Bruxelles-J

Tu termines tes études. Quelles démarches dois-tu effectuer ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Lorsque tu arrives au terme de tes études ou que tu décides de les arrêter, il est recommandé de t’inscrire comme demandeur d’emploi chez ACTIRIS.

Quand peux-tu t’inscrire ?

L’inscription doit se faire le plus vite possible dès la fin ou l’abandon des études et dès que tu es disposé à accepter un emploi. Si tu termines tes études en juin, sans avoir de seconde session en septembre, inscris-toi comme demandeur d’emploi au plus tard le 8 août (ton stage d’insertion professionnelle débutera le 1er août).

Commence alors une période intermédiaire de 12 mois appelée «stage d’insertion professionnelle» avant de pouvoir toucher des allocations d’insertion. Pour plus de détails, consulte la fiche «le stage d’insertion professionnelle».

Pourquoi t’inscrire ?

Pendant le stage d’insertion professionnelle, tu peux chercher activement un emploi tout en gardant les allocations familiales et en restant à charge de la mutuelle de tes parents. Attention, pour maintenir ces droits sociaux, tu dois :

  • avoir moins de 25 ans ;
  • ne pas avoir exercé une activité lucrative pour laquelle tu as reçu une rémunération brute supérieure à 541,09 €/mois.

Outre le maintien des droits sociaux, l’inscription comme demandeur d’emploi te permet de bénéficier des services offerts par ACTIRIS. Pour plus détails, consulte la fiche «à quoi ça sert ACTIRIS ?»

Comment t’inscrire ?

Tu peux t’inscrire comme demandeur d’emploi sans te déplacer, en quelques minutes, sur le site Internet d’ACTIRIS : www.actiris.be

Si tu préfères, tu peux aussi te rendre dans une des antennes d’ACTIRIS. Tu trouveras les coordonnées dans la fiche adresses utiles

Si tu t’es désinscrit et que tu souhaites te réinscrire, en plus d’Internet ou de te rendre sur place, tu as également la possibilité de le faire par téléphone au 02 800 42 42.

Une dernière alternative est l’inscription par courrier postal : tu dois pour cela te procurer le formulaire d’inscription (n’hésite pas à le demander par téléphone ou par courriel). L’idéal serait alors de l’envoyer par courrier recommandé.

Quelles informations dois-tu fournir pour t’inscrire ?

Le formulaire à compléter doit comporter :

  • les informations concernant ton identité ;
  • ton numéro de registre national (il figure sur ta carte d’identité) ;
  • les études suivies (année par année après l’enseignement primaire) et les éventuelles formations ;
  • tes connaissances en langues et en informatique ;
  • tes expériences professionnelles et tes souhaits en la matière (type d’emploi recherché, lieu où tu acceptes de travailler).

Après t’être inscrit, tu recevras un accusé de réception. Si tu t’inscris en ligne, tu dois l’imprimer toi-même. Et si tu t’inscris par courrier, tu le recevras dans un délai de trois semaines.

N’oublie pas de prévenir ACTIRIS dès que ta situation de demandeur d’emploi change (adresse, emploi, reprise d’études de plein exercice).

Si tu ne résides pas à Bruxelles

Pour t’inscrire chez ACTIRIS, tu n’es pas obligé d’être domicilié à Bruxelles mais tu dois y résider effectivement. Si ce n’est pas le cas, ce n’est pas chez ACTIRIS que tu dois t’inscrire mais chez son équivalent en fonction de ton lieu de résidence :

  • le FOREM en Région wallonne ;
  • le VDAB en Région flamande ;
  • l’ADG en Communauté germanophone.

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


78 questions pour “ Tu termines tes études. Quelles démarches dois-tu effectuer ?

  1. Clé
    le 23 juin 2018 à 21:02

    Bonjour,

    Je compte rendre mon memoire en Août. J’ai postulé pour un stage qui débuterait en Septembre.
    L’entreprise est habituée à ne prendre que des stagiaires étudiants, ce qui ne sera plus mon cas! Comment dois-je faire pour que je sois couverte par une assurance sur le lieu de travail? Dois je faire en sorte d’avoir une convention d’immersion professionnelle? Je ne pense cependant pas que l’entreprise soit prête à me rémunérer ou me fournir une indemnité !

    Merci d’avance

  2. Muriel
    le 15 juin 2018 à 13:33

    Bonjour,

    Mon fils de 20 ans aura terminé ses études fin de ce mois. Il va directement commencer à travailler d’abord en utilisant le solde de ces heures « étudiant » et puis il en CDI temps plein de 38 heures sur 4 jours.  Doit-il faire des démarches au niveau du VDAB (habitant en région flamande) ?

    D’avance merci pour votre réponse.

    bien à vous

    Muriel

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 juin 2018 à 13:55

      Bonjour Muriel,

      Pour répondre à ta question, il n’est pas nécessaire pour lui de s’inscrire au VDAB si son contrat de travail démarre immédiatement après les études.

      D’ailleurs, bien que cette pratique soit assez répandue, sache que on ne peut plus travailler comme étudiant jusqu’au 30 septembre de la dernière année d’étude; le Control de Lois Sociales se tient à une interprétation plus restrictive du statut d’étudiant, notamment en considérant que si on a terminé les études en Juin on ne peut pas être considéré comme étudiant au-delà de la fin des cours. Pour plus de renseignement tu peux lire le communiqué de presse suivant; http://www.infor-jeunes.be/site/news-infor-jeunes-521-Communique-de-presse–Le-job-etudiant-apres-les-etudes
      Le plus judicieux serait de adresser directement au CLS pour demander des renseignements par rapport à ta situation; http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=36199.

      De plus, si, à la fin de son job d’étudiant, il est immédiatement engagé(e) comme travailleur par le même employeur, il faut que la nature de son emploi soit clairement différente de celle du job d’étudiant qu’il a préalablement exercé. Le but n’est pas que l’employeur utilise le job d’étudiant comme période d’essai de l’emploi à proprement parler.

      N’hésite pas à revenir vers nous pour toute autre question :)

  3. cha
    le 13 juin 2018 à 11:26

    Bonjour,

    Voilà j’ai eu fini hier mon Travail de Fin d’Etude que j’ai réussi. Une directrice d’école me demande de travailler jusqu’à fin juin, le soucis c’est que j’aimerais garder mon statut d’étudiant. Comment dois-je faire ? Quel contrat dois-je demander si je veux rester étudiant jusque fin aout?

    J’ai oublié de préciser que c’était dans l’enseignement maternelle

     

    Merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 juin 2018 à 12:08

      Bonjour Cha,

      Jusqu’au 30 septembre de la dernière année d’études du jeune, il a le choix entre signer un contrat d’occupation d’étudiant et un contrat de travail ordinaire. Après cette date, tant que tu n’as pas repris tes études et que celles-ci redeviennent ton activité principale, tu ne pourras plus faire de job étudiant.
      Donc, si tu le souhaites, pour cet emploi qu’on te propose dans cette école maternelle, tu peux sans problème le faire sous contrat étudiant.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  4. Mathieu
    le 10 juin 2018 à 18:36

    Après mes études puis-je m’inscrire comme intérimaire ? Je vous prie de me répondre

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 juin 2018 à 11:40

      Bonjour Mathieu,

      Il n’y a en principe aucune condition pour pouvoir s’inscrire dans une agence intérimaire. Même les étudiants peuvent s’y inscrire.

      Bien à toi.

  5. thomas
    le 7 juin 2018 à 17:13

    je viens de m inscrire au forem ma question est , est ce que je peu continuer mon job étudiant

    merci d avance

     

    bien a vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 juin 2018 à 14:50

      Bonjour Thomas,

      Tout dépend si tu es toujours étudiant ou non. Si tu n’es plus étudiant, tu ne peux plus travailler comme étudiant. Par contre si tu termines tes études et que tu t’es inscris un peu à l’avance au Forem, tu peux continuer à travailler comme étudiant jusqu’à la fin de tes études.
      Bien à toi

  6. Safaa
    le 4 juin 2018 à 16:39

    Bonjour,

    Je suis une étudiante marocaine mais j’envisage d’aller en Belgique pour entamer une formation d’assistante sociale. Je me demande si je peux travailler en Belgique avec ce diplôme après avoir fini mes études ?

    Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 juin 2018 à 16:02

      Bonjour Safaa,

      En principe, si tu viens du Maroc pour venir faire tes études en Belgique, tu auras en principe un titre de séjour lié au fait que tu suives des études en Belgique (Plus d’information sur http://bruxelles-j.be/etudier-se-former/venir-etudier-en-belgique/acces-au-sejour-pour-venir-etudier-en-belgique-etrangers-hors-eee/).

      Thoriquement, le diplôme d’assistante sociale te permettrait effectivement de pouvoir travailler en Belgique, mais une fois le diplôme obtenu, il n’est pas toujours facile pour un étudiant étranger de rester en Belgique et d’y travailler . En effet, le titre de séjour que tu reçois pour faire tes études est à renouveler chaque année académique. Cependant, il est  limité à la durée de tes études.

      Lorsque tu viens en Belgique pour étudier et que tu souhaites ensuite y  travailler tu dois passer par une procédure de changement de statut.  Tu pourras peux introduire cette demande à condition d’être toujours en possession d’un titre de séjour valable au moment de ta demande.

      Voici les étapes à suivre pour effectuer ce changement de statut :

      Tu dois d’abord t’adresser auprès de la région de Bruxelles-Capitale, la région Wallonne, la région Flamande ou la Communauté germanophone afin d’introduire avec ton employeur une demande d’autorisation d’occupation comme travailleur salarié.

      Dans l’introduction de ta demande, il faut bien signaler qu’il s’agit d’une demande pour une activité dans le futur afin que l’administration ne confonde pas avec la situation de séjour et d’accès à l’emploi actuelle.

      Après l’obtention du permis de travail B ,il faudra que tu introduises une demande de changement de statut auprès de ta commune de résidence qui va la transmettre à l’Office des étrangers. Tu trouveras un modèle de lettre pour la commune sur le site de l’ADDE (http://www.adde.be/docman/formulaires-de-procedure-1/demande-d-autorisation-de-sejour-1/95-demande-de-changement-de-statut-article-9-alinea-2-1.html).

      En plus de cette lettre de demande, il faut annexer d’autres documents notamment la copie du permis de travail.
      Pour plus d’informations sur la procédure, tu pourrais consulter la page suivante : http://www.adde.be/ressources/fiches-pratiques/sejour/changement-de-statut-demande-technique ou contacter ce service juridique gratuit : le Conseil Jeunesse et Développement (CJD)

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      • Safaa
        le 7 juin 2018 à 17:57

        Donc pour avoir le droit d’effectuer cette demande je dois d’abord trouver un emploi directement après mes études ?

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 8 juin 2018 à 11:21

          Bonjour Safaa,

          Oui, il faudra effectivement qu’au préalable, tu aies trouvé un emploi avec un employeur disposé à effectuer les démarches suivantes avec toi.

          D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  7. sara
    le 31 mai 2018 à 19:58

    Bonjour,

    enfaite j’ai une question si je fait des formation es ce que je reste étudiante  ou pas?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 juin 2018 à 15:51

      Bonjour Sara,

      Ta question n’est pas suffisamment précise pour que nous puissions de répondre précisément. Il faudrait connaitre le type de formation. Cependant, si tu es demandeuse d’emploi et que tu fais des formations professionnelles avec Bruxelles Formation par exemple, tu gardes le statut de demandeuse d’emploi et tu ne récupères donc pas le statut d’étudiante.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu souhaites préciser ta situation ou si tu as d’autres questions.

  8. JAD
    le 29 mai 2018 à 11:27

    Bonjour,

    je termine mes études en juin, dans le cadre de ma fin de master,j ‘ai du effectuer un stage de plusieurs mois, la société veux m ‘engager en contrat étudiant en juillet et aout, pour me permettre d’augmenter mon expérience.

    ma question est / puis donc m’inscrire chez actiris en septembre

    merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 mai 2018 à 15:29

      Bonjour Jad,

      Sache que depuis juillet 2017, le SPF emploi a modifier son interprétation de la loi quant au contrat de travail étudiant et qu’il n’est à priori plus possible de travailler sous contrat étudiant durant les vacances qui suivent la fin de l’année lorsqu’il s’agit de la dernière année d’études. Nous te conseillons donc de vérifier cela avec eux: http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=45756

      Si tu ne peux pas faire de contrat étudiant et que tu commences directement à travailler sous contrat de travail ordinaire, il n’est effectivement pas nécessaire de t’inscrire comme demandeuse d’emploi et tu peux attendre la fin de ton contrat de travail. S’il est tout de même possible de faire un contrat de travail étudiant après vérification avec le SPF emploi, nous te conseillons de tout de même t’inscrire comme demandeuse d’emploi. Le fait d’avoir un job étudiant n’est pas incompatible avec le statut de demandeur d’emploi jusqu’à la fin du mois de septembre.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  9. Enetari
    le 29 mai 2018 à 09:44

    Bonjour !

    j’ai bientôt 20 ans, Je suis actuellement en dernière année

    J’ai dû arrêter les cours pratiques en cours d’année à cause de ma santé.

    ( j’ai un papier officiel d’un spécialiste comme quoi je suis dispensée )

    quelques temps après, ce sont les cours théoriques qui m’ont également posé problème.

    je ne pouvais plus poser les pieds dans une école, mais également dans tous les espaces publiques.

    impossible de me concentrer, malaises,etc.

    De ce fait, J’ai manqué énormément de cours.

    Je n’y ai pas été non pas par  » flemme  » ou par manque d’envie mais parce que j’étais incapable d’y aller.

    J’essayais de temps en temps de revenir par moi-même, mais j’avais des soucis pendant le chemin jusque là-bas. ( malaise,..)

     

    Lundi, ce sont les examens. je vais quand même essayer de les passer, car je veux me battre jusqu’au bout

    ( même si il n’y a vraiment pas d’espoir..

     j’ai peur que cela soit perçu comme un abandon des études alors que j’ai juste essayée de faire de mon mieux 

    Après cela, je ne compte pas recommencer une année, j’aimerais trouver un boulot et changer d’air.. mais comment? sans diplôme?  je suis complètement perdue.

    Un grand merci de votre aide !

    Enetari.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 mai 2018 à 15:15

      Bonjour Enetari,

      Ta question n’est pas très claire. As-tu peur que le fait de ne pas passer tes examens soit assimilé à un abandon d’études et que cela pose problème par rapport à ton allocation d’études? ou encore tes allocations familiales?

      A priori, si tu es couvert par un certificat médical, ces absences ne poseront aucun problème par rapport à tes droits et ton inscription est officiellement maintenue pour toute l’année scolaire. Si jamais tu n’es pas couvert par un certificat médical, ces absences pourraient effectivement avoir des conséquences sur tes droits.

      Si tu te poses des questions par rapport à l’accès au marché du travail sans diplôme, sache qu’il existe des secteurs en recherche de travailleurs dit « peu qualifié », ce qu’il faut en réalité traduire par « n’ayant pas de diplôme » (et non n’ayant aucune compétence). Il est donc possible de trouver un emploi malgré le fait qu’on ait pas de diplôme. Il est également possible de se former en travaillant via des stages professionnels par exemple. Lorsque tu t’inscriras comme demandeur d’emploi, n’hésite pas à en parler avec un conseiller emploi. Il existe différentes méthodes pour se former en travaillant (FPI, Stage first, CIP, formation professionnelle…). Tu peux également parler à ton conseiller de tes problème de santé. Si tu le souhaites tu pourrais alors bénéficier d’un accompagnement particulier dans tes recherches d’emploi (http://www.actiris.be/ce/tabid/103/language/fr-BE/Un-accompagnement-specifique.aspx)

      N’hésite pas à nous recontacter si tu souhaites préciser ta situation ou si tu as d’autres questions.

  10. david
    le 23 mai 2018 à 17:16

    Je termine mes études cette année, et j’ai 26 ans. Je n’ai pas interrompu mes études, simplement la durée totale de celle-ci m’a amené à dépasser cet âge requis (classe préparatoire en France, 3 ans, et l’Insas, 5 ans)

    Quelles démarches dois-je alors suivre ?

    Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 mai 2018 à 14:29

      Bonjour David,

      Tu n’as en principe aucune démarche particulière à faire.

      Si tu souhaites débuter tes recherches d’emploi, il est généralement conseillé de s’inscrire auprès du service emploi de sa région (Actiris, VDAB, Forem ou ADG) pour bénéficier de suivi, conseils, et parfois ouvrir le droit à certains avantages (aides à l’embauche, formations destinées aux demandeurs d’emploi,…).

      Comme tu as plus de 25 ans, tu ne pourras malheureusement pas prétendre à des allocations d’insertion (chômage après études). La seule exception à cette règle des 25 ans et le fait de disposer d’une occupation comme travailleur salarié qui expliquerait que le jeune n’a pas introduit de demande avant ses 25 ans. Ce qui n’est malheureusement pas ton cas.

      A partir de 25 ans, la seule possibilité pour ouvrir un droit au chômage est celle sur  base d’un travail salarié (soumis aux cotisations sociales, secteur chômage compris). En effet, tu pourras ouvrir un droit au chômage sur base du travail si tu as travaillé au moins 312 jours sur les 21 mois précédent ta demande; cette règle est valable jusqu’à tes 36 ans.  Tu trouveras plus d’information à ce sujet sur http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage

       

      Si tu n’as pas la possibilité d’ouvrir un droit aux allocations de chômage et que tu as besoin d’une aide financière, tu pourrais alors éventuellement t’adresser au CPAS de ta commune. Cela dit, le CPAS effectuera une enquête sociale afin de vérifier si tu remplis les critères d’admission. Plus d’infos sur le CPAS en cliquant sur : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/ .

      Attention, un citoyen de l’union européenne ne peut en principe pas devenir une charge déraisonnable pour l’état. C’est-à-dire que lorsqu’un européen à l’intention de s’installer en Belgique, il doit disposer de moyens suffisants pour subvenir à ses besoins (ou faire en sorte de pouvoir les obtenir).C’est pourquoi, après trois mois d’aide du CPAS, l’Office des étrangers est informé de la situation et peut décider de retirer le titre de séjour de la personne.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  11. Sarah
    le 3 mai 2018 à 14:58

    Bonjour
    Je m’appelle Sarah et j’ai bientôt 23ans. J’ai arrêté l’école l’année passée j’étais en 5ieme puériculture. Je me suis alors inscrite a l’actiris comme demandeuse d’emplois
    Actuellement je vais bientôt avoir mes allocations de chômage en août normalement.
    Maintenant je regrette d’avoir abandonné mes études, je veux reprendre là où j’ai arrêté en 5ieme professionnelle ai ce encore possible?
    merci de me répondre le plus vite possible
    Sarah

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 mai 2018 à 11:20

      Bonjour Sarah,

      Tu peux effectivement reprendre tes études en puériculture dès la rentrée de septembre. Tu pourras éventuellement demander une dispense auprès d’Actiris. Cette dispense si elle t’est accordée te permettra de percevoir ton allocation d’insertion pendant toute la durée de tes études.Si tu n’as pas droit à l’allocation d’insertion, tu pourras reprendre tes études et tu percevras uniquement le montant des tes allocations familiales.

      Sache qu’il est vivement conseillé de valider ton stage d’insertion professionnelle en introduisant une demande d’allocations d’insertion avant ta reprise d’études. Sinon ton stage d’insertion sera invalidé et, vu ton âge, tu ne pourras jamais ouvrir un droit aux allocations d’insertion.

      Je t’invite à consulter cette page: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-obtenir-une-dispense-pour-te-former-pendant-ton-chomage/

      Pour plus d’informations contacte nous !

  12. Cassandra
    le 20 avril 2018 à 09:17

    Je fini d’étudier fin juin mais début juillet je déménage en France, est ce que je dois tout de même m’inscrire ici en Belgique?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 avril 2018 à 15:22

      Bonjour Cassandra ,

      Pour être inscrite comme chercheuse d’emploi, tu dois résider en Belgique
      Vu que tu pars vivre en France, tu ne peux pas être en même temps inscrite comme chercheuse d’emploi en Belgique. Sauf exceptions : http://www.bruxelles-j.be/?p=12230

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  13. Caroline
    le 16 avril 2018 à 18:56

    Bonjour,

     

    Si je termine mes études universitaires en juin (je ne devrais pas avoir de seconde session), puis-je m’inscrire directement pour le stage d’insertion professionnelle alors que je souhaite exercer un job étudiant en septembre et gagner plus de 541,09 durant ce mois ?

     

    Merci,

     

    Caroline

  14. AS
    le 10 avril 2018 à 12:26

    Bonjour, j’ai 20 ans et je termine mes études – Ecole Secondaire Puériculture – fin juin 2018.

    Pour prendre de l’expérience et pour améliorer mon anglais, j’aimerais travailler comme fille au-pair pendant 10 à 12 mois au Canada.

    Est-ce que cette année compte comme année sabbatique?

    Je vais m’inscrire chez Actiris en Juillet. Est-ce qu’il y aura d’autres démarches à faire?

    Merci beaucoup!!

    Asi

     

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 avril 2018 à 11:30

      Bonjour AS,

      A partir du moment où tu n’es plus inscrite dans un programme d’enseignement organisé et/ou subventionné par l’une des communautés, tu ne seras plus considérée comme étudiante. Donc, si tu pars à l’étranger travailler au pair pendant un moment, cette période sera considérée comme du travail au pair à l’étranger, tout simplement. Il n’existe pas de statut officiel « année sabbatique ».

      Si tu t’inscris à Actiris comme demandeuse d’emploi en stage d’insertion dès la fin de tes études, tu pourrais bénéficier d’allocations familiales tant que tu es en Belgique.
      Dès que tu pars à l’ étranger, il faut interrompre ton stage d’insertion en prévenant Actiris.
      Tu peux toujours demander à l’ONEM si ton séjour à l’étranger peut faire partie de ton stage d’insertion (via le formulaire C36.5) mais généralement du travail au pair n’est, à notre connaissance, pas intégré au stage d’insertion professionnelle. Mais tu n’as rien à perdre à introduire une demande via le C36.5.
      Tu trouveras les explications sur : http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/partir-a-letranger-pendant-le-stage-dinsertion-professionnel/
      Pendant ton séjour au Canada, tu n’auras en principe plus droit aux allocations familiales mais tu peux toujours en discuter avec ta caisse d’allocations familiales.

      Sache également qu’au Canada, la formule de séjour au pair n’est pas prévue dans la législation.
      Par contre, un jeune peut effectuer un séjour au Canada dans le cadre d’un programme d’ »aide familial résidant » ou « vacances – travail ».
      Dans le cadre de ce programme, le jeune prend soin des enfants, des personnes âgées ou des personnes handicapées dans un foyer privé ou à domicile. Les aides familiaux résidents doivent habiter dans la résidence privée où ils travaillent au Canada.
      Cette formule est considérée comme un travail à part entière : les services d’immigration contrôlent le respect des législations et il faut obtenir un permis detravail.

      Une autre possibilité est le Programme Vacances-Travail : http://www.cic.gc.ca/francais/travailler/eic/admissibilite.asp?country=be&cat=wh

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  15. Anonymat
    le 9 avril 2018 à 17:56

    Bonjour,
    Je suis étudiant étranger ( Cameroun),et suis actuellement une formation d’éducateur spécialisé dans une haute école haute.ma question est de savoir si je peux également bénéficier d’une formation offerte par le Forem en cours du soir ?
    Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 avril 2018 à 14:27

      Bonjour Anonymat,

      Tout dépend des conditions fixées par le Forem pour avoir accès à cette formation. Il est probable qu’il sera souvent nécessaire d’être demandeur d’emploi inoccupé (donc pas étudiant en même temps) et que tu ne pourras donc pas suivre la formation souhaitée. Mais pour en être certain, nous te conseillons de poser directement la question au Forem en fonction de la formation que tu vises.
      Bien à toi

  16. Martine
    le 22 mars 2018 à 14:16

    Bonjour,

    Mon fils de 20 ans s’est désinscrit de son école supérieur le 28 novembre 2017 ( l’année est en soit pas comptabiliser ) Il compte bien se réinscrire dans la même école en septembre 2018. Cependant est ce qu’il pourrait toujours être accepter dans la même école sachant que il est inscrit comme demandeur d’emploi chez Actiris et qu’il ne trouve toujours pas de job, En gros cette année il ne fait rien et il attend juste a pouvoir se réinscrire dans la même école, Pourrait t-il être a accepter ?

    Merci de votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 mars 2018 à 16:40

      Bonjour Martine,

      L’inscription d’un étudiant est refusée lorsque cet étudiant a fait l’objet, dans les cinq années précédentes, d’une mesure d’exclusion d’un établissement d’enseignement supérieur pour des raisons de fraude à l’inscription ou de fraude aux évaluations.

      L’inscription d’un étudiant peut être refusée  :

      Autrement dit, le fait que ton fils se soit désinscrit de l’Université ne constitue pas un motif de refus de ré-inscription. Par ailleurs, au moment de la reprise de ses études, ton fils devra prévenir ACTIRIS de son changement de situation.

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  17. prettypumkin
    le 13 mars 2018 à 18:34

    Bonjour Madame, Monsieur

    J’ai terminé mes études en septembre 2017, j’ai 27 ans. Je sais donc que je n’aurai pas droit aux allocations après études en m’inscrivant chez Actiris en stage d’insertion professionnelle. Pourtant, après m’être inscrit en tant que « librement inscrit », mon inscription a été modifié et je suis actuellement en « stage d’insertion professionnelle ». Il est selon actiris obligatoire pour les moins de 30 ans. Outre le fait qu’Actiris offre de nombreux avantages en terme de formations gratuites et autres, mais vu que je suis très autonome et que je n’aurai droit à rien (financièrement), l’inscription chez Actiris (pour Bruxelles) est-elle  vraiment obligatoire ? Peut-on me supprimer mon droit à la mutuelle si j’annule mon inscription chez Actiris ? Puis-je chercher un emploi seul de mon côté et garder ma mutuelle ? Quel serait alors mon statut : sans emploi, en recherche d’emploi…?

     

    Merci par avance pour votre réponse

    Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 mars 2018 à 12:06

      Bonjour Prettypumkin,

      Non, l’inscription chez Actiris n’est pas obligatoire. Tu peux (et tu dois) être inscrit comme titulaire auprès d’une mutuelle même si tu n’es pas inscrit chez Actiris.
      Tu peux chercher un emploi sans être inscrit officiellement comme chercheur d’emploi. Tu n’as alors aucun statut officiel. Ce qui n’empêche pas d’être affilié à une mutuelle.
      Cependant, nous ne voyons à priori aucun intérêt à ne pas s’inscrire chez Actiris. Vu que tu n’es plus dans les conditions pour les allocations d’insertion, tu ne devrais en principe « subir » aucun contrôle de leur part quant à ta recherche d’emploi.
      Il est bien indiqué sur leur site que, vu ton âge, tu n’es pas concerné par la procédure de contrôle de disponibilité sur le marché de l’emploi: http://www.actiris.be/jeunes/tabid/976/language/fr-BE/Controle-de-ma-disponibilite.aspx

      Outre les services dont tu peux bénéficier en étant inscrit chez eux, l’inscription chez Actiris pourrait aussi se révéler intéressante pour pouvoir peut-être bénéficier d’un plan d’embauche: http://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quest-ce-quun-plan-dembauche-et-comment-peux-tu-en-profiter/

      Bien à toi

      • Lotili
        le 7 mai 2018 à 16:51

        Bonjour,

        J’ai une question complémentaire par rapport à ces informations. Dans mon cas, je vais sur mes 26 ans et vais me domicilier à Bruxelles cet été. Je finis mes études durant la session d’août, mais j’ai déjà trouvé un emploi qui commencera dès septembre 2018. Y a-t-il dès lors un quelconque intérêt à m’inscrire chez Actiris ou seule la mutuelle suffit?
        Merci d’avance

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 9 mai 2018 à 16:23

          Bonjour Lotili,

          Si tu termines tes études en août 2018 et que tu entames un emploi en septembre 2018, il n’est à priori pas utile de s’inscrire comme demandeur d’emploi pour quelques jours.

          N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  18. Mf_Starboy
    le 25 février 2018 à 15:13

    Quand reçoit-on ces allocations ?

  19. nathalie
    le 20 février 2018 à 13:44

    Bonjour,

    Mon fils a 26 ans et ne désire pas terminer les études qu’il a entrepris en septembre (graphisme). Il est en studio/kot à Bruxelles mais est toujours domicilié chez moi en province de Hainaut. Quelles démarches doit-il effectuer ? il n’ a plus droit à des allocations de chômage mais doit-il quand même s’inscrire pour y avoir droit dans le futur ?

    Bien à vous

    Nathalie

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 février 2018 à 15:02

      Bonjour Nathalie,

      Si ton fils arrête ses études et ne souhaite pas les poursuivre l’année prochaine, il peut effectivement s’inscrire comme demandeur d’emploi auprès de l’agence régionale pour l’emploi (mais ce n’est pas une obligation). Comme il est toujours domicilié en province du Hainaut, c’est au Forem qu’il devra s’inscrire. S’il reste habiter à Bruxelles et qu’il souhaite bénéficier d’un suivi et d’avantages – comme des formations ou plans d’embauche etc. – dans sa recherche d’emploi, il pourra alors également s’inscrire auprès d’Actiris. C’est cependant le Forem qui sera en charge de son dossier et qui le suivra en termes de droits sociaux (allocations de chômage, etc.).

      Comme il a plus de 25 ans, il ne pourra en effet pas bénéficier des allocations d’insertion (chômage sur base des études). La seule possibilité qu’il aura pour ouvrir son droit aux allocations de chômage à l’avenir sera de le faire sur base du travail (http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/). Être inscrit comme demandeur d’emploi sera alors en effet l’une des conditions pour obtenir les allocations de chômage s’il en fait la demande dans le futur (mais cela n’implique pas qu’il doive s’inscrire dès maintenant. Cela dit nous conseillons toujours de le faire pour bénéficier du suivi que reçoivent les demandeurs d’emploi).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  20. Marianne
    le 13 février 2018 à 11:41

    Bonjour,

     

    Mon fils de 24 ans vient de terminer ses études supérieures (cours réussis en septembre 2017 et TFE réussi en janvier 2018). Il ne compte pas reprendre d’autres études.

    Pourriez-vous m’éclairer quant à sa situation, quel est son statut? Reste-t-il étudiant pour le reste de l’année scolaire entamée?

    L’année scolaire 2017-2018 (pour laquelle le minerval a été payé) est-elle terminée pour lui? Ou se termine-t-elle en juin?

    Peut-il envisager un job d’étudiant d’ici juin? Ou doit-il s’inscrire directement au forem ? (sachant qu’il n’aura de toute façon pas droit aux allocations d’insertion dans un an)

    Quid des allocations familiales?

    Et quid de la bourse d’études?  Faudra-t-il rembourser une partie?

    Merci pour les infos, nous sommes en plein brouillard.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 février 2018 à 13:44

      Bonjour Marianne

      Au niveau de son statut, en principe, étant donné que votre fils a terminé ses études (a remis et réussi son TFE) il n’est théoriquement plus considéré comme étudiant. Il est donc actuellement sans statut (et ne peut donc pas travailler comme étudiant).

      Au niveau des allocations familiales, pour pouvoir les percevoir en tant qu’étudiant, il faut suivre régulièrement les cours, ce qui ne sera plus le cas de votre fils. Nous lui conseillerions donc de s’inscrire auprès du Forem afin de pouvoir continuer à percevoir ses allocations familiales (et non dans le but de pouvoir ouvrir un droit aux allocations d’insertion, car effectivement il n’y aura malheureusement pas droit).

      Au niveau de la bourse d’études, à priori, un élève ne peut prétendre à une allocation d’études pour la préparation d’un mémoire. Si vous avez perçu une bourse d’études pour cette année académique, il est donc malheureusement fort probable que la Fédération Wallonie-Bruxelles vous demande de la rembourser.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      • Marianne
        le 15 février 2018 à 16:11

        Re-bonjour,

        il me reste une question …

        Pour passer son TFE en janvier, et donc valider les crédits manquants, mon fils s’est réinscrit à l’école pour l’année scolaire 2017-2018.

        Le paiement du minerval est en suspens, vu que la demande de bourse d’études est tjs elle aussi en suspens.

        je vais donc arrêter les démarches pour la bourse d’études … mais devrai-je payer le minerval?

        Et comment le service des allocations d’études est-il au courant de qd s’arrête exactement l’année scolaire?  L’idée n’est pas de frauder, mais de défendre au mieux les intérets de mon grand fils …

        Tout cela me parait un peu illogique, il était « étudiant » car devant tjs valider ses crédits,  sans l’être vraiment …

        Et parallèlement, avais-je bien droit aux les allocations familiales perçues depuis septembre jusqu’à janvier? Ne devrai-je pas aussi les rembourser ?  (je les ai perçues vu qu’il était à nouveau inscrit à l’école…)

        Merci de m’aider à clarifier tout cela.  Bien à vous.

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 16 février 2018 à 15:01

          Bonjour Marianne,

          1. En principe, il faudra effectivement payer le minerval. Dans certaines hautes écoles/universités, il est parfois possible d’avoir un minerval réduit lorsqu’on s’inscrit uniquement pour passer son TFE, ou de demander à être considéré comme étudiant à conditions modeste pour pouvoir obtenir de l’aide au paiement du minerval. N’hésitez donc pas à poser la question auprès de l’établissement de votre fils.

          2. Le service des allocations d’études peut être mis au courant par exemple via l’école, si celle-ci leur déclare que votre fils est diplômé ou a été diplômé en cours d’année.

          3. Au niveau du droit aux allocations familiales, un étudiant qui ne suit plus les cours mais qui reste inscrit pour préparer un mémoire de fin d’études supérieures, conserve son droit aux allocations familiales jusqu’à la date du dépôt du mémoire. Vous aviez donc droit aux allocations familiales jusqu’à à la date à laquelle votre fils a déposé son TFE.

          Les caisses d’allocations familiales disposent d’un devoir de contrôle des flux d’informations concernant leurs bénéficiaires. Une fois de plus, il pourrait donc être informé du changement de situation de votre fils si par exemple l’école le leur signale.

          D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

  21. Marie
    le 13 février 2018 à 10:37

    Bonjour,

    J’ai eu 25 ans en août 2016 et ai terminé mon Master en Septembre 2016. Je n’ai donc pas eu droit au stage d’insertion professionnel car je termine mes études en ayant plus de 25 ans (est-ce correcte ?)

    Entre temps, j’ai fais un stage d’immersion professionnelle dans une boîte en lien avec mes études pour me performer d’avantage, j’ai effectué quelques petites boulots en intérim avant de trouver enfin un CDI en juillet 2017.

    L’entreprise pour laquelle je travaille présente actuellement des difficultés et s’est vu obligé de me licencier au bout de 8 mois. Etant donné qu’il faut un an de travail minimum lorsqu’on a plus de 25 ans avant de toucher des allocations de chômages, auriez-vous une autre solution à mon cas pour ne pas me retrouver sans revenus avant de retrouver un autre emploi ?

    D’avance merci

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 février 2018 à 17:07

      Bonjour Marie,

      Nous te confirmons que tu as terminé tes études trop tardivement pour pouvoir prétendre à des allocations d’insertion.
      Il faut effectivement avoir travaillé au moins un an pour pouvoir prétendre à des allocations de chômage: http://www.bruxelles-j.be/?p=4562

      Les jours de travail en intérim peuvent être comptabilisés. Mais je suppose que cela ne sera pas suffisant pour atteindre les 312 jours requis.

      Si tu n’as pas droit à des allocations de chômage, la seule possibilité pour ne pas te retrouver sans revenus serait de t’adresser au CPAS de ta commune. Tu pourras peut-être obtenir le droit au revenu d’intégration sociale si tu remplis les conditions: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      Bien à toi

  22. Sina
    le 4 février 2018 à 16:23

    Bonjour,

     

    Je suis étudiant Etranger  de ERASMUS  ( j’ai une carte séjour espagnol ) , en premier lieux  j’aimerais savoir si j’ai le droit de travailler comme job étudiant et si j’ai besoin de demander le permis de travail type C    ( sachant que j’ai un semestre à étudier pour  un visa de 5 mois  ) + possibilité de stage pratique ( ERASMUS + au moment ou je terminerai mes études ) .

    En deuxième lieux , je compte rester ici à Bruxelles pour décrocher un CDI   ou renouveler mon séjour  au moment ou je vais finir mes études ( fin d’étude ;juillet ) .

    Comment pourrai-je renouveler par la suite mon séjour avec un contrat de travail  ou avec un stage pratique ? ( Documentations , adresse ,timing ) ?

    j’ai 26 ans

     

    Merci infiniment

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 février 2018 à 15:48

      Bonjour Sina,

      Pour ta première question, tout dépend de ta nationalité.
      Si tu n’es pas européen, tu auras bien besoin d’un permis de travail C pour travailler pendant les périodes qui ne sont pas des vacances scolaires. Tu trouveras les informations sur cette page: http://bruxelles-j.be/travailler/travailler-pendant-tes-etudes/les-etudiants-etrangers-peuvent-ils-conclure-un-contrat-doccupation-etudiant/

      Pour pouvoir travailler en Belgique après la fin de ton Erasmus, il faut effectivement faire une demande de changement de statut.

      Voici la procédure: dès qu’un employeur est prêt à t’engager, tu dois d’abord t’adresser auprès de la région de Bruxelles-Capitale, la région Wallonne, la région Flamande ou la Communauté germanophone afin d’introduire  une demande d’autorisation d’occupation comme travailleur salarié avec cet employeur. Ou si tu souhaites obtenir un séjour comme travailleur indépendant, tu dois demander une carte professionnelle auprès du guichet d’entreprises agréé de ton choix. Dans l’introduction de ta demande, il faut bien signaler qu’il s’agit d’une demande pour une activité dans le futur afin que l’administration ne confonde pas avec la situation de séjour et d’accès à l’emploi actuelle.

      Après l’obtention du permis de travail B ou de la carte professionnelle, il faudra que tu introduises une demande de changement de statut auprès de ta commune de résidence qui va la transmettre à l’Office des étrangers. Tu trouveras un modèle de lettre pour la commune sur le site de l’ADDE (http://www.adde.be/docman/formulaires-de-procedure-1/demande-d-autorisation-de-sejour-1/95-demande-de-changement-de-statut-article-9-alinea-2-1.html).
      En plus de cette lettre de demande, il faut annexer d’autres documents notamment la copie du permis de travail. Pour plus d’informations sur la procédure, tu pourrais consulter la page suivante: http://www.adde.be/ressources/fiches-pratiques/sejour/changement-de-statut-demande-technique
      Bien à toi

  23. Manuelle
    le 1 février 2018 à 18:21

    Bonjour,

    J’ai eu mon diplôme supérieur ce 30 janvier 2018 en raison d’une année écourtée ( mais suis inscrite pour l’année Académique 2017-2018). Je n’entreprend plus d´études.
    Est ce que j’en peux encore bénéficier d’un job étudiant pendant un laps de temps avant de m’inscrire comme demandeuse d’emplois?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 février 2018 à 10:48

      Bonjour Manuelle,

      En principe si tu es diplômée et que tu n’as donc plus de cours, étudier n’est plus ton activité principale et tu ne peux donc plus signer de contrat d’occupation étudiant. Cependant, la loi sur les contrats de travail n’étant pas précise sur le statut étudiant, dans les cas particulier tel que le tien, il est préférable de se tourner vers le contrôle des lois sociales qui est chargé d’interpréter la loi: http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=45756

      En fonction de ton âge, il peut également être intéressant de penser à entamer son stage d’insertion le plus tôt possible (car le droit aux allocations d’insertion qui s’ouvre seulement après la période de stage doit s’ouvrir avant ses 25 ans: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/)

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  24. Homer
    le 29 janvier 2018 à 01:01

    Bonsoir ,
    j’habite en Flandre et au syndicat ont me dit que je n est pas droit au chômage Car je n est pas eu mon diplôme de 6 ieme annee et Que je n est pas fini mes études ? Esque c est possible ? En sachant que j ai effectuer mon stage d attente de 12 mois et inscrit Comme demandeur d emploi depuis 18 mois àvec 2 évaluations positive et je travaille de temps en temps en interim

  25. Kathrine
    le 19 janvier 2018 à 11:53

    Bonjour,

    Mon fils âgé de 23 ans terminera ses études fin janvier (défense de TFE). La logique voudrait qu’il s’inscrive dans la foulée comme demandeur d’emploi mais il envisage de différer cette inscription. Il souhaite en effet faire une pause avant de se lancer sur le marché du travail et par ailleurs l’employeur qui l’a pris en stage envisage de l’engager en septembre. Mon fils craint qu’en s’inscrivant au Forem, il soit obligé d’accepter un emploi qui lui conviendrait moins.

    Ma question est celle-ci : mon fils peut-il différer de quelques mois son inscription comme demandeur d’emploi sans encourir de sanction du Forem par la suite ? Si oui, qu’en est-il alors des allocations familiales ? Dois-je signaler à FAMIFED la fin de ses études (officiellement, il est inscrit pour toute l’année scolaire 2017-2018) ?

    Merci d’avance.

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 janvier 2018 à 17:14

      Bonjour Kathrine,

      L’inscription comme demandeur d’emploi en stage d’insertion n’est pas une obligation mais une possibilité qui permet de maintenir ou d’ouvrir certains droits.

      Il est important de savoir qu’une inscription comme demandeur d’emploi en stage d’insertion permet de maintenir le droit aux allocations familiales pour une durée de 360 jours. Ces 360 jours commencent à s’écouler dès la fin des études même si le jeune ne s’inscrit pas comme demandeur d’emploi et ne perçoit donc pas d’allocations familiales. Si ses études sont terminées, il n’est en principe plus dans les conditions pour pouvoir bénéficier d’allocations familiales en tant qu’étudiant. Il faudrait peut-être vérifier s’il suit encore des cours ou pas: http://bruxelles.famifed.be/fr/familles/situation-de-lenfant/enfant-suit-des-%C3%A9tudes-sup%C3%A9rieures. N’hésite pas à vérifier cela avec ta caisse d’allocations familiales.

      Ensuite, il est également important de savoir que le droit aux allocations d’insertion (chômage sur base des études) doit être ouvert avant l’âge de 25 ans et que pour ouvrir ce droit, il faut avoir fait son stage d’insertion d’une durée d’un an (minimum). Même s’il a une promesse d’embauche, il est important de prendre ce critère en considération.

      Ces 2 points sont donc à prendre en considération avant de décider de s’inscrire ou non comme demandeur d’emploi.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      • Kathrine
        le 22 janvier 2018 à 07:58

        Merci beaucoup pour votre réponse !

  26. chrystyan
    le 17 janvier 2018 à 14:31

    bonjour . j’ai fini l’ecole en roumanie et je suis venu ici depuis 4 ans et je suis inscris au actiris depuis 3 ans. c’est possible prend chomaje parce’que je ne trouve pas un travail. merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 janvier 2018 à 17:42

      Bonjour Chrystyan

      Pour ouvrir un droit aux allocations d’insertion (chômage sur base des études), il faut répondre à plusieurs critères. Tu retrouveras tous ces critères ici: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/ Ils sont également bien détaillés sur cette page du site de l’ONEm: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t35

      Tu verras qu’en plus d’avoir fait un stage d’insertion d’un an, avoir obtenu 2 évaluations positives et avoir moins de 25 ans, il y a également une condition d’études. Si tu n’as pas fait tes études secondaires en Belgique, il existe quand même une possibilité. En effet, on peut répondre à la conditions d’étude si on est dans une des 2 situations suivantes:

      1.Tu as suivi des études dans un autre pays de l’Espace Économique Européen qui sont du même niveau et qui sont équivalentes aux études ouvrant le droit en Belgique. Et au moment de la demande d’allocations, tu es à charge d’un parent résidant en Belgique et qui a migré comme travailleur salarié ou comme travailleur indépendant à titre principal.

      2. Tu as obtenu à l’étranger un diplôme reconnu par une Communauté comme étant équivalent au diplôme de l’enseignement secondaire obtenu en Belgique ou au certificat d’études du second degré d’enseignement technique, artistique ou professionnel obtenu en Belgique ou tu as réussi, en Belgique, un examen d’admission à l’enseignement supérieur ou tu as suivi des études supérieures en Belgique (mêmes si tu ne les as pas achevées).
      ET
      tu as soit préalablement à ces études suivi 6 années d’études (quel que soit le niveau) dans un établissement d’enseignement belge ; soit avoir travaillé en Belgique comme travailleur salarié durant au moins 78 jours de travail ou vous être établi comme indépendant à titre principal durant au moins 3 mois.

      Si tu n’es pas dans les conditions pour ouvrir un droit aux allocations d’insertion, il possible d’ouvrir un droit aux allocations de chômage sur base du travail mais pour cela, il faut prouver un certain nombre de jours de travail sur une période de référence. Cela varie en fonction de l’âge: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/ Si tu as moins de 36 ans, tu devras prouver 312 jours de travail salarié (ou assimilés) sur les 21 mois qui précèdent ta demande (312 jours correspond à 12 mois de travail à temps plein).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  27. Amel
    le 4 janvier 2018 à 22:22

    Bonjour,

    Je suis inscrite en 1ère master à l’université. Ayant des problèmes personnelles,je passe en ce moment une période difficile.
    Je vais donc me désinscrire car je ne trouve plus le courage de continuer cette année. Néanmoins, je compte me réinscrire l’année prochaine. Ma question est la suivante: la caisse d’allocation familiale sera-t-elle au courant de mon arrêt temporaire d’étude et ce même si je ne présente pas mes examens de premiere session ? Sachant que l’année prochaine je ne toucherais plus mes allocations familiales (+ de 25ans).

    Merci d’avance pour votre réponse,

    Amélie

     

     

     

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 janvier 2018 à 10:37

      Bonjour Amélie,

      Une des conditions pour continuer de bénéficier des allocations familiales est de « suivre les cours ». Cela ne sera donc plus le cas si tu te désinscris.

      En cas d’arrêt en cours d’année, la caisse d’allocations familiales ne sera, en principe, pas au courant de l’abandon et continuera à verser les allocations familiales. Toutefois, la caisse d’allocations familiales l’apprendra à travers le formulaire de contrôle qu’elle envoie au début de chaque année scolaire et elle pourra alors demander le remboursement de toutes les allocations perçues indûment, c’est-à-dire toutes les allocations reçues après l’abandon.

      Sache par ailleurs qu’une demande de désinscription introduite à partir du 1er décembre implique que l’année sera effectivement comptabilisée. En fonction du nombre de crédits précédemment acquis, cela peut avoir une incidence sur ta finançabilité et donc sur ton droit à te réinscrire sans avoir à introduire de demande de dérogation auprès de l’établissement d’enseignement supérieur. (Voir la fiche suivante).

      N’hésite pas à répondre si tu souhaites poursuivre la conversation.

      Cordialement,

  28. g.mika
    le 22 décembre 2017 à 02:13

    si pendant le stage d insertion je trouve un cdd de 3 mois apres ce cdd est ce que j aurais droit au chomage(1)
    Si j ai droit au chomage que ce soit apres le cdd ou a la fin du stage d insertion. Est ce que le montant que je vais percevoir du chomage sera plus élevé ou moins élevé parce que j ai fais un cdd au cours de mon stage d insertion.(2)
    Et dernierement, est ce que travailler en cdd temps partiel(20 heures semaine) aura une influence positive ou negative sur le montant percevable du chaumage et est ce que j’aurai un complement de salaire de l’onem ou d’un quelconque organisme de l’Etat.(3)

    merci pour vos réponses…

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 janvier 2018 à 16:56

      Bonjour G.Mika,

      Alors, pour répondre à tes questions :

      1. Malheureusement pour ouvrir ton droit aux allocations de chômage sur base du travail il te faudra justifier 312 jours de travail sur une période de 21 mois. Un CDD de trois mois sera donc insuffisant pour ouvrir ce droit mais ton stage d’insertion en vue de l’ouvrir sur base des études continuera à courir normalement.

      2. Non, le montant ne sera pas influencé par ton CDD en cas d’ouverture de ton droit sur base de ton stage d’insertion. C’est ton statut et ton âge qui détermineront le montant de ces allocations :

      En tant qu’isolé, tu recevras
      13,08 € par jour ou 340,08 € par mois si tu as moins de 18 ans?;
      20,55 € par jour ou 534,30 € par mois si tu as entre 18 et 20 ans?;
      34,33 € par jour ou 892,58 € par mois à partir de 21 ans.

      Si tu es cohabitant, tu recevras?:
      11,00 € par jour ou 286,00 € par mois si tu as moins de 18 ans?;
      17,54 € par jour ou 456,04 € par mois à partir de 18 ans.

      3. Non, travailler à temps partiel pendant ton stage d’insertion n’aura pas d’impact sur le montant de tes allocations d’insertion une fois que tu auras ouvert ton droit. Cependant tant que ce droit n’est pas ouvert, il te sera également impossible de demander un complément de salaire à l’ONEm, cela ne se fait que pour les personnes qui sont déjà bénéficiaires des allocations de chômage. En outre, veille a bien resté inscrit comme demandeur d’emploi à temps plein si tu travailles à temps partiel pendant ton stage d’insertion.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  29. Bobby
    le 21 décembre 2017 à 01:40

    Bonjour,

    Je me suis désinscrit tout pile le 1er décembre 2017 de mon école universitaire, je compte me réinscrire dans la même école l’année prochaine.. Cependant mon éducateur m’a affirmer que je ne pourrais peut être pas me réinscrire a l »école ni même dans une autre école a cause du fait que je me suis désinscrit et que je perd mon statut étudiant.. donc je me suis inscrit chez Actiris en tant que demandeur d’emploi en stage d’insertion.. Je vous avoue que je ne veux pas travailler, je le fais pour pouvoir converser mes allocations. Ma question est si je fais une formation même de courte durée a savoir 1 mois ou moins est ce que sa serait un motif valable pour pouvoir me réinscrire l’année prochaine ?

    Merci de votre réponse.

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 décembre 2017 à 14:21

      Bonjour Bobby,

      Généralement, lorsqu’on arrête ses études (même temporairement), il est conseillé de s’inscrire comme demandeur d’emploi en stage d’insertion, entre autre pour maintenir un droit aux allocations familiales. Cette inscription n’est pas obligatoire et le fait de passer au statut de demandeur d’emploi n’empêche en rien de reprendre des études l’année qui suit. Il ne faut donc pas absolument maintenir un « statut étudiant ».

      Lorsqu’un étudiant s’inscrit dans l’enseignement supérieur, il doit justifier ses activités pour les 5 années précédentes. Cette demande s’explique car les écoles et universités doivent analyser la finançabilité de l’étudiant (http://bruxelles-j.be/etudier-se-former/enseignement-superieur/etudiants-pris-en-compte-pour-le-financement/). Pour prouver ce qu’on a fait l’année précédente, on peut amener une preuve d’inscription dans un établissement scolaire de plein exercice, une inscription dans une école de promotion sociale, une inscription comme demandeur d’emploi, un long séjour à l’étranger, un emploi, du bénévolat (ou toute autre preuve)… Si on ne fait vraiment « rien » durant l’année, il est possible d’attester sur l’honneur qu’on a « rien » fait. Mais cette attestation sur l’honneur n’a pas le même poids qu’une preuve d’inscription ou un contrat de travail.

      Donc pour résumer, il n’est pas du tout obligatoire de s’inscrire comme demandeur d’emploi ou d’entamer une autre formation lorsqu’on arrête ses études si on veut reprendre l’année d’après. Mais il est important de savoir qu’il faudra justifier son occupation durant cette année lors de sa prochaine inscription.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      • Bobby
        le 21 décembre 2017 à 16:08

        Ok merci donc si je ne trouve pas de travail même en postulant dans les jobs proposer par actiris est ce que sa serait bon pour me réinscrire l’année prochaine car je suis déjà inscrit chez Actiris comme demandeur d’emploi en stage d’insertion ? Et faire une formation de courte durée est t-il bon pour me réinscrire l’année prochaine ? Voila ma question.

        Merci de votre temps.

        • Bobby
          le 31 décembre 2017 à 23:12

          Ok merci donc si je ne trouve pas de travail même en postulant dans les jobs proposer par actiris est ce que sa serait bon pour me réinscrire l’année prochaine car je suis déjà inscrit chez Actiris comme demandeur d’emploi en stage d’insertion ? Et faire une formation de courte durée est t-il bon pour me réinscrire l’année prochaine ? Voila ma question.

          Merci de votre temps.
          Répondre

          • Infor Jeunes Bruxelles
            le 3 janvier 2018 à 15:57

            Bonjour Bobby,

            Vu que tu t’es désinscrit le 1er décembre, ton année sera de toute façon comptabilisée (à un jour près) comme une année d’échec pour le calcul de la finançabilité. La date limite pour que l’année ne soit pas comptabilisée est en effet le 30 novembre.
            Mais rassure-toi: si c’était ta première année en enseignement supérieur, tu pourras sans problème te réinscrire l’année prochaine comme étudiant. Peu importe ce que tu fais cette année-ci. Tu peux donc travailler ou non ou suivre une formation ou non. Cela n’aura aucun impact sur ton droit à te réinscrire l’année suivante.

            Bien à toi

            • Bobby
              le 5 janvier 2018 à 03:19

              En fait je me suis déinscrit le 30 novembre.. Du coup j’ai la meme question sauf que mon année n’est pas comptabilisé..

            • Infor Jeunes Bruxelles
              le 10 janvier 2018 à 10:36

              Bonjour Bobby,

              La réponse reste la même: tu pourras sans problème te réinscrire l’année prochaine comme étudiant. Peu importe ce que tu fais cette année-ci. Tu peux donc travailler ou non ou suivre une formation ou non. Cela n’aura aucun impact sur ton droit à te réinscrire l’année suivante.
              Et le fait de t’être désinscrit le 30 novembre est une très bonne chose puisque c’est comme si tu commençais ta première 1ère année en septembre 2018.
              Bien à toi

  30. A.
    le 19 décembre 2017 à 22:59

    Bonjour,

    Je suis française et j’ai fini mon master en septembre. J’ai fait une demande de carte E en 2010 mais j’ai été radiée (sans le savoir) en 2012 car je n’ai pas communiqué mon changement d’adresse. J’ai refait les démarches en 2015 et ai ré-obtenue une carte E. Je me suis inscrite chez ACTIRIS et la CAPAC mais n’ai pas droit au chômage et ne peut faire de demande au CPAS. Je suis en cohabitation légale, à charge de ma compagne. Quelles sont mes possibilités? Puis-je m’inscrire à un stage d’insertion professionnelle?

    Merci beaucoup pour votre travail,

    A.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 décembre 2017 à 12:10

      Bonjour A,

      Tu as effectivement la possibilité de t’inscrire comme demandeuse d’emploi en stage d’insertion. Cependant, le fait d’être inscrite comme demandeuse d’emploi en stage d’insertion ne permet pas d’ouvrir un droit à une aide financière.

      Par contre, au terme du stage d’insertion (après un an), si tu es dans les conditions tu pourrais ouvrir un droit aux allocations d’insertion. Tu retrouveras toutes les conditions ici: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t35 En tant que française, si tu n’as pas fait tes études secondaires en Belgique, il y a des conditions supplémentaires. Tu retrouveras le détails sur la page indiquée précédemment.

      Le fait d’avoir une radiation de 3 ans t’empêche de prouver un séjour légal ininterrompu d’au moins 5 ans et donc d’avoir accès à la carte E+ qui permet de demander l’aide sociale du CPAS. Il n’y a donc hélas pas de possibilité d’aide financière directe en Belgique pour toi pour le moment.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  31. Erica61
    le 13 décembre 2017 à 17:26

    Bonjour, ma fille est actuellement en année sabbatique et va voyager une partie de l’année. Mais pendant 2 mois elle reste à bruxelles et va essayer de trouver un job. Est ce avantageux pour elle de s’inscrire comme demandeuse d’emploi ? Ca l’aiderait à trouver un job plus facilement ?Et je ne sais pas si c’est mieux pour elle de déjà entamer son stage d’insertion professionnel au lieu de le « laisser » pour après ses études ? Car ce stage est assez avantageux niveau mutuelle et allocations non ?
    Merci d’avance,
    Erica

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 décembre 2017 à 10:15

      Bonjour Erica61,

      Ta fille peut tout à fait s’inscrire comme demandeuse d’emploi en stage d’insertion. Cela lui permettra en effet de garder son droit aux allocations familiales (tant qu’elle est en Belgique). En ce qui concerne la mutuelle, cela ne change pas grand chose puisque tant qu’elle a moins de 25 ans et qu’elle est sans revenu, elle reste bénéficiaire de ta mutuelle.

      Si elle entame son stage d’insertion maintenant, puis qu’elle reprend des études de plein exercice, elle devra quand même recommencer son stage après ses études. Il s’agit donc plus d’une inscription « administrative » qui permet de maintenir un droit aux allocations familiales plutôt que d’une inscription dans le but réel de faire son stage d’insertion. Même si en pratique, il n’y a aucune différence dans l’inscription ou dans le traitement de cette inscription par son organisme régional pour l’emploi (Actiris, Forem, Vdab, Adg).

      Bien entendu, elle pourra également bénéficier de l’accompagnement de son organisme régional pour l’emploi en tant que demandeuse d’emploi.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  32. Géraldine
    le 11 décembre 2017 à 17:59

    Bonjour,

    Mon fils a arrêter cette année ces études a cause de la filière choisi qui ne lui convenait pas. Il compte reprendre ces études l’Année prochaine mais La Haute école ou il s’est désinscrit lui ont dit qu’il ne pouvait pas se réinscrire sauf si il prouve que durant cette année il fait un stage ou une formation.. Est ce vrai ? Dois t-il obligatoirement s’inscrire chez Actiris comme demandeur d’emploi pour pouvoir se réinscrire ou bien peut t-il attendre jusqu’à l’Année prochaine en ne fesant  » rien  » ?

    Merci de votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 décembre 2017 à 14:11

      Bonjour Géraldine,

      Généralement, lorsqu’on arrête ses études (même temporairement), il est conseillé de s’inscrire comme demandeur d’emploi en stage d’insertion, entre autre pour maintenir un droit aux allocations familiales. Cependant, cette inscription n’est pas obligatoire.

      Lorsqu’un étudiant s’inscrit dans l’enseignement supérieur, il doit justifier ses activités pour les 5 années précédentes. Cette demande s’explique car les écoles et universités doivent analyser la finançabilité de l’étudiant (http://bruxelles-j.be/etudier-se-former/enseignement-superieur/etudiants-pris-en-compte-pour-le-financement/). Pour prouver ce qu’on a fait l’année précédente, on peut amener une preuve d’inscription dans un établissement scolaire de plein exercice, une inscription dans une école de promotion sociale, une inscription comme demandeur d’emploi, un long séjour à l’étranger, un emploi, du bénévolat (ou toute autre preuve)… Si on ne fait vraiment « rien » durant l’année, il est possible d’attester sur l’honneur qu’on a « rien » fait. Mais cette attestation sur l’honneur n’a pas le même poids qu’une preuve d’inscription ou un contrat de travail. En soi, s’il s’agit de sa première année dans l’enseignement supérieur, sa finançabilité ne sera pas remise en cause et l’attestation sur l’honneur devrait être plus facilement acceptée. Si par contre, il a déjà étudié l’année passée dans le supérieur et que sa finançabilité peut se jouer sur ce qu’il a fait cette année, un attestation sur l’honneur pourrait ne pas être suffisante.

      Donc pour résumer, il n’est pas du tout obligatoire de s’inscrire comme demandeur d’emploi ou d’entamer une autre formation lorsqu’on arrête ses études si on veut reprendre l’année d’après. Mais il est important de savoir qu’il faudra justifier son occupation durant cette année lors de sa prochaine inscription.

      Sache également, qu’il est possible de se réorienter en cours d’année dans l’enseignement supérieur (jusqu’au 15 février) pour autant qu’il ne se soit pas désinscrit avant le 1er décembre.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      • Géraldine
        le 12 décembre 2017 à 16:30

        Ok merci beaucoup de votre aide,

        Une autre question mon fils vient de s’inscrire comme demandeur d’emploi chez actiris en stage d’insertion mais le soucis qui lui tracasse la tete c’est qu’il ne veut pas travailler, il ne veut pas qu’on le convoque pour travailler ou quoi que se soit.. Il veut tout simplement rester ‘ neutre ‘ cette année. Mais le fait de s’inscrire chez actiris est un motif valable pour pouvoir se réinscrire l’année prochaine ?

        Merci de votre temps.

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 13 décembre 2017 à 10:52

          Bonjour Géraldine,

          En principe, une simple inscription chez Actiris comme demandeur d’emploi devrait être suffisante pour prouver qu’il n’a pas étudié cette année et que donc cela ne pose pas de problème pour sa finançabilité. Mais tout autre élément pouvant prouver qu’il a fait autre chose qu’étudier cette année sera appréciée.

          Pour ne pas être convoqué, il peut s’inscrire comme demandeur d’emploi libre et pas comme demandeur d’emploi en stage d’insertion (et surtout pas comme demandeur d’emploi étudiant). Cependant, une telle inscription ne lui permettra pas de maintenir son droit aux allocations familiales.

          N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  33. Anthony
    le 10 décembre 2017 à 22:13

    Bonjour,

    Je me suis désinscris de mon université juste pour cette année a cause des problèmes personnelle que j’ai eu, je compte bien reprendre mes études l’année prochaine 2018-2019. Je me suis inscrit sur internet chez Actiris comme demandeur d’emploi en tant qu’étudiant (oui je ne suis plus étudiant mais il n’y avait que ce choix la qui me convenait ) mais il ne m’ont toujours pas convoqué pour un entretien. Ma question est que dois je faire car je suis vraiment perdu ? Dois je obligatoirement travailler pour pouvoir reprendre mes études l’année prochaine ?

    Merci de votre temps et de votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 décembre 2017 à 15:13

      Bonjour Anthony,

      Si tu as arrêté tes études (même temporairement), il est effectivement conseillé de s’inscrire comme demandeur d’emploi chez Actiris. Cependant, il faut s’inscrire comme demandeur d’emploi en stage d’insertion et non comme demandeur d’emploi étudiant. En effet, tu n’es plus étudiant. De plus, il est normal que tu ne sois pas convoqué en tant que demandeur d’emploi étudiant puisque tu es alors considéré comme demandeur d’emploi libre.

      Nous te conseillons donc de modifier cette inscription. En effet, cela pourrait également avoir un impact sur ton droit aux allocations familiales. Pour pouvoir continuer à en bénéficier, il faut en principe être demandeur d’emploi en stage d’insertion.

      Cela ne pose aucun problème de s’inscrire comme demandeur d’emploi en stage d’insertion pour une période, de travailler (ou pas) puis de recommencer des études. Il n’est pas obligatoire de travailler. En principe, il n’est pas non plus obligatoire de s’inscrire comme demandeur d’emploi en stage d’insertion mais les jeunes le font généralement dans le but de conserver leur droit aux allocations familiales.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.