Bruxelles-J

Quels sont les montants des allocations d’insertion ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Rappel : cette fiche traite des allocations de chômage sur base des études. Pour connaître le montant des allocations de chômage sur base d’un travail, tu peux lire la fiche « quels sont les montants des allocations de chômage ? ».

Les allocations d’insertion se nommaient « allocations d’attente » jusqu’au 31 décembre 2011.

Le montant des allocations d’insertion dépend de deux critères :

  • ta situation personnelle et familiale (cohabitant avec charge de famille, isolé ou cohabitant) ;
  • ton âge.

Les allocations d’insertion sont accordées pour tous les jours de la semaine à l’exception des dimanches (6 allocations par semaine). Elles ne sont pas soumises au précompte professionnel à condition que tu ne perçoives aucun revenu d’activité professionnelle en plus de tes allocations.

Les montants

Si tu es cohabitant avec charge de famille, tu perçois 44,24 € par jour ou 1150,24 € par mois. Si tu prouves 78 jours de travail salarié pendant le stage d’insertion professionnelle, tu peux bénéficier d’une allocation majorée à 45,96 € par jour ou 1194,96 € par mois pendant les 16 premiers mois de chômage.

En tant qu’isolé, tu reçois :

  • 12,57 € par jour ou 326,82 € par mois si tu as moins de 18 ans ;
  • 19,76 € par jour ou 513,76 € par mois si tu as entre 18 et 20 ans ;
  • 32,73 € par jour ou 850,98 € par mois à partir de 21 ans.

Si tu es cohabitant, tu reçois :

  • 10,67 € par jour ou 277,42 € par mois si tu as moins de 18 ans ;
  • 17,03 € par jour ou 442,78 € par mois à partir de 18 ans.

Si ton conjoint dispose uniquement de revenus de remplacement, tu es considéré comme cohabitant privilégié et tu peux bénéficier de montants un peu plus élevés :

  • 11,29 € par jour ou 293,54 € par mois si tu as moins de 18 ans ;
  • 18,14 € par jour ou 471,64 € par mois à partir de 18 ans.

Les allocations d’insertion sont-elles limitées dans le temps ?

Oui ! Il s’agit d’une nouvelle mesure depuis le 1er janvier 2012. Les allocations d’insertion sont octroyées pour une période de 36 mois maximum, prolongeable sous certaines conditions. Le calcul du crédit de 36 mois débute au plus tôt à partir du 1er janvier 2012 (en d’autres termes, les périodes de chômage indemnisées en allocations d’attente avant le 1er janvier 2012 ne sont pas comptées pour le calcul du crédit).

Des règles dérogatoires sont cependant prévues pour les cohabitants avec charge de famille, les isolés et les cohabitants dits « privilégiés ». Pour eux, le crédit de 36 mois débute à partir du mois qui suit leur 30ème anniversaire. Tu trouveras plus d’explication sur ce crédit de 36 mois sur la fiche jusque quand as-tu droit aux allocations d’insertion ?

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant avec charge de famille ?

  • Si tu cohabites avec un conjoint ou un partenaire (marié ou non) ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.
    Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation, même si ces personnes disposent de revenus.
  • Si tu ne cohabites pas avec un conjoint ou un partenaire mais exclusivement avec :
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition que tu puisses prétendre aux allocations familiales pour au moins un de ceux-ci
      OU
    • un ou plusieurs enfant(s) à condition qu’aucun de ceux-ci de dispose de revenu professionnels ou de remplacement
      OU
    • un ou plusieurs enfants (avec bénéfice d’allocations familiales pour au moins un) et d’autres parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus. Pour autant que ces derniers ne disposent ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement
      OU
    • un ou plusieurs parents ou alliés jusqu’au troisième degré inclus, ne disposant ni de revenus professionnels, ni de revenus de remplacement.
      Dans ce cas, la présence d’autres personnes dans le ménage ne modifie pas ta situation à condition que ces personnes ne disposent d’aucun revenu (professionnel ou de remplacement).
  • Si tu vis seul et que tu paies une pension alimentaire (sur base d’une décision judiciaire ou d’un acte notarié).

Dans quel cas es-tu considéré comme isolé ?

Tu es considéré comme isolé lorsque tu vis seul et que tu ne partages pas avec d’autres personnes les intérêts matériels du ménage.

Dans quel cas es-tu considéré comme cohabitant ?

Si tu n’habites pas seul et que tu ne peux pas justifier de charge de famille, tu es considéré comme cohabitant.
Il y a cohabitation lorsque deux ou plusieurs personnes vivent sous le même toit et règlent principalement en commun les questions ménagères.
Si tu habites dans une maison communautaire, l’ONEM considère qu’il y a cohabitation lorsque les commodités sont utilisées en commun et qu’il y a :

  • soit partage des frais concernant le loyer, l’entretien ou la nourriture ;
  • soit une répartition interne des tâches.

Si tu habites dans une chambre, que tu t’occupes de ton propre ménage et que tu ne partages aucun frais avec d’autres habitants, tu seras considéré comme isolé par l’ONEM même si certaines commodités (douche, WC, cuisine) sont communes. Cependant, s’il s’agit d’une chambre chez tes parents ou chez un membre de ta famille, tu ne seras pas considéré comme « isolé ».

Clique ici, pour connaître les démarches à effectuer en fin de stage d’insertion professionnelle,
Clique ici, pour en savoir plus sur le stage d’insertion professionnelle.

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


71 questions pour “ Quels sont les montants des allocations d’insertion ?

  1. alysson
    le 28 novembre 2016 à 18:24

    Bonjour je suis actuellement en fin de mon CDD et je compte reprendre les études en dehors de Bruxelles et donc demenager et etre officiellement en menage avec mon compagnon cependant ma formation commence en septembre en attendant je percevrai des allocations de chômage .. ma question est : que vais je avoir comme revenus étant donné que j’ai un enfant à charge et que je serai cohabitante ? Et dans un autre cas si je suis isolée avec un enfant à charge ? Merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 novembre 2016 à 10:51

      Bonjour Alysson,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise, car  le montant de tes allocations de chômage dépendra de ta dernière rémunération brute et de ta situation familiale:

      • Si tu vis seule avec ton enfant, tu seras considérée comme cohabitante avec charge de famille
      • Si tu vis avec ton conjoint, l’ONEm tiendra compte de ses revenus pour déterminer ton statut car la situation financière du partenaire/conjoint prime sur le fait d’avoir un enfant au sein du ménage. Ainsi, s’il perçoit un revenu professionnel de moins de 765,97 euros but par mois ou qu’il n’a aucun revenu, tu seras considérée comme cohabitante avec charge de famille. Par contre, s’il perçoit des allocations de chômage, un revenu d’intégration ou s’il perçoit un revenu professionnel de plus de 765,97 euros brut par mois, tu seras considérée comme comme cohabitante simple.

      Sache qu’en tant que cohabitante simple tu percevras 10,09 % de moins que si tu étais cohabitante avec charge de famille.

      Sache également qu’en fonction du type d’études que tu comptes entreprendre, tu pourrais ne plus avoir droit à tes allocations de chômage. En effet, pour certaines études, il faut introduire une demande de dispense pour pouvoir suivre ses cours et bénéficier d’allocations de chômage en parallèle. Plus d’informations sur http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-obtenir-une-dispense-pour-te-former-pendant-ton-chomage/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  2. H2olive
    le 28 novembre 2016 à 10:58

    Bonjour

    Si je travaille une partie du temps en contrat RPI et qu’a côté de cela je preste pour ubereats comme coursier, comment dois-je remplir ma carte bleu svp.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 novembre 2016 à 15:36

      Bonjour H2olive,

      Si tu es artiste demandeur d’emploi bénéficiant d’allocations de chômage, tu devras cocher la journée durant laquelle tu perçois un RPI comme journée de travail sur ta carte de contrôle. Pour le jour concerné, tu n’auras pas droit à des indemnités de chômage.
      Par ailleurs, comme le RPI est un défraiement, et non une rémunération soumise aux cotisations ONSS, il n’est pas pris en compte pour l’admission au chômage ni pour bénéficier du « statut d’artiste ».
      Plus d’info sur les RPI sur: http://bruxelles-j.be/travailler/travailler-en-tant-quartiste/le-rpi/

      Si tu travailles chez Ubereats comme salarié, c’est le même principe: tu dois noircir ta carte de contrôle AVANT d’effectuer la prestation. Tu ne seras pas indemnisé par le chômage pour ce jour là (peu importe le montant que tu gagnes en travaillant).
      Mais nous supposons que Ubereats va plutôt te proposer de travailler comme indépendant. Sache que le travail indépendant n’est pas compatible avec le chômage. Si tu t’inscris comme travailleur indépendant dans un guichet d’entreprise (démarche obligatoire pour pouvoir travailler comme indépendant), tu perds le droit au chômage. Il existe cependant une exception très récente pour pouvoir exercer une activité indépendante accessoire pendant ton chômage. Tu trouveras les informations et les démarches à accomplir sur cette page: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t158

      Pour d’autres questions, n’hésite pas de nous recontacter.

  3. Lolo
    le 25 novembre 2016 à 16:58

    Même en étant à l’école?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 novembre 2016 à 16:31

      Bonjour Lolo,

      Oui, même si tu es aux études, tu devrais malheureusement perdre le revenu d’intégration si ta maman travaille.

      Bien à toi,

  4. Lolo
    le 25 novembre 2016 à 10:17

    Bonjour, j’ai 18 ans, JE vis avec ma maman, JE suis donc à sa charge. Nous disposons des revenus du cpas ( 570€ chacune) en 2017 elle travaillera pour le cpas en tant qu’article 60. Ma question est : vais JE encore toucher les 570 du cpas même si elle travaille?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 novembre 2016 à 14:07

      Bonjour Lolo,

      Malheureusement, il y a de fortes chances que tu ne puisses plus percevoir les 578,27€ que tu percevais jusqu’à présent.  Officiellement, si ta mère gagne au moins 1156,53€/mois (2 x 578,27 €), tu n’auras plus droit au revenu d’intégration.  De toutes façons, c’est à votre assistant social du CPAS qu’appartient de prendre cette décision.

      N’hésite pas à revenir vers nous si tu as besoin d’autres informations.

  5. Jojo
    le 21 novembre 2016 à 13:37

    Bonjour, je travaille à temps plein depuis deux ans et mon contrat prendra fin bientôt, également je vie avec mes parents donc mon père travail et touche entre 500 et 700 euro par mois et ma mère touche 200 euro allocation de chômage avec 2 enfants à charge. ma question est : après la fin de mon contrat est ce que j’aurai le droit a un chomage complèt vu que je vie avec mes parents

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 novembre 2016 à 15:36

      Bonjour Jojo,

      Tu pourras effectivement prétendre à des allocations de chômage complètes mais tu seras considérée comme cohabitante simple aux yeux de l’ONEm puisque tes parents disposent d’un revenu professionnel et de remplacement.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  6. Didier
    le 19 novembre 2016 à 17:52

    Bjr,j aimerai bien s avoir si je suis toujours obliger de payez une pension alimentaire pour ma fille de 20 ans qui est tjrs au études ,malgré qu’ elle touche une aides d insertion du cpas de 550euros merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 novembre 2016 à 11:22

      Bonjour Didier,

      Le montant de cette pension alimentaire a-t-il été décidé par jugement ?
      De manière générale, le fait que ta fille perçoive une aide du CPAS ne t’exonère pas de lui payer une pension alimentaire; d’autant que le montant que tu lui verses doit être déduit de ses revenus versés par le CPAS.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas de nous recontacter.

  7. xcana10
    le 15 novembre 2016 à 12:25

    Bonjour j’ai fini mon stage de 6 Mois je n’est pas trouver d’autre emplois  je me suis inscrit comme demandeur d’emplois cher actiris je suis marie et j’ai des responsabiliser ma femme est encore étudiante je voudrais savoir si j’aurais le droit de a mes allocation d’insertion et le montant merci bien a vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 novembre 2016 à 11:14

      Bonjour Xcana10,

      Ta situation n’est pas très claire, pourrais-tu préciser quel type de stage as-tu terminé ?

      Si tu parles de ton stage d’insertion professionnel, il faut savoir que celui-ci a une durée d’un an (310 jours). Il n’est donc généralement pas possible de bénéficier d’allocations d’insertion après un stage de 6 mois (sauf si tu as terminé auparavant une formation en alternance et que ton stage d’insertion professionnel s’est vu diminué).

      Si tu parles d’un stage auprès d’une entreprise, sache qu’il n’est pas possible d’ouvrir un droit au chômage sur base d’un stage.

      En effet, pour ouvrir un droit  tu dois:

      – soit avoir réalisé un stage d’insertion d’un an (http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/);

      – soit totaliser un certain nombre de jours de travail salarié en fonction de ton âge, à comptabiliser sur une période de référence (au minimum 312 jours sur une période de 21 mois si tu as moins de 36 ans). Tu trouveras plus de renseignements à ce sujet sur le lien suivant: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/
      Si tu as fais un stage de transition, il pourrait être pris en compte dans le calcul du nombre de jours à raison de 96 jours maximum.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  8. Vann
    le 8 novembre 2016 à 16:27

    Merci pour l infos encore une petite question’ je viens d avoir 30 ans donc je toucherait quand le cohabitant simple?
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 novembre 2016 à 11:16

      Bonjour Vann,

      Malheureusement, si tu as 30 ans, tu ne pourras pas continuer à percevoir tes allocations d’insertion.

      En effet, comme expliqué ci-dessous lors de la précédente réponse, tu peux percevoir des allocations d’insertion pendant une période de 36 mois. Ce délai de 36 mois débute à 30 ans pour les personnes considérées comme cohabitantes avec charge de famille et au jour où il ouvre le droit aux allocations d’insertion pour les cohabitants simples.

      Comme tu passes de cohabitante avec charge de famille à cohabitante simple, la date à partir de laquelle on déterminera si tu as encore droit à tes allocations d’insertion changera : elle passera de « à partir de ton 30ième anniversaire » à « à partir du premier jour où tu as bénéficié de tes allocations d’insertion » .

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  9. Vann
    le 8 novembre 2016 à 09:29

    Bonjour, je vis seule avec mes 2enfants je touche du chômage sur base des études, je voudrais savoir si en me mettant en ménage avec quelqu’un qui travail et qui a saisie sur salaire si je toucherai encore du chômage je voudrais rester chef de famille sur mes enfants et si je perdrai aussi aux allocations familiales.
    Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 novembre 2016 à 16:03

      Bonjour Vann,

      Si tu emménages avec une personne qui travaille, tu seras effectivement considérée comme cohabitante simple, et ce indépendamment du fait que tu aies des enfants.

      De plus, tu risques peut-être malheureusement de perdre totalement ton droit aux allocations d’insertion étant donné que lorsque l’on est considérée comme cohabitante avec charge de famille, le délai de 36 mois de bénéfice des allocations d’insertion commence à courir à partir de ton 30 ième anniversaire. Pour les cohabitants simples, ce délai court à partir du premier jour d’octroi. Tu trouveras une explication et un exemple sur cette fiche http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/jusque-quand-as-tu-droit-a-des-allocations-dinsertion/

      Par contre ton droit au chômage n’a pas d’impact sur le fait de pouvoir bénéficier d’allocations familiales pour autant que tu ne sois pas l’attributaire (la personne qui ouvre le droit aux allocations familiales pour tes enfants). Si tu es attributaire, il est effectivement possible que tu perdes ton droit aux allocations familiales et que tu aies à faire une demande de prestations familiales garanties.  Nous te conseillons tout de même de contacter FAMIFED pour expliquer ta situation et obtenir plus d’informations: http://dg.famifed.be/fr/contact

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  10. Basri
    le 6 novembre 2016 à 01:10

    Bonjour quand on reçoit des allocations d’insertion sur base d’études et qu’on commence un travaille à temps plein durée d’un ans, à la fin du contrat Les allocations seront sur base dutravaille ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 novembre 2016 à 12:42

      Bonjour Basri,

      En principe, tu pourras effectivement ouvrir un droit aux allocations de chômage sur base d’un travail à la fin de ton contrat étant donné que tu auras moins de 36 ans.

      Sache que tu pourrais également continuer à bénéficier de tes allocations d’insertion puisque le travail salarié à temps plein fait partie des événements qui prolongent le crédit de 36 mois. Cependant, les allocations de chômage sur base du travail sont plus avantageuses.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  11. Pascale
    le 3 novembre 2016 à 14:25

    Bonjour,

    Pourriez-vous me dire quel serait le montant mensuel que je percevrais si je signe un contrat PFI à temps plein. J’ai 53 ans et j’ai à charge ma fille de 21 ans  qui poursuit ses études. Je ne peux pas bénéficier du chômage (ancienne indépendante).

    Merci,

    Courtoises salutations.

    Madame Pascale

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 novembre 2016 à 17:12

      Bonjour Pascale,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise, mais il faut savoir qu’en principe tu percevras une allocation de formation de 44,24 € par jour soit 1150,24 € par mois payée par l’ONEm .

      En effet, à priori tu seras considérée comme cohabitante avec charge de famille; ça sera notamment le cas si tu vis bien exclusivement avec ta fille et que tu peux prétendre à des allocations familiales pour elle, OU qu’elle ne dispose d’aucun revenu professionnel ou de remplacement .

      A cette allocation de formation s’ajoutera une prime d’encouragement de ton employeur; celle-ci correspond à la différence entre la rémunération imposable de la profession à apprendre et l’allocation de formation de l’ONEm. Sache qu’elle peut être progressive (elle augmente au fur et à mesure pendant ta formation).

      Tu trouveras cela dit des informations plus détaillées concernant le PFI sur http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/les-allocations-de-formation-fpi-pfi/ ou en contactant le conseiller PFI de ta région : https://www.leforem.be/contact/conseil-entreprises/conseillers-pfi.html

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  12. Basri
    le 31 octobre 2016 à 20:42

    Bonjour est ce que ces normal que le revenu d’intégration du cpas est supérieur au revunu d’allocation d’insertion pour un isolé ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 novembre 2016 à 14:43

      Bonjour Basri,

      Normal, certainement pas! Mais c’est malheureusement bien légal.
      Ce qui signifie que la personne qui reçoit des allocations d’insertion au taux isolé d’un montant de 850,98€ est en droit de demander un complément au CPAS de 16,42€ pour atteindre le montant du revenu d’intégration sociale de 867,40€.

      Bien à toi

  13. Anna
    le 31 octobre 2016 à 14:58

    Bonjour à vous j aurais une question mon compagnon a sûrement trouver un travaille pour là moment ces moi qui suis cer de ménage au chômage il a trouvé peut-être un travaille à mi-temps avec un salais de Plus au moin 950€ quelle serais le montem de les allocation de chômage et esque lui passe chef de ménage ? Merci bien

    • Anna
      le 31 octobre 2016 à 15:00

      Avec 2 enfants à charge également

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 novembre 2016 à 13:03

      Bonjour Anna ,

      Si votre compagnon travaille et dispose d’un revenu, vous ne serez plus considéré comme cohabitante avec charge de famille ou anciennement appellé « chef de ménage ». Toutefois, l’ONEM ne considérera pas le revenu de votre conjoint(e) ou de votre partenaire comme un revenu professionnel si les trois conditions suivantes sont remplies:

      • Vous déclarez ces revenus auprès de votre organisme de paiement (sur un formulaire C1, disponible auprès de cet organisme) lorsque vous introduisez votre demande d’allocations ou au début de l’activité professionnelle ou de la cohabitation;
      • Ces revenus proviennent d’un travail salarié;
      • Le montant brut ne dépasse pas 765,97 euros par mois. (Ce qui n’est pas le cas pour votre compagnon)

      Le montant de vos allocations seront donc calculé en fonction de votre nouvelle situation, c’est à dire en tant que cohabitante sans charge de famille. Vous pouvez consulter ces montants dans le tableau « Cohabitant » sur le lien suivant: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/

      Attention, ceux-ci sont les montants des allocations de chômage sur base du travail. Si vous percevez des allocations sur base d’études, les montants en tant que cohabitante sont:

      10,67 € par jour ou 277,42 € par mois si tu as moins de 18 ans?;
      17,03 € par jour ou 442,78 € par mois à partir de 18 ans.

      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions

  14. Angelbe5300
    le 26 octobre 2016 à 11:32

    Bjr je suis a mi temps et je vais etre comme isolé avec les 2 enfants a charge si je gagne 850€ CB j aurai de complément chômage? Merci

  15. Max
    le 20 octobre 2016 à 09:08

    Bonjour,

    J’ai 25ans et vis en cohabitation. j’ai reçu ma dispense (pour un an) afin de toucher le chômage durant ma formation comme chef entreprise menuiserie a l’ifapme. Je suis en première et mon patron me paie 435/mois (contrat Ifapme)

    je compte quitter la colloc et vivre seul comme habitant isolé. Toucherai-je donc dès lors 800 (comme isolé +25ans) + 350 Ifapme ? Est-ce cumulable ?

    Merci de votre réponse,
    Bien á vous,

    Max

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 octobre 2016 à 12:26

      Bonjour Max,

      L’indemnité que tu percevras à charge de ton employeur durant la formation en alternance peut être cumulée avec le bénéfice des allocations mais dans une mesure limitée.

      Le montant journalier de ton allocation de chômage sera diminué de la partie du montant net de l’indemnité journalière qui dépasse 7,61 euros (montant indexé). Tu retrouveras cette information ici: https://www.leforem.be/particuliers/dispenses-formation-alternance.html Dans ton cas (en se basant sur les montant que tu nous as donné), tu devrais donc recevoir 24,91 euros pas jour d’allocation de chômage soit environs 647,66 euros par mois.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  16. Cathy
    le 16 octobre 2016 à 22:35

    Bonjour

    Je vis chez ma mère j aimerais trouver un emploi ai je le droit en attendant d avoir des aides

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 octobre 2016 à 15:55

      Bonjour Cathy,

      En fonction de ton âge et de ton statut, tu peux travailler; même en vivant chez ta mère.

      – Si tu es étudiante et que tu as au moins 15 ans (et que tu as suivi deux années d’études dans l’enseignement secondaire, même sans réussite), tu peux travailler sous contrat d’occupation étudiant. Voici une fiche qui t’aidera à avoir plus d’explications sur le sujet: http://bruxelles-j.be/travailler/travailler-pendant-tes-etudes/qui-est-etudiant-et-qui-peut-conclure-un-contrat-doccupation-etudiant/
      Dans ce cas, tu peux avoir des revenus tout en restant à charge de ta mère si tu n’as pas dépassé un certain montant. Lire cette fiche pour plus de compréhension: http://bruxelles-j.be/travailler/travailler-pendant-tes-etudes/quen-est-il-des-impots/

      -Si tu n’as pas le statut étudiant, tu peux travailler sous un contrat dit « classique ». Mais sache que tes revenus seront susceptibles d’être imposables si tu gagnes un certain montant. Tes revenus professionnels doivent être déclarés sur ta propre déclaration des impôts; même si tu es sur la composition de ménage de ta mère.

      Pour plus d’informations, n’hésite pas de nous recontacter

  17. Riou
    le 16 octobre 2016 à 21:22

    Bonjour,
    Actuellement au chômage complet(Je suis chef de famille), j’ai 28 ans.

    J’ai a ma charge deux enfants(Mes petits frères) et ma maman.

    Ma maman n’a aucun revenu professionnel, j’aimerai savoir si c’est normal que je sois chef de famille?

    Ma maman n’aurait-elle pas le droit a une aide sociale de la part du CPAS en tant que cohabitante?

    Bien à vous, Riou.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 octobre 2016 à 13:55

      Bonjour Riou,

      Dans ta situation, il est normal que tu aies le statut de cohabitant avec charge de famille. Si ta maman le souhaite, elle peut faire une demande d’aide au CPAS. Après enquête sociale (et si elle répond aux conditions), elle pourrait effectivement percevoir un revenu d’intégration sociale au taux cohabitant. De ton côté, cela ne changera pas ton statut car le revenu d’intégration sociale n’est pas considéré comme un revenu de remplacement (s’il n’est pas perçu par le partenaire) et tu pourras donc garder le statut de cohabitant avec charge de famille.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  18. Moun
    le 14 octobre 2016 à 08:49

    Bonjour une question voilà je suis chef de famille 3 enfts à charge mais je suis en sanction onem j aimerai savoir si je change de situation que je devienne cohabitante est ce que je récupère mais allocations ou est ce que je doit mettre les enfts à charge de l autre personne afin de retrouver des allocations de chômage

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 octobre 2016 à 15:35

      Bonjour Moun,

      Changer de situation familiale ne devrait avoir aucun impact sur ta sanction. Cela ne permettra malheureusement pas de réduire la période de sanction.
      Si tu ne l’as pas encore fait, nous t’encourageons à introduire une demande d’aide auprès du CPAS de la commune où tu vis.
      Tu trouveras les explications sur les aides du CPAS sur: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/
      Bien à toi

  19. Kel
    le 14 octobre 2016 à 06:33

    Bonjour, j’ai 28 ans et j’ai une fille de 7 ans A ma charge ( séparé du papa )
    Je vais signer mon premier contrat de travail en 4/5 eme
    Pour une période de 3 mois ( contrat vendeuse Zeeman )

    Je vais chercher un appartement avec mon nouveau copain qui lui a déjà un revenu ( CDI )

    Si apres mon contrat de 3 mois Zeeman décide de ne pas renouveler mon contrat aurai-je droit au chômage et si oui combien en habitant avec ma fille et mon nouveau copain de 28 ans qui lui travaille

    Merci à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 octobre 2016 à 16:39

      Bonjour Kel,

      Malheureusement, au cas où ton contrat chez Zeeman n’est pas renouvelé, tu ne pourras pas prétendre aux allocations de chômage car tu n’auras pas presté suffisamment de jours pour ouvrir des droits.

      Tu ne pourras pas non plus accomplir de stage d’insertion, car tu as plus de 25 ans.

      Si tu te mets en ménage avec ton compagnon, celui-ci sera considéré comme chef de ménage et vu qu’il a des revenus de travail, tu ne pourras probablement pas non plus bénéficier d’une aide du CPAS.

      Pour plus de questions, n’hésite pas de nous recontacter.

  20. Marphi2507
    le 13 octobre 2016 à 09:32

    Bonjour,

    Ma belle fille vient de terminer une formation-étude  de 2 ans pour être directrice de crèche.

    Elle vit toujours chez nous, a 23 ans et a reçu son diplôme mais ne trouve pas d’emploi pour le moment.

    Chez Actiris, on lui dit qu’elle a droit aux allocations de chômage ( » si elle veut  » selon leurs termes ), au syndicat on lui a répondu que non.

    A-t’elle droit aux allocations d’insertion? Que doit elle faire pour les obtenir?

    Merci d’avance,

    Philippe

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 octobre 2016 à 13:35

      Bonjour Philippe,

      En principe elle pourrait effectivement ouvrir un droit à des allocations d’insertion en étant dispensée du stage d’insertion si elle a effectué un stage pendant ces études.

      Vous trouverez les démarches à effectuer sur la fiche suivante : http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quelles-sont-les-demarches-a-effectuer-en-fin-de-stage-dinsertion-professionnelle/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  21. Nicotine
    le 11 octobre 2016 à 18:04

    Bonjour, je suis invalide à 66% et ne travaille plus depuis 1999 à cause d’une grave maladie chronique évolutive que j’ai depuis ma naissance et je vis avec ma fille de 21 ans qui suit une licence en kiné , je perçois à la mutuelle une allocation qui varie entre 1,300€ et 1.500€ /mois et je suis vipo aussi.
    Mes questions sont , combien je percevrais d’invalidité si je vis toute seule? et si je veux vivre avec mon compagnon qui travaille à temps plein je percevrais quoi?
    Merci pour votre réponse ;-))

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 octobre 2016 à 16:00

      Bonjour Nicotine,

      Nous ne sommes malheureusement pas spécialisés en matières d’indemnités d’invalidité.

      Le mieux serait donc de poser la question à votre mutuelle ou à ce service juridique gratuit :

      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel: (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax: (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale?:
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

  22. Laura
    le 7 octobre 2016 à 14:51

    Bonjour, voilà ma question. Je me suis inscrite comme demandeuse d’emploi le 23 septembre 2015, ensuite le 2 février 2016 j’ai accepter un contrat à temps partiel (28h semaine). Le 23 septembre 2016 mon stage d’attente a été fini. Mon dossier a été mis à jour ( pour maintenir mes droits). Actuellement je vis avec mes parents un de mes parents est sur la mutuel depuis 3 ans , l’autre est au chômage. J’ai un petit frère et une petite sœur . Nous habitons tous ensemble. Ma question est la suivante ; est ce que j’ai droit à avoir un complément de chômage pendant que je travaille ? Sachant que mon salaire ne dépasse pas 1400 euro brut . Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 octobre 2016 à 10:28

      Bonjour Laura,

      En principe, si tu travailles à temps partiel (minimum 13 heures par semaine) alors que tu as ou aurais droit à des allocations d’insertion et que tu as effectué une demande de maintien des droits , tu pourrais effectivement introduire une demande d’allocation de garantie de revenu (AGR = complément chômage).

      Pour ce faire tu dois donc introduire les formulaires C 131A-travailleur et C 131A-employeur auprès de ton organisme de paiement, et ce au plus tard dans les 2 mois qui suivent le début de ton contrat à temps-partiel. (Sache qu’il est parfois encore possible de régulariser ta situation au-delà du délai de 2 mois).
      En principe, ta demande sera acceptée si ton salaire est inférieur au montant de l’allocation de chômage auquel tu pourrais prétendre si tu avais été au chômage à temps plein (sans aucun contrat de travail).

      Ta situation familiale n’aura d’impact que sur le calcul du montant de ton AGR.  Cependant, nous ne pourrons malheureusement pas te dire si tu y auras droit car le calcul de l’AGR est compliqué. Cela dit, tu trouveras tout de même des explications à ce sujet sur le lien suivant : http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t70
      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  23. lolo1999
    le 4 octobre 2016 à 17:36

    je suis cohabitant et on ma supprimé du chaumage  mes parents on une pansions handicaper  de la vierge noir et ma maman a 9 point comment cela va se passer  merci 

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 octobre 2016 à 12:02

      Bonjour Lolo1999,

      En principe, si tu n’as plus droit aux allocations de chômage, tu pourrais éventuellement t’adresser au CPAS de ta commune pour solliciter une aide financière. Cependant, il faudra vérifier que tu entres bien dans les critères d’admission. Tu trouveras des informations à ce sujet sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      Avant de demander l’aide du CPAS, tu pourrais peut-être vérifier si tu ne peux pas faire valoir des éventements (si par exemple tu as travaillé pendant le stage d’insertion) qui prolongeraient ton droit aux allocations d’insertion.
      Par contre, nous ne sommes malheureusement pas spécialisés pour toutes les questions de pensions. Nous ne pourrons donc pas te dire s’il y aura un changement aux niveaux des revenus de tes parents.

      Nous te conseillons donc de contacter ce service juridique gratuit et de leur expliquer ta situation:
      L’atelier des droits sociaux
      Rue de la Porte Rouge 4
      1000 Bruxelles
      Tel: (32) 2 512 71 57 – (32) 2 512 02 90
      Fax: (32) 2 512 76 68
      emploi@atelierdroitssociaux.be
      http://www.atelierdroitssociaux.be
      Service Emploi/Sécurité sociale/Aide sociale?:
      mardi de 9h à 12h et de 13 à 16h
      mercredi de 9h à 12h
      jeudi de 16h à 20h (uniquement sur rendez-vous)

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  24. Stéphanie
    le 4 octobre 2016 à 11:39

    Si j ai droit au cpas comme cohabitant, est ce que mon compagnon pourrai avoir un taux journalier de 25,94 au chômage?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 octobre 2016 à 15:39

      Bonjour Stéphanie,

      Nous ne pourrons malheureusement pas répondre à ta question de manière précise, car nous ne savons pas réellement à quoi correspond le montant que tu évoques dans ta question.

      En principe, si ton compagnon à mois de 25 ans et qu’il bénéficie d’allocations d’insertion, il pourra être considéré comme cohabitant privilégié et percevra 11,29 € par jour (soit 293,54 € par mois) s’il a moins de 18 ans?; ou 18,14 € par jour  (soit 471,64 € par mois) à partir de 18 ans.

      Cela dit, il semble plus probable que ton compagnon perçoive soit des demi-allocations de chômage, soit des allocations de chômage au taux cohabitant (en deuxième période d’indemnisation): http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2016/07/cohabitant.png. En effet, dans ce cas, le calcul du montant de ses allocations dépend de sa dernière rémunération brute. Tu trouveras plus de détails à ce sujet sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quels-sont-les-montants-des-allocations-de-chomage/

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  25. Loops
    le 4 octobre 2016 à 11:16

    Bonjour,

    j’ai été engagé le 26/09. Il m’ont donné des documents à remettre a l’ONEM pour bénéficier du PFI. Ce qui me tracasse est que cela veut dire que je vais travailler tout les jours mais ne percevrais qu’un montant de +/-400€ comme « salaire »??

    Cela fait plusieurs mois que je recherche du travail et il est donc important pour moi de travailler mais je trouve cela abérant de travailler et de ne percevoir qu’un salaire égal a mon indemnité de chomeur.

     

    Pouvez-vous me dire si c’est normal? ou mon employeur me paiera également une idemnité qui correspondera alors a un salaire?

     

    bien à vous,

  26. Philippe
    le 23 septembre 2016 à 16:06

    Bonjour,

    je vais finir mon stage d’insertion professionnelle, je vais pouvoir demander des allocations d’insertion à la CAPAC.  Je vis avec ma mère qui est au chômage et chef de famille, et mon frère qui ne travaille pas et ne perçoit aucun revenu (pas d’allocation de chômage car il avait plus de 25 ans lors de sa demande). Lorsque je toucherai des allocations d’insertion, je pense en tant que cohabitant? je voudrais savoir, si les revenus de ma mère vont changer (et si elle gardera le statut de chef de famille) suite à ce que je reçois des allocations d’insertion?

    Aussi je voulais savoir, en lisant la réponse ci-dessous de votre part à Id, quelle est la différence entre le statut chef de famille et le statut cohabitant avec charge de famille et si cela entraîne une différence de montant à percevoir?

    Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 septembre 2016 à 11:11

      Bonjour Philippe,

      Tu seras effectivement considéré comme cohabitant simple aux yeux de l’ONEm.

      Pour ta mère, elle sera en principe toujours considérée comme cohabitante avec charge de famille étant donné que tes allocations de chômage ne sont pas considérée comme un revenu de remplacement et que ton frère ne dispose d’aucun revenu (http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t147).

      Les termes « cohabitant avec charge de famille » et » chef de famille » sont des synonymes, ou plutôt dépendent de l’usage qu’en font les personnes. En effet, l’ONEm utilise le terme « cohabitant avec charge de famille », et on entendra plus souvent « charge de famille » dans le langage courant.  Il n’y a donc aucune différence entre ces deux statuts.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

       

  27. sévrine
    le 23 septembre 2016 à 14:36

    Bonjour,

    Je viens de perdre mon emploi,je vais aller m’inscrire au chômage,je suis seule avec mes 2 enfants a charge,(ils sont reconnu comme handicapé)je touchais plus ou moins 1190 euro brut par mois,pouvez vous me dire ce que je toucherai au chômage?

    Bien à vous

    Sévrine

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 septembre 2016 à 17:08

      Bonjour Séverine,

      A priori, tu serais considérée comme cohabitante avec charge de famille.

      Pendant les trois premiers mois tu devrais en principe percevoir 65% de ta rémunération brut (soit +/- 773 euros).

      Cela dit, il existe un montant minimum pour les allocations de chômage d’une personne qui a une famille à charge: soit 1180,06 euros / mois.

      Sache également que les allocations de chômage sont dégressives. Tu trouveras en cliquant sur ce lien (http://bruxelles-j.be/wp-content/uploads/2016/07/cohabitant-avec-charge-de-famille.png) un tableau récapitulatif.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  28. Laura 1309
    le 17 septembre 2016 à 01:23

    Bonjour je vais habiter chez maman avec mes 2 enfants je touche du chômage comme chefs de famille et maman touche de la vierge noir mes chez ma maman il a un amie et lui touche du chômage comment sava ses passer pour mes revenu et les sien merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 septembre 2016 à 09:38

      Bonjour Laura 1309,

      L’ami de ta maman gardera le taux cohabitant avec charge de famille. En effet, les allocations comme personne handicapée ne sont pas prises en compte par l’ONEM.
      Par contre, malgré tes deux enfants, tu serais, dans cette situation, indemnisée au taux cohabitant à cause des allocations de chômage de l’ami de ta maman.
      Bien à toi

  29. Stevie
    le 15 septembre 2016 à 14:09

    Hello ,

    J’ai 35ans je suis sous art60 avec une personne adulte à charge sans revenu … quelle serra en moyenne mon salaire s’il vous plaît ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 septembre 2016 à 14:57

      Bonjour Stevie,

      Le salaire dépend de nombreux critères notamment de la fonction dans laquelle tu seras engagé, de ton diplôme, de ton horaire… Nous te conseillons d’en parler avec ton responsable au service article 60 ou directement au service des ressources humaine.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  30. gautier
    le 14 septembre 2016 à 10:21

    bonjour,
    je suis au chômage cohabitant avec charge de famille.je vis avec mon frère qui touche des revenus du cpas.il est en stage d’insertion.il touchera bientôt ses allocations d’insertion et j’aimerais savoir ce que ca changera pour ma situation.et s’il travaillait aussi qu’est ce que a impliquerait.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 septembre 2016 à 17:18

      Bonjour Gautier,

      Si tu vis seul avec ton frère, et que ce dernier ouvre le droit à des allocations d’insertion ou qu’il reçoit des revenus professionnels, tu seras indemnisé au taux cohabitant. Et cela peu importe le montant de ses allocations ou de ses revenus.
      Si tu ne vis pas seul avec ton frère, tout dépend des autres personnes du ménage et de leurs revenus.
      Bien à toi

  31. Su
    le 14 septembre 2016 à 08:22

    Un chômeur à temps partiel touche de combien ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 septembre 2016 à 16:18

      Bonjour Su,

      Ta question n’est pas assez précise pour que que nous puissions te répondre.
      Tu peux trouver plus d’explication sur le chômage à temps partiel sur cette page: http://www.bruxelles-j.be/?p=16006
      N’hésite pas à discuter de ton cas précis avec ton organisme de paiement (Capac ou syndicat).
      Bien à toi

  32. ib
    le 13 septembre 2016 à 11:43

    Bonjour,
    Alors voilà je suis en stage insertion professionelle car j’ai arrêter l’école et j’aurais aimé savoir à combien s’élèvera. Mes allocations insertions à la fin de mon stage ? sachant que je vie seule avec ma mère qui est au chomage, et est ce que son allocation de chômage sera réduit vu que. Je toucherais également des allocation d’insertion ? Merci bien

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 septembre 2016 à 16:36

      Bonjour Ib,

      Si tu vis uniquement avec ta maman et qu’elle a des allocations de chômage, tu auras droit à des allocations d’insertion au montant prévu pour les cohabitants d’un montant de 442,78 € par mois (si tu as 18 ans ou plus).
      Tant que tes allocations ne dépassent pas ce montant, ta maman pourra garder le statut de cohabitant avec charge de famille.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  33. lolo
    le 13 septembre 2016 à 10:21

    Bonjour. j’ai signer un fpi de 3 mois chez Macdonald j’ai le statut de cohabitation je sais que mon organisme de paiement me paiera 442,78 € / par mois. Je voudrais savoir si j’allais aussi recevoir un paiement du Macdonald en parallèle ? Puisque lors d’une séance d’informations le responsable du rh nous a dit que notre fpi commençais à 11,3625 de l’heure

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 septembre 2016 à 16:14

      Bonjour Lolo,

      Effectivement, l’employeur doit payer une prime qui est équivalente à la différence entre le salaire prévu pour ta fonction et ton allocation de chômage/insertion/formation. Cette prime est progressive et correspond à:

      60% de la différence pour le premier mois;
      80% de la différence pour le deuxième mois;
      100% de la différence pour le troisième mois.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  34. Hanna
    le 10 septembre 2016 à 11:39

    Bonjour j’ai 26ans, je travail à temps plein jusqu’en novembre 2017 je ne pouvais pas bénéficier du chômage en sortant de l’école sauf si temps plein … donc j’aurais voulu savoir si après 1 an de travail à temps plein ; si je tombe enceinte aurais je le droit au chômage quand même… sachant que je suis puéricultrice donc écarté directement.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 septembre 2016 à 10:40

      Bonjour Hanna,

      Si tu as travailler un an à temps plein, tu devrais effectivement pouvoir ouvrir un droit aux allocations de chômage. Si tu tombes enceinte alors que tu es toujours sous contrat et que tu es écarté, c’est la mutuelle qui t’indemnisera. Si tu n’es plus sous contrat, tu auras droit aux allocations de chômage durant ta grossesse. Par contre, durant ton congé de maternité (15 semaines dont minimum 1 semaine avant la date prévue de l’accouchement), c’est la mutuelle qui t’indemnisera et plus l’ONEM.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  35. Antaris s
    le 7 septembre 2016 à 21:03

    Ma fille va faire 2 années de stages chez un huissier de justice , elle ne sera pas rémunérée ! Ce n est pas obligatoire ! Elle vit seule , elle a 24ans ! A t elle droit à une allocation du Cpas ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 septembre 2016 à 15:22

      Bonjour Antaris s,

      Théoriquement, votre fille pourrait introduire une demande d’aide auprès du CPAS de la commune dans laquelle elle est domiciliée. Par contre, nous ne pourrons malheureusement pas répondre de manière précise à votre question car nous ne pouvons pas prédire la décision que prendra le CPAS par rapport à sa situation.

      Dans la pratique, le CPAS effectuera une enquête sociale et une visite à domicile afin de vérifier que votre fille soit bien dans les conditions pour bénéficier d’une aide financière.

      Lors de celles-ci on lui demandera de fournir toute une série de documents et d’informations notamment sur votre situation familiale, ses revenus, le contexte qui l’a mené à habiter seule,… Sachez que les CPAS présentent généralement des réticences à aider un jeune qui a pris son indépendance et pourrait refuser de l’aider s’ils estiment qu’il a créé son état de besoin en déménageant sans avoir de revenu.

      Le CPAS a également la possibilité de lui demander dans quelle mesure ses parents peuvent subvenir à ses besoins. Si c’est le cas, il est probable que le CPAS leur demande d’intervenir (via une pension alimentaire) ou encore refuse d’aider le jeune. En effet, c’est en principe aux parents de subvenir aux besoins de leur enfant tant qu’il n’a pas encore de revenus. Le fait qu’il soit majeur(e) et/ou réside ailleurs ne dispense malheureusement pas les parents de cette obligation.

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter.