Bruxelles-J

Le stage d'insertion professionnelle

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Lorsque tu t’inscris comme demandeur d’emploi chez ACTIRIS, tu dois accomplir un stage d’insertion professionnelle. Jusqu’au 31 décembre 2011, ce stage se nommait « stage d’attente ». À partir du 1er janvier 2012, il a changé de nom et sa durée a été prolongée : il est maintenant de 310 jours (un an) pour tous (quel que soit l’âge).

De quoi s’agit-il ?

Le stage d’insertion professionnelle est une période d’un an avant de pouvoir introduire une demande d’allocations d’insertion (c’est-à-dire des allocations de chômage sur base des études).

Pendant ton stage tu dois :

  • signaler à ACTIRIS toute modification de ta situation de demandeur d’emploi (changement d’adresse, reprise des études, travail, etc.) ;
  • répondre à toute convocation d’ACTIRIS ou de l’ONEM ;
  • être disponible sur le marché de l’emploi ;
  • accepter tout emploi convenable ou formation professionnelle proposée par ACTIRIS ;
  • rechercher activement un emploi et obtenir, au cours de ton stage, deux évaluations positives de ton comportement de recherche d’emploi. Garde précieusement toutes tes preuves de recherche puisque l’ONEM te convoquera et te demandera des comptes (sur ta recherche active d’emploi) au 7ème et au 11ème mois de stage.

Combien de temps dure-t-il ?

Sa durée ne dépend plus de ton âge à la fin du stage d’insertion professionnelle. Il est de 310 jours pour tous. Tous les jours sont pris en compte (y compris samedis et jours fériés) sauf les dimanches. Tu trouveras les journées prises en compte pour le stage d’insertion professionnelle sur une autre page.

Jusqu’au 31 décembre 2011, le travail étudiant pouvait avoir une incidence sur la durée de ton stage. Il pouvait raccourcir ou prolonger le stage selon la situation. Ce n’est plus le cas depuis le 1er janvier 2012. Le stage d’insertion professionnelle n’est pas prolongé ou raccourci par le travail d’étudiant. Par contre, les jours de travail d’étudiant situés après le 31 juillet qui suit la fin des études sont maintenant pris en compte pour le stage d’insertion professionnelle.

Quelles sont les conditions pour obtenir des allocations d’insertion ?

A l’issue de ton stage d’insertion professionnelle, tu pourras bénéficier des allocations d’insertion si tu remplis certaines conditions :

  • Ne plus être soumis à l’obligation scolaire ;
  • Avoir terminé (pas forcément réussi) des études de plein exercice du cycle secondaire supérieur ou la troisième année de l’enseignement secondaire technique, artistique ou professionnel dans un établissement d’enseignement organisé, reconnu ou subventionné par une des Communautés ;
    Par ailleurs, sous certaines conditions, le suivi d’un enseignement spécial, le suivi d’un enseignement à horaire réduit, la fin d’une formation en alternance ou encore le suivi d’études ou de formations à l’étranger ouvre également le droit aux allocations d’insertion. Sache aussi que tu peux être admis au bénéfice des allocations d’insertion si tu as réussi un examen d’admission à l’enseignement supérieur ou suivi des études de l’enseignement supérieur pour autant que tu aies préalablement suivi au minimum 6 ans d’études dans un établissement organisé, subventionné ou reconnu par une Communauté. Si tu n’as pas suivi d’études en Belgique, il est parfois possible d’ouvrir un droit aux allocations d’insertion. Notamment, lorsque tu as travaillé au moins 3 mois (comme salarié ou indépendant) en Belgique.
    A partir du 1er septembre 2015, le jeune qui demande les allocations d’insertion en dessous de l’âge de 21 ans, doit être en possession d’un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur ou avoir terminé avec succès une formation en alternance. Celui qui ne satisfait pas à cette condition mais qui a terminé des études qui ouvrent le droit peut introduire une nouvelle demande une fois l’âge de 21 ans atteint. La liste des diplômes, des certificats et des attestations qui ouvrent un droit se trouve sur le site de l’ONEM ;
  • Ne plus suivre un programme d’études de plein exercice. Cela implique soit de ne plus exercer aucune activité imposée par un programme d’études (comme par exemple devoir rédiger un mémoire ou effectuer un stage) soit d’avoir abandonné ses études en cours d’année scolaire ;
  • Ne pas avoir atteint l’âge de 25 ans (nouveauté depuis le 01/01/15). Cette règle n’est pas absolue car il existe des dérogations si tu as dû interrompre tes études pour cause de force majeure ou si une occupation comme travailleur salarié explique que tu n’as pas introduit ta demande avant tes 25 ans ;
  • Avoir bénéficié de deux évaluations positives de son comportement de recherche d’emploi par l’ONEM. Une première évaluation a lieu au cours du 7ème et une deuxième au cours du 11ème mois de stage. Tu trouveras plus d’information à ce sujet sur le site de l’ONEM.

Les allocations d’insertion sont-elles limitées dans le temps ?

Oui ! Il s’agit encore d’une nouvelle mesure depuis le 1er janvier 2012. Les allocations d’insertion sont octroyées pour une période de 36 mois maximum, prolongeable sous certaines conditions. Le calcul du crédit de 36 mois débute au plus tôt à partir du 1er janvier 2012 (en d’autres termes, les périodes de chômage indemnisées en allocations d’attente avant le 1er janvier 2012 ne sont pas comptées pour le calcul du crédit).

Des règles dérogatoires sont cependant prévues pour les cohabitants avec charge de famille, les isolés et les cohabitants dits « privilégiés ». Pour eux, le crédit de 36 mois débute à partir du mois qui suit leur 30ème anniversaire.

Tu trouveras plus d’explication sur ce crédit de 36 mois sur la fiche jusque quand as-tu droit aux allocations d’insertion ?

Pour plus d’information sur les démarches à effectuer en fin de stage d’insertion professionnelle, rends toi sur la fiche d’information « Quelles sont les démarches à effectuer en fin de stage d’insertion professionnelle ? »
Pour en savoir plus sur le montant des allocations d’insertion, découvre la fiche « Quels sont les montants des allocations d’insertion ?»

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


56 questions pour “ Le stage d'insertion professionnelle

  1. Mona
    le 28 mai 2016 à 15:26

    Bonjour, j’ai fais ma demande de stage de transition, j’ai eu le rdv avec ma conseillaire
    Savez vous combien de temps vais je devoir attendre afin que le stage commence?
    La conseillaire m’a annoncé qu’on allait être convoquer au forem (moi et l’entreprise qui m’engage pour la formation) afin qu’ils s’occupent de tout ce qui est administration.. Mais ne m’a pas resnigner sur la durée d’attente pour que le stage débute
    Merci à vous, bonne journée

  2. sarah
    le 24 mai 2016 à 10:56

    Bonjour,

     

    Etant inscrite chez actiris depuis le 10 juillet 2015 et ayant entamé un travail à mi temps le 18 janvier 2016 qui se termine le 31 juillet 2016. Quand pourrais-je faire ma demande de maintien des droits auprès de mon syndicat et celle de mes allocations de chomage?

     

    Merci

  3. L
    le 18 mai 2016 à 10:01

    Bonjour,
    Ma situation est un peu particulière. J ai terminé mon stage d insertion en décembre 2014 et par la suite, j’ai perçu des allocations d insertions durant 9 mois.En septembre 2015 j ai décide de reprendre une formation mais je n’ai pas obtenu de dispense , je me suis donc désinscrite du forem. Ma formation se termine ici fin mai. Je vais me réeinscrire comme demandeuse d emploi mais vais-je devoir à nouveau effectuer un stage d’insertion ou vais-je pouvoir bénéficier directement des allocations d’insertions ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 mai 2016 à 11:15

      Bonjour L,

      Tu peux effectivement récupérer tes allocations d’insertion si tu en refais la demande dans les 3 ans qui suivent le dernier jour indemnisé (tu ne dois donc pas refaire un stage d’insertion). Les études de plein exercice sans allocations prolongent le crédit de 36 mois mais pas les autres formations. Tu retrouveras ces informations ici: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/jusque-quand-as-tu-droit-a-des-allocations-dinsertion/

      Lorsque ta formation sera terminée, tu dois te réinscrire comme demandeuse d’emploi auprès du Forem et réintroduire une demande d’allocations d’insertion auprès d’un organisme de paiement (syndicat ou CAPAC).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  4. Stef
    le 16 mai 2016 à 12:45

    Bonjour,

    Je vais m’inscrire comme demandeur d’emploi après la fin de mes études en juin 2016. Si j’ai bien compris on peut travailler comme étudiant juillet août septembre. J’ai un travail d’étudiant prévu pour tout le mois d’août. Je me demandais comment fonctionnais ce système. mon stage d’attente sera prolongé? si je trouve un travail d’intérim salarié d’une semaine en juillet est ce que mon travail d’étudiant en août est toujours valable et peut être effectué?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 mai 2016 à 13:07

      Bonjour Stef,

      Tu peux travailler comme étudiant jusqu’au 30 septembre même si tu es inscrit comme demandeur d’emploi.
      Il est conseillé de s’inscrire comme demandeur d’emploi au plus tard le 8 août. De cette manière, ton stage d’insertion commencera le 1er août (il ne peut pas comment avant).
      Le travail étudiant ne prolonge pas ton stage d’insertion. Cela n’a aucun impact sur le stage d’insertion.
      Tu peux travailler comme étudiant en août même si tu travailles comme intérimaire en juillet.

      Bien à toi

  5. Maness
    le 11 mai 2016 à 12:11

    Bonjour,
    J’ai quitté les études en juin 2015 et Je suis inscrit cher actiris depuis le 27/07/2015, donc je suis toujours en stage d’insertion.
    Je me suis marié civilement le 20/02/2016 mais je vis toujours cher mes parents depuis.
    Mon mari (qui travail à temps plein depuis plus de 4ans) dois il me mettre à sa charge ? Si oui, vais je percevoir mes allocation de chômage étant à sa charge ? Ou pour avoir mes allocation de chômage je dois pas être à sa charge.
    Je n’ai aucun revenu pour le moment et je suis en stage d’insertion et vivant cher mes parents, je suis à leurs charge actuellement.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 mai 2016 à 17:08

      Bonjour Maness,

      Tu ne dois pas spécifiquement être à la charge de ton mari ou même de tes parents pour pouvoir bénéficier des allocations de chômage. Ta situation familiale, et plus précisément ta situation de fait (les personnes avec qui tu vies de manière effective) influe uniquement sur ton statut (cohabitante, isolée, cohabitante avec charge de famille), et donc sur le montant de tes futures allocations d’insertion. Tu trouveras plus d’informations à ce sujet sur http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quels-sont-les-montants-des-allocations-dinsertion/

      Sache également que si tu n’as pas de revenus, tu peux éventuellement faire appel à un CPAS pendant ton stage d’insertion. Cependant, il faudra vérifier que tu entres bien dans les critères d’admission. Tu trouveras des informations à ce sujet sur : http://bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/obtenir-de-laide-du-cpas/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  6. puissant man
    le 5 mai 2016 à 20:55

    Bonjour, je suis actuellement en première kiné en supérieur et l année passée j ai échoué en première année de droit et je me suis réorienté en kiné et finalement je me vois pas continuer en kiné je ne m’en sort pas, je suis orphelin et je vis uniquement avec mes 3 soeurs, donc du coup j ai du compter sur mes bourses d’etudes et sur le revenu intégration social pour tenir ces 2 ans, je compte arrêté les études supérieur et faire une formation en agent de gardinage qui dure 1 ans en faisant une 7 ème TQ assistant au métiers de la prévention, le problème c est que j ai pas de ressource pour l’année prochaine et comme je veux arrêter les études et commencer une formation. Pourrai je toucher du chomage? Ou bien faut il d abord travailler? Car les inscriptions pour la formation commence en juillet je ne sais vraiment pas comment faire

  7. lyss148
    le 4 mai 2016 à 22:22

    Bonjour ,  je suis enceinte de 37 semaines et je suis en stage d insertion c est pour savoir si je doit demander le congé de maternité et si oui comment le demander  en sachant que je n ai pas encore droit au allocation d insertion  et que je dépend  du revenu d intégration sociale . merci d avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 mai 2016 à 15:12

      Bonjour Lyss148,

      En principe, tu ne pourras pas prétendre à un congé de maternité étant donné que tu ne travailles pas et que tu ne perçois pas d’allocations de chômage. N’hésite tout de même pas à te renseigner auprès de ta mutuelle pour vérifier si tu n’ouvres pas de droit à des indemnités.

      Il faudra également que tu informes ton assistant (e) social(e) de ta grossesse et de ton accouchement.
      Tu pourras, après apport d’un acte de naissance,bénéficier d’un revenu d’intégration au taux chef de famille.
      (Par contre, sache que la période entre le 7ème jour avant la date présumée de ton accouchement et la fin de la 9ème semaine à partir du jour de l’accouchement sont pris en compte dans ton stage d’insertion.)

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  8. James
    le 25 avril 2016 à 16:19

    Bonjour,

    je suis inscrit au forem depuis le 14/09/2014

    j’ai réussi les Evaluations et entretiens.

    j’étais en stage de transition du 25 juillet au 5 septembre et j’ai repris le 6 septembre jusqu’au 6 mars un pfi.

    j’ai terminé mon stage d’attente le 15/09/2015.

    Normalement , j’aurais du avoir droit à du chômage en cas de perte d’emploi.

    Mon Cdd est maintenant terminé et on me dit qu’il faut 21 ans pour avoir droit à du chômage car je n’ai pas un CESS et pas 21 Ans.

    Puis-je me retourner ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 avril 2016 à 10:07

      Bonjour James,

      Malheureusement tu ne pourras pas te retourner contre l’ONEm. Car en effet, depuis le 1er septembre 2015, un jeune âgé de moins de 21 ans  doit être en possession d’un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur ou avoir terminé avec succès une formation en alternance pour pouvoir prétendre à des allocations d’insertion. Si tu ne remplis pas cette condition mais que tu as terminé des études qui ouvrent le droit, tu pourras introduire une nouvelle demande dès tes  21 ans. Tu trouveras la liste des diplômes, des certificats et des attestations qui ouvrent un droit en cliquant sur http://www.onem.be/fr/nouveau/droit-aux-allocations-dinsertion-pour-les-personnes-de-moins-de-21-ans

      Une alternative, si tu as déjà travaillé en CDD,  serait de voir si tu pourrais ouvrir un droit au chômage sur base du travail. En effet, sache que pour ouvrir un droit aux allocations de chômage sur base du travail, tu dois totaliser au minimum 312 jours de travail (soit un an) sur une période de référence de 21 mois. Sache également que les journées de formations professionnelles (organisée ou subventionnée par le service régional de l’emploi et de la formation professionnelle), les journées de PFI et les journées de stage de transition sont assimilées à des jours de travail et peuvent entrer dans le calcul des jours à totaliser pour ouvrir un droit aux allocations de chômage à concurrence de 96 jours maximum. Tu trouveras plus d’informations sur http://bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/
      Une autre solution serait de t’adresser au CPAS de ta commune pour obtenir une avance sur les allocations de chômage, cependant, il faudra vérifier que tu entres bien dans les critères d’admission. Tu trouveras des informations à ce sujet sur : http://bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/obtenir-de-laide-du-cpas/
      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  9. pinson
    le 25 avril 2016 à 12:18

    Bonjour,

    Je me demande si un jeune qui sort de 5ème technique de qualification et ne poursuis pas sa 6ème.  Mais a obtenu son son C2D en sortant de 4ème technique de qualification sociale pourra prétendre à l’obtention d’allocation d’insertion si le jeune rempli les conditions de stage d’insertion et d’âge.

    Il me semble que oui mais je voudrais en être certaine.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 avril 2016 à 16:45

      Bonjour Pinson,

      Oui si le jeune remplis les différentes conditions exposées sur la fiche ci-dessus, il pourra ouvrir un droit aux allocations de chômage après son stage d’insertion.

      La condition supplémentaire des jeunes devant être en possession d’un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur ou avoir terminé avec succès une formation en alternance, ne concerne que les jeunes qui demandent les allocations d’insertion en dessous de l’âge de 21 ans.

      • pinson
        le 26 avril 2016 à 10:33

        Merci pour la réponse.  Si je comprend bien, un jeune qui veut arrêter les études en 5ème mais n’est pas passé auparavant dans une section de qualification n’aura pas droit aux allocation d’insertion même si les autres conditions sont remplies?

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 26 avril 2016 à 15:30

          Bonjour Pinson,

          Ce n’est pas totalement ça.
          Un jeune qui est âgé de mois de 21 ans et qui n’a pas de diplôme lui permettant d’ouvrir un droit aux allocations d’insertion, ne pourra pas en bénéficier.

          En bref, tu dois donc avoir un diplôme avant de pouvoir ouvrir un droit aux allocations d’insertion entre tes 18 et 21 ans (en plus de remplir les autres conditions). Mais le diplôme ne doit pas spécifiquement provenir de l’enseignement qualifiant. Tu trouveras la liste des diplômes qui permettent d’ouvrir un droit aux allocations d’insertion en cliquant sur http://www.onem.be/fr/nouveau/droit-aux-allocations-dinsertion-pour-les-personnes-de-moins-de-21-ans
          D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

           

          • pinson
            le 27 avril 2016 à 09:02

            On m’a informé que le jeune de plus de 21 ans doit soit

            avoir terminé (pas réussi ) sa 6ème de l’enseignement général
            ou au moins la 3ème année de l’enseignement secondaire professionnel, artistique ou technique.Le jeune qui abandonne ses études en 5ème année de l’enseignement général et n’est pas passé par un 3ème année professionnel, artistique ou technique n’y aura donc pas droit?

            • Infor Jeunes Bruxelles
              le 27 avril 2016 à 11:47

              Bonjour Pinson,

              En règle générale, pour prétendre à des allocations d’insertion tu dois effectivement avoir terminé un cycle d’études. Donc :

              – Si le jeune a plus de 21 ans et qu’il a terminé sa sixième année secondaire générale il pourra recevoir des allocations d’insertion. Donc s’il a arrêté en cinquième année générale, il n’y aura pas droit.

              – OU, Si le jeune a plus de 21 ans et qu’il a terminé sa troisième année dans l’enseignement professionnel, artistique ou technique, il aura droit aux allocations d’insertion. Donc si le jeune n’a pas suivi d’études dans l’une de ses formes d’enseignement, il n’aura pas droit aux allocations d’insertion.

              – OU ENCORE, si le jeune a suivi une formation en alternance (CEFA, IFAPME, EFP), il aura droit aux allocations d’insertion. Si ce n’est pas le cas du jeune il n’y aura pas droit.

              Donc un jeune qui a plus de 21 ans qui ne retrouve pas sa situation dans l’un des cas ci-dessus,  n’aura pas droit aux allocations d’insertion.

              D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

  10. ChelbyNioka
    le 18 avril 2016 à 08:38

    Bonjour,

    Mon petit-fils (25/01/1996) qui est domicilié chez moi, poursuit tant bien que mal ses études « 4 ème technique de qualification gestion).

    Je perçois les allocations familiales et il reçoit le revenu d’intégration sociale tant qu’il suit les cours avec assiduité et qu’il réussit son année scolaire.

    Malheureusement je doute fortement des résultats et il a manqué souvent d’assiduité.

    Que se passera t’il en septembre s’il a échoué ? Allocations familiales ? Revenu d’intégration ? etc…

    Je n’ai pas les moyens, sans aide, de subvenir à ses besoins (je suis retraité) et ses parents n’en veulent plus.

    Je vois qu’il y a un stage de 310 j avant d’obtenir des indemnités de chômage et pendant ces 310 j on le nourrit avec quoi ?

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 avril 2016 à 11:13

      Bonjour ChelbyNioka,

      S’il rate ses études, le CPAS ne peut pas décider automatiquement de lui couper son revenu d’intégration social. Il faut voir ce qui a été indiqué dans son PIIS. Normalement tant qu’il est dans le besoin le CPAS devrait l’aider. Cependant, s’il rate son année, le CPAS pourrait refuser qu’il continue ses études (mais encore une fois, cela n’est pas automatique et dépend du PIIS).

      Si le CPAS lui demande effectivement d’arrêter ses études, il devra s’inscrire comme demandeur d’emploi. Théoriquement, il devrait pouvoir continuer à percevoir le revenu d’intégration sociale (tant qu’il est en état de besoin). Il pourra également continuer à percevoir les allocations familiales durant la durée de son stage d’insertion.

      Le stage d’insertion a une durée d’un an. Durant ce temps, il doit chercher activement du travail. Il sera normalement contrôlé au 7e et au 11e mois. S’il obtient deux évaluations positives à la fin de son stage d’insertion, il pourra alors normalement ouvrir un droit aux allocations d’insertion (comme expliqué ci-dessus). Dès qu’il ouvre un droit aux allocations d’insertion, il n’a plus droit aux allocations familiales.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  11. Brenda
    le 18 avril 2016 à 06:03

    Bonjour je suis actuellement inscrite en stage d’insertion depuis le 5 septembre 2015 , j’aimerai reprendre mes études et me réinscrire en septembre de cette année 2016 pour des cours du soir … Est ce que cela va annulé les mois déjà passé en stage d’insertion ?
    Et surtout est ce que j ai le droit de reprendre mes études par rapport au forem, l’onem je ne risque rien??
    Merci d’avance pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 avril 2016 à 14:22

      Bonjour Brenda,

      Cela dépend des cours précis que tu envisages et de la possibilité ou non de demander des allocations d’insertion avant la date officielle de reprise des cours.
      Le plus simple nous semble d’en discuter par téléphone. Tu peux nous joindre au 02/514.41.11 (et demander François) pour en discuter. Nous pouvons aussi t’appeler si tu nous communiques un numéro de téléphone.
      Bien à toi

  12. Indochine09
    le 8 avril 2016 à 18:28

    Bonjour,
    Je commence en septembre des études de coiffure à l’IFAPME, j’ai 2 jours de cours par semaine et 3 de stages, ces stages sont ils rémunérés ? Et d’ailleurs en septembre je vais m’inscrire au forem en demandeuse d’emploi mes stages compteront-ils ? Et après mes 310 jours de stages d’insertion que je commence en septembre normalement, combien je toucherai du chômage sachant que j’ai 20 ans et que je suis mariée à la charge de mon mari ?
    Mes études durent 3 ans et j’aurai pendant ces 3 ans des cours et des stages. ?

  13. Lidia
    le 6 avril 2016 à 13:42

    Bonjour,

    J’ai 53 ans et je suis chercheuse d’emploi pas indemnisée. En même temps, je travail comme intérimaire, ce qui me donne la possibilité de gagner un minimum pour subvenir a mes besoins. En weekend,  je suis une formation d’accueillante d’enfants. Ma question: ai je le droit a une indemnisation d’insertion?

  14. linda
    le 2 avril 2016 à 15:09

    Bonjour

    je viens de finir ma formation de Vente et Communication je n’arrête pas de cherche un emploi mais aucun des employés veut de moi parce que je ne pas d’expérience dans le monde de la vente ,que dois-je faire
    je suis perdu conseiller moi svp

  15. maria
    le 31 mars 2016 à 17:41

    bonjour,

    je suis en troisième année supérieur en relation publique, j’ai eu 25 an en janvier donc plus d’allocations familiale depuis février 2016. que dois je faire à la fin de mes études et combien durera mon stage d’insertion ? merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 avril 2016 à 10:49

      Bonjour Maria,

      Comme tu as déjà 25 ans, tu ne pourras jamais ouvrir de droit aux allocation d’insertion (le droit doit obligatoirement être ouvert avant 25 ans). Lorsque tu auras fini tes études, tu peux t’inscrire comme demandeuse d’emploi pour pouvoir bénéficier de certains plans d’embauche ou formations, mais cela ne sert à rien de faire ton stage d’insertion puisque tu ne pourrais pas ouvrir de droit. Le seul moyen d’ouvrir un jour un droit à des allocations de chômage est de travailler 312 jours sur une période de référence de 21 mois qui précède la demande.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  16. dani
    le 25 mars 2016 à 23:09

    Bonjour, je suis un eleve au CEFA, et je suis en formation( 2 jours ecole et 3 en stage) dans un restaurant, je touche 360€/mois. J’habite chez mes parents et je voudrais savoir si j’ai le droit a une allocation d’insertion ? merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 mars 2016 à 10:57

      Bonjour Dani,

      Les conditions pour pouvoir avoir les allocations d’insertion sont indiquées ci-dessus. Pour pouvoir les percevoir, tu dois avoir terminé tes études or ce n’est pas ton cas.

      Lorsque tu auras terminé tes études, tu devras faire un stage d’insertion. Ce stage d’insertion doit normalement durer 1 an sauf pour les personnes qui ont suivi une formation en alternance, dans ce cas, le stage d’insertion peut être diminué. Tu retrouveras cette information ici: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t35#h2_5

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  17. Nina
    le 24 mars 2016 à 13:45

    Bonjour,

    Je vais faire un stage de transition mais je voudrai reprendre des études supérieures l’année prochaine. Le problème c’est que je finirai ce stage de 6 mois début novembre. Pour reprendre mes études est ce que je peut faire que 3 mois de stage ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 mars 2016 à 15:09

      Bonjour Nina,

      Tu trouveras plus d’informations sur la stage de transition sur cette page: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-de-transition/

      Le stage de transition peut avoir une durée de 3 à 6 mois. Il est donc théoriquement possible de faire un stage de transition d’une durée de 3 mois. Par contre, si tu as déjà signé le contrat de stage, il pourrait être compliqué de diminuer la durée. Nous te conseillons d’en parler avec ton conseiller (Actiris, FOREM, VDAB, ADG).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  18. charles
    le 21 mars 2016 à 11:37

    Bonjour,

    Suite à un contact avec une conseillère FOREM, j’ai eu la confirmation qu’une formation en promotion sociale n’était pas comptabilisée pour le stage d’insertion.

    De plus, la conseillère m’a dit que les études de plein exercice annulait le stage d’insertion. Donc le jeune devra le reprendre dès le début à sa réinscription suite à ses études. D’accord mais qu’entend-on exactement par plein exercice? C’est le statut d’étudiant? Ce sont des cours du jour dans un enseignement secondaire…?

    Je vous remercie et vous souhaite une excellente journée

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 mars 2016 à 14:52

      Bonjour Charles,

      Une formation de promotion sociale peut souvent être comptabilisée pour le stage d’insertion. Mais pas toujours. Cela dépend de la durée (plus ou moins de 9 mois), du nombre d’heures (plus ou moins de 20h/semaine) et des horaires en journée ou en soirée.
      L’enseignement de plein exercice est l’enseignement organisé par les écoles « ordinaires » (ou spéciliasées). Pour l’enseignement secondaire: http://www.enseignement.be/index.php/index.php?page=24547&navi=45
      L’enseignement supérieur (Haute Ecole, Université et ESA) est aussi un enseignement de plein exercice.
      Si tu veux en discuter, tu peux nous joindre au 02/514.41.11 (et demander François).
      Bien à toi

  19. jason
    le 20 mars 2016 à 18:01

    bonjour et merci de votre réponse ,puis-je me faire raccompagner par ma mère au cpas si j’ai 25 ans accompli ,merci à vous
    Jason

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 mars 2016 à 12:15

      Bonjour Jason,
      Tu peux effectivement te rendre auprès du CPAS en étant accompagné de ta mère.

      Sache tout de même que lorsque tu introduis une demande d’aide, un(e) assistant(e) social(e) effectuera une enquête sociale (et une visite à domicile) afin de vérifier que tu sois bien dans les conditions pour bénéficier de cette aide.Lors de celles-ci les questions te seront adressées directement car ils estimeront que tu es une personne adulte; mais en principe, rien ne t’empêche d’être accompagné.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  20. jason
    le 17 mars 2016 à 16:29

    bonjour ,je fais une formation par la promotion sociale pour avoir mon cess ,je suis également en stage d’attente depuis septembre 2014 je viens d’avoir 2 évaluations négative par l’onem
    Je suis toujours chez mes parents je ne trouve rien comme travail n’ayant pas encore le cess et n’ayant pas encore mon permis ,partout ou je postule ou je vois des annonces je ne conviens pas ,pourtant l’onem estime que je ne cherche pas
    Hors si je postule ou il faut le permis l’onem me signale que je postule sachant qu’il ne me prendrons pas également pour le cess ce qu’il faut de nos jours .

    Je n’ai pas de qualification ,difficile de trouver du travail ,il faut du travail et de l’argent pour le permis
    Comment m’en sortir dans ces conditions ?
    j’ai fais une demande au cpas pour le ris ce qui me permettrais de chercher mieux pour le travail refusé  » leur réponse puisque l’onem donne des évaluations négatives c’est que je ne cherche pas de travail « ,je suis dans un cercle vicieux ,mes parents n’ont pas de quoi m’aider mes sœurs sont aux études et mes parents ne travaillent plus

    je pense faire appel à la décision du cpas ,quand pensez -vous ?

    merci de vos conseils
    Bien à vous
    Jason

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 mars 2016 à 10:52

      Bonjour Jason,

      La formation que tu suis n’est généralement pas compatible avec le stage d’insertion professionnelle.
      En effet, si tu suis des études de plus de 9 mois qui comportent plus de 20 heures par semaine en cours du jour, tu ne peux pas effectuer ton stage d’insertion professionnelle.
      Il est donc inutile de t’inscrire comme demandeur d’emploi et de te rendre aux entretiens d’évaluation de l’ONEM tant que tu n’as pas terminé tes études.

      Si tu es dans le besoin, c’est bien le CPAS qui est compétent pour t’aider pendant tes études (et non le chômage).
      La motivation du refus du CPAS ne nous semble pas fondée puisque tu es toujours aux études. Tu n’es pas censé devoir chercher de l’emploi (si ce n’est un job étudiant). De plus, le CPAS ne peut pas refuser en se calquant sur la décision de l’ONEM. Tu trouveras des explications à ce sujet dans cette vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=OlzqpO5ITuk

      Nous t’encourageons donc bien à faire appel contre la décision du CPAS: https://www.youtube.com/watch?v=9rqMub-tJmQ
      Tu peux aussi trouver les informations sur le CPAS sur: http://bruxelles-j.be/exercer-tes-droits/obtenir-de-laide-du-cpas/

      Bien à toi

  21. Vivi
    le 9 mars 2016 à 10:52

    Je suis en stage d’attend en avril ça va être 1 ans que je suis en stage insertion et si je travail 5 jours pendant ma période d’attente je perdre les droit pour faire ma demande de chômage d’études?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 mars 2016 à 16:13

      Bonjour Vivi,

      Pour bénéficier des allocations d’insertion, tu dois avoir été en stage d’insertion pendant une période de 310 jours et avoir effectué deux évaluations positives de l’ONEm. Si tu remplis ces conditions, tu ne devrais pas perdre le bénéfice de tes allocations d’insertion.

      Au contraire! Avoir une expérience professionnelle pendant le stage d’insertion est positif et pris en considération pour ton stage. D’ailleurs, si tu travailles de manière salariée temps-plein pendant 104 jours durant ton stage d’insertion, cela équivaut à une évaluation positive.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter

  22. Nina
    le 2 mars 2016 à 14:24

    Je suis actuellement en stage d’insertion professionnelle, je voudrai reprendre des études l’année prochaine mais quand j’aurais fini ces études est ce que je devrait recommencer un stage d’insertion?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 mars 2016 à 14:49

      Bonjour Nina,

      Généralement, une reprise d’études en cours de stage d’insertion professionnelle invalide le stage déjà effectué jusque là. Il est donc nécessaire de recommencer intégralement un nouveau stage d’insertion à la fin des nouvelles études.
      Il existe cependant des exceptions (par exemple dans l’enseignement de promotion sociale).
      S’il ne s’agit pas d’études de plein exercice, n’hésite pas à nous préciser de quelles études il s’agit pour que nous puissions te confirmer ou non la nécessité de recommencer le stage d’insertion.
      Bien à toi

  23. Morelo
    le 29 février 2016 à 16:04

    Je suis actuellement un master à Horaires Décalés. Mes cours ont lieu en semaine de 18 à 21 heures.

    voici ma situation:

    – A la base, malgré ses horaires atypiques, mon master me donne le statut d’étudiant de plein exercice.

    -Je n’ai pas de travail, ni étudiant ni professionnel.

    -Je suis donc libre en journée pour un emploi.

    -J’ai 23 ans (j’en aurai 24 le 17 juin).

    -On n’a plus droit aux allocations d’insertion passé 25 ans.

    -Il y a un an de stage d’attente pour ces allocations.

    J’en viens donc à mes questions:

    Etant étudiant de plein exercice et devant, pour avoir droit à quelque chose, m’inscrire avant mes 24 ans au Forem comme demandeur d’emploi, quand dois-je m’inscrire? (Sachant qu’en contrepartie je renonce à tout potentiel job d’étudiant et à mes allocations familiales dont mes parents ont besoin, mais qu’il est hors de question que je n’aie rien à la sortie de mes études à 25 ans)?

    Ai-je le droit de m’inscrire au Forem comme demandeur d’emploi durant mes études (de sorte que mon stage d’attente d’un an tombe providentiellement durant ma seconde année d’études)?

    Si oui, ai-je droit aux allocations familiales durant mon stage d’attente (puisque celles de chômage pas encore) si je suis encore aux études durant celui-ci?

    Merci pour votre réponse !

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 février 2016 à 16:42

      Bonjour Morelo,

      Tu ne peux pas t’inscrire comme demandeur d’emploi tant que tu n’as pas terminé ce master à horaire décalé. On considère que tu n’as pas encore mis fin à ton programme d’études et tu n’es donc pas dans les conditions pour faire débuter le stage d’insertion professionnelle.
      Comme tu l’as bien compris, cela signifie que tu ne pourras malheureusement pas prétendre à des allocations d’insertion puisque tu ne pourras pas respecter la condition des moins de 25 ans.

      Tu ne pourras ouvrir un droit au chômage qu’après avoir travaillé au moins un an.
      Si tu te retrouves dans le besoin et que tes parents ne peuvent pas t’aider, tu peux demander une aide au CPAS de ta commune.

      Bien à toi

  24. Mela
    le 29 février 2016 à 11:08

    Bonjour,

    J’ai 22 ans et je suis en stage d’insertion professionnelle depuis juillet dernier. J’ai eu mon premier rendez-vous à l’ONEM il y a deux semaines, ce dernier s’est conclu par une première évaluation positive.

    Après avoir passé plusieurs tests de sélection pour suivre une formation « gestion du personnel et du payroll » à Bruxelles Formation, j’ai finalement été sélectionné. La formation dure de 3 mois à temps plein et en journée (+ de 35h semaine).

    Je voulais savoir si suivre cette formation risque d’invalidé mon stage d’insertion ? dois-je continuer à chercher de l’emploi à côté de la formation ou celle-ci est considéré comme une recherche ? Sinon, puis-je obtenir une dispense de recherche d’emploi pour toute la période de la formation ?

    D’avance, merci

  25. Romina
    le 14 février 2016 à 18:24

    Bonjour,

    J’ai 24 ans, j’aurai 25 ans fin mars. J’ai eu mon Master en juin 2015. Depuis septembre 2015, je me suis inscrite à l’EPFC pour suivre des cours de langues toujours en tant qu’étudiante. Ma date d’anniversaire approche, je souhaiterais donc savoir quelles sont les démarches à faire pour ne plus être étudiante et pouvoir bénéficier du stage d’insertion professionnelle
    ?

    Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 février 2016 à 13:47

      Bonjour Romina,
      Tu peux t’inscrire comme demandeur d’emploi auprès d’Actiris, afin de débuter ton stage d’insertion.
      Malheureusement, à la fin de celui-ci tu ne remplira sans doute pas les conditions permettant d’ouvrir un droit aux allocations d’insertion.
      En effet, comme tu peux le voir ci-dessus, l’une des conditions est de ne pas avoir atteint l’âge de 25 ans (nouveauté depuis le 01/01/15) à la fin du stage qui dure 1 an.

  26. lala
    le 12 février 2016 à 20:54

    Bonjour, si j’ai mon diplôme à partir de 25 ans , je n’ai plus droit au chômage jusqu’à la fin de ma vie ? Donc je ne dois compter que sur mes revenus ?

  27. Sarah
    le 12 février 2016 à 09:30

    Bonjour,

    Excusez-moi je n’ai pas formulé clairement ma question précédente.

    Je suis en stage d’insertion donc depuis le 10 juillet 2015. J’ai accepté un stage de transition proposé par actiris que j’ai entamé à la commune de Saint-Gilles le 17 novembre 2015 . Continuant ma recherche d’emploi, j’ai trouvé un emploi à mi-temps à la commune d’Etterbeek et l’ai entamé le 18 janvier 2016. C’est un contrat de remplacement. Ma question est: puis-je faire un maintien de mes droits et bénéficier de mes allocations de chômage une fois mon contrat terminé? Maintien qui ne prendra pas en considération le fait que j’ai travaillé à mi-temps. Si oui, à qui dois-je m’adresser sachant que je suis syndiqué à la FGTB? Suis-je encore inscrite à mon stage d’insertion? et dois-je continuer ma recherche d’emploi?
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 février 2016 à 11:13

      Bonjour Sarah,

      Tu trouveras les conditions et les démarches pour bénéficier du maintien des droits sur le site de l’ONEM:
      http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t30
      Tu pourras demander ce statut, au plus tôt, à partir de fin juillet 2016. Pour l’instant, tu ne peux pas encore demander ce statut.

      Pour bénéficier des allocations de chômage, il faut :
      – Soit que tu aies effectué ton stage d’insertion (soit 310 jours) et obtenu deux évaluations positives de l’ONEm. Avoir une expérience professionnelle pendant le stage d’insertion est positif et pris en considération pour ton stage. Il en va de même pour ton stage en transition. De plus, un stage de transition de 4 mois au moins sans interruption équivaut à une évaluation positive (chômage sur base des études)

      – Soit que tu totalises un certain nombre de jour de travail salarié en fonction de ton âge, et ce sur une période de référence (au minimum 312 jours sur une période de référence de 21 mois). Dans ce cas, ton stage de transition pourra être pris en compte dans le calcul des jours suffisants pour ouvrir le droit aux allocations de chômage à raison de 96 jours maximum (Chômage sur base du travail).

      Si tu es actuellement occupé à travailler à temps plein (mi-temps + stage de transition), tu ne dois pas continuer à chercher de l’emploi pour le moment. Dès qu’un de tes contrats s’arrête, vérifie que tu es bien toujours inscrite comme demandeuse d’emploi pour le bon déroulement de ton stage d’insertion.

      Si tu préfères discuter de tout cela par téléphone, n’hésite pas à nous joindre au 02/514.41.11 (et demander François).

      Bien à toi