Bruxelles-J

Travailler à temps partiel

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Rarement un choix volontaire. Le travail à temps partiel représente de plus en plus souvent une porte d’entrée sur le marché du travail pour de nombreux jeunes. À défaut de trouver un travail à temps plein, le chercheur d’emploi est tenté (quand il n’est pas forcé) d’accepter un temps partiel.

Si ce type de contrat offre plus de temps libre au travailleur, ce n’est pas sans contrepartie. A poste égale, la rémunération sera évidemment moins intéressante en prestant moins d’heures. Mais c’est également sa protection sociale qui sera plus fragile. Travailler à temps partiel pourra avoir des répercussions :

  • au niveau du calcul de la pension ;
  • au niveau du droit aux remboursements des soins de santé ;
  • au niveau de l’assurance indemnités (en cas d’incapacité de travail) ;
  • au niveau des allocations familiales ;
  • au niveau du droit à des allocations de chômage.

Nous nous pencherons ici uniquement sur les implications au niveau de chômage.

Une définition

Travail dont la durée est inférieure à la durée de travail maximale en vigueur dans l’entreprise et dont la rémunération ne correspond pas à la rémunération due pour une semaine complète de travail dans l’entreprise.

Trois catégories

L’ONEM distingue 3 types de travailleurs qui travaillent à temps réduit :

  • les travailleurs à temps partiel assimilés à des travailleurs à temps plein ;
  • les travailleurs à temps partiel avec maintien des droits ;
  • les travailleurs à temps partiel dits « volontaires ».

Les assimilés à des travailleurs à temps plein

C’est la catégorie la plus avantageuse. Une fois au chômage, tu es indemnisé comme un travailleur à temps plein et bénéficie d’allocations pour tous les jours de la semaine.

Trois conditions :

  • percevoir tous les mois une rémunération au moins égale à 1.562,59 euros brut ;
  • s’inscrire comme demandeur d’emploi à temps plein au moment de la demande d’allocations ;
  • remplir les conditions pour être admis comme travailleur à temps plein au moment de la demande d’allocations (après le contrat de travail). Pour cela, il faut prouver un certain nombre de jours de travail salarié (ou avoir perçu au moins une allocation au cours des 3 ans qui précèdent). Plus d’information à ce propos sur la fiche qui explique les conditions pour ouvrir un droit au chômage à temps plein.

Le nombre de jours de travail pris en considération est égal au nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction.

Le maintien des droits

Tu es concerné par cette catégorie si tu travailles à temps partiel alors que tu as ou aurais droit à des allocations de chômage (ou d’insertion). Sauf en cas de dérogation, tu dois être occupé au moins dans un tiers temps (environ 13 heures par semaine).

Les principaux avantages de ce statut sont :

  • d’avoir à nouveau droit à des allocations à temps plein (calculées en principe sur une rémunération à temps plein) à la perte du travail à temps partiel ;
  • de pouvoir parfois ouvrir le droit à une Allocation de Garantie de Revenus (complément du chômage).

Pour bénéficier de ce statut, il faut remettre dans les 2 mois du début de l’occupation à temps partiel le formulaire C 131A-travailleur auprès de ton organisme de paiement.

L’employeur doit également te remplir un formulaire C 131A-employeur à remettre à ton organisme de paiement. A noter qu’il peut le faire de manière électronique.

Il est parfois encore possible de régulariser ta situation au-delà du délai de 2 mois.

Le calcul de l’Allocation de Garantie de Revenus (AGR) est très complexe.

Il correspond à ton allocation de référence + un montant mensuel d’un supplément horaire pour les heures qui dépassent le tiers d’un horaire à temps plein – la rémunération nette.

Tu trouveras de plus amples explications sur ces calculs complexes sur le site de l’ONEM

Tu peux aussi trouver sur le site de l’ONEM un simulateur de calcul de l’AGR.

Les travailleurs à temps partiel dits « volontaires »

Si tu travailles à temps partiel et que tu ne peux pas être repris dans une des deux catégories précédentes (assimilé à un temps plein ou avec maintien des droits), tu es considéré par l’ONEM comme un travailleur à temps partiel volontaire.

Nombre de demi-jours de travail salarié requis (stage)

Pour pouvoir bénéficier du chômage après un travail à temps partiel volontaire, il faut que tu aies été occupé au moins 12 heures par semaine ou au moins le tiers d’une occupation à temps plein et que tu prouves :

  • un certain nombre de demi-jours de travail salarié (stage) ;
  • au cours d’une certaine période (période de référence) précédant immédiatement la demande d’allocations de chômage.
 Age Nombre minimum de demi-jours de travail salarié à prouver (stage) et période de référence
Moins de 36 ans – soit 312 demi-jours au cours des 27 mois précédant ta demande ;
– soit 468 demi-jours au cours des 39 mois précédant ta demande ;
– soit 624 demi-jours de travail au cours des 48 mois précédant ta demande.
De 36 à 49 ans – soit 468 demi-jours au cours des 39 mois précédant ta demande ;
– soit 624 demi-jours au cours des 48 mois précédant ta demande ;
– soit 234 demi-jours dans les 39 mois + 1.560 demi-jours dans les 10 ans qui précèdent ces 39 mois ;
– soit 312 demi-jours dans les 39 mois + pour chaque demi-jour qui manque pour arriver à 468 jours, 8 demi-jours dans les 10 ans qui précèdent ces 39 mois.
A partir de 50 ans – soit 624 demi-jours au cours des 48 mois qui précèdent ta demande ;
– soit 312 demi-jours dans les 48 mois qui précèdent ta demande et 1.560 demi-jours dans les 10 ans qui précèdent ces 48 mois ;
– soit 416 demi-jours dans les 48 mois + pour chaque jour qui manque pour arriver à 624 demi-jours, 8 demi-jours dans les 10 ans qui précèdent ces 48 mois.

Certaines journées sont assimilées à des journées de travail : par exemple, les journées de maladie indemnisées par la mutuelle et les journées couvertes par le pécule de vacances.

Si tu ne remplis pas la condition prévue pour ta catégorie d’âge, tu peux toutefois être admis si tu satisfaits à celle prescrite pour une catégorie d’âge plus élevée.

La période de référence de 27, 39 ou 48 mois peut être prolongée par certains événements : naissance ou adoption, interruption de carrière, emprisonnement, exercice d’une profession non-assujettie à la sécurité sociale (secteur chômage), etc.

Comment calculer tes jours ?

Le nombre de demi-jours pris en considération est égal au nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction. Ensuite, tu multiplies le résultat obtenu par 2. Ce résultat ne peut dépasser en moyenne 78 par trimestre (26/mois).

Par exemple, si tu as travaillé à temps plein pendant 3 mois, l’ONEM ne prendra en compte que 78 demi-journées de travail (même si l’application du calcul donne un résultat supérieur).

Exemple

Si tu travailles 4 semaines à mi-temps (19 heures/semaine) dans une société où le temps plein est à 38 heures/semaine, le calcul à faire est le suivant :
4 semaines x 19 heures = 76 heures de travail
76 heures x 6/38 = 12 X 2 = 24 demi-journées qui peuvent être prises en compte pour cette occupation à temps partiel.

Indemnisation à la fin des prestations de travail

Contrairement au travailleur à temps plein qui a droit à 6 allocations par semaine, le travailleur à temps partiel volontaire est indemnisé dans un système de demi-allocations.

Le montant de la demi-allocation de chômage varie en fonction du dernier salaire, de la situation familiale (chef de ménage, isolé ou cohabitant) et de la durée du chômage.

Le calcul de ce montant est complexe. Fais-toi aider par ton organisme de paiement pour le connaître.

Le nombre de demi-allocations que tu perçois par semaines est calculé comme suit :
(nombre hebdomadaire d’heures de travail à temps partiel x 12) / nombre hebdomadaire d’heures de travail à temps plein dans la même fonction

Exemple

(19×12)/38 = 6 demi-allocations

Le nombre de demi-allocations obtenu est réparti sur tous les jours de la semaine de la manière suivante : 1 demi-allocation par jour à partir du lundi (sauf pour les dimanches). Si le nombre de demi-allocations est supérieur à 6, les demi-allocations restantes sont à nouveau attribuées à partir du lundi de la semaine suivante.

Pour une information plus complète sur le travail à temps partiel et le droit au chômage, n’hésite pas à surfer sur le site de l’ONEM

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


129 questions pour “ Travailler à temps partiel

  1. Nino
    le 21 juillet 2017 à 20:08

    Bonjour,
    Je suis actuellement salarié à temps partiel (27 h par semaine) depuis le 17 janvier 2017 avec un CDD jusqu’au 1er janvier 2017. J’aurais souhaité savoir si j’aurai droit au chômage à la fin de mon contrat sachant qu’avant ce contrat entre novembre 2012 et juillet 2012 j’ai travaillé 9 mois à temps plein. Entre les deux je n’ai pas travaillé.
    Merci d’avance,

    Cordialement.

     

  2. Bio22
    le 19 juillet 2017 à 15:52

    J ai 53 ans je travail à mi temps 20h par semaine le montaNt est la bas du smic le depuit 2 ans à combien quel sera le montant que je toucherais au chomage je suis seul

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 juillet 2017 à 11:35

      Bonjour Bio22,

      Si tu travailles à mi-temps depuis 2 ans, tu pourrais ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage. Le montant des demi-allocations de chômage dépend du salaire brut, de la situation familiale, du régime de travail à temps partiel du travailleur et du régime à temps plein dans l’entreprise. Le SMIC est un terme français. Il faudrait connaitre ton salaire brut précis pour pouvoir faire le calcul.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  3. gwendoline
    le 19 juillet 2017 à 13:09

    bonjour actuellement au chomage avk 39.28€ par jours on me proprose un contrat de remplacement a mi-temps sachant que je suis isolée es ce que j ai droit a un complément

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 juillet 2017 à 15:36

      Bonjour Gwendoline,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question avec précision, mais si tu décides de reprendre un temps partiel alors que tu es chômeuse, tu devrais effectivement ouvrir le droit à un complément de chômage, appelé  aussi allocations de garantie de revenu (AGR).

      Il faudra que tu fasses une demande de maintien des droit et d’AGR . Pour ce faire tu dois introduire les formulaires C 131A-travailleur et C 131A-employeur auprès de ton organisme de paiement, et ce au plus tard dans les 2 mois qui suivent le début de ton contrat à temps-partiel.
      En principe, ta demande sera acceptée si  ton salaire est inférieur au montant de l’allocation de chômage auquel tu pourrais prétendre si tu avais été au chômage à temps plein (sans aucun contrat de travail).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  4. line
    le 17 juillet 2017 à 09:28

    Bonjour,

    J’ai un CDD de 25h par semaine (20h30-1h30 du mercredi au dimanche) 800 euros par mois.  J’ai 39 ans. Est-ce que je vais avoir droit au chômage à la fin? J’étais en recherche d’emploi avant. Je souhaite m’inscrire dans une couveuse d’entreprise mais pour y avoir accès je dois être au chômage.

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 juillet 2017 à 11:18

      Bonjour Line,

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage (ou demi-allocations de chômage dans ton cas puisque tu travailles à temps partiel), il faut prouver un certain nombre de jours de travail sur une période de référence qui précède la demande. A partir de 36 ans, pour ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage sur base d’un travail à temps partiel, il faut prouver 468 demi-jours au cours des 39 mois précédant ta demande (cela correspond à un an et demi à mi-temps). Sans savoir quand tu as commencé à travailler, nous ne savons donc pas te dire si tu es dans les conditions pour ouvrir un droit aux allocations de chômage.

      Il n’est généralement pas indispensable d’être demandeur d’emploi indemnisé pour avoir accès aux couveuses d’entreprise. Tu peux contacter le service 1819: http://www.1819.be/fr pour faire le point sur les couveuses à Bruxelles et les conditions d’accès.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

    • Line
      le 21 juillet 2017 à 20:10

      Bonjour,

      Je n’avais pas vu que c’était possible de répondre directement. Voilà une explication plus précise.
      Je suis actuellement salarié à temps partiel (27 h par semaine) depuis le 17 janvier 2017 avec un CDD jusqu’au 1er janvier 2017. J’aurais souhaité savoir si j’aurai droit au chômage à la fin de mon contrat sachant qu’avant ce contrat entre novembre 2012 et juillet 2012 j’ai travaillé 9 mois à temps plein. Entre les deux je n’ai pas travaillé.
      Merci d’avance,

      Cordialement.

  5. SPEEDY
    le 15 juillet 2017 à 11:25

    bonjour,

    au chomage depuis 6 mois on me propose un temps partiel de 19H pour 5 mois,  je vais demander le maintient des droits, ma question est la suivante  » de retour au chomage sur quelle salaire mes allocations seront-elles calculées??? »

    merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 juillet 2017 à 10:31

      Bonjour Speedy,

      Pour que des allocations de chômage soient recalculées sur un nouveau salaire il faut ne plus avoir perçu d’allocations de chômage pendant 24 mois. Dans ton cas, tes allocations de chômage seront donc toujours calculées sur base du salaire qui avait été précédemment pris en compte. En faisant une demande de maintien des droits, tu pourras récupérer des allocations de chômage complètes après cette période de travail à temps partiel. Sache qu’en plus de la demande de maintien des droits, tu peux également demander une allocations de garantie de revenu (AGR=complément). Cette demande se fait via le même formulaire que la demande de maintien des droits.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  6. martial
    le 14 juillet 2017 à 12:53

    bonjour voilà j’ai peut être la possibilité de travailler 3jours par semaine en tant que magasinier j’aimerais savoir ci je vais encore avoir un complément de chaumage ou non merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 juillet 2017 à 15:14

      Bonjour Martial,

      Si tu commences un emploi à temps partiel, il faut faire une demande maintien des droits et éventuellement d’allocations de garantie de revenu (AGR). Le maintien des droits permet de récupérer des allocations de chômage complètes après une période de travail à temps partiel. L’AGR permet de compléter ses revenus. Tu pourrais à priori bénéficier d’une AGR si tes revenus professionnels sont inférieur à l’allocation de chômage à laquelle tu aurais droit si tu ne travaillais pas du tout.

      Il faut faire la demande à ton organisme de paiement au plus tard dans les 2 mois qui suivent le début de l’emploi à temps partiel via les formulaires C 131A-travailleur et C 131A-employeur.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  7. Alina
    le 14 juillet 2017 à 10:50

    Merci bcp pour votre réponse. Encore une petite question.Après un contract un mi temps avec maintien de droits sans agr on as droit au chômage de nouveau dans la première période d indemnisations?Cordialement.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 juillet 2017 à 10:13

      Bonjour Alina,

      Nous ne pouvons malheureusement pas te dire si cela sera ton cas, mais sache que il faut prouver une période de 12 mois de travail dans les 18 derniers mois pour revenir en début de première période. Cela dit, comme indiqué sur la feuille info que nous t’avons renseigné, une période d’occupation comme travailleur à temps partiel avec maintien des droits sans AGR d’au moins 3 mois prolonge les périodes de chômage en cours.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous contacter!

  8. Alina
    le 13 juillet 2017 à 13:26

    Bonjour actuellement sur la mutuelle suite à l acouchement de mon fis puis en chomage complèt indemnisé.SI je commencerai travailler à mi temp sans agr mais avec maintien des droit j aurais droit au chômage temp plein après combien du temp de travail à temp partiel.?J aimerais un mi temp pour m ocuper de on fis car pas de famille ici à part mon mari qui travaille.Si je demande pas d agr je dois être dispo sur le marché d emploi ou pas.Enfet je dois trouver une formule de travaille à mi temp pour avoir le temp de m ocuper de mon bebe.Dans le meme temp je ne veux pas non plus perdre mes droits.Cordialement

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 juillet 2017 à 10:10

      Bonjour Alina,

      Si tu introduis une demande de maintien des droits, tu auras à nouveau droit à des allocations à temps plein après la fin de ton contrat de travail à temps partiel pour autant que tu aies perdu ton emploi de manière involontaire. Il n’y a donc pas de temps minimum de travail à respecter.

      Si tu ne demandes pas d’AGR, tu n’es pas obligée d’être disponible pour des heures complémentaires ou pour un travail à temps plein; d’être inscrite comme demandeuse d’emploi pour un travail à temps plein; d’être en possession d’une carte de contrôle. Plus d’informations sur : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t29

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  9. Delta
    le 11 juillet 2017 à 21:43

    Bonjour J’aimerais savoir si après avoir travaillé en temps partiel c’est-à-dire 13h semaine pendant 4 mois suivi d’un CDI qui a été interrompue de la part de l’employeur au bout de 01 mois ( d’après ce dernier je ne convenait pas au poste) si je vais recevoir des allocations de chômage si oui de quelle manière peut-elle être calculé merci à

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 juillet 2017 à 15:38

      Bonjour Delta,

      Bénéficiais-tu des allocations de chômage avant ce contrat à temps partiel? Si tu n’as pas travaillé avant, tu ne pourras malheureusement pas ouvrir le droit à des allocations de chômage. Car, pour prétendre aux allocations de chômage sur base d’un travail à temps partiel, il faut prouver 312 demi-jours au cours des 27 mois précédent la demande (donc il faut avoir travaillé au moins un an). Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  10. Nath
    le 9 juillet 2017 à 02:32

    Bonjour,

    Fin janvier je travaillais pour une société mais j’ai eu quelques soucis ( en fait, ils nous ont dit qu’on travaillerait quelques dimanches et quelques tards et en fin de compte je n’ai fait que ça et ça m’a un peu déprimée ) donc j’ai quitté ce boulot après 5 mois car travailler 1 jour de plus mentalement ça n’allait pas le faire. D’ailleurs je n’ai pas été la seule à partir, 3 de mes collègues avec qui j’ai commencé sont partis.

    Du coup je sais que je n’ai pas droit au chômage. Mais peu de temps après, en février, j’ai dû faire une formation pour un autre boulot de 38h/semaine ( en vu d’un engagement et j’ai été payé pour la semaine de formation ) mais j’ai échoué au test.

    Ma question est : Est-ce que j’ai droit à des allocations ? Que dois-je faire ? Car là depuis février je cherche du boulot et je ne trouve rien du tout et bon j’ai des frais à payer….

    Merci !

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 juillet 2017 à 16:38

      Bonjour Nath,

      Il semblait que tu ne puisse effectivement pas ouvrir de droit au chômage car pour ce faire il faut :

      • totaliser un certain nombre de jours de travail en fonction de ton âge à comptabiliser sur une période de référence (par exemple, si tu as moins de 36 ans, tu dois totaliser au minimum 312 jours, soit 1 an, sur les 21 mois précédant ta demande, les 21 mois étant la période de référence) Tu trouveras un tableau récapitulatif sur http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/ Attention, la période de référence est modifiée si tu à travaillé à temps partiel et que tu envisages d’ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage. Mais si tu n’as pas travaillé avant ta précédente période de travail, il est peu probable que tu puisses ouvrir un droit. De plus il faudra vérifier que ta période de stage puisse être prise en compte, ça sera le cas si tu as cotisé pour le secteur chômage (il faudra te référer à ta fiche de paie);
      • perdre son emploi de manière involontaire. En cas de démission, une alternative pour éviter une sanction serait de trouver n’importe quel autre emploi (quel que soit le type de contrat: interim, CDD, CDI) pour autant que ce dernier ait une durée minimum de 4 semaines et que tu n’interrompes pas volontairement ce nouveau contrat de minimum 4 semaines avant de demander tes allocations de chômage. 

      Lorsqu’on n’a pas la possibilité d’ouvrir un droit aux allocations de chômage, il est possible d’éventuellement s’adresser au CPAS de sa commune afin de leur solliciter une aide financière. Cela dit, le CPAS effectuera une enquête sociale afin de vérifier si tu remplis les critères d’admission. Plus d’infos sur le CPAS en cliquant sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  11. Naya
    le 6 juillet 2017 à 21:46

    Bonjour,

    Je travaille actuellement à temps plein (depuis 5 ans). Je vais être amenée à démissionner… Pour ne pas être sanctionnée, je vais garder mon droit ouvert en travaillant en intérim mais ma situation familiale ne me permettra pas de travailler en temps plein. Lorsque je demanderai des allocations de chômage, le calcul sera t il basé sur un temps plein ou un temps partiel (je ne parle pas du salaire de référence, mais d allocations ou de demi allocations )? J ai déjà été au chômage 1 mois sur base d un temps plein mais il y a plus de 3 ans…

    Ma deuxième question concerne le salaire de référence. Dans le cas d un travail d intérimaire, et de différentes missions chez différents clients,qui est considéré comme l’employeur? « 4 semaines consécutives chez le même employeur ». Ici considère t on l agence d intérim ou le client de l agence d intérim? Car le salaire peut être différent en fonction des missions…comment décidé t on dans ce cas le salaire des 4 dernières semaines ? Idem pour le nombre d’heures… 1 mois peut être composé de 4 semaines avec des régimes de temps partiel différents chez différents clients

    Dernière question, si mon salaire à temps partiel est inférieur au salaire plancher, prends t on ce salaire comme salaire de référence ou prend t on le salaire plancher « temps plein » que l on réduit ensuite en demi allocations à hauteur des heures prestees par mois?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 juillet 2017 à 11:51

      Bonjour Naya,

      En principe, tu devrais pouvoir rouvrir un droit à des allocations de chômage à temps plein.

      Pour pouvoir répondre à tes deux autres questions, nous avons contacté l’ONEm afin d’obtenir plus de détails explicatifs pour ta situation. Nous reviendrons donc vers toi dès que nous aurons une réponse à te fournir.

      Bien à toi,

       

  12. Lio
    le 6 juillet 2017 à 15:05

    Bonjour,
    J’ai travaillé 1 an en 19h/semaine et 1 an en 28h/semaine (sans chomage entre temps).
    Aurais-je droit au chômage sur base du travail ? Si oui, aurais-je droit au chomage à temps plein ? Sachant que je suis actuellement sous le régime maintient des droits.
    Y a t il un montant minimum pour les allocations de chômage sur base du travail quand on est isolé comme c’est le cas pour les allocations d’insertion (850€/mois)?
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 juillet 2017 à 16:51

      Bonjour Lio,

      Si tu avais déjà droit à un chômage à temps plein avant le travail de 19h/semaine, tu devrais récupérer ton droit au chômage à temps plein (calculé sur la rémunération à temps plein qui servait de base de calcul à l’époque).
      Si tu n’avais droit qu’à des allocations d’insertion avant ce 19h/semaine, tu devrais pouvoir choisir entre les deux régimes: allocations d’insertion ou demi-allocations de chômage.
      Le calcul des demi-allocations de chômage est assez complexe. Il n’y a pas de montant minimum. Tout dépend de la rémunération qui sert de base de calcul et du nombre de demi-allocations auquel tu as droit par semaine.
      N’hésite pas à te faire aider par ton organisme de paiement.

      Bien à toi

  13. Kib
    le 6 juillet 2017 à 09:23

    Bonjour,

    J’ai commencé à travailler le 15 septembre 2016 en temps partiel 23heures par semaine je touche entre 1050euros et 1250 euros net par mois mon contrat finira le 15 septembre2017, je souhaiterai savoir environ combien par mois je vais toucher sachant que ma femme travaille

    Bav

    Kib

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 juillet 2017 à 13:23

      Bonjour Kib,

      Si tu as travaillé un an à temps partiel et que tu as moins de 36 ans, tu devrais pouvoir ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage. Le montant des demi-allocations de chômage est calculé sur base du salaire brut, de la situation familiales, du régime de travail à temps partiel de l’employé, du régime de travail à temps plein dans l’entreprise et de la période de chômage. Nous ne pouvons donc pas te répondre avec précision sans toute ces informations. Si tu es syndiqué, tu peux en parler avec ton syndicat.

      N’hésite à nous recontacter si tu as d’autres questions ou si tu souhaites préciser ta situation.

  14. Véronique
    le 5 juillet 2017 à 21:05

    Bonsoir, je viens de signer un contrat dans un établissement scolaire libre. Un CDD du 03/07/2017 au 30/09/2017 de 23 heures par semaine, mais aujourd’hui la comptable m’a signalé que je ne travaillais pas du 10/07/2017 jusqu’au 15/08/2017. De plus l’horaire de mon contrat ne correspond pas du tout à l’horaire que je dois faire cette semaine. A la place de 23 heures je fais 29h45 du 03/07 au 07/07. Etant donné que j’ai signé un contrat de 23h/semaine, je pense que mon employeur doit et est dans l’obligation de me fournir du travail pour chaque semaines jusqu’au 30/09/2017. Si je ne travaille pas entre le 10/07 et le 15/08 je me retrouve sans salaire. Pouvez-vous me dire si cet employeur est en défaut et si il est dans l’obligation de me fournir du travail comme conclu dans mon contrat ? Merci pour votre réponse, bien à vous.

  15. Virginia
    le 4 juillet 2017 à 20:29

    Bonjour,

    Depuis Mars 2015 , je travaille en temps partiel ( 19h / 4 jours /sem ))dans une enterprise mais étant donné que mon horaire change  chaque semaine et je fais beaucoup des heures supplémentaires , je suis decidé de changer l’emploi pour un temps plein.Je me suis inscris chez actiris comme demandeur d’emploi à temps plein . Dans l’attestation d’inscription comme demandeur d’emploi  c’est écrit que si Actiris ne recoit pas la confirmation de mon admissibilité aux allocations de chomage dans le 3 mois suivantes , l’inscription sera annulée. J’ai plusieurs questions:

    Je dois aller chez L’ONEM pour demander le chomage ou à mon syndicat?Est-ce que ma demande sera acceptée?Si oui ,comment sont calculée mes indemnités?

    Pendant ces deux années, je savais meme pas que j’ai droit au chomage, je pourrais faire quelque chose par rapport à ce sujet?

    Si je donne mon preavis à mon employeur  avant que je trouve un autre emploi (avec l’aide d’actiris ou tout seule), je vais quand même obtenir le chomage?

    Merci à vous,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 juillet 2017 à 12:13

      Bonjour Virginia,

      Ta situation n’est pas très claire.

      Il est possible de bénéficier d’une allocations de garantie de revenu (AGR=complément chômage) lorsqu’on travaille à temps partiel si on est dans les conditions pour ouvrir un droit à des allocations de chômage pour un régime supérieur (si par exemple tu as travaillé un an à temps plein, que tu perds ton emploi et que tu trouves un nouvel emploi à temps partiel). Nous ne savons pas si tu es dans les conditions pour pouvoir ouvrir ce droit. Il faudrait en discuter avec ton organisme de paiement.

      Si tu t’inscris chez Actiris comme demandeuse d’emploi sans être indemnisable (parce que tu n’as pas droit à l’AGR par exemple), l’inscription s’interrompt automatiquement tous les 3 mois et il faut donc à chaque fois se réinscrire si on souhaite maintenir son inscription comme demandeur d’emploi libre (c’est pour cette raison que tu as reçu ce document d’Actiris).

      Si tu démissionnes ou si tu fais une rupture d’un commun accord sans avoir trouvé un autre emploi, tu risques une sanction de l’ONEm pouvant être une exclusion du droit aux allocations de chômage d’une durée de 4 à 52 semaines.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  16. Lou
    le 4 juillet 2017 à 09:56

    Bonjour,

    Actuellement embauchée en CDD de 30h/semaine jusqu’à décembre, je souhaiterai à partir de septembre passer à mi-temps 24h pour suivre une formation. Est-ce possible de demander à mon employeur, et si celui-ci est d’accord de modifier le contrat en cours de CDD?

    Merci d’avance de votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 juillet 2017 à 16:42

      Bonjour Lou,

      Tu peux effectivement demander à ton employeur de faire un avenant à ton contrat afin de le modifier. Attention, cela aura un impact sur ta rémunération (et un éventuel droit au chômage). L’employeur n’est pas dans l’obligation d’accepter.

      Une autre possibilité est de demander un crédit-temps pour motif de formation. Tu trouveras plus d’information à ce sujet sur cette page: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t160 Il faut voir si tu es dans les conditions pour pouvoir en bénéficier.

      Les congés-éducation permettent également de bénéficier de quelques heures de congés lorsqu’on suit une formation. Tu trouveras plus d’information à ce sujet sur cette page: http://werk-economie-emploi.brussels/fr_FR/conge-education-paye

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  17. Kathy
    le 29 juin 2017 à 07:25

    Bonjour
    Cela fait un an bientôt que je suis en incapacité de travail
    Je suis toujours sous contrat avec mon employeur
    Je travaillais temps partiel en cours
    Je voulais savoir si mon employeur me viré et que je dois aller au chômage est ce que mes allocations seront calculées sur base de mon travail ou mutuelle?
    Merci beaucoup

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 juin 2017 à 12:02

      Bonjour Kathy,

      Tes allocations de chômage seront calculées sur base de ton salaire.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as besoin d’autres informations.

  18. Yssa
    le 26 juin 2017 à 11:20

    Bonjour,
    Je vais terminer un interim de 6 mois dans l’enseignement secondaire a temps plein et je me demande si j’ai droit a une indemnite pour les vacances et si j’ai droit au chomage. J ai fini mon master en septembre 2016 et j ‘ai commence a travailler en janvier 2017 jusq’au 29 juin inclus. merci!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 juin 2017 à 10:26

      Bonjour Yssa,

      Ta situation n’est pas très claire.

      Il faudrait que tu vérifies si tu as droit à une rémunération différée en contactant un organisme de paiement (Syndicat ou CAPAC) ou en contactant ce service juridique gratuit :

      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel: (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax: (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale?:
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

      Par contre, tu ne pourras malheureusement pas prétendre à des allocations de chômage sur base de ton emploi, car pour ouvrir ton droit aux allocations de chômage sur base du travail, tu dois totaliser un certain nombre de jours de travail salarié en fonction de ton âge, et à comptabiliser sur une période de référence. (Le minimum à totaliser étant de 312 jours, soit un an, sur une période de référence de 21 mois; cette règle est valable pour les personnes âgées de moins de 36 ans). Tu trouveras plus de renseignements à ce sujet sur le lien suivant: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  19. chacha
    le 25 juin 2017 à 22:11

    bonjour,

    je suis au chomage et agé de 59ans, si je suis la régle des entretiens avec l évaluateur  mon second entretien aurait  lieu juste apres mes 60  ans, aura t il lieu ou pas ?????

    merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 juin 2017 à 16:09

      Bonjour Chacha,

      Bruxelles-J est une plateforme d’information jeunesse et nous ne sommes donc pas spécialisés dans les questions qui concernent les demandeurs d’emploi de 60 ans et plus.

      Tu trouveras les personnes concernées par la procédure de contrôle de recherche active d’emploi pour Bruxelles sur cette page: http://www.actiris.be/ce/tabid/973/language/fr-BE/Controle—Dispenses.aspx Tu verras qu’à partir de 60 ans, tu n’es normalement plus concerné par cette procédure. Nous te conseillons d’en discuter avec ton conseiller emploi pour avoir plus de détail.

      Bien à toi.

  20. Jill
    le 23 juin 2017 à 01:23

    Bonjour :)

    J’ai été au chomage durant une période de 3 mois. Et là, je reprends un contrat CDD à temps partiel de 15heures semaine.
    Un employé ACTIRIS, m’a dit que je devais ABSOLUMENT me rendre à mon syndicat pour y effectuer UNE INSCRIPTION pour un maintien des droits.
    Je ne souhaite pas bénéficier d’un complément de chômage, mais il m’a dit que je devais quand même procéder à cette inscription avec maintien des droits pour éviter les mauvaises surprises à la fin de mon contrat. OK.
    Cela dit, il ne m’a remis aucun document à faire remplir et m’a demandé de revenir le voir avec les documents du syndicat (!?!) , hors que dans vos explications ci-dessus, vous parlez du document « C131 » pour justement procéder à cette inscription.
    Par qui puis-je avoir ce document? Mon employeur a t il aussi son rôle dans tout cela?
    Je ne souhaite pas me retrouver dans une file d’attente interminable au syndicat pour qu’on me dise qu’il me manque un document ou autre… :((
    Donc, pourriez-vous me dire par quoi commencer svp, dans quel ordre faire les choses afin d’éviter toute perte de temps et être dans les règles.

    Je vous remerci beaucoup. :-)))

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 juin 2017 à 11:13

      Bonjour Jill,

      Nous confirmons ces informations: il est en effet toujours recommandé de demander le statut de travailleur à temps partiel avec maintien des droits.
      Tu trouveras les démarches précises à accomplir sur: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t30#h2_3

      Il y a 2 formulaire C131 à remplir: l’un par le travailleur et l’autre par l’employeur. Tu les trouveras dans la colonne de droit du lien ci-dessus.

      Bien à toi

  21. Napoleon
    le 22 juin 2017 à 18:06

    Bonjour,
    J ai 61 ans et je désire faire un 4/5 . Donc travailler quatre jours semaine,
    Pouvez vous dire si çela est possible et si j ai droit à un complément de chomage.
    Je suis ouvrier et travaille dans la société depuis plus de 25 ans,
    Merci à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 juin 2017 à 10:36

      Bonjour Napoléon,

      Si c’est vous même qui décidez de réduire votre temps de travail en demandant un avenant à votre contrat de travail à votre employeur, vous n’aurez à priori pas droit à une allocation de garantie de revenus (complément du chômage).

      Mais par contre, vous pouvez peut-être bénéficier d’un crédit-temps de fin de carrière. Vous trouverez les informations à ce sujet sur le site de l’ONEM: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t161
      Etant un centre d’information pour les jeunes, nous ne sommes pas spécialisés dans ce type de question. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un autre service. Par exemple celui-ci:

      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel: (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax: (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale?:
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

      Bien à vous

  22. Val
    le 22 juin 2017 à 14:41

    J’ai 46 ans et au chômage temps plein et on me propose de travailler 14h semaines dans une boulangerie est ce bien et est ce que je vais avoir une partie payé par le chômage

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 juin 2017 à 11:36

      Bonjour Val,

      Le fait d’accepter un emploi n’est jamais vu comme négatif par l’ONEM, mais la décision de l’accepter ou non, te reviens.

      Sache que quand tu reprends un emploi à temps partiel et que ton salaire est inférieur au montant de l’allocation de chômage auquel tu prétends en étant au chômage à temps plein, tu pourrais en principe prétendre à une allocation de garantie de revenu (AGR), également appelée complément de chômage, en faisant une demande de « maintien des droits » en parallèle.
      Pour ce faire tu devras introduire les formulaires C 131A-travailleur et C 131A-employeur auprès de ton organisme de paiement, et ce au plus tard dans les 2 mois qui suivent le début de ton contrat à temps-partiel.

      Par contre, nous ne pourrons malheureusement pas te dire si tu y auras droit car le calcul de l’AGR est compliqué. Tu trouveras plus d’information à ce sujet sur : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t70
      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  23. nis294
    le 21 juin 2017 à 09:27

    Bonjour, je suis actuellement en contrat de deux ans en mi temps en tant qu’aide soignante. Sur mon contrat il est marqué 19h/semaine . Est ce que mon employeur peut me rajouter énormément d’heure à récupérer sans mon accord ? Puis je refuser sans crainte dêtre licencié ? Merci beaucoup pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 juin 2017 à 14:44

      Bonjour Nis 294,

      En principe, si tu as la possibilité de récupérer les heures que tu prestes, ton employeur peut effectivement te demander de les prester.
      La mise en place de ces heures supplémentaires doit généralement être faite avec ton accord. Tu pourrais donc en principe les refuser.

      Mais nous ne pouvons malheureusement pas t’assurer que tu puisses refuser de les prester sans qu’il n’y ait des conséquence. Ton employeur pourrait par-exemple venir à la conclusion que tu ne conviens pas au poste.
      Si cela arrive, nous te conseillons de prendre contact avec ce service juridique gratuit et de leur expliquer ta situation:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel: (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax: (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale?:
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  24. Lilou
    le 21 juin 2017 à 01:44

    Bonsoir j’ai travaillé à mi temps 19h semaine avec maintien des droits depuis le 24 novembre 2014 jusqu’au 30 janvier 2017.j’ai perçu une AGR jusqu’à mars 2015.j’ai pris un congé parental complet de 3 mois mai à août 2016.on m a dit à l’onem que je ne récupère pas ma première phase indemnisation car j’ai 605jours au lieu de 624 jours durant les 33 derniers mois. J’ai trouvé un emploi à mi temps 19h semaine pour un remplacement d’un mois du 19 juin au 19juillet 2017 au nettoyage mais je suis assistante en pharmacie .je voulais savoir si je recupererai ma première phase indemnisation ou pas ? Et pour le calcul du dernier montant brut est ce que le fait que j’ai trouvé 4semaines consécutives chez le même employeur avec 19h semaine est ce que c’est sur ce dernier montant que sera calculé mon chômage ou leur montant qu’il impose de +-1500€brut car c’est 4semaines à mi temps et pas temps plein?est ce que le mi temps et temps plein ont une conséquence dans ce cas ci?Merci d’avance pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 juin 2017 à 12:46

      Bonjour Lilou,

      Normalement, pour revenir en première période d’indemnisation en travaillant à temps partiel (min 18h/semaine) avec maintient des droits et AGR, il faut prouver 24 mois de travail sur les 33 mois qui précèdent la demande. Il semble donc te manquer 1 mois (que tu devrais avoir après ton contrat de juin-juillet).

      Pour qu’un nouveau salaire puisse être pris en compte, il faut ne plus avoir perçu d’allocations (allocation complète ou AGR) pendant au moins 24 mois et avoir une nouvelle rémunération d’un contrat d’au moins 4 semaines.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  25. jj
    le 18 juin 2017 à 10:52

    Bonjour,

    Actuellement je touche le chômage en tant qu’isolé sur base des études. En juillet, je vais commencer à travailler à mi temps dans le cadre d’un CDD de remplacement qui se terminera fin janvier 2018.

    Est ce que je pourrais récupérer le chômage à temps plein à la fin de mon CDD?

     

    Bien à vous

  26. djen
    le 15 juin 2017 à 19:49

    Bonjour,

    Je bénéficie des allocations de chômage sur base des études, je vais commencer à travailler à temps partiel dans le cadre d’un CDD de remplacement.

    Ai – je droit au statut de travailleur à temps partiel avec maintien des droits?

    et si oui est ce que je dois continuer à chercher un travail à temps plein

     

    Merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 juin 2017 à 10:03

      Bonjour Djen,

      Oui, tu as bien droit à ce statut. Nous te conseillons donc de faire les démarches pour le demander: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t30#h2_3

      Le contrôle de la recherche d’emploi des chômeurs dépend des régions. La réponse à ta seconde question dépend donc de la région dans laquelle tu vis.
      Si tu vis à Bruxelles et que tu bénéficies d’une allocation de garantie de revenus, la procédure de contrôle te concerne les 12 premiers mois de ton occupation, si tu travailles moins d’un ½ temps.
      Si tu travailles au moins à mi-temps et/ou que tu ne bénéficies pas d’une allocation de garantie de revenus (complément du chômage), tu n’es pas soumis à la procédure de contrôle d’Actiris.

      Bien à toi

      • djen
        le 16 juin 2017 à 13:42

        Savez vous si ce sont les mêmes règles pour la Wallonie?

        Je ne pense pas demander l’allocation de garantie car je vais gagner plus au chômage car je suis isolée.

         

        Bien à vous

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 16 juin 2017 à 16:37

          Bonjour Djen,

          Oui, c’est la même règle au Forem: si tu n’es pas bénéficiaire d’une allocation de garantie de revenus, tu n’es pas concerné par la procédure de contrôle de recherche d’emploi.
          Bien à toi

  27. amir
    le 10 juin 2017 à 04:35

    bonsoir j ai 31 ans depuis février 2016 j ai travaillée 6 mois mis temps et la j ai travaillée 3 mois temps plein mon question j ai le droit au demi chômage ou pas ???

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 juin 2017 à 12:06

      Bonjour Amir,

      Pour avoir droit à des demi-allocations de chômage avant 36 ans, il faut prouver 312 demi-jours de travail sur les 27 mois qui précèdent la demande. l’ONEm ne prend pas en compte plus de 26 demi-jours de travail par mois, tu n’es donc pas encore dans les conditions pour pouvoir ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage. En effet, il n’est pas possible d’ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage en travaillant 6 mois à temps plein (et en le transformant en 12 mois à mi-temps). Il faut donc au moins travailler un an.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  28. Sasa
    le 31 mai 2017 à 11:13

    Dois je travailler 3 mois sans interruption pour interrompre la dégressivité ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 mai 2017 à 14:27

      Bonjour Sasa,

      Oui, il faut bien une période de travail d’au moins 3 mois ininterrompu pour pouvoir prolonger la période d’indemnisation.

      Bien à toi.

  29. Sasa
    le 30 mai 2017 à 16:49

    Faut il travailler 3 mois sans interruption pour maintenir son chômage ou c’est le nombre de jours qui compte ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 mai 2017 à 10:54

      Bonjour Sasa,

      Qu’entends-tu exactement par « maintenir son chômage »?

      Les périodes de travail d’au moins 3 mois interrompent la dégressivité. Cela veut dire que les allocations de continuent pas à diminuer pendant que tu travailles (et ne perçoit donc pas d’allocations de chômage). Si tu travailles à temps partiel, une période d’au moins 3 mois à temps partiel avec maintien des droits et sans allocation de garantie de revenus (complément chômage) interrompt également la dégressivité. Si tu perçois une allocations de garantie de revenu durant cette période de travail à temps partiel, la dégressivité continuera. Il s’agit donc bien d’une période d’au moins 3 mois et non d’un certain nombre de jour.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  30. Sylvie
    le 29 mai 2017 à 02:03

    Peut on travailler a mis temps etant au cpas et si comment ça se passe en plus se serait pour qqn de ma famille et si jamais cela ne fonctionnerait pas à long terme le travail le cpas me reprendrai il après. Et est plus intéressant de faire un mis temps où un complet merci Sylvie

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 mai 2017 à 16:20

      Bonjour Sylvie,

      En tant que bénéficiaire du revenu d’intégration sociale (RIS) ou d’une aide équivalente, si tu exerces une activité professionnelle, ton aide sera coupée ou diminuée; en fonction de ton salaire. N’ayant pas plus d’informations sur ta situation (isolée, cohabitante ou cohabitante avec charge de famille), nous ne pouvons malheureusement pas te répondre avec précision. Mais sache que peu importe ta situation personnelle et familiale, le fait de travailler aura un impact sur ton RIS. Par exemple, si tu bénéficies du taux cohabitant du CPAS et qu’en travaillant à mi-temps tu perçois un salaire supérieur au montant de ce taux, alors ton aide sera supprimée pour tous les mois où tu gagneras plus.

      Par contre, si ton salaire est inférieur au montant de ton RIS (quelque soit ta situation personnelle et familiale), tu auras un complément de revenu; qu’il s’agisse d’un mi-temps ou d’un temps plein. Ici, ce qui importe, c’est le montant de ton salaire.

      Un certain nombre de revenus sont « immunisés » et ne seront pas déduits du montant de l’aide sociale ou du revenu d’intégration. C’est ce qu’on appelle l’ »immunisation des revenus de l’intégration socioprofessionnelle » . Les montants exonérés varient suivant les situations. Pour une personne qui commence à travailler, l’exonération est de 239,25 € /mois pendant 3 mois maximum.

      Et, sache qu’en tant que bénéficiaire d’une aide du CPAS, tu dois être disposée à travailler, sauf empêchement pour des raisons de santé ou des raisons d’équité (raisons familiales qui empêchent de travailler, par exemple). Tu ne peux donc pas refuser un emploi qui se présenterait (que ce soit à temps partiel ou à temps plein).

      A la fin de ton contrat, si tu as suffisamment travaillé, tu devras t’inscrire comme demandeuse d’emploi au service emploi de ta région et introduire une demande d’allocations de chômage à ton organisme de paiement (syndicat ou CAPAC) afin d’en bénéficier. Tu trouveras plus d’informations sur: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Si tu ne remplis pas ces conditions pour prétendre à des allocations de chômage, tu pourras toujours te tourner vers le CPAS de ta commune de résidence pour y introduire une demande d’aide.

      Pour d’autre questions, n’hésite pas à nous recontacter.

       

  31. lashabanou
    le 27 mai 2017 à 09:37

    quel est le salaire net a esperer au minimun pur un temps partiel

    je suis isolée  j’ai 57 ans et plus personnes à charge ?

     

    merci de votre reponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 mai 2017 à 11:35

      Bonjour Lashabanou,

      Nous ne pouvons pas répondre à ta question avec précision car le salaire minimum est normalement fixé par les commissions paritaire ou les conventions collective de travail. Cela dépend donc du secteur dans lequel tu travailles. Tu trouveras la liste des commissions paritaires sur ce site: https://www.salairesminimums.be/index.html

      Ensuite, le salaire net variera en fonction de ta situation familiales et du salaire brut, l’imposition étant différente en fonction de ces critères. Tu peux évaluer le salaire net à partir de ton salaire brut sur cette page: http://www.fgtb.be/calcul-salaire-brut-net

      Bien à toi.

  32. ahmed
    le 26 mai 2017 à 02:51

    Bonjour

    J’ai trouvé un emploi à temps partiel. Je ne l’ai pas travaillé avant.

    Ma femme qui est le chef de la famille.  Ma femme dans le développement d’incapacité de travail

    il ma dit-moi quand mon salaire devient 932  brut .

    Vous devez leur dire.  Se il vous plaît . Comment le calcul de déduire du salaire de ma femme

    merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 mai 2017 à 11:11

      Bonjour Ahmed,

      Ta question n’est pas très claire. Nous supposons que ta femme est en incapacité de travail. Le montant de l’indemnité varie en fonction de la situation familiale. Pour pouvoir être considéré comme personne à charge (et donc pour que ta femme puisse garder le statut de chef de famille), il ne faut pas que le salaire soit supérieur à 951,65? euros brut par mois. Tu devrais donc pouvoir rester à charge. Ta femme peut tout à fait en parler avec sa mutuelle.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  33. Chancelle
    le 24 mai 2017 à 11:49

    Bonjour, j’aurai quelque question.

     

    Je travaille actuellement à mi-temps (20h/semaine) et je gagne 817.50€ net par mois. Mon compagnon et moi aimerions habiter ensemble mais lui est au CPAS. Ma question est la suivante: vue que nous serons cohabitant, combien continuera-t-il à toucher du CPAS?

    J’étais en ARTICL 35 au CPAS de Woluwe, vue que nous seront cohabitant et que je travaille à mi-temps, aurai je toujours droit à mon complément?

    J’ai fait une demande de complément de chômage à la CAPAC mais mon dossier est toujours en entente…

    Lui il a un fils de 3 ans qu’il prend tous les week-end, serons nous considéré comme une famille avec personne à charge ?

    Merci d’avance

     

    Chancelle

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 mai 2017 à 16:53

      Bonjour Chancelle,

      Si vous devenez cohabitants, ton compagnon ne percevra plus l’entièreté de son revenu d’intégration sociale. Il touchera la différence entre le montant maximum pouvant être perçu et ton salaire, c’est-à-dire 339,03€ (1156,53€ – 817,50€/mois). Et de ton côté, tu ne pourras plus percevoir de complément de la part du CPAS.

      De toutes façons, le CPAS s’assure que le ménage ait au moins 1156,53€ par mois, tout revenu confondu, et n’intervient pas au-delà.  Donc que ton compagnon soit considéré comme cohabitant avec personne à charge ou pas, cela ne changera rien au montant du complément que le CPAS pourrait verser.

      Pour ton complément de chômage, ça dépendra de l’allocation de référence à laquelle tu aurais droit si tu étais au chômage (en tant que cohabitant si tu vis avec ton compagnon : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/). Si cette allocation est supérieure à ton salaire, tu pourrais percevoir la différence (complément de chômage).

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as besoin d’autres informations.

  34. Cari.
    le 12 mai 2017 à 18:42

    Ais je droit au plan activa même si je travail à temps partiel?
    En vue d un autre emplois

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 mai 2017 à 12:07

      Bonjour Cari,

      Pour bénéficier de plan Activa, tu dois être inscrit comme demandeur d’emploi inoccupé chez ACTIRIS depuis une certaine période.

      Voici les éléments que l’on trouve dans les explications des conditions pour être Activa:

      « Vous devez être inscrit comme demandeur d’emploi inoccupé auprès du service régional de l’emploi:
      à la date de demande de la carte de travail ou, en cas d’engagement, le jour qui précède l’engagement;
      et pendant une certaine période qui doit se situer dans une certaine « période de référence » (exprimée en mois calendrier) qui se situe avant la date de demande de la carte de travail ou, en cas d’engagement, avant le jour qui précède l’engagement.
      Les périodes durant lesquelles vous êtes inscrit comme demandeur d’emploi mais en travaillant simultanément (p.ex. à temps partiel) n’entrent donc pas en ligne de compte. »

      Dans ton cas, malheureusement, il me semble que tu ne remplisses pas les conditions pour bénéficier du plan Activa

      D’autres informations sur le plan Activa, consulte 
      http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t1
      et tu peux aussi te rendre dans ton antenne Actiris pour en discuter avec ton conseiller.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  35. Laurie
    le 10 mai 2017 à 11:48

    Bonjour, Merci pour votre réponse .
    J’ai une autre question concernant le cas de mon amie .. est ce qu’elle doit prouver un certain nombre de jours travail sur une période ou pas ? Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 mai 2017 à 14:04

      Bonjour Laurie,

      Tout à fait. Pour ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage, si elle a moins de 36 ans, elle doit prouver 312 demi-jours de travail sur une période de 27 mois qui précède sa demande. Ceci est expliqué ci-dessus dans le paragraphe « Les travailleurs à temps partiel dits volontaires ». Si elle travaille depuis au moins un an à mi-temps, elle devrait tout à fait prouver suffisamment de demi-jours de travail.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  36. annick
    le 10 mai 2017 à 11:01

    Bonjour, si j’engage pour une durée de 2 mois un chômeur à temps partiel, aura-t-il le droit de récupérer ses allocations de chômage à 100%? Puis-je le faire avec un statut « activa » pour un cdd de 2 mois?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 mai 2017 à 13:51

      Bonjour Annick,

      En principe, si votre employé bénéficie d’allocations de chômage à temps-plein, il pourra effectivement retrouver ses allocations de chômage après la fin du CDD pour autant qu’il ait introduit une demande de maintien des droits. Vous trouverez toutes les informations à ce sujet ci-dessus.

      Cela dit, il faut savoir que la dégressivité des allocations de chômage (le fait que le montant de celle-ci diminue avec le temps) continue à courir lorsque le chômeur travaille pour une période de moins de 3 mois. Il pourrait donc se retrouver avec des allocations de chômage moins élevées.

      En principe, il est aussi effectivement possible de bénéficier d’un plan Activa pour un CDD d’une durée de 2 mois. Cela dit, la réglementation est en cours de changement et des adaptations pourraient être appliquées en fonction de votre région. Nous vous conseillons donc de vous renseigner auprès du service emploi de votre région (Actiris, Forem) afin de connaitre les (nouvelles) modalités du plan Activa. Sachez que si vous êtes en Flandre, cette mesure n’existe malheureusement plus.

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

  37. Bribri
    le 10 mai 2017 à 10:43

    Bonjour,
    Je travaille à temps partiel ici je preste un 22 semaines et j ai droit à un petit complément au chômage. On me propose un 25 heures semaine en CDI. Ma question est : est ce que je vais toujours percevoir un complément au chômage ? Ca sera le même employeur. Jusqu’à quelle somme puis je aller en brut pour continuer à percevoir le complément chômage ? Merci de votre réponse.
    Bien à vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 mai 2017 à 13:30

      Bonjour Bribri,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise car le calcul du complément de chômage (AGR) est assez complexe et dépend de plusieurs paramètres.

      Tu trouveras plus d’informations au sujet du calcul de l’AGR sur la fiche de l’ONEm suivante: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t70 . Tu pourrais également utiliser ce simulateur (http://app.rva.be/Application/IGU/IGU_1/ContentFR.htm ) ou contacter ton organisme de paiement (Capac ou syndicat) afin d’obtenir de l’aide.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  38. Laurie
    le 9 mai 2017 à 21:39

    Bonjour,

    j’ai une question pour une amie…. elle est mariée ,cohabitante sans charge de famille et son mari travail, en septembre 2014 elle s’est inscrit au chômage et elle touché la somme de 16,36 € par jour ( car le montant a était calculé sur base des études si je ne trompe pas ) pour une période de 36 mois donc jusqu’en septembre 2017 …

    Le 30 mai 2016 , elle a trouvé un travail à temps partiel de 20h /semaine en CDI …  dans l’entreprise le temps plein est de 38h/ semaine  sur 5 jours

    Sur sa fiche de salaire Securex il fait écrit :

    Rythme: temps partiel avec maintien des droits         (je précise qu’elle ne touche pas d’AGR)
    Régime : 5 jours / semaine

    Mes question : si elle perd son travail involontairement ( type c4 médical ou pour force majeure)

    Est ce qu’elle aura toujours le droit au chômage  sur base des études ?

    Ou

    Est ce qu’elle passe sous un autre régime du type chômage sur BASE DU TRAVAIL avec une durée INDETERMINEE ??
    Pouvez vous me dire qu’elle sera le montant de ses allocations de chômage ? Sachant que sa rémunération brut est de 830,90 euros.

    Merci à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 mai 2017 à 11:07

      Bonjour Laurie,

      Le travail à temps partiel avec maintien des droits et sans AGR prolonge le droit aux allocations d’insertion. Elle pourra donc récupérer son droit aux allocations d’insertion.

      Elle sera également dans les conditions pour pouvoir ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage (sur base d’un travail à temps partiel). Le calcul du montant des demi-allocations est complexe et nous ne savons donc pas te dire quel sera le montant de ses demi-allocations.

      Donc à la fin de son contrat, il faudrait qu’elle voit avec son organisme de paiement ce qui est le plus intéressant pour elle: récupérer les allocations d’insertion ou ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage, en prenant en compte les montants, l’aspect limité des allocations d’insertion et l’aspect dégressif des allocations de chômage.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  39. arno85
    le 6 mai 2017 à 22:15

    Bonjour,

    Je suis sur le point de signer un CDD de 3 mois à raison de 24 heures par semaines. Je bénéficie des allocations de chômage en tant qu’isolé.

    A la fin de ce contrat, pourrais-je encore  prétendre à  ces allocations?

    Puis-je bénéficier d’un complément à mon salaire net?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 mai 2017 à 11:34

      Bonjour Arno85,

      Si tu perçois des allocations de chômage complètes et que tu commences à travailler à temps partiel, il faut demander le maintien des droits et éventuellement une allocation de garantie de revenu (AGR=complément). Le maintien des droits te permet de récupérer des allocations de chômage complètes après une période de travail à temps partiel. L’allocation de garantie de revenu te permet de bénéficier d’un complément de chômage si jamais le salaire que tu perçois est moins élevé que l’allocation chômage complète à laquelle tu aurais droit si tu ne travaillais pas du tout.

      Tu dois faire cette demande via les formulaires C 131A-travailleur et C 131A-employeur à ton organisme de paiement au plus tard dans les 2 mois qui suivent le début de la reprise d’activité à temps partiel.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  40. maud
    le 6 mai 2017 à 12:55

    bonjour, j ai travaillé 15 ans dans la même boîte plein tps et voilà que je suis au chômage depuis 16 mois. Je viens de trouver un mi temps et je ne sais pas dans quel catégorie je dois me positionner. Je vis seule
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 mai 2017 à 11:18

      Bonjour Maud,

      Si tu perçois des allocations de chômage complètes et que tu commences à travailler à temps partiel, il faut demander le maintien des droits et éventuellement une allocation de garantie de revenu. Le maintien des droits te permet de récupérer des allocations de chômage complètes après une période de travail à temps partiel. L’allocation de garantie de revenu te permet de bénéficier d’un complément de chômage si jamais le salaire que tu perçois est moins élevé que l’allocation chômage complète à laquelle tu aurais droit si tu ne travaillais pas du tout.

      Tu dois faire cette demande via les formulaires C 131A-travailleur et C 131A-employeur. Tu seras donc considérée comme travailleuse à temps partiel avec maintien des droits et après cette période de travail, tu pourras récupérer ton statut de chômeur indemnisé complet.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  41. MK
    le 3 mai 2017 à 21:33

    MON MARIE TRAVAILLE A TEMPS PARTIEL  3 HEURES PAR JOUR ET IL A DEJA LE DROIT AU COMPLIMENT DE CHOMAGE ,LE MOIS PROCHAIN IL VA REMPLACER QUELQU,UN DONC IL VA TRAVAILLER DES HEURES SUPLIMENTAIRE MAIS SANS CONTRAT .MA QUESTION  EST CE QUEL DOIT FAIRE UNE AUTRE DEMANDE DE COMPLIMENT DE CHOMAGE AU PRES DE L ONEM OU IL DOIT SIMPLEMENT DEPOSER SA CARTE DE CHOMAGE COMME IL FAIT CHAQUE MOIS .JE PRECISE ENCOR  IL AURA PAS DE CONTRAT POUE LES HEURES SUPLIMENTAIRE                                                                                                                       MERCI

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 mai 2017 à 11:30

      Bonjour MK,

      Puisqu’il n’y a pas de nouveau contrat ou de contrat supplémentaire, il s’agit d’heures supplémentaires. Il faudrait voir si ces heures supplémentaire sont rémunérées en plus ou simplement récupérables.

      Quoi qu’il en soit, il faut bien déclarer toutes les heures prestées et suivre les indications sur le C3-temps partiel qui est à remettre tout les mois. Ton mari peut également expliquer la situation à son organisme de paiement afin de clarifier la situation. Si ces heures entrainent une augmentation de la rémunération (par des heures supplémentaires récupérables mais payées), cela devrait avoir un impact sur le montant de l’allocation de garantie de revenu (AGR=complément).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  42. Kaki
    le 2 mai 2017 à 17:43

    Bonjour,
    Je travail dans le domaine du titre service depuis plus de 3 ans à temps partiel. Le souci c est que je demande à ce qu in m augmente mes heures mais ils ne veulent pas me donner de nouveau clients car dans 5 mois je serais écarter car je suis enceinte. Du coup je me trouve aavec 17h semaines ce qu il est peu pour moi . Je leurs demande de l augaugmenter mes heures ou de me donner mon c4 pour pouvoir chercher du travail ailleurs mais ils ne veulent pas. Que faire? Je suis complètement perdu

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 mai 2017 à 11:10

      Bonjour Kaki,

      Hélas, si ton contrat de travail précise que tu travaille 17h/semaine, l’employeur n’est pas dans l’obligation d’augmenter tes heures de travail si cela n’est pas nécessaire pour lui. Il n’est pas non plus dans l’obligation de te licencier si tu lui en fais la demande.

      Une possibilité pour augmenter tes revenus est de compléter ton horaire de travail chez un autre employeur en acceptant un autre emploi à temps partiel.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  43. aldebard
    le 1 mai 2017 à 14:43

    Bonjour j’ai 33 ans je travail depuis le 1er octobre 2016 cela fais deja 6 mois que je travail en tps partiel ai-je le droit aux allocations de chomages ???

    Cordialement

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 mai 2017 à 15:02

      Bonjour Aldebard,

      Tu ne pourras pas obtenir ton allocation de chômage, car tu n’as pas assez travaillé.

      Il te faut avoir travaillé au moins un an (à temps plein OU à temps partiel) pour pouvoir ouvrir un droit au chômage sur base du travail.
      L’onem distingue 3 types de travailleurs qui travaillent à temps réduit.
      les travailleurs à temps partiel assimilés à des travailleurs à temps plein?;
      les travailleurs à temps partiel avec maintien des droits?;
      les travailleurs à temps partiel dits « volontaires »

      Le type dans lequel tu te situes déterminera le nombre de jour de travail à effectuer sur une période bien déterminée.
      Pour plus d’informations, contacte nous !

  44. tabinda
    le 30 avril 2017 à 15:28

    Bonjour
    Je travaille temp plein, mais je voudrais travailler temp partiel, si je travaille temp partiel,est ce que je droit de chomage??
    merci pour le repondre

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 mai 2017 à 12:24

      Bonjour Tabinda,

      Il semble peu probable que tu puisses bénéficier d’allocations de chômage en complément de ton emploi à temps-partiel car tu auras volontairement demandé une réduction de ton temps de travail.
      En effet, dans ces conditions, il semblerait que tu ne puisses malheureusement pas faire une demande de maintien de droit. Plus d’informations sur http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t30

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  45. Nesrin
    le 29 avril 2017 à 17:59

    Merci d avoir repondu, mais vous me dite qu en 2018 le complement chomage ne diminue pas de moitie, la loi n est pas passee, alors nous n avona pas recu l,info, bizarre ?

  46. Amèlie
    le 29 avril 2017 à 15:07

    Bonjour,
    Je travailles depuis 2012 avec un contrat de 13 h x semaine, qui a augmenté à 15 h x semaine depuis novembre 2016, je vous demande si j’ai droit à percevoir un aide du CPAS ou autre organisme? Merci.

  47. Hayet
    le 27 avril 2017 à 14:16

    Bonjour,

    Suite à votre réponse pour ma situation expliquée, j’aurai droit à une allocation de chômage pour mi temps ?

    Merci de me répondre

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 avril 2017 à 16:31

      Bonjour Hayet,

      Le droit aux allocations de chômage ouvert sur base d’un travail à temps partiel s’appelle les demi-allocations de chômage. C’est un droit au chômage qui prend en compte le régime de travail. Il ne s’agit pas réellement de la moitié d’une allocations de chômage normale mais d’une allocations de chômage proportionnelle au régime de travail. Tu devrais bien être dans les conditions pour ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage. Cela est expliqué dans le paragraphe que nous t’avions référencé.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  48. Mag 27
    le 26 avril 2017 à 19:35

    Bonjour ,

    J’ai 49 ans et toujours été indépendante, depuis 1 er septembre 2016 j’ai un contrat salarié de 20 heures semaines, mon contrat se termine le 30 juin 2017.

    Au 1er septembre 2017 je reçois un nouveau contrat CDI

    Est ce que je pourrais bénéficier d’une allocation de chômage pendant la période de juillet et août ?

    Merci de votre réponse

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 avril 2017 à 13:51

      Bonjour Mag27,

      Le travail indépendant n’étant pas pris en considération pour l’ouverture du droit aux allocations de chômage, tu ne prouves pas suffisamment de jours de travail salarié que pour pouvoir bénéficier d’allocations. En travaillant à mi-temps, tu devrais prouver au moins 468 demi-jours pour pouvoir ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage, or tu n’en as que 260.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  49. Hayet
    le 26 avril 2017 à 18:46

    Bonjour, pourriez-vous me dire si j’aurai droit à l’allocation de chômage suite à cette situation (âge 37 ans ):
    – travailler plein temps du 23/03/2015 jusqu’à 13/11/2015
    – travailler temps partiel 3,5 jours par semaine (28 h) du 11/01/2016 au 31/05/2016
    – travailler mi-temps (19h semaine) du 03/11/2016 au 26/04/2017

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 avril 2017 à 13:36

      Bonjour Hayet,

      Après un calcul approximatif, tu ne prouves pas suffisamment de jours de travail que pour pouvoir ouvrir un droit à des allocations de chômage complètes (en étant assimilé à un travailleur à temps plein). En effet, nous avons calculé 238 jours de travail, or il faut en prouver 468.

      Cependant, Tu prouves suffisamment de demi-jours de travail. Tu devrais donc pouvoir ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage comme expliqué dans le paragraphe « Les travailleurs à temps partiel dits volontaires » ci-dessus.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  50. Buddy
    le 25 avril 2017 à 22:20

    Bonjour je travail comme interimare depuis aout 2016 avec les petit contrats de 2 jours à 3 jours par çi par là. je ne bénéficie aucune aide financière de l’état.Je suis mariè, et mon épouse a en temps plein, est ce que j’ai droit au chomage ?Car depuis janvier 2017, j’ai travaillé un jour par mois. Merçi pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 avril 2017 à 11:46

      Bonjour Buddy,

      Non malheureusement, tu ne semble pas dans les conditions pour ouvrir un droit au chômage sur base du travail. Il faut avoir travaillé au moins un an (au moins à tiers temps) pour y avoir droit si tu as moins de 36 ans.
      Si tu as moins de 25 ans et que tu remplis toutes les conditions, tu pourrais peut-être prétendre à des allocations d’insertion: http://www.bruxelles-j.be/?p=520

      Bien à toi

  51. Bertrand
    le 25 avril 2017 à 19:07

    Bonjour,

    J’ai travaillé plus de 15 ans comme artiste-interprète sous le régime »‘intermittent » en France, la vie fait que je dois venir m’installer en Belgique dans les prochains mois.

    Ma question est la suivante. Est-ce que mes heures de travail (européennes donc…) de ces derniers mois, ou même de ces dernières années peuvent être prises en compte pour un calcul de droit quel qu’il soit?

     

    Merci pour votre réponse.

    Bertrand

     

     

     

  52. Steph
    le 24 avril 2017 à 17:33

    Bonjour je suis au chômage je voudrais savoir si je travaille 4h sur une journee part si part la esque je dois noircir la casse tout à fait ? Si Oui donc je pert une journee paye complet Ou si le chômage paye la Moitié de la journee aussi ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 avril 2017 à 10:05

      Bonjour Steph,

      Quel que soit le nombre d’heure de travail et ta rémunération, tu dois effectivement noircir la case et tu perdras l’allocation pour ce jour-là.

      Il est possible d’avoir une AGR (allocation de garantie de revenu=complément) si tu as un contrat de travail à temps partiel régulier.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  53. SURDIM
    le 18 avril 2017 à 17:04

    Bonjour, après 1 an de chomage avec quelques petits travaux en Intérim, j ai enfin pu décroché un CDI (20 h par semaine). Ai je droit à un complément chomage ? (je touchais environ 400 euros par mois, etant toujours chez mes parents).

    Je compte prendre un petit studio, question d’independance mais cela ne va pas etre facile financierement, ai je droit à des aides ?

    Merci pour les renseignements…

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 avril 2017 à 12:27

      Bonjour Surdim,

      Il semble que tu n’aies pas encore assez travaillé pour bénéficier d’allocation de chômage (sur base du travail). Nous supposons donc que tu percevais des allocations d’insertion. Il est possible de bénéficier d’une AGR (allocation de garantie de revenu) sur base d’allocation d’insertion mais il faut que ton salaire soit inférieur à l’allocation d’insertion à laquelle tu aurais droit si tu ne travaillais pas. Cela semble donc peu possible sur base d’allocations d’insertion au taux cohabitant. Par contre, si tu vis seul, tu passeras au taux isolé et tes allocations d’insertion seront d’un montant de 850,98 € par mois (si tu as au moins 21 ans).

      Tu dois en faire la demande via les formulaires C 131A-travailleur et C 131A-employeur dans les 2 mois qui suivent le début de l’activité à temps partiel.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  54. arc ange
    le 13 avril 2017 à 11:41

    Bonjour

    Voilà ma situation je travaillais en 38h semaine  et à ma demande avec un avenant au contrat de travail je passe à 27h

    J’ai un enfant de 7 ans et 16 ans de travail à temps plein , (j’ai déjà prise un crédit-temps de 3 ans en 4/5 avec complément onem).

    J’ai eu des infos différentes ;-(

     

    Si demain malheureusement je perd mon emploi , quid pour mes allocations de chômage.

     

    D’avance je vous remercie de votre aide

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 avril 2017 à 15:46

      Bonjour Arc Ange,

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage, il faut prouver un certain nombre de jours de travail sur une période de référence. Cela varie en fonction de l’age (Voir tableau: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/)

      Il est possible d’ouvrir un droit à des allocations de chômage complètes sur base d’un travail à temps partiel, si ton dernier salaire brut est au moins équivalent à 1.531,93 euros brut. De plus, il faudra transformer la période de travail à temps partiel en travail à temps plein pour voir à combien de jours de travail complets cela équivaux. Tout cela est expliqué dans le paragraphe « Les assimilés à des travailleurs à temps plein » ci-dessus.

      Si tu n’as pas le salaire minimum, ou si tu n’arrives pas à prouver suffisamment de jours (ce qui semble peu probable vu ton passé professionnel), tu ouvriras alors un droit à des demi-allocations de chômage, comme expliqué dans le paragraphe « Les travailleurs à temps partiel dits « volontaires » ».

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  55. Pascale
    le 7 avril 2017 à 12:01

    Pascale
    le 7 avril 2017 à 12:01
    Bonjour,

    J’ai 50 ans. Je travaille depuis 32 ans (dont 24 ans dans la même société). Je travaille à temps partiel (9/10 ème) depuis 2001.

    J’aimerais maintenant passer en 4\5ème et je me pose les questions suivantes:

    Quel sera l’impact sur ma pension ? Quels serait l’impact si je passe en 4\5ème sans diminution de salaire ?

    Y a t’il d’autres possibilités mises en place après 50 ans ? crédit-temps ?

    Merci d’avance

     

  56. jessi
    le 1 avril 2017 à 11:11

    Bonjour,

    J’ai travailler pendant 2 ans en cdd mi temps 25h5 par semaine en restant inscrite comme demandeuse d’emploi temps plein. Je suis sur le chômage depuis le 1 Janvier 2017.

    mon syndicat m’a dit que j’avais droit à mon chômage complet à savoir 65% de mon salaire brut pendant 3 mois puis que cela allais être dégressif. Hors j’ai toucher pour le mois de mars le minimum soit 503E.

    Je pense qu’il doit y avoir une erreur

    Merci de votre réponse

     

  57. Nandy
    le 28 mars 2017 à 14:48

    Bonjour,

    je suis employée depuis 18 mois auprès d’un service public jusqu’en juin 2017, puis j’aurai enfin mes droits au chômage.

     

    Si je trouve avant juin un emploi à 4/5 de temps qu’est-ce que je perds au niveau de mes allocations si un jour je retombe au chômage? la même question si je trouve un mi-temps…

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 mars 2017 à 11:37

      Bonjour Nandy,

      Si tu trouves un emploi à temps partiel directement après ton emploi à temps plein, tu dois faire une demande maintien des droits (et éventuellement d’allocation de garantie de revenu=complément chômage). Le maintien des droits permet, lorsqu’on a suffisamment travaillé pour ouvrir un droit aux allocations de chômage complètes mais qu’on entame un emploi à temps partiel, de tout de même maintenir son droit à des allocations de chômage complètes même après une période de travail à temps partiel. Tu retrouveras toutes les explications nécessaires sur cette page du site de l’ONEm: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t30

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  58. domisabri
    le 24 mars 2017 à 10:04

    Bonjour,

    J’ai plusieurs questions à poser :

    J’ai toujours trouvé des CDD à ma sortie des études et n’ai donc jamais chômé.

    En septembre 2015 j’ai signé un CDI 24h/semaine et il était convenu, oralement, avec mon employeur que mon contrat passerait en temps plein si l’occasion se présentait et si bien entendu je convenais.

    Du 7/12/2015 au 31/01/2016 j’ai signé un avenant 38h/semaine (période des fêtes, plus de travail).

    Du 01/02/2016 au 26/06/2016 j’ai signé un nouvel avenant 32h/semaine.

    Du 27/06/2016 au 4/03/2017 j’ai signé un nouvel avenant 38h/semaine.

    Mon employeur me fait maintenant resigner un avenant 38h/semaine à dater du 5/03/2017, pour trois mois, en faisant un genre de « chantage » ayant trait au fait que le chiffre d’affaires n’est pas bon et que s’il ne remonte pas je repasse au CDI initial de 24h/semaine.

    Ma question est : mon employeur a-t-il le droit de me faire signer autant d’avenants successifs, sachant que deux employées temps-plein on démissionné en cours d’année 2016 et que deux CDD temps plein ont été engagés, leurs contrats s’achevant en avril.

    Est-ce que mon employeur n’avait pas l’obligation de convertir mon CDI 24h/semaine en CDI 32h ou 38/h semaine ?

    Est-il opportun que j’adresse un courrier recommandé à mon employeur indiquant que je souhaite obtenir un CDI temps plein si un poste se libère ?

    Si je repasse en CDI 24h semaine, puis-je avoir droit à un complément de chômage, même pour une durée temporaire, dès lors que je suis cohabitante et que mon compagnon travaille ?

    merci de me renseigner.

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 mars 2017 à 10:40

      Bonjour Domisabri,

      Il n’y a à notre connaissance aucune limite à la signature d’avenant. Cependant, nous te conseillons d’en parler avec ce service juridique gratuit:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90
      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h.

      Concernant la possibilité de bénéficier d’une allocations de garantie de revenu (AGR=complément), il faudrait voir si tu peux ouvrir un droit aux allocations de chômage complètes sur base d’un travail à temps partiel. Tout ceci est expliqué ci-dessus. Il faut prouver 312 jours de travail complet sur les 21 mois qui précèdent (si tu as moins de 36 ans) et avoir un salaire au moins équivalent à 1.531,93 euros brut pour les 4 dernières semaines avant la demande d’AGR. Puisque cela fera presque un an que tu es en 38h/semaine, tu devrais pouvoir prouver suffisamment de jours de travail complet.

      Si tu prouves suffisamment de jours de travail, tu devras faire une demande de maintien des droits et d’AGR. Si ton salaire à temps partiel est inférieur à l’allocation de chômage à laquelle tu aurais droit si tu étais complètement au chômage, tu pourrais alors ouvrir un droit à une AGR. Il se pourrait cependant que l’ONEm applique une période de carence de 3 mois (3 mois durant lesquels tu n’auras pas droit à l’AGR, même si tu es dans les conditions pour ouvrir le droit) car la diminution du temps de travail à lieu chez le même employeur.

      Tu retrouveras des informations détaillés sur l’AGR sur cette page du site de l’ONEm: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t70

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  59. audrey
    le 21 mars 2017 à 16:06

    Bonjour je touche des allocations de chômage à temps plein . Je suis chef de famille, j’ai mes 2 enfants et mon compagnon à ma charge. Il a peut être possibilité pour mon compagnon d’avoirun travailde 19h semaine , jaimerait savoir si il accepte esque je vais perdre mes allocationsde chômage ou être diminuerou si rien en changera pour moi .
    Merci de avant

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 mars 2017 à 12:42

      Bonjour Audrey,

      Si ton compagnon travaille, tu ne perdras pas ton droit aux allocations de chômage, cependant le montant de tes allocations risque de diminuer.

      En effet, si ton compagnon gagne moins de 765,97 euros bruts par mois, tu resteras cohabitante avec charge de famille et le montant de tes allocations sera alors inchangé.

      Par contre, s’il perçoit plus de ce montant, tu seras alors considérée comme cohabitante simple (sans charge de famille) et le montant de tes allocations de chômage sera sans doute moins élevé.

      Le fait des enfants à charge n’a malheureusement pas d’impact dans ton cas puisque lorsque l’ONEm détermine un statut, il faut savoir que la situation financière du compagnon prime toujours sur le fait d’avoir un enfant au sein du ménage.

      Tu pourrais te référer aux tableaux de la fiche suivante pour savoir comment évoluent les allocations de chômage d’une personne cohabitante avec charge de famille et cohabitante simple: http://bruxelles-j.be/?p=4605

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  60. Jill
    le 18 mars 2017 à 13:49

    Bonjour,

    J’ai travaillé pendant 7 ans en temps partiel (cdd , 18H semaine) , et je n’ai jamais demandé un complément de chomage car vivant encore avec mes parents je pensais ne pas y avoir droit…
    par conséquent, j’aimerais donc savoir si cela joue sur le futur montant de mes allocations de chômage, au moment où mon contrat se terminera?

    Merci :)

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 mars 2017 à 12:08

      Bonjour Jill,

      Si tu as toujours travaillé à temps partiel (que tu aies bénéficié d’un complément sur base d’allocation d’attente/insertion ou pas), tu pourras ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage comme expliqué ci-dessus dans la partie « Les travailleurs à temps partiel dit volontaires ».

      Le montant des demi-allocations de chômage dépend de ton salaire brut, de ton régime de travail, de ta situation familiale et de ta période de chômage. Le calcul des demi-allocations de chômage est complexe et nous ne pourrons donc pas te répondre avec précision.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  61. Lolie
    le 17 mars 2017 à 23:21

    Bonjour je travaille depuis juin en temps partiel avec complément chômage . J habitais avec ma maman et donc je l avais pris à charge donc jt chef de ménage . Mnt je suis isolé ils disent que j ai plus droit au complément chômage alors que j ai peine 900 euro pour vivre … est ce que j ai droit à autre chose du chômage ou pas ???

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 mars 2017 à 12:37

      Bonjour Lolie,

      Comme son nom l’indique, le complément chômage a pour but de compléter le montant de ton salaire pour parvenir au montant auquel tu aurais théoriquement droit si tu avais été au chômage (sans contrat). En passant isolée, il est effectivement probable que le montant des allocations de chômage auxquelles tu aurais théoriquement droit soit moins élevé que ton salaire actuel.

      Si tu souhaites obtenir un autre complément, tu pourrais éventuellement t’adresser au CPAS de la commune dans laquelle tu vis. Cela dit, sache qu’une personne isolée au CPAS perçoit 867,40 €/mois. Il semble donc très peu probable que tu puisses  obtenir une aide financière mensuelle du CPAS.

      Cela dit, tu pourrais, si tu le souhaites, leur demander une aide sociale, une aide ponctuelle sous forme d’une aide financière, en nature (alimentation, chauffage, fourniture scolaire)?, d’une caution locative, aide médicale, aide à la gestion financière,… qui pourrait te dépanner.

      Le CPAS effectuera une enquête sociale afin de vérifier si tu remplis les critères d’admission. Plus d’infos sur le CPAS en cliquant sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  62. GDL65
    le 17 mars 2017 à 10:21

    J’ai été un travailleur à temp partiel (19h par semaine 5 Jours) et j’ai suivi aussi chez API Charleroi un cours de formation de langue avec un contrat forem F70bis de duree 22,5 h/SEMAINE du 7/09/2016 au 30/6/2017. Pour ce cours le forem me donne aussi 1€/h de formation plus un remboursement forfaitaire des frais de déplacement.

    JE DEMANDE:

    Pourquoi l’ONEM me donne des allocation au chômage comme travailleur a temp partiel?

     

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 mars 2017 à 10:04

      Bonjour GDL65,

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage, il faut prouver un certain nombre de jours de travail sur une période de référence. Si tu as toujours travaillé dans un emploi à temps partiel de 19h par semaine, tu ne peux pas prouver suffisamment de jours de travail sur la période de référence que pour pouvoir ouvrir un droit à des allocations de chômage complètes mais seulement à des demi-allocations de chômage (comme expliqué ci-dessus dans la rubrique « Les travailleurs à temps partiel dit volontaires »). Ta formation avec le Forem n’est pas considéré comme un emploi. L’ONEm peut assimiler 96 jours de formation à des journées de travail pour les prendre en compte mais cela ne permet d’ouvrir un droit à des allocations de chômage complètes si tu as toujours travaillé à mi-temps.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  63. Helena
    le 16 mars 2017 à 16:33

    Bonjour,

    Mon CDD de 34h prenant fin bientôt, mon employeur me propose un engagement en CDI en 24h car pas le choix de m’offrir plus d’h … Cependant je vis seul avec charge de famille et un salaire de 24h ne me convient pas du tout… À moin de faire un complément de chômage ou que l’on me paie plus ( ce qui n’arrive n’arrivera pas) … Mais je crois que le complément chômage n’est pas très avantageux pour moi dans la durée d’accepter ?? Pendant Combien de temps l’onem pourrait-il m’accorder ce complément ?
    Est-ce que j’aurais mérite à accepter cette offre ou je ferais mieux de chercher une meilleure offre par rapport aux horaires ??
    Je suis complètement perdue !! Et j’ai peur d’accepter et de me retrouver dans une situation plus que désespérante…

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 mars 2017 à 15:37

      Bonjour Helena,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre a ta question de manière précise car la décision te revient.

      Cela dit sache que tu pourras ouvrir un droit à un complément de chômage que si tu travailles à temps partiel alors que tu as ou aurais droit à des allocations de chômage (ou d’insertion). Dans ce cas, tu pourras alors faire la demande de « maintien des droits » et d’allocation de garantie de revenu (AGR ou complément de chômage).

      Si tu es dans les conditions pour y prétendre, ta demande sera en principe acceptée si ton salaire est inférieur au montant de l’allocation de chômage auquel tu pourrais prétendre si tu avais été au chômage à temps plein (sans aucun contrat de travail) ou si ton salaire mensuelle brute moyen est inférieure à 1.531,93 euros.

      Si tu n’as pas la possibilité d’ouvrir un droit aux allocations de garantie de revenu, tu pourrais alors éventuellement t’adresser au CPAS de ta commune afin de leur solliciter une aide financière complémentaire (revenu d’intégration en complément de tes revenus) . Cela dit, l’aide du CPAS n’est malheureusement pas automatique; celui-ci effectuera une enquête sociale afin de vérifier si tu remplis les critères d’admission. Plus d’infos sur le CPAS en cliquant sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  64. Laurie
    le 15 mars 2017 à 09:03

    Bonjour,

    j’ai encore une question pour mon amie , toutes les 2 nous avons fait le calcule pour voir si mon amie arrivait au 312 demi jour.

    Dans votre précédent message , vous nous avez dis que sur une période de 1ans elle serait dans les conditions, mais quand nous faisons le calcule tous les 2 nous n’arrivons pas a 312 demi jours. Nous nous sommes basés sur l’exemple ci dessous pour faire le calcul:

    Bonjour Laurie,

    Les 312 demi-jours correspondent à 12 mois de travail. Si ton amie travaille 312 demi-jours sans interruption, elle rentre dans les conditions pour ouvrir le droit à des allocations. Le nombre de jour à prouver ne doit pas obligatoirement se faire en 27 mois.

    Votre précédent message :

    Bonjour Laurie,

    Les 312 demi-jours correspondent à 12 mois de travail. Si ton amie travaille 312 demi-jours sans interruption, elle rentre dans les conditions pour ouvrir le droit à des allocations. Le nombre de jour à prouver ne doit pas obligatoirement se faire en 27 mois.

    L’Exemple sur le quel nous nous sommes basés:

    Si tu travailles 4 semaines à mi-temps (19 heures/semaine) dans une société où le temps plein est à 38 heures/semaine, le calcul à faire est le suivant?:
    4 semaines x 19 heures = 76 heures de travail
    76 heures x 6/38 = 12 X 2 = 24 demi-journées qui peuvent être prises en compte pour cette occupation à temps partiel.

    Dans son cas c’est:

    Elle travail 20h semaine donc 80 heures par mois

    donc nous avons fait :

    80heures x 6/38 = 12,63 (donc nous avons arrondis a 12 ) x 2 = 24  demi jours …  je suppose que les 24 demi jours compte pour 1 mois de travail donc pour obtenir le nombre de demi jours sur une année complete nous avons fait 24 demi jours x 12 mois et nous avons obtenus 288 demi jours et nous 312, donc si elle travail que 12 nous elle ne serait pas repris dans les conditions ??

    Est ce normal ou est ce que nous nous sommes trompés quelque part :)

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 mars 2017 à 16:58

      Bonjour Laurie,

      Le nombre de demi-jours à prendre en considération est obtenu en multipliant le nombre d’heures prestées pendant l’occupation à temps partiel par 6/S (S = la durée hebdomadaire moyenne d’un travailleur à temps plein dans la même fonction). Ensuite vous multipliez le résultat obtenu par 2.

      Il y a plus que 4 semaines dans un mois. Il y en a 4,333. Il y a 13 semaines dans un trimestre et 52 dans une année.

      Donc si elle a travaillé 52 semaines, voici le calcul à faire:

      20 heures x 52 semaines x 6 /38 = 164
      164 x 2 = 328 demi-jours.

      Elle semble donc bien dans les conditions puisqu’elle dépasse les 312 demi-jours.

      Bien à vous