Bruxelles-J

Quels sont les montants des allocations de chômage ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Cette fiche explique la manière de calculer les allocations de chômage complet sur base du travail. Les allocations d’insertion (=allocations de chômage sur base des études) ne se calculent pas de la même manière (voir la fiche quels sont les montants des allocations d’insertion ?).

Les allocations de chômage sont accordées pour tous les jours de la semaine à l’exception des dimanches (6 allocations par semaine).

Le montant des allocations de chômage dépend de trois critères :

  • ta dernière rémunération brute ;
  • ta situation personnelle et familiale (cohabitant avec charge de famille, isolé, cohabitant) ;
  • la durée de ton chômage (3 périodes d’indemnisation).

Ta dernière rémunération brute

Le montant de ton allocation est calculé sur base de ton dernier salaire brut plafonné à 2.547,39€ (pour les 6 premiers mois de la première période d’indemnisation).

L’ONEM prend en compte ta dernière rémunération à condition que :

  • ce jour fasse partie d’une période de travail d’au moins 4 semaines qui se suivent chez le même employeur ;
  • cette rémunération soit assujettie à la sécurité sociale belge.

Si ces conditions ne sont pas remplies, le montant de l’allocation de chômage est calculé sur base d’un salaire de référence qui est de 1.531,93€ brut.

Ta situation personnelle et familiale

Si tu es cohabitant avec charge de famille (anciennement appelé « chef de ménage »), tu reçois 65 % de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 16ème mois, tu reçois 60 % de ta dernière rémunération. Ensuite, cela dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.180,66€/mois.

Si tu es isolé, tu reçois 65 % de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60 % de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 55 % de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 991,64€/mois.

Si tu es cohabitant, tu reçois 65 % de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60 % de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 40 % de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 523,90€/mois.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant avec charge de famille ?

  • Si tu vis seul et que tu paies une pension alimentaire (sur base d’une décision judiciaire ou d’un acte notarié).
  • Si tu cohabites avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.
    Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation, même si ces personnes disposent de revenus.
  • Si tu ne cohabites pas avec un conjoint ou un partenaire mais exclusivement avec :
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition que tu puisses prétendre aux allocations familiales pour au moins un de ceux-ci ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition qu’aucun de ceux-ci de dispose de revenu professionnels ou de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfants (avec bénéfice d’allocations familiales pour au moins un) et d’autres parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus. Pour autant que ces derniers ne disposent ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus, ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.

La présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation à condition que ces personnes ne disposent d’aucun revenu (professionnel ou de remplacement).

Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas pris en compte si le montant brut ne dépasse pas 402,14€ par mois. Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas considérés comme des revenus, peu importe le montant de ce revenu, pendant une période de 12 mois prenant cours le jour où l’enfant perçoit pour la première fois un revenu professionnel après la fin de ses études.

Dans quel cas es-tu considéré comme isolé ?

Tu es considéré comme isolé lorsque tu habites seul.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant ?

Si tu n’habites pas seul et que tu ne peux pas justifier de charge de famille, tu es considéré comme cohabitant.

Il y a cohabitation lorsque deux ou plusieurs personnes vivent sous le même toit ET règlent principalement en commun les questions ménagères.

Si tu habites dans une maison communautaire, l’ONEM considère qu’il y a cohabitation lorsque les commodités sont utilisées en commun et qu’il y a :

  • soit partage des frais concernant le loyer, l’entretien ou la nourriture ;
  • soit une répartition interne des tâches.

Si tu habites dans une chambre, que tu t’occupes de ton propre ménage et que tu ne partages aucun frais avec d’autres habitants, tu seras considéré comme isolé par l’ONEM même si certaines commodités (douche, WC, cuisine) sont communes. Cependant, s’il s’agit d’une chambre chez tes parents ou chez un membre de ta famille, tu ne seras pas considéré comme « isolé ».

La durée de ton chômage

Les allocations de chômage ne sont pas limitées dans le temps. Elles diminuent cependant progressivement. On distingue 3 périodes d’indemnisation :

  • 1ère période = 1ère année de chômage. Elle est divisée en 3 phases (3 mois, 3 mois et 6 mois). A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 2ème période = Sa longueur dépend de ta carrière professionnelle. Elle dure au minimum 4 mois et au maximum 3 ans. Elle est divisée en 6 phases maximum. A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 3ème période = débute à la fin de la 2ème période.

Les montants

Tu trouveras un tableau récapitulatif en fonction de ta situation personnelle et familiale en cliquant sur l’image qui y est associée :

Si tu es cohabitant avec charge de famille :cohabitant avec charge de famille

 

Si tu es isolé :

isole

 

Si tu es cohabitant :

cohabitant

Les allocations sont soumises à un précompte professionnel de 10,09 %. Certaines catégories de chômeurs ne sont toutefois pas soumises à ce précompte. Il s’agit notamment des chômeurs complets avec charge de famille et chômeurs complets isolés.

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


133 questions pour “ Quels sont les montants des allocations de chômage ?

  1. Meriam
    le 30 septembre 2016 à 11:25

    Bonjour,
    J’étais au cpas pendant quelques mois et inscrite à actiris venant de sortir de lecole âgé de 22 ans je n’avais pas droit àu allocations de chômage je devais un stage d’insertion de 1an prouvant que je cherche un job … au final jai eu un CDD 1an 20h /semaine àvec un salaire fixe de 880euro par mois .. arriver à la fin de mon contrat dans 1 mois aurais-je droit au chômage et combien je toucherais environ? Et je suis pas inscrite au syndicat quels dont les démarches à faire ? Merci

  2. Ninou
    le 29 septembre 2016 à 01:23

    Bonjour, je viens de pouvoir me réinscrire au chômage alors que j’étais au cpas ces trois derniers mois. Quel montant vais je recevoir en tant que cohabitant ou isolé?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 septembre 2016 à 15:38

      Bonjour Ninou,

      Les allocations de chômage sont effectivement basées sur la situation familiale mais elles sont calculées sur base du dernier salaire brut perçu (ou du salaire brut qui avait été pris en compte lors d’une demande précédente). Le montant varie également en fonction de la période de chômage dans laquelle tu te trouves. Nous ne savons donc pas te répondre de manière précise. Tu peux te baser sur les tableaux ci-dessus pour évaluer le montant de tes futures allocations de chômage.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  3. le 28 septembre 2016 à 11:22

    bonjour,

    j ai travaillé pendant 18mois et je suis actuellement au chômage comme isolé depuis 34mois.je perçois +ou-1000euros.je souhaiterai faire une cohabitation légale avec ma compagne qui gagne +ou- 2100eur.ma question est:combien toucherai-je du chômage?(je suis une formation comme aide soignant)   merci beaucoup

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 septembre 2016 à 15:46

      Bonjour Gé,

      L’allocation de chômage est calculée sur base du salaire brut qui a été pris en compte lors de la demande. Si tu as travaillé 18 mois et que cela fait 34 mois que tu es au chômage tu es probablement au forfait. Le montant prévu au forfait pour un isolé est de 991,64 euros tandis que pour un cohabitant, le montant prévu est de 523,90 euros. Il se peut que tes études aient temporairement arrêté la dégressivité des allocations et que tu ne sois alors pas encore au forfait. Dans ce cas, nous devrions savoir dans quelle période précise tu es, ainsi que le salaire brut qui a été pris en compte pour la demande pour pouvoir faire une évaluation précise. Tu peux toujours te référer au tableau cohabitant: http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2016/07/cohabitant.png

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  4. Anais
    le 27 septembre 2016 à 20:07

    Je suis au chomage depuis  avril 2016. Je viens de m’apercevoir que sur mon dernier C1 « déclaration de la situation familiale et personnelle », mon compagnon est déclaré salarié. Or, durant 3 mois il a été au chomage mais est redevenu salarié dernierement. Est ce que durant son temps de chomage, mes allocations de chomage auraient pu etre augmentées ? Si oui, est ce trop tard pour les réclamer?

     

    Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 septembre 2016 à 14:50

      Dans la mesure où tu perçois des indemnités de chômage et que tu cohabites avec ton compagnon qui a des revenus, l’ONEm te considère comme travailleur cohabitant. Peu importe le montant de ses allocations de chômage, tu es considéré comme cohabitant. Par contre, s’il n’a pas d’allocations de chômage mais qu’il a des revenus provenant d’un travail salarié, tu as droit au taux plus avantageux de cohabitant avec charge de famille pour les mois où il gagne mois 765,97 euros BRUT par mois.

      Le fait que d’autres personnes cohabitent avec toi et que ces personnes disposent ou non de revenus professionnels ou de remplacement n’a pas d’importance.
      Il n’y a, donc, pas lieu de prétendre à un supplément ou une révision, à ton niveau, ceci, même pour une courte période de trois mois.
      Tu peux consulter le lien suivant pour de plus amples informations :
      http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      N’hésite pas si tu as d’autres questions.
      Bien à toi.

  5. Tam
    le 27 septembre 2016 à 12:17

    Bonjour je compte habiter avec ma maman qui est pensionne, dans une grosse maison mais elle a le rz de chausse et moi j aurai le premier donc chacune chez soit. Je suis actuellement chef de famille car sous jugement je dois une pension alimentaire donc mon statut doit reste tel quel. Mais si j habite avec ma maman mes allocations de chômages ne vont pas diminuer ? Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 septembre 2016 à 13:55

      Bonjour Tam,

      Si tu décides d’emménager avec ta maman, l’ONEm tiendra compte de ses éventuels revenus pour déterminer ton statut.

      En effet, si ta maman ne dispose d’un revenu professionnel ou de remplacement,  l’ONEm te considèrera comme cohabitante ayant charge de famille.

      Dans le cas inverse, l’ONEm te considèrera comme cohabitant simple (sans charge de famille) et tes allocations de chômage seront effectivement revues à la baisse.

      L’ONEm précise sur son site (http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147)  qu’en règle générale, la pension d’un parent n’est pas un revenu de remplacement si le montant brut total de celle-ci (éventuellement cumulés) ne dépasse pas 1.322,02 euros par mois.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  6. Maga
    le 26 septembre 2016 à 15:24

    Bonjour, je viens de perdre mon logement.
    Je dois prévenir mon syndicats? J’ai combien de temps pour ça?
    Vais je perdre mon statut d’isolé si je retourne chez mes parents ou si je suis hébergé chez un ami?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 septembre 2016 à 12:37

      Bonjour Maga,

      Il n’existe pas de délai légal pour prévenir ton syndicat. En principe, tu dois le prévenir de tous changements le plus vite possible, sous peine de devoir rembourser des allocations de chômage que tu aurais perçues sans disposer de domicile.

      Dans ta situation, le mieux serait donc de veiller à garder ton domicile à cette adresse (tout en ayant accès à tes courriers), le temps de trouver une solution alternative.

      Car sache qu’en retournant chez tes parents ou en allant chez ton ami, tu ne seras effectivement plus considéré comme isolé. Selon les revenus des personnes avec qui tu vivras, tu seras soit considérée comme cohabitante simple, soir cohabitante avec charge de famille. Tu trouveras une explication des deux statuts sur la fiche ci-dessus.

      Une autre option serait de solliciter une adresse de référence auprès CPAS de la commune dans laquelle tu es habituellement présent (tu n’as donc pas besoin d’y être domicilié). Tu peux donc te rendre auprès de ce CPAS, afin de formuler ta demande oralement.
      L’adresse de référence est une adresse purement administrative qui te permettra de régulariser  ta situation administrative et donc, de garder tes allocations de chômage aux taux isolé.

      Une adresse de référence peut aussi être mise chez un particulier mais tu ne peux alors y résider de manière effective.

      Cela dit, tu ne pourras en principe le faire qu’à partir du moment où tu seras radié. Tu pourras trouver plus d’explications concernant l’adresse de référence sur: http://www.atd-quartmonde.be/Comment-obtenir-une-adresse-de-reference-quand-on.html

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  7. cath
    le 26 septembre 2016 à 09:52

    Bj j’ai un fils a ma charge et je suis obligée de retourner vivre chez mes parents pensionnes . Quel sera le montant de mon allocation de chomage ?

  8. Jessie
    le 25 septembre 2016 à 21:23

    Bonsoir,

    Après deux années de travail en tant qu’intérimaire dans la même société, ma mission prend fin et je me suis inscrite au chômage ce 13/09. J’ai également repris des études en soins infirmiers (métier dit en pénurie) et ma dispense a été acceptée par Actiris. Je cohabite avec mon compagnon et j’ai vu que le revenu en tant que cohabitant baissait à 40% du salaire brut après 1 an d’allocations au chômage.
    J’ai également lu que lorsque l’on suivait des études dans un domaine dit « en pénurie significative de main d’oeuvre », les revenus restaient bloquées au deuxième plafond et qu’elles ne baissaient donc plus  par la suite. Pouvez-vous me dire à quel pourcentage cela correspond-t-il? (60 %? ) Mon ancien salaire brut étant de 2050 €, cela voudrait dire que je toucherais environ 1200€ net du chômage pour commencer. Pouvez-vous me confirmer cela ? Pouvez-vous me dire jusque quelle somme mes allocations vont baisser ?

    En vous remerciant d’avance, je vous souhaite une agréable soirée.

    Cordialement

  9. cathy
    le 25 septembre 2016 à 19:50

    Bonsoir, pour raison de santé je vais devoir me mettre sur le chômage , je travaille depuis 21 ans à mis temps mais toujours demander un temps plein, donc j ai droit au supplément de chômage, je n’ai jamais eu de cdi et je suis seule avec mon garçon de 15 ans et je ne sais pas rester sur la mutuelle car je perds 40 % de ce que je gagne,combien je vais avoiregarder de chômage. Merci pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 septembre 2016 à 14:46

      Bonjour Cathy,

      Sache que si tu es malade (sous certificat médical) et que tu es demandeuse d’emploi, ce n’est pas l’ONEM qui t’indemnise mais bien la mutuelle.

      Les allocations de chômage sont calculées sur base du salaire brut. Si tu avais déjà ouvert un droit aux allocations de chômage complètes et que tu as fait un maintien des droits, tu devrais pouvoir percevoir à nouveau des allocations de chômage complètes (Si ce n’est pas le cas, peut-être ne pourras-tu ouvrir qu’un droit à des demi-allocations). Les allocations de chômage complètes pour un demandeur d’emploi ayant le statut de cohabitant avec charge de famille est également équivalent à 65% du salaire brut les 3 premiers mois puis à 60% du salaire brut (ce qui semble donc équivalent à tes indemnités de maladie).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  10. fafa
    le 25 septembre 2016 à 13:52

    je suis au chomage et je suis mariée mais je touche 530 euros maximum par mois , mon mari travaille , ma question est :

    est ce que mon mari peut me prendre à sa charge puisque je touche au dessous de 623 euros et que mon chomage ne sera pas touché?

  11. Gaetan
    le 24 septembre 2016 à 18:19

    Bonjour ,

    Je suis au chomage depuis deux ans je paye une pensions alimentaire de 300€ pour mon fils de 13ans et cela depuis 12ans , depuis 6 mois je suis retourner chez mes parents et la surprise je ne touche plus que 500€ à la place de 1100€ car m’a ton dit ma mère à un revenu mais j’ai u e décision du tribunal pour la pension alimentaire .
    En principe je devrait garder mes droit et mes 1100€ en payant une pensio. Alimentaire je suis considéré comme etant chef de famille non?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 septembre 2016 à 12:16

      Bonjour Gaetan,

      Nous supposons qu’avant tu vivais seul et qu’en payant une pension alimentaire, tu avais le statut de cohabitant avec charge de famille au lieu du statut d’isolé. Maintenant que tu vis avec tes parents, leur situation est prise en compte. A partir du moment où tes parents ont des revenus professionnels ou de remplacement, tu seras considéré comme cohabitant ordinaire. Tu retrouveras ces explications sur cette page du site de l’ONEM: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147 Tu verras dans la partie « Vous cohabitez exclusivement avec un ou plusieurs enfants et avec un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus? » que si au moins un des parents ou alliés a un revenu, tu auras le statut de cohabitant ordinaire.

      Si tes parents ne perçoivent qu’une pension de retrait, tu peux avoir le statut de cohabitant avec charge de famille si le montant des pensions cumulées (de tes 2 parents) n’est pas supérieur à 2.144,34 euros brut par mois.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  12. nadifa
    le 23 septembre 2016 à 19:10

    Bonjour,

    je travail et touche un salaire de plus ou moins 2300 euros, j’ai une amie qui vis seul et va avoir 1 an qu’elle est au chomage, on aimerais ce mettre en menage mais on ose pas peur qu’elle perde son chomage, pourriez vous me dire si elle touchera encore du chomage et si oui au minimum combien elle aura?  merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 septembre 2016 à 17:07

      Bonjour Nadifa,

      Les changements que tu évoques auront, effectivement, un impact sur la situation « chômage » de ton amie.

      Toutefois, elle gardera sont droit au bénéfice d’allocations de chômage.

      En pratique, elle sera considérée, par l’ONEm comme personne « cohabitant ».  Cela impliquera un changement de catégorie et donc de montant.

      Dans ce cas, elle percevra 40% de son dernier salaire mensuel brut (montant plafonné) et non plus 60% comme actuellement.

      Ton syndicat ou la CAPAC pourra lui communiquer un montant précis.

      Tu peux aussi consulter ce lien : http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2016/07/cohabitant.png
      Je reste à ta disposition.

  13. Hamid
    le 21 septembre 2016 à 13:44

    Bonjour,

    Oui je suis inscrit à la commune comme isolé et mon ex-femme est inscrite comme chef de ménage avec mes filles, on est séparé par mésentente  on se disputait tous les jours on est pas passé par le juge ni divorcé, on  habite dans le meme immeuble pour que je sois proche de mes filles. Est ce que je dois officialiser la séparation ? ou dois-je divorcer? Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 septembre 2016 à 11:17

      Bonjour Hamid,

      En principe, il n’est pas obligatoire d’officialiser la séparation pour pouvoir te déclarer comme isolé. Ce qui compte pour l’ONEM est la situation de fait.
      Par contre, nous te conseillons d’officialiser ton changement de domicile à la commune en te domiciliant et en espérant que l’agent de quartier te renseigne bien comme isolé.
      Si tu veux demander l’avis d’un service juridique (pour voir si on te conseillerait d’officialiser la séparation), tu peux contacter ce service gratuit:

      L’Atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90
      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h.

      Bien à toi

      • Hamid
        le 22 septembre 2016 à 11:37

        Bonjour,

        Merci infiniment.

  14. Sarah d
    le 21 septembre 2016 à 12:59

    Bonjour,
    Je me suis inscrite pour suivre une spécialisation en salle d’opération ayant un graduat en soins infirmiers et étant inscrite comme demandeur d’emploi depuis ce 01/01/2016. Je compte demander une dispense de mes obligations envers l’onem pour cette période de formation étant donnée qu’il s’agit d’un métier en pénurie repris sur la liste d’Actiris. Est-il certain d’avoir une réponse positive de la part d’Actiris? Serais-je « sanctionnée de ne pas avoir réalisé la demande avant mon inscription? Dois-je prendre un rdv ou envoyer directement le formulaire adéquat? Si la dispense est acceptée , mes indemnités vont-elle diminuer de manière similaire que dans le cas où je ne serais pas dispensée? Si je loue une chambre en colocation chez un particulier avec un loyer chargés comprises (mais ménage et alimentation privés) serais-je considérée comme isolée? Si je déménage à Namur, les conditions d’indemnités restent identiques à celles de Bruxelles? La dispense obtenue par Actiris sera t elle valable à Namur ou faudra t il réitérer la demande au forem? Puis-je en même temps suivre un bac de gestion à horaires décalés à l’université afin de maximiser mon niveau de formation pendant le temps de la dispense octroyée?
    Je vous remercie d’avance de répondre à mes nombreuses questions;
    Bonne après-midi

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 septembre 2016 à 15:01

      Bonjour Sarah d,

      Tu trouveras toutes les explications concernant les dispenses sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-obtenir-une-dispense-pour-te-former-pendant-ton-chomage/

      Tu verras que pour pouvoir obtenir une dispense pour suivre des études de plein exercice, il y a des conditions précise à respecter. Puisque tu as déjà un diplôme d’études supérieures, la dispense pourrait être refusée. Le fait de demander une dispense après avoir déjà commencé les cours n’est pas grave sauf si la dispense est refusée. En effet, dans ce cas-là tu devras probablement rembourser les allocations de chômage perçues depuis de début des cours et prouver que tu t’es désinscrite pour pouvoir récupérer tes allocations de chômage. Le fomulaire DV93 doit être remis à ton organisme de paiement.

      Si la dispense en accepté et qu’il s’agit d’un métier en pénurie, tes allocations de chômage arrêteront de diminuer à partir du moment où tu passes en 2e phase. Normalement la dispense est accordée pour toute la durée des études et est renouvelée automatiquement chaque année si tu réussis. Le fait de changer de région ne devrait pas poser de problème. Pendant ta dispense, tu peux également faire une formation en cours du soir pour autant que tu suives toujours bien la formation pour laquelle tu as obtenu la dispense.

      Tu retrouveras toutes les informations concernant la dispense pour suivre des études de plein exercice sur cette page: http://www.actiris.be/Portals/33/Vous%20souhaitez%20reprendre%20des%20%C3%A9tudes%20de%20plein%20exercice%20vers%20SQT.pdf

      Concernant la collocation, il n’est pas possible de te répondre précisément. Voici ce que dit l’ONEM: « Cohabiter signifie le fait, pour deux ou plusieurs personnes, de vivre sous le même toit et de régler principalement en commun les questions ménagères. Il n’est pas nécessaire que ces personnes règlent tout en commun. Qu’il s’agisse ou non d’une cohabitation est une question de faits. Le directeur de l’ONEM prendra une décision en la matière et il vérifiera principalement si le fait de partager les frais permet de réaliser des économies et s’il existe donc un certain avantage économique. »

      L’ONEM se base sur ta déclaration. Tu pourrais donc te déclarer comme isolée si tu penses que ta situation correspond à celle d’un isolé. Si par la suite, l’ONEM te considère comme cohabitante, il faudra faire un recours auprès du tribunal du travail pour que la situation soit analysée par un juge.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

       

  15. louvegrise
    le 20 septembre 2016 à 18:48

    bonjour,

    Je suis à charge de mon compagnon ainsi que mes deux enfants, sans revenu, à part les allocations familiale, ma question est « si je trouve du travaille, quelle montant/salaire ne dois-je pas dépasser pour qu’il garde son statut de chef de ménage et surtout son chômage complet??? »

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 septembre 2016 à 11:27

      Bonjour Louvregrise,

      Ton conjoint restera cohabitant avec charge de famille tant que tu ne perçoit pas plus de 765,97 euros brut par moi.

      Dans votre situation actuelle, les allocations familiales de tes enfants n’a pas d’impact sur ses allocations de chômage. En effet, c’est ta situation financière qui primera.

      Sache également que quoi qu’il arrive, ton conjoint gardera des allocations de chômage complet.

      En principe, il n’y a que dans le cas où tu dépasses les 765,97 euros brut par mois que les allocations de chômage de ton conjoint  seront t recalculées (en fonction de la période d’indemnisation dans laquelle il se trouve et de votre nouvelle situation familiale). Dans ce cas, ton conjoint sera alors considéré comme cohabitant simple (sans charge de famille). Plus d’informations sur http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  16. Hamid
    le 20 septembre 2016 à 17:02

    Bonjour,

    Je suis en chomage statut isolé, j’habite au quatriéme étage d’un immeuble,, je suis séparé de ma femme qui habite au meme immeuble au premier étage avec mes deux filles , elle est en chomage statut chef de ménage, je voudrais savoir si ca ne pose pas de probleme vis à vis de l’ONEM  étant donné on a la meme adresse avec des boites et appartements differents? Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 septembre 2016 à 10:05

      Bonjour Hamid,

      Le situation que tu expliques semble décrire que tu ne vis pas réellement sous le même toit que ton ex-compagne. Dès lors, il ne devrait pas y avoir, en principe, de problème avec l’ONEM pour ton statut d’isolé. Cependant, il faut être très méfiant avec leur interprétation. Sais-tu comment l’agent de quartier t’a déclaré pour ton inscription à la commune ? Si tu as été inscrit comme isolé, nous supposons qu’il n’y aura pas de problème.
      Si tu te déclares comme isolé à ton organisme de paiement et que l’ONEM te convoque par la suite, tu devras être capable de leur démontrer que tu ne vis pas sous le même toit que ton ex-compagne. Ce qui semble être le cas si vous occupez des appartements bien distincts.
      Bien à toi

  17. Magdalene
    le 19 septembre 2016 à 18:10

    Je suis retourné vivre chez mes parents mais je ne peux pas y mettre mon adresse….. Comment faire pour continuer à percevoir mes allocations de chômage ?

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 septembre 2016 à 10:25

      Bonjour Magdalene,

      Normalement, il faut se domicilier là où on vit. Si cela n’est pas possible, il est possible de demander à avoir une adresse de référence: http://www.droitsquotidiens.be/fr/question/puis-je-avoir-une-adresse-de-reference

      Pour l’ONEM, c’est la situation de fait qui est importante pour évaluer ta situation familiale. Donc le fait que tu vis avec tes parents sera pris en compte même si tu n’es pas domicilié à cette adresse.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  18. kelly
    le 19 septembre 2016 à 12:19

    je ne sais pas exactement apperement c’est quelque chose que les prisonier recoive par mois je vais me renseigner sur se que c’est exactement et je reviendrai vers vous

  19. kelly
    le 19 septembre 2016 à 11:35

    dacord merci et une fois quil sera sorti si il touche les <400 euros de la prison esque je vais avoir un chnagement niveau de se que je touche au chomage ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 septembre 2016 à 11:56

      Bonjour Kelly,

      Que veux-tu dire par les « <400 euros de la prison » ? De quel type de revenu s’agit-il? D’une allocation de chômage? D’un revenu professionnel ?
      La nature de ce revenu a toute son importance pour déterminer si cela aura ou non une influence sur ton taux.
      Bien à toi

  20. kelly
    le 17 septembre 2016 à 23:16

    Bonjours je suis actuellement chef de famille j’ai deux enfants a ma charge je viens de prendre le domicile de mon compagnon qui est en prison et sort de temps en temps il ne dispose d’aucun revenu je vie seul en gros mais j’ai juste mis son domicile chez moi j’ai été a mon syndicat déjà le déclarer le jour même ou il a  fait le changement a la commune je voulais savoir si mon chômage allai diminuer ? et aussi savoir quand il sortira il devrai percevoir de la prison mais je ne sais pas exactement quoi un montant de 400 euros par mois quand il percevra se montant a ce moment là je vais voir mon chômage diminuer ? merci d’avance pour votre réponse

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 septembre 2016 à 10:03

      Bonjour Kelly,

      Ce qui est important pour l’ONEM, c’est la situation de fait. Si ton compagnon est domicilié chez toi mais qu’il ne vit pas avec toi (puisqu’il est en prison), tu devrais garder le statut de cohabitant avec famille à charge.

      Lorsqu’il sortira de prison et qu’il vivra avec toi, cela dépendra de ses revenus ou du type d’allocation qu’il recevra.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  21. sau
    le 17 septembre 2016 à 09:52

    Bonjour,

    J’aimerais savoir si les demi allocations sont egalement degressives et si il y a un montant minimum pour les personnes isolées.ce montant est il le meme que pour les allocations d insertion (800 et dès euros)?

    Je m’explique, a la fin de mon contrat je devrai m installer seule et j aimerais savoir ce qui est le plus interessant pour moi (demi allocation ou allocation dinsertion) sachant que j’ai 25 ans et qu’avec les allocations d insertion j’ai assurement 800eur en isolé jusque mes 33ans…

    Merci d’avance pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 septembre 2016 à 10:09

      Bonjour Sau,

      Tu peux trouver plus d’explication sur les demi-allocations sur cette page:
      http://www.bruxelles-j.be/?p=16006

      Les demi-allocations de chômage sont assez compliquées à calculer parce que de nombreux paramètres rentrent en considération dans le calcul. Mais nous te confirmons qu’elle sont bien dégressives (contrairement aux allocations d’insertion).

      Le nombre de demi-allocations que tu perçois par semaine est calculé comme suit:

      (nombre hebdomadaire d’heures de travail à temps partiel x 12) / nombre hebdomadaire d’heures de travail à temps plein dans la même fonction

      Le montant de la demi-allocation est calculé sur base de la rémunération journalière moyenne qui est égal pour le travailleur à temps partiel volontaire à la rémunération horaire moyenne multiplié par la durée hebdomadaire d’un travailleur à temps plein dans une fonction analogue, divisée par 6.

      Il existe bien des montants minima. Mais il se peut que ces montants soient inférieures à celui des allocations d’insertion.

      Si tu veux  estimer le régime le plus favorable pour toi, nous te conseillons d’en discuter avec ton organisme de paiement ou avec ce service juridique:
      L’Atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90
      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h.

      Bien à toi

  22. Samantha
    le 17 septembre 2016 à 07:35

    Bonjour
    Je travaille actuellement 4/5 et je voudrais savoir si je peux toucher des allocations de chomage pour le 5 jour en attendant de relancer mon activite complementaire.
    Je vis seule et j’ai la garde alternee de mes 2 enfants que j’ai unésemaine sur 2. Merci d’avance.

  23. Yukina
    le 17 septembre 2016 à 00:59

    Bonjour

    Je vis actuellement avec ma mère et je suis considéré comme simple cohabitante et touche 450 euro, ma maison est en instance de vente et j’aimerais prendre un appartement avec mon conjoint qui actuellement ne touche aucune aide ou revenu, cependant le 22 il a un rendez vous pour contrôlé ses recherche d emploi,il a déjà eu une évaluation positive si celle ci l est aussi il retouchera ses allocation d orphelin qui ne dépasse pas 400 euro, ma question : puis je être considéré comme cohabitant en charge de famille si il retouche ses allocation et si il ne les retouche pas comment combien touche un chef de ménage ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 septembre 2016 à 09:25

      Bonjour Yukina,

      Il semble que tu parles des allocations d’insertion. Tu trouveras le montant de ces allocations sur cette page: http://www.bruxelles-j.be/?p=7240

      Les allocations d’orphelin dont tu parles sont elles-des allocations familiales ? Si oui, cela n’est pas pris en compte par l’ONEM et tu pourrais bénéficier du taux cohabitant avec charge de famille.
      Mais nous avons le sentiment qu’il y a dans ton message une confusion entre les allocations d’insertion et les allocations familiales. Si ton conjoint reçoit des allocations d’insertion, vous serez indemnisés chacun au taux cohabitant dit « privilégié ».

      Si tu veux clarifier ta situation, tu peux nous joindre au 02/514.41.11 (et demander François).

      Bien à toi

      • Yukina
        le 22 septembre 2016 à 12:30

        Bonjour,

        Après renseignement mon conjoint touche bien des allocation d’insertion, donc je ne peut plus me déclaré comme cohabitant en charge de famille c’est bien ça ?

        je touche actuellement  +ou- 450 de chomage en cohabitant normale mais j’ai cumulé + de 12 mois de travaille et donc une demande a été faite a la fgtb pour base mon chômage soi baser sur mon travaille ce qui d’après le conseiller va augmenter son montant,

        Ma question : Si mon conjoint touche +ou- 450 euro et que mon taux a augmenté peut on être tout les deux cohabitant privilégier  ? si oui il y a t’il un tableaux avec la barème minimum que un cohabitant privilégier   peut t’il recevoir ?

        nous somme tout les deux agé de moins de 26 ans cela peut t il nous servir ?

        Merci d’avance :)

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 22 septembre 2016 à 15:41

          Bonjour Yukina,

          Ton conjoint devrait pouvoir percevoir des allocations d’insertion au taux cohabitant privilégié car le seul critère dans ce cas-là est le partenaire n’ai que des revenu de remplacement (sans limite de montant).

          De ton côté, si tu perçois des allocations de chômage, le statut de cohabitant privilégié n’a d’impact qu’à partir de la période 2C2 au plus tôt si ton allocation de chômage journalière est inférieure à 26.46 euros et que l’allocation journalière de ton partenaire ne dépasse pas 34.13 euros (ce qui est le cas de ton conjoint). Cependant avant d’arriver en période 2C2, tu devras percevoir des allocations de chômage pendant au moins 14 mois.

          N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  24. Amo
    le 16 septembre 2016 à 16:06

    Bonjour ,en mois du juin 16/2016 une amie à déménagé chez moi. Avant je habite seul ,donc isolé,on été à la commune Schaerbeek et la police a passé après 2 semaine pour voir ,me l’a papier pour allé à la commune pour actualiser adresse sur sa carte il e venu just 06/09 alor mon CSC mon bloque le chômage .moi je été aujourd’hui à la commune pour composition ménage ,en çroyant que l ‘ adresse à été actualisé en 06/09 ,me sur la composition ménage il e depuis juin /16 ,moi je ne save pas que je doa demande la composition ménage depuis quand on a été la commune je croie que just quand la carte a été actualisée.allor je demande à vous quesque je peux faire .??en plus je touche chômage comme isolé ,je va remboursé ???je ca bénéficie encore du chômage ??merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 septembre 2016 à 16:13

      Bonjour Amo,

      Tu es dans l’obligation de prévenir ton organisme de paiement dès qu’un changement intervient dans ta situation familiale. Il s’agit bien de ta situation de fait et pas de ta situation administrative. Même si cette amie n’était pas domiciliée chez toi, tu devais la déclarer à ton organisme de paiement. Tu devras donc rembourser une partie de tes allocations de chômage. L’ONEM pourrait également te sanctionner parce que tu n’as pas fait une déclaration obligatoire. La sanction peut être un avertissement ou une exclusion du droit aux allocations de chômage d’une durée de 4 à 13 semaines.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  25. sissi
    le 16 septembre 2016 à 15:03

    Bonjour,

    Je suis au Chômage complet depuis 3 ans avec charge de famille, j’aimerai accepter un travail d’employée salariée, mais le soucis c’est que le contrat est un CDD Temps plein de 3 mois. A la fin de ce CDD, aurais-je droit à un chômage complet comme actuellement?le montant sera t’il diminué?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 septembre 2016 à 15:13

      Bonjour Sissi,

      Tout d’abord, félicitation pour ce nouvel emploi.

      Tu pourras évidemment récupérer tes allocations de chômage à la fin de ton CDD. Les périodes de travail d’au moins 3 mois interrompent la dégressivité. Tu devrais donc récupérer des allocations exactement au même montant que juste avant ton contrat de travail.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  26. maiité
    le 16 septembre 2016 à 14:39

    bonjour

    je suis actuellement en cdi et a 32 h temps partiel, j ai suivi une formation professionnelle

    avec le cif pour une reconversion j ai peut être trouver un travail mais a 66% cela fait a peu prêt 26h

    qu elle droit je peut prétendre si je donne ma démission, et comme je fait moins d heure est se que je peut prétendre a un complément de chômage.

    cordialement

    merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 septembre 2016 à 14:55

      Bonjour Maiité,

      Par CIF, nous supposons que tu parles du congé individuel de formation prévu dans la législation française? Bruxelles-J est une plateforme d’information belge. Nous ne sommes donc pas compétents en matière de législation française. Nous te conseillons de poser ta question à une service d’information français tel que le CIDJ: http://www.cidj.com/reseau-ij/france-metropolitaine

  27. Hicham
    le 15 septembre 2016 à 23:57

    Bonsoir,

    Quelles demarches poursuivre s’il vous plait pour proceder à un mediateur familial ? sachant que je suis au chomage, ma femme aussi (on est cohabitant )et j’ai un probleme avec elle vis avis du partage du paiement des frais de notre menage  à savoir: (loyer, electricite, nourriture,….) elle veut que j’assume tous les frais seuls  est ce qu’elle doit partager avec moi le paiement des charges ou non? si oui avec quelles proportions? Merci de m’eclaircir..

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 septembre 2016 à 11:24

      Bonjour Hicham,

      Il semble évidemment injuste que tu doives assumer seul tous les frais du ménage. Nous te conseillons en effet de contacter un médiateur familial pour essayer de trouver une solution. Tu peux trouver la liste des plannings familiaux qui proposent de consulter un médiateur familial sur cette page: http://www.loveattitude.be/Trouver-un-pro

      Bien à toi

  28. MK92
    le 15 septembre 2016 à 17:59

    >Bonjour voilà ma situation… je vais percevoir du chômage et j’ai ma fille une semaine sur 2. comment cela se passe-t-il au niveau des revenus ? Y-a-t-il un minimum ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

  29. Badia
    le 15 septembre 2016 à 13:59

    Bonjour, j suis au chômage depuis le mois de juin en tant que personne isolée et j touche environ 830 € , actuellement mon petit frère habite avec moi à mes charges. Est-ce que mes revenus vont augmenter par rapport à ma situation vue que j’ai mon frère a charge ? Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 septembre 2016 à 16:12

      Bonjour Badia,

      Si ton frère ne perçoit aucun revenu professionnel ou qu’il est aidé par le CPAS alors tu pourras être considérée comme cohabitante ayant charge de famille.

      S’il dispose d’un revenu professionnel (peu importe le montant) ou d’allocations de chômage, alors tu seras considérée comme cohabitante simple (sans charge de famille).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

       

  30. della
    le 14 septembre 2016 à 21:43

    Bonjour,

    Je suis marier et je percois des allocations de chomage en tant que cohabitante.

    Je suis enceinte et j’aimerais savoir, si je demande une dispense familiale pour m’occupé de mon enfant et qu’il est à ma charge, de combien serais le montant des allocations de chomage.

    J’ai lue que pendant la dispense, le montant des allocations de chômage etait diminué et que le parent reçoit une allocation journalière de 10,22 € durant les 24 premiers mois de dispense et de 8,30 € par jour à partir du 25e mois, est ce que le montant et différent si l’enfant est à ma charge.

    Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 septembre 2016 à 10:59

      Bonjour Della,

      Il semblerait que tu parles de la dispense pour raisons familiales et sociales. Mais celle-ci a malheureusment été supprimée le 01.01.2015.

      Nous te conseillons tout de même de poser ta question auprès de ton organisme de paiement (syndicat ou CAPAC).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  31. Adeline
    le 13 septembre 2016 à 20:48

    Bonsoir,

    Est ce qu’on gagne plus si on est cohabitant en ménage avec son chéri que si on est cohabitant chez nos parents? Ou bien est ce pareil dans les 2 cas… Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 septembre 2016 à 12:58

      Bonjour Adeline,

      Nous ne pourrons malheureusement répondre de manière précise à ta question car tout dépendra des revenus des personnes qui cohabitent avec toi.

      En effet, si tu cohabites avec des personnes qui ne perçoivent aucun revenu professionnel, ni revenu de remplacement, alors tu seras considérée comme cohabitante avec charge de famille.

      A l’inverse, s’il ton chéri ou si au moins un des parents dispose d’un revenu professionnel ou de remplacement, tu seras considérée comme cohabitante simple.

      Attention, concernant tes parents, cette situation est valable que si tu vis exclusivement avec eux (ou des alliés jusqu’au troisième degré inclus).

      Sache également qu’en règle générale, l’ONEm considère comme revenus professionnels: tous les revenus provenant d’une activité professionnelle (salariée ou indépendante), peu importe la durée de l’activité ou le montant du revenu, qu’il s’agisse d’un avantage financier ou d’un avantage en nature.

      Pour un conjoint, l’ONEm entend par revenu professionnel une rémunération brute de plus de 765,97 euros par mois.

      Tu trouveras en cliquant ici  (en bas de page) une explication de ce qui peut être considéré comme revenu de remplacement aux yeux de l’ONEm.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  32. Hicham
    le 13 septembre 2016 à 18:44

    Bonjour,

    Je suis en chomage, ma femme aussi, j’ai été separé de ma femme, mon fils de sept ans vivait avec sa maman, j’ai été isolé. On s’est mis d’accord ma femme et moi de vivre a nouveau sous le meme toit, j’ai pense plus a mon fils , quand on est parti au syndicat pour declarer notre nouvelle situation, ils nous on dit que je ne peux pas etre chef de menage il y a deux possibilites soit l’un de nous renonce au chomage et l’autre devient chef de menage, soit on devient cohabitant .

    On s’etait mis d’accord avant d’aller au syndicat que c’est moi  qui paye toutes les charges ( loyer, electricite, nourriture, tout), le probleme c’est qu’ elle ne veut pas renoncer au chomage, j’ai ete d’accord donc on devient cohabitant mais le probleme est qu’ elle ne veut depenser aucun sou d’apres notre accord c’est ici que se trouve le grand probleme moi j’ai maintenant ma femme et mon fils a ma charge et mon allocation va  diminuer de presque la moitié je me suis trouvé dans un vrai petrin en voulant rassembler ma petite famille et en sacrifiant pour mon fils est ce qu’il y a une solution pour ce probleme inattendu s’il vous plait aidez moi, je suis trés stressé.

     

     

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 septembre 2016 à 11:01

      Bonjour Hicham,

      Hélas, on ne peut pas forcer une personne à renoncer à ses allocations de chômage et l’ONEM ne contrôle pas ce que les demandeurs d’emploi font avec leur allocation de chômage. Si les dépenses ne sont pas partagées équitablement, il faut réussir à trouver un accord entre vous. Vous pouvez également faire appel à un médiateur familial pour vous aider à régler vos désaccords sur la gestion de vos revenus et de vos dépenses: http://www.amf.be/, http://www.avocat-vdb.be/mediation-familiale.php

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  33. Morgane
    le 13 septembre 2016 à 14:16

    Bonjours je suis actuellement au chômage en temps que isoler ! Au mois de mai je donnerais naissance à mon premier enfant comment cela se passera t il pour mon revenu vais je être diminuer ou mon chimage va t il être plus élevée ? Sachent que je ne vis pas avec le papa que nous vivons chacun de notre coter . Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 septembre 2016 à 09:48

      Bonjour Morgane,

      Si tu vis seule avec ton enfant, tu auras le statut de cohabitant avec charge de famille. En fonction de la période de chômage dans laquelle tu te trouves, tes allocations pourraient donc augmenter. Tu peux te référer au tableau « cohabitant avec charge de famille »: http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2016/07/cohabitant-avec-charge-de-famille.png. Tu devrais également pouvoir bénéficier de la prime de naissance et des allocations familiales si tu en fais la demande à ta caisse d’allocations familiales.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  34. Gilles
    le 13 septembre 2016 à 00:16

    Bonjour Monsieur je suis au chaumage je touche 1120 euro par mois comme chef de ménage combien je toucherais en t’en que cohabitation légale au chaumage merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 septembre 2016 à 15:29

      Bonjour Gilles,

      L’allocation de chômage est calculée sur base de ta situation familiale mais également sur base de ton salaire brut pris en compte pour l’ouverture du droit et la période de chômage dans laquelle tu te trouves. Nous ne savons donc pas te répondre. Tu peux te référer au tableau cohabitant pour évaluer tes futures allocations de chômage: http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2016/07/cohabitant.png

      Normalement dans la première année de chômage, il n’y a pas de différence de montant entre les différents statuts.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  35. renaud
    le 12 septembre 2016 à 18:52

    bonjour j’avais une petite question , voilà j’ai donné ma démission par lettre recommandée, ça été lu et approuvé par la direction , et mon préavis dure 14 semaines a partir du 1 juillet jusqu’au plus tard le 7 octobre 2016 , mais aujourd’hui la direction s’est rappelée qu’elle avait oubliée de rajouter 2 semaines a cause de mes vacances en août ?

     

    Sont ils en droit de me faire rester 2 semaines plus tard après le 7 octobre sachant que tout est cloturé et que mon nouveau contrat dans mon nouveau boulot est signé ?

    et deuxième question , lors d’une démission , les jours de maladies ne sont pas pris en compte je suppose ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 septembre 2016 à 11:24

      Bonjour Renaud,

      Le préavis de démission n’est jamais prolongé. Si tu prends des vacances ou si tu es malade (couvert par un certificat médical), ton préavis continue à courir comme si tu le prestais réellement. Il n’y a donc aucune raison de prolonger ton préavis. Tu retrouveras cette informations sur le site du Service Public Fédéral: http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=42397

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  36. je nais pas
    le 12 septembre 2016 à 14:37

    Bonjour, j’aimerais savoirs, mon salaire / mois, car je vais habité avec mon( compagnon qui est en  pansions) en Ardenne.je touche en actuelle 43 €par jours.En travaillent mon saler 1800 € brut.depuis 15 décembre je

    suis en chômage.Merci de me répondre.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 septembre 2016 à 14:53

      Bonjour Je ne sais pas,

      Si tu vis avec ton compagnon et qu’il est pensionné, tu auras le statut de cohabitant ordinaire si sa pension est supérieure à 611,75 euros brut par mois. Dans ce cas, tu peux te référer au tableau cohabitant: http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2016/07/cohabitant.png Tu percevras donc 60% de 1800 euros soit environs 1080 euros par mois. Après un an, tu passeras à 40% de ton salaire brut, soit 720 euros par mois.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  37. payeteup
    le 11 septembre 2016 à 11:57

    Bonjour

     

    Ma fille, actuellement chômeuse indemnisée à l’issue d’un contrat APE dans l’enseignement (fin de contrat fin juin)  se voit proposer de nouveau un contrat APE à temps partiel. Le syndicat auquel elle est affiliée pour les formalités de chômage, lui dit qu’elle ne pourrait pas, si elle accepte ce poste,  bénéficier du complément de chômage vu qu’elle dépasserait un certain nombre d’heures de prestations ? Pouvez vous m’infirmer ou me confirmer cette information ?

    En vous remerciant,

  38. Mélissa
    le 10 septembre 2016 à 21:04

    Si je viens de finir mes études en apprentissage est ce que je peux bénéficier des allocations de chômage ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 septembre 2016 à 10:56

      Bonjour Mélissa,

      Si tu as terminé une formation en alternance et que tu as moins de 25 ans, il se peut que tu puisses bénéficier immédiatement des allocations d’insertion (chômage sur base des études).
      Généralement, il est nécessaire d’accomplir d’abord un stage d’insertion professionnelle d’un an (310 jours). Mais les jeunes qui terminent une formation en alternance en l’ayant réussie peuvent déduire des 310 jours leurs jours de stage sous contrat d’apprenti. Il se peut donc que tu aies suffisamment de jours sous contrat pour n’avoir plus aucun jour de stage d’insertion à effectuer. Dans ce cas, tu peux introduire une demande d’allocations d’insertion. Tu trouveras les démarches sur: http://www.bruxelles-j.be/?p=7221
      Si tu as terminé ta formation en alternance sans l’avoir réussie, tu peux aussi déduire des 310 jours tes jours de stage sous contrat d’apprenti. Mais le stage d’insertion professionnelle ne pourra pas être inférieur à 6 mois.
      Bien à toi

  39. Jen
    le 9 septembre 2016 à 19:43

    Merci pour votre réponse précédente .
    De faite sur mon contrat il est indiqué que je ne reçois pas un treizième mois si je pars avant la fin de l’année .
    Néanmoins ,
    Le recevrai- je alors de mon nouvel employeur si je commence en novembre ? Si non ça veut dire qu’en changeant d’employeur je perds l’équivalent d’un mois de salaire ? Merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 septembre 2016 à 10:09

      Bonjour Jen,

      Comme ce genre d’avantage est prévu par les CCT, nous ne savons pas te répondre. Pour que tu puisses percevoir un 13e mois de ton nouvel employeur, il faudrait que cela soit prévu dans ces CCT et qu’une arrivée en court d’année donne le droit à cet avantage (ce qui n’est pas nécessairement le cas). Sinon, effectivement, tu perdras cet avantage pour cette année.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  40. Snoopi
    le 9 septembre 2016 à 15:03

    Bonjour madame, monsieur,
    Actuellement je suis isolé avec 2 enfants à charge, j’ai un complément de chômage car je travaille temps partiel (30h/sem).j’ai des allocations familiales majoré.j’aimerais faire domicilié mon compagnon chez moi, celui-ci travaille à mi-temps et gagne 1120€ brut par mois.
    Ma question: il y aura t’il des changements ( allocations de chômage et allocations familiales) ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 septembre 2016 à 16:55

      Bonjour Snoopi,

      Effectivement, il y aura des changements. Par rapport a ton statut de demandeur d’emploi à temps partiel, tu passeras du statut de cohabitant avec charge de famille à cohabitant ordinaire. En fonction du montant de ton allocation de chômage complète théorique, tu pourrais donc perdre ton allocation de garantie de revenu (AGR=complément).

      Concernant les allocations familiales, si tu bénéficies du supplément pour famille monoparentale, tu devrais perdre ce complément.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  41. Petovi
    le 9 septembre 2016 à 14:07

    Bonjour,
    si j’ai travaillé durant au moins les 4 dernières semaines au Luxembourg en temps plein (40h/sem) mais résidant en Belgique et que mon salaire brut était de 2088€ et étant cohabitant légal avec charge de famille, à combien s’élèvera mes allocations de chômage?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 septembre 2016 à 15:54

      Bonjour Petovi,

      Si tu demandes les allocations de chômage en Belgique pour la première fois sans avoir travaillé en dernier lieu en Belgique (étant donné que tu étais travailleur frontalier), c’est effectivement ta rémunération au Luxembourg qui est prise en considération. Si tu es cohabitant avec charge de famille (tu vis seul avec des enfants ou ton partenaire n’a pas de revenu), tu auras donc droit à 1357,2 euros (soit 65%) durant les 3 premiers mois. Ensuite, tu auras droit à 1252,8 euros (soit 60%) durant les 9 mois suivants. Ensuite, tes allocations diminueront progressivement en fonction de ton ancienneté. Tu peux te référer au tableau « cohabitant avec charge de famille »: http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2016/07/cohabitant-avec-charge-de-famille.png

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  42. Sabradz
    le 8 septembre 2016 à 15:33

    Mon fils veut faire un cefa donc 15 heures de cours et 3 jours de entreprise moi je travaille mais touche pas plus de 750 brut par mois mon mari est au chômage comme cohabitent avec charge de famille est ce que je la change au niveau allocations familiales ou autre chose merci de me éclairer et merci pour le travail que vous faite

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 septembre 2016 à 10:54

      Bonjour Sabradz,

      Ton mari seras toujours considéré comme cohabitant avec charge de famille (pour autant que tu  ne dépasses pas le plafond de 765,97 euros brut par mois).

      En effet, lorsqu’on vit avec son conjoint, la situation financière celui-ci prime sur celle des autres  pour la détermination du statut de la personne au chômage. La situation de votre fils n’aura donc aucune influence.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  43. Slimane
    le 8 septembre 2016 à 15:23

    Voilà ma question je touche comme cohabitent chef de ménage ma femme travaille mais ne dépasse pas le plafond 766euro brut mon fils arrête l école donc ne touchera plus de allocations familiales et n aura pas droit au chômage ma question est est ce que ma femme peut et que je conserve continue à travailler sans dépasser le plafond et que je continue à être cohabitent avec charge de famille merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 septembre 2016 à 10:50

      Bonjour Slimane,

      Tu seras effectivement toujours considéré comme cohabitant avec charge de famille étant donné que lorsqu’on vit avec son conjoint, la situation financière celui-ci prime sur celle des autres  pour la détermination du statut de la personne au chômage. Elle peut donc continuer à travailler sans que ta situation ne change (pour autant que ta femme ne dépasse pas le plafond de 765,97 euros brut par mois).

      Sache également qu’à priori, si ton fils a moins de 25 ans, il pourra continuer à bénéficier d’allocations familiales s’il s’inscrit comme demandeur d’emploi auprès du service emploi de votre région (Actiris, ADG, VDAB, Forem). Plus d’informations à ce sujet sur la fiche suivante: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/as-tu-encore-droit-aux-allocations-familiales-apres-tes-18-ans/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  44. nadilouna
    le 8 septembre 2016 à 11:36

    Bonjour,

     

    je suis mariée ( cohabitante )et j’ai mon fils à ma charge, je travail à mi temps ( 19H semaine salire brut 1030 euros),

    je désire savoir si j’ai droit à un complément de chômage ?

  45. Lunita
    le 7 septembre 2016 à 09:44

    Bonjour, chef de famille j’habite actuellement avec mon fils et perçoit l’allocation en tant que cohabitant avec charge de famille. Je vais prochainement recevoir une dispense pour études d’infirmière. Je suis dans mon 4eme mois de chômage. Ayant 3 chambres j’envisage une éventuelle collocation. Si cette personne travaille est ce que cela changera le montant de mon allocation ? Je vous remercie pour votre aide.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 septembre 2016 à 16:07

      Bonjour Lunita,

      Effectivement, si la personne qui emménage avec vous perçoit un revenu professionnel, vous serez considérée comme cohabitante ordinaire (sans charge de famille), et le montant de vos allocations de chômage diminuera.

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

  46. Chris
    le 6 septembre 2016 à 18:51

    Bonjour,

    oui, j’aimerais savoir si le fait que mon enfant qui a un contrat d’apprenti stagiaire en menuiserie à l’IFAPME, et gagne une allocation de « gratification » comme indiqué dans le contrat de 732,45 euros par mois, fait de ce montant une allocation de revenus professionnelle ou de revenus de remplacement.

    J’aimerais aussi savoir exactement ce qu’est un revenus professionnel et un revenu de remplacement, car l’Onem me sanctionne, et me met en cohabitation, du fait que mon fils est apprenti.

    Merci d’avance pour votre réponse

    Bien à vous,

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 septembre 2016 à 15:49

      Bonjour Chris,

      A priori, l’allocation de gratification de votre fils est considérée comme revenu professionnel.

      Il est donc malheureusement normal que vous soyez considérée comme cohabitante simple.

      Voici ce que l’ONEm entend par revenu professionnel :  » tous les revenus provenant d’une activité professionnelle, peu importe la durée de l’activité ou le montant du revenu, qu’il s’agisse d’un avantage financier ou d’un avantage en nature. »

      Cela dit,  l’ONEM  ne considérera pas le revenu de votre enfant comme un revenu professionnel si  le montant brut de celui-ci ne dépasse pas 410,19 euros par mois; ou s’il s’agit de son premier revenu professionnel après la fin de ses études peu importe le montant; et ce pendant une période de 12 mois.

      L’ONEm défini la notion de revenus de remplacement comme étant toute indemnité payée pour la perte d’un revenu professionnel.

      Le fait qu’un revenu soit un revenu de remplacement dépend de la nature de celui-ci et, dans certains cas, de son montant et de votre relation avec la personne qui cohabite avec vous et qui perçoit ce revenu.

      Vous trouverez les informations complètes et détaillées au sujet des deux notions sur la fiche suivante (en fin de page): http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 septembre 2016 à 17:50

      Re-bonjour Chris,

      Nous apportons une nuance à notre réponse précédente: l’administration centrale de l’ONEM nous a écrit il y a un an que l’indemnité perçue dans le cadre d’une formation en alternance (article 1bis AR 28.11.1969) n’est pas considérée comme une rémunération pour la détermination de la situation familiale.

      Dans cette logique, vous devriez être indemnisé au taux cohabitant avec charge de famille.
      Cependant, il faudrait vérifier que cette indemnité de « gratification » perçue par votre fils n’est pas trop élevée par rapport au critère de l’ONEM pour la formation en alternance.

      Nous vous conseillons de vérifier cela avec ce service juridique gratuit:

      « L’Atelier des droits sociaux »:
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90
      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h.

      Bien à vous

  47. S-L
    le 6 septembre 2016 à 16:03

    Bonjour,
    Jai besoin d’informations.
    Situations:je suis chef de famille au chômage. Si j’accepte un Contrat de remplacement pour cause de maternité,sachant qu’on m’a expliqué que s’il arrivait que la personne remplacée devait revenir (suite à un problème qui mettait fin à sa grossesse) mon contrat alors prendrait fin . ma question: est-ce-que j’aurai toujours droit au chômage si mon contrat s’arrête ou je perd mes Droits?
    D’avance merci.
    Bien à vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 septembre 2016 à 09:53

      Bonjour S-L,

      En principe tu devrais pouvoir retrouver tes droits aux allocations de chômage directement.

      En effet, si tu as déjà perçu des allocations et que tu interromps ton chômage pendant une période de plus de 28 jours et inférieure à 3 ans, tu pourras rouvrir un droit en réintroduisant une nouvelle demande auprès de ton organisme de paiement (ton Syndicat ou la CAPAC).

      Il faudra également que tu te réinscrives comme demandeur d’emploi auprès du service emploi de ta région (VDAB, Actiris, Forem, ADG) au plus tard dans les 8 jours qui suivent l’introduction de ta demande d’allocations de chômage.

      D’autre questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  48. sau
    le 5 septembre 2016 à 19:35

    Bonjour,

    J’aimerais savoir si vous sauriez me dire si j’aurai le droit aux allocations de chomage  après mon emploi actuel.

    J’ai travaillé a raison de 32h semaine de mai 2015 à avril 2016. J’ai repris ici un 28h semaine de juillet 2016 à juin 2017. Apres mon 32h je ne sortais pas des alloc insertion mais en combinant les 2, pourrais je avoir droit au chomage sur base du travail à la fin de ce contrat ci?

     

    Merci d’avance

    sau

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 septembre 2016 à 11:31

      Bonjour Sau,

      Tu auras bien droit à des allocations de chômage sur base du travail en juin 2017. Tu devrais prétendre à des demi-allocations de chômage (chômage proportionnel à ton occupation à temps partiel) ou alors à des allocations de chômage à temps plein si tu es assimilée à une travailleuse à temps plein. Tu trouveras les explications sur:
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Tu es probablement en droit d’introduire dès maintenant une demande de statut de travailleuse à temps partiel avec maintien des droits et de pouvoir peut-être prétendre à un complément du chômage.

      Bien à toi

  49. Moh
    le 5 septembre 2016 à 15:53

    Je suis considéré comme cohabitent avec charge de famille ma femme travaille. Mais touche moins de 750 EUR brut j ai un enfant qui ne touche plus de allocations familiales est ce que je vais toujours être cohabitent avec charge de famille vu que mon enfant n as pas droit au chomage

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 septembre 2016 à 11:12

      Bonjour Moh,

      Tant que les revenus salariés de ta femme sont inférieurs à 765,97 euros par mois, tu restes indemnisé au taux cohabitant avec charge de famille. Peu importe la situation et les revenus de ton enfant.
      Bien à toi

  50. jean-jaques
    le 5 septembre 2016 à 15:13

    Quelles sont les revenus d’une personne en cohabitant avec un enfant à charge ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 septembre 2016 à 16:29

      Bonjour Jean-Jacques,

      Comme expliqué ci-dessus, les allocations de chômage dépendent de 3 critères: le salaire brut pris en compte lors de la demande, la situation familiale et la période de chômage. Sans ton salaire brut, nous ne pouvons donc pas te répondre avec précision. Si tu vis seul avec un enfant à charge, tu peux te référer au tableau « cohabitant avec charge de famille »: http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2016/07/cohabitant-avec-charge-de-famille.png Tu percevras 65% de ton salaire brut durant les 3 premiers moins ensuite, tu passeras à 60%. Après un an, les allocations de chômage diminueront progressivement en fonction de tes années de travail pour arriver au forfait.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  51. lilou
    le 4 septembre 2016 à 23:03

    Bonjour, j’étais en cdi 25 heures pendant 1 an en touchant 814 euros par mois net combien je gagnerais en touchant le chômage? Merci

  52. Rayan
    le 4 septembre 2016 à 22:17

    Bonjour
    Je suis chafe de famille je suis en chômage save un an le mois8 j’ai parti au vacances j’ai rempile 24jours de vacances au Feillu de pointage de chomage,mon époux salarié de 700€ bruts mensuelle.tous les mois je recois 1150€ ,mais ce moi j ai reçu seulement 760€ je suis pas pourquoi.accusé de vacance ou il y a d autres chose ?
    Merci

  53. @?
    le 4 septembre 2016 à 19:26

    Bonjour,
    Je suis chef de famille avec mon mari à ma charge. Je voudrais savoir si il fait du travail saisonnier intérimaire vais-je perdre mon statut de chef de famille ? Et Quel est le plafond du salaire qui me ferait perdre ce statut?
    D’avance merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 septembre 2016 à 13:49

      Bonjour @?,

      L’ONEM ne considérera pas le revenu de ton mari comme un revenu professionnel (et tu pourras donc garder le statut de cohabitant avec charge de famille) si les trois conditions suivantes sont remplies:

      • Tu déclares ces revenus auprès de ton organisme de paiement (sur un formulaire C1, disponible auprès de cet organisme) dès le début de l’activité professionnelle;
      • Ces revenus proviennent d’un travail salarié;
      • Le montant de son salaire ne dépasse pas 765,97 euros brut par mois.

      Si les revenus de ton mari sont variables (salaire différent chaque mois), alors tu dois également introduire auprès de ton organisme de paiement un formulaire C110A (disponible auprès de cet organisme) pour chaque mois dans lequel le revenu ne dépasse pas ce montant. Si tu utilises une carte de contrôle papier, tu peux joindre le formulaire à cette carte de contrôle.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  54. cat
    le 4 septembre 2016 à 09:59

    je travaille chez Caterpillar à 4/5 et mon mari à temps plein également chez Caterpillar. Nous avons 3 garçons.  Avec la dégressivité à combien peut-on s’attendre au minimum ? Je lis que les cohabitants touchent au minimum après 3 ans 523.90 mais que si on chôme tous les 2, ce montant est augmenté. Est-il augmenté pour les 2 ? Merci pour votre aide

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 septembre 2016 à 12:20

      Bonjour Cat,

      Oui, il est possible que vous ayez tous les deux droit au taux de cohabitant dit « privilégié ». Vos allocations seraient alors légèrement plus élevées pour tous les deux.
      J’attire votre attention sur le fait que le taux forfaitaire peut parfois survenir après 4 ans (au plus tard) et non 3. Mais cela dépend de la longueur de votre carrière professionnelle.
      Bien à vous

       

  55. Vinciane
    le 3 septembre 2016 à 15:59

    Bonjour,j ai travaillé comme éducatrice de mars 1994 à mars 2015 puis suis tombée en incapacité (burn out) et mon incapacité se termine le 19 septembre, je vais demander un c4 médical au medecin du travail suite à l entretien’ du medecin conseil de la mutualite chrétienne… Combien vais je percevoir d indemnités? Je touchais un salaire brut au travail de 3276 euros et des indemnités de replacement d environ 1815 euros net à la mutuelle… Chec de menage avec trois enfants, à charge cat mon mari est invalude depuis 1989.Merci, bien à vous, vinciane

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 septembre 2016 à 12:02

      Bonjour Vinciane,

      Les indemnités de remplacement sont toujours prises en compte comme un revenu, cela veut dire que tu auras le statut de cohabitant. Puisque ton salaire brut dépasse le plafond, tu peux te référer à la colonne maximum du tableau cohabitant: http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2016/07/cohabitant.png Le fait que tu aies perçu des indemnités de la mutuelle ne change rien.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  56. David
    le 3 septembre 2016 à 09:33

    Bonjour,je viens d’apprendre la fermeture de mon entreprise .Ma situation familiale est chef de famille avec 2 enfants à charge et une femme en incapacitée  de travail (Déclaré comme invalide par l’inami jusqu’a l’age de sa pension)Quels sont les aides et montants octroyés en cas de chômage.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 septembre 2016 à 10:26

      Bonjour David,

      Les allocations d’incapacité sont toujours considérées comme des revenus de remplacement. Tu auras donc le statut de cohabitant.

      Les allocations de chômage sont calculées sur base du salaire brut. Nous ne savons donc pas te répondre avec précision. Durant les 3 premiers mois, tu percevras 65% de ton salaire brut. Ensuite, pendant les 9 mois suivant tu percevras 60% de ton salaire brut. Après un an, tu seras à 40% de ton salaire brut. Par la suite, les allocations continueront à diminuer en fonction de ton ancienneté jusqu’à arriver au forfait. Tu peux te référer au tableau cohabitant: http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2016/07/cohabitant.png

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  57. Stephi
    le 2 septembre 2016 à 19:01

    Bonjour,

    Avec mon dernier employeur, il y a eu une rupture de contrat d’un commun accord. Je ne savais alors pas que cela était considéré comme un abandon d’emploi et que je serai exclue du chômage pendant 3 mois…

    Les trois mois suivants (donc mois 3 à 6 après le début de ma période de chômage) , j’ai trouvé un travail à temps partiel et ai reçu un complément de revenu.

    Désormais, je commence tout juste à toucher mon indemnité de chômage complète, mais est-ce normal que celle-ci ai déjà subi la dégressivité de la même façon que si je l’avait eu pendant 6 mois ?!

    J’arrive à la limite à comprendre que mon allocation baisse pendant la période où j’ai touché un complément de revenu, mais pas pour les 3 mois où je n’ai eu aucun revenu d’aucune sorte.

    Merci d’avance pour votre réponse.

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 septembre 2016 à 11:31

      Bonjour Stephi,

      La dégressivité ne court pas pendant les périodes de sanction mais bien pendant les périodes de travail à temps partiel avec AGR. Après 3 mois, il y a déjà une diminution (passage de 65% à 60%). Ensuite, après 3 mois (donc après 6 mois depuis le début), il n’y a pas de changement de pourcentage mais il y a un changement de plafond par rapport au salaire brut pris en compte (voir tableau ci-dessus). Ces différents changements expliquent peut-être la dégressivité que tu as constaté. Si tu as un doute, tu peux toujours demander à ton organisme de paiement de vérifier.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  58. Rania
    le 2 septembre 2016 à 13:51

    Bonjour,
    Je suis enceinte et mariee avec un sans papiers. Dois je declarer mon homme a ma charge je suis au chomage il y a in ans et je vais avoir mon bebe la semaine prochaine. Maintenant je suis en conge de maternite. Je sais pas quoi faire et je veux pas perdre mon chomage

  59. Celeste
    le 1 septembre 2016 à 22:29

    Bonjour pourriez vous le dire combien je pourrais percevoir au chômage en ayant un 38h chez mon employeur en cas de licenciement d’avance merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 septembre 2016 à 15:14

      Bonjour Céleste,

      Comme expliqué ci-dessus, le montant des allocations de chômage dépend de 3 éléments: ton dernier salaire brut, ta situation familiale et la période de chômage dans laquelle tu te trouves. Nous n’avons donc pas assez d’information pour te répondre.

      Les allocations de chômage s’élèvent à 65% du salaire brut pour les 3 premiers mois puis à 60% du salaire brut pour les 9 mois suivants. Tu peux te référer au tableau correspondant à ta situation familiale ci-dessus.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  60. Aurelie
    le 31 août 2016 à 18:31

    Bonjour
    Je voudrais savoir si j’aurai droit à un complément de chômage ?? car j’ai trouver un travail avec un contrat de 18h semaine dans une école et je vis encore avec ma mère et combien je toucherai ??
    Et qu est ce que je doit faire vis à vis de l Onem ?? Dois je envoyer mon contrat ou le rendre sur place etc … ??

    Merci beaucoup

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 septembre 2016 à 10:06

      Bonjour Aurélie,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise.

      Mais sache que tu pourras prétendre à un complément du chômage (AGR), si tu travailles à temps-partiel alors que tu as ou aurais droit à des allocations de chômage (ou d’insertion).

      Comme décrit ci-dessus, si tu souhaites prétendre à une AGR, tu dois introduire les formulaires C 131A-travailleur et C 131A-employeur auprès de ton organisme de paiement (syndicat ou CAPAC), et ce au plus tard dans les 2 mois qui suivent le début de ton contrat à temps-partiel. (Sache qu’il est parfois encore possible de régulariser ta situation au-delà du délai de 2 mois).

      En principe, ta demande sera acceptée si ton salaire est inférieur au montant de l’allocation de chômage auquel tu pourrais prétendre si tu avais été au chômage à temps plein (sans aucun contrat de travail).
      Cependant, nous ne pourront malheureusement pas te dire le montant auquel tu pourrais prétendre car le calcul de l’AGR est compliqué. Tu trouveras plus d’informations à ce sujet sur : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t70

      Cela dit, tu seras considérée soit comme cohabitante simple si ta mère perçoit un revenu professionnel ou de remplacement, ou comme cohabitante ayant charge de famille si elle ne perçoit ni l’un ni l’autre.
      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  61. manix
    le 31 août 2016 à 12:39

    bonjour , mon fils de 16ans a ma charge va commencer un contrat d’apprentissage ,vais je être toujours chef de ménage pour le chômage?  et vais je devoir déclarer ses revenu d’apprenti pour la déclaration d’impôt ?,merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 août 2016 à 15:27

      Bonjour Manix,

      L’indemnité perçue dans le cadre d’une formation en alternance n’est pas considérée comme une rémunération pour la détermination de la situation familiale. Votre situation familiale ne sera donc pas influencée par la formation en alternance de votre fils.
      Votre fils devra déclarer ses revenus dans sa propre déclaration d’impôt.
      Bien à vous

  62. Line
    le 29 août 2016 à 22:04

    Bonjour ma soeur perçois du chômage depuis peux et à reçu un lettre avec tout les montants pour dire les dates où elles diminuent les montants écrits sur la lettre du syndicat sont t’il brute ou nette car elle a étais voir on lui dis que c brute c’est où pas?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 août 2016 à 11:25

      Bonjour Line,

      A priori, les montants de ses allocations de chômage sont indiqués en brut. Pour être certaines, le mieux serait de poser la question auprès de son organisme de paiement (Syndicat ou CAPAC).

      D’autres questions ? N’hésite pas nous recontacter!

       

  63. sau
    le 28 août 2016 à 11:39

    Bonjour,

    J’ai une question concernant la notion de demi-allocation.Il parait que s’y j’y ai droit je peux choisir de rester sous les allocations d’insertion ou demander ces fameuses demi allocation.

    Sachant que je compte m installer en tant qu isolé et qu’avec les allocation d insertion j’ai droit 800eur jusque mes 33ans, j’aimerais savoir si il y a un montant minimum pour les demi-allocation quand on est isolé? Sont elles egalement dégressives?

     

    Merci d’avance

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 août 2016 à 12:09

      Bonjour Sau,

      Effectivement, tu peux parfois demander à bénéficier de demi-allocations de chômage plutôt que d’allocations d’insertion (pour autant que tu aies travaillé suffisamment de jours à temps-partiel pour ouvrir un droit).

      Par contre nous ne pourrons malheureusement pas pas répondre à ta question de manière précise. En effet, il n’existe pas de montant minimum pour les demi-allocations; leur montant varie en fonction de ton dernier salaire, de ta situation familiale et de la durée du chômage. Tu comprends donc que ces allocations sont également dégressives. (Plus d’information concernant les demi-allocations de chômage sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/)

      Pour savoir quel système sera le plus avantageux dans ton cas, nous te conseillons de te rendre auprès de ton organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) afin d’envisager les deux situations.

       

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  64. Cris
    le 27 août 2016 à 22:32

    Bonjour,

    J’ai travailler pendant 3 ans en tant que apprentie en 24h/semaine. Maintenant Je touche depuis 9 mois des allocations de chômages en temps que chef de famille payer à 44,24 par jour. ( +- 1150€/mois). J’ai chercher énormément un temps plein rien à faire je n’ai pas trouver, et ici je vient de Trouver dans une pompe à essence, il veulent me signer un contrat à temps partiel de 19h/semaine le 1er septembre. Ma question est en touchant 1150€/mois je ne peut pas me permettre de redescendre à à peine 500€/mois, c’est juste pas possible, aurais-je droit à un complément de chômage ? Si oui es ce que sa comblera le reste pour atteindre les 1100€ ? Merci

  65. annik.dv
    le 26 août 2016 à 15:22

    Bonjour, si je suis pensionné, mon enfant majeur touchant une allocation d’intertion sera-t-il considéré comme cohabitant? La pension est-elle considérée comme un « revenu »?

    Merci pour votre réponse, Annik

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 août 2016 à 10:10

      Bonjour Annik.dv,

      Si ton enfant demandeur d’emploi vit uniquement avec des personnes percevant une pension, il pourra avoir le statut de cohabitant avec charge de famille, si le montant cumulé de toutes les pensions du ménage ne dépasse pas 1.322,02 euros brut par mois. Si une des personnes pensionnée a un handicape (manque total d’autonomie d’au moins 9 points) ou si le demandeur d’emploi a lui-même des enfants à charge, le montant à ne pas dépasser passe à 2.144,34 euros brut par mois.

      Tu retrouveras toutes les situations familiales ainsi que tous les types de revenus pris en compte ou pas comme des revenus de remplacement sur cette fiche du site de l’ONEM: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  66. Sissi
    le 21 août 2016 à 22:05

    Je me retrouve au chômage après 43 années de travail à temps plein il sait que j aurais 65% du 1au 3 mois puis 60% du 4 au 12 mais après je n ai pas compris je suis cohabitant sans charge de famille

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 août 2016 à 11:43

      Bonjour Sissi,

      Tu retrouveras toutes les informations sur le montant des allocations de chômage et sur leur évolution sur cette page du site de l’ONEM: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t67

      A priori, si tu as un passé professionnel supérieur à 25 ans ou si tu as plus de 55 ans, tes allocations de chômage devraient s’arrêter de diminuer en première phase de la deuxième périodes soit à 40% de ton salaire brut.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.