Bruxelles-J

Qu'en est-il des impôts ?

Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

Les revenus de ton travail sont imposables distinctement des revenus de tes parents c’est-à-dire que, quel que soit ton âge, tu dois déclarer tes revenus professionnels sur ta propre déclaration d’impôts.
Mais entre ce que tu reçois le jour de paie, ce que tu vois figurer sur ta fiche de rémunération sous les rubriques “salaire de base”, “brut imposable” ou encore “salaire net à payer”, ou encore les montants “nets” ou “bruts” à ne pas dépasser pour rester fiscalement à charge de tes parents, il n’est pas facile de s’y retrouver.

Que doit déclarer l’étudiant sur sa feuille d’impôts ?

Lorsque tu remplis ta déclaration d’impôt, tu indiques le montant de tes ressources personnelles : revenus professionnels (toutes les rémunérations des jobs étudiant effectués sur l’année civile) et pensions alimentaires. Les rémunérations d’un travail étudiant et de la pension alimentaire sont donc à considérer comme des revenus.
Ne sont pas considérés comme des “revenus” : les allocations familiales, les bourses d’études, la rémunération de la personne handicapée en atelier protégé.

Pour les revenus professionnels, c’est le montant brut imposable qu’il faut indiquer ainsi que le précompte professionnel (avance sur l’impôt dû) qui aurait déjà été payé (le retrait ayant été fait à la source) comme indiqué sur ta fiche de paie.

Qui peut être considéré comme personne à charge du point de vue des impôts ?

Le fait d’être à charge d’un contribuable, permet à celui-ci d’avoir des déductions dans le calcul de ses impôts donc de payer moins d’impôts.

Pour les Revenus 2018 (déclaration 2019)

  • Il faut faire partie du ménage, c’est à dire avoir la même résidence principale que le ou les parents, au 1er janvier de l’exercice d’imposition (pour les revenus perçus l’année précédente). Ceci n’oblige pas l’étudiant à vivre en permanence sous le même toit, par exemple s’il vit dans un kot ou s’il étudie à l’étranger.
  • Ne sont pas pris en compte dans les revenus de tous les étudiants quelle que soit leur situation familiale : les rémunérations perçues par l’étudiant, à concurrence de 2.720€ brut par an, uniquement dans le cadre d’un contrat d’occupation étudiant. Le montant était de 2.660€ brut par an pour les revenus de l’année 2017 (déclaration 2018). Ce supplément peut donc être ajouté au montant qui détermine si tu peux être pris à charge.

Les plafonds de rémunération maximum sont

  • 3.270€ net (4087,50€ brut) s’il est à charge des deux parents (si ses parents sont fiscalement considérés comme conjoints mariés ou cohabitants légaux). Si on ajoute 2720€ brut, cela fait un total de 6807,50€ brut.
  • 4.720€ net (5.900€ brut) s’il est à charge d’un(e) isolé(e) (célibataires même s’ils vivent en ménage avec une autre personne, les jeunes mariés pour l’année de leur mariage, les conjoints, pour l’année de la dissolution du mariage, suite à un divorce ou une séparation de corps, les conjoints séparés de fait tout au long de l’année – à partir de l’année qui suit celle de la séparation). Si on ajoute 2720€ brut, cela fait un total de 8620€ brut.
    Si une pension alimentaire est versée, elle est considérée comme un revenu pour l’étudiant à charge d’un isolé, il faut donc l’additionner à ses autres revenus. Cependant, les premiers 3.270€ ne sont pas à prendre en compte dans le calcul.
  •  5.990€ net (7.487,50€ brut) si l’enfant est atteint d’un handicap d’au moins 66 % à charge d’un(e) isolé(e). Si on ajoute 2720€ brut, cela fait un total de 10.207,50€ brut.

L’étudiant qui dépasse ces montants ne sera plus considéré comme étant à charge fiscalement des parents (le montant de leurs impôts sera plus élevé) mais il ne paiera aucun impôt tant qu’il ne gagne pas plus de  7.730€ net/an (11.042,86€ brut). Tu ne peux pas ajouter à ce montant les 2720€ brut (provenant d’un contrat d’occupation étudiant). Ce supplément n’est valable que pour déterminer si tu peux être pris à charge.

Que se passe-t-il si un jeune n’a pas atteint le minimum imposable mais a été soumis au précompte professionnel ?

Rappelons d’abord que le précompte professionnel constitue, en attendant que l’impôt éventuellement dû par le travailleur puisse être calculé, un acompte d’impôts sur les revenus, prélevé par le fisc par l’intermédiaire de l’employeur.
Lorsque la rémunération globale de l’étudiant ne dépasse pas le revenu minimum imposable de 7.730€ net , ce précompte sera remboursable par le fisc.
Pour que ce remboursement soit possible, tu dois remplir une déclaration d’impôts avec la fiche de rémunération que tu recevras de ton employeur.

Pas de précompte professionnel

Aucun précompte professionnel n’est prélevé sur les rémunérations payées aux étudiants engagés dans le cadre d’un contrat de travail écrit, pour une durée qui n’excède pas 475 heures par année civile si aucune cotisation sociale n’est due (à l’exception de la cotisation de solidarité). Plus d’info sur la règle des 475 heures sur la fiche : Lorsqu’un étudiant travaille, quand le contrat est-il soumis à l’ONSS ?

Pour connaître l’impact du travail étudiant sur les allocations familiales, lis la fiche : l’étudiant qui travaille reçoit-il encore les allocations familiales et la mutuelle, qu’en est-il du chômage ? 

Tu as une question ?

Remplis le formulaire ci-dessous.

Ton adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec un *

*


123 questions pour “ Qu'en est-il des impôts ?

  1. loulou
    le 19 octobre 2018 à 19:14

    Bonjour, j’ai 17ans,je suis à charge de ma maman qui vit seule je travaille sous contrat étudiante et je touche 6800eur/an et je touche une pension alimentaire de 3000eur. Pourrais je rester à charge de ma maman ?

  2. Silvana
    le 17 octobre 2018 à 13:08

    Bonjour,

    Je vais me séparé de mon conjoint, nous avons en commun un emprunt pour la construction de notre maison il me propose une somme qui a été déposé chez le notaire pour lui garder la maison et continuer à rembourser l’emprunt.

    Ma question est la suivante la somme que je recevrais sera t’elle taxée par les impôts?

    Merci de m’éclairé.

    Cordialement.

     

  3. Jenny
    le 16 octobre 2018 à 22:01

    Bonjour, je suis toujours chez mes parents qui sont separe.je travaille comme étudiante et reçoit une pension alimentaire de 200 euros Voilà seulement je ne suis plus à leur charge sur leur papier de contribution, pourquoi j ai 21 ans et l année passée j ai déjà du payer 100 euros de contribution. Aurais je toujours droit à mes allocation familiale. Car en plus j envisage de vivre seul. Tout en continuant mes études.
    Merci de me repondre,

  4. Zakaria
    le 16 octobre 2018 à 17:37

    Bonsoir, voila j’ai cpas donc je me suis fait payer chaque mois depuis 2 ans mtn je suis agée de 19 ans et je suis toujour étudiant donc voila j’ai travailler deliveroo cette année en 2018 mais j’ai pas dit que j’avais travailler deliveroo pourtant je leur est donné mon contrat de travailne et y mon rien demander fiche de paye ni rien donc je me suis renseigner un peu et j’ai su que j’allait recevoir la déclaration d’impôt que je doit remplire je suis perdue la je risque quoi exactement svp? Merci bien

  5. Amélie
    le 16 octobre 2018 à 17:02

    Bonjour,

    J’ai reçu un document indiquant que je devais remplir une déclaration d’impôts. Je suis française, résidente en Belgique depuis peu, mais suis encore étudiante et ne travaille pas (pas même un job étudiant…). Suis-je bien concernée ?

  6. Richarde
    le 16 octobre 2018 à 16:57

    Bonjour je suis de nationalité belge, j’étudie en France depuis septembre 2017.j’ai travaillé comme étudiante en Belgique durant les congés scolaires. Je souhaiterai travailler en France comme étudiante également. Dois-je déclarer mes revenus belge en France ?

  7. aurelio
    le 3 octobre 2018 à 21:02

    bonjour, en 2017 j avais deux enfants fiscalement a ma  charge   mais suite a une séparation, ma fille a change d adresse en septembre 2017 et mon garçon est reste a mon domicile, puis je des lors déclarer mes deux enfants a ma charge pour l imposition 2018 ? en sachant que le jugement fixant le domicile de chacun a été rendu a la mi-décembre 2017 ?

    Bien a vous

  8. Marie M
    le 16 septembre 2018 à 20:34

    Bonjour j’ai 16 ans, je suis en 5ème secondaire et je voulais savoir si en faisant un job d’étudiant en été par exemple il faut nécessairement remplir un contrat et avoir des impots. Encore une question: est ce que on touchera notre rémunération à notre majorité ou bien nous le recevons directement et nous pouvons l’utiliser ?

     

    Merci.

    M.M

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 septembre 2018 à 17:10

      Bonjour Marie,

      En principe, en tant que jobiste, tu dois signer un contrat d’occupation étudiant écrit et ton travail dois être déclaré.
      Pour te renseigner sur ce que dois contenir un contrat tu peux consulter cette page:http://bruxelles-j.be/travailler/travailler-pendant-tes-etudes/que-doit-contenir-le-contrat-doccupation-etudiant/
      Ou consulter le site suivant: https://www.mysocialsecurity.be/student/fr/contrat-etudiant/index.html
      Tu peux directement toucher ton argent et l’utiliser.
      Tu dois être payée régulièrement. Si le travail est occasionnel tu es payée directement à la suite de ta prestation (ou dans les jours qui suivent). Pour un travail plus régulier, tu sera payée chaque semaine ou chaque mois.

      Normalement, lorsque tu es salarié, des cotisations sociales et des impôts sont prélevés sur ton salaire afin de participer au financement de la sécurité sociale et de l’Etat.

      En tant qu’étudiante tu as droit à 475 heures de travail par année civile pour lesquels tu peux bénéficier d’une réduction importantes de cotisations sociales. Si tu dépasses ce quota, des cotisations sociales ordinaires seront prélevées sur ton salaire. Pour plus d’informations tu peux consulter cette page:http://bruxelles-j.be/travailler/travailler-pendant-tes-etudes/lorsquun-etudiant-travaille-quand-le-contrat-est-il-soumis-a-lo-n-s-s/

      Concernant les impôts, tu n’en paieras pas si ton revenu annuel ne dépasse pas 11.042,86€ brut.
      Par contre, il est possible que tu perdes le statut de personne à charge du point de vue fiscal (des impôts) et que tes parents perdent pour cette raison un avantage fiscal. Tout cela est expliqué sur la fiche ci-dessus.
      Si tu as travaillé en 2018, tu devras remplir une déclaration d’impôt à ton nom (même si tu es mineure) aux environs du mois de juin 2019.

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  9. Cline L
    le 11 septembre 2018 à 13:37

    Bonjour,

    Je suis étudiante en cohabitation légale avec mon conjoint qui travaille.
    Son taux d’imposition est donc diminué car étant étudiante, je suis à « sa charge ».
    Je voudrais cependant travailler et j’aimerais connaître le montant maximum que je peux gagner sans changer le montant de son taux d’imposition à lui. Pouvez-vous m’eclairer sur le sujet?
    Merci par avance !

  10. tof
    le 31 août 2018 à 19:01

    voila ma fille va  travailler 3 mois comme institutrice  ,c ‘est pour savoir si elle peut etre encore à ma charge fiscalement  . Quels sont les montants qu ont ne peut pas dépasser ?

    Merci pour votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 septembre 2018 à 17:10

      Bonjour Tof,

      Pour qu’un enfant soit à votre charge 4 conditions doivent être respectées:

      1. L’enfant doit faire partie de votre ménage au 1er janvier 2018.
      2. Les ressources nettes de l’enfant ne peuvent pas dépasser un certain montant. 
        3.270€ net (4087,50€ brut) s’il est à charge des deux parents (si ses parents sont fiscalement considérés comme conjoints mariés ou cohabitants légaux). 
        4.720€ net (5.900€ brut) s’il est à charge d’un(e) isolé(e)
        5.990€ net (7.487,50€ brut) si l’enfant est atteint d’un handicap d’au moins 66?% à charge d’un(e) isolé(e).
      3. L’enfant ne peut pas percevoir de rémunérations qui sont des charges professionnelles pour vous. Par exemple: votre fils vous aide durant les vacances dans la boucherie familiale et vous déduisez son salaire de vos revenus à titre de frais professionnels. Dès lors, votre fils ne peut alors plus être considéré comme étant à votre charge quel que soit le montant de ses ressources !
      4. L’enfant, en tant qu’étudiant-indépendant, ne peut pas avoir reçu une rémunération de chef d’entreprise :?qui représente des frais professionnels d’une société dont vous êtes directement ou indirectement chef d’entreprise et sur laquelle vous exercez un contrôle et qui s’élève à plus de 2.000 euros brut et qui représente plus de la moitié de ses revenus imposables (sans tenir compte de ses éventuels rentes alimentaires).

      N’hésitez pas à nous recontacter pour toute autre question.

  11. Galami
    le 24 août 2018 à 22:54

    Bonjour,

    J’aurais plusieurs questions concernant différents sujets en fonction de ma situation. J’ai eu 24 ans en août, je suis à charge de ma mère (isolée et pensionnée) et je suis étudiante à l’université où je termine mon master en septembre (seconde session). J’aimerais faire un deuxième master, mais j’ai postulé pour un premier emploi (temps plein) CDD de 3 mois dont le barème du salaire annuel serait de 23 886 euros bruts indexés. J’ai calculé avec le calculateur du site de la FGTB que cela faisait environ 1 600 euros net par mois (en tenant compte des cotisations et précomptes).

    Tout d’abord, je voulais  savoir si je pouvais postuler à un emploi sans être passé par l’étape de ‘demandeuse d’emploi’.

    Si je suis prise, j’aimerais combiner le statut d’étudiant (2018-2020) et ne travailler que ces trois mois. Vu que je dépasserai la limite des 240 h, j’ai compris que je perdrai les allocations familiales uniquement pendant le trimestre (donc je les récupérerai après, pour janvier à juillet 2019 ?).

    Etant donné le montant du salaire, je ne serai plus à charge de ma mère pendant ces trois mois, paiera-t-elle beaucoup plus d’impôts et reviendrais-je à sa charge après ? Quelles démarches devrais-je faire finalement (remplir la déclaration d’impôt, etc.) ? Dois-je par exemple m’inscrire à une mutuelle pour ces trois mois ? Merci !

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 5 septembre 2018 à 11:16

      Bonjour Galami,

      Pour répondre à ta première question, oui, tu peux tout à fait signer un contrat de travail ordinaire sans passer par la case « demandeur d’emploi ». En fait, il est nécessaire de s’inscrire comme demandeur d’emploi soit lorsque tu veux entamer ton stage d’insertion (mais comme tu as déjà plus de 24 ans ce sera malheureusement inutile pour toi), soit quand tu as doit à des allocations de chômage. En dehors de ces deux situations il est possible mais pas obligatoire de s’inscrire comme demandeur d’emploi.

      Ensuite, en ce qui concerne les allocations familiales, cela se compte par trimestre. De janvier à mars, d’avril à juin, de juillet à septembre et finalement d’octobre à décembre. Si tu travailles plus de 240h au cours d’un même trimestre, tu perds effectivement ton droit aux allocations familiales pour le trimestre en question. Tu le maintiens pour les trimestres pendant lesquels tu travailles moins de 240h.

      En ce qui concerne le fait d’être à charge ou non de ta maman, cela se calcul par an. Pour l’année 2018 tu ne peux ainsi pas gagner plus de 8620€ par an si ta maman est imposée isolément. Si tu dépasses ce montant, tu n’es automatiquement plus considérée comme étant à sa charge pour cette année-là. Il nous est par contre impossible de te dire ce que ta maman devrait payer de plus. Pour cela, tu peux t’adresse au SPF finances (https://finances.belgium.be/fr) Dès le 1er janvier 2019, le décompte reprend à zéro. En ce qui concerne la déclaration d’impôts, toutes personnes majeure doit en remplir une en Belgique et cela même si la personne n’a touché aucun revenus (dans ce cas il n’en déclare pas mais il remplit bien sa déclaration).

      En ce qui concerne la mutuelle, si tu décroches un travail, tu devras effectivement t’y inscrire comme titulaire (http://bruxelles-j.be/ta-sante/mutuelle-et-prix-des-soins-de-sante/comment-et-quand-sinscrire-a-une-mutuelle/)

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

      • Galami
        le 12 septembre 2018 à 23:20

        Bonjour,

        Je vous remercie pour toutes vos réponses. Donc si on décroche directement un travail, il faut simplement 1) s’inscrire à une mutuelle 2) prévenir les allocations familiales pour le trimestre où l’on travaille. Il n’y a pas d’autre démarche ? S’il s’agit d’un contrat de 1er emploi, peut-on le combiner avec des études universitaires quitte à passer les examens en seconde session ? Et qu’en est-il des implications sur la mutuelle et les allocations ?

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 20 septembre 2018 à 15:13

          Bonjour Galami,

          Il n’y a effectivement pas d’autre démarches à faire. Le fait que ce soit un contrat premier emploi ne change rien à ce que nous t’avons expliqué précédemment et cela aura donc les mêmes implications qu’un autre emploi.

          N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  12. Thom
    le 23 août 2018 à 14:00

    Bonjour,

    Je suis étudiant à l’université et je donne de temps à autres des cours particuliers. Dois-je déclarer les revenus perçus de cette activité? Il n’y a bien-sûr aucuns contrats et donc aucuns salaire brut à déclarer… Je me demandais donc si ce type de revenus entrait bien ou non dans les différentes catégories de revenus à déclarer.

    Merci beaucoup!

    Thomas

  13. S90
    le 13 août 2018 à 20:54

    Bonjour
    Je suis mariée depuis 2017 mais je suis sans revenus jusque là. Est ce que je suis obligée de compléter la déclaration cette année ? Je sais que l’année prochaine on aura une déclaration commune avec mon mari

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 août 2018 à 15:45

      Bonjour S90,

      A partir de 18 ans, toute personne résidant en Belgique doit remplir une déclaration à l’impôt des personnes physiques et ce même si tu n’as pas de revenus.
      Il est cependant une autre procédure a été instaurée pour les contribuables dont la situation fiscale est stable : la proposition de déclaration simplifiée.
      Qui reprend une simulation du calcul de l’impôt, basé sur les données fiscales dont ils ont connaissance.
      Les personnes recevant une proposition simplifié, peuvent donc avoir un aperçu du montant à payer ou à recevoir.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

  14. ph69
    le 6 août 2018 à 15:18

    Ma fille a suspendu ses études et les reprendra en septembre.

    Elle est à charge de sa mère qui s’est remariée avec un tiers.

    Je vis seul.

    Que veut dire « être imposé isolémement » ou imposé conjointement? : une mère remariée est imposée conjointement avec son mari mais isolément de son ex. Est-ce cela ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 août 2018 à 17:07

      Bonjour Ph69,

      Voici ce que prévoit le SPF Finance en ce qui concerne les enfants « à charge »

      « Sous certaines conditions, les avantages fiscaux pour les enfants en question peuvent être répartis pour moitié entre les parents. C’est ce qu’on appelle le régime de la coparentalité fiscale. Les 4 conditions suivantes doivent être réunies simultanément.

      1. vous et l’autre parent ne faites pas partie du même ménage

      2. vous et l’autre parent remplissez l’obligation d’entretien de vos enfants communs

      3. l’hébergement des enfants est réparti de manière égalitaire entre vous et l’autre parent sur la base
      – soit d’une décision judiciaire – prise au plus tard le 1er janvier de l’exercice d’imposition – dans laquelle il est mentionné explicitement que l’hébergement des enfants est réparti de manière égalitaire entre les deux parents.
      – soit d’une convention (sous forme d’une convention à l’amiable ou passée devant notaire) qui est enregistrée ou bien dans le bureau d’enregistrement compétent ou bien est homologuée par une décision judiciaire. Cela doit être fait au plus tard le 1er janvier de l’exercice d’imposition. Dans cette convention, il doit être explicitement mentionné que:
      + l’hébergement des enfants est réparti de manière égalitaire entre les deux parent et
      + qu’ils sont disposés à répartir les suppléments à la quotité du revenu exemptée d’impôt pour ces enfants

      4. Ni vous ni l’autre parent ne déduisez des rentes alimentaires pour ces enfants. »

      Ensuite en ce qui concerne la différence entre « isolément » et « conjointement », c’est simplement que, si tu habites seul, tu es considéré comme isolé. Il en va de même pour les « cohabitant de fait ».  Quant aux personnes qui sont mariées ou qui vivent en cohabitation légale, ils seront imposés « conjointement ». Ton ex-femme, si elle est remariée, est dès lors imposée conjointement avec son mari. Il n’y a plus aucun lien fiscal entre vous.

      Tu trouveras toutes ces informations sur le site du SPF Finances : https://finances.belgium.be/fr/particuliers/famille/situation_familiale

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  15. Sarah
    le 31 juillet 2018 à 23:05

    Bonjour
    J’ai arrêté les études cette année donc je ne suis plus en statut étudiant mais suis toujours considérée à charge de mon père et donc j’habite toujours chez mes parents, quel est le plafond de rémunération que je ne dois pas dépasser par an ?
    Merci !

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 août 2018 à 16:12

      Bonjour Sarah,

      Pour l’année 2018, tu ne seras plus considérée comme à charge de tes parents si tu dépasses :

      – Si tes parents sont imposés ensemble – 6.807,50€ brut

      – Si tes parents sont imposés isolément – 8.620€ brut

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  16. Bapt
    le 28 juillet 2018 à 08:19

    Bonjour,

    Je suis un étudiant de 16 ans.

    J’ai travaillé pour ma commune durant 38 heures et j’ai reçu aux alentours de 282€ sur mon compte en banque. Mon salaire brut s’élève à plus ou moins 450€.

    Vais-je encore toucher quelque chose plus tard (pécule ou autre) ?

    Merci,

     

    Baptiste

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 juillet 2018 à 16:52

      Bonjour Baptiste,

      Le travail sous contrat d’occupation étudiant ne permet pas d’ouvrir un droit à du pécule. Cependant, la différence entre ton salaire brut et ton salaire net semble importante. Nous te conseillons de vérifier le détail sur ta fiche de paie pour comprendre ce qui a été déduit de ton salaire.

      Si cela est trop compliqué, tu peux en discuter avec ton employeur ou rencontrer un de nos informateurs dans l’une de nos permanences: http://inforjeunesbruxelles.be/attention-nos-horaires-de-permanence-changent-pendant-l-ete

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  17. steve72
    le 25 juillet 2018 à 12:39

    Bonjour,

     

    ma fille va poursuivre des études supérieures et va devoir habiter en Kot.

    je suis divorcé et devrai assumer seul la location et les charges du Kot.

    elle est toujours malgrès tout domiciliée chez sa maman.

     

    je vais faire les démarches  pour augmenter la pension alimentaire que je lui verserai (à ma fille) pour subvenir à la location et charges.

     

    comme elle devra déclarer la pension alimentaire et que c’est considéré comme un revenu quel est le montant maximum à ne pas dépasser pour ne pas qu’elle soit imposée???

    tout en sachant qu’elle travaille 1 mois durant les vacances scolaires.

     

    Bien à vous.

     

    Steve

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 juillet 2018 à 11:33

      Bonjour Steve,

      Pour qu’elle puisse être déclarée fiscalement à charge d’un ou de ses parentes, les ressources nettes d’un enfant ne peuvent pas dépasser un certain montant. L’étudiant qui dépasse ces montants ne sera plus considéré comme étant à charge fiscalement des parents (le montant de leurs impôts sera plus élevé) mais il ne paiera aucun impôt tant qu’elle ne gagne pas plus de  7.730€ net/an (11.042,86€ brut).

      Les revenus tels qu’une pension alimentaire ou un revenu d’intégration sociale doivent également être pris en compte. Une pension alimentaire est en effet considérée comme un revenu pour l’étudiant à charge d’un isolé, il faut donc l’additionner à ses autres revenus. Cependant, les premiers 3.270€ ne sont pas à prendre en compte dans le calcul.

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  18. Léa V
    le 25 juillet 2018 à 00:41

    Est-ce que les étudiants majeurs sont remboursés des taxes retirées sur leur salaires par les contributions lorsqu’ils sont en intérim ? (tempo team). Merci à vous et bonne soirée.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 juillet 2018 à 11:32

      Bonjour Léa V,

      Cela dépend de tes revenus annuels. Lorsque la rémunération globale de l’étudiant ne dépasse pas le revenu minimum imposable de 7.730€ net (11.042,86€ brut) sur l’année, le précompte sera remboursable par le fisc.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

      • Léa v
        le 25 juillet 2018 à 14:12

        Du coup si on ne doit pas dépasser 7.730€ net par an et que je n’en toucherai que 4000€ et bien je serai remboursé de mes taxes aux contributions ?

        Car on peut travailler maximum 475h par an et j’ai 8,2747 brut de l’heure et 1,12 de frais de transport par journée de boulot.

        Bien à vous :)

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 26 juillet 2018 à 15:09

          Bonjour Léa V,

          Effectivement, si du précompte professionnel a été déduit de ton salaire mais que ton revenu annuel ne dépasse pas la limite, tu devrais être remboursée après avoir rentré ta déclaration d’impôt.

          Bien à toi.

  19. Nadège
    le 21 juillet 2018 à 10:23

    J’ai 22 ans je suis toujours aux études je ne vis plus av mes parents. Quel est le montant net que je peux percevoir par an en effet je travaille dans une pompe à essence quand je n’ai pas cours.
    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 juillet 2018 à 11:30

      Bonjour Nadège,

      Nous supposons que tu te demandes la limite à ne pas dépasser pour ne pas payer d’impôt. Tu retrouveras ce montant dans la fiche ci-dessus. Tu ne devra payer aucun impôt tant que tu ne gagnes pas plus de 7.730€ net/an (11.042,86€ brut). Que tu vives seule ou avec tes parent, cela n’a pas d’influence sur ce montant.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  20. Siham
    le 14 juillet 2018 à 10:44

    Je n ai pas fait rentrera déclaration d impôt car j’ai été au chômage toute l annee sans exeption ?Et je n ai pas reçu les document de déclaration. Aurais je un souci ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 juillet 2018 à 12:16

      Bonjour Siham,

      Il est possible que tu n’aies pas reçu de déclaration car certaines sont à présent informatisées. En effet, pour des déclarations « chômeurs » , il arrive fréquemment que la déclaration soit simplifiée (c’est -à-dire pré-remplie). Si c’est le cas, le fait de ne rien avoir envoyé ne devrait pas poser de problème.

      Nous te conseillons donc de consulter ta déclaration sur le site suivant : https://eservices.minfin.fgov.be/mym-portal/public/citizen/welcome. Pour pouvoir avoir accès à ta déclaration, tu auras besoin d’un lecteur de carte, ta carte d’identité et le code PIN de ta carte d’identité.

      Sache tout de même que la date limite pour envoyer sa déclaration d’impôt était fixée au 12 juillet 2018.

      D’autres questions? N’hésite pas à nous recontacter!

  21. Scytale007
    le 11 juillet 2018 à 11:39

    Bonjour,

    Qu’en est-il des plafonds de rémunérations pour 2017 ainsi des taux de taxation/d’imposition pour un étudiant indépendant (à charge chez un seul parent) qui n’a pas d’autre revenu que la partie professionnelle liée à son statut (pas d’emploi salarié/étudiant chez un employeur)? Merci pour vos précisions, Scytale007

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 juillet 2018 à 14:45

      Bonjour Scytale007,

      Pour 2017, le revenu à ne pas dépasser pour rester à charge d’un isolé est de 4.620 € net. La première tranche de 2.660 euros (revenus 2017) des rémunérations perçues par des étudiants en exécution d’un contrat d’occupation d’étudiant et par des apprentis en formation en alternance, ainsi que des bénéfices, profits et rémunérations de dirigeant produits ou recueillis par des étudiants-indépendants. Ce qui donne un montant total brut de 8.435 €

      Bien à toi

  22. Shanna
    le 7 juillet 2018 à 11:03

    Bonjour,

    Pour le paragraphe

    4.720€ net (5.900€ brut) s’il est à charge d’un(e) isolé(e). Si on ajoute 2720€ brut, cela fait un total de 8620€ brut.
    Si une pension alimentaire est versée, elle est considérée comme un revenu pour l’étudiant à charge d’un isolé, il faut donc l’additionner à ses autres revenus. Cependant, les premiers 3.270€ ne sont pas à prendre en compte dans le calcul.

    Je souhaite connaitre les montants pour la déclaration d’impôts revenus 2017.

    Et, si je comprends bien, le montant que peut atteindre, revenus 2019, un étudiant à charge d’un isolé est de 4720 + 3270 (+ éventuellement les 2720 brut d’un job étudiant)?  Comment arrive t on au montant brut (4720 net = 5900 brut ?)?

    Merci d’avance pour votre réponse!

    Shanna

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 11 juillet 2018 à 11:55

      Bonjour Shanna,

      Pour 2017, le revenu à ne pas dépasser pour rester à charge d’un isolé est de 4.620 € net. La première tranche de 2.660 euros (revenus 2017) des rémunérations perçues par des étudiants en exécution d’un contrat d’occupation d’étudiant ne doit pas être prise en compte. La première tranche de 3.200 euros (revenus 2017) des autres rentes alimentaires attribuées à l’enfant ne doit pas non plus être prise en compte.
      Ce qui donne un montant total brut de 8.435 €

      Pour les revenus 2018 (et non 2019), tu sembles avoir bien compris.
      Le montant des ressources à prendre en compte est un montant net. Pour calculer le montant des ressources nettes, il faut toujours partir du montant brut des ressources.
      Tu trouveras les explications sur les calculs à faire pour passer du brut au net sur: https://finances.belgium.be/fr/particuliers/famille/personnes_a_charge/ressources_nettes#q2

      Bien à toi

  23. Nabil0417
    le 6 juillet 2018 à 00:14

    BONJOUR en fait j ai 18 ans et je travial comme coursier uber eats mais je ne suis pas inscrit en tant qu »etudiant ai je des impots a payer et comment les calculer ?? MERCI D »avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 juillet 2018 à 16:10

      Bonjour Nabil0417,

      Tout d’abord sache que toutes les personnes majeures sont dans l’obligation de remplir une déclaration d’impôts et ce même si ils n’ont touché aucuns revenus (dans quel cas ils ne déclarent simplement rien, mais ils remettent par contre la déclaration).

      En ce qui concerne Uber Eats, il faudrait voir si tu as signé un contrat de type étudiant ou indépendant complémentaire. Quoiqu’il en soit tu devras indiquer tes revenus sur ta déclaration mais regarde donc bien dans quelle catégorie tu dois les déclarer. Note également que si tu es sous le statut d’indépendant complémentaire, tu dois être inscrit à la banque carrefour des entreprises (https://economie.fgov.be/fr/themes/entreprises/banque-carrefour-des). Uber semble avoir un service qui propose un résumé de vos revenus pour la déclaration fiscale (https://www.uber.com/fr-CA/drive/resources/tax-summary/), tu pourrais donc récupérer le total de tes revenus et les indiquer dans ta déclaration d’impôts.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  24. nic
    le 5 juillet 2018 à 10:05

    Bonjour,

    Un enfant majeur étudiant perçoit un revenu d’intégration.  Fiscalement le revenu d’intégration n’est pas considéré comme une ressource dans le chef du bénéficiaire mais pour le parent, afin de voir s’il est toujours à sa charge, est ce qu’on  applique les frais forfaitaires de 20% afin de calculer les ressources nettes.

    J’ai contacté le fisc à ce sujet et j’ai 2 réponses contradictoires.

    Merci de m’éclairer

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 10 juillet 2018 à 14:47

      Bonjour Nic,

      Pour rester à charge d’un ou des parents, les ressources nettes d’un enfant à charge ne peuvent pas dépasser un certain montant.
      pour 2017:

      Si vous êtes imposé conjointement : 3.200 € net (= 6.660 € brut) 3.270 €
      Si vous êtes imposé isolément et que l’enfant n’est pas fiscalement considéré comme handicapé 4.620 € net (= 8.435 € brut)

      Puisque le revenu d’intégration social est un montant net, il n’y pas lieu de calcul le montant brut.

      N’hésitez pas à recontacter le spf finance afin d’avoir une réponse écrite de leur part sur votre situation.

      Bien à vous.

  25. mumu3317
    le 25 juin 2018 à 20:11

    Bonjour,

    Mon fils de 17 ans veut aller en cefa à partir de septembre… Je suis isolée , je voudrais savoir si du coup il sera encore à ma charge? Si il doit prendre sa mutuelle?…

    Merci et bonne journée,

     

    Muriel

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 juin 2018 à 17:37

      Bonjour mumu3317,

      Je suppose que tu veux savoir si ton enfant sera encore fiscalement à ta charge ?

      Ton enfant sera encore fiscalement à ta charge tout d’abord s’il fait partie de ton ménage à partir du 1er janvier de l’année de l’exercice d’imposition. Donc pour savoir si ton enfant était à ta charge pendant l’année 2018 on va regarder si l’enfant faisait partie de ton ménage au 1er janvier 2018.
      De plus les revenus de ton enfant ne peuvent pas dépasser un certain montant au cours de l’année civile qui fait l’objet de l’impôt.
      Ce montant varie en fonction de ta situation.
      Si ton enfant vis avec et toi et que tu es isolée (tu es imposée isolément), il reste à ta charge si ses revenus ne dépassent pas 4720 € net par an (5900 € brut). Ce montant maximum est de 5990€ net (7487,50 € brut) si ton enfant est atteint d’un handicap d’au moins 66%.
      Si une pension alimentaire est versée par son père, elle est considérée comme un revenu pour l’étudiant à charge d’un isolé, il faut donc l’additionner à ses autres revenus. Cependant, les premiers 3.270€ ne sont pas à prendre en compte dans le calcul.

      Enfin, si ton fils a également un job étudiant en plus de son contrat d’alternance ou d’apprenti, il faut savoir que les premiers 2790€ bruts perçus d’un job étudiant ne sont pas pris en compte dans le calcul.

      Attention, même si ton enfant reste à ta charge, il devra introduire sa propre déclaration d’impôt.

      Le statut de personne à charge au niveau de l’assurance soins de santé de la mutuelle n’a pas les mêmes conditions que sur le plan fiscal.
      Pour être à ta charge au niveau de l’assurance soins de santé, les revenus de ton fils ne doivent pas dépasser un plafond de 2468,37€ bruts par trimestre.
      Concernant la question de savoir s’il conservera le droit aux allocations familiales à sa majorité pendant ses années en CEFA, je t’invite à consulter cette page:http://bruxelles-j.be/etudier-se-former/se-former/vas-tu-continuer-a-toucher-des-allocations-familiales-en-entrant-en-formation/

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  26. Emmp
    le 22 juin 2018 à 17:36

    bonjour

    j ai travaillé comme étudiant. J ‘ai lu que les rémunérations perçues en tant qu’étudiant sont exonérées à concurrence de 2660.  Pour bénéficier de exonération, ou faut-il indiquer que ce sont des revenus d’étudiant?

    Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 27 juin 2018 à 13:47

      Bonjour Emmp,

      Cela ne doit pas être indiqué. Le SPF Finance attribuera automatiquement cette exonération si tu as bien effectué des contrats d’occupation étudiant en 2017.

      Bien à toi

  27. Marco
    le 21 juin 2018 à 20:44

    Bonjour,

    Je travaille à temps partiel et le cpas complète mon salaire (entre 30 et 80 euros par mois) pour atteindre le revenu d’intégration pour personne isolée, c’est-à-dire 892 euros.

    Donc pour résumer, je gagne à peu près 892 euros par mois (tout en travaillant) et après avoir validé la déclaration d’impôt (déclaration simplifiée), il est indiqué que je devrais payer 115 euros…

    Est-ce possible ou pourrait-il s’agir d’une erreur ?

     

    Bien cordialement.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 25 juin 2018 à 11:14

      Bonjour Marco,

      Les personnes qui bénéficient uniquement du revenu d’intégration de type CPAS ne sont pas soumises à l’impôt. Mais la rémunération issue d’un travail est bien soumise à l’impôt.
      Tu ne dois cependant payer aucun impôt si tes revenus sont inférieurs à 7.730€ net (11.042,86€ brut).
      Si tu gagnes un peu plus, tu dois payer un peu d’impôt. Si on ne t’a retiré aucun précompte professionnel (ou un trop petit montant), cela pourrait expliquer que tu doives payer 115€.
      Nous te conseillons cependant de vérifier avec un service compétent si c’est bien normal.
      Tu peux par exemple t’adresser au service juridique de l’espace social télé service: http://espacesocial.be/site/index.php/fr/nos-services/service-juridique

      Bien à toi

  28. Leyana
    le 20 juin 2018 à 16:39

    Bonjour.

    J’ai reçu la déclaration d’impôt des personnes physiques et je ne comprends pas très bien pourquoi sachant que je suis encore étudiante et que je ne travaille pas encore. Par contre, j’habite seule et je reçois le RIS de la part du CPAS.

    Est ce que je dois remplir cette feuille ou pas ? Et si oui, est ce sue le RIS est considéré comme un revenu ?

    Merci par avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 21 juin 2018 à 17:03

      Bonjour Leyana,

      Toute personne majeure domiciliée en Belgique doit remplir une déclaration d’impôt qu’elle ait ou non des revenus. Si tu n’as aucun revenu à déclarer pour l’année 2017, il ne faut rien déclarer dans la déclaration.
      Si tu as reçu une proposition de déclaration simplifiée (pré-remplie par l’administration), tu dois vérifier si tes données sont correctes et complètes. Si tout est correct et qu’il n’y a rien à modifier, tu ne dois rien faire.
      Si tes données sont inexactes ou incomplètes, tu dois modifier cette proposition:

      soit en ligne , via Tax-on-web : tu as jusqu’au 12 juillet 2018.
      soit via le formulaire papier (si tu as reçu ta proposition par la poste) : le formulaire doit parvenir au SPF Finances pour le 29 juin 2018.

      Le revenu d’intégration et les allocations familiales ne doivent pas être déclaré.
      Par contre, si tu travailles comme jobiste, tes revenus devront être déclarés.
      Si tu le souhaites, tu peux contacter le SPF finances pour vérifier ce que tu dois déclarer: https://finances.belgium.be/fr/Contact

      Nous restons à ta disposition si tu as d’autres questions !

  29. FJLC
    le 13 juin 2018 à 09:27

    Attention à bien souligner quel est le montant brut « pension alimentaire + job d’étudiant » à ne pas dépasser, faute de quoi un enfant risque de ne plus être considéré comme à charge d’un parent isolé, même s’il a effectué un job d’étudiant de par exemple moins de 2.000€ brut sur l’année.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 15 juin 2018 à 11:20

      Bonjour FJLC,

      Je vous invite à relire les informations dans la fiche ci-dessus. Vous verrez que nous parlons bien de la nécessite de prendre en compte une pension alimentaire:

      Les plafonds de rémunération maximum sont:
      – 4.720€ net (5.900€ brut) s’il est à charge d’un(e) isolé(e) (célibataires même s’ils vivent en ménage avec une autre personne, les jeunes mariés pour l’année de leur mariage, les conjoints, pour l’année de la dissolution du mariage, suite à un divorce ou une séparation de corps, les conjoints séparés de fait tout au long de l’année – à partir de l’année qui suit celle de la séparation). Si on ajoute 2720€ brut, cela fait un total de 8620€ brut.
      Si une pension alimentaire est versée, elle est considérée comme un revenu pour l’étudiant à charge d’un isolé, il faut donc l’additionner à ses autres revenus. Cependant, les premiers 3.270€ ne sont pas à prendre en compte dans le calcul.

      Bien à vous

  30. Iris05
    le 9 juin 2018 à 20:04

    Bonjour,

    Voilà je suis française étudiante à Bruxelles depuis Septembre 2017 et ne perçois aucun salaire. J’ai reçu la déclaration à l’impôt des personnes physiques mais je ne comprend pas en quoi je suis concernée sachant que je ne travaille pas en Belgique ?

    Bien à vous,

  31. equinimod
    le 8 juin 2018 à 11:15

    Bonjour.

    J’étais au chômage et inscrite comme indépendante complémentaire en tant qu’artiste.

    J’ai été mise à la porte du chômage et actuellement j’émarge du Cpas.

    L’année passé , j’ai rempli ma feuille d’impôt en indiquant simplement que j’émargeais du Cpas.

    Pas de chiffre.

    Mais j’ai un doute.

    Quand j’étais au chômage , je recevais chaque année une feuille m’indiquant ce que j’avais reçu par an , et il y avait une place sur la feuille d’impôt , où inscrire cette somme.

    Je reçois toujours la partie deux.

     

     

    Je ne devais rien déclarer de cela aux contributions, on m’a dit.

    Mais cette année-ci , si je vend , je dois rembourser le Cpas.

    Je suppose que j’aurais du déclarer mes ventes , l’année 2017 aussi , même si je n’aurais pas du payer d’impôt.

     

    La question principale est : doit on déclarer, ce que l’on reçoit du Cpas.?

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 13 juin 2018 à 10:10

      Bonjour equinimod,

      En principe, les personnes qui sont aidées par le CPAS ne doivent pas signaler les revenus du CPAS sur leur déclaration. En effet, comme tu as pu le remarqué, aucune case n’est prévue à cet effet.

      Par contre, il est fort probable que tu aies à déclarer tes revenus de vente et ce, également auprès du CPAS qui te demandera effectivement de rembourser les revenus du CPAS que tu as indûment perçu. Attention, pour éviter qu’on te soupçonne de ne pas avoir tout déclaré, il est préférable de te munir d’une preuve du début (et de fin)de ton activité au préalable.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  32. Esyl
    le 30 mai 2018 à 10:34

    Bonjour,
    Je suis francaise et etudie en Belgique depuis deux ans. Je ne travaille pas et ne perçois aucun salaire. Je reste fiscalement a la charge de mes parents e’ France.
    Que dois je remplir sur la declaration d’impôt et quels papiers joindre ?

    Merci d’avance.

  33. Biii
    le 29 mai 2018 à 22:52

    Bonjour,
    Donc voilà je suis étudiant en dernier année science industriel. En parallèle j’effectue un job étudiant. En 5 mois j approche des 9000euro. J’estime terminer l année 2018 avec +- 20 000e. Donc je voudrais savoir comment cela va se passer niveau impôt et combien ??

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 1 juin 2018 à 14:36

      Bonjour Bii,

      Si tu perçois plus de 11.042,86€ brut (soit plus de 7.730€ net)cette année,

      • tu seras non seulement considéré comme n’étant plus à la charge de tes parents (pour autant que tu vives avec eux); concrètement ils devront payer plus d’impôt.
      • tu seras toi-même tenu de payer des impôts.

      Par contre, nous ne pourrons malheureusement pas te donner d’information sur le montant des impôt que tu devras rembourser car nous ne sommes pas spécialisés dans les questions de fiscalité. Dès lors, nous te conseillons  de prendre contact avec le SPF Finance qui pourra te renseigner de manière plus détaillée à ce sujet: http://finances.belgium.be/fr/Contact

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

  34. arthur18
    le 29 mai 2018 à 14:58

    Bonjour,

    Je suis étudiant en Belgique et ne perçoit pas de salaire, que dois-je inscrire sur la « déclaration à l’impôt des personnes physiques » que j’ai reçu par la poste?

    Merci de me répondre

    Cordialement

  35. Valy
    le 29 mai 2018 à 11:38

    Bonjour,

    Je suis étudiant en Belgique et ne perçoit pas de salaire, que dois-je inscrire sur la « déclaration à l’impôt des personnes physiques » que j’ai reçu par la poste?

    Je suis toujours lié fiscalement avec mes parents en France.

    Merci de me répondre

    Cordialement

  36. christine
    le 28 mai 2018 à 13:33

    Bonjour,

    Mon fils de 24 ans travaille depuis octobre 2017, en mars 2018 il est parti à l’étranger pour 6 mois pour des vacances. Il n’est donc pas là pour remplir et surtout signer sa déclaration d’impôts et il ne nous a pas fait de procuration. Ma question est : qui doit signer sa déclaration, que doit on faire ?

    Cordialement

    Christine

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 31 mai 2018 à 15:58

      Bonjour Christine,

      Il est possible de remplir la déclaration d’impôts via https://eservices.minfin.fgov.be/mym-portal/public/citizen/welcome, pour ce faire il suffit d’être en possession de la carte d’identité et du code pin s’y rapportant. Ton fils peut d’ailleurs le faire lui même de l’étranger.

      Si ni toi,  ni ton  fils ne disposez de moyens (accès internet, code pin… ) vous pouvez envoyer une demande de délai au chef de service de taxation mentionné sur la déclaration.

      Pour plus d’informations, contacte nous !

  37. Val
    le 24 mai 2018 à 14:03

    Bonjour,

    Comme cité plus haut , un jeune doit déclarer ses revenus quel que soit son age.

    Mais suite à cette déclaration, est-ce qu il reçoit un avertissements extrait de rôle à son nom?

    Dans le cadre de mon travail , on demande l AER des personnes majeure du ménage deux ans en arrière. Pour 2018 on demande l AER des revenus  2016.

    Même si le jeune à eu ses 18 ans la veille de l introduction d un dossier (au nom des parents).

    Peut il avoir un AER alors qu il n a que 16 ans?

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 29 mai 2018 à 15:31

      Bonjour Val,

      La règle est simple, toute personne qui entre une déclaration d’impôts reçoit un avertissement extrait de rôle. Ainsi, si vous aviez rempli une déclaration d’impôt parce que ton fils a travaillé alors qu’il n’avait que 16 ans, il aurait bien du recevoir un avertissement extrait de rôle en retour. Par contre il est vrai que, si ton fils n’a pas dépassé le montant maximum pour ne pas devoir payer d’impôt cette année là, il y a de grandes chances que son avertissement extrait de rôle soit de 0,00€. Mais le document l’attestant existe bel et bien. N’hésite pas à contacter le SPF Finance pour toutes tes questions ou pour demander une nouvelles copie de son AER.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

  38. Max
    le 23 mai 2018 à 21:35

    Bonjour,
    Je suis un étudiant Français qui réside maintenant en Belgique. J’ai donc reçu ma fiche de paie mais aucunes infos ne m’a été communiquée avec. Je suis seulement étudiant et avec un crédit étudiant pour faire mes études et je ne travaille pas en dehors de mes études. Que dois je faire avec ces fiches? Doit je les renvoyer avec mon certificats de scolarité, dois je remplir ou pas? Beaucoup de questions…

    Merci d’avance
    Bien à vous

    MAx

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 mai 2018 à 16:21

      Bonjour Max,

      Il n’y a aucune démarche particulière à faire avec ta fiche de paie.
      Elle permet au travailleur de se rendre compte de la manière dont a été calculée sa rémunération et de l’importance des retenues opérées sur les sommes gagnées, l’employeur a l’obligation de lui remettre un décompte de paie (il s’agit d’une sorte d’extrait du compte individuel communément).

      L’année suivant celle de ton arrivée en Belgique, tu devras remplir une déclaration à l’impôt des personnes physiques.

      Tu devrais recevoir le formulaire de déclaration par la poste, dans le courant du mois de mai.

      N’hésite pas à nous recontacter pour toute autre question.

      • Max
        le 29 mai 2018 à 20:00

        Bonsoir.
        Zut je me suis pas relu et mon correcteur a mis « fiche de paie » mais je voulais dire « fiche d’impôt ».
        Comme je disais je suis juste étudiant avec un crédit étudiant mais je ne travaille pas à côté.
        Certains de mes amis me disent de renvoyer la fiche d’impôt vide avec  notre certificat de scolarité et d’autres me dise de laisser.
        Voilà, reprendre mon message mais avec fiche d’impôts et non fiche de paie. Ma faute..

        Bien à vous
        Merci de vos réponses.

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 1 juin 2018 à 16:16

          Bonjour Max,

          Si tu n’as aucun revenus, il n’y aura aucune case à remplir.
          Cependant, il faut malgré tout compléter ta déclaration (coordonnées) et l’introduire et ce afin d’éviter une amende et/ou un accroissement d’impôt.

          Bien à toi.

  39. travailo
    le 17 mai 2018 à 13:29

    Bonjour

    je suis un peu perdu avec le brut et le net puisque en tant qu’étudiant je n’ai aucune retenue mon brut est égal à mon net

     

    dès lors quel montant dois je prendre comme montant de départ

    rémunération (simulation) 2018: 5000 fiche 281.10 à celui je peux déduire 2720 de non imposable?  5000 – 2720 soit :  2280 rémunération nette?

    pension d’orphelin (simulation) 2018: 5400 – 3270 (déductible non imposable): 2130 rémunération nette?

    soit 2280 + 2130= 4410 rémunération nette donc je serai toujours à charge?

     

    un énorme merci

     

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 22 mai 2018 à 12:36

      Bonjour travailo,

      Si tu travailles avec des contrats étudiants dans le régime des 475 heures, le brut et le net sont presque équivalents en effet.
      On te retire tout de même 2,71% de cotisations de solidarité.
      Cependant, en réalité, le calcul à faire est un peu plus complexe (et à ton avantage). Le SPF Finances explique commet calculer le montant brut à partir du net: montant net + 20 % de frais forfaitaires + exonération.
      https://finances.belgium.be/fr/particuliers/famille/personnes_a_charge/enfants#q4

      Voici un exemple plus précis pour te montrer comment calculer:

      Si tu vis avec un parent et que tu reçois une pension alimentaire tous les mois (5400€). En 2018, tu as travaillé sous contrat d’occupation étudiant pendant toute l’année et tu as gagné un salaire de 5000€ brut.
      Salaire brut : 5000€
      Déduction 2.720 € sous contrat étudiant
      Ressources brutes : 5000€ – 2.720€ = 2280€
      Frais forfaitaire sur salaire : 2280€ x 20% =  456€
      Salaire ressources nettes : 2280€ – 456€ = 1824€

      Pension alimentaire : 5400€
      Déduction 3.270€ pour  la 1ère tranche de la pension alimentaire
      Ressources brutes : 5400€ – 3.270€= 2130€
      Frais forfaitaires sur la pension alimentaire : 2130€ x 20% = 426€
      Pension alimentaire ressources nettes : 2130€ – 426€ = 1704€

      Total des ressources nettes : 1824€ + 1704€ = 3528€
      Tu ne dépasses pas, dans cet exemple, le plafond maximum pour rester à charge de ton parent (4.720€ ressources nettes).

      Bien à toi

  40. alexandra
    le 16 mai 2018 à 21:54

    je ne comprend pas une chose je gagne a peine 18*000 euros par ans j ai un enfants handicaper autiste donc de ce faite la il conte pour deux je suis sur la mutuelle mes on ne veux pas me payer le credit d impot car il me reste un seule enfants et que je gagne asser on dit bien que mon fils conte pour deux donc je ne suis pas d accord j ai encore droit au credit d impot pour deux personne merci

  41. Kiko13
    le 2 avril 2018 à 12:30

    Bonjour, je travaille durant 1 mois en job étudiant dans une entreprise mais si tous ce passe bien on me proposera un cdi et je pensais signer. Aurais je des problèmes avec le fisc ? Devrais je payer plus de cotisation? Est ce que je frode en fessant ca ? Sur le site «  https://www.socialsecurity.be/employer/instructions/dmfa/fr/latest/instructions/persons/specific/students.html«  ils disent que c’est une manière de déguisé une période d’essais si je comprend bien mais qu’est ce qui risque de m’arriver ? Merci de votre réponse

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 4 avril 2018 à 16:36

      Bonjour Kiko13,

      Effectivement, la succession sans interruption d’un contrat de travail étudiant avec un contrat de travail ordinaire à la fin de études peut être analysé comme une période d’essai déguisée. Dans ce cas, on pourrait demander à toi et à ton employeur de rembourser la réduction de cotisations sociales dont vous avez bénéficier dans le cadre du contrat de travail étudiant (en ce qui te concerne la différence entre 2,71% et 13,07% du salaire brut).

      Par contre, si tu travailles sous contrat de travail étudiant durant le mois de mars puis qu’en juillet, la même entreprise t’engage comme travailleur salarié, il ne s’agit en principe pas d’une période d’essai déguisée. En cas de doute par rapport à ta situation personnelle, tu peux directement poser ta question à l’ONSS: https://www.rsz.fgov.be/fr/contact

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  42. vinc123
    le 30 mars 2018 à 09:52

    Les allocations familiales sont-elles taxées?

     

  43. fifi
    le 23 mars 2018 à 16:21

    Je termine des études d’infirmière, j’ai un job d’étudiante les week-end. Je vais commencer à travailler le 1er aout dans un hôpital. Je vais donc payer des contributions cette année sur mes salaires de aout à décembre. Mes revenus comme étudiante de janvier à juillet vont-ils aussi être pris en compte ? tout ou seulement une partie ? Est-il intéressant que je continue mon job étudiante ? Merci

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 mars 2018 à 16:31

      Bonjour Fifi,

      Au niveau des impôts, la règle est que, si tu ne dépasses pas un montant brut total de 10.345,84€ pour l’année, tu ne devras pas payer tes impôts toi-même (et ce y compris pour ta période de travail comprise entre août et décembre). Si tes revenus imposables dépassent cette partie non taxable, ils seront normalement soumis à l’impôt. Ce dernier est « progressif », c’est-à-dire que le pourcentage de l’impôt augmente dans la mesure où le revenu s’accroît. Au niveau des impôts, cela ne change donc rien que tu travailles sous statut étudiant ou non.

      Ce serait plutôt au niveau des cotisations sociales que cela pourrait être intéressant de garder ton contrat étudiant un peu plus longtemps mais sache que si tu termines tes études cette année, tu ne pourras travailler sous contrat étudiant jusqu’à la fin de tes études. Note aussi que cet avantage ne vaut que pour maximum 475h de travail sur l’année. Sache qu’il y a également des désavantages à rester sous contrat étudiant, tu n’ouvriras par exemple de droit à des jours de congé légaux pour l’année suivante en travaillant sous ce statut.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  44. lolo31
    le 21 mars 2018 à 14:19

    Bonjour, j’habite en France, je suis étudiante je perçois une bourse de 550 euros par mois. Ma mère étant considéré comme parent isolé ne travaille pas et perçoit en plus de son RSA une pension alimentaire de 260 euros (nous sommes 3 enfants).

    Je travail en intérim en usine de temps en temps à Mouscron , ma mère ou moi même allons nous payer des impôts ou y’a t-il un nombre d’heure pour éviter ça ?

    Dans l’attente d’une réponse, je vous remercie d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 mars 2018 à 12:04

      Bonjour Lolo31,

      Depuis le 1er janvier 2012, les contribuables, résidant en France, qui commence à exercer une activité salariée dans la zone frontalière belge doivent en principe payer leurs impôts en Belgique sur les rémunérations perçues pour les prestations effectuées en Belgique.
      Concernant les éventuelles plafonds (nombre d’heure ou montant) à ne pas dépasser, ils sont liés à la législation française que nous ne connaissons pas.
      N’hésite pas à contacter Infor Jeunes Tournai, étant plus proche de la frontière, il est probable qu’ils aient plus d’information sur cette question.

      Bien à toi.

  45. wilbe
    le 18 mars 2018 à 23:35

    bonjour,

    au cours de l’année 2017 j’ai exercé 2 jobs,  un chaque samedi de l’année ou je travaillais avec les 475 heures et l’autre pendant les vacances ou je travaillais taxé et gagné 5000€ brut. Quand je fais le total de mes rémunérations cela fais 9000€, j’aimerais savoir si lors de ma déclaration d’impôt je serai remboursé d’un montant ou alors c’est qui vais payer vu que je dépasse 7730€.

    bien à vous.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 20 mars 2018 à 15:30

      Bonjour Wilbe,

      Si tu as gagné 9000€ brut sur l’année 2017, cela n’aura pas d’impact sur tes propres impôts. En effet, la limite à ne pas dépasser pour ne pas devoir payer tes impôts toi-même est de 10.345,84 €. Tu seras dès lors remboursé pour le précompte professionnel qu’on t’aura prélevé pour le travail pour lequel tu as été taxé (hors 275h).

      Par contre attention que cela aura un impact sur les impôts de tes parents. En effet ton revenu brut est trop élevé que pour rester à leur charge pour l’année 2017. Note que les sommes qu’ils devront rembourser peuvent être plus ou moins élevées.

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas!

      • wilbe
        le 20 mars 2018 à 16:41

        bonjour,

        en fait c’est 9000€ net;  6000€ pour le job avec les 475 heures + 3000 net pour le job taxé

        je suppose donc que c’est moi qui vais payer les impôts alors dans ce cas

        • Infor Jeunes Bruxelles
          le 26 mars 2018 à 13:33

          Bonjour Wilbe,

          Si l’addition de tes revenus dépasse 10.345,84€ brut, tu devras alors effectivement payer tes propres impôts et tu ne seras donc pas remboursé du précompte professionnel qui t’a déjà été prélevé. Sauf si le précompte prélevé est trop élevé par rapport à l’ensemble de tes revenus sur l’année. Dans ce cas, tu pourras retoucher une partie du précompte prélevé.

          A l’inverse, si le précompte prélevé n’est pas suffisant par rapport à tes revenus sur l’année, il se pourrait que tu doives verser un complément.

          Pour en savoir plus, tu peux essayer de contacter ton bureau des contributions.

          Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  46. Damien
    le 14 mars 2018 à 01:29

    Bonjour,

    J’aimerais savoir si dans les 475 heures dont un étudiant à droit pour travailler, les heures prestées durant les vacances d’été sont prises en compte dans la soustraction des heures ? En effet, il est indiqué sur le site « jeminforme.be » que « si l’étudiant travaille durant l’année scolaire: pour conserver son droit aux allocations familiales, il doit travailler moins de 240h par trimestre durant l’année scolaire (1er, 2ème, 4ème trimestre) quel que soit le type de contrat. Si la limite d’heures est dépassée, les allocations seront supprimées pour tout le trimestre. MAIS que si l’étudiant travaille durant les vacances scolaires: il conserve ses allocations familiales, sans limite d’heures de travail, ni de plafond de revenu. » Ma deuxième question concerne maintenant le plafond de revenu. Il est donc indiqué que « si l’étudiant travaille durant les vacances scolaires: il conserve ses allocations familiales, sans limite d’heures de travail, ni de plafond de revenu. » Donc le plafond, par exemple, du montant de 4087,50€ brut (s’il est à charge des deux parents ) n’est pas à prendre en compte pour les heures effectuées durant les vacances d’été ?

    Dans l’attente d’une réponse, je vous remercie d’avance,

    Damien

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 14 mars 2018 à 16:50

      Bonjour Damien,

      En fait pour le job étudiant il y a 4 points à garder à l’œil qui sont indépendants les un des autres:

      – Tes allocations familiales : 240h/trimestre
      Pour garder ton droit aux allocations familiales, tu peux travailler maximum 240h par trimestre (sauf le troisième trimestre, les mois d’été, entre deux année scolaires ou il n y a a pas de limite d’heures). Si tu dépasses ce nombre d’heure, tu perds alors tes allocations familiales pour le trimestre concerné.

      – Les avantages sur tes cotisations sociales et celles de ton employeur : 475h/an
      Si tu signes un contrat étudiant, toi et ton employeur bénéficiez d’un avantage sur vos cotisations sociales. Cela signifie que tu gagneras un peu plus en net qu’un employé qui signerait un contrat normal pour le même employeur. Toi et ton employeur bénéficiez de cet avantage pour 475h par an. Si tu dépasses ces 475h, tu peux continuer à travailler mais tu ne pourras plus bénéficier de l’avantage sur les cotisations sociales.

      – Rester à charge de tes parents
      Si ta rémunération brute est plus élevée que les montants suivants, tu ne seras plus fiscalement à charge de tes parents : 6.807,50 € (si tes parents sont imposés ensemble), 8.620,00 € (si tes parents sont imposés séparément). Si tu dépasses ce montant par an, tes parents devront payer plus d’impôts.

      – Tes propres impôts
      Tu ne peux dépasser 11.042,86€ brut par an sans quoi tu devras payer toi-même tes propres impôts. Note que même si tu ne dépasses pas ce montant, tu dois quand même remplir ta déclaration fiscale.

      Ainsi dans ta question tu parles de deux points différents. Les mois d’été il n y a en effet aucunes limite d’heures et de montant mais uniquement en ce qui concerne les allocations familiales. La règle des 475h, qui concerne la réduction sur les cotisations sociales et celle des montants pour rester à charge de tes parents restent elles bien valides. Les heures d’été sont donc bien prises en compte pour le calcul des 475h. Tu pourrais, par exemple, travailler plus de 240h pendant les mois d’été, cela n’aura pas d’impact sur tes allocations familiales MAIS si tu dépasses le total des 475h, ni toi ni ton employeur ne pourrez plus bénéficier des avantages sur les cotisations sociales dès la 476ème heure. De même, si tu gagnes plus que les montants indiqués ci-dessus, tes parents risquent d’être nettement plus imposés. Attention donc de bien prendre chaque point séparément des autres.

      Toutes les informations sont ici: https://www.mysocialsecurity.be/student/fr/a-propos-travail-etudiant/combien.html

      Si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas !

  47. didine
    le 13 mars 2018 à 16:17

    bj, mon ex mari verse une pension alimentaire sur le compte de ma fille qui va avoir 20 ans et tj au étude. le weekend elle travaille comme étudiante ,va telle avoir des contributions à remplir vu quelle perçois une pension alimentaire et qu elle travaille comme étudiante, y a t il un barême a ne pas dépasser , pour ne pas avoir la mauvaise surprise ,qu’elle doive repayer au contribution ,surtout que en plus elle me reverse la pension sur mon compte vu qu’elle est tj au étude .d’avance merci

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 mars 2018 à 14:59

      Bonjour Didine,

      Votre question a été déplacée sur cette page. Vous trouverez les règles à ce sujet ci-dessus.

      Votre fille doit obligatoirement remplir une déclaration fiscale chaque année depuis ses 18 ans (ou même avant si elle travaillait étant mineure).
      Vous verrez que pour pouvoir être déclarée fiscalement à la charge d’un parent, il ne faut pas dépasser certains montants.

      Ne sont pas pris en compte dans les revenus de tous les étudiants quelle que soit leur situation familiale?: les rémunérations perçues par l’étudiant, à concurrence de 2.720€ brut par an, uniquement dans le cadre d’un contrat d’occupation étudiant. Ce supplément peut donc être ajouté au montant qui détermine si tu peux être pris à charge.

      Les plafonds de rémunération maximum sont:

      • 3.270€ net (4087,50€ brut) si elle est à charge des deux parents (si ses parents sont fiscalement considérés comme conjoints mariés ou cohabitants légaux). Si on ajoute 2720€ brut, cela fait un total de 6807,50€ brut.
      • 4.720€ net (5.900€ brut) s’il est à charge d’un(e) isolé(e) (célibataires même s’ils vivent en ménage avec une autre personne, les jeunes mariés pour l’année de leur mariage, les conjoints, pour l’année de la dissolution du mariage, suite à un divorce ou une séparation de corps, les conjoints séparés de fait tout au long de l’année – à partir de l’année qui suit celle de la séparation). Si on ajoute 2720€ brut, cela fait un total de 8620€ brut.
        Si une pension alimentaire est versée, elle est considérée comme un revenu pour l’étudiant à charge d’un isolé, il faut donc l’additionner à ses autres revenus. Cependant, les premiers 3.270€ de sa pension alimentaire ne sont pas à prendre en compte dans le calcul.

      Elle ne paiera, personnellement, aucun impôt tant qu’elle ne gagne pas plus de 7.730€ net/an.

      Bien à vous

  48. you
    le 12 mars 2018 à 12:12

    Bonjour,

    Pouvez-vous me dire quel était le montant à ne pas prendre en compte lors de contrats étudiants par rapport aux impôts (année de revenus 2016). Est-ce 2610 euro ?

     

    Merci d’avance.

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 12 mars 2018 à 15:19

      Bonjour You,

      Le montant des revenus du travail étudiant à ne pas prendre en compte était de 2.600€ brut par an pour les revenus de l’année 2016 (déclaration 2017). Ce supplément peut donc être ajouté au montant qui détermine si tu peux être pris à charge.

      Bien à toi

  49. Jkl
    le 28 février 2018 à 00:58

    Bonjour voilà je suis étudiante et au Cpas ( signature d’un PIIS étudiants avec le Cpas), et voici maintant 3/4mois que je travail. J’aimerais savoir si je dépasse les heures est ce que je perd mon statut étudiant au Cpas ?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 février 2018 à 16:42

      Bonjour JKL,

      Suivant la législation relative aux CPAS, un étudiant est une personne qui entame, suit ou reprend des études de plein exercice (ou assimilées: CEFA, EFP/IFPME, Promotion sociale débouchant sur un certificat). Dans la pratique, chaque CPAS dispose de ses propres critères pour déterminer ce qu’il considère comme étudiant.

      Mais à priori, si tu continues à suivre tes études, et à respecter les obligations fixées dans ton PIIS, tu ne devrais pas perdre le statut étudiant auprès du CPAS.

      D’autres questions ? N’hésite pas à nous recontacter!

       

  50. SOUMIA
    le 27 février 2018 à 14:11

    Si je fais une formation serai je toujours payer ? Par les spf.? Merci d avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 28 février 2018 à 11:12

      Bonjour Soumia,

      Pour pouvoir te répondre, il faut que tu nous en dises plus sur ta situation actuelle.
      Es-tu travailleuse, chômeuse, bénéficiaire du CPAS, d’une allocation pour personne handicapée,… ?
      Par qui souhaites-tu d’être toujours payée en suivant une formation ? Et de quelle formation parles-tu ?
      Bien à toi

  51. Gaby
    le 22 février 2018 à 21:32

    Bonjour,

    je travaille en tant qu’étudiant régulièrement les week-end depuis plus d’un ans maintenant. j’ai du voir trois patrons différents pendant cette seule année et il me semble que j’ai dépassé les 475 heures annuels je pense que je suis aux alentours des 550 heures je voudrais savoir quels pourraient être les sanctions? je sais que je devrais certainement payer des cotisations a hauteur de 13,07% mais quel serait le calcul? je devrais leur rembourser 13,07% de 550 heures c’est à dire une somme de près des 90 euros ou bien plus? j’avais besoin de travailler, mon studdent@work m’affichait toujours que j’avais encore des jours disponibles et l’employeur ne m’a pas dit que le contingent était dépassé car en principe ils reçoivent un message comme quoi je n’ai plus le droit donc je suis un peu perdu. pourriez-vous m’éclairer s’il vous plait?

    merci

     

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 26 février 2018 à 13:09

      Bonjour Gaby,

      En principe, les cotisations sociales sont automatiquement déduites du salaire et donc il n’y a pas de remboursement en tant que tel. Lorsque l’étudiant dépasse les 475h, il doit être déclaré différemment par l’employeur afin que des cotisations normales soient prélevées sur le salaire.  Si cette déclaration n’est pas faite, il faudra effectivement payer la différence de cotisation sociales qui n’a pas été prélevées sur le salaire liées aux heures prestées en plus des 475h. Cependant, lorsqu’un étudiant dépasse cette limite chez un employeur et que l’employeur ne fait pas la démarches de déclarer ce changement, des cotisations sociales au taux ordinaires peuvent être prélevée sur toute la période prestées chez cet employeur. Nous te conseillons d’en discuter avec l’ONSS lorsque ce dépassement du quota d’heure est du à une mauvaise mise à jour du nombre d’heure: https://www.rsz.fgov.be/fr/contact

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  52. NICKY
    le 14 février 2018 à 20:44

    Bonjour .
    quelqu’un peut m’aider? je besoin de rediger une lettre qui prouve que c’est mon premier année de travail et je ne pas encore commencer a payé les impots donc je ne pas des extrait de role a fournir a l’ambassade . Merci urgent

  53. Bpm
    le 8 février 2018 à 11:12

    Bonjour, mon frère est étudiant et moi je suis en recherche d’emploi. Ma mère est sur l’invalidité et à recu une grosse somme à rembourser car sur sa fiche nous n’etions Plus à sa charge. Après avoir été, la dame dis que mon frère et moi avons beneficie d’une aide du cpas trop importante. Cette aide était attribué dansle cas de nos études. Nous avions à peu près 580 euros par mois durant l’année scolaire 2016-2017. Est ce normale que ma maman doivent payer 800 euros en sachant qu’elle est sur l’invalidite?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 9 février 2018 à 16:51

      Bonjour BPM,

      Pour les enfants d’une personne isolée , le montant des revenus que chaque enfant ne doit pas dépasser est de 4530 euros bruts. Nous supposons que c’est parce ton frère et toi avaient dépassés ce plafond maximum que le service des impôts ont réclamés cette somme à ta maman.

      N’hésite pas si tu as besoin de plus d’informations

  54. SUNSUN
    le 7 février 2018 à 09:54

    Bonjour,

    J’ai 30 ans, célibataire sans enfants, je travaille à temps plein et j’habite chez mes parents.

    Ma question : est-ce que si je déménage et que j’aille habiter seule en location, sous statut d’isolée.

    Est ce que je paierai plus d’impôts ? ou les impôts que je paie maintenant chez mes parents seront les mêmes ou moins ?

    Je vous remercie pour votre réponse.

    Cordialement,

  55. Stacy
    le 6 février 2018 à 20:38

    Bonjour,

    Je viens de recevoir un document qui stipule que je ne suis plus à charge de mes parents car j’ai dépassé le plafond pour l’année 2016. Mais comment puis-je revenir à charge de mes parents sachant qu’en 2017, le plafond n’a pas été dépassé? Est ce que cela se fait automatiquement?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 7 février 2018 à 12:48

      Bonjour Stacy,

      La situation fiscale est toujours analysée à postériori donc après que l’année soit écoulée. Les revenus que tu as perçu en 2017 pourront être déclarés via ta déclaration d’impôts entre mai et juillet 2018. Après analyse des différentes déclarations d’impôts des personnes présentent dans ton ménage, si tu n’as pas dépassé le plafond en 2017, tes parents seront alors imposés comme ayant à nouveau un enfant à charge pour l’année 2017. Cela sera donc calculé automatique sur base de vos déclaration d’impôts.

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  56. Patrick
    le 19 janvier 2018 à 00:31

    Bonjour
    Y-a-t’il un âge minimum pour devoir déclarer ses revenus en tant qu’étudiant? Si je suis majeur, je recevrai une déclaration à remplir…mais si je n’ai que 15 ans…devrais-je en remplir une si j’ai travaillé en job étudiant pendant les vacances?

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 19 janvier 2018 à 15:59

      Bonjour Patrick,

      Toute personne ayant des revenus est tenu de les déclarer. Il n’y a pas d’âge minimum. Lorsqu’on est mineur, on ne reçoit en effet pas automatiquement de déclaration d’impôt. Il est possible de faire sa déclaration simplement sur internet avec un lecteur de carte et sa carte d’identité ou de demander un formulaire papier. Tu retrouveras ces informations ici: https://finances.belgium.be/fr/particuliers/famille/etudiant/declaration

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  57. Lorenzo
    le 9 janvier 2018 à 23:33

    Bonjour, je suis en contrat d’apprentissage cefa (24h/semaine) + un job « extra » étudiant de nuit (donc pas de contrat) avec +/- 24h semaine + encore un autre job extra étudiant (8-12h semaine). Ayant une rémunération moyennant les 2000€/mois, je risque d’être pas mal taxé. Ma question est donc y a t-il une solution pour éviter d’être autant taxé? J’ai entendu parlé de flexi-job ou être indépendant complémentaire, mais je ne sais pas si ça marche en étudiant ni quels sont les conditions (j’ai 2j d’école semaine donc 16h de cours).

    Quelques questions de précisions =

    + de 541,09€/mois = Perte des allocations familiale

    + de 475h/3 mois = Taxe à 13,07% pour les mois restant de l’année?

    Merci d’avance!

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 16 janvier 2018 à 11:28

      Bonjour Lorenzo,

      Il faut distinguer deux types de cotisations qui sont dues sur les revenus professionnels, à savoir les cotisations sociales (destiné au financement de la sécurité sociale et donc à tes assurances sociales également) d’une part, et l’impôt sur les revenus d’autre part.

      A) Cotisations sociales

      En tant qu’étudiant, il est possible de bénéficier de réductions des cotisations sociales.

      Dans le cadre d’un contrat d’occupation étudiant salarié :
      Dans un contrat de travail salarié ordinaire, le travailleur doit payer des cotisations sociales personnelles de 13,07% et l’employeur des cotisations patronales d’environ 25%.En tant qu’étudiant, tu à la possibilité de bénéficier pour chaque année civile d’un solde de 475 heures, pour lesquelles tu paies moins de cotisations sociales qu’un travailleur normal (de même que ton employeur). A partir de la 476ème heure, tu paies des cotisations ordinaires. Attention, tu peux conclure un contrat étudiant pour une durée maximale d’un an avec le même employeur. A partir du moment où tu as travaillé de manière ininterrompue plus d’un an chez un employeur, ton contrat sera considéré comme un contrat de travail normal. Après cela, tu ne pourras plus conclure un nouveau contrat étudiant avec cet employeur.

      De plus, tu ne peux pas être occupé sous contrat d’occupation étudiant auprès de l’employeur chez qui tu effectues ton contrat d’apprentissage.
      Travailles-tu dans le secteur de l’HORECA ? Car alors tu pourrais bénéficier de 50 jours de travail complémentaires pour lesquels tu bénéficierais d’une réduction de cotisations sociales.
      Pour plus d’information consulte la page suivante : http://bruxelles-j.be/travailler/travailler-pendant-tes-etudes/lorsquun-etudiant-travaille-quand-le-contrat-est-il-soumis-a-lo-n-s-s/

      Dans le cadre d’une occupation sous statut d’indépendant :

      Si tu es étudiant à titre principal et que tu as minimum 18 ans et maximum 25 ans, tu pourrais bénéficier du statut d’étudiant indépendant.
      Grâce à ce statut, l’étudiant ne doit pas payer de cotisations sociales?si ses revenus annuels nets sont inférieurs à 6.648,12 €/an. Si tes revenus annuels nets imposables se situent entre 6.648,12 € et 13.296,25 €?: seule la partie supérieure à 6.648,12 € sera soumise aux cotisations sociales au taux de 20,5?%. Si tu perçois plus de 13.296,25 € par an, tu deviens un indépendant à part entière et est assujetti en tant que tel. Tu trouveras sur cette page, des informations concernant ce statut : http://bruxelles-j.be/travailler/travailler-pendant-tes-etudes/un-etudiant-peut-il-travailler-sous-statut-independant/.
      Il n’est pas encore précisé clairement dans cette nouvelle réglementation si les jeunes en formation en alternance rentrent en compte pour ce statut d’étudiant indépendant.
      Nous avions déjà posé la question à une caisse d’assurance sociale (UCM), ils nous ont répondu que les jeunes en formation en alternance étaient bien concernés à condition:
      – que le stage (la formation en entreprise) soit obligatoire;
      – et que le jeune bénéficie toujours des allocations familiales.
      Ta rémunération étant trop importante, tu ne peux plus bénéficier des allocations familiales. Et donc tu n’aurais pas droit non plus à ce statut d’étudiant indépendant.
      Tu peux contacter l’Inasti ou le Service 1819: http://bruxelles-j.be/nos-partenaires/service-1819/ pour avoir plus d’informations.

      Le statut d’indépendant complémentaire est moins avantageux que le statut d’étudiant indépendant.
      Pour bénéficier de ce statut il faut prouver qu’on est déjà occupé dans un travail salarié à mi-temps, cette activité constituant l’activité principale (selon moi, un travail à mi-temps en tant que jobiste n’est pas valable puisque tu ne paies pas de cotisations sociales ordinaires ; pour vérifier et savoir si ton contrat d’apprentissage pourrait te permettre d’être indépendant complémentaire, renseigne toi auprès de l’INASTI (32 2 546 42 11) ou le service 1819).
      La différence avec le statut d’indépendant à titre principal est qu’on ne paie pas de cotisations minimales et que le montant des cotisations est plus progressif.
      Ainsi, si ton revenu d’indépendant est inférieur ou égal à € 1.499,13, tu ne payeras pas de cotisations sociales. Ensuite, jusqu’à € 57.415,67, tu paies des cotisations de 20,5 % (si vous êtes starter, le taux réduit de 20,5 %).

      B) Impôt sur les revenus professionnels
      Concernant l’impôt, la règle est la même que l’on ait des revenus issus d’un travail salarié ou indépendant.
      Tu peux te référer aux informations et aux montants figurant dans la fiche ci-dessus.

      C) Le Flexi Job :
      Le Flexi job permet d’être exonéré fiscalement et donc de ne pas payer d’impôt sur le revenu de ce travail. Ce type de contrat n’existe que dans le secteur de l’HORECA et n’est accessible qu’aux travailleurs salariés qui ont, au cours du troisième trimestre précédent l’occupation en flexi job, travaillé au minimum à 4/5ème temps dans le cadre d’un travail salarié auprès d’un ou plusieurs employeurs. Pour déterminer si on répond à cette condition, on ne prend pas en compte le travail étudiant, le travail effectué dans le cadre d’un contrat d’apprentissage, ni le travail effectué dans le cadre d’un flexi job ou du travail occasionnel dans l’HORECA. Pour plus d’informations sur le flexi job, consulte la page suivante : http://ccff02.minfin.fgov.be/KMWeb/document.do?method=view&id=5bfe711f-fd23-40f7-9f57-1c4f957e20e0#faq2.1

      D) Allocations familiales
      Enfin, lorsque tu suis un enseignement en alternance, tu ne peux gagner plus de 541,09 bruts par mois pour continuer à bénéficier des allocations familiales.

      Pour plus d’informations en matière de statut indépendant, tu peux contacter l’Inasti au 32 2 546 42 11.
      Pour plus d’information en matière de fiscalité, tu peux contacter le call center du SPF Finances au 0257/257.57.

      Nous restons aussi à ta disposition si tu as d’autres questions !

  58. gogo
    le 9 décembre 2017 à 17:41

    mon marie francais travail a la .CEE je suis aussi francaise, et on vas divorce,est que je doit payer des impot sur la pension alimentaire.? pas pour les allocation familiales, mais comme ce ne pas un salairie belge comme sa marche? merci gogo

  59. Steph
    le 30 novembre 2017 à 19:06

    Bonsoir
    Mon frère est pensionné et s’est domicilié chez moi. Je suis chef de famille. Es qu’au niveau fiscale je suis imposé différemment que si mon frère avait son propre domicile ?

  60. Anthonydaix
    le 30 novembre 2017 à 08:24

    Bonjour,
    Je souhaite donner des cours de musique (guitare/basse/chant) particulier.
    Qu’en est il des impôts? Est-ce réellement légale et que faut-il faire comme démarche?
    Merci d’avance

    • Infor Jeunes Bruxelles
      le 30 novembre 2017 à 14:22

      Bonjour Anthonydaix,

      Dans la pratique, un grand nombre de professeurs particuliers pratiquent ce métier de manière non déclarée (travail au noir). Cela n’est effectivement pas légal car les revenus ne sont alors pas déclarés et donc pas taxés.

      Légalement, il faut donc soit s’inscrire comme indépendant, soit signer un contrat de travail avec la famille chez qui tu donnes des cours particuliers. Sache que travail occasionnel, pour les besoins du ménage, chez un ou plusieurs employeurs, au maximum 8 h/semaine?est exonéré de cotisation sociale (pour toi comme pour l’employeur). Si tu es étudiant, tu peux également bénéficier du statut d’étudiant entrepreneur se rapprochant du statut d’indépendant complémentaire et te permettant de bénéficier d’avantage par rapport aux cotisations: http://bruxelles-j.be/travailler/travailler-pendant-tes-etudes/un-etudiant-peut-il-travailler-sous-statut-independant/ Tu pourrais en parler avec la Smart qui t’aider à gérer ce type d’emploi: http://smartbe.be/fr/

      N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions.

  61. Anaelle
    le 26 novembre 2017 à 12:50

    Bonjour,

    Je suis française, étudiante en Belgique. Je commence un petit job étudiant via une agence d’intérim. Entant qu’étudiante « étrangère », comment cela se passe t-il au niveau impôt ? Ma résidence principale reste chez mes 2 parents, en France, et je kot en Belgique le temps des études.

    Bàv,

    Anaëlle.