Bruxelles-J

Rechercher un logement à louer à Bruxelles : longue ou courte durée, comment faire ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

De manière générale, avant de commencer sa recherche, il est important que le futur locataire précise bien le profil du logement (type logement, taille, quartier, etc.). Le budget maximal qu’il pourra accorder à son loyer est également à prendre en compte même si, généralement, on conseille de ne pas dépasser 1/3 des revenus nets du ménage.

La recherche de logement longue durée

Deux modes de recherche de logement sont possibles : la recherche personnelle et la recherche via une agence spécialisée.

La recherche personnelle

Elle peut se faire de deux manières, qui peuvent être cumulées :

D’abord, en consultant les petites annonces sur Internet, ainsi qu’en consultant les panneaux d’affichage des magasins comme certaines librairies ou grandes surfaces.

Voici une liste non exhaustive de bases de données de biens à louer :

Ensuite, il est aussi efficace d’arpenter les rues afin de repérer les logements mis en location et annoncés par les fameuses affiches  » à louer « . Ces logements sont souvent « meilleur marchés » car ce système évite aux propriétaires de payer pour une annonce.

La recherche par l’intermédiaire d’une agence immobilière

Ce type de recherche concerne principalement des logements dont les prix sont plus élevés. En effet, le propriétaire doit payer pour mettre son bien en location par ce biais (en général l’équivalent d’un mois de loyer), et il ne le ferra que si cela est rentable et qu’il peut espérer un niveau de loyer assez élevé. Si tu disposes des moyens suffisants pour payer un loyer important, il peut être pratique de passer par une agence. D’autant que ce n’est pas toi, futur locataire, qui paie les services de l’agence, mais bien le propriétaire. Voici une Liste de toutes les agences immobilières sur Bruxelles

Une autre possibilité est de pouvoir trouver un logement via les agences immobilières sociales. En effet, ils proposent des logements avec des loyers inférieurs au prix du marché locatif. L’attribution se fait via une inscription dans un registre, et les demandes sont prises en compte de manière chronologique. Le temps d’attente peut donc être relativement long. Tu trouveras les conditions d’admissions, ainsi que les coordonnées sur le site officiel de l’agence immobilière sociale à Bruxelles.

Le logement courte durée

Les types de logement

Le logement courte durée est indiqué pour des périodes de résidence limitées en raison d’obligations professionnelles (comme par exemple les stages) ou autres. Il en existe de plusieurs types : les appartements meublés, les flathotels ou apparthotels, les kots étudiants, et le système de colocation qui permet aussi de se loger provisoirement.

Les outils de recherche

Pour chacun de ces types il existe des outils de recherche facilement accessibles et détectables sur Internet.

Pour une personne effectuant un stage professionnel ou un séjour de courte période il existe :

Pour la recherche de kots étudiants, le service de recherche de logement d’Infor Jeunes Bruxelles ou encore celui d’Infor Jeunes Laeken te permettront de trouver soit un kot, soit une colocation en région bruxelloise. Le centre Infor Jeunes de Schaerbeek offre également ce service pendant ses heures de permanence.
On peut aussi trouver des annonces sur d’autres base de données en ligne comme :

Néanmoins, il ne faut pas oublier que la plupart des universités ou des hautes écoles offrent un service logement grâce auquel il est également possible de répondre à ses attentes.

Au niveau du système de colocation, il existe plusieurs outils mettant en relation des demandeurs et des diffuseurs d’offre comme :

Les flathotels ou apparthotels sont plus onéreux et plutôt ‘business’ mais peuvent aussi intéresser les jeunes :

Éditeur de la fiche : CIDJ

Mise à jour le 1 août 2017

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


14 questions pour “ Rechercher un logement à louer à Bruxelles : longue ou courte durée, comment faire ?

  1. Nada
    le 20 juin 2018 à 15:28

    J’ai fais des travaux à ma maison et je n d’un logement pour juste 1 mois a partir du 1 juillet 2018

    • le 21 juin 2018 à 14:02

      Bonjour Nada,
      Nous sommes un service d’informations pour jeunes. Nous ne proposons pas de logements en location.
      Tu trouveras sur la fiche sous rubrique des liens utiles.
      Bien à toi,

  2. misshumana
    le 19 juin 2018 à 16:34

    bonjour,

    je suis française, maman de 2 enfants et j’habite en Algérie. je voudrai venir m’installer en Belgique qu’elles sont les démarches a suivre s’il vous plait ? a qui devrais-je m’adresser ?

    Merci

    • le 21 juin 2018 à 14:20

      Bonjour Misshumana,
      Il faut d’abord passer par l’ambassade belge située à Alger.
      Tu trouveras les démarches ici : https://dofi.ibz.be/sites/dvzoe/FR/Guidedesprocedures/Pages/Le_droit_d_entrer.aspx
      Mais sais-tu déjà si tu pourras trouver facilement un emploi ici ? Les démarches (concernant le tire de séjour) sont toujours plus faciles dans le cadre d’un engagement professionnel en fait.
      Comme tu le liras ici, il faut avoir de fortes chances d’être engagée ici pour pouvoir avoir un titre de séjour de plus de 3 mois :
      ehttps://dofi.ibz.be/sites/dvzoe/FR/Guidedesprocedures/Pages/Le_droit_de_sejourner_+_de_3_mois.aspx
      Bien à toi,

  3. Valeryemouengue87@gmail.com
    le 15 mai 2018 à 21:43

    Quelles sont les conditions à remplir pour obtenir une chambre étudiant?

    • le 16 mai 2018 à 11:30

      Bonjour Valeryemouengue87@gmail.com,

      Si tu parles des résidences fournies par les universités directement, il faut contacter le service logement de l’université à laquelle tu vas t’inscrire. Tu pourras alors, prendre connaissance des critères de sélection et des formulaires dédiés à cet effet.
      S’il s’agit d’un logement étudiant privé, alors il n’y a à priori pas de conditions à remplir, mais il faudra bien lire le contrat de bail avant de le signer et que tu sois bien d’accord avec toutes ses clauses.

      Bien à toi,

  4. Petrino
    le 15 mai 2018 à 14:02

    Bonjour

    Une chambre dans la maison que j’habite a Bruxelles est libre, et je pense le louer courte terme a l’une ou l’autre jeune personne professionnelle.

    Mais ne trouve pas un bail en Belgique adapte spécifiquement pour louer juste une chambre dans ma maison (qui est ma residence principale) a une autre personne pour une courte terme.

    Donc, ma question: Est ce que ca veut dire que, légalement, le seul option est le bail de residence principale de courte terme, qui est en faite adapte pour louer une maison entière, appartement entiere, ou studio sépare?
    Je vois qu’un bail d’étudiant ne va pas (pas de possibilité de se domicilier).

    Je vois qu’un bail de colocation ne va pas, étant donne que j’habite la maison.

    Mais en lisant tout le nouveau legislation de 2017 et des exemples de bail de courte
    terme, je trouve que c’est beaucoup trop lourde pour juste louer une chambre, d’un cote pour le preneur et d’autre cote pour le bailleur.

    Par exemple, si le bailleur veut mettre fin anticipe au bail je suppose que ca ne peut être que pour les memes raisons dans un bail de 9 ans, c’est a dire pour des grands travaux ou pour que le bailleur peut occuper la chambre lui meme.  Mais comment faire des grands travaux dans une seule chambre?  Et comment occuper cette chambre si on a deja sa chambre dans la maison?  Je suis d’accord pour la protection des locataires, mais il y a des centaines de chambres offerts a Bruxelles et c’est très facile de trouver une autre rapidement.

    Dans le cas de louer une chambre a un tiers, cette personne a access a la plupart des facilities, partage la cuisine, sdb, etc. Ne dois pas faire trop de bruit, laisser le désordre, etc.  En quoi ca ressemble a louer toute un appartement sépare?  Selon un contrat courte terme on cour un risque legal.  Evidemment, on peut commencer avec un contrat très courte et si tout a l’air de bien se passer on peut le renouveler jusqu’a trois ans en total.  C’est un question d’avoir confiance dans la personne.  Mais alors, si tout repose sur la confiance, a quoi sert un contrat?

    Je vois qu’en France ils ont un bail spécifiquement pour une chambre chez l’habitant.  Est ce que ca existe en Belgique?  Et si non est ce qu’il y a un raison pour ca?

    • le 16 mai 2018 à 15:11

      Bonjour Petrino,

      Il n’existe pas de bail spécifique aux chambres chez l’habitant. En Belgique, il existe le bail de résidence principale, le bail commercial, le bail à ferme et le bail continuant à être soumis au droit commun.
      Ce dernier s’applique aussi bien à un contrat de location d’un local commercial, d’un kot étudiant ou d’un parking qu’à un contrat de location saisonnière.
      Tu peux donc faire un bail de ce type, et y inscrire la possibilité de s’y domicilier. Mais, s’il s’agira de la résidence principale du preneur, il faudra alors passer à un autre type de contrat de bail.
      Dès lors, tu peux réaliser un bail de résidence principale de courte durée. Normalement, ni le propriétaire, ni le locataire ne peuvent rompre ce type de contrat avant son terme, sauf s’ils prévoient au sein du contrat une clause particulière de rupture anticipée (auquel cas, il faudra en définir les modalités : comme la durée du préavis, les éventuelles indemnités,…). Il ne faut pas oublier que cela aura des incidences fiscales (puisque tu bénéficieras d’un revenu locatif).

      Bien à toi,

  5. AMAR
    le 11 mai 2018 à 12:58

    Bonjour,

    Nous cherchons un studio meublé pour un mois entre ce 30 Mai au 30 Juin 18 Inclus.

    Dans les quartiers : Ixelles, W.T.B Etterbeek, Auderghem, Woluwe St. Pierre, Uccle….

    Nous sommes 2 adultes, nous avons juste besoin de petit studio meublé (pas dernier étage, car j’ai du mal à monter des escaliers, maximum 1 étage au avec ascenseur).

    A un prix raisonnable.

    Merci pour votre aide! Mon mail : connexion.amar@gmail.com  pour vos propositions.

     

     

    • le 16 mai 2018 à 11:02

      Bonjour Amar,

      Nous ne faisons pas d’accompagnement à la recherche de logement. Cependant, avec les liens présents sur notre fiche d’info ci-dessus, tu devrais pouvoir trouver. N’hésite pas à te rendre en agence immobilière et si tu ne trouves pas, n’hésite pas à élargir tes critères.

      Bien à toi,

  6. George
    le 7 mai 2018 à 00:01

    Bonjour,
    Je voulais savoir si une agence immobilière, peut trouve un appartement si on est au cpas
    Jai ma sœur qui travaille avec un contrat indéterminé, puis je inscrire comme un garant ma sœur?

    • le 8 mai 2018 à 11:49

      Bonjour George,

      Il est bien entendu possible de s’inscrire dans une agence immobilière pour trouver un logement quand on est au CPAS. Si tu souhaites que ta sœur se porte garant, cela sera possible pour peu qu’elle accepte. Il faudra donc qu’elle signe également le contrat en qualité de garant.

      Bien à toi,

  7. Lamona
    le 4 mai 2018 à 10:30

    Bonjour,

    Je suis espagnole, j’habite à Bruxelles depuis 10 ans (j’ai étudié et travaillé ici) et j’ai une carte de permis E, qui est valide jusqu’en 2023.

    Je pars prochainement travailler 14 mois à l’étranger. J’habite en collocation. On est tous les deux domiciliés à la même adresse. Mon colloque n’a pas de problème que je reste domiciliée là et personne d’autre ne devrait s’y domicilier pendant ces 14 mois.

    Ma question: est-ce que je dois prévenir à la Commune (1000 Bruxelles) de mon départ? Comment procéder pour risquer le moins possible de me faire radier du registre de la population?

    Merci beaucoup!

    • le 4 mai 2018 à 17:00

      Bonjour Lamona,

      Si tu pars plus de 3 mois, tu dois déclarer ce départ à la commune, car si tu ne le fais pas, tu risques une radiation d’office. Cependant, si ton départ est déclaré et que tu remplis le formualire adéquat, tu peux conserver ton domicile (la commune indique dans le registre que tu es « temporairement absent »).Donc, à priori, tu
      Donc, à priori, tu peux rester domicilié dans ton logement mais il faut remplir les conditions suivantes :
      – avoir à tout moment la possibilité de revenir dans le logement (elle ne peut pas être louée à quelqu’un d’autre ; elle doit être meublée, prête à t’accueillir);
      – la durée de ton absence doit être déterminée;
      – il faut avoir déclaré ton absence à la commune.
      Cette absence ne peut en principe durer qu’1 an, mais il est possible de demander 1 seule fois le renouvellement à ta commune. Cependant, certaines personnes peuvent être « absentes temporairement » pendant plus d’1 an. Il s’agit entre autres des travailleurs en mission à l’étranger (où la durée de l’absence est égale à la durée de la mission).

      Bien à toi,