Bruxelles-J

Le stage d'insertion professionnelle

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Lorsque tu t’inscris comme demandeur d’emploi chez ACTIRIS, tu dois accomplir un stage d’insertion professionnelle. Jusqu’au 31 décembre 2011, ce stage se nommait « stage d’attente ». À partir du 1er janvier 2012, il a changé de nom et sa durée a été prolongée : il est maintenant de 310 jours (un an) pour tous (quel que soit l’âge).

De quoi s’agit-il ?

Le stage d’insertion professionnelle est une période d’un an avant de pouvoir introduire une demande d’allocations d’insertion (c’est-à-dire des allocations de chômage sur base des études).

Pendant ton stage tu dois :

  • signaler à ACTIRIS toute modification de ta situation de demandeur d’emploi (changement d’adresse, reprise des études, travail, etc.) ;
  • répondre à toute convocation d’ACTIRIS ou de l’ONEM ;
  • être disponible sur le marché de l’emploi ;
  • accepter tout emploi convenable ou formation professionnelle proposée par ACTIRIS ;
  • rechercher activement un emploi et obtenir, au cours de ton stage, deux évaluations positives de ton comportement de recherche d’emploi. Garde précieusement toutes tes preuves de recherche puisque l’ONEM te convoquera et te demandera des comptes (sur ta recherche active d’emploi) au 7ème et au 11ème mois de stage.

Combien de temps dure-t-il ?

Sa durée ne dépend plus de ton âge à la fin du stage d’insertion professionnelle. Il est de 310 jours pour tous. Tous les jours sont pris en compte (y compris samedis et jours fériés) sauf les dimanches. Tu trouveras les journées prises en compte pour le stage d’insertion professionnelle sur une autre page.

Jusqu’au 31 décembre 2011, le travail étudiant pouvait avoir une incidence sur la durée de ton stage. Il pouvait raccourcir ou prolonger le stage selon la situation. Ce n’est plus le cas depuis le 1er janvier 2012. Le stage d’insertion professionnelle n’est pas prolongé ou raccourci par le travail d’étudiant. Par contre, les jours de travail d’étudiant situés après le 31 juillet qui suit la fin des études sont maintenant pris en compte pour le stage d’insertion professionnelle.

Quelles sont les conditions pour obtenir des allocations d’insertion ?

A l’issue de ton stage d’insertion professionnelle, tu pourras bénéficier des allocations d’insertion si tu remplis certaines conditions :

  • Ne plus être soumis à l’obligation scolaire ;
  • Avoir terminé (pas forcément réussi) des études de plein exercice du cycle secondaire supérieur ou la troisième année de l’enseignement secondaire technique, artistique ou professionnel dans un établissement d’enseignement organisé, reconnu ou subventionné par une des Communautés ;
    Par ailleurs, sous certaines conditions, le suivi d’un enseignement spécial, le suivi d’un enseignement à horaire réduit, la fin d’une formation en alternance ou encore le suivi d’études ou de formations à l’étranger ouvre également le droit aux allocations d’insertion. Sache aussi que tu peux être admis au bénéfice des allocations d’insertion si tu as réussi un examen d’admission à l’enseignement supérieur ou suivi des études de l’enseignement supérieur pour autant que tu aies préalablement suivi au minimum 6 ans d’études dans un établissement organisé, subventionné ou reconnu par une Communauté. Si tu n’as pas suivi d’études en Belgique, il est parfois possible d’ouvrir un droit aux allocations d’insertion. Notamment, lorsque tu as travaillé au moins 3 mois (comme salarié ou indépendant) en Belgique.
    A partir du 1er septembre 2015, le jeune qui demande les allocations d’insertion en dessous de l’âge de 21 ans, doit être en possession d’un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur ou avoir terminé avec succès une formation en alternance. Celui qui ne satisfait pas à cette condition mais qui a terminé des études qui ouvrent le droit peut introduire une nouvelle demande une fois l’âge de 21 ans atteint. La liste des diplômes, des certificats et des attestations qui ouvrent un droit se trouve sur le site de l’ONEM ;
  • Ne plus suivre un programme d’études de plein exercice. Cela implique soit de ne plus exercer aucune activité imposée par un programme d’études (comme par exemple devoir rédiger un mémoire ou effectuer un stage) soit d’avoir abandonné ses études en cours d’année scolaire ;
  • Ne pas avoir atteint l’âge de 25 ans (nouveauté depuis le 01/01/15). Cette règle n’est pas absolue car il existe des dérogations si tu as dû interrompre tes études pour cause de force majeure ou si une occupation comme travailleur salarié explique que tu n’as pas introduit ta demande avant tes 25 ans ;
  • Avoir bénéficié de deux évaluations positives de son comportement de recherche d’emploi par l’ONEM. Une première évaluation a lieu au cours du 7ème et une deuxième au cours du 11ème mois de stage. Tu trouveras plus d’information à ce sujet sur le site de l’ONEM.

Les allocations d’insertion sont-elles limitées dans le temps ?

Oui ! Il s’agit encore d’une nouvelle mesure depuis le 1er janvier 2012. Les allocations d’insertion sont octroyées pour une période de 36 mois maximum, prolongeable sous certaines conditions. Le calcul du crédit de 36 mois débute au plus tôt à partir du 1er janvier 2012 (en d’autres termes, les périodes de chômage indemnisées en allocations d’attente avant le 1er janvier 2012 ne sont pas comptées pour le calcul du crédit).

Des règles dérogatoires sont cependant prévues pour les cohabitants avec charge de famille, les isolés et les cohabitants dits « privilégiés ». Pour eux, le crédit de 36 mois débute à partir du mois qui suit leur 30ème anniversaire.

Tu trouveras plus d’explication sur ce crédit de 36 mois sur la fiche jusque quand as-tu droit aux allocations d’insertion ?

Pour plus d’information sur les démarches à effectuer en fin de stage d’insertion professionnelle, rends toi sur la fiche d’information « Quelles sont les démarches à effectuer en fin de stage d’insertion professionnelle ? »
Pour en savoir plus sur le montant des allocations d’insertion, découvre la fiche « Quels sont les montants des allocations d’insertion ?»

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


84 questions pour “ Le stage d'insertion professionnelle

  1. tata
    le 30 novembre 2016 à 23:42

    je suis entrainte de faire un stage de 6 mois dans le secteur publique et j’ai 28 ans.j’ai eu mon bac en tunis. apres mon stage je peut béneficaire d’allocation de chomage ou non?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 décembre 2016 à 11:43

      Bonjour Tata,

      A priori, tu ne pourras malheureusement pas prétendre à des allocations de chômage car pour pouvoir ouvrir un droit aux allocations de chômage sur base des études (allocations d’insertion), il faut avoir introduit ta demande avant tes 25 ans.

      Par contre, si tu disposes d’autres contrats, peut-être totalises-tu suffisamment de jours pour ouvrir un droit au chômage sur base du travail: il te faut 312 jours de travail sur les 21 mois qui précèdent l’introduction de ta demande.
      Il est possible que ton stage dans le secteur public soit assimilé à des jours de travail (si tu es rémunéré et que tu cotises pour le secteur chômage).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  2. ikram
    le 15 novembre 2016 à 19:47

    Bonjours,

    je vous écrie aujourd’hui 15/11/2016

    j’ai 22 ans et je me suis inscrite comme  demandeur d’emplois le 6 Septembre  2016

    étend donné que j’ai fini mes études en juin 2016 je suis en stage d’insertion professionnel du moins je le pense, car mercredi dernier (le 9/11/2016) j’ai trouvé un travail intérimaire en dehors de bruxelles et  pour l instant Jai signé 2 contrat

    le premier, qui valait 2 jours d’essai ( le 09/11 et 10/11)

    et le deuxième, d’une semaine mais je n’est pas encore fini ma semaine car je l’ai signé hier (lundi 14/11/206)

    je voulais savoir, si le travail ne me convient pas ou s’il ne me garde pas

    -mon stage d’insertion continue t-il? une fois mon contrat de la semaine achevé ? ( donc ce 18/11/2016)

    -Et mes allocations familiales continue t-il?

    -aurai-je toujours droit a ma carte activa après mes 6 mois de stage d’insertion professionnel ?

    -ou je reviens a zéro?

    -est ce que j’aurai toujours droit a mes allocations professionnelle après mais 310jours ?

    -je me demande si j’aurai toujours mes droits la ou je me suis arrêté, ou si sa reprendre a zéro ?

    quel sont mes droits aujourd’hui et jusque quand svp?

    car le travail que j’ai trouvé ne me correspond pas du tout et j’ai peur d’avoir perdu tous mes droit en signant ces contrats

    merci de bien répondre a mes question s’il vous plait

    bien a vous

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 novembre 2016 à 18:02

      Bonjour Ikram,

      Si tu as 22 ans et que tu viens de t’inscrire comme demandeuse d’emploi (après avoir terminé tes études) tu es bien en stage d’insertion jusqu’en septembre 2017, pour autant que ton stage ne soit pas prolongé (suite à une évaluation négative par exemple).

      Pendant ton stage d’insertion, sache que tu peux travailler et que les jours prestés sont pris en compte dans ton stage (ils ne suspendent/arrêtent pas ton stage d’insertion professionnelle). Les expériences professionnelles sont toujours bien vues, voire valorisé par une évaluation positive. En effet, lorsque tu travailles de manière salariée temps-plein pendant 4 mois, cela équivaut automatiquement à une évaluation positive.

      Tu peux effectivement continuer à percevoir tes allocations familiales pendant ton stage d’insertion, pour les mois où tu perçois moins que 530,49 euros brut.

      Concernant ta carte activa, tu pourras la conserver pour autant qu’elle soit valable. Pour pouvoir y avoir droit,  tu dois avoir été inscrite comme demandeuse d’emploi soit au moins 6 mois dans les 9 derniers mois calendrier si tu n’as pas de CESS, soit 12 mois sur les 18 derniers mois. Plus d’informations sur http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quest-ce-quun-plan-dembauche-et-comment-peux-tu-en-profiter/ ou http://www.actiris.be/Portals/33/Fiche%20Activa%20CE%20FR%2017082016.pdf . Sache que lorsque tu es en stage d’insertion, tu es bien demandeuse d’emploi. Par contre attention! En 2017, la réglementation est susceptible de changer, n’hésite donc pas à poser la question à ton conseiller emploi.

      Par contre ta question sur tes allocations professionnelles n’est pas claire. Si tu souhaites savoir si tu pourras bénéficier d’allocations familiales après la fin de ton stage d’insertion (de 310 jours ou prolongé), sache que tu n’y auras malheureusement plus droit. Cela dit, tu ouvriras le droit le droit à des allocations d’insertion.

      Au niveau de tes droits, sache que tu pourrais, si tu le souhaites, t’adresser au CPAS de ta commune afin de leur solliciter une aide financière. Cela dit, le CPAS effectuera une enquête sociale afin de vérifier si tu remplis les critères d’admission.

      Ici, tu trouveras également les activités qui interrompent pas ton stage d’insertion, et celles qui ont un impact.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

       

  3. Chacha
    le 14 novembre 2016 à 14:58

    Bonjour ,

    j’ai 23 ans , cela fais 1 mois environ que je me suis inscrite en tant que demandeur d’emploi au FOREM.

    Je suis donc actuellement en stage d’insertion.

    Ma question est : Puis-je suivre une formation pendant cette période ? Si non , à partir de quand vais-je pouvoir en suivre une ?

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse

    Bien à vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 novembre 2016 à 16:52

      Bonjour Chacha,

      Tout dépendra du type de formation que tu souhaites suivre.

      Si tu souhaites entreprendre une formation en journée à temps plein, sache que celles-ci sont rarement compatibles avec un stage d’insertion (et serait susceptible de le prolonger).

      Pour être précis, sache que par exemple, une formation prévue pour une période de 9 mois (ou plus) pour laquelle tu as en moyenne  20 heures de cours par semaine, dont 10 heures au moins se situent du lundi au vendredi entre 8 et 18 heures (stage compris) ne peut être pris en compte dans ton stage d’insertion.

      C’est pourquoi, avant de suivre une formation pendant ton stage d’insertion professionnelle, il est fortement conseillé de prendre contact avec ton bureau de chômage ou ton organisme de paiement afin de savoir si ces études ou cette formation prolongera la durée de ton stage d’insertion professionnelle.

      Tu trouveras plus de renseignements sur les activités qui sont/ne sont pas compatibles avec le stage d’insertion sur cette fiche.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  4. Feriel
    le 9 novembre 2016 à 18:53

    Bonjour,

    J’effectue un master depuis septembre et suis actuellement toujours en stage d’insertion. Etant donné que le master est en temps plein (master 120) quelles sont mes possibilités d’action ? Ne puis-je pas avoir un statut étudiant ou quelque chose d’équivalent?

     

    Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 novembre 2016 à 10:48

      Bonjour Feriel,

      Si tu effectues un Master à plein temps, tu gardes ton statut d’étudiant. Par contre, tu ne peux pas cumuler ce statut avec un stage d’insertion; l’une des obligations lorsqu’on est en stage d’insertion étant d’être disponible sur le marché du travail. Voir sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas de nous recontacter.

  5. aud
    le 8 novembre 2016 à 10:20

    Bonjour,

    J’ai 23 ans et je suis en stage d’insertion professionnelle depuis 4 mois. Et j’aimerai effectuer un stage en entreprise tout en continuant à chercher un emploi.

    J’ai donc plusieurs questions:

    – Puis je faire des stages en entreprise rémunérés ou non?

    – Quel type de convention de stage/formation me convient?

    – Que dois je faire auprès de l’entreprise, Actiris,….?

     

    Bien à vous.

     

  6. Virgi
    le 7 novembre 2016 à 11:56

    Bonjour,

    Ayant quelques incompréhensions quant à ma situation, j’aurais quelques questions à poser. Tout d’abord, je me suis inscrite au Forem comme demandeuse d’emploi le 19 septembre 2016 et j’ai 24 ans (mai 1992). Ma situation : j’ai le CESS en infographie, j’avais entamé un bachelier mais je ne l’ai pas terminé et je me suis dirigée vers des cours de promotion sociale en tant que technicienne en comptabilité (réussite).

    J’ai travaillé jusqu’au 30 septembre comme étudiante, est-ce que les journées de travail entre le 19 et le 30 septembre seront prises en compte par le Forem?
    Si j’ai bien compris, je ne pourrai pas à la fin de mon stage d’insertion professionnelle, faire une demande pour avoir droit aux allocations de chômage, étant donné que j’aurai 25 ans. Est-ce bien cela? Mais bénéficierai des allocations familiales jusqu’au mois de mai.
    Ma conseillère Forem m’a dit que je n’aurai peut être pas – ou probablement pas – d’évaluations, car je rentrerai dans les 25 ans avant même d’avoir fini mon stage d’insertion professionnelle. Pouvez-vous m’en dire plus?
    Petite incompréhension par rapport au plan activa. Y aurai-je droit? Si oui, à quel moment dois-je faire la demande?
    A quel moment pourrai-je demander une aide de la part du CPAS? Après mon stage d’insertion? Pendant?

    Je vous remercie d’avance pour les réponses.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 novembre 2016 à 16:22

      Bonjour Virgi,

      Tes jours de travail étudiant (sans cotisations de sécurité sociale, autrement dit les 50 jours étudiant) situés après le 31 juillet 2016  auraient effectivement pu être pris en compte pour ton stage d’insertion, cependant, comme tu as débuté ton stage d’insertion après ton 24 ème anniversaire, qu’en règle générale, le stage d’insertion dure 310 jours (soit un an), et que tu auras atteint l’âge de 25 ans lors de l’introduction de ta demande, tu ne pourras malheureusement pas ouvrir de droit aux allocations d’insertion.

      C’est à priori pour cette raison que ta conseillère ne compte pas te convoquer pour évaluer ton stage d’insertion puisque celui-ci ne sera malheureusement pas valide. Une procédure de contrôle ne s’avérerait donc  pas spécialement utile (sauf si tu souhaites bénéficier de conseils; il t’est tout de même possible de prendre toi-même rendez-vous avec ta conseillère).

      Par contre, comme tu le dis, tu devrais pouvoir garder si tu restes inscrite en stage d’insertion pour les mois où tu n’as pas gagné plus de 530,49 euros brut, et ce jusqu’à la fin du mois de mai 2017.

      En ce qui concerne le plan Activa, le mieux serait effectivement de te renseigner auprès de ta conseillère emploi car les réglementations sont actuellement en train de changer pour 2017. Tu trouveras cela dit les conditions d’octroi actuelles sur https://www.leforem.be/particuliers/aides-financieres-activa.html

      Pour ta question du CPAS, sache que théoriquement tu peux déjà introduire une demande d’aide auprès du CPAS de ta commune. Cela dit, le CPAS effectuera une enquête sociale afin de vérifier si tu remplis les critères d’admission. Plus d’infos sur le CPAS en cliquant sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  7. kadi
    le 5 novembre 2016 à 22:21

    Bonsoir,

    j’ai 26 ans, j’ai finis mes études en haute école, j’ai obtenu mon diplôme en juin 2015.
    En août 2015, je me suis inscrite chez actiris, je n’ai encore reçu aucune convocation de l’onem pour évaluer mon dossier, j’aimerais savoir quels sont les démarches pour que je bénéficie du droit au chômage.
    (sachant que je ne trouve pas de boulot).

    Merci bien

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 novembre 2016 à 15:34

      Bonjour Kadi,

      Malheureusement, tu ne pourras pas bénéficier des allocations de chômage sur base de travail car tu n’as pas eu d’activité professionnelle depuis la fin de tes études en juin 2015 (voir les conditions pour en bénéficier sur ce lien:
      http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/).

      A 26 ans, tu ne peux pas non plus prétendre aux allocations d’insertion (allocation de chômage sur base des études). Tu trouveras les conditions d’octroi des ces allocations de chômage sur la fiche ci-dessus.

      Si tes parents ne peuvent plus t’aider financièrement, tu peux  introduire une demande d’aide auprès du CPAS de ta commune.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas de nous recontacter.

  8. Mak
    le 3 novembre 2016 à 13:22

    Bonjour je suis en Belgique depuis 3ans et j’ai une équivalence de diplôme.qui est équivalent au certificat d’enseignement secondaires supérieurs, enseignement général.
    La question est puis-je m’inscrire comme chercheur d’emploi?

  9. Maluco
    le 16 octobre 2016 à 00:41

    Bonjour je viens de signié un contrat de 18h flexible je peux travailler à n importe quelle heure et qu’elle moment et je voudrais savoir si je pouvais recevoir un supplément ou une aide ?
    En plus de mon salaire de 738€ brute ?
    Sachant que j’ai 26 ans et que je suis diplômé de la 7 eme ???

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 octobre 2016 à 17:05

      Bonjour Maluco,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise car ta situation n’est pas très claire:  tout dépendra de ta situation  (familiale) et/ou des éventuelles personnes avec qui tu vis.

      En effet, tu pourrais éventuellement introduire une demande d’aide auprès du CPAS de ta commune. Cela dit, le CPAS effectuera une enquête sociale afin de vérifier si tu remplis les critères d’admission. Sache qu’il tiendra compte de ton revenu pour calculer le montant de ton complément, et pourrait également tenir compte des revenus des personnes avec qui tu vis .

      Si tu as perçus des allocations d’insertion avant de commencer ton emploi, tu pourrais également faire une demande de maintien des droits et de complément du chômage (= allocations de garantie de revenu ou AGR). Tu trouveras  plus d’informations à ce sujet sur http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel/ .

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  10. Wassim
    le 15 octobre 2016 à 18:34

    Bonsoir, je suis sensé terminer mon stage d’insertion le 15 novembre 2016. Ma question est : si j’entreprend des études de plein exercice dans un métier en pénurie, ai-je droit aux allocations de chômage oui ou non?

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 octobre 2016 à 14:24

      Bonjour Wassim,

      Les dispenses pour reprise d’études pour les chômeurs indemnisés concernent aussi bien les bénéficiaires d’allocations de chômage sur base du travail que ceux qui bénéficient des allocations d’insertion (ou même de demi-allocations).

      Mais il faut toujours être chômeur indemnisé.

      Si tu souhaites entamer des études de plein exercice avant d’être indemnisé. Dans ce cas, cela invaliderait ton stage d’insertion professionnelle et tu ne pourras donc pas ouvrir de droit aux allocations d’insertion.

      Dans cette hypothèse, tu devrais recommencer intégralement ton stage d’insertion à la fin de tes études et pour autant que tu ais toujours moins de 24 ans.

      Si tu souhaites conserver ton éventuel bénéfice à la perception d’allocations d’insertion, il est préférable d’attendre d’être indemnisé pour introduire une demande de dispense pour l’année scolaire 2017-2018.

      Dans le contexte de ta question, la notion de « métier en pénurie » interviendra dans un second temps.

      Les deux possibilités existent.  A toi de choisir !

      N’hésite pas à nous recontacter.

      Bien à toi.

  11. Sam
    le 13 octobre 2016 à 14:55

    Bonjour, j’ai 24 ans, je vient de terminer mon stage d’insertion professionnelle et j’ai maintenant droit aux allocations d’insertion (mais je ne compte pas faire la demande).J’ai debuté recemment une formation qui me permet de reprendre mon statut d’etudiant. Que se passera t-il à mes 25 ans et que je n’aurais plus droit aux allocations familliale? Pourrais je beneficier des allocations d’insertion sachant que j’ai déjà effectué un stage d’insertion professionnelle un an auparavant? Merci d’avance

  12. Kiwii
    le 11 octobre 2016 à 14:57

    Bonjour,

    Pourrais-je suivre une formation et bénéficier du stage d’insertion ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 octobre 2016 à 16:02

      Bonjour Kiwii,

      Tout dépendra du type de formation que tu compte entreprendre.

      En effet, une formation professionnelle ou un PFI est compatible avec le stage d’insertion. Sache d’ailleurs qu’une formation professionnelle de plus de 4 mois pendant le stage d’insertion équivaut à une évaluation positive (tu pourras faire valoir cela une seule fois dans le cas où tu as effectuer plusieurs formations professionnelles).

      Par contre, ton stage d’insertion sera prolongé si tu suis des études, une formation ou un stage d’une durée prévue de 9 mois ou plus lorsque le nombre d’heures de cours (y compris les éventuels stages) atteint, en moyenne par semaine, au moins 20 dont 10 heures au moins se situent du lundi au vendredi entre 8 et 18 heures.

      Ne sont pas pris en considération pour le stage d’insertion professionnelle, les périodes de vacances scolaires comprises dans le cycle d’études ou de formation. Les stages d’accès à une profession faisant intégralement partie de ces études ne sont pas non plus pris en considération pour le stage d’insertion professionnelle.

      Si tu souhaites suivre des études ou une formation pendant ton stage d’insertion professionnelle, il est toujours conseillé de prendre contact avec ton bureau de chômage, afin de savoir si ces études ou cette formation prolongera la durée de ton stage d’insertion professionnelle.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  13. Njh2
    le 10 octobre 2016 à 21:25

    Je souhaite me séparer de mon époux. Je loge depuis quelques jours chez la famille mais je n’ai aucun moyen financier pour vivre et payer un loyer. Je suis toujours à la charge de mon époux. Ma question est la suivante..puis je pretendre à une allocation de chômage avec un statut de chef de famille afin de vivre dignement avec deux enfants.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 octobre 2016 à 12:34

      Bonjour Njh2,

      Ta situation n’est pas très claire.

      Sache qu’il existe deux possibilités pour ouvrir un droit à des allocations de chômage:

      Si tu n’as pas la possibilité d’ouvrir un droit aux allocations de chômage, tu pourrais alors éventuellement t’adresser au CPAS de ta commune afin de leur solliciter une aide financière. Cela dit, le CPAS effectuera une enquête sociale afin de vérifier si tu remplis les critères d’admission. Plus d’infos sur le CPAS en cliquant sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  14. CP
    le 10 octobre 2016 à 13:14

    Bonjour,

    Mon fils termine un jury pour obtenir son CESS.

    Les résultats seront connus début décembre 2016. Il n’aura donc pas la possibilité de s’inscrire dans une Haute Ecole avant le mois de septembre 2017.

    Il compte donc s’inscrire comme demandeur d’emploi jusqu’en septembre 2017. Ainsi, nous pourrons continuer à percevoir les allocations familiales.

    Ma question : il travaille actuellement (JOB ETUDIANT). Pourra-t-il durant son stage d’insertion continuer à travailler en tant qu’étudiant (en attendant de trouver un emploi NON étudiant) ?

    Merci.

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 octobre 2016 à 11:47

      Bonjour CP,

      Malheureusement, il n’est pas possible que cumulé le statut de demandeur d’emploi (inscription Actiris) et celui d’étudiant.
      Légalement, il ne pourra donc plus travailler comme étudiant avant septembre 2017 s’il se réinscrit en Haute école.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

  15. Louis
    le 4 octobre 2016 à 00:11

    Bonjour,

    Depuis le 27/08/16, je perçois des allocations d’insertions – entre temps, j’ai pu signer un contrat en CDI à temps-plein. Quelles sont les démarches à realiser auprès de la FGTB et d’Actiris ?

    En vous remerciant d’avance pour votre réponse.

     

    Louis

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 octobre 2016 à 15:47

      Bonjour Louis,

      Il n’y a aucune formalité spécifique à réaliser.  Ni vis-à-vis de la FGTB, ni vis-à-vis d’Actiris.

      Tu seras automatiquement désinscrit au bout d’une certaine période de travail effectif.

      N’hésite pas à nous recontacter.

      Bien à toi.

  16. Elica
    le 27 septembre 2016 à 14:13

    Bonjour,

    Ma fille vient de terminer son master.  Elle part en janvier 7 mois en Amérique du Sud.  Que doit-elle faire ?  Peut-elle s’inscrire chez Actiris, doit-elle le mentionner ?

    Merci pour votre réponse

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 septembre 2016 à 16:17

      Bonjour Elica,

      Votre fille pourrait éventuellement s’inscrire comme demandeuse d’emploi auprès d’Actiris. Sachez que si elle à moins de 25 ans, elle pourra, pendant cette période, percevoir des allocations familiales étant donné qu’elle sera inscrite en stage d’insertion.

      Sachez que dans certains cas, il est parfois possible de faire comptabiliser une expérience à l’étranger dans son stage d’insertion (http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/partir-a-letranger-pendant-le-stage-dinsertion-professionnel/).

      Pour le savoir, vous pourriez le mieux serait de demander un avis au service Ruling de son bureau de chômage. Vous trouverez plus d’infos à ce propos sur le site de l’ONEm : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t91

      Si cette expérience ne peut pas être pris en compte dans son stage d’insertion, le mieux sera alors de se désinscrire d’Actiris avant son départ.

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

  17. Vivi
    le 22 septembre 2016 à 14:56

    Bonjour,

    Je viens de terminer mon stage d’insertion et j’ai fais ma demande d’allocations d’insertion auprès d’un syndicat. Je suis française mais j’habite en Belgique depuis 5 ans et j’ai fais mes études supérieures en Belgique.

    J’ai tout mes papiers en règle ( inscription chez Actiris, 2 évaluations positives à l’ONEM, une copie de mon diplôme de bachelier et même une équivalence de diplôme pour mon BAC français ) mais on m’a dit hier, quand je remettais mon dossier, que je n’aurais sans doute droit à rien car je n’ai pas fais 6 ans d’études secondaires en Belgique.

    Ma question est: Est-il possible que la personne gérant mon dossier ait fait une erreur ou ait omis de préciser l’existence d’un papier supplémentaire ( annexe ou autre ) ?

    De plus, comment, en un an de stage d’insertion, autant d’administrations ( Actiris, ONEM, syndicat ) ont pû me dire que j’aurais droit à des allocations à la fin de mon stage tout en sachant que je n’y aurait pas droit ? Pourquoi ne pas m’avoir prévenue dès le début que sans ces 6 années d’études, cela ne servirait  » à rien » ?

     

    Merci d’avance pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 septembre 2016 à 12:16

      Bonjour Vivi,

      Il est malheureusement probable que tu n’ouvres de droit aux allocations d’insertion.

      En effet, dans ta situation tu dois :

      • soit avoir, préalablement à tes études supérieures,  suivi 6 années d’études (quel que soit le niveau) dans un établissement d’enseignement belge ;
      • soit avoir travaillé en Belgique comme  salariée durant au moins 78 jours de travail ou avoir été indépendante à titre principal durant au moins 3 mois. (Plus d’informations sur http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t35)

      Ta situation est analysée à la fin de ton stage d’insertion; autrement dit, après les 310 jours, on vérifie que tu remplis toutes les conditions, que tu as terminé ton stage d’insertion et que tu as obtenu tes deux évaluations positives. Ce n’est donc qu’à ce moment là que l’on sait si tu peux ouvrir un droit à des allocations d’insertion, si ton stage d’insertion est prolongé ou si tu n’y a pas droit du tout.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  18. Dext
    le 22 septembre 2016 à 14:24

    Bonjour,

    Concernant l’inscription en haute école, il faut savoir justifier les 5 années précédentes.

    Dans ces 5 années, j’ai effectuer un stage d’attente d’un an chez actiris de septembre 2013 a aout 2014.

    La haute école demande ces documents justificatifs:


    inscription au stage d’attente + attestation de périodes d’inscription au FOREM/ ACTIRIS / VDAB avec dates
    début et fin d’inscription + attestations de formation + recherche d’emploi

    inscription au stage d’attente + attestation des Allocations
    familiales (pour les -de 25 ans) spécifiant que l’étudiant a perçu des allocs sous le statut de demandeur de d’emploi
    (et non d’étudiant) ou durant son stage d’attente

     

    Savez vous me renseigner sur le nom des documents à réclamer et chez qui les réclamer?

    Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 septembre 2016 à 11:44

      Bonjour Dext,

      Pour tous les documents concernant ton stage d’attente et tes périodes d’inscription comme demandeur d’emploi, il faudra que tu te rendre auprès du service emploi de la région dans laquelle tu habites, où habitais pendant cette période (Actiris pour Bruxelles, VDAB pour la Flandre, Forem pour la Wallonie, ADG pour la communauté germanophone). Nous ne pourrons pas te fournir les noms précis des documents car ceux-ci change en fonction de l’organisme auquel tu t’adresseras (sache que pour Actiris, c’est en général le A15 ou le A23).

      Concernant les attestations de formation, tu pourrais t’adresser aux centres de formation dans lesquels tu t’es rendu pour suivre tes cours ou auprès du service emploi de ta région, si la formation a été organisée par celui-ci.

      Ton école demande également que tu fournisses tes preuves de recherche d’emploi, soit les candidature que tu as faites (e-mail, CV, lettre de motivation,…)étant donné que tu étais inscrit en stage d’attente.

      Tu pourras obtenir une attestation de tes allocations familiales, il faudra t’adresser à ta caisse d’allocations familiales. Tu pourrais contacter Famifed (http://www.famifed.be/home) si tu ne la connais pas.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  19. Saitama
    le 22 septembre 2016 à 02:01

    Bonjour, je me trouve dans une situation quelque peu compliquée que je vais vous expliquer de suite.

    J’ai 21 ans, j’ai déjà suivi un stage d’insertion professionnelle il y a 3 ans mais je n’ai malheureusement pas su trouver d’emploi/stage ce qui fait que mon expérience professionnelle est toujours à zéro.

    J’ai par la suite introduit une demande d’allocations au chômage il y a de ça 2 ans qui a justement été déclinée du au fait que je n’ai ni diplôme, ni expérience professionnelle.

    J’ai arrêté les études à 17 ans et je n’ai travaillé que 2 mois lors d’une formation en alternance, c’est là ma seule expérience professionnelle.

    Pour faire plus simple en résumé, je suis sans emploi, sans diplôme, sans allocations, et je ne fais plus d’études depuis déjà quelques années.

    J’ai déjà suivi un stage d’insertion professionnelle chez Actiris (avant mes 21 ans) où je n’ai pas trouvé de job, et on a par la suite décliné ma requête concernant les allocations de chômage car je n’ai pas diplôme, et je n’ai travaillé que 2 mois.

    Serait-il possible de refaire un nouveau stage d’insertion professionnelle où je pourrais m’impliquer plus sérieusement et/ou introduire une nouvelle demande d’allocations après celui-ci ?

    Est-il possible de pouvoir suivre une formation rémunérée ? J’ai une amie ayant suivi une formation rémunérée sur un trimestre et elle est maintenant diplômée, j’aimerais savoir si cela existe sur Bruxelles.

    Je précise avoir plusieurs qualités dont la ponctualité, le dynamisme, l’esprit d’équipe, la rapidité au clavier, une bonne maîtrise de la langue française et un bon niveau d’anglais.

    Merci d’avoir pris le temps de lire, en espérant que vous puissiez m’aider à trouver une solution.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 septembre 2016 à 11:48

      Bonjour Saitama,

      Si tu n’as pas terminé (pas spécialement réussi) une 3e année de l’enseignement de technique de qualification ou de l’enseignement professionnel ou terminé (pas spécialement réussi) une 6e année de l’enseignement général, tu ne pourras pas ouvrir de droit aux allocations d’insertion (même s’il était possible de refaire un stage d’insertion).

      Certaines formations donnent le droit à une allocations de formation soit parce qu’il s’agit de formation en entreprise soit d’un dédommagement (généralement 1 euro de l’heure). Nous te conseillons de te rendre chez ton conseiller Actiris pour qu’il te parle des formations de Bruxelles Formation, ou de la formation en entreprise (tel que le FPI par exemple).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  20. Passimple
    le 20 septembre 2016 à 16:51

    Bonjour, La situation de mon fils est particulière et je ne sais pas l’aider pour le conseiller sur les démarches à suivre obligatoirement pour ne perdre aucun droit. Il a 25 ans, né le 16/09/1991. Il est toujours domicilié en Belgique.

    Il termine ses études à Madrid. Il présente son mémoire fin octobre. De Madrid, il part au Mexique en espérant y trouver du boulot pour un an car son amour se trouve là-bas. Il devrait revenir en Belgique vers août septembre 2017. Doit-il se présenter chez actiris? Quelque part d’autre?

    Merci pour votre aide.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 septembre 2016 à 11:03

      Bonjour Passimple,

      En principe, il n’y a pas de réel intérêt d’être actuellement inscrit auprès d’Actiris pour votre fils étant donné qu’il ne vit pas en Belgique.

      Le mieux serait d’attendre son retour pour s’y inscrire et débuter sa recherche d’emploi.

      S’il travaille à l’étranger, il est par contre important qu’il garde toutes preuves de ses expériences professionnelles (contrats, fiches de paie, …).

      En effet, il est parfois possible d’ouvrir un droit au chômage sur base d’un travail effectuer à l’étranger (pour autant qu’on totalise suffisamment de jours de travail pour ouvrir un droit et qu’on ait effectué au moins un jour de travail en Belgique à la suite de ses expériences professionnelles à l’étranger). Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-beneficier-du-chomage-en-tant-que-travailleur-etranger-ou-apres-avoir-travaille-a-l%e2%80%99etranger/

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

  21. murat
    le 19 septembre 2016 à 22:30

    Bonjour en faite je voulais savoir pour l instant je travaille mi temps avec mon plan activa mais apres que le plan activa est finie (la durée est finie) je dois attendre combien de mois pour reavoir mon plan activa??

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 septembre 2016 à 10:56

      Bonjour Murat,

      Pour être à nouveau engagé dans un contrat sous Activa, il faut à nouveau remplir les conditions. Cela veut dire qu’il faut à nouveau prouver une certaine période comme demandeur d’emploi indemnisé. Tu trouveras les conditions à remplir en fonction de ton age sur cette page du site de l’ONEM: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t1#h2_4

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

       

  22. Laura
    le 18 septembre 2016 à 11:51

    Bonjour je m’inscrit lundi au forem.
    Pendant mes 1 an de stage d’attendent puis-je faire une fomation en collaboration avec le forem

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 septembre 2016 à 10:08

      Bonjour Laura,

      Il est effectivement possible de faire une formation d’insertion socio-professionnel avec le Forem durant ton stage d’insertion (sans que cela ne prolonge ton stage d’insertion). N’hésite pas à en parler avec ton conseiller au Forem qui pourra t’informer et t’aider à trouver la formation que tu cherches.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  23. Dylan
    le 13 septembre 2016 à 19:05

    Bonjour,

    J’ai 22 ans et vient d’arrêter mes études. J’ai un job étudiant depuis septembre 2015. Si je m’inscris en tant que demandeur d’emploi, pourrais-je conserver mon job étudiant? Sous quelle forme entrera-t-il en compte dans le stage d’insertion professionnelle?

    Merci !

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 septembre 2016 à 11:04

      Bonjour Dylan,

      Tu peux continuer à travailler sous contrat d’occupation étudiant jusqu’au 30 septembre. Après tu ne peux plus travailler comme étudiant mais seulement comme ouvrier ou employé ordinaire. Ces jours de travail (en tant qu’étudiant jusqu’au 30 septembre et les autres par la suite), seront bien entendu pris en compte dans ton stage d’insertion professionnelle.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  24. Luc
    le 13 septembre 2016 à 15:50

    Bonjour,

    Mon filleul de 19 ans est inscrit comme demandeur d’emploi depuis juillet 2016 (stage d’insertion professionnelle).

    1°) J’ai lu que travailler de manière salariée TEMPS PLEIN pendant 4 mois équivaut à une évaluation positive (8 mois à temps-plein = deux évaluations positives).  Si il travaille à TEMPS PARTIEL (19h par semaine),  comment les journées de travail qu’il aura effectuées seront-elles prises en compte pour son stage d’insertion professionnelle ?

    2°) A la fin du stage d’insertion professionnel,  un jeune qui décroche un travail à TEMPS PARTIEL doit-il se réinscrire comme demandeur d’emploi ?

    Merci

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 septembre 2016 à 10:23

      Bonjour Luc,

      Une période de travail comme salarié d’au moins 4 mois (104 journées de travail à temps plein OU à temps partiel) sera assimilée à une évaluation positive. Une période de 8 mois (208 journées de travail à temps plein OU à temps partiel) comptera pour deux évaluations positives. Ces périodes peuvent être interrompues car les périodes sont calculées sur base des jours de travail prestés, mais doivent se situer dans une période de 14 mois précédant l’ouverture du droit aux allocations.

      Il est toujours conseillé de rester inscrit comme demandeur d’emploi lorsqu’on travaille à temps partiel (pour les heures d’inoccupation).
      Vous trouverez les explications sur les démarches à accomplir en fin de stage d’insertion sur cette page: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quelles-sont-les-demarches-a-effectuer-en-fin-de-stage-dinsertion-professionnelle/

      Vous pourrez y lire qu’en fin de stage d’insertion, si le jeune est salarié à temps partiel, il a intérêt à faire la procédure de maintien de droit (formulaire C131A). Il pourra éventuellement (selon certaines conditions) recevoir une Allocation de Garantie de Revenu (= un complément du chômage en plus de son salaire). Il trouveras plus d’explication à ce propos sur la fiche?: http://www.bruxelles-j.be/?p=16006

      Bien à vous

  25. tavi130
    le 9 septembre 2016 à 18:57

    Bonjour. Je termine mes études secondaires et je voudrais savoir si on a le droit de continuer un travail d’étudiant pendant le stage d’insertion? Je ne compte pas me réinscrire dans une école.

    Merci

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 septembre 2016 à 10:04

      Bonjour Tavi130,

      Si tu ne reprends pas d’études, tu as le droit de travailler sous contrat d’occupation étudiant jusqu’au 30 septembre (même si tu es déjà inscrit comme demandeur d’emploi avant cette date).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  26. Khadija
    le 7 septembre 2016 à 09:48

    Bonjour,

    Inscrite au forem depuis le 11 septembre 2015, j’ai travaillée depuis début février à fin août 2016. Mon stage d’attente prend donc fin ce mois ici et je n’ai eu qu’une seule évaluation positive pour l’instant qui date du 22 août 2016. J ‘aimerais donc savoir si je peux déjà aller faire la demande d’allocation de chômage à la Fgtb même si je n’ai pas encore les deux évaluations et  quand est ce qu’il est possible que l’on me contacte pour la 2ème évaluations ? Merci d’avance pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 septembre 2016 à 16:11

      Bonjour Khadija,

      Tu pourras effectivement aller introduire ta demande d’allocation d’insertion auprès de ton syndicat dès la fin de ton stage.

      Puisque tu n’as pas été convoquée par l’ONEm pour ta deuxième évaluation au cours de ton stage d’insertion, ton organisme de paiement transmettra ta demande au service admissibilité de ton bureau de chômage. Si ce service constate que tu remplis les conditions (âge, études, stage d’insertion porfessionnel valable,…) mais que tu n’as pas obtenu deux évaluations positives, le dossier est transmis au service DISPO de ton bureau de chômage qui te convoquera alors pour une évaluation.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  27. reda
    le 3 septembre 2016 à 01:41

    Bonjour ma question n’a rien à voir mes moi j ai 27 ans j ai absolument jamais travailler et depuis 2 ans j ai Côme ce à cherchez mes vue l âge et aucune expérience je suis toujours à zéro …. 1 conseil S.V.P ??

  28. valérie
    le 31 août 2016 à 13:56

    Bonjour

    mon fils de 21 ans vient d’avoir une évaluation négative pour son stage d’insertion. il doit se représenter dans 6 mois. pouvez-vous me dire s’il touchera encore néanmoins ses allocations familiales?  et si oui, jusqu’à quand?

    un tout grand merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 août 2016 à 15:35

      Bonjour Valérie,

      Voici les informations à ce propos:

      « Si à la fin de ton stage d’insertion, tu n’as pas obtenu 2 évaluations positives de la part de l’ONEM, celui-ci sera prolongé et tu n’ouvriras donc pas directement ton droit aux allocations d’insertion. Dans ce cas, tu peux garder les allocations familiales durant la prolongation pour autant que tu avertisses ta caisse d’allocations familiales de la décision négative de l’ONEM et que tu demandes une nouvelle évaluation à l’ONEM dans un délai maximal de 6 mois et 15 jours après l’évaluation négative. »

      Bien à vous

       

  29. ok
    le 31 août 2016 à 09:29

    Bonjour,

    Le stage d’insertion chez Actiris est il considéré comme le chômage ?

    Bien à vous,

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 août 2016 à 11:29

      Bonjour Ok,

      Pendant le stage d’insertion professionnelle, tu n’es pas indemnisé par le chômage.
      Que veux-tu savoir exactement? N’hésite pas à préciser ta question et son contexte.
      Bien à toi

  30. Leila
    le 30 août 2016 à 16:01

    Bonjour je suis enceinte de 27 sa mon terme et prevu pour le 27 novembre je me demande comment sa va se passer si je m’inscris au forem ( j ai 22 ans )

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 août 2016 à 10:21

      Bonjour Leila,

      Si tu n’es plus étudiante, tu as intérêt à t’inscrire comme demandeuse d’emploi au Forem. Cela te permettra de maintenir ton droit aux allocations familiales. Et cela te permettra peut-être d’avoir droit à des allocations d’insertion dans un an, après le stage d’insertion professionnelle.
      La période d’interdiction de travailler dans le cadre de la protection de la maternité est prise dans compte pour ton stage d’insertion professionnelle. C’est-à-dire la période à partir du 7ème jour avant la date présumée de l’accouchement jusqu’à la fin de la 9ème semaine à partir du jour de l’accouchement.
      Bien à toi

  31. Chloé
    le 29 août 2016 à 10:33

    Bonjour,

    Peut on travailler pendant les vacances scolaires en tant que salarié durant le stage d’insertion ? Quelles en sont les conséquences administratives et point de vue de mes droits ?

    Merci de votre attention
    Chloé

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 août 2016 à 12:50

      Bonjour Chloé,

      En principe, tu peux travaillé comme salariée pendant ton stage d’insertion. Les journées de travail que tu auras effectuées seront prises en compte pour ton stage d’insertion professionnelle, et constitue toujours un point positif pour ton évaluation. (sache d’ailleurs que si tu travailles de manière salariée temps-plein pendant 4 mois, cela équivaut à une évaluation positive; si tu travailles 8 mois à temps-plein, tu totaliseras deux évaluations positives)

      Ta question concernant tes droits n’est pas assez claire (à quel droit fais-tu référence?). Si tu parles de tes allocations familiales sache que tu restes bénéficiaire d’allocations familiales durant les 12 mois de ton stage d’insertion.

      Cela dit, tu  ne les recevra pas pour le mois entier au cours duquel tu percevras plus de 530.49 € brut par mois et cela quelle que soit la forme du contrat de travail.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  32. stacylogan
    le 22 août 2016 à 09:39

    bonjour je me suis inscrit dans le courant du mois de juin au forem des la fin de mes examens. jái eu deux Evaluations positive (la derniere date du 15juillet 2016) . je me suis directement inscrite a la fgtb mais celle ci me dis que je serait paye que qu’a partir du 28juillet est ce normal? ( alors qu’on m’avais dit que je toucherais des le 15 juillet)

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 août 2016 à 12:24

      Bonjour Stacylogan,

      Oui, c’est normal. En fait lorsqu’on termine ses études en juin, le stage d’insertion professionnelle de 310 jours débute au plus tôt le 1er août. C’est pour cela qu’il n’est pas possible dans ton cas d’être indemnisé avant le 28 juillet.
      Bien à toi

  33. STF
    le 18 août 2016 à 19:44

    Bonjour,

    j’ai été a la CSC pour commencer mon stage d’intégration en aout mais puisque je n’ai pas encore rendu mon mémoire et que je dois le rendre le 30 septembre il m’ont dit que je devais terminer mon cycle scolaire dans mon statut et que seulement après je pourrais commencer le stage d’attente mais alors ici j’ai travailler comme étudiante juillet et aout et je me demandai si en septembre je pourrai travailler en étant PAS étudiante en travaillant comme intérimaire ou un CDD par exemple ou je dois vraiment attendre fin septembre?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 août 2016 à 10:51

      Bonjour STF,

      Effectivement, le stage d’insertion ne peut commencer que quand tu as remis ton mémoire.

      Par contre, tu peux tout à fait travailler comme employé ordinaire à partir de maintenant, il n’y a aucune contre-indication légale à cela.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  34. kelly12
    le 16 août 2016 à 14:37

    voila je vien de m’inscrire comme demendeuse d’emplois , j’ai 21 ans et j’aimerais suivre une formation pour ne pas rester sens rien faire le temp de trouver un travail . je voulais savoir je ne suis pas diplomer je n’ai pas fini ma 6 ieme secondaire donc est que j’ai le droit de suivre uen formation quand meme

  35. Sarol
    le 15 août 2016 à 18:30

    Bonjour j’ai pris mon diplôme au Maroc en 2008 gestion des entreprise ma question si je fera l’équivalent de mon diplôme et ce que j’ai le droit de bénéficier allocation merci de me vous aidée .

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 août 2016 à 11:23

      Bonjour Sarol,

      Effectivement, pour ouvrir le droit aux allocations d’insertion, tu auras besoin:

      • Soit d’une équivalence de ton diplôme;
      • soit d’avoir réussi, en Belgique, un examen d’admission à l’enseignement supérieur;
      • soit d’avoir suivi des études supérieures en Belgique (mêmes si vous ne les avez pas achevées).

      En plus, tu devras:

      • soit avoir préalablement à ces études suivi 6 années d’études (quel que soit le niveau) dans un établissement d’enseignement belge ;
      • soit avoir travaillé en Belgique comme travailleur salarié durant au moins 78 jours de travail ou vous être établi comme indépendant à titre principal durant au moins 3 mois.

      Bien sûr, il faut également répondre aux autres conditions (comme expliqué ci-dessus), notamment d’avoir moins de 25 ans, avoir fait un stage d’insertion d’un an et avoir obtenu 2 évaluations positives.
      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  36. Kim
    le 11 août 2016 à 22:53

    Je me suis inscrite comme demandeuse d’emploi le 15/07/2015. J’ai trouvé un CDD de 3 mois de décembre 2015 à mars 2016 à temps partiel. J’ai eu une première évaluation positive le 14/04/2016. Ensuite j’ai eu un stage de transition professionnelle de 3 mois. J’ai demandé des allocations de chômage à partir du 28/07/2015. J’ai eu un refus car pas de 2eme évaluation positive. Un stage de transition professionnelle équivaut il a une 2me évaluation positive? Je n’ai jamais été convoquée pour une 2eme evaluation

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 août 2016 à 11:03

      Bonjour Kim,

      Voici les événements qui sont assimilés à des évaluations positives:

      • Une reprise de travail comme travailleur salarié pendant le stage d’insertion professionnelle est ainsi assimilée:
        • à une évaluation positive, si tu peux prouver au moins 104 journées de travail salarié pendant la période de 14 mois qui précède la date à partir de laquelle le droit aux allocations d’insertion peut être ouvert.
        • à deux évaluations positives, si tu peux prouver au moins 208 journées de travail salarié pendant la période de 14 mois qui précède la date à partir de laquelle le droit aux allocations d’insertion peut être ouvert.
      • Les situations suivantes sont également assimilées à une évaluation positive si leur durée ininterrompue atteint au moins quatre mois et à deux évaluations positives si leur durée ininterrompue atteint au moins huit mois:
        • une période de séjour à l’étranger pour suivre un stage qui accroît les possibilités de s’insérer sur le marché de l’emploi, pour autant que ce stage soit accepté par le directeur du bureau du chômage;
        • une période d’appui préalable à l’octroi d’un prêt de lancement;
        • une période d’activité indépendante à titre principal;
        • une période d’engagement volontaire militaire.
      • Une période de formation professionnelle organisée, subventionnée ou reconnue par le service régional de la formation professionnelle compétent ou une période de stage de transition est également assimilée à une évaluation positive si cette période a une durée ininterrompue de quatre mois au moins.
      • Avoir terminé une formation en alternance est assimilé à deux évaluations positives, si vous avez terminé cette formation avec succès ou à une évaluation positive, si vous l’avez terminée sans l’avoir réussie.

      Comme tu peux le constater, le stage de transition équivaut à une évaluation positive pour autant qu’il ait une durée minimale de 4 mois. Hélas ce n’est pas ton cas. Cependant, si tu n’as pas pu avoir ta 2e évaluation au 11e mois, comme prévu par la législation, parce que tu n’as pas été convoqué, tu devrais tout de même pouvoir introduire ta demande à la fin de ton année de stage d’insertion. Une évaluation sera alors organisée à ce moment-là (ceci est expliqué sur le site de l’ONEM: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t144 Juste au dessus du paragraphe « Quelles sont les conséquences de l’évaluation? »). Le stage d’insertion pouvant commencer au plus tôt le 1er aout si tu as fini tes études en juin, peut-être as-tu fais la demande un rien trop tôt.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  37. xyz
    le 11 août 2016 à 11:44

    Bonjour,

    Je me suis inscrit chez Actiris en septembre 2015. J’avais 23 ans et je suis né en novembre. J’en ai aujourd’hui 24. J’ai eu ma première évaluation positive après 7 mois en mars 2016 mais j’ai ensuite décroché un CDD de 5 mois d’avril jusque fin août 2016. Cela signifie bien que mon stage d’attente a été mis en pause?

    Quand mon CDD touchera à sa fin, je devrai me réinscrire chez Actiris, mais pour les 4 mois restants (pour la deuxième évaluation positive au 11e mois), j’aurai atteint mes 25 ans. Cela signifie-t-il que je n’aurai pas accès aux allocations de chômage?

    Pouvez-vous m’éclairer?

    Merci…

    xyz

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 août 2016 à 13:49

      Bonjour Xyz,

      Les périodes de travail sont bien entendu prises en compte dans le stage d’insertion professionnelle (Tu retrouveras cette information ici: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quelles-sont-les-journees-prises-en-compte-pour-le-stage-dinsertion-professionnelle/). De plus, si tu prouves au moins 104 journées de travail salarié pendant la période de 14 mois qui précède la date à partir de laquelle le droit aux allocations d’insertion peut être ouvert, cela est assimilé à une évaluation positive. A la fin de ton CDD, tu peux donc t’inscrire comme demandeur d’emploi chez Actiris et faire ta demande d’allocations d’insertion auprès d’un organisme de paiement (Syndicat ou CAPAC). Si tu n’as pas assez de jour de travail pour que cela soit assimilé à une évaluation positive, une évaluation sera organisée à ce moment-là.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  38. cécile
    le 9 août 2016 à 14:49

    Cécile, le 9 août 2016

    Monsieur,

    Je suis très inquiète pour l’avenir de notre fille Emilie!

    Ce matin, elle s’est présentée au forem de Tournai  pour s’inscrire comme demandeuse d’emploi, elle vient d’être diplômée « assistante sociale »Le 5 novembre 2016,elle aura 25 ans donc on lui a bien fait comprendre qu’elle n’aurait pas droit aux allocations d’insertion (cfr la nouvelle loi, absurde!!)

    Heureusement que ses parents sont là, sinon elle peut rejoindre les  « SDF »!

    J’ai la rage et la peur au ventre!!!!!

    Quelles sont ses possibilités, à part trouver un boulot au plus vite!?

    A savoir aussi qu’Emilie ne sait pas conduire!!

    Peut-elle faire des petits jobs? Quelle durée?

    J’attends de vos nouvelles

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 août 2016 à 16:13

      Bonjour Cécile,

      Effectivement, depuis le 1er janvier 2015, il faut ouvrir son droit aux allocations d’insertion avant ses 25 ans. Pour les jeunes qui sont dans le cas de ta fille, il n’y a hélas pas d’autre alternative que d’essayer de trouver rapidement un emploi. Elle peut faire tous les emplois qu’elle souhaite (elle peut également continuer à travailler sous statut d’étudiant jusqu’au 30 septembre).

      Si elle est bien inscrite comme demandeuse d’emploi, elle garde ses allocations familiales jusqu’à ses 25 ans (pour les mois où elle ne gagne pas plus de 530,49 € brut).

      Si elle travaille suffisamment, elle pourra alors ouvrir un droit aux allocations de chômage (sur base du travail). Tu trouveras plus d’information à ce sujet sur cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Si elle est en difficulté financière, elle peut faire une demande d’aide au CPAS de la commune dans laquelle elle vit. Le CPAS pourrait également prendre en compte vos revenus en tant que parents. Après enquête sociale, le CPAS décidera s’il peut l’aider et comment.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  39. Lilou
    le 9 août 2016 à 11:28

    Bonjour,

    J’ai 23 ans, je viens de finir mes études et j’ai obtenu mon diplôme d’assistante social au mois de juin. Je suis actuellement entrain de faire un job étudiant jusqu’à la fin du mois d’août.
    Ne pensant pas réussir à dernière annee du premier coup, j’ai réserver des vacances du 5/9 au 11/9.
    Quand est ce que je dois m’inscrire chez Actiris pour que mes parents gardent les allocations familiales?
    À partir du 1/09 ou à mon retour en Belgique?

    Merci d’avance de votre réponse !

  40. Lola
    le 9 août 2016 à 09:31

    Bonjour,

    J’ai une question. Je bénéficie du R.I.S du C.P.A.S. ce dernier me propose de m inscrire comme demandeuse d emploi au Forem car j’ai raté trop de fois dans mon cursus scolaire.
    Lorsque je me suis présentée au forem,on me propose de m inscrire comme demandeuse d emploi libre. J’ai donc refuser car je ne pourrais plus bénéficier de mes allocations familiales, alors que je voudrai quand même terminer ma dernière année scolaire.

    Que veux dire demandeur d’emploi libre ? Il y a t il un autre moyen, cad m inscrire au forem et toujours bénéficier de mes allocations familiales et poursuivre ma dernière année ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 août 2016 à 10:39

      Bonjour Lola,

      Soit, tu t’inscris comme demandeuse d’emploi et dans ce cas, tu commences ton stage d’insertion professionnelle (comme expliqué ci-dessus). Durant ton stage d’insertion, tu gardes tes allocations familiales. Mais tu dois activement chercher un emploi et tu ne peux pas continuer tes études pendant ton stage d’insertion. Après le stage d’insertion, si tu remplis les conditions, tu pourras ouvrir un droit aux allocations d’insertion (Il faut ouvrir le droit avant ses 25 ans).

      Soit, tu continues tes études et tu gardes tes allocations familiales durant tes études. Cependant, dans ce cas, tu ne peux pas t’inscrire comme demandeuse d’emploi.

      Si tu souhaites continuer tes études, tu dois négocier cela avec ton assistant(e) social(e).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  41. cvdbb
    le 6 août 2016 à 09:29

    Bonjour,

    Que se passe-t-il si un jeune de 26 termine ses études universitaires en septembre? Quelles sont les démarches, quels sont les moyens de subsistance qui peuvent être octroyés?

     

    Merci déjà de votre réponse,

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 août 2016 à 11:13

      Bonjour Cvdbb,

      Un jeune de 26 ans ne peut malheureusement pas ouvrir de droit aux allocations de chômage après études (allocations d’insertion). S’il veut bénéficier d’allocations de chômage, il devra totaliser 312 jours de travail salarié, soit 1 an, sur une période de référence de 21 mois précédant sa demande (chômage sur base du travail). S’il a travaillé en job étudiant plus de 50 jours, les jours de travail effectués après ce 50ème jour peuvent être prise en compte.

      S’il n’a pas la possibilité d’ouvrir de droit aux allocations de chômage, il pourrait éventuellement s’adresser au CPAS de sa commune pour la période où il ne travaille pas et ne peut prétendre à des allocations de chômage. Cela dit, il faudra également vérifier qu’il remplisse les critères d’admission. Vous trouverez plus d’infos sur le CPAS en cliquant sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

  42. Laetitia
    le 27 juillet 2016 à 12:14

    Bonjour,

    Dans le cadre d’une inscription à un master je dois fournir les preuves de toutes mes activités apres la rhéto.

     

    J’ai été inscrite chez actiris de janvier 2011 à juin 2011 (sans percevoir d’allocations).

     

    Je ne vois pas de lien de contact sur le site et comme je n’ai rien perçu financièrement je ne pense pas que ce soit du ressort de l’ONEM.

     

    Savez-vous auprès de qui je pourrais m’adresser pour avoir cette attestation?

    mERCI

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 juillet 2016 à 14:41

      Bonjour Laetitia,

      Nous te conseillons de demander ce genre d’attestation à Actiris (ou Forem, Vdab, Adg). Si jamais il ne sont pas capables de donner une attestation pour une ancienne inscription, sache que légalement ce que tu as fait durant les 5 dernières années peut simplement être déclaré sur l’honneur. Tu n’es donc normalement pas dans l’obligation de fournir des preuves. Les écoles préfèrent toujours avoir des preuves officielles mais ce n’est légalement pas obligatoire.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.