Bruxelles-J

Rénover un logement : les aides financières

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

La prime à la rénovation de l’habitat en Région de Bruxelles-Capitale

Cette prime encourage les propriétaires qui occupent leur immeuble à le rénover et donc à améliorer la qualité du logement au niveau de la sécurité, la salubrité mais aussi du confort. Cette aide financière ne doit pas être remboursée et représente une partie de la totalité du coût des travaux. Dans la meilleure hypothèse, le montant de la prime peut grimper au-delà de 23.000 €. Bien entendu, elle est aussi accessible aux personnes qui effectuent des travaux de plus petite ampleur.

Tu peux faire appel à la prime uniquement pour couvrir des travaux réalisés sur des bâtiments ou parties de bâtiments affectés au logement. Cependant, des travaux de rénovation sur des parties d’immeuble non affectées au logement peuvent quand même être pris en compte dans le calcul de la prime, pour autant que ces travaux soient nécessaires pour assurer la rénovation de la partie de l’immeuble qui, elle, est affectée au logement. En ce qui concerne les travaux considérés en général, il peut s’agir de :

  • travaux d’agrandissement (en vue d’adapter le logement aux normes régionales de surfaces habitables) ou de diminution ;
  • travaux d’isolation acoustique des façades (pour autant que le logement se trouve à rue sur un des grands axes de circulation définis par la Région – des cartes avec ces axes sont également disponibles au Centre urbain ou au Ministère) ;
  • travaux d’ordres divers, classés par la Région en travaux prioritaires et moins prioritaires.

Conditions

La prime à l’embellissement des façades de la Région bruxelloise

Cette prime porte sur les travaux de remise en état de propreté, de réhabilitation ou de mise en valeur de totalités de façades. Il peut s’agir de travaux de nettoyage (par eau, à l’aide de produits chimiques, par projection,…), de remise en peinture, de restauration de menuiseries et ferronneries, de réparation des balcons et loggias, etc. Cette liste n’est pas limitative.

Bien entendu, à chaque situation, tu devras veiller à utiliser les techniques les plus appropriées et qui altèrent le moins les matériaux de la façade. Si les travaux vont au-delà du nettoyage et qu’il y a modification de la couleur de la façade ou l’aspect de châssis, par exemple, un permis d’urbanisme est indispensable. Tu devras donc contacter le service d’urbanisme de la Commune avant le début des travaux. Si le permis d’urbanisme est requis, tu devras également faire appel à un architecte.

Conditions

Les primes énergie

Cette prime va te permettre d’investir dans l’isolation de ton habitation, dans le choix d’une chaudière performante, dans le placement de panneaux solaires ou encore dans l’achat d’appareils électroménagers peu énergivores.
Avec à la clef, d’importants bénéfices pour l’environnement et pour le portefeuille. Le but  est donc bien d’améliorer les performances énergétiques de ton habitation ainsi que de sa qualité environnementale. Il t’est aussi possible de bénéficier d’une formule de financement spécifique, le Prêt vert bruxellois à 0 %.

Conditions

Les primes communales

En plus des primes régionales, tu peux éventuellement disposer de primes pour quelques types de travaux dans certaines communes. Puisqu’il y a des modifications et des suppressions régulièrement, le mieux est que tu prennes directement contact avec le service urbanisme de ta commune. Pour en connaître les coordonnées, tu peux consulter le site régional relatif à l’urbanisme à Bruxelles.

Liens utiles

http://www.prime-renovation.irisnet.be
http://www.curbain.be

Éditeur de la fiche : CIDJ

Mise à jour le 1 août 2017

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


2 questions pour “ Rénover un logement : les aides financières

  1. ASS
    le 8 octobre 2017 à 13:17

    Bonjour,

    j’ai quelques question concernant les travaux d’un appartement et son habitation en elle même.

    Nous avons trouvez un appartement à Bruxelles, les propriétaires de l’appartement vivent à l’étranger depuis bien longtemps.

    Nous avons eu les clefs le 22 septembre, et avions payer 2 mois de garantie locatif ainsi qu’un premier mois de loyer via une agence immobilière.

    Il faut savoir que l’appartement en question était habiter par un locataire depuis +- 7 ans, et qu’il y avait donc des travaux à faire, comme la peinture, la porte etc.

    Aussi que les compteurs ont aussi été fermé et que leurs frais d’ouverture sont à nos charges.

    Les propriétaire nous ont demander de payer un prorata du mois de septembre, donc du 22 septembre au 31, et que le mois avancer sera compter pour le mois d’octobre.

    Mais il faut aussi prendre le fait, que depuis le 22 septembre nous n’avons toujours pas jouissance de l’appartement, car le propriétaire nous a demander de lui envoyer des devis pour confirmer les travaux pour qu’il puissent les payer.

    Les travaux vont commencer demain, et entre temps, on a payer un loyer depuis le 22 septembre et nous n’y avons pas jouissance.

    Car nous devons attendre que les travaux soit terminé pour y habiter.

    Ils vont durer 1 semaine et demi plus ou moins.

    Ma question est sachant qu on a déjà payer à partir de 22 septembre et qu’on y habite pas encore vue que les travaux ne sont pas terminé, peut t on demander une récupération du pro rata ou des jours perdu?

    Car je ne trouve pas ça correcte, le fait que j’ai couru un peu partout en ayant pris des congés pour trouver le meilleur qualité prix des travaux et que je n’habite toujours pas dans l’appartement alors que je paie déjà un loyer.

    Qu’en pensez vous et que puis-je faire légalement ?

    Merci de votre réponse et éclaircissement.

    • le 18 octobre 2017 à 11:38

      Bonjour Ass,

      Tu peux demander au propriétaire le paiement du loyer au prorata de ta présence dans les lieux, puisque tu n’as pas eu jouissance du bien, alors que le contrat le stipulait, d’autant que tu as fait les démarches pour les travaux, alors qu’à priori ce serait à ton propriétaire de s’occuper de ce genre de choses.
      Il faudra bien entendu voir ce qu’il répond à ta demande, et aviser en fonction. S’il refuse, la seule possibilité sera d’entamer une procédure en justice de paix, mais bien évidemment sans certitudes de l’issue.

      Bien à toi,