Bruxelles-J

Quels sont les montants des allocations de chômage ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Cette fiche explique la manière de calculer les allocations de chômage complet sur base du travail. Les allocations d’insertion (=allocations de chômage sur base des études) ne se calculent pas de la même manière (voir la fiche quels sont les montants des allocations d’insertion ?).

Les allocations de chômage sont accordées pour tous les jours de la semaine à l’exception des dimanches (6 allocations par semaine).

Le montant des allocations de chômage dépend de trois critères :

  • ta dernière rémunération brute ;
  • ta situation personnelle et familiale (cohabitant avec charge de famille, isolé, cohabitant) ;
  • la durée de ton chômage (3 périodes d’indemnisation).

Ta dernière rémunération brute

Le montant de ton allocation est calculé sur base de ton dernier salaire brut plafonné à 2.547,39€ (pour les 6 premiers mois de la première période d’indemnisation).

L’ONEM prend en compte ta dernière rémunération à condition que :

  • ce jour fasse partie d’une période de travail d’au moins 4 semaines qui se suivent chez le même employeur ;
  • cette rémunération soit assujettie à la sécurité sociale belge.

Si ces conditions ne sont pas remplies, le montant de l’allocation de chômage est calculé sur base d’un salaire de référence qui est de 1.531,93€ brut.

Ta situation personnelle et familiale

Si tu es cohabitant avec charge de famille (anciennement appelé « chef de ménage »), tu reçois 65 % de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 16ème mois, tu reçois 60 % de ta dernière rémunération. Ensuite, cela dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 1.180,66€/mois.

Si tu es isolé, tu reçois 65 % de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60 % de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 55 % de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 991,64€/mois.

Si tu es cohabitant, tu reçois 65 % de ta dernière rémunération pendant les 3 premiers mois. Du 4ème mois au 12ème mois, tu reçois 60 % de ta dernière rémunération. Ensuite, tu reçois 40 % de ta dernière rémunération pour une durée qui dépend de la longueur de ta carrière professionnelle. Lorsque tu arrives en dernière période de chômage, tu reçois une allocation forfaitaire de 523,90€/mois.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant avec charge de famille ?

  • Si tu vis seul et que tu paies une pension alimentaire (sur base d’une décision judiciaire ou d’un acte notarié).
  • Si tu cohabites avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.
    Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation, même si ces personnes disposent de revenus.
  • Si tu ne cohabites pas avec un conjoint ou un partenaire mais exclusivement avec :
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition que tu puisses prétendre aux allocations familiales pour au moins un de ceux-ci ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition qu’aucun de ceux-ci de dispose de revenu professionnels ou de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs enfants (avec bénéfice d’allocations familiales pour au moins un) et d’autres parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus. Pour autant que ces derniers ne disposent ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement ;
      Ou
    • un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus, ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.

La présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation à condition que ces personnes ne disposent d’aucun revenu (professionnel ou de remplacement).

Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas pris en compte si le montant brut ne dépasse pas 402,14€ par mois. Les revenus professionnels d’un enfant ne sont pas considérés comme des revenus, peu importe le montant de ce revenu, pendant une période de 12 mois prenant cours le jour où l’enfant perçoit pour la première fois un revenu professionnel après la fin de ses études.

Dans quel cas es-tu considéré comme isolé ?

Tu es considéré comme isolé lorsque tu habites seul.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant ?

Si tu n’habites pas seul et que tu ne peux pas justifier de charge de famille, tu es considéré comme cohabitant.

Il y a cohabitation lorsque deux ou plusieurs personnes vivent sous le même toit ET règlent principalement en commun les questions ménagères.

Si tu habites dans une maison communautaire, l’ONEM considère qu’il y a cohabitation lorsque les commodités sont utilisées en commun et qu’il y a :

  • soit partage des frais concernant le loyer, l’entretien ou la nourriture ;
  • soit une répartition interne des tâches.

Si tu habites dans une chambre, que tu t’occupes de ton propre ménage et que tu ne partages aucun frais avec d’autres habitants, tu seras considéré comme isolé par l’ONEM même si certaines commodités (douche, WC, cuisine) sont communes. Cependant, s’il s’agit d’une chambre chez tes parents ou chez un membre de ta famille, tu ne seras pas considéré comme « isolé ».

La durée de ton chômage

Les allocations de chômage ne sont pas limitées dans le temps. Elles diminuent cependant progressivement. On distingue 3 périodes d’indemnisation :

  • 1ère période = 1ère année de chômage. Elle est divisée en 3 phases (3 mois, 3 mois et 6 mois). A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 2ème période = Sa longueur dépend de ta carrière professionnelle. Elle dure au minimum 4 mois et au maximum 3 ans. Elle est divisée en 6 phases maximum. A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.
  • 3ème période = débute à la fin de la 2ème période.

Les montants

Tu trouveras un tableau récapitulatif en fonction de ta situation personnelle et familiale en cliquant sur l’image qui y est associée :

Si tu es cohabitant avec charge de famille :cohabitant avec charge de famille

 

Si tu es isolé :

isole

 

Si tu es cohabitant :

cohabitant

Les allocations sont soumises à un précompte professionnel de 10,09 %. Certaines catégories de chômeurs ne sont toutefois pas soumises à ce précompte. Il s’agit notamment des chômeurs complets avec charge de famille et chômeurs complets isolés.

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


194 questions pour “ Quels sont les montants des allocations de chômage ?

  1. Nesrin
    le 27 avril 2017 à 17:50

    Bonjour, jai deux mi temps, et je risque, d un perdre un dans queques mois, est il vrai, que le complement chomage va etrediminue de moitie en 2018, ,jesuischef de menage et un passe professionel de presque 22 ans. Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 avril 2017 à 15:03

      Bonjour Nesrin,

      Cette mesure était effectivement prévue mais pour début 2017. Cela dit, ce projet a été supprimé.

      Tu pourras donc introduire ta  demande de maintien des droits et d’allocations de garantie de revenu (AGR ou complément de chômage) auprès de ton organisme de paiement . Tu trouveras plus d’informations à ce sujet sur : http://bruxelles-j.be/?p=16006

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  2. Alexandre
    le 27 avril 2017 à 17:22

    Bonjour, je travaille depuis 3 ans à temps plein. J ai acheté un immeuble de rapport il y a un an. Si je perds mon emploi, est ce que les revenus de cet immeuble entrerons en compte dans mon droit à toucher le chomage. Sachant que la majorité des revenus servent a payer le credit hypothécaire.  Merci pour votre reponse.

  3. Jen
    le 27 avril 2017 à 16:20

    Bonjour, je suis au chômage isolé et chef de famille. Je compte me mettre en ménage avec mon nouveau compagnon et mes enfants. Combien pourrais je toucher en tant que coabitante?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 avril 2017 à 13:59

      Bonjour Jen,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise car le montant de tes allocations de chômage dépend de ta situation familiale mais également de la période d’indemnisation dans laquelle tu es.

      En effet, en fonction des revenus de ton compagnon, tu seras soit considérée comme cohabitante avec charge de famille (s’il perçoit un revenu professionnel de moins de 765,97 euros but par mois ou qu’il n’a aucun revenu), soit comme cohabitante simple. Ça sera le cas s’il perçoit des allocations de chômage, un revenu d’intégration du CPAS ou s’il perçoit un revenu professionnel de plus de 765,97 euros brut par mois.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  4. peggy
    le 27 avril 2017 à 15:37

    Bonjour, j’ai une question pratique concernant le retour éventuel à la 1ere période. Est ce qu’avec 13 mois en tant qu’independant, il y a un retour au 1er cycle ou on reprend ou on en était avant de se mettre en independant« 

     

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 avril 2017 à 13:46

      Bonjour Peggy,

      Malheureusement le travail indépendant ne peut être pris en compte pour retrouver en première période d’indemnisation, car dans ce type d’emploi tu ne cotises malheureusement pas pour le secteur chômage.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

       

  5. David
    le 27 avril 2017 à 10:41

    bonjour,

    ai-je le droit d’habiter dans un studio/kot étudiant en tant que chômeur chercheur d’emploi (je ne suis pas étudiant).

    cela ne pose t’il pas problème pour être considéré comme isolé ?

    merci,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 avril 2017 à 16:25

      Bonjour David,

      En principe, si le propriétaire ne présente aucune opposition à te louer un kot étudiant, tu pourrais effectivement en bénéficier.

      Par contre, nous ne pouvons malheureusement pas te garantir que cela suffise pour pouvoir prétendre au statut isolé au niveau de l’ONEm.

      En effet, nous te conseillons dans un premier temps de te domicilier dans ton kot pour éviter d’être convoqué par l’ONEm si tu déclares l’adresse de ton kot alors que tu es domicilié ailleurs (sache que même si les propriétaires refusent généralement que le personnes se domicilient dans les kots étudiants, tu en as légalement le droit).

      Sache également que le statut d’isolé va également dépendre de la configuration du kot: s’il y a des parties communes dans ton kot et que l’ONEm estime que ta situation constitue un certain avantage économique, alors tu risques d’être considéré comme cohabitant simple.

      Pour bénéficier d’un statut isolé, il faudra que tu parviennes à démontrer le contraire à l’ONEm en  prouvant que tu disposes de tes propres frais, ton bail, tes propres factures,…

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

       

  6. Claudioverde
    le 27 avril 2017 à 04:47

    Bjr,
    je suis infirmier je travaille en temps plein (38h /semaine ) , j’ai débuté en fin juillet de 2016 et mon contrat s’achève en fin juin 2017, j’aimerais tout d’abord savoir si j’ai droit au indemnités de chômage ? Si oui ou devrai-je me rendre exactement , pardonnez moi je ne connais pas très bien le système belge. Merci pour votre réponse.
    Cordialement

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 avril 2017 à 14:25

      Bonjour Claudioverde,

      Si tu as moins de 36 ans, tu dois prouver 312 jours de travail sur les 21 mois qui précèdent ta demande. 312 jours correspondent à une année de travail à temps plein. Il semble donc que tu devrais pouvoir prouver suffisamment de jours de travail.

      A la fin de ton contrat de travail, tu devras t’inscrire comme demandeur d’emploi auprès d’un organisme régional pour l’emploi (Actiris, Forem, Vdab, Adg) et introduire une demande d’allocations de chômage auprès d’un organisme de paiement (Syndicat ou CAPAC).  Tu auras besoin de ton C4 pour introduire ta demande. Tu retrouveras ces explications ici: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-demarches-dois-tu-effectuer/

      Nous comprenons dans ta question que tu n’es pas belge, sache également que pour pouvoir bénéficier d’allocations de chômage, tu devras avoir un titre de séjour valide (et un permis de travail si nécessaire).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

       

  7. Mimicracra
    le 26 avril 2017 à 15:20

    Bonjour , voilà je suis actuellement sur la mutuelle  depuis presque 3 ans et je touche un revenu entant que cohabitante, ici je suis convoquée chez le médecin conseil si il décide de me remettre sur le marché de l’emploi je vais devoir me réinscrire au chômage ma question est la suivante pouvez vous me dire plus ou moins qu’elle seront mes revenus au chômage sur quoi vont ils se basé tout en sachant que avant de tombée malade j’étais au chômage et juste avant j’avais travaillé plus de deux ans . merci à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 avril 2017 à 18:13

      Bonjour Mimicracra,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise car le montant de tes allocations de chômage dépendra de la rémunération brute sur laquelle tes allocations de chômage avait précédemment été calculées, de ta situation familiale et de la période d’indemnisation à laquelle tu te trouvais avant d’être indemnisée par la mutuelle.

      Sache tout de même que les allocations de chômage sont dégressives, c’est à dire qu’elles diminuent avec le temps, et ce même pendant une période où tu es en maladie et qui est indemnisée par la mutuelle .

      Pour comprendre la dégressivité des allocations de chômage tu pourrais te référer aux tableaux de la fiche ci-dessus.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  8. Nesva87
    le 26 avril 2017 à 03:43

    Bonjour . Mon employeur menace de me virer . J ai mon père a charge et j ai presque 9 ans d ancienneté en tant qu ouvrier . Mon salaire brut est de 1930€/ mois . Combien puis je espérer toucher ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 avril 2017 à 13:31

      Bonjour Nesva87,

      Le calcul du montant de tes allocations de chômage va se fera sur base de ta dernière rémunération brute et de ta situation personnelle et familiale. Comme tu habites avec ton père, s’il n’a aucun revenu, alors tu bénéficieras du taux cohabitant avec charge de famille. Voici à combien s’élèveront tes allocations de chômage:

      Pour les 3 premiers mois : 1930 x 0.65 = 1254.5
      Pour les 9 mois suivants : 1930 x 0.60 = 1158

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  9. hike
    le 25 avril 2017 à 12:27

    bonjour

    je suis cohabitant avec une personne au chômage ( sur base d’études). je viens de signer un nouveau contrat immediat (cdi temps partiel) avec 25h/semaine alors que j’avais avant seulement 15h/semaine.

    ma question: dans combien du temps ma cohabitante doit déclarer ce changement a son organisme de paiement?, sachant que je viens de signer ce contrat Mais je peux l’avoir que dans la première semaine de MAI puisque le patron est en voyage de 2 semaines.? (ma copie est restée dans son bureau)

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 avril 2017 à 16:57

      Bonjour Mike,

      Légalement, elle doit déclarer ce changement de rémunération directement à son organisme de paiement car cela peut avoir un impact sur son statut et donc sur le calcul de l’allocation de chômage. Dans l’idéal, il faudrait le déclarer avec la fin du mois (ou en tout cas avant qu’elle remette sa carte de contrôle) afin que son allocation de chômage du mois d’avril ne soit pas mal calculée (si tu as déjà augmenté ton régime de travail au mois d’avril). Elle peut déjà faire la déclaration à son organisme de paiement sans ton contrat.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  10. Jennifer
    le 25 avril 2017 à 12:09

    Bonjour je suis au chômage et j ai su trouver un job de 10 jours en plaine de jeux. La ville me paie 374€ pour les 10jours et le chômage me paie 12 jours à 44,24 euros. Est ce que le chômage peut me verser La différence de ma journée car en plaine ma journée était de 35 euros au chômage 44,24. Merci d avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 avril 2017 à 16:53

      Bonjour Jennifer,

      L’allocation de garantie de revenu (AGR=complément) est prévu pour les personnes qui entament un emploi à temps partiel. Il faut donc voir si ton emploi est a temps partiel, le type de contrat dont il s’agit.

      A priori, s’il s’agit d’un contrat de travail classique à temps partiel et que ta rémunération est inférieur à l’allocation de chômage à laquelle tu aurais droit si tu étais complètement au chômage, tu devrais pouvoir bénéficier d’une AGR.

      Ton contrat n’étant pas très claire, nous te conseillons d’en discuter directement avec ton organisme de paiement. Sache que si le salaire proposé est inférieur à l’allocation de chômage à laquelle tu as droit et que tu ne peux pas bénéficier d’une AGR, cet emploi est considéré comme inconvenable et tu peux donc le refuser sans craindre d’être sanctionné.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  11. Maiëna
    le 25 avril 2017 à 09:11

    Bonjour j’ai une question…

    Voilà nous sommes des ami (e) qui allons aménagé ensemble…

    Ce couple ont 2 enfants
    Lui travail temps plein intérimaire..
    Elle cohabitant simple

    Je vais emménager avec ma fille avec eux…

    Est ce qu’il est possible d’avoir 2 chef de famille ?

    Je suis un peut perdu…

    Merci d’avoir prêter attentions à ma question

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 avril 2017 à 13:23

      Bonjour Maiëna,

      Dans ton cas, tu ne pourras pas être considérée comme chef de famille. En vivant avec tes amis, tu seras considérée comme cohabitante.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

       

  12. Jean-Marc
    le 24 avril 2017 à 14:31

    bonjour,

    j’ai pu lire ceci sur le site de l’onem :

    « vous cohabitez exclusivement avec des parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus et avec un ou plusieurs enfants ?

    Les pensions de ces parents ou alliés ne sont pas un revenu de remplacement si le montant brut total de celles-ci, éventuellement cumulés, ne dépasse pas 2.144,34 euros par mois »

    ma situation : j’ ai une allocation de chômage complet (523,90), j’habite avec mon père retraité (1600 euro de pension), ma mère (sans revenu), mon frère (étudiant).

    ai-je droit de demandé pour être considéré comme cohabitant à charge de famille ?

    merci d’avance,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 avril 2017 à 15:53

      Bonjour Jean-Marc,

      Ton père est-il reconnu comme handicapé en manque total d’autonomie d’au moins 9 points par le SPF Sécurité Sociale (Direction générale Personnes handicapées)? Car, seuls les parents ou alliés dans cette situation ayant des revenus de remplacement ne dépassant pas 2.144,34euros brut par mois, ont des revenus qui ne peuvent être considérés comme tels.

      Par contre, si ce n’est pas le cas de ton père, comme le montant de sa pension dépasse le plafond de 1.322,02 euros brut par mois, ses revenus (de remplacement) seront pris en compte dans le calcul de tes droit aux allocations de chômage. Donc, tu ne pourras malheureusement pas être considéré comme cohabitant avec charge de famille. Ton taux restera celui de simple cohabitant.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  13. Wassimchabou
    le 23 avril 2017 à 18:55

    Bonjour,
    Je viens de trouver un travaille comme aide ménagère mi temps et avant je touche des allocations du chômage 540 euro par mois,es que je serais payer par l ONEM et combien?
    Remarque :j ai un enfant d un an et mon marie lui aussi il est en chômage il touche 540€
    Merci d avance

  14. val
    le 22 avril 2017 à 14:52

    bonjour je suis au chomage comme cherf de menage avec une enf a charge depuis le 3avril 2017

    ma question est ma fille vas se faire emancipee pour vivre seule et moi je voudrai memettre en menage avec un mosieur qui beneficie d une pension

    avant mon chomage j etait 4an sur la mutuelle et avant mutuelle au chomage avec quelque moi de travail

    a combien le montan de mes allocation de chomage vont t elle etre en coabitant avec mon partenairequi est pensionnée

    merci

  15. T.f.19
    le 21 avril 2017 à 16:24

    Bonjour.
    Ma compagne et moi attendons un enfant.
    Elle a actuellement un CDD d’un an comme puéricultrice dans l’enseignement spécialisé. Elle retombera au chômage à partir du mois de juillet et n’aura pas la chance de pouvoir signer un contrat en septembre car fin de grossesse. L’enfant est attendu en novembre. Elle pourra alors rechercher à partir de février ( fin de congé d’allaitement ).
    Serait ce possible de connaître s’il y a un revenu global pour ce genre de situation? Sachant qu’elle sera cohabitante avec charge de famille et demandeuse d’emploi et que moi même je travaille comme aide soignant en maison de repos.
    Merci de votre compréhension et de votre réponse.
    Bien à vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 avril 2017 à 11:45

      Bonjour T.f.19,

      Si ta compagne a travaillé un an, elle devrait pouvoir ouvrir le droit à des allocations de chômage sur base du travail.
      Tu trouveras la façon de calculer les journées de travail dans l’enseignement sur le site de l’ONEM: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t31#h2_2

      En juillet et août, nous supposons qu’elle aura droit à la rémunération différée. Ce serait donc à partir de septembre qu’elle ouvrirait le droit au chômage. Elle serait indemnisée au taux cohabitant.
      Pendant le congé de maternité, elle n’aura pas droit au chômage mais pourra demander des indemnités à sa mutuelle. Elle peut contacter dès maintenant sa mutuelle pour connaître les démarches à effectuer.

      Bien à toi

       

  16. Jean-Marc
    le 21 avril 2017 à 15:28

    bonjour,

    j’ai pu lire ceci sur le site de l’onem :

    « vous cohabitez exclusivement avec des parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus et avec un ou plusieurs enfants ?

    Les pensions de ces parents ou alliés ne sont pas un revenu de remplacement si le montant brut total de celles-ci, éventuellement cumulés, ne dépasse pas 2.144,34 euros par mois »

    ma situation : j’ ai une allocation de chômage complet (523,90), j’habite avec mon père retraité (1600 euro de pension), ma mère (sans revenu), mon frère (étudiant).

    ai-je droit de demandé pour être considéré comme cohabitant à charge de famille ?

    merci d’avance,

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 avril 2017 à 14:52

      Bonjour Jean-Marc,

      Ton père est-il reconnu comme handicapé en manque total d’autonomie d’au moins 9 points par le SPF Sécurité Sociale (Direction générale Personnes handicapées)? Car, seuls les parents ou alliés dans cette situation ayant des revenus de remplacement ne dépassant pas 2.144,34euros brut par mois, ont des revenus qui ne peuvent être considérés comme tels.

      Par contre, si ce n’est pas le cas de ton père, comme le montant de sa pension dépasse le plafond de 1.322,02 euros brut par mois, ses revenus (de remplacement) seront pris en compte dans le calcul de tes droit aux allocations de chômage. Donc, tu ne pourras malheureusement pas être considéré comme cohabitant avec charge de famille. Ton taux restera celui de simple cohabitant.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  17. Maya
    le 21 avril 2017 à 13:11

    Bonjour,

    Voilà ma question est la suivante. Mon mari s’est lancé ya plus au moins 1 an et demi en indépendant mais sa petite société ne gagne pas bien et donc il voudrait changer d’orientation . Il voudrait faire une cessation dactivite. Ma question est la suivante . Aurait il droit à des allocations de chômage ? En sachant qu’avant de se lancer en tant qu’indépendant il était au chômage depuis 1 an. Il n’a pas travaillé 1 année complète en tant que salarié avant d’être indépendant. Il l’a dirécemment eu le chomage après son année d’attente après ses études. Et je ne travaille pas de mon côté.

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 avril 2017 à 15:19

      Bonjour Maya,

      Tu retrouveras les informations sur les allocations d’insertion (sur base des études) sur cette page: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/jusque-quand-as-tu-droit-a-des-allocations-dinsertion/

      Tu verras que le travail indépendant prolonge la période d’octroi des allocations d’insertion. Il devrait donc pourvoir récupérer son droit aux allocations d’insertion sans souci.

      Hélas, il n’est pas dans les conditions pour pouvoir ouvrir un droit aux allocations de chômage puisque le travail indépendant n’est pas pris en considération pour ouvrir le droit.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  18. Karimrazako
    le 20 avril 2017 à 16:59

    BonjoUr

    Ma question je suis chef de famille je suis en chomage je gagne 1186 euro par mois etje trouve un travaile 15 heurs par semaines est ce que le chomage me donne le rest de salair et combien svp

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 avril 2017 à 10:51

      Bonjour Karimarazako,

      Tu retrouveras toutes les informations sur le travail à temps partiel sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Si tu commences à travailler à temps partiel, tu dois introduire, dans les 2 mois qui suivent le début de l’activité à temps partiel, une demande de maintien des droits et d’allocation de garantie de revenu (AGR=complément) via les formulaires C 131A-travailleur et C 131A-employeur auprès de ton organisme de paiement.

      A priori, si ton salaire est inférieur à l’allocation de chômage à laquelle tu aurais droit si tu étais complètement au chômage, tu devrais pouvoir bénéficier d’une AGR. Le calcul de l’AGR étant très complexe et prenant en compte différents éléments (salaire, allocations de chômage, période de chômage, régime de travail…), nous ne pouvons pas te dire le montant de ton AGR. Tu peux cependant utiliser le simulateur de l’ONEm: http://www.onem.be/fr/documentation/bar%C3%A8mes/travail-temps-partiel ou en parler avec ton organisme de paiement.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  19. Patrick
    le 20 avril 2017 à 16:46

    Bonjour, je travailler à temps plein dans l horeca 6 jours semaine 38h semaines.

    Je sais qu’il faut 312 jours de travail dans les 21 mois qui precede la demande. Je viens de avoir la lettre de licensiement pour faillite et j’attends le c4 du curateur qui revient de vacance.

    J ai travailler en 2015
    26 jours au mois d’août
    26 septembre
    27 octobre
    25 novembre
    12 décembre
    Ensuite en 2016
    Pour janvier février mars j’ai 77 jours
    Avril mai juin 78 jours
    Juillet août 51 jours
    Depuis je suis sur la mutuelle mon incapacite prend fin le 30 avril

    J’aimerais savoir quel est la date maximum pour me réinscrire au chomage merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 avril 2017 à 10:43

      Bonjour Patrick,

      Si tu travailles à temps plein, l’ONEm compte 26 jours de travail par mois complet. Les périodes d’incapacité durant un contrat de travail (et qui suivent directement un contrat de travail si tu n’étais pas bénéficiaire d’allocations d’insertion avant) sont assimilées à des journées de travail pour l’ouverture du droit aux allocations de chômage (les congés payés sont également assimilés).

      Puisqu’il faut prouver 312 jours de travail sur les 21 mois dernier mois et que 312 jours sont équivalent à 12 mois, tu peux avoir une période sans emploi de maximum 9 mois.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

       

  20. thierry761
    le 20 avril 2017 à 13:19

    bonjour,je suis ouvrier je gagne plus au moins 2.200 euro net par mois  mon amie es chomeuse depuis trois mois elle a deux enfants a charge et touche une indemnité de 1300 euro par mois si nous nous marions elle aura droits a quel indemnité? en sachant que nous habiterons ensemble et que je prendrai les enfants a ma charge.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 avril 2017 à 16:40

      Bonjour Thierry761,

      Si vous habitez ensemble, elle aura le statut de cohabitant ordinaire. Cependant, durant la première année de chômage, le statut n’a pas vraiment d’impact sur le montant des allocations de chômage. C’est après la première année que la différence est plus forte car une personne cohabitant avec charge de famille reste à 60% du salaire brut puis diminue progressivement alors qu’une personne cohabitant ordinaire passe à 40% du salaire brut puis diminue progressivement.

      Les allocations de chômage étant calculées sur base du salaire brut pris en compte, de la situation familiale et de la période de chômage, nous ne pouvons pas te répondre avec précision. Tu peux te baser sur le tableau cohabitant: http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2016/07/cohabitant.png

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  21. Cécile
    le 20 avril 2017 à 12:00

    Bonjour,

    Je suis, depuis Septembre 2016 et  jusque 2018, en congé Parental. Actuellement en 4/5ième.

    Je souhaite démissioner. Sur quelle rémunération mes allocations seront-elles calculées? Mon salaire en 4/5ieme, mon salaire en 4/5 + la compensation de l’ONEM, ou mon ancien salaire brute temps pleins?

    d’avance Merci,

    Cécile

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 avril 2017 à 10:32

      Bonjour Cécile,

      Le calcul du montant de tes allocations de chômage se fera sur base de la dernière rémunération brute de ta période de travail à temps plein. Mais, sache que si tu démissionnes, tu risques une sanction de l’Onem pour abandon d’un poste convenable allant d’un simple avertissement à une exclusion du droit de chômage de 4 à 52 semaines.

      Pour éviter ce risque de sanction, tu devras travailler minimum 4 semaines avant introduire une demande d’allocations de chômage.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  22. nanar971
    le 19 avril 2017 à 16:05

    Bonjour,

    je suis interimaire inscrit a pole emploi, au mois de mars j’ai travailler du 1er au 17 mars (600e), ai je droit a toucher un complément de la part de pole emploi.

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 avril 2017 à 14:51

      Bonjour Nanard971,

      Malheureusement, nous ne pouvons répondre à ta question car nous sommes une plate-forme d’informations belge. Nous ne sommes pas compétents quant à la législation française sur les aides que peuvent avoir les personnes dans ta situation. Pour t’aider dans ta recherche de réponse, nous te conseillons de rendre sur le site: http://www.cidj.com/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  23. Laura24
    le 19 avril 2017 à 15:29

    Bonjour, j’espère que vous pourrez m’aider. J’ai 30 ans, et je percois une allocation de chomage forfaitaire d’environ 523 euros/ mois (taux 20,15eur/jour) et je vivais avec mon compagnon qui travaillait à temps plein.
    Je viens de me séparer, et je suis revenue vivre chez ma mère qui n’a aucun revenu, c’est mon frère de 24 ans qui la prend en charge – allocation de chomage d’environ 1090 euros/mois. Je voudrais savoir ce qu’il en sera de ma situation? Est ce que je vais garder le montant actuel de mon allocation ou bien est-ce que je devrai prendre ma mere à charge? Ou mon frère me prendrait à charge?

    Merci d’avance pour votre réponse.

  24. Bruxellois
    le 19 avril 2017 à 15:02

    Bonjour. Je viens de recevoir un préavis après plus de 7 ans de travail. J’ai ma femme et 1 enfant à ma charge. Sur quel montant je peux compter comme chômeur avant de trouver un autre job vu que mon salaire est de 1800 euros. Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 avril 2017 à 17:30

      Bonjour Bruxellois,

      Pour calculer ton droit aux allocations de chômage, on tiendra compte de ta dernière rémunération brute et de ta situation familiale et personnelle. Mais n’ayant malheureusement pas plus d’informations sur ta situation, nous ne pourrons pas te dire avec précision le montant des allocations que tu pourrais toucher.

      Mais, comme tu es marié, les revenus de ta femme seront pris en compte dans le calcul. Si elle a un revenu professionnel ou de remplacement, tu bénéficieras du taux cohabitant. Si par contre elle n’a aucun revenu, alors tu bénéficieras du taux cohabitant avec charge de famille. Tu trouveras tous les montants sur fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  25. Cambier
    le 19 avril 2017 à 09:54

    Bonjour,

    J’ai obtenu une dispense suite à la reprise de mes études dans un secteur en pénurie qui s’étend du 31/09/2016 au 15/09/2017.

    Je voudrais savoir s’il est normal/correcte que le montant de mes allocations chomage soit diminuer tous les 3 mois ? En effet, je ne suis pas en recherche d’emploi et ma situation ne pourra pas évoluer avant le 01/09/2017 vu que je chercherai alors du travail dans l’enseignement.

     

    Merci d’avance et bonne journée,

     

    Mme Cambier

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 avril 2017 à 16:13

      Bonjour Cambier,

      Cela semble normal. Tes allocations diminuent jusqu’à la phase 2A. La dégressivité n’est « gelée » qu’à partir de cette phase 2A.

      Voici les explications à ce sujet issues du site de l’Onem:

      Si vous avez obtenu une dispense pour suivre des études de plein exercice préparant à un métier en pénurie,

      le montant de vos allocations sera maintenu comme suit: 

      • si vous êtes dans la première période d’indemnisation, la dégressivité s’appliquera jusqu’à ce que vous ayez atteint la première phase de la deuxième période. Dès cet instant, le montant de vos allocations sera maintenu;
      • si vous êtes dans la première phase de la deuxième période, ou dans une phase ultérieure, le montant de vos allocations sera maintenu;
        Cela signifie que, durant vos études, le montant de vos allocations ne diminuera plus du fait de la dégressivité.

      Cet avantage vous est octroyé automatiquement.

      En cas de réussite, et si vous continuez à percevoir des allocations de chômage, vous pourrez encore conserver ce montant avantageux pendant une période de 6 mois “bonus 6 mois” à dater de la fin de votre dispense.

      Bien à toi

  26. Kenzodecottom
    le 18 avril 2017 à 23:59

    Bonjour,
    J’ai eu mon préavis le 19 novembre 2015, non preste, mais payé pendant ma période de préavis de 17 mois. Le 17 août 2016 j’ai signé un contrat mi-temps que j’ai toujours pour le moment. Ma question est la suivante c’est maintenant que je dois ouvrir un dossier chez vous pour le supplément de chômage que j’ai droit vu que mon ancien employeur j’y étais temps plein depuis 22 ans.et sur base que je suis mi temps j’ai droit au upplement de mon temps plein mais ceci combien de temps.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 avril 2017 à 13:57

      Bonjour Kenzodecottom,

      En principe, dans l’idéal, tu aurais dû avertir ton employeur que tu as trouvé un nouvel emploi. Celui-ci aurait donc eu la possibilité de cesser de te rémunérer ton préavis non presté, et toi celle d’introduire ta demande de maintien de droit avec l’éventualité d’un complément de chômage (= allocation de garantie de revenu ou AGR).

      Tu peux cela dit introduire une demande demande dès à présent. Tu trouveras les démarches à accomplir pour demander le maintien des droits sur: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t30#h2_3 . Sache tout de même que tu ne pourras malheureusement pas percevoir de complément chômage de manière rétroactive.

      Si tu souhaites savoir si tu as droit à une AGR, tu devras introduire ta demande auprès de ton organisme de paiement (syndicat ou CAPAC).
      Nous ne pourrons en effet malheureusement pas te dire si tu y auras droit car le calcul de l’AGR est compliqué. Tu trouveras sur cette page un simulateur de calcul en ligne: http://www.onem.be/fr/documentation/bar%C3%A8mes/travail-temps-partiel

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  27. lara
    le 18 avril 2017 à 08:39

    Bonjour, je suis célibataire avec un enfant mais je souhaiterais peut être aller réhabiter avec ma mère qui est au chômage et est seule.
    Sauriez-vous +ou- les montants que l’on aurait ?

    Merci beaucoup

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 avril 2017 à 11:02

      Bonjour Lara,

      Nous ne pourrons malheureusement pas te dire quel sera le montant de l’allocation de chômage de ta mère car cela dépendra de divers critères tels que tes revenus, le montant actuel de son allocations de chômage ou encore la période d’indemnisation dans laquelle elle se trouve. Tu pourrais te référer aux tableaux ci-dessus pour calculer le montant exact de son allocations de chômage, ou demander de l’aide auprès de son organisme de paiement (CAPAC ou syndicat).

      Par contre, sache que si tu emménages avec ta mère, qu’elle peut ouvrir un droit aux allocations familiales pour toi ET que tu ne disposes d’aucun revenu professionnel, alors l’ONEM la considèrera comme cohabitante ayant charge de famille. Dans ce cas, elle percevra un revenu plus élevé que le montant perçu actuellement.

      Si elle n’a pas pas droit aux allocations familiales pour toi  OU que tu disposes d’un revenu professionnel, l’ONEM va la considérer comme cohabitante simple (sans charge de famille), sauf :

      • si le montant brut de ton revenu professionnel ne dépasse pas 410,19 euros par mois
      • s’il s’agit de ton premier revenu professionnel après la fin des études. Dans ce cas, l’ONEm ne tiendra pas compte de ton revenu professionnel pendant une période de 12 mois, peu importe le montant.

      Pour ces deux exceptions ta mère sera alors également considérée comme cohabitante avec charge de famille.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  28. Léa
    le 16 avril 2017 à 22:31

    Bonjour,
    Actuellement sans domicile ET avec UNE adresse de référence dans UN CPAS, j’ai la possibilité de cohabiter avec une de mes connaissance qui a UN statut d’indépendant.
    J’aimerais savoir qu’est-ce qu’il en deviendra de mon chômage.
    Va-t-il diminuer ? ET à quel montant ?
    JE suis des études pour un métier en pénurie, j’en suis à la deuxième année.

    Merci pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 avril 2017 à 16:20

      Bonjour Léa,

      Si tu vis avec quelqu’un qui travaille comme indépendant, tu seras indemnisée au taux cohabitant. Peu importe le montant de ses revenus.
      Si tu es actuellement indemnisée comme isolée, ton chômage risque bien de diminuer. Mais pour te répondre avec précision, nous devrions connaître la période de chômage dans laquelle tu te trouves et le montant qui sert de base de calcul à tes allocations.
      Bien à toi

  29. Hamza
    le 16 avril 2017 à 03:13

    Bonjour,

    Je voudrais savoir s’il vous plait si je reçois une donation sous forme d’argent d’un parent aura t-il un impact sur mes allocations de chomage sachant que je suis un chomeur au statut d’isolé indemnisé par l’ONEM et dois-je déclarer cette somme d’argent à mon syndicat? Merci.

    Hamza.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 avril 2017 à 15:25

      Bonjour Hamza,

      Non ça n’aura pas de conséquences sur tes allocations de chômage et tu ne dois pas déclarer cette donation auprès de ton syndicat.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as besoin d’autres informations.

  30. SAM
    le 15 avril 2017 à 21:11

    bonsoir,

    je suis en cohabitation légale avec une personne au chômage sur base d’étude de longue durée (+/- 1100 eur)

    j’ai un CDI vendeur mi-temps (15h/semaine). l’employeur me propose 28h/semaine ce qui fait depasser le seuil de 765 eur , et par conséquent ma cohabitante  touchera un chomage cohabitante

    ma question : si je travaille 28/semaine, ma cohabitante touchera combien?

    MERCI.

     

  31. Yucca
    le 14 avril 2017 à 23:44

    Bonsoir, mon copain habite chez sa maman et touche 450€ de chomage.
    Moi je travaille et je touche 1500€, on aimerait prendre un appartement ensemble, gardera t il son chomage?
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 avril 2017 à 09:54

      Bonjour Yucca,

      Ton copain devrait effectivement garder son allocation de chômage.

      En principe, il percevra le même montant car, vu celui que tu nous indiques,  il semble percevoir des allocations d’insertion au taux cohabitant. En effet, étant donné que tu travailles et que tu perçois plus de 765,97 euros bruts/mois, il sera toujours considéré comme cohabitant si vous emménagez ensemble.

      Attention! S’il perçoit des allocations d’insertion, il se peut que le délai des 36 mois pendant lesquels il peut percevoir ces allocations arrive à terme lorsque vous allez emménager. Dans ce cas, il pourrait effectivement perdre ses allocations de chômage. Plus d’informations sur http://bruxelles-j.be/?p=19505

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  32. Lili
    le 14 avril 2017 à 13:14

    Bonjour,
    Je suis isolée, vis seule et travaille mi temps avec complément de chomage.
    Je voudrais prendre ma maman agée sous mon toit, elle recoit une pension de 1147€ par mois.
    Est ce que je perdrais mon complément ? Et pour ma maman, va t on diminuer sa pension ?
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 avril 2017 à 13:26

      Bonjour Lili,

      Si vous cohabitez exclusivement avec des parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus et qu’ils ne perçoivent pas de revenu professionnel ou de remplacement, l’ONEM vous considère comme travailleur ayant charge de famille.
      Dès qu’au moins un des parents ou alliés dispose d’un revenu professionnel ou de remplacement, l’ONEM vous considère comme travailleur cohabitant (sans charge de famille).
      Pour l’Onem, les pensions de ces parents ou alliés ne sont pas un revenu de remplacement si le montant brut total de celles-ci, éventuellement cumulés, ne dépasse pas 1.322,02 euros par mois.

      N’hésitez pas si vous avez besoin de plus d’informations

  33. jessi
    le 13 avril 2017 à 13:44

    Bonjour,
    Voilà mon problème, l’ ONEM prétend que je n’ai pas droit à mon chômage complet car il y aurait des soucis de jours de travail ou ONSS pour le premier trimestre 2015. Hors j’ai travailler sans interruption durant 2ans à mi temps(25.5h semaine). J’ai fournis les copies de mon relevé annuelle 2015 ainsi que lettre de mon ancien employeur qui stipule sue je n’ai manquer aucun jours et que je totalise 345jours de travaille sur les 2ans.

    Je ne sais plus quoi faire, merci de m’ aider

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 avril 2017 à 17:03

      Bonjour Jessi,

      Nous supposons que le problème provient de cotisations sociales trop peu élevées.
      Si la rémunération n’a pas fait l’objet de retenues de sécurité sociale ou n’a fait l’objet que de retenues insuffisantes, le droit aux allocations sera ouvert s’il est satisfait aux conditions suivantes:
      – les prestations de travail ont été effectuées dans une profession ou dans une entreprise assujettie à la sécurité sociale, secteur chômage (ce qui semble bien être le cas dans votre situation);
      – ET « le travailleur s’est plaint de la carence de son employeur auprès des services d’inspection compétents ou son organisation syndicale a invité l’employeur, par lettre recommandée à la poste, à s’acquitter de ses obligations ».

      Si vous n’avez pas porter plainte, vos prestations seront toutefois prises en considération avec effet à la date de la demande d’allocations, si vous apportez la preuve que l’employeur a versé effectivement les cotisations manquantes à l’organisme compétent.

      Tant que vous ne portez pas plainte OU que vous employeur ne paie pas les cotisations manquantes, il est probable que l’ONEM refuse de vous verser des allocations.
      Pour porter plainte, contactez votre syndicat ou le Contrôle des lois sociales de votre région: http://www.emploi.belgique.be/defaulttab.aspx?id=6552

      Bien à vous

  34. Babam
    le 12 avril 2017 à 22:49

    Bonjour, je gagne environ 1200€ par mois et je serai au chomage en aout car je suisn institutrice. Combien vais je gagner minimum d’allocations de chomage si je suis une personne isolée?

    Merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 avril 2017 à 14:41

      Bonjour Babam,

      Sache qu’en tant que institutrice, le montant de tes allocations de chômage va dépendre de ton régime de travail et de ton ancienneté dans le service. Si tu as travaillé toute l’année, tu seras couverte par la rémunération différée pendant les grandes vacances et si tu n’as travaillé qu’une partie de l’année, tu seras rémunérée proportionnellement. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche Onem suivante: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t86

      Mais, s’il s’agit d’une fin de contrat au mois d’août, pour ouvrir le droit aux allocations de chômage tu devras prouver une certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période de référence. Pour le cas particulier des enseignants, le nombre de jours pour ouvrir le droit à des allocations de chômage va se calculer selon que tu aies travaillé une année scolaire complète ou incomplète, à temps plein ou partiel. Tu trouveras plus d’informations sur: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t31#h2_2

      N’ayant pas plus d’informations sur ta situation, nous ne pouvons malheureusement pas te dire avec précision quel sera le montant de tes allocations en août. Pour te faire aider dans ce calcul, nous te conseillons de te rendre à ton organisme de paiement ou à la CAPAC afin d’y voir plus clair.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 avril 2017 à 11:02

      Bonjour Babam,

      Nous t’avons déjà répondu sur la fiche: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/#comment-573305

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  35. nini
    le 12 avril 2017 à 22:21

    nini,

    Un chômeur isolé qui prend sa compagne sans revenu a charge,quel est le montant de ses allocations de chômage.Merci

  36. nenille
    le 12 avril 2017 à 15:13

    Bonjour

    Suite a un divorce ,je vais etrre hebergé chez des ami(e)s un couple avec 2 enfants

    mais voila l’un 2 travaille en interimaire a temps plein ,l’autre est cohabitant

    est ce que j’ai droit a mon chomage ?

    car nous pensons plus a faire une colocations .. et j’avoue que je suis perdu dans toute les dermarche et procédure

    bien a vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 avril 2017 à 17:16

      Bonjour Nenille,

      Suite à ton nouveau lieu de vie, tu pourras effectivement continuer à percevoir tes allocations de chômage. En effet, le fait de déménager n’influence en principe pas ton droit de percevoir des allocations de chômage (sauf pour certaines personnes qui bénéficie d’allocations d’insertion et pour autant que tu sois domiciliée à une adresse). Par contre, le montant de celles-ci pourraient être moins élevé en fonction de ta situation familiale passée, ce sera sans doute le cas si tu étais considérée par l’ONEm comme étant cohabitant  avec charge de famille (dans le cas où ta compagne/ton compagnon percevait un revenu professionnel de moins de 765,97 euros but par mois ou qu’elle/il n’avait aucun revenu).

      Il faut savoir que si tu vis en colocation tu seras sans doute considéré comme cohabitant simple (sans charge de famille). Pour l’ONEM « cohabiter signifie le fait, pour deux ou plusieurs personnes, de vivre sous le même toit et de régler principalement en commun les questions ménagères. Il n’est pas nécessaire que ces personnes règlent tout en commun. Qu’il s’agisse ou non d’une cohabitation est une question de faits. » En effet, pour déterminer ton statut, l’ONEm se réfère à la situation de fait et évaluera si ta situation constitue un certain avantage économique. Si oui, tu seras considéré comme cohabitant simple.
      Tu trouveras sur la fiche ci-dessus un tableau qui pourra t’aider à comprendre l’éventuel changement du montant de tes allocations de chômage : http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2016/07/cohabitant.png

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  37. david
    le 12 avril 2017 à 15:01

    bonjour,

    je compte déménager et habiter seul.

    y a t’il un montant minimal exigé pour la location d’un studio pour être considéré comme isolé ?

    merci d’avance,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 avril 2017 à 17:30

      Bonjour David,

      Non, il n’y a pas de montant minimum pour la location d’un studio pour être considéré comme isolé. Le loyer pourrait même être gratuit. Ce qui est important pour être considéré comme isolé est d’être domicilié dans ce studio et d’y vivre seul.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as besoin d’autres informations.

  38. Justemoi03
    le 12 avril 2017 à 06:54

    Bonjour
    Ai-je droit a un revenu si je me met en ménage avec une personne travaillant sachant que j’ai trois enfants d’une autre unions et que je perçoit les allocations familiale étant donné que j’en ai la garde
    Dans l attente d’une réponse
    Bien a vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 avril 2017 à 12:37

      Bonjour Justemoi03,

      Si ton conjoint a un revenu, tu seras considéré comme cohabitant.
      Tu auras donc droit aux allocations de chômage correspondant au statut de cohabitant : http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2016/07/cohabitant.png Comme tu peux le constater dans ce tableau, les allocations de chômage sont dégressives dans le temps, de période en période.

      Et de manière générale, pour ouvrir un droit aux allocations de chômage, il faut avoir travaillé un nombre de jours au cours d’une certaine période. Tu trouveras plus d’informations sur cette page : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/
      Par exemple, si tu as moins de 36 ans :
      – soit 312 jours au cours des 21 mois précédant ta demande?;
      – soit 468 jours au cours des 33 mois précédant ta demande?;
      – soit 624 jours de travail au cours des 42 mois précédant ta demande.

      Et quoi qu’il en soit, tu continueras à percevoir les allocations familiales et ça n’aura aucune conséquence sur les montants des allocations de chômage.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as besoin d’autres informations.

  39. Dana
    le 11 avril 2017 à 17:04

    Bonjour, je suis actuellement en stage d’attente au forem et celui ci se termine en septembre je pourrais donc demander des allocations de chomages , je suis encore jeune j’ai un enfant à charge et j’habite toujours chez ma maman. Je reçois une aide du cpas de 908€ par mois. Est ce que mon revenu va diminuer quand je vais passer au chomage ? Quel montant devrais-je toucher au mois de septembre ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 avril 2017 à 12:22

      Bonjour Dana,
      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise. En effet, le montant de tes allocations d’insertion va dépendre des revenus de ta maman, et de ton âge.
      En effet, si tu vis exclusivement avec ta maman et ton enfant, que tu perçois des allocations familiales pour celui-ci ET que ta maman n’a ni revenu professionnel, ni revenu de remplacement, alors tu seras considérée comme cohabitante avec charge de famille. Tu auras alors droit à 44,24 € par jour, soit 1150,24 € par mois
      Par contre, si tu vis exclusivement avec ta maman et ton enfant, que tu ne perçois pas des allocations familiales pour celui-ci OU que ta maman dispose soit d’un revenu professionnel, soit d’un revenu de remplacement (ce qui semble être ton cas), tu seras considérée comme cohabitante simple (sans charge de famille) et percevra 10,67 € par jour, soit  277,42 € par mois si tu as moins de 18 ans? et 17,03 € par jour, soit 442,78 € par mois à partir de 18 ans.
      En principe, dans ce cas, tu pourras donc continuer à bénéficier d’un complément du CPAS pour atteindre le montant auquel tu as actuellement droit.

      Dans tous les cas, tes revenus totaux ne devraient donc pas diminuer. Puisqu’en principe tu perçois actuellement le strict minimum pour vivre.

      Plus d’informations sur : http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quels-sont-les-montants-des-allocations-dinsertion/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  40. Lorenz 0418
    le 10 avril 2017 à 14:39

    Bonjour je touche un salaire de 1440 euros net part mois .
    Le mois prochaine je serais pour la première fois au chômage.
    Pourriez-vous m’aider a m’indiquer le montant que je toucherais pour mon premier mois svp
    Merci de votre compréhension
    Bonne journée a vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 avril 2017 à 11:09

      Bonjour Lorenz,

      Comme tu pourras le voir dans les tableau ci-dessus, le montant de tes allocations dépendant de ta situation familiale et de ta dernière rémunération brute.
      Par exemple pour un cohabitant simple (sans charge de famille) percevant un salaire brut de 2600 euros.

      Il percevra pendant les 3 premiers mois 65% de sa rémunération (avec un plafond salarial de 2547,39 euros) , soit 1655,68 euros auquel il faudra un précompte professionnel de 10,09% , ce qui fera +/- 1488,63 euros.

      Pendant les 3 mois suivants, il percevra 60% de sa rémunération avec un plafond salarial de 2547,39 euros, c’est-à dire 1528,54 euros (-10,09%), soit +/- 1374,31 euros

      Après cette période et pendant les 6 mois suivants, il percevra à nouveau 60% de sa rémunération mais avec un plafond salarial de 2374,21 euros, c’est à dire 1424,54 euros (-10,09%), soit +/- 1280,80 euros

      En effet, les allocations de chômage sont dégressives, cela signifie que le montant de celles-ci diminue avec le temps.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toutes autre question.

  41. Steff
    le 9 avril 2017 à 11:11

    Bonjour,

    Si je suis au chômage et vit avec un frère et un parent qui a une retraite + la grappa.

    Si mon frère part, est-ce que pourrais être considéré comme chef de famille?  Ou je reste co-habitante.

    Actuellement, elle reçoit au total 1.080 euros et moi le 523 euros.

    Merci de votre réponse,

    Steff

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 avril 2017 à 14:05

      Bonjour Steff,

      En principe, si ton frère n’avait pas de revenu, ta situation restera inchangée.

      Par contre, si ton frère avait un revenu professionnel et que tu t’apprêtes à vivre seule avec ta mère, tu seras peut-être considérée comme cohabitante avec charge de famille. En effet, ce sera précisément le cas si le montant brut total de ses revenus, éventuellement cumulés, ne dépasse pas 1.322,02 euros par mois.

      Dans le cas contraire, tu seras considérée comme cohabitante simple (sans charge de famille).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  42. Mayo
    le 8 avril 2017 à 15:45

    J’ai 51 ans, j’étais chômeur indemnisé. Je viens de travailler 22 mois à mi-temps et ai reçu un C4. Mon mari travaille, ai-je droit à nouveau aux allocations de chômage. Merci de me répondre

  43. dora
    le 8 avril 2017 à 11:12

    bonjour ,je termine mon contrat de travaille en juillet 2018 apres 18 MOIS DE TRAVAILLE combien je toucherez aux chomage je suis femme seul avec un enfants a charge ??

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 avril 2017 à 15:58

      Bonjour Dora,

      Le montant de tes allocations de chômage va dépendre de ta dernière rémunération brute et de ta situation familiale et personnelle. Donc, n’ayant pas suffisamment d’informations sur ta situation, nous ne pouvons malheureusement pas te dire avec précision quel montant tu vas toucher. Sache tout de même que comme tu vis seule avec ton enfant, tu seras indemnisée au taux cohabitant avec charge de famille. Tu trouveras les montants sur ce tableau:
      http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2016/07/cohabitant-avec-charge-de-famille.png

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

       

       

  44. Pauline
    le 7 avril 2017 à 22:16

    Bonjour,
    je me suis inscrite au chômage pour la première fois le 26/12/2015 ensuite j’ai travaillée du 15/03/2016 au 31/07/2016 puis à nouveau du 20/09/2016 jusqu’au 6/01/2017 et du 1/02/2017 au 1/03/207 ( tjs dans la même entreprise mais à chaque fois des contrats de remplacements) durant la période de chômage en janvier 2017 j’étais considérée dans la première catégorie. Ici je viens de me rendre au syndicat et on me dit qu’à partir du mois d’avril le montant de mon allocation va diminuer de 43,22 (code 50B13) a 20,15 ( code 50B29) je suis apparement considérée comme cohabitant catégorie B.
    Mon conjoint est au chômage depuis un certain temps et touche plus ou moin 500 euros de chômage.
    Comment se fait il que mes périodes de travail ne sont pas prise en compte pour le calcule ?
    Nous avons un enfant qui est à ma charge, cela n’a t’il pas d’impacte sur le montant de mes allocations ou de celles de mon conjoint ?
    Bien à vous,
    Pauline.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 avril 2017 à 15:52

      Bonjour Pauline,

      En effet, tes allocations diminuent parce que tu es arrivée à la 3ème période. Les allocations de chômage sont illimitées dans le temps mais diminuent en fonction de la durée du chômage. Les contrats de travail de moins de 3 mois n’ont pas d’impact sur la dégressivité du chômage. Les contrats d’au moins 3 mois prolongent la période en cours. Pour revenir en début de 1ère période, tu dois travailler à temps plein pendant 12 mois au cours des 18 mois précédant ta demande. Tu es à 10 mois de travail environ. Si tu prestes encore 2 mois de travail (ou un peu plus), tu devrais récupérer des allocations de chômage plus élevées.

      D’autre part, comme ton conjoint perçoit également des allocations de chômage, tu ne peux pas être considérée comme chef de ménage. En tant que chômeurs indemnisés tous les deux, vous toucherez chacun le taux cohabitant; le fait d’avoir un enfant n’aura aucun impact sur votre situation.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  45. Sophie
    le 7 avril 2017 à 10:41

    Bonjour, je suis institutrice maternelle à temps plein (26/26) jusqu’au 30 juin. Durant les vacances d’été, je travaillerai les 3 premières semaines de juillet et 1 semaine en août (la 2ème semaine), dans un centre sportif. En septembre, le secteur est bouché jusqu’en novembre en général. Je me retrouverai donc malheureusement sans emploi à ce moment là. Pouvez-vous me dire sur quelle base l’Onem se basera pour calculer mes allocations de chômage (mon emploi en tant qu’institutrice jusqu’en juin ou les stages que je donne dans le centre semaine par semaine?) en sachant que je suis cohabitante.

    D’avance merci.

    Sophie.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 avril 2017 à 11:13

      Bonjour Sophie,

      Pour le chômeur complet, la rémunération qui sert de base au calcul de l’allocation de chômage est la rémunération journalière brute moyenne, plafonnée, à laquelle il pouvait prétendre à la fin de la dernière période d’au moins 4 semaines consécutives auprès d’un même employeur.

      Vu que tes 4 semaines de travail en centre sportif ne sont pas consécutives, cette rémunération ne devrait pas être celle prise en compte pour le calcul de tes allocations de chômage.

      Bien à toi

  46. Sylg
    le 7 avril 2017 à 07:44

    Bonjour il y a trois statut mais on ne parle jamais des personnes qui sont en couple sans cohabitation cela ce fais de plus en plus mais comment doivent faire c’est personne la ?

    Car certain couple ne sont pas fait pour etre 24h sur 24h ensemble c’est couple la sont parfois plus heureux que d’autre et enlève certaine contrainte.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 avril 2017 à 16:01

      Bonjour Sylg,

      L’ONEm se base sur ta situation de fait pour déterminer ton statut, autrement dit il tient compte, parfois indépendamment de vos relations, des personnes avec qui tu vis concrètement  et de leur revenus.

      Tu pourrais donc très bien être en couple et vivre seule dans ton logement, mais aux yeux de l’ONEm si tu vis exclusivement seule, tu seras considéré(e) comme une personne isolée.

      Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus ou en lisant la fiche de l’ONEm suivante : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  47. Cléo
    le 6 avril 2017 à 15:30

    Bonjour,

    Je viens de terminer un CDD de six mois, entamé après une période de chômage de deux semaines pendant laquelle j’ai touché des allocations (et avant laquelle j’étais indépendante).

    Mon dernier emploi salarié avant ce CDD était un intérim à mi-temps de deux mois.

    J’aurais voulu savoir lequel des deux salaires allait être pris en compte pour le calcul de mes allocations de chômage ?

    Mon dernier CDD, achevé le 31 mars 2017, ou cet intérim achevé fin février 2016?

    Je suis cohabitante à charge de famille.

    Merci pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 avril 2017 à 10:15

      Bonjour Cléo,

      En principe, si tu as perçu des allocations de chômage avant de commencer ton dernier CDD, c’est le salaire de celui-ci qui sera a nouveau pris en compte pour déterminer le montant de tes allocations.

      En effet, il faut une interruption de plus de 24 mois de chômage et avoir travaillé , au moins 4 semaines consécutives chez un même employeur pendant cette période pour que l’allocation puisse être calculée sur base d’un nouveau salaire brut.

      Par contre, ta période d’indemnisation sera prolongée par ta période de travail. Tu pourras donc  récupérer tes allocations en introduisant une nouvelle demande auprès de ton organisme de paiement (Syndicat ou CAPAC). Il faudra également que tu te réinscrives comme demandeur d’emploi auprès du service de l’emploi de ta région (VDAB, Actiris, Forem, ADG).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  48. Mimi
    le 6 avril 2017 à 14:24

    Bonjour, j’ai été licenciée et j’arrive à terme de mon préavis donc j’ai une question pour le chômage : si je suis propriétaire de mon appartement et que je loue une chambre à un tiers, vais-je perdre un montant de mon chômage à cause de ce loyer?

    Si cette personne perçoit une allocation du CPAS, cela a un impact sur le montant de mon chômage?

    Merci!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 avril 2017 à 16:01

      Bonjour Mimi,

      Si tu vis sous le même toit qu’une autre personne et qu’il y a un avantage économique à habiter ensemble (ce qui semble être le cas puisqu’elle te paie un loyer), tu seras très probablement considérée comme cohabitante par l’ONEM.
      Tu peux voir dans les tableaux ci-dessus que cela n’a pas un impact énorme pendant la première année de chômage. Mais à partir de la deuxième année de chômage, la différence est souvent plus importante.

      Si tu veux, tu peux exposer ta situation au service ruling de ton bureau de chômage. Tu recevras une réponse dans les 15 jours pour savoir si, dans ta situation, l’ONEM te considérera comme isolée ou cohabitante.  Tu trouveras plus d’infos à ce propos sur le site de l’ONEm : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t91

      Bien à toi

  49. Lily
    le 4 avril 2017 à 06:19

    Bonjour actuellement je travail 20h sem j ai un cdd
    (6mois)
    J ai un complement chomage je vis seule avec ma fille, je voulais savoir si dans 3 mois j emménager avec mon copain qui gagne 1450 euro en cdi j aurai encore droit a un complément merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 avril 2017 à 16:49

      Bonjour Lily,

      Le montant de votre AGR (Allocation Garantie) de revenu pourrait être modifié mais cela ne sera pas automatique.
      En effet, le calcul de l’Allocation de Garantie de Revenus (AGR) est très complexe.

      Il correspond à l’allocation de référence + un montant mensuel d’un supplément horaire pour les heures qui dépassent le tiers d’un horaire à temps plein – la rémunération nette.

      Dans certains cas, l’ONEM tiens compte d’une allocation journalière théorique supérieure à l’allocation journalière normale, si c’était ton cas, le changement de situation (cohabitant avec charge de famille à cohabitant sans charge de famille) aura un impact.
      Tu retrouveras des informations détaillés sur l’AGR sur cette page du site de l’ONEm: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t70
      Pour évaluer si tu y as droit, tu peux utiliser le simulateur de calcul en ligne d’AGR: http://www.onem.be/fr/documentation/bar%C3%A8mes/travail-temps-partiel

  50. Isabelle
    le 3 avril 2017 à 22:51

    Bonjour,
    Je suis actuellement au chômage, et je vie seule.
    En septembre, avec mon compagnon, nous allons nous marier. Cependant, nous aimons tellement notre independance que nous ne souhaiterons pas dans l’immediat habiter sous le même toit. Comment cela va t-il se passer pour mes allocations? Vont-elles diminuer car je serais marié, malgres le fait que j’habiterais seule? En sachant que mon compagnon percoit un salaire d’environ 1500€ net.
    Merci d’avance pour votre reponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 avril 2017 à 12:13

      Bonjour Isabelle,

      En principe, l’ONEm prend en compte la situation de fait. C’est-à-dire qu’il ne prendra pas en compte le fait que tu sois mariée, mais les revenus des personnes qui vivent avec toi. Si tu vis seule, ton statut aux yeux de l’ONEm ne devrait pas changer; tu devrais donc rester isolée.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  51. Soso
    le 1 avril 2017 à 18:43

    Bonjour. Je suis accueillante conventionnée d’enfants. J’ai une proposition pour travailler 20 h dans un magasin de vêtements pour enfants. Pouvez vous me dire combien Je toucherai comme complément du chômage. Et où puis je me renseigner? Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 avril 2017 à 12:13

      Bonjour Soso,

      En principe, pour pouvoir avoir droit à un complément chômage (appelé aussi allocation garantie de revenu ou AGR), il faut travailler à temps partiel tout en ayant théoriquement droit à des allocations de chômage (ou d’insertion).

      Cela dit, en travaillant en tant qu’accueillante d’enfants, il est peu probable que tu aies la possibilité d’avoir théoriquement droit aux allocations de chômage puisque tu ne cotises malheureusement pas pour ce secteur.

      De ce fait, nous pourrons malheureusement pas te dire si tu y auras droit car le calcul de l’AGR est compliqué. Tu trouveras plus d’information à ce sujet sur : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t70

      Si tu n’as actuellement pas droit à des allocations de chômage (ou que tu n’as pas droit à une AGR), et que tu acceptes l’emploi à mi-temps, tu pourrais, si tu le souhaites, éventuellement t’adresser au CPAS de ta commune afin de leur solliciter une aide financière. Cela dit, le CPAS effectuera une enquête sociale afin de vérifier si tu remplis les critères d’admission. Plus d’infos sur le CPAS en cliquant sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/
      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  52. jessi
    le 1 avril 2017 à 10:42

    Bonjour,

     

    Je suis au chômage depuis le 1er janvier 2017 après un cdd de 2 ans , à mi temps( 25.5h).

    Le premier mois j’ai toucher mon chômage complet et le deuxième mois aussi, je viens de recevoir mon chômage pour le mois de mars et il est diminuer, alors que normalement je suis dans les 3 mois pour obtenir 65% de mon salaire brut si je ne me trompe pas pouvais me dire si je suis dans le bon. Je suis cohabitante . Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 avril 2017 à 13:53

      Bonjour Jessi,
      En effet, les allocations de chômage ne sont pas limitées dans le temps.
      Mais elles diminuent progressivement. On distingue 3 périodes d’indemnisation?:
      La 1ère période = 1ère année de chômage.
      Elle est divisée en 3 phases (3 mois, 3 mois et 6 mois). A chaque changement de phase, tes allocations sont susceptibles de diminuer.

      Comme tu l’évoques les 3 premiers mois, tu es censé toucher à 65%. Les 3 mois suivants, celui-ci sera de 60%.
      Ta situation a-t-elle changer récemment (d’isolé à cohabitante par exemple)?
      Une autre explication pourrait être le prélèvement d’un précompte qui n’aurait pas été fait les 2 premiers mois.

      En effet, l’organisme de paiement peut retenir un précompte professionnel de 10,09 % sur les allocations pour les cohabitants.
      Le plus judicieux seraient donc de contacter ton organisme de paiement afin de comprendre la situation.

      N’hésitez pas si vous avez plus d’informations

  53. Jenny
    le 31 mars 2017 à 20:09

    Bonjour,

    Voilà j’aurais une petite question mon homme travaille depuis le 04/04/2016. Les 6 premiers mois étaient un PFI. Les 6 suivants un CDD. Et maintenant, ils viennent de lui remettre, à nouveau, un CDD de 6 mois. Son salaire brut est de 2600€, et on aurait voulu savoir combien il toucherait s’il devait tomber au chômage dans 6 mois? A ce moment là nous serions mariés et moi je travaille à temps plein.

    Merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 avril 2017 à 11:20

      Bonjour Jenny,

      Si ton homme remplit les conditions pour ouvrir un droit aux allocations de chômage après la fin de son deuxième CDD, il sera sans doute considéré comme cohabitant simple (sans charge de famille).

      Dans ce cas, il percevra pendant les 3 premiers mois 65% de sa rémunération avec un plafond salarial de 2547,39 euros , soit 1655,68 euros auquel il faudra un précompte professionnel de 10,09% , ce qui fera +/- 1488,63 euros.

      Pendant les 3 mois suivants, il percevra 60% de sa rémunération avec un plafond salarial de 2547,39 euros, c’est-à dire 1528,54 euros (-10,09%), soit +/- 1374,31 euros

      Après cette période et pendant les 6 mois suivants, il percevra à nouveau 60% de sa rémunération mais avec un plafond salarial de 2374,21 euros, c’est à dire 1424,54 euros (-10,09%), soit +/- 1280,80 euros

      En effet, les allocations de chômage sont dégressives, cela signifie que le montant de celles-ci diminue avec le temps. Tu trouveras un tableau explicatif de la dégressivité ci-dessus, ou ne cliquant ici

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      • Jenny
        le 3 avril 2017 à 21:41

        Merci beaucoup pour votre réponse ;-)

  54. vdm27
    le 30 mars 2017 à 16:10

    Bonjour,

    Je suis actuellement chef de ménage car ma compagne est en stage d’attente. Nous vivons à deux.

    Lorsque ma compagne va toucher du chômage. Elle va être donc cohabitante.

    Combien allons nous touché environ en étant deux sur base des études?

    Merci d’avance.

  55. ad
    le 30 mars 2017 à 15:35

    Bonjour,

    Voilà, je viens de prendre ma mère à charge après un courrier du syndicat me le demandant je suis donc maintenant chef de ménage ma mère touche une pension de survie de 1100 euro, Je suis actuellement au chômage  et je voudrais savoir si cela aura une incidence sur les allocations de ma mère?

    Merci

  56. nathan
    le 29 mars 2017 à 21:40

    Bonjour, je paye une pension alimentaire depuis 3 mois (jugements) et j aimerait savoir si je doit en informer la fgtb ?. Merci pour votre reponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 mars 2017 à 14:36

      Bonjour Nathan,

      Si tu perçois des allocations de chômage, que tu vis exclusivement seul, et que tu es donc considéré comme isolé auprès de l’ONEm, nous te conseillons effectivement de déclarer la pension alimentaire que tu as à payer auprès de ton syndicat. En effet, dans ce cas, tu pourrais être considéré comme cohabitant avec charge de famille. Plus d’informations sur cette fiche info de l’ONEm : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147

      Dans les autres cas, le paiement d’une pension alimentaire n’a pas réellement d’impact sur ta situation.

      D’autres questions? N’hésite pas à nous recontacter!

  57. Ana
    le 29 mars 2017 à 17:14

    Bonjour,

    j’ai une question concernant ma situation, suite à la fin de mon contrat 38h/ semaine soit 1500 net  pendant 2 ans je me suis retrouvée au chaumage pour la première fois pendant 6mois, de septembre 2016 à février 2017. Mes allocations de chaumage variaient entre 900 et 1100 euros. sachant que j’ habite avec ma sœur qui avait un revenu de 800 euros en parfumerie qui ne participe pas aux charges. j ai retrouvée du travail le 1 mars mais le salaire ne me convient pas pour 30h/semaine je perçois 1658 brut soit 1100 euro net. nous avons donc décidé de rompre mon contrat cdi, je dois prester un préavis de 2 semaines. mon contrat a commencer le 1/03/2017 et prend fin le 27/03/2017

    j aimerais savoir combien vais-je avoir au chaumage ? sachant que ma sœur réside à la même adresse que moi et qu’ elle a fait une demande de chaumage….

    je perds mes droit ( montant de chaumage )  de mon premier travail ?

    j aimerais savoir combien je gagne en cohabitant et/ou en isolée.

     

    bien à vous

    Ana 25 ans

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 mars 2017 à 15:05

      Bonjour Ana,

      Après ta période de préavis, tu devras te réinscrire comme chercheuse d’emploi et introduire une demande d’allocations de chômage au près de ton syndicat ou de la CAPAC.

      Après un contrat de moins de 3 mois, la période de chômage (dans laquelle tu étais avant de travailler) continue de courir. Pour récupérer un chômage en début de première période d’indemnisation, il faut travailler au moins un an sur une période de 18 mois. Et pour qu’un nouveau salaire serve de base de calcul pour le chômage, il faut une interruption du chômage d’au moins 2 ans.

      Comme tu vis avec ta sœur, si elle perçoit aussi des allocations de chômage, vous serez au taux cohabitant chacune. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

       

  58. Jenny
    le 29 mars 2017 à 14:04

    Bonjour j aurais bien voulus savoir mon conjoint est à mes charges actuellement comme on va se séparer j aurais bien voulus savoir si je peux le retiré et ne plus le prendre à mes charges? Et si je risque qu elle que choses merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 mars 2017 à 17:13

      Bonjour Jenny,

      Concernant le statut de votre couple, c’est la séparation de fait qui compte. Cela veut dire que dès que ton ex-conjoint quitte le domicile, tu dois prévenir ton organisme de paiement de ce changement de situation familiale. S’il est toujours domicilié à la même adresse que toi, il se peut que l’ONEm te pose des questions et tu devras alors prouver que vous vivez réellement séparément dans les faits, même si votre situation administrative n’est pas encore adaptée.

      Si après le départ de ton ex-conjoint tu vis seule, tu auras alors le statut d’isolé, ce qui pourrait faire diminuer tes allocations en fonction de ta période de chômage.

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  59. Maud0507
    le 28 mars 2017 à 19:01

    Bonjour , j’habite à liège je suis à la fgtb , j’ai 27 ans mon conjoint 33 , mon conjoint est au chomage depuis deux ans et touche dans les 500 euros et moi je travaillais dans les titres services depuis 5 ans j’etais en cdi , l’ année dernière j’ai changer de travail j’etais en temps partiel 21 h semaine pour 9 euro 89 , mon contrat c’est terminer le 3 janvier mais je ne percois que dans les 400 euros chomage plus precisement 17,03 euro par jour a raison de 6 jours semaine , nous avons un enfant de 10 ans , Ma question est est-ce normal qu on touche si peux ??? Merci pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 mars 2017 à 13:12

      Bonjour Maud0507,

      Vu les montants de vos allocations de chômage, vous percevez probablement des demi-allocations de chômage parce que vous avez ouvert un droit aux chômage sur base d’un travail à temps partiel. Dans ce cas, les demi-allocations de chômage sont effectivement moins élevées que les allocations de chômage complètes. Tu retrouveras plus d’information sur le travail à temps partiel et l’ouverture du droit aux demi-allocations de chômage sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Si à deux, vous percevez moins de 1156,53 €/mois, vous pourriez faire une demande d’aide financière régulière  (complément sur base du revenu d’intégration sociale) au CPAS de la commune dans laquelle vous habitez. Après enquête sociale, le CPAS déterminera s’il peut vous aider et comment.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  60. LifeFlower
    le 28 mars 2017 à 18:05

    Bonjour je suis actuellement aucienement dit « chef de ménage » vivant avec ma mère

    je perçois aujourd’hui un chômage de 1180/mois

    si je décide de louer quelque chose seul et de quité le lieu dit « familial » combien aurais-je droit en tant qu’isolé ?

    je suis sur la chômage depuis 4 ans et voudrais faire des études de formations, élargir les choix en déménageant. Merci de votre aide.

  61. Helena
    le 27 mars 2017 à 19:04

    I am working from august 2015 here in Belgium for 2 years.

    i had contract from 1-8-2015 until 30-5-2016 june july i didnt work …

    and i sighned my new contract from 1-8-2016 until 30-5-2016.10months+10months in last 22months

    my contract is full time 38 hours per week and 400 days until now.

    can i take chomage? i must ask for C4 at the end of my contract?

  62. Flor
    le 27 mars 2017 à 12:36

    Bonjour,
    Je voulais savoir si j’aurais droit aus allocations d chomage apres avoir travaillé 6 mois(mon contrat été duré déterminé), j’ai 23 ans et quel montant? Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 mars 2017 à 15:10

      Bonjour Flor,

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage, il faut prouver au moins 312 jours de travail sur les 21 mois qui précèdent (si tu as moins de 36 ans). 312 jours de travail correspond à un an de travail à temps plein. Après 6 mois de travail, tu n’es donc pas encore dans les conditions pour pouvoir ouvrir un droit à des allocations de chômage sur base du travail.

      Peut-être es-tu dans les conditions pour ouvrir un droit aux allocations d’insertion: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Si tu n’ouvres aucun droit et que tu es sans ressource, tu peux faire une demande d’aide au CPAS de la commune dans laquelle tu vis. Après enquête sociale, le CPAS déterminera s’il peut t’aider et comment.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  63. Smith
    le 25 mars 2017 à 17:01

    Bonjour,
    Moi âgé de 24 ans j ai travaillé un an plein sans rupture et à temps plein… maintenant j ai pour objectif d aller à l école, finish ma formation qui doit duré 3 ans … puis je bénéficier de l allocation chômage …. aider moi svp…
    Smith

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 mars 2017 à 12:33

      Bonjour Smith,

      Pour bénéficier des allocations de chômage, il faut avoir perdu ton emploi de manière involontaire, au risque de faire l’objet d’une sanction de l’Onem allant d’un simple avertissement à une exclusion du droit de chômage de 4 à 52 semaines.

      Pour entamer des études en tant que chômeur indemnisé, tu devras obligatoirement faire une demande de dispense. Ta demande devra être introduite à Actiris si tu habites en Région de Bruxelles-Capitale, au Forem si tu habites en Wallonie ou au VDAB si tu vis en Flandre. Les conditions vont dépendre du type de formation et celle-ci devra se dérouler en journée. Tu trouveras toutes les informations sur: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-obtenir-une-dispense-pour-te-former-pendant-ton-chomage/

      Si tu obtiens ta dispense pour suivre des études, à la fin de ta formation, tu pourras toujours continuer à bénéficier des allocations de chômage, pour autant que tu te relances activement sur le marché de l’emploi.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  64. Sarah
    le 24 mars 2017 à 21:15

    Bonjour,

    J’aimerais savoir si j’ai le droit au chômage. Voici ma situation : J’ai 23 ans et j’ai un bébé de 10 mois. Actuellement je vis à l’étranger avec le père de ma fille mais nous sommes sur le point de nous séparer. j’ai donc l’intention de rentrer vivre en Belgique  (mon pays d’origine, où j’ai grandi). J’ai fini mes études  il y a moins d’un an en même temps que j’ai eu ma fille. J’ai un bac+3. Je n’ai jamais travaillé, mise à part les jobs étudiants et mon stage de fin d’études (3 mois) qui était rémunéré. Je m’occupe de ma fille à la maison depuis sa naissance car le père travaille mais maintenant je ne peux plus compter sur le Papa.

    Ai je le doit au chômage svp ? Si oui, quel serait le montant ? et pour combien de temps ?

    Merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 mars 2017 à 11:59

      Bonjour Sarah,

      Il semblerait que tu ne puisses malheureusement pas ouvrir de droit aux allocations de chômage tout de suite. En effet, lorsqu’on a moins de 25 ans,  il existe 2 possibilités d’ouvrir un droit:
      – Soit, en effectuant un stage d’insertion à la fin de ses études de 310 jours (soit 1 an) et en obtenant deux évaluations positives au cours de ce dernier. Attention, pour pouvoir prétendre à des allocations d’insertion, il faut que tu aies suivi au moins 6 ans d’études en Belgique (par exemple tes primaires). Tu trouveras plus d’informations sur le stage d’insertion ici : http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      – Soit en totalisant  au minimum 312 jours de travail salarié (soit 1 an), sur les 21 mois précédant ta demande. C’est ce qu’on appelle le droit aux allocations de chômage sur base du travail.

      Tes jours de travail ne pourront à priori par rentrer dans le calcul, car en règle générale, en travaillant comme étudiante, tu ne cotises pas pour le secteur chômage (sauf si tu as travaillé au delà des 50 jours soumis à la réduction des cotisations sociales).

      Pour ta période de stage rémunérée, il faudra vérifier sur ta fiche de paie ou auprès du service dans lequel tu as travaillé si des cotisations sociales pour le secteur chômage étaient dues.

      De plus il faut savoir que ces jours ne pourront être comptabilisés pour les 312 requis, que si tu travailles 3 mois en Belgique après ton retour.
      Si tu ne disposes pas de ressources financières, tu pourrais éventuellement t’adresser au CPAS de la commune dans laquelle tu comptes t’installer afin de leur solliciter une aide financière. Cela dit, le CPAS effectuera une enquête sociale afin de vérifier si tu remplis les critères d’admission. Plus d’infos sur le CPAS en cliquant sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  65. audrey
    le 24 mars 2017 à 17:23

    Bonjour je suis chef de famille je touche donc le chômage complet . J’ai mon compagnon et mes deux enfants à ma charge .
    Mon conjoint à une possibilité de travailler à 10h/semaine pour 13 euro/heure et percevrait un salaire de 680 euro brut
    J aimer donc savoir si il accepte esque je perdrais quelques chose moi de mon chômage . Je vous remercie , en attente de votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 mars 2017 à 11:11

      Bonjour Audrey,

      L’ONEM ne considérera pas le revenu de votre conjoint(e) ou de votre partenaire comme un revenu professionnel si les trois conditions suivantes sont remplies:

      vous déclarez ces revenus auprès de votre organisme de paiement (sur un formulaire C1, disponible auprès de cet organisme) lorsque vous introduisez votre demande d’allocations ou au début de l’activité professionnelle ou de la cohabitation;
      ces revenus proviennent d’un travail salarié;
      le montant brut ne dépasse pas 765,97 euros par mois.

      Étant donné qu’il ne dépasse pas le montant cité dans les 3 conditions, vous serez toujours considéré comme cohabitante avec charge de famille.

      N’hésitez pas si vous avez besoin de plus d’informations

  66. loustic
    le 24 mars 2017 à 14:36

    bonjour,  je vis avec mon fils cadet âgé de 23 ans  qui est au chômage depuis janvier 2017, je percevais 108O eurs de chômage, voila qu ‘aujourd ‘ hui on me réclame 656, 76  pour janvier et 6O6, 24 pour février, la csc  m ‘ avait dit que rien ne changerait pour moi , vu que mon fils est au chômage ???? motif de l ‘ onem, vous avez droit au taux cohabitant , suite vérifiation onem, il s ‘ avère que votre fils est admis  au chômage  sur base de son travail et pas des études, vous ne pouvez bénéficier du taux chef . Je vais avoir 59 ans en juillet prochain, je pense que nous allons manger des cailloux , ils auraient pû m ‘ en parler a la csc syndicat ?????

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 mars 2017 à 11:11

      Bonjour Loustic,

      Effectivement, si tu vis uniquement avec ton fils et que celui-ci perçoit des allocations de chômage d’un montant supérieur à 442,78 euros par mois, tu ne pourras plus avoir le statut de cohabitant avec charge de famille et passeras au statut de cohabitant ordinaire. Tu retrouveras cette information sur cette page du site de l’ONEm: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147#h2_4

      Il s’agit d’une erreur du syndicat qui t’a visiblement mal informé mais l’ONEm, est hélas dans son droit de récupérer cet argent qui t’a été indûment versé.

      Peut-être qu’en vertu de la charte de l’assuré social, tu pourrais te retourner contre le syndicat mais pour cela, il faudrait en parler avec un service juridique. Tu peux contacter ce service juridique gratuit pour leur parler de ta situation:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90
      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  67. Line
    le 24 mars 2017 à 13:30

    Bonjour,
    J ai travaillé pendant 7 ans à mis temps. J ai perdu mon emplois en décembre.
    Je vis seule avec la garde partagée de mon fils pour qui je touche des allocations familiales mais aucune pension alimentaire ( puisque garde alternée )
    Je touche 625 euros de chômage et qd je travaille qq heures comme intérimaire on me les décomptes.
    Est ce normal de ne mm pas avoir le revenu minimum? Ai je droit à autre chose?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 mars 2017 à 11:09

      Bonjour Line,

      Vu que tu as travaillé à mi-temps, tu es indemnisée dans le régime des demi-allocations de chômage: http://www.bruxelles-j.be/?p=16006

      Ces allocations sont moins élevées que les allocations à temps plein. Quand tu travailles, tu dois noircir ta carte de contrôle et tu n’es pas indemnisée par le chômage pour ces jours-là. C’est normal.

      Il est possible que tu aies droit à une complément du CPAS. Tu trouveras les explications sur les aides du CPAS sur: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      Bien à toi

  68. CHARLES
    le 24 mars 2017 à 07:29

    Charles,

    J’ai une question d’éclaircissements:Ma femme  travaille dans le cadre  des titres services ‘dienstecheques).Je suis chômeur completement indemnisé 1180 euros par mois.

    Elle a un salaire brut de 10,49 euros par heure.Ma question est celle-ci combien d’heures de travail doit elle prester par mois pour   ne pas dépasser  le salaire brut mensuel de 765.97 euros et que je puisse garder mon salaire mensuel.

    Merci encore une fois de votre appui

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 mars 2017 à 16:58

      Bonjour Charles,

      Si tu divises 765,97 par 10,49, tu obtiens 73.
      A priori, il faudrait donc qu’elle travaille maximum 72 heures/mois pour ne pas atteindre les 765,97€ par mois.

      Bien à toi

  69. harque
    le 23 mars 2017 à 23:20

    Bonjour est-ce vrai que pour
    Travailler a bruxelle propreté il faut savoir parler le néerlandais
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 mars 2017 à 16:52

      Bonjour Harque,

      Non, pas forcément. Tout dépend du poste pour lequel tu veux poser ta candidature.
      Pour postuler, tu peux aller sur: https://www.arp-gan.be/fr/travailler.html
      Tu peux appeler gratuitement au 0800/981 81

      Bien à toi

       

  70. Angella77
    le 23 mars 2017 à 12:53

    Bonjour,Je 40ans,Je travail 6 jours paré semaine-36h total paré semaine,presque 3 ans-je le droit à chômage?

  71. Rayan
    le 21 mars 2017 à 21:17

    Bonjour.
    J’ai 39ans j’ai travail 17 mois 17h par semaine =246 jour et 7mois temps comple=223 jour.le total 469jour .j’ai le droit de demander le chomage compel.
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 mars 2017 à 16:49

      Bonjour Rayan,

      En principe tu pourras effectivement prétendre à des demi-allocations de chômage. En effet, en théorie, comme tu as travaillé à temps partiel, il te faut 468 demi-jours au cours des 39 mois précédant ta demande?pour pouvoir ouvrir un droit.

      Pour calculer le nombre de jours que tu totalises, il faut effectuer le calcul suivant :  le nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction. Ensuite, tu multiplies le résultat obtenu par 2.
      Comme le résultat ne peut dépasser en moyenne 78 jours par trimestre, tu pourras compter 26 jours/mois pour tes 7 mois à temps plein.

      Une autre option, serait de voir si ton travail à temps partiel te permet d’ouvrir un droit au chômage à temps plein. Pour le savoir  tu pourras effectuer le calcul suivant pour que tes jours de travail à temps partiels soient assimilés à des jours de travail à temps-plein : Le nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  72. Nine
    le 21 mars 2017 à 12:54

    Bonjour
    J’ais 57 ans j’ai travaillé à mis temps 8 années et ici cela fera 2 années que je travaille 2 mis temps malheureusement je vais perdre 1 de ces mis temps et je vie avec une personne pensionné mais qui n’a pas de lien de parenté avec moi comment vaije être considéré pour mon supplément chômage
    Merci

  73. delphine
    le 21 mars 2017 à 12:34

    Bonjour,

    Pouvez vous me dire comment négocier un licenciement à l’amiable? j’ai 15ans d’ancienneté et je désire quitter mon travail. De combien de temps serait ma période de préavis? Devrais je le prester obligatoirement? Est ce que cela représente un coup pour l’asbl qui m’engage actuellement?

     

    je vous remercie d’avance pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 mars 2017 à 10:33

      Bonjour Delphine,

      Tu trouveras les explications sur les manières de rompre un contrat de travail sur cette page: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/comment-quitter-ton-emploi/

      Si la rupture se fait à l’amiable, il s’agit d’une rupture de commun accord. Ce qui est considéré par l’ONEM comme une démission. Tu risques 4 à 52 semaines d’exclusion si tu demandes des allocations de chômage après une telle rupture.
      Pour éviter une sanction, l’idéal est donc de se faire licencier sans avoir commis de faute. Si ton employeur est d’accord de te licencier, tu pourrais avoir droit au chômage sans risquer de sanction. Mais attention, si l’ONEM découvre qu’il s’agit d’un licenciement de complaisance, ton employeur et toi risquez des sanctions.

      Ton préavis dépend de ton statut (employée ou ouvrière). Il est aussi différent selon qu’il s’agisse d’une démission ou d’un licenciement.
      Tu peux calculer la durée de ton préavis sur: http://www.préavis.be

      En cas de démission, le préavis n’est pas suspendu par la maladie ou des vacances. Alors qu’en cas de licenciement, le préavis est suspendu pendant la maladie ou les vacances.

      Bien à toi

  74. numau
    le 21 mars 2017 à 12:11

    Bonjour.
    je suis cohabitante et j’ai envie de reprendre les études d infirmière à la fin de mon préavis. mon allocation de chômage va t il reste fixe durant mes études. et c est quel % par rapport à mon salaire.
    merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 mars 2017 à 10:02

      Bonjour Numau,

      Si tu as été licenciée, tu pourras obtenir une dispense pour étudier tout en bénéficiant du chômage si tu remplis certaines conditions. Tu trouveras les conditions pour une dispense pour des études de plein exercice sur: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-obtenir-une-dispense-pour-te-former-pendant-ton-chomage/

      Si tu as cette dispense,  le montant de tes allocations sera maintenu comme suit:

      • si tu es dans la première période d’indemnisation, la dégressivité s’appliquera jusqu’à ce que tu aies atteint la première phase de la deuxième période. Dès cet instant, le montant de tes allocations sera maintenu;
      • si tu es dans la première phase de la deuxième période, ou dans une phase ultérieure, le montant de tes allocations sera maintenu;
        Cela signifie que, durant tes études, le montant de tes allocations ne diminuera plus du fait de la dégressivité.
        Cependant, tes allocations diminueront bien jusqu’au 13ème mois de chômage. Ce n’est qu’après un an, que la dégressivité est stoppée.

      Cet avantage t’est octroyé automatiquement.

      En cas de réussite, et si tu continues à percevoir des allocations de chômage, tu pourras encore conserver ce montant avantageux pendant une période de 6 mois “bonus 6 mois” à dater de la fin de ta dispense.

      La façon dont les allocations sont calculées est expliquée ci-dessus. Les trois premiers mois tu reçois 65% de ta dernière rémunération brute plafonnée.

      Bien à toi

  75. Angelou
    le 20 mars 2017 à 12:30

    Bonjour,
    Étant co habitante, est ce que le mariage va changer quelque chose?
    Par exemple une diminution du chômage ou être obligé d être a charge de l autre? Ou garde t on nos deux allocations de chômage?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 mars 2017 à 10:49

      Bonjour Angelou,

      Non, le mariage ne change rien. Si vous vivez ensemble, vous serez tous les deux indemnisés au taux cohabitant. Peu importe que vous soyez mariés ou non.

      Bien à toi

  76. Remy
    le 20 mars 2017 à 12:15

    Bonjour, je voudrais savoir ceci, un chomeur cohabitant avec enfants en charge et l’un de conjoint à de revenu professionel. Cette situation peut elle changer le montant octroyé ? Cordialement

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 mars 2017 à 10:17

      Bonjour Remy,

      Si tu vis avec un conjoint qui dispose de revenus professionnels, le montant de tes allocations pourrait effectivement changer.

      En effet, tu seras considéré comme cohabitant simple (sans charge de famille) si la personne perçoit plus de 765,97 euros bruts par mois, et comme chef de ménage si elle perçoit moins que ce montant.

      Malheureusement, pour déterminer un statut, le fait d’avoir des enfant à sa charge n’a pas d’impact dans ton cas puisque la situation financière du conjoint prime toujours  sur le fait d’avoir un enfant au sein du ménage.

      Le fait de passer de cohabitant avec charge de famille à cohabitant simple (sans charge de famille) pourrait effectivement entrainer une baisse du montant des allocations. Pour plus d’informations, tu pourras consulter les tableaux ci-dessus.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  77. Steff
    le 19 mars 2017 à 14:22

    Bonjour,

    Je suis au chômage depuis plus d’un an, vis avec un parent et ayant accumulé peu de travail dans les dernières années, je suis vite arrivée au minimum de 523 euros, ce qui me limite énormément.

    Je vais faire une semaine de travail en tant qu’intérimaire.  Si ils me reprennent pour d’autres intérims, pourriez-vous me dire combien de temps de travail accumulé il me faut pour remonter mon chômage?  Comment çà se passe?

    Par exemple, que se soit en intérim avec dates différentes ou si on me donne un contrat d’un mois, ou un contrat indéterminé et que j’arrête à la fin de la période d’essais.

    Merci d’avance

    Steff

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 mars 2017 à 10:26

      Bonjour Steff,

      Pour récupérer des allocations de chômage en début de première période d’indemnisation, il faut au moins travailler un an sur une période de 18 mois. Et pour qu’une nouvelle rémunération soit prise en compte, il faut une interruption du chômage d’au moins 24 mois (et avoir travaillé pendant cette interruption).
      Attention, rappelons que si c’est toi qui met fin à un contrat de travail, tu risques une sanction de l’ONEM pour abandon d’emploi convenable.

      Bien à toi

  78. Lilou
    le 17 mars 2017 à 15:19

    Non il m’avait dit que j’y avais droit jusqu en mars 2015 puis je n’ai plus rien perçu du chômage mon seul revenu était mon temps partiel mais je recherchais toujours un temps plein j’étais donc tjs inscrite à la recherche d’un temps plein. A la capac la fille qui s’est occupée de mon dossier m’avait dit que j’allais percevoir 54 euros et là j’ai reçu 20 euros par jour. Quand j’ai telephoné on m’a répondu qu’il fallait voir ça avec l onem.j’ai donc appelé l onem qui m’a répondu que la capac devrait faire son travail et envoyer mon dossier pour une révision. Comme c’est fermé je dois attendre lundi pour me rendre à la capac.Mais je ne sais toujours pas qui vrai svp pourriez vous m’expliquer pourquoi je passe de 54 a 20 euros Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 mars 2017 à 11:56

      Bonjour Lilou,

      Nous te conseillons effectivement de demander une révision du dossier. Puisque tu n’as perçu une AGR que pendant 6 mois, seuls 6 mois de dégressivité devraient être pris en compte. Ne connaissant pas suffisamment ton dossier, nous ne pouvons pas dire quel montant est correct mais il semble tout de même que la diminution soit trop importante pour un dégressivité de 6 mois. Nous te conseillons donc d’attendre la révision de ton dossier.

      Tu peux également en parle avec ce service juridique gratuit qui pourra analyser ta situation:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90
      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h.

      Bien à toi.

  79. Sarah
    le 17 mars 2017 à 14:16

    Bonjour, j’ai reçu un courrier qui dit que je n’aurai plus droit au chômage en Aout 2017.
    J’ai travailler de 2013 jusqu’a Début février 2017 entre ces années j’ai fait que 6mois de chômage.
    J’étais en mi temps de 19heures et je suis co habitante. Je comprend pas pourquoi j’ai droit qu’à 6mois de chômage ! surtout  le peu que je reçois déjà. Autant me dire d’aller mourir ou que mes parents s occupe de tout mes frais personnel !
    S’il vous plait ,j’aimerai une explication ? :(

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 mars 2017 à 11:26

      Bonjour Sarah,

      Seule les allocations d’insertion (sur base des études) sont limitées dans le temps. Nous supposons donc que tu bénéficies d’allocations d’insertion et non d’allocations de chômage (sur base du travail).

      Un document de fin de droit est automatiquement envoyé aux jeunes demandeurs d’emploi qui arrivent à la fin du crédit des 36 mois. Cependant, les périodes de travail à temps partiel avec maintien des droits sans allocations de garantie de revenu prolongent le droit aux allocations d’insertion (de la durée de la période de travail). Ton droit devrait donc être prolongé malgré le courrier que tu as reçu. Tu retrouveras ces informations ici: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/jusque-quand-as-tu-droit-a-des-allocations-dinsertion/ Une possibilité est aussi d’ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage (sur base de ton travail à temps partiel). Il faut voir ce qui est le plus intéressant pour toi. Ce droit n’est pas limité dans le temps par contre, il se peut que le montant des demi-allocations de chômage soit inférieur au montant des allocations d’insertion. N’hésite pas à en parler avec ton organisme de paiement. Tu trouveras plus d’information sur le chômage sur base d’un travail à temps partiel sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  80. Aurelie
    le 17 mars 2017 à 13:47

    Bonjour, est ce que dans le calcul du chômage, le nombre d’année pendant lesquels on a travaillé ont de l’importance ?
    Je suis mariée, mon mari travail, je travaille également depuis 8 ans a raison de 24/semaine.
    Je me suis fait licenciée. Comment Va etre Calculées mes allocations de chômage ? Juste la moitié du minimum parce que mon mari travaille, Ét Que moi j étais en temps partiel sois disant  » volontaire  » ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 mars 2017 à 10:20

      Bonjour Aurélie,

      Si tu es travailleurs à temps partiel volontaire (parce que tu n’es pas dans les conditions pour pouvoir être une travailleuse à temps partiel assimilée à une travailleuse à temps plein. Voir: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/#comment-569264), tu vas effectivement ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage. Le calcul des demi-allocations de chômage varie en fonction de ton salaire brut, de ton régime de travail, de ta situation familiale et de ta période de chômage (http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t34#h2_2)

      Puisque ton mari travaille (et s’il a un salaire brut supérieur à 765,97 euros), tu auras le statut de cohabitant. Ensuite, la carrière a en effet un impact car il ralenti la dégressivité des allocations de chômage. Comme tu peux le voir dans les tableaux ci-dessus, la période 2 d’indemnisation a une durée plus ou moins longue en fonction de la carrière du demandeur d’emploi.

      Le calcul des demi-allocations de chômage est complexe et cela ne correspond pas à la moitié des montants que tu peux voir dans les tableaux ci-dessus.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  81. Rayan
    le 16 mars 2017 à 22:43

    Bonjour
    J’ai travail a temps partiel 17 mois et 7 mois temps comple je veux savoir comment se calcule de mon chomage merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 mars 2017 à 16:09

      Bonjour Rayan,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise.

      Mais pour ouvrir un droit aux allocations de chômage sur base du travail, tu dois totaliser un certain nombre de jours de travail salarié en fonction de ton âge, et à comptabiliser sur une période de référence.

      En ayant travaillé à temps-partiel il est souvent plus probable de pouvoir ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage. Pour connaitre le nombre de jours pris en compte, tu dois effectué le calcul suivant : le nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction. Ensuite, il faut multiplier le résultat obtenu par 2.

      Tu pourras consulter le nombre de jours requis dans ton cas sur la page suivante : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      Néanmoins, il existe une possibilité d’ouvrir un droit à des allocations de chômage à temps plein suite à un travail à temps partiel  si ta rémunération brute mensuelle était supérieure à 1.531,93 euros.

      Si c’est le cas tu pourras effectuer le calcul suivant pour que tes jours de travail soient assimilés à des jours de travail à temps-plein : Le nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction.

      Il faudra alors te référer au tableau suivant (http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/) pour connaitre le nombre de jour requis dans ta situation.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  82. Gaelle69
    le 16 mars 2017 à 16:32

    Bonjour , petit question :
    Étant enceinte et ne pouvant pas travailler dans mon métier je me suis inscrite aux cpas j’ai toucher du cpas pendant 1mois et demi âpre j’ai appris que j avais droit aux allocations de chômage , je me suis rendu a la fgtb et ceux ci m’ont verser des arriéré de janvier et février, le cpaz peuvent ils me les réclamer? Sachant que ayant -21 ans je touche 19,72 par jour en isoler et donc besoin d’un supplément du cpas…
    Merci d avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 mars 2017 à 15:07

      Bonjour Gaelle69,

      Le CPAS peut bien te demander de rembourser les montants que tu as récupéré du chômage. Si tu avais droit à un complément du CPAS à tes allocations d’insertion, tu pourras garder ce complément. Il ne faudra pas le rembourser. Tu devras uniquement rembourser le montant qui était couvert par tes allocations d’insertion.

      Bien à toi

  83. Ben
    le 16 mars 2017 à 16:28

    Bonjour,

    J’ai reçu une lettre, disant que je ne bénéficierais plus du chômage complet à partir du 14 mars 2017, après avoir bénéficié du chômage complet pendant 1 an, m’étant inscrit le 14 mars 2016, et que donc, les allocations vont diminuer et passer du suffix 13 au suffix 2A. Cependant, pour le mois de décembre 2016, j’ai utilisé mes 17 jours de congés restants de l’année 2016, je n’ai eu donc que 9 jours d’allocations, au lieu des 26. ils me les ont retirés automatiquement. Je n’ai donc pas eu 1 an d’allocations de chômage complet le 14 mars 2017. Je n’ai reçu que 9 jours d’allocations.  Mon chômage complet devrait donc être valable tout le mois de mars 2017, et une petite partie d’avril, et non jusqu’au 14 mars 2017 non?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 mars 2017 à 15:00

      Bonjour Ben,

      Ce n’est pas parce que tu rentres en 2ème période de chômage que tu perds le droit au chômage complet. Tes allocations risquent de diminuer et non de disparaître. Cela n’en reste pas moins un « chômage complet ».
      Il est normal que tu n’aies pas reçu d’allocations pour les jours de vacances. Tu trouveras les explications à ce sujet sur cette page: http://www.bruxelles-j.be/?p=4613
      Même si tu n’as pas été indemnisé pendant les jours de vacances, cela ne permet malheureusement pas de prolonger la période de chômage dans laquelle tu te trouves.
      Tu es donc bien indemnisé en phase 2A à partir du 14 mars.

      Bien à toi

       

  84. Lilou
    le 16 mars 2017 à 15:36

    Pourriez vous me détailler cela car on m’a expliqué que je recupererai le même montant, personne ne m’a dit cela. Quel est alors l’avantage d’avoir travaillé deux ans si la dégressivité continue. Je ne comprends pas. Merci de votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 mars 2017 à 14:55

      Bonjour Lilou,

      Nous avions manqué le fait que tu as perçu une AGR que pendant 6 mois. Quelle est la raison? Tu n’as donc pas perçu d’AGR pendant toute ta période de travail à temps partiel?

      Dans les règles, les périodes de travail à temps partiel avec maintien des droits sans AGR prolongent les périodes de dégressivité. Par contre, durant les périodes de travail à temps partiel avec maintien des droits et avec AGR la dégressivité continue (puisque tu continues à percevoir des allocations de chômage en partie).

      Il faudrait donc clarifier ta situation et voir si tu as perçu une AGR durant toute la durée de ton emploi à temps partiel ou pas. Les périodes où tu n’as pas perçu d’AGR, devraient prolonger les périodes de dégressivité. N’hésite pas à en parler avec ton organisme de paiement.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions

  85. Lilou
    le 16 mars 2017 à 12:51

    Bonjour,je travaillais à temps plein en tant qu employé jusqu’à mars 2014 deux ans en cdd ensuite j’ai perçu des indemnités chômage jusqu’à novembre 2014.J’ai trouvé un emploi temps partiel en novembre 2014 mais j’ai maintenu mes droits à temps plein et continuer à chercher un emploi à temps plein. J’ai perçu une AGR jusqu’à mars 2015.J’ai toujours été inscrite en tant qu employee mi temps mais demandeur d’emploi temps plein chez actiris jusqu’à ce jour. J’ai reçu mon c4 avec indemnité jusqu’au 30 janvier 2017.Ça fait donc plus de deux ans que j’ai travaillé à temps partiel. Lorsque j’ai rentré mes documents à la capac ils m’ont dit que j’avais droit à mon chômage complet chose que l’on m’a précisé également avant de commencer à temps partiel et ils m’ont précisé que comme j’avais travaillé plus de deux ans, c’était également à mon avantage et que je récupère mon indemnité comme sortant d un temps plein et bien sûr avec le montant que je percevais après mon temps plein. Est ce vrai svp ?Merci de votre réponse
    J’ai oublié de préciser que je suis cohabitante. Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 mars 2017 à 15:18

      Bonjour Lilou,

      Effectivement, puisque tu as ouvert un droit à des allocations de chômage complètes et que tu as ensuite retrouvé un emploi à temps partiel avec maintien des droits, tu peux récupérer des allocations de chômage complètes (calculées sur ton ancien salaire brut à temps plein).

      Cependant, puisque tu étais bénéficiaire d’allocations de garantie de revenu, la dégressivité a continué à agir sur tes allocations de chômage. Tu ne devrais à priori donc pas pouvoir récupérer exactement le même montant que juste avant ta période de travail à temps partiel (puisque la dégressivité a continué).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  86. patiboy
    le 16 mars 2017 à 11:21

    j’ai 22ans et je perçois une allocation d insertion de 400 euros , mon père doit il encore payer une pension alimentaire ?

    je vis chez ma mère.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 mars 2017 à 15:10

      Bonjour Patiboy,

      En principe, tes parents ont l’obligation de subvenir à tes besoins tant que tu ne disposes pas de tes propres moyens pour subvenir à tes besoins, ce qui recouvre toute la durée de tes études ou de ta formation, et ce peu importe que tu sois majeur et/ou que tu résides ailleurs.
      Ainsi, comme tu disposes d’allocations de chômage après études (allocations d’insertion), l’obligation de pension alimentaire de ton père pourrait s’arrêter.
      Cela dit, une fois que l’obligation d’éducation et d’entretien cesse, c’est l’obligation de secours qui prend le relais. Il s’agit de l’obligation alimentaire générale et réciproque entre les membres d’une même famille (Cela signifie que tes parents pourraient à leur tour, si besoin, faire également appel à ce besoin d’assistance et te demander, si tu en as les moyens, une aide financière).

      En cas de conflit, il est toujours possible de se rendre auprès du Tribunal de la Famille afin que le Juge prenne une décision (contraignante) concernant cette contribution alimentaire.
      Il faut tout de même savoir que cette obligation de secours n’est pas automatique. En effet, on tiendra compte de ton état de besoin, mais aussi de la situation financière de ton père. Celle-ci sera toujours analysée afin de définir la possibilité d’intervention de ton père en fonction des ressources dont ils disposent.

      Une alternative serait de solliciter une aide financière auprès du CPAS de ta commune. Le CPAS pourrait en effet t’octroyer un complément à ton allocation d’insertion;  cela dit , le CPAS effectuera une enquête sociale afin de vérifier si tu remplis les critères d’admission et est en mesure de tenir compte des revenus de ta mère et de la possibilité d’intervention de ton père pour déterminer si tu as droit à leur aide ou non. Plus d’infos sur le CPAS en cliquant sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  87. Edwin :)
    le 16 mars 2017 à 11:02

    Bonjour j’aurais voulu voir si vous sauriez m’informer sur les contributions j’ai travailler 15 jour en intérim avec un bas salaire (9,47 brut ) et le reste j’ai eu des allocations de chômage au taux chef de ménage … avec ma compagne et mon bebe a charge j’aurais voulu voir comment se calcule un peu les contributions… que je simule un peu à l’avance .

  88. Julie
    le 16 mars 2017 à 01:22

    Bonjour

    Je suis au chômage depuis le 1er juillet 2016.

    Je touchais jusque janvier +/- 1250€. 1er chômage complet calcule sur base de mon salaire (contrat CDD temps plein durant 1 an et demi)
    Malgré ma cohabitation avec mon compagnon (travaille en CDI temps plein)

    Jusque janvier car depuis j’ai accouche et je suis donc actuellement sous congé de maternité jusque fin avril.

    Lorsque j’irais me réinscrire vais je continuer à bénéficier de mon chômage complet jusqu’au 1er juillet ? Comme défini dans le récapitulatif que j’ai reçu en début ?
    Ou vont ils prendre en compte le changement de statut et ne plus prendre en compte mon dernier contrat ?

    Comment sera calculé mes nouvelles indemnité ?
    MeRci à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 mars 2017 à 15:24

      Bonjour Julie,

      Tes allocations de chômage seront effectivement toujours calculées sur base du salaire brute de ton dernier emploi. Sache qu’au niveau de ton statut, le fait d’avoir un enfant charge n’a malheureusement pas d’impact puisque c’est la situation financière du compagnon qui prime sur le fait d’avoir un enfant au sein du ménage.

      Par contre, une période d’indemnisation n’est malheureusement pas prolongée par une période indemnisée par la mutuelle. Cela dit, pour savoir quelle sera le montant de tes allocations, il faudra connaitre la période d’indemnisation dans laquelle tu te trouvais avant d’être indemnisée par la mutuelle.
      Tu pourrais par contre te référer à ce tableau http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2016/07/cohabitant.png pour savoir comment va progresser le montant de tes allocations de chômage. Mais si l’ONEm t’a signifié que tu seras en première période d’indemnisation jusqu’en Juillet 2017, il n’y aura donc pas de changement (dû à ta maternité) lorsque tu bénéficieras à nouveau de tes allocations de chômage.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  89. Cristina
    le 15 mars 2017 à 13:10

    Bonjour.je 39 ans.je travailler 7 ans e demi.mon salaire est de 1000 euros..je 2 enfants de 4 ans est de 10 ans.mon mari travaille.sont salaire est de 1400 euros.combien je reçu de chomage?merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 mars 2017 à 16:31

      Bonjour Crisitina,

      Si ton mari travaille, tu auras le statut de cohabitant. Si tu travaillais à temps plein, sache que les allocations de chômage sont calculée sur base du salaire brut (et non du salaire net). Tu peux donc te référer à ce tableau pour évaluer le montant de tes future allocations: http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2016/07/cohabitant.png Tu devrais alors percevoir 65% de ton salaire brut durant 3 mois puis 60% de ton salaire brut les 9 mois suivant. Ensuite, les allocations de chômage diminuent progressivement en fonction de ta carrière.

      Si tu travaillais à temps partiel, le montant des allocations de chômage est complexe à calculer et dépend également de ton régime de travail (nombre d’heure prestée par semaine). Nous en pouvons donc pas te répondre avec précision. N’hésite pas à en parler avec ton organisme de paiement.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  90. JLBUL
    le 14 mars 2017 à 22:23

    Bonjour,

    Ma compagne et moi avons décidé de nous séparer. Nous avons deux enfants de 11 et 4 ans qui  vivront en garde alternée.

    Je pourrais habiter quelques temps avec un ami qui loue le corps principal d’une ancienne ferme. Il bénéficie du statut d’artiste et a pour l’instant un CDD jusqu’au 30 septembre 2017.

    En cas de chômage temporaire, perdrait-il son statut d’isolé pour celui de cohabitant ? La maison possède à chaque étage une pièce de vie, style salon, et une salle de bain et chaque fois 2 chambres, soit « presque » 2 appartements. Mon ami continuerait à payer seul le loyer et chacun règlerait ses propres dépenses ménagères.

    Merci d’avance pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 mars 2017 à 16:01

      Bonjour Jlbul,

      Voici ce qui dit l’ONEm concernant la cohabitation: « Cohabiter signifie le fait, pour deux ou plusieurs personnes, de vivre sous le même toit et de régler principalement en commun les questions ménagères. Il n’est pas nécessaire que ces personnes règlent tout en commun. Qu’il s’agisse ou non d’une cohabitation est une question de faits. Le directeur de l’ONEM prendra une décision en la matière et il vérifiera principalement si le fait de partager les frais permet de réaliser des économies et s’il existe donc un certain avantage économique. Le directeur peut décider qu’il s’agit de cohabitation sur la base de la situation de fait même si , d’après le registre de population, les personnes habitent séparément. »

      Nous ne pouvons donc pas te dire avec certitude si l’ONEm vous considèrera comme cohabitant ou pas. Cependant, si tu vis chez cette personne et que vous partagez certains frais, l’ONEm pourrait tout à fait vous considérer comme cohabitant et il pourrait donc bénéficier d’allocations de chômage au taux cohabitant. Cependant, le statut a surtout beaucoup d’importance après la première année de chômage (passage en période 2 de la dégressivité). Or le statut d’artiste permet normalement de maintenir la dégressivité en première période. Nous te conseillons donc de vérifier notre information avec un service spécialisé dans le statut d’artiste: http://www.iles.be/artistproject/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  91. Mathieu
    le 14 mars 2017 à 19:55

    Bonjour

    Je suis au chômage Statut isolé je touche plus ou moins 1180 euro et je paie une pension alimentaire a la mère de mon fils avec qui je ne vis plus

    Là je viens de me mettre en couple avec ma fiancé qui est étudiante et qui touche 580 euro par mois de CPAS
    Est t il possible que je sois cohabitant avec charge de famille? ou? que ce qu’il va m’arriver?
    Merci , d’ avoir pris le temps de me lire , ainsi que pour vos intentions a mon égard.
    Bien a vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 mars 2017 à 15:03

      Bonjour Mathieu,

      Si ta fiancée reçoit une aide du CPAS, tu vas être considéré par l’ONEM comme simple cohabitant. Tes allocations risquent donc de diminuer.
      Cependant, le plus probable est que ta fiancé perde son droit au RIS (revenu d’intégration social) à cause de cette cohabitation ensemble. Elle doit en effet prévenir le CPAS de ce changement de situation. Le CPAS tiendra compte de ta situation et elle perdra probablement le droit au RIS alors que toi tu seras indemnisé au taux cohabitant avec charge de famille par l’ONEM.
      Note que c’est probablement le statut que tu as déjà (en vivant seul et en payant une pension alimentaire).

      Bien à toi

       

  92. Anca
    le 14 mars 2017 à 18:14

    Bonjour, je suis cohabitent,mon mari travaille ils à de revenus et moi suite à une faillite je perdu mon travaille depuis le mois de janvier. Je travaille temps partiel, 20h par semaine et je prenais pas de complément. Je viens d’être payé par le chômage pour mon premier mois et à ma grande surprise ils ont versé sur mon cont 280euros pour tout le mois de février. Je suis allé au syndicat et après âpres 1h30 d’attente la personne à qui je demande des explications ma répondu que ce normal parsque ce de demi journée et que je perçoit 20,50par jour. Je trouve que ce pas normal. Merci d’avance et j’attends votre avis.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 mars 2017 à 13:16

      Bonjour Anca,

      Si tu as toujours travaillé à temps partiel (20h/semaine), il est normal que tu ouvres un droit à des demi-allocations de chômage et non à des allocations de chômage complètes. Tu retrouveras ces explications ici (partie « Les travailleurs à temps partiel dits « volontaires » »): http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/

      En effet, pour ouvrir des allocations de chômage complètes, il faut prouver un certain nombre de jours de travail sur une période de référence et un salaire brut minimum. Il est impossible d’ouvrir un droit aux allocations de chômage complètes en travail 20h/semaine.

      Hélas, le calcul des demi-allocations de chômage est complexe et nous ne pouvons donc pas te répondre avec précision et te dire si ce montant est correct ou pas.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  93. Vinci
    le 14 mars 2017 à 15:35

    Bonjour,

    J’ai 24 ans et ayant pris un appartement seul en juin 2016, je suis donc passé, depuis cette date, du statut de chargé de famille à isolé. Etant malheureusement au chômage depuis 2013, j’entame actuellement ma troisième période d’indemnisation, cependant je suis isolé depuis moins d’un an. Dans quelle catégorie du tableau ci-dessus dois-je me situer ?

    Mon indemnisation est d’environ 850 euros/mois depuis lors; j’ai par contre constaté que le montant versé de ce mois-ci ne s’élevait qu’à environ 780 euros. Ma question est donc la suivante : Est-ce normal et si oui, quelle en est la raison ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Bien à vous

    Vincent

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 mars 2017 à 17:00

      Bonjour Vincent,

      La dégressivité continue normalement même s’il y a un changement de statut familial. La première année de chômage, la dégressivité est la même pour tout le monde. Par contre, dès qu’on entre en deuxième période, la dégressivité varie en fonction de la carrière professionnelle. Nous ne pouvons donc pas te dire dans quelle période tu te trouves précisément car d’autres éléments peuvent influencer la dégressivité (comme des périodes de travail par exemple). Cependant après plus de 3 ans, il est fortement possible que tu sois au forfait (période 3).

      Cependant, les montants que tu évoques sont inférieurs au minimum prévu pour une personne isolée. As-tu des allocations de chômage complètes ou des demi-allocations de chômage (parce que tu travaillais à temps partiel avant par exemple).

      La différence dans le montant de tes dernières allocations n’est peut-être pas du à la dégressivité mais au fait que le mois de février est un mois plus court avec donc moins de jours indemnisés.

      N’ayant as suffisamment de détail sur ta situation, nous ne pouvons hélas pas te répondre avec précision. N’hésite pas à interpeler directement ton organisme de paiement pour avoir des explications sur le montant de tes allocations de chômage.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  94. Severine
    le 14 mars 2017 à 12:04

    Bonjour,
    Nous sommes français et voulons venir vivre en belgique. Nous allons travailler bien sure, mais si toutefois nous perdions notre emploi un jour, comment cela se passe t-il pour un français ? Nous en avons marre de la mentalité française et c’est vrai que nous aimons beaucoup nous promener en Belgique. Mais avant de faire le grand saut, nous aimerions savoir comment ça se passe et connaître davantage les lois votre joli pays. Mille merci

  95. delphine
    le 14 mars 2017 à 10:17

    Bonjour,

     

    je suis salariée temps plein depuis 15 ans dans une ASBL. Je bénéficie depuis peu d’un crédit temps 1/2 temps pour m’occuper de mes enfants âgés de moins de 8 ans. Dans le cas de figure ou je ferai le choix de quitter mon travail actuel pour envisager une autre orientation professionnel, comment seront calculée mes allocations de chômage?

    Seront elles calculées sur mon temps plein ou sur la réduction de temps de travail 1/2 temps due à ma demande de crédit temps?

     

    je vous remercie d’avance pour votre réponse

    Bien à vous

    Delphine

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 mars 2017 à 14:40

      Bonjour Delphine,

      Tes allocations de chômage seront bien calculées sur base de ta rémunération brute à temps plein. Nous nous permettons d’attirer ton attention sur le fait qu’une démission peut être sanctionnée par l’ONEm d’un avertissement ou d’une exclusion du droit aux allocations de chômage d’une durée de 4 à 52 semaines.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  96. Mine
    le 13 mars 2017 à 17:11

    Bonjour,

    Pour l’instant je vis seule et je suis marié. Mon mari habite avec sa mère et il est chef de famille. Moi je vais bientôt accoucher et je pense que je vais emménager avec eux. Que va t il se passer pour nos revenus (à moi et mon epoux) si j’habite avec eux étant donné que je perçois également des revenus d’allocations des chômage?
    Merci pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 mars 2017 à 14:02

      Bonjour Mine,

      Pour l’ONEm, lorsque le demandeur d’emploi vit avec son partenaire, seule la situation du partenaire est prise en compte. Comme vous percevez tous les deux des allocations de chômage, vous serez tous les deux au taux cohabitant ordinaire.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  97. Nicolas
    le 28 mars 2017 à 14:19

    Bonjour

    Le type de formation est une formation en temps plein au FIJ à Saint Gilles, c’est une formation de technicien informatique certifié d’une durée de un an.

    Je ne sais pas si cette formation est qualifié de formation professionnel et si elle me dispense donc de dégressivité.. Peut être pouvait vous me le dire ?

    De plus je termine mon contrat de travail le 19 septembre et la formation débute le 9 septembre, comment puis je avoir une dispense en étant toujours travailleur ?

    Merci à vous

  98. Infor Jeunes Bruxelles
    le 29 mars 2017 à 12:45

    Bonjour Nicolas,

    En principe, ta formation est bien considérée comme une formation professionnelle puisqu’elle est agréée par Bruxelles Formation.

    Pour obtenir cette dispense, tu dois donc introduire ton contrat de formation auprès de ton organisme de paiement (CAPAC ou syndicat). Lorsque tu bénéficies de la dispense, tu ne dois plus être disponible sur le marché de l’emploi et tu peux refuser un emploi proposé.

    La dégressivité de tes allocations de chômage sera effectivement suspendue. Mais par contre, tu devras continuer à respecter les autres obligations?: être privé de travail et de rémunération, être apte au travail, résider en Belgique et être en possession d’une carte de contrôle (auquel tu dois joindre chaque mois une attestation prouvant que tu suis les cours).

    En ce qui concerne la transition entre ton emploi et ta formation, il faudra que tu t’adresses à ton employeur pour voir avec lui les possibilités d’obtenir son accord pour ne pouvoir suivre ta formation sans rupture de contrat, de prendre des congés pour pouvoir suivre ta formation, ou de rompre ton contrat à l’amiable (rupture de commun accord).

    D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!