Bruxelles-J

Étudiants pris en compte pour le financement

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Un étudiant pris en compte pour le financement est un étudiant pour lequel l’établissement supérieur reçoit une subvention de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Si tu es « non finançable », l’établissement a le droit de refuser ton inscription. Tu as cependant la possibilité d’introduire une demande de dérogation auprès de l’établissement supérieur. Pour connaître la procédure à suivre, tu dois te référer au Règlement Général des Études (RGE) de l’établissement concerné. Les établissements d’enseignement supérieur peuvent faire prendre en compte pour le financement certains étudiants qui ne satisfont pas aux conditions précisées dans cette fiche. Leur nombre ne pourra pas dépasser un pourcent du nombre total d’étudiants qui ont été effectivement pris en compte pour l’année académique précédente dans l’établissement concerné.

Si ton inscription est refusée, tu peux toujours t’inscrire dans l’enseignement supérieur de promotion sociale qui propose des bacheliers et masters correspondants à ceux proposés dans l’enseignement de plein exercice.

Entrent en ligne de compte pour le financement :

Les étudiants de nationalité d’un État membre de l’Union européenne ou qui peuvent y être assimilés. Les critères et condition d’admission sont décrits sur les sites des établissements.

Pour entrer en ligne de compte pour le financement, les étudiants ressortissants d’un pays hors Union européenne doivent répondre au moins à une des conditions suivantes :

  • bénéficier d’une autorisation d’établissement ou avoir acquis le statut de résident de longue durée ;
  • être considéré comme réfugié, apatride ou personne pouvant bénéficier de la protection subsidiaire ;
  • être autorisé à séjourner plus de trois mois en Belgique et y exercer une activité professionnelle ou y bénéficier de revenus de remplacement ;
  • être pris en charge ou entretenu par les CPAS, dans un home qui appartient à un CPAS ou dans un home auquel on a été confié par un CPAS ;
  • avoir pour père, mère, tuteur légal, conjoint ou cohabitant légal une personne de nationalité d’un État membre de l’Union européenne ou qui remplit une des conditions ci-dessus ;
  • avoir obtenu une bourse d’études délivrée par l’administration générale de la Coopération au Développement ;
  • avoir obtenu une bourse d’études de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans le cadre et dans les limites d’un accord culturel conclu par la Belgique ou la Fédération Wallonie-Bruxelles ;
  • être lauréat de l’épreuve d’admission à une École Supérieure des Arts ;
  • être autorisé à séjourner plus de trois mois en Belgique sur base du statut de résident de longue durée acquis dans un autre état membre de l’Union européenne.

En plus des conditions citées plus haut, pour être finançable, tu dois remplir au moins une des conditions académiques suivantes :

– S’inscrire à un cycle d’études sans avoir été déjà inscrit 2 fois à des études de même cycle au cours des 5 années académiques précédentes ;

– S’inscrire à un premier cycle d’études sans avoir été déjà inscrit 2 fois aux études débouchant sur le même grade, ni avoir été inscrit 3 fois à un 1er cycle au cours des 5 années académiques précédentes ;

– S’inscrire à un cycle d’études après y avoir acquis 75 % des crédits de son programme annuel lors de l’inscription précédente ou, globalement au cours des 3 années académiques précédentes avoir acquis au moins la moitié des crédits du total de la charge de ses programmes annuels sans tenir compte de l’année académique de sa 1re inscription au cycle si elle est défavorable ET si les crédits ainsi acquis sont au moins au nombre de 45 (sauf en cas d’étalement) ;

– Se réorienter sans avoir déjà utilisé cette possibilité au cours des 5 dernières années académiques précédentes.

L’étudiant déjà diplômé qui a acquis plus de 2 grades académiques de même niveau au cours des 5 années académiques précédentes et pour lesquels il avait été pris en compte pour le financement durant une année au moins perd sa qualité d’étudiant finançable.

Remarques :

Si tu te désinscris avant le 1er décembre en Haute École/École Supérieure des Arts ou avant le 1er février à l’Université (il faut se référer au RGE car des dates antérieures peuvent y être mentionnées), l’année entamée n’est pas comptabilisée pour le calcul du nombre d’inscriptions.

Les études de promotion sociale, ne sont pas prises en considération, sauf celles conduisant à l’obtention d’un titre correspondant à un titre délivré par l’enseignement supérieur de plein exercice.

Une année d’études échouée devant le jury de la Fédération Wallonie-Bruxelles entre en ligne de compte.

Bon à savoir :

Si tu t’es inscrit à au moins 30 crédits dans l’enseignement supérieur de promotion sociale, la réussite d’un certain nombre de ces crédits permet, moyennant le respect d’autres conditions, de se réinscrire (après avoir perdu son statut d’étudiant finançable) dans l’enseignement dispensé en Haute École, à l’Université ou en École Supérieure des Arts.

Coordonnées utiles

Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles de Belgique
Direction Générale de l’Enseignement Non Obligatoire et de la Recherche Scientifique
Rue Adolphe Lavallée 1 – 1080 Bruxelles – 02 690 87 02

ARES – Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur
Rue Royale 180 – 1000 Bruxelles – 02 225 45 11 – info@ares-ac.be

Éditeur de la fiche : CEDIEP

Mise à jour le 20 juillet 2018

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


112 questions pour “ Étudiants pris en compte pour le financement

  1. Elise
    le 21 août 2018 à 22:20

    Bonjour,

    J’ai réalisé comme parcours ce dernier :

    BAC 1 en chimie avec acquisition de 44 crédits/60.
    BAC 1 en chimie avec réussite des 60 crédits et cours de 2ème BAC.
    BAC 2 en chimie avec accumulation totale de 125 crédits.
    BAC 3 en chimie avec accumulation de 155 crédits de BAC.

    Je ne suis donc pas admise en master cette année qui serait alors ma cinquième en bac. J’aimerais changer d’études pour ne plus être à l’Université et aller en Haute Ecole. Cependant, je ne sais pas si je serai encore finançable si je recommence un cycle de BAC alors que j’ai déjà 4 ans de BAC à l’université. Pensez-vous que je suis encore finançable si les études n’ont rien à voir avec la chimie afin de faire encore 3 ans d’études ?

    Merci beaucoup pour votre réponse,

    Bien à vous,

    Elise D.

  2. MM
    le 21 août 2018 à 21:46

    Bonjour, voici mon parcours :

    2014-2015 : BAC 1 Communication 21/60 acquis

    2015-2016 : BAC 1 Communication 0/39

    2016-2017 : Je me réoriente – BAC 1 Psycho 28/50 (j’ai pu être dispensée de quelques cours de BAC 1 et BAC 2 grâce à mes cours réussis en Commu)

    A la fin de l’année dernière, je n’étais plus finançable, mais j’ai pu poursuivre mon parcours grâce à une dérogation.

    Je suis donc actuellement en BAC 2 Psycho (car avec les 28 crédits acquis l’année dernière + toutes mes dispenses, j’ai obtenu un total de 45 crédits, ce qui m’a permis de passer directement en BAC 2)

    Mais j’ai cru comprendre que comme il s’agissait de ma première inscription dans ce cycle d’étude (BAC 2), j’étais à nouveau finançable l’année prochaine, même en n’acquérant pas 75% de mon PAE, pourriez-vous me confirmer cela?

    Merci d’avance!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 août 2018 à 22:11

      Bonjour MM,

      La règle que tu mentionnes concerne la premier inscription au cycle d’études, c’est-à-dire à un bachelier (ou un master). Or, en l’espèce, ta réinscription en poursuite de cursus de bachelier en psychologie ne correspond pas à une première inscription à un bachelier car elle est précédée d’autres inscriptions à un bachelier, indépendamment de la finalité de ces bacheliers (bachelier en communication ou bachelier en psychologie).

      Afin que je puisse vérifier si tu es « finançable, merci de ventiler chacune des trois dernières années académiques en indiquant le nombre de crédits acquis et le nombre de crédits acquérables. A cet égard, merci d’indiquer le nombre de crédits des unités d’enseignement (et non des activités d’apprentissages) dont tu as été effectivement dispensée.

      Cordialement,

      • MM
        le 21 août 2018 à 22:21

        Lors de l’année 2015-2016, càd lors de ma seconde BAC 1 de Commu, je n’ai acquis aucun crédit sur les 39 de mon PAE, car je pensais déjà me réorienter l’année suivante.

        L’année dernière, lors de ma BAC 1 psycho, j’ai acquis 28 crédits sur un PAE de 50 crédits, et je bénéficiais de dispenses pour un total de 17 crédits.

        Cette année, donc en BAC 2 psycho, j’ai acquis pour le moment 26 crédits sur un PAE de 65 crédits.

        J’ai donc actuellement 71 crédits acquis en psycho au total

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 21 août 2018 à 22:31

          Bonjour MM,

          Afin d’être bien sur, je comprends donc que tu as acquis 9 crédits sur 33 crédits à l’issue de l’année académique 2016-2017. Est-ce bien correct ?

          Cordialement,

          • MM
            le 21 août 2018 à 22:37

            Non, à l’issue de l’année académique 2016-2017, j’ai acquis 28 crédits sur 50 crédits.

            Parmi les 17 crédits de dispenses dont j’ai bénéficiés (en plus des 28 crédits acquis), il y a 10 crédits qui correspondent à 2 cours de BAC 1 Pysho et 7 crédits qui correspondent à 2 cours de BAC 2 Psycho.

            Et ce total de 45 crédits m’a permis de passer en BAC 2 cette année.

  3. Sarah
    le 21 août 2018 à 16:34

    Bonjour,

    j’ai réaliser comme cursus scolaire ceci :

    2014/2015 : Bachelier d’infirmière : acquis 0/60 crédit ou j’ai signé tout mes examens étant boursière je ne voulais pas perdre celle-ci.

    2015-2016 : Bachelier en assistante de direction : acquis 45/60 crédits.

    2016-2017 : Bachelier en assistante de direction : acquis 24/60 crédits ou j’ai signé mes examens de juin car ce domaine d’étude ne me convenait pas.

    2017-2018 : J’ai travailler 6 mois et ensuite 6 mois de chômages.

    2018-2019 : j’ai voulu me réinscrire en Bachelier en tant que technologue de laboratoire.

    Ou on m’a signalée que je n’étais plus finançable, je n’avais jamais entendu parler de ceci. Que faire, le suis-je vraiment ?  Si j’avais reçu cette information au préalable j’aurais passé mes examens afin de réussir un maximum de cours pour me réinscrire..

    Bien à vous,

    Sarah

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 août 2018 à 22:03

      Bonjour Sarah,

      Merci d’avoir pris le temps de ventiler précisément chacune des années académiques; ce travail permet de faciliter la réponse et de te confirmer que, selon les informations communiquées, tu es bel et bien « finançable ». En effet, le total cumulé du nombre de crédits acquérables à l’issue de chacune des trois dernières années académiques est de 120 crédits (60 crédits pour l’année académique 2015-2016, 60 crédits pour l’année académique 2016-2017 et 0 crédit pour l’année académique 2017-2018). Or, tu seras considérée comme « finançable » si tu as acquis au moins la moitiés des crédits de ce total, soit au moins 60 crédits. En l’espèce, tu as acquis 69 crédits. tu es donc « finançable ». (Base légale: Article 5,3°, b) du décret du 11 avril 2014 adaptant le financement des établissements d’enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études).

      A cet égard, il st vrai que les années sans inscription dans l’enseignement supérieur impliquent d’apporter la preuve que tu ne t’es pas inscrite dans un établissement d’enseignement supérieur. Cette preuve est apportée en apportant la preuve des activités réalisées au cours de cette période où tu ne t’es pas inscrite. En l’espèce, il faudra réunion les preuves de tes activités (professionnelles et non-professionnelles).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu rencontres des difficultés pour faire reconnaître ta « finançabilité » ou, plus généralement, dans le cadre de ta procédure de réinscription.

      Cordialement,

      • sarah
        le 21 août 2018 à 22:23

        Merci de votre réponse, cependant lors de mon essai d’inscription ils ont pris en compte l’année académique « 2014-2015 » or lors de votre réponse vous ne l’avez pas prise en contre. Est-ce normale ou un oubli de votre pars ?

        Leurs calcul étant le suivant : année 2014-2015 : 0/60 crédits

        : année 2015-2016 : 45/60 crédits

        : année 2016-2017 : 24/60 crédits

        Dans l’attente de vous lire,

        Sarah.

      • sarah
        le 21 août 2018 à 22:24

        Petit oubli,

        d’ou leurs réponse final : 69/180 crédits.

      • Sarah
        le 21 août 2018 à 22:25

        bonsoir,

        étant donnée que ce n’est pas moi qui ai écrit le message mais copain. est il possible que le fait que j’ai essayer 2 voir 3 examens en infirmière (donc année 2014-2015 tout en ayant 0/60 crédits) au moi de décembre change quelque chose?

        et surtout que eux regarde par rapport au 5 dernières année et pas aux 3, cela est il normal?

        cordialement,

        sarah

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 21 août 2018 à 22:35

          Bonjour Sarah,

          Je te confirme que c’est bien l’établissement qui se trompe dans le calcul.

          Je t’ai par ailleurs envoyé un courrier électronique car il me semblerait plus opportun de vider toutes les questions téléphoniquement.

          Cordialement,

  4. Mégane
    le 21 août 2018 à 15:48

    Bonjour,

    Après mon CESS j’ai commencé  un bachelier en commerce extérieur en 2016.

    2016-2017: j’ai validé 37/60 crédits et ai donc recommencé mon année

    2017-2018: j’ai validé 10/36 crédits (sur les 23 restants de première et les 13 de seconde

    J’ai reçu un mail de l’école m’informant que j’étais admise au bloc 2 mais aussi un avertissement qu’en vertu de l’article 5.3 a du décret, il faut qu’au moins 75% des crédits de mon programme annuels soient acquis et qu’à l’heure actuelle avec les 10 crédits sur les 36 je n’atteignais que 26.32% et qu’il me fallait donc acquérir 17 crédits supplémentaire pour rester finançable.

    Or d’après les diverses réponses de votre site et si j’ai bien compris en réalité je tomberais sur l’article 5, 3°, b)  et je devrais donc acquérir 50% du total soit 48 crédits (j’en ai actuellement 47).

    Pourriez-vous m’éclairer sur ceci j’avoue que je ne suis plus sure de rien.

    Cordiallement

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 août 2018 à 21:56

      Bonjour Mégane,

      Afin de nous assurer de comprendre la même chose, je résume les informations que tu me communiques de la façon suivante:

      • Année académique 2015-2016: obtention de ton CESS;
      • Année académique 2016-2017: premier bloc de bachelier en commerce extérieur: 37 crédits acquis / 60 crédits acquérables;
      • Année académique 2017-2018: premier bloc de bachelier en commerce extérieur: 10 crédits acquis / 36 crédits acquérables. A cet égard, il est indifférent que les cours figurent dans le programme du premier bloc de bachelier en commerce extérieur ou dans un bloc au-delà de ce premier bloc de bachelier.

      Si les chiffres et les informations reprises ci-dessus sont exactes, je te confirme que ton établissement d’enseignement supérieur qui se trompe et que tu es bien « finançable » si tu acquiers au moins 1 crédit supplémentaire. (Base légale: Article 5,3°, b) du décret du 11 avril 2014 adaptant le financement des établissements d’enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études).

      N’hésite pas à nous recontacter en cas de difficulté.s.

      Cordialement,

  5. Marie
    le 21 août 2018 à 12:44

    Bonjour,

    Je vous remercie d’avoir répondu à ma question de ce matin.

    Mais donc si je réussis l’année Prochaine avec plus de 45 crédits en première année de master en criminologie je pourrais à nouveau me réinscrire l’année d’après à l’UCL en droit? Ou bien devrais-je obligatoirement attendre 5 ans avant de pouvoir me réinscrire à l’UCL en droit?

    Bien cordialement,

    Marie.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 août 2018 à 12:49

      Bonjour Marie,

      En effet, si, à l’issue de l’année académique 2018-2019,tu réussis au moins 75% des crédits figurant dans ton programme d’études de master en criminologie, tu redeviendras « finançable » et tu auras le droit de te réinscrire au master en sciences juridiques. Si ce programme annuel des études comporte 60 crédits, ce seuil de « finançabilité » sera alors en effet de 45 crédits. Il ne sera donc pas nécessaire de devoir attendre 5 ans pour redevenir « finançable ».

      Toutefois et pour rappel, il faudra manifestement introduire une demande de dérogation pour s’inscrire à ce master en criminologie.

      N’hésite pas.

      Cordialement,

       

  6. Marie
    le 21 août 2018 à 10:45

    Bonjour,

    Je suis étudiante en droit à l’Université catholique de Louvain en horaire décalé.

    Voici mon parcours:
    – 1e année de bachelier en droit : réussie
    – 2ème année de bachelier en droit: réussie
    – 3ème année de bachelier en droit : ajournée (2011-2012)
    – 3ème année (2012-2013); réussie

    – 1e année de master en droit UCL: échec (2013-2014)
    – 1e année de master droit UCL: échec (2014-2015)
    – 1e année de master en droit UCL : échec (2015-2016)
    – boulot: 2016-2017
    – 1 e année de master droit à horaire décalé : échec (2017-2018).

    Ma question: si je me réoriente et que j’obtiens une dérogation pour m’inscrire au master en criminologie de l’UCL, est-ce que je redeviendrais financable si je réussis ce master en criminologie ?

    Quid si je m’inscris en promotion sociale ? Redeviendrais-je financable si je réussis plus de 30 crédits l’année prochaine?

    D’avance merci!!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 août 2018 à 12:05

      Bonjour Marie,

      S’agissant de la première question, tu redeviendras « finançable » si tu acquiers au moins 75% des crédits à l’issue de l’année académique 2018-2019 dans ce master en criminologie ou si tu as acquis au moins 50% des crédits au regard du total des crédits « acquérables » concernant les années académiques 2018-2019, 2017-2018 et 2016-2017.

      A cet égard, la réussite d’un cycle de master ne permet pas nécessairement de redevenir en tant que tel de redevenir « finançable ». En effet, l’obtention d’un grade académique a pour conséquence que les années qui ont conduit à l’obtention de ce grade académique ne sont pas prises en compte dans l’examen de la « finançabilité ». A cet égard, cet examen se cantonne aux cinq dernières années académiques. Il faudra donc tenir compte dans le calcul de la « finançabilité » puisque le fait de retirer les années académiques qui, par hypothèse, conduisent à l’obtention d’un grade de master en criminologie, peut conduire à tenir compte du nombre de crédits acquis / acquérables et concernant les années académiques échouées. En fonction de ces chiffres et au regard énumérées au paragraphe précédent, tu seras considérée comme « finançable » ou non.

      N’hésite pas à reprendre à cette discussion si ces explications ne s’avéraient pas claires ou pour toute raison que tu jugerais utile.

      Cordialement,

       

  7. Fred
    le 21 août 2018 à 10:29

    Bonjour,
    J’ai fais trois premières en haute école et je ne suis plus finançable. J’ai arrêté l’école donc l’année dernière, en septembre dernier, car à ce moment là j’avais tenter de faire un recour mais il n’a pas été accepté. 1 an est donc passé et maintenant j’aimerais refaire un recour pour pouvoir reprendre des cours en haute école, est ce possible après un an de refaire un recour?

    Merci d’avance,
    Fred

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 août 2018 à 10:38

      Bonjour Fred,

      Il est effectivement possible de refaire un recours après un an.

      N’hésite pas à préciser ta/tes question.s si tu en as d’autres.

       

      Cordialement,

  8. stan
    le 21 août 2018 à 10:04

    Bonjour,

    je souhaiterais savoir si je suis financable pour l’année 2018-2019.

    voici mes antécédent en haute école :

    2016 -2017 => première bachelier 42 crédits acquis sur 60.
    2017-2018 => à nouveau une première bachelier avec les cours de première rater et certains cours de deuxième année   32 crédits acquis sur 57.

    l’école me stipule dans mes résultats de juin 2018 que j’ai accès à la suite du cylce.

    Je n’ai pas suivi d’autres études supérieur.

    Cordialament

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 août 2018 à 10:36

      Bonjour Stan,

      Tu es effectivement « finançable » pour l’année académique 2018-2019 au regard de l’article 5, 3°, b) du décret du 11 avril 2014 adaptant le financement des établissements d’enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études. En effet, tu as acquis 74 crédits au cours des deux dernières années académiques, soit plus que la moitié des crédits acquérables à l’issue de ces deux années académiques (58,5 crédits arrondis à 58 crédits / 117 crédits).

      Cordialement,

  9. N
    le 20 août 2018 à 23:54

    Finançablilité

    Bonjour,

    voilà à la suite de 3 échecs successifs à l’université en bac1 , je vais perdre mon statut d’étudiant finançable. Je vais introduire un recours auprès d’une haute école en agronomie pour mon inscription . Si celui n’est pas accepté, je dois donc m’inscrire en EPS en agronomie. J’ai entendu dire que si je réussissais cette année en promotion sociale avec plus de 75% d’ECTS réussis , je retrouver mon statut de finançable. Est-ce vrai? Si oui, après cette année en EPS puis-je de nouveau m’inscrire en bac1 (voir bac 2) de haute école ?

    Bien à vous. Cordialement N.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 août 2018 à 00:22

      Bonjour N,

      A défaut d’informations concernant le nombre de crédits acquis / acquérables pour chacune des années académiques où tu t’es inscrit dans l’enseignement supérieur, je ne peux pas examiner si tu es bel et bien « non-finançable ». A cet égard, si ces inscriptions se sont faites au sein d’études identiques, une réorientation pourrait te rendre à nouveau « finançable ».

      Quoiqu’il en soit et en l’état actuel de la législation, il est effectivement correct qu’une inscription à au moins 30 crédits d’une formation de promotion sociale à l’issue de laquelle un diplôme de bachelier (ou de master) est délivré et que la réussite d’au moins 75% de ces crédits, te rendrait à nouveau « finançable ».

      Cordialement,

      Karim JGUIRIM

  10. Thomas
    le 20 août 2018 à 23:47

    Bonsoir,

    J’ai eu un parcours un peu cahotique car je ne sais pas trop ce que je voulais faire comme études.

    Entre 2013-2016, j’ai terminé un bac en langue modernes.

    En 16-17, j’ai recommencé un bac en bioingénieur et j’ai acquis 16/60 crédits.

    Cette année-ci, 19/60 crédits. Je ne suis donc plus finançable. Si je me réoriente en bac biologie l’année prochaine, est-ce que je redeviens finançable????

     

    Merci beaucoup,

     

    Cordialement,

    Thomas

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 août 2018 à 00:15

      Bonjour Thomas,

       

      Je comprends ton historique des cinq dernières années académiques de la façon suivante:

      • 2013-2014: bachelier en langues modernes ;
      • 2014-2015: bachelier en langues modernes;
      • 2015-2016: bachelier en langues modernes: obtention d’un grade académique;
      • 2016-2017: bachelier en bioingénieur: 16 crédits / 60 crédits;
      • 2017-2018: bachelier en bioingénieur: 2 crédits / 44 crédits.

      Si cet historique académique est correct, je te confirme que tu seras bel et bien « finançable » si tu te réorientes dans un autre bachelier que celui en bioingénieur lors de l’année académique 2018-2019. (base légale: Art. 5, 2° du décret du 11 avril 2014 adaptant le financement des établissements d’enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études).

      Cordialement,

      • Thomas
        le 21 août 2018 à 00:59

        J’ai oublié de préciser que j’étais en langue germaniques en premiere (voir mon message ci-dessous).

         

        Cordialement,

         

         

    • Thomas
      le 21 août 2018 à 00:26

      J’ai oublié de préciser que je m’étais déjà réorienté en bac 2 (bac en langues germaniques anglais/neerlandais en bac 1) vers langues modernes neerlandais/français (bac2) mais j’avais eu beaucoup de dispenses donc j’ai pu terminer le bac en 3 ans quand même.

      Donc la question est de savoir si j’ai droit a une deuxième réorientation vu que j’ai déjà terminé un bac?

       

      Merci beaucoup,

       

      Thomas

      • Infor Jeunes Bruxelles
        le 21 août 2018 à 08:17

        Bonjour Thomas

        Combien de crédits ont-ils été valorisés lors de cette première réorientation de bachelier en langues germaniques anglais/néerlandais vers le bachelier en langues modernes néerlandais/français ?

        Cordialement,

  11. yasss
    le 20 août 2018 à 22:59

    Bonsoir,

    je suis actuellement élève à l’EPHEC.  J’ai eu 35 crédits l’année dernière (2016-2017) et j’ai du refaire une inscription en première, donc une deuxième première sur 40 crédits en ayant accès à des cours du bloc 2 (2017-2018).

    En juin (2017-2018), j’ai validé 10 crédits sur 40… Je suis donc admise au bloc2 mais il me reste encore des examens du bloc 1. Que se passera-t-il si je ne repasse pas ces examens de première cette session-ci ?   En sachant que j’ai fait deux premières et que maintenant je suis admise au bloc 2. Serais-je toujours financable ?

    Merci à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 août 2018 à 23:15

      Bonsoir yasss,

      Tu dois impérativement dissocier la question de la « finançabilité » de celle du passage en poursuite de cursus (c’est-à-dire l’inscription au-delà du premier bloc de bachelier).

      En effet, la première conditionne la deuxième. Exprimé autrement encore, tu n’auras pas le droit de te réinscrire si tu n’es pas « finançable », quand bien même tu aurais acquis au mois 45 crédits de premier bloc de bachelier. A cet égard, la différence porte sur la manière dont les crédits sont comptabilisés. En effet, la « finançabilité » est examinée en dissociant chacune des années académiques alors que le passage en poursuite de cursus est examiné globalement, en cumulant chacune des années académiques et en vérifiant si au moins 45 crédits ont été acquis au cours de l’ensemble de ces années académiques.

      S’agissant de la « finançabibilité », je comprends que tu as acquis 35 crédits / 60 crédits à l’issue de l’année académique 2016-2017 et 10 crédits / 40 crédits à l’issue de l’année académique 2017-2018. Je pars du principe que tu n’étais pas inscrit dans l’enseignement supérieur lors des années académiques antérieures à l’année académique 2016-2017. Merci de me le préciser si tel n’était pas le cas. A cet égard, tu as donc cumulativement acquis 45 crédits / 100 crédits. Or, l’article 5,3°, b) du décret du 11 avril 2014 adaptant le financement des établissements d’enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études énonce que tu as « finançable » si tu as acquis au moins la moitiés de ces crédits, c’est-à-dire au moins 50 crédits. Il te manque donc 5 crédits pour être considéré comme « finançable » et il faudra les acquérir à l’issue de ces seconde session.

      A défaut d’obtenir ce nombre de crédits, il faudra introduire une demande de dérogation pour se réinscrire dans la même « section » ou, se réorienter dans d’autres études, auquel cas tu serais « finançable » et aucune demande de dérogation ne devrait être introduite.

      N’hésite pas.

      Cordialement,

      • yasss
        le 20 août 2018 à 23:28

        Bonsoir,

         

        effectivement je n’étais pas inscrit dans l’enseignement supérieur lors des années académiques antérieures à l’année académique 2016-2017.

        donc je dois valider 5 crédits cette session pour pouvoir être considéré comme financable au bloc 2 ?

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 20 août 2018 à 23:31

          Exactement.

          • yasss
            le 20 août 2018 à 23:32

            Merci beaucoup pour votre réponse si rapide, je peux m’endormir un peu plus soulagée.

            bonne soirée

  12. Sismo93
    le 20 août 2018 à 19:17

    Bonjour je suis diplômé de l’école ephec j ai réussi mes 3 Anne en cours de jour sans raté mes avant cela je ne étais pas financable car j ai rater 3 fois ma première a l’ université maintenant je compte faire un master a l’ ulb et je me demandais si je suis redevenue financable après mes 3 Anne de réussite

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 août 2018 à 19:37

      Bonjour Sismo93,

      Si aucune inscription n’a eu lieu en master au cours des deux années académiques qui précédent la première inscription à l’EPHEC, tu seras considéré comme « finançable » sur pied de l’article 5, 1° et § 2 du décret du 11 avril 2014 adaptant la financement des établissements d’enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études.

      Toutefois, si une inscription avait eu lieu en master au cours des deux années académiques qui précèdent la première inscription à l’EPHEC, merci de me détailler plus précisément ces deux années académiques, par année académique (filière, nombre de crédits acquis / acquérables).

      Cordialement,

  13. Michel
    le 20 août 2018 à 16:51

    Bonjour,

    En 2016-2017, j’ai fait une première bac en haute école. Je n’ai pas passé tous mes examens parce que je voulais changer d’orientation. J’ai obtenu 34 crédits sur 60.

    En 2017-2018, j’ai fait une première à l’université et j’ai échoué avec 6 crédits sur 60.

    Je souhaiterais me réorienter et m’inscrire en première bac Tourisme.

    Suis-je finançable ?

    Merci

    Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 août 2018 à 18:05

      Bonjour Michel,

      Tu seras en effet « finançable » sur pied de l’article 5, 2° du décret du 11 avril 2014 adaptant le financement des établissements d’enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études. Mais il faudra impérativement veiller à réussir bien plus de crédits afin de redevenir « finançable » car le fait de se réorienter une nouvelle fois, lors de l’année académique 2019-20120, ne te rendra cette fois-là plus « finançable ».

      Cordialement,

      • Michel
        le 20 août 2018 à 18:28

        Merci pour votre réponse.

        Le souci, c’est que l’école où je veux m’inscrire prétend le contraire.

        Pouvez-vous m’expliquer l’article 5, 2° ?

        Merci

        Bien à vous

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 20 août 2018 à 19:05

          Rebonjour Michel,

          Les établissements se trompent malheureusement parfois.

          Dans ton cas, la solution ne souffre cependant d’aucune ambiguïté et je pense que ton cas nécessite de nous rencontrer.

          Je t’envoie un courrier électronique parallèlement.

          Cordialement,

  14. FE
    le 20 août 2018 à 16:50

    Bonjour,

    Je suis étudiante en Master Kiné et j’ai beaucoup d’examens de passage. Je voudrais savoir s’il met possible de redoubler mon année sachant que j’ai fait 3 fois ma 3ème bachelier.

    D’avance merci.

     

    • FE
      le 20 août 2018 à 16:55

      Pour info:

      Année 2017-2018: 56 crédits dont 16 validés pour l’instant

      Année 2016-2017: 30 crédits dont 25 validés

      Année 2015-2016: 65 crédits dont 45 validés

      • Infor Jeunes Bruxelles
        le 20 août 2018 à 17:57

        Bonjour FE,

        A l’issue de quelle année académique as-tu obtenu ton bachelier en kinésithérapie ?

        Cordialement,

        • FE
          le 20 août 2018 à 18:06

          Je ne l’ai pas encore validé, il me reste encore 5 crédits.

          • Infor Jeunes Bruxelles
            le 20 août 2018 à 19:32

            Bonsoir,

            Votre situation est trop complexe que pour être examinée sur ce support. Plusieurs alternatives sont possibles en fonction de la manière dont vos crédits sont répartis entre les cycles.

            Je vous ai envoyé un courrier électronique afin d’examiner votre situation de manière plus individualisée.

            Cordialement,

             

            • Infor Jeunes Bruxelles
              le 20 août 2018 à 20:06

              Bonsoir,

              Après échange téléphonique, je te confirme les éléments suivants.

              Ton historique académique se présente de la façon suivante:

              • Année académique 2017-2018: 16 crédits/56 crédits dont 5 crédits en bachelier (Inscription principale en Master en kinésithérapie)
              • Année académique 2016-2017: 25 crédits / 30 crédits dont des crédits en master (Inscription principale en bachelier en kinésithérapie)
              • Année académique 2015-2016: 45 crédits / 65 crédits.

              Au regard de l’article 5, 3°, b) du décret du 11 avril 2014 adaptant le financement des établissements d’enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études, tu seras considérée comme « finançable » si tu acquiers au moins 50 % des 151 crédits constitués par la somme des crédits de chacune des trois dernières années académique. Soit, 75,5 crédits qui, arrondis à l’unité inférieure, fixent ce seuil à 75 crédits. Or, en l’espèce tu as d’ores et déjà acquis 86 crédits. Dès lors, tu es bien « finançable ».

              En outre, tu es également « finançable » sur le pied de l’article 5, 1° de ce même décret car tu te réinscris à un cycle d’études (Master) sans avoir été inscrite à ce cycle d’études à deux reprises au cours des cinq dernières années académiques. Dès lors, tu remplis également cette condition de « finançabilité ».

              Il suffit de rencontrer une seule des situations de « finançabilité ».

              N’hésite pas.

              Cordialement,

  15. AD
    le 20 août 2018 à 08:20

    Bonjour Madame, Monsieur,

    Je me permets de vous envoyer un mail afin d’avoir un renseignement.
    Je suis en troisième bac en kinésithérapie dans une haute école.
    J’ai refait ma troisième année pour la troisième fois avec une année à 20 crédit. J’ai donc pour le moment acquis 75% et j’ai encore un examen à repasser.
    Cependant, je me suis également inscrit aux cours de 4ème année.
    J’ai donc reçu deux programmes : un pour la 3ème année qui est sur 20 crédits et un pour la quatrième (sans les stages).
    Je me posais alors une question, si je rate mes examens de quatrième mais que j’ai acquis 75% de mon programme de troisième année, serais-je finançable pour ma quatrième année ?
    Est-ce que les deux programmes de chaque année, à savoir de la troisième et de la quatrième, sont rassemblé et mis ensemble afin de faire le compte ? Ou c’est totalement séparé ?
    Si je réussis ma troisième mais sous peine d’avoir rater ceux de quatrième, suis-je tout de même finançable ?

    Merci pour votre réponse,

    Bien à vous,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 août 2018 à 09:53

      Bonjour AD,

      La finançabilité ne se calcule par au regard du nombre de crédits acquis en fin de cycle de bachelier (troisième année/bloc de bachelier) mais au regard du nombre de crédits acquis à l’issue d’une année académique (en l’occurrence, 2017-2018).

      Au-delà de cette précision, il me manque de nombreuses informations afin de pouvoir vous répondre; merci de consulter votre messagerie électronique.

      Cordialement,

  16. Asmaa
    le 20 août 2018 à 00:43

    Bonjour
    j’ai fini 5 année en Syrie, je sius déjà diplômé en pharmecie , je sius arrivée 2015,
    j’ai été accepté comme étudiant en Master 120 ECTS + 60 ECTS (je dois faire autres 60 crédits de la troisième annéetroiseme anée du Pharmacie) en 2016/2017

    2016/2017==== j’avie 19 ECTS (Master et 3eme année)
    2017/2018==== j’avie 20 ECTS (Master et 3eme année)

    S.V.P

    combien d’années maximum ils m’acceptent pour étudier pour finir le master?
    pour l’année prochaine (2018/2019) je dois terminer les 60 ECTS de Bachelor ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 août 2018 à 09:48

      Bonjour Asmaa,

      Merci de m’indiquer le nombre de crédits acquis / acquérables (hors dispense.s, transfert.s de note.s, report.s) concernant chacune des années académiques 2015-2016, 2016-2017 et 2017-2018.

      A l’issue de quelle année académique as-tu été diplômée ?

      Il n’existe pas de nombre d’années maximum endéans lequel tu es acceptée pour terminer tes études mais des conditions liées au nombre de crédits précédemment acquis et qui te permettent d’avoir le droit de te réinscrire.

      Cordialement,

      • Asmaa
        le 20 août 2018 à 21:56

        Re Bonjour,

        Merci pour votre aimable réponse

        – 2015/2016 Je n’étais pas à l’université en Belgique
        – 2016/2017==== j’avie 19 ECTS (Master et 3eme année)
        – 2017/2018==== j’avie 20 ECTS (Master et 3eme année)
        – J’ai mon diplôme en Mars 2015 de Syrie
        – pour l’année prochaine (2018/2019) combien d’ECTS je dois avoir mimimum?

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 20 août 2018 à 22:48

          Bonjour Asmaa,

          Merci pour ces précisions.

          Je comprends donc que tu as été diplômée à l’issue de l’année académique 2015-2016.

          Toutefois, tu ne m’indiques toujours pas le nombre de crédits acquérable pour les années académiques 2016-2017 et 2017-2018.

          Par ailleurs, pourrais-tu également m’indiquer si tu étais principalement inscrite en master ou en bachelier pour chacune de ces deux années académiques.

          Merci.

          Cordialement,

  17. Mo13-
    le 19 août 2018 à 19:00

    Bonjour voici mon parcours :
    2014/2015 jai fait une première année de medecine en france puis
    2015/2016: ba1science eco solvay jai valide 30 credits sur 60
    2016/2017: ba1science eco solvay:5 credits valide sur 30 mais avec l’ acquisition de credits résiduelle qui ne sont pas comptablise dans les credits valides
    2017/2018: ba1 30 credits sur 55 valide dont 15 credits de ba2 valides
    Je voulais savoir si je suis encore financable merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 août 2018 à 19:36

      Bonjour Mo13-,

      Pourrais-tu me préciser les éléments suivants: « mais avec l’ acquisition de credits résiduelle qui ne sont pas comptablise dans les credits valides » ? Merci

      Cordialement,

       

  18. Simon
    le 19 août 2018 à 18:45

    Bonjour,

    Je suis étudiant en haute école en Wallonie.
    J’ai raté ma première année.
    Je l’ai recommencée et j’ai obtenu les 60/60 crédits.
    L’année d’apres (2ieme) j’ai obtenu 40/60 crédits. MAIS lors de ma réinscription, j’ai pu m’inscire en année diplomante (3ieme).
    Cette année j’ai réussi 37/60 crédits de 3 ieme.
    Et j’ai validé 15 crédits supplémentaires de deuxième (il me reste anglais que je traîne)

    J’arrive donc à
    – 60/60 de première.
    – 55/60 de deuxième.
    – 37/60 de troisième.

    Pour précision, cette année j’avais un PAE de 79 crédits.
    J’en ai donc 50/79 actuellement (des cours ont changé de nombres de crédits entre l’an passé et celle ci).

    Ma question est : si je le valide pas 75% de mon PAE, suis je toujours financable?

    Je pense rentrer dans les conditions suivantes mais je veux en être certain :

    « ou, globalement au cours des 3 années académiques précédentes avoir acquis au moins la moitié des crédits du total de la charge de ses programmes annuels sans tenir compte de l’année académique de sa 1re inscription au cycle si elle est défavorable ET si les crédits ainsi acquis sont au moins au nombre de 45 (sauf en cas d’étalement)?; »

    Que signifie le « au moins 45 crédits » est-ce 45 crédits au total des 3 ans OU 45 credits de mon PAE OU 45 crédits de mon bloc 3 ?

    D’avance je vous remercie pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 août 2018 à 19:30

      Bonjour Simon,

      Merci de m’indiquer le nombre de crédits acquis / acquérables (hors dispense.s, transfert.s de note.s, report.s) concernant chacune des années académiques 2015-2016, 2016-2017 et 2017-2018. Il n’y a pas lieu de distinguer les crédits selon qu’ils soient d’un même bloc ou non.

      Cordialement,

      • Simon
        le 19 août 2018 à 20:46

        2014-2015: Première ratée.

        2015-2016: je recommence ma Première dans les même étude : 60/60

        2016-2017: Deuxième : 40/60

        2017-2018: Et je suis passé quand même en troisième (année diplomante). Troisième 37/60 MAIS 50/79 de mon PAE de 2017-2018 (car encore des cours de deuxième).

         

        Mes résultats actuel: Première: 60/60      Deuxième: 55/60 (obtenu 15 crédit au cours de l’année 2017-2018)   Troisième: 37/60

         

        • Simon
          le 19 août 2018 à 20:55

          Donc actuellement je suis à 152 crédits sur 180.

          Mais j’ai raté une fois ma première.

          Ma deuxième a été raté car 40/60 MAIS j’ai quand même pu passer en troisième car je prenais l’intégralité de mon programme.

          Autre question: Donc est-ce compté comme une année ratée ma deuxième vu mes 40 crédits ou pas vu que je suis passé en année diplomante en ayant donc une année à 79 crédits?

        • Simon
          le 19 août 2018 à 20:58

          Mais si l’on reprend chaque année séparément je suis en

          2015-2016: 60/60

          2016-2017: 40/60

          2017-2018: 50/79

          Désolé si je m’embrouille un peu mais j’ai du mal à m’y retrouver.

          • Infor Jeunes Bruxelles
            le 19 août 2018 à 21:53

            Rebonjour Simon,

            Au regard de l’article 5, 3°, a) du décret « financement », tu seras considéré comme « finançable » si tu acquiers au moins 75 % de ces 79 crédits à l’issue de ton année académique 2017-2018. Soit, 59,25 crédits qui, arrondis à l’unité inférieure, fixent le seuil à 59 crédits.

            Par ailleurs, au regard de l’article 5, 3°, b) de ce même décret « financement »; tu seras considéré comme « finançable » si tu acquiers au moins 50 % des 199 crédits constitués par la somme des crédits de chacune des trois dernières années académique. Soit, 99,5 crédits qui, arrondis à l’unité inférieure, fixent ce seuil à 99 crédits. Or, en l’espèce tu as d’ores et déjà acquis 150 crédits. A cet égard, la condition d’au moins 45 crédits est également remplie puisqu’elle concerne ce même total de 150 crédits. Dès lors, tu es bien « finançable ».

            N’hésite pas.

            Cordialement,

            • Simon
              le 19 août 2018 à 23:46

              D’accord!

              Un grand merci pour votre réponse.

              Pour être certain d’avoir bien compris, il faut que je remplisse au moins une des deux conditions ci-dessus?

              Si je n’obtiens PAS 75% de mes 79 crédits mais que je remplis la deuxième conditions qui est d’avoir au moins la moitié des crédits de mes 3 dernières années ainsi que mes 45 crédits minimum requis, je suis « finançable ».

              Donc même si j’échoue dans ma seconde session je peux me réinscrire à nouveau et être « finançable ». Je remplis donc déjà les conditions de finançiabilité pour l’an prochain?

               

              Je vous remercie encore pour vos réponses.

              Bien à vous.

            • Simon
              le 19 août 2018 à 23:48

              pour être certain, ces conditions s’appliquent elles bien en Wallonie (Haute école de Namur « HENALLUX »)?

            • Infor Jeunes Bruxelles
              le 20 août 2018 à 09:44

              Bonjour Simon,

               

              « Si je n’obtiens PAS 75% de mes 79 crédits mais que je remplis la deuxième conditions qui est d’avoir au moins la moitié des crédits de mes 3 dernières années ainsi que mes 45 crédits minimum requis, je suis « finançable ».

              Donc même si j’échoue dans ma seconde session je peux me réinscrire à nouveau et être « finançable ». Je remplis donc déjà les conditions de finançiabilité pour l’an prochain? »

              C’est effectivement correct.

              « Pour être certain, ces conditions s’appliquent elles bien en Wallonie (Haute école de Namur « HENALLUX »)? »

              Oui.

              Cordialement,

            • Simon
              le 20 août 2018 à 16:51

              Merci beaucoup pour vos réponses! Ça me rassure.

              Bien à vous.

  19. K
    le 19 août 2018 à 01:53

    Bonjour,

    Voici mon parcours:

    2014-2015: Bac1: 45 /60
    2015-2016: Bac2: raté
    2016-2017: Bac 2: raté
    —> réorientation Traduction- Interpretation Bac1: 2017-2018
    J’ai une seconde session. Est-ce que je serais toujours finaçable si je ne réussis que 40 crédits sur les 60?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 août 2018 à 14:11

      Bonjour K,

      Quel est le nombre de crédits acquis / acquérables concernant les années académiques 2015-2016, 2016-2017 et 2017-2018 ? A quelles études étais-tu inscrit ?

      Cordialement,

      • K
        le 21 août 2018 à 10:55

        Bonjour,

        Linguistique Bac1 : 2014-2015: 45/60
        Bac 2: 2015-2016: 15
        Seconde Bac2: 2016-2017: 5

        Reorientation -> Traduction-Interpretation 2017-2018: 40/60

        Merci

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 21 août 2018 à 12:27

          Bonjour K,

          Quel est le nombre de crédits acquis / acquérables concernant les années académiques 2015-2016, 2016-2017 et 2017-2018 ?

          Cordialement,

           

           

          • K
            le 21 août 2018 à 12:38

            Bonjour:

            Etudes en Linguistique:
            Bac 1: 2014-2015: 45/60
            Bac 2: 2015-2016: 15
            Bac2 bis: 2016-2017: 5
            —> 20/60 pour Bac2 (s’il faut compter avec les 15 credits residuels ratés=> 20/75)

            Reorientation en Traductuon-Interpretation 2017-2018
            Bac1: 40/60

            Bien à vous,

  20. NoName
    le 18 août 2018 à 23:07

    Bonjour, j’aimerais savoir s’il serait possible pour moi de rester financable l’année prochaine en cas d’échec

    2015 -> 2016 : 1ere à l’université, je n’aimais pas j’ai donc arrêté en février dans l’idée de me réorienter
    2016 -> 2017 : 1ere en haute école dans une autre filière que j’ai détesté, j’ai été jusqu’à la fin mais échec
    2017- > 2018 : 1ere dans une autre haute école dans une autre filière, il est possible que j’échoue à quelques crédits près 42/60)

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 août 2018 à 11:25

      Bonjour NoName,

      Tu devras acquérir au moins 75% de ton programme d’études pour être « finançable » et donc avoir le droit de te réinscrire sans avoir à introduire de demande de dérogation auprès de l’établissement où tu souhaites te réinscrire. (Art. 5, 3°, a) du décret du 11 avril 2014 adaptant le financement des établissements d’enseignement supérieur  la nouvelle organisation des études). C’est la seule situation qui te rendra « finançable » au regard de ta situation académique. Une nouvelle réorientation ne te rendrait donc pas « finançable » à nouveau.

      Ce seuil de 75% correspond à 45 crédits si ton programme d’études comportait 60 crédits. Il faut déduire de ces 60 crédits les éventuels report.s et/ou transfert.s de note.s ou dispense.s. Les crédits ne sont acquis que si l’unité d’enseignement est acquise; il ne faut donc pas comptabiliser les crédits au niveau des activités d’apprentissages mais au niveau des unités d’enseignements.

      Cordialement,

      • NoName
        le 19 août 2018 à 11:41

        Bonjour et merci pour votre réponse,

        Je compte rester dans la même filière et introduire une demande de dérogation si jamais je venais à ne pas savoir valider les 45 crédits sur 60 de cette année. Imaginons que l’école accepte de me laisser recommencer une première sans être finançable, la réussir ensuite me permettrait-il de pouvoir de nouveau être finançable lorsque je rentrerai en 2ème ?

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 19 août 2018 à 13:26

          Rebonjour NoName,

          En effet, une dérogation ne te rend pas « finançable » mais elle conduit à accepter ton inscription bien que tu ne sois pas « finançable ». A l’issue de cette année académique 2018-2019, la « finançabilité » sera à nouveau vérifiée en fonction du nombre de crédits acquis (et au regard des règles de « finançabilité ») et la question se posera donc à nouveau.

          N’hésite pas.

          Cordialement,

          • NoName
            le 19 août 2018 à 14:31

            Merci pour vos réponses ça m’aide à y voir un peu plus clair

            Cependant il me reste encore deux questions :

            J’ai cru comprendre dans les messages du forum que la toute première année n’était pas prise en compte si elle est défavorable, ce qui a été le cas. J’ai donc fait trois années d’études mais seulement deux comptent dans le calcul ? Si l’école accepte que je repasse ma première en non financable et que je valide alors le reste des crédits manqués de cette année ci, la vérification se portera t-elle sur 180 ou 120 crédits ?

            Et je ne suis pas sûr mais apparemment il semble y avoir une différence entre le fait d’être boursier et être financable ou est ce que les deux sont liés ? Je dois être financable pour être boursier et vice versa ? (Sachant que je suis boursier depuis le tout début de mes études)

            Bien à vous,

            • Infor Jeunes Bruxelles
              le 19 août 2018 à 14:54

              Rerebonjour NoName,

              Effectivement, la première inscription n’est pas prise en compte si elle t’es défavorable. En ce cas, le total du nombre de crédits pris en compte pour être « finançable » correspond au nombre total de crédits figurant dans ton programme d’études lors de l’année académique 2016-2017 (hors dispense, report ou transfert de note) additionné à ce même nombre pour l’année académique 2017-2018 (selon ce que tu m’indiques, 60 crédits). Souvent, ce nombre est de 120 crédits. Le seuil de « finançabilité » correspond à la moitié de ce nombre (souvent, 60 crédits).

              Dans ton hypothèse, l’analyse de ta « finançabilité » à l’issue de l’année académique 2019-2020 ne portera plus sur l’année académique 2015-2016 car elle se trouvera au-delà des trois dernières années académiques. Dès lors, cette question ne présente plus d’intérêt.

              Par ailleurs, la « finançabilité » est en effet une des conditions pour pouvoir prétendre à une allocation d’études.*

              N’hésite pas.

              Cordialement,

  21. Martin
    le 18 août 2018 à 19:43

    Bonjour,

    Je me suis inscrit en première bac droit en 2015-2016. J’ai obtenu 41 crédits.

    J’ai recommencé ma première bac droit en 2016-2017, j’ai obtenu mes 19 crédits restants de première ainsi que 6 crédit du deuxième bloc.

    Je me suis inscris en 2ème bac droit en 2017-2018 et j’ai obtenu en juin 2018 20  crédits supplémentaires du 2ème bloc.

    je totalise, à l’issue de ces 3 années 86 crédits.

    Si j’échoue en seconde session:

    Serais-je encore finançable et pourrais-je donc recommencer cette deuxième année de bac?
    Si je décide de me réorienter, serais-je encore finançable?

    Quel est le nombre de crédit que je devrais obtenir pour rester finançable en tout état de cause?

    Merci de votre attention et de votre réponse.

     

    • Martin
      le 19 août 2018 à 09:45

      J’ai oublié de préciser le nombre de crédits réussis par rapport au nombre de crédits auxquels j’étais inscrit :

      1ère 41/60 crédits
      2ème première 25/45 crédits
      2ème 20/60

      Bien à vous,
      Martin

      • Infor Jeunes Bruxelles
        le 19 août 2018 à 11:15

        Bonjour Martin,

        Du point de vue de la « finançabilité », tes crédits sont comptabilisés de la façon suivante:

        • Année académique 2015-2016: Sciences juridiques : 41 crédits/60 crédits ;
        • Année académique 2016-2017: Sciences juridiques: 25 crédits/45 crédits;
        • Année académique 2017-2018: Sciences juridiques: 20 crédits/60 crédits.

        En l’espèce, l’article 5, 3°, b) énonce que tu dois acquérir au moins la moitié des crédits des trois dernières années académiques (165 crédits), soit 82,5 crédits. Ce seuil est arrondi à l’unité inférieure, soit 82 crédits. Or, tu en as déjà acquis 86.

        En d’autres termes, tu es déjà « finançable » indépendamment des crédits que tu pourrais acquérir en seconde session. Cela signifie que tu aurais le droit de te réinscrire en sciences juridiques (à l’université) ou à n’importe quelles autres études (sauf quelques études qui sont soumises à un examen d’entrée ou une épreuve d’admission mais il ne s’agit pas là d’une question spécifique à la « finançabilité »).

        Cordialement,

         

  22. Méli
    le 18 août 2018 à 16:16

    Bonjour Madame, Bonjour Monsieur,

    Est-il vrai que les études de promotion sociale restent accessibles aux étudiants qui sont dans l’impossibilité de se ré-inscrire dans l’enseignement supérieur classique (universités et hautes écoles) ?

    Si oui, est-il aussi vrai que si l’on réussi sa première année de promotion sociale on est de nouveau finançable l’année d’après dans l’enseignement supérieur classique ? J’avais vu ça sur un règlement mais je ne parviens pas à le retrouver.

    En vous remerciant d’avance,

    Bien cordialement.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 août 2018 à 13:14

      Bonjour Méli,

      En effet, il n’est pas nécessaire d’être « finançable » pour s’inscrire aux études de promotion sociale (à ne pas confondre avec des études en cours du soir mais organisées par une université, une Haute Ecole ou une Ecole supérieure des Arts). En outre, les études de promotion sociale qui conduisent à l’obtention d’un grade académique de bachelier ou master permettent de redevenir « finançable » pour autant que, à l ‘issue de l’année académique où on s’y est inscrit:

      • On ait acquis au moins 75% des crédits à l’issue de l’année académique à laquelle on s’est inscrit ;

      ou

      • On ait acquis au moins 50% des crédits à l ‘issue des trois dernières années académiques (en cas d’absence d’inscription, l’année sera comptabilisée à concurrence de 0/0 crédit)

      Quelle que soit l’hypothèse, il faudra être inscrit à au moins 30 crédits dans ce type d’enseignement.

      Ces règles ne résultent pas d’un règlement mais du champs d’application de trois décrets (et de leur interprétation) et d’un jeu de « passe-passe » – puisque c’est de cela dont il s’agit – entre des champs d’application différents.

      N’hésitez pas.

      Cordialement,

  23. Luca
    le 18 août 2018 à 14:52

    Bonjour,

    Je suis actuellement en MA2 en Gestion. Je vais rater mon mémoire (15ECTS) et un cour de MA1 (5ECTS), du coup je devrais passer une année à 20ECTS l’année prochaine. Je désire aussi m’inscrire en parallèle à un autre Master l’année prochaine aussi à l’ULB. J’aurais du coup 20ECTS + 60ECTS du nouveau Master. Est-ce que je peux demander une bourse pour au moins couvrir le premier Master que je n’aie pas encore obtenue? Je serais inscrit en double master du coup ca marche comment?

    Merci :)

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 août 2018 à 11:04

      Bonjour Luca,

      Cela marche plutôt bien et tu pourras en effet prétendre à une allocation d’études (mais une seule, quand bien même tu serais inscrit à un double cursus) si tu remplis les conditions pour obtenir une allocation d’études dans l’enseignement supérieur.

      Une de ces conditions concerne en effet la « finançabilité » mais j ‘aurais besoin de ton parcours académique au cours des trois dernières académiques, en indiquant le nombre de crédits acquis / acquérables pour chacune de ces trois dernières années académiques pour pouvoir examiner la condition de « finançabilité ».

      Cordialement,

      • Luca
        le 20 août 2018 à 13:37

        Bonjour,

        Sur mes 3 dernières années mon parcourt a été le suivant:

        Il y a 3 ans, j’était en BA3 – Inscrit à 60 ECTS et acquis 60ECTS du premier coup.

        L’année d’après MA1 – Inscrit à 60 ECTS et acquis 55 ECTS du premier coup (J’ai donc un cours de 5 ECTS à repasser en MA2).

        Cette année je suis inscrit en MA2 – Inscrit à 65 ECTS et acquis au total 45 ECTS (Je dois repasser mon mémoire 15 ECTS + le cours à 5 ECTS que j’ai raté et que j’ai donc encore de ma MA1 = Au total donc 20 ECTS).

        Je n’aie jamais raté dans ma scolarité (ni en secondaire, ni en bachelier), j’ai toujours réussis les 60ECTS sans crédits résiduelles chaque année. J’ai juste ce cours de MA1 avec lequel j’ai pas mal de difficulté ainsi que le mémoire. Est-ce que je pourrais toujours obtenir la bourse pour ce Master dont je dois repayer le minerval? (J’ai d’habitude obtenue la bourse chaque année).

        Merci pour Votre aide :)

  24. Louis
    le 17 août 2018 à 21:05

    Bonjour,

    Les certificats universitaires qui permettent de suivre des cours qui sont normalement dispensé dans un master sont-ils soumis à la condition de financabilité ?
    En d’autres termes, si je ne suis plus finançable l’année prochaine, puis-je quand même m’inscrire à un certificat ? (Sachant que je réponds aux autres conditions d’admission)

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 août 2018 à 10:58

      Bonjour Louis,

      Les certificats universitaires ne relèvent pas du décret du 11 avril 2014 adaptant le financement des établissements d’enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études car ils ne relèvent pas de l’article 2 de ce décret.

      En d’autres termes, ils ne dépendent que des conditions d’admission que fixeront les établissements qui les organisent. Sauf si ces conditions prévoient elles-même que l’étudiant doive être « finançable », il ne faut donc pas être « finançable » pour y avoir accès.

       

      Cordialement,

  25. Lola
    le 17 août 2018 à 12:37

    Bonjour j’ai une question..
    En 2015-2016 j’étais en archtitecture j’ai rater une première fois je l’ai donc recommencé ai j’ai eu seulement 40/60 crédit j’étais donc pas finançable je ne pouvais plus reste et dû changé d’orientation je suis donc aller en psycho mais c’est les examens ça à été la cata mais du coup j’en suis déjà à ma 3ème première.. est ce que l’année prochaine je pourrais me réinscrire en psycho ou ailleur où suis non finançable partout j’entend plusieur version qui m’effraie comme quoi je n’ai plus le droit de me réinscrire nul part

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 août 2018 à 12:20

      Bonjour Lola,

      J’aurais besoin de connaitre ton parcours académique au cours des trois dernières académiques, en indiquant le nombre de crédits acquis / acquérables pour chacune de ces trois dernières années académiques pour pouvoir examiner la condition de « finançabilité ».

      Cordialement,

  26. Motte
    le 17 août 2018 à 02:12

    Bonjour, merci beaucoup pour ce site, j’écris moi aussi pour un renseignement, voici mon parcours sachant que je suis française:
    – prépa véto de 2014- 2016 donc passage une fois du concours où j’ai échoué
    – 1ère année vt à l’ulg en 2016-2017 où j’ai été classé en ordre utile au concours et où j’ai obtenu 48 ects / 60
    – 2ème année cette année et pour le moment je n’ai que 23 ects / 63

    Je me demande donc si je suis finançable pour l’année 2018 – 2019 ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 août 2018 à 10:54

      Bonjour Motte,

      (Très joli prénom)

      Du point de vue de la « finançabilité », tes crédits sont comptabilisés de la façon suivante:

      • Année académique 2015-2016: Année préparatoire en sciences vétérinaires: 0 crédit/60 crédits (Selon l’article 5, 4°, alinéa 3 du décret du 11 avril 2014 adaptant le financement des établissements d’enseignement supérieur à la nouvelle organisation des étudies « [a]ucun crédit n’est acquis par l’étudiant qui a échoué à un concours, ou à toute épreuve permettant d’entreprendre ou de poursuivre des études supérieures en dehors de la Communauté française à l’issue d’une année d’études supérieures préparatoire ou générale menant à ce concours ou à cette épreuve ») ;
      • Année académique 2016-2017: Premier bloc de bachelier en sciences vétérinaires: 48 crédits / 60 crédits
      • Année académique 2017-2018: 23 crédits / 63 crédits (ce nombre pouvant être supérieur à l’issue de la seconde session).

      En l’état actuel, tu as donc acquis 71 crédits / 183 crédits.

      Or, l’article 5, 3°, b) énonce que tu dois acquérir au moins la moitié des crédits des trois dernières années académiques, soit 91,5 crédits. Ce seuil est arrondi à l’unité inférieure, soit 91 crédits. Il te manque donc 20 crédits.

      Néanmoins, si l’année académique 2015-2016 correspond à ta première inscription dans l’enseignement supérieur, tu peux ne pas en tenir compte. (Art. 5, 3°, b), i du décret susmentionné). Il faudra donc vérifier ce point. S’il s’agit effectivement de ta première inscription dans l’enseignement supérieur, ton seuil de « finançabilité » correspond alors à la moitié de 123 crédits (60+63 crédits), soit 61,5 crédits. Ce seuil doit, à nouveau, être arrondi à l’unité inférieure, soit 61 crédits. Or, tu as acquis 71 crédits et tu serais, dans cette hypothèse, bel et bien « finançable ».

      En d’autres termes, soit l’année académique 2015-2016 correspond à ta première inscription dans l’enseignement supérieur et tu serais alors d’ores et déjà « finançable ». A défaut, il faudra acquérir encore 20 crédits à l’issue de ta seconde session pour être considérée comme « finançable ».

      Cordialement,

       

      • Motte
        le 19 août 2018 à 12:47

        Merci beaucoup pour ces informations, j’ai eu mon bac en 2013-2014 ensuite je suis directement rentrée en prépa véto qui se fait en 2 ans , donc l’année 2015-2016 était ma deuxième année d’étude supérieure mais je ne sais pas si vous comptabilisez comme ça où si les 2 ans de prépa comptent pour un an sachant que pour passer le concours nous sommes obligés de faire 2 ans.

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 19 août 2018 à 13:37

          Rebonjour Motte,

          Malheureusement, la « finançabilité » se compte par année académique de sorte que la première année préparatoire ne sera pas comptabilisée.

          Je pense toutefois qu’il serait défendable de soutenir que ton année académique 2015-2016 ne doit pas être comptabilisée à concurrence de 0 crédit sur 60 crédits mais à concurrence de 0 crédit sur le nombre de crédit figurant effectivement au sein de ton programme d’études.

          Recontacte-nous à l’issue de cette seconde session afin d’examiner ta situation de manière plus individualisée.

          Cordialement,

  27. Ben120606
    le 16 août 2018 à 20:32

    Bonjour,

     

    J’étais inscrite en médecine, j’ai fait une première année (2013-2014) que j’ai ratée, j’ai recommencé (2014-015) et je suis passée avec 45 crédits, puis suite à plusieurs difficultés je n’ai obtenu que 12 crédits de 2eme (2015-2016) l’année d’après et je n’ai réussi aucun des cours de 1ère qu’il me restait.

    En voulant me réinscrire,on m’a déclarée non finançable. J’ai entamé une première année en droit (2016-2017) que j’ai réussie avec 60 crédits et je suis maintenant en 2ème année (2017-2018) en train de réviser pour ma seconde session avec 35 crédits acquis pour le moment. Mais ces études ne me plaisent pas malgré les facilités que j’y trouve…

    C’est pourquoi ça fait un moment que je pense à retourner en médecine, car ces études représentent un rêve pour moi, je n’ai jamais rien voulu faire d’autre que ça, mais je ne sais pas si cela me sera possible ou non… En terme de finançabilité, est-ce que je peux m’y réinscrire ou non? Et en médecine, faudra-t-il que je passe un test d’entrée pour me réinscrire ou pas vu que j’ai déjà été inscrite dans ce cursus pendant 3 ans par le passé?

    Merci de votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 août 2018 à 10:28

      Bonjour Ben,

      Merci de m’indiquer le nombre de crédits que comportait ton programme d’études pour l’année académique 2015-2016. En effet, je ne connais que le nombre de crédits acquis (12 crédits) mais tu ne m’indiques pas le nombre de crédits qui figuraient dans ton programme annuel des études (hors dispense ou transfert/report de notes des unités d’enseignement). Néanmoins, au vu des chiffres communiqués, il est probable que tu sois effectivement revenu « finançable » au regard de l’article 5, 3°, b) du décret du 11 avril 2014 adaptant le financement des établissements d’enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études. Vérifions cela ensemble avec cette information manquante.

      Par ailleurs, tu ne devras en effet pas présenter l’examen d’entrée de bachelier en sciences médicales si tu as précédemment acquis au moins 45 crédits dans ce bachelier. Toutefois, cela nécessite de contacter l’ARES par courrier électronique (exmd@ares-ac.be) en y indiquant :

      • Que tu souhaites te réinscrire en bachelier en sciences médicales;
      • L’université où tu souhaites te réinscrire;
      • Tes relevés de notes antérieurs en sciences médicales.

      Fais-le dès que possible et malgré cette seconde session en sciences juridiques car l’examen de cette demande peut prendre un mois.

      Cordialement,

      Karim JGUIRIM

      • Ben120606
        le 19 août 2018 à 13:57

        Bonjour,

        Mon programme cette année-là comptait 59 crédits (44 crédits de 2ème et mes 15 crédits restants de 1ère).

        Quelles sont les conditions pour que ma demande soit prise en compte? Dois-je absolument réussir au moins 45 crédits au terme de cette session d’août? Et quels sont les cas où une telle demande se voit être refusée?

        Merci pour votre réponse.

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 19 août 2018 à 14:20

          Rebonjour Ben,

          Je comprends les informations que tu me communiques de la façon suivante:

          Année académique 2015-2016: Sciences médicales : 12 crédits/59 crédits (indépendamment du fait qu’ils soient en bloc 1 ou non);
          Année académique 2016-2017: Sciences juridiques: 60 crédits/60 crédits;
          Année académique 2017-2018: Sciences juridiques: 35 crédits/60 crédits.
          En l’espèce, l’article 5, 3°, b) énonce que tu dois acquérir au moins la moitié des crédits des trois dernières années académiques (179 crédits), soit 89,5 crédits. Ce seuil est arrondi à l’unité inférieure, soit 89 crédits. Or, tu en as déjà acquis 107.

          En d’autres termes, tu es déjà « finançable » indépendamment des crédits que tu pourrais acquérir en seconde session.

          N’hésite pas.

          Cordialement,

  28. Rye
    le 16 août 2018 à 17:02

    bonjour je voulais savoir si je suis financable.

    je suis actuellement en Master 1 et jai 2 credit residuelle du bac

    Pour mon master jai valider 32/60 pour le master. et jai toujours le credit residuelle a passer en deuxieme sess

    En 2016- 2017 : 27/29

    En 2015 – 2016 : 28/58

    EN 2014 – 2015 : 12/67

    Merci

    • Rye
      le 16 août 2018 à 17:07

      *les annee 2014 – 2015 = premiere fois Bac3

      2015-2016 = deuxieme fois bac 3

      2017 – 2018 = troisieme fois bac 3

      • Infor Jeunes Bruxelles
        le 19 août 2018 à 10:20

        Bonjour Rye,

        J’aurais besoin de deux précisions/confirmations.

        Est-ce que ces chiffres (2016- 2017 : 27/29 ; 2015 – 2016 : 28/58) incluent tes crédits master et bachelier confondus ? Si tel n’est pas le cas, merci de m’indiquer les nombre de crédits acquis/nombre de crédits acquérables pour le bachelier et le master confondus. En outre, qu’en est-il du nombre de crédits pour l’année 2017-2018 bachelier et master confondus ?

        Merci

        • Rye
          le 19 août 2018 à 21:43

          non cest des credits de bac seulement.

          il mont pas laisserr prendre des credit de master

          jai me suis incrit en master en 2017-2018

          • Rye
            le 19 août 2018 à 21:45

            EN 2017 et 2018 = jai 62 credits en tout

            Jai valider 32 en premiere session

            • Infor Jeunes Bruxelles
              le 19 août 2018 à 22:28

              Rebonjour Rye,

              Je comprends les informations que tu me communiques de la façon suivante:

              • Année académique 2015-2016: 28 crédits/58 crédits (bachelier universitaire) ;
              • Année académique 2016-2017: 27 crédits/29 crédits (bachelier universitaire) ;
              • Année académique 2017-2018: 32 crédits/62 crédits (master universitaire et 2 crédits résiduels en bachelier universitaire; à l’issue de la première session).

              En l’espèce, l’article 5, 3°, b) du décret « financement » énonce que tu dois acquérir au moins la moitié des crédits de la somme de chacune des trois dernières années académiques (c’est-à-dire 149 crédits), soit 74,5 crédits. Ce seuil est arrondi à l’unité inférieure, soit 74 crédits. Or, tu en as déjà acquis 87. Tu es donc déjà « finançable » indépendamment des résultats de cette seconde session.

              Par ailleurs, tu serais également « finançable » sur base d’une autre partie de cet article 5 du décret « financement ». Néanmoins, il suffit de rencontrer une seule des situations visée par cet article 5 pour être considéré comme « finançable ». Afin de ne pas alourdir cette réponse, cette autre hypothèse n’est pas abordée et certaines sous-questions susceptibles de se poser quant à l’application de cet article 5, 3, b) ne sont pas non plus abordées.

              L’essentiel est ici que je te confirme que tu es bel et bien « finançable » et que tu peux reprendre contact avec nous si qui que ce soit soutient le contraire.

              Cordialement,

              Karim JGUIRIM

  29. jeremy
    le 16 août 2018 à 16:42

    Bonjour, j’aimerais savoir si je reste finançable.

    2013-2014: 1ère ratée

    2014-2015: 1ère réussie 60crédits/60

    2015-2016: 2ème année, 48crédits/60 (admis à poursuivre)

    2016-2017: 3ème année ratée, 26 crédits/72

    2017-2018: 3ème année: 12 crédits/46  et je passe actuellement ma seconde session.

    J’ai donc actuellement 146 crédits sur 180 (avant second session d’aout). Je sais que si j’obtiens 165 crédits je serais admis à poursuivre en master 1.  Cependant si je n’obtient pas les 165 crédits, je ne suis pas sure d’avoir bien compris la règle et j’aimerais savoir si mon calcul est correct. Pour le calcul est ce que je dois prendre mes 3 dernières années et avoir au moins 50% de crédits validés: 60cts+72cts+46CTS= 178 cts et donc je dois avoir obtenu 50% de 178cts et donc 89 CTS au cours des trois dernières années et pour le moment j’en ai 86CTS.  et donc est ce que si j’obtiens au minimum 3CTS à cette session c’est ok?

    Dans le cas contraire pourriez vous m’aider à y voir plus claire. merci d’avance

     

    • jeremy
      le 16 août 2018 à 16:56

      remarque à mon message précédent: ma deuxième première était pour les memes études (pas de réorientation) meme si je pense que c’est pas une info pertinente compte tenu du calcul.

       

      • Infor Jeunes Bruxelles
        le 19 août 2018 à 10:14

        Bonjour Jeremy,

        Si les chiffres sont exacts, ton calcul est parfaitement correct; il te manque en effet trois crédits pour être considéré comme « finançable » au regard de l’article 5, 3°, b) du décret du 11 avril 2014 adaptant le financement des établissements supérieurs à la nouvelle organisation des études.

        A plus forte raison, mais sur base de l’article 5, 1°, du décret précédent tel que combiné avec l’article 100, § 2, 4° du décret du 7 novembre 2013 définissant le paysage de l’enseignement supérieur et l’organisation académique des études, tu serais également « finançable » s’il te manque tout au plus 15 crédits (c’est-à-dire 15 crédits ou moins) pour terminer ton bachelier lorsque tu te réinscriras lors de l’année académique 2018-2019 et au regard du programme d’études qui sera défini à ce moment-là (cette précision est importante car le programme d’études pourrait potentiellement changer d’ici là. Par exemple, si un nouveau cours est introduit).

        N’hésite pas si tu as d’autres questions.

        Cordialement,

  30. Axel
    le 16 août 2018 à 19:05

    Bonjour,

    Ne serait-ce pas plutôt 45 crédits ? (et donc 7 crédits supplémentaires, non 13)

    Ma question portait plutôt sur une ambiguité par rapport à la loi.

    Il est a la fois dit « … sans tenir compte de l’année académique de sa 1re inscription au cycle si elle est défavorable ET si les crédits ainsi acquis sont au moins au nombre de 45  »

    Plus loins dans la loi « …Ne sont pas prises en compte les inscriptions au cours des années académiques précédentes qui ont conduit à l’obtention d’un grade académique. »

    Dans mon cas, j’ai déjà obtenu un grade académique. Les années antérieure ne sont donc pas prise en compte. Or, la loi stipule qu’on ne tient pas compte de la première inscription au cycle si elle est défavorable. Vu que je me suis réinscrit à un nouveau cycle, comment interpréter la loi? Considère-t-on mon année 2016-2017 comme une première inscription? Y a-t-il un juriste pour éclaircir la situation? Merci beaucoup

  31. Anita
    le 17 août 2018 à 18:11

    Déjà merci beaucoup de votre réponse.
    J’ai commencé mes études de psychologie en France directement après l’obtention de mon baccalauréat c’est à dire à la rentrée 2013. Ce n’est seulement après ces 3 années d’études (sans redoublement etc) que j’ai effectué une année de pause de 2016 à 2017 où je n’ai n’y travaillé, ni entamé d’études. C’est sur cette année que je m’inquiète quand à ma financiabilité. j’aimerai être sûre à 100% afin de pouvoir déposer mon dossier à la HEPL en toute sérénité.

    Bien cordialement,

  32. Infor Jeunes Bruxelles
    le 19 août 2018 à 14:03

    Bonjour Axel,

    Tu as en fait parfaitement raison et il est plus intelligent de se prévaloir de la règle relative aux 75% des crédits lors de la précédente inscription que de la règle relative aux 50% lors des trois dernières années académiques de sorte qu’il suffit d’acquérir 7 crédits supplémentaires dans le premier cas au lieu des 13 crédits supplémentaires dans le second cas.

    Néanmoins, la règle selon laquelle il n’est pas tenu compte de la première inscription au cycle signifie qu’il n’est pas tenu compte de la première inscription en Master, indépendamment de l’orientation  au sein de ce cycle (psychologie, statistiques ou sciences données). Pour cette raison, je pense que la question que tu soulèves ne se pose pas ici.

    Sommes-nous bien d’accord ?

    Cordialement,

  33. Infor Jeunes Bruxelles
    le 19 août 2018 à 14:07

    Bonjour Anita,

    Je te confirme que tu es effectivement « finançable ».

    Ton établissement te demandera cependant de justifier tes activités lors des années 2016-2017 et 2017-2018. tu trouveras plus d’informations à ce sujet à cet endroit.

    N’hésite pas à reprendre contact avec nous si tu l’estimes utile.

    Cordialement,

     

  34. Axel
    le 19 août 2018 à 18:52

    Oui je comprends. C’est juste qu’il est indiqué qu’on ne tient pas compte des années qu’y on mené à un grade académique, et donc on est censé les « effacer ». D’où le fait que je trouve qu’il y a une ambiguité à ce niveau dans la loi.

  35. Infor Jeunes Bruxelles
    le 19 août 2018 à 22:37

    Rebonjour Axel,

    En effet, la clarté et la prévisibilité de ces décrets sont, de par l’existence même de cette page d’informations et des débats qui la traverse, sujettes à caution. Je comprends que nous sommes d’accord. Si tel n’était pas le cas, n’hésitez pas.

    Cordialement,

     

  36. Axel
    le 20 août 2018 à 23:27

    Bonjour,

    Si je comprends bien votre dernière réponse, il est donc possible que mon université « interprête » l’application de la loi de manière favorable et donc décide que je suis finançable? Ce que je veux dire par la, c’est qu’il est impossible pour l’instant de prévoir ce que l’université décidera? (Sauf s’il y a jurisprudence en la matière)

  37. Infor Jeunes Bruxelles
    le 20 août 2018 à 23:38

    Bonjour Axel,

    Ma dernière réponse était une façon de souligner que les textes ne sont pas toujours rédigés de manière compréhensible et non qu’il y ait, dans ta situation, une quelconque place pour l’interprétation, une impossibilité d’anticiper la décision de l’université ou une absence de précédents.

    Est-ce que l’université pourrait se tromper et considérer que tu es « finançable » alors que tu ne remplirais pas les conditions ? C’est possible mais peu probable.

    Il me semble néanmoins important de redéfinir le cadre de ma réponse: celle-ci vise à tracer les contours de ce qui relève des règles de droit.

    Cordialement,