Bruxelles-J

Les allocations de formation : FPI - PFI

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Le FPI (Formation professionnelle individuelle en entreprise) à Bruxelles et le PFI (Plan de formation-insertion) en Wallonie sont des aides qui permettent aux demandeurs d’emploi de suivre une formation en entreprise tout en bénéficiant d’allocations à charge de l’ONEm (ou parfois à charge du Forem). Les informations développées sur cette fiche s’adressent principalement aux jeunes demandeurs d’emploi qui ne peuvent pas bénéficier d’allocations de chômage parce qu’ils sont encore en stage d’insertion professionnelle (cfr. fiche le stage d’insertion professionnelle), ou parce qu’ils ne comptent pas suffisamment de jours de travail (cfr. fiche quelles sont les conditions pour avoir droit à des allocations de chômage ?).

Cependant, il est tout-à-fait possible d’effectuer FPI ou PFI si tu es chômeur indemnisé. Tu conserves alors tes allocations de chômage (ou d’insertion) tout en te formant dans une entreprise.

Contrat obligatoire

Il s’agit toujours d’une formation sur le lieu de travail d’une durée entre un et six mois. La formation doit être acceptée par le directeur du bureau de chômage (ONEm). Cette formation est l’objet d’un contrat conclu entre le demandeur d’emploi (stagiaire), l’employeur et le service compétent pour la formation professionnelle (l’IBFFP – l’Institut Bruxellois Francophone de Formation Professionnelle – pour Bruxelles ou le Forem pour la Wallonie). Ce contrat mentionne notamment le début et la durée de la formation, ainsi que les obligations de chacun. Il doit s’agir d’un contrat au moins à mi-temps. L’ONEm paie une allocation de formation. L’employeur paie une prime.

Quelles conditions dois-tu remplir pour bénéficier de l’allocation de formation ?

À la date de début de la formation, tu dois remplir toutes ces conditions :

  • être inscrit comme demandeur d’emploi inoccupé chez Actiris (ou au Forem) ;
  • ne pas pouvoir prétendre à des allocations d’insertion (sur base des études) ni à des allocations de chômage (sur base du travail) parce que tu ne remplis pas les conditions d’admissibilité ou parce que tu as été exclu du droit au chômage ;
  • ne pas être diplômé de l’enseignement supérieur (sauf pour les plus de 45 ans). Si tu as un diplôme supérieur, tu ne pourras pas bénéficier d’une allocation de formation de l’ONEm. En revanche, pour un PFI, le Forem te versera une indemnité de compensation de 248 euros brut maximum par mois.

Comment obtenir l’allocation de formation ?

Si tu remplis les conditions ci-dessus, tu auras droit à une allocation pendant toute la durée de la formation. Pour cela, présente-toi auprès de ton organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) avec :

  • un exemplaire du contrat de formation professionnelle ;
  • le formulaire C63-FPI qui est délivré par l’IBFFP ou par le Forem. Tu peux aussi te le procurer sur le site de l’ONEm. Ce formulaire est complété en partie par l’IBFFP ou le Forem et en partie par toi-même.

L’organisme de paiement te fera également compléter un formulaire C109 et un formulaire C1 (pour que le bureau du chômage connaisse ta situation familiale et puisse fixer le montant de l’allocation). L’organisme de paiement transmettra alors ta demande d’allocations au bureau du chômage compétent. Cette demande doit leur parvenir dans les deux mois qui suivent le premier jour pour lequel des allocations sont demandées.

Quelles sont tes obligations pendant cette formation ?

Tu dois toujours être en possession d’une carte de contrôle C3A délivrée par ton organisme de paiement et la compléter correctement. A la fin de chaque mois, ton employeur te remet une attestation de présence C98. Cette attestation doit être remise (avec ta carte C3A complétée) chaque dernier jour ouvrable du mois à ton organisme de paiement.

Quel est le montant de cette allocation de formation ?

Le montant de l’allocation de formation est le même que le montant de l’allocation d’insertion. Il dépend donc de ta situation familiale et de ton âge (cfr. fiche quels sont les montants des allocations d’insertion ?). Si la formation est à temps plein, tu perçois en principe six allocations journalières par semaine. Si la formation est à temps partiel, tu perçois en principe un nombre d’allocations journalières proportionnel au nombre d’heures hebdomadaires de ta formation. Le nombre d’allocations auquel tu as droit n’est pas diminué en cas de travail en dehors du cadre de la formation.

Quel est le montant de la prime de l’employeur ?

L’employeur ne paye ni salaire ni cotisations sociales (ONSS). En revanche, il te verse une prime de productivité (pour le FPI) ou une prime d’encouragement (pour le PFI). Cette prime correspond à la différence entre la rémunération imposable de la profession à apprendre et l’allocation de formation de l’ONEm (ou l’indemnité de 248€ du Forem). De plus, cette prime peut être progressive (elle augmente au fur et à mesure pendant ta formation). L’employeur doit aussi t’assurer contre les accidents du travail et te rembourser d’éventuels frais de mission. Pour un FPI, les frais de déplacement sont également à charge de l’employeur. Pour un PFI, les frais de déplacements sont remboursés par le Forem.

Que se passe-t-il à la fin de la formation ?

Une fois la formation terminée, l’employeur doit t’engager sous contrat à durée indéterminée ou à durée déterminée (avec une durée équivalente au minimum à la durée de la formation). La période de formation professionnelle et la période de travail sont comptabilisées pour le stage d’insertion professionnelle. Si, à la fin du contrat de travail, tu remplis les conditions pour avoir droit aux allocations d’insertion ou de chômage, tu pourras bien sûr en bénéficier.

Tu trouveras d’autres mesures pour faciliter l’embauche des jeunes sur la fiche : qu’est-ce qu’un plan d’embauche et comment peux-tu en profiter ?

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


125 questions pour “ Les allocations de formation : FPI - PFI

  1. jonathan
    le 22 février 2017 à 20:13

    Bonjour,

    si je démissionne de mon travail actuel car j’ai eu une proposition pour un  autre travail et que celui-ci veux m’engager sous forme un PFI et que bien sure je me serais inscrit en tant que demandeur d’emplois avant ai-je quand même le droit  de bénéficier ce plan ?

    Merci

    • jonathan
      le 22 février 2017 à 20:29

      en sachant que je suis en arrêt maladie suite a un accident du travail chez mon employeur actuel et que par consequent si je reste je ne pourrait pas reprendre le travail apres un certain temps car le type de travail demander n’est plus possible suite a mon accident

      • Infor Jeunes Bruxelles
        le 23 février 2017 à 14:33

        Bonjour Jonathan,

        En principe, il est toujours possible de quitter un emploi pour un autre. Donc a priori, si tu t’inscris comme demandeur d’emploi après avoir quitter ton emploi et que tu remplis les conditions citées ci-dessus, tu pourras effectivement être engager en FPI.

        Pour info, sache aussi qu’en principe lorsque tu démissionnes, un préavis n’est jamais suspendu. Tu pourrais donc remettre ta démission (et prester ton préavis) tout en étant sous certificat médical.

        D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

         

  2. Pelokaro
    le 22 février 2017 à 19:15

    Aprés les 6 mois de formation, le patron me paye le salaire plain, ou est ce que c’est la même methode que oendent la formation? Ci il dois me payer le salaire plein, a t-il un avantage car c’est lui qui ma formè, ou une prime chaque mois de l’Onss?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 février 2017 à 10:41

      Bonjour Pelokaro,

      Après ta période de formation de 6 mois, ton employeur doit t’engager sous contrat à durée indéterminée ou à durée déterminée (avec une durée équivalente au minimum à la durée de la formation, soit 6 mois dans ton cas)

      Pendant cette période, c’est ton employeur qui prend complètement en charge le paiement de ton salaire. Tu es alors considérée comme un travailleur classique.

      Pour cette période là, cela n’a donc a priori pas de réel avantage financier pour ton employeur. Par contre, au niveau de l’expérience professionnelle, ton employeur aura effectivement un employé qu’il aura formé et qui, donc, connait le fonctionnement de son entreprise. Ce qui est souvent plus avantageux que d’engager une personne externe.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  3. Elmahdihadji
    le 19 février 2017 à 03:35

    Bonjour , moi j’ai jamais travail en Belgique et je suis a charge d’un membre de la famille d’un citoyen européen j’ai le cess et je veux faire un fpi est ce que j’ai le droit d’un allocation formation ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 février 2017 à 14:27

      Bonjour Elmahdihadji,

      Si tu n’as pas de diplôme d’études supérieures et que tu ne perçois aucune allocations (chômage ou revenu d’intégration sociale), tu devrais pouvoir bénéficier de l’allocation de formation (pour autant que tu sois en règle au niveau de ton titre de séjour et de ton permis de travail si jamais tu as besoin d’un permis de travail).

      Tu peux en parler avec ton conseiller Actiris ou un conseiller FPI.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  4. Lorent
    le 16 février 2017 à 19:02

    Bonjour, je souhaiterais savoir si pendant la période de formation fpi de 6 mois aurais-je le droit à mes 24jours de vacances prevu par le chomage vu que je suis toujours payé par l’onem? Comme je suis toujours payé par l’onem et pas encore sous contrat avec l’employeur? Je vous remercie d’avance pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 février 2017 à 11:04

      Bonjour Lorent,

      En principe, tu n’as pas droit à prendre des vacances pendant ta période de formation.

      Il faudrait donc voir avec ton employeur s’il est d’accord que tu puisses prendre des congés pendant cette période. Sache que si tu perçois encore des allocations de chômage, tu devras alors indiquer un »V » sur ta carte de chômage pour être indemnisé cet éviter tout soucis avec l’ONEm. Par contre, nous ne pourrons donc pas te dire s’il est possible pour toi de prendre tes 24 jours de congé.

      Le mieux serait donc d’en discuter avec tonb employeur et de voir également avec le conseiller PFI de ta région (https://www.leforem.be/contact/conseil-entreprises/conseillers-pfi.html). En effet, si tu parviens à obtenir des congés, il est possible que ton PFI soit prolongé de la durée de tes congés.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  5. Blaader
    le 15 février 2017 à 11:38

    Bonjour, concernant le pfi, je viens de finir mon CDD qui cumule environ 3ans d emploi temps plein je vais donc avoir un chomage en conséquence , ma question est quon veut m engager en pfi, mais quest ce que je vais gagner exactement? Le montant de mon chomage base sur mon ancien salaire plus la prime fr l employeur ou un chomage de base? Merci

  6. Anay
    le 14 février 2017 à 20:41

    J’ai encore une question pour le fpi. Je voulais savoir si les 6 mois de formation entrent dans le stage pour le chômage ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 février 2017 à 11:02

      Bonjour Anay,

      Tes jours de FPI peuvent être pris en compte à raison de 96 jours maximum lorsque tu souhaites qu’ils soient comptabilisés dans le nombre de jours à totaliser pour ouvrir un droit au chômage sur base du travail.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  7. Anay
    le 10 février 2017 à 16:02

    Bonjour,
    J’ai une question concernant le fpi.
    En fait, j’ai pas droit au chômage et par rapport à mon diplôme ( bachelier) j’ai pas droit au allocation formation non plus. J’ai droit que à la partir que l’employeur il paie?
    Merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 février 2017 à 10:10

      Bonjour Anay,

      L’une des conditions pour bénéficier des allocations de formation lorsqu’on est en fpi, c’est de ne pas posséder de diplôme de l’enseignement supérieur (sauf pour les personnes qui ont plus de 45 ans). Donc, en tant qu’habitant de la Région de Bruxelles-Capitale, comme tu ne remplis pas cette condition de diplôme et si tu ne remplis pas celle d’âge non plus, tu ne peux malheureusement pas bénéficier de cette allocation de formations. Tu n’auras droit qu’à la simple prime payée par l’employeur. Mais sache qu’en principe, tu ne recevras pas moins que quelqu’un qui aurait droit à une allocation de formation. C’est l’employeur qui devra payer une prime plus importante.

      Nous te conseillons tout de même de parler de ton projet de suivre une fpi avec ton conseiller Actiris avant de commencer les démarches.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

       

  8. alll
    le 9 février 2017 à 02:31

    bonsoir javais uncontrat d’apprentissage dans l’horeca aue mon  employeur a rompu avant la fin du contrat

    je me demande est ce que mon syndicat va contunié a me payer jusqu’a trouver un autre emploi ou pas?

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 février 2017 à 11:19

      Bonjour Alll,

      Ton organisme de paiement ne te paiera plus les allocations de formation si ton contrat PFI – FPI a été rompu par l’employeur.

      Peut-être pourrais-tu rouvrir un droit aux allocations d’insertion ou de chômage.

      Si tu étais sous contrat d’apprentissage, tu ne percevras plus d’allocation d’apprentissage si ton contrat a été rompu par ton employeur.

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

  9. Sat
    le 7 février 2017 à 19:13

    Bonjour,

    Inscrite comme demandeuse d’emploi depuis début septembre 2016 (après mes études bachelier), j’ai commencé un pfi en janvier pour 4 mois. A la fin de mon PFI + CDD, j’aurai donc fait 1 an de stage d’insertion si je comprends bien? (J’ai moins de 25 ans)

    Dans l’éventualité où je ne continue pas dans cette entreprise, et que mon contrat arrive à terme en septembre-octobre 2017, pourrais-je prétendre à des allocations d’insertion ou de chomage?

    En fait, j’aimerais pouvoir  apprendre une langue durant 3 mois au début de l’an 2018 dans un pays étranger mais j’aimerais pouvoir prétendre à des allocations avant ça.

    Merci d’avance pour votre attention!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 février 2017 à 11:47

      « La période de formation professionnelle et la période de travail sont comptabilisées pour le stage d’insertion professionnelle. Tu devrais donc bien avoir droit à des allocations d’insertion à la fin des 12 mois de ton stage d’insertion (si tu remplis bien toutes les autres conditions: http://www.bruxelles-j.be/?p=520).
      Pour une ouverture au chômage sur base du travail (plus intéressant), il faut avoir travaillé au moins un an (312 jours). Le période de formation PFI peut être prise en compte à concurrence de 96 jours maximum. Plus d’info à ce sujet sur: http://www.bruxelles-j.be/?p=4562

      Une fois que tu auras ouvert un droit à des allocations d’insertion en septembre ou octobre 2017, tu pourras bien sûr interrompre ton droit pour partir à l’étranger. Si tu pars 3 mois, tu récupéreras tes allocations à ton retour de voyage.

      Pour avoir droit aux allocations, il faut en effet résider effectivement en Belgique. Il existe cependant quelques exceptions qui permettent de maintenir un droit au chômage pendant un séjour à l’étranger. Tu trouveras les explications à ce sujet sur: http://www.bruxelles-j.be/?p=12239

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

       

      • Sat
        le 8 février 2017 à 20:19

        Un grand merci pour votre réponse rapide et précise!

         

        J’ai une autre question, juste pour être sûre d’avoir bien compris :

        Donc, dans l’hypothèse où je vais étudier à l’étranger 3 mois au début 2018, je pourrai profiter d’allocations d’insertion dès le mois de septembre/octobre 2017 jusqu’au jour de mon départ et une fois que je reviens, je peux de nouveau continuer à toucher ces allocations d’insertion?

        • Sat
          le 8 février 2017 à 20:23

          Et dernière question :

          Si je remplis toutes les autres conditions pour les allocations d’insertion hormis le fait que je n’ai pas eu d’évaluation positive (pour cause de PFI), est-ce que je devrai d’abord faire une évaluation avant de pouvoir en profiter?

          • Infor Jeunes Bruxelles
            le 9 février 2017 à 11:43

            Bonjour Sat,

            1) En principe, si tu souhaites partir à l’étranger, tu pourras effectivement bénéficier d’allocations d’insertion avant ton départ et les récupérer à ton retour. Il faudra alors que tu introduises une demande d’allocations de chômage auprès de ton organisme de paiement (ton Syndicat ou la CAPAC) et que tu t’inscrives comme demandeuse d’emploi auprès du service emploi de ta région (Actiris, Forem, VDAB, ADG) au plus tard dans les 8 jours qui suivent l’introduction de ta demande d’allocations de chômage.

            Par contre sache que pendant cette période, ton crédit de 36 mois continuera à courir. Plus d’infos à ce sujet sur http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/jusque-quand-as-tu-droit-a-des-allocations-dinsertion/

            2) Si tu n’as pas été convoqué par l’ONEm au cours de ton stage d’insertion, ton organisme de paiement transmettra ta demande au service admissibilité de ton bureau de chômage. Si ce service constate que tu remplis les conditions (âge, études, SIP valable,…) mais que tu n’as pas obtenu deux évaluations positives, le dossier est transmis au service DISPO de ton bureau de chômage qui te convoquera pour une évaluation avant de pouvoir t’octroyer tes allocations d’insertion. (Sache que si tu as effectué un PFI pendant 4 mois, cela équivaut à une évaluation positive)

            D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  10. Loops
    le 3 février 2017 à 13:21

    Bonjour,

     

    je suis en contrat Pfi depuis Octobre 2016. Malheureusement j’ai été absent ce mois-ci (janvier), 2X maladie sous certif.

    Qui doit me payer ces jours la? Que dois-je faire?

     

    Bien à vous

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 février 2017 à 12:06

      Bonjour Loops,
      En principe, tu ne seras pas rémunéré pour les jours où tu as été absent pour maladie, sauf si  tu es chômeur complet indemnisé et que tu as indiqué un « M » sur ta carte de contrôle. Dans ce cas, tu aurais normalement droit à une indemnité de la mutuelle pour autant que tu aies fait les démarches requises auprès de celle-ci.

      Une autre possibilité, si ta période de maladie est au moins égale à 14 jours, serait de voir si tu peux peut-être prolonger ton PFI.
      Le mieux serait donc de contacter ton conseiller PFI afin d’explorer les diverses possibilités : https://www.leforem.be/contact/conseil-entreprises/conseillers-pfi.html

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  11. Brigitte
    le 31 janvier 2017 à 17:20

    Bonjour,

    Je vis seule avec mes 3 enfants (15ans, 18 ans et 19 ans) et je percois des allocations de chomage en tant que chef de famille

    Mon fils de 19 ans va bientot signer un contrat Pfi de 6 mois

    Est ce que je risque de ne plus avoir mes allocations de chomage en tant que chef de famille

    Merci de votre réponse

    Brigitte

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 février 2017 à 14:56

      Bonjour Brigitte,

      En principe, tu pourras conserver ton statut de chef de famille malgré que ton fils signe un PFI étant donné que tu prétends à des allocations familiales pour tes deux autres enfants.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  12. Daniel
    le 27 janvier 2017 à 11:51

    Bonjour,

    Mon contrat PFI de 4 mois dans une petite Pme  se termine et mon employeur m’a clairement fait comprendre, une semaine avant la fin, qu’il ne veut pas poursuivre par un contrat de travail. Je n’ai en réalité eu aucune formation, j’ai été laché dans une entreprise avec mon diplôme universitaire à faire beaucoup de petites choses pour lesquelles je n’ai pas vraiment les compétences. De fait, aujourd’hui mon employeur ne souhaite pas poursuivre après le PFi et moi non plus car je me rend bien compte que ce qu’il me demande en peu de temps est impossible à réaliser par rapport à ma formation.

    Devant la conseillère Forem, nous avons eu une réunion et c’était la première fois qu’il me faisait des reproches importantes depuis que je travaille pour lui.  Cependant, il fait comme si on allait continuer et conclure le contrat post PFi.

    Nous savons tous les deux que ce ne sera pas le cas, et nous ne le souhaitons pas car quand la confiance est rompue, c’est difficile de continuer à collaborer. D’autre part, j’aimerai pouvoir trouver un temps plein, ce qu’il ne propose pas.

    Que faire donc pour rompre le PFI sans que ce ne soit de ma faute, vu que le travail a été fait correctement et que c’est mon employeur qui change son fusil d’épaule.

    Quels sont les conséquences pour moi si on ne fait pas de contrat apres le PFi? Et pour lui ? Peut-on éviter qu’il doive rembourser  les avantages qu’il a eu avec le PFI ?

    Par exemple, serait il judicieux de conclure un cdd et de le rompre directement de commun accord ?

    Merci de vos conseils

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 janvier 2017 à 14:46

      Bonjour Daniel,

      Normalement ton employeur est obligé de t’engager au terme de ton FPI. Si tu as travaillé sous FPI 6 mois, alors ce dernier doit t’engager 6 mois (CDD)

      Tu  risque bien une sanction de l’ONEM si tu mets fin à ton FPI ou si tu romps ce CDD qui suit le commun accord.

      Et réciproquement, ton employeur risque des sanctions s’il ne te propose pas de CDD après le FPI ou s’il met fin au CDD de manière prématurée sans justification valable.

      Je conseillerais donc effectivement d’essayer de trouver une solution avec le conseiller PFI : https://www.leforem.be/contact/conseil-entreprises/conseillers-pfi.html

      Pour plus d’informations, contacte nous!

      • Daniel
        le 29 janvier 2017 à 20:09

        Des sanctions de l’ONEM ? Lesquelles ? Si vous parlez d’un retrait des droits au chomage, je n’y ai pas droit de toute façon car j’ai dépassé l’age pour le stage d’insertion et je n’ai pas encore travaillé pendant un an.

        Le forem pourrait il reprendre les avantages PFI qu’il m’a donné ? La prime et les frais de déplacement ?

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 30 janvier 2017 à 11:21

          Bonjour Daniel,

          Si tu refuses de ton propre chef le contrat Cdd prévu à la fin de ton PFI tu risques des soucis pour obtenir tes allocations d’insertions.
          Dans ton cas, tu n’as d’office pas droit aux allocations d’insertions, dès lors tu ne seras pas sanctionné.
          Tu ne devras ni rembourser ta prime, ni tes frais de déplacements.

          Pour plus d’informations, contacte nous !

  13. Delphinepir
    le 25 janvier 2017 à 21:05

    Bonjour ! ( bonsoir la , au fait)

    J’ ai actuellement un contrat cdi depuis le 1 er mars 2015, 13h semaine dans les titres services. N étant pas du tout ma vocation, j ai trouvé un nouvel employeur qui me propose un pfi en réceptionnaire automobile pour un 19h semaine … Petit hic … Je doit démissionner, donc punis du chômage , donc … Pfi accepter ? Et est ce que j aurais la compensation du chômage ???? Aaaahhhhh je veux changer de travail !!! Mais un fils et une maison à assumer. Je ne peux pas prendre de risque.

    D avance merci et désolé de mon état ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 janvier 2017 à 13:45

      Bonjour Delphinepir,

      Si tu démissionnes, tu risques une sanction de l’ONEm pouvant être un avertissement ou une exclusion du droit aux allocations de chômage d’un durée de 4 à 52 semaines. Quitter son emploi pour faire un PFI n’est pas une raison valable pour l’ONEm.

      Cependant, si tu es sanctionnée par l’ONEm cela ne t’empêchera pas de faire le PFI. Si tu es sans allocations de chômage parce que tu es sanctionnée et que tu es dans les conditions, tu pourrais bénéficier d’une allocation de formation (en plus de la prime de l’employeur). Les conditions pour pouvoir bénéficier de l’allocation de formation sont indiquées dans la fiche ci-dessus. Si tu n’es pas dans les conditions pour pouvoir bénéficier de l’allocation de formation, tu pourrais faire une demande d’aide au CPAS pour le temps où tu est en sanction et en PFI. Après enquête sociale, si le CPAS décide de t’aider tu pourrais alors cumuler le revenu d’intégration sociale avec la prime de l’employeur.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  14. julie
    le 24 janvier 2017 à 19:04

    Bonjour,

     

    Mon compagnon perçoit 1100e de chomage et je debute un contrat pfi..Je devrais percevoir environ 600e net..

    Dois je declarer mes revenus pfi au chomage? Et ceux ci seront ils pris en compte et donc le chomage réduit..ou sont ils cumulables?

    Bien à vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 janvier 2017 à 11:33

      Bonjour Julie,

      En principe, la prime d’encouragement ne sera pas pris en compte par l’ONEm pour déterminer le montant de son allocation de chômage.

      Par contre, ce sera le cas de l’allocation de formation qui sera considérée comme revenu de remplacement aux yeux de l’ONEm, et ton compagnon sera alors considéré comme cohabitant. Le montant de ses allocations de chômage risque donc de diminuer. Nous ne pourrons malheureusement pas te dire quel sera le montant exact de son chômage car celui-ci dépendra de sa dernière rémunération brute et surtout de la période d’indemnisation dans laquelle il se trouve actuellement. Tu trouveras cela dit sur cette page un tableau récapitulatif.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  15. Jerome
    le 23 janvier 2017 à 14:10

    Bonjour,

    J’ai une possibilité d’emploi mais l’employeur me demande de faire un PFI, petit hic, j’ai déjà bénéficier d’un PFI il y un peu moins de 10 ans (l’employeur y avait mit fin avant le terme), puis-je encore bénéficier d’un nouveau PFI sachant que je suis déjà passer par ça auparavant ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 janvier 2017 à 16:54

      Bonjour Jerome,

      Tu pourrais toujours bénéficier du plan d’embauche PFI; pour autant que tu remplisses les conditions. Le fait d’avoir déjà été engagé sous ce type de contrat (même sans l’avoir fini), n’aura aucun impact sur une nouvelle demande de PFI. Il faut juste que le nouveau contrat ne se fasse pas chez le même employeur que précédemment.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

       

  16. Mana
    le 18 janvier 2017 à 19:28

    Bonjour mon compagnon est exclus du chômage temporairement est ce qu’il a droit au allocation de formation ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 janvier 2017 à 10:01

      Bonjour Mana,

      S’il répond aux conditions indiquées ci-dessus, il devrait pouvoir bénéficier de l’allocation de formation s’il fait un FPI. Il doit donc bien être inscrit comme demandeur d’emploi et ne pas être diplômé de l’enseignement supérieur (sauf s’il a plus de 45 ans).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  17. Romain
    le 16 janvier 2017 à 11:34

    Bonjour, je suis en PFI de 10 mois depuis le mois d’août, mais depuis mi-décembre l’onem me sanctionne pour non présentation à des rdv qui datent d’avant mon PFI.
    Je vais donc perdre les 1100 € de chomage qui me permettaient de payer mon loyer (mon complément est de 500€, à partir du mois prochain 650). Que puis-je faire? Au téléphone avec l’onem, on me répond que je ne peux rien faire. Mais si je ne touche plus mon chômage je ne peux plus payer mon loyer ni internet, et donc plus travailler (je suis développeur). Je trouve cela paradoxal sachant que l’objectif du forem est de me pousser dans le milieu professionnel, et que pour ça il aurait suffit de me laisser tranquille 4 mois de plus, date à laquelle je signerais mon vrai contrat.

    Est-ce que le fait d’être en PFI peut m’aider à contester la décision? Ai-je une chance de gagner? Merci d’avance.

  18. Guy
    le 15 janvier 2017 à 23:43

    Bonjour, je suis actuellement en pfi comme préparateur de commande mais je n’arrive pas à atteindre les objectifs de production demander. Est-ce que je risque une sanction si il casse le contrat pour ça?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 janvier 2017 à 15:22

      Bonjour Guy,

      Un contrat PFI, est conclut entre le Forem, l’employeur et toi-même pour t’apprendre un métier.

      Ton employeur peut mettre fin au PFI pendant la période d’essai (premier tiers de la formation) si tu ne conviens pas à la fonction.
      Mais après la période d’essai, il semble difficile de rompre le contrat pour le motif invoqué. Tu es là pour apprendre et tu n’es pas censé devoir respecter des rythmes de production.

      Pour mettre fin au contrat, l’employeur doit passer par l’intermédiaire du conseiller PFI pour en discuter.

      Tu es considéré comme un stagiaire et tu es là pour apprendre. Si tu ne commets aucune faute grave, tu n’auras aucune sanction.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

      • Guy
        le 24 janvier 2017 à 09:58

        Bonjour, j’ai une autre question.

        si je demande a arrêté mon pfi pour des raison médical (je commence a avoir des problème de dos) est-ce que je risque une sanction?

         

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 24 janvier 2017 à 16:43

          Bonjour Guy,

          Nous te conseillons d’en parler d’abord avec ton conseiller PFI du Forem », car tu risques une sanction pouvant être une exclusion du droit aux allocations de chômage d’une durée de 4 à 52 semaines.

          Pour plus d’informations, contacte nous !

           

  19. Tony
    le 13 janvier 2017 à 17:29

    Peut ont ce faire licencier en plein milieu du pfi ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 janvier 2017 à 10:57

      Bonjour Tony,
      En principe, il est effectivement possible de se faire licencier de son PFI. Cela dit, il faudra sans doute que l’employeur explique la situation au conseiller PFI (la personne avec qui le contrat aura été signé) et qu’il obtienne l’accord de ce dernier.

      En effet, c’est au conseiller PFI que revient la décision finale de mettre fin au contrat ou non.

      S tu souhaites obtenir plus d’informations par rapport à ton cas en particulier, tu pourrais en discuter avec le conseiller de ta région. Tu trouveras ses coordonnées en cliquant sur https://www.leforem.be/contact/conseil-entreprises/conseillers-pfi.html

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  20. Aless
    le 13 janvier 2017 à 15:23

    Bonjour,

    Mon compagnon vient de terminer son contrat FPI le 08/01/2017. Son employeur lui a fait signé un CDD de 6 mois car il prétend ne pas pouvoir lui faire signer, d’un point de vue légal, un CDI directement après ce contrat PFI.

    Pouvez-vous me confirmer ces dires?

     

    Merci d’avance et bon weekend.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 janvier 2017 à 10:04

      Bonjour Aless,

      En principe, à la fin d’un PFI/FPI, l’employeur doit engager la personne formée soit sous contrat à durée indéterminée, soit sous contrat à duré déterminée (avec une durée équivalente au minimum à la durée de la formation) .

      Légalement il a donc la possibilité de l’engager en CDI, mais aussi en CDD selon ces moyens, sa nécessite,… Tu comprends donc que légalement, rien ne l’oblige malheureusement à lui faire signer un CDI.

      Si ton compagnon souhaite obtenir plus d’informations à ce sujet,  il pourrait peut-être en rediscuter avec son employeur (afin de voir s’il existe une possibilité de resigner un contrat par la suite) ou en parler avec son conseiller PFI/FPI auprès du Forem/d’Actiris (la personne avec qui il a signé le contrat).

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  21. Romain
    le 11 janvier 2017 à 08:14

    Bonjour,

    Depuis le 17 octobre 16, je suis sous contrat CDD de 6 mois obtenu à l’issue d’un fpi de 6 mois. J’aimerais démissionner car j’ai reçu une proposition que je ne peux refuser ailleurs.

    Est ce mieux de démissionner avant le 17 janvier ? ( première partie du CDD)Qu’est ce que je risque ? Quid de mes allocations de chômage ou droits sociaux ? Et du préavis ?

    D’avance merci pour votre réponse!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 janvier 2017 à 13:44

      Bonjour Romain,

      Il n’est possible de démissionner d’un CDD moyennant la prestation d’un préavis que durant la première moitié du CDD (Attention, le préavis doit également être presté durant la première moitié). Dans ton cas, il ne semble donc plus possible de démissionner de cette manière.

      Tu dois donc soit trouver un accord avec ton employeur pour mettre un terme au CDD avant la fin, soit payer une indemnité de rupture égale au montant de la rémunération qui aurait été due jusqu’au terme du contrat. Cependant, le montant de l’indemnité est plafonné : il ne peut excéder le double de la rémunération correspondant à la durée du délai de préavis qui aurait dû être appliqué si le contrat de travail n’avait pas été conclu pour une durée déterminée mais au contraire pour une durée indéterminée (Soit entre 2 et 4 semaines de salaire brut en fonction de quand est-ce que tu démissionnes).

      Si tu quittes ton emploi, tu risques une sanction de l’ONEm pouvant être un avertissement ou une exclusion du droit aux allocations de chômage d’une durée de 4 à 52 semaines. Sache que l’ONEm ne sanctionne pas les personnes qui quittent leur emploi pour un autre pour autant que ce nouvel emploi ait une durée minimale de 4 semaines.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  22. barbara
    le 10 janvier 2017 à 08:53

    Je suis dans le milieu culturel et j’ai signé ce contrat avec grand espoir mais sans explications du type de contrat que je signais.

    De plus, le contrat FPI stipule une formation. Il n’y a pas eu de formation. Je suis mise au travail, seule, et je dois me former par moi-même et subir des reproches insultants pour de minuscules erreurs. Par contre, c’est seule que j’ai dû assumer la responsabilité d’un salon artistique qui s’est conclu par de nombreuses ventes au profit de mon employeur.

    Je subis de la part de mon patron, depuis plus de 2 mois, c’est à dire dès le début, des agressions verbales, un harcèlement moral, qui m’est insupportable.

    Plusieurs de ses employées précédentes semblent avoir subi les mêmes inconvénients.

    La situation est insupportable. Pouvez-vous me renseigner sur mes droits? Sous quelles conditions puis-je rompre le contrat sans subir de dommage ou d’inconvénients social?

     

    Barbara

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 janvier 2017 à 11:55

      Bonjour Barbara,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise, car généralement, lorsque tu souhaites quitter ton FPI avant son terme il est toujours conseillé d’en discuter au préalable avec ton conseiller emploi d’Actiris (la personne avec qui tu as signé ton contrat.

      Le mieux serait donc de le contacter et de lui expliquer la situation afin de voir, avec lui, quelles sont les possibilités de rupture de ton contrat.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  23. Thomas
    le 7 janvier 2017 à 10:06

    Bonjour,
    J’aimerai savoir si il y a possibilité de faire un pfi suivis d’un cdd mais qui pourrait être renouvelé? Par exemple 3 mois formation pro chez l’employeur suivis de 3 mois cdd..Ensuite à la fin du cdd peut-il me renouveler celui-ci? Voir même plusieurs fois?
    Car j’ai entendu qu’un cdd peu être renouvelé jusqu’a une durée de 2 ans..

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 janvier 2017 à 11:38

      Bonjour Thomas,

      Il est tout à fait possible de renouveler un CDD après une période de PFI. La loi prévoir que l’employeur et le travailleur peuvent conclure au maximum quatre contrats de travail à durée déterminée successifs, pour autant que la durée de chacun de ceux-ci ne soit pas inférieure à trois mois et que la durée totale de ces contrats ne dépasse pas deux ans. La période de formation PFI n’est pas prise en compte.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  24. Mel
    le 6 janvier 2017 à 12:13

    Bonjour,

    Est il possible de faire un contrat PFI après un CDD de un mois?

    Merci pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 janvier 2017 à 14:47

      Bonjour Mel,

      Si tu souhaites effectuer un PFI dans l’entreprise où tu as travaillé en CDD, a priori, tu ne pourras pas directement débuter ton PFI.

      Il faut savoir qu’en principe tu ne peux pas avoir été occupé, pour le type de poste à pourvoir, plus de 20 jours dans l’entreprise dans les trois mois qui précèdent le PFI.

      Par contre, rien ne t’empêche si tu as travaillé en CDD pendant 1 mois dans une institution, de commencer un FPI auprès d’une autre entreprise.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

       

  25. L.
    le 4 janvier 2017 à 22:44

    Bonjour,

    Je suis sous contrat FPI depuis le 18/08/16,  le 17/02/2017 mon contrat FPI se termine, mais je ne souhaite pas accepter le contrat CDD de 6 mois qui suit pour des raisons personnelles. Quelles en sont les conséquences qui suivent ma décision?

    Merci d’avance.

    L.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 janvier 2017 à 16:13

      Bonjour L.,

      Si tu ne signes pas le contrat à l’issue de ta formation, tu risques une sanction de l’Onem pour refus d’un emploi convenable.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas de nous recontacter.

  26. brice21
    le 30 décembre 2016 à 23:12

    bonjour ici etant en pfi et mon contrat se terminant le 01 janvier et devant aller travailler le deux mais mon employeur ne m a pas fait signer mon contrat cdd de 6 mois suis je couvert part l assurance sans rien avoir signer vis a vis de lui si j ai un accident ou autre comme il est obliger de me mettre 6 mois au minimum en cdd merci de vos reponse urgent

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 janvier 2017 à 10:26

      Bonjour Brice21,

      Normalement, tu dois avoir ton contrat signé au plus tard le premier jour de travail juste avant de commencer à travailler. Si ce n’est pas le cas, tu risques de faire du travail au noir et donc de ne pas être couvert. N’hésite pas à interpeler ton employeur et ton conseillé PFI si jamais tu n’as toujours de contrat signé.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  27. DJ VHF
    le 28 décembre 2016 à 03:52

    Bonjour,

    Je suis en contrat d’ accompagnement actif adapté suivi par assistante sociale
    du service social d’ Actiris

    Nous avons établi un projet de réorientation professionnelle du graphisme et métier de vendeur vers le métier de fleuriste en art floral.

    J’ ai choisi un organisme privé pour faire une formation d’ un an ne comportant que 3H par semaine de cours théoriques le mercredi après-midi suivi d’ un deuxième module pratique après l’ examen de fin novembre 2016.

    Ce module pratique est en fait une convention de stage conclue entre l’ académie privée, un fleuriste et moi même du 01/012/2016 jusqu’ au 30/06/2017 date du jury de fin de cette formation privée. Ce stage en entreprise n ‘est pas rémunéré selon l’ article 6 de ma convention de stage et ne comporte que 18H semaine répartie sur 2 jours, je reste donc disponible sur le marché de l’ emploi et je continue à chercher activement un emploi en parallèle de ce stage non rémunéré.

    CE N’ EST DONC PAS UNE F.P.I car je ne reçois pas d’ avantages financier de ce fleuriste !

    J’ ai fait une demande de dispense refusée justement pour le nombre peu élevé d’ heures, Mon Assistante sociale d’ Actiris m’ a confirmé par mail après un appel aux service dispense d’ Actiris que comme ce n’ est pas une F.P.I et que mon stage est de moins de 20H non rémunéré
    que j’ avais le droit de faire ce stage quand même malgré ce refus de dispense chez ce fleuriste en conservant mes allocations d’ insertions ce qui avait été confirmé suivant l’ attestation de la CSC.

    MON PROBLEME est le suivant :

    La CSC me réclame aujourd’hui un formulaire C98 (attestation de présence) pour pouvoir me payer mes allocations d’ insertion de ce mois de décembre 2016 ?

    Mais je ne comprends pas ?

    Si ma dispense a été refusée car selon le service dispense d’ Actiris car mon stage ne comporte que 18H semaine et est non rémunéré pourquoi devrais-je faire remplir à mon maître de stage une attestation de présence ?

    D’ autant qu’ aucuns volets ne correspond à ma situation puisque je suis à 18H semaine et pas sous le régime d’ une F.P.I. puisque non rémunéré.

    Je me suis présenté le 03/12/2016 aux guichets de la CSC et on m’ a dit que pour un stage non rémunéré en entreprise en dessous de 20H semaine le carnet de présence et donc le C98 n’ était pas nécessaire
    pour le paiement de mes allocations d’ insertion et que je ne devais donc pas faire mention de mes jours de stage sur ma carte bleue C3A.

    Aujourd’ hui sur le site web d’ accès à ma carte bleue C3A en ligne un message affiche que la CSC aurait besoin du formulaire C98 pour pouvoir me payer mes allocations d’ insertion de ce mois de décembre 2016 ?

    Mon stage est NON REMUNERE et encadré par cet organisme privé de formation, le stage étant le module pratique de cette formation théorique. Je suis donc en module deux soit la mise en pratique dans une entreprise mais ce n’ est pas selon un contrat F.P.I. car non rémunéré j’ ai même du payer 600 euros + 100 euros de fleurs pour réaliser cette formation privée en art floral.

    Le stage se déroule en Wallonie et est encadré par l’organisme privé du 01/12/2016 jusqu’ au 30 juin 2017 durant ce stage une fois par mois nous allons faire un apport de stage à notre professeur mais nous n’ avons plus de cours à l’ académie donc je n’ ai que les 18H pratique du stage au final, je reste donc disponible sur le marché de l’ emploi.

    La CSC m’ a fait une attestation comme quoi suivre ce stage en entreprise n’ aurait pas d’ incidence sur mes allocations d’ insertion mais si mon maître de stage rempli le volet A du C98 alors que je ne suis pas sous régime F.P.I car non rémunéré et moins de 20H semaine celà ne va t-il pas me créer des problèmes pour percevoir la totalité de les allocations d’ insertions ?

    Si le C98 est indispensable malgré le fait que mon stage est sous les 20H semaine non rémunéré.

    Pouvez-vous me dire alors quelle rubrique de ce C98 selon vous correspond à ma situation de stagiaire non rémunéré de 18H semaine ?

    Quelle case mon patron de stage doit-il remplir ? Je ne vois aucunes rubriques correspondant à ma situation sur ce C98 … Car je ne suis ni en stage de transition, ni apprenti,
    ni en F.P.I.

    Peut-être la CASE D ou A je ne sais as du tout quoi demander à mon maître de stage pour continuer à toucher mes allocation d’ insertions en effectuant ce stage.
    Autres questions si ce C98 est nécessaire dois-je indiquer mes jours de stage non rémunéré par une lettre
    particulière sur ma carte C3A même si je suis en dessous de 20H / semaine non rémunéré ou dois-je ne rien indiquer du tout ?
    Le fait de remplir et de rendre ce C98 peut-il supprimer des jours d’ indemnisation de mes allocations d’ insertions car dans ce cas alors je me verrai dans l’ obligation de mettre fin à ma convention de stage non rémunéré !

    Répondez moi ? Que faire ? Dois-je réellement remettre ce formulaire C98 chaque mois de formation signé par mon maître de stage même si je ne suis pas en F.P.I ? Quelle est la rubrique du C98 à remplir dans ma situation ?

    Je ne voudrai pas perdre mes allocations d’ insertions à cause de ce C98.

    Merci de votre aide et compréhension, je ne sais plus vers qui me tourner car ma situation semble inédite.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 janvier 2017 à 15:18

      Bonjour DJ VHF,

      Le formulaire C98 est prévu pour les personnes qui suivent une formation ou un stage et qui ont une dispense. Dans ton cas, tu ne semble pas avoir obtenu la dispense.

      Ta situation étant tout à fait particulière, nous te conseillons d’en discuter avec l’assistante sociale du service social d’Actiris ou avec ton syndicat. Il s’agit peut-être d’une information qui a été mal enregistrée et que donc automatiquement ce document t’es demandé de manière électronique. Ils devraient pouvoir soit te dire s’il s’agit d’une erreur soit te dire comment remplir correctement ce document en fonction de ta situation précise.

      Si la situation ne se règle pas ou que cela entraine une perte d’allocation nous te conseillons d’en discuter avec ce service juridique gratuit:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90
      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  28. Bernard
    le 27 décembre 2016 à 15:29

    Bonjour
    Dans le cadre d’un PFI, recoit on une fiche de paie de la part de l’employeur ?
    Merci
    Bernard

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 janvier 2017 à 14:10

      Bonjour Bernard,

      En principe,tu recevra bien une fiche de paie de ton employeur ou du secrétariat social de ton entreprise; seulement ta prime d’encouragement n’est pas soumise aux cotisations sociales.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  29. ariel
    le 16 décembre 2016 à 15:20

    bonjour

    j’ai fait un demande de contrat fpi

    j’étais chez l’onem et il me donner un papier que l’entrepreneuse a envoyé   chez Actiris.

    ça fait 2 semaine que j’attend la réponse et il y a rien.

    comment je peux me renseigner ??

     

    merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 décembre 2016 à 10:31

      Bonjour Ariel,

      Ta situation n’est pas très claire et nous n’avons malheureusement aucun contact privilégié avec l’ONEm ou Actiris pour savoir comment se passe le transfert d’informations entre ces deux institutions, ni même le temps que cela prend.

      De ce fait, nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise. Le mieux serait donc de prendre contact avec ton/ta conseiller/ère emploi afin de t’assurer que ta demande de FPI à bien été reçue.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  30. Johan
    le 15 décembre 2016 à 16:22

    Bonjour,

    Mon fils de 23 ans, vient de signer un PFI de trois mois au 28/11/2016.

    Il a travaillé comme étudiant les samedis  depuis avril + le mois d’août et début septembre.

    Peut-il encore être considéré à ma charge fiscalement pour 2016?

    Les montants sont-ils cumulés pour le calcul de la rémunération annuelle?

    En vous remerciant par avance

    Johan

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 décembre 2016 à 10:30

      Bonjour Johan,

      Toutes ses rémunérations sont cumulées. Pour que ton fils puisse rester à ta charge fiscalement en 2016, il faut donc qu’il ait gagné moins de 6535€ brut si tu es imposé conjointement avec un partenaire ou moins de 8272,50€ brut si tu es imposé isolément.

      Nous ne sommes pas spécialisés en fiscalité donc n’hésite pas à prendre contact avec le SPF finance pour toutes questions concernant ton imposition: http://finances.belgium.be/fr/Contact

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      • Morgane
        le 7 février 2017 à 00:55

        Bonjour,

        Le plafond à ne pas dépasser pour toujours être considéré à charge de ses parents est-il toujours le même pour les revenus 2017? (8272,5€ brut – parent isolé).

         

        Merci d’avance,

        Morgane

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 8 février 2017 à 10:07

          Bonjour Mogane,

          Malheureusement, les montants pour les revenus de 2017 ne sont pas encore disponibles. Mais sache que les revenus de 2016 (exercice d’imposition 2017), il faut effectivement gagner moins de 8272,50 euro brut pour rester à la charge d’un parent imposé isolément. Il est à noté que ce montant n’est valable que pour les étudiants. Si tu n’es pas étudiante, le montant sera de 4530 euro net.

          Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  31. JULIEN
    le 15 décembre 2016 à 15:59

    bonjours j ai signé dans un magasin un pfi le 28 fevrier 2016 jusqu au 18 juillet et je suis passé direct en cdi j ai droit au 13ieme mois que mes collegue toucherons le 20 decembre ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 décembre 2016 à 10:22

      Bonjour Julien,

      Les détails (droit et conditions) des primes de fin d’année sont prévues dans l’un des documents suivants :
      – la convention collective de travail conclue au niveau de la (sous-) commission paritaire ;
      – la convention collective de travail conclue au niveau de l’entreprise ;
      – le contrat de travail individuel ;
      – le règlement de travail ;
      – l’usage.
      Il faut donc vérifier ce qu’il en est pour ton emploi afin de vérifier si tu auras bien droit à une prime de fin d’année au prorata de tes prestations de travail (le PFI n’étant à priori pas pris en compte)

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  32. Jonathan
    le 12 décembre 2016 à 19:41

    Bonjour,

    Je vais finir cette semaine une période de travail PFI – CDD (5 mois PFI et 6 mois en CDD).

    Je viens d’apprendre il y a quelques heures que mon patron n’allait pas renouveler mon contrat :-(

    Est-ce-que j’ai droit au chômage malgré le faite que c’est ma 1er expérience professionnel ?

    Est-ce-que le PFI a une influence sur le chômage ?

    Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 décembre 2016 à 10:36

      Bonjour Jonathan,

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage sur base du travail, il faut prouver 312 jours de travail sur une période de référence de 21 mois qui précède la demande (si tu as bien moins de 36 ans). Si tu as travaillé 6 mois à temps plein, tu comptabilises environ 156 jours de travail. A cela, tu peux ajouter, tes jours de formation en PFI avec un maximum de 96 jours (si tu n’as pas eu d’absence, tu es à priori au maximum). Si tu n’as aucune autre expérience de travail, tu as donc actuellement (si on compte 96 jours pour la formation professionnelle) 252 jours de travail, ce qui n’est pas encore suffisant pour ouvrir un droit aux allocations de chômage.

      En fonction de ta situation, tu peux peut-être ouvrir un droit aux allocations d’insertion (chômage sur base des études). Tu trouveras plus d’information à ce sujet-là sur cette page: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  33. totoni
    le 7 décembre 2016 à 19:42

    Bonjour je vais signer un pfi je perçois du chômage j’ai deux personnes a charge ma question c’est combien je vais gagner en plus de mon chômage.(magasigner)

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 décembre 2016 à 11:32

      Bonjour Totoni,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise.

      En effet, ton employeur devra normalement te verser une prime d’encouragement correspondant à la différence entre tes allocations de chômage et le salaire imposable pour la fonction de magasinier dans son entreprise. De plus, il faut savoir que cette prime est progressive (elle augmente au fur et à mesure pendant ta formation).

      Si tu habites la Wallonie,  nous te conseillons de prendre contact avec le conseiller PFI de ta région. Peut-être pourra-t-il te donner plus de précisions sur les montants https://www.leforem.be/contact/conseil-entreprises/conseillers-pfi.html

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  34. maria
    le 6 décembre 2016 à 20:39

    bonjour

     

    je viens de signer un FPI comme aide comptable , j’ai 35 ans , je ne touche pas des revenues de remplacement je suis à la charge de mon mari. Ma question et c’est celle aussi de mon patron combien et comment il va calculer ma prime de productivité ? La prime  est soumis au onss? precompre professionelle?

    FPI est pour une durée de 6 mois mi-temps

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 décembre 2016 à 11:13

      Bonjour Maria,

      Nous supposons que tu ne touches pas d’allocations de formation, mais te conseillons d’en demander une (comme expliqué ci-dessus).

      Dans ce cas, ton employeur devra normalement te verser une prime de productivité correspondant au salaire normal pour la fonction.
      Cela dit, étant donné que cette prime est progressive, dans le cas d’une FPI de 6 mois, la prime est divisée comme tel: 80% les 2 premiers mois,90% les 2 mois intermédiaires et 100% les 2 derniers mois.

      Si ton employeur désire obtenir plus d’informations sur les modalités pratiques, il peut éventuellement contacter la ligne directe pour le FPI:

      Consultants FPI – IBO
      Avenue de l’Astronomie 14
      1210 Bruxelles
      FPI : Tél. 02.505 15 81
      IBO : Tél. 02.505 15 26
      Fax 02.505 77 41
      fpi@actiris.be

      Sache aussi que l’employeur ne paye aucune cotisations sociales (ONSS), par contre, la prime est soumise à un précompte professionnel de 11,11% .

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter !

  35. Suzanne
    le 5 décembre 2016 à 21:14

    Bonjour,

    Je suis en contrat PFI depuis presque 4 mois dans une ASBL. Je suis intéressée par un autre emploi, qui nécessite un passeport APE. Si je suis prise pour l’emploi qui m’intéresse, pourrais-je quitter mon emploi actuel et donc rompre mon plan PFI?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 décembre 2016 à 15:01

      Bonjour Suzanne,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise. Car généralement, lorsque tu souhaites quitter ton FPI avant son terme il est toujours conseillé d’en discuter au préalable avec ton conseiller emploi (d’Actiris, du VDAB, Forem ou ADG).

      Si tu habites la Wallonie, tu trouveras leurs coordonnées sur : https://www.leforem.be/contact/conseil-entreprises/conseillers-pfi.html

      Cela dit, si tu quittes ton PFI pour un autre emploi, il est probable que ton conseiller soit d’accord et te laisse la possibilité d’accepter l’emploi APE.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      • Suzanne
        le 16 décembre 2016 à 15:21

        Bonjour,

        Merci pour votre réponse.

        J’ai encore une question: puis-je quitter un temps plein (en étant sous contrat PFI) pour un mi-temps (avec le passeport APE)?

        Merci d’avance.

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 19 décembre 2016 à 10:10

          Bonjour Suzanne,

          En principe, rien ne t’empêche de quitter ton emploi pour un autre. Il faut savoir qu’en fonction de ton ancienneté tu auras un préavis à prester ( http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=42152), sauf si tu parviens à conclure une rupture de commun accord avec ton employeur.

          Cela dit, comme expliqué précédemment, lorsque tu souhaites quitter ton FPI avant son terme il est toujours conseillé d’en discuter au préalable avec ton conseiller emploi (d’Actiris, du VDAB, Forem ou ADG).

          Sache aussi que pour être dans les conditions APE tu devras te réinscrire comme demandeuse d’emploi inoccupée au moins un jours.

          D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  36. Maite
    le 3 décembre 2016 à 11:52

    Bonjour, je suis en PFI depuis 4 mois et j’aimerais le rompre pour causes médicales. Dois je prester un préavis? dois je me rendre avec mon employeur au forem pour les documents administratifs? Dois je les prévenir de vive voix?

    Mon employeur peut il refuser ma démission?

    Merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 décembre 2016 à 13:32

      Bonjour Maité,

      Dans quelle période du PFI te trouves-tu? Es-tu encore en période de formation? ou es-tu dans la deuxième période sous contrat de travail?

      Si tu es dans la période de formation, il faut absolument en parler avec ton conseiller PFI au Forem. Tu ne peux pas mettre fin à un PFI sans en discuter avec ton conseiller sinon, tu risques une sanction.

      Si tu es dans la période de contrat, tu pourrais démissionner. Cela dépend du type de contrat (CDD ou CDI) et si tu es en CDD de la période dans laquelle tu te trouves. Tu retrouveras les explications concernant les possibilités de démissionner sur ces pages: CDI: http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=42152 et CDD: http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=42268

      Attention, si tu quittes ton emploi (jugé convenable), tu risques une sanction de l’ONEM pouvant être un avertissement ou une exclusion du droit aux allocations de chômage d’une durée de 4 à 52 semaines. Si tu es sous contrat de travail (pas dans la partie formation du PFI) et que tes problèmes médicaux font que ton emploi est définitivement impossible à reprendre pour toi, tu peux faire la procédure pour arriver à une rupture pour force majeure médicale. Dans ce genre de situation, et pour éviter une sanction de l’ONEM, il est conseillé de suivre la procédure suivante:

      Il faut envoyer par courrier recommandé un certificat médical (de ton médecin traitant ou de ton psychiatre par exemple) qui demande ton reclassement professionnel à ton employeur. Ce dernier devra alors demander au médecin du travail de te convoquer. Une rencontre avec le médecin du travail pourrait conclure sur une rupture du contrat pour force majeure.
      Une incapacité de travail peut en effet, sous certaines conditions, constituer un événement de force majeure entraînant la fin immédiate du contrat sans préavis ni indemnités. Pour cela, il faut que l’incapacité de travail devienne permanente et empêche définitivement le travailleur de reprendre le travail convenu.

      Une incapacité temporaire ne sera pas suffisante pour une rupture du contrat pour force majeure. Elle n’entraînera qu’une suspension de l’exécution du contrat de travail. L’incapacité de travail définitive doit être constatée par le médecin du travail. Si elle était uniquement prononcée par le médecin traitant ou par le médecin-conseil de la mutualité, l’ONEM ferait intervenir un de leurs médecins agréés avant de décider si tu peux ou non bénéficier du chômage.

      Après avoir examiné ta situation, le médecin du travail aura 3 possibilités:
      – décider que tu es apte à poursuivre le travail convenu;
      – décider que tu es apte pour exercer une autre fonction;
      – décider que tu es définitivement inapte.

      En cas de désaccord, tu peux introduire un recours devant le médecin-inspecteur social du Contrôle au Bien-être au travail. Si ton médecin traitant t’avait reconnu définitivement inapte, tu pourrais aussi demander une procédure de concertation (médecin traitant et médecin du travail). Si l’employeur ne peut pas, pour des raisons objectives et techniques, procurer un autre poste de travail, il en avise le médecin du travail.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  37. Jonathan
    le 2 décembre 2016 à 17:25

    Bonjour,

    Mes collègues ont reçu le 1er décembre leur 13 ème mois de salaire. Mon problème est que je n’ai rien reçu.

    Est-ce-que cela est normal ?

    Voici mon parcourt : j’ai eu un contrat PFI de 5 mois entre le 1er février et le 21 juin 2016. Par la suite, j’ai obtenu un CDD de 6 mois (cp n°200).

    En regardant sur Internet, j’ai vu qu’il fallait au moins avoir travaillé 6 mois pour obtenir ce « 13ème mois ». Donc même sans la période de travail PFI, le 22/12, j’aurai travailler 6 mois cette année.

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 décembre 2016 à 12:53

      Bonjour Jonathan,

      Puisque que tu n’as pas atteint les 6 mois d’ancienneté au moment du paiement de la prime (car a priori, tu auras totalisé 6 mois d’ancienneté à la fin du mois de décembre), il est possible que tu n’y aies malheureusement pas droit.
      Nous te conseillons tout de même de vérifier cette information auprès de ton employeur (qui dispose des dates précises de ton engagement) ou auprès de ton syndicat, si tu y es affilié.

      Nous te conseillons également de contacter ce service juridique gratuit et de leur expliquer ta situation:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel: (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax: (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale?:
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  38. Soniaa2627
    le 1 décembre 2016 à 18:15

    Bonjour peut on avoir droit au plan pfi en ayant une sanction sur nos allocation de chômage?? Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 décembre 2016 à 11:01

      Bonjour Soniaa2627,

      Il est tout à fait possible de faire un pfi durant une période de sanction. Si tu es dans les conditions (expliquées ci-dessus), tu pourrais avoir droit à l’allocation de formation en plus de la prime de l’employeur. N’hésite pas à en parler avec ton conseiller au FOREM.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  39. Kangoo
    le 29 novembre 2016 à 11:59

    Bonjour

    En cas de démission OU de licenciement dans le cadre du CDI qui suit le FPI, est ce que la durée de travail pendant le FPI doit être prise en compte dans le calcul d’ancienneté (et donc de préavis)?

    Merci d’avance pour la réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 novembre 2016 à 14:35

      Bonjour Kangoo,

      Non, la formation FPI n’est pas prise en compte pour le calcul de l’ancienneté du contrat qui suit cette formation.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas de nous recontacter.

  40. Nicok
    le 29 novembre 2016 à 05:24

    Bonjour, j’aurais voulu savoir à combien s élevé le remboursement des frais de déplacement ? Est ce l intégralité ou un pourcentage ? Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 novembre 2016 à 11:42

      Bonjour Nicok,

      Voici ce qui est indiqué dans l’arrêté du 12 mai 1987 de l’Exécutif de la Communauté française : « Art. 4. § 1. L’indemnité pour frais de déplacement et de séjour est octroyée au stagiaire bénéficiant de la prime prévue à l’article 3, ainsi qu’au chômeur bénéficiant d’allocations de chômage ou d’attente, inscrit comme demandeur d’emploi, qui suit une formation professionnelle individuelle en entreprise.
      § 2. Le stagiaire visé à l’alinéa le du présent article a droit au remboursement des frais résultant d’un déplacement journalier aller-retour.
      Quel que soit le moyen de transport employé, le remboursement des frais exposés est limité au coût du transport en commun le moins onéreux.
      L’intéressé doit produire les pièces justifiant la réalité des débours invoqués par lui. »

      Le remboursement est donc total si tu utilises les transports en commun. Par contre, le remboursement sera limité au coût du voyage en transport en commun si tu utilises ta voiture par exemple.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  41. Deb
    le 16 novembre 2016 à 20:55

    Bonjour,

    Après m’être inscrite chez Actiris en janvier 2016, j’ai été engagée en juin 2016 sous un contrat FPI. Outre la prime de productivité perçue par l’employeur, pourrais-je en plus percevoir les allocations de formation?

    Je vous remercie d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 novembre 2016 à 13:50

      Bonjour Deb,

      Pour  bénéficier des allocations de formation en étant sous contrat FPI, tu dois remplir certaines conditions à la date du début de la formation:

      • être inscrit comme demandeur d’emploi inoccupé chez Actiris (ou au Forem)?;
      • ne pas pouvoir prétendre à des allocations d’insertion (sur base des études) ni à des allocations de chômage (sur base du travail) parce que tu ne remplis pas les conditions d’admissibilité ou parce que tu as été exclu du droit au chômage
      • ne pas être diplômé de l’enseignement supérieur (sauf pour les plus de 45 ans). Si tu as un diplôme supérieur, tu ne pourras pas bénéficier d’une allocation de formation de l’ONEm. En revanche, pour un PFI, le Forem te versera une indemnité de compensation de 248 euros brut maximum par mois.

      Pour d’autres informations, n’hésite pas de nous recontacter.

  42. Boud
    le 15 novembre 2016 à 22:10

    Bonjour, j ‘ai 23 ans,Je vis en région bruxelloise mais je suis domicilié en wallonie. j’ai mon cess depuis 2011, ayant eu un parcours académiques dans le supérieur baclés j’ai décidé d’arreter mes études en deuxième pour aller travailler.

    Je me suis donc inscrit au forem et finaliser avec brio mon stage de transition professionelle.

    Cependant avec le décret marcourt, j’ai voulu retenter ma chance dans les études.  J’ai donc arreter volontairement mon stage d’attente pour redevenir étudiant. Ayant raté une autre première dans une autre branche je me retrouve en élève non financable, après des recours dans l’établissement je ne suis pas accepté pour continuer.

    Je me mets donc à la recherche d’un emploi activement. J’ai trouvé un employeur qui accepte de me faire un contrat en temps partiel  (20h/semaine) de 3 mois en pfi suivi d’un cdd de 6 mois.

    En sachant que j’ai moins de 25 ans, je me demandais si mon employeur pouvait cumuler plusieurs aides à l’emploi en sachant qu’il y a 4 employé au total.

    Si j’ai bien compris, je peux recevoir 250 en provenance du forem, mes frais de déplacement ainsi qu’une partie restante auprès de mon employeur ? qui serait donc de 60 au premier mois, 80 au deuxieme et 90 au dernier mois de la formation.

    Sur un salaire net de 800€, je percevrai après le premier mois 60 % de 550 ou c’est concernant le salaire brut, pour l’allocation versée par le forem ?

    Beaucoup d’information, beaucoup de question, d’avance je vous remercie pour les réponses que vous pourrez m’apporter

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 novembre 2016 à 12:07

      Bonjour Boud,

      L’employeur peut cumuler d’autres aides à partir du moment où tu es dans la partie emploi (donc durant ton CDD).

      Concernant les revenus, tu pourras donc percevoir les 248 euros du Forem, plus 60%, 80% puis 100% de la différence entre les 248 euros du Forem et le salaire imposable (net) prévu pour la même fonction. Ton calcul semble est donc correct.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  43. Rupture FPI
    le 14 novembre 2016 à 12:58

    Bonjour,

    Je travaille sous contrat FPI depuis 1 mois et demi. Mon contrat FPI mentionne une durée de 6 mois avant le basculement sous contrat de travail à durée indéterminée. Le contrat indique clairement que celui-ci ne peut être rompu avant la fin de l’apprentissage (soit la période de 6 mois).

    Pour des raisons personnelles, je souhaiterais rompre mon contrat FPI. Quels sont les risques? L’entreprise peut-elle me réclamer le paiement d’une somme quelconque?

     

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 novembre 2016 à 15:53

      Bonjour Rupture FPI,

      Une rupture de contrat FPI est généralement possible si c’est dans le cadre de la signature d’un autre contrat de travail.  Pour raisons personnelles, ce n’est souvent pas accepté.  Si tu romps le FPI sans motif légitime (et sans avoir trouvé un nouvel emploi), tu risques des sanctions de la part de l’ONEM (exclusion du droit aux allocations de chômage).

      La première chose à faire pour être fixé serait de prendre rendez-vous avec ton conseiller FPI chez Actiris.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as besoin d’autres informations.

  44. Djou
    le 12 novembre 2016 à 12:03

    Comment faire mon patron ne me paye pas sur un ans et demi j ai troi fiche de payés quelle procédure doije faire pour récupérer mon argent?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 novembre 2016 à 11:36

      Bonjour Djou,

      Tu peux commencer par lui envoyer une mise en demeure de te payer par recommandé. S’il ne réagit pas à ce courrier, tu peux contacter le contrôle des lois sociales pour porter plainte. Il faut contacter le service de la ville dans laquelle se trouve ton entreprise: http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=6552

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  45. sv
    le 10 novembre 2016 à 20:16

    bonjour,

    est ce que nous devons payer des contributions suite aux indemnites de formations percues en plus de notre chomage?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 novembre 2016 à 10:13

      Bonjour sv,

      La prime payée par l’employeur dans le cadre d’un FPI ou d’un PFI est juste soumise à 11,11% de précompte professionnel. Il te suffit donc de retirer 11,11% de la prime brute pour connaître le montant net de ta prime.
      Bien à toi

  46. Stevens
    le 9 novembre 2016 à 20:01

    Bonjour le patron la ou j’ai fait mon jour d’essais veut me prendre 1 mois en cdd puis 3 mois en pfi et puis ben 3 mois d’office en cdd mais je voulais savoir ce que l’on gagnais en pfi car je suis déja former pour se metier j’ai 4 ans d’expérience dans se domaine j’aimerais avoir des chiffres si cela est possibles

  47. lubina
    le 8 novembre 2016 à 07:44

    Bonjour,
    J’ai signé un pfi de 32h/semaine il y a 2 semaine en restauration commis de salle. Lors de la signature, la dame a dit que si il y avait heures supp. Il fallait les récupérer au plus vite,j’en suis a 20h en plus! Si le patron ne veux pas que je les récupères,quel est mon droit?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 novembre 2016 à 15:38

      Bonjour Lubina,

      Tu devrais effectivement pouvoir récupérer ces heures. Si tu as des problèmes avec l’employeur dans le carde de la partie formation PFI, il est conseillé d’en parler directement avec le conseiller PFI du FOREM qui pourra intervenir auprès de l’employeur.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  48. mouche
    le 7 novembre 2016 à 16:46

    Bonjour,

    je suis actuellement sous contrat FPI dans une entreprise. Il y a eu un décès (grand parent) et je voudrais savoir si j’ai droit à un jour de congé pour pouvoir aller à l’enterrement?

    j’ai déjà demandé l’accord de ma patronne qui me l’a accordé mais sera t’il payé ? sachant que je reçois un certificat.

    merci d’avance.

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 novembre 2016 à 14:32

      Bonjour Mouche,

      Normalement, il n’y a aucun congé payé prévu dans le cadre du FPI. Cependant, nous te conseillons de vérifier cela avec ton conseiller FPI.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  49. Saidbazah
    le 7 novembre 2016 à 11:26

    J’ai finis ma formation, remis tous mes documents c98 et c91, mais l’onem n’a toujours pas traité mon dossier donc mon syndicat me débloque quand même mes allocations, cela me gène d’attendre 1semaine en plus pour toucher mes allocations car l’onem n’a toujours pas traité mon dossier depuis 2mois, est ce que 2mois pour traiter un dossier est correct car à chaque fois l’onem demande le c98 alors que je ne suis plus en formation??? Help me

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 novembre 2016 à 15:41

      Bonjour Saidbazah,

      Normalement après une période de FPI, tu dois être engagé chez l’employeur chez qui tu as fait ton FPI.

      Les délais pour traiter une demande sont de 2 mois pour l’organisme de paiement qui prépare ton dossier et d’un mois pour l’ONEM qui prend sa décision. Le total peut donc prendre 3 mois. N’hésite pas à vois avec ton organisme de paiement s’il y a un problème avec ton dossier.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  50. Legerre
    le 7 novembre 2016 à 09:16

    Bonjour  ,

     

    J’ai hésité à vous adresser ce message (je n’entre pas précisément dans le cadre « Jeunes ») mais j’ai vu que certaines personnes avaient 47 ans alors je me lance.

    J’ai 53 ans , chômeur complet indemnisé dépendant du FOREM je peux prétendre à un  P F I mais si je trouve un emploi en Brabant-Flamand  ou Bruxelles comment faire valoir ce droit auprès d’une société ?

    Le VDAB propose-t’il qqch d’équivalent mais dès lors dois-je m’inscrire chez eux sachant que j’habite en Brabant-Wallon ?

    Merci pour vos réponses.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 novembre 2016 à 14:47

      Bonjour Legrerre,

      Il y a effectivement des équivalents dans les différentes régions. Il est possible de faire un FPI à Bruxelles et IBO en Flandre. En tant que demandeur d’emploi, tu as droit à ces 3 systèmes. cela dépendra de la société dans laquelle tu feras cette formation par l’emploi.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  51. Hn
    le 6 novembre 2016 à 11:41

    Bonjour je suis actuellement en pfi et je viens d avoir un accident de travail , on me dit que le patron ne paie pas les jours de maladie je suis en arrêt 8 jours ! Merci d avance de votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 novembre 2016 à 12:34

      Bonjour Hn,

      Si tu es en incapacité, tu dois remettre un certificat médical à l’employeur. Tu ne seras effectivement pas payé pendant les jours de maladie. Au mieux, tu auras droit à une indemnité de la mutuelle si tu es chômeur complet indemnisé et que tu indiques un M sur ta carte de contrôle.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  52. Mays
    le 5 novembre 2016 à 00:17

    Bonjour,
    J’ai 22 ans je n’est rirn fait apres mon cess, parce je n’avait pas trop d’idee.
    Je voudrais maintenant faire des etudes superieures en architecture d’interieure pour l’annee prochaine.. si je trouve un employeur qui accepte de me faire un pfi pour me permettre de d’apprendre est ce possible ? sachant que je ne souhaite pas etre embochee par la suite ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 novembre 2016 à 11:31

      Bonjour Mays,

      Sache qu’en PFI, tu dois obligatoirement faire une période de travail sous contrat après la période de formation. Cette période de contrat doit avoir la même durée que la période de formation. Donc si tu fais un PFI de 6 mois dans une entreprise, tu devras normalement faire au moins un CDD de 6 mois dans cette entreprise par la suite.

      A priori, toute entreprise privée ou tout un indépendant ayant un siège d’exploitation en Wallonie de langue française (ASBL, associations de fait, professions libérales, …) peut prendre quelqu’un en PFI.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  53. corentin
    le 2 novembre 2016 à 20:14

    Bonjour,

    je viens de finir mon premier moi de FPI et je suis inquiet car je lis plein de choses différente mais sans vraiment trouver de réponse clair ….

    Que dois-je faire pour toucher mon salaire de FPI ? sachant que mon FPI est de chez actiris mais que j’habite en wallonie (hainaut) … avec un bachelier …. donc je n’ai pas droit au allocation de chomage ?

    Dois-je m’inscrire dans un syndicat ? quel formulaire remplir par moi ou mon employeur ? ou autre étape que je ne connais pas ?

     

    Merci de votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 novembre 2016 à 09:52

      Bonjour Corentin,

      Si tu n’as pas droit aux allocations de chômage ou d’insertion et que tu n’es pas non plus dans les conditions pour percevoir l’allocation de formation, tu ne reçois normalement rien d’Actiris, tout est versé par l’employeur (60% puis 80% puis 100% du salaire prévu pour la fonction). Cependant, une indemnité de 248 euros brut maximum par mois est prévue pour les personnes qui font un PFI (en région Wallonne), il faudrait donc vérifier avec ton conseiller si le fait que tu sois domicilié en Région Wallonne puisse t’ouvrir ce droit.

      Normalement lorsque tu fais un FPI, tu dois remettre auprès d’un organisme de paiement (syndicat ou CAPAC) des cartes de contrôle (C3A) ainsi qu’un formulaire C98 complété par ton employeur à la fin de chaque mois. Il est étonnant que ton conseiller FPI ne t’ai pas informé de cette démarche. Il faudrait en parler avec ton conseiller pour voir si tu peux encore les remettre maintenant.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  54. David
    le 2 novembre 2016 à 13:56

    Bonjour, je suis actuellement en stage à l emploi , mon patron aimerait faire un pfi mais la démarche vient d être faite et j’aimerais savoir combien de temps cela prend pour moi savoir combien de temps je vais devoir rester chez moi à attendre que ça soit mis en route

  55. Adil
    le 1 novembre 2016 à 19:10

    Bonsoir,

    Pouvez vous m’ expliquer au sujet du payement fait par l’onem comment dois je l’obtenir?
    Enfait j’ai été payé par mon employeur mais pour l’onem j’attends toujours.
    Dois je demande une attestation de presence et l’envoyé à la capac?

    Merci beaucoup pour votre reponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 novembre 2016 à 14:54

      Bonjour Adil,

      Comme indiqué ci-dessus, pendant ta formation, tu dois toujours être en possession d’une carte de contrôle C3A délivrée par ton organisme de paiement et la compléter correctement.

      A la fin de chaque mois, tu dois effectivement demander une attestation de présence C98 à ton employeur et la remettre, avec ta carte C3A complétée, chaque dernier jour ouvrable du mois à la CAPAC.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  56. chi
    le 27 octobre 2016 à 22:24

    bONSOIR chi

    en fait; je vient de commencer un fpi en + je fait des cours de soir de bachelier

    est ce que je peut demander des jours de congé sur base de ces études a mon employeur?

    merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 octobre 2016 à 11:39

      Bonjour Chi,

      Il n’y a pas de congé prévu durant la période de FPI. Si tu as besoin de congés pour tes cours, tu dois négocier cela avec ton employeur et ton conseiller FPI. A priori, tu ne seras pas payé par ton employeur pour ces jours.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  57. raya
    le 27 octobre 2016 à 15:32

    bonjour

     

    je vais signer in fpi avec une société , je suis diplômé de l’enseignement superiéur (master) je ne touche  pas des allocations de chômage car j’ai jamais travaillé ici en Belgique , ma question est : d’après ce que j’ai lu puisque j’ai moins de 45 ans et je suis inscris comme demandeuse d’emploi chez Actiris et Vdab j’ai pas le droit des allocations de formation donc je vais toucher juste la prime de productivité ou d’encouragement de l’employeur ?

    cette dernière (prime) est calculé en fonction de quoi ? en tant que ma formation s’agit d’aide comptable

     

     

    merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 octobre 2016 à 10:29

      Bonjour Raya,

      Normalement, la prime est équivalente à la différence entre la prestation sociale reçue par le stagiaire et le barème en vigueur pour la fonction dans cette société. Si tu ne reçois aucune prestation sociale (allocation de chômage, allocation de formation, revenu d’intégration sociale), il est censé payer 60% du barème le premier mois, 80% du barème le deuxième mois et 100% du barème à partir du troisième mois. Nous te conseillons d’en parler avec ton conseiller FPI.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.