Bruxelles-J

Les allocations de formation : FPI - PFI

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

La FPI (Formation professionnelle individuelle en entreprise) à Bruxelles et le PFI (Plan de formation-insertion) en Wallonie sont des aides qui permettent aux demandeurs d’emploi de suivre une formation en entreprise tout en bénéficiant d’allocations à charge de l’ONEM (ou parfois à charge du Forem). Les informations développées sur cette fiche s’adressent principalement aux jeunes demandeurs d’emploi qui ne peuvent pas bénéficier d’allocations de chômage parce qu’ils sont encore en stage d’insertion professionnelle (cfr. fiche le stage d’insertion professionnelle), ou parce qu’ils ne comptent pas suffisamment de jours de travail (cfr. fiche quelles sont les conditions pour avoir droit à des allocations de chômage ?).

Cependant, il est tout-à-fait possible d’effectuer FPI ou PFI si tu es chômeur indemnisé. Tu conserves alors tes allocations de chômage (ou d’insertion) tout en te formant dans une entreprise et tu reçois également une prime de l’employeur.

Contrat obligatoire

Il s’agit toujours d’une formation sur le lieu de travail d’une durée entre un et six mois. Cette formation est l’objet d’un contrat conclu entre le demandeur d’emploi (stagiaire), l’employeur et le service compétent pour la formation professionnelle (Bruxelles Formation pour Bruxelles ou le Forem pour la Wallonie). Ce contrat mentionne notamment le début et la durée de la formation, ainsi que les obligations de chacun. Il doit s’agir d’un contrat au moins à mi-temps. A Bruxelles, l’ONEM paie une allocation de formation alors qu’en Wallonie, le Forem paie une indemnité de 248 euros brut. L’employeur paie une prime.

Quelles conditions dois-tu remplir pour bénéficier de l’allocation de formation de Bruxelles Formation ?

À la date de début de la formation, tu dois remplir toutes ces conditions :

  • être inscrit comme chercheur d’emploi inoccupé chez Actiris ;
  • ne pas pouvoir prétendre à des allocations d’insertion (sur base des études) ni à des allocations de chômage (sur base du travail) parce que tu ne remplis pas les conditions d’admissibilité ou parce que tu as été exclu du droit au chômage. Si tu bénéficies d’allocations d’insertion ou de chômage, tu peux conclure une FPI (sans allocation de formation). L’employeur complétera tes allocations par une prime de productivité ;
  • ne pas être diplômé de l’enseignement supérieur. Si tu as un diplôme supérieur, tu ne pourras pas bénéficier d’une allocation de formation de l’ONEM sauf si tu as plus de 45 ans.

Quelles conditions dois-tu remplir pour bénéficier de l’indemnité de compensation du Forem ?

Le Forem te versera une indemnité de compensation de 248 euros brut maximum par mois si à la date de début de la formation, tu remplis toutes ces conditions :

  • être inscrit comme demandeur d’emploi inoccupé au Forem ;
  • ne pas pouvoir prétendre à des allocations d’insertion (sur base des études) ni à des allocations de chômage (sur base du travail) ni à aucun autre revenu (RIS du CPAS par exemple).

Comment obtenir l’allocation de formation pour une FPI ?

Si tu remplis les conditions ci-dessus, tu auras droit à une allocation pendant toute la durée de la formation. Pour cela, présente-toi auprès de ton organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) avec :

  • un exemplaire du contrat de formation professionnelle ;
  • le formulaire C63-FPI qui est délivré par Bruxelles Formation. Tu peux aussi te le procurer sur le site de l’ONEM. Ce formulaire est complété en partie par Bruxelles Formation et en partie par toi-même.

L’organisme de paiement te fera également compléter un formulaire C109 et un formulaire C1 (pour que le bureau du chômage connaisse ta situation familiale et puisse fixer le montant de l’allocation). L’organisme de paiement transmettra alors ta demande d’allocations au bureau du chômage de Bruxelles. Cette demande doit leur parvenir dans les deux mois qui suivent le premier jour pour lequel des allocations sont demandées.

Quelles sont tes obligations pendant une FPI ?

Tu dois toujours être en possession d’une carte de contrôle C3A délivrée par ton organisme de paiement et la compléter correctement. A la fin de chaque mois, ton employeur te remet une attestation de présence C98. Cette attestation doit être remise (avec ta carte C3A complétée) chaque dernier jour ouvrable du mois à ton organisme de paiement.

Quel est le montant de cette allocation de formation ?

Le montant de l’allocation de formation est le même que le montant de l’allocation d’insertion. Il dépend donc de ta situation familiale et de ton âge (cfr. fiche quels sont les montants des allocations d’insertion ?). Si la formation est à temps plein, tu perçois en principe six allocations journalières par semaine. Si la formation est à temps partiel, tu perçois en principe un nombre d’allocations journalières proportionnel au nombre d’heures hebdomadaires de ta formation. Le nombre d’allocations auquel tu as droit n’est pas diminué en cas de travail en dehors du cadre de la formation.

Quel est le montant de la prime de l’employeur ?

L’employeur ne paye ni salaire ni cotisations sociales (ONSS). En revanche, il te verse une prime de productivité (pour le FPI) ou une prime d’encouragement (pour le PFI). Cette prime correspond à la différence entre la rémunération imposable de la profession à apprendre et l’allocation de formation de l’ONEM (ou l’indemnité de 248€ du Forem). De plus, cette prime peut être progressive (elle augmente au fur et à mesure pendant ta formation). L’employeur doit aussi t’assurer contre les accidents du travail et te rembourser d’éventuels frais de mission. Pour un FPI, les frais de déplacement sont également à charge de l’employeur. Pour un PFI, les frais de déplacements sont remboursés par le Forem.

Que se passe-t-il à la fin de la formation ?

Une fois la formation terminée, l’employeur doit t’engager sous contrat à durée indéterminée ou à durée déterminée (avec une durée équivalente au minimum à la durée de la formation). La période de formation professionnelle et la période de travail sont comptabilisées pour le stage d’insertion professionnelle. Si, à la fin du contrat de travail, tu remplis les conditions pour avoir droit aux allocations d’insertion ou de chômage, tu pourras bien sûr en bénéficier.

Tu trouveras d’autres mesures pour faciliter l’embauche des jeunes sur la fiche : qu’est-ce qu’un plan d’embauche et comment peux-tu en profiter ?

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


146 questions pour “ Les allocations de formation : FPI - PFI

  1. Soff
    le 17 février 2018 à 23:08

    Malheureusement ils ont fais une cessation d activité, je n ai donc droit à rien .
    Et je n ose pas expliqué au conseillé du forem . Les tâche effectuee hors contrat bien que j ai des peuvent écrite ou ils disent * demain tu nettoyera le privé *
    J ai bien trop peur d avoir de plus gros soucis en déclarant la vérité.
    Dure dure

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 février 2018 à 17:06

      Bonjour Soff,

      Pour quelles raisons aurais-tu de plus gros problèmes avec le Forem? D’autant plus qu’il semble y avoir de l’abus de l’employeur par rapport aux tâches qui t’ont été confiées! Nous te conseillons par conséquent de prendre le plus rapidement possible contact avec ta conseillère au Forem afin d’évaluer la situation et trouver une solution.

      Tu peux également contacter l’atelier des droits sociaux pour une aide juridique:

      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 – Bruxelles
      02.512.71.57
      02.512.02.90

      Pour le service emploi/sécurité sociale :
      Mardi de 9h à 12h et de 13h à 16h
      Mercredi de 9h à 12h.
      Uniquement sur rendez-vous : Jeudi de 16h à 20h.

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  2. Soff
    le 13 février 2018 à 19:32

    Bonjour ,
    Tjs en contrat pfi qui prend fin le 6 mars
    Le patron annonce via les réseau sociaux qu Il ferme pour cause de maladie. Je les contacte directement pour savoir ce qui ce passais
    Il m annoncé qu Il met fin à l activité ( pas pour faillite)
    Que va t il ce passer pour moi?
    En sachant qu’il devait m engager 3 mois supplémentaire obligatoire suite à mes 3 mois de stage qui prenais fin le 6 mars ?

    J ai beaucoup pris sur moi
    A faire des tâches ménagères de leur privé. Chercher enfants a l ecole est..
    Mais la je me sent trahie
    Car je devais signe un contrat cdd minimun de 3 mois

    Ai je droit à quelque chose?
    Devront il me payer
    Perdue

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 février 2018 à 11:44

      Bonjour Soff,

      Durant la période de PFI, tu es toujours considérée comme demandeuse d’emploi en formation. Il n’y a donc pas de contrat de travail en tant que tel. Le PFI peut parfois être rompu avant terme en concertation avec l’employeur et le service de l’emploi de ta région (Forem). Nous te conseillons par conséquent de prendre le plus rapidement possible contact avec ta conseillère au Forem afin d’évaluer la situation et trouver une solution.
      D’autant plus qu’il semble y avoir de l’abus de l’employeur par rapport aux tâches qui t’ont été confiées! Cela doit être dénoncé.
      S’il s’avère que l’employeur met fin à ton PFI peu avant l’obligation de te proposer un vrai contrat de travail de 3 mois, sans motif légitime, il devrait peut-être être possible d’obtenir des indemnités en intentant une action en justice. Tu peux en parler avec ton conseiller PFI ou avec un service juridique (celui du syndicat par exemple).

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’information

  3. Anna
    le 6 février 2018 à 00:49

    Bonjour,
    J’ai commancé mon FPIE de 6 mois alors que j’ai été exclue du chômage, ensuite j’ai été engagée avec un contrat CDI pour la même durée. J’aimerais savoir si à la fin de mon CDI j’aurai le droit aux allocations de chômage? Est ce que la période de FPIE compte comme les jours de travail?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 février 2018 à 14:33

      Bonjour Anna,

      Pour répondre à ta question, oui les jours sous contrats FPI sont pris en compte dans le calcul des jours pour ouvrir ton droit aux allocations de chômage mais à concurrence de maximum 96 jours.

      Pour information, un contrat CDI signifie « contrat à durée indéterminée », c’est-à-dire qu’il n’y a pas de date de fin de contrat. Dans ton cas, il semblerait que tu parles plutôt d’un contrat CDD, c’est-à-dire « contrat à durée déterminée ». Tu aurais donc signé un CDD de 6 mois.

      Dans ce cas, ton CDD de 6 mois, s’il est à temps plein, comptabilisera 156 jours (26joursx6) de travail. Additionné avec les 96 jours de contrat PFI cela fera un total de 252 jours. Malheureusement ce sera insuffisant pour rouvrir ton droit aux allocations de chômage. Si tu as moins de 36 ans il faudra en effet en compter au moins 312 sur les 21 derniers mois. Tu trouveras le nombre de jours nécessaires pour ouvrit ton droit aux allocations de chômage sur base du travail sur cette fiche-ci : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  4. sean
    le 2 février 2018 à 14:41

    Bonjour

    J’ai fait 2 mois en Pfi ou j’étais payé au salaire normal et j’ai du arreter car j’ai trouvé un emploi que j’occupe depuis lors.

    Je voulais savoir si les deux mois sont pris en charge dans le decompte pour bénéficier du chomage.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 février 2018 à 10:11

      Bonjour Sean,

      Ta question n’est pas très claire. Ces 2 mois passés chez cet employeur ont-ils été consacrés entièrement à la partie formation de ton PFI ?

      Sache tout de même que la période formation en PFI peut être prise en compte à concurrence de maximum 96 jours. Dans ce cas, ces 2 mois seront bien pris en compte dans le calcul des jours qui t’ouvriront le droit aux allocations de chômage.

      Dans tous les cas, pour ouvrir le droit aux allocations de chômage, tu devras prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période de référence, en fonction de ton âge. Par exemple, si tu as moins de 36 ans, tu devras prouver 312 jours de travail salarié au cours des 21 mois précédant ta demande d’allocations. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Pour d’autres questions,  n’hésite pas à nous recontacter.

  5. Lalie
    le 1 février 2018 à 22:59

    Bonjour,
    Je suis actuellement sous contrat fpie en 19h/semaine.
    Mais ce job ne me correspond pas du tout. Je sais que je peux rompre mon contrat, mais j’aimerais savoir si je vais d’office être sanctionné ou la sanction depend tu motif de la rupture? En sachant que je suis domiciler en région flamande. Pouvez vous m’aider ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 février 2018 à 14:35

      Bonjour Lalie,

      Dans ce cas, nous te conseillons d’en parler avec ton conseiller FPI. En effet, si tu quittes simplement ton FPI, tu risques une sanction de l’ONEm ou du VDAB. Cependant, si en accord avec ton conseiller et l’employeur vous décidez d’arrêter le FPI parce que celui ne te correspond pas du tout, tu ne devrais pas être sanctionnée. Un arrêt du FPI sans concertation avec ton conseiller (et sans raison estimée comme valable par le VDAB et l’ONEM) pourrait dans certain cas mener à une sanction.
      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  6. Mimi
    le 28 janvier 2018 à 13:19

    Mon fils a terminé ses études (7eme année secondaire) fin juin 2017 et il a travaillé comme job étudiant août et septembre. Le 30 octobre il a commencé un FPI qui se termine le 18 février 2018.On lui a déjà proposé un CDI statut ouvrier à partir de 19 février qu’il vient de signer. Ma question est:à t’il droit au vacances jeune ou européenne et combien de jours et aussi dans ce cas les démarches à suivre pour les obtenir au mois de juillet. Je précise que il travaille à Bruxelles et vit en région Flamande.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 janvier 2018 à 16:36

      Bonjour Mimi,

      Malheureusement ton fils ne pourra pas obtenir les vacances jeunes car, il n’entre pas dans les conditions.

      Par contre il peut obtenir des vacances européennes. Pour obtenir les vacances européennes, il doit avoir travaillé 3 mois dans l’année civile. Cette période sera dite d’amorçage. A l’issu de cette période il aura droit à une semaine de congé. Le nombre de jours exact est proportionnel à son régime de travail.
      Après cette période d’amorçage, il a droit à deux jours supplémentaires par mois de prestations  effectuées s’il travaille six jours par semaine. S’il travaille moins, il a droit à des jours de vacances proportionnellement à son régime de travail .

      Sache qu’en prenant des vacances européennes, celles-ci impacteront son double pécule de l’année prochaine, celui-ci ne lui sera pas versé ou sera diminué.

      Dans le cas de ton fils, il pourra prendre une semaine de vacances européennes au plus tôt le 19 mai (ou en juillet une semaine et demi).
      Je t’invite à consulter cette fiche: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  7. Natacha
    le 26 janvier 2018 à 14:37

    Bonjour,
    J’ai commencer chez mon employeur 3 mois en 35h semaine en stage first je suis actuellement en contrat fpi 38h semaine depuis 3 mois et ce jusque fin avril. Est il possible de s arranger avec l employeur je voudrais passer à un 35h mais je ne sais pas si il est possible de faire un changement au milieu d un contrat. Et sinon serait il possible qu à la fin du fpi quand je serais en cdd de modifier le nombre d heures par semaine. Merci poir vos réponses

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 janvier 2018 à 10:56

      Bonjour Natacha,

      Une négociation est toujours possible. Mais comme le FPI est un contrat entre toi, l’employeur et le Forem, il faut d’abord en parler avec ton conseiller FPI.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  8. Marinou
    le 26 janvier 2018 à 13:08

    Bonjour
    Je souhaiterais savoir si je peux bénéficier de la FPI si j ai 45 ans depuis le mois d août 2017?
    Je suis chômeuse complète indemnisée.
    Un tout grand merci !
    Bon we à Vous
    Marianne

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 janvier 2018 à 15:31

      Bonjour Marinou,

      En tant que chômeuse complet indemnisée, tu peux sans problème faire un FPI; même à 45 ans. Par contre, vu que tu garderas tes allocations de chômage pendant ton FPI, tu ne recevras pas d’allocations de formation. Tu auras tout de même droit à la prime de productivité accordée par l’employeur. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche ci-dessus.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  9. Sara
    le 24 janvier 2018 à 12:14

    Bonjour merci encore pr toutes vos réponses et le temps que ca vs demande…
    Voila ma question, je ss actuellement en cdi 13h/sem et je vais avoir mon préavis prochainement car ma patronne cesse son activité. J’ai une proposition de pfi immédiate, quand puis-je alors le commencer ? Le temps de prester mon préavis et la place sera donnée à qq d autre…
    Merci par avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 janvier 2018 à 16:19

      Bonjour Sara,

      Si tu as un préavis à prester avant la cessation des activités de l’entreprise, tu devras en principe le prester avant de quitter ton emploi. Nous te conseillons alors de négocier la durée de ton préavis avec ton employeur afin que tu puisses partir plus tôt. Ainsi, tu pourras commencer ton PFI dès que tu ne seras plus liée à ton contrat CDI. Tu trouveras plus d’informations pour faire PFI sur la fiche ci-dessus.

      Mais attention, si tu demandes les allocations de chômage (pendant la période formation de ton PFI par exemple), l’Onem ne te les accordera en principe pas pour la durée qui aurait dû être couverte par le préavis.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

       

       

  10. Stefi
    le 24 janvier 2018 à 11:46

    Bonjour,
    Où puis-je trouver une liste des entreprises qui proposent des formations FPI sur Bruxelles ?
    Bonne journée.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 janvier 2018 à 11:26

      Bonjour Stefi,

      A priori, il n’existe pas de liste d’entreprise qui proposent de FPI. Toute entreprise peut faire un FPI avec un candidat et tu peux tout à fait proposer de passer par un FPI lorsque tu postules pour rendre ta candidature plus attrayante.

      Tu peux également en discuter avec ton conseiller emploi afin qu’il puisse t’aider à orienter tes démarches.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  11. Jerome
    le 21 janvier 2018 à 20:11

    Bonjour, mon Pfi c est terminé le 6 décembre donc la je suis toujours ds la période qui suis le Pfi.
    Pouvez-vous me dire si je quitte mon boulot pdt cette dernière période si mon patron devra rembourser les primes qu’ il a gagné?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 janvier 2018 à 17:06

      Bonjour Jerome,

      A la fin de ton PFI, as-tu signé un contrat à durée déterminée (CDD) ou à durée indéterminée (CDI) ?

      Si c’est toi qui mets fin à ton contrat de travail, ton employeur ne risque rien.

      Si tu es en CDI, tu dois notifier un préavis à ton employeur et continuer à travailler durant la durée de ce préavis.
      Tu trouveras sur le site du SPF Emploi, les délais de préavis en cas de démission :http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=42198.http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=42198. Tu verras que ceux-ci varient en fonction de ton ancienneté.

      Si tu es en CDD, il faut distinguer deux situations en fonction du moment où tu démissionnes.
      Si tu es dans la première période de ton contrat (première moitié), tu peux mettre fin au contrat moyennant la notification d’un préavis dont la durée sera la même que celle prévue en cas de CDI (voir lien ci-dessus).
      Si tu es dans le seconde moitié de ton contrat, tu ne peux plus mettre fin au contrat moyennant préavis. Tu dois alors solliciter l’accord de ton employeur pour mettre fin au contrat d’un commun accord. A défaut, si tu mets quand même fin au contrat avant terme et sans motif grave, tu devras payer une indemnité à ton employeur. Celle-ci est égale au montant de la rémunération qui aurait été due jusqu’au terme du contrat. Elle ne peut cependant dépasser le double de la rémunération correspondant à la durée de préavis qui aurait été appliqué si le contrat avait été conclu pour une durée indéterminée.

      Sois cependant attentif au fait que si tu mets fin à un contrat de travail sans motif légitime tu risques une sanction de l’ONEM (4 à 52 semaines d’exclusion) si tu demandes des allocations de chômage juste après ta démission. Une rupture de commun accord avec ton employeur est aussi en principe considérée par l’ONEM comme un abandon d’emploi et peut aussi être sanctionné en l’absence de motif légitime.

      Si c’est ton employeur qui met fin au contrat et te licencie sans motif légitime et sans respecter son obligation de t’engager pour une durée au moins égale à ton PFI, on peut considérer qu’il commettrait une faute pour laquelle tu pourrais demander des dommages et intérêts.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  12. Sophie
    le 18 janvier 2018 à 22:22

    Bonsoir , pourriez vous me dire si les jours en pfi son calculée pour la récupération de mes droit au chômage ?
    Ma 2 ème question est imaginons que mon patron en pfi me fais faire des corvée hors contrat
    Dans le style nettoyer sa maison repasser et (travailler en cuisine quand même ouf)..
    Je ne peux rien dire au maître de stage qui viens chaque mois demande comment ça ce passe . Je ne veux pas perde mon post .. Mais imaginons après mon pfi je signe un CDI est ce que je serai tjs contrainte de nettoyer le privé?
    Je suis en horeca

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 janvier 2018 à 11:01

      Bonjour Sophie,

      Il n’est clairement pas normal que ton employeur te demande d’exécuter toutes ces tâches en plus de ton contrat PFI. Ce qu’il fait est illégal et il est impératif que tu expliques ta situation à la personne qui encadre ton plan de formation. Tu parles de perdre ton poste mais sache que c’est ton employeur qui est en tort et qu’il abuse très clairement de son pouvoir (ta situation peut d’ailleurs tout à fait être assimilée à du harcèlement moral). Essaye, si possible, de rassembler quelques preuves pour appuyer tes propos. Ça peut par exemple être des échanges de mails ou de messages dans lesquels il te demande d’accomplir ces tâches en extra. Nous comprenons que tu craignes de perdre ton poste actuel ou de ne pas signer un CDI chez cet employeur, mais à la vue de ce que tu expliques, il est peut-être préférable que tu ne le fasses pas, il semble vraiment malhonnête. Contacte donc le plus rapidement possible la personne responsable de ton dossier au FOREM, il pourra très certainement te soutenir et t’encadrer par rapport à cette situation.

      Finalement pour répondre à ta première question, les jours sous contrat PFI sont bien assimilés à des jours de travail dans le calcul de l’ouverture du droit aux allocations de chômage (avec un maximum de 96 jours cependant).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  13. Carolane
    le 17 janvier 2018 à 14:19

    Bonjour,

    Je suis pour l’instant en chômage complet indemnisé suite a la perte de mon emploi et souhaiterai reprendre une PFI en horeca pour me faire une première expérience dans le domaine. J’ai trouvé un ou deux indépendants intéressés par l’offre de plan mais quelques questions restent encore floues dans ma tête, notamment l’aspect financier.
    Touchant pour l’instant +- 920€ par mois du syndicat, si un employeur m’embauche en catégorie II, mon salaire minimum brut avec 0 expérience serait de 1736€ et des poussières ce qui équivaudrait a environ 1400€ net, donc si je comprends bien, mon employeur m’ayant pris en PFI ne devra me verser que la somme de différence entre mes 920€ de chômage et 60% des 1400€ de salaire net à temps plein que je suis censée touchée ? (Pour les premiers mois du moins, mais le principe est il correct ?) j’aimerai l’expliquer au mieux à mon potentiel employeur qui ne connait pas encore l’existence de ces formations.
    Et est-ce que en travaillant en PFI je garderai quand même mon chômage à temps plein où celui ci sera il diminué ?
    Enfin, est ce que l’entièreté de la formation est assurée par mon patron et/ou le tuteur qu’il aura désigné ou bien faut il fait appel à un formateur extérieur qui procédera à évaluation ?

    Merci d’avance de vos réponses !

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 janvier 2018 à 16:45

      Bonjour Carolane,

      Tu retrouveras toutes les informations utiles concernant le FPI pour les demandeurs d’emploi sur cette page: https://www.leforem.be/particuliers/aides-financieres-plan-formation-insertion.html et toutes les informations pour les potentiels employeurs sur cette page: https://www.leforem.be/entreprises/aides-financieres-plan-formation-insertion.html N’hésite pas à en discuter avec ton conseiller emploi ou directement avec un conseiller PFI (ils sont généralement très disponibles pour répondre aux questions).

      En ce qui concerne ta rémunération pendant le PFI, tu continues effectivement à percevoir tes allocations de chômage durant la partie formation (au même montant que si tu ne travaillais pas) et en plus, tu perçois la prime d’encouragement de l’employeur. Cette prime correspond à un pourcentage de la différence entre ton allocation et le salaire prévu pour la fonction. Par exemple pour le premier mois à 60%, cela correspondra donc à 60% de 1400-920 soit 288 euros.

      Après la période de formation, l’employeur est dans l’obligation de t’engager dans un réel contrat de travail (CDD ou CDI) pour une durée au moins équivalente à la durée de la formation.

      La formation est gérée par l’employeur mais le PFI doit évidemment être validé par le FOREM avant son commencement.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  14. Toni
    le 17 janvier 2018 à 00:27

    Bonsoir,

    Je suis sous contrat FPI depuis le mois de novembre. Je voulais savoir à quel moment, je suis en mesure de bénéficier d’allocations de chômage. Sachant que j’ai terminé mes études supérieures en septembre, que je me suis directement inscrit chez actiris et que j’ai également effectué un grand nombre de jours étudiant pendant mes études.

     

    Merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 janvier 2018 à 14:52

      Bonjour Tony,

      Quelle est la durée de ton FPI ?
      Malheureusement, tu ne pourras pas immédiatement avoir droit aux allocations de chômage à la fin de ton FPI car tu n’auras pas suffisamment travaillé; la partie formation du FPI n’étant pas considérée comme du travail. En effet, la première moitié du FPI étant consacrée à la formation (donc pas soumise aux cotisations sociales ordinaires), tu ne pourras en valoriser que maximum 96 jours.

      Pour bénéficier des allocations de chômage, tu devras prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période de référence. Par exemple si tu as moins de 36 ans, tu devras travailler minimum 312 jours au cours des 21 mois qui précéderont ta demande. Dans ta situation, tu pourrais faire valoir la 2ème partie de ton FPI (partie contrat de travail) + 96 jours de la partie formation.

      En attendant, tu pourrais peut-être ouvrir le droit à des allocations d’insertion (allocations sur base des études) au bout de 12 mois d’inscription à Actiris; pour autant que tu obtiennes 2 évaluations positives et aies moins de 25 ans au moment de la demande. Tu trouveras plus d’informations sur le stage d’insertion sur: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Dans tous les cas, tes jours de travail sous contrat d’occupation étudiant ne seront malheureusement pas comptabilisés pour une admissibilité aux allocations de chômage; ces périodes n’étant pas soumises aux cotisations sociales ordinaires.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  15. Nathalie
    le 15 janvier 2018 à 18:43

    Bonjour, lorsque l’on démarre une formation qui se déroule de septembre 2017 a juin 2018 et que l’on a travaillé comme intérim l’année d’avant : A t on droit a des jours de congés? Je vous en remercie.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 janvier 2018 à 18:11

      Bonjour Nathalie,

      En qu’elle année as-tu travaillé comme intérimaire?

      Quand tu parles de formation je suppose que tu veux dire que tu es en FPI (Formation professionnelle individuelle en entreprise) ou en PFI (Plan de formation-insertion) ?

      La période de FPI/PFI est considérée comme une période de formation pour demandeur d’emploi. Tu n’as donc pas droit à des congés durant cette période et elle n’est pas prise en compte pour ouvrir un droit à des vacances annuelles pour l’année suivante.

      Si à la fin de ta formation professionnelle tu es engagée dans le cadre d’un contrat de travail, tu pourras à ce moment là prendre les jours de congés auxquels tu as droit grâce au travail que tu auras presté en tant qu’intérimaire l’année précédente (ainsi, si tu as été intérimaire en 2017, tu auras droit à des jours de congé en 2018). Cependant, tu ne seras pas payée au moment de tes congés.

      Si tu étais ouvrière intérimaire en 2017 tu devrais recevoir ton pécule de vacances entre les mois de mai et juin 2018.

      Si tu étais employée intérimaire en 2017, tu as du recevoir ton pécule de vacances avec ton salaire chaque semaine.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions!

  16. Sissi
    le 12 janvier 2018 à 22:52

    Bonjour mon compagnon commence un pfi mais il est à ma charge.
    Je voulais savoir comme il commence son pfi est ce que je garde mes allocations de chômage?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 janvier 2018 à 14:39

      Bonjour Sissi,

      Sache que le bénéfice des allocations de chômage est un droit. Donc, quel que soit la situation de ton compagnon ou ses revenus, tu gardes tes allocations de chômage. Ce qui pourrait changer, c’est le montant de tes allocations.

      La rémunération en PFI est généralement constituée d’une part par une allocation de chômage, d’insertion ou de formation et d’autre part par une prime de l’employeur.
      Si ton compagnon touche des allocations de chômage (en plus de la prime de l’employeur), tu ne seras malheureusement plus considérée comme cohabitante avec charge de famille; mais plutôt comme cohabitante ordinaire. Tu trouveras tous les montants sur les allocations de chômage sur la fiche: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/
      Et, voici les montants si tu perçois des allocations d’insertion (allocation sur base des études): http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quels-sont-les-montants-des-allocations-dinsertion/

      Sache que si ton compagnon ne reçoit pas d’allocations de chômage ou d’insertion mais une allocation de formation, cette dernière n’est pas prise en compte par l’ONEM. Seule la prime de l’employeur est alors prise en compte. Si cette prime est de plus de 781,27 euro brut par mois, tu seras indemnisée au taux cohabitant et si elle est inférieure, tu seras indemnisée au taux cohabitant avec charge de famille.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  17. David Vincent
    le 11 janvier 2018 à 20:52

    Bonsoir actuellement je fais une FPI.

    Mon patron m’a mis en congé est ce que je perçois toujours mes allocations de chômage même si il me met en congé forcé.

    Est ce que les heures perdues je devrais les récupérer.

    Merci

    Répondre

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 janvier 2018 à 16:35

      Bonjour Vincent,

      Si ton employeur te met en congé pour cause de chômage économique, intempéries ou de force majeure, la durée de ton contrat sera prolongée moyennement l’accord de ton conseiller FPI et un avenant au contrat de formation devra être établi et signé par les 3 parties.

      Sache que seules les journées prestées pendant le contrat de formation sont payées. Ceci signifie que les absences injustifiées, les jours de chômage temporaire, les jours de petit chômage, les jours d’incapacité de travail et d’accident du travail sont des journées non-prestées et donc non payées par l’employeur.

      tes  absences (justifiées)  seront indemnisées,  par le chômage ou la mutualité, à la condition toutefois que  turépondes aux conditions exigées.

      N’hésite pas à contacter ton conseiller FPI pour faire le point.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  18. Alex
    le 11 janvier 2018 à 15:52

    Bonjour
    Voilà je poursuis une formation pendant 6 mois de 1€ de l’heure un contart du forem mes normalement il versent les sous à la caisse d’allocations de chômage mes comme je ne touche pas encore du chômage donc je sais pas comment je serai payer. ? Sauf si le forem me paye directement à moi ?

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 janvier 2018 à 15:09

      Bonjour Alex,

      Lorsqu’on suit une formation professionnelle, il y a souvent un document à remettre tous les mois à son organisme de paiement. Même si tu n’as jamais introduit de demande d’allocations de chômage et que tu n’as donc pas d’organisme de paiement, il se peut qu’il faille maintenant te présenter auprès de l’organisme de paiement de ton choix pour pouvoir bénéficier de la prime de formation. Afin d’être sûr des démarches à mettre en place, nous te conseillons vivement d’en parler avec ton conseiller emploi du Forem.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  19. Sinead
    le 11 janvier 2018 à 11:04

    Bonjour,

    Mon mari a fait un FPI du 01/02/17 au 31/07/17, ensuite il a été engagné en CDI.

    Il n’a pas reçu de prime de fin d’année car la convention collective prévoit 6 mois d’ancienneté, la durée du FPI ne compte-t-elle pas?

    Ensuite, le secrétariat social lui dit qu’il a droit à 8 jours de congé pour 2018, le FPI ne donne-t-il aucun droit aux congés pour l’année suivante?

    D’avance je vous remercie pour votre réponse.

    Salutations

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 janvier 2018 à 16:21

      Bonjour Sinead,

      Effectivement pendant la formation le candidat n’a pas droit à la prime de fin d’année ni au pécule de vacances car, cette période de «formation professionnelle individuelle en entreprise » est assimilée à une période de chômage.

      Si ton mari veut obtenir des jours de congés supplémentaires, il devra prendre des congés européens (4 semaines maximum au total). Pour obtenir ces congés, il doit avoir travaillé au moins trois mois dans la même année civile. Cette période de trois mois minimum est appelée « période d’amorçage ». Les vacances européennes se prennent seulement après avoir épuisé les vacances ordinaires (dans le cas de ton mari 8 jours).

      Si ton mari prend des vacances européennes cette année, il ne recevra pas son double pécule, ou il sera diminué,  l’année prochaine.

      Je t’invite à consulter cette fiche :

      http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplémentaires/

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  20. Nana
    le 9 janvier 2018 à 19:37

    Bonjours , il me reste un mois de contract ayant déjà fini ma formation dans mon salon . Mais un autre salon voudrai me prendre en pfi peut il ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 janvier 2018 à 13:44

      Bonjour Nana,

      Ta situation n’est pas très claire. Es-tu actuellement en fin de PFI?

      Sache que le PFI permet de se former au sein même d’une entreprise dans un domaine dans lequel on est pas spécialement formé et où on a pas d’expérience. Si tu as déjà fait un PFI ou travaillé dans un salon de coiffure, il semble difficile de pouvoir à nouveau faire un PFI dans ce domaine. De plus, si tu es actuellement en FPI, tu ne peux pas quitter ton PFI sans une bonne raison et le fait de reprendre une formation n’est pas une raison suffisante.

      Nous te conseillons d’en discuter avec ton conseiller emploi du Forem ou directement avec ton conseiller PFI si tu es actuellement en PFI.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  21. Gino
    le 9 janvier 2018 à 14:31

    Je suis en Icl (indemnités complémentaires de licenciements) est ce que j’ai droit a un PFI?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 janvier 2018 à 10:58

      Bonjour Gino,

      Cela pourrait dépendre de comment cette indemnité est versée. Si tu la reçois tous les mois, tu es en principe toujours sous contrat de travail et donc tu n’es pas considéré comme demandeur d’emploi inoccupé. Si l’indemnité t’a été payé d’un coup, le contrat est actuellement déjà rompu et tu pourrais alors être considéré comme demandeur d’emploi inoccupé. Nous te conseillons donc de vérifier cela avec un conseiller PFI: https://www.leforem.be/contact/conseillers-demarches-administratives.html

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  22. Vanessa
    le 8 janvier 2018 à 18:02

    Bonjour
    J ai fini mon contrat pfi qui était en 38h semaine en aide comptable. Mon employeur veux m engager en cdd (6mois) en 19h semaine.
    Vais je perdre de l argent ?
    Vais je avoir une rémunération du forem comme j ai eu en pfi, dans le cas où je perd de l argent en 19h?

    Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 janvier 2018 à 16:26

      Bonjour Vanessa,

      En principe, après un PFI ton employeur est obligé de te proposer un contrat d’une durée au moins équivalente à celle de ton PFI, mais à priori, rien n’empêche malheureusement ton employeur à réduire ton régime de travail (https://www.securex.eu/lex-go.nsf/vwFicheByCategory_fr/B55B667CF9D03290C125759A0049729E?OpenDocument#.Wld9RnnjKUk).

      En travaillant à mi-temps, il est sûr que ton salaire ne sera malheureusement pas équivalent à l’allocation de formation que tu as perçue pendant ton PFI.

      Par contre tu ne percevras malheureusement pas de complément du Forem. Tu pourrais ceci dit, solliciter un complément chômage (appelé aussi allocations de garanti de revenu) auprès d’un organisme de paiement (Syndicat ou CAPAC) pour autant qu’avant ton contrat tu avais ou si tu as actuellement droit au chômage. Plus d’informations sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/travailler-a-temps-partiel

      Une autre alternative si tu n’as actuellement pas droit à des allocations de chômage (ou que tu n’as pas droit à une AGR), tu pourrais, si tu le souhaites, éventuellement t’adresser au CPAS de ta commune afin de leur solliciter une aide financière. Cela dit, le CPAS effectuera une enquête sociale afin de vérifier si tu remplis les critères d’admission. Plus d’infos sur le CPAS en cliquant sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  23. Sara
    le 7 janvier 2018 à 11:54

    Bonjour
    Étant cdi 13h/sem je suis dans l’obligation de refuser un pfi 19h… Mais étant très intéressée je cherche une solution, la seule trouvée serait de quitter mon emploi actuel, signer mon pfi et me faire réengage par mon employeur… Quels serait alors ? Mes risques ? Mes désavantages ? Quand est il de mes droits au chômage puisque je quitte mon emploi d’un commun accord… De la même d encouragement ?
    Merci bcp pour vos réponses, voilà des semaines que je me torture l’esprit…

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 janvier 2018 à 16:15

      Bonjour Sara,

      Si tu quittes ton emploi (démission ou rupture d’un commun accord), tu risques une sanction de l’ONEm pouvant être un avertissement ou une exclusion du droit aux allocations de chômage d’une durée de 4 à 52 semaines. Le PFI est dans un premier temps considéré comme une formation et le fait de quitter son emploi pour une formation n’est pas une raison valable pour l’ONEm. Si tu demandes des allocations de chômage directement après avoir quitté ton emploi, tu risques donc une sanction.

      Sache que l’ONEm ne sanctionne pas les personnes qui quittent un emploi pour un autre pour autant qu’on preste au moins 4 semaines dans ce nouvel emploi. Donc si tu ne demandes pas d’allocations de chômage après avoir quitté ton emploi mais que tu n’en demandes qu’une fois que l’emploi (qui suit directement la partie formation du PFI) est terminé, tu ne seras pas sanctionnée.

      Durant la période formation du PFI, tu pourras bien entendu avoir droit à la prime d’encouragement de l’employeur, mais tu n’auras en principe pas d’allocations de chômage (parce que sanctionnée ou sans demande). Tu pourras, si tu dans les conditions, bénéficier de l’allocation de formation. Tu peux toujours en parler avec un conseiller Actiris.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  24. i
    le 6 janvier 2018 à 17:55

    Bonjour,

    J’ai signé un contrat en FPI il y a deux mois, le 30 octobre et il semblerait que mes employeurs aient des problèmes pour me payer mon salaire. Fin novembre j’ai eu seulement un acompte de 500€ et le solde le 10 novembre. En ce qui concerne le mois de décembre, je n’ai pas encore été payé et en plus j’ai reçu un SMS de la part du patron qui s’excuse, qu’ils vont trouver une solution mais que pour l’instant ils avaient des problèmes de trésorerie.

    Je trouve que cette entreprise n’est pas sérieuse et je ne sais pas trop comment réagir par rapport à elle.

    Que me conseillez-vous ? Dois-je en parler à Bruxelles Formation ? Quelles peuvent être les conséquences pour moi ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 janvier 2018 à 14:05

      Bonjour I,

      Effectivement, nous te conseillons d’en discuter avec ton conseiller FPI. L’employeur doit respecter ses obligations et donc te rémunérer à la date prévue. Mais comme le FPI est un accord entre toi, l’employeur et Bruxelles-Formation, il est toujours préférable de discuter de tout problème dans son FPI avec son conseiller avant de prendre une décision. Un arrêt du FPI sans concertation avec ton conseiller (et sans raison estimée comme valable par Actiris) pourrait dans certain cas mener à une sanction.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  25. Elnöra
    le 5 janvier 2018 à 11:05

    Bonjour ~

    Je suis actuellement psychologue indépendante depuis deux ans et demi et j’ai récemment découvert une offre d’emploi soumise au plan PFI. Or, je suis très intéressée par celle-ci. Je me demandais donc s’il était possible de bénéficier du plan PFI, tout en gardant ma pratique d’indépendante à côté et donc passer en indépendant complémentaire. Est-ce faisable ?

    J’ai cru comprendre également que c’est à la compagnie qui offre cette opportunité de s’occuper de l’obtention du plan PFI. Est-ce bien le cas ? Ou dois-je démarcher de mon côté ?

    Douce journée à vous et merci pour votre réponse !

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 janvier 2018 à 15:08

      Bonjour Elnöra,

      Dans l’état actuel des choses, il te sera impossible de signer un contrat PFI car une des conditions afin de pouvoir signer ce type de contrat est d’être demandeuse d’emploi inoccupée (or tu es sous le statut d’indépendante).

      Une solution serait de te désinscrire au guichet des entreprises, et donc de renoncer à ton statut d’indépendante pour devenir demandeuse d’emploi inoccupée, de signer le contrat PFI pour ensuite te réinscrire comme indépendante. Attention cependant que si tu as déjà le titre de psychologue, tu pourrais te voir refuser le contrat PFI. En effet, il s’agit bien d’un contrat de formation. Dans le cas où tu as déjà le titre de psychologue, tu pourrais donc te voir l’accès au poste refusé car tu es déjà formée à ce titre (le but d’un PFI étant de former des demandeurs d’emploi).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

  26. Raph
    le 3 janvier 2018 à 23:14

    Bonjour,

    Je suis actuellement demandeur d’emploi, âgé de 36 ans, j’ai suivi avec fruit un bachelier en commerce extérieur il y a plus de 10 ans à l’EPHEC, lors d’un de mes jobs, j’ai bénéficié du FPI (il y a près de 5 ans).

    J’ai repris une formation d’installateur électricien en cours du soir il y a près de 3 ans et je devrais la terminer au mois de juin.

    Je suis actuellement à la recherche d’une première expérience comme électricien mais je me heurte à des embuches étant donné que je suis déjà lancé dans la vie et ne peut me contenter d’un salaire d’apprenti de 18 ans mais n’ai pas non plus l’expérience nécessaire pour décrocher un salaire décent.

    Ayant effectué des études supérieurs et ayant droit à des allocations de chômage, il me semble que je ne peut prétendre à l’allocation de Bruxelles formation mais que j’ai bien droit au FPI?

    Cela est-il correct même si j’ai déjà bénéficié d’un FPI un jour dans le passé?

    Si je devais me présenter à un employeur et faire une simulation pour lui simplifier la vie et le motiver, serait-il correct de lui dire que le salaire qu’il devrait me verser correspond au salaire brut moins 13,07% d’ONSS et moins mon allocation de chômage de disons 1000 euros?

    Soit pour un brut de 2500 euros il devrait retirer 326 euros d’ONSS et ensuite 1000 euros, ce qui fait qu’il me paierait un brut imposable de 1049 euros.

    Cela est-il correct?

    Résultat du calcul
    SALAIRE BRUT € 2.500,00
    – Cotisation ONSS € 326,75
    + Réduction salaire minimum (Bonus à l’emploi) € 2,51
    = REVENU BRUT IMPOSABLE € 2.175,76
    – Précompte professionnel € 479,30
    + Réduction du précompte professionnel pour les bas salaires € 0,70
    + Déduction professionnelle € 0,00
    – Cotisation spéciale de sécurité sociale € 24,21
    + Indemnités reçues non imposables € 0,00
    = SALAIRE NET

    Cordialement,

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 janvier 2018 à 11:36

      Bonjour Raph,

      En effet, il t’es possible de faire une FPI mais tu n’auras cependant pas droit à l’allocation de formation. Dans ton cas tu continueras à bénéficier de tes allocations de chômage ainsi que de la prime de productivité de la part de ton employeur.

      Le calcul ci-dessous ne nous semble pas correct. En effet, il existe des règles plus spécifiques pour calculer ce que l’employeur doit verser comme prime de productivité (notamment une règle de pourcentage de prime selon le nombre de mois de contrat). Ce calcul est compliqué, nous te conseillons donc de prendre directement contact avec Bruxelles Formation (en charge de l’organisation de ce type de contrat) afin d’obtenir plus de précisions. Tu peux joindre leur service à ce numéro : 02 371 74 61 ou au 02 371 74 81 ou au 02 371 73 34 ou par mail à fpie@bruxellesformation.be

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  27. drax
    le 21 décembre 2017 à 22:36

    En cas de déces d’un member de ma famille mes jours d’absences sont ils couvert ?
    Mon oncle est mort, j’ai donc décidé de prendre deux jours de congé pour m’occuper des préparatifs. Serais je payé pour ces deux jours ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 janvier 2018 à 16:09

      Bonjour Drax,

      Malheureusement les jours de « congé de circonstances », c’est-à-dire les jours de congés payés qui couvrent un évènement familial ne sont pas applicables pour le décès de ton oncle. Voici ce que la loi prévoit en cas de décès :

      – Décès du/de la conjoint(e), d’un enfant du travailleur ou de son/sa conjoint(e), du père, de la mère, du beau-père ou de la belle-mère du travailleur: trois jours, à choisir durant la période qui commence le jour du décès et se termine le jour de l’enterrement;

      – Décès d’un frère, d’une soeur, d’une belle-soeur, d’un beau-frère, d’un grand-père, d’une grand-mère, d’un petit-enfant, d’un arrière-grand-père, d’une arrière-grand-mère, d’un arrière-petit-enfant, d’un beau-fils ou d’une belle-fille habitant chez le travailleur: deux jours, à choisir durant la période qui commence le jour du décès et se termine le jour de l’enterrement;

      – Décès d’un frère, d’une soeur, d’une belle-soeur, d’un beau-frère, d’un grand-père, d’une grand-mère, d’un petit-enfant, d’un arrière-grand-père, d’une arrière-grand-mère, d’un arrière-petit-enfant, d’un beau-fils ou d’une belle-fille qui n’habite pas chez le travailleur: le jour de l’enterrement;

      Le lien de parenté « oncle – neveu » n’est pas repris dans les catégories ci-dessus.

      Si tu souhaites prendre congé pour les préparatifs, il faudra dès lors :
      – Soit les prendre sur tes congés légaux
      – Soit les prendre en congés sans soldes
      – Soit éventuellement voir avec ton employeur si ton contrat de travail ne prévoit pas une règle spécifique pour ta situation.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  28. Toutakimis
    le 13 décembre 2017 à 11:35

    Bonjour,

    Je suis actuellement sous PFI (20heures/semaines) jusqu’au mois de juin et je suis également des cours du soir

    Je reçois des convocations d’ACTIRIS pour des séances d’accompagnement

    Suis je obligé d’y aller malgré tout ? Si oui,que dois je faire vu que je suis sous PFI ?

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 janvier 2018 à 11:28

      Bonjour Toutakimis,

      Désolé pour le délai, ta question était passée inaperçue à cause d’un souci technique.
      En suivant un PFI, tu es dispensé de la procédure de contrôle de recherche d’emploi effectuée par Actiris.
      Tu ne dois pas te rentre à ces séances d’accompagnement. N’hésite pas à le signaler à Actiris.
      Bien à toi

  29. Doc
    le 12 décembre 2017 à 12:48

    Bonjour,

    J’ai deux questions relative au FPI

    1) Mon employeur a-t-il des restrictions/obligations vis-à-vis des termes du contrat qu’il doit me proposer à la fin de mes 6mois de FPI?

    Concrêtement:

    j’ai été engagé à X €/mois pour un 40h/semaines,
    j’ai signé le CDI et le PFI en même temps et ils avaient des conditions similaires,
    suite a un problème administratif (changement de date), on m’a demandé de signé un nouveau CDI avant que le premier n’entre en vigueur. Il « était identique au premier avec seulement la date qui changeait »…naivement, j’ai fait l’erreur de le signer sans y preter plus d’attention et je me retrouve donc avec les conditions suivantes:

    X €/mois (inchangé par rapport à mon FPI)
    « personnel de confiance » qui n’a ni droit à des récupération, ni droit à une compensation salariale si je dépasse ces heures…

    2) Ma période de FPI est-il prise en compte lors d’un préavit remis/reçu lors de la période sous CDI ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 décembre 2017 à 14:44

      Bonjour Doc,
      1) Ton employeur à comme obligation de te faire signer  un contrat ayant au minimum la même durée que ton PFI (partie formation) et pour les mêmes tâches que celles effectuées lors de ta formation.

      Par contre, il n’a malheureusement aucune obligation particulière au niveau des récupérations et des compensations; ton employeur doit pour ces éléments se baser sur la convention collective de travail, la commission paritaire ou le règlement de travail. Nous te conseillons donc de te référer à ces documents afin de savoir ce qui est prévu pour l’entreprise dans laquelle tu travailles.

      2) En principe ta période de PFI n’est pas prise en compte dans le calcul de ton préavis car c’est une formation.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  30. ornela
    le 9 décembre 2017 à 20:47

    Bonjour j ai eu un contrat IBO de 4 mois et mon employeur a mis fin a mon contrat deux jours avant la fin de mon contrat et sans aucune évaluation ni de l entreprise ni de ma consultante vdab qui ne m a jamais demande comment ca allait pendant la durée de mon stage. Quels sont mes droits ?

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 janvier 2018 à 11:31

      Bonjour Ornela,

      Désolé pour le délai, ta question était passée inaperçue à cause d’un souci technique.
      La manière de faire de ton employeur semble abusive. Il est en principe obligé de te proposer un contrat de travail à la fin de la période de formation IBO.
      Si ce n’est déjà fait, il est important de t’en plaindre auprès de ta consultante VDAB.
      Si tu veux nous contacter pour en discuter, n’hésite pas à nous appeler au 02/514.41.11

      Bien à toi

  31. Jayz
    le 5 décembre 2017 à 12:00

    A t on le droit à une prime de fin d année en PFI

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 décembre 2017 à 10:24

      Bonjour Jayz,

      Seule la 2ème partie de ton PFI (partie contrat d e travail) pourrait éventuellement t’ouvrir le droit à une prime de fin d’année. Pour cela, il faudrait que cela soit prévu par la convention collective de travail, dans le règlement ou dans le contrat de travail.

      Donc si tel est le cas dans l’entreprise dans laquelle tu es, tu devras en principe en bénéficier; pour autant que tu sois dans la 2ème partie de ton PFI au moment du paiement de la prime. Ainsi, si tu as une prime de fin d’année, le montant de celle-ci sera proportionnel à tes prestations depuis le depuis de ton contrat de travail (période de formation en PFI non comprise).

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  32. Olivia
    le 4 décembre 2017 à 22:38

    Bonjour est ce que je dois cocher alors la case quand je suis malade et aussi cocher quand je prends un congé en Fpi? Merci d avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 décembre 2017 à 11:55

      Bonjour Olivia,

      Durant une période de formation FPI, tu es toujours considérée comme demandeuse d’emploi. Tu dois effectivement mettre un « M » sur ta carte de contrôle et te tourner vers ta mutuelle.

      Normalement, il n’y a pas de congé durant un période de FPI. Si tu as négocié cela avec ton employeur et ton conseiller FPI, il faudrait effectivement mettre un « V » sur ta carte de contrôle.

      Nous te conseillons de discuter de tout cela avec ton conseiller FPI qui peut répondre à toutes tes questions concernant la spécificité du FPI.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  33. Sara
    le 2 décembre 2017 à 08:19

    Bonjour je souhaite savoir si il est possible de cumuler un contrat cdi de 13h/sem avec un pfi mi temps ?
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 décembre 2017 à 12:00

      Bonjour Sara,

      Si tu travailles en PFI à mi-temps, tu es libre de conclure ensuite un autre contrat de travail pendant tes heures d’inoccupation.
      Par contre, si tu travailles déjà à temps partiel et pas encore en PFI, tu ne peux pas entamer un PFI. En effet, il est impératif d’être inscrit comme chercheur d’emploi (totalement) inoccupé au moment de débuter le PFI pour pouvoir en conclure un.

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  34. Fabienne
    le 23 novembre 2017 à 16:35

    Bonjour,

    Je suis actuellement sous contrat FPI, à mon 4e mois sur 6. Je me suis rendue compte que je ne veux plus rester dans ma compagnie actuelle, des lors, j’ai commencé à chercher un travail. J’ai réussi à trouver une entreprise qui me propose un contrat CDD de un an (renouvelable) et ce job me correspond plus. J’ai recu la proposition de contrat.

    Je ne sais pas vraiment comment faire par la suite pour quitter le FPI pour ce contrat (est-ce possible?)? Je dois contacter ma conseillère d’abord? Je dois prester une période de préavis de 2 semaines? Pourriez-vous m’indiquer quelles seraient les étapes à suivre des à présent?

     

    Merci beaucoup!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 novembre 2017 à 10:09

      Bonjour Fabienne,

      Si tu es toujours en PFI (encore en période de formation) et que tu as trouvé un autre emploi, cela peut être une raison valable pour quitter ton PFI. Il faut effectivement en parler d’abord avec ton conseiller PFI du Forem. Il n’y a aucune procédure prévue (en matière de démarche, de préavis…) parce qu’à priori, il n’est pas prévu de quitter son PFI avant la fin. Il faut donc voir cela avec ta conseillère.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  35. Tina
    le 20 novembre 2017 à 21:55

    Bonjour,
    Je suis actuellement en contrat FPIE avec Bruxelles Formation et je me demande qui doit payer mes cotisations ONSS pendant la période de stage ? En sachant que j étais pas chômeuse auparavant ( indépendante) et qu’on m’a demander de m’inscrire chez actiris pour avoir accès à cette formation.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 novembre 2017 à 11:08

      Bonjour Tina,

      De quelle cotisations ONSS parles-tu? Durant la formation FPIE, tu ne perçois pas un salaire mais une prime, il n’y a donc aucune cotisation ONSS. Par contre, si tu as toujours des cotisations ONSS a payer par rapport à ta précédente activité d’indépendante, c’est à toi de les payer.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu souhaites préciser ta situation ou si tu as d’autres questions.

  36. Fanny
    le 18 novembre 2017 à 15:23

    Bonjour,

    J’ai l’occasion de faire un PFI avec une entreprise mais j’avais quelques questions.

    1. Lorsqu’on effectue un PFI dans une société, peut-on continuer à chercher un autre travail? En cas de rupture de contrat, y a-t-il une période de « préavis » à effectuer?

    2. Si le PFI est réalisé jusqu’au bout ainsi que l’emploi avec l’employeur, que je me retrouve à nouveau au chômage, est-ce que je peux realiser un autre PFI sous le même type de fonction pour une autre entreprise?

    Je vous remercie

    Fanny

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 novembre 2017 à 11:07

      Bonjour Fanny,

      Durant la période de PFI, tu es toujours considérée comme demandeuse d’emploi en formation. Il n’y a donc pas de contrat de travail en tant que tel. Il n’est donc pas possible de rompre le PFI moyennant un préavis. Le PFI pourra être rompu en concertation avec l’employeur et le Forem. Attention, la rupture du PFI sans raison valable peut mener à une sanction. Tu peux bien entendu continuer à chercher un emploi si tu le désires. En principe, si tu trouves un emploi avant la fin de ton PFI, cela peut être une raison valable pour rompre le PFI mais il faudra en parler avec ton conseiller PFI.

      Il est possible de faire plusieurs PFI (dans des entreprises différentes). Le PFI ayant pour but de te former, il faudra voir avec ton conseiller PFI dans quelle mesure il pourrait être utile pour toi de faire un nouveau PFI pour la même fonction dans une autre entreprise.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  37. Arthur
    le 17 novembre 2017 à 16:34

    Bonjout merci pour la 1 er reponse . Et du niveau de changement situation famillial? Si je viendrais à me mettre en couple, qu’ est ce qui ce passerai mon contrat serait il toujours valable et mon salaire ?
    Le cpas me verserait tjs une partie ou ce ne serais plus que la prime employeur ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 novembre 2017 à 10:23

      Bonjour Arthur,

      Comme tu as pu le voir dans notre première explication, la prime de l’employeur correspond à la différence entre le salaire normal pour la profession et le revenu de remplacement de la personne en PFI. Si tu n’as plus de revenu de remplacement ou si ton revenu de remplacement diminue, ta prime devrait s’adapter. Pour les personnes qui n’ont pas de revenu de remplacement, il est possible de bénéficier d’une allocations du Forem durant la période de PFI. Nous te conseillons d’en discuter avec un conseiller PFI du Forem ou avec ton conseiller emploi.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  38. Arthur
    le 16 novembre 2017 à 18:56

    Bonsoir
    J attends mon contrat pfi mon futur patron me dit qu’il est obliger d attendre que je perçoive les un revenu d intégration car sinon il n aura pas droit à des réduction pour l emploi , je dois percevoir le ris courant de la semaine prochaine …
    Ma question est qui vas me payer une fois que j aurai mon pfi? Le cpas ou mon patron ?
    Devrais-je être toujours lie au cpas ?
    Je suis actuellement seul avec 3 enfants à charges .
    Si ma situation famillial change que je viendrai à refaire ma vie avec quelqu un,
    Est ce que mon futur salaire changerai
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 novembre 2017 à 14:39

      Bonjour Arthur,

      Lorsqu’on fait un PFI, la rémunération est composée du revenu de remplacement de la personne et est complété par une prime versée par l’employeur. Durant la partie formation du PFI, tu conserveras donc ton revenu d’intégration sociale et ton employeur complètera tes revenus avec une prime. La prime correspond à la différence entre la salaire prévu pour la fonction que tu occupes et tes revenus de remplacement. Cette prime peut être progressive et donc augmenter au fur et à mesure de ton PFI pour qu’à la fin, ton revenu global (RIS + prime) soit égal au salaire que devrait percevoir une personne engagée pour le poste que tu occupes.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  39. Abdel
    le 16 novembre 2017 à 12:19

    Bonjour
    J’ai signé un contrat IBO auprès de VDAB avec la société Janssesn qui est un sous traitant de proximus. À la fin de ma formation il t avait un teste et je l’ai raté de 2 points. Dans ce cas on peut mettre fin à mon contrat ? Si la formation s’est terminé avant la fin de la durée du contrat IBO peuvent-ils y mettre fin ?
    Merci !

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 novembre 2017 à 17:00

      Bonjour Abdel,

      Ton employeur est obligé de te proposer un « vrai » contrat de travail à la fin de la formation. Il doit t’engager sous contrat à durée indéterminée ou à durée déterminée (avec une durée équivalente au minimum à la durée de la formation). Le fait que tu aies raté un test en fin de formation n’empêche en principe pas que l’employeur soit obligé de t’engager. N’hésite pas à discuter de tout cela avec ton conseiller IBO au VDAB.

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question :)

  40. DL
    le 15 novembre 2017 à 19:12

    Bonjour,

    En novembre 2016 jusque mai 2017, j’ai été sous contrai FPI. Dès la fin des 6 mois, mon entreprise m’a offert un CDI.

    Aujourd’hui on me dit que la période de janvier à début mai ( sous FPI) ne me permet pas de comptabiliser des congés. Donc en 2018, je n’aurais que les congés assimilés à ma période de CDI de mai à décembre.
    Cependant, même sous FPI, je travaille à plein temps, donc ne devrais-je pas comptabiliser des jours de congés?

    EN attendant votre réponse,

    Bien à vous.

    D.L

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 novembre 2017 à 13:39

      Bonjour DL,

      La période de FPI est considérée comme une période de formation.

      Pendant cette période, tu ne reçois donc pas de salaire, mais une prime de l’employeur combinée à une allocation de formation (ou à des allocations de chômage).

      Cette période ne peut donc malheureusement pas être prise en compte pour ouvrir un droit à des vacances annuelles pour l’année prochaine.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  41. Fabi
    le 13 novembre 2017 à 21:40

    Bonsoir. Je suivais une formation auprès du vdab mais suite à mon incapacité de travail, le vdab a mis fin à ma formation et m’a envoyé un C91. Je suis toujours en incapacité, que dois je faire Avec le C91? Après la fin de mon incapacité, aurais je droit à mon chômage (ce n’est pas moi qui ai mis fin à ma formation). Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 novembre 2017 à 16:34

      Bonjour Fabi,

      A priori, tu devrais remettre ton C91 auprès de ton organisme de paiement (Syndicat ou CAPAC) au plus vite. Ce document informe ton organisme de paiement qu’il a été mis fin a ta période de dispense (et que tu dois donc en principe à nouveau être disponible sur le marché de l’emploi).

      Ceci dit, si tu es toujours en incapacité de travail, il faudra que tu indiques des « M » dans les cases correspondantes de ta carte de contrôle. Tu ne pourras donc malheureusement pas prétendre à des allocations de chômage pendant cette période puisque l’une des conditions pour pouvoir en percevoir c’est d’être apte au travail.  En effet, tant que tu es sous certificat médical, c’est la mutuelle qui devrait normalement t’indemniser.

      A la fin de ton incapacité (et si tu percevais des allocations de chômage avant celle-ci) tu devrais pouvoir récupérer tes allocations de chômage. Si tu a été malade plus de 4 semaines, il faudra que tu t’adresses à ton organisme de paiement pour introduire une nouvelle demande et que tu te réinscrives comme demandeur d’emploi auprès du service emploi de ta région (VDAB, Actiris, FOREM, ADG).

      D’autres questions ? N’hésite as à nous recontacter!

  42. Huggy
    le 8 novembre 2017 à 18:39

    Bonjour, je suis en formation FPIE à Bruxelles, puis je récupérer le jour férié du samedi 11 novembre ou n’y ai je pas droit.
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 novembre 2017 à 14:18

      Bonjour Huggy,

      Si tu es toujours dans la période de formation du FPIE, tu ne pourras malheureusement pas récupérer ce jour férié.
      Bien à toi

  43. Benbenbobby
    le 8 novembre 2017 à 13:28

    Bonjour,
    Chez le même employeur chez lequel on bénéficie du fpi, est-il possible après les 6 mois d’obtenir la carte activa, si on continue la collaboration avec le même employeur?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 novembre 2017 à 16:49

      Bonjour Benbenbobby,

      Si tu réponds aux conditions pour avoir une carte de travail Activa, cela est tout à fait possible. Tu peux en parler avec ton conseiller emploi.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  44. Ismael
    le 3 novembre 2017 à 18:27

    Bonjour je eu un accident pendent ma periode f.p.i sur mon lieu de travail qui me paix ? Comment sa ce passe

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 novembre 2017 à 11:33

      Bonjour Ismael,

      L’employeur doit t’assurer contre les accidents du travail. Les frais médicaux devront donc pris en charge par l’assurance de ton employeur (pour autant que ce soit bien reconnu comme un accident du travail). La période de PFI étant une période de formation, tu as toujours le statut de demandeur d’emploi. Dans ce cas, tu n’as pas droit à une rémunération garantie de la part de ton employeur. Il faut donc te tourner vers ta mutuelle. Si tu as droit à des allocations de chômage, tu devrais avoir droit à une indemnité de la mutuelle. Nous te conseillons de contacter ta mutuelle au plus vite.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  45. gregory
    le 31 octobre 2017 à 16:06

    =Bonjour,

     

    J’ai engagé un stagiaire avec le plan FPI E. La prime que je dois le payer est bien déterminé. Qui doit lui faire une fiche de paye? comment justifier le paiement à ma comptabilité  si je le vire directement l’argent dans son compte ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 novembre 2017 à 11:46

      Bonjour Gregory,

      A notre connaissance, vous devez bien lui délivrez une fiche de paie par rapport à cette prime.
      Nous ne comprenons pas très bien votre seconde question mais nous vous conseillons de contacter le service relations entreprises de Bruxelles Formation par téléphone au 02 371 74 61 ou au 02 371 74 81 ou au 02 371 73 34 ou par mail à fpie@bruxellesformation.be

      Bien à vous

  46. Sophie
    le 30 octobre 2017 à 16:44

    Bonjour, ai je droit au plan pfi ou fpi
    Je suis en attente d acceptation pour le cpas
    Mais un.employeur me parle d une formation pfi
    Puis je y avoir droit directement ?
    Avant meme avoir eu l accord du revenu sociale?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 octobre 2017 à 15:51

      Bonjour Sophie,

      Le fait d’avoir accès à l’aide sociale du CPAS n’est pas en lien avec la possibilité de faire un PFI. Si tu es inscrite comme demandeuse d’emploi, tu peux tout à fait faire un PFI. Le fait d’avoir une aide du CPAS aura un impact sur la prime versée par l’employeur (comme expliqué ci-dessus).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  47. Jean
    le 30 octobre 2017 à 11:19

    bonjour,

    J’ai deja effectué il y a 2 ans un FPI en mécanique poids lourds, je ne peux plus exercer ce métier et je suis a nouveau au chômage, ai-je droit à un second FPI dans un autre domaine?

    Bien à vous,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 octobre 2017 à 14:48

      Bonjour Jean,

      A priori, il n’y a pas de limite dans le nombre de FPI qu’on peut réaliser. La seule limite est qu’on ne peut pas faire un FPI dans une entreprise où on a déjà travaillé.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  48. Nicolas
    le 26 octobre 2017 à 17:12

    Bonjour, je suis en dernière année de supérieur et une société m’a proposé un contrat PFI.

    Ma question est : est ce que je peux être demandeur d’emploi tout en gardant mon statut d’étudiant pour passer mon examen et mon TFE car il ne me reste que ça cette année ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 octobre 2017 à 13:33

      Bonjour Nicolas,

      Tu ne peux pas t’inscrire comme demandeur d’emploi en stage d’insertion puisque tu n’as pas terminé tes études. Cependant, tu peux normalement t’inscrire comme demandeur d’emploi libre. A priori, ce type d’inscription est suffisant pour pouvoir faire un PFI mais nous te conseillons de vérifier cela avec le service PFI du Forem: https://www.leforem.be/particuliers/aides-financieres-plan-formation-insertion.html

      Cette inscription ne posera pas de problème par rapport à ta formation.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  49. Soraia
    le 24 octobre 2017 à 12:24

    Bonjour,
    Je suis intéressée pour faitr un FPI en milieu hospitalier en temps qu? aide soignante. Je suis puéricultrice de formation et je voudrai me réorienter vers se domaine là. Est ce possible vu mon niveau et comment faire pour obtenir un contrat? Dois je mpi même contacté les employeurs?
    Merci pour l attention que vous me porter
    Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 octobre 2017 à 16:49

      Bonjour Soraia,

      Tu peux effectivement contacter des employeurs potentiels pour leur proposer de faire un FPI chez eux. Cependant, pour pouvoir exercer en tant qu’aide soignante, il est nécessaire d’être en possession d’un agrément, ou visa. Pour l’obtenir, il faut s’enregistrer auprès d’une Communauté (francophone, germanophone, néerlandophone) et il faut en principe avoir le diplôme prévu pour cette profession.

      Tu peux toujours en discuter avec ton conseiller Actiris.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

       

  50. Abou mouad
    le 23 octobre 2017 à 22:31

    Bonjour, j ai engagé un employé sous contrat FPIE de 6 mois. Ça fait 4 mois qu il travaille mais il commence à s absenter parfois avec certificat médical, parfois absence non justifié. Je voudrais savoir qui le paye lorsque qu il est malade? Est ce que je suis obligé de lui faire un contrat de 6 mois après le contrat FPIE ? Merci pour vos réponses

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 octobre 2017 à 15:35

      Bonjour Abou mouad,

      Durant la période de FPIE, la personne a toujours le statut de demandeur d’emploi. Il n’a pas droit à la rémunération garantie et doit en principe se tourner vers la mutuelle.

      En tant qu’employeur, tu es normalement dans l’obligation de signer un contrat de travail après le FPIE. Cependant, tu peux en discuter avec le conseiller FPIE d’Actiris si l’engagement ne te semble pas possible.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  51. aguette
    le 23 octobre 2017 à 09:09

    bj je suis actuellement sous la mutuelle pour cause de problèmes de dos et travaillant dans le batiment (contrat cdi) ce n’est plus possible pour moi de continuer dans se secteur.

    ma question est, es ce possible de faire un pfi en sachant qu’il es possible de faire une formation a condition que le medecin controle donne son accord suite un dossier medical merci d avance pour votre reponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 octobre 2017 à 11:51

      Bonjour Arguette,

      Cela pourrait être possible mais nécessiterait effectivement l’accord du médecin conseil et d’un conseiller PFI. Nous te conseillons d’en discuter avec ton médecin conseil et de contacter un conseiller PFI.

      Bien à toi.

  52. Ruben
    le 17 octobre 2017 à 23:08

    Bonjour, je travaille actuellement mais j’ai trouver un autre emploi qui me convient vraiment.
    Celui ci exige un PFI.
    Puis je en avoir droit ?
    Sinon, quelles sont les démarches pour avoir droit à celui ci ?
    Je n’ai jamais été au chômage

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 octobre 2017 à 15:39

      Bonjour Ruben,

      La seule condition pour pouvoir travailler en PFI est celle d’être inscrit comme demandeur d’emploi inoccupé auprès du service emploi de ta région  (Actiris, VDAB, Forem, ADG). Rien ne t’empêche donc de quitter ton emploi pour effectuer un PFI. Mais tu pourrais, si tu le souhaites, te renseigner à ce sujet auprès d’un conseiller emploi u service emploi de ta région (Actiris, VDAB, Forem, ADG).

      Sache que si tu as l’intention de demander des allocations de chômage à la suite de ce type d’emploi, tu ne seras en principe pas sanctionné d’avoir quitter ton actuel emploi car un PFI est obligatoirement suivi d’un CDD au minimum équivalent à la durée de ta formation (soit minimum 1 mois) et que l’ONEm ne sanctionne pas les personnes qui quittent leur emploi pour tout autre type de contrat de minimum 4 semaines.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  53. Melou
    le 17 octobre 2017 à 13:49

    Bonjour,
    J’ai eu un entretien d’embauche et la patronne veut me prendre en pfi elle a fait toute les démarche et le forem m’a contacté j’ai rendez vous dans 2 jours et je voulais savoir si à l’issu de ce rendez vous je vais signer le contrat ou si ce sera plus un entretien où ils vont me poser divers questions ?
    Merci beaucoup

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 octobre 2017 à 16:04

      Bonjour Melou,

      Hélas, nous ne connaissons pas les détails de la procédure mise en place par le Forem pour conclure les PFI. Tu peux contacter ton conseiller PFI pour avoir plus d’information sur le rendez-vous et sur ce que tu dois préparer.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  54. Eurédyce
    le 16 octobre 2017 à 19:40

    bonjour,

    Je suis actuellement en pfi depuis 3 mois, petit soucis, mon patron ne m’apprend rien et me fais vivre un calvaire tout les jours depuis 3mois.

    Je ne suis pas très loin de la déprime, burn out je sais pas trop quel nom donner, en tout cas ca ne va pas. J’ai un tempérament impulsif de bas mais la je m’écrase un peu.(mon patron est mon beau-père)

    Que dois-je faire ? me mettre en maladie (dépression)?

    Je sais que nous ne sommes pas rémunéré quand nous sommes sous contrat pfi, je ne peu pas me permettre de ne plus avoir de revenu…

    Je cherche un autre boulot, mais encore une fois l’envie n’y est pas( c est pour cela que je pense déprimer) c est un cercle vicieux.

    Je déprime depuis 1mois et pour tout vous dire je ne sais pas si je vais tenir encore longtemps.

    Dois-je me plaindre auprès de mon syndicat?

     

    Merci

     

  55. gabrieltedd75
    le 12 octobre 2017 à 11:20

    bonjour

    si on a droit pour un travail partielle (gagner 500 euro extra par mois) en tant que  chomeur?

    merci d’avance pour votre reponse

  56. Anonymeee27
    le 11 octobre 2017 à 14:00

    Bonjours avec mon père sa ne va plus dutout j ai pas de diplôme je veux faire une formation mais j ai besoin tout les mois d un peut de sous parce que je vais partir de cher moi je sais pas Avec quelle ecole formation à ton des sous tout les mois dans la région de charleroi

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 octobre 2017 à 11:30

      Bonjour Anonymeee27,

      Cela peut dépendre de ton âge. Il est possible de suivre des études en alternance via un CEFA (http://www.cefachar.be/) ou via l’IFAPME (http://www.charleroi.ifapme.be/). Dans ce cas, tu as 1 ou 2 jours de cours et 3 ou 4 jours de stage rémunérés par semaine.

      Si tu es demandeur d’emploi, tu peux également faire un PFI (Il s’agit plus d’un stage en entreprise comme expliqué dans la page ci-dessus). Dans ce cas, nous te conseillons d’en parler avec ton conseiller du Forem.

      Tu peux discuter des différentes possibilités qui s’offrent à toi avec un centre d’information jeunesse. A Charleroi il existe le centre Ener’J: http://www.cidj.be/enerj-charleroi-gilly/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  57. Moi
    le 10 octobre 2017 à 14:49

    Bonjour,

    Actuellement en FPI pour une durée de 6 mois à Bruxelles avec Bruxelles Formation, après ce contrat je serai engagé pour une durée de 6 mois supplémentaire (CDD) puis peut-être CDI. Tout d’abord j’aimerais savoir si en tant que FPI nous avons droit à quelques jours de vacances?
    Ensuite une fois que je serai en engagé en CDD, on m’a fait comprendre que mes 6 mois de stages ne seront aucunement pris en compte dans le cumul d’années pour mon ancienneté. Donc je comprends que pour avoir droit à mes vacances annuelles (si j’ai le CDI après le CDD), je dois faire mes 6 mois de CDD et encore 6 mois supplémentaires. Est-ce exact? N’ai je pas le droit de demander des vacances lors de mon CDD?
    J’espère que je me suis fait comprendre merci pour votre réponse.

    Bien à vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 octobre 2017 à 17:20

      Bonjour Moi,

      La période de FPI est considérée comme une période de formation pour demandeur d’emploi. Tu n’as donc pas droit à des congés durant cette période et elle n’est pas prise en compte pour ouvrir un droit à des vacances annuelles pour l’année suivante.

      Les congés annuels sont acquis au prorata des prestations de travail de l’année civile précédente. Si tu n’as pas travaillé sous contrat de travail en 2017, tu n’auras donc aucun congés annuels en 2018.

      Cependant, tu pourrais bénéficier de vacances européennes après 3 mois de travail en 2018. Tu trouveras plus d’information à ce sujet sur cette page: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/as-tu-droit-a-des-vacances-europeennes-ou-supplementaires/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  58. vero
    le 6 octobre 2017 à 13:34

    Un jeune sortant de l’ecole inscrit au forem comme demandeur d’emploi non rémunéré  aura-t-il des cours théorique a l’école ( et pendant combien de temps ) puis ensuite un stage chez un employeur et la durait de ce stage ?  Pour l’ensemble de cela percevra-t-il une rémunération et si oui de combien ? Merci pour votre réponse…Bonne journée a vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 octobre 2017 à 17:18

      Bonjour Vero,

      Ta question n’est pas très claire.

      En principe un jeune sortant des études est généralement inscrit comme demandeur d’emploi « après études » s’il a moins de 25 ans. Cela signifie qu’il sera inscrit comme demandeur d’emploi en stage d’insertion; à savoir, un stage de 310 jours pendant lequel il devra prouver concrètement qu’il cherche un emploi ou met tout en oeuvre pour en trouver un (au moyen de preuves apportées lors de convocations). Pendant cette période le jeune ne perçoit en principe pas d’indemnité, ni de rémunération. Tu trouveras plus d’informations à ce sujet sur http://bruxelles-j.be/?p=520

      Pendant cette période il ne suit pas de cours théorique dans une école. Il est cela dit parfois possible d’effectuer des formations pendant le stage d’insertion, mais il est toujours conseiller de demander l’avis à son conseiller emploi (auprès du Forem) afin de vérifier que la formation soit compatible avec le stage d’insertion. En effet, des études, une formation ou un stage d’une durée de 9 mois (ou plus) lorsque le nombre d’heures de cours (y compris les éventuels stages) atteint, en moyenne par semaine, au moins 20 heures dont 10 au moins se situent du lundi au vendredi entre 8 et 18 heures, ne sont par exemple pas pris en considération pour le stage d’insertion professionnelle.

      Ceci dit, le jeune peut éventuellement effectuer des stages rémunérés pendant son stage d’insertion (PFI , stage First (à Bruxelles) ou CIP (à Bruxelles également)) . Ceux-ci permettent au jeune d’être formé directement sur le terrain auprès d’un maitre de stage (ou d’un patron); il n’y a cependant aucune formation scolaire prévue.

      Tu trouveras les informations quant aux différentes indemnisations de ces divers stages sur leurs fiches respectives.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  59. Zoi
    le 5 octobre 2017 à 22:10

    Bonjour

    Je suis chaumeur plain indemnité déjà 6 mois et je suis dispenser le mois de septembre pour reprendre des études en pénurie bac informatique de gestion.D’autre part j’ai un entretien en bouche comme demander d’emploi dans un grand enterprise(j’ai un ami qui travaille là)et j’ai préfér être engagée au lieu de faire des études pendant 3 ans.Alors ma question est si c’est possible de proposer un Fpi pour augmenter mes possibilités?
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 octobre 2017 à 16:14

      Bonjour Zoi,

      Si tu ne suis finalement pas tes études, il faut prévenir ton organisme de paiement. En tant que demandeur d’emploi (sans dispense), tu peux tout à faire faire un FPI. N’hésite pas à en parler avec ton conseiller emploi d’Actiris.

      Sache que si tu abandonne ces études, une prochaine demande de dispense pourrait être refusée.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  60. Mael
    le 1 octobre 2017 à 20:44

    Bonjour,

    Mon salaire brut a été réduit à la fin de mon pfi. Est-ce que mon patron a t-il le droit de faire ça?

    Cordialement

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 octobre 2017 à 11:55

      Bonjour Mael,

      En principe, non. Cela semble tout-à-fait anormal.
      Nous te conseillons d’en discuter avec ton conseiller PFI: https://www.leforem.be/contact/conseil-entreprises/conseillers-pfi.html

      Bien à toi

  61. Antoine
    le 28 septembre 2017 à 13:19

    Bonjour,

     

    Je vous contacte pour savoir si un PFI est envisageable à mi-temps. J’ai rencontré un employeur potentiel il y a peu, et une formation PFI à temps plein serait trop lourde pour lui.

    Je ne travaille principalement sous contrat en article 17 principalement, donc sans cotisations sociales, et n’ai pas d’allocations chômage.

     

    Merci d’avance de votre réponse.

     

    Antoine

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 octobre 2017 à 17:06

      Bonjour Antoine,

      Il est effectivement possible de conclure un contrat PFI pour un mi-temps. C’est d’ailleurs le régime de travail minimum requis.

      D’autres questions ? n’hésite pas à nous recontacter!

  62. Pitchounettea
    le 23 septembre 2017 à 07:15

    Bonjour,
    Je suis diplomé entant qu’assistante pharmacie.J’ai été apeller par actiris pour un offre d’emploi a temps partiel sous contrat FPI.Je ne persois donc aucuns revenus et suis sous la charge de mon mari qui lui percois des allocations de chomage.

    Ma question est puis postuler a se poste sachant que j’ai mon cess.
    Qui me payera et combien? Bxl formation? Employeur? Mais quel montant en sanchant que le bareme est de 1730e brut pour un temps plein en officine. A quoi dois je l’attendre et du coté de mon mari que peuvent t’il leur retirer de ses allocations.En gros cela en vaut t’il la peine.merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 septembre 2017 à 12:13

      Bonjour Pitchounettea,

      Oui, tu peux postuler pour cet emploi en ayant un CESS.
      Tu devrais avoir droit à une allocation de formation de l’ONEM complétée par une prime de productivité de l’employeur. Vu que c’est à temps partiel, il faudrait que tu contactes un conseiller FPI pour connaître les montants exacts que tu recevrais.
      Si tu acceptes ce FPI, ton mari passerait au taux cohabitant. Ses allocations risquent donc de diminuer. Cela devrait néanmoins être intéressant d’accepter cet emploi.

      Bien à toi

  63. lulu1096
    le 21 septembre 2017 à 14:28

    Bonjour,

    Je suis actuellement en PFI de 6 mois puis 6 mois d’engagement.

    Mes proches m’encourage à me méfier car apparemment, le patron n’est pas obligé de t’engager à la fin de ton contrat pfi, autrement dis de tes 6 mois premier mois.

    Ma sœur a eu le cas, elle était en PFI et le dernier jour avant la fin de son contrat, celui-ci lui a dis qu’il ne saurait pas l’engager car il avais trop de problèmes de trésorerie, peut-il réellement faire sa même si tout se passe bien dans l’entreprise?

    Peut-il à la fin de mon contrat pfi ne pas m’engager et me « virer » ( comme dis dans un contrat PFI 6 mois PFI, 6 mois engagement)?

    Merci de votre aide

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 septembre 2017 à 15:30

      Bonjour Lulu1096,

      L’employeur doit bien t’engager pour au moins 6 mois à la fin de ton PFI de 6 mois. C’est une obligation. S’il ne le fait pas, il faut t’en plaindre auprès de ton conseiller PFI. Tu pourrais peut-être aussi déposer plainte auprès du Contrôle des lois sociales: http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=6552

      Bien à toi

  64. Clémence
    le 19 septembre 2017 à 00:57

    Bonjour, voilà je suis en pfi actuellement.
    Je vient de l’enseignement spécialisé suite à des difficulté pour compté ect… Qui ce soucis mais à vis.
    Seulement je fait des trous dans la caisse, la patronne par me laisse seule pendant les livraisons je ne m’en sort pas du tout.
    Je souhaiterais savoir si j’arrête suite à ce gros soucis pour moi j’aurais des sanctions ?
    Car aussi l’entende avec la patronne ne va pas du tout.
    J’en passe des détails mais j’ai besoin de renseignements car faire ce genre de choses dans la caisse me fait un peut peur que on m’accuse de vole qui cela n’aura pas été comi. Merci de votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 septembre 2017 à 12:37

      Bonjour Clémence,

      Dans ce cas, nous te conseillons d’en parler avec ton conseiller PFI. En effet, si tu quittes simplement ton PFI, tu risques une sanction de l’ONEm ou du Forem. Cependant, si en accord avec ton conseiller et l’employeur vous décidez d’arrêter le PFI parce que celui ne te correspond pas du tout, tu ne devrais pas être sanctionnée. Si jamais tu n’as plus les contacts directes de ton conseiller PFI, tu peux contacter le service PFI de ta région: https://www.leforem.be/contact/conseil-entreprises/conseillers-pfi.html

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  65. Philou
    le 15 septembre 2017 à 14:15

    Bonjour,j ai réalisé un contrat fpi de 6 mois puis 2 contrat de 6 mois et maintenant j ai reçu un contrat de 1 ans l’échéance dépasse les deux ans le contrat fpi compte t’il dans le nombre maximum de 4 contrat ?
    Et je ne pratique plus la même fonction que ma formation fpi depuis le 9 janvier 2017.
    Puis-je réclamer un Cdi ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 septembre 2017 à 11:07

      Bonjour Philou,

      La partie formation FPI n’est pas considérée comme un contrat de travail. Durant cette période, tu es considéré comme un demandeur d’emploi en formation et non comme un employé.

      Tu trouveras les règles en matière de CDD successifs sur cette page: http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=41992. Il y a des particularités en fonction du secteur. Si l’employeur démontre que la fonction nécessite des contrats à durée déterminée, il n’y a pas de limite particulière. Sinon, il doit respecter une de ces 2 règles:

      • maximum quatre contrats de travail à durée déterminée successifs, pour autant que la durée de chacun de ceux-ci ne soit pas inférieure à trois mois et que la durée totale de ces contrats ne dépasse pas deux ans;
      • moyennant l’autorisation préalable de la DG Contrôle des lois sociales, des contrats de travail successifs pour une durée déterminée peuvent être conclus, avec chaque fois une durée minimale de six mois, à condition que la durée totale de ces contrats ne dépasse pas trois ans.

      Tu ne sembles donc pas encore dépasser les limites.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  66. Madi
    le 13 septembre 2017 à 09:36

    Est-il possible de faire deux PFI ? Car j’en ai déjà fait un dans une société.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 septembre 2017 à 15:18

      Bonjour Madi,

      Il est bien possible de bénéficier du PFI plus d’une fois; pour autant que tu remplisses toutes les conditions. Le fait que tu aies déjà été engagé sous ce type de contrat n’aura aucun impact sur ta nouvelle demande. Il faut juste que le PFI ne se fasse pas chez le même employeur que précédemment.

      N’hésite pas à en discuter avec ton conseiller PFI: https://www.leforem.be/contact/conseil-entreprises/conseillers-pfi.html

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  67. Alice
    le 11 septembre 2017 à 12:36

    On me propose un contrat de 10h semaine avec un plan activa intéressant ou pas j’ai le droit à mon activa et aussi mon complément de chômage

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 septembre 2017 à 10:22

      Bonjour Alice,

      A priori toutes expérience de travail est positive (gain d’expérience, épanouissement, vie sociale, gain financier…). Si cela ne diminue pas tes revenus globaux (grâce au complément), cela nous semble tout à fait intéressant.

      Bien à toi.

  68. Nicolas
    le 5 septembre 2017 à 15:09

    Bonjour , bientôt mon contrat PFI de 6 mois va prendre fin… si le patron ne veut pas m ‘ engager , est ce que j’ai droit de touche L’allocation de chomage ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 septembre 2017 à 10:40

      Bonjour Nicolas,

      Malheureusement, un contrat PFI de 6 mois est insuffisant pour ouvrir le droit aux allocations de chômage. Pour avoir droit aux allocations de chômage, tu devras prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une certaine période de référence, en fonction de ton âge. Par exemple, si tu as moins de 36 ans, tu devras prouver 312 jours de travail salarié au cours des 21 mois précédant ta demande d’allocations. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      Donc, si ton patron ne prolonge pas ton contrat, tu pourras pour l’instant pas prétendre à des allocations de chômage.

      La période de formation en PFI peut être prise en compte à concurrence de maximum 96 jours. Si tu as 6 mois de travail à temps plein ensuite, cela te fait 156 jours + 96 jours = 252 jours. Il ne te manque donc plus que 60 jours. En attendant, tu peux peut-être ouvrir un droit à des allocations d’insertion si tu as moins de 25 ans. Tu trouveras plus d’informations à ce sujet sur: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  69. Magou
    le 5 septembre 2017 à 12:17

    Bonjour,

    Pourriez-vous m’informer sur le contrat PFI et la grossesse?

    Perdons-nous nos droit concernant le fait qu’ils doivent nous refaire un contrat à duré déterminé équivalent au temps de notre contrat Pfi ? Notre employeur peut-il mettre fin au contrat Pfi ?

    Cordialement,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 septembre 2017 à 12:14

      Bonjour Magou,

      Non, tu ne perds pas ce droit. L’employeur doit bien te proposer un contrat de travail à la fin du PFI. Le fait que tu sois enceinte ne change rien (sauf si tu dois être écartée pour des raisons de santé).
      Le fait d’être enceinte n’est à priori pas un motif légitime pour l’employeur pour mettre fin à ton PFI.
      N’hésite pas à discuter de tout cela avec ton conseiller PFI: https://www.leforem.be/contact/conseil-entreprises/conseillers-pfi.html

      Bien à toi

  70. Karo
    le 3 septembre 2017 à 18:45

    Bonjour,

    Ma fille doit être prise en PFI , nous voudrions savoir combien elle va toucher de son employeur et combien par le forem.

    Elle ne continue pas ses études et a 18 ans. Ellene touche donc rien actuellement.

    C’est pour une formation de vendeuse en pret à porter.

    Ou trouve t-on le salaire minimum pour ce type de profession et les autres ,sur quel site ?

    Je tiens à ajouter que je n’ai rien trouvé sur ce site https://www.salairesminimums.be/jc_overview.html

    Ou

    alors dites moi dans quoi je dois chercher.

    Cordialement,

    Karo

  71. Grégoire
    le 30 août 2017 à 18:46

    Bonjour, je suis actuellement en PFI, mo. Contrat prend fin, mi-septembre et je n ai pas la certitude d etre engagé dans la société

    En sachant que je n ai pas de diplôme valable donnant droit au allocations de chômage et qu’il est demander d avoir travailler 1ans temps pleins ma question est la suivante :

    Sachant que j’ai fait 3mois de stages (stage via formation )
    1mois d intérim
    6mois pfi+CDD 6mois

    Pourrais je avoir droit au allocations de chômage si mon actuel employeur ne m engage pas ?
    Bien a vous.

  72. Jijix
    le 26 août 2017 à 13:19

    Bonjour
    Je voudrais savoir exactement le salaire mensuel avec temps plein d’un collaborateur administratif en FPI SVP
    Jai 23 ans et j’habite toujours avec mes parents
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 août 2017 à 16:31

      Bonjour Jijix,

      Les revenus perçus durant une période de FPI sont composés d’une prime de l’employeur et des tes allocations habituelles (ou allocations de formation). La prime correspond à la différence entre la rémunération imposable de la profession à apprendre et l’allocation de formation (ou allocations habituelles). Pour connaitre la rémunération imposable de la profession à apprendre (soit collaborateur administratif dans ton cas), il faut se référer à la commission paritaire (CP) du secteur dans lequel tu vas travailler. Tu trouveras toutes les CP sur cette page: https://www.salairesminimums.be/jc_overview.html N’hésite pas à en parler avec ton future employeur.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  73. Clarissa
    le 24 août 2017 à 00:11

    Bonjour,
    Je suis surveillante scolaire et pendant les vacances d’ete je suis au chomage. Cette année j’ai decide de postuler et j’etais appellé par l’agence pour signer une convention de stage qui prendrais fin après la rentrée scolaire. Apres avoir signe le contrat a l’agence, j’ai eu l’entretien d’embauche avec un recruteur qui ne m’a pas assuré de m’engager au moins pendant un mois pour ce travail 31/semaine. j’avais recu une convocation de l’école pour une reunion et signer mon contrat de 20/semaine pendant 10 mois. Est ce que je pourrais avoir de sanction au Forem si je decide de resilier cette convention de stage pour signer un vrai contrat de travail 20/semaine mais plus long? Merci