien je gagnerai mensuellement, si, le cas échéant je n’ai toujours pas trouvé d’emploi ?

  6. Kaif
    le 15 octobre 2018 à 04:53

    Bonjour

    Si j’habite avec un conjoint comme cohabitant [ le père de mon fils]

    Et j’ai un enfant à charge
    Comment c’est la règle

    Car on habite ensemble et on va bientôt travailler nous comme article 60

    Mais après un ans on aura droit au chômage

    Mais c’est possible qu’il touche lui aussi le chômage et moi aussi ?

    Comme c’est svp
    Je ne comprend pas le système je suis perdu

    Merci à vous

  7. Arnaldo
    le 12 octobre 2018 à 12:13

    Bonjour je suis professeur de musique et je travaille comme salarié périscolaire pour une école depuis trois ans environ 8h par semaine. Je suis cohabitant légal et j’ai deux enfants à charge qui habitent avec moi et ma compagne. Quelle sont les conditions pour avoir droit au chômage au moins durant les trois mois d’été ? Merci d’avance pour votre aide. Arnaldo Prete

  8. Mr George
    le 12 octobre 2018 à 10:59

    Bonjour quel sont les document a fournir si je perd mon emploi pour raison de FAILLITE merci a vous

  9. Mike
    le 11 octobre 2018 à 16:48

     

    Bonjour,

    j ‘ai 52 ans et 32 ans de carrière sur trois employeurs, j’ai jamais chômé de ma vie sauf depuis 5 jours, j’ai lu que le chômage ne diminue pas si 25 ans de carrière. Pouvez-vous me dire si cela est exacte.

    Bien à vous

  10. Anne Marie
    le 11 octobre 2018 à 15:38

    Bonjour,

    Je souhaiterais avoir une information.

    Je suis engagée pour 2 temps partiels .  Le premier, 25h/semaine pour une rémunération brute de 1200€  et un autre travail de 15h/semaine pour une rémunération brute de 1513€.

    Il se fait que j’ai reçu mon préavis pour le travail de 15h/semaine.

    Je voudrais savoir comment cela se passe au niveau du chômage.  Je compte bien évidemment demander le complément chômage.

    Est-il possible pour vous de me dire comment se fait le calcul et à votre avis, de combien s’élèverait ce remplacement de revenus.

    D’avance je vous remercie pour l’information que vous pourrez me donner.

     

    Bien à vous

     

    Anne Marie

     

  11. Paty1991
    le 11 octobre 2018 à 11:44

    Bonjour je voudrais savoir si je vais habité chez quelqu’un qui na rien à voir avec un lien de famille juste un ami cela fera quoi sur mon chômage

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 octobre 2018 à 15:19

      Bonjour Paty1991,

      Si tu vas habiter chez un ami et que tu te domicilies à la même adresse que lui, vous serez considérés comme étant cohabitants et cela aura un impact sur tes allocations de chômage qui seront revues à la baisse. Tu trouveras les montants sur la fiche ci-dessus.

      En effet, l’ONEM considère qu’il y a cohabitation lorsque les commodités sont utilisées en commun et qu’il y a?:

      – soit partage des frais concernant le loyer, l’entretien ou la nourriture?;
      – soit une répartition interne des tâches.

      Tu pourrais essayer de conserver le statut de personne isolée tout en étant domicilié chez ton ami en démontrant à l’ONEM que la cohabitation est limitée. Que vous partagez uniquement les locaux, le loyer, les frais d’énergie et les charges du bâtiment. Des éléments importants sont : des contrats de location séparés, une boîte aux lettre/sonnette séparée, des tiroirs séparés dans la cuisine ou la salle de bain, des preuves d’achat de nourritures ou vêtements etc.

      Sur base de ta déclaration, l’ONEM pourra te demander des éléments de preuve comme par exemple le contrat de location, des déclarations des colocataires….

      Pour plus d’informations, je t’invite à consulter la page suivante: https://espace-jeunes.droitsquotidiens.be/fr/question/je-minstalle-en-colocation-comment-faire-pour-garder-mon-taux-isole
                                             
      J’espère avoir répondu à ta question! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos!

  12. Tess
    le 10 octobre 2018 à 15:20

    Bonjour, voilà ma mère travaille en mi-temps et reçoit un complément chômage.
    Moi j’ai fini mes années d’apprentissage et je viens d’apprendre que j’avais droit au chômage.. Est ce que ma mère va perdre son complément chômage?
    Merci de votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 octobre 2018 à 17:19

      Bonjour Tess,

      Si tu as terminé une formation en alternance et que tu as moins de 25 ans, il se peut en effet que tu puisses bénéficier immédiatement des allocations d’insertion (chômage sur base des études) dès la fin de ta formation.

      Généralement, il est nécessaire d’accomplir d’abord un stage d’insertion professionnelle d’un an (310 jours). Mais les jeunes qui terminent une formation en alternance en l’ayant réussie peuvent déduire des 310 jours leurs jours de stage sous contrat d’apprenti. Il se peut donc que tu aies suffisamment de jours sous contrat pour n’avoir plus aucun jour de stage d’insertion à effectuer. Dans ce cas, tu peux introduire une demande d’allocations d’insertion. Tu trouveras les démarches précises à accomplir sur: http://www.bruxelles-j.be/?p=7221

      Si tu as terminé ta formation en alternance sans l’avoir réussie, tu peux aussi déduire des 310 jours tes jours de stage sous contrat d’apprenti. Mais le stage d’insertion professionnelle ne pourra pas être inférieur à 6 mois.

      Sache que tes allocations d’insertion au taux cohabitant n’auront aucun impact sur les allocations de chômage de ta maman ;-)

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  13. Mimoday
    le 10 octobre 2018 à 12:39

    Bonjours
    Je voudrais savoir pourquoi j’ai touché que 1222 pour le mois de septembre.
    le montant minimal indiqué sur le tableau 1271.14
    ( J’ai 2 personnes a charge/ ma femme et ma fille)

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 octobre 2018 à 16:47

      Bonjour Mimoday,

      Nous ne pouvons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise.

      Il est possible de percevoir moins que les montants indiqués si par exemple tu perçois des demi-allocations de chômage (parce que tu as précédemment travaillé à temps-partiel), ou que tu as pris des « vacances chômage » alors que tes jours de vacances sont couverts par un pécule de vacances (car tu as travaillé en 2017: dans ce cas tes jours de vacances ne te sont pas payés).

      Le mieux serait de te rendre auprès de ton organisme de paiement (syndicat ou CAPAC) pour vérifier avec eux si le montant de ton allocation de chômage est correct.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  14. renaud
    le 9 octobre 2018 à 18:10

    bonjour , je voudrais savoir combien de semaines de préavis lors d’une démission

    2 cdd de 6 mois et 1 cdi de 1 an merci beaucoup

  15. Didier
    le 9 octobre 2018 à 09:10

    Bonjour,

    J’ai lu que le chômage ne diminue pas si 25 ans de carrière.

    J’ai les 25 années mais les 6 premières étaient à mi-temps comptent elles ?

    Merci

     

    • Mike
      le 11 octobre 2018 à 16:45

      Bonjour,

      j ‘ai 52 ans et 32 ans de carrière sur trois employeurs, j’ai jamais chômé de ma vie sauf depuis 5 jours :(, j’ai lu que le chômage ne diminue pas si 25 ans de carrière. Pouvez-vous me dire si cela est exacte.

      Merci d’avance pour votre réponse

       

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 octobre 2018 à 16:30

      Bonjour Didier,

      Nous te conseillons de te renseigner auprès de l’atelier des droits sociaux (service juridique) :

      L’atelier des droits sociaux

      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90

      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.

      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  16. Asma
    le 8 octobre 2018 à 19:18

    Bonjour, voilà je suis cohabitants j’ai 19 ans je n’est aucun revenu j’ai arrêter l’école et je suis a la recherche d’une formation . je n’ai pas mon diplôme de 4eme années est ce que j’ai droit au chômage ?

  17. Rayane570
    le 8 octobre 2018 à 16:32

    Bonjour,

    J’aimerais bien savoir à combien de mois je suis vu qu’il faut avoir un an de travail complet merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 octobre 2018 à 16:00

      Bonjour Rayane 570,

      Pour que nous puissions t’aider à répondre, il faudrait que tu nous indiques tes jours de travail afin que nous puissions calculer avec toi si tu comptes bien 1 an de travail.

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  18. Mama
    le 7 octobre 2018 à 22:50

    Bonjour, je reçois des allocations depuis 2 mois (avant cela, je travaillais depuis plusieurs années avec un salaire brut d’environ 4000 euros, j’ai subi un licenciement) et je suis donc au plafond maximum soit 66.78 euros par jour, je suis cohabitante. Si le précompte est de 10.09%, pour le mois de septembre, le calcul est donc 66.78 X 25 (jours) = 1669,5 euros -10.09% de précompte donc – 168,45 = 1501 or j’ai touché 1480 euros, le mois passé j’ai touché un peu moins aussi que le calcul prévu, à quoi est-ce dû? Ce sont de petites différences mais je perçois toujours un peu moins que ce que je calcule sur base des tableaux et précomptes donnés et je ne comprends pas pourquoi.

     

    Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 octobre 2018 à 15:32

      Bonjour Mama,

      Ton calcul semble être bon en effet. Il faut vérifier directement avec l’organisme de paiement. Si c’est un syndicat, peut-être qu’ils déduisent directement la cotisation.

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  19. Moi
    le 7 octobre 2018 à 21:20

    Bonjour,
    Après 3 ans de chômage, je suis passé au CPAS. Je vivais avec ma grand-mère qui percevait une pension de survie, et donc, j’avais droit à un revenu du CPAS.
    Dernièrement, je suis retourné vivre chez ma maman et mon beau-père, qui travaillent tous les 2.
    Je me suis réinscris comme demandeur d’emploi à l’Onem.
    Ai-je droit à un revenu?
    Merci

  20. Beno
    le 7 octobre 2018 à 19:18

    Bonjour,

    J’ai trouvé un nouveau travail qui a commencé le 3/09/2018.

    Dans ce cas, j’ai remis ma carte en noircissante les cases du 3 à la fin du mois.

    Est-ce que le samedi compte?

    Merci à vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 octobre 2018 à 15:33

      Bonjour Beno,

      En principe, pour chaque jour de travail,  tu dois biffer au préalable la case correspondante sur ta carte de contrôle (même si c’est un jour férié, un samedi ou un dimanche). Tu perdras donc une allocation pour chaque jour d’activité (quels que soient la durée de la prestation et le gain qu’elle a procuré). Tu pourras donc percevoir des allocations pour les jours où tu n’es pas sous contrat.

      Etant donné que tu comptes travailler au moins 4 semaines, soit 28 jours calendrier sans interruption (les week-ends ou interruptions comprises dans un contrat sont comptés même si tu n’as pas travaillé durant ceux-ci), tu dois te réinscrire auprès du Forem ou d’Actiris à la fin de celui-ci mais tu dois également réintroduire une demande d’allocations de chômage auprès de ton organisme de paiement. (FGTB, CSC, etc).

      Les périodes de travail de moins de 3 mois ne sont pas prises en compte par l’ONEM. Les périodes de chômage continuent à courir pendant ces périodes (comme si tu recevais des allocations de chômage!). Si le contrat dure au moins 3 mois, la période de travail prolonge la période de chômage en cours.
      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  21. meryem
    le 6 octobre 2018 à 16:02

    Bonjour
    Je suis partie vivre à l étranger depuis 4ans et je n ai plus droit au chômage.
    J ai percus 6 mois de chômage en 2015 puis ai quitter la Belgique. Je voudrais retourner en Belgique à quelle conditions puis je regagner mes droits de chômages?

    Merci d avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 octobre 2018 à 11:59

      Bonjour Ozderya,

      En principe, si tu as déjà bénéficié des allocations de chômage et que tu souhaites les récupérer , tu pourras le faire sur base de ta dernière indemnisation en Belgique dans un délai de 3 ans. Le délai de 3 ans est automatique et il n’y’a pas de demande particulière à introduire. Mais attention, ce délai de 3 ans peut être encore prolongé par le travail à l’étranger (c’est peut être ton cas). D’autres événements permettent aussi de prolonger ce délai de 3 ans. Tu les retrouveras sur le site de l’ONEM: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t39

      Dans le cas contraire, tu devras de nouveau prouver un an de travail en Belgique au cours des 21 derniers mois si tu as moins de 36 ans: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/ Tu pourras aussi, dans ce cas, récupérer tes allocations de chômage en revenant en première phase d’indemnisation.

      Si tu es sans ressources, nous te conseillons d’introduire une demande d’aide auprès du CPAS de ta commune de référence. Celle-ci pourra peut être t’indemniser provisoirement le temps de ta sanction. Attention, celle-ci ne se fait pas automatiquement, ta situation personnelle et financière sera examinée par une assistante sociale. Le CPAS accorde, en principe, une aide aux personnes qui ne disposent pas de ressources ou de revenus suffisants pour pouvoir vivre « dignement ».

      Pour décider s’il accorde une aide ou pas, le CPAS va effectuer une « enquête sur les ressources » du demandeur d’aide. On tiendra compte de ses ressources (salaire, allocations,…), mais également, de celles du conjoint, voire même des parents. Il faut savoir aussi que des revenus illégaux (comme du travail non déclaré ou « au noir ») peuvent être pris en compte. Plus d’infos sur les conditions d’accès aux aides du CPAS: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  22. Mademoiselle 39
    le 4 octobre 2018 à 19:31

    Bonjour j ai travaillé 8ans dans les titres service j ai dû arrêter cause opération ernie discale je suis rester 6mois à la mutuelle ici je c avoir mon c4 … combien vais je toucher si je ne retravaille pas de suite j ai 2enfants à charge et cohabitante

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 octobre 2018 à 15:15

      Bonjour Mademoiselle 39,

      Si tu démissionnes de ton emploi ou que tu le romps de commun accord, tu risques une sanction de l’Onem allant de 4 à 52 semaines. Dans certains cas , dans les situations de maladies de longue durée, on peut démissionner en essayant d’obtenir une rupture de contrat pour force majeure médicale (ex: dépression, ) . Dans ce cas il faut lancer la procédure du trajet de réintégration. Après évaluation, si le médecin du travail estime que tu n’es plus capable de travailler dans cette entreprise, cela pourrait mener à une rupture du contrat pour force majeure médicale. Il n’y a alors pas de sanction de l’ONEm. Es-tu passé par ce trajet de réintégration? Tu peux nous appeller pour en discuter au 02/514.41.11

      Mais de manière générale, pour ouvrir un droit aux allocations de chômage, tu dois te rendre à ton organisme de paiement muni de ton C4 ainsi que d’autres documents: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/

      Si tu es cohabitante, tu reçois 65?% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 16ème mois, tu reçois 60?% de ta dernière rémunération. Ensuite, cela dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 550,42€/mois.

      Pour pouvoir bénéficier des allocations de chômage , il faut être apte au travail sinon c’est toujours la mutuelle qui devra intervenir pour t’indemniser.

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  23. Helene
    le 4 octobre 2018 à 18:17

    Bonjour, j’ai travaillée un peux plus d’une année et j’ai repris l’école en septembre 2018, ai-je droit au chômage? En sachant que j’ai 20ans

  24. Biize
    le 3 octobre 2018 à 22:37

    Bonjour
    Je suis dans la première année au chômage le janvier je terminerai une année je suis 33% inaptitude de travail maintenant je reçois 47 Euros par jour
    Je vous demande combien je vais recevoir après une année avec 33 % normalement ca sera un montant fix mais je sais pas combien
    Pouvez-vous me dire quelque chose ???

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 octobre 2018 à 13:37

      Bonjour Biize,

      Si vous avez au moins 33 % d’inaptitude au travail permanente suite à une décision du médecin désigné par l’ONEM, le montant de votre allocation ne diminue plus (est fixé) de manière permanente dans la deuxième période d’indemnisation (après 1 an de chômage).

      Le montant en votre faveur sera donc le montant que vous recevez en 2ème phase d’indemnisation selon votre situation personnelle et familiale. Le montant que vous touchez actuellement ne diminuera donc plus à partir de maintenant.

      Plus d’infos: https://www.onem.be/fr/quelles-sont-les-3-exceptions-qui-permettent-de-ne-pas-avoir-de-degressivite

      N’hésitez pas si vous avez besoin de plus d’informations

  25. PATRICIA
    le 3 octobre 2018 à 12:55

    Bonjour,

    J’ai été employée pendant 10 ans (octobre 2008 à 13 avril 2018) sous CDI temps plein) et puis  j’ai eu un autre contrat toujours en CDI du 16 avril au 9 octobre 2018 où j’ai reçu mon c4.  Je ne suis donc pas encore inscrite au chomage.

    Demain , j’ai un entretien pour un CDD 6mois.  Est ce que c’est risqué d’accepter ce contrat pour le calcul de mes allocations et surtout, je suppose que je dois m’inscrire absolument au chômage entre les deux périodes.  Que vais je reçevoir comme montant. sur quelle base va t il être calculé le CDI , ou risque t il de basculer après sur le cdd pour le calcul si j’ai le job.

     

    Merci beaucoup, c’est urgent.

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 octobre 2018 à 16:33

      Bonjour Patricia,

      A la fin de ta période de préavis (lié à ton licenciement) tu devras t’inscrire à ton organisme de paiement (Capac ou Syndicat) munie de ton C4 et de ton inscription chez Actiris. Le montant de ton allocation de chômage sera calculé sur base de ton dernier salaire brut et de ta situation familiale (voir sur:http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/ ).
      Ton chômage sera donc calculé sur base de ton second CDI.
      Le CDD de 6 mois n’aura par contre aucune influence sur ta future allocation de chômage. En effet, il faut une interruption du chômage pendant minimum 24 mois pour que l’ONEM prenne en compte une nouvelle rémunération comme base de calcul. Tu récupéreras donc la même allocation de chômage après le CDD de 6 mois.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  26. Cccc
    le 3 octobre 2018 à 05:35

    Bnj de 2mois mon contrat de travail sera terminé et je veudrais savoir combien je vais avoir des allocations chômage moi je suis isolé et mon brut 2000euro et mon net 1500euro
    Mrc pour me répondre

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 octobre 2018 à 15:36

      Bonjour Cccc,

      Tout ceci est expliqué dans la fiche ci-dessus et si tu as le statut d’isolé, tu peux te baser sur le tableau « isolé« .

      Si tu ouvres bien un droit aux allocations de chômage (parce que tu prouves suffisamment de jours) et qu’il s’agit d’une première demande, tu percevras 65% de ton salaire brut durant les 3 premiers mois soit 1300 euros par mois. Ensuite, durant les 9 mois suivants tu percevras 60% de ton salaire brut soit 1200 euros par mois. Après un an de chômage te passeras à 55% de ton salaire brut (1100 euros) et tes allocations continueront à diminuer progressivement en fonction de ta carrière professionnelle jusqu’à arriver au minimum.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  27. stuy
    le 3 octobre 2018 à 00:17

    bonjour voila apres ne plus avoir toucher le chomage depuis decembre 2016 car etant partie travailler a l etranger hors europe , je revient depuis 5 mois en europe est travailler 4 mois en France si je rendre en Belgique , mais droit reprend ou pas merci d avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 octobre 2018 à 14:32

      Bonjour Stuy,

      Si tu avais déjà ouvert un droit aux allocations de chômage avant ton départ, tu peux récupérer ton droit si tu vis à nouveau en Belgique pour autant que tu en refasses la demande dans les 3 ans qui suivent le dernier jour indemnisé. Cette période de 3 ans est prolongée par les périodes de travail à l’étranger (pour un maximum de 15 ans). Tu devrais donc pouvoir récupérer ton droit.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  28. Ely
    le 2 octobre 2018 à 21:20

    Bonsoir
    Je suis au chômage depuis 2 ans. J’étais isolé avec 2 enfants à charge et touchant +- 1200 par mois. Je vais devenir cohabitant. La personne est sous la mutuelle depuis 1 an et perçoit +- 1400 par mois.

    1. Je suppose que je vais tomber au minimum +- 540 euros.
    2. Va t on diminuer le montant mutuelle de mon conjoint?

    Merci d’avance de votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 octobre 2018 à 14:20

      Bonjour Ely,

      Si tu vis avec un partenaire qui perçoit des indemnités de la mutuelle, tu auras effectivement le statut de cohabitant et tes allocations de chômage seront donc calculées sur cette base. Tu peux donc te référer au tableau cohabitant. Si tu es en fin de dégressivité, tu sera en effet au minimum.

      En ce qui concerne le montant des indemnités de la mutuelle, la situation familiale a également un impact sur le montant. A priori, ton conjoint pourra avoir le statut « avec personne à charge » si tes revenus ne dépassent pas ?990,04 euros brut par mois. Cependant, n’étant pas spécialisé dans les questions concernant la mutuelle, nous vous conseillons d’en discuter avevc votre mutuelle.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  29. Jessica
    le 2 octobre 2018 à 16:16

    Bonjour j ai perdu mes droits au chômage suite à une sanction de l onem quel sera mon revenu minimum en tant que chef de ménage suite à un dernier contrat en mi temps ? Merci

  30. Rabiaaaa
    le 1 octobre 2018 à 21:06

    Bonsoir,
    Je suis au chômage depuis presque trois ans et demi. Si je travaille mi temps à raison de 20h par semaine.
    Sachant que je suis isolé et que je touche 39€ par jour au chômage.
    Si je travaille mi temps le chômage va t’ils me compléter une différence????????
    Merci de m’éclairer ça.
    Bonne soirée
    Rabi

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 octobre 2018 à 11:28

      Bonjour Rabia,

      Si tu as déjà ouvert un droit à des allocations de chômage à temps plein et que as trouvé par la suite un travail à mi -temps, tu pourrais en effet demander un complément (AGR). Pour que ta demande d’Allocation de Garantie de Revenus (AGR ou complément chômage) soit acceptée, il faut que ton salaire soit inférieur au montant de l’allocation de chômage auquel tu pourrais prétendre si tu avais été au chômage à temps plein (sans aucun contrat de travail), et qu’il soit aussi inférieur à 1.562,59 euros bruts par mois. Tu trouveras plus d’information sur les démarches à faire sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      N’oublie pas de demander à ton organisme de paiement un maintien des droits. Tu es concerné par cette catégorie si tu travailles à temps partiel alors que tu as ou aurais droit à des allocations de chômage (ou d’insertion). Sauf en cas de dérogation, tu dois être occupé au moins dans un tiers temps (environ 13 heures par semaine).

      Les principaux avantages de ce statut sont?:

      – d’avoir à nouveau droit à des allocations à temps plein (calculées en principe sur une rémunération à temps plein) à la perte du travail à temps partiel?;
      – de pouvoir parfois ouvrir le droit à une Allocation de Garantie de Revenus (complément du chômage) pendant que tu travailles à temps partiel.

      Pour bénéficier de ce statut, il faut remettre dans les 2 mois du début de l’occupation à temps partiel le formulaire C 131A-travailleur auprès de ton organisme de paiement (Capac ou syndicat). Pour plus d’infos , voir lien précédent.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  31. M
    le 1 octobre 2018 à 10:38

    Bonjour,

    Je viens de recevoir mon premier chômage néanmoins je me pose une question.

    J’ai eu l’autorisation de chômage via le forem car mon dossier était correct et que j’ai travaillé auparavant avec un salaire de 1500€.

    Ici j’ai touché 400€.
    Hors que je suis domicilé seule, et enceinte de 7 mois.

    Je pensais avoir au moins 1000€ , ce qui je pense être le’ minimum pour vivre.

    Savez vous pourquoi j’ai eu 400€?
    Merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 octobre 2018 à 15:25

      Bonjour M,

      Hélas, nous n’avons pas suffisamment d’information pour te répondre. Travaillais-tu à temps partiel et donc bénéficies-tu de demi-allocations de chômage? As-tu vérifié si tu as perçu des allocations pour le mois complet (si la demande a été introduite le 15 septembre, tu n’auras perçu que la moitié et le montant sera donc plus important le mois suivant puisque tu percevras les allocations pour le mois complet)?

      Si tu vis seule, tu as le statut d’isolée. A partir du moment où ton enfant sera né, si tu vis seule avec ton enfant, tu auras le statut de cohabitant avec charge de famille et cela peut faire augmenter les allocations de chômage. Mais tu n’as pas encore ce statut en tant que femme enceinte.

      Tu peux tout à fait interpeler ton organisme de paiement pour vérifier le montant de tes allocations de chômage.

      Si jamais ce montant est correct (parce que tu travaillais à temps partiel et que tu bénéficies de demi-allocations de chômage par exemple), sache que tu pourrais introduire une demande au CPAS de la commune dans laquelle tu vis afin de bénéficier d’un complément. L’aide du CPAS n’est pas automatique et c’est seulement après enquête sociale que le CPAS déterminera s’il peut t’aider.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu souhaites nous communiquer plus d’information à ton sujet ou si tu as d’autres questions.

  32. Massimo
    le 29 septembre 2018 à 23:11

    Si je travaille pour la cpas e que mon contrat de durer de 1 ans fini le moi de novembre et que non salaire brut est de 1460 euro combien sera mon montant d allocation de chomage difinitive come isolée.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 octobre 2018 à 14:55

      Bonjour Massimo,

      Si tu travailles à temps plein, tu retrouveras cette information dans le tableau isolé (également ci-dessus).

      A priori, tu seras au minimum donc tu peux te baser sur la colonne « minimum par mois ». Tu percevras alors 1052 euros par mois.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  33. Myy
    le 29 septembre 2018 à 21:37

    A-t-on droit au chômage si on a travaillé en tant qu’indépendant pendant 2 ans et qu’on arrête de travailler complètement?

  34. Rametteuse
    le 29 septembre 2018 à 19:49

    Bonjour .je suis vraiment dans l embarras .ke vais essayer d être claire.mon contrat se termine dans 15 jour (impulsion).pour le moment je suis en incapacite,dans une semane je passe sur la mutuelle.Sur quoi va t on calculer mes indemnites?Mon docteur m à reprolonger mais j aurais une coupure de quelque jours ou je vais repasser au chômage. Si je retombe après sur la mutualité je suppose que lâ mes indemnités seront calculer sur le chomage et plus sur mon travail ? Merci j ai vraiment besoin de vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 octobre 2018 à 14:35

      Bonjour Rametteuse,

      Tu trouveras plus d’information sur le montant des indemnités d’incapacité de travail sur cette page: https://www.inami.fgov.be/fr/themes/incapacite-travail/salaries-chomeurs/Pages/calculer-indemnite.aspx

      Tu verras le montant de l’indemnité pour demandeur d’emploi est soit équivalent à l’allocation de chômage soit calculé sur base du salaire brut qui avait été pris en compte pour calculer les allocations de chômage. Les indemnités ne sont donc pas calculées directement sur le montant de tes allocations de chômage.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  35. Atash
    le 29 septembre 2018 à 10:15

    Bonjour,

    Je serai au chômage à partir de mois de décembre, je travaille à temps partiel employé (25 heure /semaines) brut 1060.
    Je pourrais savoir je toucherai combien quand je serai au chômage ? Comment ils vont calculer ?
    Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 octobre 2018 à 14:15

      Bonjour Atash,

      Si tu es travailleur à temps partiel sans maintien des droits et que tu prouves suffisamment de jours de travail pour ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage et qu’il s’agit d’une première demande (ou d’une demande après plus de 24 mois d’interruption du droit), celles-ci seront calculées sur base de ton salaire brut, ton régime de travail à temps partiel, le régime de travail à temps plein dans ton entreprise, ta situation familiale, ta période de chômage.

      Sans connaitre ta situation familiale, il nous est difficile de te répondre avec précision. Durant les 3 premiers mois, la demi-allocation aura un montant de 20,03 euros si tu as le statut d’isolé ou de cohabitant et de 24,45 euros si tu as le statut de cohabitant avec charge de famille. Dans ton régime de travail, tu ouvres un droit à 8 demi-allocations par semaine. Soit un total au environ de 694 euros par mois en tant que cohabitant ou isolé ou alors un total au environ de 847 euros par mois en tant que cohabitant avec charge de famille.

      Il s’agit de calculs approximatifs car nous n’avons pas toutes les informations utiles. Nous te conseillons donc de vérifier cela avec ton organisme de paiement.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  36. marmotte
    le 27 septembre 2018 à 12:03

    Est-ce que j’aurais le droit de louer des chambres à des étudiants ou à des jeunes travailleurs tout en restant considéré comme un chômeur isolé? La salle de bain, les wc et la cuisine sont des lieux à partager mais chacun ferait ses courses de son côté. Dans ces conditions, puis-je rester considéré comme un chômeur isolé ou bien je risquerait d’être considéré comme co-habitant? Est-ce qu’il y a une différence si les gens sont enregistrés à mon adresse ou s’ils ne sont pas enregistrés?

    Notez que j’habite avec 2 enfants qui sont majeurs. Un de mes enfant est encore aux études et reçois des allocations familiales.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 octobre 2018 à 12:29

      Bonjour Marmotte,

      C’est une question délicate.
      Dans la législation, il est prévu qu’on considérera comme cohabitantes deux personnes ( ou plus) qui habitent sous le même toit et règlent ensemble les principales questions ménagères.
      La question du règlement commun des principales questions ménagères est question d’interprétation.
      Auparavant, les colocataires étaient automatiquement considéré comme des cohabitants par l’ONEM. Cependant la jurisprudence a récemment évolué sur cette question.

      Depuis un arrêt de 2017 de la Cour de cassation, il a été confirmé que le simple fait de partager le loyer et certains espaces communs avec des colocataires, ne suffit pas pour accorder un taux cohabitant.
      Il faut que le partage de la vie commune soit plus important : aménager et entretenir le logement ensemble, faire les courses ensemble, préparer les repas ensemble, partager du matériel, faire le ménage ensemble, les lessives, etc.
      Attention cependant, tu dois absolument signaler à ton organisme de paiement et à l’ONEM que tu n’es pas cohabitante mais isolée malgré la colocation. La charge de la preuve de ton statut isolé te revient. C’est donc à toi de prouver qu’outre le partage de la location, des charges et de plusieurs espaces, les autres frais sont supportés par chaque individu, qu’il n’est pas question de cohabitation et que les habitants ont droit à leurs allocations sur la base du statut d’isolé.
      Attention, cette décision de la Cour de Cassation n’est pas directement obligatoire pour tous les bureaux de chômage ni pour tous les juges et l’application n’est pas uniforme.

      Mais si l’ONEM t’accorde le taux cohabitant alors que tu estimes que tu es isolée, tu as sans doute intérêt à la contester.
      Le juge du tribunal du travail appliquera probablement les critères de la Cour de Cassation. S’il ne le fait pas, tu pourras contester le jugement (faire appel), et la Cour du travail suivra probablement la Cour de Cassation.
      Pour plus d’informations, je t’invite à consulter le site de Droits quotidiens: https://espace-jeunes.droitsquotidiens.be/fr/question/je-minstalle-en-colocation-comment-faire-pour-garder-mon-taux-isole

      Le fait que les autres locataires soient domiciliés ou non ne change en principe rien puisque c’est la situation de fait qui importe pour l’ONEM.

      Si tu as besoins d’un avis plus précis quant à ta situation personnelle, tu  peux également contacter l’Atelier des droits sociaux (http://www.atelierdroitssociaux.be/page/permanences-juridiques )ou le service juridique de ton syndicat si tu es syndiqué.

      Bien à toi

  37. Tamara
    le 26 septembre 2018 à 17:32

    Bonjour, j’habitais avec mon mari (il n’avait pas de revenu) et ma fille et je peçois des allocations de chômage à temps partiel (695,00 / mois). Moi et mon mari sommes séparés et je ne suis pas encore allée au syndicat pour renseigner le changement de ma situation familialle. J’aimerais savoir s’il y aura un changement du montant de mes allocation étant donné que c’est moi qui prend en charge ma fille.
    Je vous remercie pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 octobre 2018 à 18:08

      Bonjour Tamara,

      Si ton mari n’avais pas de revenu et que tu vis maintenant uniquement avec ta fille qui est à ta charge, ton statut de sera pas modifié. En effet, en vivant avec un partenaire sans revenu, tu avais le statut de cohabitant avec charge de famille et maintenant en vivant avec un enfant sans revenu, tu as toujours le statut de cohabitant avec charge de famille. Le nombre de personne à charge n’a pas d’impact le calcul du montant des allocations. Le montant de tes allocations de chômage ne devrait donc pas changer. Il faut cependant tout de même informer ton organisme de paiement de ce changement de situation familiale.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  38. Patrick
    le 26 septembre 2018 à 14:10

    Bonjour, je suis un jeune de 23ans, je bénéficie pour le mois suivant d’allocation d’insertion de 450euro, comme je vie avec mes parents dans un logement social est ce que le prix du loyer va augmenter vu que le revenu de ménage sera plus élevée? Merci de l’aide

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 octobre 2018 à 16:09

      Bonjour Patrick,

      Effectivement, l’ensemble des revenus du ménage sont généralement pris en compte pour calculer le montant du loyer d’un logement social. Nous te conseillons d’en parler avec votre agence immobilière sociale pour connaitre en détail l’impact de tes revenus.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  39. Laetitia
    le 25 septembre 2018 à 12:48

    Bonjour je suis actuellement marié avec deux enfants. Je travail en 24h semaine depuis le 20 janvier mais j’ai occupé d’autres poste à mi temps minimum avant ça. Malheureusement le ménage ne fonctionne plus donc nous avons pris la décision de nous séparé. Je disposerai d’un appartement pour le mois de novembre avec mes 2 enfants car mon ex compagnon travail au Luxembourg la semaine.
    Puis je savoir si j’aurai droit à un complément chômage pour pouvoir subvenir à mes besoins (loyer, charges, nourritures) et à ceux de mes enfants
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 octobre 2018 à 12:05

      Bonjour Laetitia,

      En principe, si tu as toujours travaillé à mi-temps, tu ne seras pas dans les conditions pour pouvoir bénéficier d’une allocations de garantie de revenu (AGR=complément chômage). En effet, cela est possible lorsqu’on a déjà ouvert un droit à des allocations de chômage dans un régime supérieur ou qu’on a travaillé suffisamment longtemps dans un régime supérieur et qu’on diminue involontairement son temps de travail. Si tu cumulais 2 emploi à mi-temps précédemment, tu pourrais avoir droit à une AGR. Tu trouveras plus d’information sur les démarches à faire sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      En fonction de ta situation, n’hésite tout de même pas à en parler avec un organisme de paiement (Syndicat ou CAPAC) pour que ta situation soit analysée.

      Si tu vis seule avec tes enfants et que ton salaire est inférieur à 1254,82 €/mois, tu pourrais demander de l’aide au CPAS de la commune dans laquelle tu vis.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  40. Sarah
    le 24 septembre 2018 à 16:44

    Bonjour, je voulais savoir si mon copain et moi pouvions devenir cohabitants privilégiés ? À savoir qu’ actuellement je suis au chômage comme chef de ménage avec 2 enfants à charge et lui est isolé ? Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 septembre 2018 à 10:41

      Bonjour Sarah,

      Dans cette situation, vous avez le choix. Soit vous prenez tous les 2 le statut de cohabitant privilégié, soit un des 2 cohabitants prend le statut de cohabitant avec charge de famille et l’autre renonce a ses allocations.

      J’espère avoir répondu à ta question! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos!

  41. Stéphanie
    le 24 septembre 2018 à 14:52

    Bonjour je voulais savoir vu que je suis indemnisé QU’A COMPTER du 25 septembre 2018 celà veut dire que pour le mois de septembre je vais être indemnisé que 6 jours

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 octobre 2018 à 14:55

      Bonjour Stéphanie,

      Normalement la date de la première indemnisation doit être la même que celle du jour où tu as fait une demande d’allocations. Ainsi, si tu t’es présentée à ton organisme de paiement le 25 septembre 2018 pour faire une demande d’allocations, c’est effectivement bien à partir de cette date que tu commenceras à toucher tes allocations de chômage. Dans ce cas, cela signifie effectivement que tu ne seras indemnisée que 5 jours (le dimanche n’étant jamais pris en compte dans le paiement des allocations) pour le mois de septembre.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

  42. Adeline
    le 24 septembre 2018 à 13:37

    Bonjour je viens de perdre mon emploi je vis pour le moment chez ma maman mais je voudrais déménager j’ai trouvé un logement ou je serais en colocation avec un bail…serais je considéré comme isolé merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 octobre 2018 à 12:02

      Bonjour Adeline,

      Dans la législation, il est prévu qu’on considérera comme cohabitantes deux personnes ( ou plus) qui habitent sous le même toit et règlent ensemble les principales questions ménagères.
      La question du règlement commun des principales questions ménagères est question d’interprétation.
      Auparavant, les colocataires étaient automatiquement considéré comme des cohabitants par l’ONEM. Cependant la jurisprudence a récemment évolué sur cette question.
      Depuis un arrêt de 2017 de la Cour de cassation, il a été confirmé que le simple fait de partager le loyer et certains espaces communs avec des colocataires, ne suffit pas pour accorder un taux cohabitant.
      Il faut que le partage de la vie commune soit plus important : aménager et entretenir le logement ensemble, faire les courses ensemble, préparer les repas ensemble, partager du matériel, faire le ménage ensemble, les lessives, etc.
      Attention cependant, tu dois absolument signaler à ton organisme de paiement et à l’ONEM que tu n’es pas cohabitante mais isolée malgré la colocation. La charge de la preuve de ton statut isolé te revient. C’est donc à toi de prouver qu’outre le partage de la location, des charges et de plusieurs espaces, les autres frais sont supportés par chaque individu, qu’il n’est pas question de cohabitation et que les habitants ont droit à leurs allocations sur la base du statut d’isolé.
      Attention, cette décision de la Cour de Cassation n’est pas directement obligatoire pour tous les bureaux de chômage ni pour tous les juges et l’application n’est pas uniforme.
      Mais si l’ONEM t’accorde le taux cohabitant alors que tu estimes que tu es isolée, tu as sans doute intérêt à la contester.
      Le juge du tribunal du travail appliquera probablement les critères de la Cour de Cassation. S’il ne le fait pas, tu pourras contester le jugement (faire appel), et la Cour du travail suivra probablement la Cour de Cassation.
      Pour plus d’informations, je t’invite à consulter le site de Droits quotidiens: https://espace-jeunes.droitsquotidiens.be/fr/question/je-minstalle-en-colocation-comment-faire-pour-garder-mon-taux-isole
      Si tu as besoins d’un avis plus précis quant à ta situation personnelle, tu peux également contacter l’Atelier des droits sociaux (http://www.atelierdroitssociaux.be/page/permanences-juridiques )ou le service juridique de ton syndicat si tu es syndiquée.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  43. Myriam
    le 22 septembre 2018 à 21:59

    Bonjour je suis chef de famille avec mari et 2 enfants à charge je reçois 46.70 par jour combien je vais recevoir avec cet augmentation ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 octobre 2018 à 10:02

      Bonjour Myriam,

      Depuis l’indexation du 01/09/18, le montant minimum par jour pour un cohabitant avec charge de famille est de 48,89€.

      Bien à vous

  44. mathana1975
    le 22 septembre 2018 à 07:51

    Bonjour
    Je travaille mon mari a trouvé un travail a 2h de route de chez nous ! Nous devons déménager donc je dois quitter mon travail ! Est-ce que j’ai Droit au chômage ? Puisque que je sui mon mari?
    Il y a 18 ans j’habitais En France j’ai dû également quittée mon travail pour suivre mon mari et aller en Belgique et là on m’a dit qu’il y avait une loi européenne qui me donnait un chômage dans ce cas là ! Mais a l’intérieur Du pays ça existe ?merci j’attends votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 octobre 2018 à 15:55

      Bonjour Mathana1975,

      Si tu démissionnes (ou rupture d’un commun accord), tu pourrais être sanctionnée par l’ONEm d’un avertissement ou d’une exclusion temporaire du droit aux allocations de chômage d’une durée de 4 à 52 semaines. Dans le cadre de la constitution de ton dossier de demande, tu seras convoquée par l’ONEM pour expliquer les raisons de cette fin de contrat volontaire. L’ONEm analysera alors le caractère convenable de ton emploi (clairement défini dans la loi) et la caractère légitime de ta décision (ce qui n’est pas défini dans la loi).

      En matière de distance, ton emploi sera considéré comme non convenable s’il se trouve au moins à 60km et qu’il donne habituellement lieu à une absence journalière de la résidence habituelle de plus de 12 heures ou si la durée journalière des déplacements dépasse habituellement 4 heures: Article 25 de l’arrêté ministériel du 26/11/91: http://www.ejustice.just.fgov.be/cgi_loi/change_lg.pl?language=fr&la=F&cn=1991112630&table_name=loi

      Le fait de quitter son emploi pour suivre son compagnon qui est lié à une région éloignée pour raison professionnelle peut être un motif légitime.

      Pour être sûre, tu pourrais faire la procédure du ruling avant de démissionner. Cela te permet d’expliquer en détail ta situation et de connaitre à l’avance la décision de l’ONEm si jamais tu appliquais ce que tu expliques dans le formulaire: https://www.onem.be/fr/formulaires/ruling

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  45. Bilal
    le 22 septembre 2018 à 01:50

    Bonjour à vous combien touche un isolé Quand il se sépare âpres mariage cohabitant ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 septembre 2018 à 10:03

      Bonjour Bilal,

      Il me manque des éléments pour répondre à ta question de façon précise (le chômage étant calculé sur base d’un pourcentage de la dernière rémunération brute et ce pourcentage diminuant dans le temps).

      Tu trouveras les informations concernant les montants des allocations de chômage sur base d’un statut isolé dans le tableau suivant: http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2018/09/isole.png

      J’espère avoir répondu à ta question! N’hésite pas s’il te faut d’autres informations!

  46. Céline
    le 21 septembre 2018 à 00:20

    Bonjour j’ai 26 ans je vis chez mes parents mon papa travaille j’ai un enfant à charge et j’ai travaillé en 38h durant 4 mois
    Combien vais-je toucher ?
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 octobre 2018 à 11:51

      Bonjour Céline,

      Si ta question est de savoir le montant de tes allocations de chômage, sache que si tu n’as pas travaillé en tant que salarié classique (pas étudiante) avant ton contrat de 4 mois, tu ne remplis malheureusement pas les conditions pour ouvrir un droit au chômage.

      En effet, pour ouvrir un droit au chômage, tu dois totaliser au minimum 312 jours de travail salarié, soit 1 an, sur les 21 mois précédant ta demande. (Cette règle est valable jusqu’à tes 36 ans).

      Il te serait toutefois possible d’ouvrir un droit si tu as perçu un droit au chômage au préalable; dans ce cas là, tu récupéreras les allocations de chômage que tu percevais avant de travailler.

      Si ce n’est pas le cas et que tu n’as pas la possibilité d’ouvrir un droit aux allocations de chômage, tu pourrais alors éventuellement t’adresser au CPAS de ta commune afin de leur solliciter une aide financière. Cela dit, le CPAS effectuera une enquête sociale afin de vérifier si tu remplis les critères d’admission. Plus d’infos sur le CPAS en cliquant sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 octobre 2018 à 12:01

      Bonjour Céline,

      Il existe deux possibilité d’obtenir des allocations de l’ONEM : soit tu as droit à des allocations d’insertion (allocations dont bénéficient les jeunes ayant accomplis un stage d’insertion, sur base de leurs études); soit tu as droit à des allocations de chômage (sur base de prestations de travail).

      si tu remplis les conditions pour bénéficier d’allocations d’insertion, tu bénéficieras du montant forfaitaire octroyé au cohabitant (17,89 € par jour ou 465,14 € par mois), étant donné que tu habites avec ton père qui dispose de revenus (http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quels-sont-les-montants-des-allocations-dinsertion/)
      Pour pouvoir bénéficier des allocations d’insertion, tu dois avoir accompli un stage d’insertion professionnel (310 jours), obtenu deux évaluations positives sur ta recherche d’emploi, remplir certaines conditions de diplôme et avoir introduit ta demande avant ton 25ème anniversaire (Certains événements permettront de prolonger le délai et d’outrepasser la limite des 25 ans (par exemple si tu travailles et que tu n’as pas validé ton stage d’insertion et demandé des allocations en raison du fait que tu étais occupée dans un emploi). Pour plus d’informations sur les conditions à remplir pour obtenir des allocations d’insertion tu peux consulter les pages suivantes: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/ et http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quelles-sont-les-journees-prises-en-compte-pour-le-stage-dinsertion-professionnelle/
      Si tu as déjà bénéficié d’allocations d’insertion avant de travailler, tu pourras retrouver ton droit aux allocations d’insertion à la fin de ton occupation.

      si tu remplis les conditions pour obtenir des allocations de chômage, le montant de tes allocations de chômage ne dépendra pas uniquement de ta situation familiale mais également de ton dernier salaire brut et de de la durée de ton chômage (voir: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/).
      Cependant, si tu n’as travaillé que 4 mois tu n’auras pas droit à des allocations de chômage. En effet, pour être admissible il faut avoir travaillé un certain nombre de jour en qualité de travailleur salarié durant une période de référence, précédant immédiatement la demande d’allocations. A 26 ans, pour avoir droit à des allocations de chômage complet, tu dois travailler minimum 312 jours (1 an) à temps plein durant les 21 derniers mois ( voir: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/). Pour avoir droit à des demi-allocations à la suite d’une occupation à temps partiel, tu dois avoir travaillé au moins 312 demi jours durant les 27 mois précédent ta demande, ce qui correspond à une année également (pour plus d’infos: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/) Attention seul le travail salarié pour lequel des cotisations sociales ordinaires ont été payées (taux de 13,07% de cotisations personnelles du travailleur) est pris en considération pour l’admissibilité aux allocations de chômage.
      Si tu ne peux obtenir aucune de ces allocations, tu peux toujours t’adresser au CPAS de ta commune de résidence pour solliciter un revenu d’intégration.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

  47. christophe
    le 20 septembre 2018 à 20:11

    Bsr;
    je voulais savoir si vous saviez me dire combien je vais toucher au chomage apres 24mois d’activité en plan PTP.
    mais ayant plus de 11ans de carriere.
    je suis chef de famille, épouse étant à ma charge + 2 enfants, je touche 1960€ net par mois, sachant que le brut est de +-2100€
    j’ai je pense 21ans de carriere complète dont 15 dans la fonction public.
    j’espere que ces indications vous serons utile.
    en vous remerciant d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 octobre 2018 à 13:06

      Bonjour Christophe,

      Il faut savoir que le montant des allocations de chômage dépend principalement de votre dernière rémunération brute.

      En effet, en première période d’indemnisation (soit les trois premiers mois), vous percevrez donc 65% de votre dernière rémunération brute, soit +/- 1365 euros brut.

      Ceci dit, il faut savoir que les allocations de chômage sont dégressives, ce qui signifient que leur montant diminue avec le temps.

      Pour évaluer cette diminution l’ONEm tiendra compte de votre situation familiale, et plus précisément, dans votre cas, de la situation financière de votre épouse pour déterminer votre statut.

      A priori, si elle ne dispose pas de revenu professionnel ou de remplacement , vous serez considéré comme cohabitant avec charge de famille et pouvez vous référer à ce tableau pour comprendre l’évolution de vos allocations de chômage: http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2018/09/cohabitant-avec-charge-de-famille.png

      En principe votre carrière n’a pas d’impact sur le montant de vos allocations.

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

  48. thierry
    le 20 septembre 2018 à 13:16

    je suis cohabitant legale mois et ma femme avons quatre enfant mon dernier salaire brut est de 2400euro ma femme 2000euro brut j ai mes enfant a charge .je suppose qu il vont passez a charge de ma femme ?et a se moment je vais toucher quoi sachant que je travail depuis quinze ans et jamais chomer  merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 septembre 2018 à 16:48

      Bonjour Thierry,

      Si ta femme travaille et que tu commences à bénéficier des allocations de chômage, tu les percevras au taux de simple «cohabitant». Comme expliqué sur la fiche ci-dessus, le montant de tes allocations sera calculé sur base de ton dernier salaire brut, 2400€ donc.

      Tu peux suivre ce tableau-ci pour le calcul: http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2018/09/cohabitant.png

      Ainsi, les 3 premiers mois tu percevras environ 1560€ par mois. Ensuite tu percevras environ 1440€ par mois les 12 mois suivants. Tu passeras ensuite en période 2 dont la durée dépend de la durée de ta carrière et ainsi de suite jusqu’à atteindre la période 3 qui est un forfait de 550,42€ par mois.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

  49. Sherilyn
    le 18 septembre 2018 à 19:44

    Bonjour,
    Combien vais-je toucher en sachant que je n’ai jamais travaillé mais que j’ai mon CESS ?

    Merci

    Bonne soirée

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 septembre 2018 à 16:11

      Bonjour Sherilyn,

      Il nous sera difficile de te répondre car le montant des allocations de chômage dépendent de ton âge et de ta situation familiale.

      En principe, si tu as moins de 25 ans il faudra que tu aies effectué un stage d’insertion avant de pouvoir obtenir des allocations de chômage sur base des études (allocations d’insertion). Le stage d’insertion est une période de 310 jours pendant la quelle le service emploi de ta région (Actiris, ADG, Forem, VDAB) te demandera de lui prouver que tu cherches concrètement de l’emploi au moyen d’évaluations. Il te faudra obtenir deux évaluations positive au cours du stage d’insertion pour pouvoir potentiellement prétendre à des allocations de chômage sur base des études. Tu trouveras plus d’informations sur le stage d’insertion sur : http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/ et sur le montant de celles-ci en cliquant ici.

      Si tu as entre 25 et 36 ans, malheureusement, il n’est possible d’ouvrir un droit au chômage que sur base du travail. En effet, tu devras totaliser au minimum 312 jours de travail salarié, soit 1 an, sur les 21 mois précédant ta demande. Plus d’information sur  http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  50. Rametteuse
    le 18 septembre 2018 à 08:24

    Bonjour je vais terminer mon contrat en plan impulsion .Avant ce travail de un an j avais droit à 8 demi journée de chômage. MAINTENANT je deviens cohabitante vu que mon conjoint travaille comme interimaire (pas de salaire fixe …au petit bonheur la chance)
    J ai téléphoner au chômage et on m à dit que je toucherai que 300 €…est ce possible?sur quel brut on se base?j ai une carrière de 27 ans .merci BEAUCOUP

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 septembre 2018 à 12:09

      Bonjour Rametteuse,

      Nous n’avons pas assez d’éléments pour pouvoir te dire si le montant que tu vas recevoir est correct ou non.
      Cela dépend de nombreux critères. Il faut connaître ton historique professionnel et au chômage en détail pour pouvoir te répondre. Le plus simple serait probablement d’en discuter avec ton organisme de paiement. Ils seront les mieux placés pour vérifier cette information.

      Sachez tout de même qu’en fonction du montant du revenu professionnel de votre conjoint, vous pouvez soit être considéré comme cohabitante simple (sans charge de famille) (ce sera le cas s’il gagne plus de 796,87 euros bruts par mois), ou comme cohabitante avec charge de famille s’il perçoit moins de 796,87 euros bruts par mois. Plus d’information sur https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147 (partie « qu’est ce qu’un revenu professionnel »)

      En tant que cohabitante avec charge de famille il arrive parfois que le montant des allocations de chômage soit légèrement plus élevées (ou que la dégressivité des allocations de chômage soit moins abrupte, notamment pour la 2e période d’indemnisation).

      Bien à toi

  51. Hello
    le 17 septembre 2018 à 17:44

    Au bout de 3 mois de combien le chômage diminue t il? Et au bout de 6 mois? Et si j’ai un enfant?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 septembre 2018 à 10:36

      Bonjour Hello,

      Il me manque des éléments pour pouvoir répondre à ta question de façon précise.

      Il existe effectivement une dégressivité des allocations de chômage (sur base du travail).
      Cette dégressivité variera suivant ta situation personnelle et familiale.
      Par exemple, si tu as un enfant et que tu habites seul, tu seras considéré comme cohabitant avec charge de famille. Dès lors tu recevras 65?% de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 16ème mois, tu recevras 60?% de ta dernière rémunération. Ensuite, cela dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.271,14€/mois.

      Tu trouveras dans la fiche ci-dessus les différents statuts suivant la situation familiale et personnelle des personnes bénéficiant des allocations de chômage (isolé, cohabitant avec charge de famille ou cohabitant) ainsi que des tableaux reprenant les montants des allocations suivant la situation familiale et personnelle:
      http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2018/09/cohabitant-avec-charge-de-famille.png
      http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2018/09/isole.png
      http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2018/09/cohabitant.png

      Si tu as accès aux allocations sur base des études (allocations d’insertion), il n’y a pas de dégressivité mais ces allocations sont limitées dans le temps. Si tel est ton cas, je t’invite à lire la fiche suivante pour t’informer des montants de ces allocations suivant ta situation personnelle et familiale: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quels-sont-les-montants-des-allocations-dinsertion/

      J’espère avoir répondu à ta question! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos!

  52. Med1
    le 17 septembre 2018 à 12:00

    Bonjour

    Je touche à la base des allocations de personne isolé…je vais vivre avec une personne qui elle travaille à mi-temps et touche moins de 900eu.
    Mes allocations de chômage seront de combien à ce moment .

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 septembre 2018 à 10:35

      Bonjour Med1 ,

      Lorsque tu vivras avec cette personne tu seras considéré comme cohabitant car son salaire brut dépasse 796.87 euros par mois. Dès lors ton allocation s’élèvera si tu es dans la phase 3 à 540.42 euros par mois. Sache que si tu te trouves en phase 1 et 2 un précompte professionnel de 10.09 % te sera retiré.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  53. Kaif
    le 17 septembre 2018 à 05:06

    Par example je suis une maman d’un petit garçon de 9 mois et je décide d’habiter avec un garçon et nous deux nous touchons le chômage
    C’est par example
    ?
    Alors à ce moment c’est comment la règle et combien par personne ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 septembre 2018 à 10:58

      Bonjour Kaif,

      A partir du moment où un demandeur d’emploi vit avec un partenaire, seule la situation du partenaire est prise en compte (peu importe qu’il y ait d’autres personnes qui vivent dans le même ménage). Si vous habitez ensemble et que vous avez tous les 2 des allocations de chômage, vous aurez tous les deux le statut de cohabitant. Les allocations de chômage étant calculées sur base du salaire brut pris en compte et variant en fonction de la période de chômage, nous ne savons pas t’informer de manière précise sur le montant de tes allocations de chômage sans ces informations. Tu peux te baser sur le tableau cohabitant.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  54. Leyla
    le 16 septembre 2018 à 16:41

    Bonjour
    Voilà je suis inscrite comme demandeuse d’emploi.
    Étant donné que je vie avec mon frère qui lui est chef de famille et au chômage , il perçois 1200€ par mois, ayant travaillé auparavant pendant 5 ans donc je n’est donc pas de stage d’attente … combien vais je percevoir en tant que cohabitante ?

  55. Pasbiendutout
    le 16 septembre 2018 à 03:28

    Bonjour voilà je suis sous contrat de travail depuis 2007, je touchais plus ou moins 700 euros par mois pour un 14h semaine, je suis en incapacité depuis le mois d avril 2017 je suis donc passée invalide,j ai la fibromyalgie et une grosse dépression, manque de suivi ( car instance de divorce) je n ai plus su me permettre de consulter mais j ai toujours tous mes traitements, mais le medecin conseil de la mutuelle veut que je reprenne le travail ou que l on me reconnaisse inapte à travailler encore dans le nettoyage,ma question est car je suis maintenant isolée j ai un suivi malgré l avis du médecin conseil.si jamais je perdais mon emploi aurais jr droit à combien ? Car je ne sais pas me permettre de payer toutes les semaines une psychologue, psychiatre oui mais ça ne change rien à tout ce que je ressens et le besoin de traitement et consultations dont j’ai besoin, et surtout si je suis reconnue inapte pour exercer mon travail, moralement je vais très mal et j ai besoin d’un suivi mais il est très difficile de tout payer, que faire aidez moi svp

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 septembre 2018 à 15:13

      Bonjour Pasbiendutout,

      Si tu perds ton travail et que tu es considérée comme apte à travailler, tu pourras ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage (si tu as toujours travaillé à temps partiel). Le montant des demi-allocations est relativement complexe a calculer et dépend de différents facteurs (Salaire brut, régime de travail presté, régime de travail à temps plein prévu dans l’entreprise, situation familiale et période de chômage). Sans ces informations, nous ne savons pas t’informer de manière précise sur le montant de tes demi-allocations de chômage. Tu peux tout à fait en parler avec un organisme de paiement.

      Si tu perds ton travail et que tu es toujours en incapacité de travail, tu continueras à être indemnisée par la mutuelle. En effet, il faut être apte au travail pour percevoir des allocations de chômage.

      Si jamais tu n’es pas d’accord avec la décision de médecin conseil de la mutuelle, sache qu’il est possible de faire un recours contre sa décision. Si c’est ton cas, tu peux en parler avec ce service juridique gratuit: http://www.atelierdroitssociaux.be/page/permanences-juridiques

      Pour t’aider dans ton suivi psychologique, n’hésite pas à te tourner vers les services de santé mentale agréés (SSM) qui peuvent potentiellement proposer un accompagnement psychologique à moindre coût: http://www.lbfsm.be/spip.php?rubrique39 ou encore certains centres de planning familial qui ont des psychologues dont les consultations sont plus accessibles financièrement: http://www.loveattitude.be/services/repertoire_v2/portal/?m=1000&s_m=001&Province=0

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  56. Kenzo
    le 16 septembre 2018 à 03:11

    Bonjour je vis avec mon fils et j’ai un chômage en tant que chef de ménages lui a perdu tout ses droit et je dit demande au sindicat si mon fils a un contrat de intermédiaire à temps partiel de 19h00 semaines combien vais je toucher au chômage elle me dit cohabitant du moment ou il a ne fusque un contrat de un jour de 8h00 de travail je passe cohabitant alors que je vois que vous vous parlez qu’on devient cohabitant si il persoi un revenu supérieur à 420€ brut qu’en penchez vous et je suis chômeuse de longue durée qui vient de se réinscrire au chômage après un an de mutuelle bien à vous merci d’avence

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 septembre 2018 à 14:59

      Bonjour Kenzo,

      Effectivement, en principe il ne s’agit pas d’une limite en heure mais bien d’une limite exprimée en revenu.

      Voici ce qui est indiqué sur la feuille info de l’ONEm (T147):
      « Votre enfant dispose d’un revenu professionnel? L’ONEM ne considérera pas le revenu professionnel de votre enfant comme un revenu professionnel dans les deux situations suivantes:
      – le montant brut du revenu professionnel ne dépasse pas 426,74 euros par mois;
      – il s’agit du premier revenu professionnel perçu par l’enfant après la fin des études, pendant une période de 12 mois, peu importe le montant.« : https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147#h2_4

      Tu peux monter cette feuille info à ton syndicat.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  57. Ghislain
    le 15 septembre 2018 à 13:04

    Bonjour,

    Ma situation étant : je vis toujours chez mes parents et mon stage d’insertion professionnelle vient de se terminer avec 2 évaluations positives, je dois désormais faire une demande d’allocations de chômage. Cependant, je travaille sous contrat journalier en tant qu’intérimaire. Pensez-vous que je peux tout de même percevoir des allocations de chômage?

    Merci à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 octobre 2018 à 14:57

      Bonjour Ghislain,

      En effet, si tu ne travailles pas tous les jours, tu pourrais percevoir un complément par l’ONEM.
      Nous te conseillons donc d’introduire ta demande dès que possible.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

  58. renaud
    le 15 septembre 2018 à 08:55

    bonjour , j’avais une petite question si je donne ma démission de mon boulot et que j’ai pas de nouveau boulot après , je toucherais bien les allocations de chômage après un mois de travail intérim c’est bien ça ??????

    mais les allocations seront perçues en fonction de ma dernière fiche de paie de mon ancien boulot ou de mes 4 semaines d’intérim ???????

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 septembre 2018 à 16:47

      Bonjour Renaud,

      Si tu démissionnes (ou rupture d’un commun accord), tu risques une sanction de l’ONEm pouvant être un avertissement ou une exclusion temporaire du droit aux allocations de chômage d’une durée de 4 à 52 semaines.

      Effectivement, l’ONEm ne sanctionne pas les personnes qui quittent leur emploi pour un autre (peu importe le type de contrat) pour autant qu’on preste au moins 13 semaines dans ce nouvel emploi (et non seulement 4 semaines. La législation prévoyait effectivement 4 semaines précédemment mais cette règle a été modifiée fin 2017-début 2018).

      Quoi qu’il en soit, s’il s’agit d’une première demande, l’allocation de chômage sera calculée sur base du dernier salaire brut perçu (durant une occupation d’au moins 4 semaines). S’il ne s’agit pas de ta première demande, l’allocation de chômage sera toujours calculée sur base du salaire brut qui avait été pris en compte lors de ta première demande sauf si cela fait plus de 24 mois que tu n’as pas perçu d’allocations de chômage. Dans ce cas, l’ONEm prendra en compte le nouveau dernier salaire perçu (durant une période d’au moins 4 semaines).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  59. ines
    le 13 septembre 2018 à 14:56

    bonjour,

    J’ai été pour faire une demande d’allocation de chômage,on m’a donné le formulaire  C109/36- à faire remplir par mon école.En effet,je poursuis des études en promotion sociale bachelier en comptabilité et la secrétaire de l’école m’a dit qu’aucunes des rubriques ne correspondaient à l’enseignement de promotion sociale;

    Ma question est la suivante? Puis je introduire mon dossier sur base du cess?

    je vous remercie

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 septembre 2018 à 16:47

      Bonjour Ines,

      Si tu as reçu le formulaire C109/36, nous supposons que tu as introduit une demande d’allocations d’insertion. Dans ce cas, c’est effectivement auprès de l’école où tu obtenu ton CESS qu!e tu dois faire remplir ce formulaire.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  60. Etrgx
    le 13 septembre 2018 à 13:12

    Bonjour,

    J’ai une question pour la situation suivante : Une maman, qui touche des allocations de chômage, vit avec son fils qui travaille (donc elle touche des allocations de chômage en cohabitante). Si un troisième cohabitants emménage avec eux, son chômage diminuera-t’il encore ?

    Merci à vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 septembre 2018 à 10:06

      Bonjour Eve,

      Il y a cohabitation lorsque deux ou plusieurs personnes vivent sous le même toit ET règlent principalement en commun les questions ménagères. Dès lors, qu’il y ait 2 ou 3 personnes sous le même toit ne changerait pas le statut de la maman et donc les montants de ses allocations de chômage.

      Si son fils est occupé dans son premier emploi depuis moins de 12 mois, il se peut que la maman reçoive toujours des allocations au taux cohabitant avec charge de famille.

      J’espère avoir répondu à ta question! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos!

  61. Fabienne
    le 11 septembre 2018 à 18:28

    Bonjour .
    Je vais cohabiter avec ma grand mère qui touche une pension de survie . Je suis au chômage vais je être au taux isolé, cohabitant ou à charge de famille et ma gd mère va t elle perdre qq chose sur sa pension ? Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 septembre 2018 à 09:58

      Bonjour Fabienne,

      Si tu vis uniquement avec ta grand-mère et que sa pension ne dépasse pas 1.375,36 euros brut par mois, tu auras le statut de cohabitant avec charge de famille. Si sa pension dépasse ce montant ou si vous vivez avec d’autres personnes ayant des revenus, tu auras le statut de cohabitant.

      En ce qui concerne l’impact de tes revenus sur la pension de ta grand-mère, nous ne sommes hélas pas compétents pour y répondre car étant une plateforme d’information jeunesse, nous ne sommes pas spécialisés dans les questions qui touchent à la pension. Tu peux en discuter avec l’ONP.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  62. Jean Michel
    le 11 septembre 2018 à 12:27

    Que se passe t’il en cas de colocation si un des locataires est chômeur
    Pert il ses droits ou partie de ceux ci?
    De même si un colocataire est invalide pert il ses droits ou partie de ceux ci?
    Merci d’avanc

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 septembre 2018 à 16:48

      Bonjour Jean-Michel,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise.

      Si tu décides de vivre  exclusivement avec un colocataire au chômage, tout dépendra des revenus que tu perçois (Plus d’information sur cette fiche de l’ONEm) . A priori, la personne ne devrait pas perdre ses allocations de chômage mais le montant de ces dernières pourrait éventuellement être revu à la baisse.

      Si tu décides de vivre exclusivement avec une personne invalide, une nouvelle fois tout dépendra des tes revenus. Tu trouveras plus d’information sur les différentes catégories de statuts de la mutuelle que peut avoir une personne en invalidité : https://www.riziv.fgov.be/fr/themes/incapacite-travail/Pages/situation-familiale.aspx . A la mutuelle, un changement de statut pourrait également avoir des répercussions sur le revenu de la personne. En effet, chaque statut (isolé, cohabitant, famille à charge) dispose de ses propres montants minimaux et maximaux. Le mieux serait donc de s’adresser directement auprès de la mutuelle.

      Une alternative serait de contacter ce service juridique gratuit et de leur expliquer ta situation:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel: (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax: (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale:
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  63. Pachou
    le 11 septembre 2018 à 12:24

    Bonjour,

    J’ai une question.

    Je voudrai louer en colocation, je suis au chômage comme habitent seul si je loue en colocation je perd mais droit d’habitent isoler?

    merci de me répondre

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 septembre 2018 à 11:50

      Bonjour Pachou,

      Si tu habites en colocation et que tu ne peux prouver à l’ONEM que toi et tes colocataires ne réglez pas principalement en commun les questions ménagères (partage des frais concernant le loyer, l’entretien et la nourriture,..) tu seras effectivement considéré comme cohabitant.

      Le fait d’être considéré comme cohabitant aura une incidence sur les montants de tes allocations de chômage.

      Tu retrouveras les différents montants suivant ta situation personnelle et familiale dans la fiche ci-dessus.

      J’espère avoir répondu à ta question! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos!

  64. Rubach m
    le 11 septembre 2018 à 08:36

    Bonjour
    Je n arrive pas à comprendre tout pouvez vous m aider
    J ai 57 ans je travaille depuis plus de 30 ans sans interruption mon salaire brut est de 2600 eur
    Combien fat je toucher au chômage et pendant combien de temps

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 septembre 2018 à 12:14

      Bonjour Rubach m,

      Il me manque des éléments pour pouvoir répondre de façon précise à votre question.

      En effet, les montants varient suivant la situation personnelle et familiale du bénéficiaire des allocations de chômage. Par exemple, un cohabitant avec charge de famille recevra 65% de sa dernière rémunération brute pendant les 3 premiers mois de chômage. Du 4ème mois au 16ème mois, il recevra 60?% de sa dernière rémunération. Ensuite, cela dépend de la longueur de sa carrière professionnelle. Lorsqu’il arrive en dernière période de chômage, il reçoit une allocation forfaitaire de 1.271,14€/mois.

      Une personne considérée comme isolée recevra 65?% de sa dernière rémunération brute pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, elle percevra 60?% de sa dernière rémunération. Ensuite, 55?% de sa dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de sa carrière professionnelle. Lorsqu’elle arrive en dernière période de chômage, elle reçoit une allocation forfaitaire de 1.052,48€/mois.

      Dès lors pour calculer les montants auxquels vous auriez droit, il faut faire le calcul suivant votre situation personnelle (isolé, cohabitant avec charge de ménage, cohabitant) et en induisant la dégressivité (les différentes périodes de chômage).

      Vous retrouverez les différents pourcentages à prendre en compte pour le calcul de vos allocations sur la fiche ci-dessus.

      Il est important également de noter que, contrairement aux allocations d’insertion, les allocations de chômage sur base du travail ne sont pas limitées dans le temps.

      J’espère avoir éclairci les choses pour vous! N’hésitez pas s’il vous faut plus d’informations!

  65. Mickael
    le 10 septembre 2018 à 00:30

    Bonjour voilà j’ai quitter l’école il a environ 5 ans et je voudrais m’inscrire au chômage, j’ai 23 ans et j’ai réussi ma 4ème professionnel mais pas ma 6ieme est ce que j’ai le droit de toucher du chômage si oui combien merci

  66. chillo
    le 7 septembre 2018 à 22:11

    Salut
    Ma femme est chomage de mai 2016 .elle a travailler 2 annees elle est italienne a 36 ans
    Ce moi de aout 2018 elle n a pas ete acrediter
    Juste savoir si c est normale que son indemnite de chomage soit arreter?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 septembre 2018 à 12:02

      Bonjour Chillo,

      Non, il n’est pas normal qu’elle n’ait pas reçu ses allocations de chômage sans raisons. Il peut arriver qu’une personne soit sanctionnée et exclue temporairement voire définitivement du chômage mais cela n’arrive pas sans raisons. Si elle n’a reçu aucunes informations et que sa situation n’a pas changé, il faudrait qu’elle se renseigne auprès de son organisme de paiement afin de savoir ce qu’il se passe.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  67. Ines
    le 7 septembre 2018 à 15:19

    Bonjour,
    Je vais bientôt faire une demande d allocation de chômage,je vis actuellement avec mon frère qui est marié et travaille,je voudrai savoir quel sera le montant qu on m accordera?ma demande se fera sur base de mon cess.Je vous remercie

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 septembre 2018 à 12:01

      Bonjour Ines,

      Si ton frère ou sa compagne ont des revenus, tu auras le statut cohabitant. Si aucun des deux n’ont de revenu, tu auras le statut de cohabitant avec charge de famille. Puisque ton frère travail, tu auras donc le statut de cohabitant.

      Tu es ici sur une fiche qui parle des allocations de chômage (sur base du travail). Tu retrouveras les montant des allocations d’insertion (sur base des études) sur cette page: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quels-sont-les-montants-des-allocations-dinsertion/ Le montant prévu pour une personne ayant le statut de cohabitant est 465,14 € par mois.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  68. Patrice
    le 7 septembre 2018 à 14:03

    Bonjour je vient vers vous je suis isolé au chômage je vient de recevoir les contribution a payé j’ai comme seul revenu le chômage et il me réclame 495 ,EUR est il normale merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 septembre 2018 à 11:42

      Bonjour Patrice,

      Tu es ici sur une fiche qui parle des allocations de chômage et hélas, nous ne sommes pas spécialisés en fiscalité. Nous te conseillons de contacter directement le SPF finance pour vérifier ton imposition.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  69. Sabrina1607
    le 7 septembre 2018 à 12:23

    Bonjour
    Je m’adresse à vous car mon syndicat ne fait rien pour m’aider.
    Je suis célibataire avec 2 enfants a charge et enceinte d’un troisième je touche moins de 700€/mois et je m’arrive plus a payer mes factures je suis suivie par plusieurs huissier j’en peux plus de cette situation pouvez vous me dire si la somme que je perçois est correct ou si mon syndicat ne fait simplement pas son travail.
    Je vous remercie d’avance.
    Bien a vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 septembre 2018 à 11:26

      Bonjour Sabrina1607,

      Il nous manque beaucoup d’informations pour pouvoir répondre à ta question. Touches-tu des allocations de chômage sur base du travail ? Des allocations d’insertion sur base des études ? Depuis combien de temps ? Quel était le montant de ton dernier salaire ?

      Bref, le montant des allocations dépend d’une série de critères et non pas uniquement de ta situation familiale. Nous ne pouvons donc pas répondre à ta question.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  70. Popey
    le 7 septembre 2018 à 11:53

    Bonjour merci pour votre réponse que voici Qu’est-ce que tu entends pas « chômage qui n’est pas dégressif »? Les allocations de chômage (sur base du travail) sont dégressives sauf si tu as le statut d’artiste ou si tu as atteint un certain âge (ou si tu prouves une grande carrière). Par contre, les allocations d’insertion (sur base des études) ne sont pas dégressives cependant elles sont limité dans le temps (le droit s’arrête après 36 mois, ce qui n’est pas le cas des allocations de chômage qui sont illimité dans le temps).

    Il faudrait clarifier le type d’allocations que tu perçois pour le moment pour pouvoir évaluer l’impact d’une période de travail.

    N’hésite pas à nous recontacter pour clarifier ta situation ou si tu as d’autres questions. D suis âge de 55 ans et j ai tjr travaillé et jamais été au chômage de 1989 à 2011 au statut Metal car suis au statut électricien

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 septembre 2018 à 14:33

      Bonjour Popey,

      Puisque tu as atteint l’âge de 55 ans, tes allocations de chômage ne sont effectivement plus dégressives. Dans ce cas, si tu reprends un emploi puis que tu retournes au chômage, cette condition ne changera pas.

      Étant une plateforme d’information jeunesse, nous ne sommes pas spécialisés dans ces questions spécifiques. N’hésite pas en parler avec ton organisme de paiement.

      Bien à toi.

  71. Balhmidi
    le 7 septembre 2018 à 11:45

    D’abord je vous remercie ma question est la suivante:jai travaillé comme articl 60 pendant 18 mois mon contrat est fini le 16/7/2018 est ce que je vais recevoir ma prime de la fin du contrat?? Et quand? Et le montant de combien? Merci

  72. Celine3630
    le 7 septembre 2018 à 01:04

    Bonjour, je suis actuellement au chômage, je vis avec mon compagnon et notre enfant. Nous envisageons de nous séparer et je compte garder l’appartement seule avec mon fils. Ma question est est-ce que mon taux de chômage va augmenté? J’ai travaillée 2ans en temps partiel et ensuite 6mois en temps plein et je me suis réinscrite au chômage après mon congé maternité au mois d’août. Et
    Je bénéficie actuellement de demi allocations de chômage. Merci pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 septembre 2018 à 11:42

      Bonjour Celine3630,

      A priori, le montant de tes allocations de chômage ne devraient malheureusement pas augmenter.

      Par contre, ton statut aux yeux de l’ONEm pourrait éventuellement changer.

      En effet, en vivant avec ton compagnon, sa situation financière prime pour la définition de ton statut.

      En déménageant et en vivant avec ton enfant, tu devrais être considérée comme cohabitante avec charge de famille (pour autant que tu vives exclusivement avec ton enfant).

      Il faudra signaler ce changement de statut auprès de ton organisme de paiement. Par contre, ce changement n’aura en principe d’impact que sur la manière dont va évoluer tes allocations de chômage (la dégressivité de tes allocations).

      En effet, pour récupérer ses allocations de chômage au taux octroyé en première période (et donc constater une augmentation), il faut prouver une période de 12 mois de travail dans les 18 derniers mois. Par ailleurs, en interrompant son droit au chômage plus de 24 mois et en ayant travaillé au moins 4 semaines consécutives chez un même employeur pendant cette période d’interruption, le montant des allocations de chômage peut être recalculé sur base d’un nouveau salaire brut.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  73. Natacha
    le 6 septembre 2018 à 20:20

    J ai travaillé dernièrement chez GSK mon salaire était de 2200 euros net/mois je suis isolée et j ai 50 ans en décembre j ai eu mon c4 après 10 ans chez eux à combien seront mes allocations de chômage ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 septembre 2018 à 11:43

      Bonjour,

      Le montant de ton allocation est calculé sur base de ton dernier salaire brut plafonné à 2.671,37€ pour les 6 premiers mois de la première période d’indemnisation. Etant donné que tu perçois 2200€ net par mois, tu bénéficieras certainement du montant plafonné.
      Comme tu le sais sans doute, les allocations de chômage diminuent dans le temps.
      Si tu es isolée, tu reçois 65?% de ta dernière rémunération brute (plafonnée donc à 26171,31€ brut) pendant les 3 premiers mois, ce qui revient à 1736,28€ brut. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60?% de ta dernière rémunératio. Ensuite, tu reçois 55?% de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle (attention le montant plafonné diminue également dans le temps). Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.052,48€/mois
      Tu trouveras le détail des différentes périodes d’indemnisation des allocations au taux isolé ici: http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2018/09/isole.png
      Dans certains cas, la dégressivité des allocations peut être bloqué. Tu trouveras ces cas spécifiques ici: http://www.onem.be/fr/qui-nest-pas-concerne-par-la-nouvelle-degressivite

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  74. Claudioverde
    le 5 septembre 2018 à 19:59

    Bonjour,
    Voilà deux que je travaille en Belgique en tant que infirmier bachelier, j’ai repris les études cette année en spécialisation SIAMU, je beneficerai du chômage étude, mais ma question est la suivante, ma conjointe qui vie en France est enceinte et probablement en avril mettra au monde notre bb, j aimerai savoir si on beneficera ?allocation familiale en plus du chômage d étude que je recevrai ? En fait c est pour mieux planifié l’arrivé du petit.
    Cordialement

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 septembre 2018 à 17:11

      Bonjour Claudioverde,

      Voici ce qui est prévu:

      «Vous travaillez en Belgique et votre famille reste à l’étranger

      – Votre famille réside dans un pays de l’Espace économique européen
      Si votre famille bénéficie d’allocations familiales en vertu de la législation du pays de résidence et que le montant des allocations familiales attribuables par la Belgique est supérieur à celui octroyé par le pays de résidence, la caisse d’allocations familiales belge vous octroiera les allocations familiales à concurrence de la différence entre les deux montants (sauf si le droit en Belgique est ouvert sur base du statut de résident).

      Si le pays de résidence ne peut vous octroyer d’allocations familiales en vertu de sa législation, la caisse d’allocations familiales belge vous octroiera la totalité des allocations familiales dues en vertu de la législation belge.»

      Vous aurez donc bien droit aux allocations familiales, il faudra simplement voir dans quel pays vous ouvrirez ce droit. Nous ne connaissons pas la législation française, il faudrait que vous vous renseignez quant aux conditions pour la France. Dans le cas ou vous n’ouvririez pas de droit en France, vous pourrez l’ouvrir en Belgique.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

  75. patty
    le 5 septembre 2018 à 16:52

    Bonjour à vous.

    Voilà je vous expose ma situation.

    Je suis une dame de 52 ans seule et j’ ai un contrat cdd d’ août 2018 à février 2019. Montant brut presté 1685€

    J’ ai rencontré une personne qui est dans la même situation que moi, seul et le même contrat en cdd.

    Pouvez vous me dire si nous nous domicilions ensemble et que nous redevenons demandeur d’ emploi quelle serait le montant de nos indemnités chômage en tant que cohabitant.

    Ou si l’ un de nous deux signe un cdi et que l’ autre re devient demandeur d’ emploi quelle serait ses indemnités chômage.

    Et dans ses deux situations si nous nous marions que se passe t il pour nos indemnités

    Dans l’ attente d’ une réponse de votre part recevez mes salutations distinguées

    Madame Van Heymbeek Patricia

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 septembre 2018 à 12:12

      Bonjour Patty ,

      Si vous ouvrez tout les deux un droit aux allocations de chômage: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/ et que vous vous domiciliez ensemble , vous percevrez tout les deux des allocations de chômage au taux cohabitant. C’est à dire 65?% de votre dernière rémunération pendant les 3 premiers mois (c’est à dire , pour un salaire brut presté de 1685€, vous percevrez 1095,25€). Du 4ème mois au 12ème mois, 60?% de votre dernière rémunération. Ensuite, 40?% de votre dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de votre carrière professionnelle. En dernière période de chômage, vous recevez une allocation forfaitaire de 550,42€/mois.

      Même si un de vous deux continuent à travailler , vous continuerez à conserver le statut cohabitant puisqu’on considèrera que vous avez tout les deux des revenus ( un revenu de travail et un revenu de remplacement).

      Pour bénéficier du statut de cohabitant avec charge de famille (indemnisation plus avantageuse), il faudrait par exemple qu’un des deux ne possèdent aucun revenu. La personne bénéficiant des allocations de chômage pourra alors bénéficier d’un revenu plus important en dernière phase d’indemnisation par une allocation forfaitaire de 1.271,14€/mois.

      Le fait que vous vous mariez ou non n’a aucune importance pour le chômage. C’est le fait de vivre ensemble qui est déterminant pour l’Onem.

      N’hésitez pas si vous avez besoin de plus d’informations

  76. eresie
    le 4 septembre 2018 à 19:57

    Bonjours,

    Combien j’aurai de chômage par mois en tant que cohabitant  après un c4 pour licenciement sans faute grave, avec un 24h/semaine et maintient des droit en temps plein et un salaire de 1100 euros pendant 2 ans?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 septembre 2018 à 15:49

      Bonjour Eresie,

      Puisque tu étais travailleuse à temps partiel avec maintien des droits et que cela fait au moins 2 ans que tu n’as plus perçu d’allocations de chômage, tes allocations seront calculées sur base de ton salaire brut projeté sur un salaire à temps plein. Nous ne sommes hélas pas en mesure de faire ce type de calcul. Tu peux en discuter avec ton organisme de paiement ou avec ce service juridique gratuit:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.02.90
      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  77. Popey
    le 4 septembre 2018 à 01:48

    Bonjour je suis au chômage mais qui est pas degressif ma question si je Re travail et que par ex suis à nouveau mis au chômage après es ce que je suis au chômage dégressif ??ou garde le chômage comme j avais cad pas dégressif mais fixe merci pour vos réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 septembre 2018 à 11:36

      Bonjour Popey,

      Qu’est-ce que tu entends pas « chômage qui n’est pas dégressif »? Les allocations de chômage (sur base du travail) sont dégressives sauf si tu as le statut d’artiste ou si tu as atteint un certain âge (ou si tu prouves une grande carrière). Par contre, les allocations d’insertion (sur base des études) ne sont pas dégressives cependant elles sont limité dans le temps (le droit s’arrête après 36 mois, ce qui n’est pas le cas des allocations de chômage qui sont illimité dans le temps).

      Il faudrait clarifier le type d’allocations que tu perçois pour le moment pour pouvoir évaluer l’impact d’une période de travail.

      N’hésite pas à nous recontacter pour clarifier ta situation ou si tu as d’autres questions.

  78. Virgiini-e
    le 3 septembre 2018 à 21:12

    Bonjour ,

    Avec mon compagnon nous aimerions emménager ensemble. Mais avant de se lancer, nous aimerions savoir si financièrement c est possible.

    Alors voilà j ai eu fini mon contrat PTP en juin, je suis donc au chômage isolée

    Pour lui, il fini son contrat PTP en novembre.

    Pourriez vous me dire combien s élèverait nos revenus en habitant ensemble ?

    Et est ce qu on serait considéré comme cohabitant ou un des deux serait chef de famille ?

    J aimerais vraiment être sûre et à long therme voir si c est possible .. même si j espère qu on trouvera vite de l emploi ce qui réglerait tout !

    Bien a vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 septembre 2018 à 10:43

      Bonjour Virgiini-e,

      Si vous vivez ensemble et que vous percevez tous les deux des allocations de chômage, vous aurez tous les deux le statut de cohabitant. Les allocations de chômage étant calculée sur base du statut familial mais également sur base du salaire brut pris en compte et de la période de chômage, nous ne savons pas t’informer de manière précise sur les montants sans ces informations. Tu peux te baser sur le tableau « cohabitant« .

      Si l’un de vous deux travaille, celui qui est demandeur d’emploi aura le statut de cohabitant sauf si le salaire du partenaire salarié ne dépasse pas 796,87 euros brut par mois. Dans ce cas, le demandeur d’emploi aura le statut de cohabitant avec charge de famille.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  79. nougat
    le 3 septembre 2018 à 19:22

    nougat
    le 3 septembre 2018 à 18:51
    Bonjour j’ai perdu mon emploi après 32 ans de carrière .Je touchais 1750 brut.J ‘ai toujours une fille aux études et une qui travaille. Suis je comme cohabitante a charge de famille? Et quel montant devrais je toucher?  Si je retrouve aumoins un mi temps, ais je droit à un complément de chomage? Merci beaucoup
    Répondre

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 septembre 2018 à 10:35

      Bonjour Nougat,

      Si tu vis uniquement avec tes enfants, tu auras le statut de cohabitant avec charge de famille si tu perçois toujours des allocations familiales pour au moins un enfant (même si un autre enfant travaille). Si tu ne perçois plus d’allocations familiales pour au moins un enfant et qu’un enfant travaille, tu auras le statut de cohabitant sauf si l’enfant qui travaille perçoit moins de 426,74 euros par mois ou s’il s’agit de son premier emploi après la fin de ses études (pour une durée de 12 mois maximum).

      Si tu travaillais à temps plein, pour connaitre le montant de tes allocations de chômage en tant que cohabitant avec charge de famille, tu peux te base sur le tableau « cohabitant avec charge de famille« . Ton salaire étant bas, tu seras au minimum et tu peux donc simplement regarder l’avant dernière colonne (minimum par mois).

      Si tu retrouves un emploi à temps partiel, tu pourrais bénéficier d’une allocations de garantie de revenu (AGR=complément chômage) si ton salaire est inférieur à ton allocations de chômage complète. Tu retrouveras plus d’informations à ce sujet sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  80. Balhmidi
    le 3 septembre 2018 à 12:08

    Bonjour j’ai fini mon contrat du travail comme article 60 cest le premier mois de mon chômage ,j’ai touché 1080€ je suis cohabitant avec une retraite de 1252€ .Ma question ,combien je vais toucher après. Merci

    • nougat
      le 3 septembre 2018 à 18:51

      Bonjour j’ai perdu mon emploi après 32 ans de carrière .Je touchais 1750 brut.J ‘ai toujours une fille aux études et une qui travaille. Suis je comme cohabitante a charge de famille? Et quel montant devrais je toucher?  Si je retrouve aumoins un mi temps, ais je droit à un complément de chomage? Merci beaucoup

  81. Soulkiip
    le 1 septembre 2018 à 02:27

    Bonjour,

    J’aimerais prendre un appartement avec ma copine,

    Je travailles temps mais elle est au chômage isolé et n’a encore jamais travaillé.

    Est-ce qu’elle aura droit au cohabitant ? Si oui, combien de temps ?

    Sachant qu’elle avait déjà eu droit au cohabitant lorsqu’elle habitait chez son père et quelle a du déménager pour ne pas perdre ses droits.

    Merci beaucoup.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 septembre 2018 à 16:41

      Bonjour Soulkiip,

      Si ta copine n’a jamais travaillé, elle bénéficie probablement d’allocations d’insertion.
      Le montant des allocations varie en fonction de la situation familiale. En principe, si ta copine habite avec toi, elle percevra en principe des allocations en qualité de cohabitant, dont le montant est moins élevé que pour les allocations au taux isolé.

      Mais attention, le bénéfice des allocations d’insertion est en principe limité à une durée de 36 mois et c’est sans doute sur ce point qu’il y a un risque pour ta copine.
      Le crédit de 36 mois peut être prolongé dans certaines circonstances. Ainsi, si le bénéficiaire d’allocations est isolé, cohabitant avec charge de famille ou cohabitant privilégié (qui vit avec un partenaire bénéficiant uniquement de revenus de remplacement), on ne calculera ces 36 mois qu’à partir du trentième anniversaire du bénéficiaire. Je suppose que c’est pour prolonger son droit au delà des 36 mois que ta copine a déménagé de chez son papa et demandé un statut isolé.

      Cependant, si, comme ta copine quand elle habitera avec toi, le bénéficiaire est un cohabitant ordinaire (qui cohabite avec quelqu’un qui bénéficie de revenus du travail), le calcul des 36 mois débute au premier jour de son indemnisation (et minimum le 1er janvier 2012). Donc, si cela fait déjà plus de 36 mois que ta copine bénéficie d’allocations d’insertion, elle risque en emménageant avec toi de perdre immédiatement son droit aux allocations.

      Tu trouveras toutes les explications sur la limitation dans le temps du droit aux allocations d’insertion et des événements qui prolongent le délai de 36 mois sur cette page: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/jusque-quand-as-tu-droit-a-des-allocations-dinsertion/

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  82. Stehaniestien
    le 31 août 2018 à 17:58

    Bonjour
    Je suis résident belge mais je travaille en France
    J’aimerai savoir en cas de licenciement si j’ai le droit aux indemnités chômage belge ?
    Si oui à quelle hauteur ?
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 septembre 2018 à 13:17

      Bonjour Stehaniesten,

       

      Si tu résides en Belgique tout en travaillant en France, tu auras le statut de travailleur frontalier.
      A ce titre, tu peux avoir droit directement au chômage belge sur base de ton travail en France. Il n’est pas nécessaire ici de travailler d’abord 3 mois en Belgique. Tes allocations seront calculées sur base de ta rémunération française.

       

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  83. CYCI
    le 31 août 2018 à 12:36

    Bonjour,

    Mon compagnon et moi aimerions emménager ensemble. Mon compagnon est actuellement isolé, ayant comme revenu une allocation de chômage complète, soit + ou – 900 euros. Je suis isolée avec enfant à charge et bénéficie d’une demi-allocation de chômage complétée par le CPAS soit + ou – 1200 euros. Nous attendons un enfant.

    Quels seraient nos revenus si nous étions domiciliés ensemble?

    Merci.

    Cyci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 septembre 2018 à 12:00

      Bonjour Cyci,

      Il nous est impossible de répondre précisément à ta question.

      Ce qui est certain, par contre, c’est que cela aurait effectivement un impact sur vos revenus. Ton compagnon passerait alors du statut « isolé » au statut de cohabitant. Le calcul du montant de ses allocations de chômage se ferait alors sur base de ce tableau-ci : http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2017/09/cohabitant-1.png

      En ce qui te concerne, si tu emménages avec une personne qui bénéficie d’un revenu de remplacement (chômage), tu passerais également du statut de « avec charge de famille » au simple statut de « cohabitant », comme le revenu de ton compagnon sera pris en compte dans le ménage. Il en va de même pour ton allocation du CPAS, tu devras signaler ce changement à ton CPAS et ce dernier pourrait recalculer le montant de ton RIS en prenant en compte les revenus totaux du ménage.

      Il est donc probable que vos allocations diminuent.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  84. mic
    le 31 août 2018 à 09:04

    Bonjour,
    Je suis expatrié en RDCongo depuis près de 9 ans. Au préalable, j’ai travaillé 2 ans et 3 mois en Belgique.

    A priori, je n’ai donc pas droit aux allocations de chômage (pas de convention entre Belgique et Congo) mais j’aimerai savoir combien de temps dure la période de non égibilité au chômage ?

    Je suis en préavis à la suite d’une séparation à l’amiable avec mon employeur en RDCongo. Je compte donc rentrer chez moi en Belgique (je suis belge)

    Merci

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 septembre 2018 à 14:07

      Bonjour Mic,

      En effet , tu ne pourras malheureusement pas prétendre aux allocations de chômage sur base de ton travail en RDC étant donné qu’il n’existe pas de conventions entre cette dernière et la Belgique.

      Par contre, tu dis avoir travaillé 2 ans et 3 mois en Belgique. Tu devrais donc pouvoir ouvrir un droit sur cette base : si tu as travaillé pendant 9 ans au Congo, ces périodes permettront de prolonger la période de référence (c’est-à-dire les 21 mois, 33 mois ou 42 mois dans lesquels il faut prouver les journée de travail). Tu pourrais donc demander tes allocations sur base de ta dernière indemnisation en Belgique.
      Par contre si tu n’as pas travaillé au Congo ou si aucun événement ne permet de prolonger la période de référence, tu n’auras pas droit au chômage. Tu retrouveras les événements qui permettent de prolonger sur: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t39

      Pour rappel, pour avoir droit au chômage, tu dois, en fonction de ton âge, prouver un certain nombre de jours de travail selon une période de référence: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  85. Dede26
    le 31 août 2018 à 02:48

    Bonjour,

    Ma compagne perçois du chômage et tant que chef de famille ayant 2 enfants +- 1200€, ai-je droit au revenu d’intégration social même minimum?

    Merci pour votre temps

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 septembre 2018 à 16:54

      Bonjour Dede26,

      Malheureusement les revenus de votre mari dépassant le taux chef de famille de € 1.190,27, vous ne remplissez pas les conditions pour percevoir un revenu d’intégration social même au taux cohabitant.

      Vous pourriez cependant percevoir d’autres aides sociales comme la carte médicale par exemple.
      N’hésitez pas à introduire une demande auprès du CPAS de votre commune.

      Bien à vous.

  86. Armelle
    le 29 août 2018 à 19:37

    Bonjour,

    Je viens de terminer mon stage d’insertion, suite à deux évaluations positives j’ai droit aux allocations de chômage. Je vais  devoir déménager (je vis chez ma mère) car je n’ai pas d’autres choix. Ma question est : A quoi ai je droit au niveau du chômage sachant que je n’ai jamais travailler hormis les stages et jobs étudiant.

    Bien à vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 septembre 2018 à 13:58

      Bonjour Armelle,

      Si tu déménages et que tu habites seule dans ton logement, tu seras considérée comme isolée.
      En tant qu’isolée, tu auras droit à?:

      13,08 € par jour ou 340,08 € par mois si tu as moins de 18 ans?;
      20,55 € par jour ou 534,30 € par mois si tu as entre 18 et 20 ans?;
      34,33 € par jour ou 892,58 € par mois à partir de 21 ans.

      Si tu déménages dans une colocation, tu risques d’être considérée comme cohabitante (sauf si tu ne partages aucun frais avec les autres colocataires). En tant que cohabitante tu auras droit à:

      11,00 € par jour ou 286,00 € par mois si tu as moins de 18 ans?;
      17,54 € par jour ou 456,04 € par mois à partir de 18 ans.

      Attention au fait que les allocations d’insertion sont octroyées pour une période de 36 mois maximum, prolongeable sous certaines conditions. Des règles dérogatoires sont cependant prévues pour les cohabitants avec charge de famille, les isolés et les cohabitants dits « privilégiés ». Pour eux, le crédit de 36 mois débute à partir du mois qui suit leur 30ème anniversaire. Tu trouveras plus d’explication sur ce crédit de 36 mois sur la fiche suivante: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/jusque-quand-as-tu-droit-a-des-allocations-dinsertion/

      J’espère avoir répondu à ta question! N’hésite pas s’il te faut d’autres infos!

  87. hug
    le 29 août 2018 à 11:51

    Bonjour,

    Apres une periode de chomage, jeviens de reprendre un temps plein. J’ai en tete que le montant de mes allocations de chomage remonte apres une periode d’activité mais je ne sais plus la durée. pouvez vous m’aider?

    Et derniere chose, a partir de combien de mois de travail on prend en compte le dernier salaire pour le calcul des allocations chomage?

    Merci d avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 septembre 2018 à 13:45

      Bonjour Hug,

      Si tu travailles au moins 12 mois (sur une période de 18 mois) tu auras à nouveau droit au montant journalier de ta première période d’indemnisation et tu entameras donc un nouveau ‘cycle’ (première période -> deuxième période -> troisième période). Pour geler la période dans laquelle tu trouves (phase 1 ou 2) tu devras travailler au minimum 3 mois.

      Pour qu’une nouvelle rémunération soit prise en compte pour le calcul de tes allocations de chômage, il faut une interruption du chômage pendant au moins 24 mois et il faut que pendant cette période de 24 mois minimum, tu travailles au moins 4 semaines chez un même employeur.

      Pour plus d’informations , contacte nous !