Bruxelles-J

L’absentéisme scolaire

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Comme expliqué dans la fiche Quelles différences entre obligation scolaire et fréquentation scolaire ? En plus de l’obligation d’être inscrit dans une école jusqu’à tes 18 ans, ton année scolaire sera considérée comme valable seulement si ta fréquentation scolaire est régulière. Ton école doit d’ailleurs tenir un registre de fréquentation des élèves inscrits : y sont notées les absences justifiées et injustifiées.

Dans l’enseignement primaire, les présences et absences sont relevées dans la première demi-heure de cours de chaque demi-jour scolaire.

Dans l’enseignement secondaire, les présences et absences sont relevées à chaque heure de cours.

Outre les absences justifiées par un document officiel (certificat médical, certificat de décès, convocation par une autorité publique, …) Le directeur de ton école ou le pouvoir organisateur peut accepter d’autres motifs pour autant qu’ils relèvent de cas de force majeure ou de circonstances exceptionnelles liés à des problèmes familiaux, de santé mentale ou physique de l’élève ou de transports. L’appréciation doit être motivée et conservée au sein de l’établissement. Ce nombre de jours figure dans le règlement d’ordre intérieur que tu as reçu en début d’année, il ne peut être inférieur à 8 ni supérieur à 16.

Gwenny, 2014, Ixelles

Gwenny, 2014, Ixelles

Qu’en est-il des absences injustifiées ?

Si tu comptes plus de 20 demi-jours d’absences injustifiées et que tu fréquentes le 2e ou le 3e degré de l’enseignement secondaire, tu perds automatiquement ton statut d’élève régulier sauf si tu obtiens une dérogation en raison de circonstances exceptionnelles. Tu seras alors considéré comme élève libre avec pour conséquence que tu ne pourras obtenir d’attestation d’orientation ou de certificat à la fin de ton année scolaire.

Et si tu es majeur ?

Si tu es majeur et que tu comptes plus de 20 demi-jours d’absences injustifiées, les conséquences seront identiques à celle des mineurs. Mais en plus, tu peux te faire exclure de l’établissement dans le respect des règles de procédures.Le directeur doit toutefois te prévenir avant toute sanction afin que tu puisses « corriger le tir ».

Un recours est-il possible ?

Oui, si tu manifestes l’intention de suivre à nouveau les cours de manière régulière, une demande de recouvrement de la qualité d’élève régulier peut être introduite par le chef d’établissement auprès du Ministre, via la Direction général de l’enseignement obligatoire. Une fois la dérogation demandée, tu devras être assidu et ce même si tu n’as pas encore reçu la réponse. Tout manquement à cette règle te fera perdre définitivement la qualité d’élève régulier pour l’année scolaire en cours.

Quelle est la procédure en matière d’absentéisme scolaire ?

Le directeur envoie un courrier aux parents signalant toute absence non justifiée au plus tard à la fin de la semaine pendant laquelle elle a pris cours. Des contacts téléphoniques ou l’envoi de recommandé sont possibles s’il a des doutes sur la réception du courrier. Le directeur peut également informer le Centre psycho-médico-social (CPMS) pour lui permettre d’assurer son rôle de guidance.

Au plus tard après le dixième demi-jour d’absence injustifiée, le directeur te convoque avec tes parents (autorité parentale) par courrier recommandé pour rappeler les dispositions relatives aux absences scolaires et propose, si nécessaire, des mesures de prévention des absences. S’il l’estime nécessaire, le chef d’établissement peut déléguer à ton domicile un membre du personnel, un médiateur scolaire ou un agent du CPMS afin de faire un rapport.

Dès que tu comptes plus de 30 demi-journées d’absence injustifiées, la direction de l’école secondaire doit le signaler au service de contrôle de l’obligation scolaire. Ce service évalue la situation afin de mettre en place un suivi par des instances sociales les plus adaptées en vue de t’aider à la reprise d’une fréquentation scolaire régulière et assidue.

Un rapport devra être rédigé mensuellement par la direction de ton école, expliquant l’évolution de la situation, toute nouvelle absence sera donc être signalée.

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


31 questions pour “ L’absentéisme scolaire

  1. Sanguinx
    le 20 février 2017 à 00:26

    Bonjour ayant été peu reconnu comme élève libre , ayant fait les recherches pour pouvoir trouver tout se qu’il faut faire pour pouvoir récupérer une qualité d’élevé régulier , je dois donc écrire un courrier au ministère de l’enseignement mais l’école ne m’aide pas trop sur la manière de rédigé se courrier . Prenant mon année très au sérieux et voulant a tout pris rattraper mes erreurs , j’aimerai pouvoir écrire et envoyer un courrier plus que correct et répondant au exigences , dans l’attente que vous puissiez m’aider je vous remercie d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 février 2017 à 16:35

      Bonjour Sanguinx,

      Bien qu’en principe, ce soit le  chef d’établissement qui demande auprès de la Fédération Wallonie-Bruxelles le recouvrement, pour l’élève concerné, de son statut d’élève régulier.
      Le décret prévoit également, que la demande puisse être introduite par l’élève majeur ou ses parents s’il est mineur.
      Dans ta situation tes parents ou toi pouvez introduire cette demande auprès de la Direction Générale de l’Enseignemet Obligatoire qui analysera le dossier et accordera éventuellement la récupération de la qualité d’élève régulier par dérogation ministérielle.
      Attention entre le moment de la demande de recouvrement et la décision prise par la Direction Générale, aucune absence injustifiée ne sera tolérée.

      Concernant l’aide possible pour l’écriture de ce courrier, il existe de nombreux services.
      Tu peux si tu le souhaite te rendre dans notre permanence (Infor Jeunes Bruxelles, rue van Artevelde 155 à 1000 Bruxelles) le mercredi après-midi.
      Plusieurs AMO (http://bruxelles-j.be/amo/) ou encore le service de médication scolaire de ta commune peuvent également t’aider dans cette démarche.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

  2. Juju
    le 14 février 2017 à 17:49

    Est-ce qu’il y a obligation de la part de l’école de prévenir les parents en cas d’absence d’un adolescent toujours mineur?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 février 2017 à 12:07

      Bonjour Juju,

      Comme expliqué dans la fiche ci-dessus, le directeur envoie un courrier aux parents signalant toute absence non justifiée au plus tard à la fin de la semaine pendant laquelle elle a pris cours. Des contacts téléphoniques ou l’envoi de recommandé sont possibles s’il a des doutes sur la réception du courrier. Le directeur peut également informer le Centre psycho-médico-social (CPMS) pour lui permettre d’assurer son rôle de guidance.

      Au plus tard après le dixième demi-jour d’absence injustifiée, le directeur convoque le jeune avec ces parents (autorité parentale) par courrier recommandé pour rappeler les dispositions relatives aux absences scolaires et propose, si nécessaire, des mesures de prévention des absences. S’il l’estime nécessaire, le chef d’établissement peut déléguer au domicile un membre du personnel, un médiateur scolaire ou un agent du CPMS afin de faire un rapport.

      De plus dès qu’il compte plus de 30 demi-journées d’absence injustifiées, la direction de l’école secondaire doit le signaler au service de contrôle de l’obligation scolaire. Ce service évalue la situation afin de mettre en place un suivi par des instances sociales les plus adaptées en vue de d’aider à la reprise d’une fréquentation scolaire régulière et assidue.

      Un rapport devra être rédigé mensuellement par la direction de l’école, expliquant l’évolution de la situation, toute nouvelle absence sera donc être signalée.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

  3. Victor59
    le 14 février 2017 à 08:41

    Bonjour jai 14 ans
    Sa va faire 6 semaine que je ne vais plus à école sous menace de m’attendre à la sortir et me taper, mais quel peut être les conséquences prise par mon établissement scolaire si ces absence ne sont pas justifié ?
    Veuille me repondre au plus vite s’il vous plaît

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 février 2017 à 12:04

      Bonjour Victor,

      Malheureusement, si tes absence ne pas justifié, cela risque d’avoir des conséquences sur ta scolarité puisque si tu comptes plus de 20 demi-jours d’absences injustifiées et que tu fréquentes le 2e ou le 3e degré de l’enseignement secondaire, tu perds automatiquement ton statut d’élève régulier (sauf si tu obtiens une dérogation en raison de circonstances exceptionnelles).
      Tu seras alors considéré comme élève libre avec pour conséquence que tu ne pourras obtenir d’attestation d’orientation ou de certificat à la fin de ton année scolaire.

      As-tu abordé le problème avec des membres de ton école ou du CPMS? Des solutions pourraient être trouver afin que tu puisses reprendre les cours sereinement.
      Tu peux également contacter une AMO ( http://bruxelles-j.be/amo/) lieu d’accueil, d’écoute, d’information, d’orientation, de soutien et d’accompagnement pour le jeune.
      Elle tente de remédier aux problèmes qui touchent les jeunes dans leur quotidien.

      Tu peux également consulter la brochure suivante (http://bruxelles-j.be/31294-2/) qui reprend également les différents acteurs qui pourraient t’aider.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu le souhaite afin de chercher avec toi des solutions à ta situation.

  4. new
    le 12 février 2017 à 17:10

    Bonjour j’ai 21 ans ,

    Je suis en 5e professionnel et je suis actuellement à  9 demi jours d’absence injustifié .

    Puis-je perde les allocations familiale ?

    Bonne journée a vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 février 2017 à 09:53

      Bonjour New,

      A partir de 18 ans, tu n’es plus en obligation scolaire, pour pouvoir conserver les allocations familiales à partir de tes 18 ans, tu dois prouver (chaque année) que tu suis des études.
      On entend par études, les études secondaires de plein exercice ou les études supérieures de plein exercice (minimum 27 crédits sur l’année).
      Il est également précisé que tu dois effectivement suivre les cours. Cela veut dire que si tu as des absences injustifiées, tu peux perdre la qualité d’élève régulier et tu risques de perdre le droit aux allocations familiales.

      Si cela arrive et que tu souhaites rouvrir un droit, tu pourrais t’inscrire comme demandeur d’emploi.
      Si tu t’inscris comme demandeur d’emploi, tu commenceras ton stage d’insertion. Durant le stage d’insertion, tu gardes bien ton droit aux allocations familiales.

      Tu trouveras plus d’information sur le stage d’insertion sur cette page: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

       

  5. Colinev
    le 12 janvier 2017 à 14:19

    Bonjour,

    Je vais avoir 18 ans en avril et cette année je fait ma deuxième année en 4ème technique.

    Je viens de passer élève libre en décembre 2016 suite à des problèmes personnels ainsi qu’avec ma famille je n’ai pas été à l’école. Cela fait un an et demi que je rencontre beaucoup de soucis dans ma vie (disputes familiales, perte de mon cheval, problèmes avec des amis,…) soit, je n’étais pas en très bonne santé mentale, il m’arrive très souvent de déprimé voir d’être en dépression. Mais ayant été jusqu’en 3ème générale, quand je suis passée en 4ème technique je ne rencontrais pas de soucis avec mes points, juste avec mes absences ce qui a fait que j’ai du redoubler ma 4e.

    Je suis en train de refaire mon année et je perds ma qualité d’élève régulier. Je suis très stressée car mes problèmes ne s’arrangent pas et se rajoute que je vais encore rater mon année si je n’agit pas.

    J’aimerai faire une dérogation pour redevenir élève régulier mais je ne sais pas comment introduire que je ne viens pas souvent à l’école à cause de mes problèmes personnels et pas à cause de problèmes de santé… Pourriez-vous m’aidez pour cette lettre ou me faire part des solutions si ma dérogation ne passe pas pour que je puisse tout de même passer en 5e? Je veux absolument finir mes études pour obtenir mon CESS mais si je triple j’aurai encore moins l’envie d’aller en cours surtout que cela voudrait dire que j’irai sur mes 19 ans et que je me retrouverai avec des 2002/2003.

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse!

    Bien à vous, Coline.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 janvier 2017 à 17:03

      Bonjour Coline,

      C’est le chef d’établissement qui doit, en principe, demander auprès de la Fédération Wallonie-Bruxelles le recouvrement, pour l’élève concerné, de son statut d’élève régulier.
      Tu peux donc le contacter afin de lui expliquer ta situation.
      Cette demande sera introduite auprès de la Direction Générale de l’Enseignement Obligatoire qui analysera le dossier et accordera éventuellement la récupération de la qualité d’élève régulier par dérogation ministérielle.

      Cependant, dans l’hypothèse où cela ne pourrait pas se faire, le Décret « Missions » permet également que la demande de recouvrement de la qualité d’élève régulier puisse être introduite par l’élève majeur, par les parents ou par la personne investie de l’autorité parentale. Cette demande sera introduite alors sur papier libre.

      Tu peux effectivement te présenter à l’une de nos permanence afin de discuter de ta situation et des arguments que tu pourrais évoquer dans cette lettre.

      Attention il faut également savoir qu’ entre le moment de la demande de recouvrement et la décision prise par la Direction Générale, aucune absence injustifiée ne sera tolérée.

      N’hésite pas à nous recontacter dans l’une de nos permanences:
      http://www.inforjeunesbruxelles.be/contact

      Par ailleurs, si tu souhaites parler de ta situation plus globale et de ton mal-être tu peux contacter un centre de guidance et de santé mentale:
      http://www.inforjeunesbruxelles.be/contact

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

  6. AaA
    le 9 janvier 2017 à 21:12

    Bonjour,

    La grand mère paternelle de mes enfants est décédée aujourd’hui.

    Elle habitait et sera enterrée en Ardèche.

    Leur papa veut descendre demain matin avec eux en Ardèche pour revenir vendredi dans la journée.

    Cela fera quatre jours d’absences pour eux, à l’école (ils sont tous les trois en humanité).

    Je préviendrai les écoles demain matin, mais j’aimerais savoir si, légalement, ils peuvent être absents 4 jours pour le décès d’un proche? Et si il doivent apporter un papier de la commune française où est décédée leur grand mère? ce qui ne sera pas simple je pense…

    Je vous remercie pour votre réponse,

    A

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 janvier 2017 à 12:03

      Bonjour A,

      Légalement les absences autorisés en cas de décès d’un membre de la famille sont les suivantes:

      •    décès d’un  parent ou allié au premier degré (max 4 jours)?;
      •    décès d’un parent ou allié de quelque degré que ce soit s’il habitait sous le même toit. (2 jours).
      •    Si elle n’habitait pas sous le même toit (1 jour)

      Dans votre situation vos enfants ne pourraient donc s’absenter qu’un jour pour le décès de leur grand-mère.
      D’autres dispositions pourraient être prévues et d’autres motifs d’absences acceptés, cependant ceux-ci sont laissés à l’appréciation du directeur de l’école.

      N’hésitez pas à nous recontacter pour toute autre question.

      • AaA
        le 29 janvier 2017 à 19:02

        Je vous remercie grandement pour votre réponse!!!

        Les écoles ont demandé un papier des popes funèbres de la commune ardéchoise, et ont permis 4 jours d’absence…

        Après, je ne sais pas si ces jours seront « légaux » ou pas…

        Encore grand merci!

  7. titouf
    le 21 décembre 2016 à 21:50

    Bonjour a vous tous

    j’ai une petite question, je suis partie en urgence au Maroc pour ma grand mère elle étais dans coma je suis partie avec mes enfants pour 4 jours car j’ai personne qui peut les garder.

    j’ai expliquer la situation pour l’école de ma fille   mais il veule rien savoir pour eux sa existe pas une raison familiale ! c’est prof il son entrain de la faire chié que il fais bon là bas ? ta bien profiter ?

    ma fille ce soir elle n’arrête  pas de pleuré  quand je lui demander pour quoi elle ma dis ma mamy et entre la mort et la vie et eux il mon merde avec leur approche.

    ma question est ce que dans ce cas nous avons le droit d’ aller ? il y a un règlement pour cela ?

    j’attends votre réponse avec impatience ! car ma fille veux plus retourné a l’école a cause de c’est prof.

    ma fille elle a 13 ans et une autre fille de 8 ans

    bien à vous !

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 décembre 2016 à 11:12

      Bonjour Titouf,

      Seuls les motifs d’absence officiel sont clairement réglementés par la Communauté française:
      Malade et couvert par un certificat ou une attestation médicale?;
      Décès d’un de tes parents ou allié au premier degré (père, mère, beau-père, belle-mère, etc.). (max 4 jours)
      Décès d’un de tes parents ou allié de quelque degré que ce soit pour autant qu’il habitait sous le même toit. (max 2 jours)
      Convoqué par une autorité publique (par exemple à la police)?;
      Participation à des stages sportifs ou entraînements sportifs pour les espoirs de haut niveau.

      Tous les autres motifs d’absences sont laissés à l’appréciation du directeur de l’école.
      C’est le directeur  ou le pouvoir organisateur qui détermine le nombre de demi-jours d’absence motivés autorisés. Ce nombre, qui figure dans le règlement d’ordre intérieur reçu en début d’année, ne peut être inférieur à 8 ni supérieur à 20.

      Par conséquent, même si le motif est refusé et que ces jours sont considérés comme des absences injustifiés, le plus judicieux serait contacter la direction afin d’aborder la situation problématique entre votre fille et son professeur.

      N’hésitez pas à nous recontacter pour toute autre question.

  8. Choupinette
    le 21 novembre 2016 à 09:45

    Bonjour,

    J’ai une fille majeur qui est absente sous certificat médicale depuis début septembre mais elle est bien inscrite dans une école.  Je voudrais savoir combien de jours d’absences justifiées a-t-elle droit ?  Je voudrais vous dire qu’elle attend qu’une place se libère dans un lycée thérapeutique.  Que dois-je faire en attendant?  Merci à vous de me répondre assez rapidement.

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 novembre 2016 à 16:59

      Bonjour Choupinette,

      Il n’existe pas de nombre de jour maximum d’absence justifié par un document officiel (certificat médical, certificat de décès, convocation par une autorité publique, …)

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

  9. Tibeau
    le 7 septembre 2016 à 16:27

    Bonjour, je suis majeur et lors de mon année 2015-2016 j’étais élève libre, je me suis inscrit a l’école pour recommencer mon année 2016-2017 et on m’a dit que je devais faire une demande a Bruxelles parce que apparemment je suis toujours élève libre pour cette année meme si j’ai 0 absence. Est-ce que c’est une erreur ou suis-je vraiment considéré élèvre libre? Merci de votre réponse.

    Tibeau

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 septembre 2016 à 12:02

      Bonjour Tibeau,

      Non, il s’agit sans doute d’une erreur, le nombre de demi-jours d’absence de l’an dernier ne peut être repris cette année.
      Par contre, une école peut refuser de t’inscrire si tu as été exclu de ton ancienne école alors que tu étais majeur au moment des faits.
      Le fait d’être majeur et de compter, au cours d’une même année scolaire, plus de 20 demi-jours d’absence injustifiée, constitue un motif d’exclusion. Cependant, dans ce type de situation de l’établissement dans le respect des règles de procédures ( http://bruxelles-j.be/etudier-se-former/enseignement-secondaire/exclusion-dans-lenseignement-secondaire/)

  10. Elisa
    le 20 juin 2016 à 11:01

    Bonjour, ma fille rentre en première primaire en septembre et nous avon un mariage prévu le 3juin 2017 en Corse, étant la fille du marier je serais la à partire du 27mai pour l orgabisation et de retour pour le 4. Ma fille pourra-t-il elle pour raison familiale exceptionnelle rater une semaine de cour? Si je m engage à faire réviser la petite cette semaine la sur ce que le professeur m aura donné? Merci de répondre car je suis très embêtée.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 juin 2016 à 15:51

      Bonjour Elisa,

      Outre les absences justifiées par un document officiel (certificat médical, certificat de décès, convocation par une autorité publique, …)
      Le directeur de l’école ou le pouvoir organisateur peut accepter d’autres motifs pour autant qu’ils relèvent de cas de force majeure ou de circonstances exceptionnelles généralement liés à des problèmes familiaux, de santé mentale ou physique de l’élève ou de transports. Cette appréciation doit être motivée et conservée au sein de l’établissement. Ce nombre de jours figure dans le règlement d’ordre intérieur reçu en début d’année (il ne peut être inférieur à 8 ni supérieur à 16).
      Bien que peu probable, dans votre situation la direction pourrait donc marqué son accord et autoriser son absence.

       

  11. Lola
    le 15 juin 2016 à 09:31

    Bonjour, voici ma situation : je suis en 5ème qualification, j’ai 17 ans et pour le moment je suis en pleins examens. L’année prochaine, j’ai décide d’aller en professionnel et donc cela implique de refaire une 5ème. Cependant, je me demandais si j’étais obligé d’être présent aux examens étant donné que je devrais recommencer mon année? Qu’est-ce que j’aurais comme sanction si je ne suis pas présent ?

    Merci de me répondre le plus vite possible

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 juin 2016 à 14:01

      Bonjour Lola,

      Puisque tu es mineure, tu es toujours en obligation scolaire, tu ne peux donc pas décider de ne plus aller à l’école même en fin d’année.
      La procédure en cas d’absentéisme scolaire reste donc la même, peu importe le moment de l’année.

  12. Alix
    le 17 mai 2016 à 11:10

    Bonjour,

    je suis élève en 5e année secondaire mais je suis devenue élève libre et je dois écrire une lettre pour la direction de mon école mais je ne trouve pas les mots ni la formulation de ma lettre.

    Pourriez-vous m’aider ?

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 mai 2016 à 16:10

      Bonjour Alix,
      La direction de ton école a-t-elle précisé ce qu’elle attendait de ce courrier?
      Il s’agit sans doute d’une lettre où tu devras expliquer ta situation, ce qui t’a conduit à ce nombre de jours d’absence et tes motivations pour en sortir.
      Tu peux aussi y ajouter des éléments permettant de démontrer ton intention de redevenir assidu.

      Si tu souhaites faire relire ce courrier avant de le remettre, tu peux contacter différents services comme le nôtre :

      Infor jeunes Bruxelles http://www.inforjeunesbruxelles.be/contact ou différentes AMO : http://bruxelles-j.be/amo/

  13. Kenzo
    le 19 avril 2016 à 12:05

    Bonjour,

    J’ai une fille de 16 ans qui est devenue élève libre suite à des problèmes de santé. Que ce passe-t–il au niveau des allocations familiales et tant donné que ma fille compte s’inscrire sous peu aux cours pas correspondance ?

    Merci à vous et bonne journée.

  14. mimie
    le 16 avril 2016 à 02:30

    bonjour j ai mon fils qui a 27 jours absences injustifiées ,nous avons fait une dérogation nous attendons la réponse , le seul soucis que nous ne comprenons pas , il travaillait comme apprenti  il avait un mois a l essaie il l a réussi et maintenant le céfa et l accompagnateur on décider de résilier le contrat

    Avait il le droit merci de votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 avril 2016 à 15:58

      Bonjour Mimie,

      Dans le cadre du contrat d’apprentissage, les 3 parties (école, employeur et jeune) doivent remplir une série d’obligation.
      Par le fait d’être élève libre, votre fils ne remplissait plus l’une ces obligations, à savoir: « de fréquenter assidûment les cours et de participer aux évaluations certificatives et formatives »

      Par conséquent, l’école n’est plus en mesure de respecter ces obligations envers le parton telle que:  » dispenser les cours et la formation prévus par les référentiels » par exemple.

      L’école peut donc prendre la décision de suspendre le contrat liant le jeune à l’entreprise.

       

  15. Sara1308
    le 8 février 2016 à 16:56

    Bonjour l’institutrice de ma fille est souvent absente. (Souvent une semaine complète.)

    Les enfants sont alors souvent dispersés dans d’autres classes, où il doivent s’occuper, au lieu de travailler !

    Nous ne recevons aucun mot d’explication, suites à ces absences répétées.

    J’ai essayé de joindre le chef d’établissement mais sans succès, jamais joignable.

    Je m’inquiète pour ma fille qui commence à développer, une phobie de l’école, elle n’a plus de repères, d’autant plus qu’elle est en 1ère primaire, année très importante, apprentissage de la lecture etc.. D’ailleurs, elle ne sait toujours pas lire…

    Je suis chaque jour dans le stress, est-ce que le prof est venu ou pas aujourd’hui.

    Je ne vois pas d’associations des parents..

    Comment réagir ?

    Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 février 2016 à 13:52

      Bonjour Sara,

      Si le chef d’établissement reste injoignable, vous pouvez contacter le pouvoir organisateur de l’école afin de faire part de vos inquiétudes et tenter de trouver une solution.
      Si cela reste sans effet, vous pourriez également contacter le service général de l’inspection au niveau de la Fédération Wallonie Bruxelles.
      FERREIRA Vanessa
      Service général de l’inspection
      Tél: 02/690.80.51 – Fax: 02/690.80.24
      Mail: vanessa.ferreira(at)cfwb.be