Bruxelles-J

Quelles règles les services sociaux doivent-ils respecter ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

J’AI BESOIN D’AIDE, QUEL SERVICE SOCIAL PEUT M’AIDER ?

 

Si tu as un problème, tu peux t’orienter vers un service social. C’est un service où des personnes font ce qu’on appelle du « travail social ». Leur mission prioritaire est de protéger les personnes fragilisées qui vivent différents types de situations difficiles. Ça peut être des problèmes financiers, médicaux, liés à l’âge, à l’isolement, … Il existe de nombreux services sociaux avec des missions différentes. Ils peuvent être privés ou publics et leur intervention peut être gratuite ou non.

Pour les mineurs d’âge, on peut répartir ces services sociaux en deux grandes catégories

 

Les services intervenant à la suite d’une décision d’une autorité administrative ou judiciaire :

 

Ce sont les services sociaux « mandatés » par un juge ou une autorité administrative. Ça veut dire qu’ils doivent exécuter une mesure (une mission) précise, qui leur a été ‘confiée’ pour un temps déterminé qui peut être court ou long ?(par ex. : travailler autour de difficultés familiales, accompagner dans un projet d’autonomie, suivre une prestation éducative ou encore héberger un jeune en dehors de son milieu familial, etc.) par une autorité ( par exemple le SAJ ou le SPJ) ou par un juge. Les missions sont généralement d’accompagner et/ou héberger le jeune.

 

Ils doivent remettre des rapports écrits au juge ou à l’autorité qui leur a demandé d’intervenir. Ces rapports expliquent surtout comment se déroule la mesure : comment évoluent le jeune et sa famille ? ; si la mesure décidée est appropriée ou non ; ….

 

Ce sont par exemple les COE (Centres d’Orientation Educative), les MIIF (Mission d’Intervention Intensive en Famille), les SAIE (Services d’Accompagnement et d’Intervention Educative), les SAAE (Services d’Aide et d’Accompagnement Educatif), les SARE (Services d’Actions Restauratrices et Éducatives), les CAU (Centres d’Accueil d’Urgence), les CAS (Centres d’Accueil Spécialisés), etc.

 

Tu pourras trouver des informations sur les différents types de services et leurs missions en téléphonant au 103 (service « Écoute Enfants »), accessible entre 9h et minuit tous les jours, sur le site de l’Aide à la Jeunesse en Fédération Wallonie-Bruxelles ou en consultant le guide social.

 

Les services non-mandatés

 

Ce sont des services qui répondent directement à ta demande. Il te suffit de pousser la porte de ces services pour entrer en contact avec un travailleur social et avoir une première information et/ou un rendez-vous. Parmi ces services, il existe notamment des services AMO (Aide en milieu ouvert), des services de santé mentale , des Centres psycho-médico-sociaux (PMS)des centres de planning familiaux, des CPAS, des maisons de quartiers, des Centres d’Information et de Documentation pour Jeunes (CIDJ), le Bureau d’Aide Juridique, etc.

Et je vais où ?
Tu recherches des informations gratuitement ?

  •      Pour toute information concernant un jeune, tu peux demander à un Centre d’Information et de Documentation pour Jeunes (CIDJ), qui a comme mission première d’informer.
  •      En cas de questions familiales, sociales ou juridiques, tu peux t’adresser à une AMO. Ce service agit dans ton milieu de vie et/ou dans ton environnement social et est là pour t’écouter et t’informer. Leur intervention est gratuite.
  •     Concernant l’aide sociale, tu peux t’adresser à un CPAS.
  •     Sur l’école ? Le Centre PMS est là pour y répondre et se trouve dans ton école.
  •    Sur des questions liées à ta vie affective et/ou sexuelle ? Les Centres de Planning familial te répondront le mieux.

Tu as des problèmes à l’école ?

  •    Tu as des difficultés scolaires, des problèmes par rapport à ta vie à l’école, tu ne sais pas vers quoi t’orienter à l’école ou dans ta vie professionnelle ? Tu peux aller au Centre PMS, qui est là pour t’accompagner dans toutes les questions scolaires. Leur intervention est gratuite.
  •   Tu veux de l’aide concernant ton orientation scolaire ou professionnelle, tu as une question par rapport à une décision d’un conseil de classe que tu trouves injuste, tu veux changer d’école ? Les CIDJ sont là pour répondre à tes questions et les AMO sont là pour t’accompagner dans tes démarches.
  •  Si tu es en conflit à l’intérieur de l’école, avec un de tes camarades ou un professeur, tu peux aussi faire appel à la médiation scolaire, qui s’occupe spécifiquement de cela.

 

Tu as des difficultés financières ou matérielles ?

  •  C’est le CPAS qui pourra t’aider (même si tu es mineur d’âge). Son rôle est de veiller à ce que chaque personne qui réside sur le territoire de sa commune puisse vivre le plus correctement possible (on dit « conformément à la dignité humaine »). L’aide peut être ponctuelle (à un moment donné) ou régulière. L’aide du CPAS peut prendre différentes formes :
  • Matérielle : ce sont des choses concrètes qui sont mises en place pour t’aider sans te donner de l’argent (par ex : colis alimentaire, hébergement d’urgence, chèques sport, bons d’achats pour du mobilier)
  • Financière : de l’argent te sera versé sous forme d’aide sociale ou sous forme de revenu d’intégration sociale.
  •  médicale : par une prise en charge de frais médicaux, de séances de kiné,… ? ;
  •  financière : (avec l’aide sociale financière ou le revenu d’intégration sociale)

 

Tu as un problème juridique ?

  •   Pour toute demande juridique concernant un mineur, tu peux t’adresser au Service droit des jeunes. Il s’agit d’un service social qui a la particularité d’utiliser le droit comme outil de travail social pour venir en aide aux mineurs en difficulté ainsi qu’à leur famille.
  • le CPAS peut également te fournir une aide juridique gratuitement.
  • Par rapport aux questions liées à ta vie affective et/ou sexuelle, les Centres de Planning familial peuvent t’aider. Même si leur intervention est payante, les Centres tiendront toujours compte de ta situation financière.Tu peux aussi aller au Bureau d’Aide Juridique le plus proche de chez toi pour recevoir des conseils d’un avocat (puisque tu es mineur, l’avocat est gratuit). Pour trouver un avocat proche de chez toi, voir le lien suivant : https://avocats.be/fr/bureaux-daide-juridique-baj

Tu as des problèmes de santé ?

  •   Tu as un problème médical ? Tu peux aller dans un Centre de Planning familial, qui organise des consultations médicales et gynécologiques (ils peuvent par ex. te prescrire un moyen contraceptif sans le dire à tes parents). Certains Centres peuvent pratiquer des interruptions de grossesse aux conditions prévues par la loi en cas de grossesse non désirée.
  •  Tu as besoin de parler de ta situation difficile ? Tu peux te rendre dans les Centres de Planning familial, mais aussi dans les Services de Santé Mentale.
  • Les frais médicaux et les services organisant les soins ne sont pas gratuits. Si tu as des difficultés pour payer tes soins de santé, tu peux contacter le CPAS, qui peut payer les frais médicaux.

Tu es en conflit ?

Nous te conseillons d’essayer dans un premier temps la médiation, avant d’aller plus loin. Il faut choisir le type de médiateur selon le type de conflit que tu rencontres :

  •    Pour n’importe quel conflit (familial, dans ton quartier, si tu commets une infraction, …), tu peux aller chez un médiateur. C’est une personne neutre, en dehors du conflit, qui t’aidera toi et l’autre partie au conflit à trouver une solution.
  •   S’il n’y a pas moyen de régler cette question par la médiation et que tu souhaites faire valoir tes droits, tu peux faire appel à un service d’aide juridique de première ligne.

Tu as des difficultés concernant des démarches administratives ?

« Démarches administratives », c’est très large. Il faut déjà isoler quel est ton problème : tu as des difficultés pour trouver un logement ? Rechercher un emploi ? Un problème de domiciliation à la commune ? Une régularisation du séjour ? Faire un recours contre une décision administrative (se marier, reconnaître un enfant,…) ? Les services de première ligne dont la mission est de t’accompagner dans les démarches sont très nombreux et sont généralement dévoués à une démarche administrative particulière. Pour isoler le problème et t’orienter vers le service de première ligne qui pourra le mieux t’aider, nous te conseiller de contacter un CIDJ.

 

Tu peux aussi rechercher par toi-même sur le site, en fonction de ton problème et de l’endroit où tu te trouves : https://social.brussels/search

 

 

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*