Bruxelles-J

Quelles sont les journées prises en compte pour le stage d'insertion professionnelle ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Pour rappel, depuis le 1er janvier 2012, la durée du stage d’insertion professionnelle est de 310 jours (un an) quel que soit ton âge. Tous les jours sont pris en compte (y compris samedis et jours fériés) sauf les dimanches. Mais que peux-tu faire ou ne pas faire pendant ces journées de stage d’insertion professionnelle ?

Les journées comptabilisées pour le stage d’insertion professionnelle sont :

  1. Les journées, dimanches exceptés, durant lesquelles tu es inscrit comme demandeur d’emploi et disponible pour le marché de l’emploi ;
  2. Les journées de travail salarié pour lesquelles les cotisations de sécurité sociale (secteur chômage) ont été retenues et les journées assimilées (jours couverts par l’assurance maladie, jours de vacances, jours fériés,…). Depuis le 1er janvier 2012, les jours de travail d’étudiant (sans cotisations de sécurité sociale) situés après le 31 juillet qui suit la fin des études sont également pris en compte pour le stage d’insertion professionnelle ;
  3. Les journées, sauf les dimanches, pendant lesquelles tu es installé comme indépendant à titre principal ;
  4. Les journées situées pendant les périodes de séjour à l’étranger en vue de suivre une formation ou un stage (qui augmente les possibilités d’insertion sur le marché de l’emploi), pour autant que cette formation ou ce stage soit accepté(e) par le directeur. L’avis du directeur du bureau du chômage peut soit être demandé pendant le stage d’insertion professionnelle (avant de partir par exemple) soit au moment de faire la demande d’allocations d’insertion. La demande se fait au moyen du formulaire C36.5. Tu trouveras plus d’information sur les possibilités pour partir à l’étranger pendant le stage d’insertion sur une autre page ;
  5. La période d’interdiction de travailler dans le cadre de la protection de la maternité. C’est-à-dire la période à partir du 7ème jour avant la date présumée de l’accouchement jusqu’à la fin de la 9ème semaine à partir du jour de l’accouchement ;
  6. Les journées pendant lesquelles tu effectues un engagement volontaire militaire ;
  7. Les journées de résidence à l’étranger si tu cohabites avec un belge occupé dans le cadre du stationnement des forces armées belges. Ces journées ne sont prises en considération qu’à la condition que tu sois inscrit comme demandeur d’emploi auprès de l’un des services régionaux de l’emploi en Belgique (Actiris pour Bruxelles).

Les journées ou périodes qui ne sont pas comptabilisées pour le stage d’insertion professionnelle sont :

  1. Les journées d’inscription situées entre la fin des cours et le 1er août ne sont pas prises en considération  (sauf si tu as interrompu tes études avant le premier juin) ;
  2. La période pendant laquelle tu achèves un travail de fin d’études que tu n’as pas encore déposé ainsi que la période pendant laquelle tu suis des cours pour les matières ajournées à l’année académique suivante et qui font partie obligatoire du cycle d’études et ce, quel que soit le nombre de crédits que l’école attribue au travail de fin d’études ou aux matières ;
  3. Les journées d’indisponibilités. Par exemple : les journées d’hospitalisation, les journées d’emprisonnement, un travail de recherche rémunéré par une bourse qui n’est pas soumise à des retenues de sécurité sociale,…
  4. Les journées qui précèdent le moment où tu es devenu chômeur par suite de circonstances dépendant de ta volonté. Par exemple, si tu n’as pas répondu à une convocation du service de l’emploi ou si tu as refusé un emploi convenable ou une formation professionnelle. La sanction peut toutefois se limiter à un simple avertissement. Dans ce cas, le stage d’insertion professionnelle reste valable ;
  5. Les périodes au cours desquelles tu suis des études, une formation ou un stage d’une durée prévue de 9 mois ou plus lorsque le nombre d’heures de cours (y compris les éventuels stages) atteint, en moyenne par semaine, au moins 20 dont 10 heures au moins se situent du lundi au vendredi entre 8 et 18 heures. Ne sont pas pris en considération pour le stage d’insertion professionnelle, les périodes de vacances scolaires comprises dans le cycle d’études ou de formation. Les stages d’accès à une profession faisant intégralement partie de ces études ne sont pas non plus pris en considération pour le stage d’insertion professionnelle.

Si tu souhaites suivre des études ou une formation pendant ton stage d’insertion professionnelle, il est fortement conseillé de prendre contact avec ton bureau de chômage ou ton organisme de paiement afin de savoir si ces études ou cette formation prolongera la durée de ton stage d’insertion professionnelle.

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


30 questions pour “ Quelles sont les journées prises en compte pour le stage d'insertion professionnelle ?

  1. Aaymeric91
    le 15 novembre 2016 à 17:32

    Madame, Monsieur Bonjour,

    J’ai terminé une formation en alternance de 3 ans en chauffage central via l’IFAPME de Limal et je réside dans le Brabant Wallon. Je possède mon diplôme des secondaires, de gestion d’entreprise et de mon certificat de compétence pour le chauffage. Cela fait 2 mois que je suis engagé avec un CDI mais coutant trop cher je crains d’être viré.

    Seriez vous en mesure de me dire de combien s’eleverait les allocations de chomage si je devais en arriver dans cette situation ?

  2. fahra
    le 14 novembre 2016 à 18:43

    bonjours mon stage d’insertion et termine le 3spetembre mais je fait une formation qui est d’une dure de 3ans j’entame ma deuxième année de formation temps plein ai je droit au chômage ?

  3. Julie
    le 14 septembre 2016 à 10:07

    Bonjour,

    Je voudrais savoir si j’ai presté plusieurs mois de stage d’insertion. Puis que je suis partie à l’étranger (où j’ai travaillé durant un an) et que je me réinscris chez Actiris à mon retour en tant que demandeuse d’emploi, est ce que ma période de stage d’insertion antérieur à mon voyage peut être comptabilisée?

    Merci,

  4. leila
    le 18 août 2016 à 14:10

    Bonjour,

     

    J’aimerais savoir s’il est possible travailler en intérim pendant le stage d’attente. Si oui, quelles sont les autres possibilités « d’emploi » pendant le stage d’attente, sans être employée directement et donc sortir de ce stage d’attente ?

     

    Merci beaucoup.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 août 2016 à 15:38

      Bonjour Leila,

      Sache que toutes les périodes de travail sont prises en compte dans le stage d’insertion. Cela veut dire que lorsque tu travailles, tu continue ton stage d’insertion normalement. En plus, travailler peut-être un avantage car si tu prouves 104 journées de travail salarié, cela est assimilé à une évaluation positive et si tu prouves 208 journées de travail salarié, cela est assimilé à 2 évaluations positives. Il est donc tout à fait conseillé de travailler si tu le peux (peu importe le contrat CDI, CDD, intérim).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  5. melanie
    le 22 juillet 2016 à 18:01

    Bonjour .jai recu un courrier de mon syndicat en disant que je ne serais pas payer temporairement pour raison : situatiom famillial changer . Mais ma situation n a pas changer a part que jai demenager . Est ce que mon demenagement pourrait etre la raison ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 juillet 2016 à 14:47

      Bonjour Melanie,

      Il est effectivement possible que ton dossier soit suspendu pour ces raisons. L’ONEm cherche sans doute à vérifier que, suite à ton déménagement, ta situation familiale n’a pas changé. Le mieux serait de t’adresser à ton syndicat pour le vérifier.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  6. kevin
    le 7 juillet 2016 à 13:01

    Bonjour,

    j’ai suivis une formation de chef d’entreprise à L’ifapme de Charleroi, j’ai été en stage obligatoire pendant 1 an. Mon stage d’attente s’est il découlé ? Ou non?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 juillet 2016 à 14:01

      Bonjour Kevin,

      Si tu as terminé une formation en alternance, il y a deux possibilités:

      • Tu as obtenu une qualification professionnelle : le stage d’insertion professionnelle de 310 jours est diminué du nombre de jours (excepté les dimanches) situés dans la période couverte par le contrat d’apprentissage.
      • Tu n’as pas obtenu de qualification professionnelle : le stage d’insertion professionnelle de 310 jours est diminué de la moitié du nombre de jours (excepté les dimanches) situés dans la période couverte par le contrat d’apprentissage. Mais dans ce cas, le stage d’insertion professionnelle doit au moins toujours comporter 155 jours.

      Tu retrouveras cette information sur cette page du site de l’ONEM: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t35#h2_5

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  7. klai
    le 6 juin 2016 à 12:38

    bonjour,

    j’ai quelque question la 1ére est ce que j’aurais plus le droit davoir les allocation sociale si je m’inscris a actiris comme demandeur d’emploi ? sachant que je suis étudiant mais j’arrête mes études l’année prochaine  sur tt que sur le site du actiris ils ont indiqué :Votre inscription a des conséquences sur vos droits sociaux (allocations de chômage, allocations familiales, mutuelle, etc.). Il est donc très important que votre inscription se fasse dans les temps !

    ma deuxième question j’aimerai faire une formation qui se donnent sur trois années, à horaire décalé : 2 soirs et le samedi matin, de septembre à juin est ce faisable avec  et cumulable avec le stage d’insertion professionnelle

    ma dernière question

    avec le diplôme Brevet d’enseignement supérieur de web developer est ce que le droit de faire un master ou nn?

    D’avance je vous remercie.

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 juin 2016 à 14:09

      Bonjour Klai,

      Qu’entends-tu par allocations sociales? Es-tu bénéficiaire du revenu d’intégration sociale du CPAS? Dans ce cas, dès que tu auras terminé tes études, tu devras t’inscrire comme demandeur d’emploi (le CPAS te le demandera d’ailleurs). Cela ne devrait pas poser de problème.

      Tu peux suivre une formation tout en faisant ton stage d’insertion professionnelle si tu continues à chercher du travail et que ta formation n’a soit pas une durée prévue de 9 mois ou soit que le nombre d’heures de cours (y compris les éventuels stages) n’atteint pas, en moyenne par semaine, au moins 20 dont 10 heures au moins se situent du lundi au vendredi entre 8 et 18 heures. Ta formation devrait donc être compatible avec le stage d’insertion professionnelle.

      Concernant le BES, ce diplôme ne donne pas accès directement à des masters. Si tu veux accéder à un master, il faudrait voir avec l’université ou l’école où tu souhaites le faire pour voir quelle serait la procédure. A priori, nous pensons que tu serais réorienté vers le premier cycle (avec des dispenses voir un passage en 3e bac).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      • klai
        le 6 juin 2016 à 16:22

        bonjour

        dsl je voulais dire allocation familiale*

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 7 juin 2016 à 09:26

          Bonjour Klai,

          Pendant le stage d’insertion professionnelle, tu peux chercher activement un emploi tout en gardant les allocations familiales et en restant à charge de la mutuelle de tes parents. Attention, pour maintenir ces droits sociaux, tu dois?:

          • avoir moins de 25 ans?;
          • ne pas avoir exercé une activité lucrative pour laquelle tu as reçu une rémunération brute supérieure à 520,08 €/mois.
            Outre le maintien des droits sociaux, l’inscription comme demandeur d’emploi te permet de bénéficier des services offerts par ACTIRIS. Pour plus détails, consulte: http://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/a-quoi-ca-sert-actiris/

          Bien à toi

  8. jen
    le 4 juin 2016 à 14:04

    Bonjour,

    Je suis demandeuse d’emploi en stage d’insertion professionnelle et j’aimerais suivre une formation ( promotion social de jour) de secrétaire en septembre d’une durée de deux ans.

    J’aurais aimer savoir si s’était faisable et cumulable avec le stage.

    merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 juin 2016 à 11:20

      Bonjour Jen,

      Les périodes au cours desquelles tu suis une formation d’une durée prévue de 9 mois ou plus lorsque le nombre d’heures de cours (y compris les éventuels stages) atteint, en moyenne par semaine, au moins 20 dont 10 heures au moins se situent du lundi au vendredi entre 8 et 18 heures, ne sont pas prise en compte pour le stage d’insertion. Donc si tu reprends des études de secrétaire en cours du jour (et que tu as 20h ou plus par semaine) en promotion sociale et que cette formation dure normalement 2 ans, cela ne sera pas pris en compte dans ton stage d’insertion.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  9. mohamed
    le 26 mai 2016 à 15:32

    bonjour,

    je suis un étudiant 1ére année bachelier et je vais arrêter mes études et m’inscrire chez actiris si je m’inscris mtn est ce que ca va posser un problème pour mes allocation familiale?

    et si je vais m’inscrire a actiris est ce que le stage d’insertion va commencer directement ou bien je dois demander de m’inscrire au stage d’insertion .

    aussi est ce que j’ai le droit de faire un formation du web developer qui dure 8mois .

    et mon dernier question moi en septembre prochain je vais avoir 24ans et si je m’inscris en juin jusqua juin prochain de 2017 ca va passer un an donc la durée du stage d’insertion professionnel et ce que j’ai le droit au allocation d’insertion ?

    merci pour votre attention

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 mai 2016 à 12:02

      Bonjour Mohamed,

      Si tu t’inscris auprès d’Actiris avant le 1er juin, tu seras effectivement inscrit en stage d’insertion. En principe tu n’auras pas de soucis au niveau de tes allocations familiales, puisque pendant le stage d’insertion tu peux effectivement les percevoir pour les mois où tu ne gagneras pas plus de 520,08 euros brut.

      En ce qui concerne ta formation, vu que celle-ci  dure moins de 9 mois, elle sera compatible avec ton stage d’insertion.

      Théoriquement, un stage d’insertion dure 310 jours. Mais pour pouvoir ouvrir un droit aux allocations d’insertion, il faut également que tu aies obtenu deux évaluations positives de ton comportement de recherche d’emploi auprès de l’ONEm). Si tu t’inscris comme demandeur d’emploi dans les prochains jours, que tu effectues ton stage d’insertion et es évalué positivement à deux reprises, tu devrais pouvoir obtenir tes allocations d’insertion avant tes 25 ans. Par contre, si tu obtiens une évaluation négative, ton stage d’insertion se verra prolonger. Tu trouveras plus d’informations à ce sujet sur http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t144 .

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  10. Kemar
    le 27 avril 2016 à 16:53

    Bonjour,

    Mon fils 26 ans à son master en Criminologie.

    Il à commencé un stage de 50 jours non rémunéré  pour étoffer son master.

    En dehors de son stage , cela lui arrive d’aller chez le psychologue qui est attaché  à l’établissement mais est rarement présent.

    Pour se rendre chez ce Monsieur, il doit prendre deux bus à l’allé, il part de la maison et revient en 4h30′.

    Pour obtenir un certificat de 50 jours de stage, peut il compter un jour complet ?

    Merci.

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 avril 2016 à 13:45

      Bonjour Kemar,

      Nous ne comprenons pas très bien ta question.

      Nous ne voyons pas de quel type de stage tu parles, ni de quel type de certificat. Nous ne pouvons donc répondre à ta questions.

      N’hésite pas à nous recontacter pour préciser la situation de fils. Tu peux également nous joindre par téléphone au 02/514.41.11 (demande François ou Laetitia).

  11. Charles
    le 19 mars 2016 à 15:30

    Bonjour,

    Je suis travailleur social dans une asbl et j’aimerais vous poser quelques questions relatives au stage d’insertion. Certaines de ces questions demandent juste confirmation ou pas.

    1) La formation en promotion sociale, des études, un stage suspendent le stage d’insertion pou autant que ceux-ci soient d’une durée prévue de 9 mois ou plus lorsque le nombre d’heures de cours (y compris les éventuels stages) atteint, en moyenne par semaine, au moins 20 dont 10 heures au moins se situent du lundi au vendredi entre 8 et 18 heures.
    Donc si par exemple un jeune commence un stage d’insertion, qu’il a eu une évaluation positive le 7 ième mois, qu’il commence une formation ou études au 8 ième mois, son stage sera suspendu tout au long de cette formation/études et il recommencera là où il se sera arrêté dès la fin de cette formation/études….. C’est bien cela?

    2)A partir de 17h par semaine de cours, un jeune peut, je pense, avoir le statut d’étudiant. S’il le prend alors qu’il est en stage d’insertion, est-ce que cela a une influence sur celui-ci ou ca ne change rien à la situation expliqué supra mis à part qu’il réouvrira son droit aux allocations familiales jusqu’à ses 25 ans?

    3) A partir du moment où un jeune valide son stage d’insertion en s’inscrivant à un syndicat ou à la CAPAC. S’il reprend des études, je pense qu’il ne devra pas refaire de stage d’insertion de nouveau par la suite. Si ce jeune a eu deux évaluations négatives lors de ce stage d’insertion, donc qu’il n’ouvre pas le droit aux allocations d’insertion et qu’il reprend des études après pour avoir un diplôme ouvrant le droit à ces allocations d’insertion, il pourrait les avoir? En d’autres termes, les évaluations négatives ne peuvent-elles pas s’effacer?

    4) J’avais en tête qu’un jeune qui est en stage d’insertion et qui reprend des études secondaires de pleine exercice devra par après recommencer son stage depuis le début. Mais je pense que je me suis trompé….

    Je vous remercie et vous souhaite une excellente journée

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 mars 2016 à 11:32

      Bonjour Charles,

      Voici nos réponses:

      1) Tout dépend du type d’études précises qui sont entamées pendant le stage. A priori, des études de promotion sociale interrompent le stage là où il était (sans invalider ce qui a déjà été fait). Alors que des études de plein exercice invalident le stage. Tout doit être intégralement recommencé à la fin des études.

      2) Si le jeune est inscrit comme demandeur d’emploi et qu’il suit en même des temps des études ou une formation compatible(s) avec le stage d’insertion professionnelle, son statut principal est celui de demandeur d’emploi. Il peut garder ses allocations familiales pendant l’année qui suit la fin de ses études s’il a moins de 25 ans et qu’il gagne moins de 520,08€ brut par mois.

      3) Non, s’il a eu des évaluations négatives, le stage d’insertion professionnelle est prolongé (de chaque fois 6 mois). Il n’est pas terminé. Les évaluations négatives ne « s’effacent » pas pendant une reprise d’études.

      4) Non, c’est correct. Cfr. point 1.

      Si tu veux discuter de tout cela par téléphone, n’hésite pas à nous joindre au 02/514.41.11 (demande François).
      Bien à toi

       

  12. Vonin
    le 17 mars 2016 à 23:43

    Bonsoir,
    Je perdais mon emploi en Décembre à 2015.

    Je me suis inscrit sur Actiris le 11 Janvier ici 2016.

    Maintenant, CAPAC ne veut pas me payer pour Décembre’15, seulement pour Janvier, Février, Mars …

    Je veux faire appel contre cette décision. Ou? Contre l’ONEM ou contre la CAPAC?

    Merci d’avance,

  13. Maryama
    le 26 février 2016 à 22:04

    Bonjour! J’ai travaillé à Bruxelles pendent 1 année à temp partiel le année passé, je voulais savoir si j’ai le droit de prend le chômage si je trouve pas un autre emploi, merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 février 2016 à 10:23

      Bonjour Maryama,

      Si tu as moins de 36 ans, tu ouvres peut-être le droit à des demi-allocations de chômage comme travailleuse à temps partiel « volontaire ». Tu trouveras les informations à ce sujet sur cette page: http://www.bruxelles-j.be/?p=16006

      Pour ouvrir un droit à des allocations d’insertion (chômage sur base des études), il faut remplir certaines conditions (notamment avoir moins de 25 ans): http://www.bruxelles-j.be/?p=520
      Ton année de travail à temps partiel peut être prise en compte pour le stage d’insertion professionnelle. Elle sera « mieux » prise en compte si tu es restée inscrite comme demandeuse d’emploi à temps plein pendant ce travail à temps partiel.

      Bien à toi

  14. Michael
    le 26 janvier 2016 à 18:56

    Bonjour,

    Je suis actuellement en stage d’insertion professionnelle, je suis en parrallèle des cours du soir en construction dans une école de promotion social et une formation de jour du lundi au mercredi aussi en promotion social.
    Ai je le droit de suivre cette formation pendant mon stage car je suis perdu…..

    Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 janvier 2016 à 15:00

      Bonjour Michael,

      Des cours de promotion sociale en soirée ne sont pas un obstacle pour le stage d’insertion professionnelle.

      Des cours de promotion sociale en journée seront compatibles avec le bon déroulement de ton stage d’insertion s’ils remplissent au moins UNE de ces 3 conditions :

      – Ces cours sont de moins de 9 mois ;
      – Ces cours sont constituées en moyenne de moins de 20 heures par semaine ;
      – Ces cours sont constituées de moins de 10 h par semaine qui se situent du lundi au vendredi entre 8 et 18h.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!