Bruxelles-J

As-tu droit à des "vacances jeunes" ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Tu viens de décrocher ton premier emploi ! Félicitations ! Mais auras-tu droit à des congés payés ta première année ? Oui, dans certains cas, tu pourras percevoir une allocation-vacances en tant que jeune travailleur.

Paco, 2014, Ixelles

Paco, 2014, Ixelles

Principe général

Les travailleurs salariés ont le droit, pendant un certain nombre de jours par an, de ne pas travailler tout en gardant leur rémunération. Cette période d’inoccupation est appelée « vacances annuelles » ou encore « congés payés ». Pour y avoir droit, il faut avoir été lié par un contrat de travail ou d’apprentissage l’année précédente.

Le nombre de jours de vacances rémunérés auxquels tu auras droit en 2018 dépend du nombre de jours pendant lesquels tu as travaillé en 2017. Si tu as travaillé pendant toute l’année, tu as droit à 4 semaines de vacances rémunérées l’année suivante. Si tu as travaillé six mois en 2017, tu n’auras droit qu’à 2 semaines de vacances rémunérées et qu’à la moitié du pécule de vacances en 2018. Ce sont les vacances annuelles ordinaires.

À côté de ce principe général, il existe pour chaque catégorie professionnelle (ouvrier, employé, artiste, chômeur, etc.) des dispositions législatives spécifiques. Nous n’aborderons ici que les spécificités du jeune travailleur.

 

Les vacances jeunes

Si tu n’as pas travaillé toute l’année précédente, les « vacances jeunes » te permettent de prendre des jours de congés en plus afin de compléter tes vacances annuelles ordinaires, de sorte que ta période totale de vacances puisse s’élever à 4 semaines. Les « vacances jeunes » viennent donc s’ajouter aux jours de congés auxquels tu as droit pour les jours de travail en 2017.

Exemple : Tu as terminé tes études en juin 2017 et tu as commencé à travailler le 1er octobre. Tu ne peux donc pas bénéficier en 2018 du nombre maximum de jours de vacances ordinaires. Mais tu peux faire appel aux « vacances jeunes ».

Les jours de vacances ordinaires sont rémunérés par l’employeur. Mais pour les jours de « vacances jeunes », tu recevras une allocation payée par l’assurance-chômage (ONEm). Cette allocation correspond à 65 % de ton salaire. Le montant salarial pris en considération pour calculer les 65 % est limité à 2252,94€ brut par mois.

Quelles sont les conditions pour pouvoir bénéficier de ces «vacances jeunes» en 2018 ?

Il y en a trois. Il faut les remplir toutes les trois :

  • Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2017 ;
  • Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2017 (travail de fin d’études compris) ;
  • Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2017 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Un travail sous contrat d’occupation étudiant (sans retenue de sécurité sociale) n’ouvre pas le droit aux «vacances jeunes».

Le travail étudiant ne peut généralement pas te permettre d’ouvrir un droit aux « vacances jeunes » puisqu’il donne lieu à des cotisations sociales réduites et ce, pendant les 475 premières heures du travail étudiant. Ceci dit, le travail étudiant effectué au delà de ce quota pourrait être pris en compte.
Une expérience de travail à l’étranger donnant lieu à des retenues de sécurité sociale dans le pays étranger pourra généralement être prise en compte.

Quelles sont les démarches pour en bénéficier ?

Si tu remplis ces trois conditions, tu peux demander l’allocation « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC, de ton syndicat ou du bureau de chômage de l’ONEm. Tu dois compléter ce formulaire avec ton employeur et le remettre uniquement à la fin du premier mois où tu prendras des « vacances jeunes ».
En parallèle, ton employeur fera une déclaration électronique (appelée déclaration scénario 9) et te remettra une copie de celle-ci.

Pour chaque mois au cours duquel tu prendras des vacances jeunes, ton employeur devra effectuer une déclaration électronique (nommée déclaration scénario 10) du nombre d’heures de vacances jeunes que tu as pris. Ces déclarations sont nécessaires pour le calcul de ton allocation.

Le paiement de l’allocation a lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai).

Quand prendre les jours de vacances jeunes ?

Tu ne peux prendre tes jours de « vacances jeunes » que pendant une occupation salariée et après avoir épuisé tes vacances rémunérées « ordinaires ». La planification se fait comme pour les vacances « ordinaires », c’est-à-dire de commun accord avec l’employeur et/ou selon les « règles » en vigueur dans ton secteur.

Ces jours peuvent être pris en une ou plusieurs fois, par jour complet ou demi-jour.

 

Existe-t-il un autre système pour bénéficier de vacances dès la première année de travail ?

Oui, depuis 2012, le système des vacances « européennes » ou « supplémentaires » te permet également d’avoir droit à des vacances si tu n’as pas droit à des vacances « ordinaires ». Cependant, ce système n’est intéressant que si tu n’es pas dans les conditions pour pouvoir bénéficier des vacances jeunes. Si tu as le choix entre les deux systèmes, nous te conseillons de faire appel aux vacances jeunes.

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


108 questions pour “ As-tu droit à des "vacances jeunes" ?

  1. scholiers
    le 12 octobre 2018 à 14:36

    es-que en 1963 et 1964 avez je droit au vacances jeune aient a cette époque que 21 ans et précédemment en 1962 que 20 ans a ce moment j’ai ressue 64 jours.  né en 1943 la formule consacré serais belle questions a quoi sa va te servir pour le juge j’introduit une réclamations pour la compositions de ma pensions ou il ont fait des tripatouillages exemple en 1979 285 jours prestée et 27 jours de congés et assimilée en 1980 16 jours nous savons tous que les jours prestée serve a divisé le salaire accrédité aussi appelée salaire réelle

    du quelle il ne manque que 54.27% il manque également en assimilée les jours RTC et JF ci on les a payer par un salaire pour inactivité ceci est liée au fait de faire du travaille au jours interdit (en feux continu) et devais être placer avec les congés dans la colonne  e de la propositions de pensions. il manque cruellement

  2. Céline
    le 9 octobre 2018 à 20:58

    Quand vous dites « Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2017 (travail de fin d’études compris)?; » cela signifie même après avoir terminé une année en plus après le bachelier ?
    Et faut-il prendre ces jours de congé durant l année 2018 ou nous avons le droit de les prendre en 2019 ? (Début du travail octobre 2017)
    Merci

  3. David
    le 4 octobre 2018 à 21:28

    Aïe je droit à des vacances rémunéré si j ai commencé à travailler que le 15 janvier.mais l année précédente je n ai pas travailler du tout ?

  4. Julie
    le 4 octobre 2018 à 16:28

    Bonjour,

    Je travaille depuis septembre 2017. J’ai droit en 2018 à 13 jours de « vacances jeunes ». Si je démissionne en octobre 2018, puis-je prendre ces congés pendant la période de préavis ?

    Merci d’avance,

    Bien à vous.

    Julie

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 octobre 2018 à 17:27

      Bonjour Julie,

      En principe, lors d’une démission aucun événement ne suspend le délai de préavis (maladie, vacances,…). Tu pourrais donc théoriquement utiliser tes jours de vacances jeunes pendant ton délai de préavis.

      Ceci dit,  la période de tes vacances doit être négociée avec ton employeur et pourrait éventuellement se voir refusée pour un motif concrète (par exemple si ton absence à cette période perturbe l’organisation du travail de l’entreprise).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  5. Tania
    le 19 septembre 2018 à 11:37

    Bonjour Madame, Monsieur,

    Je me permets de vous contacter pour être sûre que j’ai bien compris les démarches à effectuer dans le cadre de demande de congés jeunes. Concrètement, je ne dois effectuer les démarches administratives que APRES la prise de vacances? C’est bien cela?

    Par exemple, dans mon cas, j’ai eu fini mes études supérieures en juin 2018, je travaille depuis le 10 septembre (CDD de 6 mois). Et si j’ai bien compris l’ordre des démarches: je conviens d’abord de dates de vacances avec mon employeur (pour l’année 2019), ensuite je pars en vacances, et c’est seulement au retour de vacances que j’introduis la demande?

    Cordialement,

    Tania

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 septembre 2018 à 16:43

      Bonjour Tania,

      Si tu as moins de 25 ans au 31 décembre 2018, tu pourras effectivement demander des  « vacances jeunes » pour 2019 à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC, de ton syndicat ou du bureau de chômage de l’ONEm.

      Comme tu le dis toi-même, ce formulaire (dûment complété) devra être remis potentiellement après tes vacances (si tu pars moins d’un mois complet), ou plus précisément à la fin du premier mois où tu prendras des « vacances jeunes ».

      A chaque fois que tu prendras des vacances jeunes, ton employeur devra effectuer une déclaration électronique (nommée déclaration scénario 10) du nombre d’heures de vacances jeunes que tu as pris. Ces déclarations sont nécessaires pour le calcul de ton allocation.

      Attention, sache que tu ne recevras pas forcément le paiement de tes vacances jeunes tout de suite après tes vacances. Le paiement de l’allocation a lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  6. Amélie
    le 18 septembre 2018 à 14:06

    Bonjour,

     

    Voici mon cas:

     

    J’ai fini mes études en aout 2017 et ai choisi de faire un master pour compléter mon diplôme de haute école. Cependant, je les ai arreté en juin 2018 (sans avoir de diplôme de master donc) et ai commencé a travailler en intérim en juillet 2018 jusqu’à ce jour (18 septembre). Ai-je donc bien droit aux vacances jeunes? je peux donc y avoir droit à partir du 1er janvier 2019 ? merci pour vos précisions

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 septembre 2018 à 13:00

      Bonjour Amélie,

      Tu sembles bien remplir les conditions d’études et de travail pour pouvoir bénéficier de vacances jeunes en 2019.
      Il faut également que tu remplisses la condition d’âge: avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2018.
      Pour des vacances en 2018, tu pourras peut-être recourir aux vacances européennes: http://www.bruxelles-j.be/?p=12925

      Bien à toi

       

  7. Virgi
    le 21 août 2018 à 16:24

    Bonjour,

    j’ai fini mes études en juin 2017 et ai commencé à travailler à 33% comme employée le 23/10/17.  Les RH m’ont bien confirmé que j’avais droit à mes vacances jeunes basées sur mon temps de travail à 33%.  Le 01/05/2018, j’ai signé un nouveau contrat dans la même société à 60% mais comme statut d’assistante (pas comme employée).  Ai-je droit à mes vacances jeunes à 93% ou les 60% que j’ai commencé à prester en 05/2018 ne sont pas valables?  Merci pour votre réponse.  Bonne journée. Virginie

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 août 2018 à 10:37

      Bonjour Virgi,

      Les trois conditions pour bénéficier des vacances jeunes en 2018 sont :

      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2017

      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2017 (travail de fin d’études compris)

      – Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2017 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail.

      Si tu réponds à ces trois conditions, tu y as droit.

      Par contre, qu’entends-tu pas « assistante » et non « employée »? Es-tu sous contrat de travail? De stage?

      Si tu es actuellement sous contrat de travail et que tu réponds aux conditions précitées, tu as droit à un total de 4 semaines de congé pour l’année 2018 (éventuels jours de congés légaux compris) sur base de ton régime actuel (donc sur base de ton 60%). Ces jours seront couverts pas des allocations de la part de l’ONEm qui sera calculée sur base de ton salaire actuel. Tu dois demander l’allocation « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC, de ton syndicat ou du bureau de chômage de l’ONEm. Tu dois compléter ce formulaire avec ton employeur et le remettre uniquement à la fin du premier mois où tu prendras des « vacances jeunes ». En parallèle, ton employeur fera une déclaration électronique (appelée déclaration scénario 9) et te remettra une copie de celle-ci.

      Pour chaque mois au cours duquel tu prendras des vacances jeunes, ton employeur devra effectuer une déclaration électronique (nommée déclaration scénario 10) du nombre d’heures de vacances jeunes que tu as pris. Ces déclarations sont nécessaires pour le calcul de ton allocation.

      Le paiement de l’allocation a lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  8. Lisa
    le 21 août 2018 à 09:28

    Bonjour
    J’ai commencé à travailler à temps plein en septembre 2016. J’étais alors fraîchement diplômée (juin 2016) et j’avais 23 ans.

    Pour 2017, n’ayant droit qu’à 8 jours de congé, j’ai pris contact avec le service RH qui a complété les documents pour que je puisse bénéficier des congés jeunes.
    J’ai également complété ma partie.
    J’ai dû prendre l’équivalent de 10 jours sur l’année 2017.

    A ce jour (août 2018), je n’ai toujours pas perçu le montant de l’allocation.

    A qui dois-je m’adresser pour voir ce qui coince?
    Mon employeur? La CAPAC directement? L’ONEM?

    Merci d’avance.
    Bien à vous

    Lisa

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 août 2018 à 09:36

      Bonjour Lisa,

      Un délai de paiement aussi long est anormal. Avez-vous, toi et ton employeur, effectué toutes les démarches et fait toutes les déclarations?

      Tu retrouveras le détails des démarches à effectuer sur cette page sur site de l’ONEm: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t11#h2_6

      Nous te conseillons de vérifier avec ton employeur et avec ton organisme de paiement si tout est bien en ordre.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  9. lionel
    le 11 août 2018 à 14:51

    Bonjour,

    Je rentre dans les conditions pour les vacances jeunes :
    – j’ai moins de 25 ans (23ans)
    – j’ai terminé mes études en juin 2017
    – j’ai commencé à travailler en octobre 2017 sous contrat intérim (40h/semaine)

    En décembre, je décide d’arrêter de travailler dans ce secteur et je retrouve un job en février en CDD et depuis juillet en CDI.

    Ma question est la suivante :
    Ai-je droit au double pécule de vacance pour cette année 2018?
    En effet, dans mon premier emploi (octobre-decembre), mon salaire comprenait une partie du double pécule.
    Afin de « régulariser ma situation » mon nouvel employeur à soustrait la partie du pécule reçu à mon salaire du mois de mai. Cependant je n’ai reçu aucun double pécule…
    Qu’en est-il?

    Bien à vous,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 août 2018 à 15:21

      Bonjour Lionel,

      Tu entres effectivement dans les conditions pour bénéficier de vacances jeunes (payé par l’ONEM voir fiches ci-dessus,).

      Ayant déjà travaillé en intérimaire l’an passé tu as ouvert le droit à quelques jours de vacances annuelles ordinaires pour cette année-ci. En effet, le nombre de jours de vacances rémunérés « ordinaires » auxquels tu as droit en 2018 dépend du nombre de jours pendant lesquels tu as travaillé en 2017.
      Pour ces jours de vacances là, tu as droit à un pécule de vacances. Si tu es ouvrier, c’est une caisse de vacances annuelles (ONVA par exemple) qui paye ce pécule.
      Si tu es employé, il faut distinguer le simple et le double pécule : le simple pécule de vacances est le salaire normal que tu reçois de l’employeur pour chaque jour de vacances. Tu reçois donc ton salaire habituel quand tu es en congé. Le double pécule est un supplément que l’employeur doit te payer au moment où tu prends tes vacances principales. Il correspond à 92% de la rémunération brute du mois pendant lequel tu prends tes vacances.

      Cependant lorsqu’un contrat prend fin en 2017, l’employeur doit payer d’avance le simple et le double pécule qui seront dus en 2018 pour les jours de vacances qui ont été ouverts grâce aux prestations effectuées pour lui. C’est le pécule de départ. En tant qu’intérimaire, ton pécule de vacances a du donc normalement t’être payé à la fin de chaque contrat par l’agence d’intérim.

      Si tu es employé cette année, quand tu prends tes congés légaux, tu perçois une rémunération ordinaire et un double pécule qui doivent être payés par ton employeur (qui t’emploie à ce moment là). Mais comme tu as en réalité en principe déjà perçu ce pécule à la fin de tes contrats intérimaires de 2017, il y a lieu de procéder à une régularisation pour éviter un double payement. Cette régularisation se fait au moment du paiement du double pécule de vacances.La régularisation s’opère par la déduction par ton employeur de la somme de la rémunération mensuelle et du double pécule qui doivent t’être payé par lui, du montant du pécule de départ déjà perçu à la fin de ton (tes) précédents contrat(s).

      Donc la régularisation consiste à déduire du pécule qui t’es du en 2018, le pécule qui t’as déjà été payé en 2017 par avance, étant donné que ton précédent contrat a pris fin et que tu as bénéficié d’un pécule de départ.

      J’espère que c’est un peu plus claire pour toi.

      Puisque tu n’as pas travaillé toute l’année 2017, les « vacances jeunes » te permettent de prendre des jours de congés en plus afin de compléter tes vacances annuelles ordinaires, de sorte que ta période totale de vacances puisse s’élever à 4 semaines. Les « vacances jeunes » viennent donc s’ajouter aux jours de congés auxquels tu as droit pour les jours de travail en 2017.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  10. Bastien
    le 7 août 2018 à 11:39

    Bonjour,

    J’ai terminé mes études en Juin 2017. J’avais 22 ans quand j’ai été diplômé.

    Après mes études je suis parti 6 mois aux Etats-Unis pour suivre des cours de langues (de Septembre 2017 à Février 2018).

    Après être rentré de mon voyage j’ai trouvé un emploi quelques mois plus tard. J’ai commencé à travailler le 4 Juin 2018.

    On est maintenant le 07 août 2018, j’ai 23 ans et je me demande si j’ai droit aux congés jeunes.

    D’avance merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 août 2018 à 11:05

      Bonjour Bastien,

      Comme indiqué sur la fiche ci-dessus, voici les trois conditions pour pouvoir bénéficier des vacances jeunes :

      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2017

      – Avoir terminé tes études dans le courant de 2017

      – Après la fin des études avoir travaillé en 2017 comme salarié pendant au moins un mois, sous un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Un travail sous contrat d’occupation étudiant n’ouvre pas le droit aux « vacances jeunes ».

      Si tu es parti suivre des cours de langues à l’étranger juste après ton diplôme, il semblerait donc que tu ne répondes pas à la troisième condition et que tu n’ouvres donc pas ton droit aux vacances jeunes.

      Si tu travailles actuellement et que tu souhaites prendre des vacances, tu pourras le faire en prenant des « vacances européennes ». Tu trouveras toutes les informations sur cette fiche : http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/ Attention que, contrairement aux vacances jeunes, les vacances européennes ne sont pas un « cadeau ». Il s’agit d’une avance sur ton double pécule de l’année suivante. Si tu décides donc de prendre des vacances européennes en 2018, ton double pécule de 2019 sera diminué de l’équivalent de tes jours de vacances de cette année.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  11. noémie
    le 31 juillet 2018 à 10:51

    Bonjour,

    J’ai terminé mes études en juin 2017 (j’avais 24 ans au moment du Diplôme).

    J’ai commencé à travailler en PFI mi-temps ( 18,75/semaine) du 25 septembre 2017 au 24 mars 2018 ( toujours 24 ans).

    Mon CDD mi-temps ( 18,75/semaine) a commencé du 25 mars 2018 et se termine le 25 septembre 2018 ( j’ai eu 25 ans le 18 juin 2018).

    Est-ce que je peux bénéficier à des vacances pour le mois d’août ?

    Un grand merci !

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 août 2018 à 14:55

      Bonjour Noémie,

      En principe, tu ne pourras malheureusement pas bénéficier de vacances jeunes.

      En effet, tu ne remplis malheureusement pas la condition suivante : « avoir travaillé en 2017 comme salarié pendant une période minimale » car ton PFI est assimilé à une formation.

      Cela dit, il existe un système de vacances  similaire permettant d’avoir droit à des congés dès la première année de travail et auquel tu pourrais faire appel: les vacances «européennes» ou «supplémentaires».

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  12. Carmenps
    le 30 juillet 2018 à 13:39

    Bonjour,

    J’ai fini mes études en France en Juin 2017 et j’ai commencé à travailler en Belgique en Septembre 2017. Savez-vous si j’ai le droit aux congés jeunes même si j’ai fait mes études dans un pays différent de la Belgique? Dans les conditions décrites dans ci-dessus ce n’est pas décrit, cependant mon employeur me dit que c’est un requis d’avoir fait mes études en Belgique.

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 juillet 2018 à 14:23

      Bonjour Carmenps,

      En principe, le fait d’avoir terminer tes études à l’étranger n’est pas un critère déterminant pour ouvrir un droit à des vacances jeunes et l’obligation d’avoir effectuer ses études en Belgique ne figure pas dans les conditions évoquées au sein de la loi.

      Si tu avais moins de 25 ans au 31 décembre 2017, tu pourrais donc prétendre à des vacances jeunes pour compléter le nombre de jours de vacances annuelles auxquelles tu as ouvert le droit en travaillant en 2017.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  13. leila
    le 17 juillet 2018 à 11:32

    bonjour,

    j’ai fini mes études en juin 2016 j’ai commencer à travailler tout de suite aprés,

    je me suis renseigner auprés de mon contract manager pour savoir si j’ai droit des congés jeunes et il m’as dit que j ‘avais droit à 11h du coup je les ai pris par contre on ne m ‘a jamais parler de document à remplir pour pouvoir bénéficier de la prime je l’ai seulement su aujourd’hui ( 17/06/2018) est ce que je pourrai récuperer la prime? si oui comment procéder ?

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 juillet 2018 à 17:10

      Bonjour Leila,

      Tu ne peux plus malheureusement ouvrir les droit aux vacances jeunes et de conséquence demander la prime de L’ONEM, car, hélas, la demande doit parvenir à l’ONEM au plus tard en février de l’année qui suit l’année au cours de laquelle des vacances sont prises: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t11#h2_6 et qu’il n’est donc à priori pas possible de récupérer le paiement des vacances jeunes qu’elles a prises en 2017.

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question :)

  14. Sara
    le 10 juillet 2018 à 20:13

    Bonjour,
    J’ai été diplômée en juin2016, j’ai travaillée pendant 6 mois en 2017 (Stage first) et la je viens de commencer à travailler en tant que CPE pour une durée de 1 ans, ai-je drois a des vacances jeune?
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 juillet 2018 à 10:36

      Bonjour Sara,

      Non, malheureusement, tu ne remplis pas les conditions pour des vacances jeunes. Pour y avoir droit, tes études auraient dû se terminer en 2017 et tu aurais dû travailler en 2017. Le Stage First n’est pas considéré ici comme une période de travail.
      Par contre, tu pourras faire appel au système des vacances européennes: http://www.bruxelles-j.be/?p=12925
      Tu peux demander une semaine de vacances européennes après 3 mois de travail.

      Bien à toi

  15. Maxence
    le 9 juillet 2018 à 17:06

    Bonjour,
    Je viens d’être diplômé en Juin et je vais signer mon CDI d’ici peu. Je suis de nationalité française et je voulais savoir si j’avais le droit à des vacances jeunes.
    Merci d’avance.

  16. Pseudo2
    le 2 juillet 2018 à 15:39

    Bonjour,

    Je suis en contrat PFI plein temps du 8mai au 8novembre. Ai-je droit aux vacances européennes à partir du 8aout ou bien les vacances européennes ne sont pas possibles avec un PFI ?

     

    Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 juillet 2018 à 12:01

      Bonjour Pseudo2,

      Le PFI n’ouvre malheureusement le droit à aucun congé : ni congé ordinaire, ni vacances jeunes, ni vacances européennes.
      Bien à toi

       

  17. lydie
    le 22 juin 2018 à 16:42

    Bonjour,

     

    J’ai terminé mon master fin Aout 2017.  J’ai réalisé un certificat universitaire d’octobre à mi-décembre (2017).  J’ai commencé mon premier travail mi-février (mais on était déjà en 2018, du coup). J’ai 24 ans.

    Alors, si je comprends bien, je ne peux pas bénéficier des congés jeunes, parce que je n’ai pas eu de contrat d’un moi minimum (avec 13 jours minimum) durant l’année 2017, puisque mon contrat n’a commencé qu’en 2018?

    Merci.

     

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 juin 2018 à 11:14

      Bonjour Lydie,

      Malheureusement, comme tu n’as pas travaillé salarié en 2017, tu ne peux pas ouvrir le droit aux vacances jeunes. Par contre, tu pourrais bénéficier d’un autre type de vacances appelé « vacances européennes ».

      Pour en bénéficier, il te faut travailler au minimum 3 mois dans la même année civile.
      Comme ton contrat va débuter mi-février, depuis mi-mai, tu as droit à des jours de vacances européennes. Si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours.
      Après cette période d’amorçage de trois mois, pour chaque mois de travail tu auras droit à deux jours supplémentaires de congé. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus.

      Mais comme pour les vacances ordinaires, les jours de vacances européennes doivent être négociés avec ton employeur.
      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances européennes (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2019.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  18. Valentin
    le 7 juin 2018 à 17:54

    Bonjour,

    J’ai terminé mes études en juin 2017 et j’ai moins de 25 ans.

    Cependant, j’ai commencé a travaillé à temps plein le 5 décembre 2017. J’ai donc travaillé plus de 13 jours en 2017 mais pas pendant un mois entier.

    Faut-il absolument que les deux conditions soient réunies ou le fait d’avoir travailler 19 jours en 2017 est suffisant?

    Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 juin 2018 à 14:56

      Bonjour Valentin,

      Malheureusement, tu ne remplis pas les conditions pour les vacances jeunes. Les deux conditions au sujet du travail doivent en effet être impérativement remplies.
      A la place, tu pourras faire appel au système des vacances européennes: http://www.bruxelles-j.be/?p=12925

      Bien à toi

  19. Pseudo1
    le 31 mai 2018 à 14:01

    Bonjour,

    A-t-on droit à des vacances jeunes si nous sommes diplômés et effectuons un stage rémunéré de 6 mois (qui n’a donc plus rien à voir avec un programme scolaire) au sein d’une entreprise ?

    Merci

  20. Anaïs
    le 15 mai 2018 à 12:58

    Bonjour, J’ai été diplômée en janvier 2018 et je travaille actuellement en tant qu’employé. J’ai travaillé l’année passée 2017 en tant qu’etudiante pendant 2 mois.
    Ai je droit au vacances jeunes des cette année 2018 ?
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 mai 2018 à 16:26

      Bonjour AnaÏs,

      Comme tu as été diplômée des 2018, tu ne remplis pas les conditions pour prétendre aux vacances jeunes.
      Et, la période de travail sous contrat d’occupation d’étudiant n’est malheureusement prise en compte pour ouvrir le droit à aucune forme de vacances.

      Par contre, tu pourrais ouvrir droit à des vacances européennes (ou vacances supplémentaires). Pour en bénéficier, il te faut travailler au minimum 3 mois dans la même année civile. Par exemple, si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours.
      Ne connaissant pas la date exacte du début de ton contrat, nous ne saurons malheureusement pas à te dire à partir de quand tu pourrais y prétendre.

      Et, après cette période d’amorçage de trois mois, pour chaque mois de travail tu auras droit à deux jours supplémentaires de congé (à raison d’un régime de 6 jours) et si tu travailles moins, tu as droit à des vacances proportionnellement à ton régime de travail). Tu trouveras plus d’informations sur la fiche:
      http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances supplémentaires (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2019.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  21. Nono
    le 2 mai 2018 à 13:30

    Bonjours, j’ai commencé à travailler en octobre 2017 avec un cdd étudiant , car il me rester un examen à passer en janvier 2018.

    En janvier 2018 j’ai réussi mon examen et j’ai terminé mon bachelier , alors la société m’as proposer un contrat cdd ouvrier de 6 mois qui a commencé en février après mon cdd étudiant.

    Ma question est : ai-je le droit au vacance jeunes?

    Merci d’avance.

  22. Dine
    le 27 avril 2018 à 20:20

    Bonjour,
    J’ai arrêté mes études en août 2017 (ai été diplômée avant en juin 2016), je viens d’obtenir mon premier emploi dans le public en tant qu’employé. Si je comprends bien, je n’ai droit qu’à des vacances européennes ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 avril 2018 à 14:48

      Bonjour Dine,

      Si tu travailles dans le secteur public, tu peux peut-être bénéficier du régime de vacances du secteur public. Généralement dans le secteur public, il est possible de bénéficier de congés payés directement, dès sa première année.

      Si tu travailles dans le secteur public en tant que contractuelle, il se peut que tu dépendes des règles du secteur privé pour tes vacances. Dans ce cas, en effet, tu ne pourras pas bénéficier de congés payés en 2018 si tu n’as pas travaillé en 2017.
      Tu ne sembles pas remplir les conditions pour les vacances jeunes expliquées ci-dessus. Par contre, tu pourras obtenir des vacances « supplémentaires » lorsque tu auras travaillé au moins trois mois dans la même année civile. À la fin de ces trois mois, tu auras droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact sera proportionnel à ton régime de travail. (Par exemple?: si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours). Après cette période , tu auras droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu auras droit à des jours de vacances proportionnellement à ton régime de travail. Plus d’info sur: http://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  23. Julie
    le 27 avril 2018 à 09:02

    Bonjour,

    j’ai eu fini ma formation en juin 2017 et j’ai donc commencé à travailler en novembre 2017. J’ai droit je pense à 4 jours de congés payés.

    puis je avoir les vacances jeunes? J’ai moins de 25 ans.

    Merci à vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 avril 2018 à 14:29

      Bonjour Julie,

      Comme indiqué sur la fiche ci-dessus, les trois conditions pour avoir droit aux vacances jeunes sont :

      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2017
      – Avoir terminé (ou arrêté) tes dans le courant de 2017
      – Après la fin des études, avoir été sous contrat pendant au moins un mois en ayant travaillé au moins 13 jours (les contrats étudiants n’entrant pas en compte).

      Ayant commencé ton contrat en novembre, si tu as bien presté au moins 13 jours de travail en 2017, il semblerait donc que tu répondes à ces trois conditions.

      Ainsi tu pourras compléter tes jours de congé légaux (calculé sur ton temps de travail de 2017) par des jours de vacances jeunes pour obtenir un total de 4 semaines de congé sur l’année 2018. Note que tes jours de congés légaux doivent être pris en priorité. Pour les demandes de congé supplémentaire, tu peux ensuite demander l’allocation « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 (http://www.onem.be/fr/documentation/formulaires-attestations) que tu obtiendras auprès de la CAPAC, de ton syndicat ou du bureau de chômage de l’ONEm. Tu devras le compléter avec ton employeur et remettre ce formulaire à chaque nouvelle période de congés. Le paiement aura lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  24. Antoine
    le 25 avril 2018 à 14:33

    Bonjour,

    J’ai poursuivis un master en économie d’une durée de 2 ans et demi (l’option de faire un stage crédité rallonge le master d’une demi année) en Belgique dont j’ai été diplomé en Janvier 2018, cependant j’ai payé un minerval pour une année entière, donc je suis théoriquement toujours inscrit à l’université jusqu’en août 2018.

    J’ai commencé directement à travailler le 1 février 2018 et je n’ai pas encore 25 ans (je les aurais le 23 septembre 2018). Aurais-je droit aux congés jeunes dès le mois de juin 2018?

    Merci à vous,

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 avril 2018 à 14:29

      Bonjour Antoine,

      Tu ne réponds pas aux conditions pour avoir droit aux vacances jeunes en 2018. En effet, pour en bénéficier en 2018, il faut avoir été diplômé en 2017 et avoir travaillé en tant que salarié au moins un mois en 2017. Tu ne répondras pas non plus aux conditions en 2019 en raison de ton âge. Cependant, si tu travailles 11 mois en 2018 tu auras pratiquement acquis tous tes congés légaux pour 2019.

      Cette année, tu pourrais par contre pouvoir bénéficier de vacances européennes. Après une période d’amorçage de 3 mois (à partir du 1er mai dans ton cas), tu as droit à une semaine de congé. Par la suite, tu cumules des congés au fur et à mesure au prorata de tes prestations (soit une moyenne de 1,6 jours de congé par mois si tu travailles à temps plein dans un régime de 5 jours/semaine). Tu retrouveras toutes les explications sur les vacances européennes sur cette page: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  25. Roberta
    le 20 avril 2018 à 11:07

    Bonjour,

    J’ai travailéé en France en 2017 et j’ai commencé à travailler en Belgique qu’en février 2018. J’ai moins de 25 ans, j’ai fini mes études en 2017. Est-ce que j’ai le droit des congés jeunes?

     

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 avril 2018 à 16:19

      Bonjour Roberta,

      Ta question n’est pas très précise. Ta période de travail en France a-t-elle fait l’objet de retenue de sécurité sociale en 2017 (même pour une période minimum) ?

      Si oui, tu pourrais alors bénéficier des vacances jeunes cette année. Sinon, tu n’ouvriras malheureusement pas droit à ces vacances. Tu pourras alors faire appel à un autre système de vacances appelé « vacances européennes (ou vacances supplémentaires) » . Tu trouveras plus d’informations sur les vacances européennes sur la fiche: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  26. Carlitta
    le 16 avril 2018 à 11:21

    Mon employeur n’a pas rempli le document pour mes vacances jeune et du coup j’ai pris mes congés en 2017 mais je n’ai toujours pas été payé par l’onem. Que faire?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 avril 2018 à 16:47

      Bonjour Carlita,

      Le formulaire C103 (employeur) devait être complété par ton employeur par voie électronique et tu devais remettre le C103 (employé) à ton organisme de paiement (Capac ou syndicat) et ce avant février 2018.

      -Si malheureusement les 2 documents n’ont pas été remis avant cette date, tu ne pourras pas bénéficier de ton paiement.

      -Si les 2 documents ont été remis avant février 2018. Je te conseille de contacter ton organisme de paiement afin de suivre l’évolution de ton dossier.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  27. Jordan
    le 5 avril 2018 à 17:55

    Bonjour,
    Je travaille en tant qu’intérimaire startpeople depuis le 1er septembre 2017.

    Tout en étant demandeur d’emploi car je n’ai pas obtenu de dispense pour la suivre mais je l’ai quand même suivis, j’ai suivis 2 ans de formation en technicien de bureau et en complément cess de 2015 à 2017. Ma formation s’est terminé en juin 2017 et j’ai obtenu les deux diplômes ( secrétaire et cess), ai-je drois aux vacances jeunes malgré avoir suivis une formation tout en étant demandeur d’emploi même si je prouve ma présence en cours et montre mes diplômes de réussites?
    Si oui, j’ai – de 25 ans, ma formation est fini depuis juin 2017 et je travaille depuis le 1er septembre 2017. J’ai droit à 6 V.A depuis le 1er septembre donc je devrais avoir 14 V.J?
    Bien à vous, Jordan.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 avril 2018 à 10:30

      Bonjour Jordan,

      Tu peux effectivement bénéficier des vacances jeunes, car tu remplis bien les 3 conditions pour en bénéficier. Le fait d’être inscrit comme demandeur d’emploi n’a aucune influence sur ton droit aux vacances jeunes.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  28. lam
    le 26 mars 2018 à 11:23

    Bonjour,

    J’ai 22 ans, j’ai fini mon bachelier en juin 2017. J’ai suivi un master jusqu’en novembre 2017 j’ai ensuite arrété mais sans désinscription officielle. Celle-ci à été faite en janvier.

    J’ai commencé à travailler en Janvier 2018 comme employée .

    Savez-vous à combien ai-je droit de vacances jeunes ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 mars 2018 à 16:47

      Bonjour lam,

      Malheureusement, tu n’auras pas droit à des vacances jeunes en 2018. En effet, tu ne remplis pas la condition suivante : « Après la fin des études, avoir travaillé en 2017 comme salarié pendant une période minimale. »

      Tu pourras éventuellement prétendre à des vacances jeunes en 2019 (mais en ayant travaillé depuis janvier 2018, il est fort probable que tu aies droit à tous tes jours de congés -vacances annuelles- en 2019 puisque c’est l’exercice de l’année précédente qui te permet d’ouvrir le droit à un certain nombre de jours de congé l’année suivante en fonction de ton régime de travail).

      Si tu souhaites prendre des congés cette année-ci, il te faudra faire appel au système des vacances européennes. Pour ce faire, il faudra que tu aies effectué minimum 3 mois de travail en 2018 (ce qu semble être le cas). Tu trouveras toute l’explication de ce système sur : http://www.bruxelles-j.be/?p=12925

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  29. Florent
    le 22 mars 2018 à 19:14

    Bonjour,

    Je pense répondre aux 3 conditions pour bénéficier des vacances jeunes, mais j’ai un doute sur un point.

    J’ai arrêté mes études en Haute Ecole en septembre 2017,

    J’ai seulement eu 23 ans cette année,

    Je travaille dans la même entreprise depuis Octobre 2017 sous CDD puis CDI.

    Jusque là, tout va bien…

    Cependant, j’ai repris une formation en promotion sociale, également en septembre 2017, qui ne me permettait pas de garder le statut d’étudiant. Je ne suis pas stagiaire comme certaines formations le demandant, il ne s’agit pas d’une formation en alternance et je ne travaille d’ailleurs pas dans la même branche. J’ai donc obtenu un contrat de salarié en Octobre 2017. Je ne suis donc plus sous statut étudiant, mais bien salarié. Dois-je considérer que je remplis bien la condition d’avoir terminé mes études en 2017, ou bien que non, puisque j’ai repris une autre formation ?

    Merci d’avance…

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 mars 2018 à 13:48

      Bonjour Florent,

      Comme tu peux le lire dans cette fiche informative, il y a trois conditions à remplir pour pouvoir bénéficier des vacances jeunes:

      • Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2017;
      • Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2017;
      • Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2017 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail (attention, le travail étudiant n’est pas pris en compte).

      Dans ton cas, tu peux faire jouer le bachelier que tu as interrompu en 2017 pour ouvrir ton droit aux vacances jeunes cette année. Les études en promotion sociale ne sont pas un obstacle, même si c’est en cours du jour. Tu pourrais également attendre pour faire jouer ton droit aux vacances jeunes en 2019 (sur base de tes études en promotion sociale si tu les terminait en 2018). Autrement dit, tu as le choix.

      Si tu remplis ces trois conditions, tu pourras demander l’allocation « vacances jeunes » (après avoir épuisé tes vacances rémunérées « ordinaires ») à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC, de ton syndicat ou du bureau de chômage de l’ONEm. Tu dois le compléter avec ton employeur et remettre ce formulaire à chaque nouvelle période de congés. Le paiement a lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai).

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  30. Ruth
    le 20 mars 2018 à 13:57

    Bonjour, j’ai terminé mes études et est diplomée en juin 2017 et j’ai eu 25 ans le 19 septembre 2017. J’ai commencé à travailler dans l’entreprise le 7 août 2017 mais ils ont d’abord utilisé mes heures d’étudiant. Donc, du 7 août au 12 septembre 2017, j’avais un contrat d’étudiant et ensuite j’ai signé mon contrat CDI à partir du 13 septembre dans la même entreprise. Maintenant, je n’ai que 6 jours de congés payés par mon entreprise. Ai-je encore droit à ces vacances jeunes?

    Merci d’avance et bonne journée.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 mars 2018 à 12:01

      Bonjour Ruth,

      Il y’a trois conditions à remplir pour pouvoir bénéficier des vacances jeunes cette année :

      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2017

      – Avoir terminé tes études dans le courant de 2017

      – Après la fin des études, avoir travaillé en 2017 comme salarié pendant au moins un mois, en étant lié par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail.

      Il semble donc que tu remplisses bien ces trois conditions. Tu pourras alors compléter tes 6 jours de congés légaux pour totaliser 4 semaines de congé sur l’année 2018. Note que tes jours de congés légaux doivent être pris en priorité. Pour les demandes de congé supplémentaire, tu peux ensuite demander l’allocation « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC, de ton syndicat ou du bureau de chômage de l’ONEm. Tu devras le compléter avec ton employeur et remettre ce formulaire à chaque nouvelle période de congés. Le paiement aura lieu  après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  31. Marco
    le 14 mars 2018 à 15:02

    Bonjour,

    J’ai 26 ans, je ne peux donc pas demander les congés jeunes mais je peux donc demander les vacances européennes ?

    J’ai fais un stage en entreprise rémunéré de Juin à Décembre 2017 (6 mois) Durant ce stage, j’ai eu 6 jours de congés.

    Ou est ce que je peux demander une attestation de vacances à mon ancien employeur ? Sachant que c’etait un stage ?

    Je viens de démarrer un CDI le 26/02/2018

    Merci

  32. Maxime
    le 13 mars 2018 à 17:25

    Bonjour

    Diplômé en juin 2017, j’ai commencé à travailler à mi temps en octobre de cette même année. J’ai donc, je pense, bien droit aux vacances jeunes.
    Cependant, début février, mon temps de travail a été augmenté. Désormais, je travaille à raison de 4j semaine, équivalent ainsi à un 4/5e.

    Mon nombre de jours de vacances jeunes augmentera t’il aussi ?

    Bien à vous,
    Maxime

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 mars 2018 à 17:48

      Bonjour Maxime,

      Au niveau du nombre de jours de travail, tu ouvres le droit aux vacances jeunes. Tu réponds aussi à la condition d’avoir terminé tes études en 2017. Avais-tu bien moins de 25 ans au 31 décembre 2017? Alors tu as bien droit aux vacances jeunes.
      Le système de vacances jeunes est là pour te permettre d’avoir 4 semaines de congé durant ta première année de travail.
      Tu as donc droit à 4 semaines de congé soit 20 jours dans un régime de travail temps plein à cinq jour semaines.
      Le calcul du nombre de congé sera proportionnel a ton régime de travail. Cela signifie que si tu travailles à 4/5ème temps à concurrence de 4 jours semaines, tu as droit à 4 semaines dans un régime de 4 jours/semaines, qui peuvent se traduire en 16 jours de congés.
      Avant de pouvoir demander des jours de vacances jeunes à l’ONEM, sache que tu dois avoir épuisé les jours de congé légaux auxquels tu as droit grâce aux jours de travail prestés en 2017. Ton employeur pourra te renseigner sur le nombre de congé ordinaires auxquels tu as droit.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  33. Pomme
    le 8 mars 2018 à 08:16

    Bonjour. J’ai fini mes études en juin 2017 et je travaille depuis mars 2018. Puis-je bénéficier des vacances jeunes ?
    Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 mars 2018 à 15:55

      Bonjour Pomme,

      Pour avoir droit aux vacances jeunes en 2018, il faut avoir travaillé au moins 13 jours en 2017. Si ce n’est pas ton cas, tu n’y as pas droit. Tu pourras par contre faire appel aux vacances européennes: http://www.bruxelles-j.be/?p=12925
      Bien à toi

  34. Elodieminet94
    le 1 mars 2018 à 13:18

    Bonjour, je viens d’apprendre que la première année nous avons droit à des vacances jeunes. J’ai travailler 1 mois après mon diplôme mes pas dans la branche de mon diplôme maintenant cela fait 1 ans et demi que je travaille la première année j’ai du prendre des congés sans soldes pour avoir droit à des congés. Est ce normal que je n’ai pas eu d’indemnité ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 mars 2018 à 12:03

      Bonjour Elodieminet94,

      Comme indiqué sur la fiche ci-dessus, il est effectivement possible (sous certaines conditions) pour les jeunes qui sont dans leur première année de travail de bénéficier de « vacances jeunes » et donc d’être rémunéré pour leurs jours de congés.

      Malheureusement les vacances jeunes ne sont pas octroyées automatiquement, il faut en faire la demande via un formulaire à remplir avec son employeur. Si tu n’as pas fait les démarches et donc la demande à l’époque, il est normal que tu n’aies pas été rémunérée à ce moment-là. Il n’y a pas de rétroactivité pour les vacances jeunes, il n’est donc malheureusement pas possible pour toi de récupérer ces jours.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  35. Nessa
    le 26 février 2018 à 18:51

    Bonjour.
    J’ai 23 ans. j’ai terminé mes etudes en juin 2017 mais ne suis diplômée qu’en septembre 2017 car j’ai fait un bachelier en promotion social et pour etre diplômée il faut avoir 23 ans. Bref. En septembre 2017 j ai été diplômée. J’ai commencé à travaillé en juillet 2017.
    Pendant mes 3 années d’études (enseignement supérieur de promotion social a l’EPFC) j’ai gardé mon statut d’étudiant. Mon employeur me refuse les vacances jeunes sous prétexte que mon CESS est mon DERNIER diplôme. Or mon dernier diplôme est mon bachelier
    Est-ce normal?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 février 2018 à 13:57

      Bonjour Nessa,

      Tu ne peux prendre tes jours de « vacances jeunes » que pendant une occupation salariée et après avoir épuisé tes vacances rémunérées « ordinaires ». La planification se fait comme pour les vacances « ordinaires », c’est-à-dire de commun accord avec l’employeur et/ou selon les « règles » en vigueur dans ton secteur. Comme tu peux le lire dans cette fiche informative, il y a trois conditions à remplir pour pouvoir bénéficier des « vacances jeunes »:

      1) Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2017;
      2) Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2017;
      3) Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2017 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail (attention, le travail étudiant n’est pas pris en compte).

      Puisque tu as 23 ans, que tu as été diplômée en septembre 2017 et que tu as commencé à travailler comme salariée en juillet 2017, tu remplis ces trois conditions. Tu peux donc demander l’allocation « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC, de ton syndicat ou du bureau de chômage de l’ONEm. Tu dois le compléter avec ton employeur et remettre ce formulaire à chaque nouvelle période de congés. Le paiement a lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai). Si ton employeur refuse de t’accorder les jours auxquels tu as droit, nous te conseillons de montrer la législation à ton employeur (vacances jeunes: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t11). Si ton employeur refuse toujours, tu peux contacter ton syndicat si tu es syndiquée ou en parler au contrôle des lois sociales (de la ville de ton employeur): http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=6552

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  36. GG
    le 15 février 2018 à 14:18

    Bonjour ,

    Existe il des exceptions pour les vacances jeunes ?

    Je vous explique :

    J’ai été officiellement diplômé en Janvier 2018.

    Il me restait 2 cours à présenter  , je les ai réussi .

    Depuis octobre 2017 , je travaillais déjà comme employé .

    Je vais avoir 25 ans en juillet 2018.

    Il y’a il une possibilité d’obtenir mes vacances jeunes , même si j’ai été diplômé début Janvier 2018 ?

     

    D’avance merci .

    Bien à vous,

    Geneviève Luzolo .

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 février 2018 à 14:32

      Bonjour GG,

      Malheureusement, il n’y a pas d’exceptions aux conditions pour bénéficier des vacances jeunes. Comme tu as été diplômée en 2018, tu ne remplis malheureusement pas les conditions pour prétendre à ces vacances.
      Par contre, tu pourras ouvrir droit à des vacances européennes (ou vacances supplémentaires). Pour en bénéficier, il te faut travailler au minimum 3 mois dans la même année civile. Donc, à partir du 1er avril, tu auras droit à des jours de vacances en fonction de ton régime de travail. Par exemple, si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours.

      Et, après cette période d’amorçage de trois mois, pour chaque mois de travail tu auras droit à deux jours supplémentaires de congé (à raison d’un régime de 6 jours) et si tu travailles moins, tu as droit à des vacances proportionnellement à ton régime de travail). Tu trouveras plus d’informations sur la fiche:
      http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances supplémentaires (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2019.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  37. Leslie
    le 14 février 2018 à 18:08

    Bonjour,

    Je suis en haute école et normalement je serais diplômée fin juin 2018. Avant quelle mois dois-je commencer à étudier pour pouvoir bénéficier des congés payés l’année d’après?
    Et si par exemple je décide d’essayer de faire une année de spécialisation ou un master et qu’en court de route je me rends compte que ça ne va pas. Est ce que j’ai droit à des congés payés malgré que ça fais un an que je suis déjà diplômée en Bachelor?

    Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 février 2018 à 10:45

      Bonjour Leslie,

      En principe pour pouvoir bénéficier de congés il faut avoir travaillé (sous contrat salarié classique). Le fait de continuer des études ne te permet pas d’ouvrir de droit à des congés payés.

      De manière générale, pour avoir un droit à des congés légaux (vacances annuelles), il faut avoir travaillé l’année précédant celle à laquelle tu ouvres un droit aux vacances annuelles. À titre d’exemple, travailler en 2018 permettra d’ouvrir le droit à un certain nombre de jour de congé en 2019 en fonction de ton régime de travail. Une personne qui as travaillé à temps-plein toute l’année 2018 en régime 5 jours par semaine, ouvre le droit à 20 jours de congé en 2018.

      Pour avoir droit à des vacances jeunes tu dois avoir terminé tes études. Tu trouveras toutes les conditions sur la fiche ci-dessus.

      Et pour avoir droit à des vacances européennes (supplémentaires) il faut également avoir travaillé préalablement. Tu pourras obtenir plus de renseignement à ce sujet en consultant la page suivante : http://www.bruxelles-j.be/?p=12925

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

  38. Mégane
    le 13 février 2018 à 13:52

    Bonjour,

    J’ai en effet quelques questions par rapport à mon cas:

    J’ai été diplômée en septembre 2016. à la suite de cela, à partir de fin novembre 2016 et en 2017, j’ai suivi des formations au forem et j’ai travaillé quelques mois.

    J’ai, il y a peu, obtenu un cdi (en décembre 2017), et pour l’année 2018, je n’ai droit qu’a 5 jours de congés.

    Ai-je droit aux vacances jeunes?

    Merci beaucoup

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 février 2018 à 13:46

      Bonjour Mégane,

      Comme tu as fini tes études en 2016, tu ne remplis malheureusement plus les conditions pour bénéficier des vacances jeunes. Tu trouveras plus d’informations à ce propos sur la fiche ci-dessus.

      Par contre, tu pourras ouvrir droit à des vacances européennes (ou vacances supplémentaires). Pour en bénéficier, il te faut travailler au minimum 3 mois dans la même année civile. Donc, à partir du 1er avril, tu auras droit à des jours de vacances en fonction de ton régime de travail. Par exemple, si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours.

      Et, depuis cette période d’amorçage de trois mois, pour chaque mois de travail tu auras droit à deux jours supplémentaires de congé (à raison d’un régime de 6 jours) et si tu travailles moins, tu as droit à des vacances proportionnellement à ton régime de travail). Tu trouveras plus d’informations sur la fiche:
      http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Comme tu n’as que 5 jours de vacances ordinaires, à ces jours tu peux ajouter jusqu’à 15 (ou 19) jours de vacances complémentaires, selon de régime de travail. Ces jours peuvent être pris progressivement, au fur et à mesure que l’année s’écoule.

      Toutefois, ton employeur devra prendre en compte qu’il s’agit bien de vacances supplémentaires (et en informer son secrétariat social s’il en a un) car la rémunération que tu recevras durant cette période de congé devra être récupérée sur ton double pécule de vacances en 2019.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  39. Jo
    le 6 février 2018 à 10:29

    Bonjour, si on travail comme étudiant caissier pendant des mois tout les samedis peut on prendre 1 jour de congés (pas payer… Juste ne pas travailler 1 samedi qui n’est pas nécessairement pour un raison tel que le décès familiale).?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 février 2018 à 14:18

      Bonjour Jo,

      En tant qu’étudiant, tu n’as pas droit à des congés payés si tu as bénéficié de réductions de cotisations sociales. Tu as peut-être entendu parler du quota de 475 heures par an pendant lesquelles tu peux travailler comme jobiste en payant des cotisations sociales réduites (cotisations de solidarité) ? Si tu as bénéficié de ces réductions l’an passé et que tu n’as pas travaillé plus de 475 heures, tu n’as pas pu ouvrir de droit à des congés.
      Par contre, si tu as dépassé ces 475 heures en 2017, tu as du payer des cotisations sociales ordinaires partir de la 476ème heures et tu pourrais donc avoir constitué des droits à des congés payés pour l’année 2018.
      Certains jobistes concluent par ailleurs directement un contrat de travail dans le cadre duquel il est décidé de payer directement des cotisations sociales ordinaires.

      Tu as par contre droit aux jours fériés. Si tu travailles quand même pendant un jour férié, tu as le droit de le récupérer à un autre moment et d’être rémunéré le jour où tu le récupères
      Tu as aussi droit à des congés non rémunérés (sans solde) pour des circonstances ou motifs personnels impérieux (décès d’un proche, naissance d’un enfant…).

      Concernant les autres congés sans solde (en dehors de ces motifs spécifiques), tu peux les demander mais ce n’est pas un droit. Ton employeur ne sera pas tenu de te les accorder.

      Rien n’empêche cependant de demander un jour de congé et de négocier avec ton employeur.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  40. luludanse
    le 24 janvier 2018 à 15:42

    Bonjour,

    Je vous explique mon parcours.

    J’ai fini mes études officiellement en juin 2016? J’ai travaillé en stage d’insertion du 25/04/17 jusqu’au 10/05/17 (interruption de contrat) dans une crèche.

    Du 06/06/17 au 30/06/17, du 04/07/17 au 07/07/17 et les 28 et 29/07/17, ensuite du 16/08/17 au 18/08/17 et les 25, 30 et 31/08/17 dans une autre crèche.

    Le 04/09/17, j’ai commencé un contrat CDI que j’ai dû interrompre au 12/10/17.

    Maintenant je travaille depuis le 18/10/17 dans une crèche avec pour commencer un contrat d’un mois qui s’est prolongé par un autre de 3 mois donc jusque fin février 2018. Possibilité de prolongation de 3 mois mais pas encore certaine.

    On m’a signalé que j’avais droit pour 2018 à +/- 6 jours de vacances.

    Ai-je droit à des congés jeunes et combien de jours ?

    J’aurai 24 ans le 28 juin 2018.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 janvier 2018 à 15:43

      Bonjour Luludanse,

      Malheureusement tu ne pourras obtenir les vacances jeunes car, tu n’entres pas dans les conditions (car tu n’as pas terminé tes études en 2017).

      Par contre tu peux obtenir des vacances européennes en plus de tes congés ordinaires. Pour obtenir les vacances européennes, tu dois avoir travaillé 3 mois dans l’année civile. Cette période sera dite d’amorçage. A l’issu de cette période tu auras droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.

      Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations  effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à des jours de vacances proportionnellement à ton régime de travail .

      Attention: les vacances ordinaires doivent toujours être prises avant les vacances européennes (maximum 4 semaines / an au total).

      Sache qu’en prenant des vacances européennes, celles-ci impacteront ton double pécule de l’année prochaine, celui-ci ne te sera pas versé ou sera diminué.

      Je t’invite à consulter cette fiche:

      http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  41. Myriam2801
    le 23 janvier 2018 à 21:24

    Bonjour,
    Je suis diplômée depuis septembre 2017 et je travaille en tant qu’intérimaire depuis novembre 2017. Ai-je droit a de suite vacances jeunes ?
    Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 janvier 2018 à 15:51

      Bonjour Myriam,

      Pour pouvoir bénéficier de vacances jeunes en 2018, 3 conditions sont nécessaires?:
      o    Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2017?;

      o    Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2017?;

      o    Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2017 comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Un travail sous contrat d’occupation étudiant (sans retenue de sécurité sociale) n’ouvre pas le droit aux «vacances jeunes».

      Si tu avais moins de 25 ans au 31 décembre 2017, tu sembles remplir les conditions. Dans ce cas, tu peux demander l’allocation « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC, de ton syndicat ou du bureau de chômage de l’ONEm. Tu dois le compléter avec ton employeur et remettre ce formulaire à chaque nouvelle période de congés. Le paiement a lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai). Pour plus d’info : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t11

      Tu ne peux prendre tes jours de « vacances jeunes »  que pendant une occupation salariée et après avoir épuisé tes vacances rémunérées « ordinaires ». La planification se fait comme pour les vacances « ordinaires », c’est-à-dire de commun accord avec l’employeur et/ou selon les « règles » en vigueur dans ton secteur. Ces jours peuvent être pris en une ou plusieurs fois, par jour complet ou demi-jour.

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations.

  42. ali
    le 17 janvier 2018 à 08:50

    Bonjour,

    J’ai eu fini mes études en juin 2017. J’ai commencé à travailler en temps plein au mois de septembre. Cette année, j’ai droit à 54h de congés légaux. A combien aurais-je droit, du coup, de jours de vacances jeunes ?

    Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 janvier 2018 à 16:34

      Bonjour Ali,

      Comme tu as fini tes études en 2017 et ton contrat a débuté la même année, tu pourrais bénéficier de vacances jeunes; pour autant que tu n’avais pas fêté ton 25ème anniversaire au 31/12/2017.
      Dans ce cas, à ces 54h de vacances ordinaires (soit probablement un peu plus d’une semaine de vacances en fonction de ton régime de travail), tu pourrais ajouter plus ou moins 3 semaines de vacances jeunes de sorte à avoir un maximum de 4 semaines de vacances par an; si tu le souhaites.
      Tu trouveras plus d’informations sur les vacances jeunes sur la fiche ci-dessus.

      Par contre, si tu ne remplis pas ces 3 conditions pour prétendre à des vacances jeunes, tu pourrais bénéficier d’un autre type de vacances appelé vacances européennes ou complémentaires. Plus d’informations sur ces vacances sur: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  43. Nini
    le 12 janvier 2018 à 13:56

    Bonjour,

    Je remplis les conditions pour les vacances jeunes mais je ne comprends pas à combien de jours de vacances jeunes j’ai le droit. J’ai trois jours de vacances ordinaires en 2018, à combien de jours de vacances jeunes ai-je le droit ?

    Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 janvier 2018 à 16:58

      Bonjour Nini,

      Si tu remplis les 3 conditions pour obtenir les vacances jeunes, tu peux demander l’allocation « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu obtiendras auprès de la CAPAC, de ton syndicat ou du bureau de chômage de l’ONEM. Tu dois le compléter avec ton employeur et remettre ce formulaire à chaque nouvelle période de congés.

      Tu as droit à  4 semaines de congés au total. Cela correspond à 17 jours de vacances jeunes et 3 jours de vacances ordinaires (à prendre en premier).

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  44. Zuza
    le 10 janvier 2018 à 00:35

    Diplômée en juin 2017 j’ai commencé à travailler en octobre à mi temps dans une asbl. J’ai 24ans et il s’agit d’un remplacement. Puis je quand même avoir droit aux vacances jeunes ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 janvier 2018 à 12:11

      Bonjour Zuza,

      Il y’a trois conditions afin d’ouvrir ton droit aux vacances jeunes en 2018 :

      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2017 (ce qui est ton cas)

      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2017?(ce qui est également ton cas)

      – Après la fin des études, avoir travaillé en 2017 comme salarié pendant une période minimale. Tu dois avoir été liée, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail.
      Ainsi, si ton contrat court depuis octobre et que tu as travaillé au moins 13 journées en 2017 (même si ce n’était que des demi-journées dans la cas d’un temps partiel), tu sembles également répondre à cette condition.

      Si tu remplis bien les trois conditions ci-dessus, tu auras alors droit aux vacances jeunes en 2018. Dans ce cas, le fait d’avoir travaillé un petit peu en 2017 t’aura normalement déjà ouvert le droit à quelques jours de congés légaux. Ces derniers devront être pris avant les congés « vacances jeunes ». Les congés « vacances jeunes » viendront en fait compléter ces jours de congés légaux de manière à ce que tu puisses bénéficier d’un total de 4 semaines de congé sur l’année 2018.

      Tu peux disposer des jours « vacances jeunes » de la même manière que les jours de congé légaux, c’est-à-dire que tu peux les prendre quand tu veux, en concertation avec ton employeur. Pour les jours « vacances jeunes » il te suffira alors de rentrer le formulaire C103 (http://www.onem.be/fr/documentation/formulaires-attestations) que tu complèteras avec ton employeur à chaque nouvelle période de congé. Le paiement aura lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  45. Sonora
    le 4 janvier 2018 à 22:20

    Bonjour,
    Je connais le système de congé jeune et j’y ai droit.
    Là où ce pause mon soucis… Qu’a représenté en heure les jours de congé jeune auquels j’ai droit ? A savoir je suis en mi-temps (20h/sem). Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 janvier 2018 à 15:51

      Bonjour Sonora,

      Les vacances jeunes ne sont malheureusement pas déterminées en heures mais plutôt en jour. Elles sont dont proportionnelles au régime de travail. Par exemple, si tu travailles 5 demi-jours par semaine et que tu as ouvert le droit à une semaine de vacances jeunes, tu auras 5 demi-jours de vacances jeunes.
      Et, si tu travailles 3 jours par semaine, tu auras 3 jours de vacances jeunes.

      Tu as droit à 4 semaines de vacances quel que soit son régime de travail. Tu dois d’abord prendre tes congés ordinaires ( si tu en as) et puis tu peux compléter avec les vacances jeunes pour arriver à un total de 4 semaines.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  46. elisa
    le 2 janvier 2018 à 12:52

    Bonjour, j’ai 23 ans j’ai eu fini l’école en septembre 2017 et j’ai commencer à travailler en CDI en tant qu’employée le 18 décembre. ai-je le droit a des vacance en 2018?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 janvier 2018 à 13:13

      Bonjour Elisa,

      Le nombre de jours de congé payés ordinaires auxquels tu as droit en 2018 dépend du nombre de jours pendant lesquels tu as travaillé en 2017. Tu peux demander à ton employeur de t’indiquer si tu as droit ou non à des jours de congés payés ordinaires en ayant travaillé deux semaines (le nombre de jours peut varier en fonction de la commission paritaire).

      Etant donné que tu as été liée par un contrat de travail pendant moins d’un mois en 2017 et que ton occupation n’a pas compris 13 jours de travail, tu n’entres pas dans les conditions pour bénéficier des vacances jeunes.
      Tu pourras par contre faire appel aux vacances supplémentaires (ou européennes) si tu as travaillé au moins trois mois dans la même année civile. Cette période de trois mois minimum est appelée « période d’amorçage ».
      À la fin de la période d’amorçage de trois mois, tu as droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à ton régime de travail.
      Par exemple?: si tu travailles 5 jours par semaine, tu auras droit à 5 jours de vacances européennes. Si tu travailles 6 jours par semaine, tu auras droit à 6 jours.
      Après cette période d’amorçage, tu as droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations effectuées si tu travailles six jours par semaine. Si tu travailles moins, tu as droit à des jours de vacances proportionnellement à ton régime de travail.
      Pendant ces vacances européennes tu bénéficieras de ta rémunération habituelle. Tu n’auras par contre pas droit à un double pécule en 2017. En outre, ces congés étant précisément financés par le double pécule de vacances de l’année suivante, le double pécule dont tu devrais en principe bénéficier en 2019 sera diminué de la rémunération dont tu auras bénéficié pendant ces vacances « européennes » en 2018. Pour plus d’informations concernant les vacances européennes, consulte la page suivante:http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Si tu ne souhaites pas entamer ton double pécule de 2019, il t’es toujours possible de négocier avec ton employeur des congés sans soldes.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  47. Momo
    le 25 décembre 2017 à 14:51

    Bonjour, j’ai terminé mes études le 30 juin 2017 et j’ai commencé à travaillé le 22 novembre 2017 avec un contrat d’intérim qui deviendra dans les prochains mois un contract fix mes ma question et la suivante, j’ai droit a combien de jours de vacances?

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 janvier 2018 à 14:48

      Bonjour Momo,

      Dans le cas où tu rentres dans les conditions pour ouvrir ton droit aux vacances jeunes, c’est-à-dire :

      – Avoir moins de 25 au 31 décembre 2017
      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études au cours de l’année 2017 (ce qui semble être ton cas)
      – Avoir été sous contrat au moins un mois, c’est-à-dire que l’ensemble de tes contrats intérim doivent couvrir une période d’un mois minimum et tu dois avoir travaillé au minimum 13 jours sur cette période

      Si tu remplis bien les trois conditions ci-dessus, tu auras alors droit aux vacances jeunes en 2018. Dans ce cas, le fait d’avoir travaillé un petit peu en 2017 t’aura normalement déjà ouvert le droit à quelques jours de congés légaux. Ces derniers devront être pris avant les congés « vacances jeunes ». Les congés « vacances jeunes » viendront en fait compléter ces jours de congés légaux de manière à ce que tu puisses bénéficier d’un total de 4 semaines de congé sur l’année 2018.

      Tu peux disposer des jours « vacances jeunes » de la même manière que les jours de congé légaux, c’est-à-dire que tu peux les prendre quand tu veux, en concertation avec ton employeur. Pour les jours « vacances jeunes » il te suffira alors de rentrer le formulaire C103 (http://www.onem.be/fr/documentation/formulaires-attestations) que tu complèteras avec ton employeur à chaque nouvelle période de congé. Le paiement aura lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai).

      Si tu ne remplis pas une des trois conditions ci-dessus, une solution pourra alors être de faire une demande pour les « vacances européennes ». Dans ce cas il te faudra d’abord travailler 3 mois en 2018(= période d’amorçage) pour bénéficier d’une semaine de vacances. Ensuite les jours de congés seront proportionnels à ton régime de travail. Attention que, contrairement aux vacances jeunes, les vacances européennes ne sont pas « offertes ». Il s’agit d’une avance sur ton double pécule de vacances de l’année suivante. Si tu es dans les conditions pour l’obtention des vacances jeunes, elles sont financièrement plus intéressantes. Tu trouveras toutes les informations sur cette fiche-ci : http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  48. Laurence
    le 24 décembre 2017 à 08:54

    Bonjour,

    Est,ce que si je prend mon congé jeune en 2018 ( vu que j’ai commencé à travailler le 1/9/2017) cela a un impact sur le pécule de vacances de 2019?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 janvier 2018 à 16:58

      Bonjour Laurence,

      Tu as commencé à travailler le 1 er septembre 2017, dès lors tu as droit à environ 7 jours de congé ordinaires, et à ceux là s’ajoutent les vacances jeunes pour un total de maximum 4 semaines. Les jours de congé ordinaires doivent être pris en priorité. Les jours de vacances ordinaires sont rémunérés par l’employeur. Mais pour les jours de « vacances jeunes », tu recevras une allocation payée par l’assurance-chômage (ONEm). Cette allocation correspond à 65?% de ton salaire. Le montant salarial pris en considération pour calculer les 65?% est limité à 2252,94€ brut par mois.

      Le fait de prendre des vacances jeunes en 2018 n’aura aucun impact sur le pécule de vacances de 2019.
      Par contre si tu n’as pas droit aux vacances jeunes et que tu prends des vacances européennes, celles-ci, auront un impact sur ton double pécule de vacances 2019. Tu trouveras les informations sur les vacances européennes sur cette page: http://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  49. Laura
    le 22 décembre 2017 à 13:37

    Bonjour,
    Je m’appelle Laura et j’ai commencé à travailler le 27 novembre. Je vais avoir 25 ans au mois de février et j’ai été diplômé en septembre. Je voulais savoir si je pouvais avoir droit à des vacances jeunes et si oui combien de jours.
    D’avance merci,
    Laura

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 janvier 2018 à 09:56

      Bonjour Laura,

      Pour pouvoir bénéficier des vacances jeunes en 2018, il y’a trois conditions :

      – Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2017, ce qui est ton cas
      – Avoir terminé (ou arrêté) tes études (ou ton apprentissage) dans le courant de 2017, ce qui est également ton cas
      – Après la fin des études, de l’apprentissage ou de la formation, avoir travaillé en 2017 comme salarié pendant au moins un mois, sous un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail. Si tu es sous contrat sans interruption depuis novembre et que tu as travaillé au minimum 13 journées, c’est également ton cas

      Si tu remplis bien les trois conditions ci-dessus, tu auras alors droit aux vacances jeunes en 2018. Dans ce cas, le fait d’avoir travaillé un petit peu en 2017 t’auras normalement déjà ouvert le droit à quelques jours de congés légaux. Ces derniers devront être pris avant les congés « vacances jeunes ». Les congés « vacances jeunes » viendront en fait compléter ces jours de congés légaux de manière à ce que tu puisses bénéficier d’un total de 4 semaines de congé sur l’année 2018.

      Tu peux disposer des jours « vacances jeunes » de la même manière que les jours de congé légaux, c’est-à-dire que tu peux les prendre quand tu veux, en concertation avec ton employeur. Pour les jours « vacances jeunes » il te suffira alors de rentrer le formulaire C103 (http://www.onem.be/fr/documentation/formulaires-attestations) que tu complèteras avec ton employeur à chaque nouvelle période de congé. Le paiement aura lieu après chaque période de vacances (mais au plus tôt à partir du mois de mai).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  50. morgane
    le 19 décembre 2017 à 13:59

    Madame, Monsieur, Bonjour,

    J’ai travaillé pendant 5 ans pour le CPAS d’Auderghem et j’ai changé d’emploi le 06/11/2017. En effet, je travaille actuellement pour le CPAS de Watermael-Boitsfort.

    Mon ancien employeur se basait sur le régime public des vacances annuelles et mon nouvel employeur se base sur le régime privé.

    Ce qui veut dire que je n’ai droit à aucun jour de congé pour la fin d’année 2017 et 2,5 jours pour l’année 2018.

    Pouvez vous me dire si j’aurai droit à des vacances jeunes ? En sachant que j’ai 26 ans depuis cette année ?

    Cordialement

  51. Sophie
    le 16 décembre 2017 à 20:28

    Bonjour, j ai 24 ans, je travail depuis 2 ans, est ce que j ai encore droit à mes vacances jeunes?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 décembre 2017 à 11:49

      Bonjour Sophie,

      Si tu as travaillé toute l’année précédente, tu as droit à la totalité de tes vacances ordinaires. Tu n’as donc pas besoin des vacances jeunes.
      Et d’ailleurs, tu n’y as pas droit si tu n’as pas terminé ou arrêté tes études dans le courant de l’année précédente.
      Bien à toi

  52. Valentine
    le 12 décembre 2017 à 20:20

    Bonsoir,

     

    J’ai eu 24 ans en novembre dernier.
    J’ai terminé mes études en juin dernier et mon premier contrat a débuté le 16 novembre 2017.

    -> Je rentre dans les conditions pour les congés jeunes.

    Si je romps mon contrat actuel le 31 décembre (après mon préavis presté) et que je commence un nouvel emploi le 2 janvier 2018, aurai-je droit à des congés jeunes en 2018 malgré qu’il y ait un jour de battement entre l’ancien et le nouveau contrat?

    Merci pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 décembre 2017 à 12:40

      Bonjour Valentine,

      Tu sembles effectivement remplir les conditions pour pouvoir prétendre à des vacances jeunes en 2018. Le fait de rompre ton contrat n’aura aucun impact car même après ton préavis tu auras effectué 1 mois de travail.

      Sache cela dit qu’en travaillant en 2017, tu as ouvert le droit à un certain nombre de jour de vacances annuelles en fonction de ton régime de travail. Pour savoir à combien de jours tu peux prétendre, n’hésite pas à demander à ton employeur ton attestation de vacances à la fin de ton contrat.

      Cela signifie également que les jours de vacances jeunes auxquels tu peux prétendre en 2018 te permettrons de compléter le nombre de jours de vacances annuelles pour que tu puisses prétendre à 4 semaines de congé en 2018.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  53. Titouan
    le 11 décembre 2017 à 14:58

    Bonjour,

    J’ai 24 ans et je suis français. J’ai terminé mes études en France en septembre, et j’ai trouvé un travail en Belgique. J’ai commencé à travailler le 13 novembre.

    Je voulais savoir si j’avais le droit aux vacances jeunes (et l’allocation vacances jeunes) pour l’année prochaine.

    Si oui, quelles sont les démarches pour obtenir ces vacances?

    Merci d’avance,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 décembre 2017 à 15:44

      Bonjour Titoua,

      Malheureusement, ne connaissant pas ta date exacte de naissance, nous ne pouvons te répondre avec précision. Mais, si tu ne fêtes pas ton 25ième anniversaire avant 31 décembre de 2017, tu pourrais ouvrir le droit à ces vacances en 2018. Car, tu remplirais les 3 conditions citées sur la fiche ci-dessus.

      Comme expliqué sur la fiche ci-dessus, tu devras alors demander une allocations « vacances jeunes » à l’aide du formulaire C103 que tu peux obtenir auprès de la CAPAC, de ton syndicat ou de l’Onem. Tu devras également le compléter avec ton employeur et le remettre à chaque nouvelle période de vacances. Le paiement a lieu après chaque période de vacances.

      Comme pour les vacances ordinaires, les périodes de vacances jeunes devront toutefois être négociées avec ton employeur.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  54. Manon
    le 11 décembre 2017 à 13:58

    Bonjour,

    J’ai fini mes études en septembre 2017. J’ai travaillé 3 mois en France (de octobre à fin décembre). Je commence un nouveau contrat en Belgique en janvier 2018. J’ai 23 ans.

    Aurai-je droit aux vacances jeunes en 2018 ?

    Merci!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 décembre 2017 à 16:42

      Bonjour Manon,

      Pour autant qu’il s’agisse d’un emploi pour lequel des cotisations sociales ont été prélevées en France, ce travail peut effectivement être pris en compte. Si c’est le cas, tu sembles bien remplir les conditions pour pouvoir bénéficier de vacances jeunes en 2018.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  55. Dada
    le 29 novembre 2017 à 20:40

    Quand nous rendons le papier des congés jeunes , après combien de temps touchons l’argent ? Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 novembre 2017 à 14:01

      Bonjour Dada,

      Nous ne sommes malheureusement pas en mesure de répondre à ta questions avec précision; car nous ne saurons te dire à quelle date exact ton allocation « vacances jeunes » sera versée. Mais, sache que le paiement se fait toujours après la période de vacances; jamais avant. Tu trouvera les informations détaillées sur la procédure sur cette page : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t11#h2_6

      Pour d’autres questions, n’hésite p as à nous recontacter.

  56. Infor Jeunes Bruxelles
    le 17 janvier 2018 à 13:45

    Bonjour Zou,

    Désolé, ta question est passé inaperçue à cause d’un problème technique.
    Pour info, tu as droit aux vacances jeunes même si tu as rompu ton contrat le 20 décembre dernier et que tu n’as plus travaillé ensuite en 2017.
    Si tu as besoin d’autres informations, nous nous ferons un plaisir de te répondre (et beaucoup plus rapidement ;-)).
    Tu peux aussi nous joindre par téléphone au 02/514.41.11

    Bien à toi