Bruxelles-J

Refus d'inscription dans l'enseignement supérieur

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Dans les établissements d’enseignement supérieur, d’après le décret paysage du 7 novembre 2013

Ton inscription peut être refusée dans les cas suivants :

  • si tu as fait l’objet, dans les cinq années académiques précédentes, d’une mesure d’exclusion d’un établissement d’enseignement supérieur pour des raisons de fraude à l’inscription ou de faute grave, conformément aux divers règlements des études ;
  • lorsque ta demande d’inscription vise des études qui ne donnent pas lieu à un financement ;
  • si tu n’es plus considéré comme un étudiant finançable (voir Fiche : Étudiants pris en compte pour le financement).

Les établissements peuvent néanmoins inscrire un étudiant qui se trouverait dans un de ces cas.

Quand et comment le refus d’inscription est-il notifié ?

Le refus d’inscription doit être formellement motivé par courrier recommandé ou contre reçu au plus tard 15 jours après la réception de ta demande d’inscription. Le courrier doit également comprendre les modalités d’exercice du recours.

Les modalités de recours

Recours interne

Tu peux introduire un recours interne auprès des autorités académiques de ton établissement, cette procédure de recours est reprise dans le règlement des études de chaque institution.

Recours externe

En cas de rejet du recours interne, si le refus émane d’un établissement organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles : tu dois, dans les 15 jours (ce délai prenant cours le 3e jour ouvrable qui suit la date du pli recommandé de notification du rejet du recours interne), par envoi recommandé ou en annexe à un courriel, introduire ton recours auprès de la Commission (CEPERI) instituée à cet effet au sein de l’Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur (ARES) à l’adresse suivante :

Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur (ARES)
Secrétariat de la Commission d’examen des plaintes d’étudiants relatives à un refus d’inscription (CEPERI)

Rue Royale, 180
5e étage
1000 Bruxelles
recours@ceperi.be

La commission se mettra directement en contact avec les autorités académiques, si tu ne reçois pas de décision de la commission dans les 15 jours (ce délai est suspendu entre le 24 décembre et le 1er janvier ainsi qu’entre le 15 juillet et le 15 août), cela signifie que la décision de refus d’inscription devient définitive.

Un recours devant les Commissaires et Délégués du gouvernement auprès des établissements

Dans le cas où tu reçois une décision d’irrecevabilité de ta demande d’inscription (c’est-à-dire que tu ne réponds pas aux conditions d’accès aux études visées), tu as la possibilité d’introduire un recours devant le Commissaire ou Délégué du gouvernement auprès de l’établissement supérieur. Celui-ci, pour des raisons motivées, peut annuler la décision d’irrecevabilité et confirmer ton inscription.

Éditeur de la fiche : CEDIEP

Mise à jour le 18 juillet 2018

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


123 questions pour “ Refus d'inscription dans l'enseignement supérieur

  1. Ta
    le 19 octobre 2018 à 11:32

    Bonjour,

    J’ai passé 2 ans en première année en sc eco à l’ulb avant de me réorienter en sc politique où j’ai acquis 30 crédits la première année et échoué aux rattrapages a cause de problèmes d’ordre économique et de santé, j’ai alors introduit une dérogation au refus d’inscription contenant certificat médical et autre preuves des circonstances atténuantes. J’ai obtenu un entretien avec le vice recteur mais cette dérogation a été rejetée. J’aimerais connaître les possibilités qui s’offrent à moi pour reprendre le bachelier de sc politique, dans la mesure où cette formation n’est pas disponible en haute école.

    • le 19 octobre 2018 à 12:08

      Bonjour Ta,

      Si tu t’inscris à au moins 30 crédits dans l’enseignement supérieur de promotion sociale, la réussite d’un certain nombre de ces crédits (75%) permet de se réinscrire (après avoir perdu son statut d’étudiant finançable) dans l’enseignement dispensé en Haute École, à l’Université ou en École Supérieure des Arts.

      Nous t’invitons à parler de cette possibilité avec le Service des inscriptions de l’Unif qui t’intéresserait pour reprendre ton cursus en sciences politiques après une année en promotion sociale.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  2. jimbo
    le 15 octobre 2018 à 18:21

    Bonjour,

    2016 2017 bloc 1 kiné échoué 17/60 crédits

    2017 2018 bloc  1 kiné échoué  17/46

    2018/2019  réorientation bloc 1 différent de kiné

    En cas de réussite  des 45 crédits de cette année différente de kiné, est-il possible de revenir en kiné bloc 1 pour la 3 ème inscription à la rentrée 2019/2020?

     

    Un grand merci de la part de tous les étudiants à qui vous répondez.

     

    M P

    • le 16 octobre 2018 à 13:37

      Bonjour Jimbo,

      Pour le statut d’étudiant finançable, en terme de crédits à réussir, il faut rentrer dans la condition ci-dessous:

      « S’inscrire à un cycle d’études après y avoir acquis 75% des crédits de son programme annuel lors de l’inscription précédente ou, globalement au cours des 3 années académiques précédentes avoir acquis au moins la moitié des crédits du total de la charge de ses programmes annuels sans tenir compte de l’année académique de sa 1re inscription au cycle si elle est défavorable ET si les crédits ainsi acquis sont au moins au nombre de 45 »

      Si nécessaire, pour avoir une réponse en fonction de ta situation précise, tu peux aussi contacter Infor Jeunes Bruxelles  (http://www.inforjeunesbruxelles.be/suis-je-financable) ou l’UNECOF (www.unecof.be).

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  3. Miel
    le 13 octobre 2018 à 14:08

    Bonjour,

    J’ai raté deux fois ma première année en pharmacie et actuellement je suis des cours en assistante pharmacie dans une école secondaire.

    C’est pour savoir si dans deux ans je pourrais poursuivre mon bachelier en pharmacie.

    Merci

     

    • le 16 octobre 2018 à 11:48

      Bonjour Miel,

      C’est si tu t’es inscrit à au moins 30 crédits dans l’enseignement supérieur de promotion sociale (pas dans l’enseignement secondaire) que la réussite d’un certain nombre de ces crédits (75%) permet de se réinscrire (après avoir perdu son statut d’étudiant finançable) dans l’enseignement dispensé en Haute École, à l’Université ou en École Supérieure des Arts.

      Dans ta situation, tu retrouveras, en principe, ton statut d’étudiant finançable pour le master en sciences pharmaceutiques pour l’année académique 2022-2023.

      Pour en avoir la confirmation, nous t’invitons à contacter directement le Service des inscriptions de l’Unif qui t’intéresserait pour reprendre ce cursus.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

       

  4. Soso
    le 11 octobre 2018 à 19:31

    Bonjour, je vous contacte concernant une question de financibilité;
    Je suis en MA1 Droit à l’ULB avec 15 crédits résiduels de bachelier. C’est ma première inscription en master.
    J’aimerai alourdir mon programme afin d’avoir une année à 75 crédits mais je voulais savoir si cela pouvait avoir un impact sur ma financabilité l’année prochaine.
    Dans le cas où je rate mon année. Serais-je à nouveau finançable? Ou combien de crédits devrais-je acquérir pour rester financable ? Les cours de bacheliers sont-ils pris en compte dans le calcul de financabilité ?

    Merci d’avance.

    • le 16 octobre 2018 à 11:39

      Bonjour Soso,

      Dans le cadre du statut d’étudiant finançable, en terme de crédits à réussir, il faut rentrer dans la condition ci-dessous:

      « S’inscrire à un cycle d’études après y avoir acquis 75% des crédits de son programme annuel lors de l’inscription précédente ou, globalement au cours des 3 années académiques précédentes avoir acquis au moins la moitié des crédits du total de la charge de ses programmes annuels sans tenir compte de l’année académique de sa 1re inscription au cycle si elle est défavorable ET si les crédits ainsi acquis sont au moins au nombre de 45 »

      Si nécessaire, tu peux aussi contacter Infor Jeunes Bruxelles  (http://www.inforjeunesbruxelles.be/suis-je-financable) ou l’UNECOF (www.unecof.be).

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  5. L.K
    le 5 octobre 2018 à 18:45

    Bonjour j’ai raté ma 1 ère année de master en santé publique à l’ucl du coup je suis non financable . Et si je veux poursuivre mes études dans une école de promotion sociale quelle sera donc l’option à choisir et dans quelle école de promotion sociale puis je m’inscrire?

    • le 9 octobre 2018 à 11:45

      Bonjour LK,

      Peu importe la formation de niveau enseignement supérieur en promotion sociale que tu suivrais. Mais, nous t’invitons quand même à contacter l’établissement où tu souhaiterais poursuivre ton cursus après cette année de promotion sociale pour savoir quelles sont le possibilités et restrictions.

      Si tu t’es inscrit à au moins 30 crédits dans l’enseignement supérieur de promotion sociale, la réussite d’un certain nombre de ces crédits (75%) permet de se réinscrire (après avoir perdu son statut d’étudiant finançable) dans l’enseignement dispensé en Haute École, à l’Université ou en École Supérieure des Arts.

      En promotion sociale, tu as par ex. le bachelier infirmier responsable des soins généraux, le bachelier en chimie…

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  6. Laura
    le 3 octobre 2018 à 19:26

    Bonjour,

    Mon parcours scolaire :
    2015-2016 : 1erBAC en sciences économiques à l’ulb (Échec)
    2016-2017 : 1erBAC en commerce extérieur (Réussi 45ECTS/60)
    2017-2018 : 2emeBAC en commerce extérieur (échec)

    J’ai voulu introduire une demande d’inscription pour une réorientation en 1BAC interprétation mais j’ai reçu un mail disant que je n’etais plus financable.
    Est ce également le cas si je veux me réinscrire en 2ème commerce et donc continuer le parcours que j’avais déjà entamer?

    Merci

    • le 4 octobre 2018 à 14:44

      Bonjour Laura,

      En terme de crédits à réussir, il faut rentrer dans la condition ci-dessous:

      « S’inscrire à un cycle d’études après y avoir acquis 75% des crédits de son programme annuel lors de l’inscription précédente ou, globalement au cours des 3 années académiques précédentes avoir acquis au moins la moitié des crédits du total de la charge de ses programmes annuels sans tenir compte de l’année académique de sa 1re inscription au cycle si elle est défavorable ET si les crédits ainsi acquis sont au moins au nombre de 45 »

      Si nécessaire, tu peux aussi contacter Infor Jeunes Bruxelles  (http://www.inforjeunesbruxelles.be/suis-je-financable) ou l’UNECOF (www.unecof.be).

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  7. titidu66
    le 3 octobre 2018 à 17:26

    Bonjour

    Je suis étudiant en 2ème année Psychologie à Toulouse Université Jean Jaurès.

    A cause du mouvement de grève avec blocage qui nous a empêché de suivre tous  les cours de mon second semestre je n’ai pas eu mon année et ne peux passer en 3ème année malgré une note proche de 10;

    Ai je la possibilité d’intenter un recours auprès d’une commission quelconque svp?

    Bien à vous

    • le 4 octobre 2018 à 14:42

      Bonjour Titidu,

      Cette fiche concerne l’enseignement supérieur en Belgique francophone.

      Pour savoir quelles sont les possibilités en France, nous t’invitons à consulter ton Règlement Général des Etudes et par ex. un CIO français:

      http://www.education.gouv.fr/pid24301/annuaire-accueil-recherche.html

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  8. TH
    le 2 octobre 2018 à 10:43

    Bonjour,

    Voilà j’ai lu qu’il était possible selon certaines conditions, de se réinscrire en Haute école après avoir réussi une année en promotion sociale.
    Ma question est donc la suivante :
    Dans le cas où on est autorisé à se réinscrire, peut-on poursuivre le cycle où est on réinscris en première année de ce même cycle ?

    • le 2 octobre 2018 à 15:00

      Bonjour TH,

      A notre connaissance cela ne devrait pas poser de problème, mais pour une réponse officielle, n’hésite pas à contacter le service d’inscription de la haute école.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  9. Sarah
    le 1 octobre 2018 à 17:51

    bonjour

    je suis une étudiante à l’ulb et je suis considérée comme étudiante non financable ma question est la suivante: quel sera la somme à payer pour avoir accès à une inscription normal sans avoir de financement par l’état et donc continuer mon année.

    est ce possible ?

    Merci à vous

    • le 2 octobre 2018 à 14:57

      Bonjour Sarah,

      Si tu souhaites financer toi même tes études, sache que cela vaut un coût. Nous ne connaissons pas la somme exacte, mais nous t’invitons à contacter le service social de l’ULB.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  10. Bibi
    le 1 octobre 2018 à 15:12

    Bonjour,
    J’ai raté ma première année à L’Ephec avec 25 crédit mais cette année je l’ai reussi avec 45 crédit! On me considère comme non financable et j’ai envoyé une lettre de motivation pour pouvoir rester dans l’école mais ils ont refusé! Vous pensez qu’en faisant un recours, ils pourraient changer la décision??

    • le 1 octobre 2018 à 16:37

      Bonjour Bibi,

      Tu ne peux introduire de recours pour un refus d’inscription. Les établissements peuvent accepter 1% d’étudiant non finançable.

      Sache que si tu n’es plus finançable, tu as la possibilité de poursuivre tes études via l’enseignement de promotion sociale. Les bacheliers donnés sont équivalents à ceux dispensés dans le plein exercice.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  11. Alain
    le 30 septembre 2018 à 00:58

    Bonjour ,

    Existe il des écoles qui accepte les inscriptions au delà du 30 septembre ? Si oui avez vous une liste ?
    Je suis dans l’attente de la réponse de ma dérogation donc je n’ai aucune inscription en cours pour cette année…

    • le 4 octobre 2018 à 16:34

      Bonjour Alain,

      Par décret, la date limite d’inscription est fixée au 31 octobre pour tous les établissements d’enseignement supérieur.

      Une inscription provisoire est possible, dans l’attente de documents qui compléteront le dossier d’admission ; cette situation provisoire doit être régularisée au plus tard pour le 30 novembre.

      Le règlement des études peut prévoir, pour certains étudiants, des modalités et dates d’inscriptions différentes.

      Nous t’invitons à contacter le Service social de l’établissement qui t’intéresse.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  12. Mad.
    le 29 septembre 2018 à 09:15

    Bjr,
    J ai cumulé 23 credits en haute école sur 2 x la 1ére année. Actuellement, j ai repris une 1ére année comme institutrice mais les cours ne me plaisent pas. Puis-je allé travailler qq mois et reprendre des etudes en septembre 2019 ?

    • le 2 octobre 2018 à 15:05

      Bonjour Mad,

      Pour que ton année ne compte pas et pour que tu puisses garder ton statut d’étudiant finançable, il est important que tu te désinscrives avant le 1er décembre.

      Tu peux bien sûr travailler et te réinscrire à nouveau en septembre 2019.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  13. etudiant de l'ULB(SBS-EM)
    le 28 septembre 2018 à 17:01

    Bonjour,

    Je suis actuellement etudiant non financable, mon parcours etant le suivant :

    -Medecine ( 0/25 credits) 2014-2015 1er BAC

    -Sciences economiques (15/60) 2015-2016 1er BAC

    -Sciences economiques(40/45) 2016-2017 1er BAC

    -Sciences economiques(20/60) 2017-2018 2eme BAC

    Etant donc sous derogation pour motif de non financabilite, je souhaitais savoir quels sont les delais de reinscription dans une haute ecole ou formation ? Cela depend de l’etablissement ou y a t-il une regle qui me permet de m’inscrire dans une autre institution vu que je suis sous derogation ?

    Bien a vous

    Etudiant de SBS-EM

    • le 4 octobre 2018 à 16:36

      Bonjour Etudiant,

      Par décret, la date limite d’inscription est fixée au 31 octobre pour tous les établissements d’enseignement supérieur.

      Une inscription provisoire est possible, dans l’attente de documents qui compléteront le dossier d’admission ; cette situation provisoire doit être régularisée au plus tard pour le 30 novembre.

      Le règlement des études peut prévoir, pour certains étudiants, des modalités et dates d’inscriptions différentes.

      Nous t’invitons à contacter le Service social de l’établissement qui t’intéresse.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  14. Élève d’Ep
    le 28 septembre 2018 à 03:29

    Bonjour .
    Voici mon parcours
    Durant mes deux années en kiné (haute école ) j’ai accumulé 20/crédites
    Je me suis ensuite inscrite en éducation physique ou j’ai obtenue 45 crédit
    Ma deuxième année en éducation physique j’ai obtenu 55credits sur 120 ( après avoir subit une fracture )

    L’ecole me refuse la réinscription…
    Je dois donc faire une procédure de recours interne .
    Que faut il mettre dans la lettre ?
    Est ce normal que je sois considéré comme non financable étant donné que j’entame ma troisième année dans cet établissement ?

    • le 28 septembre 2018 à 13:34

      Bonjour Elève d’Ep,

      Pour le statut d’étudiant finançable, en terme de crédits à réussir, il faut rentrer dans la condition ci-dessous:

      « S’inscrire à un cycle d’études après y avoir acquis 75% des crédits de son programme annuel lors de l’inscription précédente ou, globalement au cours des 3 années académiques précédentes avoir acquis au moins la moitié des crédits du total de la charge de ses programmes annuels sans tenir compte de l’année académique de sa 1re inscription au cycle si elle est défavorable ET si les crédits ainsi acquis sont au moins au nombre de 45 »

      Si tu n’as plus le statut d’étudiant finançable, c’est une demande de dérogation (en précisant tes motivations à continuer ton cursus et en évoquant le problème de santé que tu as connu l’année passée) que tu dois introduire.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  15. Dexter
    le 27 septembre 2018 à 16:20

    Bonjour,Combien de temps après l’envoi de l’inscription en ligne la Haute Ecole doit nous répondre en sachant que nous sommes le 26 septembre. Car j’ai peur de ne pas trouver de place voulant déjà quitter une autre haute ecole prc que les cours ne me conviennent pas

    • le 28 septembre 2018 à 13:27

      Bonjour Dexter,

      Il n’y a pas de délai officiel à respecter dans ce cas.

      Le mieux serait que tu contactes par téléphone ou e-mail le Service des inscriptions de la Haute Ecole qui t’intéresse.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  16. minge
    le 26 septembre 2018 à 20:49

    Bonjour,

    Après avoir raté 2 fois la première année à l’Université en ingénieur civil (2015-2017), je m’étais inscrit en ingénieur industriel (2017-2018) et j’ai également raté cette année. Je suis donc désormais un étudiant non finançable.

    Je voudrais savoir, si je réussi une année dans l’enseignement de promotion sociale, pour le bachelier en informatique (50 ECTS) , est-ce que je redeviendrais finançable? Si oui, pourrais-je me réinscrire à l’Université en première année en ingénieur civil?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Cordialement,

    • le 27 septembre 2018 à 12:09

      Bonjour Minge,

      Si tu t’es inscrit à au moins 30 crédits dans l’enseignement supérieur de promotion sociale, la réussite d’un certain nombre de ces crédits (75%) permet, moyennant le respect d’autres conditions, de se réinscrire (après avoir perdu son statut d’étudiant finançable) dans l’enseignement dispensé en Haute École, à l’Université ou en École Supérieure des Arts.

      N’hésite pas à parler de cette possibilité avec le Service des inscriptions de l’Unif qui t’intéresse.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  17. Josua
    le 26 septembre 2018 à 12:25

    Bonjour, en cas de dépassement des 15 jours de la part de l’ecole Et ne m’ayant toujours pas fournit de réponse, que ce passe t’il pour mon courrier ? L’etablissement est t’il obligé d’acceter Ma lettre de motivation en tant qu’etudiant Non financable et donc me faire continuer a suivre les cours?
    Merci d’avance

    • le 27 septembre 2018 à 12:07

      Bonjour Josua,

      Le délai de 15 jours dont on parle dans cette fiche concerne le délai qui est à respecter par l’école pour notifier le refus d’inscription après la demande d’inscription (pas après une demande de dérogation).

      En ce qui concerne une demande de dérogation pour un étudiant non finançable, l’établissement n’est pas obligé d’accepter.

      Le Règlement Général des Etudes de l’établissement doit aussi être consulté à ce sujet.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  18. JBCaroPanthers7
    le 26 septembre 2018 à 11:31

    Bonjour,

    J’étais etudiant en Master en Ingénieurie Biomédicale a KU Leuven pendant 3 ans et ait totalisé 75 credits sur 120. Je souhaite désormais m’inscrire à l’Universite Liege dans le meme programme (Ingénieurie Civile Biomédicale).

    Neanmoins la sortie de mes résultats définitifs à KU Leuven etait le 14 Septembre 2018, ce qui m’a contraint de soumettre mon dossier d’admission et d’inscription a ULg le meme jour.

    ULg desormais n’a pas pu donner suite à mon inscription car elle a été dite « trop tardive » et le dossier aurait du etre complet au plus tard le 31 aout.

    Je suis maintenant en passe d’emmener mon cas chez le Commissaire du Gouvernement qui répondra dans 7 jours.

    Mes 2 questions sont les suivantes:

    Dans quel cas, le Commissaire du Gouvernement peut invalider la decision d’irrecevabilite du Service des Admissions et d’Inscriptions de l’Université?

    Es-ce que mon cas pourrait donner suite à une décision favorable du Commissaire pour invalider la décision du Service des Admissions et d’Inscriptions de ULg?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    • le 27 septembre 2018 à 12:01

      Bonjour JBCaro,

      Cela dépendra peut-être de ce qui est indiqué dans le Règlement Général des études de l’ULG…

      Nous t’invitons à ce sujet à contacter la FEF (www.fef.be) ou l’UNECOF (www.unecof.be).

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  19. Nana
    le 26 septembre 2018 à 10:04

    Bonjour,
    Je suis non financable pour cette année académique. (2018-2019)
    J’ai transmis ma demande de dérogation qui a été refusée.
    J’aurais voulu savoir pour combien d’années est valable un refus d’inscription ?
    Puis-je me réinscrire dans la même option pour l’année académique prochaine (2019-2020) et avoir la chance d’etre prise en laissant écouler une année?
    Pour info, je suis en Master 60 à l’UCL Mons en horaire décalé.
    Merci d’avance pour votre réponse.

    • le 27 septembre 2018 à 11:57

      Bonjour Nana,

      En général, un an « sans études » ne suffit pas pour retrouver le statut d’étudiant finançable.

      En fonction de ton parcours, il est tenu compte des 5 années académiques précédentes.

      Pour info:

      Tu as accès à l’enseignement supérieur de promotion sociale car il n’est pas nécessaire d’avoir le statut d’étudiant finançable pour être autorisé à s’inscrire dans l’enseignement de promotion sociale.

      Si tu t’es inscrit à au moins 30 crédits dans l’enseignement supérieur de promotion sociale, la réussite d’un certain nombre de ces crédits (75%) permet, moyennant le respect d’autres conditions, de se réinscrire (après avoir perdu son statut d’étudiant finançable) dans l’enseignement dispensé en Haute École, à l’Université ou en École Supérieure des Arts.

      N’hésite pas à parler de cette possibilité avec le Service des inscriptions de l’UCL.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

       

  20. KND
    le 21 septembre 2018 à 16:47

    Bonjour,

    Je suis vraiment dans l’urgence pouvez-vous m’aidez s’il vous plaît ? Alors, l’annee académique 2016-2017 j’ai entamée mes études en droit dans un enseignement supérieur de plein exercice à la HEPL. Suite à un échec, je me suis alors réinscrite pour l’année Académique 2017-2018 pour lequel j’ai malheureusement seulement validé 41 crédits sur les 60 crédits. J’ai alors refais une demande d’inscription pour le même cursus tout à sachant que j’ai validé 41 crédits ce qui me permet « en principe » de prendre des cours de deuxième (puisqu’il faut minimum 32 ou 38 crédits pour prendre les cours de l’année supérieure). Mais à ma grande surprise, ma demande d’inscription a été refusé alors que d’autre élèves se trouvant dans la même situation que moi n’ont pas eu un refus concernant leur réinscription… ?

    • le 26 septembre 2018 à 14:25

      Bonjour KDN,

      Le statut d’étudiant non finançable peut bloquer un étudiant qui est pourtant autorisé à prendre des cours du bloc2.

      Dans le cadre du statut d’étudiant finançable, en terme de crédits à réussir, il faut rentrer dans la condition ci-dessous:

      « S’inscrire à un cycle d’études après y avoir acquis 75% des crédits de son programme annuel lors de l’inscription précédente ou, globalement au cours des 3 années académiques précédentes avoir acquis au moins la moitié des crédits du total de la charge de ses programmes annuels sans tenir compte de l’année académique de sa 1re inscription au cycle si elle est défavorable ET si les crédits ainsi acquis sont au moins au nombre de 45 »

      Certains étudiants ont peut-être introduit une demande de dérogation.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  21. S
    le 21 septembre 2018 à 15:33

    Bonjour,

    Je suis actuellement étudiant en Ba3 kinésithérapie à l’ULB, je ne suis plus finançable et je suis dans l’attente d’une réponse à mon recours. Je voulais savoir si, en cas de réponse négative, le fait de passer d’une université à une haute école dans le même cursus était envisageable ?

    D’avance merci pour votre réponse.

    • le 26 septembre 2018 à 14:17

      Bonjour S.,

      L’intitulé du cursus n’étant pas le même à l’Unif et en Haute Ecole, cela est peut-être possible.

      Pour une réponse en fonction de ta situation précise, nous t’invitons à contacter directement le Service des inscriptions de la Haute Ecole qui t’intéresserait.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  22. Silvio
    le 20 septembre 2018 à 17:01

    Bonjour,

    Mon fils n’est plus finançable pour la deuxième année consécutive (Ephec Louvain-la-Neuve).

    Le recours pour cette année-ci à été refusé.

    Toutefois, peut-il s’inscrire et poursuivre la troisième et dernière année de son cursus Marketing si la partie financée par la communauté française est payée en totalité par les parents?

    Merci pour votre réponse.

    • le 26 septembre 2018 à 13:14

      Bonjour Silvio,

      En général, cela n’est pas prévu mais, nous t’invitons à contacter à ce sujet l’ARES:

      https://www.ares-ac.be/fr/

      L’équipe du CEDIEP

  23. Irène
    le 19 septembre 2018 à 22:07

    Bonsoir,

    Je suis maman d’un étudiant en infographie à Namur (bachelier).

    Première année, il échoue et totalise 12 crédits. Il recommence cette 1ère année et obtient 39 crédits.

    Il veut se réinscrire pour une première-deuxième puisque, d’après ce qu’on lui avait au secrétariat de ce son école; « pas de problème si tu totalises au moins 36 crédits, tu passes et tu pourras prendre des cours de deuxième pour compléter ton horaire », et bien non , le directeur lui a simplement dit se se réorienter. Donc fini l’infographie.

    Je n’y comprends rien.

    Pouvez- vous m’éclairer ?

    Je vous remercie vivement.

    • le 26 septembre 2018 à 10:59

      Bonjour Irène,

      Comme ton fils a raté (moins de 75 % des crédits réussis) deux fois un bloc 1 et qu’il n’a pas acquis 75% des crédits de son programme annuel lors de l’inscription précédente ou, globalement au cours des 3 années académiques précédentes acquis au moins la moitié des crédits du total de la charge de ses programmes annuels sans tenir compte de l’année académique de sa 1re inscription au cycle si elle est défavorable ET si les crédits ainsi acquis sont au moins au nombre de 45, pour refaire une troisième fois un bloc1, il doit changer de cursus (pour le statut d’étudiant finançable).

      Le fait de pouvoir suivre (en théorie) déjà des cours de 2e suite au nombre de crédits réussis, ne dispense pas d’avoir le statut d’étudiant finançable pour pouvoir continuer dans le même cursus mais une demande de dérogation est possible.

      L’équipe du CEDIEP

       

  24. Marc
    le 19 septembre 2018 à 21:38

    Bonjour,

    Je ne suis pas sûr de comprendre pourquoi je suis considéré comme non-finançable. J’ai passé ma première année à l’université avec 45 crédits et j’ai ensuite raté ma deuxième en ayant acquis 5 crédits de première et 5 de deuxième. J’ai donc uniquement raté ma deuxième une seule fois sans avoir été inscrit à un quelconque autre cours universitaire.

    Pouvez-vous s’il-vous-plait m’expliquer pourquoi je ne suis plus considéré finançable?

    Merci beaucoup pour votre aide,

    Marc

     

     

    • le 26 septembre 2018 à 10:06

      Bonjour Marc,

      Au cas où cela te concernerait, dans le cadre du statut d’étudiant finançable, il est tenu compte également des années d’études supérieures faites à l’étranger ainsi que des année préparatoires.

      Si nécessaire, tu peux contacter Infor Jeunes Bruxelles  (http://www.inforjeunesbruxelles.be/suis-je-financable) ou l’UNECOF (www.unecof.be).

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  25. francosity
    le 19 septembre 2018 à 18:04

    Bonjour ,

     

    pouvez vous me confirmer :

     

    Apres 3 échec , on est plus financable a moins que j’ai validé 50 pour cent des crédit durant mes 3 année académiques?y’a t ‘il une autre conditions pour ce cas ?

    ou alors , si je suis non financable , je poursuis un bachelier par exemple en marketing en promotions social , vous dites dans un message précedent :

    Il faudra s’inscrire à au moins 30 crédits (1) d’études reconnues comme équivalentes à une formation de niveau supérieur (2) et conduisant à un diplôme de bachelier ou de master (3) tout y acquérant au moins 75% (4) VOUS VOULEZ dire 75% des 30 crédit de promotions social  ou 75% de l’anné précedente ? ou au moins la moitié des crédits des trois précédentes inscriptions académiques (4bis).

    • le 25 septembre 2018 à 16:31

      Bonjour Francosity,

      En terme de crédits à réussir, il faut rentrer dans la condition ci-dessous:

      « S’inscrire à un cycle d’études après y avoir acquis 75% des crédits de son programme annuel lors de l’inscription précédente ou, globalement au cours des 3 années académiques précédentes avoir acquis au moins la moitié des crédits du total de la charge de ses programmes annuels sans tenir compte de l’année académique de sa 1re inscription au cycle si elle est défavorable ET si les crédits ainsi acquis sont au moins au nombre de 45 »

      Oui, tu peux redevenir finançable après un certain nombre de crédits réussis dans l’enseignement supérieur de promotion sociale.

      Le mieux serait de contacter directement le Service des inscriptions de l’établissement qui t’intéresse pour avoir plus d’infos en fonction de ta situation précise.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  26. Maxime
    le 19 septembre 2018 à 11:29

    Bonjour, je suis étudiant en haute école et j’ai eu 40 crédits cette année. A mon inscription pour cette nouvelle année académique je voulais prendre des cours de bac2. Mais mon école m’a informé que si je prenais des cours de deuxième et que je n’avais pas 75% de moyenne, je ne pourrai plus suivre d’étude pendant une période de 5 ans. Est-ce que c’est normal ? J’ai maintenant très peur de m’inscrire a des cours de deuxième et pourtant je n’ai que 2 cours à suivre sur les deux quadrimestres de ma première.
    En espérant une réponse de votre part,
    Maxime

    • le 19 septembre 2018 à 12:03

      Bonjour Maxime,

      C’est en fonction du statut d’étudiant finançable.

      Quand tu n’as plus le statut d’étudiant finançable, l’établissement d’enseignement supérieur peut refuser ton inscription. Tu peux alors introduire une demande de dérogation mais qui peut ne pas être acceptée.

      Pour garder ton statut d’étudiant finançable et pouvoir continuer le même cursus après avoir fait deux bloc 1 dans le même cursus, en terme de crédits à réussir, il faut rentrer dans la condition ci-dessous:

      « S’inscrire à un cycle d’études après y avoir acquis 75% des crédits de son programme annuel lors de l’inscription précédente ou, globalement au cours des 3 années académiques précédentes avoir acquis au moins la moitié des crédits du total de la charge de ses programmes annuels sans tenir compte de l’année académique de sa 1re inscription au cycle si elle est défavorable ET si les crédits ainsi acquis sont au moins au nombre de 45 »

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  27. Zo
    le 18 septembre 2018 à 19:54

    Bonjour,

    Mon parcours scolaire après mon CESS, a été assez chaotique. Une fois inscrite en haute école , j’ai dû arrêter en milieu d’année car j’ai du affronter la maladie.

    j’ai une petite question à vous poser . Pour cette année, je ne suis pas  finançable , donc j’ai introduis un recours interne qui a été refusé. On me reproche un manque d’arguments et de motivation.  Pourtant je suis hyper motivée pour reprendre mes études. Je ne comprend pas pourquoi ?

    2015-2016  HELha  0 crédits arrêts en mars dû à une maladie
    2016-2017 Formation en agent d’accueil et tourisme année réussie ( promotion sociale)
    2017-2018 UNAMUR Philosophie et lettres 18/60 crédits

    • le 19 septembre 2018 à 11:38

      Bonjour Zo,

      Pour savoir si ton année à la HELHA pourrait, pour cause de maladie, ne pas être prise en compte dans le cadre du statut d’étudiant non finançable, nous t’invitons à contacter l’ARES (https://www.ares-ac.be/fr/).

      Si nécessaire, n’hésite pas à contacter aussi la FEF (www.fef.be) ou l’UNECOF (www.unecof.be).

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  28. Roro
    le 18 septembre 2018 à 15:00

    Bonjour,

    Voilà ma situation;

    Bac 1 sciences pharmaceutiques 35/60 crédits

    Bac 1 sciences pharmaceutiques 23/38 crédits ( j’ai pris 2 cours de Bac 2)

    Je suis en Bac 2 et je voulais savoir si j’obtenais moins de 75%  à la fin de cette année scolaire est-ce que, si je voulais continuer en sciences pharmaceutiques, je deviendrai non finançable ?

     

    Merci

    • le 19 septembre 2018 à 11:25

      Bonjour Roro,

      Pour rester finançable, tu devras globalement au cours des 3 années académiques précédentes avoir acquis au moins la moitié des crédits du total de la charge de ses programmes annuels sans tenir compte de l’année académique de ta 1re inscription au cycle si elle est défavorable ET si les crédits ainsi acquis sont au moins au nombre de 45.

      Si nécessaire, tu peux aussi contacter Infor Jeunes Bruxelles  (http://www.inforjeunesbruxelles.be/suis-je-financable) ou l’UNECOF (www.unecof.be).

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  29. colno
    le 17 septembre 2018 à 22:34

    Bonsoir j’aimerai faire deux master différent dans 2 université différentes  Est ce que le minerval s’élève à 2x 835euros ? merci

    • le 19 septembre 2018 à 11:19

      Bonjour Colno,

      En principe oui mais, nous t’invitons à en parler avec le Service des inscriptions/Service social des deux Universités concernées.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  30. REDGUUY
    le 17 septembre 2018 à 16:01

    Bonjour ,

    j’ai raté deux ans en sciences économiques et de gestion la premiere avec 14credits/60 et la deuxième avec 22crédits/46 , malheureusement ma demande de dérogation est refusée par le doyen , il m’a conseillé une réorientation , je me demande alors si je peux m’inscrire à la premiere année en sciences politiques dans la même faculté et si j’ai des chances d’avoir une dérogation auprès de la commission de refus de l’université ( recours interne ) .

    • le 19 septembre 2018 à 11:02

      Bonjour Redguuy,

      Pour un troisième bloc 1 (si tu n’as pas fait d’autres études supérieures/année préparatoire même à l’étranger), si tu changes de cursus, tu aurais à nouveau le statut d’étudiant finançable.

      N’hésite pas à en parler avec le Service des inscriptions de ton Unif.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  31. isco93
    le 15 septembre 2018 à 13:25

    bonjour, je suis étudiant en Bac1 et j’ai validé 43 crédits donc je voulais savoir si dés janvier il y a possibilité de passer en bac2 car j’ai un cours de bac1 a repasser en janvier et si je réussis celui-ci j’aurai atteins les 45 crédits

    • le 19 septembre 2018 à 10:58

      Bonjour Isco,

      En principe cela n’est pas prévu mais nous t’invitons à consulter le Règlement Général des Etudes de ton établissement.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  32. S
    le 15 septembre 2018 à 09:20

    Bonjour,

    Je suis étudiante non finançable à l’université et en ce moment j’attend la réponse à ma dérogation. Mais, j’aimerais savoir ce qu’il y a comme conséquences à être étudiant non finançable. Est-ce que ça veut dire que je ne peux plus me réinscrire dans le supérieur, Haute Ecole compris? A quoi ai-je droit dans ce cas-ci?

    Merci d’avance de votre réponse.

    • le 19 septembre 2018 à 10:51

      Bonjour S,

      Quand tu n’as plus le statut d’étudiant finançable, les établissements d’enseignement supérieur (Haute Ecole, Unif, Ecole sup. des arts) ont le droit de refuser ton inscription.

      Si ta demande de dérogation aboutit à une réponse positive, tu pourras continuer ton cursus dans l’établissement où tu as introduit ta demande de dérogation mais tu n’auras plus droit à une allocation d’études par ex.

      L’enseignement supérieur de promotion sociale est encore accessible aux étudiants ayant le statut d’étudiant non finançable. De nombreuses possibilités de formation de niveau enseignement supérieur sont accessibles en promotion sociale.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

       

  33. Linaa
    le 14 septembre 2018 à 13:53

    Bonjour
    Alors voilà je viens de réussir ma 2 eme avec 45 crédit, et donc je voulais savoir si j’ai le droit de prendre les 75 crédits restant en une fois ? (Les 15 de 2 eme et les 60 de 3 eme)

    • le 19 septembre 2018 à 10:42

      Bonjour Linaa,

      Le programme annuel des études doit être validé par l’établissement.

      Nous t’invitons à ce sujet à consulter ton Règlement Général des Etudes.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  34. Jacques
    le 14 septembre 2018 à 13:09

    Bonjour,
    J’ai un parcours particulier
    J’ai déjà fait 6 ans de bac dans la même faculté, il me reste encore 30 crédits à réussir pour finir mon bac. Mais cette année je ne suis pas finançable. Hors d’après ce que je comprends du décret de 2014, un étudiant est finançable si » –il se réinscrit à un cycle d’études après y avoir acquis globalement au moins la moitié des crédits du total des crédits des trois années précédentes compte non tenu de l’année académique de sa première inscription au cycle, si elle lui est défavorable, et si les crédits ainsi acquis se montent au moins à 45″.
    Sur les trois dernières années, j’étais inscrit à 87 crédits, et j’ai acquis 57 crédits, soit plus de la moitié et au moins 45 crédits, je ne comprends donc pas la décision.
    Possible de m’éclairer ?
    D’avance merci

    • le 19 septembre 2018 à 10:08

      Bonjour Jacques,

      Pour une infos plus juridique en fonction de ta situation précise, nous t’invitons à contacter Infor-Jeunes Bruxelles (http://www.inforjeunesbruxelles.be/suis-je-financable) ou l’UNECOF (www.unecof.be).

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  35. Cici
    le 13 septembre 2018 à 12:00

    Bonjour,

    Ayant raté une 2ème fois ma première année en sciences pharmaceutique, je me suis réinscrite pour une 3ème année. Cependant, je ne sais pas si je suis encore « finançable ».

    Si non, que dois-je faire?

    Année 2016-2017 : 8/60

    Année 2017-2018 : 30/52

    • Cici
      le 13 septembre 2018 à 12:04

      Et en 2016 j’ai eu mon CESS.

      • le 19 septembre 2018 à 10:03

        Bonjour Cici,

        Pour garder le statut d’étudiant finançable tu devrais changer de cursus, ne pas refaire un 3e bloc 1 en sciences pharmaceutiques.

        Tu as la possibilité d’introduire une demande de dérogation auprès de l’établissement supérieur. Pour connaître la procédure à suivre, tu dois te référer au Règlement Général des Études (RGE) de l’établissement concerné. Les établissements d’enseignement supérieur peuvent faire prendre en compte pour le financement certains étudiants qui ne satisfont pas aux conditions. Leur nombre ne pourra pas dépasser un pourcent du nombre total d’étudiants qui ont été effectivement pris en compte pour l’année académique précédente dans l’établissement concerné.

        Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

        L’équipe du CEDIEP

         

  36. xela
    le 13 septembre 2018 à 11:36

    Bonjour, j’aurais une question car j ai réalisé un parcours spécial :
    1 er bac en HEC échoue 10/60
    1 er bac en ingénieur industriel 4/60
    1 er bac en électromécanique 42/60
    La possibilité de réaliser une 4 eme première est elle envisageable ?
    Merci

    • le 14 septembre 2018 à 16:26

      Bonjour Xela,

      Tu as la possibilité d’introduire une demande de dérogation auprès de l’établissement supérieur. Pour connaître la procédure à suivre, tu dois te référer au Règlement Général des Études (RGE) de l’établissement concerné. Les établissements d’enseignement supérieur peuvent faire prendre en compte pour le financement certains étudiants qui ne satisfont pas aux conditions précisées dans cette fiche. Leur nombre ne pourra pas dépasser un pourcent du nombre total d’étudiants qui ont été effectivement pris en compte pour l’année académique précédente dans l’établissement concerné.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

       

  37. K
    le 13 septembre 2018 à 10:40

    Bonjour,
    La première bachelier que j’ai effectué est elle comptabilisé dans les 3 chances que l’on possède si je me suis desinscrit le 30 novembre?
    Merci de votre compréhension

    • le 14 septembre 2018 à 15:53

      Bonjour K,

      Si tu t’es désinscrit avant le 1er décembre en Haute École/École Supérieure des Arts ou avant le 1er février à l’Université (il faut se référer au RGE car des dates antérieures peuvent y être mentionnées), l’année entamée n’est pas comptabilisée pour le calcul du nombre d’inscriptions.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  38. luckyboy
    le 13 septembre 2018 à 10:30

    Bonjour, j’ai une petite question.

    Je suis un peu perdue suite à mon parcours étudiant et j’aimerais une précision. J’ai entendu dire que les années de bac devaient se faire en maximum 5 ans.

    Voici mon problème: J’ai fait 1 an de médecine (raté)

    J’ai fait 1 an de kiné (35 crédits aquis)

    J’ai re-fait ma première kiné (47 au total)

    Ils m’autorisent donc à m’inscrire en 2ème kine mais je n’aurai pas accès à tous les cours car beaucoup de prérequis rentrent en jeu. Ce qui me contraint à faire mon bac 2 et 3 en 3 ans d’office.

    Es-ce que ma première année de médecine compte pour 1 des 5 ans permis ? J’ai très peur d’être recalée l’année prochaine !

    • le 14 septembre 2018 à 15:52

      Bonjour Luckyboy,

      Pour le statut d’étudiant finançable, en terme de crédits à réussir, il faut rentrer dans la condition ci-dessous:

      « S’inscrire à un cycle d’études après y avoir acquis 75% des crédits de son programme annuel lors de l’inscription précédente ou, globalement au cours des 3 années académiques précédentes avoir acquis au moins la moitié des crédits du total de la charge de ses programmes annuels sans tenir compte de l’année académique de sa 1re inscription au cycle si elle est défavorable ET si les crédits ainsi acquis sont au moins au nombre de 45 »

      Si nécessaire, tu peux aussi contacter Infor Jeunes Bruxelles  (http://www.inforjeunesbruxelles.be/suis-je-financable) ou l’UNECOF (www.unecof.be).

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  39. FF
    le 12 septembre 2018 à 23:55

    bonjour,
    j’ai redoublé deux foix et j’ai demandé une demande de dérogation.ma question ; est- ce qu’ils peuvent refuser ma demande ?
    merci d’avance.

    • le 14 septembre 2018 à 15:49

      Bonjour FF,

      Les établissements d’enseignement supérieur peuvent (mais ce n’est pas obligatoire) faire prendre en compte pour le financement certains étudiants qui ne satisfont pas aux conditions de financement. Leur nombre ne pourra pas dépasser un pourcent du nombre total d’étudiants qui ont été effectivement pris en compte pour l’année académique précédente dans l’établissement concerné.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  40. imnaee
    le 12 septembre 2018 à 20:43

    Bonjour, j’ai 2 questions urgentes et importantes

    1  avec 41 crédits après une 2 eme année de bloc 1, je ne suis plus finançable. J’ai donc déposé une demande de réinscription en kine avec une lettre de « motivation » pour obtenir une dérogation, mais la secrétaire ne m’a pas donné d’accusé de réception de dépôt comme indiqué dans le règlement général de l’école.

    Que dois-je faire ? Y retourner et l’exiger? Délicat dans ma situation.

    2  peut on contester une note à un examen ecrit, après la consultation des copies et le refus de l’enseignant de la modifier?

    5 points retirés sur 6 alors que le shéma, les étapes de résolutions  et un résultat final  différent  d’1 dixième.

    Un énorme merci!

    • le 14 septembre 2018 à 15:45

      Bonjour Imnaee,

      Si le règlement général de l’école précise qu’il faut un accusé de réception, il serait préférable d’en demander un de manière polie en citant ce qui est précisé dans le RGE.

      Les recours contre une décision du jury d’examen ne peuvent porter que sur des irrégularités constatées dans le déroulement des évaluations. Les modes d’introduction, d’instruction et de règlement des plaintes d’étudiants relatives à des irrégularités dans le déroulement des évaluations ou du traitement des dossiers sont fixés par les autorités académiques dans le règlement des études et les règles particulières de fonctionnement des jurys.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  41. Chimiste
    le 12 septembre 2018 à 17:45

    Bonjour,

    Voici mon parcours,

    2016-2017 : bac 1 chimie, 45/60 validés

    2017-2018 : bac 2 chimie 5/60 validés (mes 15 crédits de bac1 résiduels ne sont pas validés)

    Je ne suis plus finançable mais j’ai obtenu une dérogation aboutissant à une réponse positive.

    Pour redevenir finançable l’an prochain (soit la quatrième année d’inscription), dois-je donc obtenir 60 crédits afin d’obtenir la moitié des crédits des 3ans que je vais réaliser avec cette nouvelle année académique ?

    Merci d’avance!

    • le 14 septembre 2018 à 15:41

      Bonjour Chimiste,

      En terme de crédits à réussir, il faut rentrer dans la condition ci-dessous:

      « S’inscrire à un cycle d’études après y avoir acquis 75% des crédits de son programme annuel lors de l’inscription précédente ou, globalement au cours des 3 années académiques précédentes avoir acquis au moins la moitié des crédits du total de la charge de ses programmes annuels sans tenir compte de l’année académique de sa 1re inscription au cycle si elle est défavorable ET si les crédits ainsi acquis sont au moins au nombre de 45 »

      Si nécessaire, tu peux aussi contacter Infor Jeunes Bruxelles  (http://www.inforjeunesbruxelles.be/suis-je-financable) ou l’UNECOF (www.unecof.be).

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  42. So
    le 12 septembre 2018 à 16:30

    Bonjour,

    je suis francaise vivant en belgique depuis 4ans inscrite au registre de la commune ayant un numéro national belge. J’ai fais une premiere année d’ergo que j’ai redoublé avec 19 crédits et une deuxième année raté avec 28crédits. Je ne suis donc plus financable mais puis-je faire un recours en demandant des crédits de deuxieme ? puisque je n’ai raté que 4 matières.

    Et puis-je prétendre à une première année en kiné ?

    Merci d’avance

    • le 14 septembre 2018 à 15:39

      Bonjour So,

      Si tu as déjà fait 3 fois le bloc 1, tu n’es plus finançable même en changeant de cursus.

      Tu as la possibilité d’introduire une demande de dérogation auprès de l’établissement supérieur. Pour connaître la procédure à suivre, tu dois te référer au Règlement Général des Études (RGE) de l’établissement concerné. Les établissements d’enseignement supérieur peuvent faire prendre en compte pour le financement certains étudiants qui ne satisfont pas aux conditions précisées dans cette fiche. Leur nombre ne pourra pas dépasser un pourcent du nombre total d’étudiants qui ont été effectivement pris en compte pour l’année académique précédente dans l’établissement concerné.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  43. MathFilon
    le 12 septembre 2018 à 15:16

    Bonjour,

    Mon parcours après mon cess est assez chaotique. J’ai passé deux ans en 1ère économie pour me decider a devenir prof de math… J’ai effectué mon année en régendat mathématiques et me voila avec 34 crédits. Je ne sais pas quelle démarche effectuée et si il est possible dans mon cas de faire une 4ème première ?

    • le 14 septembre 2018 à 15:34

      Bonjour MathFilon,

      Tu as la possibilité d’introduire une demande de dérogation auprès de l’établissement supérieur. Pour connaître la procédure à suivre, tu dois te référer au Règlement Général des Études (RGE) de l’établissement concerné. Les établissements d’enseignement supérieur peuvent faire prendre en compte pour le financement certains étudiants qui ne satisfont pas aux conditions précisées dans cette fiche. Leur nombre ne pourra pas dépasser un pourcent du nombre total d’étudiants qui ont été effectivement pris en compte pour l’année académique précédente dans l’établissement concerné.

      Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

      L’équipe du CEDIEP

  44. Mimie
    le 11 septembre 2018 à 23:08

    Merci d avoir pris le temps de me répondre.

  45. Laeti
    le 11 septembre 2018 à 17:08

    Je suis en dernière année en soin infirmier, j’ai réussi mon année avec 59 crédit et je viens d’apprendre que je ne passait pas.mon année à cause d’un cour qui n’est présent dans aucun autre établissement scolaire et qui n’est pas un prérequis , ce cours est d’ailleur retirer du cursus scolaire l’année prochaine et ne figure pas dans le nouveau cursus des 4ans.
    Ma question est de savoir si une réussite est néanmoins envisageable ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 septembre 2018 à 22:34

      Bonjour Laeti,

      Cette question ne concerne pas un refus d’inscription dans l’enseignement supérieur.

      Merci de prendre contact téléphoniquement avec nous.

      Cordialement,

  46. Dialo
    le 11 septembre 2018 à 15:02

    Bonjour,

    Je me permets de vous écrire car j ne sais plus quoi à faire pour pouvoir continuer(achever) mes études,

    je me retrouve vraiment dans un impasse .

    Mon  cas se présente comme ca

    J’ai entrepris cinq ans d’études des Soins Infirmiers à l’Institut Provincial d’Enseignement de Promotion Sociale en BSI (Bachelier en soins infirmier).

    Ayant réussi sans aucun problème les cours théoriques des cinq années et les stages des quatre premières années, j’ai été recalée suite une injustice, lors de mes derniers stages de 5ème, injustice que j’ai dénoncée sans succès et j’ai fini par abandonner ma formation sans l’achever .

    Toujours motivée à achever mes études, j’ai pensé que changer l’établissement scolaire me placerais dans les meilleures conditions pour réussir.

    En juin 2015, j’ai sollicité l’inscription dans une autre établissement de promotion sociale mais malheureusement l’inscription m’a été refusée pour des raisons des places indisponibles. Je m’y suis prise plus tôt en 2016, mais j’ai eu la même réponse.

    En 2018, je suis allée à la séance d’information de cet établissement pour savoir les modalités d’inscription car c’est l’un des trois école de promotion sociale que compte Wallonie-Bruxelles, je croyais y avoir la possibilité d’y terminer ma 5ème année. A l’issue de la séance j’ai adressé encore une fois ma demande d’inscription au responsable de cet établissement, et elle m’a été encore refusée.
    Parallèlement à ma demande dans cet établissement, en 2015, j’avais tenté ma chance en demandant une inscription dans une Haute Ecole , mais elle m’a été refusée pour cause de finançabilité.

    Ne parvenant pas a trouver une autre école ,je suis retourner à mon école pour demander une réinscription et on m’a dit que pour pouvoir réintégrer l’école et il faut  écrire une lettre de demande et faire un examen (teste de compétence ).

    Donc j’ai fais tous ce qu’on ma demander de faire mais malheureusement j’ai raté l’examen . Vous même vous pouvez imaginer la suite pas d’inscription pas d’accès à la formation ! Que faire dans mon cas ?

    En vous remerciant ,je reste à votre disposition pour un éventuel éclaircissement.

    Bonne journée Dialo .

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 septembre 2018 à 22:32

      Bonjour Dialo,

      Merci de m’indiquer ton historique académique au cours des cinq inscriptions académiques et pour chacune des années académiques en indiquant: le type d’enseignement (Université / Haute Ecole / Ecole supérieure des Arts / Enseignement de promotion sociale / Autre), l’orientation précise, le nombre de crédits acquis et le nombre de crédits acquérables.

      Si le nombre de crédits est exprimé sous forme de périodes, merci de me l’indiquer sous forme de périodes.

      Cordialement,

      • Dialo
        le 12 septembre 2018 à 00:44

        Bonjour,

        Mon parcours académique :

        2009-2010: 1er année de bachelier en soins infirmier 400 periodes  réussi

        2010-2011 2: é année de bachelier en soins infirmiers(BSI) 594 périodes réussi

        2011-2012: 3 é année BSI  68 périodes réussi

        2012-2013: 4 é BSI  356 périodes réussi

        2013-2014 :5 é BSI  204 périodes  des cours  théorique réussi

        970 périodes des stages raté ,ici  il y a une partie des stages valide mais  on ne le met pas sur nos bulletin .

        2014-2015 : abandonner en novembre .

        Merci beaucoup . Dialo

         

         

        • Dialo
          le 12 septembre 2018 à 00:50

          j’ai oublié  de  préciser qu’il s’agissait d’un enseignement supérieur de promotion sociale .

          Merci . Dialo

           

          • Infor Jeunes Bruxelles
            le 12 septembre 2018 à 22:20

            Bonjour Dialo,

            Combien de périodes étaient elles acquérables pour les années académiques 2012-2013, 2013-2014 et 2014-2015 ?

            Cordialement,

            • Dialo
              le 13 septembre 2018 à 14:39

              Bonjour ,

              Je n’ai pas bien compris le terme  » périodes acquérables  » .En promotion sociale les cours sont groupes par les  unités de formation (UF).

              Pour l’année académique 2012-2013 on avait  336 Périodes au total :

              UF 14 = 84 périodes

              UF 15 = 66 Périodes

              UF 16 = 36 Périodes

              UF 17 =170 Périodes

              ici j’ai tout réussi .

              Pour l’année académique 2013-2014  on avait  aussi 1174 périodes  au total :

              UF 18= 84 périodes réussi

              UF 18=60 Périodes réussi

              UF 20=60 périodes réussi

              UF 21=(stage) 480 périodes raté

              UF 22=(Stage )490 périodes ( ici j’ai réussi 230  Périodes càd 3 stages et j’ai raté 260 Périodes )

              UF 23= (Travail de fin d’étude) 36 Périodes non présenter

              Pour l’année académique 2014-2015 j ‘ai repris la 5é année

              je devais faire UF 21,22 et 23 et j’ai abandonné .

              J’ai une autre question la validité des mes cours acquis , j’ai des attestations de réussite qui datte de 2014 .e

              Par ex :cours débuter le 24 /11/2013 finir le 17/02/2014 .

              Merci et bonne journée .Dialo

               

               

               

               

  47. Mimie
    le 9 septembre 2018 à 22:37

    Bonjour,

    Je suis en bachelier sciences pharmaceutiques.

    Mon parcours

    2016/2017 Bac 1 3/60
    2017/2018 Bac 1 29/60

    Je ne suis plus financiable.

    Puis je faire une dérogation pour achever mes 28 crédits restant du Bac 1 et entamer quelques crédits du Bac 2.

    Merci d’avance

    • Mimie
      le 10 septembre 2018 à 09:09

      Bonjour,

      J’ai encore une question.

      Si la dérogation est accepté et que je peux continué mon bachelier en sciences pharmaceutique et que je rate encore une troisième fois.

      Est ce que je pourrais me réorienter vers une autre bachelier (exemple: la comptabilité) vu que je me suis jamais réorienter auparavant.

      Merci d’avance

      • Infor Jeunes Bruxelles
        le 11 septembre 2018 à 22:28

        Bonjour Mimie,

        Dès lors que tu n’as jamais été inscrit qu’à des études de bachelier en sciences pharmaceutiques au cours des cinq précédentes années académiques, tu pourras effectivement te réorienter en cas de nouvelle situation de « non-finançabilité » après avoir obtenu cette dérogation. (Base légale: Article 5, 4° du décret du 11 avril 2014 adaptant le financement des établissements d’enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études).

        Cordialement,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 septembre 2018 à 22:26

      Bonjour Mimie,

      Oui, tu peux et, d’ailleurs, il faudra introduire une demande de dérogation pour pouvoir te réinscrire.

      Cordialement,

  48. L'artiste
    le 8 septembre 2018 à 21:52

    Bonjour,

    Je me retrouve dans un cas assez spécial, après avoir lus toutes les questions/réponses de ce site, je trouve qu’il est le plus complet et le plus informateur de tous les sites que j’ai consulté. Je compte donc sur vous !

    Mon parcours:

    -2015-2016: Obtention du CESS

    -2016-2017: 1ère année à l’ULB en kiné et 30/60 crédits acquis

    -2017-2018: (J’ai donc recommencé mon année) 2ème année à l’ULB en kiné et toujours 30/60 crédits acquis à l’heure actuelle car il me reste encore à recevoir une dernière note d’examen, si j’ai réussis ce cours j’aurais donc 40/60 crédits acquis au final.

     

    Donc, même si je réussis ce cours je n’aurais pas les 45/60 crédits pour passer en 2ème. A cause de graves problèmes familiaux depuis Juillet 2017, j’ai été jusqu’à vouloir abandonner les études, à cause tout ça, je n’ai pas été capable d’étudier et donc obtenir le minimum de 45/60 crédits pour cette année 2017-2018.

    Ne pouvant plus me réinscrire normalement une 3ème fois en kiné à l’ULB à moins de faire un recours/dérogation, est-il possible pour moi de faire ce recours/dérogation pour aller à la Haute Ecole de Bruxelles afin de changer de milieu et pouvoir oublier tout ce qui s’est passé en cette année, car pour l’instant, il m’est psychologiquement impossible de continuer à l’ULB.

     

    En l’attente de votre réponse; Merci beaucoup d’avance pour votre attention.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 septembre 2018 à 22:25

      Bonjour L’artiste,

      Merci pour ce compliment.

      Ta question est en effet spécifique et porte sur le fait de savoir si se réinscrire en bachelier en kinésithérapie en Haute Ecole après avoir été inscrit en bachelier en kinésithérapie à l’université est une réorientation au sens de l’article 5, 2° ou 4° du décret du 11 avril 2014 adaptant le financement des établissements d’enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études.

      Le critère de réorientation dépend en fait de la question de savoir si ces études conduisent à un même grade académique ou non.

      Or, ce décret ne répond pas vraiment à cette question et il faut se référer à la définition de « grade » au sens du décret du 7 novembre 2013 définissant le paysage de l’enseignement supérieur et l’organisation académique des études (Article 5, §1er, 51°). La notion y est définie comme un « titre sanctionnant la réussite d’un cycle d’études correspondant à un niveau de certification, reconnu par ce décret et attesté par un diplôme; ».

      En pratique, les Commissaires et Délégués du gouvernement considèrent qu’il ne s’agit pas d’une réorientation mais je suis disposé à tenter une inscription fondée sur ce critère afin de faire trancher cette question, voire à la faire évoluer.

      Je pense avoir eu au téléphone une personne présentant une question analogue ce matin.

      Je reste disponible téléphoniquement.

      Cordialement,

  49. Ianbala
    le 8 septembre 2018 à 10:43

    Rebonjour j’ai beau lire et relire les informations je ne trouve pas réponse concrète a ma question et les sites sont nombreux .
    Dans ma précédente demande je n’ai pa précisé mon cursus .
    2014/2015 b.a.c stmg validé
    Accepté en Staps.
    2015/2016 abandon au bout de deux mois de Staps.
    2016/2018 (emplois dans divers endroits .)
    Refusé h.e.liège non financable .
    Puis avoir un recours ?
    Puis je redevenir financable ? Où téléphoner pour obtenir de l’aide ?
    Merci infiniment de votre réponse .i.bala

  50. Colin
    le 7 septembre 2018 à 19:07

    Bonjour,
    Ayant fait une année de Paces en France suivie d’une année en Bachelier Science Pharmaceutique que j’en nai pas validé suis-je finançable et si non puis je me réorienter dans une autre filière ?
    Merci de votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 septembre 2018 à 22:16

      Bonjour Colin,

      Cette question est controversée.

      Merci de prendre contact avec nous téléphoniquement.

      Cordialement,

  51. Ledoute
    le 7 septembre 2018 à 17:27

    Bonjour,

    Est-ce qu’un étudiant (bilingue) qui n’est plus finançable dans les établissements d’enseignement supérieur de la fédération Wallonie-Bruxelles peut-il s’inscrire dans un établissement d’enseignement supérieur flamand?

  52. Vilchinou
    le 7 septembre 2018 à 17:17

    Bonjour
    J’aimerai savoir si je suis encore financable :

    2015-2016 : Ba1 Médecine 35/60 crédits

    2016-2017 : Ba1 Médecine 5/20 crédits

    2017-2018 : Ba1 Sciences pharmaceutiques 40/60 crédits (dont 5 en report de note)

    Le tout à l’ULB

    Merci !

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 septembre 2018 à 22:09

      Bonjour Vilchinou,

      Tu es parfaitement « finançable » car, selon les chiffres que tu me communiques, tu as acquis au moins la moitié des crédits des trois précédentes inscriptions académiques (soit 75 crédits sur un total de 135 crédits). Base légale: Art. 5, 3°, b) du décret du 11 avril 2014 adaptant le financement des établissements d’enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études.

      Cordialement,

  53. ThomT
    le 7 septembre 2018 à 13:20

    Bonjour,

    N’étant plus finançable et ayant donc vu mon inscription refusée pour les études qui m’intéressaient, j’ai décidé de m’inscrire pour l’année académique 2017-2018 dans une Haute École (pour un Bachelier de 3 ans classique – donc pas promotion sociale) qui acceptaient les étudiants non-finançables. Le but était d’obtenir au minimum 45 crédits sur 60 afin de redevenir finançable. C’est chose faite.

    Est-ce que je redeviens donc bien finançable ? Aurais-je donc accès aux études qui m’intéressent sans risquer un refus ?

    Merci en avance.

    • ThomT
      le 8 septembre 2018 à 18:03

      Pour information, voici mon parcours des 5 dernières années:

      2013-2014: Bac 2 Droit (0/60)

      2014-2015: Bac 2 GRH (24/60)

      2015-2016: Demandeur d’emploi

      2016-2017: Demandeur d’emploi

      2017-2018: Bac 1 Écriture multimédia (49/60)

       

      Suis-je donc finançable si je m’inscris au Bac 1 d’une ESA  ?

       

      Merci d’avance !

      • Infor Jeunes Bruxelles
        le 11 septembre 2018 à 22:01

        Bonjour ThomT,

        Je comprends que tu as été inscrit en poursuite de cursus de bachelier lors de l’année académique 2013-2014 et je présume que tu as donc été inscrit dans l’enseignement supérieur avant l’année académique 2013-2014. Cette année académique 2013-2014 ne serait donc pas ta première inscription au cycle de bachelier. Un des critères de « finançabilité » consiste à réussir au moins la moitié des crédits des trois précédentes inscriptions académiques. Il est vrai qu’il est possible de ne pas tenir compte de la première inscription au cycle mais cette règle est interprétée en ce sens que cette première inscription au cycle peut se trouver au-delà du périmètre des cinq précédentes années académiques. Dès lors, il faut donc en tenir compte. Or, en en tenant compte, tu n’as pas acquis au moins la moitié des crédits des trois précédentes inscriptions académiques (Base légale: Article 5, 3°, b), i., du décret du 11 avril 2014 adaptant le financement des établissements d’enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études). Cette règle d’interprétation n’a pas de valeur légale et pourrait être contestée.

        Je comprends également que tu as acquis au moins 75% des crédits de ta précédente inscription académique. Tu serais donc « finançable » sur pied de l’article 5, 3°; a), du décret susmentionné. Il faudra cependant nous assurer que la fraction de 49 / 60 crédits n’intègre pas des dispenses ou des reports de notes. Auquel cas, il faudra réaliser à niveau l’exercice en les retranchant. En ce cas tu serais effectivement « finançable » pour t’inscrire à une Ecole supérieure des Arts (et pour autant que tu remplisses les autres conditions d’admission, dont la réussite d’une éventuelle épreuve d’admission).

        Cordialement,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 septembre 2018 à 22:06

      Bonjour ThomT,

      Oui, sous la réserve exprimée plus bas.

      Cordialement,

  54. coln
    le 7 septembre 2018 à 13:20

    et donc si je réussis cela je pourrais reprendre l’université là ou j’avais arrêter?  car ( il me reste 20 crédit pour terminer mon bachelier)

  55. le 10 septembre 2018 à 16:10

    Bonjour Seb,

    Sauf pour le bloc 1, peu importe le nombre de crédits acquis. Lors de l’année académique suivante, le programme d’études peut, en principe, être composé des unités d’enseignement non réussies et d’unités d’enseignement de la suite du programme du cycle.

    Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

    L’équipe du CEDIEP

  56. Infor Jeunes Bruxelles
    le 11 septembre 2018 à 21:45

    Bonjour Paille,

    Je ne dispose pas d’informations concernant le nombre de crédits acquis / acquérables pour chacune de ces années académiques.

    Toutefois, il est vrai que, si tu n’as pas été inscrit.e dans l’enseignement supérieur lors de l’année académique 2013-2014 (ou que tu as été inscrit.e également en « économie »), tu seras « finançable » pour n’importe quel autre bachelier que celui en sciences économiques.

    Au sein de ce bachelier, la question est alors de savoir si tu seras inscrit.e en premier bloc ou en poursuite de cursus de ce bachelier en gestion d’entreprises. La réponse dépend de l’établissement où tu souhaites t’inscrire qui valorisera les cours identiques ou analogues en t’accordant des dispenses.

    Cordialement,

  57. Infor Jeunes Bruxelles
    le 11 septembre 2018 à 21:47

    Bonjour pol,

    Il faudra s’inscrire à au moins 30 crédits (1) d’études reconnues comme équivalentes à une formation de niveau supérieur (2) et conduisant à un diplôme de bachelier ou de master (3) tout y acquérant au moins 75% (4) ou au moins la moitié des crédits des trois précédentes inscriptions académiques (4bis).

    A ces conditions, il est possible de redevenir « finançable » et, donc, de se réinscrire à n’importe quelles études supérieures en Haute Ecole ou à l’Université (ou en Ecole supérieure des Arts) sans avoir à demander de dérogation.

    Cordialement,

  58. Infor Jeunes Bruxelles
    le 12 septembre 2018 à 22:16

    Bonjour coln,

    Si le contenu du programme n’a pas changé entre-temps, oui.

    Cordialement,

  59. pol
    le 13 septembre 2018 à 11:23

    Merci pour votre réponse.

    Quelles sont les études reconnues comme équivalentes à une formation de niveau supérieur ?

    Merci d’avance.

  60. Cha
    le 13 septembre 2018 à 21:10

    Bonjour,
    Je suis actuellement dans une situation ou je dois faire une dérogation parce que je n’ai pas 60 crédits, pouvez vous m’aider dans ma démarche ?
    Je suis un peu perdue.
    Bien à vous,
    Charlotte Goldschmidt

  61. le 14 septembre 2018 à 16:23

    Bonjour Pol,

    Les bacheliers et les masters organisés dans l’enseignement de promotion sociale.

    Par ex: le bachelier en agronomie, assistant de direction, en assurance, en chimie, en construction, en électromécanique, en informatique et systèmes, en marketing, le master sciences de l’ingénieur industriel, etc.

    Il faudrait vérifier si les bacheliers propres à l’enseignement de promotion sociale: comme vente, géomètre, conseiller conjugal et optique sont aussi pris en compte…

    Nous te souhaitons le meilleur pour la suite.

    L’équipe du CEDIEP