Bruxelles-J

La mutualité, combien ça coûte ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Le montant de la cotisation pour s’affilier à une mutuelle et les services qu’elle inclut sont fixés par chaque mutualité régionale et peuvent donc varier. Certaines mutuelles correspondent sans doute mieux à tes besoins, n’hésite donc pas à te renseigner auprès d’elles !

Le prix de la cotisation

Jusqu’en 2011, s’affilier à une mutualité ne coûtait rien, le montant de l’assurance obligatoire étant directement déduit des salaires ou des allocations de chômage.
Depuis le 1er janvier 2012, les titulaires doivent aussi cotiser pour une assurance complémentaire obligatoire : les cotisations prélevées pour l’assurance obligatoire sont en effet devenues insuffisantes pour couvrir les besoins de santé de la population.
Le montant de cette cotisation (assurance complémentaire obligatoire) est fixé par ta mutualité régionale et est fonction des services qu’elle inclut : une intervention pour le remboursement de médecines alternatives, le prêt de matériel médical… Renseigne-toi auprès des différentes mutualités pour connaître le montant de la cotisation et pour savoir ce que cela couvre.

Dois-je prendre, en plus, une assurance complémentaire facultative ?

Comme son nom l’indique, ces assurances ne sont pas obligatoires. Elles offrent une couverture plus importante (des remboursements supplémentaires ou une intervention plus importante en cas d’hospitalisation ou pour les soins dentaires par exemple). Mais cela te coûte aussi plus cher. Il faut donc te demander si la couverture de base qu’offre ta mutuelle est suffisante pour toi ou pas.

Si tu souhaites souscrire à une assurance facultative, le choix de la mutuelle est aussi important ! Toutes n’offrent pas la même couverture, à toi de trouver celle qui correspondra le plus à tes besoins : as-tu surtout besoin d’une couverture des frais optiques, des soins dentaires, des médecines alternatives ? N’hésite pas à contacter les différentes mutuelles pour leur poser tes questions et demander leurs prix.

Sache également que lorsque tu souscris une assurance complémentaire facultative il y a souvent un stage d’attente avant de pouvoir en bénéficier. Par exemple, rien ne sert de prendre une assurance complémentaire juste au moment où tu en as besoin : en début de grossesse, cela ne couvrira pas encore les frais au moment de l’accouchement ; au moment où tu as besoin d’une intervention coûteuse chez le dentiste (qui ne peut généralement pas attendre), le complément d’assurance que tu viens de souscrire ne te sera pas encore accessible.

Comparer les offres des différentes mutualités

Pour contacter une mutualité ou les comparer, voici les liens vers les différentes mutualités (qui sont ensuite divisées en régionales en fonction de l’endroit où tu habites) :

En suivant ce lien, tu trouveras un listing avec toutes les coordonnées des différentes régionales.

Mutualité chrétienne
Tél. : 02 246 41 11
Web : www.mc.be

Mutualité socialiste
Tél. : 02 515 02 11
Web : www.mutsoc.be

Mutualité neutre
Tél. : 02 538 8300
Web : www.mutualites-neutres.be

Mutualité libérale
Tél. : 02 542 86 00
Web : www.mutualiteliberale.be

Mutualités libres
Tél. : 02 778 92 11
Web : www.mloz.be

Caisse auxiliaire d’Assurance Maladie-Invalidité (La CAAMI est une institution publique de sécurité sociale. Elle offre uniquement l’assurance obligatoire soins de santé et les indemnités en cas de perte de rémunération mais ne propose pas d’assurances complémentaires).
Tél. : 02 229 35
Web : www.caami-hziv.fgov.be

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*