Bruxelles-J

As-tu droit à des "vacances jeunes" ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Tu viens de décrocher ton premier emploi ! Félicitations ! Mais auras-tu droit à des congés payés ta première année ? Oui, dans certains cas, tu pourras percevoir une allocation-vacances en tant que jeune travailleur.

Paco, 2014, Ixelles

Paco, 2014, Ixelles

Principe général

Les travailleurs salariés ont le droit, pendant un certain nombre de jours par an, de ne pas travailler tout en gardant leur rémunération. Cette période d’inoccupation est appelée « vacances annuelles » ou encore « congés payés ». Pour y avoir droit, il faut avoir été lié par un contrat de travail ou d’apprentissage l’année précédente.

Le nombre de jours de vacances rémunérés auxquels tu auras droit en 2018 dépend du nombre de jours pendant lesquels tu as travaillé en 2017. Si tu as travaillé pendant toute l’année, tu as droit à 4 semaines de vacances rémunérées l’année suivante. Si tu as travaillé six mois en 2017, tu n’auras droit qu’à 2 semaines de vacances rémunérées et qu’à la moitié du pécule de vacances en 2018. Ce sont les vacances annuelles ordinaires.

À côté de ce principe général, il existe pour chaque catégorie professionnelle (ouvrier, employé, artiste, chômeur, etc.) des dispositions législatives spécifiques. Nous n’aborderons ici que les spécificités du jeune travailleur.

Les vacances jeunes

Les « vacances jeunes » te permettent de prendre des jours de congés en plus de tes vacances annuelles ordinaires, de sorte que ta période totale de vacances puisse s’élever à 4 semaines. Les « vacances jeunes » viennent donc s’ajouter aux jours de congés auxquels tu as droit pour les jours de travail en 2017.

Exemple : Tu as terminé tes études en juin 2017 et tu as commencé à travailler le 1er octobre. Tu ne peux donc pas bénéficier en 2018 du nombre maximum de jours de vacances ordinaires. Mais tu peux faire appel aux « vacances jeunes ».

Les jours de vacances ordinaires sont rémunérés par l’employeur. Mais pour les jours de « vacances jeunes », tu recevras une allocation payée par l’assurance-chômage (ONEm). Cette allocation correspond à 65 % de ton salaire. Le montant salarial pris en considération pour calculer les 65 % est limité à 2252,94€ brut par mois.

Quelles sont les conditions pour pouvoir bénéficier de ces «vacances jeunes» en 2018 ?

Il y en a trois :

  • Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2017 ;
  • Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2017 ;
  • Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2017 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Un travail sous contrat d’occupation étudiant (sans retenue de sécurité sociale) n’ouvre pas le droit aux «vacances jeunes».

Si tu remplis ces trois conditions, tu peux demander l’allocation « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC, de ton syndicat ou du bureau de chômage de l’ONEm. Tu dois le compléter avec ton employeur et remettre ce formulaire à chaque nouvelle période de congés. Le paiement a lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai).

Quand prendre les jours de vacances jeunes ?

Tu ne peux prendre tes jours de « vacances jeunes » que pendant une occupation salariée et après avoir épuisé tes vacances rémunérées « ordinaires ». La planification se fait comme pour les vacances « ordinaires », c’est-à-dire de commun accord avec l’employeur et/ou selon les « règles » en vigueur dans ton secteur.

Ces jours peuvent être pris en une ou plusieurs fois, par jour complet ou demi-jour.

Existe-t-il un autre système pour bénéficier de vacances dès la première année de travail ?

Oui, depuis 2012, le système des vacances « européennes » ou « supplémentaires » te permet également d’avoir droit à des vacances si tu n’as pas droit à des vacances « ordinaires ». Cependant, ce système n’est intéressant que si tu n’es pas dans les conditions pour pouvoir bénéficier des vacances jeunes. Si tu as le choix entre les deux systèmes, nous te conseillons de faire appel aux vacances jeunes.

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


102 questions pour “ As-tu droit à des "vacances jeunes" ?

  1. GG
    le 15 février 2018 à 14:18

    Bonjour ,

    Existe il des exceptions pour les vacances jeunes ?

    Je vous explique :

    J’ai été officiellement diplômé en Janvier 2018.

    Il me restait 2 cours à présenter  , je les ai réussi .

    Depuis octobre 2017 , je travaillais déjà comme employé .

    Je vais avoir 25 ans en juillet 2018.

    Il y’a il une possibilité d’obtenir mes vacances jeunes , même si j’ai été diplômé début Janvier 2018 ?

     

    D’avance merci .

    Bien à vous,

    Geneviève Luzolo .

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 février 2018 à 14:32

      Bonjour GG,

      Malheureusement, il n’y a pas d’exceptions aux conditions pour bénéficier des vacances jeunes. Comme tu as été diplômée en 2018, tu ne remplis malheureusement pas les conditions pour prétendre à ces vacances.
      Par contre, tu pourras ouvrir droit à des vacances européennes (ou vacances supplémentaires). Pour en bénéficier, il te faut travailler au minimum 3 mois dans la même année civile. Donc, à partir du 1er avril, tu auras droit à des jours de vacances en fonction de ton régime de travail. Par exemple, si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours.

      Et, après cette période d’amorçage de trois mois, pour chaque mois de travail tu auras droit à deux jours supplémentaires de congé (à raison d’un régime de 6 jours) et si tu travailles moins, tu as droit à des vacances proportionnellement à ton régime de travail). Tu trouveras plus d’informations sur la fiche:
      http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances supplémentaires (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2019.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  2. Leslie
    le 14 février 2018 à 18:08

    Bonjour,

    Je suis en haute école et normalement je serais diplômée fin juin 2018. Avant quelle mois dois-je commencer à étudier pour pouvoir bénéficier des congés payés l’année d’après?
    Et si par exemple je décide d’essayer de faire une année de spécialisation ou un master et qu’en court de route je me rends compte que ça ne va pas. Est ce que j’ai droit à des congés payés malgré que ça fais un an que je suis déjà diplômée en Bachelor?

    Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 février 2018 à 10:45

      Bonjour Leslie,

      En principe pour pouvoir bénéficier de congés il faut avoir travaillé (sous contrat salarié classique). Le fait de continuer des études ne te permet pas d’ouvrir de droit à des congés payés.

      De manière générale, pour avoir un droit à des congés légaux (vacances annuelles), il faut avoir travaillé l’année précédant celle à laquelle tu ouvres un droit aux vacances annuelles. À titre d’exemple, travailler en 2018 permettra d’ouvrir le droit à un certain nombre de jour de congé en 2019 en fonction de ton régime de travail. Une personne qui as travaillé à temps-plein toute l’année 2018 en régime 5 jours par semaine, ouvre le droit à 20 jours de congé en 2018.

      Pour avoir droit à des vacances jeunes tu dois avoir terminé tes études. Tu trouveras toutes les conditions sur la fiche ci-dessus.

      Et pour avoir droit à des vacances européennes (supplémentaires) il faut également avoir travaillé préalablement. Tu pourras obtenir plus de renseignement à ce sujet en consultant la page suivante : http://www.bruxelles-j.be/?p=12925

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

  3. Mégane
    le 13 février 2018 à 13:52

    Bonjour,

    J’ai en effet quelques questions par rapport à mon cas:

    J’ai été diplômée en septembre 2016. à la suite de cela, à partir de fin novembre 2016 et en 2017, j’ai suivi des formations au forem et j’ai travaillé quelques mois.

    J’ai, il y a peu, obtenu un cdi (en décembre 2017), et pour l’année 2018, je n’ai droit qu’a 5 jours de congés.

    Ai-je droit aux vacances jeunes?

    Merci beaucoup

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 février 2018 à 13:46

      Bonjour Mégane,

      Comme tu as fini tes études en 2016, tu ne remplis malheureusement plus les conditions pour bénéficier des vacances jeunes. Tu trouveras plus d’informations à ce propos sur la fiche ci-dessus.

      Par contre, tu pourras ouvrir droit à des vacances européennes (ou vacances supplémentaires). Pour en bénéficier, il te faut travailler au minimum 3 mois dans la même année civile. Donc, à partir du 1er avril, tu auras droit à des jours de vacances en fonction de ton régime de travail. Par exemple, si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours.

      Et, depuis cette période d’amorçage de trois mois, pour chaque mois de travail tu auras droit à deux jours supplémentaires de congé (à raison d’un régime de 6 jours) et si tu travailles moins, tu as droit à des vacances proportionnellement à ton régime de travail). Tu trouveras plus d’informations sur la fiche:
      http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Comme tu n’as que 5 jours de vacances ordinaires, à ces jours tu peux ajouter jusqu’à 15 (ou 19) jours de vacances complémentaires, selon de régime de travail. Ces jours peuvent être pris progressivement, au fur et à mesure que l’année s’écoule.

      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances supplémentaires (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2019.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  4. Jo
    le 6 février 2018 à 10:29

    Bonjour, si on travail comme étudiant caissier pendant des mois tout les samedis peut on prendre 1 jour de congés (pas payer… Juste ne pas travailler 1 samedi qui n’est pas nécessairement pour un raison tel que le décès familiale).?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 février 2018 à 14:18

      Bonjour Jo,

      En tant qu’étudiant, tu n’as pas droit à des congés payés si tu as bénéficié de réductions de cotisations sociales. Tu as peut-être entendu parler du quota de 475 heures par an pendant lesquelles tu peux travailler comme jobiste en payant des cotisations sociales réduites (cotisations de solidarité) ? Si tu as bénéficié de ces réductions l’an passé et que tu n’as pas travaillé plus de 475 heures, tu n’as pas pu ouvrir de droit à des congés.
      Par contre, si tu as dépassé ces 475 heures en 2017, tu as du payer des cotisations sociales ordinaires partir de la 476ème heures et tu pourrais donc avoir constitué des droits à des congés payés pour l’année 2018.
      Certains jobistes concluent par ailleurs directement un contrat de travail dans le cadre duquel il est décidé de payer directement des cotisations sociales ordinaires.

      Tu as par contre droit aux jours fériés. Si tu travailles quand même pendant un jour férié, tu as le droit de le récupérer à un autre moment et d’être rémunéré le jour où tu le récupères
      Tu as aussi droit à des congés non rémunérés (sans solde) pour des circonstances ou motifs personnels impérieux (décès d’un proche, naissance d’un enfant…).

      Concernant les autres congés sans solde (en dehors de ces motifs spécifiques), tu peux les demander mais ce n’est pas un droit. Ton employeur ne sera pas tenu de te les accorder.

      Rien n’empêche cependant de demander un jour de congé et de négocier avec ton employeur.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  5. luludanse
    le 24 janvier 2018 à 15:42

    Bonjour,

    Je vous explique mon parcours.

    J’ai fini mes études officiellement en juin 2016? J’ai travaillé en stage d’insertion du 25/04/17 jusqu’au 10/05/17 (interruption de contrat) dans une crèche.

    Du 06/06/17 au 30/06/17, du 04/07/17 au 07/07/17 et les 28 et 29/07/17, ensuite du 16/08/17 au 18/08/17 et les 25, 30 et 31/08/17 dans une autre crèche.

    Le 04/09/17, j’ai commencé un contrat CDI que j’ai dû interrompre au 12/10/17.

    Maintenant je travaille depuis le 18/10/17 dans une crèche avec pour commencer un contrat d’un mois qui s’est prolongé par un autre de 3 mois donc jusque fin février 2018. Possibilité de prolongation de 3 mois mais pas encore certaine.

    On m’a signalé que j’avais droit pour 2018 à +/- 6 jours de vacances.

    Ai-je droit à des congés jeunes et combien de jours ?

    J’aurai 24 ans le 28 juin 2018.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 janvier 2018 à 15:43

      Bonjour Luludanse,

      Malheureusement tu ne pourras obtenir les vacances jeunes car, tu n’entres pas dans les conditions (car tu n’as pas terminé tes études en 2017).

      Par contre tu peux obtenir des vacances européennes en plus de tes congés ordinaires. Pour obtenir les vacances européennes, tu dois avoir travaillé 3 mois dans l’année civile. Cette période sera dite d’amorçage. A l’issu de cette période tu auras droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.

      Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations  effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à des jours de vacances proportionnellement à ton régime de travail .

      Attention: les vacances ordinaires doivent toujours être prises avant les vacances européennes (maximum 4 semaines / an au total).

      Sache qu’en prenant des vacances européennes, celles-ci impacteront ton double pécule de l’année prochaine, celui-ci ne te sera pas versé ou sera diminué.

      Je t’invite à consulter cette fiche:

      http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  6. Myriam2801
    le 23 janvier 2018 à 21:24

    Bonjour,
    Je suis diplômée depuis septembre 2017 et je travaille en tant qu’intérimaire depuis novembre 2017. Ai-je droit a de suite vacances jeunes ?
    Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 janvier 2018 à 15:51

      Bonjour Myriam,

      Pour pouvoir bénéficier de vacances jeunes en 2018, 3 conditions sont nécessaires?:
      o    Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2017?;

      o    Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2017?;

      o    Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2017 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Un travail sous contrat d’occupation étudiant (sans retenue de sécurité sociale) n’ouvre pas le droit aux «vacances jeunes».

      Si tu avais moins de 25 ans au 31 décembre 2017, tu sembles remplir les conditions. Dans ce cas, tu peux demander l’allocation « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC, de ton syndicat ou du bureau de chômage de l’ONEm. Tu dois le compléter avec ton employeur et remettre ce formulaire à chaque nouvelle période de congés. Le paiement a lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai). Pour plus d’info : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t11

      Tu ne peux prendre tes jours de « vacances jeunes »  que pendant une occupation salariée et après avoir épuisé tes vacances rémunérées « ordinaires ». La planification se fait comme pour les vacances « ordinaires », c’est-à-dire de commun accord avec l’employeur et/ou selon les « règles » en vigueur dans ton secteur. Ces jours peuvent être pris en une ou plusieurs fois, par jour complet ou demi-jour.

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations.

  7. ali
    le 17 janvier 2018 à 08:50

    Bonjour,

    J’ai eu fini mes études en juin 2017. J’ai commencé à travailler en temps plein au mois de septembre. Cette année, j’ai droit à 54h de congés légaux. A combien aurais-je droit, du coup, de jours de vacances jeunes ?

    Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 janvier 2018 à 16:34

      Bonjour Ali,

      Comme tu as fini tes études en 2017 et ton contrat a débuté la même année, tu pourrais bénéficier de vacances jeunes; pour autant que tu n’avais pas fêté ton 25ème anniversaire au 31/12/2017.
      Dans ce cas, à ces 54h de vacances ordinaires (soit probablement un peu plus d’une semaine de vacances en fonction de ton régime de travail), tu pourrais ajouter plus ou moins 3 semaines de vacances jeunes de sorte à avoir un maximum de 4 semaines de vacances par an; si tu le souhaites.
      Tu trouveras plus d’informations sur les vacances jeunes sur la fiche ci-dessus.

      Par contre, si tu ne remplis pas ces 3 conditions pour prétendre à des vacances jeunes, tu pourrais bénéficier d’un autre type de vacances appelé vacances européennes ou complémentaires. Plus d’informations sur ces vacances sur: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  8. Nini
    le 12 janvier 2018 à 13:56

    Bonjour,

    Je remplis les conditions pour les vacances jeunes mais je ne comprends pas à combien de jours de vacances jeunes j’ai le droit. J’ai trois jours de vacances ordinaires en 2018, à combien de jours de vacances jeunes ai-je le droit ?

    Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 janvier 2018 à 16:58

      Bonjour Nini,

      Si tu remplis les 3 conditions pour obtenir les vacances jeunes, tu peux demander l’allocation « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC, de ton syndicat ou du bureau de chômage de l’ONEM. Tu dois le compléter avec ton employeur et remettre ce formulaire à chaque nouvelle période de congés.

      Tu as droit à  4 semaines de congés au total. Cela correspond à 17 jours de vacances jeunes et 3 jours de vacances ordinaires (à prendre en premier).

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  9. Zuza
    le 10 janvier 2018 à 00:35

    Diplômée en juin 2017 j’ai commencé à travailler en octobre à mi temps dans une asbl. J’ai 24ans et il s’agit d’un remplacement. Puis je quand même avoir droit aux vacances jeunes ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 janvier 2018 à 12:11

      Bonjour Zuza,

      Il y’a trois conditions afin d’ouvrir ton droit aux vacances jeunes en 2018 :

      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2017 (ce qui est ton cas)

      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2017?(ce qui est également ton cas)

      – Après la fin des études, avoir travaillé en 2017 comme salarié pendant une période minimale. Tu dois avoir été liée, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail.
      Ainsi, si ton contrat court depuis octobre et que tu as travaillé au moins 13 journées en 2017 (même si ce n’était que des demi-journées dans la cas d’un temps partiel), tu sembles également répondre à cette condition.

      Si tu remplis bien les trois conditions ci-dessus, tu auras alors droit aux vacances jeunes en 2018. Dans ce cas, le fait d’avoir travaillé un petit peu en 2017 t’aura normalement déjà ouvert le droit à quelques jours de congés légaux. Ces derniers devront être pris avant les congés « vacances jeunes ». Les congés « vacances jeunes » viendront en fait compléter ces jours de congés légaux de manière à ce que tu puisses bénéficier d’un total de 4 semaines de congé sur l’année 2018.

      Tu peux disposer des jours « vacances jeunes » de la même manière que les jours de congé légaux, c’est-à-dire que tu peux les prendre quand tu veux, en concertation avec ton employeur. Pour les jours « vacances jeunes » il te suffira alors de rentrer le formulaire C103 (http://www.onem.be/fr/documentation/formulaires-attestations) que tu complèteras avec ton employeur à chaque nouvelle période de congé. Le paiement aura lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  10. Sonora
    le 4 janvier 2018 à 22:20

    Bonjour,
    Je connais le système de congé jeune et j’y ai droit.
    Là où ce pause mon soucis… Qu’a représenté en heure les jours de congé jeune auquels j’ai droit ? A savoir je suis en mi-temps (20h/sem). Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 janvier 2018 à 15:51

      Bonjour Sonora,

      Les vacances jeunes ne sont malheureusement pas déterminées en heures mais plutôt en jour. Elles sont dont proportionnelles au régime de travail. Par exemple, si tu travailles 5 demi-jours par semaine et que tu as ouvert le droit à une semaine de vacances jeunes, tu auras 5 demi-jours de vacances jeunes.
      Et, si tu travailles 3 jours par semaine, tu auras 3 jours de vacances jeunes.

      Tu as droit à 4 semaines de vacances quel que soit son régime de travail. Tu dois d’abord prendre tes congés ordinaires ( si tu en as) et puis tu peux compléter avec les vacances jeunes pour arriver à un total de 4 semaines.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  11. elisa
    le 2 janvier 2018 à 12:52

    Bonjour, j’ai 23 ans j’ai eu fini l’école en septembre 2017 et j’ai commencer à travailler en CDI en tant qu’employée le 18 décembre. ai-je le droit a des vacance en 2018?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 janvier 2018 à 13:13

      Bonjour Elisa,

      Le nombre de jours de congé payés ordinaires auxquels tu as droit en 2018 dépend du nombre de jours pendant lesquels tu as travaillé en 2017. Tu peux demander à ton employeur de t’indiquer si tu as droit ou non à des jours de congés payés ordinaires en ayant travaillé deux semaines (le nombre de jours peut varier en fonction de la commission paritaire).

      Etant donné que tu as été liée par un contrat de travail pendant moins d’un mois en 2017 et que ton occupation n’a pas compris 13 jours de travail, tu n’entres pas dans les conditions pour bénéficier des vacances jeunes.
      Tu pourras par contre faire appel aux vacances supplémentaires (ou européennes) si tu as travaillé au moins trois mois dans la même année civile. Cette période de trois mois minimum est appelée « période d’amorçage ».
      À la fin de la période d’amorçage de trois mois, tu as droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.
      Par exemple?: si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours.
      Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à des jours de vacances proportionnellement à ton régime de travail.
      Pendant ces vacances européennes tu bénéficieras de ta rémunération habituelle. Tu n’auras par contre pas droit à un double pécule en 2017. En outre, ces congés étant précisément financés par le double pécule de vacances de l’année suivante, le double pécule dont tu devrais en principe bénéficier en 2019 sera diminué de la rémunération dont tu auras bénéficié pendant ces vacances « européennes » en 2018. Pour plus d’informations concernant les vacances européennes, consulte la page suivante:http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Si tu ne souhaites pas entamer ton double pécule de 2019, il t’es toujours possible de négocier avec ton employeur des congés sans soldes.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  12. Momo
    le 25 décembre 2017 à 14:51

    Bonjour, j’ai terminé mes études le 30 juin 2017 et j’ai commencé à travaillé le 22 novembre 2017 avec un contrat d’intérim qui deviendra dans les prochains mois un contract fix mes ma question et la suivante, j’ai droit a combien de jours de vacances?

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 janvier 2018 à 14:48

      Bonjour Momo,

      Dans le cas où tu rentres dans les conditions pour ouvrir ton droit aux vacances jeunes, c’est-à-dire :

      – Avoir moins de 25 au 31 décembre 2017
      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études au cours de l’année 2017 (ce qui semble être ton cas)
      – Avoir été sous contrat au moins un mois, c’est-à-dire que l’ensemble de tes contrats intérim doivent couvrir une période d’un mois minimum et tu dois avoir travaillé au minimum 13 jours sur cette période

      Si tu remplis bien les trois conditions ci-dessus, tu auras alors droit aux vacances jeunes en 2018. Dans ce cas, le fait d’avoir travaillé un petit peu en 2017 t’aura normalement déjà ouvert le droit à quelques jours de congés légaux. Ces derniers devront être pris avant les congés « vacances jeunes ». Les congés « vacances jeunes » viendront en fait compléter ces jours de congés légaux de manière à ce que tu puisses bénéficier d’un total de 4 semaines de congé sur l’année 2018.

      Tu peux disposer des jours « vacances jeunes » de la même manière que les jours de congé légaux, c’est-à-dire que tu peux les prendre quand tu veux, en concertation avec ton employeur. Pour les jours « vacances jeunes » il te suffira alors de rentrer le formulaire C103 (http://www.onem.be/fr/documentation/formulaires-attestations) que tu complèteras avec ton employeur à chaque nouvelle période de congé. Le paiement aura lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai).

      Si tu ne remplis pas une des trois conditions ci-dessus, une solution pourra alors être de faire une demande pour les « vacances européennes ». Dans ce cas il te faudra d’abord travailler 3 mois en 2018(= période d’amorçage) pour bénéficier d’une semaine de vacances. Ensuite les jours de congés seront proportionnels à ton régime de travail. Attention que, contrairement aux vacances jeunes, les vacances européennes ne sont pas « offertes ». Il s’agit d’une avance sur ton double pécule de vacances de l’année suivante. Si tu es dans les conditions pour l’obtention des vacances jeunes, elles sont financièrement plus intéressantes. Tu trouveras toutes les informations sur cette fiche-ci : http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  13. Laurence
    le 24 décembre 2017 à 08:54

    Bonjour,

    Est,ce que si je prend mon congé jeune en 2018 ( vu que j’ai commencé à travailler le 1/9/2017) cela a un impact sur le pécule de vacances de 2019?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 janvier 2018 à 16:58

      Bonjour Laurence,

      Tu as commencé à travailler le 1 er septembre 2017, dès lors tu as droit à environ 7 jours de congé ordinaires, et à ceux là s’ajoutent les vacances jeunes pour un total de maximum 4 semaines. Les jours de congé ordinaires doivent être pris en priorité. Les jours de vacances ordinaires sont rémunérés par l’employeur. Mais pour les jours de « vacances jeunes », tu recevras une allocation payée par l’assurance-chômage (ONEm). Cette allocation correspond à 65?% de ton salaire. Le montant salarial pris en considération pour calculer les 65?% est limité à 2252,94€ brut par mois.

      Le fait de prendre des vacances jeunes en 2018 n’aura aucun impact sur le pécule de vacances de 2019.
      Par contre si tu n’as pas droit aux vacances jeunes et que tu prends des vacances européennes, celles-ci, auront un impact sur ton double pécule de vacances 2019. Tu trouveras les informations sur les vacances européennes sur cette page: http://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  14. Laura
    le 22 décembre 2017 à 13:37

    Bonjour,
    Je m’appelle Laura et j’ai commencé à travailler le 27 novembre. Je vais avoir 25 ans au mois de février et j’ai été diplômé en septembre. Je voulais savoir si je pouvais avoir droit à des vacances jeunes et si oui combien de jours.
    D’avance merci,
    Laura

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 janvier 2018 à 09:56

      Bonjour Laura,

      Pour pouvoir bénéficier des vacances jeunes en 2018, il y’a trois conditions :

      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2017, ce qui est ton cas
      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2017, ce qui est également ton cas
      – Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2017 comme salarié pendant au moins un mois, sous un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Si tu es sous contrat sans interruption depuis novembre et que tu as travaillé au minimum 13 journées, c’est également ton cas

      Si tu remplis bien les trois conditions ci-dessus, tu auras alors droit aux vacances jeunes en 2018. Dans ce cas, le fait d’avoir travaillé un petit peu en 2017 t’auras normalement déjà ouvert le droit à quelques jours de congés légaux. Ces derniers devront être pris avant les congés « vacances jeunes ». Les congés « vacances jeunes » viendront en fait compléter ces jours de congés légaux de manière à ce que tu puisses bénéficier d’un total de 4 semaines de congé sur l’année 2018.

      Tu peux disposer des jours « vacances jeunes » de la même manière que les jours de congé légaux, c’est-à-dire que tu peux les prendre quand tu veux, en concertation avec ton employeur. Pour les jours « vacances jeunes » il te suffira alors de rentrer le formulaire C103 (http://www.onem.be/fr/documentation/formulaires-attestations) que tu complèteras avec ton employeur à chaque nouvelle période de congé. Le paiement aura lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  15. morgane
    le 19 décembre 2017 à 13:59

    Madame, Monsieur, Bonjour,

    J’ai travaillé pendant 5 ans pour le CPAS d’Auderghem et j’ai changé d’emploi le 06/11/2017. En effet, je travaille actuellement pour le CPAS de Watermael-Boitsfort.

    Mon ancien employeur se basait sur le régime public des vacances annuelles et mon nouvel employeur se base sur le régime privé.

    Ce qui veut dire que je n’ai droit à aucun jour de congé pour la fin d’année 2017 et 2,5 jours pour l’année 2018.

    Pouvez vous me dire si j’aurai droit à des vacances jeunes ? En sachant que j’ai 26 ans depuis cette année ?

    Cordialement

  16. Sophie
    le 16 décembre 2017 à 20:28

    Bonjour, j ai 24 ans, je travail depuis 2 ans, est ce que j ai encore droit à mes vacances jeunes?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 décembre 2017 à 11:49

      Bonjour Sophie,

      Si tu as travaillé toute l’année précédente, tu as droit à la totalité de tes vacances ordinaires. Tu n’as donc pas besoin des vacances jeunes.
      Et d’ailleurs, tu n’y as pas droit si tu n’as pas terminé ou arrêté tes études dans le courant de l’année précédente.
      Bien à toi

  17. Valentine
    le 12 décembre 2017 à 20:20

    Bonsoir,

     

    J’ai eu 24 ans en novembre dernier.
    J’ai terminé mes études en juin dernier et mon premier contrat a débuté le 16 novembre 2017.

    -> Je rentre dans les conditions pour les congés jeunes.

    Si je romps mon contrat actuel le 31 décembre (après mon préavis presté) et que je commence un nouvel emploi le 2 janvier 2018, aurai-je droit à des congés jeunes en 2018 malgré qu’il y ait un jour de battement entre l’ancien et le nouveau contrat?

    Merci pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 décembre 2017 à 12:40

      Bonjour Valentine,

      Tu sembles effectivement remplir les conditions pour pouvoir prétendre à des vacances jeunes en 2018. Le fait de rompre ton contrat n’aura aucun impact car même après ton préavis tu auras effectué 1 mois de travail.

      Sache cela dit qu’en travaillant en 2017, tu as ouvert le droit à un certain nombre de jour de vacances annuelles en fonction de ton régime de travail. Pour savoir à combien de jours tu peux prétendre, n’hésite pas à demander à ton employeur ton attestation de vacances à la fin de ton contrat.

      Cela signifie également que les jours de vacances jeunes auxquels tu peux prétendre en 2018 te permettrons de compléter le nombre de jours de vacances annuelles pour que tu puisses prétendre à 4 semaines de congé en 2018.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  18. Titouan
    le 11 décembre 2017 à 14:58

    Bonjour,

    J’ai 24 ans et je suis français. J’ai terminé mes études en France en septembre, et j’ai trouvé un travail en Belgique. J’ai commencé à travailler le 13 novembre.

    Je voulais savoir si j’avais le droit aux vacances jeunes (et l’allocation vacances jeunes) pour l’année prochaine.

    Si oui, quelles sont les démarches pour obtenir ces vacances?

    Merci d’avance,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 décembre 2017 à 15:44

      Bonjour Titoua,

      Malheureusement, ne connaissant pas ta date exacte de naissance, nous ne pouvons te répondre avec précision. Mais, si tu ne fêtes pas ton 25ième anniversaire avant 31 décembre de 2017, tu pourrais ouvrir le droit à ces vacances en 2018. Car, tu remplirais les 3 conditions citées sur la fiche ci-dessus.

      Comme expliqué sur la fiche ci-dessus, tu devras alors demander une allocations « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu peux obtenir auprès de la CAPAC, de ton syndicat ou de l’Onem. Tu devras également le compléter avec ton employeur et le remettre à chaque nouvelle période de vacances. Le paiement a lieu après chaque période de vacances.

      Comme pour les vacances ordinaires, les périodes de vacances jeunes devront toutefois être négociées avec ton employeur.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  19. Manon
    le 11 décembre 2017 à 13:58

    Bonjour,

    J’ai fini mes études en septembre 2017. J’ai travaillé 3 mois en France (de octobre à fin décembre). Je commence un nouveau contrat en Belgique en janvier 2018. J’ai 23 ans.

    Aurai-je droit aux vacances jeunes en 2018 ?

    Merci!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 décembre 2017 à 16:42

      Bonjour Manon,

      Pour autant qu’il s’agisse d’un emploi pour lequel des cotisations sociales ont été prélevées en France, ce travail peut effectivement être pris en compte. Si c’est le cas, tu sembles bien remplir les conditions pour pouvoir bénéficier de vacances jeunes en 2018.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  20. Dada
    le 29 novembre 2017 à 20:40

    Quand nous rendons le papier des congés jeunes , après combien de temps touchons l’argent ? Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 novembre 2017 à 14:01

      Bonjour Dada,

      Nous ne sommes malheureusement pas en mesure de répondre à ta questions avec précision; car nous ne saurons te dire à quelle date exact ton allocation « vacances jeunes » sera versée. Mais, sache que le paiement se fait toujours après la période de vacances; jamais avant. Tu trouvera les informations détaillées sur la procédure sur cette page : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t11#h2_6

      Pour d’autres questions, n’hésite p as à nous recontacter.

  21. Zou
    le 29 novembre 2017 à 15:30

    Bonjour,

     

    J’eu fini mes études en juin dernier.
    J’ai eu 24 ans en novembre dernier.
    J’ai commencé un contrat de remplacement le 16 novembre qui se terminera le 13 février 2018.

    Ma question est la suivante :

    Je travaille mais je recherche en même temps un autre emploi qui me permettra de travailler plus de 3 mois.
    Si je casse mon contrat actuel, vais-je perdre mes congés jeunes?
    Disons que je pars de mon travail actuel le 20 décembre, faut-il que mon nouveau contrat (de mon nouvel emploi) commence le 21 décembre pour être certaine d’avoir tous mes congés jeunes de 2018?

     

    Merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 janvier 2018 à 13:45

      Bonjour Zou,

      Désolé, ta question est passé inaperçue à cause d’un problème technique.
      Pour info, tu as droit aux vacances jeunes même si tu as rompu ton contrat le 20 décembre dernier et que tu n’as plus travaillé ensuite en 2017.
      Si tu as besoin d’autres informations, nous nous ferons un plaisir de te répondre (et beaucoup plus rapidement ;-)).
      Tu peux aussi nous joindre par téléphone au 02/514.41.11

      Bien à toi

  22. Anna
    le 27 novembre 2017 à 17:53

    Bonjour,

    J`ai fini mes études cette année-2017. Je vais commencer le travail le 11 decembre 2017. J`ai moins 25 ans. Jusqu`à la fin de moi je vais travailler 72 heures. Est-ce que j`aurai droit aux vacances jeunes l`année prochaine? Merci!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 novembre 2017 à 16:37

      Bonjour Anna,

      Pour avoir accès aux vacances jeunes il faut répondre à trois conditions :

      – Avoir terminé tes études en 2017 : ok pour toi à priori

      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2017 : ok pour toi si tu ne fêtes pas tes 25 ans d’ici la fin de l’année

      – Avoir été sous contrat pendant au moins un mois et avoir travaillé 13 jours (hors contrats étudiants) en 2017 : c’est ici que ça risque de bloquer pour toi. Si tu n’as pas travaillé depuis la fin de tes études, ton contrat qui débutera le 11 décembre 2017 sera malheureusement insuffisant pour t’ouvrir l’accès aux vacances jeunes. Par contre dans ta question tu nous parles de « travailler 72h jusqu’à la fin du mois », s’agit-il d’un autre contrat ? Si c’est le cas il faudra alors que ton contrat de décembre + l’autre contrat te couvre pour au moins un mois de travail.

      Dans le cas où tu n’aurais pas droit aux vacances jeunes, une alternative sont les vacances européennes. Dans ce cas il te faudra travailler trois mois en 2018 (= période d’amorçage) afin de te débloquer l’accès à une semaine de congé. Ensuite le nombre de jours de congé supplémentaires sera proportionnel à ton régime de travail. Attention que, contrairement aux vacances jeunes, les vacances européennes représentent en réalité une avance sur ton double pécule de vacances de l’année suivante. Tu trouveras toutes les informations concernant les vacances européennes sur cette fiche-ci : http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  23. Daeninck
    le 22 novembre 2017 à 11:35

    Bonjour,
    Je viens de commencer en septembre 2017 un 3/4 temps dans un hôpital en tant qu’infirmière spécialisée. J’ai décidé aussi d’entreprendre un master en santé publique en septembre que j’étale en 3 ans. Les ressources humaines de l’hôpital m’ont certifié que je n’aurais pas droit aux vacances jeunes puisque je continue à me former… est-ce vrai ?
    Alors que j’ai une collègue qui a commencé (ayant le même parcours que moi) aussi en septembre et ne continue pas à se former, elle y a droit.. Je ne comprend pas la logique de ce système. Pouvez-vous m’éclairer ?
    Merci d’avance.
    Bien à vous,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 novembre 2017 à 16:01

      Bonjour Daenink,

      Le jeune qui après ses études de plein exercice alterne travail et études à temps partiel (ou suit des études spécialisées complémentaires (ESC) a le choix :
      – soit il mentionne la date de fin de ses études de plein exercice sur le formulaire C103 vacances jeunes, de sorte qu’un droit aux vacances jeunes naît pour l’année qui suit la fin des études de plein exercice;
      – soit il mentionne la date de fin de ses études à temps partiel sur le formulaire C103 vacances jeunes, de sorte qu’un droit aux vacances jeunes naît pour l’année qui suit la fin des études à temps partiel.

      Tu peux donc si tu le souhaites bénéficier de vacances jeunes en 2018. Ce n’est en principe pas aux ressources humaines de décider si tu es dans les conditions ou pas mais bien à l’ONEm qui indemnise les vacances jeunes. Si tu ne souhaites pas utiliser cette possibilité maintenant, tu pourras bénéficier de vacances européennes en 2018 après 3 mois de travail (en 2018). Tu trouveras plus d’informations à ce sujet sur cette page: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  24. Jen
    le 20 novembre 2017 à 11:13

    Bonjour,

    Voici ma situation: j’ai terminé mes études en juin 2016 et j’ai directement commencé à travailler au Luxembourg en CDI à temps plein.

    Je recherche pour le moment un nouvel emploi. Si je commence un travail en Belgique cette année ou début 2018, est-il possible de bénéficier des vacances jeunes ou ce seront plutôt les vacances européennes les mieux adaptées ?

    Pour informaition, j’ai 23 ans.

    Je vous remercie d’avance.

    Bien à vous,

    X

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 novembre 2017 à 15:07

      Bonjour Jen,

      Le travail au Luxembourg est bien pris en compte (pour autant que c’était bien un emploi pour lequel des cotisations ont été prélevées au Luxembourg). Tu pourrais donc bénéficier de vacances jeunes en 2017 si tu retrouves un emploi.

      Tu ne pourras par contre pas en bénéficier en 2018 puisque tu ne répondras plus aux conditions de fin d’études. Tu pourras cependant bénéficier de vacances européennes en 2018 (après 3 mois de travail en 2018: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  25. AudreyL
    le 16 novembre 2017 à 14:38

    Bonjour,
    Déjà je tiens a vous remercier pour votre site et vos réponses ! Cela m’a déjà beaucoup aidé !
    Je suis dans une nouvelle situation un peu particulière…
    Je ne suis plus étudiante, mais je fais un bachelier en cours du soir. Je travail en journée a temps plein comme éducatrice. On m’a parlé des congés jeunes car je n’ai pas encore 25 ans. Est-ce que j’y ai droit ? J’ai travaillé l’an passé également mais ne faisait que peu d’heure par jour. (2h30) Je suis un peu dans le flou et mon employeur a perdu les papiers concernant les preuves de mon emploi l’an passé. Apparament ces papiers peuvent dire combien de jour j’ai droit. Désolée si tout n’est pas clair…
    Bien a vous

    Audrey L.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 novembre 2017 à 14:07

      Bonjour Audrey,

      Les jours de vacances ordinaires sont rémunérés par l’employeur mais pour les jours de « vacances jeunes », tu recevras une allocation payée par l’assurance-chômage (Onem). Il est par conséquent indispensable de pouvoir prouver le nombre de jours durant lequel tu as travaillé en 2016 pour pouvoir bénéficier des vacances jeunes en 2017.

      En principe, pour bénéficier des vacances jeunes, le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Tu ne peux prendre tes jours de « vacances jeunes » que pendant une occupation salariée (ce qui est ton cas étant donné que tu travailles actuellement à temps plein) et après avoir épuisé tes vacances rémunérées « ordinaires ». La planification se fait comme pour les vacances « ordinaires », c’est-à-dire de commun accord avec l’employeur et/ou selon les « règles » en vigueur dans ton secteur. Ces jours peuvent être pris en une ou plusieurs fois, par jour complet ou demi-jour.

      Si tu remplis toutes les conditions, tu peux demander l’allocation « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC, de ton syndicat ou du bureau de chômage de l’ONEm. Tu dois le compléter avec ton employeur et remettre ce formulaire à chaque nouvelle période de congés. Le paiement a lieu après chaque période de vacances.

      Une des conditions pour les vacances jeunes est que tu dois avoir terminé tes études ou ton apprentissage en 2016. Est-ce le cas?  La poursuite de cours cours du soir n’influence par contre pas tes droits aux vacances jeunes.

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  26. Hanna
    le 14 novembre 2017 à 17:24

    Bonjour, j’ai arrêté mes cours supérieur il y a une vingtaine de jours. J’ai été m’inscrire chez actiris et je peux garder comme ressource mes allocations familiales. Aujourd’hui il me convoque dans 3 jours.  Le problème est que je pars en vacances ( loisir) une dizaine de jours ( elles sont prévu depuis longtemps) justement quand actiris me convoque.

    Je suis totalement perdue.. Qui dois-je prévenir obligatoirement pour être en règle? Quelles vont-être les conséquences de ces 10 jours de vacances? Puis-je perdre mes allocations familiales ?

     

    Merci de votre boulot!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 novembre 2017 à 13:24

      Bonjour Hanna,

      Un jeune qui part en vacances pendant le stage d’insertion (et qui ne peut donc pas répondre aux convocations d’Actiris) doit prévenir Actiris avant de partir. Il s’agit en fait de se désinscrire avant de partir et se réinscrire dès ton retour.
      Cela interrompra ton stage d’insertion. Et cela le prolongera de la durée de l’interruption. De plus, tu perds le droit aux allocations familiales pendant cette période (donc probablement pour tout le mois, à vérifier avec ta caisse d’allocations familiales).

      Tu trouveras les explications à ce sujet sur: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/partir-a-letranger-pendant-le-stage-dinsertion-professionnel/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  27. MaximeM
    le 12 novembre 2017 à 18:14

    Bonjour, si je n’epuises pas la totalité de mes jours « congé vacance jeune » avant la fin d’année, devrais-je les remettre au impôts? Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 novembre 2017 à 12:36

      Bonjour MaximeM,

      Tu n’es pas dans l’obligation d’utiliser tous les jours de vacances jeunes auxquelles tu as droit et cela n’aura aucun impact sur ta rémunération ou ton imposition.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  28. Alex
    le 6 novembre 2017 à 11:12

    Bonjour,

    Je vais prendre mon premier jour de congé jeune en novembre. Je vais donc envoyer le formulaire C 103 au CAPAC.

    Ma question est la suivante: dois je transmettre un formulaire à chaque fois que je compte prendre un congé jeune ? ou simplement lors du premier jour pris ?

    D’avance merci,

    Bien à vous,

    Alex

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 novembre 2017 à 15:44

      Bonjour Alex,

      Tu retrouveras toutes les informations concernant les démarches à faire lorsqu’on prend des vacances jeunes sur cette page du site de l’ONEm: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t11#h2_6

      Tu verras qu’il faut rentrer ce formulaire à la fin du premier mois durant lequel on a pris des vacances jeunes. Si tu reprends encore des vacances jeunes dans les mois qui suivent, seul ton employeur doit en faire la déclaration.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  29. chat
    le 30 octobre 2017 à 21:04

    bs,ma fille a été diplomée en juin 2016.a commençé a travaillé le 18 novembre 2016 a mi-temps.elle a eu 25 ans,le20décembre2016.elle a été informée avoir droit a des congés jeunes.elle a remis un document a son  employeur qui ceux-ci devait etres  remplis et remis a la capac.ma fille a pris des congés au mois octobre 2017 plus ou moins  dix jours .maintenant, ils disent qu’elle n’a pas droit car elle a plus de 25ans.donc pas payée.            je vous remercie pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 novembre 2017 à 15:42

      Bonjour Chat,

      Votre question n’est pas très claire.

      Mais si celle-ci est de savoir s’il est normal que votre fille n’ait pas droit aux vacances jeunes, sachez qu’il semblerait effectivement que ce soit le cas.

      En effet, l’une des conditions pour pouvoir en bénéficier est d’avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2016, or votre fille a fêté son 25ième anniversaire le 20 décembre 2016. Elle ne remplit donc malheureusement pas toutes les conditions pour pouvoir avoir droit aux vacances jeunes et ne pouvait donc pas y prétendre.

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

  30. Xavier G.
    le 23 octobre 2017 à 15:46

    Bonjour,

    Je vous explique mon parcours.

    J’ai fini mes études officiellement en septembre 2016 et ai directement travaillé durant un mois dans une petite agence de Bruxelles.

    Après ce mois, mon contrat s’est fini et j’ai donc passé 6mois en recherche d’emploi, par la suite je suis tombé sur un emploi ou je suis depuis Juillet 2017.

    Ils m’affirment donc bien que j’aurai droit a 10 jours de congé l’an prochain, mais ils m’ont également demandé de me renseigner si j’avais droit à des congé jeune.
    Je me suis renseigné, mais n’ai pu trouver une réelle réponse a ma question étant un peu ambigu.

    J’ai eu 25 ans le 12 aout 2017.

    D’ou ma question:

    Ai-je droit a 10 jours de congé jeune en 2018 ou aie-je droit a qq jours en 2017 ? ou est-il trop tard ?

    Merci d’avance,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 octobre 2017 à 15:04

      Bonjour Xavier G.,

      En principe :

      • En travaillant en 2016, tu as ouvert le droit à un certain nombre de jours de congé en fonction de ton régime de travail (vacances annuelles) pour 2017. Par exemple en travaillant 1 mois en régime de 6 jours par semaine en 2016, tu ouvres le droit à 2 jours de congé en 2017;
      • Tu devrais également pouvoir prétendre à des vacances jeunes en 2017, qui vont permettre de compléter le nombre de jours de vacances annuelles auxquels tu as ouvert le droit pour obtenir 4 semaines de congé (soit 20 jours si tu travailles en régime de 5 jours/semaine; soit 24 si tu travailles 5 jours par semaines). Par exemple, si tu travailles en régime de 6 jours par semaine, et qu’en travaillant un mois en 2016 tu as ouvert le droit à 2 jours de vacances annuelles, tu pourras prétendre à 22 jours de vacances jeunes.

      Attention tu dois d’abord épuiser le nombre de jours de vacances annuelles avant de pouvoir utiliser tes vacances jeunes.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  31. Apolline
    le 23 octobre 2017 à 12:47

    Bonjour,

    J’ai 25 ans depuis le 18 juillet 2017 et je suis dans la situation suivante: j’ai terminé mes études (master) en septembre 2015, puis, pendant deux ans, j’ai fait des stages d’insertion professionnelle (agences de communication + Amnesty International). De juillet 2016 à janvier 2017, j’ai travaillé chez Weber Shandwick mais c’était aussi un contrat d’immersion professionnelle, ne donnant apparemment pas droit à des congés aujourd’hui alors que je travaille.

    Depuis le 18 septembre 2017, je travaille maintenant à temps plein (38h/sem) en CDI. Je n’ai donc pas droit à des jours de congé en 2017 vu ce passé professionnel et ce n’est pas un problème vu que je viens de commencer, mais pour 2018, je voulais voir s’il était possible d’avoir comme mes autres collègues de l’organisation 20 jours de congé annuel.

    Je sais que les vacances européennes existent, mais qu’elles ne sont pas si avantageusent vu qu’elles seraient déduites en terme de salaire l’année d’après… Donc apparemment, il est même plus intelligent de demander des congés sans solde.

    Par contre, dans mon cas, les vacances jeunes pourraient encore tout à fait se justifier, mais le fait que je viens d’avoir 25 ans pose t’il problème ?

    Merci d’avance, ça m’aiderait énormément de pouvoir en bénéficier

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 octobre 2017 à 12:00

      Bonjour Apolline,

      Tu n’es pas dans les conditions pour pouvoir bénéficier des vacances jeunes en 2018 puisque tu as terminé tes études en 2015 et que tu as déjà 25 ans.

      Ton travail en tant que salarié en 2017 va te donner droit à un certain nombre de jours de congé annuels en 2018. Tu pourras compléter ce droit avec des vacances européennes. Les vacances européennes sont à priori moins avantageuses que les vacances jeunes mais ne sont pas moins avantageuses que des congés sans solde. Les vacances européennes permettent de maintenir une rémunération régulière durant la période de congé (contrairement aux congés sans solde). La rémunération que tu auras perçu durant ces vacances sera récupérée sur ton double pécule de l’année suivante (une sommes supplémentaire qu’on perçoit souvent au alentour du mois de mai). Mais en soi, qu’il s’agisse de congé sans solde ou de vacances européennes, tu finances toi-même tes vacances.

      Tu trouveras plus d’information sur les vacances européennes sur cette page: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  32. mimi
    le 15 octobre 2017 à 18:51

    bonjour

    ai je droit rau vacance jeune si je travaille en belgique pas encore droit au vacance moins de 25 ans viens de finir etudes mais je vais habit en franceait

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 octobre 2017 à 09:58

      Bonjour Mimi,

      La loi ne semble pas préciser d’obligation de résidence. Cependant, nous ne sommes pas sûrs que tu pourrais en bénéficier parce que les aides de l’ONEm sont souvent liées à une résidence en Belgique. Nous avons contacté le service règlementation de l’ONEm par téléphone mais la personne qui s’occupe de cette thématique est absente. Ils nous ont donc demander d’envoyer la question par mail. Nous reviendrons vers toi dès que nous aurons eu leur réponse.

      Bien à toi.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 octobre 2017 à 15:53

      Bonjour Mimi,

      Nous avons eu une réponse de l’ONEm nous confirmant qu’il était possible de bénéficier de vacances jeunes en travaillant en Belgique et en vivant en France (si tu n’es pas détaché pour une société française). Bien entendu, il faut répondre aux conditions de base donc pour pouvoir en bénéficier en 2017, il faut avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2016, avoir terminé ses études en 2016 et avoir travaillé au moins 1 mois en 2016.

      Si tu as fini tes études en 2017, tu pourras en bénéficier en 2018 pour autant que tu aies bien moins de 25 ans au 31 décembre 2017 et que tu aies travaillé au moins un mois en 2017. Dans ce cas, tu pourrais bénéficier de vacances européennes en 2017 (avant de bénéficier de vacances jeunes en 2018): http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  33. mdamien
    le 11 octobre 2017 à 14:41

    Bonjour,

    J’ai 22 ans et travaille actuellement dans un hôpital en tant qu’ergothérapeute. J’ai été proclamée en janvier 2017 de l’année académique 2015-2016 car ma session d’examen a été prolongée suite à une deuxième chance pour mon travail de fin d’études.

    J’ai commencé a travailler temps-plein le 16/08/2017 jusqu’au 30/09/2017 et travaille actuellement en mi-temps depuis le 02/10/2017.

    J’aurais aimé savoir si je rentre dans les conditions pour les vacances jeunes? Si oui,  dois-je les prendre en 2017 ou en 2018?

     

  34. Dine
    le 2 octobre 2017 à 14:12

    Bonjour,
    Je travail a mi temps. des vacances jeunes m’ont été accordé mais j’ai l’impression que mon employeur se trompe sur le nombre de jour accordé.
    Jai droit à 3 jours de va rémunéré et donc 17 jours de vacances jeunes ?
    Eux ne m’accorde que 8 jours de vacances jeune est ce normale ou je me trompe ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 octobre 2017 à 14:52

      Bonjour Dine,

      En principe, tu as droit à 4 semaines de vacances européennes. Cela signifie que le nombre de jours qui tu pourras concrètement prendre sera calculer au prorata de ce que tu prestes. Si tu travailles à mi-temps il est donc probable que tu aies droit à 8 jours de vacances jeunes.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  35. SASA
    le 2 octobre 2017 à 12:25

    Bonjour,

    J’aimerais savoir si j’ai droit a des  »Vacances Jeunes », en effet, j’ai été diplômée le 13 septembre 2016 et j’ai commencé un travail le 22 décembre le jour de mes 24 ans, ensuite j’ai pris un autre contrat de remplacent à temps plein (du 21/03/2017 à ce jour). Si oui vous pouvez me dire à qui m’adresser et si je dois les prendre avant janvier 2018?

    Merci d’avance.

    PS: je vais avoir 25 ans le 22/12/2017

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 octobre 2017 à 13:46

      Bonjour Sasa,

      Tu n’as malheureusement pas droit aux vacances jeunes puisque tu ne sembles pas remplir cette condition:

      Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2016 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. 

      Si tu veux des vacances en 2017, tu peux recourir au système des vacances européennes: http://www.bruxelles-j.be/?p=12925

      Bien à toi

  36. MOli
    le 26 septembre 2017 à 16:51

    Bonjour,

    J’aimerais savoir si dans le cas où mon travail actuel est mon deuxième travail, j’ai le droit aux vacances jeunes ou si ce n’est d’application que pour le premier emploi? J’ai en effet travaillé de septembre 2016 à février 2017 en Belgique et maintenant, j’ai un autre job aussi en Belgique (CDI).

    Les 3 conditions sont entièrement remplies:

    J’avais bien 24 ans le 31 décembre 2016.
    J’ai terminé mes études en août 2016.
    J’ai travaillé 6mois en CDI chez mon premier employeur.

     

    D’avance merci,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 septembre 2017 à 15:36

      Bonjour Moli,

      Tu as bien droit aux vacances jeunes. Il ne faut pas forcément que tu sois occupée dans ton premier emploi.
      Tu as jusqu’au 31 décembre 2017 pour les utiliser (après avoir épuisé tes jours de vacances ordinaires).

      Bien à toi

       

  37. passat12**
    le 26 septembre 2017 à 13:01

    Bonjour,

    Je suis diplomé depuis fin juin 2017 , j’ai eu 25 ans le 15/06/2017 et je viens de commencer un travail le 13/9/2017. Pourriez-vous me dire si j’ai droit à es jours de congé et si oui, combien? dois-je demander celà à mon employeur?

    Merci d’avance de votre réponse.

    Salutations

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 septembre 2017 à 12:07

      Bonjour Passat12**,

      Tu es malheureusement trop âgé pour les vacances jeunes.

      Par contre, tu peux faire appel au système des vacances européennes: http://www.bruxelles-j.be/?p=12925

      Tu auras droit, au plus tôt, à une semaine de vacances européennes entre le 14 et le 31 décembre 2017.
      En 2018, tu auras droit à des jours de vacances ordinaires pour tes prestations de 2017 (environ une semaine).
      Ensuite, tu pourras compléter ces jours (au fur et à mesure de l’année) par des jours de vacances européennes. Tu dois d’abord utiliser tes jours de vacances ordinaires.
      Par exemple: tu pourrais prendre 2 semaines de vacances en juillet 2018 (une via les vacances ordinaires et une via les vacances européennes).

      Les jours de vacances européennes doivent bien être demandés à l’employeur.

      Bien à toi

  38. Mik
    le 8 septembre 2017 à 10:29

    Bonjour,

    J’ai quelques interrogations concernant les congés jeunes.
    J’ai 23 ans, diplômé en septembre 2016, je trouve un travail début novembre 2016 et ai donc eu 3 jours de congés pour cette année. De plus, je bénéficie de 4 jours de « vacances complémentaires » que je peux prendre.
    Ma première question est: dois-je d’abord prendre ces jours complémentaires avant de demander les jours de vacances jeunes?
    Ma seconde question: les jours de v. complémentaires rentrent-ils dans le calcul pour le nombre de jours v. jeunes? Aurais-je droit à 17 jours ou 13 jours de v. jeunes?

    Deux dernières questions:
    Quand serais-je rémunéré de ces v. Jeunes?
    Est-ce que cela aura un impact sur mes impots? (j’ai entendu parlé de ça, qu’il y aurait des inconvénients à prendre ces vacances car il y a des taxes)

    Merci d’avance !

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 septembre 2017 à 13:17

      Bonjour Mik,

      Si ces 4 jours de vacances complémentaires sont des jours extra-légaux, tu ne dois pas en tenir compte dans le calcul de tes jours de vacances jeunes. Aussi, tu ne dois pas forcément les prendre avant de faire appels aux vacances jeunes. Tu as donc droit à 17 jours de vacances jeunes cette année.

      Tu seras indemnisé par l’ONEM le mois suivant la prise de vacances (si tu fais les démarches nécessaires). Toutes les explications détaillées sur: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t11#h2_6

      Il n’y a à priori pas de problème avec les impôts. Un précompte fiscal de 10,09 % est retenu sur le montant des vacances jeunes. S’il s’avère (en fonction de ta situation fiscale et de tes revenus totaux annuels) que cette retenue n’est pas suffisante, il se peut juste que tu doives payer un peu plus d’impôt l’année suivante pour cette période là.

      Pour d’autres questions,n’hésite pas à nous recontacter.

  39. Prybtc
    le 31 août 2017 à 22:02

    Que faire si l’équipe et l’employeur ne sont pas d’accord que je m’absente durant approximativement 10 jours? Est ce un droit?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 septembre 2017 à 11:18

      Bonjour Prybtc,

      Si tu es dans les conditions pour bénéficier de congés légaux, de vacances jeunes ou de vacances européennes, cela est effectivement un droit (pour au moins 20 jours sur l’année civile). La période à laquelle ces jours peuvent être doit cependant être négocié avec l’employeur.

      Si ton employeur refuse de t’accorder les jours auxquels tu as droit. Nous te conseillons de montrer la législation à ton employeur (vacances jeunes: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t11). Si tu employeur refuse tout de même, tu peux contacter ton syndicat si tu es syndiqué ou en parler au contrôle des lois sociales (de la ville de ton employeur): http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=6552

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  40. Sarah
    le 31 août 2017 à 14:48

    Bonjour,

    Je viens de trouver un travail et commence en septembre 2017

    Après avoir fait Bachelor + master en belgique, je suis partie faire un master complémentaire en Australie. Je suis donc diplômée du université australienne en 2017. Cela est-il valable pour pouvoir bénéficier des vacances jeunes ?

    Merci beaucoup ,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 août 2017 à 16:55

      Bonjour Sarah,

      Voici ce que l’ONEm indique dans ses commentaires de la loi: « La notion “ études, apprentissage ou formation ” n’a pas été définie de manière précise et doit donc être comprise dans le sens qu’elle a dans le langage courant. Un arrêt des études est assimilé à une fin d’études. Il est donc entre autres tenu compte :
      – de toutes les études par lesquelles il est satisfait à l’obligation scolaire en Belgique ou à l’étranger (études dans un établissement d’enseignement reconnu, études à domicile, formation reconnue dans le cadre de l’obligation scolaire à temps partiel);
      – de la formation des classes moyennes, convention de stage y comprise, apprentissage industriel;
      – des études supérieures en Belgique ou à l’étranger dans l’enseignement de jour;
      – de la période de réalisation d’un travail de fin d’études; bien que la date de dépôt du travail de fin d’études soit considérée comme la date de fin des études, l’ONEM tiendra compte, dans la pratique, de la date de « fin des études » éventuellement antérieure qui serait mentionnée par le jeune sur le formulaire C103 vacances jeunes. »

      Tes études en Australie pourraient donc te permettre de répondre aux critères pour pouvoir bénéficier de vacances jeunes en 2018. N’oublie pas qu’il faut bien avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2017.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  41. Cédric
    le 8 août 2017 à 15:04

    Bonjour.

    Je pense rentrer dans les conditions pour bénéficier à la fois des vacances jeunes et des vacances européennes.

    Cependant, je m’interroge car mon contrat est un CDD de trois mois. Est-ce que la caractère et la durée de ce contrat enlève quelque chose aux congés auxquels je pense avoir droit ?

    D’avance je vous remercie.

    Bien à vous,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 août 2017 à 11:17

      Bonjour Cédric,

      Sans plus de détails sur ta situation, nous ne serons pas en mesure de te dire si tu remplis les conditions pour bénéficier de l’un ou l’autre type de vacances. Mais, sache que le type de contrat ou sa durée n’a pas d’impact sur ton droit à des vacances jeunes ou vacances européennes. Tu peux tout-à-fait prendre des vacances pendant ton CDD de 3 mois (en négociant les dates avec ton employeur).

      Si tu es dans les conditions pour bénéficier des vacances jeunes, il semble plus intéressant d’opter pour ces dernières. L’indemnité de l’ONEm que tu reçois dans le cadre des vacances jeunes n’est pas réclamée au travailleur l’année d’après. Avec les vacances jeunes, tu conserves ton droit au double pécule complet l’année suivante.

      Pour d’autres questions n’hésite pas à nous recontacter.

  42. Lise
    le 7 août 2017 à 09:19

    Bonjour!

    Je suis une jeune travailleuse qui a été diplômée en juin 2016, puis qui a commencé à travailler fin août 2016 en tant qu’employée.
    J’ai donc eu droit à 6 jours de vacances légaux (août jusque janvier). J’aimerais dés à présent profiter des vacances jeunes afin de pouvoir avoir jusqu’à 1 mois de congé au total, en comptant les 6 jours déjà pris.
    Seulement j’ai des hésitations à lancer les démarches, car mon entourage me dit que prendre plus que 1 semaine de congés « sans soldes » (car c’est bien comme cela que mon employeur va voir ces vacances jeunes non?) va beaucoup influencer le nombre de jours de congé dont j’aurai droit l’année prochaine (2018), ainsi qu’influencer mon pécule de vacance 2018.

    Pourriez-vous m’éclairer?

    Merci!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 août 2017 à 16:06

      Bonjour Lise,

      Comme tu as fini tes études et commencé à travailler en 2016, si tu n’avais pas atteint l’âge de 25 ans au 31 décembre 2016, tu peux effectivement avoir droit à des jours de vacances jeunes. Dans ce cas, tu devras compléter le formulaire C103 avec ton employeur et le remettre à chaque nouvelle période de congés. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus.

      Ainsi, tes 6 jours de congés légaux pourront être complétés par 14 jours de vacances jeunes; ce qui te fera 4 semaines de vacances en tout. Les vacances jeunes sont différentes des congés sans solde. Tu ne recevras pas de salaire pour les jours de congés sans solde alors pour les jours de « vacances jeunes », tu recevras une allocation payée par l’assurance-chômage (ONEm). Cette allocation correspond à 65% de ton salaire. Malgré que l’employeur ne puisse pas te les refuser, comme pour les vacances ordinaires, tu devras négocier tes jours de vacances jeunes avec lui.

      Le fait de prendre des vacances jeunes cette année n’aura aucun impact sur tes jours de vacances ordinaires de l’année prochaine. Si tu travailles toute l’année 2017, tu ouvriras bien le droit à 4 semaines de congés payés et si tu travailles moins, le nombre de jours de sera proportionnel.
      Quant à ton pécule de vacances 2018, il n’y aura aucun impact si tu prends les jours de vacances jeunes.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  43. Scraatch
    le 4 août 2017 à 16:54

    Bonjour,

    Ma question est; Durant l’année 2016 j’étais étudiant et je travaillais beaucoup sous contrat étudiant. En 2017 j’ai trouvé mon premier emploi en tant qu’ouvrier puis-je avoir des congés ?

    Merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 août 2017 à 11:16

      Bonjour Scraatch,

      Le travail étudiant n’ouvre pas le droit à des vacances ordinaires l’année suivante (sauf s’il s’agit de prestations étudiantes pour lesquelles tu cotisais pleinement à l’ONSS, donc au-delà de 50 jours).

      Si tu ne remplis pas les conditions ci-dessus pour les vacances jeunes, tu peux obtenir des congés européens. Pour cela il te faut avoir travaillé 3 mois en 2017, ce qui correspond à la période d’amorçage. Tu trouveras toutes les explications à ce propos sur: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  44. Charly
    le 1 août 2017 à 15:20

    Si j’habites Bruxelles mais que mon employeur est en Flandre, ai-je le droit aux vacances jeunes?

    Si j’ai été diplômé en 2016 mais que j’ai encore étudié 1 ans jusqu’en juin 2017 je peux quand même avoir droit aux vacances jeunes? (j’ai moins de 25 ans)

    Merci!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 août 2017 à 12:36

      Bonjour Charly,

      Le fait d’habiter à Bruxelles et de travailler en Flandre n’influence pas sur le bénéfice des vacances jeunes. Mais, comme tu étais encore étudiant en 2017, tu ne remplis à priori pas les conditions pour bénéficier des vacances jeunes. Pour prétendre à ces vacances en 2017, il faut avoir terminé ses études (ou formation) en 2016.

      Mais, tu pourrais peut-être ouvrir le droit à des vacances européennes. Pour bénéficier en bénéficier, tu dois avoir travaillé au moins trois mois dans la même année civile. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  45. Vitus
    le 27 juillet 2017 à 16:35

    Bonjour,

    merci pour les informations!

    Je me pose cependant une question:

    J’ai 24 ans (anniversaire en mars) et je suis diplomé depuis septembre 2016. J’ai commencé à travailler en novembre 2016 (50% en Belgique) et depuis mars 2017 je travaille (les autres 50%) au Luxembourg. Il me semble que je n’ai pas un droit à des « vacances jeunes » parce que j’aurais d’autres revenues pendant mes « vacances jeunes » (le salaire pendant les vacances légaux luxembourgeois)? Le CSC écrit par rapport à cela, qu’il ne faut pas avoir « d’autres revenus pendant les vacances jeunes ». Est-ce que c’est juste? Ou est-ce que ca ne vaut pas pour les salaires non-belges ? Est-ce que je dois prendre des vacances européennes?

    Merci d’avance!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 juillet 2017 à 10:05

      Bonjour Vitus,

      Selon nous, tu devrais pouvoir bénéficier de vacances jeunes pour ton emploi en Belgique. En effet, l’ONEm précise que tu ne peux bénéficier de l’allocation de vacances que pour les jours (ou demi-jours) de vacances jeunes où tu n’as pas de rémunération: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t11#h2_4. Cela signifie, selon nous, que tu ne peux pas travailler pendant tes vacances jeunes. Mais dans ton cas, tu ne travailleras pas durant tes vacances jeunes puisque tu prendras des vacances jeunes à mi-temps.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  46. Natacha290993
    le 16 juillet 2017 à 22:46

    Bonjour, j ai terminé mes etudes en juin 2016. J ai commencé à travailler en tant qu’employé en janvier 2017 (avant étudiant). Je travaille toujours actuellement. Est-ce que j’ai droit à des jours de congé ou pas? J’ai diverses réponses de mon entourage. Certains disent oui, d’autres non, et j’ai du mal à comprendre la législation établie…merci d’avance!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 juillet 2017 à 13:15

      Bonjour Natacha,
      Effectivement, tu as droit à des congés Européens. Pour les obtenir, tu dois avoir travaillé au minimum 3 mois, cette période va correspondre à la période d’amorçage.

      À la fin de la période d’amorçage de trois mois, tu as droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.
      Par exemple?: si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours.

      Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à des jours de vacances proportionnellement à ton régime de travail.

      Attention les jours de congés que tu prendras cette année, seront imputés de ton double pécule de vacances de l’année prochaine.

      Tu peux consulter la fiche « as tu droit à des vacances européennes »
      http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  47. Chriska
    le 12 juillet 2017 à 17:31

    Un grand merci pour vos explications !

  48. Chriska
    le 10 juillet 2017 à 12:40

    Bonjour ,j’ai actuellement 29 ans , et je suis diplômé depuis le mois de juin 2016 en informatique . Avant ça , en 2011 je travaillais en tant qu’ouvrier dans le domaine de la construction . Pour des problèmes de dos je suis tombé à la mutuelle puis au chômage et j’ai donc décidé de reprendre les études . Une fois mes études finis en 2016, j’ai travaillé au Luxembourg d’octobre 2016 à février 2017. Actuellement j’ai un nouveau travail sur liège, contrat ayant pris effet en mi mars . Ma question serait de savoir j’ai droit à des congés, étant donné que ce n’est pas mon premier travail ( construction…) .

    Merci !

    DDF

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 juillet 2017 à 13:12

      Bonjour Chriska,

      Pour avoir droit à des congés ordinaires (congés payés) en Belgique en 2017, il faut soit y avoir travaillé ou travaillé pour une société belge à l’étranger en 2016. Donc, si ton emploi au Luxembourg n’était pas au compte d’une entreprise belge, tu ne pourras malheureusement pas de congés sur base de cette période d’octobre 2016 à février 2017. Tu ne pourras pas non plus avoir des jours de congés sur base de ton travail d’ouvrier en construction de 2011.

      Mais, tu pourrais ouvrir le droit à des vacances européennes. Pour bénéficier de ces vacances, tu dois avoir travaillé au moins trois mois dans la même année civile. Donc, comme ton contrat actuel a débuté mi-mars, depuis mi-juin, tu peux prétendre à des vacances d’une semaine en fonction de ton régime de travail. Par exemple?: si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours.

      Et, depuis cette période d’amorçage de trois mois, pour chaque mois de travail tu as droit à deux jours supplémentaires de congé (à raison d’un régime de 6 jours) et si tu travailles moins, tu as droit à des vacances proportionnellement à ton régime de travail). Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus.

      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances supplémentaires (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2018.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  49. lolaca
    le 8 juillet 2017 à 00:58

    Bonjour,

     

    23 ans
    diplômée infirmière en juin 2017
    travail en jobiste infirmière temps plein juillet 2017
    signe un cdi octobre 2017 en infirmière temps plein

    Aurais je droit aux vacances jeunes? comment y prétendre?à partir de quand puis je prendre ces jours de congés?

    Que faire pour les avoir pour noel 2017?

     

    CDT

  50. ASCROIXROUGE
    le 6 juillet 2017 à 16:05

    Bonjour,

    J’ai été engagée le 03/07/2017  par la Croix Rouge en tant qu’assistante sociale (contrat de remplacement 1 an).

    J’ai été diplomée bac Assistante sociale le 30 juin 2017.

    Je souhaiterai savoir si j’ai droit aux vacances jeunes sachant que je n’ai travaillé que 3 jours et demi en tant qu’étudiante pendant l’année 2017.

    Les vacances que je souhaiterai seraient pendant le mois de septembre 2017 ( j’aurai alors travaillé 2 mois temps plein).

    J’ai 21 ans.

     

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

    Yonca

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 juillet 2017 à 09:30

      Bonjour Yonca,

      Comme tu peux le voir dans les conditions expliquées dans la fiche ci-dessus, pour pouvoir bénéficier de vacances jeunes en 2017, il faut avoir été diplômé en 2016 et avoir travaillé au moins un mois en 2016. Tu n’es donc pas dans les conditions. Tu seras cependant dans les conditions pour pouvoir bénéficier de vacances jeunes en 2018.

      Pour cette année, il te reste la possibilité des vacances européennes. Cependant, pour pouvoir en bénéficier il faudra d’abord avoir travaillé au moins 3 mois en tant que salarié (pas travail étudiant). Tu retrouveras toutes les informations concernant les vacances européennes sur cette page: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  51. Ioana
    le 22 juin 2017 à 11:33

    Bonjour
    J’ai 25 ans et j’ai commence a travailler en décembre 2016, avec cdd jusqu’au mois de mai et maintenant j’ai mon deuxième cdd jusqu’au novembre. Ma question : ai je droit aux vacances cet annee? Ps: c’est mon premier travail
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 juin 2017 à 13:35

      Bonjour Ioana,

      Pour avoir droit à des vacances jeunes en 2017, tu dois remplir ces trois conditions::

      • Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2016?;
      • Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2016?;
      • Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2016 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Un travail sous contrat d’occupation étudiant (sans retenue de sécurité sociale) n’ouvre pas le droit aux «vacances jeunes».

      Si tu en remplis pas les conditions, tu peux faire appel au système des vacances européennes. Tu trouveras les explications sur cette page: http://www.bruxelles-j.be/?p=12925

      Bien à toi