Bruxelles-J

Rechercher un logement à louer à Bruxelles : longue ou courte durée, comment faire ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

De manière générale, avant de commencer sa recherche, il est important que le futur locataire précise bien le profil du logement (type logement, taille, quartier, etc.). Le budget maximal qu’il pourra accorder à son loyer est également à prendre en compte même si, généralement, on conseille de ne pas dépasser 1/3 des revenus nets du ménage.

La recherche de logement longue durée

Deux modes de recherche de logement sont possibles : la recherche personnelle et la recherche via une agence spécialisée.

La recherche personnelle

Elle peut se faire de deux manières, qui peuvent être cumulées :

D’abord, en consultant les petites annonces sur Internet, ainsi qu’en consultant les panneaux d’affichage des magasins comme certaines librairies ou grandes surfaces.

Voici une liste non exhaustive de bases de données de biens à louer :

Ensuite, il est aussi efficace d’arpenter les rues afin de repérer les logements mis en location et annoncés par les fameuses affiches  » à louer « . Ces logements sont souvent « meilleur marchés » car ce système évite aux propriétaires de payer pour une annonce.

La recherche par l’intermédiaire d’une agence immobilière

Ce type de recherche concerne principalement des logements dont les prix sont plus élevés. En effet, le propriétaire doit payer pour mettre son bien en location par ce biais (en général l’équivalent d’un mois de loyer), et il ne le ferra que si cela est rentable et qu’il peut espérer un niveau de loyer assez élevé. Si tu disposes des moyens suffisants pour payer un loyer important, il peut être pratique de passer par une agence. D’autant que ce n’est pas toi, futur locataire, qui paie les services de l’agence, mais bien le propriétaire. Voici une Liste de toutes les agences immobilières sur Bruxelles

Une autre possibilité est de pouvoir trouver un logement via les agences immobilières sociales. En effet, ils proposent des logements avec des loyers inférieurs au prix du marché locatif. L’attribution se fait via une inscription dans un registre, et les demandes sont prises en compte de manière chronologique. Le temps d’attente peut donc être relativement long. Tu trouveras les conditions d’admissions, ainsi que les coordonnées sur le site officiel de l’agence immobilière sociale à Bruxelles.

Le logement courte durée

Les types de logement

Le logement courte durée est indiqué pour des périodes de résidence limitées en raison d’obligations professionnelles (comme par exemple les stages) ou autres. Il en existe de plusieurs types : les appartements meublés, les flathotels ou apparthotels, les kots étudiants, et le système de colocation qui permet aussi de se loger provisoirement.

Les outils de recherche

Pour chacun de ces types il existe des outils de recherche facilement accessibles et détectables sur Internet.

Pour une personne effectuant un stage professionnel ou un séjour de courte période il existe :

Pour la recherche de kots étudiants, le service de recherche de logement d’Infor Jeunes Bruxelles ou encore celui d’Infor Jeunes Laeken te permettront de trouver soit un kot, soit une colocation en région bruxelloise. Le centre Infor Jeunes de Schaerbeek offre également ce service pendant ses heures de permanence.
On peut aussi trouver des annonces sur d’autres base de données en ligne comme :

Néanmoins, il ne faut pas oublier que la plupart des universités ou des hautes écoles offrent un service logement grâce auquel il est également possible de répondre à ses attentes.

Au niveau du système de colocation, il existe plusieurs outils mettant en relation des demandeurs et des diffuseurs d’offre comme :

Les flathotels ou apparthotels sont plus onéreux et plutôt ‘business’ mais peuvent aussi intéresser les jeunes :

Éditeur de la fiche : CIDJ

Mise à jour le 29 juin 2016