Bruxelles-J

Tu termines tes études. Quelles démarches dois-tu effectuer ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Lorsque tu arrives au terme de tes études ou que tu décides de les arrêter, il est recommandé de t’inscrire comme demandeur d’emploi chez ACTIRIS.

Quand peux-tu t’inscrire ?

L’inscription doit se faire le plus vite possible dès la fin ou l’abandon des études et dès que tu es disposé à accepter un emploi. Si tu termines tes études en juin, sans avoir de seconde session en septembre, inscris-toi comme demandeur d’emploi au plus tard le 8 août (ton stage d’insertion professionnelle débutera le 1er août).

Commence alors une période intermédiaire de 12 mois appelée «stage d’insertion professionnelle» avant de pouvoir toucher des allocations d’insertion. Pour plus de détails, consulte la fiche «le stage d’insertion professionnelle».

Pourquoi t’inscrire ?

Pendant le stage d’insertion professionnelle, tu peux chercher activement un emploi tout en gardant les allocations familiales et en restant à charge de la mutuelle de tes parents. Attention, pour maintenir ces droits sociaux, tu dois :

  • avoir moins de 25 ans ;
  • ne pas avoir exercé une activité lucrative pour laquelle tu as reçu une rémunération brute supérieure à 541,09 €/mois.

Outre le maintien des droits sociaux, l’inscription comme demandeur d’emploi te permet de bénéficier des services offerts par ACTIRIS. Pour plus détails, consulte la fiche «à quoi ça sert ACTIRIS ?»

Comment t’inscrire ?

Tu peux t’inscrire comme demandeur d’emploi sans te déplacer, en quelques minutes, sur le site Internet d’ACTIRIS : www.actiris.be

Si tu préfères, tu peux aussi te rendre dans une des antennes d’ACTIRIS. Tu trouveras les coordonnées dans la fiche adresses utiles

Si tu t’es désinscrit et que tu souhaites te réinscrire, en plus d’Internet ou de te rendre sur place, tu as également la possibilité de le faire par téléphone au 02 800 42 42.

Une dernière alternative est l’inscription par courrier postal : tu dois pour cela te procurer le formulaire d’inscription (n’hésite pas à le demander par téléphone ou par courriel). L’idéal serait alors de l’envoyer par courrier recommandé.

Quelles informations dois-tu fournir pour t’inscrire ?

Le formulaire à compléter doit comporter :

  • les informations concernant ton identité ;
  • ton numéro de registre national (il figure sur ta carte d’identité) ;
  • les études suivies (année par année après l’enseignement primaire) et les éventuelles formations ;
  • tes connaissances en langues et en informatique ;
  • tes expériences professionnelles et tes souhaits en la matière (type d’emploi recherché, lieu où tu acceptes de travailler).

Après t’être inscrit, tu recevras un accusé de réception. Si tu t’inscris en ligne, tu dois l’imprimer toi-même. Et si tu t’inscris par courrier, tu le recevras dans un délai de trois semaines.

N’oublie pas de prévenir ACTIRIS dès que ta situation de demandeur d’emploi change (adresse, emploi, reprise d’études de plein exercice).

Si tu ne résides pas à Bruxelles

Pour t’inscrire chez ACTIRIS, tu n’es pas obligé d’être domicilié à Bruxelles mais tu dois y résider effectivement. Si ce n’est pas le cas, ce n’est pas chez ACTIRIS que tu dois t’inscrire mais chez son équivalent en fonction de ton lieu de résidence :

  • le FOREM en Région wallonne ;
  • le VDAB en Région flamande ;
  • l’ADG en Communauté germanophone.

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


152 questions pour “ Tu termines tes études. Quelles démarches dois-tu effectuer ?

  1. Cassandra
    le 20 avril 2018 à 09:17

    Je fini d’étudier fin juin mais début juillet je déménage en France, est ce que je dois tout de même m’inscrire ici en Belgique?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 avril 2018 à 15:22

      Bonjour Cassandra ,

      Pour être inscrite comme chercheuse d’emploi, tu dois résider en Belgique
      Vu que tu pars vivre en France, tu ne peux pas être en même temps inscrite comme chercheuse d’emploi en Belgique. Sauf exceptions : http://www.bruxelles-j.be/?p=12230

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  2. Caroline
    le 16 avril 2018 à 18:56

    Bonjour,

     

    Si je termine mes études universitaires en juin (je ne devrais pas avoir de seconde session), puis-je m’inscrire directement pour le stage d’insertion professionnelle alors que je souhaite exercer un job étudiant en septembre et gagner plus de 541,09 durant ce mois ?

     

    Merci,

     

    Caroline

  3. AS
    le 10 avril 2018 à 12:26

    Bonjour, j’ai 20 ans et je termine mes études – Ecole Secondaire Puériculture – fin juin 2018.

    Pour prendre de l’expérience et pour améliorer mon anglais, j’aimerais travailler comme fille au-pair pendant 10 à 12 mois au Canada.

    Est-ce que cette année compte comme année sabbatique?

    Je vais m’inscrire chez Actiris en Juillet. Est-ce qu’il y aura d’autres démarches à faire?

    Merci beaucoup!!

    Asi

     

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 avril 2018 à 11:30

      Bonjour AS,

      A partir du moment où tu n’es plus inscrite dans un programme d’enseignement organisé et/ou subventionné par l’une des communautés, tu ne seras plus considérée comme étudiante. Donc, si tu pars à l’étranger travailler au pair pendant un moment, cette période sera considérée comme du travail au pair à l’étranger, tout simplement. Il n’existe pas de statut officiel « année sabbatique ».

      Si tu t’inscris à Actiris comme demandeuse d’emploi en stage d’insertion dès la fin de tes études, tu pourrais bénéficier d’allocations familiales tant que tu es en Belgique.
      Dès que tu pars à l’ étranger, il faut interrompre ton stage d’insertion en prévenant Actiris.
      Tu peux toujours demander à l’ONEM si ton séjour à l’étranger peut faire partie de ton stage d’insertion (via le formulaire C36.5) mais généralement du travail au pair n’est, à notre connaissance, pas intégré au stage d’insertion professionnelle. Mais tu n’as rien à perdre à introduire une demande via le C36.5.
      Tu trouveras les explications sur : http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/partir-a-letranger-pendant-le-stage-dinsertion-professionnel/
      Pendant ton séjour au Canada, tu n’auras en principe plus droit aux allocations familiales mais tu peux toujours en discuter avec ta caisse d’allocations familiales.

      Sache également qu’au Canada, la formule de séjour au pair n’est pas prévue dans la législation.
      Par contre, un jeune peut effectuer un séjour au Canada dans le cadre d’un programme d’ »aide familial résidant » ou « vacances – travail ».
      Dans le cadre de ce programme, le jeune prend soin des enfants, des personnes âgées ou des personnes handicapées dans un foyer privé ou à domicile. Les aides familiaux résidents doivent habiter dans la résidence privée où ils travaillent au Canada.
      Cette formule est considérée comme un travail à part entière : les services d’immigration contrôlent le respect des législations et il faut obtenir un permis detravail.

      Une autre possibilité est le Programme Vacances-Travail : http://www.cic.gc.ca/francais/travailler/eic/admissibilite.asp?country=be&cat=wh

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  4. Anonymat
    le 9 avril 2018 à 17:56

    Bonjour,
    Je suis étudiant étranger ( Cameroun),et suis actuellement une formation d’éducateur spécialisé dans une haute école haute.ma question est de savoir si je peux également bénéficier d’une formation offerte par le Forem en cours du soir ?
    Merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 avril 2018 à 14:27

      Bonjour Anonymat,

      Tout dépend des conditions fixées par le Forem pour avoir accès à cette formation. Il est probable qu’il sera souvent nécessaire d’être demandeur d’emploi inoccupé (donc pas étudiant en même temps) et que tu ne pourras donc pas suivre la formation souhaitée. Mais pour en être certain, nous te conseillons de poser directement la question au Forem en fonction de la formation que tu vises.
      Bien à toi

  5. Martine
    le 22 mars 2018 à 14:16

    Bonjour,

    Mon fils de 20 ans s’est désinscrit de son école supérieur le 28 novembre 2017 ( l’année est en soit pas comptabiliser ) Il compte bien se réinscrire dans la même école en septembre 2018. Cependant est ce qu’il pourrait toujours être accepter dans la même école sachant que il est inscrit comme demandeur d’emploi chez Actiris et qu’il ne trouve toujours pas de job, En gros cette année il ne fait rien et il attend juste a pouvoir se réinscrire dans la même école, Pourrait t-il être a accepter ?

    Merci de votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 mars 2018 à 16:40

      Bonjour Martine,

      L’inscription d’un étudiant est refusée lorsque cet étudiant a fait l’objet, dans les cinq années précédentes, d’une mesure d’exclusion d’un établissement d’enseignement supérieur pour des raisons de fraude à l’inscription ou de fraude aux évaluations.

      L’inscription d’un étudiant peut être refusée  :

      Autrement dit, le fait que ton fils se soit désinscrit de l’Université ne constitue pas un motif de refus de ré-inscription. Par ailleurs, au moment de la reprise de ses études, ton fils devra prévenir ACTIRIS de son changement de situation.

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  6. prettypumkin
    le 13 mars 2018 à 18:34

    Bonjour Madame, Monsieur

    J’ai terminé mes études en septembre 2017, j’ai 27 ans. Je sais donc que je n’aurai pas droit aux allocations après études en m’inscrivant chez Actiris en stage d’insertion professionnelle. Pourtant, après m’être inscrit en tant que « librement inscrit », mon inscription a été modifié et je suis actuellement en « stage d’insertion professionnelle ». Il est selon actiris obligatoire pour les moins de 30 ans. Outre le fait qu’Actiris offre de nombreux avantages en terme de formations gratuites et autres, mais vu que je suis très autonome et que je n’aurai droit à rien (financièrement), l’inscription chez Actiris (pour Bruxelles) est-elle  vraiment obligatoire ? Peut-on me supprimer mon droit à la mutuelle si j’annule mon inscription chez Actiris ? Puis-je chercher un emploi seul de mon côté et garder ma mutuelle ? Quel serait alors mon statut : sans emploi, en recherche d’emploi…?

     

    Merci par avance pour votre réponse

    Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 mars 2018 à 12:06

      Bonjour Prettypumkin,

      Non, l’inscription chez Actiris n’est pas obligatoire. Tu peux (et tu dois) être inscrit comme titulaire auprès d’une mutuelle même si tu n’es pas inscrit chez Actiris.
      Tu peux chercher un emploi sans être inscrit officiellement comme chercheur d’emploi. Tu n’as alors aucun statut officiel. Ce qui n’empêche pas d’être affilié à une mutuelle.
      Cependant, nous ne voyons à priori aucun intérêt à ne pas s’inscrire chez Actiris. Vu que tu n’es plus dans les conditions pour les allocations d’insertion, tu ne devrais en principe « subir » aucun contrôle de leur part quant à ta recherche d’emploi.
      Il est bien indiqué sur leur site que, vu ton âge, tu n’es pas concerné par la procédure de contrôle de disponibilité sur le marché de l’emploi: http://www.actiris.be/jeunes/tabid/976/language/fr-BE/Controle-de-ma-disponibilite.aspx

      Outre les services dont tu peux bénéficier en étant inscrit chez eux, l’inscription chez Actiris pourrait aussi se révéler intéressante pour pouvoir peut-être bénéficier d’un plan d’embauche: http://www.bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/quest-ce-quun-plan-dembauche-et-comment-peux-tu-en-profiter/

      Bien à toi

  7. Mf_Starboy
    le 25 février 2018 à 15:13

    Quand reçoit-on ces allocations ?

  8. nathalie
    le 20 février 2018 à 13:44

    Bonjour,

    Mon fils a 26 ans et ne désire pas terminer les études qu’il a entrepris en septembre (graphisme). Il est en studio/kot à Bruxelles mais est toujours domicilié chez moi en province de Hainaut. Quelles démarches doit-il effectuer ? il n’ a plus droit à des allocations de chômage mais doit-il quand même s’inscrire pour y avoir droit dans le futur ?

    Bien à vous

    Nathalie

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 février 2018 à 15:02

      Bonjour Nathalie,

      Si ton fils arrête ses études et ne souhaite pas les poursuivre l’année prochaine, il peut effectivement s’inscrire comme demandeur d’emploi auprès de l’agence régionale pour l’emploi (mais ce n’est pas une obligation). Comme il est toujours domicilié en province du Hainaut, c’est au Forem qu’il devra s’inscrire. S’il reste habiter à Bruxelles et qu’il souhaite bénéficier d’un suivi et d’avantages – comme des formations ou plans d’embauche etc. – dans sa recherche d’emploi, il pourra alors également s’inscrire auprès d’Actiris. C’est cependant le Forem qui sera en charge de son dossier et qui le suivra en termes de droits sociaux (allocations de chômage, etc.).

      Comme il a plus de 25 ans, il ne pourra en effet pas bénéficier des allocations d’insertion (chômage sur base des études). La seule possibilité qu’il aura pour ouvrir son droit aux allocations de chômage à l’avenir sera de le faire sur base du travail (http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/). Être inscrit comme demandeur d’emploi sera alors en effet l’une des conditions pour obtenir les allocations de chômage s’il en fait la demande dans le futur (mais cela n’implique pas qu’il doive s’inscrire dès maintenant. Cela dit nous conseillons toujours de le faire pour bénéficier du suivi que reçoivent les demandeurs d’emploi).

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  9. Marianne
    le 13 février 2018 à 11:41

    Bonjour,

     

    Mon fils de 24 ans vient de terminer ses études supérieures (cours réussis en septembre 2017 et TFE réussi en janvier 2018). Il ne compte pas reprendre d’autres études.

    Pourriez-vous m’éclairer quant à sa situation, quel est son statut? Reste-t-il étudiant pour le reste de l’année scolaire entamée?

    L’année scolaire 2017-2018 (pour laquelle le minerval a été payé) est-elle terminée pour lui? Ou se termine-t-elle en juin?

    Peut-il envisager un job d’étudiant d’ici juin? Ou doit-il s’inscrire directement au forem ? (sachant qu’il n’aura de toute façon pas droit aux allocations d’insertion dans un an)

    Quid des allocations familiales?

    Et quid de la bourse d’études?  Faudra-t-il rembourser une partie?

    Merci pour les infos, nous sommes en plein brouillard.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 février 2018 à 13:44

      Bonjour Marianne

      Au niveau de son statut, en principe, étant donné que votre fils a terminé ses études (a remis et réussi son TFE) il n’est théoriquement plus considéré comme étudiant. Il est donc actuellement sans statut (et ne peut donc pas travailler comme étudiant).

      Au niveau des allocations familiales, pour pouvoir les percevoir en tant qu’étudiant, il faut suivre régulièrement les cours, ce qui ne sera plus le cas de votre fils. Nous lui conseillerions donc de s’inscrire auprès du Forem afin de pouvoir continuer à percevoir ses allocations familiales (et non dans le but de pouvoir ouvrir un droit aux allocations d’insertion, car effectivement il n’y aura malheureusement pas droit).

      Au niveau de la bourse d’études, à priori, un élève ne peut prétendre à une allocation d’études pour la préparation d’un mémoire. Si vous avez perçu une bourse d’études pour cette année académique, il est donc malheureusement fort probable que la Fédération Wallonie-Bruxelles vous demande de la rembourser.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

      • Marianne
        le 15 février 2018 à 16:11

        Re-bonjour,

        il me reste une question …

        Pour passer son TFE en janvier, et donc valider les crédits manquants, mon fils s’est réinscrit à l’école pour l’année scolaire 2017-2018.

        Le paiement du minerval est en suspens, vu que la demande de bourse d’études est tjs elle aussi en suspens.

        je vais donc arrêter les démarches pour la bourse d’études … mais devrai-je payer le minerval?

        Et comment le service des allocations d’études est-il au courant de qd s’arrête exactement l’année scolaire?  L’idée n’est pas de frauder, mais de défendre au mieux les intérets de mon grand fils …

        Tout cela me parait un peu illogique, il était « étudiant » car devant tjs valider ses crédits,  sans l’être vraiment …

        Et parallèlement, avais-je bien droit aux les allocations familiales perçues depuis septembre jusqu’à janvier? Ne devrai-je pas aussi les rembourser ?  (je les ai perçues vu qu’il était à nouveau inscrit à l’école…)

        Merci de m’aider à clarifier tout cela.  Bien à vous.

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 16 février 2018 à 15:01

          Bonjour Marianne,

          1. En principe, il faudra effectivement payer le minerval. Dans certaines hautes écoles/universités, il est parfois possible d’avoir un minerval réduit lorsqu’on s’inscrit uniquement pour passer son TFE, ou de demander à être considéré comme étudiant à conditions modeste pour pouvoir obtenir de l’aide au paiement du minerval. N’hésitez donc pas à poser la question auprès de l’établissement de votre fils.

          2. Le service des allocations d’études peut être mis au courant par exemple via l’école, si celle-ci leur déclare que votre fils est diplômé ou a été diplômé en cours d’année.

          3. Au niveau du droit aux allocations familiales, un étudiant qui ne suit plus les cours mais qui reste inscrit pour préparer un mémoire de fin d’études supérieures, conserve son droit aux allocations familiales jusqu’à la date du dépôt du mémoire. Vous aviez donc droit aux allocations familiales jusqu’à à la date à laquelle votre fils a déposé son TFE.

          Les caisses d’allocations familiales disposent d’un devoir de contrôle des flux d’informations concernant leurs bénéficiaires. Une fois de plus, il pourrait donc être informé du changement de situation de votre fils si par exemple l’école le leur signale.

          D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

  10. Marie
    le 13 février 2018 à 10:37

    Bonjour,

    J’ai eu 25 ans en août 2016 et ai terminé mon Master en Septembre 2016. Je n’ai donc pas eu droit au stage d’insertion professionnel car je termine mes études en ayant plus de 25 ans (est-ce correcte ?)

    Entre temps, j’ai fais un stage d’immersion professionnelle dans une boîte en lien avec mes études pour me performer d’avantage, j’ai effectué quelques petites boulots en intérim avant de trouver enfin un CDI en juillet 2017.

    L’entreprise pour laquelle je travaille présente actuellement des difficultés et s’est vu obligé de me licencier au bout de 8 mois. Etant donné qu’il faut un an de travail minimum lorsqu’on a plus de 25 ans avant de toucher des allocations de chômages, auriez-vous une autre solution à mon cas pour ne pas me retrouver sans revenus avant de retrouver un autre emploi ?

    D’avance merci

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 février 2018 à 17:07

      Bonjour Marie,

      Nous te confirmons que tu as terminé tes études trop tardivement pour pouvoir prétendre à des allocations d’insertion.
      Il faut effectivement avoir travaillé au moins un an pour pouvoir prétendre à des allocations de chômage: http://www.bruxelles-j.be/?p=4562

      Les jours de travail en intérim peuvent être comptabilisés. Mais je suppose que cela ne sera pas suffisant pour atteindre les 312 jours requis.

      Si tu n’as pas droit à des allocations de chômage, la seule possibilité pour ne pas te retrouver sans revenus serait de t’adresser au CPAS de ta commune. Tu pourras peut-être obtenir le droit au revenu d’intégration sociale si tu remplis les conditions: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/

      Bien à toi

  11. Sina
    le 4 février 2018 à 16:23

    Bonjour,

     

    Je suis étudiant Etranger  de ERASMUS  ( j’ai une carte séjour espagnol ) , en premier lieux  j’aimerais savoir si j’ai le droit de travailler comme job étudiant et si j’ai besoin de demander le permis de travail type C    ( sachant que j’ai un semestre à étudier pour  un visa de 5 mois  ) + possibilité de stage pratique ( ERASMUS + au moment ou je terminerai mes études ) .

    En deuxième lieux , je compte rester ici à Bruxelles pour décrocher un CDI   ou renouveler mon séjour  au moment ou je vais finir mes études ( fin d’étude ;juillet ) .

    Comment pourrai-je renouveler par la suite mon séjour avec un contrat de travail  ou avec un stage pratique ? ( Documentations , adresse ,timing ) ?

    j’ai 26 ans

     

    Merci infiniment

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 février 2018 à 15:48

      Bonjour Sina,

      Pour ta première question, tout dépend de ta nationalité.
      Si tu n’es pas européen, tu auras bien besoin d’un permis de travail C pour travailler pendant les périodes qui ne sont pas des vacances scolaires. Tu trouveras les informations sur cette page: http://bruxelles-j.be/travailler/travailler-pendant-tes-etudes/les-etudiants-etrangers-peuvent-ils-conclure-un-contrat-doccupation-etudiant/

      Pour pouvoir travailler en Belgique après la fin de ton Erasmus, il faut effectivement faire une demande de changement de statut.

      Voici la procédure: dès qu’un employeur est prêt à t’engager, tu dois d’abord t’adresser auprès de la région de Bruxelles-Capitale, la région Wallonne, la région Flamande ou la Communauté germanophone afin d’introduire  une demande d’autorisation d’occupation comme travailleur salarié avec cet employeur. Ou si tu souhaites obtenir un séjour comme travailleur indépendant, tu dois demander une carte professionnelle auprès du guichet d’entreprises agréé de ton choix. Dans l’introduction de ta demande, il faut bien signaler qu’il s’agit d’une demande pour une activité dans le futur afin que l’administration ne confonde pas avec la situation de séjour et d’accès à l’emploi actuelle.

      Après l’obtention du permis de travail B ou de la carte professionnelle, il faudra que tu introduises une demande de changement de statut auprès de ta commune de résidence qui va la transmettre à l’Office des étrangers. Tu trouveras un modèle de lettre pour la commune sur le site de l’ADDE (http://www.adde.be/docman/formulaires-de-procedure-1/demande-d-autorisation-de-sejour-1/95-demande-de-changement-de-statut-article-9-alinea-2-1.html).
      En plus de cette lettre de demande, il faut annexer d’autres documents notamment la copie du permis de travail. Pour plus d’informations sur la procédure, tu pourrais consulter la page suivante: http://www.adde.be/ressources/fiches-pratiques/sejour/changement-de-statut-demande-technique
      Bien à toi

  12. Manuelle
    le 1 février 2018 à 18:21

    Bonjour,

    J’ai eu mon diplôme supérieur ce 30 janvier 2018 en raison d’une année écourtée ( mais suis inscrite pour l’année Académique 2017-2018). Je n’entreprend plus d´études.
    Est ce que j’en peux encore bénéficier d’un job étudiant pendant un laps de temps avant de m’inscrire comme demandeuse d’emplois?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 2 février 2018 à 10:48

      Bonjour Manuelle,

      En principe si tu es diplômée et que tu n’as donc plus de cours, étudier n’est plus ton activité principale et tu ne peux donc plus signer de contrat d’occupation étudiant. Cependant, la loi sur les contrats de travail n’étant pas précise sur le statut étudiant, dans les cas particulier tel que le tien, il est préférable de se tourner vers le contrôle des lois sociales qui est chargé d’interpréter la loi: http://www.emploi.belgique.be/defaultTab.aspx?id=45756

      En fonction de ton âge, il peut également être intéressant de penser à entamer son stage d’insertion le plus tôt possible (car le droit aux allocations d’insertion qui s’ouvre seulement après la période de stage doit s’ouvrir avant ses 25 ans: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/)

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  13. Homer
    le 29 janvier 2018 à 01:01

    Bonsoir ,
    j’habite en Flandre et au syndicat ont me dit que je n est pas droit au chômage Car je n est pas eu mon diplôme de 6 ieme annee et Que je n est pas fini mes études ? Esque c est possible ? En sachant que j ai effectuer mon stage d attente de 12 mois et inscrit Comme demandeur d emploi depuis 18 mois àvec 2 évaluations positive et je travaille de temps en temps en interim

  14. Kathrine
    le 19 janvier 2018 à 11:53

    Bonjour,

    Mon fils âgé de 23 ans terminera ses études fin janvier (défense de TFE). La logique voudrait qu’il s’inscrive dans la foulée comme demandeur d’emploi mais il envisage de différer cette inscription. Il souhaite en effet faire une pause avant de se lancer sur le marché du travail et par ailleurs l’employeur qui l’a pris en stage envisage de l’engager en septembre. Mon fils craint qu’en s’inscrivant au Forem, il soit obligé d’accepter un emploi qui lui conviendrait moins.

    Ma question est celle-ci : mon fils peut-il différer de quelques mois son inscription comme demandeur d’emploi sans encourir de sanction du Forem par la suite ? Si oui, qu’en est-il alors des allocations familiales ? Dois-je signaler à FAMIFED la fin de ses études (officiellement, il est inscrit pour toute l’année scolaire 2017-2018) ?

    Merci d’avance.

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 janvier 2018 à 17:14

      Bonjour Kathrine,

      L’inscription comme demandeur d’emploi en stage d’insertion n’est pas une obligation mais une possibilité qui permet de maintenir ou d’ouvrir certains droits.

      Il est important de savoir qu’une inscription comme demandeur d’emploi en stage d’insertion permet de maintenir le droit aux allocations familiales pour une durée de 360 jours. Ces 360 jours commencent à s’écouler dès la fin des études même si le jeune ne s’inscrit pas comme demandeur d’emploi et ne perçoit donc pas d’allocations familiales. Si ses études sont terminées, il n’est en principe plus dans les conditions pour pouvoir bénéficier d’allocations familiales en tant qu’étudiant. Il faudrait peut-être vérifier s’il suit encore des cours ou pas: http://bruxelles.famifed.be/fr/familles/situation-de-lenfant/enfant-suit-des-%C3%A9tudes-sup%C3%A9rieures. N’hésite pas à vérifier cela avec ta caisse d’allocations familiales.

      Ensuite, il est également important de savoir que le droit aux allocations d’insertion (chômage sur base des études) doit être ouvert avant l’âge de 25 ans et que pour ouvrir ce droit, il faut avoir fait son stage d’insertion d’une durée d’un an (minimum). Même s’il a une promesse d’embauche, il est important de prendre ce critère en considération.

      Ces 2 points sont donc à prendre en considération avant de décider de s’inscrire ou non comme demandeur d’emploi.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      • Kathrine
        le 22 janvier 2018 à 07:58

        Merci beaucoup pour votre réponse !

  15. chrystyan
    le 17 janvier 2018 à 14:31

    bonjour . j’ai fini l’ecole en roumanie et je suis venu ici depuis 4 ans et je suis inscris au actiris depuis 3 ans. c’est possible prend chomaje parce’que je ne trouve pas un travail. merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 janvier 2018 à 17:42

      Bonjour Chrystyan

      Pour ouvrir un droit aux allocations d’insertion (chômage sur base des études), il faut répondre à plusieurs critères. Tu retrouveras tous ces critères ici: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/ Ils sont également bien détaillés sur cette page du site de l’ONEm: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t35

      Tu verras qu’en plus d’avoir fait un stage d’insertion d’un an, avoir obtenu 2 évaluations positives et avoir moins de 25 ans, il y a également une condition d’études. Si tu n’as pas fait tes études secondaires en Belgique, il existe quand même une possibilité. En effet, on peut répondre à la conditions d’étude si on est dans une des 2 situations suivantes:

      1.Tu as suivi des études dans un autre pays de l’Espace Économique Européen qui sont du même niveau et qui sont équivalentes aux études ouvrant le droit en Belgique. Et au moment de la demande d’allocations, tu es à charge d’un parent résidant en Belgique et qui a migré comme travailleur salarié ou comme travailleur indépendant à titre principal.

      2. Tu as obtenu à l’étranger un diplôme reconnu par une Communauté comme étant équivalent au diplôme de l’enseignement secondaire obtenu en Belgique ou au certificat d’études du second degré d’enseignement technique, artistique ou professionnel obtenu en Belgique ou tu as réussi, en Belgique, un examen d’admission à l’enseignement supérieur ou tu as suivi des études supérieures en Belgique (mêmes si tu ne les as pas achevées).
      ET
      tu as soit préalablement à ces études suivi 6 années d’études (quel que soit le niveau) dans un établissement d’enseignement belge ; soit avoir travaillé en Belgique comme travailleur salarié durant au moins 78 jours de travail ou vous être établi comme indépendant à titre principal durant au moins 3 mois.

      Si tu n’es pas dans les conditions pour ouvrir un droit aux allocations d’insertion, il possible d’ouvrir un droit aux allocations de chômage sur base du travail mais pour cela, il faut prouver un certain nombre de jours de travail sur une période de référence. Cela varie en fonction de l’âge: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/ Si tu as moins de 36 ans, tu devras prouver 312 jours de travail salarié (ou assimilés) sur les 21 mois qui précèdent ta demande (312 jours correspond à 12 mois de travail à temps plein).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  16. Amel
    le 4 janvier 2018 à 22:22

    Bonjour,

    Je suis inscrite en 1ère master à l’université. Ayant des problèmes personnelles,je passe en ce moment une période difficile.
    Je vais donc me désinscrire car je ne trouve plus le courage de continuer cette année. Néanmoins, je compte me réinscrire l’année prochaine. Ma question est la suivante: la caisse d’allocation familiale sera-t-elle au courant de mon arrêt temporaire d’étude et ce même si je ne présente pas mes examens de premiere session ? Sachant que l’année prochaine je ne toucherais plus mes allocations familiales (+ de 25ans).

    Merci d’avance pour votre réponse,

    Amélie

     

     

     

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 janvier 2018 à 10:37

      Bonjour Amélie,

      Une des conditions pour continuer de bénéficier des allocations familiales est de « suivre les cours ». Cela ne sera donc plus le cas si tu te désinscris.

      En cas d’arrêt en cours d’année, la caisse d’allocations familiales ne sera, en principe, pas au courant de l’abandon et continuera à verser les allocations familiales. Toutefois, la caisse d’allocations familiales l’apprendra à travers le formulaire de contrôle qu’elle envoie au début de chaque année scolaire et elle pourra alors demander le remboursement de toutes les allocations perçues indûment, c’est-à-dire toutes les allocations reçues après l’abandon.

      Sache par ailleurs qu’une demande de désinscription introduite à partir du 1er décembre implique que l’année sera effectivement comptabilisée. En fonction du nombre de crédits précédemment acquis, cela peut avoir une incidence sur ta finançabilité et donc sur ton droit à te réinscrire sans avoir à introduire de demande de dérogation auprès de l’établissement d’enseignement supérieur. (Voir la fiche suivante).

      N’hésite pas à répondre si tu souhaites poursuivre la conversation.

      Cordialement,

  17. g.mika
    le 22 décembre 2017 à 02:13

    si pendant le stage d insertion je trouve un cdd de 3 mois apres ce cdd est ce que j aurais droit au chomage(1)
    Si j ai droit au chomage que ce soit apres le cdd ou a la fin du stage d insertion. Est ce que le montant que je vais percevoir du chomage sera plus élevé ou moins élevé parce que j ai fais un cdd au cours de mon stage d insertion.(2)
    Et dernierement, est ce que travailler en cdd temps partiel(20 heures semaine) aura une influence positive ou negative sur le montant percevable du chaumage et est ce que j’aurai un complement de salaire de l’onem ou d’un quelconque organisme de l’Etat.(3)

    merci pour vos réponses…

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 janvier 2018 à 16:56

      Bonjour G.Mika,

      Alors, pour répondre à tes questions :

      1. Malheureusement pour ouvrir ton droit aux allocations de chômage sur base du travail il te faudra justifier 312 jours de travail sur une période de 21 mois. Un CDD de trois mois sera donc insuffisant pour ouvrir ce droit mais ton stage d’insertion en vue de l’ouvrir sur base des études continuera à courir normalement.

      2. Non, le montant ne sera pas influencé par ton CDD en cas d’ouverture de ton droit sur base de ton stage d’insertion. C’est ton statut et ton âge qui détermineront le montant de ces allocations :

      En tant qu’isolé, tu recevras
      13,08 € par jour ou 340,08 € par mois si tu as moins de 18 ans?;
      20,55 € par jour ou 534,30 € par mois si tu as entre 18 et 20 ans?;
      34,33 € par jour ou 892,58 € par mois à partir de 21 ans.

      Si tu es cohabitant, tu recevras?:
      11,00 € par jour ou 286,00 € par mois si tu as moins de 18 ans?;
      17,54 € par jour ou 456,04 € par mois à partir de 18 ans.

      3. Non, travailler à temps partiel pendant ton stage d’insertion n’aura pas d’impact sur le montant de tes allocations d’insertion une fois que tu auras ouvert ton droit. Cependant tant que ce droit n’est pas ouvert, il te sera également impossible de demander un complément de salaire à l’ONEm, cela ne se fait que pour les personnes qui sont déjà bénéficiaires des allocations de chômage. En outre, veille a bien resté inscrit comme demandeur d’emploi à temps plein si tu travailles à temps partiel pendant ton stage d’insertion.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  18. Bobby
    le 21 décembre 2017 à 01:40

    Bonjour,

    Je me suis désinscrit tout pile le 1er décembre 2017 de mon école universitaire, je compte me réinscrire dans la même école l’année prochaine.. Cependant mon éducateur m’a affirmer que je ne pourrais peut être pas me réinscrire a l »école ni même dans une autre école a cause du fait que je me suis désinscrit et que je perd mon statut étudiant.. donc je me suis inscrit chez Actiris en tant que demandeur d’emploi en stage d’insertion.. Je vous avoue que je ne veux pas travailler, je le fais pour pouvoir converser mes allocations. Ma question est si je fais une formation même de courte durée a savoir 1 mois ou moins est ce que sa serait un motif valable pour pouvoir me réinscrire l’année prochaine ?

    Merci de votre réponse.

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 décembre 2017 à 14:21

      Bonjour Bobby,

      Généralement, lorsqu’on arrête ses études (même temporairement), il est conseillé de s’inscrire comme demandeur d’emploi en stage d’insertion, entre autre pour maintenir un droit aux allocations familiales. Cette inscription n’est pas obligatoire et le fait de passer au statut de demandeur d’emploi n’empêche en rien de reprendre des études l’année qui suit. Il ne faut donc pas absolument maintenir un « statut étudiant ».

      Lorsqu’un étudiant s’inscrit dans l’enseignement supérieur, il doit justifier ses activités pour les 5 années précédentes. Cette demande s’explique car les écoles et universités doivent analyser la finançabilité de l’étudiant (http://bruxelles-j.be/etudier-se-former/enseignement-superieur/etudiants-pris-en-compte-pour-le-financement/). Pour prouver ce qu’on a fait l’année précédente, on peut amener une preuve d’inscription dans un établissement scolaire de plein exercice, une inscription dans une école de promotion sociale, une inscription comme demandeur d’emploi, un long séjour à l’étranger, un emploi, du bénévolat (ou toute autre preuve)… Si on ne fait vraiment « rien » durant l’année, il est possible d’attester sur l’honneur qu’on a « rien » fait. Mais cette attestation sur l’honneur n’a pas le même poids qu’une preuve d’inscription ou un contrat de travail.

      Donc pour résumer, il n’est pas du tout obligatoire de s’inscrire comme demandeur d’emploi ou d’entamer une autre formation lorsqu’on arrête ses études si on veut reprendre l’année d’après. Mais il est important de savoir qu’il faudra justifier son occupation durant cette année lors de sa prochaine inscription.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      • Bobby
        le 21 décembre 2017 à 16:08

        Ok merci donc si je ne trouve pas de travail même en postulant dans les jobs proposer par actiris est ce que sa serait bon pour me réinscrire l’année prochaine car je suis déjà inscrit chez Actiris comme demandeur d’emploi en stage d’insertion ? Et faire une formation de courte durée est t-il bon pour me réinscrire l’année prochaine ? Voila ma question.

        Merci de votre temps.

        • Bobby
          le 31 décembre 2017 à 23:12

          Ok merci donc si je ne trouve pas de travail même en postulant dans les jobs proposer par actiris est ce que sa serait bon pour me réinscrire l’année prochaine car je suis déjà inscrit chez Actiris comme demandeur d’emploi en stage d’insertion ? Et faire une formation de courte durée est t-il bon pour me réinscrire l’année prochaine ? Voila ma question.

          Merci de votre temps.
          Répondre

          • Infor Jeunes Bruxelles
            le 3 janvier 2018 à 15:57

            Bonjour Bobby,

            Vu que tu t’es désinscrit le 1er décembre, ton année sera de toute façon comptabilisée (à un jour près) comme une année d’échec pour le calcul de la finançabilité. La date limite pour que l’année ne soit pas comptabilisée est en effet le 30 novembre.
            Mais rassure-toi: si c’était ta première année en enseignement supérieur, tu pourras sans problème te réinscrire l’année prochaine comme étudiant. Peu importe ce que tu fais cette année-ci. Tu peux donc travailler ou non ou suivre une formation ou non. Cela n’aura aucun impact sur ton droit à te réinscrire l’année suivante.

            Bien à toi

            • Bobby
              le 5 janvier 2018 à 03:19

              En fait je me suis déinscrit le 30 novembre.. Du coup j’ai la meme question sauf que mon année n’est pas comptabilisé..

            • Infor Jeunes Bruxelles
              le 10 janvier 2018 à 10:36

              Bonjour Bobby,

              La réponse reste la même: tu pourras sans problème te réinscrire l’année prochaine comme étudiant. Peu importe ce que tu fais cette année-ci. Tu peux donc travailler ou non ou suivre une formation ou non. Cela n’aura aucun impact sur ton droit à te réinscrire l’année suivante.
              Et le fait de t’être désinscrit le 30 novembre est une très bonne chose puisque c’est comme si tu commençais ta première 1ère année en septembre 2018.
              Bien à toi

  19. A.
    le 19 décembre 2017 à 22:59

    Bonjour,

    Je suis française et j’ai fini mon master en septembre. J’ai fait une demande de carte E en 2010 mais j’ai été radiée (sans le savoir) en 2012 car je n’ai pas communiqué mon changement d’adresse. J’ai refait les démarches en 2015 et ai ré-obtenue une carte E. Je me suis inscrite chez ACTIRIS et la CAPAC mais n’ai pas droit au chômage et ne peut faire de demande au CPAS. Je suis en cohabitation légale, à charge de ma compagne. Quelles sont mes possibilités? Puis-je m’inscrire à un stage d’insertion professionnelle?

    Merci beaucoup pour votre travail,

    A.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 décembre 2017 à 12:10

      Bonjour A,

      Tu as effectivement la possibilité de t’inscrire comme demandeuse d’emploi en stage d’insertion. Cependant, le fait d’être inscrite comme demandeuse d’emploi en stage d’insertion ne permet pas d’ouvrir un droit à une aide financière.

      Par contre, au terme du stage d’insertion (après un an), si tu es dans les conditions tu pourrais ouvrir un droit aux allocations d’insertion. Tu retrouveras toutes les conditions ici: http://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t35 En tant que française, si tu n’as pas fait tes études secondaires en Belgique, il y a des conditions supplémentaires. Tu retrouveras le détails sur la page indiquée précédemment.

      Le fait d’avoir une radiation de 3 ans t’empêche de prouver un séjour légal ininterrompu d’au moins 5 ans et donc d’avoir accès à la carte E+ qui permet de demander l’aide sociale du CPAS. Il n’y a donc hélas pas de possibilité d’aide financière directe en Belgique pour toi pour le moment.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  20. Erica61
    le 13 décembre 2017 à 17:26

    Bonjour, ma fille est actuellement en année sabbatique et va voyager une partie de l’année. Mais pendant 2 mois elle reste à bruxelles et va essayer de trouver un job. Est ce avantageux pour elle de s’inscrire comme demandeuse d’emploi ? Ca l’aiderait à trouver un job plus facilement ?Et je ne sais pas si c’est mieux pour elle de déjà entamer son stage d’insertion professionnel au lieu de le « laisser » pour après ses études ? Car ce stage est assez avantageux niveau mutuelle et allocations non ?
    Merci d’avance,
    Erica

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 décembre 2017 à 10:15

      Bonjour Erica61,

      Ta fille peut tout à fait s’inscrire comme demandeuse d’emploi en stage d’insertion. Cela lui permettra en effet de garder son droit aux allocations familiales (tant qu’elle est en Belgique). En ce qui concerne la mutuelle, cela ne change pas grand chose puisque tant qu’elle a moins de 25 ans et qu’elle est sans revenu, elle reste bénéficiaire de ta mutuelle.

      Si elle entame son stage d’insertion maintenant, puis qu’elle reprend des études de plein exercice, elle devra quand même recommencer son stage après ses études. Il s’agit donc plus d’une inscription « administrative » qui permet de maintenir un droit aux allocations familiales plutôt que d’une inscription dans le but réel de faire son stage d’insertion. Même si en pratique, il n’y a aucune différence dans l’inscription ou dans le traitement de cette inscription par son organisme régional pour l’emploi (Actiris, Forem, Vdab, Adg).

      Bien entendu, elle pourra également bénéficier de l’accompagnement de son organisme régional pour l’emploi en tant que demandeuse d’emploi.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  21. Géraldine
    le 11 décembre 2017 à 17:59

    Bonjour,

    Mon fils a arrêter cette année ces études a cause de la filière choisi qui ne lui convenait pas. Il compte reprendre ces études l’Année prochaine mais La Haute école ou il s’est désinscrit lui ont dit qu’il ne pouvait pas se réinscrire sauf si il prouve que durant cette année il fait un stage ou une formation.. Est ce vrai ? Dois t-il obligatoirement s’inscrire chez Actiris comme demandeur d’emploi pour pouvoir se réinscrire ou bien peut t-il attendre jusqu’à l’Année prochaine en ne fesant  » rien  » ?

    Merci de votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 décembre 2017 à 14:11

      Bonjour Géraldine,

      Généralement, lorsqu’on arrête ses études (même temporairement), il est conseillé de s’inscrire comme demandeur d’emploi en stage d’insertion, entre autre pour maintenir un droit aux allocations familiales. Cependant, cette inscription n’est pas obligatoire.

      Lorsqu’un étudiant s’inscrit dans l’enseignement supérieur, il doit justifier ses activités pour les 5 années précédentes. Cette demande s’explique car les écoles et universités doivent analyser la finançabilité de l’étudiant (http://bruxelles-j.be/etudier-se-former/enseignement-superieur/etudiants-pris-en-compte-pour-le-financement/). Pour prouver ce qu’on a fait l’année précédente, on peut amener une preuve d’inscription dans un établissement scolaire de plein exercice, une inscription dans une école de promotion sociale, une inscription comme demandeur d’emploi, un long séjour à l’étranger, un emploi, du bénévolat (ou toute autre preuve)… Si on ne fait vraiment « rien » durant l’année, il est possible d’attester sur l’honneur qu’on a « rien » fait. Mais cette attestation sur l’honneur n’a pas le même poids qu’une preuve d’inscription ou un contrat de travail. En soi, s’il s’agit de sa première année dans l’enseignement supérieur, sa finançabilité ne sera pas remise en cause et l’attestation sur l’honneur devrait être plus facilement acceptée. Si par contre, il a déjà étudié l’année passée dans le supérieur et que sa finançabilité peut se jouer sur ce qu’il a fait cette année, un attestation sur l’honneur pourrait ne pas être suffisante.

      Donc pour résumer, il n’est pas du tout obligatoire de s’inscrire comme demandeur d’emploi ou d’entamer une autre formation lorsqu’on arrête ses études si on veut reprendre l’année d’après. Mais il est important de savoir qu’il faudra justifier son occupation durant cette année lors de sa prochaine inscription.

      Sache également, qu’il est possible de se réorienter en cours d’année dans l’enseignement supérieur (jusqu’au 15 février) pour autant qu’il ne se soit pas désinscrit avant le 1er décembre.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      • Géraldine
        le 12 décembre 2017 à 16:30

        Ok merci beaucoup de votre aide,

        Une autre question mon fils vient de s’inscrire comme demandeur d’emploi chez actiris en stage d’insertion mais le soucis qui lui tracasse la tete c’est qu’il ne veut pas travailler, il ne veut pas qu’on le convoque pour travailler ou quoi que se soit.. Il veut tout simplement rester ‘ neutre ‘ cette année. Mais le fait de s’inscrire chez actiris est un motif valable pour pouvoir se réinscrire l’année prochaine ?

        Merci de votre temps.

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 13 décembre 2017 à 10:52

          Bonjour Géraldine,

          En principe, une simple inscription chez Actiris comme demandeur d’emploi devrait être suffisante pour prouver qu’il n’a pas étudié cette année et que donc cela ne pose pas de problème pour sa finançabilité. Mais tout autre élément pouvant prouver qu’il a fait autre chose qu’étudier cette année sera appréciée.

          Pour ne pas être convoqué, il peut s’inscrire comme demandeur d’emploi libre et pas comme demandeur d’emploi en stage d’insertion (et surtout pas comme demandeur d’emploi étudiant). Cependant, une telle inscription ne lui permettra pas de maintenir son droit aux allocations familiales.

          N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  22. Anthony
    le 10 décembre 2017 à 22:13

    Bonjour,

    Je me suis désinscris de mon université juste pour cette année a cause des problèmes personnelle que j’ai eu, je compte bien reprendre mes études l’année prochaine 2018-2019. Je me suis inscrit sur internet chez Actiris comme demandeur d’emploi en tant qu’étudiant (oui je ne suis plus étudiant mais il n’y avait que ce choix la qui me convenait ) mais il ne m’ont toujours pas convoqué pour un entretien. Ma question est que dois je faire car je suis vraiment perdu ? Dois je obligatoirement travailler pour pouvoir reprendre mes études l’année prochaine ?

    Merci de votre temps et de votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 décembre 2017 à 15:13

      Bonjour Anthony,

      Si tu as arrêté tes études (même temporairement), il est effectivement conseillé de s’inscrire comme demandeur d’emploi chez Actiris. Cependant, il faut s’inscrire comme demandeur d’emploi en stage d’insertion et non comme demandeur d’emploi étudiant. En effet, tu n’es plus étudiant. De plus, il est normal que tu ne sois pas convoqué en tant que demandeur d’emploi étudiant puisque tu es alors considéré comme demandeur d’emploi libre.

      Nous te conseillons donc de modifier cette inscription. En effet, cela pourrait également avoir un impact sur ton droit aux allocations familiales. Pour pouvoir continuer à en bénéficier, il faut en principe être demandeur d’emploi en stage d’insertion.

      Cela ne pose aucun problème de s’inscrire comme demandeur d’emploi en stage d’insertion pour une période, de travailler (ou pas) puis de recommencer des études. Il n’est pas obligatoire de travailler. En principe, il n’est pas non plus obligatoire de s’inscrire comme demandeur d’emploi en stage d’insertion mais les jeunes le font généralement dans le but de conserver leur droit aux allocations familiales.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  23. Laariarate
    le 8 décembre 2017 à 17:03

    Bonjour
    Merci pour votre réponse

  24. Laariarate
    le 8 décembre 2017 à 11:15

    Bonjour
    Une question lès jeune qui ont perdue leur droit au chômage en janvier 2015
    Il peux se réinscrire au chômage ou pas ?!

    Merci de votre conphrension

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 décembre 2017 à 15:44

      Bonjour Laariarate,

      Même si tu n’es plus dans les conditions pour pouvoir bénéficier d’allocations d’insertion (chômage sur base des études), tu peux t’inscrire comme demandeur d’emploi auprès de l’organisme régional pour l’emploi dont tu dépends (Actiris, Forem, Vdab, Adg). Cette inscription te permet d’avoir un accompagnement dans ta recherche d’emploi et de bénéficier éventuellement de certains plans d’embauche.

      Par contre, si le droit aux allocations d’insertion est terminé (fin du crédit de 36 mois) tu ne peux pas récupérer ce droit et pour ouvrir un droit aux allocations de chômage (sur base du travail), il faudra d’abord prouver un certain nombre de jours de travail salariés sur une période de référence qui précède ta demande. Cela varie en fonction de l’âge. Tu retrouveras ces informations ici: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/quelles-conditions-dois-tu-remplir-pour-beneficier-des-allocations-de-chomage/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  25. ivi
    le 7 décembre 2017 à 04:09

    bonjour, J’ai une annexe 35 depuis 2012.Je viens de valider un MASTER1à l’université de Namur. Je voudrais demander une autorisation de travail. Que dois-je faire?

     

     

     

  26. Tiffany
    le 22 novembre 2017 à 21:12

    Bonjour, mon compagnon est dans son année d’insertion actuellement. Nous nous posions une question, si il viendrai un décrocher un CDD, durant son année d’insertion professionnel, d’une durée d’un mois. Comment cela se passe pour son année d’insertion après ce contrat ? Son année retombe telle à 0 ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 novembre 2017 à 16:18

      Bonjour Tiffany,

      Cela dépend de son contrat.

      Si c’est un contrat à temps plein, les journées de travail salarié sont alors bien comptabilisées dans le stage d’insertion professionnel, son stage continuera donc tout à fait normalement.

      Par contre, si c’est un contrat à temps partiel, dans ce cas il devra faire la demande de maintenir son inscription comme demandeur d’emploi à temps plein.

      Quoiqu’il en soit, sache que le fait de travailler pendant son stage d’insertion est généralement perçu de manière positive.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  27. Sarah
    le 10 novembre 2017 à 15:53

    Bonjour, j’ai 25 ans et je viens d’obtenir mon visa d’aide soignante, mais pour l’instant je ne trouve pas d’emploi.
    Quelles solutions s’offrent à moi?
    Merci pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 novembre 2017 à 11:49

      Bonjour Sarah,

      Nous te conseillons tout d’abord de t’inscrire comme demandeuse d’emploi au service emploi de ta région; si ce n’est déjà fait. Cela te permettra de bénéficier de certains plans d’embauche au bout d’un certain temps (comme le statut ACS, le plan Activa, etc.). Pour t’aider dans ta recherche d’emploi, tu peux te tourner vers ton conseiller emploi et te rendre à la mission locale la plus proche de chez elle.

      Pour l’instant, comme tu as déjà 25 ans , si tu n’as pas travaillé avant, tu ne pourras malheureusement pas ouvrir le droit à des allocations de chômage ( ni sur base de tes études ni sur base du travail). Mais, si tu as des difficultés financières, tu peux introduire une demande d’aide auprès du CPAS de ta commune de résidence. Tu trouveras plus d’informations sur les aides du CPAS sur: http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/obtenir-de-laide-du-cpas/quelles-sont-les-aides-fournies-par-le-cpas-a-qui-sadressent-elles-quelles-sont-les-conditions/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

       

  28. Kathy
    le 10 novembre 2017 à 11:42

    Bonjour,

    je viens de finir les études en juin. Et j’ai opté pour un master en santé publique, auquel malheureusement je n’accroche pas. Vu qu’il est un peu tard de refaire une autre inscription après désinscription, j’aimerais aller travailler.

    Ma seule préoccupation est que mon père est au chômage. Et je suis en regroupement familial (ça fera quatre ans l’année prochaine). Si je commence par travailler, il verra ses allocations de chômage être réduites. L’option qui s’offre à  moi est de me domicilier ailleurs dès que je trouve un emploi.

    Cela n’aurait-il pas d’incident sur le renouvellement de mon titre de séjour ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 novembre 2017 à 15:33

      Bonjour Kathy,

      En principe, si tu vis exclusivement avec ton père et qu’il s’agit de ta première expérience de travail après tes études, l’ONEm ne tiendra pas compte de ton salaire (peu importe le montant) et ce pendant une période de 12 mois (soit 1 an).

      Dans le cas contraire, l’ONEm risque effectivement d’en tenir compte.
      Si tu envisages de déménager alors que tu es en regroupement familial, cela peut effectivement avoir une conséquence sur ton titre de séjour. En effet,  tu es en principe censée habiter avec le regroupant (donc ton père dans ton cas) pendant une période de 5 ans ininterrompue.

      Si tu souhaites obtenir plus d’informations à ce sujet, nous te conseillons de contacter l’un de ces services spécialisés: SIREAS ou le CIRE.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  29. Lio
    le 18 octobre 2017 à 20:14

    Bonjour, je viens d’obtenir mon master et j’ai plus de 25 ans. Je n’ai donc droit à aucune aide financière d’un organisme de payement. Quelles solutions s’offrent à moi ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 octobre 2017 à 12:30

      Bonjour Lio,

      Effectivement, tu n’es plus dans les conditions pour bénéficier d’allocations familiales et tu ne pourras en principe pas ouvrir de droit aux allocations d’insertion puisque ce droit doit être ouvert après avoir fait un stage d’insertion et avant ses 25 ans.

      Si tu es sans ressources, tu peux introduire une demande d’aide au CPAS de la commune dans laquelle tu vis. Après enquête sociale, le CPAS déterminera s’il peut t’aider et comment.

      Si tu trouves un travail, sache que tu pourras ouvrir un droit aux allocations de chômage en prouvant 312 jours de travail sur les 21 mois qui précèderont ta demande.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  30. M
    le 10 octobre 2017 à 22:25

    Bonjour, j’ai une amie qui vient de terminer ses études cette année. En ayant le statut d’étudiant étranger, elle aimerait savoir quelles sont les possibilités pour renouvelever son titre de séjour sachant qu’elle le renouvelait avec une inscription. Maintenant qu’elle a fini, que doit elle faire pour rester en situation régulière?

  31. Francis
    le 7 octobre 2017 à 13:01

    Bonjour,

    Mon fils a terminé ces études en septembre et recommence un post graduat dans une école internationale en Espagne en janvier 2018. Je l’inscrit à cette université durant le mois d’octobre. Peut il encore travailler comme étudiant dans une entreprise durant ces 3 derniers mois de 2017.

    Bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 octobre 2017 à 09:36

      Bonjour Francis,

      Hélas, ton fils ne plus travailler comme étudiant pour le moment. Il pourra seulement recommencer à travailler comme étudiant lorsqu’il aura repris les cours. Il peut cependant signer tout autre type de contrat.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  32. Phileas
    le 29 septembre 2017 à 15:35

    Bonjour,

    Je suis fraichement diplômé de Master. J’ai 24 ans et je veux trouver un emploi en rapport avec mes études.

    J’avais l’habitude pour financer mes études de travailler comme livreur a vélo. Les montants que je gagnais par mois étaient entre 150 et 350 euros par mois. En outre, mes parents vivent en Allemagne et c’est l’état allemand qui donnait jusqu’à présent les allocations familiales a mes parents.

    Première question, est-ce que pour que l’état allemand continue a fournir les allocs fam., maintenant que je ne suis plus étudiant, je dois m’inscrire a Actiris. Deuxième question, si je suis inscrit pourrais-je bénéficier du stage d’insertion professionnelle en continuant a travailler en tant que coursier, ou devrais-je arrêter ce travail?

    Bien a vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 octobre 2017 à 11:10

      Bonjour Philéas,

      Bruxelles-J étant une plateforme d’information belges, nous ne sommes hélas pas compétents en ce qui concerne la législation allemande. Il faudrait donc voir si la législation allemande prévoit que les jeunes demandeurs d’emploi en stage d’insertion gardent le droit aux allocations familiales.

      En tant que demandeur d’emploi en stage d’insertion, tu peux bien sûr travailler. Cependant, tu ne peux plus travailler sous contrat d’occupation étudiant.

      Sache également qu’à la fin du stage d’insertion (d’une durée d’un an si tout va bien), il est possible d’ouvrir un droit aux allocations d’insertion. Cependant, ce droit doit être ouvert avant ses 25 ans. Si tu as commencé ton stage d’insertion alors que tu avais déjà 24 ans, tu ne pourras probablement jamais ouvrir de droit aux allocations d’insertion.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  33. Florian
    le 26 septembre 2017 à 14:19

    Bonjour j’ai 25 ans j’ai effectué des études de marketing puis j’ai entrepris un master de gestion.

    Je suis désormais à la recherche d’un emploi , je me suis inscrit au FOREM comme demandeur d’emploi mais on m’a dit qu’à partir de 25 ans je n’ai plus droit au stage d’insertion professionnelle et donc plus droit aux allocations d’insertion, puis-je donc bénéficier d’une autre allocation ?

    J’aimerais savoir aussi pourquoi la réforme a-t-elle changé ?

    Merci de votre réponse.

  34. Assistante
    le 22 septembre 2017 à 17:30

    Bonjour,
    J’occupe actuellement un poste d’assistante dans une université. Je ne recherche donc pas d’emploi. Dois-je quand même m’inscrire auprès de votre service pour prévenir tout risque lié à une perte d’emploi potentielle?
    Merci pour votre réponse

    • Assistante/chercheure
      le 23 septembre 2017 à 10:57

      Ma question n’est pas suffisamment précise. J’ai 23 ans. J’ai terminé mes études en septembre 2017. Mon contrat d’assistante a une durée d’1 an (potentiellement renouvelable) et il est fort probable que j’entame également une thèse sous contrat rémunéré (sur 4 ans voire 6 ans) en tant que chercheure.

      Un grand merci pour votre réponse.

      • Infor Jeunes Bruxelles
        le 26 septembre 2017 à 11:02

        Bonjour assistante,

        Si tu entames un contrat de travail a temps plein, il n’est pas nécessaire de s’inscrire comme demandeuse d’emploi. Tu ne devras le faire que si tu perds ton emploi ou si tu travailles à temps partiel.
        Bien à toi

  35. Elo
    le 19 septembre 2017 à 12:20

    Bonjour, j’ai 24 et je suis entre deux idées : je suit un bachelier en cours du soir en promotion social pour être Assistante de direction en plus de mon travail mais je ne me plaît plus dans mon travail mais je ne sais pas chercher dans mon domaine car je n’ai pas encore de bases. J’hesites à reprendre des études de plein exercice. Que faire ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 septembre 2017 à 14:26

      Bonjour Elo,

      Bruxelles-J est une plateforme d’information jeunesse qui peut t’informer sur tes éventuels droits et/ou obligations en fonction de ta situation. Le fait de reprendre ou non des études de plein exercice est un choix personnel qui t’appartient.

      Sache que si tu quittes ton emploi volontairement (démission ou rupture d’un commun accord), tu risques une sanction de l’ONEm pouvant être un avertissement ou une exclusion du droit aux allocations de chômage d’une durée de 4 à 52 semaines. De plus, pour pouvoir suivre des études de plein exercice tout en bénéficiant d’allocations de chômage, il faut demander une dispense et il faut répondre aux critères d’octroi pour pouvoir en bénéficier (http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-obtenir-une-dispense-pour-te-former-pendant-ton-chomage/). S’il t’es possible financièrement de suivre des études de plein exercice sans bénéficier d’allocations de chômage, tu pourrais alors avoir le statut d’étudiante et bénéficier d’allocations familiales (jusqu’à tes 25 ans).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  36. Maria
    le 19 septembre 2017 à 09:36

    Bonjour, j’ai 25 ans je termine mes études, est ce vrai que je ne peu pas m’inscrire à l’onem comme demandeuse d’emploi et ce à cause des 25 ans merci de me répondre   M Landini

  37. nordine ms
    le 17 septembre 2017 à 20:39

    j’ai 24 ans je viens d’apprendre que je suis étudiant non finançable  et je ne sais plus quoi faire.

    la seule solution que j’ai trouvé c’est de m’inscrire en tant que demandeur d’emploie chez actiris sauf que pour m’inscrire au stage d’insertion professionnel est terminé.

    que puis je faire?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 septembre 2017 à 11:06

      Bonjour Nordine Ms,

      Tu peux toujours t’inscrire comme demandeur d’emploi en stage d’insertion auprès d’Actiris et garder ton droit aux allocations familiales durant cette période (jusqu’à tes 25 ans). Par contre, tu ne pourras à priori pas ouvrir de droit aux allocations d’insertion à la fin de ton stage d’insertion car le droit doit être ouvert avant 25 ans et le stage d’insertion dure au moins un an.

      Sache que si tu es étudiant non finançable et que tu souhaites continuer des études, il est parfois possible d’étudier dans l’enseignement de promotion sociale.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  38. Ale
    le 17 septembre 2017 à 13:37

    Bonjour,

     

    Ayant terminé mes études en juin 2017 (master en gestion de l’entreprise), j’ai directement signé un CDI pour commencer le 1er septembre 2017.

    Dois-je tout de même m’inscrire chez Actiris?

    Je vis à Bruxelles.

    Bien à vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 septembre 2017 à 16:58

      Bonjour Ale,

      Si tu as signé un CDI, il n’y a à priori pas de raison de t’inscrire auprès d’Actiris puisque ce service emploi à pour principale mission d’aider à la recherche d’emploi.

      Il est cela dit possible de le faire; tu seras inscrit en tant que demandeur d’emploi libre et aura accès aux offres d’emploi, à des conseils d’Actiris pour ta recherche d’emploi ou encore à la plateforme d’apprentissage linguistique « Brulingua » afin d’évaluer tes compétences linguistiques. Plus d’information à ce sujet sur http://www.actiris.be/ce/tabid/776/language/fr-BE/Quand-m-inscrire–.aspx

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

       

  39. Louise
    le 15 septembre 2017 à 12:59

    Bonjour,
    Je viens d’obtenir mon diplôme de master en psychologie et j’ai 25ans. Cependant, je ne souhaite pas travailler l’année qui arrive, j’ai vraiment besoin d’une pause,je compte voyager un petit peu.Que dois je donc faire comme démarches dans ce cas là? Si je viens à m’inscrire au Forem est ce qu’on ne va pas me demander des preuves concernant une recherche d’emploi?Mon interrogation se fait également vis-à-vis de la mutuelle…Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 18 septembre 2017 à 10:34

      Bonjour Louise,

      En principe, tu n’as pas de démarches particulières à effectuer.

      En effet, puisque tu as 25 ans, tu ne peux malheureusement plus prétendre à des allocations familiales.

      Au niveau de la mutuelle, tu dois normalement t’inscrire auprès de la mutualité de ton choix en tant que titulaire. Plus d’informations sur : http://bruxelles-j.be/ta-sante/mutuelle-et-prix-des-soins-de-sante/comment-et-quand-sinscrire-a-une-mutuelle/.

      Si tu comptes partir pour un séjour à l’étranger de plus de 3 mois, il est généralement conseillé de prendre une assurance supplémentaire afin de pouvoir être rapatriée en cas d’urgence ou de prendre en charge des éventuels soins de santé.

      Au niveau de ta recherche d’emploi, tu pourrais te désinscrire du Forem avant ton départ pour éviter d’éventuelles convocations. En effet, il est souvent conseillé de s’inscrire comme demandeur d’emploi après ses études pour pouvoir percevoir des allocations d’insertions (chômage après études), cependant, tu ne pourras malheureusement pas y avoir droit car ce droit est destiné aux personnes âgées de mois de 25 ans. Tu trouveras plus d’informations détaillées sur http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/ . Au delà de tes 25 ans, la seule possibilité d’ouvrir un droit au chômage est sur la base du travail.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

       

  40. nouvelle infirmière
    le 13 septembre 2017 à 10:09

    Bonjour, je viens de finir mes études d’infirmière. J’ai 36 ans, je sais pas trop ce que je dois faire pour être en régle au niveau administrative et pouvoir commencer a chercher un travail. Vous pouvez m’aider?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 septembre 2017 à 15:50

      Bonjour Nouvelle infirmière,

      Ta question n’est pas très précise.
      Es-tu bénéficiaire d’allocations de chômage ayant demandé une dispense pour faire des études? Dans ce cas, tu devras t’inscrire comme demandeuse d’empli au service emploi de ta région dans les 8 jours calendrier la fin de tes études et t’affilier à un organisme de paiement (CAPAC ou syndicat) qui te délivrera une autre carte de contrôle.

      Dans tous les cas, l’inscription comme demandeuse d’emploi au service emploi est toujours conseillé après les études. Cela pourrait t’ouvrir le droit à certains plans d’embauche plus tard comme Activa et te donner accès à certains services d’accompagnement.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  41. PierreK
    le 11 septembre 2017 à 15:45

    bonjour,

    ma fille qui vient de finir sa rhéto à 18 ans, a choisi de parfaire ses langues (anglais et espagnol) durant les 10 prochains mois, en Amérique du Sud, USA et Canada. elle part avec une agence qui organise ce type de séjour au travers de projets sociaux et de protection de la nature. Doit-elle s’inscrire comme demandeuse d’emploi pour nous permettre de conserver les allocations familiales (nous avons 3 enfants) même si elle est àl’étranger ou y a-t-il une alternative? merci pour votre aide.

    Pierre

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 septembre 2017 à 16:48

      Bonjour PierreK,

      Normalement votre fille doit résider effectivement en Belgique pour que son stage d’insertion se déroule correctement. Elle doit se désinscrire d’Actiris avant de partir à l’étranger. Cependant, il est parfois possible de partir à l’étranger sans interrompre son stage d’insertion pour un stage en milieu professionnel (ONG, …).

      Les journées de stage à l’étranger seront assimilés au stage d’insertion professionnelle à condition qu’ils augmentent ses chances d’insertion sur le marché de l’emploi. C’est le directeur de l’ONEM qui jugera si son projet remplit cette condition. Mieux vaut solliciter son accord avant de partir grâce au formulaire C36.5 disponible auprès de la CAPAC ou du syndicat.

      Le directeur de l’ONEM se prononcera en prenant en compte son âge, les études qu’elle a poursuivie, la nature de la formation envisagée à l’étranger, … Si le stage, les cours ou la formation sont acceptés par l’ONEM, vous continuerez à percevoir ses allocations familiales pendant son séjour à  l’étranger.

      Toutes les informations se trouvent sur http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/partir-a-letranger-pendant-le-stage-dinsertion-professionnel

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

  42. gaston
    le 9 septembre 2017 à 16:20

    Bonjour, je viens de finir un master en gestion.Je commence à travailler en octobre.

    Dois je m’inscrire au forem ?quelles démarches administratives je dois remplir pour être en ordre.

    Merci pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 septembre 2017 à 12:50

      Bonjour Gaston,

      Tu peux effectivement t’inscrire comme demandeur d’emploi en stage d’insertion auprès du Forem. Cela te permettra de faire commencer ton stage d’insertion (et cela pourra être utile si tu travailles moins d’un an). Mais ce n’est pas une obligation. Cette inscription peut se faire par internet ou avec un conseiller emploi: https://www.leforem.be/particuliers/premiere-inscription-demandeur-emploi.html

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  43. Woody
    le 7 septembre 2017 à 20:01

    Bonjour,
    Mon fils a terminé son master en informatique qu’ il a bien réussi.,il doit encore présenter son memoire .Peut il s inscrire déjà s inscrire comme demandeur d emploi
    Merci de me renseigner

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 septembre 2017 à 11:13

      Bonjour Woody,

      Pour pouvoir s’inscrire comme demandeur d’emploi en stage d’insertion, il faut avoir mis fin à toutes les activités liées au études. En ce qui concerne le mémoire, il ne pourra s’inscrire qu’une fois qu’il aura déposé son mémoire. Par contre, il ne doit pas attendre d’avoir défendu son mémoire.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  44. wendy
    le 5 septembre 2017 à 15:53

    Bonjour;

    Je vous  écrit  consternant mon inscription.
    Dans la demande d’inscription, on nous demande de mettre les études que l’on a réussis.
    Mais, dans les choix qui sont mis il n’y a pas ma  filière d’étude.
    En effet,  je viens de réussir ma 6 technique de qualification en ANIMATION et il n’y a aucun choix sur ce type d’études.
    De ce faite je suis bloquer pour continuer mon inscription en ligne.

    Je devrais me déplacer pour  pouvoir avoir une inscription ?

     

    Bien à vous

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 septembre 2017 à 10:36

      Bonjour Wendy,

      Ta question n’est pas très précise, nous supposons qu’il s’agit du formulaire d’inscription chez Actiris dans le cadre de ton stage d’insertion étant donné que tu sembles avoir terminé tes études.

      Nous ne pouvons malheureusement pas te donner plus d’indications sur ce formulaire mais nous t’invitons à contacter Actiris pour en savoir plus:. http://www.actiris.be

      Tu peux également passer dans une antenne Actiris pour t’inscrire sur place. Tu peux les trouver sur : http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/adresses-utiles

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

       

       

       

       

       

  45. Sarah
    le 5 septembre 2017 à 01:00

    Bonjour,

    Je suis étudiante en Master mais je ne me suis pas inscrite en 2éme session et l’école ne l’a pas demandé car je pense que c’est fait par défaut.

    J’ai trois questions :

    En juillet, j’ai travaillé en tant qu’étudiante et il est également prévu que je travaille encore quelques jours en septembre. Y aurait-il un quelconque problème à cela (avec les allocations familiales ou autres) ?

    Ma deuxième question est la suivante : J’aurais 25 ans en décembre, est-ce ce que je devrai rembourser les allocations familiales touchées pour les mois à partir de juillet ?

    Et enfin ma troisième question : est-ce que je peux m’inscrire chez Actiris si je décide de ne pas continuer mes études sachant que j’aurai 25 ans en décembre ?

    Merci d’avance pour vos réponses.

    Cordialement,

    Sarah

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 6 septembre 2017 à 17:05

      Bonjour Sarah,

      Dans ta situation, la limite pour travailler comme étudiant est le 30 septembre. C’est du moins ce qui est admis par l’ONEM, l’ONSS et Famifed.
      Selon l’interprétation du Contrôle des lois sociales, tu devrais néanmoins arrêter de travailler comme étudiant dès que tu as terminé tes études. Plus d’info à ce sujet sur: http://www.infor-jeunes.be/site/news-detail-521-Communiqu%C3%A9%20de%20presse%20-%20Le%20job%20%C3%A9tudiant%20apr%C3%A8s%20les%20%C3%A9tudes

      Au delà de ses 18 ans et jusqu’à 25 ans, si tu souhaites continuer à percevoir tes allocations familiales, il faut soit que tu suives des études, soit que tu sois inscrite en stage d’insertion. Le fait de ne pas t’inscrire chez Actiris te ferait perdre le bénéfice des allocations familiales. Par ailleurs, certains plan d’embauches sont également liés à une période d’inscription en tant que demandeur d’emploi. Tu ne pourras malheureusement pas prétendre à des allocations d’insertion (tu es un peu trop âgé). L’inscription chez Actiris n’est donc pas indispensable mais elle sera quand même conseillée (pour bénéficier des services d’Actiris, des formations, et éventuellement pour remplir les conditions d’un plan d’embauche) et pour bénéficier des allocations familiales jusqu’à tes 25 ans. Elles ne devront pas être remboursées.

      L’étudiant qui travaille durant les vacances d’été (3ème trimestre) qui suivent la dernière année d’études est dans une situation particulière. Après la fin de tes études, tu t’inscris chez Actiris (Bruxelles) comme demandeur d’emploi. Le stage d’insertion professionnelle, pour les jeunes qui ont terminé leurs études et qui s’inscrivent comme demandeur d’emploi, débute le 1er août au plus tôt. Le jeune demandeur d’emploi reste bénéficiaire de ses allocations familiales durant les 12 mois de son stage d’insertion professionnelle. Il ne les recevra cependant pas pour le mois entier au cours duquel il perçoit une rémunération supérieure à 541.09 € brut par mois, quelle que soit la forme du contrat de travail. Il y a donc un changement de critère pour continuer à percevoir ses allocations familiales lorsqu’on passe du statut d’étudiant à celui de demandeur d’emploi?: on passe d’une limite en terme de nombre d’heures de travail (maximum 240h par trimestre) à une limite en terme de rémunération mensuelle maximum (541.09 € brut). Pour garder ses allocations familiales durant les vacances d’été (3ème trimestre) qui suivent la dernière année d’études (c’est-à-dire au moment de la transition entre le statut d’étudiant et celui de demandeur d’emploi), il faut travailler au maximum  240h sur les mois de juillet, août, septembre. Mais, même si tu dépasses cette limite d’heures, tu auras droit aux allocations familiales pour les mois de ce trimestre pendant lesquels tu n’as pas gagné plus de 541.09 € brut.

      Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  46. Jeremy
    le 31 août 2017 à 12:18

    Bonjour, alors voilà j’ai bien compris le système concernant l’inscription chez actiris apres avoir fini mes études, mais étant donner qu’il y’a 4 ans (avant de faire mes etudes superieur) j’ai travaillé 10 mois a temps pleins. Est ce que je bénéficierai du chomage lors de mon inscription ?
    2e question: est ce que quand je m’inscris en ligne sans venir sur place je bénéficie des mêmes choses CAD, l’inscription automatique au chomage ?

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 août 2017 à 15:29

      Bonjour Jeremy,

      Pour ouvrir un droit aux allocations de chômage (sur base du travail) il faut faut prouver au moins 312 jours de travail sur les 21 mois qui précèdent la demande. Cette période de 21 mois est prolongée par certaines études donc ce travail avant tes études pourrait être pris en compte (pour autant qu’il ne s’agissait pas d’en job étudiant) mais il te manque tout de même au moins 2 mois de travail pour ouvrir un droit.

      Le fait de t’inscrire comme demandeur d’emploi sur le site internet d’Actiris devrait effectivement être suffisant.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

       

  47. Antonio
    le 29 août 2017 à 20:33

    Bonjour,

    Je me suis inscrit chez actiris début juin en pensant avoir mon diplôme directement. Cependant j’ai une seconde session. Est ce grave si je reste inscrit à actiris jusqu’a l’obtention de mon diplôme ? Mes examens seront-ils en danger ? Suis-je toujours considéré comm étudiant ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 août 2017 à 14:05

      Bonjour Antonio,

      Ton inscription en tant que demandeur d’emploi n’aura pas d’impact sur ta seconde session. Par contre, puisque tu n’as pas mis fin à toutes tes activités liées à tes études, tu ne dois normalement pas t’inscrire comme demandeur d’emploi et la période d’inscription qui se situe avant la fin réelle de tes études ne sera pas prise en compte dans ton stage d’insertion. Tu es donc toujours considéré comme étudiant.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  48. Evy
    le 28 août 2017 à 18:27

    Bonjour, j’ai terminé mes études en assistante de direction médicale en juin dernier et je me suis directement inscrite au forem.j’ai été à l’intérim pour postuler comme étudiante aujourd’hui et j’ai été informée que je ne pouvais plus travailler comme étudiante, mais je ne savais pas et depuis juin je travaille comme étudiante dans une entreprise de nettoyage. S’il vous plait j’aimerais savoir si j’aurai une sanction. Laquelle ? Puis-je encore m’inscrire à l’université? Car je veux bien faire un master

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 août 2017 à 10:58

      Bonjour Evy,

      Avant, il était accepté qu’un étudiant qui finissait ses études en juin, puisse continuer à travailler sous contrat d’occupation étudiant jusqu’au 30 septembre. Depuis cet été, le SPF emploi (qui est chargé d’interpréter la loi), a déclaré que les étudiants qui avait fini leurs études ne pouvaient plus signer de contrat d’occupation étudiant (bien que cette interprétation soit contestée par plusieurs organismes). En cas de contrôle, tu pourrais avoir a payer les cotisations sociales au taux ordinaire. En effet, les cotisations sociales prélevées dans le cadre d’un contrat d’étudiant s’élèvent à 2,71% du salaire brut alors que celles prélevées sur dans le cadre d’un contrat de travail ordinaire s’élèvent à 13,07%.

      Tu peux tout à fait reprendre des études si tu le souhaites. Le fait d’avoir travailler comme étudiante, comme travailleuse ordinaire ou d’avoir été inscrite comme demandeuse d’emploi ne t’empêche pas de reprendre des études.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  49. Milenko
    le 23 août 2017 à 19:48

    Bonjour,

    Je vis actuellement avec ma mère (chef de famille qui touche les allocations de chômage) et ma grand-mère (qui touche une pension de +-550€ de l’étranger), j’ai finis mes études (bachelier en informatique de gestion) au mois de février de cette année et je suis en ce moment entrain d’effectuer un stage (CIP) rémunéré (750€/mois). Je finis mon stage le premier septembre et je continue à travailler en tant qu’employé dans la même entreprise.

    Ma question est la suivante: ma mère garde-t-elle pleinement ses allocations de chômage à partir du moment ou je commence à travailler? Est-ce qu’elle reste chef de famille? J’ai cru comprendre que notre situation n’allait pas changer la 1ère année après avoir reçu mon diplôme mais je ne retrouve plus cette information.

    Bien à vous,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 août 2017 à 16:37

      Bonjour Milenko,

      Si la situation ne change pas, ta maman devrait pouvoir garder le taux cohabitant avec charge de famille jusqu’au 31 août 2018.
      Ta rémunération professionnelle n’est en effet pas prise en compte par l’ONEM pendant une période de 12 mois, calculée de date à date, à partir du moment où l’enfant perçoit pour la 1ère fois un revenu professionnel après ses études.
      L’indemnité que tu reçois dans le cadre de ta CIP n’est en principe pas considérée par l’ONEM comme un revenu professionnel.

      Bien à toi

  50. Célia
    le 21 août 2017 à 21:56

    Bonjour,

    J’ai arrêté mes études universitaires en septembre 2016 et je me suis donc inscrite comme demandeur d’emploi en ligne sur vdab.be, habitant en région flamande, en octobre 2016.

    Depuis, j’ai cherché du travail activement (internet, dépôt de CV, etc).

    J’ai travaillé en tant qu’ouvrière le mois de décembre (un mois complet), sur le lieu de travail où j’effectuais mes emplois d’étudiant. Ensuite, j’ai à nouveau j’ai cherché du travail mais sans succès.

    En février, vdab m’a envoyé un message me disant que je n’étais plus inscrite comme demandeur d’emploi.

    En juillet, j’ai retravaillé chez le même employeur que celui de décembre, jusqu’à présent. Et j’ai quand même remis, mon statut de demandeur d’emploi à jour, donc je suis à nouveau demandeur d’emploi.

    Mais depuis que je me suis inscrite comme demandeur d’emploi, je n’ai jamais été approché par le vdab pour une quelconque évaluation. Est-ce normal ?

    En attente d’une réponse, merci.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 août 2017 à 18:14

      Bonjour Célia,

      Tu trouveras les informations à propos du contrôle du VDAB sur cette page: https://www.vdab.be/rechtenenplichten/jongeren

      Les évaluation du VDAB ont lieu au 6ème et au 11ème mois. N’hésite pas à contacter ton conseiller au VDAB pour savoir où tu en es dans ton stage d’insertion professionnelle.
      Quel âge as-tu ? Si tu as plus de 25 ans ou que tu en es très proche, il se peut que tu sois trop âgée pour pouvoir prétendre aux allocations d’insertion et que tu ne sois dès lors pas convoquée par le VDAB.

      Bien à toi

  51. lea
    le 20 août 2017 à 18:22

    Bonjour, je suis de nationalité camerounaise et j’ai un séjour étudiant d’un an renouvelable. Je viens de terminer mon cursus et depuis juin, je suis ingénieur en électromécanique. Je souhaiterai savoir quelles sont mes chances de trouver un travail en Belgique qui me permettra de changer ma carte d’étudiant en carte travailleur? quel minimum de salaire mensuel devrais-je avoir pour le changement? merci de me faire part des possibilités qui s’offrent à moi.

    bien à vous

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 23 août 2017 à 10:24

      Bonjour Léa,

      Sache que lorsqu’on est étudiant (de nationalité hors UE) en Belgique et que l’on souhaite travailler en Belgique à titre principal, il faut introduire une demande de changement de statut. Sache que tu pourras le faire à condition d’être toujours en possession d’un titre de séjour valable au moment de ta demande, par exemple pour un étudiant en dernière année d’études, la date limite ce sera le 31 octobre de cette dernière année.

      Voici la procédure: tu dois d’abord t’adresser auprès de la région de Bruxelles-Capitale, la région Wallonne, la région Flamande ou la Communauté germanophone afin d’introduire  une demande d’autorisation d’occupation comme travailleur salarié avec un employeur qui souhaite t’engager. Ou si tu souhaites obtenir un séjour comme travailleur indépendant, tu dois demander une carte professionnelle auprès du guichet d’entreprises agréé de son choix. Dans l’introduction de ta demande, il faut bien signaler qu’il s’agit d’une demande pour une activité dans le futur afin que l’administration ne confonde pas avec la situation de séjour et d’accès à l’emploi actuelle.

      Après l’obtention du permis de travail B ou de la carte professionnelle, il faudra que tu introduises une demande de changement de statut auprès de ta commune de résidence qui va la transmettre à l’Office des étrangers. Tu trouveras un modèle de lettre pour la commune sur le site de l’ADDE (http://www.adde.be/docman/formulaires-de-procedure-1/demande-d-autorisation-de-sejour-1/95-demande-de-changement-de-statut-article-9-alinea-2-1.html).
      En plus de cette lettre de demande, il faut annexer d’autres documents notamment la copie du permis de travail. Pour plus d’informations sur la procédure, tu pourrais consulter la page suivante: http://www.adde.be/ressources/fiches-pratiques/sejour/changement-de-statut-demande-technique

      Bien à toi

  52. Melbouni
    le 19 août 2017 à 12:17

    Bonjour,

    Je suis étudiante qui a fini ses études de prescolaire en juin, je dois aller chercher mon diplôme en septembre mais ai déjà une promesse d embauche pour septembre. Dois je tout de même m inscrire chez actiris en septembre ? J ai un papier de l école attestant que je peux être considérer comme institutrice depuis juin mais n aurait mon diplôme qu en deuxième session pour close administrative ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 août 2017 à 16:27

      Bonjour Melbouni,

      Puisque tu as mis fin à toutes tes activités liées à tes études, tu peux t’inscrire comme demandeuse d’emploi directement. Cela n’est pas obligatoire mais cela permet de faire commencer ton stage d’insertion au plus tôt. Si tu ne t’inscris pas avant de commencer à travailler, la date de début de ton stage d’insertion sera la date où tu as commencé à travailler (pour autant que tu t’inscrives comme demandeuse d’emploi directement après cet emploi).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  53. Margot
    le 17 août 2017 à 11:41

    Bonjour,

    Je viens de terminer mes études en juin (Master Ingénieur de Gestion), je me suis donc inscrite en tant que « demandeur d’emploi ». Ne trouvant pas de travail, j’aimerais travailler sous le statut d’indépendant complémentaire afin d’aider plusieurs petites entreprises en communication/marketing (cela me permettrait de ne pas rester sans rien faire pour l’instant). Néanmoins, on me refuse ce statut car je ne touche pas de chômage et que je n’ai pas travaillé l’année précédente. Y a-t-il une solution satisfaisante pour moi, si je désire travailler de façon irrégulière à mon propre compte en attendant de trouver un travail correct??

    Merci pour votre réponse,

    Cordialement,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 août 2017 à 14:56

      Bonjour Margot,

      Effectivement, pour pouvoir avoir le statut d’indépendant complémentaire, cela doit venir en complément de quelque chose (un emploi ou un droit à des allocations). Dans ton cas, tu ne peux donc pas bénéficier de ce statut. Il faut soit t’inscrire comme indépendante complète soit passer par des systèmes tel que la Smart (en fonction du type d’activité). Nous te conseillons d’en discuter directement avec la Smart: http://smartbe.be/fr/ ou avec le service 1819: http://www.1819.be/fr

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  54. Alexandra David
    le 16 août 2017 à 15:11

    Bonjour, je viens de finir mes études universitaires (je serai diplômée mi-septembre) et j’ai signé un CDI qui commence mi-novembre. Dois-je m’inscrire au chômage entre temps ou ce n’est pas nécessaire ?
    Merci d’avance de votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 17 août 2017 à 13:05

      Bonjour Alexandra David,

      Tu peux effectivement t’inscrire comme demandeuse d’emploi afin que ce mois sans activité soit pris en compte dans ton stage d’insertion. Cela n’est pas une obligation mais si tu ne t’inscris pas, ce mois ne sera pas pris en compte par la suite.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  55. Juan
    le 8 août 2017 à 01:02

    Bonjour

    Je vous ecris de la Colombie, je serai en Belgique pour un master de specialisation en Septembre.

    J’aimerais savoir si c’est possible de rester en Belgique et travailler apres les masters.

    Merci de votre reponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 août 2017 à 15:19

      Bonjour Juan,

      Si tu souhaites changer ton statut sur base des études vers un statut de séjour sur base du travail, tu peux le faire à condition d’être toujours en possession d’un titre de séjour valable au moment de la demande (par exemple pour un étudiant en dernière année d’études, la date limite ce sera le 31 octobre de cette dernière année).

      Voici les étapes à suivre pour effectuer ce changement de statut – demande technique:

      – L’étudiant doit s’adresser auprès de la région de Bruxelles-Capitale, la région Wallonne, la région Flamande ou la Communauté germanophone afin d’introduire avec son futur employeur une demande d’autorisation d’occupation comme travailleur salarié.

      – S’il souhaite obtenir un séjour comme travailleur indépendant, il doit demander une carte professionnelle (s’il n’en est pas dispensé)  auprès du guichet d’entreprises agréé de son choix, s’il dispose d’une « attestation d’immatriculation modèle A « ou d’un « certificat d’inscription au registre des étrangers », en ordre de validité.

      Dans l’introduction de la demande de permis de travail ou de carte professionnelle, il faut bien signaler qu’il s’agit d’une demande pour une activité dans le futur afin que l’administration ne confonde pas avec la situation de séjour et d’accès à l’emploi actuelle.

      – Après l’obtention du permis de travail B ou de la carte professionnelle, il est important d’introduire une demande de changement de statut auprès de la commune de résidence qui va la transmettre à l’Office des étrangers. La procédure détaillée et un modèle de lettre pour la commune peuvent être consultés sur le site de l’ADDE (rubrique changement de statut ; modèle de lettre changement de statut). En plus de cette lettre de demande, il faut annexer d’autres documents notamment la copie du permis de travail ou de la carte professionnelle.

      Si tu souhaites un accompagnement dans tes démarches, tu peux contacter directement le CIRE: https://www.cire.be/services/travail-equivalences-formations-tef/accompagnement-en-matiere-de-travail

      N’hésite pas à nous contacter pour toute question supplémentaire.

  56. Tomer
    le 7 août 2017 à 15:07

    Bonjour,

    Mon enfant (en ma2, 25 ans et non boursier) n’a plus la motivation pour terminer sa dernière année. J’ai réussi à le convaincre de s’inscrire en 2ème session pour passer ses derniers examens et son mémoire. Mais aujourd’hui il est catégorique et veut arrêter ses études. Quelles sont les démarches à effectuer? Peut-il se désinscrire de l’université immédiatement et s’inscrire auprès d’Actiris ou doit-il quand même signer ses examens et attendre la fin des délibérations de la seconde session pour commencer de nouvelles démarches?

    Merci,

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 8 août 2017 à 10:53

      Bonjour Tomer,

      S’il est sûr de vouloir arrêter ses études, alors il peut se désinscrire de l’université dès maintenant et s’inscrire comme demandeur d’emploi à Actiris. Dans sa situation, comme il n’est pas bénéficiaire d’allocations d’études, il peut sans problème arrêter ses études sans passer les examens, ni même les signer.

      Vu qu’il est déjà âgé de 25 ans, il ne pourra malheureusement pas prétendre à des allocations d’insertion. L’inscription chez Actiris n’est donc pas indispensable mais elle sera quand même conseillée (pour bénéficier des services d’Actiris, des formations, et éventuellement pour remplir les conditions d’un plan d’embauche).

      Pour d’autres questions, n’hésitez pas à nous recontacter.

  57. Amandine
    le 7 août 2017 à 10:50

    Bonjour,

    Je suis diplomée, et j’avais repris des études dans un autre domaine, mais je souhaite abandonner. Le souci est que j’aimerais m’occuper de soucis personnels (stress, etc.) avant de me ‘sentir capable » de postuler pour un emploi. Quelles sont mes obligations ? Que se passe-t-il si je ne m’inscris pas de suite au Forem pour d’abord régler mes problèmes ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 août 2017 à 14:55

      Bonjour Amandine,

      En principe, tu ne seras plus considérée comme étudiante et ne pourras donc plus théoriquement travailler comme étudiante. Mais techniquement, rien ne t’empêche de n’avoir aucun statut.

      En effet, il est généralement conseillé à un jeune de moins de 25 ans de s’inscrire auprès du Forem pour entamer son stage d’insertion; une période de 310 jours pendant laquelle il faut prouver concrètement sa recherche d’emploi , et au terme de laquelle le jeune à la possibilité, sous certaines conditions (notamment obtenir deux évaluations positives de son comportement en tant que chercheur d’emploi) , de percevoir des allocations de chômage sur base des études.

      Cette démarche est souvent conseillée car pendant cette période, le jeune peut continuer à percevoir ses allocations familiales.

      En effet, au delà de ses 18 ans et jusqu’à 25 ans, si tu souhaites continuer à percevoir tes allocations familiales, il faut soit que tu suives des études, soit que tu sois inscrite en stage d’insertion.

      Le fait de ne pas t’inscrire au Forem te ferait perdre le bénéfice des allocations familiales et débuter ton stage d’insertion plus tard. Certains plan d’embauches sont également liés à une période d’inscription en tant que demandeur d’emploi.

      Cela dit, en n’étant pas inscrite, tu ne serais pas tenue d’effectuer des recherches d’emploi et de prouver lors d’évaluations.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

    • Amandine
      le 8 août 2017 à 10:17

      Bonjour,

      Si je m’inscris au Forem et que je ne suis pas en mesure de faire les recherches d’emploi demandées à cause de « mon stress », que se passe-t-il ? Je conserve mes allocations familiales et mon stage d’insertion peut se voir prolonger ? Ou je peux perdre mes allocations familiales ?  ou être « éjectée » du Forem ?

      • Infor Jeunes Bruxelles
        le 8 août 2017 à 15:59

        Bonjour Amandine,

        Tu devrais être convoquée par le Forem au 5e et au 10e mois de ton stage d’insertion professionnelle pour fournir les preuves de tes recherches d’emploi : https://www.leforem.be/particuliers/controle-recherche-emploi-jeunes-stage-insertion.html
        Si tu n’as pas suffisamment de preuves de recherche d’emploi, tu risques en effet que ton stage d’insertion soit prolongé : https://www.leforem.be/particuliers/controle-recherche-emploi-jeunes-stage-insertion-consequences-evaluation-negative.html
        Tu peux garder les allocations familiales, même si ton stage est prolongé à cause d’une évaluation négative.

        Pour que le stage d’insertion professionnelle puisse se dérouler, tu dois être apte au travail.
        Si ton stress est tellement important que tu te considères comme inapte pour le marché du travail (durant les 310 jours de stage d’insertion), tu dois aller voir un médecin et tu pourras garder le bénéfice de tes allocations familiales pendant cette période d’inaptitude (tant que tu as moins de 25 ans). La condition à remplir est de te réinscrire à la fin de la période de maladie comme demandeur d’emploi au Forem et d’envoyer une copie du certificat médical à ta caisse d’allocations familiales. Les périodes de maladie prolongeront la durée du stage d’insertion. Pour rappel, tu dois avoir moins de 25 ans à la fin du stage d’insertion si tu veux espérer ouvrir un droit à des allocations d’insertion.

        Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  58. natalie
    le 3 août 2017 à 09:59

    Bonjour

    Ma fille termine un Master en septembre (remise de son mémoire) et part à l’étranger plusieurs mois, que doit-elle accomplir comme demarche administrative? Merci d’avance

    Natalie

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 3 août 2017 à 15:59

      Bonjour Natalie,

      Les démarches à effectuer dépendront de divers facteurs.
      En principe, lorsqu’un jeune de moins de 25 ans termine ses études, il lui est généralement conseillé de s’inscrire auprès d’Actiris. Il sera alors inscrit en stage d’insertion (ou comme demandeur d’emploi après études). Le stage d’insertion est une période de 310 jours pendant laquelle il faut prouver concrètement sa recherche d’emploi , et au terme de laquelle le jeune à la possibilité, sous certaines conditions, de percevoir des allocations de chômage sur base des études.
      Seulement, le fait de partir à l’étranger n’est pas toujours compatible avec un stage d’insertion et risque de l’invalider. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur http://bruxelles-j.be/?p=12230.
      Il faut savoir que cette démarche est souvent conseillée car pendant cette période, le jeune peut continuer à percevoir ses allocations familiales pour autant qu’il est donc moins de 25 ans et que son départ à l’étranger soit accepté par l’ONEm.
      Au niveau de la mutuelle, pour un séjour à l’étranger de plus de 3 mois, il est nécessaire de prendre une assurance supplémentaire afin d’être rapatrié ou de prendre en charge des éventuels soins de santé.

      D’autres questions ? N’hésitez pas à nous recontacter!

  59. Céline
    le 1 août 2017 à 11:23

    Bonjour,

    J’ai 24 ans et j’ai terminé mes études en juin dernier.

    Je travaille comme étudiante tout juillet et août (sauf début août où je suis en vacances) et il est probable que j’ai déjà trouvé un emplois pour début septembre.

    Dois-je tout de même m’inscrire comme demandeuse d’emplois pour bénéficier de mes avantages sociaux, sachant que je ne serai peut-être que quelques jours sans travail ?

    Je vois ici qu’il faut s’inscrire avant le 8 août. Or, quoi qu’il arrive, je ne peux commencer comme travailleuse qu’à partir de septembre.

    Que dois-je faire s’il vous plait ?

    Merci pour vos informations et votre disponibilité.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 août 2017 à 15:27

      Bonjour Céline,

      Effectivement, il vaut toujours mieux t’inscrire auprès d’Actiris à la fin de ton contrat d’étudiant, et ce, même si tu commences un emploi en septembre.

      Dans l’hypothèse où ton contrat prendra fin, les mois prestés sous contrat seront quand même pris en compte dans ton stage d’insertion et te permettront le cas échéant de bénéficier des allocations d’insertions (si tu entres dans les conditions).

      De plus en t’inscrivant auprès d’Actiris, tu pourras continuer à bénéficier de tes allocations familiales pour le mois d’août.
      Pour plus d’informations, contacte nous.

      • Céline
        le 2 août 2017 à 13:13

        Merci de votre réponse.

        Si je comprends bien, en ne m’inscrivant pas chez vous, mes mois/années prestées comme travailleuse ne seront pas reconnu(e)s pour bénéficier de mes avantages sociaux (dans le cas où le contrat prendrait fin) ?

        Aussi, j’aimerais savoir si en m’inscrivant fin août/début septembre, il ne sera pas trop tard pour continuer à bénéficier de mes allocations familiales pour le mois d’août ?

        Cordialement.

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 3 août 2017 à 16:42

          Bonjour Céline,

          Sache qu’un étudiant qui a fini ses études supérieures garde le droit aux allocations familiales jusqu’au 30 septembre (même s’il ne s’inscrit pas comme demandeur d’emploi, uniquement sur base de son statut étudiant). Par contre, par la suite, le délai du droit aux allocations familiales durant le stage d’insertion commence bien le 1 aout.

          Mais le fait que tu fasses un job étudiant pendant cet été ne devrait pas t’empêcher de t’inscrire. Ton inscription pourrait aussi t’ouvrir le droit à certains plans d’embauche.

          Toutes les périodes de travail seront bien considérées pour son stage d’insertion pour autant que tu t’inscrives directement comme demandeuse d’emploi après.

          Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

           

  60. Paul
    le 31 juillet 2017 à 13:50

    Bonjour,

    Ma fille, 21 ans en septembre, souhaite interrompre ses études (elle vient de terminer brillamment son bac) pendant un an pour pouvoir s’adonner à sa passion (la danse) et reprendre par la suite un Master. Elle souhaite par ailleurs travailler pour financer ses stages de danse. Doit-elle s’inscrire comme demandeuse d’emploi avant le 8 août, comme indiqué sur cette page ? Gardera-t-elle le droit aux allocations familiales et peut-elle rester sur notre mutuelle ? Est-elle toujours considérée à notre charge dans ce cas si elle reste vivre sous le même toit ? Que se passera-t-il sur le plan administratif lorsqu’elle voudra reprendre son master ?

    Merci d’avance pour votre réponse rapide.

    Paul

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 août 2017 à 10:38

      Bonjour Paul,

      Si elle n’étudie pas durant l’année académique 2017-2018, elle peut effectivement s’inscrire comme demandeuse d’emploi afin d’entamer son stage d’insertion. Durant son stage d’insertion, elle garde le droit aux allocations familiales pour les mois où elle ne gagne pas plus de 541,09 euros brut. Elle sera alors considérée comme demandeuse d’emploi et donc elle devra chercher activement un emploi et répondre aux convocations de son organisme régional pour l’emploi.

      Si l’année d’après, elle se réinscrit dans un établissement scolaire, elle récupérera son statut d’étudiant et pourra garder ses allocations familiales sur base de ce statut.

      Si elle termine son stage d’insertion avant de reprendre des études, elle pourra déjà ouvrir son droit aux allocations d’insertion Attention, pour suivre des études tout en percevant des allocations d’insertion, il faudra demander une dispense. Cependant, elle peut renoncer temporairement à ses allocations d’insertion le temps de terminer ses études. Si son stage d’insertion n’est pas terminé avant de reprendre ses études de plein exercice, cela annulera le stage d’insertion qu’elle a fait (et elle devra donc le reprendre depuis le début une fois qu’elle aura terminé son master).

      Tant qu’elle n’a pas de revenu, elle pourra toujours être considérée à votre charge et bénéficier de votre mutuelle (tant qu’elle a moins de 25 ans).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  61. Angélique
    le 30 juillet 2017 à 20:30

    Ma fille aux fini en juin mais reprend des études supérieures en septembre que doit t elle faire

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 juillet 2017 à 16:26

      Bonjour Angélique,

      Si ta fille a terminé des études en juin et qu’elle reprend des études en septembre, elle n’a aucunes démarches particulières à faire. Elle ne doit pas s’inscrire comme demandeuse d’emploi.  En effet, elle garde son statut étudiant durant les vacances d’été situées entre 2 périodes d’études (même si elle change d’études).

      N’hésite pas à me recontacter si tu souhaites continuer la discussion.

  62. Juj
    le 27 juillet 2017 à 20:57

    Bonjour,

    Je suis diplômée depuis le 30 juin 2017. J’ai décroché un CDD de 5 mois. J’ai commencé le 24 juillet 2017, le contrat prend fin le 31 décembre 2017 (avec possibilité de reconduction mais pas de certitude).

    Puis-je déjà m’inscrire au VDAB ? Ou dois-je attendre de ne plus avoir d’emploi ?

    Merci pour votre réponse et pour votre réactivité sur cette plateforme. C’est vraiment chouette et utile :)

    Juj

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 juillet 2017 à 10:09

      Bonjour Juj,

      Tu peux déjà t’inscrire au VDAB si tu le souhaites. Mais ce n’est pas une nécessité. Par contre, il sera important de la faire à la perte de ton emploi, le 1er janvier 2018.

      Bien à toi

  63. Sandra
    le 27 juillet 2017 à 11:51

    Bonjour,

    Je viens de terminer mes études supérieures et je souhaite travailler en tant qu’étudiante.

    Jusque quand puis-je travailler avec un contrat étudiant?

    De plus, après ce contrat étudiant je signe un CDI avec mon employeur. Est-ce nécessaire de s’inscrire chez Actiris?

    Si oui, quand est-ce que je dois le faire?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 juillet 2017 à 14:45

      Bonjour Sandra,

      Tu peux travailler en tant qu’étudiante jusqu’au 30 septembre et ce même si tu es inscrite comme demandeuse d’emploi.

      Dans l’idéal, il faut s’inscrire comme demandeur d’emploi au plus tard le 8 août pour bien faire commencer son stage d’insertion le 1er août.

      Si tu commences à travailler en CDI avant cette date, cette inscription n’est pas nécessaire. Mais il faudra bien t’inscrire comme demandeuse d’emploi dès que le contrat est terminé.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  64. youpla
    le 27 juillet 2017 à 02:56

    Bonsoir,

    Je suis en dernière année de bachelier, mais j’ai décidé de rendre mon travail de fin d’étude en septembre. Je me retrouve donc en « seconde session ».
    Puis-je quand même m’inscrire au Forem avant le 8 août ou dois-je attendre d’avoir mon diplôme en poche ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 juillet 2017 à 11:10

      Bonjour Youpla,

      Tu pourras t’inscrire comme demandeur d’emploi dès que tu auras remis ton TFE. Il ne faut pas attendre de l’avoir défendu ou d’avoir effectivement obtenu ton diplôme.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  65. Sab
    le 26 juillet 2017 à 18:59

    Bonjour!

    Je viens de terminer mes études, mais je n’ai pas encore mon CESS. Je me suis inscrite chez Actiris, mais dois-je m’inscrire ailleurs également? (ONEM, …)

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 juillet 2017 à 11:27

      Bonjour Sab,

      L’inscription doit se faire le plus vite possible chez Actiris dès la fin des études et dès que tu es disposé à accepter un emploi. Cela te permettra par ailleurs de conserver tes allocations familiales durant ton stage d’insertion de 12 mois appelée «stage d’insertion professionnelle» avant de pouvoir toucher des allocations d’insertion.
      Il n’est pas nécessaire de s’inscrire ailleurs.

      Pour avoir droit dans un an à des allocations d’insertion, l’obtention du CESS n’est pas obligatoire mais il te faudrait avoir terminé (pas forcément réussi) des études de plein exercice du cycle secondaire supérieur ou la troisième année de l’enseignement secondaire technique, artistique ou professionnel dans un établissement d’enseignement organisé, reconnu ou subventionné par une des Communautés.
      De plus, si tu as moins de 21 ans, tu dois être détentrice d’un diplôme. Plus d’info sur : http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  66. Ikrame
    le 25 juillet 2017 à 20:34

    Bonjour j’ai entendu dire que le première année chèz Actiris on a le droit de faire un job étudiant en été. Est ce que c’est vrai ? On ma aussi dis qu’on a droit à une prime, quelle sont les démarches à faire svp ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 juillet 2017 à 12:06

      Bonjour Ikrame,

      Si tu as terminé tes études en juin, tu peux effectivement encore travailler comme étudiante jusqu’au 30 septembre. Après le 30 septembre, tu ne pourras plus.

      Ton inscription à Actiris ne te donne malheureusement droit à aucune prime. Mais, si tu as moins de 25 ans, tu pourrais continuer à bénéficier des allocations familiales en tant qu’inscrite en stage d’insertion. Et, au bout de 12 mois d’inscription si tu obtiens 2 évaluations positives, tu pourrais alors ouvrir le droit à des allocations d’insertion (allocations sur base de tes études); pour autant que tu avais moins de 24 ans au moment de ton inscription.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  67. Maxime
    le 25 juillet 2017 à 11:37

    Re , j’aurais 24 ans le 23/09 de 2018 donc si je terminé ma 7 e en juin 2018 je peux directement m’inscrire au chômage Comme demandeur d’emploi ? Vue que j’aurais 23 ans ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 juillet 2017 à 14:31

      Bonjour Maxime,

      Quel que soit ton âge, tu dois effectivement t’inscrire comme demandeur d’emploi lorsque tu termines tes études. Il faut ouvrir le droit aux allocations d’insertion avant ses 25 ans. Donc si tu termines tes études en juin 2018, que tu t’inscris directement et que ton stage d’insertion se passe bien, tu seras bien dans les temps pour ouvrir ton droit aux allocations d’insertion (en août 2019).

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  68. lili
    le 23 juillet 2017 à 10:22

    Bonjour je termine mes études et j’ai trouvé un travail comme indépendante (début septembre). Devrais je aussi m’inscrire chez ACTIRIS ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 juillet 2017 à 16:22

      Bonjour Lili,

      Nous te conseillons de t’inscrire auprès d’Actiris pour 1 mois. Le stage d’insertion professionnelle peut en effet commencer dès le 1er août. Les périodes pendant lesquelles tu es installée comme indépendante à titre principal sont prises en comptes pour le stage d’insertion professionnelle. Si tu abandonnes ton activité indépendante avant tes 25 ans, tu pourras donc peut-être bénéficier des allocations d’insertion.

       

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  69. Maxime
    le 22 juillet 2017 à 15:39

    Bonjour voila apres ma 7 e j’aimerais m’inscrire au chômage . Mais si je part vivre seul ( donc que je quitte le logement familial ) apres ma 7 e ( donc en juillet 2018) combien je percevrais du chômage ? Est ce qu’il aide ? J’aurai 23 ans bientot

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 juillet 2017 à 09:37

      Bonjour Maxime,

      Avant de commencer à bénéficier des allocations de chômage sur base des études (allocations d’insertion), il faut s’inscrire comme demandeur d’emploi au service emploi de sa région pendant 12 mois et obtenir deux évaluations positives. Aussi, le jeune ne devrait pas avoir atteint l’âge de 25 ans au moment d’introduire sa demande d’allocations d’insertion; donc l’inscription à Actiris (ou au Forem ou VDAB) devra se faire avant le 24ème anniversaire.

      Donc, dans ta situation, tu ne pourras malheureusement pas prétendre directement aux allocations de chômage à l’arrêt de tes études en juillet 2018; car tu n’auras pas effectué ton stage d’insertion. Par contre si tu as moins de 24 ans à la fin de ta 7ème et que tu ne souhaites toujours pas continuer tes études, tu pourrais t’inscrire comme demandeur d’emploi et introduire une demande d’allocations au bout de 12 mois; pour autant que tu aies obtenu les 2 évaluations positives.

      Ainsi, à partir du moment où tu partiras du domicile de tes parents pour vivre seul, tu bénéficieras du taux isolé. Le montant dont bénéficient les jeunes de plus de 21 ans est de 868,14 euro par mois.

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.

  70. Muriel
    le 20 juillet 2017 à 17:47

    Bonjour,

    Suite à l’interruption de mes études fin mai, je me suis inscrite chez Actiris en tant que demandeuse d’emploi. En ayant agit de cette manière, j’avais dans l’idée de travailler un an, peut-être deux sous statut de salariée/employée pour gagner de l’argent avant de reprendre en septembre 2019 de nouvelles études.

    Combien de temps peut-on travailler en tant qu’employée sans avoir de soucis par la suite pour redevenir étudiante? Sachant que si je travaille 1 an, j’aurai 22 ans au moment de la reprise de mes études, et donc moins de 25 ans?

    Ou as-t-on tout simplement le droit de reprendre des études si l’on a moins de 25 ans au moment de la reprise?

    Est-ce que le fait de gagner plus de 600 euros par mois en tant que salariée durant un an ou plus peut avoir un impact négatif sur mon droit à redevenir étudiante ?

    Je vous remercie d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 24 juillet 2017 à 12:06

      Bonjour Muriel,

      Sache qu’il n’ y a pas d’âge limite pour devenir étudiant. L’âge n’ayant aucun impact sur la reprise des études, tu as le droit de reprendre tes études quand tu le souhaiteras, sans problème. Si tu peux également devenir étudiante après une période de travail; quelque soit la durée de ton occupation professionnelle et le montant du salaire que tu percevais.

      Si tu veux ouvrir un droit au chômage (parce que tu as travaillé ou été inscrite comme chercheuse d’emploi pendant au moins un an) et que tu veux en même temps reprendre des études, tu devras remplir certaines conditions et demander une dispense à ton service régional de l’emploi. Tu trouveras les informations à ce sujet sur cette page : http://bruxelles-j.be/droits-sociaux/tes-droits-au-chomage/peux-tu-obtenir-une-dispense-pour-te-former-pendant-ton-chomage/

      Aussi, sache que si tu n’arrives pas à trouver un emploi au bout de 12 mois d’inscription comme demandeuse d’emploi, tu pourrais ouvrir le droit à des allocations de chômage sur base de tes études. Tu trouveras plus d’informations sur la fiche: http://bruxelles-j.be/travailler/ton-premier-emploi/le-stage-dinsertion-professionnelle/

      Pour d’autres questions, n’hésite pas à nous recontacter.